Vous êtes sur la page 1sur 72

Manuel d’Evangélisation

A l’intention des Chrétiens désireux


de gagner des âmes pour Christ

Gregory DOMOND

1
Conception de couverture et mise en page : fraenckel@msn.com

ISBN : 978-99970-4-085-5

© Tous droits réservés sous la loi internationale de droit d’auteur. Le contenu et la couverture
ne peuvent être reproduits. Aucune partie de ce livre ne peut être utilisée sans l’autorisation
écrite de l’auteur.

2
Table des Matières

PREFACE 5

INTRODUCTION 7

EVANGELISATION 11

POURQUOI EVANGELISER ? 17

Pratiques d’évangélisation en Haïti 23

LIEUX D’EVANGELISATION 29

COMMENT EVANGELISER ? 33

ENCADREMENT DES NOUVEAUX 49

OBLIGATIONS DES NOUVEAUX 53

Conclusion 71

3
4
PREFACE

A llez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la


création, c’est là le mandat, par excellence, communément appelé la
grande commission que le Seigneur Jésus, le Christ a confié à Ses dis-
ciples vivant dans cette génération. Ce manuel est dédié à toutes fins
utiles à ceux qui aspirent à produire des résultats dans ce champs. Ce
document n’est pas un traité de théologie, non plus un manuel doctri-
nal. C’est un livre dont les pages dessinent la préoccupation de l’auteur
qui désire voir l’évangile faire sa course comme il a été prévu, à savoir,
sauver ceux qui croient.
Ayant envisagé de guider et d’encourager ceux qui s’engagent
à l’accomplissement de ce dit mandat, l’auteur, par cet ouvrage, qui
veut dans un premier temps réorienter ceux qui travaillent déjà dans
ce ministère, qui pour la plupart propagent l’évangile d’une manière
inadéquate, et ensuite orienter ceux qui ont l’appel pour proclamer
l’espérance de la vie au monde soit à plein temps ou partiellement.
L’ouvrage est écrit initialement avec l’ambition que le corps de Jé-
sus puisse l’utiliser d’une manière efficace, et qu’il permette de maitri-
ser les stratégies diverses pour annoncer la bonne nouvelle de Jésus
afin que les hommes soient sauvés.
L’étude qui s’y trouve, se base non sur la tradition des hommes,
mais sur la parole de Dieu, tout en mettant en évidence les éléments
essentiels qu’à défaut desquels le prédicateur de l’évangile serait im-
puissant et inefficace dans son ministère tels que : le baptême dans le
Saint-Esprit, la prière et une bonne connaissance de la parole de Dieu.
Enfin, l’ouvrage en soi est un outil ayant une double utilité. Disons
mieux, il se propose de fournir de bonnes techniques d’évangélisation
pertinentes pour atteindre le plus grand nombre possible. Ensuite, Il
s’affirme comme étant un instrument pédagogique qui projette la pa-
role de la vie aux lecteurs que ce soit le chrétien ou l’inconverti pour
lequel le message est lancé.
Du reste, ce travail est le résultat d’un rêve longtemps nourri; c’est
l’ensemble des années d’observation, d’études et de réflexion sur le

5
plan spirituel et intellectuel. Comme il est dit souvent : la connaissance
est un bien que nous avons en partage, ainsi l’auteur décide de partager
le peu que Dieu lui a donné avec le peuple de Dieu. Que ce livre vous
apporte la connaissance nécessaire pour amener les gens des ténèbres
au Royaume de lumière!

Pasteur Ernst JOSEPH


Titulaire de l’Eglise de Dieu de la Mission Evangélique
de la Dernière Heure

6
INTRODUCTION

Luc 14: 23
«Et le maître dit au
serviteur: va dans les
D
sauve.
ieu attire les pécheurs, le Saint Esprit les convainc et Jésus- Christ les

chemins et le long des Le Chrétien annonce la bonne nouvelle aux pécheurs.


haies, et ceux que tu L’évangélisation est le travail confié par Jésus - Christ à tous les Chrétiens.
trouveras, contrains-les Luc 14: 23 «Et le maître dit au serviteur: va dans les chemins et le long des
d’entrer, afin que ma haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d’entrer, afin que ma maison soit
maison soit remplie»
remplie»
Ce manuel d’évangélisation est destiné à tous ceux qui brûlent du désir
d’accomplir le devoir : gagner des âmes pour Christ. Il est un condensé
d’un ensemble d’informations et de techniques capables de faciliter le travail
de l’évangélisateur et de l’évangéliste habitués, et celui des tout nouveaux
ouvriers dans la vigne du Seigneur.
Son but principal: Armer les Chrétiens pour accomplir la mission
d’évangélisation efficacement.

Le chrétien convaincu de la nécessité d’évangéliser doit s’intéresser à tous


les inconvertis: hommes et femmes, enfants et adultes, riches et pauvres,
ignorants et savants, “gens de bien” et personnes immorales, car Jésus -
Christ était venu pour sauver les perdus. Aucun groupe n’est exclu en matière
d’évangélisation.
Le salut de l’inconverti est la raison d’être de l’évangélisation.
L’évangélisation est un excellent canal pour amener les âmes à Christ. Le
chrétien peut toujours influencer un inconverti par ses paroles, ses actions et
son comportement, mais l’évangélisation reste le moyen le plus direct pour
atteindre de manière quantitative et qualitative ceux qui ne sont pas encore
sauvés.
Cette voie incontournable à la fois bénéfique tant pour le royaume de
Dieu que pour le devenir du monde doit être empruntée par tous les chré-
tiens de manière résolue et permanente.
Le chrétien doit nécessairement comprendre que l’évangélisation est
d’abord un travail spirituel mais elle doit être aussi accompagnée d’une stra-
tégie adaptée à chaque groupe d’inconvertis ciblés.

7
Ce manuel est composé de sept chapitres développés de manière à vous
armer efficacement pour vous permettre de vous acquitter honorablement
de cette tâche divine.
Le premier chapitre introduit les concepts de base d’évangélisation alors
que la deuxième partie justifie la nécessité de cette mission pour tous les
Chrétiens.

Le troisième chapitre retrace les expériences des évangélisateurs haïtiens


à travers des initiatives diverses d’évangélisation.

Les différents lieux d’évangélisation sont discutés dans le quatrième cha-


pitre.

Le chapitre cinq est dédié aux méthodes, techniques, stratégies d’évangé-


lisation qui peuvent être employées pour atteindre les inconvertis.

Le chapitre six fait une analyse de différents types d’aide que l’évangéli-
sateur peut apporter au nouveau converti pour favoriser sa croissance spiri-
tuelle.

Finalement, le chapitre sept définit un ensemble de démarches que le


nouveau chrétien doit entreprendre pour s’assumer chrétiennement et pro-
gresser dans sa vie spirituelle.

Ce document fournit des outils nécessaires à l’évangélisateur pour la


conquête des inconvertis, la formation et les premiers pas des nouveaux
convertis dans la nouvelle vie.
Les nouveaux convertis doivent se munir également de cet outil pour pou-
voir offrir aux autres inconvertis la nouvelle vie qu’ils viennent de découvrir
grâce à l’évangélisation réalisée par leurs prédécesseurs.
Puisse ce manuel faire renaître en chaque Chrétien le désir d’aller à la
recherche des pécheurs où qu’ils se trouvent!

8
Remerciements
Je suis infiniment reconnaissant envers Dieu de m’avoir ouvert les
yeux sur ce besoin: stratégies d’évangélisation, et me motiver à y
répondre sous cette forme.
Ce manuel est dédié au Seigneur Jésus-Christ pour son sacrifice qui
ouvre la porte du salut à tous et aux nombreux inconvertis jusque -
là non touchés par l’Évangile.
Il est destiné aux chrétiens motivés à accomplir la mission
d’évangélisation.
Les nombreux appels à l’évangélisation des Pasteurs Ernst
JOSEPH et Jean Claude EXANTUS sont pour moi une motivation
additionnelle à la rédaction de ce manuel, qu’ils en soient
remerciés!
Ing. Joses JEAN -BAPTISTE, prédicateur de l ‘Evangile, mérite
de sincères remerciements pour ses précieux conseils. Qu’il soit
richement béni!
Des remerciements spéciaux s’adressent à chacun des membres du
SEL (Structure d’Évangélisation et de Libération mise en place au
sein de l’Eglise de Dieu Mission de la dernière Heure) pour leurs
encouragements et leurs suggestions tant utiles à la rédaction de ce
manuel.

9
10
EVANGELISATION

D ans ce chapitre, les concepts “ Evangile, Evangélisation, Evan-


géliser, Evangélisateur, Evangéliste, Evangélisme et Evangélique
“ sont brièvement présentés pour aider les chrétiens désireux de se
lancer dans l’évangélisation à bien appréhender ces éléments de base
CHAPITRE 1

d’une mission à laquelle tous sont tenus. Le chrétien doit être bien
imbu de ce qu’est l’évangélisation et ses accessoires pour pouvoir bien
accomplir sa mission.
Le but ultime de l’évangélisation est d’inviter les inconvertis à RE-
CEVOIR Jésus - Christ dans leurs vies pour être sauvés.

Evangile
De façon simple, le mot “Evangile” se définit comme le message de
Jésus - Christ. L’Evangile est l’enseignement ou la révélation de Jésus-
Christ.
C’est la proclamation de la rédemption prêchée par Jésus et les
Apôtres.1
“L’annonce de l’Evangile consiste à dire aux gens que pour être sau-
vés, ils doivent accepter Jésus-Christ comme leur Sauveur personnel.
Cela procure la promesse d’une vie éternelle au ciel avec Dieu après la
mort.”2
Le deuxième sens du mot se réfère aux livres dans lesquels est
consigné ce message.
Le mot “Evangile” peut être également compris comme la partie
des Evangiles lue pendant les services religieux.
1 Que veut dire Gospel?
http://queveutdire.fr/gospel/

2 L’Evangile du Royaume par Chip Brogden


http://www.connaitrechrist.net/Site/CB/Prophetique/EvangileRoyaume.htm

11
Le mot “ Evangile” se limite dans certains contextes à l’un ou aux
quatre premiers livres du nouveau testament, à savoir, Mathieu,
Marc, Luc et Jean qui retracent la vie , la mort et la résurrection de
Christ et contiennent ses enseignements.
Jésus-Christ désigne l’évangile par “cette bonne nouvelle du
royaume qui sera prêchée”. — Matthieu 24:14.
L’Apôtre Paul définit l’évangile comme étant la puissance de Dieu
pour le salut de quiconque croit. Car je n’ai point honte de l’Évan-
gile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit. » En conclusion, il faut
(Romains 1:16). retenir que le mot
Le concept “ Evangile” est, certaines fois, perçu dans le sens cou- “évangile” se réfère
dans ce contexte à
rant comme étant une idée ou un principe accepté comme indiscuta- l’annonce du plan
blement vrai. divin pour le salut de
l’humanité rendu pos-
En conclusion, il faut retenir que le mot “évangile” se réfère dans ce sible par le sacrifice
contexte à l’annonce du plan divin pour le salut de l’humanité rendu expiatoire et la résur-
rection de Jésus-Christ.
possible par le sacrifice expiatoire et la résurrection de Jésus-Christ.

Evangéliser
“Evangéliser”, c’est annoncer une bonne nouvelle.3
Dans ce contexte, il s’agit d’annoncer l’Évangile de Jésus-Christ.
Évangéliser, c’est convertir à la foi chrétienne. En d’autres termes,
c’est annoncer la bonne nouvelle du salut aux hommes. Quelqu’un qui
est évangélisé est quelqu’un qui est informé de la bonne nouvelle du
salut.
Evangéliser quelqu’un, c’est lui dire qu’il a du prix aux yeux de Dieu.
C’est pourquoi Dieu a envoyé Son fils unique afin que quiconque croit
en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle (Jean 3: 16). « Tu
as du prix à mes yeux, et je t’aime » (Esaïe 43: 4).

Evangélisation
Le terme “ Evangélisation” se définit de manière simple par l’an-
nonce de l’Evangile.
L’évangélisation découle immédiatement des consignes de Jésus : «
Allez, faites de toutes les nations des disciples » (Mt. 28 : 19-20).
L’évangélisation, c’est:
 . . . “Communiquer l’Evangile par la puissance du Saint-Esprit
d’une manière telle que les hommes et les femmes aient l’occasion va-
lide d’accepter Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur et deviennent
des membres responsables de Son Eglise.”4
Recevoir Jésus-Christ dans sa vie est le geste vital que l’inconverti
3 http://www.ademis.org/spiritualite/fiches_fichiers/Page380.htm
4 L’Evangile comme le levain
www.harvestime.org/.../Leaven%20Like%20Evangelism%20(French)

12
doit faire pour accéder à la vie éternelle.
Types d’évangélisation
L’évangélisation peut être organisée en fonction du nombre d’ac-
teurs impliqués ou de la façon dont elle est mise en œuvre.
Recevoir Jésus -
Evangélisation personnelle
Christ dans sa vie
est le geste vital que C’est l’initiative personnelle d’un chrétien qui approche une per-
l’inconverti doit faire sonne pour partager avec elle le message du salut. L’évangélisation
pour accéder à la vie personnelle peut avoir lieu n’importe où; elle ne dépend que de la mo-
éternelle. tivation de l’évangélisateur.
Evangélisation en groupe
L’action d’évangélisation est planifiée et mise en œuvre par un
groupe qui peut être composée au moins de 2 personnes ou plus. La
planification est essentielle dans ce cas pour ce qui a trait aux lieux, à
la durée, aux dates, aux stratégies, etc.
Evangélisation planifiée
Dans ce cadre, l’action d’évangélisation est planifiée soit de manière
personnelle, ou en groupe, ou en coordination avec d’autres assem-
blées chrétiennes.
Evangélisation occasionnelle
L’action d’évangélisation se réalise de manière spontanée par un
Chrétien ou par un groupe de Chrétions qui exploitent une occasion
favorable pour partager le message du salut avec les inconvertis sans
l’avoir préalablement planifié.
Evangélisation de masse
Cette évangélisation s’adresse au grand public, à travers:
• les campagnes d’évangélisation
• les croisades rurales et urbaines
• les manifestations évangéliques : marches, galas, concerts, etc…
• les pèlerinages et visites missionnaires
• la dynamique des rues
• les médias de masse : presse écrite et audio – visuelle
• les diffusions audio –visuelles
• les projections cinématographiques
• la messagerie électronique
• les conférences de presse, conférences – débat, conférences –
témoignages
• les brochures, ouvrages spécialisés ou autres publications.5
Evangélisation de proximité
C’est l’évangélisation par contact et par l’exemple, fondée sur les
5 Evangéliser par la parole
http://www.emu-ci.org/Vision_Missionnaire/MODELE_DE_LA_MISSION_EVANGELIQUE/Evang_liser_
par_la_Parole/

13
méthodes ci–après :
• la méthode des chaînes ou réseaux
• la méthode du bon voisinage
• la méthode du Bon Samaritain
• la méthode dite de Nicodème
• la méthode du porte à porte
• la méthode du volontariat
Evangélisation directe
Cette forme d’évangélisation se pratique par une annonce explicite
et le plus souvent rapide de Jésus à des personnes inconnues ou que
l’évangélisateur ne reverra sans doute jamais.6
Evangélisation indirecte
Il s’agit du cas dans lequel les inconvertis commencent à se poser
des questions qui les pousseront à connaitre Dieu, Jésus-Christ et
l’Eglise.
Evangélisateur
L’évangélisateur ou l’évangélisatrice, c’est quelqu’un qui évangélise,
prêche l’Évangile à quelqu’un dans le but de le convaincre de recevoir
la vie éternelle en Jésus-Christ.
Il cherche par son message ou sa prédication la conversion au chris-
tianisme de la personne évangélisée.
C’est un Chrétien qui annonce l’Évangile en terre de mission.7
Evangéliste
La première définition du vocable “Evangéliste” se rapporte aux
auteurs des quatre Évangiles (Mathieu, Marc, Luc et Jean).
Le vocable désigne également une personne exerçant un ministère
de prédication principalement orienté vers les non-croyants. Un évan-
géliste est un donc un prédicateur de l’Eglise, c’est un prêcheur, un
pêcheur d’hommes.
L’évangélisateur se concentre davantage sur les personnes non en-
core converties pour les amener à Christ alors que l’Evangéliste exerce
en permanence son ministère et pour les non-croyants et pour ceux qui
sont déjà convertis et qui fréquentent des assemblées chrétiennes de
manière régulière.
En d’autres termes, l’évangélisateur intervient ponctuellement en
faveur des âmes perdues tandis que l’évangéliste fait un travail continu
en matière d’évangélisation.
L’un peut jouer le rôle de l’autre quand cela est nécessaire et oppor-
tun.

