Vous êtes sur la page 1sur 56

Document Technique d’Application

Référence Avis Technique 3/16-848


Annule et remplace l’Avis Technique 3/10-655

Plancher à poutrelles Plancher à poutrelles


NEO LB7

Relevant de la norme NF EN 15037-1


Titulaire : Société Lesage Développement
16, rue Hitzbach
BP 2538
FR-68058 Mulhouse cedex
Tél. : 03 89 59 67 65
Internet : www.planchers-fabre.fr

Groupe Spécialisé n° 3.1


Planchers et accessoires de plancher
Publié le 13 octobre 2016

Commission chargée de formuler des Avis Techniques et Documents Techniques


d’Application
(arrêté du 21 mars 2012)

Secrétariat de la commission des Avis Techniques


CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Internet : www.ccfat.fr

Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
 CSTB 2016
Le Groupe Spécialisé n° 3.1 « Planchers et accessoires de planchers » de la
Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné, le 18 février 2016,
le procédé de planchers à poutrelles NEO LB7 présenté par la société LESAGE
DÉVELOPPEMENT. Il a formulé, sur ce procédé, l'Avis Technique ci-après qui annule
et remplace l’Avis Technique 3/10-655. Cet Avis a été formulé pour les utilisations
en France Européenne.

tent des études au cas par cas qui sortent du cadre de cet Avis Tech-
1. Définition succincte nique.

1.1 Description succincte 2.2 Appréciation sur le procédé


Procédé de plancher nervuré à poutrelles préfabriquées en béton
précontraint par pré-tension d’armatures adhérentes, avec entrevous 2.21 Aptitude à l’emploi
de diverses natures et table de compression complète ou partielle.
2.211 Stabilité
Les poutrelles, commercialisées sous la marque NEO LB7 sont propo-
sées dans les hauteurs de 110, 115, 128, 135 et 150 mm. Elle est normalement assurée dans le domaine d'emploi accepté, sous
réserve des dispositions prescrites au §2.32.
On distingue les entrevous de coffrage non résistants, résistant et
porteurs. Cette dernière catégorie se subdivise en entrevous porteurs L'utilisation en zones sismiques 1 à 4 au sens de l’arrêté du 22 Octobre
simples et entrevous porteurs à table de compression incorporée. 2010 modifié est possible, avec une sécurité équivalente à celle pré-
sentée par les planchers traditionnels conçus en conformité avec les
En béton, ils peuvent être des entrevous de coffrage résistant ou des règles en vigueur, pour les montages satisfaisant aux prescriptions de
entrevous porteurs à table de compression incorporée. En terre cuite, l'article A.112 du CPT « planchers nervurés à poutrelles préfabriquées
ils peuvent être des entrevous de coffrage résistant, des entrevous associées à du béton coulé en œuvre » complétées par les prescrip-
porteurs simples ou des entrevous porteurs à table de compression tions du §2.3.
incorporée. En polystyrène expansé, en bois moulé, en béton cellulaire
et en polypropylène, les entrevous sont utilisés comme coffrage 2.212 Sécurité au feu
simple.
Les entrevous respectent les prescriptions définies dans le CPT « plan- 2.2121 Résistance au feu
chers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du béton coulé
en œuvre », cahier 3718 de septembre 2012, tant sur les aspects Les règles de dimensionnement font référence à la décision du CECMI
géométriques que mécaniques. du 28 mars 2014.
Le procédé permet de respecter la réglementation applicable au do-
1.11 Finitions maine d'emploi accepté. Aucun montage défini dans la description ne
 Revêtements de sol : tout type de revêtements de sols, éventuelle- présente de risques spéciaux. Les emplois sont conditionnés par les
ment après rattrapage par une chape dans le cas des montages réa- degrés coupe-feu requis.
lisés à partir d’entrevous porteurs. L’Avis vise seulement les structures dans lesquelles la résistance ca-
 Plafonds : enduit plâtre traditionnel ou plafonds suspendus. ractéristique à 28 jours fck du béton confectionné avec des granulats
normaux n’excède pas celle visée par le DTU « Règles de calcul FB »,
1.2 Identification sans excéder de toute façon 80 MPa.

Chaque poutrelle est identifiée par une étiquette portant, en particu- Cas des montages de planchers comportant des entrevous de
lier, la marque du système de plancher, la référence de l’usine de coffrage résistants (en béton ou en terre cuite)
fabrication, le numéro du banc de coulage, la dénomination du produit
caractérisant la hauteur et le nombre de torons, la longueur béton et la Pour des entrevous en béton ou en céramique à sous-face crantée :
date de fabrication.  L’adhérence de la 1re couche de plâtre est considérée comme satis-
faisante pour les enduits ordinaires et pour les durées jusqu’à 1h30.
1.3 Mise sur le marché La vérification est faite en ne considérant que la 1re couche ;
En application du règlement (UE) n° 305/2011, le produit « Poutrelles  Pour les enduits projetés monocouches, l’épaisseur totale est prise
NEO LB7 » fait l’objet d’une déclaration des performances établie par en compte.
le fabricant sur la base de la norme NF EN 15037-1. Les produits
conformes à cette DdP sont identifiés par le marquage CE. Pour les planchers comportant un enduit de protection, le degré coupe-
feu minimum du plancher est estimé à :
 30 min dans le cas des entrevous de coffrages résistants sans enduit
2. AVIS plâtre en sous-face ;
L'Avis couvre l'emploi des bétons auto-plaçants en dalle de compres-  1h avec enduit plâtre d’au moins 10 mm d’épaisseur en sous face ;
sion des planchers.
 1h30 avec enduit plâtre d’au moins 13 mm d’épaisseur en sous
Les dalles de compression en béton de fibres métalliques sont admises face ;
et doivent être réalisés dans les conditions des Avis Techniques en
 2h avec enduit plâtre d’au moins 16 mm d’épaisseur en sous face.
cours de validité les concernant.
Les planchers comportant ou non un enduit de protection complémen-
L’Avis ne couvre que les structures pour lesquelles la résistance carac-
taire peuvent être calculés suivant les méthodes exposées au chapitre
téristique à 28 jours du béton fck n’excède pas 90 MPa conformément
5 de la norme NF P 92-701(décembre 2000), les températures étant
aux prescriptions du §3.1.2 de la NF EN 1992-1-1, à condition de
déterminées suivant le chapitre 4 de la norme NF P 92-701(décembre
prendre en compte, s’il y a lieu, les caractéristiques de comportement
2000).
de ce matériau telles qu’elles sont définies dans la norme NF EN 1992-
1-1 et son Annexe Nationale (NF EN 1992-1-1/NA). Dans le cas de planchers à entrevous en béton sans protection rappor-
tée avec entraxe des poutrelles inférieur à 70 cm :
2.1 Domaine d’emploi accepté  L’étanchéité aux flammes est réputée satisfaisante si un treillis
L’avis est formulé pour les utilisations en France européenne. soudé est placé dans le béton coulé en œuvre et si la stabilité au feu
est vérifiée.
Le domaine d’emploi accepté du plancher à poutrelles NEO LB7 est
celui défini au §4 des Généralités du CPT « planchers nervurés à pou-  La vérification de l’isolation thermique vis-à-vis du critère CF est
trelles préfabriquées associées à du béton coulé en œuvre » : plan- faite en prenant en compte l’épaisseur totale du béton restant en
chers soumis à des charges à caractère principalement statique, place au temps considéré. Les règles simples peuvent être utilisées.
abrités des intempéries et non exposés à des atmosphères agressives,  Stabilité au feu (quelle que soit la hauteur des entrevous) :
situés en toutes zones géographiques, sismiques ou non. Ce domaine
- Pour le degré 15 min, on assimile le plancher à une dalle pleine ;
englobe les utilisations courantes telles les planchers sur vides sani-
taires, hauts de caves et sous-sols, étages courants, planchers- - Pour les degrés 30 et 60 minutes, le calcul des températures dans
terrasses, planchers de combles, utilisés en maisons individuelles, la partie inférieure de la poutrelle (armature) se fait en 2 temps :
immeubles collectifs, groupes scolaires, bâtiments hospitaliers, bu- la paroi inférieure reste en place 15 min. Calcul de 0 à 15 min par
reaux, commerces, et autres ERP. assimilation à une dalle pleine et, à partir de 15 min, en utilisant
le contour résiduel conservant les parois d’entrevous au contact
Ce domaine est en outre précisé au paragraphe « 2.212 – Sécurité au
du béton coulé en œuvre.
feu » pour certains montages.
Les utilisations en planchers soumis à des sollicitations dynamiques
importantes, comme ce peut être le cas en locaux industriels, nécessi-

2 3/16-848
Cas des montages de planchers comportant des entrevous de quées associées à du béton coulé en œuvre » (calcul assisté par des
coffrage simple (en matériau de plastique ou polystyrène essais).
expansé) Dans le cas de pose sans étai, la vérification de déformation lors de la
mise en œuvre doit être effectuée conformément à l’article A.306,1 du
Dans le cas des planchers à entrevous en matière plastique laissés
CPT « planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du
apparents (sans protection en sous-face), la résistance au feu peut
béton coulé en œuvre ».
être justifiée par application du chapitre 7.9 du DTU Feu Béton, sans
tenir compte de la présence de l’entrevous. 2.214 Isolement acoustique
Une évaluation acoustique du système a été réalisée afin de justifier le
2.2122 Réaction au feu respect des exigences règlementaires.
Cas des montages de planchers comportant des entrevous 2.215 Isolation thermique
isolants (entrevous en polystyrène)
Le respect des exigences règlementaires doit être vérifié au cas par
 Les entrevous en polystyrène Neostyrène devront être accompagnés cas au regard des différentes règlementations applicables au bâtiment.
d’un procès-verbal donnant lieu à un classement suivant le système
Ce plancher associé aux entrevous en béton ou terre cuite, mis en
Euroclasse. En l’absence de procès-verbal de réaction au feu, les
œuvre sans isolation complémentaire, ne peut participer que dans une
entrevous sont non classés au sens des Euroclasses.
faible mesure à l’isolation thermique (voir article I.A.115 du CPT
 Pour les bâtiments d'habitation, ces montages doivent respecter les « planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du béton
exigences définies dans le « Guide de l'isolation thermique par l'inté- coulé en œuvre »). Selon les montages, la résistance thermique reste
rieur des bâtiments d'habitation du point de vue des risques en cas comprise entre les limites suivantes :
d'incendie ».
0,08 < R < 0,50 m².°C/W.
 Pour l'utilisation dans les établissements recevant du public ou
devant respecter le code du travail, ils doivent satisfaire aux exi- Concernant les montages de planchers à entrevous en polystyrène, ces
gences complémentaires définies dans les règlements de sécurité derniers présentent, de par leur conception, une isolation thermique
correspondants par la mise en place d’un écran protecteur hors vide renforcée pour permettre de satisfaire aux exigences de la règlemen-
sanitaire. tation thermique en vigueur.
Les résistances thermiques utiles à prendre en compte sont détermi-
Cas des montages avec entrevous de coffrage simple non nées par le calcul en référence aux règles TH-U. Les performances
isolants (plastique alvéolaire, entrevous en bois moulé) thermiques des montages réalisés avec des entrevous certifiés sont
 Les entrevous Fabribois M1 bénéficient du procès-verbal de réaction définies dans les certificats associés aux dits entrevous.
au feu n°RA14-0332 donnant le classement E suivant le système
des Euroclasses. 2.216 Flexibilité
 Les entrevous Fabribois M3 ne bénéficient pas de procès-verbal de Lorsque les bétons auto-plaçants (BAP) sont utilisés comme béton
réaction au feu suivant le système Euroclasses. En l’absence de pro- complémentaire mis en œuvre sur le chantier, il y a lieu de tenir
cès-verbal de réaction au feu, les entrevous sont non classés au compte de leur comportement vis-à-vis du fluage, de la déformation
sens des Euroclasses. instantanée et du retrait.
 Les entrevous Plastivoute, bénéficient des procès-verbaux de réac- Le calcul des déformations visé dans le CPT (article A.309) peut être
tion au feu n°RA14-0348, RA15-0026 et RA15-0063 donnant le clas- réalisé suivant l’une des deux méthodes décrites ci-après :
sement E suivant le système des Euroclasses. 1- Par homogénéisation des sections, en adoptant pour chacun des
Le domaine d’emploi accepté des planchers à entrevous Plastivoute est bétons le module correspondant :
défini ci-dessous en fonction du classement du bâtiment et de la locali-  pour le béton de chantier (BAP) :
sation du plancher considéré. Dans certains cas, une protection doit
être prévue en sous face de l’entrevous Plastivoute.   E cm
 -ERP : emploi uniquement en plancher haut de vide-sanitaire. En Ec , eff 
cas de dérogation au CF ½ h pour les bâtiments à étages et avec 1   ( , t 0 )
vide sanitaire non accessible, l’emploi des entrevous Plastivoute en
Avec
plancher haut de vide-sanitaire n’est pas autorisé.
0.3
 -Habitation (toutes familles): emploi possible en plancher haut de
 ( f ck ,ch  8) 
vide sanitaire.
Ecm  22000 
 -Habitation 1ère et 2ème familles : emploi possible en plancher haut
de garage, de sous-sol, d’étage courant ou de toiture terrasse à  10 
conditions de prévoir la mise en œuvre d’un plafond suspendu cons- fck,ch : résistance caractéristique à la compression du béton
titué de plaques de plâtre simultanément de « Type F » et de « Type de chantier à 28 jours
D » selon la norme EN 520 (plaque spéciale feu) d’épaisseur au
 = 0,85
moins égale à 12,5 mm. Les plaques devront être fixées mécani-
quement sur des éléments d’ossature métallique à 0,60m d’entraxe. φ(∞,t0) = 2
 -Habitation 3ème et 4ème familles : emploi possible en plancher haut
 8) 
0.3
de garage, de sous-sol, d’étage courant ou de toiture terrasse à (f
conditions de prévoir la mise en œuvre d’un plafond suspendu cons- Ec , eff  6233 ck ,ch 
titué de plaques de plâtre :  10 
- simultanément de « Type F » et de « Type D » selon la norme EN
 pour le béton de la poutrelle :
520 (spéciale feu) et d’épaisseur au moins égale à 15 mm fixées
mécaniquement sur des éléments d’ossature métallique à 0,50 m
Ecm
d’entraxe. Ec, eff 
ou 1   (, t 0 )
- standard d’épaisseur au moins égale à 18 mm fixées mécanique-
ment sur des éléments d’ossature métallique à 0,50 m d’entraxe Avec
et de masse surfacique au moins égale à 13 kg/m².
 ( f ck , p  8) 
0.3

