Vous êtes sur la page 1sur 5

Recherche en didactique

Elisabeth LETERTRE

‘Les mots pour construire’


Lexique français de la maçonnerie
Support de formation multimédia à destination des formateurs Bâtiment et FLE

Le CD-Rom ‘Les mots pour cons- sur les situations d’organisation de - une conclusion à écouter (brefs
truire’ a été initialement conçu chantiers et de production tout en échanges sur l’entreprise ayant
pour aider les formateurs des dis- intégrant le vocabulaire spécifique trait à la vie sociale :dire au revoir,
ciplines Bâtiment et français langue individuel et collectif des chantiers. demander et proposer de l’aide,
étrangère chargés de la formation s’excuser, interdire, demander de
des publics migrants ne maîtrisant Le CD-Rom est composé de 11 mo- répéter ...).
pas le français. Il s’agit d’un outil qui dules. Chaque module aborde les
reconnaît l’importance des compé- activités du maçon dans une entre- - des ‘flashs’ qui évoquent des points
tences linguistiques dans l’exercice de grammaire. L’entrée est commu-
prise et renvoie au lexique principal.
de métiers précis et qui sollicite nicative. Il reviendra au formateur
Il est organisé comme suit :
l’ingénierie de formation propre au d’approfondir ces points.
français sur objectifs spécifiques, en
- une introduction à écouter (un
l’adaptant à un dispositif multimé- - des oppositions phonétiques à dis-
dia. Ce CD-Rom est destiné à être maçon ou bien son patron parle de criminer. Les paires de phonèmes
utilisé prioritairement dans une ap- l’activité traitée dans le module). opposés ont été choisies à partir
proche interdisciplinaire : à partir de de difficultés spécifiques du français
la réalité des chantiers, il outille le - un sous-titrage de cette inter- oral relevées chez les publics dont la
formateur dans la gestion de la pro- vention (accessible en cliquant sur langue d’origine est le turc, l’arabe,
fessionnalisation et l’intégration du l’icône ‘loupe’). Les mots signalés le portugais, le roumain (parmi les
stagiaire migrant ou primo-entrant en rouge balisent la compréhension migrants présents sur les chantiers
dans l’entreprise. Il met l’accent du document. des entreprises Bâtiment).

