Vous êtes sur la page 1sur 5

Université Mohammed V – Rabat Année universitaire : 2014-2015

Faculté des Sciences juridiques, 03 Février 2015


Economiques et Sociales Souissi
Masters : Comptabilité Contrôle Audit & Finance de Marché et d’Entreprise
Professeur : Mme OUBAL

Epreuve de comptabilité des groupes


Durée : 2H 15mn
Questions :

1. Citez quatre exemples de divergence, en matière de consolidation, entre le référentiel


marocain et les IFRS.
2. Présentez brièvement la partie du thème que vous avez traitée dans le cadre de votre
travail de groupe. (maximum une page)

Cas n°1 : groupe EMERALD


Le groupe EMERALD est formé par quatre sociétés. EMERALD détient 70% de GOLD, 10% de
SILVER, 25% de DIAMOND. GOLD détient 60% de SILVER. SILVER détient 50% de DIAMOND.
DIAMOND détient 5% de GOLD.
Les bilans des quatre sociétés (en milliers de DH) se présentent ainsi :

Actif EMERALD GOLD SILVER DIAMOND


Actifs divers 10 500 7 150 9 900 10 900
Titres GOLD 5 000 400
Titres DIAMOND 1 250 3 000
Titres SILVER 750 4 600

Total 17 500 11 750 12 900 11 300


Passif EMERALD GOLD SILVER DIAMOND
Capital 8 000 4 500 4 800 5 000
Réserves 5 000 3 000 4 200 4 000
Résultat 500 250 400 300
Dettes 4 000 4 000 3 500 2 000
17 500 11 750 12 900 11 300

Travail demandé :
1) Calculez les intérêts des minoritaires et du groupe dans chaque société.
2) Procédez à la consolidation directe du groupe EMERALD.

Cas n°2 : groupe LOGITECH


La société anonyme LOGITECH dirige un groupe de sociétés spécialisées dans le conseil et
l’ingénierie en hautes technologies. Les prestations du groupe sont assurées auprès de
laboratoires et de départements de recherche et développement. La société LOGITECH a été
créée en 1981. Les comptes consolidés du groupe LOGITECH sont établis en normes
marocaines, selon les dispositions de la méthodologie du CNC relative aux comptes
consolidés. Les sociétés consolidées sont des sociétés anonymes marocaines.
Le groupe LOGITECH s’est constitué à partir de 2008. En effet, le 3/01/07, la société LOGITECH
a pris une participation majoritaire de 80 % dans le capital de l’un de ses concurrents sur le
marché de l’ingénierie en hautes technologies, la société B. Les actions B détenues par
LOGITECH ont acquis un droit de vote double en 2009.

Le 1/04/09, la société B a pris une participation minoritaire de 30 % dans le capital de la société


C. Les titres acquis lui ont néanmoins donné le pouvoir de participer aux politiques financière
et opérationnelle de la société C. La société C est donc entrée immédiatement dans le
périmètre de consolidation du groupe LOGITECH. Le 1/10/11, la société B a acquis une
participation complémentaire de 30 % dans le capital de C. Le 30/09/14, la société B a cédé
des titres de participation C représentant 45 % d’intérêts pour ne conserver qu’une
participation minoritaire.

Le 1/07/11, la société LOGITECH a pris le contrôle de son principal concurrent sur le marché,
la société A.
Vous êtes stagiaire dans la société LOGITECH. Vous êtes affecté aux travaux de
préconsolidation et de consolidation du groupe. On fait appel à vous pour des travaux de
préconsolidation dans la société A et on vous demande d’effectuer des travaux de
consolidation dans la société consolidante du groupe.
Trois dossiers indépendants vous sont proposés.

DOSSIER 1 – PÉRIMÈTRE DE CONSOLIDATION


La société LOGITECH a des liens de participation directs et indirects avec cinq sociétés. On vous
demande principalement de déterminer le périmètre de consolidation du groupe LOGITECH.
Vous disposez de l’annexe 1 pour traiter ce dossier.
Travail demandé :
1. Complétez l’organigramme du groupe LOGITECH.
2. Calculez le pourcentage de contrôle de la société LOGITECH dans chacune des sociétés.
En déduire : le type d’influence exercé, le périmètre de consolidation et la méthode de
consolidation à appliquer à chacune des sociétés consolidées.
3. Calculez le pourcentage d’intérêts de la société LOGITECH dans chacune des cinq sociétés.