2.213 Prévention des accidents lors de la mise en Ecm  22000 


œuvre  10 
Elle peut être normalement assurée dans la mesure où les entrevous
présentent la résistance suffisante à l'essai de poinçonnement flexion fck,p : résistance caractéristique à la compression du bé-
(cf. normes NF EN 15037-2 à 4 et référentiel de certification des dits ton des poutrelles à 28 jours
entrevous), si les distances entre étais à la pose des poutrelles qui φ(∞,t0) = 2
doivent en comporter sont respectées, si les poutrelles sont vérifiées
 ( f  8) 
0.3
conformément à l’Annexe V du Chapitre I du CPT « planchers nervurés
à poutrelles préfabriquées associées à du béton coulé en œuvre » pour
que leurs moments sollicitant à rupture n'excèdent pas les valeurs MRd
Ec , eff  7333 ck , p 
données dans les certificats NF délivrés aux usines productrices des  10 
poutrelles, et pour que leurs efforts tranchant sollicitant à rupture
n’excèdent pas les valeurs de VRd,c déterminées conformément à
l’article A.306,2 du CPT « planchers nervurés à poutrelles préfabri-

3/16-848 3
2 – Par la méthode simplifiée décrite ci-après : 2.24 Mise en œuvre
On prend en compte dans le calcul un module moyen à long terme Ec,eff Effectuée par des entreprises autres que le titulaire et les usines pro-
égal à : ductrices des éléments, elle ne présente pas de difficultés particulières
à condition que soit fourni un plan de pose complet et que les pou-
 ( f  8) 
0.3
 8) 
0.3
(f trelles soient bien repérées conformément aux prescriptions du §5 du
Ec , eff  3116 ck ,ch   3666 ck , p  CPT « planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du
 10   10  béton coulé en œuvre ».
Normalement de 50 mm dans le cas d’entrevous de coffrage simple,
l’épaisseur minimale des dalles de répartition est acceptée à 40 mm
Le tableau ci-après donne les valeurs de Ec,eff pour un béton de chan- au-dessus des entrevous FABRIBOIS, FABRIBOIS VS et des entrevous
tier de type BAP en C25/30 : plastiques en raison des nervures de ces voûtains.
Les bétons de fibres peuvent être utilisés. Ils le sont alors dans les
conditions définies dans l’Avis Technique en cours de validité du pro-
fck,p (MPa) Ec,eff (MPa)
cédé de béton de fibre employé. Sans Avis Technique sur le béton de
55 10826 fibres prévu, son utilisation n’est pas acceptable.
60 10974
2.3 Prescriptions Techniques
65 11114 Ce plancher doit être fabriqué, calculé, mis en œuvre et utilisé confor-
mément au CPT « planchers nervurés à poutrelles préfabriquées asso-
ciées à du béton coulé en œuvre » et aux prescriptions particulières
2.217 Étanchéité entre locaux superposés complémentaires suivantes.
Les planchers ne présentent pas de particularité par rapport au do- 2.31 Conditions de fabrication
maine traditionnel et les prescriptions à adopter sont les mêmes.
 Le béton des poutrelles doit présenter, à 28 jours d'âge, une résis-
2.218 Finitions tance à la compression minimale garantie à 95 %. Cette valeur est
fixée, pour chaque poutrelle, dans le certificat associé, en référence
Possibilité d'appliquer tous les types de revêtements de sol, éventuel-
à des éprouvettes cylindriques 15 H30 (équivalentes aux éprou-
lement après rattrapage de la surface par une chape conformément au
DTU 26.2. vettes cylindriques 16 H32). La mesure est réalisée sur éprou-
vettes cubiques (10 cm d'arête) puis transposée aux cylindres 15
La finition des plafonds par enduit plâtre est la solution courante pour H30 par application d’un coefficient pris égal à 0,90.
les montages de planchers à poutrelles et entrevous béton ou terre
cuite.  Signal de détension des armatures de précontrainte : lors du trans-
fert de la force de précontrainte, le béton doit avoir une résistance
Ce procédé permet aussi de suspendre des plafonds rapportés par minimale en compression sur cubes au moins égale à deux fois la
l’intermédiaire, soit de pitons à bascule sur la paroi inférieure des contrainte de compression développée dans la fibre inférieure de la
entrevous, soit d’ancres spécialement conçues pour être introduites poutrelle sous la force de précontrainte finale, sans descendre en
dans les joints entre entrevous, soit par suspentes métalliques serrées dessous de 24 MPa.
au talon de la poutrelle.
2.32 Conditions de conception et de calcul
2.219 Utilisation en parking et terrasse
 Conditions de dérogation à la règle des coutures pour les montages
Le plancher avec table de compression en béton peut être utilisé en dont la composition et la géométrie sont indiquées par les schémas
support d’étanchéité suivant les conditions du DTU 20.12. donnés dans le dossier technique :
Lorsqu’il n’y a pas d’isolant entre l’étanchéité et le support béton, - Les valeurs de vRdi sont déterminées en référence au tableau 3 de
l’utilisation d’entrevous isolant est exclue. Avec présence d’isolant, il la norme 15037-1. Les contraintes admissibles sont celles rela-
est nécessaire de vérifier que le point de rosée se situe au-dessus du tives au type c3a ;
pare-vapeur.
- la détermination du niveau d'arrêt du contour de liaison entre le
2.2110 Utilisation en sous-toiture béton de clavetage et la poutrelle est fixée au chapitre A.107,224
du CPT « planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées
Possibilité de supporter une couverture (cf. art. A.110.4 du CPT
à du béton coulé en œuvre ».
« planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du béton
coulé en œuvre »).  La conception, le dimensionnement des planchers et leur justifica-
tion doivent être effectués en conformité avec les prescriptions du
2.2111 Données environnementales dossier technique. L'annexe « Valeurs d'utilisation » du présent Avis
Il existe une FDES pour ce procédé (FDES n° 42 E, Juin 2013). Il est indique les caractéristiques utiles de calcul des montages les plus
rappelé que les FDES n’entrent pas dans le champ d’examen d’aptitude usuels.
à l’emploi du procédé.  Fonction liaison et monolithisme du plancher en situation sismique :
dans la direction des poutrelles, le plancher doit présenter en tout
2.2112 Aspects sanitaires point une capacité de résistance ultime à la traction de 15 kN/m de
Le présent avis est formulé au regard de l’engagement écrit du titu- largeur au minimum, en situation accidentelle, assurée par des ar-
laire de respecter la réglementation, et notamment l’ensemble des matures existantes ou ajoutées, continues ou en recouvrement, dis-
obligations réglementaires relatives aux produits pouvant contenir des posées dans les poutrelles ou dans la table de compression. La
substances dangereuses, pour leur fabrication, leur intégration dans justification du monolithisme sera vérifiée suivant l’article 112,2 du
les ouvrages du domaine d’emploi accepté et l’exploitation de ceux-ci. CPT « planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du
Le contrôle des informations et déclarations délivrées en application béton coulé en œuvre ».
des réglementations en vigueur n’entre pas dans le champ du présent  Si les réseaux sont incorporés dans la dalle de compression, ils
avis. Le titulaire du présent avis conserve l’entière responsabilité de doivent être prévus dès la phase de conception et les prescriptions
ces informations et déclarations. du §110 de la section D du CPT « planchers nervurés à poutrelles
préfabriquées associées à du béton coulé en œuvre » doivent être
2.22 Durabilité -Entretien respectées. Sinon, ils seront incorporés dans les plénums ou les faux
La durabilité de ces planchers est équivalente à celle des procédés plafonds.
traditionnels utilisés dans des conditions comparables et ne nécessite
normalement pas de travaux particuliers d'entretien. 2.33 Conditions d'utilisation
Concernant les montages à entrevous en terre cuite identiques à ceux Les plans de calepinage et de pose relatifs au plancher, établis pour un
dessinés dans la description, l'appréciation précédente n'est valable chantier donné par le tenant de système (de plancher) ou tout autre
que si les entrevous sont conformes à la norme NF EN 15037-3 et si distributeur, doivent comporter des indications explicites permettant
les montages sont utilisés dans les constructions à usage d'habitation d‘identifier précisément les entrevous compatibles avec les poutrelles
ne comportant pas de baies de grande largeur (supérieure à 3 m), à utilisées sur le chantier en question, compte tenu de l’ensemble des
façades porteuses en maçonnerie d'éléments ou en béton banché exigences dont le contour de forme et le repos minimal de la feuillure.
mais, dans ce dernier cas, sans trumeaux de longueur supérieure à la
hauteur d'étage. Aucune appréciation n'est portée par le Groupe pour
d'autres cas d'utilisation, en l'absence d'une Certification de qualité des
entrevous.

2.23 Fabrication et contrôle


Cet avis ne vaut que pour les fabrications pour lesquelles les autocon-
trôles et les modes de vérifications, décrits dans le dossier technique
établi par le demandeur sont effectifs.

4 3/16-848
3. Remarques complémentaires
du Groupe Spécialisé
Conclusions
Une condition d’utilisation a été rajoutée aux Prescriptions Techniques
Appréciation globale concernant la nécessité d’apporter des indications explicites sur les
plans de calepinage sur la compatibilité des entrevous avec les pou-
L’utilisation du procédé dans le domaine d’emploi accepté est appré- trelles utilisées.
ciée favorablement.
Le Groupe Spécialisé tient à préciser que la prescription concernant
l’utilisation pour des planchers en parking et terrasse, commune à tous
Validité les procédés de planchers à poutrelles, s’adresse au titulaire du lot
Jusqu’au 28 février 2023. Étanchéité – Isolation.
Le GS tient à préciser que les exigences de réaction au feu mention-
nées au §2.2122 de la partie Avis pour les entrevous « Plastivoute »
sont issues d’un projet de note d’information de la DGSCGC en cours
Pour le Groupe Spécialisé n° 3.1
de publication.
Le Président
Le Rapporteur du Groupe Spécialisé
n° 3.1

3/16-848 5
ANNEXE
VALEURS D’UTILISATION
La présente annexe fait partie de l’Avis Technique : le respect des valeurs
indiquées est une condition impérative de la validité de l’Avis.

1. Caractéristiques des poutrelles NEO LB7

1.1 Armatures de précontrainte


Tension des armatures de précontrainte :
La tension des armatures de précontrainte est la suivante :
T 5,2 – 2160 - TBR

 tension initiale : Fpo = 24,25 kN


 tension finale : Fp = 18,92 kN
T 6,85 – 2160 – TBR (POUTRELLE T34)
 tension initiale : Fpo = 47,25 kN
 tension finale : Fp = 36,85 kN
T 6,85 – 2160 – TBR (POUTRELLE T14S)
 tension initiale : Fpo = 34,00 kN
 tension finale : Fp = 28,56 kN
T 6,85 – 2160 – TBR (POUTRELLE T13X, T23 ET T24S)
 tension initiale : Fpo = 41,00 kN
 tension finale : Fp = 33,31 kN

1.2 Caractéristiques géométriques et mécaniques des poutrelles


Notations :
g1 = poids de la poutrelle,
Ac = aire de la section transversale,
vs = distance de la fibre neutre à la fibre supérieure,
vi = distance de la fibre neutre à la fibre inférieure,
bw = largeur de la poutrelle au niveau de cisaillement maximum (vérification en phase provisoire),
Sb = moment statique par rapport à l’axe neutre de la surface située en dessous du niveau de cisaillement maximum,
i= moment d’inertie,
dp = distance du centre de gravité de la force de précontrainte finale à la fibre inférieure,
σs = valeur de la précontrainte finale en fibre supérieure de la poutrelle,
σi = valeur de la précontrainte finale en fibre inférieure de la poutrelle,
fck,p= résistance caractéristique à la compression à 28 jours du béton de poutrelle.

