Vous êtes sur la page 1sur 25

Mathématiques financières

Filière Sciences Économiques et Gestion


Semestre 2

Mohamed HACHIMI

UNIVERSITÉ IBNOU ZOHR


FACULTÉ DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES
ET SOCIALES D’AGADIR

http://hachimicours.uiz.ac.ma
4
M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 1 / 25
1
Les annuités

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 2 / 25


Introduction

Sommaire

1 Introduction

2 Annuités constantes de fin de période

3 Annuités constantes de début de période

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 3 / 25


Introduction

Les annuités

On désigne sous le terme général d’annuités des sommes


payables à des intervalles de temps constants. L’intervalle de
temps séparant le paiement de deux annuités est la période.
La période peut être l’année, le semestre, le trimestre, le mois.
Dans ces derniers cas on parle de :
— semestrialités,
— trimestrialités,
— mensualités.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 4 / 25


Introduction

Les annuités

Les annuités peuvent être versées :


— soit dans le but de constituer un capital, ce sont les annuités
de placement ou de capitalisation ;
— soit dans le but de rembourser une dette, ce sont les annuités
d’amortissement ou remboursement.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 5 / 25


Introduction

Les annuités

Les annuités peuvent être versées :


— en début de période : c’est le cas généralement, pour les an-
nuités de placement ; dés la signature du contrat, un premier
versement est effectué ;
— en fin de période : c’est le cas les annuités de remboursement
ou des annuités d’amortissement ou des annuités de capita-
lisation, le premier remboursement intervenant à la fin de la
première période.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 6 / 25


Annuités constantes de fin de période

Sommaire

1 Introduction

2 Annuités constantes de fin de période

3 Annuités constantes de début de période

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 7 / 25


Annuités constantes de fin de période

Valeur acquise

On appelle valeur acquise par une suite d’annuités constantes de


fin de période, la somme des annuités (An ) exprimée immédiate-
ment après le versement de la dernière annuité.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 8 / 25


Annuités constantes de fin de période

Valeur acquise

Si on note par :
An : la valeur acquise par la suite des annuités
a : l’annuité constante de fin de période
n : le nombre de périodes (d’annuités)
i : le taux d’intérêt par période de capitalisation
On a alors :

An = a + a(1 + i) + a(1 + i)2 + · · · + a(1 + i)n−2 + a(1 + i)n−1

= a 1 + (1 + i) + (1 + i)2 + · · · + (1 + i)n−2 + (1 + i)n−1


 

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 9 / 25


Annuités constantes de fin de période

Valeur acquise

Il s’agit de la somme des n premiers termes d’une suite


géométrique de premier terme a, de raison q = (1 + i). La for-
mule devient donc :
(1 + i)n − 1
An = a
(1 + i) − 1

soit
(1 + i)n − 1
An = a
i

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 10 / 25


Annuités constantes de fin de période

Exemple

Calculons la v.acq., au moment du dernier versement, par une


suite de 15 annuités de 35 000 dh chacune ; taux 10 % l’an.

1, 115 − 1
A15 = 35 000 = 1 112 036, 86 dh
0, 1

La table financière N◦ 3 fournit la valeur du terme


(1 + i)n − 1
i
Elle représente la v.acq. d’une suite d’annuités de 1 dh. Retrou-
vons la valeur A15 de à l’aide de la table financière N◦ 3. Au croi-
sement de la ligne n = 15 et de la colonne i = 10 %, on lit
31, 7724817.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 11 / 25


Annuités constantes de fin de période

V.acq. p périodes après le dernier versement

Soit Vnp la valeur acquise de la suite des annuités constantes de


fin de période exprimée p périodes après le dernier versement.

Pour le calcul de la v.acq. il importe de se situer, d’abord, au


moment du dernier versement, ensuite, on applique les intérêts
composés au montant An .