7
Recherche en didactique
Elisabeth LETERTRE

MODULE 1 MODULE 2 MODULE 3


La découverte de la maison Les métiers du bâtiment Les parties de la maison

MODULE 4 MODULE 5 MODULE 6


Les plans de la maison à construire L’installation du chantier L’implantation

MODULE 7 MODULE 8 MODULE 9


Le terrassement Les fondations Le montage des murs

MODULE 10 MODULE 11
La réglementation, la sécurité L’entreprise

Les usages de l’outil sont à définir La mise à distance du support im- d’heures de FLE sont prévues avant
par le formateur qui l’intégrera à sa plique néanmoins une réflexion sur l’intégration progressive des docu-
progression pédagogique. Le CD- l’usage du produit. Lorsque le produit ments et activités du domaine de
Rom peut par exemple être projeté ‘Les mots pour construire’, initiale- spécialité.
à l’aide d’un vidéo-projecteur et être ment défini comme support de cours,
parcouru avec le groupe de stagiaires sera consulté à distance, sur une pla- Un programme de français sur objec-
(découverte du lexique). Le produit te-forme, que deviendra-t-il ? Quelle tifs spécifiques impose aux formateurs
peut également être utilisé dans un sera sa fonction ? Quelle sera sa place de se familiariser avec le domaine
dispositif de formation individualisé. dans un parcours de formation indi- spécifique. En 2004, les formateurs
Le lieu de visualisation du CD-Rom viduel ? Quel sera son temps moyen ont manifesté le souhait de formali-
sera alors un Atelier de Pédagogie de consultation ? Quelles interactions ser leur expérience pédagogique sur
Personnalisée, un centre de ressour- humaines accompagneront alors son un support de formation : le matériel
ces ou dispositif de formation perma- usage ? Les réponses à ces questions spécialisé serait alors capitalisé et fa-
nent. Il est alors consulté en binôme nous seront données lors des retours cilement transférable à de nouveaux
ou bien individuellement dans des d’usage. Il est déjà envisagé de créer formateurs. En 2005, le GIP-FAR de
phases d’apprentissage visant le ren- des outils d’auto-évaluation en com- l’Académie de Rennes (réseau des
forcement des acquis, la répétition, plément. GRETA de Bretagne) pilotait un pro-
voire l’auto-évaluation. Ce produit n’a jet européen RESSAC du programme
pas été conçu pour être utilisé dans Détermination des EQUAL : Se former pour restaurer le
des phases d’initiation ou de décou- contenus patrimoine bâti local et créer un ré-
verte. Néanmoins si tel était le cas, seau européen de capitalisation des
les introductions des modules (mo- Comme tout outil d’enseignement en savoirs professionnels. La production
nologues sous-titrés) nécessiteraient FOS, le CD-Rom répond à une de- du CD-Rom ‘Les mots pour construi-
d’être revues avec un formateur. mande précise, qui requiert une ana- re’ a été financée dans ce cadre.
lyse systémique du profil du public,
Les 11 modules livrés sur CD-Rom de la durée et du contexte d’ensei- L’une des premières étapes a été
peuvent également être implantés gnement ainsi que des besoins en for- l’analyse des besoins du public retenu,
sur une plateforme de formation à mation. En l’occurrence, le public est en partant du vécu des formations
distance ou consultés sur un site in- identifié à l’échelon régional. Depuis dispensées à Redon. Les jeunes Turcs
ternet. Ainsi, le produit est d’ores et 2003, le GRETA de Haute-Bretagne arrivés en Bretagne ont besoin de par-
déjà consultable en ligne, après saisie forme des jeunes turcs employés dans ler français pour s’intégrer à la com-
d’un identifiant et d’un mot de passe, une entreprise du Bâtiment située à mune qui les accueille et à l’entreprise
sur la plate-forme de formation à dis- Redon. Ces ouvriers du bâtiment ar- qui les emploie. Mais par- delà la de-
tance du réseau des GRETA bretons, rivent directement de Turquie et ne mande en français quotidien, l’objectif
SAFIR (www.gipfar.fr). Un parcours parlent pas français. Le GRETA met premier est l’apprentissage du français
en Vie Sociale et professionnelle est à disposition de cette formation un sur objectif spécifique et l’intégration
joint aux modules FLE. Il est égale- formateur ‘Bâtiment’ responsable de à l’entreprise dans des conditions
ment consultable en ligne sur le site l’atelier technique (apprentissage du d’hygiène et de sécurité. Les contacts
du projet européen RESSAC avec métier de maçon) et un formateur avec la CAPEB et la lecture d’études
code d’accès (http://www.ac-rennes. FLE, responsable des cours de fran- sur la présence des publics migrants
fr/ressac/). çais langue étrangère : une centaine sur les chantiers du bâtiment nous