Le tableau 1 ci-dessous donne, pour les différentes poutrelles, les caractéristiques mécaniques et de précontrainte ainsi que la résistance caracté-
ristique du béton prise en compte pour la détermination des valeurs d’utilisation et des portées limites. Des valeurs différentes de fck (supérieures)
peuvent être retenues sur la base des certifications d’usine décrites dans le dossier technique. Les valeurs d’utilisation et les portées limites seront
alors évaluées en relation à ces nouvelles valeurs.

Tableau 1 – Caractéristiques des poutrelles NEO LB7

Précontrainte
Type de g1 fck,p Ac vs vi i bw Sb dp
finale (MPa)
poutrelle (daN/ml) (MPa) (cm2) (cm) (cm) (cm4) (cm) (cm3) (cm)
σs σi

L7 15,1 60 62,93 6,53 4,47 691,6 37,00 90,4 3,27 2,59 13,52

T12 55 3,60 1,67 8,11

T13 55 3,63 2,65 12,05

T14 17,0 60 70,66 6,64 4,86 857,8 40,00 109,2 3,75 4,23 15,56

T15 65 3,98 6,97 18,22

T14S 65 3,60 3,75 17,98

T13X 18,9 65 78,72 7,20 5,60 1229,4 40,00 139,4 4,20 4,40 18,49

T23 55 4,67 4,42 15,93


21,6 89,99 7,47 6,03 1557,8 49,00 165,8
T24S 65 4,77 5,87 18,59

T34 29,4 60 122,30 8,37 6,63 2605,8 60,00 250,4 5,20 5,34 17,61

6 3/16-848
2. Longueurs du contour de liaison (dérogation couture)

Les longueurs de contour de liaison sont affichées en mm.

Poutrelles L7 T12 T13 T14 T15 T14S T13X T23 T24S T34
Entrevous de coffrage en béton
170,7 180,1 180,1 180,1 180,1 180,1 212,8 231 231 275,1
H = 13 cm
Entrevous de coffrage en béton
169,4 178,7 178,7 178,7 178,7 178,7 211,3 229,1 229,1 275,4
H = 16 cm
Entrevous PSE
131,4 140,7 140,7 140,7 140,7 140,7 173,4 192,6 192,6 234,8
H = 12 cm
Entrevous PSE
131,4 140,7 140,7 140,7 140,7 140,7 173,4 192,6 192,6 234,8
H = 15 cm
Entrevous Plastivoûte
148,4 156,8 156,8 156,8 156,8 156,8 190,1 207,4 207,4 256,0
H = 13 cm
Entrevous Plastivoûte
148,5 156,9 156,9 156,9 156,9 156,9 190,2 207,5 207,5 259,4
H = 16 cm
Entrevous bois moulé
171,9 184,2 184,2 184,2 184,2 184,2 214,7 232,4 232,4 283,2
H = 13 cm
Entrevous bois moulé
- 164,8 164,8 164,8 164,8 164,8 197,4 211,2 211,2 277,3
H = 16 cm

3. Portées limites des montages les plus usuels

Le tableau 2 ci-dessous donne les valeurs de portées maximales (en mètres) et la cause de la limitation pour les montages les plus usuels, avec
les hypothèses et le cas de charges suivants :
- Classe d’exposition : XC1
- Destination du plancher : Habitation
- Cas de charge :
 Cloisons très légères (non fragiles):
G3  0,40 kN/m²

 Revêtements de sol (fragiles) et plafonds:


G4  1,00 kN/m²

 Charges d’exploitation:
QB  1,50 kN/m²

1  0.50

2  0.30

- Déformation : limitation de la flèche active au L/500 de la portée ; limitation de la flèche totale au L/250 sous combinaison quasi-
permanente ; condition de stockage normal.
Les portées sont données dans les cas de poutrelles comportant ou non des armatures transversales.
Les portées limites sont données pour une pose avec étais.

NOTATIONS :
- I est le moment d’inertie de la section non fissurée du plancher prise en compte pour le calcul en flexion ;
- Les notations utilisées dans le tableau pour indiquer la cause de la limitation sont les suivantes :

M fc
: moment fléchissant limité par la condition de non dépassement de la contrainte de traction de 0,6.fctm,p en
fibre inférieure des poutrelles.

M Rdu  : limitation du fait du moment résistant ultime (article A.307,32 du CPT)

V 
pu
: effort tranchant limité par la condition de non dépassement de la contrainte de cisaillement admissible pour le
béton de poutrelle (0,03.fck,p)

Vcu  : effort tranchant limité par la condition de non dépassement de la contrainte de cisaillement admissible pour le
béton de chantier (0,03.fck,ch)

Vwu  : effort tranchant limité par la condition de non dépassement de la contrainte de cisaillement admissible à
l’interface entre les deux bétons (article A.107,2 du CPT)

 fa  : limitation du fait de la flèche active, calculée dans l’hypothèse d’un stockage normal, avec une limitation au
1/500 de la portée (article A.106,2 du CPT)

 ft  : limitation du fait de la flèche totale, calculée sous combinaison quasi-permanente avec une limitation au
1/250 de la portée (article A.106,2 du CPT)

3/16-848 7
Tableau 2 – Portées limites des montages usuels

MONTAGES
Type de Conditions aux appuis
Hauteur Entraxe poutrelle
Travée de rive en
Entrevous [cm] Travée sans continuité continuité

60 L7 4,35 Mrdu 4,59 Mrdu


60 T12 3,54 Mrdu 3,73 Mrdu
60 T13 4,31 Mrdu 4,54 Mrdu
60 T14 4,70 fa 5,06 fa
13+4
60 T15 4,74 fa 5,12 fa
Béton
60 T14S 4,73 fa 5,10 fa
60 T13X 4,76 fa 5,13 fa
60 T23 4,82 fa 5,20 fa
60 T24S 4,86 fa 5,24 fa
13+5
60 T34 5,38 fa 5,81 fa
Béton
60 L7 4,69 Mrdu 4,94 Mrdu
60 T12 3,82 Mrdu 4,02 Mrdu
60 T13 4,65 Mrdu 4,90 Mrdu
60 T14 5,25 Mfc 5,54 Mfc

16+4 60 T15 5,39 fa 5,84 fa


Béton 60 T14S 5,37 fa 5,81 fa
60 T13X 5,41 fa 5,86 fa
60 T23 5,49 fa 5,90 Mfc
60 T24S 5,53 fa 5,99 fa
60 T34 5,88 fa 6,37 fa
60 L7 4,47 fa 4,79 fa
60 T12 3,75 Mrdu 3,95 Mrdu
60 T13 4,53 fa 4,81 Mfc
60 T14 4,60 fa 4,93 fa
12+5
60 T15 4,64 fa 4,99 fa
PSE
60 T14S 4,63 fa 4,97 fa
60 T13X 4,66 fa 5,00 fa
60 T23 4,72 fa 5,07 fa
60 T24S 4,76 fa 5,11 fa
12+6
60 T34 5,30 fa 5,71 fa
PSE
60 L7 5,00 Mrdu 5,27 Mrdu
60 T12 4,07 Mrdu 4,29 Mrdu
60 T13 4,96 Mrdu 5,23 Mrdu
60 T14 5,26 fa 5,65 fa

15+5 60 T15 5,31 fa 5,72 fa


PSE 60 T14S 5,29 fa 5,69 fa
60 T13X 5,33 fa 5,74 fa
60 T23 5,41 fa 5,82 fa
60 T24S 5,45 fa 5,87 fa
60 T34 5,78 fa 6,23 fa

8 3/16-848
MONTAGES
Type de Conditions aux appuis
Hauteur Entraxe poutrelle
Travée de rive en
Entrevous [cm] Travée sans continuité continuité

59,4 L7 4,43 fa 4,75 fa


59,8 T12 3,75 Mrdu 3,95 Mrdu
59,8 T13 4,50 fa 4,79 Mfc
59,8 T14 4,57 fa 4,90 fa
13+4
59,8 T15 4,62 fa 4,96 fa
Plastivoute
59,8 T14S 4,60 fa 4,94 fa
59,8 T13X 4,61 fa 4,95 fa
60,2 T23 4,69 fa 5,03 fa
60,2 T24S 4,72 fa 5,08 fa
13+5
62,8 T34 5,21 fa 5,61 fa
Plastivoute
59,4 L7 4,92 Mrdu 5,19 Mrdu
59,8 T12 4,01 Mrdu 4,23 Mrdu
59,8 T13 4,88 Mrdu 5,15 Mrdu
59,8 T14 5,21 fa 5,60 fa

16+4 59,8 T15 5,26 fa 5,67 fa


Plastivoute 59,8 T14S 5,24 fa 5,64 fa
59,8 T13X 5,26 fa 5,67 fa
60.2 T23 5,35 fa 5,76 fa
60.2 T24S 5,40 fa 5,82 fa
62,8 T34 5,73 fa 6,18 fa
59,1 L7 4,45 fa 4,77 fa
59,5 T12 3,69 Mrdu 3,89 Mrdu
59,5 T13 4,49 Mrdu 4,73 Mrdu
59,5 T14 4,57 fa 4,91 fa
13+4
59,5 T15 4,61 fa 4,96 fa
Bois moulé
59,5 T14S 4,60 fa 4,94 fa
59,5 T13X 4,60 fa 4,95 fa
60 T23 4,68 fa 5,04 fa
60 T24S 4,72 fa 5,08 fa
13+5
62,6 T34 5,21 fa 5,62 fa
Bois moulé
59,5 T12 4,03 Mrdu 4,25 Mrdu
59,5 T13 4,91 Mrdu 5,18 Mrdu
59,5 T14 5,24 fa 5,63 fa
59,5 T15 5,29 fa 5,70 fa
16+4
59,5 T14S 5,27 fa 5,67 fa
Bois moulé
59,5 T13X 5,29 fa 5,70 fa
60 T23 5,38 fa 5,79 fa
60 T24S 5,42 fa 5,84 fa
62,6 T34 5,72 fa 6,17 fa

3/16-848 9
4. Tableau des valeurs d’utilisation
Tableau 3 – Valeurs d’utilisation

χ Ht Pm Ecm I Vi Vs Z Vwu Vcu Vpu Mbc Mbqp Mf0 Mfc Mrdu


Montage Poutrelle α
(cm) (cm) (daN/m²) (MPa) (cm4) (cm) (cm) (cm) (daN) (daN) (daN) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m)

13+4
L7 60 17 244 39000 6451 12,81 4,19 3,26 12,27 1446 1301 1038 2309 1732 681 812 1056
béton
16+4
L7 60 20 275 39000 10012 15,20 4,80 4,26 14,79 1729 1583 1325 3129 2347 891 1063 1295
béton
T12 39000 6775 12,68 4,32 3,03 12,21 1518 1319 1072 2352 1764 433 568 701

T13 39000 6775 12,68 4,32 3,03 12,21 1518 1319 1071 2352 1764 644 779 1037

T14 39000 6775 12,68 4,32 3,03 12,21 1518 1319 1168 2352 1764 831 971 1354
13+4
60 17 245
béton
T15 39000 6775 12,68 4,32 3,03 12,21 1518 1319 1266 2352 1764 974 1117 1642

T14S 39000 6775 12,68 4,32 3,03 12,21 1518 1319 1266 2352 1764 961 1105 1684

T13X 39000 6781 12,66 4,34 2,44 12,12 1780 1334 1445 2344 1758 990 1135 1887

T12 39000 10581 15,01 4,99 3,99 14,68 1810 1605 1359 3181 2386 572 750 861

T13 39000 10581 15,01 4,99 3,99 14,68 1810 1605 1359 3181 2386 849 1028 1277

T14 39000 10581 15,01 4,99 3,99 14,68 1810 1605 1482 3181 2386 1097 1281 1674
16+4
60 20 277
béton
T15 39000 10581 15,01 4,99 3,99 14,68 1810 1605 1606 3181 2386 1284 1474 2043

T14S 39000 10581 15,01 4,99 3,99 14,68 1810 1605 1606 3181 2386 1267 1457 2083

T13X 39000 10654 14,94 5,06 3,25 14,41 2101 1619 1834 3158 2369 1319 1511 2362

T23 39000 7134 12,55 4,45 2,20 12,02 1916 1389 1317 2405 1804 906 1049 1813
13+4
60 17 246
béton
T24S 39000 7134 12,55 4,45 2,20 12,02 1916 1389 1557 2405 1804 1057 1210 2073

T23 39000 11249 14,77 5,23 2,95 14,29 2259 1688 1662 3226 2420 1213 1406 2287
16+4
60 20 278
béton
T24S 39000 11249 14,77 5,23 2,95 14,29 2259 1688 1964 3226 2420 1416 1621 2628
13+5
T34 60 18 267 39000 9978 12,88 5,12 1,97 12,98 2468 1703 1694 1346 1009 1364 1567 2455
béton
16+4
T34 60 20 286 39000 13580 14,33 5,67 2,41 14,30 2717 2954 2295 2107 1580 1669 1916 3720
béton

10 3/16-848
χ Ht Pm Ecm I Vi Vs Z Vwu Vcu Vpu Mbc Mbqp Mf0 Mfc Mrdu
Montage Poutrelle α
(cm) (cm) (daN/m²) (MPa) (cm4) (cm) (cm) (cm) (daN) (daN) (daN) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m)

