Vous êtes sur la page 1sur 10

REACTIVATION DES CONNAISSANCES :

 Puissances
Ecrire chaque nombre sous la forme .

 Suites Géométriques
Pour chacune des suites définies sur IN, dire si elle est géométrique ou non ? Justifier.

 Dérivée de fonctions composée

Déterminer une expression de la dérivée des fonctions :

 Etude des variations de la fonction (Ensemble de définition etc…)

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
FONCTION EXPONENTIELLE

Un exercice concret :

Voir TP LA METHODE D’EULER

ACTIVITE :

Nous considérons qu’une telle fonction, vérifiant pour tout de IR et , existe.

1°) Montrer que s’il existe une fonction f dérivable sur R telle que f ’= f et f(0) = 1, alors f ne s’annule pas.

(On pourra étudier la fonction g telle que : g ( x)  f ( x)  f ( x) …..


Nous utiliserons : la dérivée de la fonction est la fonction dérivée )

est du type et

. Or

Donc est une fonction constante.

Ainsi,

Démonstration par l’absurde : supposons que f s’annule alors il existe un réel tel que .

Ce qui entraine que Ce qui est en contradiction avec le fait que


Donc f ne s’annule pas
2°) Montrer que si f ’= f et f (0) = 1, alors f est unique.

f
(On pourra raisonner par l’absurde et étudier )
g

Par l’absurde : Supposons qu’il existe une deuxième fonction , différente de et satisfaisant aux mêmes
conditions :

Pour tout de IR, on a et . est dérivable comme quotient de fonctions dérivables.

. Or ; donc . Ainsi .

Ainsi, ce qui contredit que

3°) Montrer que f (a  b)  f (a)  f (b) .

On posera g ( x)  f (a  b  x)  f ( x) , on étudiera g, on calculera g(0) et g(b), puis on conclura.

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
est du type et

. Or . On obtient :

= 0.

Donc est une fonction constante.

Ainsi, . Si cette égalité est vraie pour tout , alors elle est vraie
pour et on a bien :

4°) En déduire :

(Propiété3)

Or .

On a donc

De plus car la fonction ne s’annule pas (propriété1).

donc

d’après la propriété ci-dessus

5°) Montrer que pour tout x de R, on a f(x) > 0.

Or un carré étant positif ou nul et la fonction ne s’annulant pas, nous avons pour tout x de R, f(x) > 0.

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
BILAN DE L’ACTIVITE

I. Définition et étude de la fonction exponentielle :


Définition :

On appelle fonction exponentielle l'unique fonction dérivable sur ℝ telle que et

On note cette fonction :

Conséquence :

Avec la calculatrice, il est possible d'observer l'allure de la courbe représentative de la fonction exponentielle :

Remarque : Sa croissance est très rapide, ainsi dépasse le milliard !

On utilise souvent l’expression « croître de façon exponentielle » pour exprimer une croissance très rapide…

1) Dérivabilité de

Propriété : La fonction exponentielle est continue et dérivable sur ℝ et

2) Variations de

Propriété : La fonction exponentielle est strictement croissante sur ℝ.

Démonstration : Voir Activité où l’on prouve que la fonction exponentielle est strictement positive.

3) Courbe représentative de la fonction

On dresse le tableau de variations de la fonction exponentielle :


x  
 exp x  ' +

exp x
0
J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
4) Relations fonctionnelles – Propriétés Algébriques :

Pour tous réels , on a :

Démonstration : Voir Activité


Remarque : Cette formule permet de transformer une somme en produit et réciproquement.

Pour tous réels , on a :

- (admise)

Démonstrations : Voir activité.

5) Le nombre e

Définition : L'image de 1 par la fonction exponentielle est notée e. On a ainsi

Remarque : Avec la calculatrice, on peut obtenir une valeur approchée de e.

On prendra la valeur approchée

« e », le nombre d’EULER :

Comme le nombre , le nombre e est un nombre irrationnel, c'est à dire qu'il s'écrit avec un nombre infini de
décimales sans suite logique.
Ses premières décimales sont :

e  2,7182818284 5904523536 0287471352 6624977572 4709369995957496696762772407663…

Le premier à s’intéresser de façon sérieuse au nombre e est le mathématicien suisse Leonhard Euler (1707 ;
1783). C’est à lui que nous devons le nom de ce nombre. Non pas qu’il s’agisse de l’initiale de son nom mais
peut être car e est la première lettre du mot exponentiel.

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
Le nombre e est également un nombre transcendant. On dit qu’un nombre est transcendant s’il n’est solution
d’aucune équation à coefficients entiers.

Le nombre par exemple, est irrationnel mais n’est pas transcendant puisqu’il est solution de
l’équation Un tel nombre est dit «algébrique».

Notation nouvelle :
exp x  exp( x 1)   exp(1)   e x .
x

En effet nous avons admis et nous la généralisons ici à réel.

On note pour tout réel,


Avec cette nouvelle notation, on peut ainsi résumer l'ensemble des propriétés de la fonction exponentielle.

