Vous êtes sur la page 1sur 11

RAPPORT DE STAGE

Résumé en français

Projet VoIP
Développement C# / ASP.NET
Déploiement XP
Support utilisateur

COCHARD David
GI03 - U.T.C

Printemps 2007
Février 07 – Juillet 07

Parexel International Tuteurs de stage


Bureau de Kobe U.T.C : Pierre Morizet-Mahoudeaux
Japon Parexel : William Jolley

1
Parexel International

Présentation de l’entreprise

Parexel est un acteur majeur dans l’industrie pharmaceutique internationale qui a


participé au développement de 23 des 25 médicaments les plus vendus en 2000. Parexel
doit être vue comme une société de prestation de service qui ne produit pas de médicaments
elle-même mais qui aide d’autres entreprises à différents stade de la conception jusqu’à la
commercialisation de leur produits pharmaceutiques. Parexel compte environ 5000
employés au niveau mondial, répartis sur 58 sites dans 36 pays à travers le monde.

Parexel au Japon

Présence au Japon

Parexel s’est d’abord implanté au japon à Kobe en 1995 pour finalement ouvrir un
deuxième bureau a Tokyo quelques années plus tard. Aujourd’hui plus de 250 employés
travaillent à Kobe et environ 220 à Tokyo. Chaque mois de nouveaux employés sont
embauchés.

Le département informatique

Le département informatique au Japon est composé de 6 personnes à Kobe et 2 dans


les bureaux de Tokyo. Ce département a pour but de rendre le travail des employés plus
efficaces, de parer aux divers problèmes qui peuvent survenir, liés aux utilisateurs ou au
réseau, et de continuellement améliorer l’architecture destinée au transfert des données.

2
Projets et programme

Programme initial

Mon stage dure 24 semaines et devrait suivre un programme prédéfini. Le premier


mois est destiné à la prise de contact et à l’apprentissage des méthodes au sein de
l’entreprise. Le deuxième mois doit être principalement dédie a la réalisation d’un projet
personnel dont le produit final a pour but d’améliorer un aspect du département
informatique. Enfin la dernière période est consacrée a la réalisation du projet principal du
stage.

Programme initial

Comme pour de nombreux stages, ce programme théorique n’a pas été réellement
suivi pour diverses raisons et a donne lieu a la production de plusieurs projets,
accompagnés de "tâches de fond" selon le programme illustré ci-dessous.

Programme réel
3
Support utilisateurs

Le service "helpdesk"

Ce service est intégré au département informatique et permet aux utilisateurs de


formuler des requêtes concernant des problèmes qu’ils peuvent rencontrer. Ils doivent pour
cela passer par un site interne afin de donner les détails permettant aux membres du
département d’intervenir. Ces requêtes sont gérées par le biais de l’application collaborative
Lotus Notes. Les bureaux de Kobe et de Tokyo possèdent chacun un responsable qui
redistribue les tâches aux différents employés. Les problèmes peuvent être très divers :
problème de connexion aux serveurs, applications ou fichiers défectueux…

Le "laptop pool"

Les utilisateurs ont la possibilité de faire des demandes pour du prêt de matériel. Ces
dernières concernent majoritairement des prêts d’ordinateurs portables ou de cartes de
connexion distante mais de nombreux autres périphériques sont disponibles (clés USB,
lecteurs externes…). Les emprunts sont gérés à travers une application interne nommée
Inventory qui fut développée par un ancien membre du département informatique. Un de
mes projets décrit dans ce rapport consistait à programmer une nouvelle version de ce
logiciel répondant aux nouveaux besoins utilisateurs.

Surveillance de l’activité réseau

Le responsable du réseau de Parexel m’a fait participer à la surveillance de l’activité


réseau au sein de l’entreprise. Cette surveillance est destinée à prévenir les faiblesses ou les
problèmes qui peuvent survenir et qui pourraient gravement pénaliser l’entreprise. Deux
logiciels étaient dédiés à cette tâche : Cacti et Hp insight manager.

Virus informatique

Trois semaines après le début de mon stage, un virus informatique a réussit à passer à
travers les systèmes de sécurité de l’entreprise et s’est propagé au sein des ordinateurs de
Kobe et de Tokyo. Bien que Symantec ait qualifié la nocivité de ce virus comme
« moyenne », tous les employés du département informatique ont été attelés à son
éradication pendant quatre jours entiers. Cette expérience fut très intéressante, notamment
de voir comment Parexel a réagit à ce problème qui aurait pu être très « douloureux » pour
l’entreprise.

4
Le déploiement de Windows XP

Motivations et objectifs
Ce projet avait pour but de finaliser le déploiement de Windows XP au sein de
Parexel, projet déjà entamé durant les stages des deux derniers étudiants de l’UTC à Kobe.
Il a pour but de migrer toutes les stations de travail de l’entreprise de Windows 2000 à
Windows XP. Seules les équipes rattachées à certains projets (nécessitant Windows 2000
pour des problèmes de comptabilité) restaient à traiter.