6 Evangéliser, oui, mais comment?


http://be.jeunes.emmanuel.info/apres-bruxelles-toussaint-2006/evangeliser-oui-mais-comment/evan-
geliser-oui-mais-comment
7 http://www.cnrtl.fr/lexicographie/%C3%A9vang%C3%A9lisateur

14
Evangélisme
Le concept “Evangélisme” désigne le protestantisme évangélique
ou encore le christianisme évangélique.8
Evangélique
Ce terme désigne un membre de l’Eglise évangélique.9

8 fr.wikipedia.org/wiki/Évangélisme
9 fr.wikipedia.org/wiki/Évangélisme

15
16
POURQUOI EVANGELISER ?

D e nombreux chrétiens se demandent s’ils doivent se lancer aussi


à la conquête des âmes perdues comme font d’autres qui en sont déjà
convaincus. Parallèlement, un autre groupe de croyants pensent que
cette activité est optionnelle. Qu’en dit la Bible?
CHAPITRE 2

Il est clair que l’évangélisation est une mission confiée par Jésus-
Christ à chacun des chrétiens.
Il y a dans l’entourage immédiat ou loin du chrétien des gens qui
ne sont pas encore touchés par la bonne nouvelle du salut disponible
pour tous. Ces inconvertis peuvent être des membres de sa famille, des
amis, des collègues, des connaissances ou n’importe quel compatriote
ou citoyen du monde. Face à cette situation, le chrétien a l’obligation
d’annoncer la bonne nouvelle qui ouvre la voie au salut. L’évangélisa-
teur ne doit pas perdre de vue la motivation principale du message: le
salut des âmes.

Pourquoi évangéliser ?
L’évangélisation est un ordre, c’est une mission pour le chrétien.
C’est le Seigneur lui même qui a demandé d’annoncer cette bonne nou-
velle à tous où qu’ils se trouvent:  « Allez par toute la terre, et prêchez
l’Évangile à toute la créature. » (Marc 16:15).
L’évangélisation est tellement indispensable que Jésus - Christ Lui
même à plusieurs reprises a intimé l’ordre d’évangéliser ou l’a rappelé
à ceux qui devraient accomplir cette mission.
Différents arguments montrent que chaque chrétien est tenu à
l’évangélisation des autres.
L’évangélisation n’est pas une option pour le Chrétien, mais c’est
une obligation. L’apôtre Paul l’a fait. Le Chrétien doit évangéliser pour
souligner la valeur et le prix que l’homme a aux yeux de Dieu. Ainsi, il
l’invite à en prendre conscience aux fins d’une décision. Pour l’apôtre

17
Paul, évangéliser les autres est plus qu’un devoir, c’est une nécessité “
« Malheur à moi si je n’évangélise pas ! » (1 Corinthiens 9, 16). L’évan-
gélisation devrait être une façon pour le chrétien d’exprimer sa convic-
tion et son attachement au Seigneur. Le désir d’évangéliser devrait être
de plus en plus poussé chez le chrétien quand il se rend compte de la
situation de ceux qui ne croient pas en Christ: sans Dieu, sans Sauveur,
sans espérance, perdus et destinés au châtiment éternel.
Voici les principaux versets bibliques relatifs à la mission d’évan-
gélisation:
- Mat. 28: 19 : Allez, faites de toutes les nations des disciples, les
baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. 
- Marc 16 : 15 - 16 : Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et
prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira
et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera
condamné.
- Mat. 4: 19 : Il leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs
d’hommes.
- Actes 1:8 : Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit
survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem,
dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de
la terre.
Raison principale de l’évangélisation
La principale raison d’évangéliser est qu’il s’agit d’une mission de Annoncer le message
Jésus-Christ: Annoncer le message du salut aux autres pour qu’ils du salut aux autres
soient sauvés. Les gens se perdent parce qu’ils ne connaissent pas la pour qu’ils soient
parole de Dieu ou ils refusent cette parole (Jean 1:11). Jésus-Christ a sauvés.
rappelé cette mission à plusieurs reprises dans les évangiles: Matthieu,
Marc, Luc et Jean.
Il faut nécessairement que les chrétiens évangélisent les autres pour
les amener à croire en Jésus-Christ, la seule source de salut (Actes 4:
12, Jean 1: 12, Jean 3: 36, Jean 14 : 16, Actes 16 :31).
Raisons secondaires de l’évangélisation
Les raisons secondaires qui justifient l’évangélisation sont:
• Témoigner des bienfaits de la nouvelle vie
• Manifester son amour pour son prochain
• Transformer le monde par la bonne nouvelle
• Contribuer à l’élargissement du royaume de Dieu sur terre

Le chrétien qui évangélise un inconverti ne fait que contribuer à


l’élargissement du royaume de Dieu. Le fait d’être Chrétien signifie au-
tomatiquement qu’il faut faire comme Christ qui a évangélisé nombre
de gens.
Nécessité de l’évangélisation
L’évangélisation est justifiée en raison de l’état de perdition de l’hu-

18
manité occasionnée par le péché. Les arguments ci-dessous justifient
la nécessité d’évangéliser.
1.- Universalité du péché
Romains 3: 9.- Quoi donc ! sommes-nous plus excellents ? Nulle-
ment. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous
l’empire du péché.
Romains 3 :23.- Car tous ont péché et sont privés de la gloire de
Dieu.
2.- Perdition de l’homme
Ephésiens 2: 1-2.- Vous étiez morts par vos offenses et par vos pé-
chés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde,
selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant
dans les fils de la rébellion.
Romains 6:23.- Car le salaire du péché c’est la mort, mais le don
gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.
Hébreux 9:27.- Et comme il est réservé aux hommes de mourir une
seule fois, après quoi vient le jugement.
3.- Rédemption disponible pour tous en Jésus-Christ
Romains 5 :8.- Mais Dieu prouve son amour pour nous en ce que
lorsque nous étions encore pécheurs, Dieu est mort pour nous
Jean 3:16 .- Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils
unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait
la vie éternelle.
Romains 10 :9 - 10 .- Si tu confesses de ta bouche que Jésus est
Seigneur, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts,
tu seras sauvé.
Matthieu 20 :28.- C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non
pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de
plusieurs.
Ephésiens 1: 1.- En lui nous avons la rédemption par son sang, la
rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce.
2 Corinthiens 5 :21.- Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait de-
venir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.
1 Pierre 2 : 24.- Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps
sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice ; lui
par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.
1 Pierre 1: 18 - 20 .- Sachant que ce n’est pas par des choses péris-
sables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine
manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang
précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache,  pré-
destiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à
cause de vous.
1 Timothée 1: 15.- C’est une parole certaine et entièrement digne
d’être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les

19
pécheurs, dont je suis le premier.
Hébreux 7 : 25.- C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement
ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour inter-
céder en leur faveur.
4.- Mission du Chrétien
Matthieu 28:19 .- Allez, faites de toutes les nations des disciples, les
baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. 
Actes 26:17-27.- Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu
des païens, vers qui je t’envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour
qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à
Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et
l’héritage avec les sanctifiés.

Hébreux 3:13.- Mais exhortez-vous l’un l’autre chaque jour, pen-


dant que ce jour nous éclaire; de peur que quelqu’un de vous ne s’en-
durcisse par la séduction du péché.
But de l’évangélisation
L’évangélisation a un but unique: Offrir le salut de Jésus-Christ aux
inconvertis de toutes catégories.
Objectifs de l’évangélisation
Les objectifs d’évangélisation peuvent être résumés comme suit:
• Rappeler aux gens qu’ils ont un Créateur, à savoir Jehovah
• Rappeler aux gens qu’ils sont tous des pécheurs
• Informer les gens du plan de salut en Jésus-Christ
• Inviter les gens à prendre la décision consistant à choisir le salut
en Jésus-Christ en divorçant d’avec l’ancienne vie
• Inviter les gens à devenir disciples de Jésus-Christ

Nous sommes sauvés pour servir les autres Tous les Chrétiens sont
appelés à servir ses semblables comme Christ nous a servis et il s’est
sacrifié jusqu’à la mort pour nous. Tout chrétien doit servir les autres,
car la Bible dit: Aime ton prochain comme toi même. (Matthieu 22 :
34 - 40)
Le service est la mission du Chrétien sur la terre. Car nous sommes
son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres,
que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. (Ephé-
siens 2 : 10)
Sachant que le salaire du péché, c’est la mort (Romains 6: 23.- Car le
salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie
éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur), le chrétien ne peut pas rester
passif devant le sort de son prochain; il doit manifester de l’amour en
partageant avec lui le message du salut. De plus, le Chrétien représente
les mains et les pieds de Dieu sur terre pour accomplir toutes bonnes
œuvres, particulièrement l’évangélisation des autres. Par l’évangélisa-

20
tion, le chrétien manifeste son amour pour les autres comme Christ
l’a manifesté pour lui à travers celui qui lui a annoncé l’évangile. En
évangélisant les autres, le chrétien ne fait que croître spirituellement
Evangéliser, c’est faire puisqu’il se retrempe chaque jour dans la parole qui l’a sauvé.
le travail de Dieu Pour le chrétien, Evangéliser, c’est faire le travail de Dieu
Evangéliser, c’est par- Evangéliser, c’est partager la vie éternelle avec les autres
tager la vie éternelle
avec les autres Evangéliser, c’est être reconnaissant envers Dieu
Evangéliser, c’est manifester son amour pour les autres
Evangéliser, c’est être
reconnaissant envers Evangéliser, c’est contribuer à l’élargissement du royaume de Dieu
Dieu

Evangéliser, c’est
manifester son amour
pour les autres

Evangéliser, c’est
contribuer à l’élargis-
sement du royaume
de Dieu.

21
22
Pratiques d’évangélisation en Haïti

C omme tous les autres Chrétiens du monde, les croyants haïtiens


sont conscients de la responsabilité de gagner des âmes pour Christ.
Du simple nouveau converti au leader principal d’une assemblée chré-
tienne, l’évangélisation des inconvertis est considérée comme un fil
CHAPITRE 3

conducteur. Ils remplissent cette mission de différentes manières. Les


résultats des activités d’évangélisation en Haïti sont mitigés.
Comme la volonté ne suffit pas; l’art de faire compte énormément
dans la stratégie d’annoncer le message du salut.
L’objectif devrait être d’annoncer le message du salut dans le but
d’attirer le pécheur pour sa transformation continue par la parole. Un
converti devrait travailler à la conversion des autres de différentes ma-
nières.
Dans la religion, il est d’usage de compter ceux qui se convertissent
(ceux qui entrent) et non pas ceux qui abandonnent après un certain
temps (ceux qui laissent), ce qui rend difficile d’établir des statistiques
fiables sur le nombre de chrétiens évangéliques en Haïti.

Comment est faite l’évangélisation en Haïti ?


Les évangélisateurs haïtiens utilisent différentes méthodes d’évan-
gélisation. Ceux qui sont formés à cette fin emploient les méthodes
préconisées alors que les autres réalisent cette tâche spirituelle com-
bien délicate suivant leurs propres manières et stratégies.
L’initiative d’évangéliser en Haïti peut venir d’un Chrétien convain-
cu de la nécessité, d’un groupe de Chrétiens organisés ou d’une assem-
blée chrétienne.
L’évangélisation est faite en Haïti à travers les croisades, les réu-
nions en plein air, les voyages missionnaires, les interventions dans
le transport en commun, dans les écoles et universités, dans les mar-
chés publics, dans les rues, dans les bureaux, dans les visites plani-

23
fiées ou non planifiées, les cohortes du matin, à travers des appels à la
conversion durant les services religieux (cultes réguliers), initiatives
personnelles des chrétiens vis-à-vis de l’inconverti : des appels télé-
phoniques, envoi de SMS et diffusion de messages de sensibilisation
sur les réseaux sociaux, etc.
Dans tous les pays du monde où l’évangélisation est faite, quelques
unes de ces méthodes sont employées avec leurs spécificités et va-
riantes pour annoncer le message du salut.
Les croisades ont la capacité et la logistique nécessaires pour attirer
une foule de personnes croyantes et incroyantes. C’est donc l’occasion
pour des évangélistes d’annoncer la bonne nouvelle à ces personnes
qui ne connaissent pas encore le Sauveur de l’humanité.
Les réunions en plein air organisées dans le but d’annoncer l’évan-
gile rassemblent des personnes auxquelles les évangélistes peuvent
communiquer le message du salut.
Des missionnaires étrangers participent, certaines fois, aux activi-
tés d’évangélisation organisées en Haïti, soit à titre d’organisateurs,
soit à titre d’invités.
Les cohortes du matin, une sorte de réunion en plein air ou chez
un croyant par un groupe de chrétiens, constituent un autre moyen
d’évangéliser les inconvertis. Ces chrétiens se lèvent tôt (4hres du ma-
tin généralement) pour se rendre aux endroits désignés d’avance pour
pouvoir tenir un service religieux en plein air ou chez un membre du
groupe à travers lequel ils font connaitre le message salvateur.
En Haïti, l’évangélisation est bien réalisée par un faible pourcen-
tage de Chrétiens. La majorité de croyants s’y prennent mal.
Ceux qui la présentent convenablement concentrent le message
sur ce qu’il doit être pour tous: Le salut est disponible pour tous
les pécheurs à travers le sacrifice de Jésus-Christ. Ce message
quoique apparemment simple est assorti d’un ensemble de bénédic-
tions spirituelles et matérielles dont le nouveau chrétien pourra dispo-
ser à la suite de sa conversion.
Mais l’autre catégorie d’évangélisateurs non formés pour la plupart “Aujourd’hui, l’Evan-
d’entre eux présentent un amalgame de choses qui comprennent éga- gile vous est offert
lement le but de l’évangélisation. Le but de l’évangélisation est cer- gratuitement, si vous
taines fois noyé dans un ensemble d’autres choses qui ne devraient pas ne le recevez pas,
être à l’ordre du jour pendant une telle campagne. vous mourrez à coup
sûr et vous irez en
Il n’est pas étonnant d’entendre les évangélisateurs présenter l’évan- enfer”
gile comme la solution à tous les problèmes, toute les maladies, etc.
Au lieu de conscientiser les gens sur leur état de perdition et la Si vous n’acceptez pas
grâce disponible à travers le sang de Jésus; généralement, ces évan- Jésus-Christ comme
gélisateurs annoncent la bonne nouvelle comme une menace assortie votre sauveur per-
sonnel, les démons
d’un ultimatum. raciaux vous détrui-
«Aujourd’hui, l’Evangile vous est offert gratuitement, si ront”
vous ne le recevez pas, vous mourrez à coup sûr et vous irez
en enfer»

24
Si vous n’acceptez pas Jésus-Christ comme votre sauveur
personnel, les démons raciaux vous détruiront»
Tous ces messages sont normaux et doivent être compris par les
inconvertis, mais la stratégie n’est pas bonne.
Le plus souvent, les évangélisateurs sont plus enclins à imposer
l’évangile par la menace au lieu de convaincre les inconvertis par la
parole de Dieu à abandonner la voie de perdition qu’ils empruntent
depuis quelques temps.