DOSSIER 2 – PRE-CONSOLIDATION
Au 31/12/14, les retraitements préalables à la consolidation des comptes de bilan et des
comptes de gestion de la société A ont été enregistrés dans un journal spécifique. Toutefois,
certains retraitements nécessaires n’ont pas encore été comptabilisés.
Vous disposez des annexes 2 et 3 pour traiter ce dossier.
Travail demandé :
1. Vérifiez que le taux d’intérêt semestriel effectif de l’emprunt théorique est proche de 2 %.
2. Présentez les premières lignes du tableau d’amortissement de l’emprunt théorique contracté
à la date du 1/10/13, jusqu’au versement du 1/04/15, au regard des comptes consolidés du
groupe LOGITECH.
3. Présentez les écritures de pré-consolidation des comptes de bilan et des comptes de gestion
de la société A qui n’ont pas encore été comptabilisées, à la date du 31/12/14.
DOSSIER 3 – Elimination d’opérations internes
Pour les besoins de la consolidation des comptes du groupe LOGITECH, on vous demande de
procéder à l’élimination des opérations internes au groupe.
Vous disposez de l’ annexe 4 pour traiter ce dossier.

Travail demandé :
Procédez à l’élimination des opérations internes.

ANNEXE 1
L’organigramme ci-dessous présente les liens de participation directs et indirects de la société
LOGITECH dans le capital de cinq sociétés, au 31/12/14.
LOGITECH
? ?

A B
70% ?
30%
10% D C
25%
65%
E

Informations complémentaires au 31/12/14


Société LOGITECH : Le capital est divisé en 90 000 actions ordinaires de 10O DH nominal et
10 000 actions à dividende prioritaire sans droit de vote de même valeur nominale.
Société A : Le capital est divisé en 80 000 actions de 5O DH nominal. La société LOGITECH
détient 48 000 des 50 000 actions A ayant acquis un droit de vote double.
Société B : Le capital est divisé en 50 000 actions de 10O DH nominal, dont 44 000 actions à
droit de vote double. La société LOGITECH détient 40 000 actions B à droit de vote double.
Société C : Le capital est divisé en 25 000 actions ordinaires de 100 DH nominal.
Société D : Le capital est divisé en 20 000 actions ordinaires de 100 DH nominal.
Société E : Le capital est divisé en 10 000 actions ordinaires de 100 DH nominal.

ANNEXE 2
Extrait du manuel des normes de consolidation du groupe LOGITECH
Les comptes consolidés du groupe LOGITECH sont établis conformément aux dispositions de
la méthodologie du CNC relative aux comptes consolidés.
Organisation des travaux de consolidation
1. Les entités consolidées réalisent elles-mêmes les travaux préalables à leur consolidation.
Leurs comptes annuels retraités sont ensuite envoyés à la société consolidante LOGITECH.
Compte tenu de la structure simple du groupe, la consolidation est réalisée de manière
directe.
2. Chez la société consolidante, un journal auxiliaire enregistre à la fois les écritures de
préconsolidation des comptes de la société LOGITECH et les écritures de consolidation du
groupe.
3. Des écritures distinctes sont enregistrées pour les comptes de bilan et pour les comptes de
gestion.
Un compte « Résultat global » est utilisé dans les écritures relatives aux charges et aux
produits. Ce compte fonctionne en sens inverse par rapport au compte de bilan « Résultat ».
4. L’intitulé des comptes de « Capitaux propres » est adapté aux contraintes de la
consolidation :
- pour la société consolidante : l’intitulé des comptes n’est pas modifié, sauf pour les comptes
« Réserves » et « Résultat » dont l’intitulé devient respectivement « Réserves consolidées »
et « Résultat consolidé » ;
- pour les autres entités intégrées : le nom de la société concernée est ajouté à l’intitulé du
compte.
Imposition différée : Le taux de calcul des impôts différés est égal à 30 %.
Poste « Impôts sur les résultats » du compte de résultat consolidé
Le poste « Impôts sur les résultats » représente la somme algébrique des charges d’impôts
exigibles (« Impôts sur les bénéfices ») et des charges d’impôts différés (un compte spécifique
est utilisé dans les comptes consolidés : « Impôts sur les bénéfices différés »).
Passifs d’impôts différés
Les passifs d’impôts différés sont inclus dans les « Provisions » au bilan. Un compte spécifique
« Impôts différés – Passif » est utilisé dans les comptes consolidés.
Actifs d’impôts différés
Un compte spécifique « Impôts différés – Actif » est utilisé dans les comptes consolidés.
Subventions d’investissement : Les subventions d’investissement sont éliminées par transfert
dans les capitaux propres hors résultat. Le résultat de l’exercice ne doit pas être affecté par
ces subventions et l’imposition différée doit être prise en compte.
Méthodes préférentielles : Les méthodes considérées comme préférentielles sont toujours
appliquées dans les comptes consolidés du groupe. C’est notamment le cas pour les frais de
développement, pour les frais d’acquisition d’immobilisations et pour les biens utilisés en
crédit-bail.
Amortissement des immobilisations : Les immobilisations incorporelles et corporelles
amortissables sont amorties en mode linéaire. Les durées d’amortissement suivantes sont
notamment retenues :
- frais de développement : 5 ans ;
- matériel industriel : 5 ans ;
- outillage industriel : 10 ans.
Ecarts d’acquisition : Ils sont amortis sur une durée de 5 ans.