12+5
L7 60 17 185 39000 6464 12,82 4,18 3,26 12,28 1114 1198 927 2320 1740 682 813 1056
PSE
15+5
L7 60 20 205 39000 10038 15,25 4,75 4,25 15,01 1361 1463 1159 3170 2377 890 1062 1295
PSE
T12 39000 6789 12,70 4,30 3,03 12,20 1184 1280 1017 2368 1776 434 569 701

T13 39000 6789 12,70 4,30 3,03 12,20 1184 1280 1017 2368 1776 644 779 1037

T14 39000 6789 12,70 4,30 3,03 12,20 1184 1280 1109 2368 1776 832 971 1354
12+5
60 17 185
PSE
T15 39000 6789 12,70 4,30 3,03 12,20 1184 1280 1202 2368 1776 974 1118 1642

T14S 39000 6789 12,70 4,30 3,03 12,20 1184 1280 1202 2368 1776 961 1105 1684

T13X 39000 6798 12,69 4,31 2,44 12,11 1448 1562 1192 2366 1774 991 1135 1887

T12 39000 10618 15,09 4,91 3,99 14,62 1419 1535 1279 3244 2433 571 749 861

T13 39000 10618 15,09 4,91 3,99 14,62 1419 1535 1279 3244 2433 848 1026 1277

T14 39000 10618 15,09 4,91 3,99 14,62 1419 1535 1395 3244 2433 1095 1279 1674
15+5
60 20 206
PSE
T15 39000 10618 15,09 4,91 3,99 14,62 1419 1535 1512 3244 2433 1282 1471 2043

T14S 39000 10618 15,09 4,91 3,99 14,62 1419 1535 1512 3244 2433 1265 1455 2083

T13X 39000 10694 15,03 4,97 3,24 14,32 1714 1848 1515 3228 2421 1316 1507 2362

T23 39000 7150 12,58 4,42 2,20 12,00 1595 1719 1123 2426 1820 905 1049 1813
12+5
60 17 187
PSE
T24S 39000 7150 12,58 4,42 2,20 12,00 1595 1719 1327 2426 1820 1057 1210 2073

T23 39000 11300 14,87 5,13 2,94 14,18 1884 2031 1433 3304 2478 1211 1403 2287
15+5
60 20 207
PSE
T24S 39000 11300 14,87 5,13 2,94 14,18 1884 2031 1693 3304 2478 1413 1617 2628
12+6
T34 60 18 214 39000 10358 13,08 4,92 2,01 13,05 2115 2404 1469 2245 1684 1395 1601 2455
PSE
15+5
T34 60 20 221 39000 13673 14,48 5,52 2,40 14,12 2288 2472 1850 3715 2787 1663 1910 2877
PSE

3/16-848 11
χ Ht Pm Ecm I Vi Vs Z Vwu Vcu Vpu Mbc Mbqp Mf0 Mfc Mrdu
Montage Poutrelle α
(cm) (cm) (daN/m²) (MPa) (cm4) (cm) (cm) (cm) (daN) (daN) (daN) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m)

13+4
L7 59,4 17 186 39000 6254 12,64 4,36 3,22 12,22 1251 1355 956 2164 1623 673 803 1056
plastivoute
16+4
L7 59,4 20 221 39000 9916 15,16 4,84 4,27 15,09 1546 1672 1218 3103 2327 893 1065 1295
plastivoute
T12 39000 6678 12,61 4,39 3,00 12,52 1355 1473 1016 2282 1711 429 563 701

T13 39000 6678 12,61 4,39 3,00 12,52 1355 1473 1016 2282 1711 638 772 1037

T14 39000 6678 12,61 4,39 3,00 12,52 1355 1473 1108 2282 1711 824 962 1354
13+4
59,8 17 186
plastivoute
T15 39000 6678 12,61 4,39 3,00 12,52 1355 1473 1200 2282 1711 965 1107 1642

T14S 39000 6678 12,61 4,39 3,00 12,52 1355 1473 1200 2282 1711 952 1095 1684

T13X 39000 6573 12,52 4,48 2,39 11,99 1573 1650 1128 2201 1651 971 1112 1887

T12 39000 10666 15,08 4,92 4,01 14,70 1592 1728 1254 3252 2439 574 752 861

T13 39000 10666 15,08 4,92 4,01 14,70 1592 1728 1254 3252 2439 852 1031 1277

T14 222 39000 10666 15,08 4,92 4,01 14,70 1592 1728 1368 3252 2439 1101 1285 1674
16+4
59,8 20
plastivoute
T15 39000 10666 15,08 4,92 4,01 14,70 1592 1728 1482 3252 2439 1289 1479 2043

T14S 39000 10666 15,08 4,92 4,01 14,70 1592 1728 1482 3252 2439 1272 1462 2083

T13X 221 39000 10594 14,93 5,07 3,23 14,34 1882 1968 1463 3134 2351 1312 1503 2362

T23 39000 7036 12,49 4,51 2,18 12,09 1730 1817 1159 2340 1755 897 1040 1813
13+4
60,2 17 189
plastivoute
T24S 39000 7036 12,49 4,51 2,18 12,09 1730 1817 1370 2340 1755 1047 1199 2073

T23 39000 11355 14,84 5,16 2,96 14,31 2049 2145 1508 3301 2476 1219 1412 2287
16+4
60,2 20 225
plastivoute
T24S 39000 11355 14,84 5,16 2,96 14,31 2049 2145 1783 3301 2476 1422 1628 2628
13+5
T34 62,8 18 222 39000 9972 12,88 5,12 3,94 13,21 2334 2436 1559 2921 2191 1363 1566 2455
plastivoute
16+4
T34 62,8 20 236 39000 13596 14,43 5,57 2,42 14,57 2607 2686 2063 3698 2774 1676 1924 2877
plastivoute

12 3/16-848
χ Ht Pm Ecm I Vi Vs Z Vwu Vcu Vpu Mbc Mbqp Mf0 Mfc Mrdu
Montage Poutrelle α
(cm) (cm) (daN/m²) (MPa) (cm4) (cm) (cm) (cm) (daN) (daN) (daN) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m) (daN.m)

13+4
L7 59,1 17 202 39000 6478 12,79 4,21 3,27 11,44 1357 1438 983 2308 1731 685 817 1056
bois moulé
T12 39000 6879 12.76 4.24 3.05 11.84 1505 1591 1053 3185 2389 437 574 701

T13 39000 6879 12.76 4.24 3.05 11.84 1505 1591 1053 3185 2389 650 786 1037

T14 39000 6879 12.76 4.24 3.05 11.84 1505 1591 1149 3185 2389 839 980 1354
13+4
59,5 17 204
bois moulé
T15 39000 6879 12.76 4.24 3.05 11.84 1505 1591 1244 3185 2389 982 1127 1642

T14S 39000 6879 12.76 4.24 3.05 11.84 1505 1591 1244 3185 2389 969 1114 1684

T13X 39000 6773 12.66 4.34 2.44 11.12 1648 1700 1174 3042 2281 989 1133 1887

T12 39000 10720 15,10 4,90 4,02 15,00 1705 1715 1306 4518 3388 576 755 861

T13 39000 10720 15,10 4,90 4,02 15,00 1705 1715 1306 4518 3388 855 1035 1277

T14 217 39000 10720 15,10 4,90 4,02 15,00 1705 1715 1425 4518 3388 1105 1290 1674
16+4
59,5 20
bois moulé
T15 39000 10720 15,10 4,90 4,02 15,00 1705 1715 1544 4518 3388 1294 1485 2043

T14S 39000 10720 15,10 4,90 4,02 15,00 1705 2010 1544 4518 3388 1276 1468 2083

T13X 215 39000 10649 14,96 5,04 3,24 14,37 1957 1926 1505 4276 3207 1316 1508 2362

T23 39000 7251 12.63 4.37 2.22 11.15 1788 1851 1217 1476 1107 915 1060 1813
13+4
60 17 204
bois moulé
T24S 39000 7251 12.63 4.37 2.22 11.15 1788 1851 1438 1476 1107 1067 1222 2073

T23 39000 11414 14,87 5,13 2,97 14,34 2089 2103 1533 3337 2503 1223 1417 2287
16+4
60 20 220
bois moulé
T24S 39000 11414 14,87 5,13 2,97 14,34 2089 2103 1812 3337 2503 1427 1634 2628
13+5
T34 62,6 18 238 39000 10315 12,88 5,12 3,10 13,67 2670 2704 1980 2173 1630 1410 1620 2455
bois moulé
16+4
T34 62,6 20 242 39000 13801 14,45 5,55 2,43 14,60 2794 2646 2368 3730 2798 1682 1931 2877
bois moulé

3/16-848 13
5. Vérification des poutrelles en phase provisoire : valeurs résistantes

Les valeurs des moments résistant de calcul MRd des poutrelles sont données dans les certificats associés aux poutrelles.

Les valeurs des efforts tranchant résistant de calcul VRd des poutrelles sont données dans le tableau ci-dessous :

Ib bw Sb fctd σcp VRd,c


Désignation de poutrelle
(cm4) (mm) (cm3) (MPa) (MPa) (daN)
L7 691,6 37,00 90,4 2,04 10,64 805
T12 857,8 40,00 109,2 1,92 6,31 785
T13 857,8 40,00 109,2 1,92 9,47 862
T14 857,8 40,00 109,2 2,09 12,63 1039
T15 857,8 40,00 109,2 2,23 15,79 1205
T14S 857,8 40,00 109,2 2,22 15,62 1244
T13X 1229,4 40,00 139,4 2,23 14,38 1314
T 23 1557,8 49,00 165,8 2,00 12,57 1493
T24S 1557,8 49,00 165,8 2,23 15,05 1761
T34 2605,8 60,00 250,4 2,13 14,22 2185

14 3/16-848
Dossier Technique
établi par le demandeur
Le diamètre des coutures ainsi que le diamètre du plus gros granulat
du béton (Dmax) sont limités suivant la poutrelle utilisée :
A. Description
Série Ø maxi des coutures Dmax du béton
1. Classe du système Légère Pas de couture possible
Plancher nervuré à poutrelles préfabriquées en béton précontraint par Série 1 Pas de couture possible
précontrainte adhérente avec entrevous de diverses natures et table
Série 2 5 mm 10 mm
de compression complète ou partielle.
Série 3 6 mm 10 mm

2. Description du procédé de plancher


Ces restrictions permettent de garantir un enrobage minimal de la
2.1 Définition des matériaux couture de Dmax avec une tolérance de +/- 5 mm sur le positionnement
horizontal de la couture. Cette tolérance est valable que la couture se
Armatures de précontrainte trouve à gauche ou à droite des fils de précontraintes axés.
Deux types d’armatures sont employés pour la fabrication des pou- Dans le béton coulé en œuvre :
trelles : - Treillis soudé fyk égal à 500 MPa, barres en acier lisse fyk égal à
235 MPa, en acier HA fyk égal à 400 ou 500 MPa.
Ø Tension Tension
Sa Fpk Fp0;1k
Armatures nominal Poutrelle initiale finale Béton des poutrelles
mm² kN kN
(mm) kN kN
Béton de sable et de granulats courants, roulés ou concassés, de
T5,2 – granulométrie limitée à 10 mm (6 mm dans le cas des poutrelles de la
2160 – 5,20 Toutes 13,6 29,4 25,7 24,25 18,92 Série 1). La composition, le dosage en eau et en ciment, l’emploi
TBR éventuel d’adjuvants sont examinés, pour chaque centre de production
de poutrelles dans le cadre de la certification CSTBat (ou NF). Il s’agit
L7 47,25 36,85 pour toutes les poutrelles d’un béton à haute performance de résis-
tance caractéristique en compression à 28 jours supérieure ou égale à
T14S 34,00 28,56 55 MPa sans excéder 80 MPa, comportant une proportion volumique de
granulats supérieure à 66 %, sans adjonction de fumée de silice. Le
T6,85 – T13X 41,00 33,31 slump est voisin de zéro.
2160 – 6,85 28,2 58,0 51,3
TBR T 23 41,00 33,31 Béton coulé en œuvre
Béton de sable et de granulats courants, roulés ou concassés, et de
T24S 41,00 33,31
résistance caractéristique habituelle de 25 MPa, exceptionnellement de
30 MPa ou 35 MPa. L’ajout de fibres est possible selon les conditions
T34 47,25 36,85
spécifiées dans l’Avis Technique correspondant.
Les bétons auto-plaçants peuvent être utilisés comme béton complé-
Ces armatures sont homologuées ou bénéficient d’une attestation de mentaire mis en œuvre sur le chantier, sous les réserves suivantes :
conformité (ASQPE). 1. Le BAP, dont le volume de granulats n'est pas inférieur à 66 %,
entre dans le domaine couvert par le Eurocode 2 et le présent
Armatures complémentaires Avis Technique ;
Dans les poutrelles : 2. Pour le BAP, dont le volume de granulats est inférieur à 66 %,
les formules du CPT plancher à poutrelles et du présent Avis
Les armatures transversales (étriers et armatures de couture) sont
Technique peuvent s'appliquer à l'exception de la formule sim-
constituées de grecques de diamètre Ø4 ou Ø5 mm de nuance B500.
plifiée de la flèche active (art. 309 du CPT « planchers nervu-
rés ») qui doit tenir compte du comportement du BAP vis à vis
 Schéma des armatures du fluage, de la déformation instantanée et du retrait.