Pourquoi les gens se convertissent au christianisme


en Haïti ?
La raison principale de la conversion d’un homme est l’état de pé-
ché dans lequel il vit et le salut offert par le Rédempteur de l’humanité.
“Car tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu”(Romains
3:23).
Les Haïtiens se convertissent au Christianisme pour toutes causes.
Certains prennent cette décision pour la vraie raison, à savoir, le salut.
D’autres raisons qui sont accessoires les motivent également à suivre
Christ.
Très peu d’Haïtiens choisissent de suivre le Christ pour la princi-
pale et la vraie raison: le Salut.
Différentes causes liées à la situation du pays poussent les Haïtiens
à se convertir au Christianisme. Ces autres causes peuvent être énumé-
rées comme suit:
1.- Peur des forces diaboliques
Haïti étant un pays profondément ancré dans le vodou, donc il est
logique de croire que de nombreuses personnes non encore couvertes
par le sang de Jésus-Christ peuvent être victimes de toutes sortes
d’attaques spirituelles et peuvent rester prisonnières des forces téné-
breuses.
De nombreuses attaques spirituelles ont effectivement leurs ori-
gines dans le vodou : problèmes, maladies, échecs, accidents, handi-
caps, morts, etc. Les personnes victimes décident de se protéger par ce
revirement spirituel. D’autres personnes susceptibles de connaitre le
même sort rejoignent le camp de Christ pour être protégés de manière
sûre et durable.
2.- Besoins de toutes sortes
Une autre cause de la conversion de nombre des Haïtiens est lié aux
besoins de toutes sortes. Très souvent, certaines personnes négligent le
salut pour embrasser l’Evangile dans le but de trouver des réponses à
leurs problèmes et besoins. Cette catégorie n’est pas du tout consciente
de l’état de perdition spirituelle, mais motivée par les solutions que
Jésus-Christ peut apporter.

25
Parmi ces besoins, on peut énumérer, entre autres : Emplois, ma-
riages, nourritures, paiement des loyers, écoles, cours professionnels,
universités, voyages, activités économiques, guérisons, etc.

Il est logique de penser que sur cent convertis au Christianisme


en Haïti, le nombre de personnes qui prennent cette décision pour ce
qu’elle devrait être varie entre 10% à 20%; et tout le reste pour les be-
soins de toutes sortes et la peur des forces diaboliques.
Même s’ils font le choix de s’aligner avec Christ pour ces raisons
secondaires, il y a quand même l’espoir qu’ils seront transformés par la
parole de Dieu qu’ils entendent chaque jour dans les assemblées chré-
tiennes qu’ils fréquentent.

Comment les gens se convertissent au christianisme


en Haïti?
Les Haïtiens qui se convertissent au christianisme envisagent ce
revirement spirituel de différentes manières.
1.- Pendant les campagnes d’évangélisation de toutes sortes
Un pourcentage élevé de croyants haïtiens prennent cette décision
pendant les campagnes d’évangélisation de toutes sortes (croisades,
réunions en plein air, etc).
Sous la motivation des évangélistes et d’autres chrétiens, les incon-
vertis convaincus de leur état de perdition s’amènent au Christ.
2.- Pendant des circonstances spéciales
D’autres croyants ont pu rejoindre le christianisme à la faveur des
circonstances défavorables (maladies, accidents, prisons, moments
difficiles, etc........) qu’ils ont expérimentées à un moment donné de
leurs vies. A travers ces épreuves, ils s’abandonnent à Christ qui seul
peut aider.
3.- Décisions ultérieures
Certaines personnes déjà convaincues par le message du salut dé-
cident d’ajourner cette décision pour différentes raisons. Dans ce cas,
elles fixent une date pour recevoir Jésus-Christ solennellement dans
leurs vies. Il arrive que nombre d’entre elles respectent la date qu’elles
se sont fixées.

Quels sont les résultats de toutes ces initiatives


d’évangélisation en Haïti?
Il faut reconnaître que des personnes se convertissent à l’Evangile
de Jésus-Christ après avoir entendu cette parole salvatrice. La situa-
tion d’Haïti serait pire, n’était-ce pas cette parole qui attire chaque jour
au moins une âme haïtienne et la transforme au service du bien. Ces

26
personnes sont chrétiennes aujourd’hui grâce à la volonté d’évangéli-
sation des personnes formées à cet effet et de celles qui ont seulement
la volonté, mais non la capacité, c’est à dire, la formation nécessaire à
cette tâche.
Il faut le reconnaitre tous que le résultat n’est pas fameux. Le
nombre de convertis pourrait être 3 fois plus si les bonnes stratégies
étaient utilisées.
Pourquoi après presque de 200 ans de présence de l’Evangile, Haïti
n’est pas encore une référence chrétienne mondialement reconnue?
Un élément de la réponse, est bien sûr, un manque d’évangélisation
ou une évangélisation non efficace.
Seuls 40% d’une population de plus de 10 millions d’habitants sont
chrétiens à l’aube du deux-centième anniversaire du protestantisme en
Haïti. Le résultat est loin d’être satisfaisant. Haïti devrait être un pays
à majorité chrétienne. Des pourcentages de l’ordre de 80% ou de 90 %
devraient être espérés.
L’évangélisation efficace doit être assortie d’une stratégie adaptée
pour pouvoir amener des âmes à Christ.
Il y a tout un art pour réussir l’évangélisation d’une personne. Les
meilleures méthodes donneront nécessairement de meilleurs résultats.
Les gens qui se lancent dans l’évangélisation en Haïti sans principe,
ni méthode n’attirent pas beaucoup de gens à Christ. Ils sont comparés
alors aux pêcheurs désireux de pêcher au mauvais moment et au mau-
vais endroit.

27
28
LIEUX D’EVANGELISATION

L es Chrétiens désireux d’évangéliser les autres se demandent


certaines fois dans quels endroits évangéliser les autres: La réponse
est partout.
Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la
CHAPITRE 4

création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui
ne croira pas sera condamné. (Marc 16: 15-16).
L’évangélisateur peut annoncer la bonne nouvelle partout où il se
trouve pourvu que les “circonstances” le permettent. Il ne doit pas pré-
texter toujours que le lieu ne convient pas à la propagation de la bonne
nouvelle.
Le Chrétien est habilité à faire passer le message de Christ depuis
son domicile jusqu’aux extrémités de la terre.
Au domicile du Chrétien
Le Chrétien peut commencer à remplir cette mission chez lui si des in-
convertis s’y trouvent. Il doit le faire comme il le ferait pour les autres per-
sonnes rencontrées dans n’importe quel endroit du monde. Cependant, sa
mission serait mieux accomplie si ses paroles, actions et comportements
quotidiens sont dignes d’un Chrétien aux yeux de ses proches.
Au domicile des inconvertis
Le chrétien motivé à évangéliser ses proches et ses voisins peut sol-
liciter des rendez -vous chez eux au jour et à l’heure qui conviennent
à tous pour partager le message du salut. L’évangélisateur doit être
disposé à se rendre au domicile des inconvertis autant de fois que cela
est nécessaire pour que ces derniers puissent bien comprendre le sens
de cette démarche.
Lieux de travail
L’évangélisateur doit annoncer cette bonne nouvelle du royaume
à ses collègues, ses subalternes, ses supérieurs hiérarchiques et son

29
patron. Il n’existe pas de limite à l’annonce de cette bonne nouvelle.
Cependant, avant de pouvoir le faire sur le lieu de travail, la vie de ce
chrétien doit être exemplaire pour qu’il puisse disposer de la hardiesse
nécessaire à l’accomplissement de cette tâche.
Transports en commun
Les transports en commun sont certaines fois un bon endroit pour
annoncer la nouvelle du salut aux autres voyageurs. Plus long est le
voyage, plus de gens peuvent être évangélisés. Certains moyens de
transport comme l’avion, le bateau et le train offrent plus de latitude
( temps, confort) aux chrétiens évangélisateurs que d’autres types de
transport.
Ecoles et Universités
Tout chrétien doit pouvoir également annoncer la bonne nouvelle
du royaume à l’école ou à l’université qu’il fréquente. Pour pouvoir le
faire, il devrait avant tout incarner ce qu’il prêche pour que ses paroles
aient un impact positif sur ses camarades.
Assemblées chrétiennes
Les assemblées chrétiennes sont le lieu par excellence d’évangélisa-
tion. Cette dernière y prend plusieurs formes.
De manière formelle, tous les visiteurs inconvertis sont invités à
prendre connaissance de cette bonne nouvelle et à prendre la décision
appropriée.
Après certains sermons, il est également une habitude dans les as-
semblées chrétiennes d’inviter les personnes non encore converties à
faire le choix du salut.
Tout chrétien a aussi la responsabilité spirituelle et morale d’an-
noncer la bonne nouvelle à celui qui est assis à coté de lui au cas où il
serait encore inconverti.
En plein air
Un groupe de chrétiens peut organiser des activités d’évangélisa-
tion massive en plein air. Cette initiative peut être celle des membres
d’une seule assemblée ou de plusieurs assemblées. Généralement, ce Les croisades sont
type d’évangélisation n’attire pas de nombreuses personnes. majoritairement
destinées à l’évangé-
Croisades en plein air lisation massives des
Les croisades sont majoritairement destinées à l’évangélisation inconvertis. A travers
massives des inconvertis. A travers cette activité spirituelle publique, cette activité spirituelle
certaines fois autorisée par la municipalité et la police, de nombreux publique, certaines
fois autorisée par
inconvertis peuvent être atteints par la bonne nouvelle du salut. la municipalité et la
police, de nombreux
A travers les rues
inconvertis peuvent
Les rues sont également un espace dans lequel les chrétiens peuvent être atteints par la
évangéliser les passants disposés à les entendre. Les gens abordés par bonne nouvelle du
l’évangélisateur ne sont pas forcément des personnes connues, donc le salut.

30
message à transmettre doit être aussi court que possible.
En tous lieux publics
Tous les lieux publics : hôpitaux, carrefours, marchés, autobus,
quais, gares d’autobus, centres commerciaux, cérémonies, places pu-
bliques peuvent être utilisés pour partager la nouvelle du salut avec les
autres dans le respect mutuel et celui des normes.
Réseaux de communications électroniques
Les réseaux de communications électroniques sont à la fois des
lieux (cyberespace) et des moyens d’évangélisation.
A travers la radio et la TV
Depuis des décennies, la radio et la télévision sont au service de
l’évangélisation. Ces outils sont exploités sous diverses formes pour
propager l’Evangile à travers le monde. Les croisades et autres activi-
tés d’évangélisation sont souvent diffusées par ces médias pour pou-
voir atteindre de nombreuses personnes éloignées.
A travers les réseaux de télécommunications
Les Chrétiens utilisent depuis un certain temps le réseau télépho-
nique conventionnel pour téléphoner aux personnes non converties
dans le but de partager avec elles le message du salut. D’autres ini-
tiatives personnelles consistent à envoyer des messages électroniques,
tels que SMS à des personnes connues ou inconnues pour leur faire
part du message de Jésus-Christ.
Dans le cyber espace
L’Internet, le réseau des réseaux, offre de multiples moyens d’évan-
gélisation. Depuis un certain temps, les Chrétiens s’en servent pour
prêcher l’Evangile aux autres. Parmi les exploitations faites de cet ou-
til, on peut identifier: les sites dédiés à l’évangélisation et la formation
chrétienne, les blogs personnels, les listes de diffusion qui envoient
régulièrement des messages chrétiens à un groupe d’utilisateurs, etc.
De nombreux chrétiens prennent l’initiative personnelle d’évan-
géliser les autres à travers les réseaux sociaux, notamment facebook,
twitter en postant des textes faisant appel à la repentance et à la conver-
sion.

31
32
COMMENT EVANGELISER ?

N otre Dieu est exigeant envers nous pour que nous puissions réa-
liser des œuvres dignes de Lui comme notre Créateur. Il s’intéresse
aux détails de tout ce que nous faisons. Il veut que nous fassions tout
avec soin et minutieusement. Chaque croyant doit exécuter ses taches,
CHAPITRE 5

qu’elles soient spirituelles ou naturelles avec beaucoup de révérence et


de perfection, ainsi il en ressort une nécessité de procéder avec beau-
coup plus d’enthousiasme quand il s’agit de gagner des âmes pour
Christ.
Le chrétien ne doit jamais oublier que l’évangile peut être prêché
en paroles et en actions. Saint-François d’Assise disait: “Prêchez
l’Evangile en tout temps et utilisez des mots quand c’est né-
cessaire”
Dans la majorité des cas, il faut exploiter la parole pour annoncer et
convaincre, voire contraindre les autres.
Mais, dans d’autres situations, il faut garder le silence pour que vos
actions, vos comportements, et surtout les changements que l’évangile
a opérés dans votre vie puissent convaincre les inconvertis.
La mission d’évangélisation doit être accomplie avec intelligence et
tact. Il ne sera pas toujours possible d’annoncer la bonne nouvelle du
royaume à tous dans les mêmes conditions.
Dans certains cas, une mise en contexte est nécessaire quand l’in-
converti n’offre aucune possibilité d’approche alors que dans d’autres
cas, il faut annoncer directement le message du salut.
L’approche utilisée dans les croisades consistant à inviter les autres
à recevoir Jésus-Christ est différente de celle qui doit être utilisée
quand il s’agit d’une visite au domicile de la personne ciblée.
L’approche dépend de la situation de l’évangélisateur et de la per-
sonne à évangéliser.
Les facteurs suivants doivent être pris en considération: Lieu, temps
disponible, contexte, niveau intellectuel de la personne à évangéliser, etc.

33
La méthode exploitée pour présenter la parole de Dieu à un intel-
lectuel sera différente de celle qui doit être utilisée pour une personne
analphabète.
De nombreux chrétiens pensent que leurs bonnes actions et leurs
bons comportements suffisent à évangéliser les autres, mais ils oublient
que la Bible demande de prêcher l’évangile, donc d’annoncer la bonne
nouvelle. C’est évident les actions et les comportements dignes d’un
chrétien peuvent impacter la vie des autres jusqu’à les pousser à suivre
Christ, mais la stratégie indiquée par le Seigneur est la prédication,
parce qu’elle peut attirer les gens en quantité et de manière qualitative.
Pourquoi alors prêcher ou utiliser la parole pour partager le mes-
sage du salut?
Dieu et Jésus - Christ, qui sont la Parole dans toutes Leurs essences,
demandent d’utiliser le verbe comme, leur puissance pour offrir le sa-
lut aux autres.
Les raisons sont évidentes:
• La vie éternelle offerte aux inconvertis émane de la parole (don
de Dieu et Jésus-Christ)
• Quand le chrétien annonce (parle de) la bonne nouvelle, l’onction
du Saint Esprit accompagne cette parole pour donner les résul-
tats espérés.
Dans toute activité d’évangélisation active, le Chrétien doit priori-
ser l’utilisation de la parole (la prédication) par rapport à l’action et au
comportement chrétiens.

Eléments de base de l’évangile


1. Le plan de Dieu pour la création était, et demeure de vivre en
communion avec l’humanité.
2. La désobéissance de l’humanité et sa chute de la grâce sont arri-
vées quand nous avons choisi de suivre notre propre voie plutôt
que celle de Dieu.
3. Le sacrifice rédempteur de Christ est le seul itinéraire qui puisse
nous ramener à la communion avec Dieu.
4. L’obéissance à l’appel de Christ pour la restauration de notre
communion avec Dieu.10
Phases d’évangélisation
Selon Yves Perrier, une évangélisation efficace compte 4 phases:
1.- Parler des hommes à Dieu: Préparation à l’évangélisation (Jean
12:20 - 22)
2.- Parler de Dieu aux hommes: Pré -évangélisation (Actes 10: 24
-27, Actes 10 :33)
3.- Amener des hommes à Dieu: Evangélisation (Actes 8: 5- 8)

10 Evangelisation personnelle
http://www.amcf-int.org/resources/lesson-plans/French/L%92Evangelisation%20Personnelle.pdf

34
4.- Former des hommes pour Dieu : Consolidation et intégration
(Post - évangélisation) (Actes 11: 22- 26).
Lois spirituelles relatives au salut de l’homme
Il existe quatre lois spirituelles traitant du plan de salut de l’homme.
Loi 1 : Dieu vous aime et a un plan merveilleux pour votre vie.
( Jean 3 :16; Jean 10 :10 )
Loi 2 : L’homme est pécheur et séparé de Dieu, donc il ne peut
connaître et expérimenter l’amour et le plan de Dieu pour sa vie.
( Romains 3 :23; Romains 6 :23 )
Loi 3 : Jésus-Christ est la seule voie par laquelle l’homme puisse
atteindre Dieu. Il est mort pour nous. A travers Lui, vous pou-
vez connaître Dieu et expérimenter son amour et son plan pour
votre vie. Il est mort et ressuscité des morts ( 1 Pierre 3 :18, Actes
1 : 3; Jean 14 :6 ).
Loi 4 : Nous devons tous recevoir Jésus-Christ comme Sauveur et
Seigneur ; C’est alors nous pouvons connaître et expérimenter
l’amour et le plan de Dieu pour notre vie. Nous devons recevoir
Christ par la foi. ( Jean1 :12, Ephésiens 2 :8 - 9 et Apocalypse 3
: 20 ).