8
Recherche en didactique
Elisabeth LETERTRE

ont conduits à élargir notre cible, dé- cognitives, psychiques, sensorielles... savoir-faire sont très peu verbalisés,
finie comme tout nouvel entrant dans Nous avions en effet affaire à un mé- formulés et les éléments apportés
les entreprises du secteur Bâtiment tier avec ses aléas et ses avatars qui par la vidéo concernant l’activité lan-
ayant des difficultés en français, et en s’exerce chaque fois différemment se- gagière n’ont pas été suffisants pour
priorité les migrants. lon l’organisation du chantier. être exploités. Afin de respecter les
échéances de production, la décision
Outre cette première « collecte de Mais si nous sommes parvenus à une a été alors prise de cibler le contenu
données », la production de ce CD- connaissance assez juste du métier, du CD-Rom : notre démarche com-
Rom a été l’occasion de valoriser le quid du discours sur le chantier ? Que municative et fonctionnelle viserait
fonds de matériel déjà constitué par se dit-on sur le chantier ? Quelle est l’apprentissage du lexique de la ma-
les formateurs de Redon, dont les la fonction du discours ? Qui parle ? çonnerie (compréhension écrite et
supports pédagogiques ont servi de A quel moment ? En amont de l’ac- orale), dans le contexte d’une en-
ligne indicatrice à la collecte du ma- tion ? Dans le feu de l’action ? Quelle treprise du Bâtiment. Le module 11,
tériel spécialisé (photos découpées est la présence des langues étrangè- axé sur la découverte de l’entreprise,
dans des catalogues Bâtiment-Gros res (forte présence des immigrés) ? proposerait d’imprimer, en vue d’une
oeuvre, plans de maison, extraits des Quels sont ‘leurs mots à eux’ ? Quel exploitation pédagogique, les docu-
conventions collectives du bâtiment, est ‘le langage maçon’ ? Quel est l’ar- ments écrits que peuvent rencontrer
ouvrages de technologie, documents got du métier ? De quoi ont besoin les maçons dans leur profession.
administratifs, devis, déclaration d’ac- les travailleurs migrants pour entrer

cident...). Le scénario pédagogique dans un échange avec leurs collègues Du support de cours à la
(la maquette d’une maison démon- qui parlent français ? On remarque ressource pédagogique au
tée et remontée) s’est inspiré de la que les ouvriers étrangers retien- service de l’autonomie
démarche pédagogique d’un artisan nent ‘les mots de passe’ et décodent
messager chargé de présenter son les activités à effectuer en observant Toute ressource pédagogique multi-
métier dans les écoles. La consulta- les mouvements et déplacements média est le produit d’une chaîne de
tion du référentiel métier et l’inter- de leurs collègues, la disposition du production qui définit une interface
view de maçons nous ont permis de matériel dans l’environnement physi- et une navigation en cohérence avec
circonscrire les activités et compor- que. Les ‘ficelles’ sous-entendues du le scénario pédagogique, calibre les
tements attendus du métier ainsi que métier sont partagées, sans qu’il soit médias et organise les unités de con-
le matériel et les matériaux utilisés. besoin des mots. On utilise souvent naissances. Ce processus est décrit
A partir des techniques d’analyse du le geste pour décrire une action, ex- et balisé dans un cahier des charges
travail empruntés à l’ergonomie et à pliquer une tâche, faire référence à négocié avec les formateurs et les dé-
la didactique professionnelle, la réa- une tâche antérieure : «fais comme veloppeurs. Celui-ci est finalisé après
lisation d’une vidéo a été utile pour ça », « tu vois ce que je veux dire». la phase de maquettage qui permet
décoder les activités réelles du mé- Les langages gestuels reposent sur de définir la charte pédagogique, gra-
tier et ses composantes physiques, un principe d’économie verbale. Les phique, sonore et fonctionnelle du