2.2 Description des éléments préfabriqués


2.21 Poutrelles
Les poutrelles sont en béton précontraint par prétension d’armatures
adhérentes. Leur section est en forme de Té renversé dont l’âme
présente une contre-dépouille de plus de 6% et une rugosité significa-
tive du processus de filage continu propre au procédé. Le débord entre
le bord supérieur de l’âme et le niveau horizontal correspondant à
l’arrêt du béton de clavetage est supérieur à 4 mm. La partie supé-
rieure est crantée à l’aide d’un appareil mécanique qui produit un
crantage longitudinal. Les flancs de l’âme présentent une rugosité
correspondant au mode de filage.
Les faces d’about présentent, en outre, une très forte rugosité.
Les poutrelles se présentent sous quatre séries :
 Légère - poutrelles de largeur de talon 92 mm (qui seront de 110
mm de hauteur).
 Utilisation comme étriers  Série 1 - poutrelles en béton de largeur de talon 96 mm (qui seront
p = hauteur de la poutrelle moins 2cm de 115 et 128 mm de hauteur).
d = dépassement suivant hauteur du montage  Série 2 - poutrelles en béton de largeur de talon 100 mm (qui seront
 Utilisation comme couture de 135 mm de hauteur).

P et d satisfont aux prescriptions de l’article A.107,21 du CPT  Série 3 - poutrelles en béton de largeur de talon 126 mm (qui seront
« Planchers nervurés à poutrelles ». de 150 mm de hauteur).

3/16-848 15
Liste des Poutrelles NEO LB7 : Normalement munis d’une feuillure pour l’appui sur les talons des
poutrelles, les entrevous transversaux peuvent exister aussi sans
feuillure et sont alors utilisés chaque fois qu’un enduit de plafond n’est
Hauteur largeur poids pas nécessaire (par exemple sur vide sanitaire).
(mm) (mm) (kg/ml) Les entrevous de hauteur 24 et 29 cm sont parfois constitués par la
Légère L7 110 92 15.1 superposition d’entrevous de hauteur respective 16 et 21 cm et d’une
rehausse de hauteur 8 cm qui s’emboîtent l’une sur l’autre. Ils sont
T12 115 96 17.0
alors assimilés à des entrevous de coffrage simple (entrevous à emboî-
T13 115 96 17.0 tement).
T14 115 96 17.0 La hauteur minimale de la table de compression est, conformément au
Série 1 CPT « planchers nervurés », de 4 cm d’épaisseur.
T15 115 96 17.0
T14S 115 96 17.0 Entrevous porteurs simples
T13X 128 96 18.9 Ils sont de formes identiques aux entrevous porteurs à table de com-
T23 135 100 21.6 pression incorporée, mais sans chanfrein en paroi supérieure, de
Série 2 hauteur comprise entre 12 et 20 cm et satisfont à l’essai de poinçon-
T24S 135 100 21.6
nement-flexion (art.5.1.2 de la norme 15037-3) et à l’essai de péné-
Série 3 T34 150 126 29.4 tration (annexe III du chapitre A.1 du CPT« planchers nervurés »).

Entrevous porteurs à table de compression incorporée


La position des armatures de précontrainte est choisie dans une grille
propre à chaque famille de poutrelles. Ils sont longitudinaux et ont une ou plusieurs rangées d’alvéoles et ont
des hauteurs comprises entre 10 et 21 cm et les deux parois horizon-
Identification et marquage des poutrelles tales supérieures sont distantes de 2 cm environ. Ces entrevous pré-
sentent en partie supérieure un chanfrein transversal sur un seul côté
Les poutrelles sont identifiées par une étiquette comportant au moins : afin de permettre un rejointoiement sur chantier.
 la marque du système de plancher,
 les références de l’usine de production,
2.24 Entrevous polystyrène
Il s’agit d’entrevous en polystyrène expansé découpés ou moulés
 la longueur,
bénéficiant d’un marquage CE. Les entrevous en polystyrène de hau-
 la date de fabrication. teur coffrante de 12cm à 25cm donnent des entraxes de poutrelles
 le logo CE, compris entre 50 et 70 cm. Ils existent en deux qualités de classement
au feu : E ou F. Les entrevous sont proposés sans languette ou avec
 le logo NF,
languette d’épaisseur variable en fonction de l’isolation thermique
 la référence de la Certification. recherchée:

Renforcement des poutrelles par des armatures Entrevous Gamme Neostyrène :


transversales La gamme d’entrevous Neostyrène est une gamme d’entrevous moulés
et découpés avec languette proposant des performances thermiques
Les armatures transversales sont des coutures ou des étriers en forme différenciées en fonction de l’épaisseur de la languette. Le corps de
de grecque. Elles peuvent être utilisées lorsque la règle de dérogation l’entrevous ou hauteur coffrante est identique. 2 types de sous face
couture n’est pas respectée. sont disponibles (lisse ou décor). Les entrevous à sous face lisse sont
Les poutrelles L7 ne sont pas concernées par ce renforcement du fait disponibles en standard ou ignifugés, les sous faces décor uniquement
de leur faible largeur d’âme. en ignifugés (classement de réaction au feu E).
Il est possible d’augmenter la hauteur de l’entrevous en rajoutant une
2.22 Entrevous en béton rehausse clipsable dans les rainures prévue à cet effet sur la face
supérieure de l’entrevous.
Entrevous de coffrage résistant
Pour cette gamme d’entrevous la hauteur minimale de la table de
Ils sont soit en béton de granulats courants, soit en béton de granulats compression est, conformément au CPT « planchers nervurés », de
légers (argile, schiste ou bille de verre expansé). Les entrevous en 5cm d’épaisseur.
béton de granulats légers ont une masse volumique apparente sèche ≥
1100 kg/m3 et répondent aux mêmes conditions de poinçonnement- 2.25 Entrevous plastiques (polypropylène)
flexion que les entrevous en béton de granulats courants (NF P 14- Les éléments se présentent sous forme de plaques voutées et nervu-
305, §2,4) charge minimum 1,5 kN et moyenne supérieure à 2 kN. rées pour assurer la résistance pendant la phase de mise en œuvre.
Ils ont une ou plusieurs rangées d’alvéoles et une hauteur comprise Les pièces sont obtenues par injection de polypropylène neuf ou par-
entre 8 et 30 cm. tiellement recyclé chauffé sous pression. La masse volumique nominale
Ils peuvent être pleins dans le cas des plaques négatives ou des voû- du polypropylène constitutif est de 850 à 1000 kg/m3.
tains et avoir une hauteur de 5 à 8 cm. Ces entrevous en plastique sont vendus sous la dénomination com-
Normalement munis d’une feuillure pour l’appui sur les talons des merciale Plastivoute, suivi de la hauteur coffrante (13, 16 ou 20).
poutrelles, les entrevous peuvent exister aussi sans feuillure et sont La gamme d’entrevous plastique propose à l’utilisateur 3 choix de
alors utilisés chaque fois qu’un enduit de plafond n’est pas nécessaire hauteurs coffrantes 13, 16 et 20 cm.
(par exemple sur vide sanitaire ou dans les cas de plafond rapporté Trois tympans en polypropylène (1 pour l’entrevous de hauteur cof-
suspendu). Dans les mêmes conditions, l’entrevous de 8 cm peut être frante 13 cm, 1 pour l’entrevous de hauteur coffrante 16 cm et 1 pour
utilisé renversé, comme une tavelle. l’entrevous de hauteur 20 cm) assurent l’étanchéité en bout de travée.
La hauteur minimale de la table de compression est, conformément au Ces tympans peuvent également être réalisés en polystyrène expansé,
CPT « planchers nervurés », de 4 cm d’épaisseur. Dans l’annexe 1, des assurant l’étanchéité et une isolation thermique.
exemples d’entrevous sont dessinés. D’autres formes peuvent exister Les entrevous en plastique permettent d’obtenir des montages
pour autant que les entrevous respectent les conditions de dérogation d’entraxe de 59 à 63 cm (montage à poutrelle unique).
à la règle des coutures définie dans le CPT « Planchers nervurés à
poutrelles ». Le contour de l’entrevous permet de satisfaire aux exigences du CPT
« planchers nervurés à poutrelles » (art. 103,222) concernant la déro-
Entrevous porteurs à table de compression incorporée gation-couture pour les gammes de poutrelles NEO LB7. De par la
configuration de l’entrevous, la dalle de répartition du plancher est
Ils sont en béton de granulats courants. Ils ont une ou plusieurs ran- nervurée. L’épaisseur de cette dalle est de 4 cm.
gées d’alvéoles et ont des hauteurs comprises entre 12 et 30 cm, leur
paroi supérieure a une épaisseur ≥ 3,5 cm. Ces parois supérieures ont 2.26 Entrevous en béton cellulaire
une rainure transversale sur l’un de leurs côtés sur 20 mm d’épaisseur,
Entrevous en béton cellulaire donnant des entraxes de poutrelles de 60
afin de permettre un rejointoiement sur chantier.
cm à 80 cm et présentant latéralement, soit un pan coupé de 4 x 4
cm, soit un pan coupé de 5 x 3 x 10 cm permettant la dérogation
2.23 Entrevous en terre cuite couture. La masse volumique nominale du béton cellulaire constitutif
Entrevous de coffrage résistant est de 500 à 600 kg/m3.

Ils existent en deux versions, entrevous longitudinaux et entrevous 2.27 Entrevous bois moulé
transversaux. Les éléments se présentent sous forme de plaque, nervurée pour
Ils ont une ou plusieurs rangées d’alvéoles et une hauteur comprise assurer la résistance pendant la phase de mise en œuvre. Les pièces
entre 8 et 30 cm pour les entrevous longitudinaux et entre 5 et 16 cm sont obtenues par moulage de copeaux de bois collés et chauffés sous
pour les entrevous transversaux. pression.

16 3/16-848
La gamme d’entrevous bois moulé propose à l’utilisateur cinq choix de Entrevous de coffrage simple spécifiques
hauteurs coffrantes 9, 12, 13, 16 et 20 cm. Ils seront vendus sous les
noms commerciaux FABRIBOIS et FABRIBOIS VS. Pour les entrevous de coffrage simple, les contrôles de production
appliqués en usine sont conformes aux spécifications techniques de
Les entrevous « Fabribois M1 » bénéficient d’un classement E suivant
référence des normes NF EN 15037-4 et NF EN 15037-5. Ces entre-
les Euroclasses.
vous bénéficient d’un marquage CE et d’un certificat CSTbat.
Trois tympans (1 pour l’entrevous de hauteur coffrante 12 cm, 1 pour
l’entrevous de hauteur coffrante 16 cm et 1 pour l’entrevous de hau-
teur 20 cm), assurent l’étanchéité en bout de travée. De par sa forme, 5. Mise en œuvre
l’étanchéité en bout de travée de l’entrevous de hauteur coffrante de
9cm, est assurée. Pour l’entrevous de hauteur 13 cm le tympan est Généralités- Montages avec entrevous usuels
intégré.
Les poutrelles, simples ou jumelées (et parfois en nombre supérieur
Pour les entrevous de hauteur 12 et 16 cm il existe une gamme de pour traiter les points particuliers), sont posées à l’entraxe prévu,
tympans isolants qui assurent l’étanchéité en bout de travée appelé entraxe assuré par la pose des éléments intercalaires d’extrémité. Les
Fabristop. poutrelles sont posées sans étai, ou étayées suivant les indications du
Les entrevous de hauteur coffrante de 9 à 20 cm permettent d’obtenir plan de pose résultant de l’étude de dimensionnement.
des montages d’entraxe de 59,6 à 63 cm suivant les largeurs de talon Dans les cas courants, après pose des entrevous, d’un treillis soudé et
de poutrelles. des armatures en chapeaux, on coule le béton complémentaire des
Les Fabribois de hauteurs 16 et 20 ne sont pas compatibles avec la nervures et de la table de compression en une seule opération.
poutrelle L7.
Plancher avec entrevous polystyrène
Le contour de l’entrevous permet de satisfaire aux exigences du CPT
« planchers nervurés à poutrelles » (art. 103,222) concernant la déro- Dans le cas d’entrevous polystyrène à languette des précautions parti-
gation-couture pour les gammes de poutrelles NEO LB7. De par la culières seront prises pour l’étaiement et 2 techniques sont envisa-
configuration de l’entrevous, la dalle de répartition du plancher est geables :
nervurée.
 Les lisses d’étaiement doivent présenter une largeur suffisante pour
De par la configuration de l’entrevous, la dalle de répartition du plan- ne pas abimer et poinçonner la languette. Elles sont mises en con-
cher est nervurée. L’épaisseur de cette dalle est de 4 cm minimum. tact de la sous face du plancher en tenant compte du jeu entre la
sous face de la poutrelle et la partie supérieure de la languette.
3. Fabrication des poutrelles  Cette deuxième solution s’applique particulièrement aux entrevous
avec sous face décor en sous-sol pour éviter le contact direct entre
La fabrication des poutrelles NEO LB7 est réalisée sur une piste tôlée le bastaing et l’entrevous afin d’éviter les salissures et traces
de 78 à 120 mètres de long, à l’aide d’une machine qui les file de d’écrasement. Elle consiste à pose une entretoise métallique entre le
manière continue, avec arrêt de la machine pendant la vibration du bastaing et la sous face de la poutrelle à travers l’épaisseur de la
béton, à raison de 22 files par largeur de piste. languette.
Les torons sont tendus avec deux vérins hydrauliques en une seule fois
en imposant l’allongement ; les tensions sont contrôlées par réson-
nance. Les poignées et éventuels aciers de coutures sont insérés au
coulage du béton par un outil permettant l’axage et la verticalité.
Le durcissement du béton est accéléré par traitement thermique sui-
vant un cycle prédéterminé.
Après contrôle de la résistance du béton, la mise en précontrainte des
poutrelles est réalisée par relâchement lent et régulier des torons à
l’aide des vérins de détension.
Les torons sont coupés entre abouts des produits ; les poutrelles sont
abouts des produits évacuées sur le stock où elles sont identifiées et
marquées.