La création d’images

Ce déploiement, tout comme la création d’ordinateurs pour de nouveaux employés,


nécessite un système permettant de traiter plusieurs stations de travail rapidement et
simultanément. Comme dans de nombreuses entreprises ou des configurations similaires
sont reproduites sur beaucoup de machines, des « images » sont crées spécifiquement pour
chaque modèle d’ordinateur et/ou de projet, suivant un schéma précis composé de plusieurs
étapes, chacune donnant naissance à une image (finale ou intermédiaire).

-Unattended installation / installation autonome


Cette image suit l’installation de base de Windows XP contenant une suite de logiciels et
une configuration propre aux standards Parexel.

-Master Image / image maître


Cette image résulte de l’installation de pilotes et d’applications propres au modèle de la
machine, elle est donc spécifique à ce dernier.

-Operational Image / image opérationnelle


Image finale qui sera directement utilisée par les employés contenant les applications et
configuration propre à un département et/ou à un projet.

Rôle dans ce projet


Ceci était, comme pour tout les employés du département informatique, une « tâche de
fond » qui demandait surtout du travail lorsque des employés étaient mutés d’un
département à un autre, lorsque de nouveaux arrivaient ou encore lorsqu’un nouveau projet
démarrait.

5
Expansion des bureaux de Kobe

Le projet
Les bureaux de Kobe sont situés au 9ème et au 5ème étage d’un même immeuble au
centre de Kobe. Comme de nouveaux employés arrivent continuellement, Parexel a fait
l’acquisition d’une partie du 4ème étage afin d’y implanter de nouveaux bureaux, de
nouvelles salles de réunion et du matériel informatique.

Cette nouvelle zone de travail devait bien évidemment être raccordée au réseau afin
que les employés puissent travailler et accéder aux ressources de l’entreprise. Ce fut
l’occasion, suite à l’achat de nouveau matériel, d’effectuer de nombreuses modifications
dans l’architecture globale du réseau de l’entreprise.

Le programme
Ce genre de projet demande bien évidemment énormément d’organisation, rien que
par les sommes d’argent qui sont nécessaires à l’achat du matériel réseau très couteux. De
plus, toutes les modifications ont du être effectuées le week-end (lorsque les employés sont
absents) car elles nécessitent l’extinction de tout le réseau de l’entreprise. Il fallait
également que tout soit en parfait état de marche le lundi matin.

Cette expansion s’est tout de même déroulée sur deux week-ends (le 15-16 Mars et
le week-end suivant), les tâches réparties de façon à ce que la semaine intermédiaire ne soit
pas perturbée. Parexel a demandé l’aide d’une société auxiliaire, Dan Tech, car
énormément de main d’œuvre était nécessaire pour toutes les opérations de câblage entre
les étages et l’installation du nouveau matériel.

Mon rôle dans le projet


Parexel avait prévu et organisé ce projet bien avant que je commence mon stage
mais je fus rapidement intégré à l’équipe. Durant les deux week-ends de passage à l’action,
je travaillais aussi bien avec l’équipe « réseau » que l’équipe « utilisateurs », toutes deux
clairement distinctes au sein du département informatique. La première était directement
chargée des problèmes liés au réseau et ne se souciait que de voir le tout en état de marche
pour le lundi matin, alors que la seconde était plus concernée par le côté utilisateur, avec
l’installation des machines des nouveaux employés, les vérifications des câbles de
connexion…

6
ADS Collector

Le département informatique a constamment besoin d’informations concernant les


ressources de l’entreprise présentes sur le réseau (ordinateurs, employés…). Ces dernières
sont généralement connues par le biais de Windows Active Directory. Il se trouve
néanmoins que l’interface fournit par Windows afin d’accéder aux informations n’est pas
parfaitement adaptée à l’usage au sein de Parexel, notamment lorsqu’un grand nombre
d’éléments ont besoin d’être vérifiés et surtout, il est impossible d’exporter les données vers
un format de fichier utilisable par des applications auxiliaires (format csv par exemple,
utilisable avec n’importe quel gestionnaire de bases de données ou encore Microsoft
Excel). Ce sont, entre autres, ces points que la nouvelle application devait prendre en
compte.

J’ai développé ce programme en utilisant la technologie .NET et notamment le langage


C#. Ce dernier fournit une multitude de librairies permettant d’interagir avec des
composants systèmes tel qu’ADS. Il est également possible d’y créer une interface
utilisateur assez poussée, efficace et facile à utiliser.

7
Permission Collector

Ce programme a été développé suite à la demande d’un membre du département


informatique qui avait besoin de rapidement récupérer, organiser et exporter des
informations concernant la gestion des droits NTFS et de partage sur les dossiers et fichiers
d’une machine locale ou d’un serveur distant. Ce genre d’information est en générale
accessible via l’explorateur Windows mais comme pour le logiciel précédent, cette
interface n’est pas idéale pour l’utilisation au sein de Parexel, notamment concernant la
consultation en masse ou l’exportation des données dans un format de fichier utilisable par
d’autres applications (encore une fois ici le format csv se prête particulièrement bien au
problème).

J’ai également eu recours au langage C# et les nombreuses librairies de


l’environnement .NET afin de pouvoir interagir avec les différentes structures internes à
Windows liées à la gestion des comptes utilisateurs et des droits d’accès ou de partage.