9
Recherche en didactique
Elisabeth LETERTRE

produit. Le module 5 (Installation de vail à faire. Le vocabulaire est présen- est irréductible (effet enseignant,
chantier) a servi de prototype. té dans un contexte global. Puis l’ap- échanges, animation et suivi en li-
proche est ‘zoomée’ : on écoute les gne...) et doit être prise en compte
Produire une ressource pédagogique mots associés à leur représentation dès la phase de rédaction des conte-
demande au formateur de quitter les visuelle, puis on les réécoute et on les nus, si l’on veut bien anticiper les usa-
postures de formation habituelles lit. Une série d’exercices permettent ges qui seront faits de la ressource.
(celles de la pédagogie en présentiel ensuite de manipuler ce vocabulaire. Par ailleurs, l’autonomie prendra des
et individualisée) et d’explorer les C’est à ce niveau qu’intervient tout le formes différentes selon les individus,
autres facettes de son métier (auteur, potentiel des différents médias (ima- les comportements d’apprentissage
concepteur, compositeur, évaluateur, ges, sons, animations...). étant variables. Tantôt un apprenant
metteur en scène des savoirs ...).
Notre rôle au GIP FAR est de les
accompagner dans cette démarche
qui consiste à mettre à plat le savoir
à transmettre, à partir d’une défini-
tion rigoureuse des objectifs péda-
gogiques. Lorsqu’ils ont commencé à
concevoir le produit, les formateurs
pensaient transposer sur le support
choisi les formules qui avaient fonc-
tionné dans les ateliers et leurs cours
en face à face. La première étape a été
de passer de la mise en scène du sa-
voir en classe à sa formalisation dans
le cadre d’une progression pédagogi-
que et dans un espace virtuel où le
formateur est moins présent. Lorsque
l’usage du produit en autoformation a
été envisagé, l’apprenant-utilisateur
est apparu dans cet espace, acteur de
son apprentissage, interagissant avec
la ressource pédagogique. Comment
alors intégrer le souci d’autonomisa-
tion ? André Tricot (1998) distingue
l’interaction de l’apprentissage qui
fait l’objet du scénario pédagogique
de l’interaction de l’utilisation qui fait
l’objet de l’interface et de la naviga-
tion. Le scénario pédagogique d’une
part et l’ergonomie d’autre part peu-
vent favoriser la mise en œuvre du
processus d’apprentissage et ainsi
soutenir la stratégie globale d’auto-
nomisation.
La démarche pour passer du contenu souhaite recevoir une information
Notre scénario présente un chantier à la ressource n’est pas modélisa- structurée, tantôt il demande qu’on le
de construction d’une maison jusqu’au ble parce qu’il n’y a pas d’apprenant laisse explorer librement les ressour-
montage des murs. Les séquences standard, parce qu’on part des méca- ces afin de les structurer à son propre
pédagogiques sont linéaires. Notre nismes d’appropriation des connais- rythme. Néanmoins, nous pensons
modèle pédagogique est transmissif sances (l’attention, la perception, la que notre produit peut donner aux
et correspond à un apprentissage par motivation, le statut de l’erreur, l’utili- apprenants, à travers des situations
exploration et par instruction. Une sation des connaissances antérieures, d’enseignement-apprentissage et des
introduction met en scène un ouvrier la mémoire) et parce que la dimen- contextes stimulants, des opportuni-
qui décrit son activité ou dicte un tra- sion relationnelle dans l’apprentissage tés d’apprentissage actif.

10
Recherche en didactique
Elisabeth LETERTRE

Le scénario de l’ergonomie a un enjeu sources innovantes pour l’appren- Bibliographie :