Groupes cibles pour l’évangélisation


L’évangélisateur peut rencontrer quatre groupes différents de per-
sonnes dans sa mission d’évangélisation.
1.- Groupe de personnes “prêtes”: Une simple intervention suffit à
déclencher l’acceptation de Jésus-Christ
2.- Les personnes qui veulent sincèrement connaître Christ: Mais
elles se posent de nombreuses questions sur Dieu, la Bible, etc
3.- Les personnes intéressées, mais n’ayant aucune base: Elles
veulent connaitre davantage, mais ne savent pas par où com-
mencer, quoi faire, etc
4.- Les personnes qui n’identifient pas leur système de valeurs:
groupe de personnes ayant adopté un mode de vie adapté à
leur conception du monde, mais qui se réclament également du
“christianisme”11
Questions opportunes
Quand le contexte le permet, il serait intelligent de faire une mise en
contexte avec la personne ciblée en lui posant et discutant de questions
suivantes avec elle. Ce sont évidemment des questions qui peuvent
amorcer une conversation sérieuse, permettant ainsi à l’évangélisateur
d’introduire le message d’évangélisation.

11 La maniere d’evangeliser
http://www.lueur.org/textes/maniere-evangeliser.html

35
1.- Pensez - vous que votre passage sur la terre se résume par :
Naitre, Vivre et Mourir?
2.- Avez - vous pensé à la façon dont vous êtes venu sur la terre?
3.- Pensez - vous à un créateur?
4.- Croyez - vous en un Dieu Créateur?
5.- Seriez - vous reconnaissant envers quelqu’un pour le don de la vie?
6.- Qu’est ce qui est le plus important pour vous dans la vie?
7.- Etes - vous maitre de votre destinée?
8.- Qu’adviendra - t-il de vous après votre mort?
9.- La mort est - elle la fin de tout pour vous?
10.- Souhaiteriez -vous vivre éternellement?

Il n’est pas nécessaire de poser ces dix questions à une seule per-
sonne. Au minimum 4 d’entre elles peuvent être posées, mais quand la
situation le permet toutes les questions peuvent être débattues.
Les réponses à ces questions varient d’une personne à une autre et
dépendent aussi du niveau intellectuel de la personne à évangéliser.
Certains inconvertis seront peut être plus intéressés à faire un étalage
de connaissance autour de ces sujets, mais la bible y répond de ma-
nière simple.
Le chrétien évangélisateur ne doit pas entrer dans des débats intel-
lectuels et philosophiques relatifs à ces questions, il doit se contenter
de donner les réponses bibliques: citer seulement le verset approprié.
Si les réponses de l’inconverti vont dans le sens de la mission,
l’évangélisateur n’a qu’à profiter de cette opportunité pour annoncer
la bonne nouvelle.
Quand vous ne savez pas si votre interlocuteur est chrétien, le Dr.
James Kennedy propose 2 questions simples et généralistes qui per-
mettent de briser la glace et de savoir avec certitude.

La première question: Savez-vous avec certitude que vous allez être


avec Dieu dans le ciel? Selon la façon dont la personne répond à cette
question, vous devrez peut-être poser la question 2
La deuxième question: Si Dieu devait vous demander : «Pourquoi
devrais-je vous laisser entrer dans mon ciel?” Que diriez-vous?
Si les réponses aux questions sont tout à fait contraires aux attentes,
il faut quand même lui dire que la conversation n’a pas pour objectif des
débats intellectuels, mais l’annonce d’une bonne nouvelle. L’évangélisa-
teur doit enchainer avec la bonne nouvelle de manière concise et simple.
Qui doit et peut évangéliser?
Il est naturel de croire que tout Chrétien devrait pouvoir s’inves-
tir dans l’évangélisation des autres. Vu que cette mission spirituelle et
divine est pleine d’enjeux et pour l’évangélisateur et pour la personne
évangélisée, il devient donc évident que le Chrétien doit être qualifié
pour s’y lancer.

36
Le Chrétien ne doit pas échouer dans cette mission. La réussite ne
signifie pas que l’inconverti accepte immédiatement la bonne nouvelle
du salut. Le Chrétien doit s’assurer que le message atteint la personne
non encore convertie qui peut réagir favorablement et instantanément
ou qui peut réagir ultérieurement. Le chrétien doit toujours se rap-
peler qu’il a la mission d’annoncer seulement la parole dans le but de
convaincre, mais c’est la trinité (Dieu, Jésus-Christ et le Saint Esprit)
qui s’occupe du reste.
En matière d’évangélisation, l’échec consiste
–– à ne pas annoncer l’évangile de Jésus-Christ aux inconvertis
–– à annoncer des choses contraires à la bonne nouvelle de Jésus-
Christ
La réussite dans ce domaine, c’est annoncer cette parole de la
bonne manière.
Le chrétien évangélisateur peut avoir des résultats immédiats: des
personnes converties instantanément ou qui décident après un certain
temps.
L’essentiel pour le Chrétien: s’acquitter de cette mission de la ma-
nière la plus satisfaisante et la plus digne de l’évangile.
Cette bonne parole ne peut pas rester sans effet dans la vie de la
personne qui la reçoit. Si le récepteur de la bonne parole n’y obéit pas,
cette nouvelle du royaume sera son juge au jour du jugement.
Le chrétien doit réunir certaines qualifications avant de commen-
cer à évangéliser effectivement.
Le seul acquis d’être chrétien, c’est-à-dire d’avoir reçu Jésus -
Christ comme son sauveur personnel n’est pas suffisant, il faut que la
personne sauvée remplisse au moins les quatre conditions suivantes:

1.- Rencontre personnelle avec Jésus-Christ


Il est nécessaire que le Chrétien ait fait une expérience avec Jésus-
Christ pour qu’il en soit véritablement convaincu de parler de Lui.
Cette expérience peut être une guérison, une délivrance, une réponse
à un besoin, etc.
Beaucoup de gens qui ont été délivrés, guéris, exaucés, qui ont
mangé du pain et des poissons miraculeusement multipliés, devinrent
immédiatement des témoins racontant et répandant la renommée,
l’amour et le pouvoir de Jésus:
A titre d’exemple : Les deux aveugles (Mat. 9:31), le Gadarénien
(Marc 5: 18 -20), la femme samaritaine (Jean 4: 28 - 42) et le lépreux
(Marc 1: 42 -45).12

2.- Force du témoignage vécu


Vivre une vie chrétienne victorieuse, saine, paisible, joyeuse et lu-

12 Assemblee de Dieu de Saint - Pierre


http://www.addsp.fr/texte_Tactiques_pour_evangeliser.html

37
mineuse, pleine de saveur et de foi, c’est aussi témoigner, porter les
fruits de la présence de Christ en nous (Gal 5: 22).
Puis, convaincre les parents, les voisins, les amis et tous les gens
que le Christianisme, ce n’est pas seulement des paroles et des belles
histoires miraculeuses, mais la réalité d’une foi et d’une vie conformes
à l’Evangile et fondées sur la Parole de Dieu.
En prouvant qu’il est le sel de la terre et la lumière du monde à
travers sa vie quotidienne, le chrétien est revêtu d’une puissance pour
impacter les autres.
« Vous êtes le sel de la terre » (Mat 5: 13) 
« Vous êtes la lumière du monde » (Mat 5:14)9.

3.- Appel, élection et qualification du Christ


Il appela ceux qu’il voulut. « Il en établit douze pour les avoir
avec Lui et pour les envoyer prêcher » (Marc 3: 13 -14) 
« Le Seigneur désigna encore soixante-dix autres dis-
ciples, et Il les envoya deux par deux » (Luc 10: 1). 
« Mais, moi je vous ai choisis, et je vous ai établis afin que vous
alliez et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure » (Jean
15: 16). 
« Et il a donné les uns comme apôtres, - les autres comme
prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs,
et docteurs pour le perfectionnement des saints » (Ephésiens 4:11).
« Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour
l’utilité commune : parole de sagesse, parole de connaissance, le don
de la foi, les dons de guérisons, le don d’opérer des miracles, la prophé-
tie, le discernement des esprits, la diversité des langues, l’interpréta-
tion des langues » (1 Cor 12:7-11)9.
 
4.- Capacité d’évangélisation par les différentes activités de l’Eglise
locale
Le chrétien doit être intéressé à participer à différentes activités
d’évangélisation:
Enfance, Jeunesse, Etudiants, 3e âge, Plein air, Visites, Colonies de
Vacances, Teen-Challenge, Chorale, Musique, Sorties d’Églises, Ra-
dios, Réconfort au Téléphone, Rallyes, Distribution de Bibles, etc ... 9

Il est logique de penser que tout chrétien doit être impliqué dans
l’évangélisation. Il se peut qu’un chrétien ait plus de capacité d’annon-
cer la bonne nouvelle qu’un autre, mais l’évangélisation, en termes
de planification, ne se limite pas au message, il doit y avoir toute une
organisation qui garantit sa réussite, donc tout le monde peut y contri-
buer d’une manière ou d’une autre.
Les apports peuvent être des prières, des intercessions, des idées
nouvelles, des dons d’argent, de matériels, d’espace, du temps, encou-
ragements, etc.

38
Ces conditions s’appliquent principalement aux Chrétiens qui se
consacrent exclusivement à l’évangélisation. Toutefois, tout Chrétien
quelque soit son niveau spirituel peut et doit évangéliser les inconver-
tis. En effet, tout Chrétien remplit ce critère de base, c’est-à-dire, ayant
reçu Christ dans sa vie. Le Chrétien qui n’est pas apte à évangéliser
dans un cadre donné un public spécial peut contribuer de différentes
façons aux activités d’évangélisation.

Comment évangéliser efficacement?


1- Priez avant de commencer (Esaïe 66: 8 et 1 Timothée 2: 1- 4)
2- Ne vous précipitez pas directement dans le sujet du témoignage
quand vous êtes avec quelqu’un.
3- Prêtez attention à ce que les personnes approchées disent
4- Parlez des commandements
5- Vérifiez si la personne est réceptive et priez pour elle
6- Parlez de votre témoignage pour encourager la personne, et
comment Dieu a changé votre vie (dans la foi, l’espérance, votre
joie du salut et aimer le monde perdu, et pas seulement ceux qui
sont sauvés).13

Généralement, quand il est question d’évangélisation, les questions


suivantes sont toujours posées:
• Que prêcher ? : La Bonne Nouvelle (Marc 16:15 ; Actes 8:5)
de Christ.
• A qui prêcher ? : A toutes les créatures (Marc 16:15 ; Mat
28:19) juifs et païens. 
• Quand prêcher ? : En toute occasion (2 Tim 4:2 ; Jean 9: 4)
• Comment prêcher ? Avec assurance (Actes 4: 29 ; I Cor 2:4)
et Foi. 
• Pourquoi prêcher ? Faire des disciples (Mat 28:19 ; Actes 11:
24) Églises. 
• Où prêcher ? : Par tout le monde (Marc 16: 15, Actes 1: 8) «
Allez » 
• Par quel pouvoir prêcher ? Par l’Esprit-Saint (Luc 4: 14
-18); Rom 15: 18.19; I Cor 1: 8- 10).
• Pendant combien de temps ? Jusqu’à la mort (2 Cor 1: 8 -
10). 
• Avec qui prêcher ? Avec d’autres ministères (Ephésiens 4: 11)
« Pour bâtir le corps de Christ » (Ephésiens 4:12 ; 1 Pierre 4:
10).14

13 How to evangelize
http://www.wikihow.com/Evangelize

14 5 tactiques pour évangéliser


http://chretienslibres.over-blog.com/article-5-tactiques-pour-evangeliser-65596966.html

39
Etapes pour une évangélisation efficace
1.- Connaissez l’auditoire et adaptez le message à son niveau. Il ne
faut pas simplement faire les choses comme d’habitude. Il y a
4 évangiles dans la Bible, mais chacune d’entre elle est adaptée
à un public spécifique, répondant ainsi aux besoins de chaque
groupe. Mais le message reste constant (c’est - à- dire Jésus-
Christ est le Sauveur du monde).
2.- Laissez - vous conduire (Actes 16: 6, Actes 9: 10). Paul voulait
aller en Asie, mais l’Esprit lui interdisait. Il a été conduit à la
Macédoine (Europe) et c’est là que le ministère est efficace. De
même, Philippe a été conduit dans le désert vers les Ethiopiens
(Actes 8), il semblait fou de laisser un renouveau de la Sama-
ritaine prospère et d’aller dans un désert de Gaza, mais c’est là
où il a été conduit et par conséquent l’Évangile était propagé en
Afrique avec l’Ethiopien.
3.- Sentez le fardeau des âmes. Selon 1 Corinthiens 13, les dons
fonctionnent par amour. Sans amour et un fardeau pour les
âmes, nous ne pourrons pas les atteindre.
4.- Prêchez Jésus. Ayez un seul message à l’esprit. Il devrait être Jé-
sus-Christ et Christ crucifié. Ne prêchez pas votre pasteur, ni les
règles de votre église, la politique ou toute autre chose - concen-
trez- vous sur Jésus et spécialement ce qu’Il a fait et signifie pour
vous.
5.- Soyez habilité par le Saint Esprit pour être un témoin de Christ
(Actes 1:8). Sans le Saint-Esprit qui habite en vous, vous ne pou-
vez pas être un témoin efficace pour Christ.
6.- Mettez vous d’accord. Assurez-vous que vous marchez avec des
gens qui sont d’accord avec vous sur la doctrine quand vous sor-
tez pour partager la foi.
7.- Ayez la foi (Marc 16:16 -18). Croyez que les âmes vont répondre
à l’appel. Il n’ya rien de pire qu’un évangéliste incrédule ... pour-
quoi s’ennuyer ? L’excuse que «nous leur avons dit que s’ils ne
peuvent pas dire qu’ils n’ont pas entendu l’évangile au jour du
jugement» n’est tout simplement pas assez bon. Tout le monde
ne répond pas positivement à l’appel, mais comme de bons in-
tendants nous devrions être d’avis qu’avec Dieu rien n’est im-
possible.15
Processus d’évangélisation
L’évangélisation est un processus qui inclut :
1. Le partage avec quelqu’un l’espérance chrétienne de la vie éter-
nelle offerte par la mort de Christ sur la croix.

15 http://jesusblogger.wordpress.com/2008/02/16/7-steps-to-effective-evangelism/
7 steps to effective evangelism

40
Le salut par la grâce à 2. Une partie de la Grande Commission de Christ ( Matthieu 28 :19)
travers la foi en Jésus que nous devons « …faire de toutes les nations des disciples… »
Christ 3. Un tâche conjointe entre l’évangéliste et Dieu. L’évangéliste doit
dire les mots, mais le Saint-Esprit convainc du besoin de cher-
cher Christ.

Quel message prêcher?