8
Hardware Inventory

Les départements informatiques de Kobe et de Tokyo utilisaient un logiciel nommé


Inventory, développé en interne par un ancien employé, afin de gérer le parc informatique
de l’entreprise ainsi que pour effectuer un certain nombre de tâches quotidiennes (prêt de
matériels, consultation de données…). Le but de ce projet était de créer une nouvelle
version de ce logiciel, mieux adaptée aux nouveaux besoins utilisateurs et utilisant des
technologies plus récentes (l’ancienne version était programmée en Delphi). J’ai travaillé
sur ce projet en collaboration avec Guillaume Kania, l’étudiant de l’UTC qui faisait son
stage à Tokyo. Nous avons décidé de créer une application basée sur les technologies
client/serveur et notamment le langage ASP.NET couplé au langage de programmation C#.
Ceci a permit une application performante, facile à mettre à jour (les mises à jour de
l’application sur le serveur sont immédiatement répercutées chez l’utilisateur) et à
l’accessibilité optimale pour tout le monde (le serveur contenant les bases de données de la
version précédente étant situé à Kobe, les employés de Tokyo avaient parfois des
problèmes d’accès).

Travaillant dans les bureaux de Kobe, ma première tâche a été de formaliser les
besoins utilisateurs à l’aide des différents outils UML (use cases, scenarios…). Nous avons
ensuite réfléchis à un schéma relationnel de base de données afin de conserver une intégrité
qui faisait défaut à la version précédente. Mon travail s’est par la suite porté sur la création
du patron de base des pages (structure et comportement de base qui sera par la suite utilisé
dans toutes les pages de l’application). J’ai également travaillé sur la fonction de « scan »
qui est destinée à aller chercher des informations sur une machine distante (données
matériel, applications installées, paramètres…) afin de créer une entrée dans la base de
donnée relative à l’ordinateur donné.

9
Projet IPT

La voix sur réseau IP, ou « VoIP » pour Voice over IP, est une technique qui permet
de communiquer par la voix via l'Internet ou tout autre réseau acceptant le protocole
TCP/IP. Cette technologie est notamment utilisée pour supporter le service de téléphonie IP
(IPT).

Parexel Japon a pour but de passer d’un système de téléphonie conventionnel à une
architecture supportant la téléphonie IP. Bien que cet énorme projet a commencé bien avant
mon stage, j’ai été pleinement intégré au déroulement des opérations. Le système
conventionnel était basé sur deux fournisseurs de services et donc la moindre opération de
maintenance (comme la création ou la modification d’une ligne par exemple) était très
couteuse car l’entreprise devait envoyer plusieurs techniciens ce qui engendrait de
nombreux frais. De plus la ligne n’était pas opérationnelle immédiatement. Ces problèmes
n’ont plus lieux d’être avec la téléphonie IP car toutes les communications (internes à
l’entreprise ou vers l’extérieur) sont prises en charge à travers le réseau.

Le principe est le suivant, lorsqu’un nouvel employé rejoins la compagnie, il lui sera
attribué un identifiant qui lui sera propre où qu’il soit dans la compagnie. Aucune
modification de configuration ne sera nécessaire lors d’un déplacement de bureau ou
l’affectation à un nouveau service (le changement de groupe se fera très simplement à
travers les outils de gestion du réseau). Ce système ne sera pour l’instant implanté qu’au
Japon mais Parexel envisage une mise en place mondiale sur les prochaines années.
Actuellement chaque site de Parexel est indépendant les un des autres (mis à part le réseau
global Parexel évidemment, hors téléphonie). De plus la sécurité est grandement améliorée
dans le sens ou toutes les opérations seront supervisées par un dispositif (syslog) qui
permettra de connaitre à tout moment si un utilisateur est connecté et où, qui appelle qui,
pendant combien de temps…

La mise en place de cette architecture va se faire en deux phases qui vont s’étendre
sur les mois de Juillet et d’Aout. Les dates de mon stage font que je ne pourrai participer
qu’à la première phase du projet concernant Kobe, la deuxième étant une réplique parfaite
dans les bureaux de Tokyo. Le « gros du projet », c'est-à-dire la mise en place réel du
système, se fera le week-end du 14 et 15 Juillet et les quelques jours qui précédent.

10
Conclusion

Ce stage a été mon premier contact avec une entreprise internationale et également
ma première expérience au Japon. J’ai appris énormément de choses et j’ai passé beaucoup
de bon temps avec mes collègues. J’ai évidemment grandement amélioré mes capacités en
anglais et en japonais qui sont toutes deux les langues utilisées comme outils de travail. J’ai
beaucoup apprécié les projets liés aux réseaux auxquels j’ai participé, ceux-ci sont une
bonne introduction à la spécialité que je vais prendre pour la fin de mon cursus d’ingénieur
à l’UTC (Systèmes et réseaux informatiques). La culture Japonaise est vraiment très
intéressante et j’ai rencontré énormément de gens qui sont devenus des amis, au sein ou en
dehors de l’entreprise.

11

Vous aimerez peut-être aussi