Vous êtes sur la page 1sur 4

SP.

1 LES Solutions – cours

Comment préparer une solution par dissolution

1) Solution, soluté, solvant :

a) Solution :

Une solution est un mélange homogène résultant de la


dissolution d’une ou plusieurs espèces chimiques (le ou
les soluté(s)) dans une autre espèce chimique (le solvant).

Si le solvant est de l’eau, on parle alors de solution


aqueuse.

Le solvant est un liquide et c’est l’espèce chimique majoritaire.


Les solutés sont des espèces chimiques moléculaires ou ioniques qui peuvent être, avant d’être dissoutes
dans le solvant, à l’état solide, liquide ou gazeux. Ce sont des espèces minoritaires dans la solution finale.

Exemple : dissolution de diiode I2 dans de l’eau :

Vocabulaire :
(s) signifie : à l’état solide.
(l ) signifie : à l’état liquide
(g) signifie : à l’état gazeux
(aq) signifie : « aqueux » c'est-à-dire
dissout dans le solvant « eau ».

b) Solution moléculaire :
Dans le cas d’une solution moléculaire, le soluté est constitué de molécules qui
se dispersent simplement dans le solvant sans être modifiées.
Exemple : équation de dissolution du saccharose (sucre) dans de l’eau :

C22H22O11(s) C22H22O11(aq)

c) Solution ionique :
Dans le cas d’une solution ionique, la dissociation du soluté par le solvant
conduit à la formation d’ions dispersés dans ce dernier.
Exemple 1 : équation de dissolution du chlorure de sodium (sel) dans de l’eau :

NaCl(s) Na+(aq) + Cl- (aq)


Exemple 2 : équation de dissolution du chlorure de cuivre (II) dans de l’eau :

CuCl2(s) Cu2+(aq) + 2 Cl- (aq)


2) solubilité d’une espèce chimique dans un solvant :

La solubilité d’une espèce chimique est la masse maximale de cette espèce que l’on peut dissoudre dans
un volume V de solvant donné, à une température T, sans qu’il reste de solide après agitation.

Lorsque l’on a dépassé la quantité maximale soluble dans un


volume de solvant donné, le surplus reste à l’état solide dans le
Solution saturée
solvant.
La solubilité d’une espèce dépend du solvant et de la
Soluté non dissout
température (elle augmente généralement avec la
température).

La solubilité s’exprime, en général, en g.L-1.

3) grandeurs caractéristiques d’une solution :

a) Masse et volume :

Lors d’une dissolution, la masse est conservée.

De façon générale, lors d’une dissolution, le volume d’une solution


est plus grand que le volume du solvant utilisé pour la fabriquer.

b) Différentes façons d’exprimer la concentration :


De façon générale, la concentration correspond à la proportion de quantité de soluté présent dans la solution par
rapport à la quantité de solution elle-même. Différentes expressions sont utilisées dans l’industrie ou le commerce
en fonction des grandeurs mesurant les quantités de soluté et de solution.

Pourcentage massique en soluté (solide) :


Il est donné en % et indique la masse en grammes de soluté Pourcentage massique =  100
dissous dans 100g de solution.

Pourcentage volumique en soluté (liquide) :


Il est donné en % et indique le volume en mL de soluté dissous Pourcentage volumique =  100
dans 100 mL de solution.

t est en g.L-1
Titre massique en soluté (liquide ou solide) :
t= où m (masse de soluté) est en g
Il correspond à la masse de soluté dissous dans 1L de solution. V (volume de solution) est en L

c est en mol.L-1
Concentration molaire en soluté (liquide ou solide) :
n (quantité de matière de soluté)
Il correspond à la quantité de matière (en moles) de soluté c= où est en mol
dissous dans 1L de solution. (voir SP.3) V (volume de solution) est en L
c) préparation d’une solution de titre massique précis par
dissolution d’un soluté : (voir activité 2)

Calcul de la masse m de soluté à peser :


On veut fabriquer un volume V d’une solution de titre massique t donné en soluté. Quelle masse m de soluté doit-
on dissoudre ?

t = on en déduit que m = t  V.

Donc si on connaît V et t, on peut calculer la masse m de soluté à peser pour réaliser la solution.

Protocole de dissolution :

On utilise de la verrerie de précision ! C'est-à-dire une fiole jaugée pour le volume V de


solution.

Animation : protocole de dissolution.


d) Deux techniques pour prélever la bonne masse de soluté :
On a souvent à faire à des solutés solides (sel, sucre, sulfate de cuivre…) mais on peut aussi avoir des
solutés liquides (dissoudre de l’alcool pur dans de l’eau…).
Dans le cas où le soluté est liquide, on peut utiliser la même technique de pesée que pour un soluté
solide ou on peut utiliser un autre mode de prélèvement…
La masse m de soluté liquide à prélever correspond à un volume vS précis que l’on prélèvera à l’aide
d’une pipette jaugée (matériel de précision).

Pour cela calculer la valeur de ce volume à prélever, il faut se référer à la masse volumique du soluté
liquide.

Chaque espèce liquide ou solide peut être caractérisée par sa masse volumique  :

Masse du liquide (g) ou (kg)


=
Masse volumique (g/mL ou g.cm-3) ou (kg.m3) Volume du liquide (mL ou cm3) ou (m3)

Quel est le volume vS d’une masse m d’une espèce chimique liquide de masse volumique  ?

 = on en déduit que =

Si le soluté est solide… Si le soluté est liquide…

On pourrait le peser directement comme pour un soluté


Il suffit de prélever juste la bonne quantité en le solide et suivre le même protocole, mais on peut aussi
pesant la masse m de soluté sur la balance. prélever juste le bon volume vS correspondant à la masse
m que nous avons calculé.