 Repérer la position des poutrelles grâce aux marques discrète sous


4. Contrôles l’entrevous.
 Enfoncer les entretoises jusqu’au contact avec la poutrelle
Poutrelles précontraintes
 Placer le bastaing au contact de l’entretoise, sans forcer.
Le contrôle de la fabrication des poutrelles NEO LB7 est effectué sui-
 Après enlèvement des étais, retirer les entretoises
vant les prescriptions du référentiel de certification NF Poutrelles (NF
395). Les essais de résistance mécanique en flexion, effectués dans le La dalle de répartition coulée sur les entrevous divers (hors béton et
cadre de l’autocontrôle surveillé, doivent permettre de vérifier que les terre cuite décrits en 2.22 et 2.23) doit présenter une épaisseur mini-
valeurs MRv (moment résistant caractéristique visé : MRv=MRd.γe avec male de 5 cm. Pour les entrevous décrits aux paragraphes 2.24 et 2.26
ve=1,2) indiquées dans les certificats NF sont atteintes ou dépassées. présentant des nervures en partie supérieure, la dalle de répartition
doit avoir une épaisseur moyenne de 5 cm au moins et de 4 cm au
Chaque usine de production assure un contrôle interne en suivant les
moins au-dessus de l'entrevous ou des nervures.
prescriptions du REGLEMENT TECHNIQUE du Certificat NF, la résis-
tance à la compression étant généralement mesurée sur éprouvettes La face d’about très rugueuse des poutrelles est une disposition amé-
10 x 10 et la résistance à la traction par fendage. Conformément au liorant la liaison poutrelles-appuis et autorise une profondeur d’appuis
CPT« planchers nervurés », les valeurs caractéristiques sont des va- nulle sur poutres, murs et autres supports en retombée par rapport à
leurs garanties à 95 % de probabilité. la sous-face.
Le raccordement entre résistance sur cylindre de référence 16 x 32 et Plancher avec entrevous plastique (Plastivoute)
sur cube 10 x 10 d’essai est effectué par la formule fc16x32 = 0,90
fc10x10. La mise en œuvre d’un plancher avec entrevous plastique est sensi-
La justification de vérification du béton peut également être examinée blement identique à un plancher courant. La seule spécificité réside
en contrôlant la contrainte de traction du béton. L’industriel réalise dans la mise en place des entrevous.
alors des mesures de résistance à la traction du béton par fendage sur Dans le cas d’une travée courante, la pose intervient en commençant
cylindre. par l’extrémité des poutrelles. Elle peut être réalisée suivant la ciné-
La tolérance sur la largeur des poutrelles est réduite à +5/-2mm. matique ci-après :
Ainsi, pour la poutrelle L7 qui présente une largeur nominale d’âme de  poser les deux tympans d’extrémités afin de réaliser l’entraxe des
37 mm, inférieure à la valeur minimale (40 mm) définie au §4.3.1.3 de poutrelles ;
la NF EN 15037-1, la largeur minimale effective n’est pas inférieure à
 poser les entrevous de chaque travée en commençant par une
la dimension nominale de la norme réduite de la tolérance en moins.
extrémité ;
En conséquence de quoi, la poutrelle peut être marquée CE.
 progresser ensuite sur toute la travée en clipsant les entrevous
La tolérance sur le positionnement horizontal des coutures est de +/- 5
entre eux (assemblage mâle/femelle par clipsage des tétons plas-
mm. Cette tolérance est valable que la couture se trouve à gauche ou
tiques) pour assurer la tenue du plancher et l’étanchéité au cou-
à droite des fils de précontraintes axés.
lage ;

3/16-848 17
Réalisation des continuités
Elles sont réalisées conformément à l’article I.A.308 du CPT « Plan-
chers nervurés à poutrelles ».

6. Finitions
Sols
Le procédé de plancher à poutrelles NEO LB7 peut recevoir tout type
de revêtement de sol avec ou sans chape de rattrapage. Les conditions
de mise en œuvre de la chape de rattrapage relèvent du DTU 26.2.
 le dernier entrevous doit, en général, être découpé. Il présente L’état de surface de la dalle de compression doit être conforme aux
possibilités de clipsage sur la dernière nervure avant découpe, de prescriptions du DTU 21.
façon à être clipsé avec le tympan d’about. La chute restante peut
être réutilisée sur l’entraxe suivant.
Plafonds
Enduit plâtre, enduits spéciaux, peuvent être appliqués sous les entre-
vous en béton ou en terre cuite.
Les plafonds suspendus sont accrochés à l’aide de suspentes métal-
liques.
La mise en œuvre des plafonds doit être réalisée selon DTU 25.1,
25.231, 25.41 et 58.1.

7. Conception et calculs - Hypothèses


7.1 Généralités
La conception et le calcul des planchers sont effectués conformément
aux prescriptions du CPT « planchers nervurés à poutrelles », en pre-
nant en compte les valeurs dans le tableau 1 de l’annexe.
Le béton de la dalle de répartition se met en place comme dans les cas La résistance caractéristique à la compression à 28 jours du béton du
usuels, l’épaisseur minimale de cette dalle étant de 4 cm au-dessus de chantier, adoptée pour l’établissement des tableaux de montages, est
l’entrevous. Cette épaisseur est possible compte tenu de la présence égale à 25 MPa.
des nervures.
7.2 Tension des armatures de précontrainte
Plancher avec entrevous en bois moulé (Fabribois)
La tension des armatures est conforme aux prescriptions du CPT
La mise en œuvre d’un plancher avec entrevous en bois moulé est « planchers nervurés à poutrelles ».
sensiblement identique à un plancher courant. La seule spécificité
réside dans la mise en place des entrevous. 7.3 Résistance caractéristique à la compression
Dans le cas d’une travée courante, la pose intervient en commençant et au cisaillement du béton des poutrelles à
par l’extrémité des poutrelles. Elle peut être réalisée suivant la ciné- 28 jours
matique ci-après :
Les résistances caractéristiques du béton de chantier et du béton de
 poser les deux tympans d’extrémités afin de réaliser l’entraxe des poutrelles à 28 jours sont conformes aux prescriptions du CPT « plan-
poutrelles ; chers nervurés à poutrelles » (article 100).
 poser les deux entrevous d’extrémités ; Les valeurs de l’effort tranchant des poutrelles en phase provisoire
 progresser ensuite sur toute la travée en positionnant une partie (Vrd,c) sont calculées selon l’article 306.2 du CPT « planchers nervurés
haute sur une partie basse de deux entrevous successifs (procéder à poutrelles » (tableau de l’annexe 5).
au recouvrement complet des deux entrevous) ;
 le dernier entrevous doit, en général, être découpé. Il doit présenter
7.4 Vérification en flexion à l’Etat Limite de
deux parties hautes droites. Le présenter dans sa position définitive, Service (ELS)
repérer sur celui-ci la première partie haute à découper de façon à Ces vérifications sont effectuées conformément l’Annexe I du CPT
ce que le dernier vide soit comblé complètement. « planchers nervurés à poutrelles ».
La découpe restante, possédant une partie haute et une partie basse,
peut être utilisée pour la travée suivante à condition qu’elle possède 7.5 Vérification en flexion à l’Etat Limite Ultime
au minimum une nervure et une largeur de 20 cm. Le tympan peut (ELU)
être mis en place sur l’extrémité découpée.
La vérification en flexion à l’ELU est effectuée conformément à l’article
Le béton de la dalle de répartition se met en place comme dans les cas 307 du CPT « planchers nervurés à poutrelles ».
usuels, l’épaisseur minimale de cette dalle étant de 4 cm au-dessus de
l’entrevous. Cette épaisseur est possible compte tenu de la présence 7.6 Vérification en cisaillement à l’Etat Limite
des nervures. Ultime (ELU)
Réalisation des chaînages transversaux intermédiaires Ces vérifications sont effectuées selon l’article 107 du CPT « planchers
nervurés à poutrelles ».
Dans le cas des montages à entrevous porteurs en béton, on réalise
tous les 2 m au plus un chaînage transversal conformément à l’article 7.7 Calcul en continuité : Conditions
A.111,5 du CPT« Planchers nervurés à poutrelles ». d’application de la « méthode forfaitaire » -
Réalisation des chaînages, chevêtre et trémies Valeurs des coefficients
Les conditions d’application de la « méthode forfaitaire » sont celles
Ils sont réalisés en béton armé sur chantier de façon traditionnelle et
définies à l’article 308.21 du CPT« planchers nervurés à poutrelles ».
conformément à l’article A.111.2 du CPT « Planchers nervurés à pou-
trelles ».
7.8 Vérification des conditions d’appui
Réalisation des encorbellements Les conditions d’appui du plancher sont celles décrites dans le para-
graphe 108 du CPT « planchers nervurés à poutrelles ».
Ils sont réalisés en respectant les prescriptions de l’article A.105,6 du
CPT « Planchers nervurés à poutrelles ». 7.9 Stabilité – Utilisation en zone sismique
Poutrelles et entrevous utilisés en sous-toiture Fonction diaphragme

Les planchers utilisés en sous-toiture sont conçus et mis en œuvre Les dispositions doivent être conformes à l’article 112.1 du CPT « plan-
conformément aux prescriptions de l’article 110.4 du CPT « Planchers chers nervurés à poutrelles ».
nervurés à poutrelles ». Fonction liaison et monolithisme

Les dispositions doivent être conformes à l’article 112,2 du CPT « plan-


chers nervurés à poutrelles ».

18 3/16-848
7.10 Cas particuliers des planchers avec 4. Etudes acoustiques
entrevous spécifiques
Etude CERIB « Performances acoustiques des planchers poutrelles et
Dans le cas des planchers présentent une dalle de compression d’une entrevous Essais en laboratoire » (réf. 272.E - septembre 2013).
épaisseur de 4cm au-dessus des nervures avec les entrevous de cof-
frage simple en bois moulé, la justification de la fonction diaphragme a Etude conjointe CSTB-CERIB « Comportement acoustique des plan-
été faite avec une étude comparative en modèle 3D réalisé par le chers poutrelle entrevous » (rapport d’étude n° DSC/2014-
bureau d’étude SEF. 063/CG/BG).
Les planchers Fabribois bénéficient d’un rapport d’essai n° AC12-
26040378/1.
B. Résultats expérimentaux Les planchers Fabribois bénéficient d’un rapport d’essai n° AC12-
26040378/2.

1. Résistance mécanique
5. Données environnementales et
Etude SEF répartition transversale pour entrevous légers et table de
4 cm.
sanitaires
Une fiche de déclaration environnement et sanitaire conforme à la
norme NF P 01-010 et commune à l’ensemble des fabricants de pou-
2. Réaction au feu trelles en béton précontraint a été étudiée et rédigée par le CERIB.
Les entrevous polystyrène NEOSTYRENE bénéficient d’une attestation Référence de la FDES : 42 E, Juin 2013.
de maintien de la performance initiale de réaction au feu n°RA15-0015
donnant le classement M1.
Les entrevous FABRIBOIS M1 bénéficient du procès-verbal de réaction C. Références
au feu n°RA14-0332 donnant le classement E suivant le système des
Euroclasses. C1 Données environnementales
Les entrevous PLASTIVOUTE bénéficient des procès-verbaux de réac- Les données issues des DE ont notamment pour objet de servir au
tion au feu n°RA14-0348, RA15-0026, RA15-0063 donnant le classe- calcul des impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels les
ment E. procédés visés sont susceptibles d’être intégrés.

C2 Autres références
3. Etudes sismiques Depuis la création de la gamme NEO LB7, plus de 15 millions de
Etude SEF diaphragme table de 4 cm avec entrevous légers. mètres linéaires de poutrelles ont été fabriqués à l’usine de Saint-
Pierre des Corps dont 4 millions de mètres linéaires depuis 2012.