majeur dans la conception. Au service tissage est le point de rencontres de
M. Grunhage-Monetti et alii (2005) : TRIM
du scénario pédagogique, il incarne les différentes disciplines (psychologie,
: Training for the Integration of Migrant ad
actions décrites et les aides à l’appren- sciences du langage, ergonomie, scien- Ethnic Workers into the Labour Market
tissage. A quelles conditions peut-il, ces cognitives, didactique des langues, and Local Communitiy. Schneider Verlag
lui aussi, favoriser l’autonomie ? Etant informatique...) et nécessite dès lors Hohengehren GmbH.
donné le double usage qui peut être l’intervention de multiples compéten- M. Grunhage-Monetti et alii (2004) :
fait du produit, l’interface apparaît ces. Aujourd’hui nous sommes dans ODYSSEUS : la deuxième langue sur le lieu
d’abord comme une vitrine des con- l’étape de la mise en œuvre du produit. de travail. Les besoins linguistiques pour
tenus au service du formateur, avec Un séminaire de transfert à l’attention les travailleurs migrants : l’organisation de
un itinéraire linéaire (flèches avance, des formateurs utilisateurs sera bien- l’apprentissage des langues à des fins pro-
retour, sommaire). Dans le cas d’un tôt organisé au GIP FAR de Rennes. fessionnelles. Conseil de l’Europe.
parcours autodirigé, nous fournissons M. de Ferrari et F. Mourlhon-Dallies
des aides à la mobilisation des activi- Lors de l’écriture du scénario, la ten- (2005) : Développer la formation linguis-
tés cognitives. Par ailleurs, si les choix sion a été constante entre guidage du tique au titre de la formation profession-
graphiques ont pour première fonction formateur et possibilité d’action de nelle continue en entreprise, Etude DPM,
le décalage avec le réel afin d’éviter la l’apprenant. C’est pourquoi nous at- rapport final.
confusion ‘apprentissage du français/ tendons beaucoup des retours d’usage. J.-M. Mangiante et C. Parpette (2004)
apprentissage de la maçonnerie’, ces La phase de collecte du matériel spé- : Le Français sur Objectif Spécifique : de
choix contribuent également au mes- cialisé a été également source de dépit l’analyse des besoins à l’élaboration d’un
sage dans son ensemble. L’interface a et d’interrogation. Que se passe- t-il cours. Hachette f.
pour fonction d’enrôler l’apprenant, au fond quand les travailleurs migrants Ingrid de Saint-Georges (2004) : Actions,
de l’impliquer et de susciter son inté- arrivent sur le lieu de travail ? On a vu médiations et interactions : une approche
rêt car l’autonomie utilise les mêmes que sur le chantier, l’activité du maçon multimodale du travail sur un chantier.
Cahiers de linguistique française n°26 «
ingrédients que la motivation qui est un n’est pas structurée par le discours,
Les modèles du discours face au concept
moteur indispensable à l’apprentissage. mais bien par l’action. Dans les témoi- d’action ». Université de Genève, pp.320-
Est autonome et motivé celui qui sait gnages recueillis, communiquer revient 341.
où il est et où il va, et celui qui sent à se débrouiller : « on arrive à travailler
André Tricot (1998) : Définitions d’aides
qu’il a un certain pouvoir d’élaboration, parce qu’il y a les autres ». ‘Les mots
en fonction des types d’apprentissages
de gestion, d’évaluation sur son travail. pour construire’ sont ceux d’un stock dans des environnements hypermédia, i/
préfabriqué, quasi officiel. Néanmoins, EPI.n J-F Rouet, B de la Passadière (Eds.),
A nouveau le double emploi du produit pour celui qui maîtrise cette base lexi- Hypermédias et Apprentissages, Paris,
(comme aide pour le formateur ou en cale, la construction d’une identité Presses de l’INRP.
accès libre sur plateforme) a limité les professionnelle et personnelle au sein
fonctionnalités. Nous n’avons pas par de l’entreprise se trouve facilitée. Il
exemple développé la fonction ‘feed- reste que c’est dans la vie commune
back’ qui donne des informations ex- et son organisation particulière, que
plicites en termes d’écarts par rapport le travailleur migrant s’appropriera, en
au but visé. Par contre l’utilisation du les confrontant à ceux des autres, les
produit est intuitive. Pour éviter toute mots pour construire sa place sur le
surcharge cognitive, les consignes ne chantier.
sont pas écrites mais représentées vi-
suellement. Les symboles utilisés sont Elisabeth LETERTRE
récurrents et stables (crayon, loupe, Chargée de mission au GIP-FAR de Rennes
oreille). Les boutons de navigation ne Mission Développement des ressources
sont pas ambigus et l’utilisateur peut pédagogiques pour les dispositifs de
explorer le module de son choix. formation individualisée.

Conclusion

La réalisation du produit de formation


‘Les mots pour construire’ a été pour
le GIP FAR une nouvelle occasion de
constater que la conception de res-

11