Le salut par la grâce à travers la foi en Jésus-Christ
Ce message peut être expliqué comme suit:
1- Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Romains
3:23)
2- ....Ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous
et votre Dieu ; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et
l’empêchent de vous écouter.. (Esaie 59:2).
3- Selon qu’il est écrit : Il n’y a point de juste, Pas même un seul.
Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu (Romains 3:10 -11)
4- Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de
Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur (Ro-
mains 6:23)
5- Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun
autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous
devions être sauvés (Actes 4:12)
6- Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton
cœur que Dieu L’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en
croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant
de la bouche qu’on parvient au salut (Romains 10: 9 -10)
Qualités du message
Le message du salut doit avoir les qualités suivantes pour pouvoir
obtenir les résultats escomptés.
Il doit être concis, précis, direct, facile à mémoriser, neutre religieu-
sement et centré sur Jésus et la Bible
Planification d’une campagne d’évangélisation
La planification d’une activité d’évangélisation, qu’elle soit person-
nelle, en groupe ou qu’elle soit destinée à un auditoire est essentielle à
cette démarche combien précieuse aux yeux de Dieu.
Les différentes étapes dans la planification d’une campagne d’évan-
gélisation sont:
• Prières et Intercession
• Définition des objectifs
• Formation d’une équipe (évangélistes, évangélisateurs, person-
nels de soutien, etc)
• Définition du public et des zones ciblées
• Définition des thèmes de la campagne

41
• Etablissement d’un calendrier
• Autorisations de la municipalité et de la police, si applicables
• Etablissement d’un budget
• Identification des ressources nécessaires (humaines, finan-
cières, matérielles, logistiques, communications, etc)
• Formation des membres de l’équipe
• Campagne de communication (media, Eglises, flyers, dépliants,
etc)
• Formation d’une cellule de prise en charge des personnes en
cours de conversion
• Encadrement des nouveaux convertis
Techniques d’évangélisation personnelle
Selon le Docteur Tim Keller, l’évangélisation personnelle doit pas-
ser par les étapes suivantes:
1- Laissez les gens autour de vous savoir que vous êtes chrétien (de
façon naturelle, non forcée)
2- Posez à vos amis des questions au sujet de leur foi - et il suffit
d’écouter!
3- Écoutez les problèmes de vos amis - peut-être proposez de prier
pour eux
4- Partagez vos problèmes avec d’autres - témoignez de la façon
dont votre foi vous aide
5- Donnez-leur un livre à lire
6- Partagez votre histoire
7- Répondez aux objections et aux questions
8- Invitez-les à un événement de l’église
9- Proposez de lire la Bible avec eux
10- Initiez avec eux un cours sur les éléments de base de la foi chré-
tienne.16
Techniques d’évangélisation dans les rues
1.- Choisir un endroit: Plus il y a de gens, c’est mieux; parce qu’il y
a beaucoup plus d’opportunités
2.- Commencer la conversation: Saluer et se présenter à la personne
et présenter brièvement son assemblée chrétienne
3.- Poser des questions: Poser quelques questions se rapportant à
Jésus ou à l’Eglise
4.- Introduire l’évangile: Commencer à parler de l’évangile - Une
question sur l’évangile peut être utile
5.- Expliquer ce qu’est l’évangile : Dieu (créateur et Saint), Homme
(pécheur et à la recherche d’un sauveur), Jésus (Dieu fait chair,
sans péché, mourut pour les pécheurs et ressuscita du tombeau),

16 Evangelism and discipleship


http://missionstraining.org/Evangelism/HowToEvangelize.html

42
que faire? Abandonner le péché et croire à l’évangile de Jésus-
Christ pour avoir la vie éternelle
6.- Terminer la conversation: Solliciter des questions de la per-
sonne approchée, demander à prier pour la personne, offrir des
brochures et solliciter une autre rencontre à l’avenir.17
Techniques d’évangélisation de porte à porte
Il est fortement conseillé d’être au moins deux personnes dans une
campagne d’évangélisation porte à porte, parce que Jésus a envoyé 2
personnes (Luc 10:1).
Un groupe de 2 personnes projette l’image d’une action coordonnée
et solide.
Il serait indiqué que le duo se compose de deux hommes ou deux
femmes, ceci pour éviter toute mauvaise perception par les inconver-
tis et toute autre tentative de déviation de la mission d’évangélisation.
Lorsque l’un engage la conversation avec l’inconverti, l’autre peut se
préparer pour prendre la relève ou prier pour que Dieu convainque le
cœur.
Les bonnes manières doivent être toujours utilisées pour alerter
et accéder au domicile des gens afin de faciliter la suite du processus
d’évangélisation.

Règles pour l’évangélisation porte à porte


Ces 10 règles semblent logiques pour réussir une campagne d’évan-
gélisation porte à porte.
1.- Saluez gentiment - Selon la culture du pays
2.- Ne soyez pas intrusif - De préférence demandez l’autorisation
de parler
3.- Soyez toujours préparé - Message du salut, Bibles et autres ma-
tériels d’évangélisation en main (Brochures, dépliants, etc)
4.- Essayez d’entretenir des rapports - Ne mettez pas une barrière
entre la personne et vous
5.- Soyez respectueux - Ecoutez attentivement et respectez sa vie
privée
6.- Ayez la volonté - Soyez motivé à accomplir cette tâche
7.- Ne soyez pas distrait - Restez concentré sur ce que vous faites
8.- Soyez réconfortant - Encouragez et fortifiez la personne au lieu
de la blâmer pour son passé
9.- Parlez pendant 30% du temps et écoutez pendant 70 % - Vous
montrez à la personne que vous êtes intéressé à elle
10.- Terminez la conversation avec une prière - Une courte prière
formulée en faveur de la personne.18
17 Street evangelism in 6 steps
http://thecripplegate.com/street-evangelism-in-five-steps/
18 How to Evangelize The 10 Rules of Evangelism
http://www.youtube.com/watch?v=ZMhA4_EPhek

43
Techniques d’évangélisation de masse
L’évangélisation de masse qui consiste à faire connaitre la bonne
nouvelle du salut à une foule énorme de personnes réunies dans un
seul lieu est plus exigeante et sensible. A travers une évangélisation de
masse, il y a lieu de faire une démonstration de l’amour, de la miséri-
corde, de la grâce, de la guérison, de la délivrance et du salut de Dieu.
Harvestime International Institute définit les grandes étapes d’une
évangélisation de masse, communément appelée une croisade. Ces
étapes peuvent être combinées avec celles définies dans la planification
d’une quelconque activité d’évangélisation.
• La préparation spirituelle
• Le lieu de la croisade
• Le contrat de location du local
• Les dates et les heures
• La publicité
• Les finances
• La préparation avancée du local
• La formation des ouvriers
• La conduite du service
• Le suivi
Le suivi est essentiel après une évangélisation de masse. Que faire
des nouveaux convertis?
• Orienter les nouveaux convertis vers l’assemblée de l’organisa-
teur de la croisade
• Confier les nouveaux convertis à d’autres assemblées chré-
tiennes locales
• Former les nouveaux convertis
Ce sont, entre autres, les obligations des organisateurs des croi-
sades évangéliques.
Quel est le chemin du salut selon l’épitre aux Romains?
Réponse : Le chemin du salut, selon l’épitre aux Romains, est une
manière de partager l’Evangile du salut à partir des versets tirés de
l’épitre aux Romains. C’est une méthode simple, mais puissante pour
expliquer pourquoi nous avons besoin du salut, comment Dieu nous
offre le salut, comment accepter le salut qui nous est offert, et quelles
sont les conséquences de notre acceptation du salut.
Le premier verset sur le chemin du salut, selon l’épitre de Paul, est
Romains 3:23,” Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu”
Nous avons tous péché. Nous avons tous fait des choses désagréables à
Dieu. Il n’y a pas un seul innocent. Romains 3: 10 - 18 donne une des-
cription détaillée de ce à quoi ressemble le péché dans nos vies.
Le deuxième verset sur le chemin du salut, selon l’épitre aux Ro-
mains, est Romains 6:23, qui nous décrit les conséquences du péché
- “Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu,
c’est la vie éternelle en Jésus - Christ notre Seigneur.” La peine que

44
nous méritons pour nos péchés, c’est la mort. Pas seulement la mort
physique, mais une mort éternelle!
Le troisième verset sur le chemin du salut, selon l’épitre aux Ro-
mains, commence là où s’arrête Romains 6:23: “mais le don gratuit de
Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.” Romains
5: 8 déclare: “Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que,
lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.”
Jésus-Christ est mort pour nous! La mort de Jésus a payé le prix de nos
péchés. La résurrection de Jésus prouve que Dieu a accepté la mort de
Jésus comme la rançon de nos péchés.
Le quatrième arrêt sur le chemin du salut, selon l’épitre aux Ro-
mains, est Romains 10:9: “Si tu confesses de ta bouche le Seigneur
Jésus et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu
seras sauvé.” Par la mort de Jésus pour nous, tout ce que nous avons
à faire, c’est de croire en Lui, ayant confiance que Sa mort constitue
la rançon adéquate pour nos péchés, et nous serons sauvés! Romains
10:13 le répète: “ Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera
sauvé.” Jésus est mort afin de payer le prix de nos péchés et de nous
sauver d’une mort éternelle. Le salut qui est le pardon de nos péchés,
peut être obtenu par tous ceux qui reconnaissent Jésus- Christ comme
étant leur Sauveur et Seigneur.
Le dernier aspect du chemin du salut, selon l’épitre aux Romains,
énumère les conséquences du salut. Romains 5:1 contient ce merveil-
leux message: “Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec
Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ.” Par Jésus-Christ, nous pou-
vons rétablir une relation de paix avec Dieu. Romains 8: 1 déclare :” Il
n’y a donc aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.”
Puisque Jésus est mort à notre place, nous ne serons plus jamais
condamnés pour nos péchés. De plus, nous avons cette précieuse pro-
messe de Dieu dans Romains 8:38 -39 :”Car j’ai l’assurance que ni la
mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes
ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur,
ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu
manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur”.19
Processus d’accès au salut pour l’inconverti
Les éléments de base du salut sont:
Reconnaitre son état de pécheur - Il n’y a pas un juste, pas un seul
(Romains 3:23, Romains 6:23, Romains 10:13, Luc 13:3)
Croire en Jésus - Placer sa confiance en Lui comme seul espoir du
salut (Jean 3: 16, Jean 14:6 et Jean 1:12)
Confesser que Jésus-Christ est Seigneur ( Romains 10 : 9)
Le processus du salut est simple et n’engage solennellement et en
toute liberté que l’inconverti avec l’aide de l’évangélisateur. Il se fait en

19 Quel est le chemin du salut selon l’épitre aux Romains?


http://www.gotquestions.org/Francais/route-Romains.html#ixzz2Twj0vjW3

45
quatre étapes et il répète personnellement les phrases suivantes:
1.- J’admets - Je suis pécheur et j’ai besoin de l’aide d’un sauveur
2.- J’abandonne - malgré mes efforts personnels je me rends compte
que je ne peux pas être sauvé par mes œuvres et mes efforts
3.- Je reconnais - Christ est la rançon pour mes péchés maintenant
et pour toujours, réalisée par Son œuvre
4.- J’accepte Jésus-Christ comme mon Sauveur et Seigneur.20
Prière à prononcer par la personne en cours de conversion
L’évangélisateur peut demander à la personne qui décide d’accep-
ter Christ dans son cœur de répéter l’une de ces deux prières.
“Dieu, je sais que j’ai péché contre Toi et que je mérite d’être puni.
Mais Jésus-Christ a pris sur Lui la punition que je méritais afin que,
par ma foi en Lui, je puisse être pardonné. Avec ton aide, je me dé-
tourne du péché et je mets ma foi en Toi pour obtenir le salut. Merci
pour Ta merveilleuse grâce et pour Ton pardon - le don de la vie éter-
nelle ! Amen !”
“Cher Jésus, je crois que tu es le fils de Dieu et mon sauveur. J’ai
besoin de ton amour pour laver mes péchés et mes mauvaises actions.
J’ai besoin de ta lumière pour écarter ma noirceur. J’ai besoin de ta
paix pour remplir et satisfaire mon cœur. Je t’ouvre la porte de mon
cœur, viens seigneur et donne moi la vie éternelle. Amen.” 21
Stratégies d’évangélisation
Il s’agit pour le Chrétien de réfléchir à la meilleure stratégie d’at-
teindre une âme pour Christ. La stratégie peut être vue en termes de
méthodes d’approche, de moyens utilisés, d’occasions exploitées, etc.
Tous les inconvertis ne peuvent pas être approchés et convaincus
de la même manière.
A titre d’exemple, il est habituel de voir des chrétiens évangéliser à
haute voix dans les rues, dans les marchés ou encore à travers des cam-
pagnes d’évangélisation pré -matinales (De 4hres - 6hres AM) dans
certains quartiers dont les résidents dorment encore.
Pendant des décennies, personne ne s’est jamais présenté sur le
champ à l’évangélisateur pour reconnaitre, confesser et recevoir Jésus-
Christ; ce qui laisse comprendre que cette stratégie ne donne pas les
résultats escomptés.
Partant du principe que la parole de Dieu ne restera pas sans effet,
ainsi l’évangile que les évangélisateurs annoncent de cette manière
aura quand même un impact sur la destinée de ceux qui l’ont entendu,
mais une autre stratégie donnera à coup sûr des résultats bien meil-
leurs; en d’autres termes, dix fois plus de personnes seraient convain-
cues de leur état de perdition et rejoindraient le camp de Christ.

20 How to evangelize door - to - door: seven helpful tips


http://www.whatchristianswanttoknow.com/how-to-evangelize-door-to-door-seven-helpful-tips/
21 http://lachapelle.gonaguet.com/paroi1024.html

46
Au lieu d’annoncer le message du salut de cette manière dans les
rues, dans les marchés ou à travers des campagnes d’évangélisation
pré - matinales; il serait 10 000 fois plus bénéfique pour le royaume
de Dieu et le salut de l’inconverti que l’évangélisateur procède comme
suit:
1.-Identifier quelques inconvertis (ies) ans votre école,
université, Institution, entreprise ou communauté

2.- Lier connaissance avec eux et elles, s’il y a lieu

3.- Solliciter un rendez-vous chez l’inconverti (e) ou ail-


leurss
• L’informer du but de la rencontre: Le salut en Jésus-Christ
• Préciser la durée de la rencontre et se présenter au jour et à
l’heure convenus

4.- Se préparer spirituellement et stratégiquement


• Prier pour lui/elle bien avant la rencontre
• Préparer quelques questions opportunes (voir questions oppor-
tunes au début du chapitre 5)

5.- Se rendre au lieu du rendez-vous


• Respecter le jour et l’heure
• Prévenir s’il y a un empêchement quelconque
• Respecter les règles d’usage (Salutations et culture)

6.- Démarrer la conversation


• Utiliser quelques questions opportunes pour briser la glace
• Présenter l’Evangile
• Ecouter ses opinions
• Répondre avec des versets bibliques
• Eviter la confrontation
• Respecter la durée convenue
• Solliciter une deuxième rencontre à la fin de la première de la
conversation (Lieu, date et durée)
• Offrir des brochures et d’autres littératures chrétiennes, s’il y a
lieu.

7.- Se rendre à la deuxième rencontre


• Préparer spirituellement et stratégiquement la rencontre
• Faire un rappel de ce qui a été discuté dans la première ren-
contre
• Expliquer le sacrifice de Jésus-Christ (Voir nécessité de l’Evan-
gélisation au chapitre 2)
• Ecouter ses opinions
• Répondre avec des versets bibliques

47
• Eviter la confrontation, surtout les discussions religieuses
• Respecter la durée de la rencontre
• Solliciter une troisième rencontre

8.- Se rendre à la troisième rencontre


• Préparer spirituellement et stratégiquement la rencontre
• Faire un rappel de ce qui a été discuté dans les rencontres pré-
cédentes
• Lui demander ses opinions
• Lui présenter le processus du salut (Voir au chapitre 5)
• Lui demander sa décision
• Lui demander de suivre les étapes (accès au salut) s’il décide de
prendre la décision d’accepter Jésus-Christ comme son Sauveur
personnel
• Réaliser les étapes du chapitre 6 après sa conversion
• Respecter la durée de la rencontre
• Lui demander s’il est intéressé à une autre rencontre ou s’il veut
continuer la conversation au téléphone ou par e-mail
• Continuer à prier pour lui peu importe sa décision

9.- Adopter une autre stratégie


• Continuer à prier pour lui/elle au cas ou il/elle ne veut plus vous
rencontrer
• Téléphoner à la personne, lui envoyer des messages électro-
niques, s’il y a lieu
• Rester disponible s’il/elle décide de vous solliciter après

Remarques: Cette stratégie est plus bénéfique à plusieurs égards:


• Une attention dédiée à la personne
• Un impact sûr de vos démarches sur la personne
• Une prise de conscience par l’inconverti de sa valeur spirituelle
• Une meilleure appréhension du message de salut
• Un suivi productif du message
• Une mission remplie efficacement

D’autres stratégies peuvent être développées et utilisées pour


amener des âmes à Christ. Il faut que les initiatives d’évangélisation
donnent des résultats palpables.
La puissance de l’Evangile doit être démontrée à travers les cam-
pagnes d’évangélisation de toutes sortes.
Le Chrétien qui évangélise doit investir toute son énergie et dé-
ployer toutes ses stratégies pour réussir. Il doit dire comme l’Apôtre
Paul: “ Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure; je frappe, non
pas comme battant l’air (2 Corinthiens 9: 24-26)”.