3/16-848 19
ANNEXE I – caractéristiques géométriques des poutrelles NEO LB7

1. Géométrie L7

20 3/16-848
2. Géométrie série 1 (T12, T13, T14, T15 et T14s)

T5.2 – 2160 – Fpk = 29.40 kN

T6.85 – 2060 – Fpk = 58.00 kN

3/16-848 21
3. Géométrie série 1 (T13X)

T6.85 – 2060 – Fpk = 58.00 kN

22 3/16-848
4. Géométrie série 2

T5.2 – 2160 – Fpk = 29.40 kN


T6.85 – 2060 – Fpk = 58.00 kN

3/16-848 23
5. Géométrie série 3

T6.85 – 2060 – Fpk = 58.00 kN

24 3/16-848
ANNEXE II – Prescriptions de forme pour entrevous résistant béton

3/16-848 25
ANNEXE III – Prescriptions de forme pour les entrevous de coffrage simple en bois moulé

26 3/16-848
ANNEXE IV – Prescriptions de forme pour les entrevous de coffrage simple en polypropylène

3/16-848 27
ANNEXE V – Prescriptions de forme pour les entrevous de coffrage simple en polystyrène
expansé

Montage en Neostyrène 12, 15, 20, 25

28 3/16-848
ANNEXE VI – Schémas des entrevous résistants

1. Entrevous en granulats lourds

3/16-848 29
2. Entrevous céramique

30 3/16-848
ANNEXE VII – Schémas des entrevous bois moulé Fabribois

1. FABRIBOIS 9, entrevous Bois moulé de hauteur coffrante 9 cm

B B

3/16-848 31
Coupe longitudinale AA

194 194
76°
8. 0
85°

14.5
88.5

8 89.5
59

°
°

59
8

175 194 221

Coupe longitudinale BB

590
96.55

63

105.5
33.55

42.5

32 3/16-848
2. FABRIBOIS 12, entrevous bois moulé de hauteur coffrante 12 cm
A D

B B

A D

3/16-848 33
132 194 194 194 194 194 102
18
18 4,5
64 74 51
8,5

8
76,5

85
Détail sur coupe B-B

10
74 51 18 51 32 32

8
8

35

4,5

Nervure béton
74 24

69
45

14

14

19

16,8
71,9 316,8
55
32,0

,00

69,0

8,0 88,6 301,2


34,0

34 3/16-848
3. Tympan pour entrevous bois moulé de hauteur coffrante 12 cm

3/16-848 35
4. Tympan isolant pour entrevous bois moulé de hauteur coffrante 12 cm –
FABRISTOP

36 3/16-848
5. FABRIBOIS VS 13, entrevous bois moulé de hauteur coffrante 13 cm

Vue de dessus

Vue longitudinale et coupe longitudinale centrale

Détails sur coupe

3/16-848 37
Coupe A-A

Détail C Détail B

Vue de face côté obturateur intégré

38 3/16-848
Coupes transversales au centre et en bord de caissons

3/16-848 39
6. FABRIBOIS 16, entrevous bois moulé de hauteur coffrante 16 cm

Vue de dessus

C B

A A

C B

40 3/16-848
132 194 194 194 194 194 102
8,5

8
116,5

125
Détail sur coupe A-A
11
79 48,5 18 48,5 34 34

8
8

39
16

4,5

79,00
47,45

91,41
43,96

26,88

7,12

11,00

3/16-848 41
492,29
76,14 27,40 285,21

60
47,45

,00
30,0

91,41
° 0

52,41
43,96

7. Tympan pour entrevous bois moulé de hauteur coffrante 16 cm

42 3/16-848
8. Tympan isolant pour entrevous bois moulé de hauteur coffrante 16 cm –
FABRISTOP

3/16-848 43
9. FABRIBOIS 20, entrevous bois moulé de hauteur coffrante 20 cm

Vue de dessus

B C

C
B

44 3/16-848
3/16-848 45
Détail sur coupe A-A

79,00
90,00

133,92
43,92

22,85

11,15

11,00

497,66

76,07 32,76 280,00


39,00
70
90,00

,00
30,0

133,92

94,92
43,92

46 3/16-848
ANNEXE VIII – Schémas des entrevous polypropylène Plastivoute

1. Plastivoute 13, entrevous en polypropylène de hauteur coffrante 13

3/16-848 47
48 3/16-848
2. Plastivoute 16, entrevous en polypropylène de hauteur coffrante 16

3/16-848 49
3. Plastivoute 20, entrevous en polypropylène de hauteur coffrante 20
165

50 3/16-848
ANNEXE IX – Schémas des entrevous polystyrène expansé Neostyrène

1. Néostyrène ML, entrevous en polystyrène expansé de hauteur coffrante 12

2. Néostyrène DP, entrevous en polystyrène expansé de hauteur coffrante 12

1. Entrevous résistants béton longitudinaux

3/16-848 51
ANNEXE X – Comportement acoustique des planchers poutrelles entrevous

1. LOIS DE COMPORTEMENT ACOUSTIQUE DES PLANCHERS


1.1 Planchers avec entrevous de coffrage en voute mince (CL)

 L’indice d’affaiblissement RplagenCL-Ms (en dB) :


RplagenCL-Ms = Rref-CL + 32 log10(Ms/300) – 4

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Rref-CL 42,3 40,9 43,4 42,5 43,5 45,7 47,1 50,5 53,3 55,1 55,2 56,2 56,2 59,4 62,5 62,3 64,0 65,7

 Le niveau de bruit de choc Ln plagenCL-Ms :


Ln plangenCL-Ms = Ln ref-CL – 32 log10(Ms/300) + 4

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ln ref-CL 63,7 66,0 64,5 69,3 69,7 69,6 70,5 71,1 72,1 73,9 76,3 77,1 79,1 78,8 78,1 80,0 79,3 77,7

NB : Cette méthode est estimée être utilisable dans les domaines suivants :
 • masse surfacique totale entre 170 et 500 kg/m2
 • hauteur coffrante des entrevous entre 12 et 20 cm
Les performances ∆L et ∆R des revêtements de sol et des plafonds suspendus mesurées en laboratoire sur un plancher en béton de 140 mm
d’épaisseur peuvent être utilisées sur ces planchers poutrelles entrevous en voute mince.

Le tableau ci-dessous donne des exemples de performances acoustiques calculées sur la base des formules proposées ci-dessus pour les planchers
avec entrevous en voûte mince.
La correction sur la performance acoustique avec une variation de masse surfacique bénéficiant de l’extension par rapport à celui testé se réfère au
§2.

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ms = 185 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 160 et 180 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenCL-185 – Rw+C = 42 dB
31.5 30.2 32.6 31.8 32.8 35.0 36.4 39.8 42.6 44.4 44.5 45.5 45.5 48.7 51.8 51.6 53.2 55.0
Niveau de bruit de choc Ln plagenCL-185 – Ln,w = 96 dB
74.4 76.7 75.2 80.0 80.4 80.3 81.3 81.8 82.8 84.6 87.0 87.8 89.9 89.5 88.8 90.7 90.1 88.5

Ms = 210 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 180 et 210 mm


Indice d’affaiblissement acoustique RplagenCL-210 – Rw+C = 44 dB
33.3 32.0 34.4 33.5 34.5 36.8 38.1 41.5 44.3 46.1 46.2 47.2 47.3 50.4 53.5 53.4 55.0 56.8
Niveau de bruit de choc Ln plagenCL-210 – Ln,w = 94 dB
72.6 75.0 73.5 78.3 78.6 78.5 79.5 80.1 81.0 82.8 85.3 86.1 88.1 87.8 87.1 88.9 88.3 86.7

Ms = 240 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 200 et 240 mm


Indice d’affaiblissement acoustique RplagenCL-240 – Rw+C = 46 dB
35.2 33.8 36.3 35.4 36.4 38.6 40.0 43.4 46.2 48.0 48.1 49.1 49.1 52.3 55.4 55.2 56.9 58.6
Niveau de bruit de choc Ln plagenCL-240 – Ln,w = 92 dB
70.8 73.1 71.6 76.4 76.8 76.7 77.6 78.2 79.2 81.0 83.4 84.2 86.2 85.9 85.2 87.1 86.4 84.8

Ms = 285 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 220 et 250 mm


Indice d’affaiblissement acoustique RplagenCL-285 – Rw+C = 48 dB
37.5 36.2 38.6 37.8 38.8 41.0 42.4 45.8 48.6 50.4 50.5 51.5 51.5 54.7 57.8 57.6 59.2 61.0
Niveau de bruit de choc Ln plagenCL-285 – Ln,w = 90 dB
68.4 70.7 69.2 74.0 74.4 74.3 75.3 75.8 76.8 78.6 81.0 81.8 83.9 83.5 82.8 84.7 84.1 82.5
Ms = 320 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 230 et 260 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenCL-320 – Rw+C = 50 dB
39.2 37.8 40.3 39.4 40.4 42.6 44.0 47.4 50.2 52.0 52.1 53.1 53.1 56.3 59.4 59.2 60.9 62.6
Niveau de bruit de choc Ln plagenCL-320 – Ln,w = 88 dB
66.8 69.1 67.6 72.4 72.8 72.7 73.6 74.2 75.2 77.0 79.4 80.2 82.2 81.9 81.2 83.1 82.4 80.8
Ms = 380 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 240 et 270 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenCL-380 – Rw+C = 52 dB
41.5 40.2 42.6 41.8 42.8 45.0 46.4 49.8 52.6 54.4 54.5 55.5 55.5 58.7 61.8 61.6 63.2 65.0
Niveau de bruit de choc Ln plagenCL-380 – Ln,w = 86 dB
64.4 66.7 65.2 70.0 70.4 70.3 71.3 71.8 72.8 74.6 77.0 77.8 79.9 79.5 78.8 80.7 80.1 78.5

52 3/16-848
1.2 Planchers avec entrevous PSE (PSE)

 L’indice d’affaiblissement RplagenPSE-Ms (en dB) :


RplagenPSE-Ms = Rref-PSE + 45 log10(Ms/300) – 5

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Rref-PSE 45,7 45,6 42,4 46,1 45,7 45,8 47,0 47,3 45,9 48,0 50,3 53,0 55,1 57,2 58,4 61,2 64,8 66,6

 Le niveau de bruit de choc Ln plagenPSE-Ms :


Ln plangenPSE-Ms = Ln ref-PSE – 45 log10(Ms/300) + 5

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ln ref-PSE 60,9 62,1 65,8 66,8 68,4 69,3 72,5 76,9 80,8 81,7 81,2 79,6 81,8 81,9 82,7 82,0 79,7 77,9

NB : Cette méthode est estimée être utilisable dans les domaines suivants :

• masse surfacique totale entre 175 et 350 kg/m2

• hauteur coffrante des entrevous entre 10 et 20 cm (+ languette éventuellement)

Les performances ∆L et ∆R des revêtements de sol et des plafonds suspendus mesurées en laboratoire sur un plancher en béton de 140 mm
d’épaisseur peuvent être utilisées sur ces planchers poutrelles entrevous en PSE.

Le tableau ci-dessous donne des exemples de performances acoustiques calculées sur la base des formules proposées ci-dessus pour les planchers
avec entrevous en PSE.
La correction sur la performance acoustique avec une variation de masse surfacique bénéficiant de l’extension par rapport à celui testé se réfère au
§2.

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ms = 200 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 170 et 190 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenPSE-200 – Rw+C = 38 dB
32.8 32.7 29.5 33.2 32.8 32.9 34.1 34.4 33.0 35.1 37.4 40.0 42.1 44.2 45.5 48.3 51.9 53.7
Niveau de bruit de choc Ln plagenPSE-200 – Ln,w = 96 dB
73.8 75.0 78.7 79.8 81.3 82.3 85.4 89.8 93.7 94.6 94.1 92.6 94.8 94.8 95.6 95.0 92.6 90.9
Ms = 225 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 190 et 220 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenPSE-225 – Rw+C = 40 dB
35.1 35.0 31.8 35.5 35.1 35.2 36.4 36.7 35.3 37.4 39.7 42.3 44.4 46.5 47.8 50.6 54.2 56.0
Niveau de bruit de choc Ln plagenPSE-200 – Ln,w = 99 dB
71.5 72.7 76.4 77.5 79.0 80.0 83.1 87.5 91.4 92.3 91.8 90.3 92.5 92.5 93.3 92.7 90.3 88.6

Ms = 250 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 200 et 240 mm


Indice d’affaiblissement acoustique RplagenPSE-240 – Rw+C = 42 dB
37.2 37.1 33.9 37.6 37.1 37.3 38.5 38.8 37.4 39.4 41.8 44.4 46.5 48.6 49.9 52.7 56.3 58.1
Niveau de bruit de choc Ln plagenPSE-240 – Ln,w = 97 dB
69.4 70.7 74.4 75.4 76.9 77.9 81.0 85.4 89.3 90.3 89.7 88.2 90.4 90.5 91.2 90.6 88.2 86.5

Ms = 280 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 230 et 260 mm


Indice d’affaiblissement acoustique RplagenPSE-280 – Rw+C = 44 dB
39.4 39.3 36.1 39.8 39.3 39.5 40.7 41.0 39.6 41.6 44.0 46.6 48.7 50.8 52.1 54.9 58.5 60.3
Niveau de bruit de choc Ln plagenPSE-280 – Ln,w = 94 dB
67.2 68.5 72.2 73.2 74.7 75.7 78.8 83.2 87.1 88.1 87.5 86.0 88.2 88.3 89.0 88.4 86.0 84.3

