Vous êtes sur la page 1sur 1

Ce qu'il faut retenir

Dipôle R.C.
dq (t )
Relation entre charge et intensité : i (t)= du c (t )
dt i (t)=C.
Variation de la charge avec la tension appliquée : q(t) = C.uc(t) dt

Association de condensateurs
Condensateurs en parallèle : Céq=C1+C2; Condensateurs en série :

Energie emmagasinée par le condensateur


1 1 q²
Un condensateur de capacité C est capable de stocker une énergie : Ee = c.uc2 =
2 2 C
Constante de temps  pour un dipôle RC : =RC
La constante de temps donne un ordre de grandeur de la rapidité de la charge (ou de la décharge).
La durée nécessaire pour que le condensateur charge totalement (régime permanant) est 5. .
Remarque : L'analyse dimensionnelle permet de retrouver ce résultat. En effet :
- La loi d'Ohm U=R i montre que R U I 
- La relation i=C montre que C I T U 
On en déduit RC R C T  donc = RC a bien les dimensions d'un temps (s dans SI).
Détermination graphique de la constante de temps  : deux méthodes possibles

Courbre Abscisse du point de la courbe Abscisse du point d’intersection de la tangente à


l’origine de la courbe uc = f(t) et de son asymptote
croissant uc=f(t) d’ordonnée uc()=0,63E.
horizontale uc (t) = E

Courbe Abscisse du point de la courbe Abscisse du point d’intersection de la tangente à


l’origine de la courbe uc = f(t) et de son asymptote
decroissante uc=f(t) d’ordonnée uc()=0,37E.
horizontale uc (t) = 0

Réponse d’un dipôle RC à un "échelon de tension"


Echelon monte de tension "Charge" du condensateur
dU C (t )
l’équation différentielle : R.C. + UC = E
dt
 
t

Expression de la tension uc(t) : u c (t )  E 1  e RC 
 
 
t

Expression de la tension q(t) : q(t )  C.E 1  e RC 
 
du c E  t
Expression de l’intensité i(t) : i(t )  C  e RC
dt R
Echelon descende de tension "décharge" du condensateur
dU C (t )
l’équation différentielle : R.C. + UC = 0
dt
t

Expression de la tension uc(t) : u c (t )  E. e RC

t

Expression de la tension q(t) : q(t )  C.E. e RC

du c E t
Expression de l’intensité i(t) : i(t )  C   e RC
dt R