48
ENCADREMENT DES NOUVEAUX
CONVERTIS

L es nouveaux nés naturels, c’est à dire, les bébés naturels ont


besoin de beaucoup d’aide et d’attention avant de pouvoir se prendre
CHAPITRE 6

en charge eux - mêmes, il en est de même pour les nouveaux nés spiri-
tuels, les bébés spirituels. Il est évident qu’ils ont eux mêmes l’obliga-
tion d’assumer les responsabilités de cette nouvelle vie dans laquelle ils
se sont solennellement engagés, mais les chrétiens, particulièrement
les évangélisateurs, ont une responsabilité spirituelle et morale envers
eux dans les premiers moments.
Les nouveaux chrétiens ont besoin de l’aide de Dieu et celles des
frères et sœurs pour vivre cette nouvelle vie victorieusement.
Les différents points qui seront développés dans cette partie met-
tront l’accent sur les types d’aide que les chrétiens évangélisateurs
doivent apporter à leurs nouveaux frères et nouvelles sœurs.
Le chrétien doit fréquenter une assemblée pour être toujours sous
l’onction des paroles de Dieu.
Le nouveau chrétien doit être convaincu de la nécessité de fréquen-
ter régulièrement une assemblée chrétienne pour recevoir tout ce dont
il a besoin pour sa vie spirituelle, morale et sociale.
L’église est, par excellence, le lieu idéal de croissance du chrétien
parce que des Apôtres, des Prophètes, des Evangélistes, des Pasteurs
et des Docteurs s’y trouvent pour administrer de bonnes paroles aux
chrétiens. C’est la parole qui transforme et change l’homme à toutes
fins utiles.
Ephésiens 4 : 11-15 - Et il a donné les uns comme apôtres, les
autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres
comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints
en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,
jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la

49
connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la
stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants,
flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des
hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,  mais que, pro-
fessant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui
qui est le chef, Christ.

Rôles de l’évangélisateur après la conversion


du nouveau Croyant
L’évangélisateur a des responsabilités spirituelles et morales vis-à-
vis du nouveau converti. Il ne peut, ni doit l’abandonner dans ce par-
cours, dans cette nouvelle vie. Une mère digne de ce nom ne délaisse
jamais son nouveau né avant qu’il n’atteigne la maturité nécessaire à
une gestion personnelle de sa vie.
Les responsabilités de l’évangélisateur envers le nouveau converti
sont : prières continues, visites régulières, encadrement, évaluation
des progrès spirituels et encouragements de toutes sortes.
Certaines de ces responsabilités peuvent être temporaires, et
d’autres sont permanentes.
Les visites régulières, l’encadrement, l’évaluation des progrès spiri-
tuels sont des tâches temporaires de l’évangélisateur.
Les responsabilités permanentes comprennent les prières conti-
nues, les encouragements et les exhortations de toutes sortes.
Le nouveau né spirituel aura besoin de visites, d’être évalué pen-
dant un certain temps, mais les prières continues et les encourage-
ments seront toujours nécessaires.
1.- Orientation du nouveau converti
L’évangélisateur est bien imbu de la nécessité pour le nouveau chré-
tien de fréquenter une assemblée chrétienne. L’évangélisateur peut
orienter le croyant vers son assemblée ou ailleurs.
Le nouveau converti a besoin de fréquenter et d’être membre ré-
gulier d’une assemblée chrétienne pour se nourrir de bonnes paroles
pour sa croissance spirituelle et pour son développement multidimen-
sionnel.
1.1.- Orientation vers l’assemblée de son évangélisateur
L’enseignement spirituel est crucial et plein d’enjeux pour la vie
d’un chrétien. Il est nécessaire que le chrétien ait la garantie qu’il re-
çoive la bonne nourriture. S’il n’est pas bien nourri spirituellement, il
sera chétif ou mourra spirituellement. Si l’évangélisateur est convaincu
qu’il reçoit un bon enseignement spirituel; il doit orienter le nouveau
chrétien vers cette direction. Cependant, compte tenu des contraintes
de toutes sortes: distance, langue et disponibilité; le nouveau chrétien
peut ne pas fréquenter l’assemblée de son évangélisateur. Il est souhai-

50
table qu’il soit orienté vers l’assemblée de l’évangélisateur pour s’assu-
rer que le nouveau né spirituel reçoit le bon repas spirituel et qu’il per-
sévère et croisse véritablement.
1.2.- Orientation vers une autre assemblée chrétienne
Le nouveau chrétien peut être orienté ailleurs par son évangélisa-
teur ou il peut choisir sa propre assemblée chrétienne. L’orientation
vers une autre assemblée est envisageable quand l’évangélisateur a
évangélisé le nouveau converti dans un endroit éloigné de sa propre
assemblée ou quand il le fait au cours d’un voyage, etc. Il peut tou-
jours aider la personne évangélisée dans son choix en l’aidant à établir
des critères de sélection d’une assemblée chrétienne à la lumière de la
parole de Dieu.
2. Soins aux nouveaux bébés (nouveaux nés spirituels)
Les soins aux nouveaux nés peuvent prendre différentes formes:
prières, visites, enseignement de la parole, partages d’expériences spi-
rituelles et toutes autres aides appropriées.
Prières continues
L’évangélisateur doit commencer à prier pour le nouveau converti -
son bébé spirituel dès le premier moment de sa conversion jusqu’à une
certaine maturité de son frère ou de sa sœur.
Les prières doivent se concentrer sur la vie spirituelle, les progrès
spirituels et tous les autres aspects de la vie du nouveau croyant. Les
prières doivent continuer indéfiniment dépendamment des nouveaux
besoins spirituels du croyant.
Enseignement de la parole de Dieu
L’évangélisateur peut dans la mesure de sa capacité participer à la
formation spirituelle du nouveau croyant en lui enseignant la parole de
Dieu. Cette démarche devrait être très méthodique afin d’aider le nou-
veau chrétien à bien comprendre la parole de Dieu en vue de favoriser
sa croissance spirituelle.
Dans les premiers moments de la formation, l’évangélisateur doit
surtout mettre l’accent sur le salut que le nouveau croyant vient d’héri-
ter.
Il doit, entre autres, enseigner au nouveau converti que le salut
comprend les bénédictions suivantes:
- Rédemption du châtiment du péché pour toujours (Romains 5: 1,
8, 9; Jean 5: 24; Jean 6: 37)
- Rédemption de la puissance du péché dans la vie quotidienne (Ro-
mains 6: 11 -14, Galates 1: 4)
- Rédemption de la présence du péché pour l’éternité (1 Thessaloni-
ciens 4: 13 -18, 1 Jean 3: 1- 3, Jean 14: 1- 3).
2.3.- Partage d’expériences spirituelles
La vie spirituelle du nouveau croyant compte plus que tout, donc

51
il a besoin de bons exemples pour l’aider à la vivre de manière victo-
rieuse. Son parcours spirituel sera fait d’expériences de toutes sortes.
L’évangélisateur a le devoir spirituel et moral de partager avec le nou-
veau chrétien ses expériences spirituelles et celles des autres dans le
but évident de l’aider à imiter les bonnes et a éviter les mauvaises pra-
tiques.
2.4.- Visites régulières
L’évangélisateur doit être disposé à rendre des visites régulières au
nouveau converti pour le conseiller dans sa nouvelle posture spirituelle
et l’encourager à travailler davantage dans le sens de son salut.
2.5.- Aides appropriées
L’évangélisateur doit, dans la mesure de ses possibilités penser à
aider le nouveau croyant suivant les besoins de celui -ci. Cette aide
peut motiver le nouveau chrétien à mieux servir Dieu. Ce support peut
prendre différentes formes: don d’argent, de vêtements, de matériels,
littératures chrétiennes, du temps, etc.

52
OBLIGATIONS DES NOUVEAUX
CONVERTIS

L e nouveau converti a des responsabilités spirituelles, morales


et sociales. Il a depuis sa conversion une nouvelle vie, la vie spirituelle,
CHAPITRE 7

guidée par ses méthodes, ses principes et les règles de l’Esprit.. Il doit
toujours se rappeler qu’il doit refaire sa vie (2 Cor 5: 17).
Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses
anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
Dans ses premiers pas vers cette nouvelle vie, appelée vie spiri-
tuelle; les premières démarches sont : nouvelle naissance, assurance
du salut, baptême d’eau, baptême du Saint Esprit, étude de parole de
Dieu, prières, partage de l’évangile, foi et direction.
Ces étapes sont nécessaires à son maintien dans le salut et à ses
progrès spirituels.

1.- Nouvelle naissance


La nouvelle naissance est une étape nécessaire pour accéder au
royaume de Dieu. La réponse de Jésus à Nicodème en est la preuve.
Verset à mémoriser: Jean 3: 3 - 6.
Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne
naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.
Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est
vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ?
Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne
naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est
esprit.

Le nouveau converti doit être nécessairement une nouvelle créature

53
pour pouvoir vivre selon les règles de l’Esprit. (2Cor 5: 17). Il ne doit ja-
mais oublier que la nouvelle vie impose des sacrifices et des épreuves.
Comment est réalisée la nouvelle naissance?
La réponse est simple: recevoir la parole et y croire.
Jean 1: 12 -13.- Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient
en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, les-
quels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volon-
té de l’homme, mais de Dieu.
On ne nait pas chrétien, on le devient en acceptant le
sacrifice de Jésus-Christ. Le fait d’être né ou de grandir
dans une famille chrétienne ne signifie que vous êtes
automatiquement chrétien. C’est une décision person-
nelle à prendre par chaque personne.
Il faut déclarer et confesser de sa bouche l’acceptation de Jésus-
Christ pour accéder au salut.
En plus de la foi, l’inconverti en passe de devenir Chrétien doit
confesser de sa bouche que Jésus-Christ est Seigneur pour finaliser le
processus du salut (Romains 10: 9 -10).
La nouvelle vie se réalise en deux étapes (Actes des Apôtres 20 :
20 - 21)
Vous savez que je n’ai rien caché de ce qui vous était utile, et que
je n’ai pas craint de vous prêcher et de vous enseigner publiquement
et dans les maisons, annonçant aux Juifs et aux Grecs la repentance
envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ.
1.- Repentance envers Dieu
2.- Foi en Jésus-Christ
Que se passe - t-il à la nouvelle naissance?
Quelques unes des meilleures choses qui se produisent lors d’une
nouvelle naissance:
1.- Nouvelle naissance (Né de Dieu) (Jan 1: 12 -13)
2.- Nouvelle créature (2 Cor 5: 17)
3.- Nouveau royaume ( Colossiens 1: 13)
4.- Passage de la mort à la vie ( Jan 5: 24)
5.- Rédemption ( 1 Pierre 1 : 18 - 19)
6.- Salut (sauvé du péché) (Mat 1: 21; Ephésiens 1: 7; Colossiens 1: 14)
7.- Communion avec Dieu et Ses enfants ( 1 Jean 1: 3).22

1.- Assurance du salut


Le nouveau né doit avoir l’assurance de son salut. Il doit en être
convaincu à tout moment pendant le reste de sa vie sur la terre.

22 First steps for new believers


http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

54
Et voici ce témoi- Verset à mémoriser :1 Jean 5 : 11 -13
gnage, c’est que Dieu Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle,
nous a donné la vie et que cette vie est dans son Fils. 12 Celui qui a le Fils a la vie; celui
éternelle, et que cette
vie est dans son Fils. qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. 13 Je vous ai écrit ces choses,
12 Celui qui a le Fils afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez
a la vie; celui qui n’a au nom du Fils de Dieu.
pas le Fils de Dieu n’a
pas la vie. 13 Je vous Comment puis - je être sûr que je suis sauvé?
ai écrit ces choses, A travers la Bible, il existe plusieurs moyens d’avoir l’assurance du
afin que vous sachiez salut. Dans ce document, 7 des principaux moyens d’être sûr d’être
que vous avez la vie
éternelle, vous qui
sauvé sont présentés de manière objective.
croyez au nom du Fils Nous sommes sauvés quand nous croyons au Fils. En d’autres
de Dieu. termes, c’est avoir la ferme conviction d’être sauvés par le sacrifice de
Jésus - Christ. (Jean 3: 36)
1.- L’enseignement clair de la parole de Dieu que nous recevons
par la foi
Les références bibliques: Jean 6: 37; Hébreux 6: 16 -20; Jean 6 : 68;
Marc 4: 13 -20; Romains 10: 13 et Galates 3: 26
2.- Le témoignage intérieur du Saint-Esprit que nous avons été
faits fils de Dieu
(Romains 8: 15 -16; Jean 6: 63 et Galates 4: 6 -7)
3.- La découverte que, comme nous obéissons à sa volonté, Dieu
travaille avec nous
Dieu s’est engagé lui même auprès de tous ceux qui sont ses enfants
et a promis de se révéler par eux et par son peuple. Les versets suivants
le prouvent: Philippiens 2: 12; Jacques 2: 21- 24; Romains 6: 15 - 18 et
Marc 16 : 16 -18.
4.- Le désir de ressembler au Seigneur Jésus
Romains 8: 29 nous enseigne quand nous consacrons nos vies à
Jésus, Il commence à nous changer pour devenir comme Lui- même.
Les versets suivant doivent être également lus: 1 Thessaloniciens 5
: 5-6; 2 Corinthiens 3 : 15 - 18; 1 Pierre 1: 14 -16.
5.- Le processus d’épreuves auquel le Christ nous soumet
La bible enseigne (Romains 5: 3-5....) que Jésus-Christ était parfait
et apprenait à être obéissant à travers les souffrances (Hébreux 5: 8-9),
nous aussi, nous devons être parfaits et apprendre l’obéissance de la
même manière (Philippiens 3: 10 -11 et Hébreux 12: 4 -11)
6.- L’amour pour les frères
Considérons Jean 3: 14 qui nous enseigne que Dieu a aimé chacun
de nous pour mourir pour nous, et que sa nature se forme en nous,
donc nous devons nous aimer les uns les autres. (Jean 13: 34 -35 et 1
Pierre 1: 22 -23).

55
7.- Le baptême dans l’Esprit
Une autre preuve du salut est le baptême dans l’Esprit. Lisez les
versets suivants: 2 Corinthiens 5: 5; Actes 5:32; et Ephésiens 1: 13- 14
et vous verrez que le baptême du Saint- Esprit est considéré comme un
sceau et un dépôt.23

2.- Baptême d’eau


Cette eau était une
Verset à mémoriser: 1 Pierre 3: 21
figure du baptême, qui
Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification n’est pas la purifica-
des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience tion des souillures du
envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résur- corps, mais l’engage-
rection de Jésus-Christ ment d’une bonne
conscience envers
Tout croyant a besoin de se faire baptiser Dieu, et qui mainte-
Le baptême d’eau est un autre exercice que le nouveau né doit nant vous sauve, vous
aussi, par la résurrec-
nécessairement faire. Le baptême fait partie intégrante de l’initiation tion de Jésus Christ
chrétienne. Une profession de foi en Christ entraine nécessairement le
baptême d’eau.
Considérons les versets suivants:
Actes 2: 41 “Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et, en
ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille
âmes.”
Actes 18 : 8 “ Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au
Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient
entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés.”
Le baptême comme engagement suppose une maturité, donc il est
demandé à ceux qui croient ( ceux qui sont en âge de prendre la déci-
sion de suivre Christ) de se faire baptiser.
La Bible parle des hommes et des femmes qui se firent baptiser
sont ceux qui crurent; les enfants ne sont nulle part mentionnés. Le
baptême des enfants est une tradition humaine qui remonte au début
du christianisme; il n’ y avait pas à cette époque la liberté individuelle
comme c’est le cas aujourd’hui. Quand le père de famille se convertis-
sait au christianisme, toute la famille était obligée de le suivre ( Actes
des Apôtres 10 : 44- 48; Actes des Apôtres 18: 8 et 1 Corinthiens 1:16).
Les parents prenaient l’habitude de faire baptiser leurs enfants parce
qu’ils s’engageaient à leur transmettre la foi.
Pourquoi se faire baptiser?
Le baptême est intimement lié à la croyance en Jésus-Christ. Cer-
taines portions des saintes écritures placent le baptême et la croyance
côte à côte. Les versets ci - dessous en sont les preuves:

23 First steps for new believers


http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

56
Marc 16: 16 “Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais
celui qui ne croira pas sera condamné.”
Actes 2: 38 “Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous
soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et
vous recevrez le don du Saint Esprit”
Actes 22: 16 “Et maintenant, que tardes-tu ? Lève-toi, sois baptisé,
et lavé de tes péchés, en invoquant le nom du Seigneur.”
Mat 28 :19 “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les bap-
tisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.”
Que fait le baptême pour le croyant?
1.- Acte d’obéissance à Christ, une démonstration claire que nous
Le connaissons et reconnaissons notre nouveau Seigneur qui
dit: “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant
au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.”