Ms = 315 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 240 et 280 mm


Indice d’affaiblissement acoustique Rplagen PSE-315 – Rw+C = 47 dB
41.7 41.6 38.4 42.1 41.6 41.8 43.0 43.3 41.9 43.9 46.3 48.9 51.0 53.1 54.4 57.2 60.8 62.6
Niveau de bruit de choc Ln plagenPSE-315 – Ln,w = 92 dB
64.9 66.2 69.9 70.9 72.4 73.4 76.5 80.9 84.8 85.8 85.2 83.7 85.9 86.0 86.7 86.1 83.7 82.0
Ms = 350 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 270 et 300 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenPSE-350 – Rw+C = 49 dB
43.8 43.7 40.5 44.1 43.7 43.9 45.0 45.3 43.9 46.0 48.3 51.0 53.1 55.2 56.5 59.3 62.8 64.6
Niveau de bruit de choc Ln plagenPSE-350 – Ln,w = 90 dB
62.8 64.1 67.8 68.8 70.4 71.3 74.5 78.8 82.8 83.7 83.2 81.6 83.8 83.9 84.6 84.0 81.7 79.9

3/16-848 53
1.3 Planchers avec entrevous béton creux (BC)

 L’indice d’affaiblissement RplagenBC-Ms (en dB) :


RplagenBC-Ms = Rref-BC + 40 log10(Ms/300) – 4

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Rref-BC 35,5 37,5 39,2 39,3 41,9 43,0 45,6 50,0 53,0 52,4 55,2 56,6 58,5 59,2 56,2 56,2 62,0 64,8

 Le niveau de bruit de choc Ln plagenBC-Ms :


Ln plangenBC-Ms = Ln ref-BC– 40 log10(Ms/300) + 4

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ln ref-BC 66,3 63,5 66,1 67.7 68.6 70.1 69.5 69.5 70.2 73.6 73.7 75.4 75.7 78.2 83.6 85.7 81.2 78.2

NB : Cette méthode est estimée être utilisable dans les domaines suivants :
• masse surfacique totale entre 230 et 550 kg/m2
• hauteur coffrante des entrevous entre 7 et 25 cm

Les performances ∆L et ∆R des revêtements de sol et des plafonds suspendus mesurées en laboratoire sur un plancher en béton de 140 mm
d’épaisseur peuvent être utilisées sur ces planchers poutrelles entrevous en béton creux.
La correction sur la performance acoustique avec une variation de masse surfacique bénéficiant de l’extension par rapport à celui testé se réfère au
§2.

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ms = 290 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 180 et 210 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenBC290 – Rw+C = 46 dB
30.9 32.9 34.6 34.7 37.3 38.4 41.0 45.4 48.4 47.8 50.6 52.0 53.9 54.6 51.6 51.6 57.4 60.2
Niveau de bruit de choc Ln plagen BC290 – Ln,w = 92 dB
70.9 68.1 70.7 72.3 73.2 74.7 74.1 74.1 74.8 78.2 78.3 80.0 80.3 82.8 88.2 90.3 85.8 82.8
Ms = 330 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 190 et 220 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenBC-330 – Rw+C = 40 dB
33.1 35.1 36.8 36.9 39.6 40.7 43.2 47.7 50.6 50.0 52.9 54.2 56.2 56.8 53.8 53.8 59.7 62.4
Niveau de bruit de choc Ln plagenBC-330 – Ln,w = 99 dB
68.7 65.9 68.4 70.0 71.0 72.4 71.8 71.9 72.6 75.9 76.0 77.8 78.1 80.5 86.0 88.1 83.5 80.5
Ms = 370 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 200 et 240 mm
Indice d’affaiblissement acoustique R plagenBC-370 – Rw+C = 42 dB
35.1 37.1 38.8 38.9 41.6 42.7 45.2 49.7 52.6 52.0 54.8 56.2 58.2 58.8 55.8 55.8 61.6 64.4
Niveau de bruit de choc Ln plagenBC-370 – Ln,w = 97 dB
66.7 63.9 66.4 68.1 69.0 70.4 69.8 69.9 70.6 73.9 74.0 75.8 76.1 78.6 84.0 86.1 81.6 78.6
Ms = 415 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 230 et 260 mm
Indice d’affaiblissement acoustique R plagenBC-415 – Rw+C = 44 dB
37.1 39.1 40.8 40.9 43.6 44.7 47.2 51.7 54.6 54.0 56.8 58.2 60.2 60.8 57.8 57.8 63.6 66.4
Niveau de bruit de choc Ln plagenBC-415 – Ln,w = 94 dB
64.7 61.9 64.4 66.1 67.0 68.4 67.8 67.9 68.6 71.9 72.0 73.8 74.1 76.6 82.0 84.1 79.6 76.6
Ms = 460 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 240 et 280 mm
Indice d’affaiblissement acoustique R plagenBC-460 – Rw+C = 47 dB
38.9 40.9 42.6 42.7 45.4 46.4 49.0 53.5 56.4 55.8 58.6 60.0 62.0 62.6 59.6 59.6 65.4 68.2
Niveau de bruit de choc Ln plagenBC-460 – Ln,w = 92 dB
62.9 60.1 62.6 64.3 65.2 66.7 66.1 66.1 66.8 70.2 70.2 72.0 72.3 74.8 80.2 82.3 77.8 74.8
Ms = 530 kg/m2 – hauteur totale du plancher entre 270 et 300 mm
Indice d’affaiblissement acoustique R plagenBC-530 – Rw+C = 49 dB
41.4 43.4 45.0 45.2 47.8 48.9 51.4 55.9 58.9 58.2 61.1 62.5 64.4 65.1 62.0 62.1 67.9 70.7
Niveau de bruit de choc Ln plagenBC-530 – Ln,w = 90 dB
60.5 57.6 60.2 61.8 62.7 64.2 63.6 63.7 64.4 67.7 67.8 69.5 69.8 72.3 77.8 79.8 75.3 72.3

54 3/16-848
1.4 Planchers avec entrevous béton pleins (BP)

 L’indice d’affaiblissement RplagenBP-Ms (en dB) :


RplagenBP-Ms = Rref-BP + 40 log10(Ms/300) – 4

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Rref-BP 35.9 40.4 38.1 41.4 39.7 45.0 47.7 50.9 53.0 55.9 58.1 60.8 62.6 65.2 65.9 66.9 69.4 71.3

 Le niveau de bruit de choc Ln plagenBP-Ms :


Ln plangenBP-Ms = Ln ref-BP– 40 log10(Ms/300) + 4

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ln ref-BP 67.0 64.9 68.2 68.4 69.7 69.1 68.9 70.4 70.5 70.8 71.4 72.1 72.7 73.7 74.9 75.9 74.6 72.8

NB : Cette méthode est estimée être utilisable dans les domaines suivants :
• masse surfacique totale entre 320 et 570 kg/m2
• hauteur coffrante des entrevous entre 4 et 10 cm

Les performances ∆L et ∆R des revêtements de sol et des plafonds suspendus mesurées en laboratoire sur un plancher en béton de 140 mm
d’épaisseur peuvent être utilisées sur ces planchers poutrelles entrevous en béton plein.
La correction sur la performance acoustique avec une variation de masse surfacique bénéficiant de l’extension par rapport à celui testé se réfère au
§2.

F(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1k 1,25k 1,60k 2,00k 2,50k 3,15k 4,00k 5,00k
Ms = 375 kg/m2 – hauteur totale du plancher 170 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenBP-375 – Rw+C = 52 dB
35.8 40.3 38.0 41.3 39.6 44.9 47.6 50.8 52.9 55.8 58.0 60.6 62.5 65.0 65.8 66.8 69.3 71.1
Niveau de bruit de choc Ln plagenBP-375 – Ln,w = 80 dB
67.2 65.0 68.3 68.5 69.8 69.3 69.1 70.5 70.6 70.9 71.5 72.2 72.8 73.9 75.0 76.0 74.7 73.0
Ms = 420 kg/m2 – hauteur totale du plancher 190 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenBP-420 – Rw+C = 54 dB
37.8 42.3 40.0 43.2 41.5 46.9 49.6 52.8 54.9 57.7 60.0 62.6 64.5 67.0 67.7 68.8 71.3 73.1
Niveau de bruit de choc Ln plagenBP-420 – Ln,w = 78 dB
65.2 63.1 66.4 66.6 67.8 67.3 67.1 68.5 68.7 69.0 69.5 70.3 70.8 71.9 73.1 74.1 72.7 71.0
Ms = 465 kg/m2 – hauteur totale du plancher 210 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenBP-465 – Rw+C = 56 dB
39.5 44.0 41.7 45.0 43.3 48.6 51.3 54.5 56.6 59.5 61.7 64.4 66.2 68.8 69.5 70.5 73.0 74.9
Niveau de bruit de choc Ln plagenBP-465 – Ln,w = 77 dB
63.4 61.3 64.6 64.8 66.1 65.5 65.3 66.8 66.9 67.2 67.8 68.5 69.1 70.1 71.3 72.3 71.0 69.2
Ms = 510 kg/m2 – hauteur totale du plancher 230 mm
Indice d’affaiblissement acoustique RplagenBP-510 – Rw+C = 58 dB
41.1 45.6 43.3 46.6 44.9 50.2 52.9 56.1 58.2 61.1 63.3 66.0 67.8 70.4 71.1 72.1 74.6 76.5
Niveau de bruit de choc Ln plagenBP-530 – Ln,w = 75 dB
61.8 59.7 63.0 63.2 64.5 63.9 63.7 65.2 65.3 65.6 66.2 66.9 67.5 68.5 69.7 70.7 69.4 67.6

1.5 Planchers avec entrevous composites (COM)


Vu la spécificité de ces planchers et le fait que les performances ∆L et ∆R des revêtements de sol et des plafonds suspendus mesurées en laboratoire
sur un plancher en béton de 140 mm d’épaisseur ne peuvent pas être utilisées, il a été décidé de ne pas proposer de définition pour l’évaluation de la
performance de plancher générique en fonction de la masse surfacique.

3/16-848 55
2. LOIS D’EXTENSIONS DES RAPPORTS D’ESSAIS
2.1 Planchers avec entrevous de coffrage en voute mince (CL), pour les entrevous PSE(PSE),
entrevous béton creux (BC), entrevous béton plein (BP)
1) Variation de masse surfacique du plancher bénéficiant de l’extension (Ms-ext) par rapport à celui testé (Ms-mes) ne dépasse-
ra pas 50%, soit :

|(Ms-mes - Ms-ext)/ Ms-mes| ≤ 50%


2) La variation de la performance évaluée sur la base d’une loi de masse est forfaitairement pénalisée de 35% ; cette pénali-
sation est préférablement appliquée à chaque 1/3 d’octave mais peut aussi l’être sur l’indice global de performance (Rw+C
ou Ln,w), soit une correction de :

0.65 (α log10[Ms-ext/ Ms-mes]) si Ms-ext ≥ Ms-mes

1.35 (α log10[Ms-ext/ Ms-mes]) si Ms-ext ≤ Ms-mes


La correction ainsi obtenue est à rajouter à l’indice d’affaiblissement acoustique et à retirer du niveau de bruit de choc. Le terme α correspond à
celui choisi pour la loi de masse moyenne permettant de déterminer les données génériques des planchers (α=32 pour les entrevous en voile
mince, α=45 pour les entrevous en PSE, α=40 pour les entrevous en béton plein ou creux).
Les limites de la méthode de la loi de masse ont été indiquées dans la section précédente pour chaque de type de plancher concerné ici. Ces limites
s’appliquent aussi aux extensions des rapports d’essais.

2.2 Planchers avec entrevous composites (COM)


1) Variation de masse surfacique du plancher bénéficiant de l’extension (Ms-ext) par rapport à celui testé (Ms-mes) ne dépassera
pas 30%, soit :

|(Ms-mes - Ms-ext)/ Ms-mes| ≤ 30%

2) La variation de la performance évaluée sur la base d’une loi de masse est forfaitairement pénalisée de 35% ; cette pénali-
sation est préférablement appliquée à chaque 1/3 d’octave mais peut aussi l’être sur l’indice global de performance (Rw+C
ou Ln,w), soit une correction de :

0.65 (40 log10[Ms-ext/ Ms-mes]) si Ms-ext ≥ Ms-mes

1.35 (40 log10[Ms-ext/ Ms-mes]) si Ms-ext ≤ Ms-mes


La correction ainsi obtenue est à rajouter à l’indice d’affaiblissement acoustique et à retirer du niveau de bruit de choc.
La limite sur la variation de masse surfacique est plus limitée que pour les autres planchers poutrelles entrevous par manque de mesures dispo-
nibles pour ce type d’entrevous composites.
Cette méthode est estimée être utilisable dans les domaines suivants :
 masse surfacique totale entre 160 et 340 kg/m2
 hauteur coffrante des entrevous entre 12 et 20 cm
 entrevous en PSE de coffrage plain et non élastifié de 80 mm minimum avec une sous-face collée en OSB de 8 à 10 mm.

3. COMPORTEMENT VIBRATOIRE DES JONCTIONS EN PERIPHERIE


On notera les règles suivantes pour l’évaluation de la performance acoustique du bâtiment comportant des planchers poutrelles entrevous :
(1) Orientation du sens de pose des poutrelles est sans effet sur les résultats des indices d’affaiblissement de jonction Kij
(2) Les indices d’affaiblissement Kij des jonctions en croix ou en té égaux aux valeurs forfaitaires du logiciel Acoubat (données en fonction des
masses surfaciques comme indiqué dans la norme NF EN 12354-1)
(3) Pour toutes simulations avec le logiciel Acoubat, une marge de sécurité d’au moins 1 dB est à prendre en compte.

56 3/16-848