Vnp = An (1 + i)p

(1 + i)n+p − 1 (1 + i)p − 1
 
Soit Vnp =a −
i i

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 12 / 25


Annuités constantes de fin de période

Valeur actuelle

On appelle valeur actuelle d’une suite d’annuités constantes de


fin de période, la somme des annuités actualisées (A0 ) exprimée
à la date origine.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 13 / 25


Annuités constantes de fin de période

Valeur actuelle

Si on note par :
A0 : la valeur actuelle par la suite des annuités
a : l’annuité constante de fin de période
n : le nombre de périodes (d’annuités)
i : le taux d’intérêt par période de capitalisation
On a alors :

A0 = a(1 + i)−1 + a(1 + i)−2 + · · · + a(1 + i)−n+1 + a(1 + i)−n

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 14 / 25


Annuités constantes de fin de période

Valeur actuelle

Il s’agit de la somme des n premiers termes d’une suite


géométrique de premier terme a(1 + i)−1 , de raison q = (1 + i)−1 .
La formule devient donc :
1 − (1 + i)−n
A0 = a(1 + i)−1
1 − (1 + i)−1

soit
1 − (1 + i)−n
A0 = a
i

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 15 / 25


Annuités constantes de fin de période

Valeur actuelle

On sait que à la fin de la période n on a :

(1 + i)n − 1
An = a
i
On cherche à évaluer la suite d’annuités à l’origine. A la date 0
on aura :
(1 + i)n − 1
A0 = An (1 + i)−n = a (1 + i)−n
i
ce qui permet de retrouver la formule précédente.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 16 / 25


Annuités constantes de fin de période

Exemple

Calculer la valeur actuelle d’une suite de 11 annuités de 23 500 dh


chacun. Taux d’escompte : 9 % l’an.

1 − (1, 09)−11
A0 = 23 500 = 159 921, 98 dh
0, 09

On applique la formule d’actualisation

1 − (1 + i)−n
A0 = a
i
lorsqu’on se situe une période avant le premier versement, soit le
début de la premier période.

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 17 / 25


Annuités constantes de fin de période

V.act. p périodes avant la date d’origine

Soit V0p la v.act. de la suite des annuités constantes de fin de


période exprimée p périodes avant la date d’origine (époque 0).

Afin de calculer la v.act., on se situe, d’abord, à l’époque 0, puis,


on applique les intérêts composés au montant A0 .

V0p = A0 (1 + i)−p
 
1 − (1 + i)−n−p 1 − (1 + i)−p
Soit V0p =a −
i i

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 18 / 25


Annuités constantes de début de période

Sommaire

1 Introduction

2 Annuités constantes de fin de période

3 Annuités constantes de début de période

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 19 / 25


Annuités constantes de début de période

Valeur acquise

Si on considère que les flux sont versés en début de période, on


obtient le graphique suivant :

On a alors :

Bn = a(1 + i) + a(1 + i)2 + · · · + a(1 + i)n−1 + a(1 + i)n

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 20 / 25


Annuités constantes de début de période

Valeur acquise

Il s’agit de la somme des n premiers termes d’une suite


géométrique de premier terme a(1 + i), de raison géométrique
q = (1 + i). La formule devient donc :

(1 + i)n − 1
Bn = a(1 + i)
(1 + i) − 1

soit
(1 + i)n − 1
Bn = a(1 + i)
i

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 21 / 25


Annuités constantes de début de période

Exemple

Calculons le capital constitué un an après le dernier versement,


par une suite de 10 annuités de 24500 dh chacune. Taux : 8 % l’an.

(1, 08)10 − 1
B10 = 24 500 × 1, 08 = 383 314, 44 dh
0, 08

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 22 / 25


Annuités constantes de début de période

Valeur actuelle

Il s’agit ici de se situer au moment du premier versement.

On a alors :

B0 = a + a(1 + i)−1 + a(1 + i)−2 + · · · + a(1 + i)−n+2 + a(1 + i)−n+1

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 23 / 25


Annuités constantes de début de période

Valeur actuelle

Il s’agit de la somme des n premiers termes d’une suite


géométrique de premier terme a, de raison géométrique q =
(1 + i)−1 . La formule devient donc :

1 − (1 + i)−n
B0 = a
1 − (1 + i)−1

En multipliant le numérateur et le dénominateur par (1 + i), on a :

1 − (1 + i)−n
B0 = a(1 + i)
i

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 24 / 25


Annuités constantes de début de période

Exemple

Calculons la valeur actuelle, au moment du versement du premier


terme, par une suite de 15 annuités de 25 000 dh chacune. Taux :
10, 5 % l’an.

1 − (1, 105)−15
B0 = 25 000 × 1, 105 = 20 4254, 40 dh
0, 105

M. Hachimi Algèbre linéaire Semestre 2 25 / 25

Vous aimerez peut-être aussi