Vous êtes sur la page 1sur 6

Analyse textuelle, connaissance de la langue

et production d’écrit.

Nom : Ex 2, Juin 2017


No : Classe : 6e
Durée : 150 minutes

ANALYSE TEXTUELLE

Durée : 1 période
Document autorisé : Fiche lexicale de la médecine

Scène 10, acte III, Le Malade imaginaire

Argan est un malade imaginaire qui fait défiler chez lui, à longueur de journée, des médecins pour se
faire soigner. Voilà que sa servante, Toinette, se déguise en médecin pour le convaincre qu’il est malade
du poumon et l’amener à vivre une vie normale d’homme bien-portant sans qu’il ne le sache.

TOINETTE.- Monsieur, je vous demande pardon de tout mon cœur.

ARGAN.- Cela est admirable.

TOINETTE.- Vous ne trouverez pas mauvais, s'il vous plaît, la curiosité que j'ai eue de voir un illustre
malade comme vous êtes; et votre réputation, qui s'étend partout, peut excuser la liberté que j'ai prise.

ARGAN.- Monsieur, je suis votre serviteur.

TOINETTE.- Je vois, monsieur, que vous me regardez fixement. Quel âge croyez-vous bien que j'aie?

ARGAN.- Je crois que tout au plus vous pouvez avoir vingt-six ou vingt-sept ans.

TOINETTE. - Ah! Ah! Ah! Ah! Ah! J’en ai quatre-vingt-dix.

ARGAN.- Quatre-vingt-dix!

TOINETTE.- Oui. Vous voyez en effet des secrets de mon art, de me conserver ainsi frais et vigoureux.

ARGAN.- Par ma foi, voilà un beau jeune vieillard pour quatre-vingt-dix ans!

TOINETTE.- Je suis médecin passager, qui vais de ville en ville, de province en province, de royaume en
royaume, pour chercher d'illustres matières à ma capacité, pour trouver des malades dignes de m'occuper,
capables d'exercer les grands et beaux secrets que j'ai trouvés dans la médecine. Je dédaigne de m'amuser
à ce menu fatras de maladies ordinaires, à ces bagatelles de rhumatismes et de fluxions, à ces fièvrotes, à
ces vapeurs et à ces migraines. Je veux des maladies d'importance, de bonnes fièvres continues, avec des
transports au cerveau, de bonnes fièvres pourprées, de bonnes pestes, de bonnes hydropisies formées, de
bonnes pleurésies avec des inflammations de poitrine: c'est là que je me plais, c'est là que je triomphe; et
je voudrais, monsieur, que vous eussiez toutes les maladies que je viens de dire, que vous fussiez
abandonné de tous les médecins, désespéré, à l'agonie, pour vous montrer l'excellence de mes remèdes et
l'envie que j'aurais de vous rendre service.

ARGAN.- Je vous suis obligé, monsieur, des bontés que vous avez pour moi.

TOINETTE.- Donnez-moi votre pouls. Allons donc, que l'on batte comme il faut. Ah! Je vous ferai bien
aller comme vous devez. Ouais! Ce pouls-là fait l'impertinent; je vois bien que vous ne me connaissez pas
encore. Qui est votre médecin?

ARGAN.- Monsieur Purgon.

TOINETTE.- Cet homme-là n'est point écrit sur mes tablettes entre les grands médecins. De quoi dit-il
que vous êtes malade?

ARGAN.- Il dit que c'est du foie, et d'autres disent que c'est de la rate.

TOINETTE.- Ce sont tous des ignorants. C'est du poumon que vous êtes malade.

ARGAN.- Du poumon?

TOINETTE.- Oui. Que sentez-vous?

ARGAN.- Je sens de temps en temps des douleurs de tête.

TOINETTE.- Justement, le poumon.

ARGAN.- Il me semble parfois que j'ai un voile devant les yeux.

TOINETTE.- Le poumon.

ARGAN.- J'ai quelquefois des maux de cœur.

TOINETTE.- Le poumon.

ARGAN.- Je sens parfois des lassitudes par tous les membres.

TOINETTE.- Le poumon.

ARGAN.- Et quelquefois il me prend des douleurs dans le ventre, comme si c'étaient des coliques.

TOINETTE.- Le poumon. Vous avez appétit à ce que vous mangez?

ARGAN.- Oui, monsieur.

TOINETTE.- Le poumon. Vous aimez à boire un peu de vin.

ARGAN.- Oui, monsieur.

TOINETTE.- Le poumon. Il vous prend un petit sommeil après le repas, et vous êtes bien aise de dormir?

ARGAN.- Oui, monsieur.

TOINETTE.- Le poumon, le poumon, vous dis-je. Que vous ordonne votre médecin pour votre nourriture?
ARGAN.- Il m'ordonne du potage.

TOINETTE.- Ignorant!

ARGAN.- De la volaille.

TOINETTE.- Ignorant!

ARGAN.- Du veau.

TOINETTE.- Ignorant!

ARGAN.- Des bouillons.

TOINETTE.- Ignorant!

ARGAN.- Des œufs frais.

TOINETTE.- Ignorant!

ARGAN.- Et, le soir, de petits pruneaux pour lâcher le ventre.

