Vous êtes sur la page 1sur 2

Niveau : 2 BAC Matière : Physique Lycée : Moulay Youssef

Prof : Abderrahim FILALI Partie N° 4 : Mécanique Année scolaire : 2019-2020

Résumé N° 6 : Chute verticale libre - Mouvement d’un projectile dans un champ de pesanteur

1. Chute verticale libre :


Vecteur accélération - Vecteur vitesse - Vecteur position -
Définition Equation différentielle du Equation de la vitesse Equation horaire du
mouvement mouvement
𝑑𝑉𝑍 𝑑𝑧
Un corps solide est en mouvement ∑ ⃗𝑭𝒆𝒙𝒕 = m. 𝒂 ⃗𝑮 =g 𝑉𝑧 = = g t + V0
𝑑𝑡 𝑑𝑡
de chute libre s’il n’est soumis ⃗⃗ = m. 𝒂
𝑷 ⃗𝑮 par intégral, on trouve : par intégral, on trouve :
qu’à son poids au cours du 1
⃗⃗ = m. 𝒂
m. 𝒈 ⃗𝑮 𝑉𝑧 = g t + C z(t) = g t2 + V0 .t + C’
mouvement. 2
On détermine la constante C par
⃗ 𝑮 =⃗⃗⃗𝒈
𝒂 On détermine la constante C’ par les
les conditions initiales :
conditions initiales :
𝑉𝑧 (t = 0) = V0 C = V0
On projette cette relation dans le 𝑧(t = 0) = z0 C’ = z0
repère R (O, 𝑘⃗ ) : 𝑎𝑧 = g 𝑉𝑧 = g t + V0 1
z(t) = 2 g t2 + V0 .t + z0
𝑑𝑉𝑍 Si on lance la boule sans vitesse
𝑑𝑡
=g initiale (V0=0), l’équation de la Si V0 =0, l'équation horaire du
mouvement devient :
vitesse devient :
représente l’équation différentielle 1
𝑉𝑧 = g t z(t) = 2 g t2 + z0
du mouvement
Si V0 =0 et z0=0, l'équation horaire
du mouvement devient :
1
z(t) = 2 g t2

2. Mouvement d’un projectile dans un champ de pesanteur :


Définition Vecteur accélération Vecteur vitesse Vecteur position
𝑑𝑉𝑥 𝑑𝑥
Nous appelons un projectile ∑𝑭⃗ 𝒆𝒙𝒕 = m. 𝒂 ⃗𝑮 𝑎𝑥 = =0 𝑉𝑥 = = V0 cos 𝛼
𝑑𝑡 𝑑𝑡
chaque objet qui envoie près de la ⃗⃗ = m. 𝒂
𝑷 ⃗𝑮 𝑑𝑉𝑦 𝑑𝑦
𝑎𝑦 = 𝑑𝑡 = - g 𝑉𝑦 = = - g t + V0 sin 𝛼
terre à une vitesse initiale⃗⃗⃗⃗⃗
𝑣0 . ⃗⃗ = m. 𝒂⃗𝑮
𝑑𝑡
m. 𝒈 𝑎𝑧 =
𝑑𝑉𝑍
=0 𝑉𝑧 =
𝑑𝑧
=0
𝑑𝑡 𝑑𝑡
par intégral, on trouve : par intégral, on trouve :
⃗ 𝑮 =⃗⃗⃗𝒈
𝒂 𝑉𝑥 = C1 x(t) = V0 cos 𝛼 .t + C’1
On projette cette relation dans le 𝑉𝑦 = - g t + C2 y(t) = - g t 2 + V0 sin 𝛼 .t + C’2
𝑉𝑧 = C3 z(t) = C’3
repère R (O, 𝑖 , 𝑗 ) : On détermine les constantes C’1, C’2 et C’3
On détermine les constantes C1, C2 et C3
en utilisant les conditions initiales : à t=0 en utilisant les conditions initiales : à t=0
𝑎𝑥 = 0 V0x = V0 cos 𝛼 C1 = V0 cos 𝛼 x0 = 0 C’1 = 0
⃗ 𝑮 𝑎𝑦 = - g
𝒂 ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗
𝑂𝐺 y0 = 0 C’2= 0
𝑉0 V0y = V0 sin 𝛼 C2 = V0 sin 𝛼
𝑎𝑧 = 0 V0x = V0 cos 𝛼 C3 = 0 z0 = 0 C’3 = 0

𝑉𝑥 = V0 cos 𝛼 x(t) = V0 cos 𝛼 .t


⃗𝐺
𝑉 𝑉𝑦 = - g t + V0 sin 𝛼 ⃗⃗⃗⃗⃗
𝑂𝐺 y(t) = - g t2 + V0 sin 𝛼 .t
𝑉𝑧 = 0 z(t) = 0

Équation de la trajectoire La portée La Flèche


Établir l’équation de la trajectoire dans le On appelle portée de
tir la distance entre le On appelle la flèche
plan (xOy) consiste à exprimer y en point de lancement O l’altitude maximale atteinte
fonction de x : y = f (x). et le point d’impact P par G (position de F).
Il faut donc éliminer le paramètre temps t sur le plan horizontal Au point F le vecteur
des équations horaires x(t) et y(t) : contenant O . vitesse est horizontale
On la calcule, c’est la 𝑉𝑦 = 0.
On a : x = V0 cos 𝛼 .t valeur de x différent de 0
𝑥
Donc : t = qui annule y.
V0 cos 𝛼
𝑥 𝑥
Alors : y = - g .( ) 2 + V0 sin 𝛼 . On a : 𝑦𝑝 = 0 Donc :
V0 cos 𝛼 V0 cos 𝛼

D’où :

L’équation a 2 solutions :
C’est l’équation de la trajectoire.
Cette équation est de la forme
y = ax2 + bx est celle d’une parabole. La portée est maximale sin 2 𝛼 = 1 𝛼 = 45°

1
2