SYNTHESE :
Propriétés : Pour tous réels , on a :

- et

- ; ; ;

Remarque : On retrouve :
- Les propriétés des puissances.
- Les variations :

x  
+

<
0

Conséquences de la stricte croissance de

Propriétés : Pour tous réels , on a :

-
-

UTILITE: SAVOIR résoudre une équation ou une inéquation


Résoudre dans ℝ l'équation :

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
Résoudre dans ℝ l'inéquation : .

Résoudre dans IR l’équation :

METHODE : SAVOIR Simplifier des écritures

Simplifier l'écriture des nombres suivants :

Démontrer que :

II. Composée affine de la fonction exponentielle


Propriété : Soit une fonction affine dérivable sur IR.

La fonction est dérivable sur IR. Sa dérivée est la fonction .

- Admis -
Nous avons admis que la fonction x g(ax+b) est dérivable et que sa dérivée est la fonction x a g’(ax+b).

Exercice : Dérivez les fonctions suivantes :

METHODE : SAVOIR étudier une fonction :

Exercice 1 : Soit k un réel. On considère les fonctions définies et dérivables sur IR.

Etudier les variations de ces fonctions suivant les valeurs de .

. Or .

Le signe de la dérivée dépend donc de .

Si

Si

Si

Exercice 2 :
Soit la fonction définie sur ℝ par .
a) Calculer la dérivée de la fonction .

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
b) Dresser le tableau de variation de la fonction .

c) Prouver que . Interprétez ce résultat graphiquement.

III. Modéliser une situation par une croissance ou une décroissance exponentielle.
Exercice concret :
Tiré du journal Ouest-France- 18/09/2006
Le Radon 222 :
« Ce gaz radioactif, inodore et incolore, issu des entrailles de la Terre, est la deuxième cause d’apparition du cancer
du poumon, après le tabac.[…]Présent à l’état naturel dans les régions granitique, il est issu de la désintégration de
l’uranium 238. »
Pour mesurer la concentration de Radon dans une pièce, on prélève de l’air dans une fiole que l’on place dans un
détecteur permettant de compter le nombre total de de désintégrations du radon 222. On répète cette mesure
plusieurs jours et nous collectons les résultats :
Jour 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

73 59 51 41 36 30 23 20 16 14

La pièce est déclarée en dessous du seuil d’alerte lorsque est inférieur à 60 et en dessous du seuil de précaution
lorsque est inférieur à 24.
1°) Représenter le nuage de points correspondant à ces relevés. VOIR Excel
2°) Après avoir tracé le nuage de points, sélectionner une « courbe de tendance ».

3°) La fonction proposée par le logiciel est de la forme . Quelle valeur proposer à

Soit
J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
METHODE : Obtenir avec la calculatrice un tableau de valeur de la fonction exponentielle pour résoudre
l’équation ). On trouve ainsi un encadrement de la solution.

Définition 1 : Un phénomène (physique, économique, etc.) se modélise de façon discrète par une croissance
(resp.décroissance) exponentielle s’il peut être modélisé par une suite dont la représentation graphique est un nuage de points
qui appartiennent à la courbe représentative d’une fonction de la forme :

Propriété :

Pour tout nombre réel fixé, la suite est une suite géométrique de premier terme 1 et de raison

Démonstration : Soit . On a

Propriété sur les variations : La suite géométrique de premier terme 1 et de raison est :

- strictement croissante si .
- strictement décroissante si .
- constante si .

Démonstration :

Si , alors car la fonction exponentielle est croissante. On est dans le cas d’une suite
géométrique positive, de raison , donc la suite est croissante.

Si , alors car la fonction exponentielle est croissante. On est dans le cas d’une suite
géométrique positive, de raison , donc la suite est décroissante.

Si la suite est constante et vaut 1.


Exercice : Donner els variations des suites suivantes :

- est une suite géométrique de premier terme 1 et de raison . Elle est strictement décroissante car
.

- est une suite géométrique de premier terme 1 et de raison .

Elle est strictement croissante car

Propriété (admise) : Pour tout nombre réel strictement positif, il existe un unique nombre réel tel que :

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
Ce nombre est l’unique solution dans IR de l’équation

Utile pour les situations modélisées par une suite avec


Exemple :

On place 500€ au taux d’intérêt composé de 4% annuel. On note le capital en euros après années.

On modélise cette situation par une suite géométrique de premier terme 500 et de raison .

Ainsi le terme général est : Sa représentation graphique est un nuage de points qui appartiennent
à la courbe représentative de la fonction : , avec Soit .

METHODE du Tableau de valeur de la fonction exponentielle pour résoudre l’équation


Définition 2 : Un phénomène (physique, économique, etc.) se modélise de façon continue par une croissance
(resp.décroissance) exponentielle s’il peut être modélisé par une fonction dont l’expression est de la forme :

Voir Exercice concret avec un temps « continu»: souvent des populations de noyaux radioactifs subissant une
décroissance exponentielle du type

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ

Vous aimerez peut-être aussi