Vous êtes sur la page 1sur 2

Déclaration du Ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de

l’Administration à la première réunion du Comité de Veuille Stratégique

Le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu, lundi 16 mars 2020à Rabat, sa


première réunion pour discuter des mesures à prendre afin de préserver la situation
économique au Maroc face au nouveau coronavirus.

Dans une déclaration à la presse, peu avant le début de cette réunion, le Ministre de
l’Économie, des Finances et de la Réforme de l'Administration, Mohamed
BENCHAABOUN, a indiqué que ces mesures consistent notamment à étudier la
suspension de la cotisation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) pour les
entreprises en difficulté, et qui exprimeraient la demande dans ce sens, et
d'examiner, cas par cas, l'ensemble des entreprises qui seraient également en
difficulté par rapport aux remboursements de leurs crédits et ce jusqu'à la fin de
cette crise.

Le but de ces mesures consiste à accompagner ces entreprises et de tenir compte de


l'impact du ralentissement de l'activité économique sur les citoyens, les salariés et les
ouvriers qui pourraient être touchés.

Monsieur le Ministre a également relevé que le Fonds spécial dédié à la gestion de la


pandémie du Coronavirus, que Sa Majesté le Roi a ordonné de créer, et qui est doté
de 10 milliards de dirhams, va être opérationnel dès lundi.

La finalité de ce Fonds est d'agir notamment sur tout ce qui a trait à la santé
publique, notant qu'il y aura un effort d’investissement pour la mise à niveau des
infrastructures nécessaires pour l’accueil des personnes malades ou atteintes de ce
virus et l'acquisition des moyens nécessaires pour pouvoir les prendre en charge dans
les meilleures conditions.
Signature à Rabat du décret relatif au fonds de gestion de la pandémie du
Coronavirus
Le décret portant création du compte d'affectation spéciale intitulé "Fonds spécial
pour la gestion de la pandémie du Coronavirus La Covid-19" a été signé, lundi 16 mars
2020 à Rabat, en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi
Mohammed VI, tendant à assurer le financement des mesures de prévention et de
lutte contre le Coronavirus et ses effets.
Outre le Budget Général de l’État, le fonds bénéficiera également de la contribution
de plusieurs organismes et institutions. Et sur instructions du Souverain, le Fonds
Hassan II contribuera à hauteur de 1 milliard de dirhams.
Un élan de solidarité, en train de s'exprimer, aussi bien par des personnes morales
que des personnes physiques, permettra de mobiliser des ressources financières
additionnelles importantes sous forme de dons, notant que les modalités de collecte
de ces dons, déductibles fiscalement, seront précisées incessamment.
Doté d'une enveloppe de 10 milliards de dirhams, ce fonds est réservé,
essentiellement à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif
médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à
acquérir, dans l’urgence, pour traiter dans de bonnes conditions les personnes qui
seraient atteintes par le virus.
Ce fonds est dédié également au soutien de l'économie nationale pour faire face aux
chocs induits par cette pandémie à travers des mesures qui seront proposées par le
CVE, en vue d’atténuer, notamment, les impacts sur le plan social, ajoute la même
source.