ANNEXE 3
Informations non encore prises en compte dans les écritures de pré-consolidation au 31/12/14)
 Outillage industriel pris en crédit-bail : Le 1/10/13, la société A a souscrit un contrat de
crédit bail pour un outillage industriel d’une valeur de 1 000 000 DH. Les principaux
éléments du contrat sont les suivants :
- dépôt de garantie versé le 1/10/13, remboursable au terme du contrat : 120 000 DH ;
- redevance semestrielle payable d’avance : 80 000 DH HT ;
- nombre de redevances semestrielles à verser : 12 ;
- date de paiement de la 1ère redevance : 1/10/13 ;
- durée du contrat : 6 ans ;
- taux actuariel brut semestriel de ce contrat : sensiblement égal à 2 % ;
- montant de l’option d’achat : 140 000 DH HT.
Dans les comptes retraités provisoires de A, ces informations n’ont pas encore été prises en
compte.
 Subventions d’investissement : Dans le bilan provisoire résultant des premières écritures
de préconsolidation, le poste « Subventions d’investissement » a une valeur de 300 000 DH.
Ce montant concerne une subvention régionale, d’un montant initial de 600 000 DH, perçue
en 2012 pour financer 40 % de la valeur d’un matériel industriel acquis le 1/07/12 (valeur
brute enregistrée à l’actif : 1 350 000 DH frais d’acquisition HT du matériel 150 000 DH).
La subvention est rapportée au résultat comptable au même rythme que l’amortissement
comptable du matériel industriel, en mode linéaire, sur une durée d’utilisation de 5 ans.
 Frais de développement : La société A enregistre systématiquement ses frais de
développement dans les charges de l’exercice au cours duquel ils ont été engagés, même
lorsque les conditions d’inscription à l’actif sont remplies. Selon les normes de consolidation
du groupe LOGITECH, les frais de développement qui auraient dû être inscrits à l’actif de A
sont les suivants :
- au titre des exercices 2011 à 2013 : 1 200 000 DH (350 000 DH pour 2011, 380 000 DH pour
2012 et 470 000 DH pour 2013) ;
- au titre de l’exercice 2014 : 450 000 DH.
Aucun retraitement n’a encore été enregistré dans les comptes provisoires pré-consolidés de
A.

ANNEXE 4
Les opérations internes suivantes ont été relevées :
 La société LOGITECH a vendu à la société D, au début de l’exercice 2013, une
immobilisation, pour un montant de 1 500 000 DH. Cette immobilisation acquise par
LOGITECH le premier janvier 2007 pour 3 375 000 DH a fait l’objet chez LOGITECH d’un
amortissement selon le mode linéaire sur une durée de vie probable de 10 ans. La société
D amortit l’immobilisation en linéaire sur la base d’une durée de vie de 5 ans.
 La société A a vendu à la société D au cours de l’exercice 2014 pour 500 000 DH de produits.
Sur ce total, il reste en stock chez D à la fin de l’exercice 2014 un montant de 75 000 DH.
A la fin de l’exercice précédent, le stock en provenance de A s’élevait à 60 000 DH. La
société A pratique un taux de marge moyen de 20%.
 La société LOGITECH a distribué en 2014, 910 000 DH de dividendes, les sociétés A, B, C, D
et E ont distribué respectivement : 500 000, 400 000, 320 000, 180 000 et 160 000.
 Le poste « Clients et comptes rattachés » de la société LOGITECH présente un montant
total de 750 000 DH dont 120 000 proviennent de D, 60 000 de B et 45 000 de E.
 La société D a constaté une dotation aux provisions de ses titres E pour une valeur unitaire
de 5 DH. Au 31/12/2013, cette provision était de 10 000 DH.

Bon courage