2.- Séparation d’avec l’ancienne nature


Il y a besoin urgent pour le nouveau né de se séparer d’avec l’an-
cienne vie dominée par le péché. Le baptême est l’acte symbo-
lique qui réalise ce divorce entre l’ancienne nature et la nouvelle
nature. C’est une sorte de circoncision spirituelle opérée par le
Saint Esprit pour que le nouveau né tourne définitivement le dos
au monde et à ses péchés. (Col 2: 11 -12).

3.- D’autres références bibliques


Romains 6 :14
Galates 3: 24
Ephésiens 4: 5.

N.B: Le baptême est par définition une immersion dans l’eau Les
religions pratiquent à travers le temps 3 types de baptême: baptême
par immersion, baptême par aspersion et baptême par infusion Bap-
tême par immersion: baptême consistant à plonger une personne dans
l’eau.

Baptême par aspersion: baptême consistant à verser quelques


gouttes d’eau sur la tête d’une personne (Eglise catholique romaine).
Baptême par infusion : baptême consistant à verser de l’eau trois
fois sur la tête d’une personne.
Quel type de baptême la Bible nous demande - t- elle?
La Bible prescrit le baptême d’eau. Les versets suivants sont les ré-
férences bibliques du baptême d’eau.
Matthieu 3: 13-17, Actes 2: 38, 41, Actes 8: 12-13 et Actes 22: 13-16.
Le baptême par immersion, c’est-à-dire, l’acte de plonger la per-
sonne dans l’eau (Matt 3.13-17) fut pratiqué par Jean-Baptiste et Jé-

57
sus-Christ dans le fleuve Jourdain, cette forme est la seule qu’il faut Le jour de la Pente-
recommander dans l’Eglise. côte, ils étaient tous
ensemble dans le
même lieu.
3.- Baptême du Saint Esprit
Tout à coup il vint du
ciel un bruit comme
Versets à mémoriser : Actes 2 :1 - 4 celui d’un vent impé-
Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. tueux, et il remplit
Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impé- toute la maison où ils
tueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. étaient assis.
Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent,
Des langues, sem-
séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. blables à des langues
Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en de feu, leur appa-
d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. rurent, séparées les
unes des autres, et se
Une autre partie des bénédictions liées au salut est le baptême du posèrent sur chacun
d’eux.
Saint Esprit, qui est le moyen par lequel Dieu nous apporte le royaume
de la puissance spirituelle. Il veut non seulement que nous profitions Et ils furent tous
de la vie qu’il nous a donnés, mais aussi d’être des messagers efficaces remplis du Saint Esprit,
en transmettant la bonne nouvelle aux autres. et se mirent à parler
Jean 1:33” Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé bap- en d’autres langues,
selon que l’Esprit leur
tiser d’eau, celui-là m’a dit : Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre donnait de s’exprimer.
et s’arrêter, c’est celui qui baptise du Saint Esprit.”
Actes 1: 8 “Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit sur-
venant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la
Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre”
Qui doit être baptisé?
Cette bénédiction n’est pas destinée à un petit groupe, mais à tous
les croyants. Dieu a promis” Je répandrai de mon Esprit sur tous les
gens.” Dans Actes 2:17, Pierre a clairement expliqué le don du Saint
Esprit, “ Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous
ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre
Dieu les appellera (Actes 2:39).
D’autre part, tous les enfants de Dieu doivent être Ses témoins, et
il est impossible d’être un témoin efficace sans le baptême du Saint
Esprit, alors TOUS les enfants de Dieu doivent s’attendre à Le recevoir.
Pourquoi être baptisé du Saint Esprit?
a) Par le baptême du Saint Esprit, nous recevons la puissance (Actes
1:8) et la compétence (Actes 9:17 - 22)
b) Nous sommes capables de prier en Esprit et de louer en Esprit,
contrairement à la prière et la louange dans le langage ordinaire (Ro-
mains 8:26 -27, 1 Corinthiens 14:15)
c) Notre propre esprit devient sensible à la “voix” de l’Esprit de Dieu
(Actes 13:2, Marc 13:11 et Actes 1:2)
d) Nous devenons éligibles aux dons du Saint Esprit (Actes 9:17) et

58
à un nouveau niveau de la puissance de Dieu dans nos vies (1 Corin-
thiens 14:1, 1 Corinthiens 1:5-7, Actes 1:8)
e) Nous commençons à vivre nos vies quotidiennes en “Esprit”, par
la puissance de l’Esprit et devrions être constamment remplis de l’Es-
prit. (Ephésiens 5:18 et Colossiens 3:16).
Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne Lui appartient pas (Ro-
mains 8:9)
Comment recevoir le baptême du Saint Esprit ?
Certaines fois Dieu baptise les croyants du Saint- Esprit par un
acte souverain. C’est ce qui arriva aux disciples le jour de la pente-
côte (Actes 2), à la maison de Corneille dans Actes 10. D’autres fois, il
est reçu par l’imposition des mains, comme à Samarie (Actes 8, Actes
19:6). Cependant, de manière individuelle, nous recevons le baptême
du Saint- Esprit de la même manière que nous recevons les autres bé-
nédictions de Dieu par la foi ( Actes 2: 38.)” ....Recevez le don du Saint
Esprit.” Hébreux 11:6...” ....par la foi..”

Qu’a dit Jésus dans Luc 11:13?


Ainsi, nous voyons qu’il est important de lui demander le don du
Saint Esprit. Ayant prié, et cru que Dieu a entendu notre prière nous
commençons par louer Dieu et l’adorer par des actions de grâce. C’est
un moyen puissant de s’approcher de Sa présence pour recevoir le
Saint Esprit. “Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous....”
(Jacques 4:8)
Comme nous devenons sensibles à la présence du Saint Esprit, il y
a une rupture en nous et notre esprit se précipite pour répondre à l’Es-
prit de Dieu. A ce point, un serviteur oint de Dieu peut nous imposer
les mains pour transmettre le Saint Esprit, comme le cas de Paul dans
Actes 19:6, mais ce n’est pas toujours nécessaire.24

4.- La parole de Dieu


Le chrétien ne peut rien faire en dehors de la parole de Dieu. Sa
nouvelle vie doit être rythmée par la parole divine. Désirez, comme des
enfants nouveau-nés le lait spirituel et pur, afin que par lui vous crois-
siez pour le salut. 1 Pierre 2:2.
Je serre ta parole dans
mon cœur afin de ne Verset à mémoriser: Psaumes 119: 11
pas pécher contre toi.
Je serre ta parole dans mon cœur afin de ne pas pécher contre toi.

Pourquoi la Bible est - elle si importante?

24 First steps for new believers


http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

59
Pourquoi la Bible est - elle si importante?
La bible est la parole inspirée de Dieu. 2 Pierre 1: 20 - 21:...................
2 Timothée 3: 16 - 17: ..................
Actes 1:16:..............
Jean 6: 63..................
(Voir aussi Jean 6: 31, 32, 33, 35, 50, 51) Jean 1: 14.................
Philippiens 2: 16.....................
(Voir aussi Psaumes 119: 89, Mat 24: 35 et 1 Pierre 1: 23 - 25)

Quel effet aura la lecture biblique sur vous?


Les versets ci - dessous donnent des idées claires sur les effets de la
lecture biblique
Psaumes 119: 11
2 Timothée 3: 16 - 17
Ephésiens 4: 11
Romains 15:14
Romains 10 : 17
Jacques 1: 18
Ephésiens 6: 13 -18
Psaumes 119: 105
Un coffre au trésor de promesses, administrant la foi et la vie de
Dieu à son Peuple. Nous devons entendre la parole de Dieu pour rece-
voir la foi essentielle.
Donc:
1.- Nous devons lire la bible chaque jour (Psaumes 119 : 97, Actes
17 : 11)
2.- Nous devons étudier et fouiller les écritures ( 2 Timothée 2: 15,
Hébreux 5: 11 - 14)
3.- Nous devons connaitre, obéir et croire à la bible (2 Timothée 3:
15)
4.- Nous devons utiliser la bible comme une arme contre notre en-
nemi, le diable
a) pour résister à la tentation (Voir Jésus dans Mat 4: 1- 11, 1
Corinthiens 10 :13)
b) pour recevoir la victoire spirituelle ( Ephésiens 6: 10 - 18, par-
ticulièrement les versets 12 et 17).
Dieu vous a - t- il parlé à travers sa parole?
Remerciez Le s’Il l’a fait, et demandez Lui de continuer à vous par-
ler, en utilisant les paroles de Samuel (1 Samuel 3: 10).25

25 First steps for new believers


http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

60
5.- Prière

Versets à mémoriser : Philippiens 4: 6 -7


Ne vous inquiétez de Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos
rien ; mais en toute
besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions
chose faites connaître
vos besoins à Dieu de grâces.
par des prières et des Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos
supplications, avec des cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.
actions de grâces.
C’est quoi la prière?
Et la paix de Dieu, qui Nous sommes des enfants de Dieu et nous avons besoin de communi-
surpasse toute intel- quer avec Lui et Le laisser nous parler. Quand nous sommes bébés, nous
ligence, gardera vos
permettons à nos parents de connaitre nos besoins parce que nous crions.
cœurs et vos pensées
en Jésus Christ. Au fur et à mesure que nous grandissons, nous apprenons à parler et nous
pouvons communiquer nos besoins ou répondre aux questions.
Prier, c’est parler à Dieu (voir la prière de Jésus dans Jean 17)
Prier, c’est un exercice de foi (Hébreu 11: 6; Mat 21: 22; Jacques 1: 5- 8)
Prier, c’est entrer en communion avec Dieu ( 1 Jean 5: 14 - 15)
Prier, c’est admettre nos besoins (Luc 18 : 9 -14)
Qui devrait prier?
Les versets bibliques suivants sont à lire
Colossiens 4:2
Matthieu 6:5
Philippiens 4: 6
1 Pierre 4:7
Matthieu 26 :41
1 Timothée 2: 8
Chaque disciple de Jésus devrait prier
Comment devrions - nous prier?
Dans Luc 11:1 nous lisons que les disciples de Jésus posaient les
mêmes questions. Regardez comment Jésus leur a répondu. Dans le
livre de Matthieu 6: 5-14, l’image est même plus claire. Il y a 4 “choses
à faire” et 4 “choses à ne pas faire “ dans ce court message.
Ne soyez pas comme .............................( verset 5)
Ne tenez pas ..........................................( verset 7)
Ne soyez pas comme............................. ( verset 8)
Ne soyez pas ........................................( verset 15)
Mais quand vous priez
Allez............................................................( verset 6)
Fermez effectivement ..................................( verset 6)
Faites ...........................................................( verset 14)
Priez le Père qui est dans le secret ............................ (verset 6)
Selon Jésus, nos prières devraient être simples et non compliquées.
Il donna la plus grande clef de la prière dans Matthieu 26:39 quand Il
disait: “ Pas ma volonté, mais votre volonté...”

61
1 Thessaloniciens 5: 17 suggère que nous devrions “ prier de ma-
nière continue” pour être en constante communication avec Dieu.
Par conséquent, nous devrions prier
a) simplement
b) Sans hypocrisie
c) Le Père
d) Toujours - continuellement, donc
e) Pour toujours.
f) Au nom de Jésus
Pourquoi prier?
Mat 26 : 41: “........Priez pour ne pas tomber dans la tenta-
tion....................”
Mat 9 : 38: “ Demandez......................”
Romains 15 : 30 -31 :”..... des prières en ...”
Jacques 5:13: “...Qu’il prie.........”
Jacques 5: 15:”... la prière de la foi sauvera le malade...”
La prière implique deux aspects ( voir Jacques 4:7)
a) Soumission à Dieu - Humiliez - vous devant Lui, cherchez en Lui
un chemin droit ( voir 2 Chroniques 7:14; Esdras 8: 23 ; Actes 12: 5)
b) Resistance au diable - en priant contre les structures de son
royaume, en relâchant la puissance de la parole de Dieu, priant pour
les saint de Dieu et priant pour l’œuvre de Dieu)
(Voir Matthieu 9:38; Romains 15: 30 -31; Marc 9: 29; Matthieu
6:13)
L’opposition à notre prière surviendra de trois manières
- Soi -même - Sa propre vie (Nous l’appelons certaines fois “ l’an-
cienne nature”) Romains 7: 18 -25
- Le péché nous sépare d’avec Dieu et brise la communion (Remède)
1 Jean 1: 7-9
- Satan s’opposera toujours à nos prières (Ephésiens 6: 12)
Lisez Matthieu 26: 36 - 46. Pensez à l’opposition dans cette histoire.
Conditions pour une vie de prière réussie
Attitude de pardon ( Mat 6: 14)
Fidélité ( Marc 11: 24)
Humilité (Luc 18: 14)
Relations familiales correctes ( 1 Pierre 3 : 7)
Des vies exemptes de péché (Jacques 5:16)
Abandon des pensées non contrôlées ( 1Pierre 4 : 7)
Dans la volonté de Dieu ( 1 Jean 5 : 14)
Persistance (1 Timothée 2:8, Luc 18: 5-8)
Pas de colère, ni de conflit ( 1 Timothée 2 : 8)
Soumission (2 Chroniques 7: 14).26
26 First steps for new believers • http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

62
6.- Partage de l’évangile

Verset à mémoriser: Luc 8: 39


Retourne dans ta mai- Retourne dans ta maison, et raconte tout ce que Dieu t’a fait. Il s’en
son, et raconte tout alla, et publia par toute la ville tout ce que Jésus avait fait pour lui.
ce que Dieu t’a fait. Jésus a expliqué clairement la nécessité pour chaque chrétien d’être
Il s’en alla, et publia
par toute la ville tout
un témoin de Christ devant les hommes. Les écritures nous montrent que
ce que Jésus avait fait notre salut est assuré alors que nous sommes prêts à admettre et confes-
pour lui. ser notre allégeance à Jésus-Christ. Romains 10: 9 est un verset favori.
Guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur : Le royaume
de Dieu s’est approché de vous.
Pourquoi partager?
Après notre confession initiale au Seigneur Jésus-Christ nous de-
vons continuer en tant que Ses témoins. La parole de Dieu montre
l’importance de ceci:
1.- Il nous a été donné le ministère de la réconciliation et nous avons
besoin de l’accomplir (2 Corinthiens 5 : 17 - 20)
2.- Il nous a été demandé d’annoncer l’évangile partout dans le
monde ( Mat 28: 18 - 20)
3.- Nous sommes baptisés du Saint Esprit pour que l’Eglise conti-
nue le ministère que Jésus a commencé. (Actes 1: 1 et Actes 1: 8)
4.- Nous avons été choisis en Jésus - Christ pour être féconds ( Jean
15:16)
5.- Jésus est le témoin fidèle de Dieu, comme Il vit en chacun de
nous, comme nous sommes faits comme Lui, nous serons des
témoins fidèles comme Lui (Apocalypse 1: 5)
6.- La foi croît indubitablement au fur et à mesure que nous parta-
geons la vie de Christ avec les autres (1 Timothée 6 :12)
Beaucoup d’autres écritures parlent du besoin de témoigner pour le
Seigneur Jésus, parce que Son témoignage est dans nos cœurs.
Notez 1 Jean 5 : 9 -10
Que signifie “ Témoin”?
1.- “ Ceux dont leurs vies et actions attestent de la valeur et de l’effet
de la foi, et dont leur foi a reçu témoignage dans les écritures.”
2.- Celui qui porte un témoignage par sa mort”
Par Sa mort et Sa résurrection, Jésus nous a porté dans une toute
nouvelle dimension de vie, mais pas dans “l’ancienne vie” améliorée.
Quand nous sommes baptisés, “ nos anciennes vie sont enterrées”,
nous sommes ressuscités pour vivre cette nouvelle vie “ en Lui.” (Ro-
mains 6: 4; Galates 2: 20). Alors que nous vivons “cette nouvelle vie”
nous sommes tout le temps en train de témoigner de la réalité et de la
puissance de Jésus-Christ.
Qui devrait témoigner?
Lisez Marc 16: 15 -18 et répondez avec soin aux questions:

63
1.- Quelle est notre commission?
2.- Que se passe - t-il à ceux qui ne croient pas?
3.- Quels genres de personnes démontrent la puissance de Dieu par
ces signes miraculeux?
4.- Est ce que vous êtes parmi ces gens? Oui/Non, Pourquoi?