TOINETTE.- Ignorant!

ARGAN.- Et surtout de boire mon vin fort trempé.

TOINETTE.- Ignorantus, ignoranta, Ignorantum. Il faut boire votre vin pur, et, pour épaissir votre sang,
qui est trop subtil, il faut manger de bon gros bœuf, de bon gros porc, du bon fromage de Hollande; pour
coller et conglutiner. Votre médecin est une bête. Je veux vous en envoyer un de ma main; et je viendrai
vous voir de temps en temps, tandis que je serai en cette ville.

ARGAN.- Vous m'obligerez beaucoup.


Questions péritextuelles : (4,5 pts)
1. A quel genre ce texte appartient-il? Comment peut-on le savoir en recourant à la référence? (2pts)
Cet extrait appartient au théâtre comique. On trouve des mots comme « acte », « scène » dans la
référence et les noms des personnages sont écrits en lettres majuscules suivis d’un point et d’un
tiret.
2. A partir du titre de l’œuvre, à quel type de personnage devrait-on s’attendre? (1.5pts)
On s’attend à un homme qui croit qu’il est toujours malade (un hypocondriaque), alors qu’il jouit
d’une très bonne santé.
3. Comment appelle-t-on l’auteur de ce genre d’œuvre? (1pt)
On appelle un auteur de pièce de théâtre un dramaturge

Questions analytiques : (15,5 pts)


1. Qui sont les personnages présents sur scène? (1pt)
Les deux personnages sont : Argan (le malade imaginaire) et Toinette (le faux médecin)
2. Quelle relation les lie en réalité? Et dans la scène? (2pts)
En réalité, Argan est le maître de Toinette, Toinette est sa bonne. Mais dans cette scène, Toinette
joue le rôle d’un éminent médecin dont Argan est le patient.
3. Qu’appelle-t-on donc ce type de comique? (1pt)
C’est le comique de situation vu qu’il y a un déguisement.
4. Quel premier argument Toinette déguisée en médecin utilise-t-elle pour inciter Argan à se laisser
ausculter par elle? (2pts)
Bien qu’elle ait quatre-vingt-dix ans, elle paraît jeune. Cela montre que notre médecin est fort et
professionnel vu qu’il garde toute sa jeunesse malgré son âge. C’est quelqu’un qui a de très bonnes
pratiques médicales.
5. a- Comment appelle-t-on la longue réplique de Toinette : «Je suis médecin passager […] de vous
rendre service » ? (1.5pts)
Il s’agit d’une tirade.
b- Pourquoi est-elle si longue? (2 pts)
Cette réplique est longue car Toinette essaie de convaincre Argan qu’elle est un grand médecin,
professionnel, expérimenté et connaissant tous les secrets du métier.
6. a- Par quel type de comique la seconde moitié de la scène est-elle marquée? (2pts)
Il existe un comique de mots puisqu’il y a des répétitions et une invention de mots.
b- Donnez-en différents exemples (2pts)
Répétition du GN « Le poumon » et de l’adjectif « Ignorant »
Invention de mots :Ignorantus, ignoranta, Ignorantum
7. « Il faut manger du bon gros bœuf, du bon gros porc, du bon fromage de Hollande, pour coller et
conglutiner. »
Quelle sont la nature et la fonction du groupe de mots soulignés? (2pts)
Nature : GN
Fonction : COD du verbe « manger »

Production d’écrit :

Au moment même où Toinette administre ses conseils à Argan, arrive le vrai médecin de celui-ci.
Vous rédigerez cette scène de confrontation entre le vrai médecin et la servante déguisée, en
utilisant différents types de comique et en mettant Argan dans une situation d’embarras.
Vous n’oublierez pas de respecter la typographie du genre théâtral.

Référence 18FR6E_EX1_AT,PE_KARIY
Matière Français
Professeur DoryBassili
Classe 6e
Date Juin 2018

Mots-Clés pour le site :


1. Scène de théâtre

Objectifsévalués Cible
1. Rédiger une scène de théâtre 70%
2. Employer les différents procédés comiques 60%
3. Employer le système du présent 70%
4.
5.
6.
7.
8.
9.

Auteur YaraKarim
Acceptation Nicole Saliba-Chalhoub
Nom : Série : Ex2
No : Date : Juin 18
Classe : 6e
Durée : 2 périodes

Production d’écrit

Grille de relecture

Oui Non
a) Mon écritureestlisible.
Mise en page b) J’ai segmenté mes phrases en utilisant les signes de
(2 pts) ponctuation adéquats.
c) J’ai bien présenté mon récit.
Respect de la d) Mon récit comprend 3 différents procédés comiques.
consigne e) J’ai respecté la typographie théâtrale
(5 pts) f) J’ai utilisé le système du présent
g) J’ai utilisé un vocabulaire riche et varié de la
Vocabulaire (4pts) médecine
h) J’ai écrit mon texte en langue soutenue.
i) Mes idées sont originales et claires.
Idées (4 pts)
j) Mes idées sont liées de manière logique.
Connaissance k) Mes phrases sont bien construites.
de la langue l) J’ai vérifié l’orthographe lexicale et grammaticale.
(5pts)

Vous aimerez peut-être aussi