Lisez Actes 8: 1 -7 et répondez à ces questions


1.- Est ce que les leaders de l’église (les Apôtres) prêchaient partout?
2.- Que proclamait Philippe?
3.- Est ce que ces signes miraculeux inspirent confiance dans ce
qu’il dit? Oui/Non
4.- Que se passait - t-il dans la ville après que Philippe avait prêché?
Ainsi, la parole de Dieu nous dit que chaque croyant devrait être un
témoin du Seigneur Jésus-Christ.
Comment nous partageons?
Qui d’autre, en plus des apôtres, que les écritures décrivent comme
un témoin de Jésus-Christ?
A qui Dieu a donné le Saint- Esprit? (Actes des Apôtres 5 : 32)
Est ce que vous êtes compté parmi eux? Oui/Non
Maintenant lisez 1 Jean 1: 2- 3 et remarquez:
1.- Nous partageons la vie de Jésus à partir de notre expérience per-
sonnelle avec Son travail dans nos vies, et,
2.- Nous partageons la vie de Jésus de sorte que ceux qui entendent
puissent entrer en communion (partage) avec Dieu le Père et Jésus le
Fils.
Avez - vous partagé la vie de Jésus avec les autres? Il veut que vous
le fassiez, et Il vous a donné le Saint Esprit pour vous aider à le faire,
laissez Le travailler en vous et profitez de cette sensation de voir les
autres venir à Christ, (Rappelez- vous toujours que c’est Dieu qui attire
les hommes à Christ, et pas vous - Jean 6: 44).27

7.- Foi

Verset à mémoriser: Hébreux 11 :6


Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que
celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rému-
nérateur de ceux qui le cherchent. Or sans la foi il est
Hébreux 11 est le plus grand chapitre de foi de la Bible, quelques impossible de lui
fois connu comme la “ galerie de la foi”. Il nous dit comment les grands être agréable ; car
il faut que celui qui
hommes de foi de l’ancien testament ont surmonté les difficultés et les s’approche de Dieu
obstacles. La Bible explique très clairement que la foi est essentielle croie que Dieu existe,
à la vie chrétienne. Nous lisons quatre fois dans les écritures que “le et qu’il est le rémuné-
rateur de ceux qui le
27 First steps for new believers cherchent.
http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

64
juste vivra par la foi.” ( Habacuc 2: 4; Romains 1: 17, Galates 3:11 ;
Hébreux 10: 38).
Pourquoi la foi est - elle importante?
Le verset à mémoriser avance une raison très claire; nous ne pou-
vons pas plaire à Dieu sans la foi. Hébreu 10: 22 explique un peu da-
vantage ce dont nous avons besoin pour nous approcher davantage
de Dieu. Nous lisons la raison d’être de ceci dans Romains 14 : 23 où
il est dit: Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est
condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas
le produit d’une conviction est péché.
“..........toute chose qui ne vient pas de la foi est...............................”
Nous avons vu dans les études antérieures que le péché est une bar-
rière qui nous empêche de nous approcher de Dieu.

Si nous mettons notre foi dans le Seigneur Jésus-Christ, notre


problème de péché est réglé, “ Nous sommes justifiés” ce qui signifie,
transformés en Justes devant Dieu par la foi (Romains 5:1). Si Dieu
nous a dit que nous sommes justes à Ses yeux par Christ, et nous ne
le croyons pas, nous faisons de Lui un menteur! Comment pouvons
nous nous approcher de Dieu d’une telle manière? La foi est centrale et
essentielle à toute notre manière chrétienne de vie.
Pourquoi la foi?
Hébreux 11:1 nous dit quelque chose à propos de la foi.
La parole de Dieu nous enseigne que les choses qui ne peuvent pas
être vues avec les yeux naturels sont celles qui comptent éternellement.
Lisez 2 Corinthiens 4:2 jusqu’au chapitre 5:5. La foi qui prend ce
que Dieu a dit et mettre notre confiance en Lui et en Ses promesses
plutôt que dans nos sentiments, circonstances et désirs ou même ce
que nos sens naturels nous disent.

“ ..........une ferme conviction..., une conviction fondée sur ce qu’on


entend...”
Au lieu de s’enfuir loin de la réalité puisque la parole de Dieu est
la seule chose qui durera éternellement, en mettant notre foi en Lui,
nous sommes en train de “pénétrer la réalité” - la vérité objective de
l’éternité (voir 1 Pierre 1: 23 -25, Matthieu 24: 35, Psaumes 119 : 152).
La foi, c’est accepter la parole de Dieu comme vraie, et agir à partir
d’elle, pour que la vraie foi débouche toujours sur des actions (Jacques 2:
17 -22). L’évidence que nous acceptons la parole de Dieu est clairement
expliquée dans Jean 8 : 31 -32 qui déclare:.................................................
C’est ce qui nous arrive quand nous nous approchons de Dieu avec
foi comme il est dit dans Hébreux 11: 6
Comment et d’où vient la foi?
Notez Romains 10:17

65
Ce que ce verset nous enseigne est que la foi vient du message de la
parole de Dieu, alors il est nécessaire de lire et d’étudier la parole de
Dieu pour découvrir ce qu’Il nous dit.
Dans Romains 1:17 nous découvrons que nous sommes justes à Ses
yeux par la foi “ du premier au dernier”, une pensée rendue plus claire
dans Hébreu 12: 2 où nous lisons:
“Fixons nos yeux sur Jésus.................................
Jésus-Christ (le centre de la parole de Dieu) est la source de foi.
Ces versets mettent en évidence la première clef pour comprendre
comment la foi est venue: l’écoute et l’acceptation de la parole de Dieu.
La deuxième clef est la croyance. Regardez l’exemple d’Abraham
dans Romains 4 : 16 - 25.
Un autre exemple relatif au fonctionnement de la foi est trouvé
dans Hébreux 11:17.
Ainsi, nous voyons que la foi est essentielle à la vie chrétienne et
cette foi vient de Christ à travers Sa Parole.
Répandons - nous dans la foi et dans l’amour comme faisaient les
premiers croyants de l’Eglise.
Ecrivez 2 Thessaloniciens 1:3, qui est comme suit: “ Nous devons
toujours remercier Dieu à votre sujet, frères, et il est juste que nous C’est pourquoi ne
le fassions. En effet, votre foi fait de magnifiques progrès, et, en cha- soyez pas inconsidé-
rés, mais comprenez
cun de vous, l’amour que vous vous portez les uns aux autres ne cesse quelle est la volonté
d’augmenter.” 28 du Seigneur.

8.- Direction

Verset biblique à mémoriser : Ephésiens 5:17


C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle
est la volonté du Seigneur.
De nombreuses fois nous sommes encouragés dans la Bible à dé-
couvrir et à faire la volonté de Dieu, pas parce que nous devons ......
ou quelque chose d’autre, mais plutôt par ce que nous L’aimons et
nous savons qu’Il nous aime. Nous pouvons croire que Ses désirs et Sa
Volonté pour notre vie sont exclusivement bons. Notre désir, comme
celui de Jésus, devrait que nous voulions Lui plaire.
Notez les versets:
Jean 6 : 38
Jean 17 :4
D’une manière similaire nous découvrons que l’apôtre Paul suit
l’exemple de Jésus qui consistait à connaitre et accomplir la volonté
de Dieu dans sa vie. Regardez Actes 22: 10 et 14, et 2 Timothée 4: 7, et
répondez à ces questions:

28 First steps for new believers


http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

66
1.- L’apôtre Paul était-il informé de la volonté de Dieu pour lui?
Oui/Non
2.- Y avait -il un rôle pour lequel l’apôtre Paul était choisi? Oui/Non
3.- L’apôtre Paul a-t-il planifié de faire la volonté de Dieu? Oui/Non
4.- Savait-t-il quand le travail a été fait? Oui/Non

Quand nous lisons 1 Corinthiens 2:1, nous réalisons que Christ et


Paul sont des exemples que nous devons suivre. Notre priorité numé-
ro 1 est de connaitre et de faire la volonté de Dieu, c’est un exercice
constant de découvrir et d’accomplir la volonté de Dieu nous conduira
vers une étape à un moment précis.
Pourquoi la volonté de Dieu est - elle importante?
1.- Dieu veut réaliser Son but dans notre génération à travers nous,
comme Il l’a fait avec le Roi David (Actes 13: 36, Jean 15 :16)
2.- Nous apportons de la gloire et de l’honneur à Dieu quand nous
faisons ce qu’Il nous demande de faire (Jean 17: 4, Ephésiens 1:
9 -12)
3.- Nous raterons les opportunités de partager la vie de Christ avec les
autres quand nous ne faisons pas Sa volonté (Ephésiens 5: 15 -17)
4.- Les promesses de Dieu sont accomplies en notre faveur alors
que nous obéissons à sa volonté (Hébreux 10:36)
5.- Nous avons l’assurance de la vie éternelle quand nous faisons Sa
Volonté ( 1 Jean 2:17)
6.- Nous avons accès au royaume de Dieu quand nous obéissons à
Sa Volonté (Matthieu 7:21)
7.- Nous faisons plaisir à Dieu quand nous exerçons la foi en Christ
en recherchant et accomplissant Ses Volontés pour nous.
Beaucoup de versets à travers la Bible soulignent à la fois l’impor-
tance de connaitre et de faire Sa volonté.
Comment pouvons nous découvrir la volonté de Dieu?
Il y a beaucoup de choses que Jésus nous a demandé de faire:
Dans Jean 15: 12, il nous est demandé d’aimer..........
Dans Matthieu 28: 19, il nous est dit d’aller et de.........
Dans Luc 10: 2, demandez - lui de....

Principe no 1.
Sans la lecture régulière de la parole de Dieu, nous ne pouvons pas
découvrir Sa Volonté. Il veut nous parler à travers Sa parole ( Psaumes
119: 105)
Le Chrétien doit nécessairement faire ces 3 choses: lire, méditer et
mettre en pratique la Bible.
Lecture quotidienne et régulière de la Bible ( 2 Timothée 3: 16 -17
et Josué 1:8)
Méditation des portions bibliques lues (Psaumes 1:1-3 et Josué 1: 8)

67
Mise en pratique des portions bibliques lues et méditées (Josué 1:8)

Principe no 2.
Sans la prière nous n’avons pas de communication avec notre Père
et nous ne pouvons pas découvrir la joie de connaitre la volonté, les
pensées ou plans et les intentions de Dieu pour et dans nos vies, c’est
pour cette raison que Jésus enseignait Ses disciples à prier dans Mat-
thieu 6: 10.

Principe no 3.
Etre disposé à faire tout ce qu’Il veut que vous fassiez. Quelqu’un
a dit : Jésus vous emmènera la où vous voulez aller.” Une vie soumise
(d’obéissance) est le plus grand sacrifice que nous puissions offrir au
Seigneur.
Romains 12: 1 dit :
De même 1 Samuel 15 :22 déclare: Samuel dit : L’Éternel trouve-t-il
du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéis-
sance à la voix de l’Éternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les
sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des
béliers.
Lumières de guidage par Ralph Mahoney du world M.A.P
1.- Conviction intime - l’orientation commence toujours par ce
point. - Actes 20:22, 25, 29 -31
2.- Confirmation dans les écritures - Ésaïe 8: 20 - Testez toute chose
par la parole de Dieu
3.- Confirmation prophétique - Actes 20: 23, Actes 21: 4-11 - Pas
toujours nécessaire
4.- Conseils divins/conseils pieux - Actes 21:4, Proverbe 11: 4,
Psaumes 1 - agit toujours comme une vérification utile, mais
n’est pas toujours bonne
5.- Preuves circonstancielles - elles ne se produisent pas souvent,
mais les portes s’ouvrent généralement.
6.- La paix de Dieu - Philippiens 4: 6-7. La paix de Dieu agit comme
un arbitre
7.- La provision de Dieu - Ésaïe 42: 16 -19. “ Le travail de Dieu ac-
compli suivant la volonté de Dieu ne manquera pas de provision
de Dieu” (James Hudson Taylor).
De quelles aides disposons - nous?
Tout d’abord, nous avons besoin de voir que Dieu a promis de nous
guider dans nos vies.
Regardez et examinez Psaumes 42:8, Ésaïe 58:11, Jean 8: 12. La
promesse de Dieu est la garantie qu’Il nous parlera si nous voulons Le
laisser le faire. En plus, nous avons:
1.- La prière, 1 Jean 5:14
2.- La parole de Dieu, Psaumes 40: 8

68
3.- Le désir de faire comme Jésus, ce qui signifie faire la volonté de
Dieu “de bon cœur”, Ephésiens 6: 6
4.- L’intelligence renouvelée, Romains 12: 1-2
S’il y a un secret, alors il peut être exprimé comme suit:

COMMUNION AVEC DIEU ET OBEISSANCE À DIEU 29

29 First steps for new believers


http://www.dci.org.uk/zipped/firststeps.pdf

69
70
Conclusion

E n guise de conclusion, cette réflexion de Yves Perrier sur l’évan-


gélisation peut être utile aux lecteurs de ce manuel.
L’évangélisation est constituée d’un ensemble de réalités liées les
unes aux autres.
1. Une œuvre divine
Les trois personnes de la Trinité sont nécessairement et étroite-
ment impliquées dans l’évangélisation. Sans Elles, rien ne peut se faire
valablement et durablement lorsqu’il s’agit d’œuvrer pour le salut du
monde. Sans Elles, l’Eglise n’est rien et ne peut rien.
2. Une obéissance inconditionnelle de la part de l’Eglise
L’ordre de mission donné par le Seigneur Jésus-Christ à ses disciples
ne se discute pas. Pour l’Eglise, l’évangélisation n’est pas une question
d’option qu’on peut ou non choisir, mais une question d’obéissance.
3. Une urgence impérative
Le monde est perdu. Seule la proclamation de la Bonne Nouvelle de
Jésus-Christ peut amener l’homme au salut, par le moyen de la repen-
tance et de la foi en son œuvre expiatoire accomplie sur la croix et en
sa résurrection d’entre les morts.
4. Une action décisive
Allez ! La tâche de l’Eglise n’est pas d’essayer d’attirer des personnes
vers elle, mais plutôt d’aller vers tous ceux qui sont perdus pour leur
faire connaître l’Evangile.
5. Une mobilisation générale
L’ampleur de la tâche nécessite que toutes les forces vives de l’Eglise
soient recensées, pour les motiver, les former et les organiser ; et ce,
dans l’intérêt de chacune des communautés et en vue de leur crois-
sance qualitative et quantitative. Les ministères peuvent alors efficace-
ment s’exercer en son sein et dans le monde.

71
6. Une concertation globale
Elle est nécessaire, avec tous les partenaires de l’Evangile, tant sur
le plan local, que sur le plan régional ou national. Les structures ecclé-
siales, et missionnaires existantes (communautés, unions d’églises,
œuvres et missions diverses) sont à même de permettre une vraie
mobilisation dans l’unité (entente fraternelle, respect mutuel, harmo-
nie et paix) que le Saint-Esprit veut donner à l’ensemble du Corps de
Christ. Tous sont au service des uns et des autres.
7. Une stratégie bien définie
Une mise en commun des ressources est indispensable. Pour pou-
voir accomplir cette gigantesque entreprise qu’est l’évangélisation, il
faut que ministères et moyens appropriés soient partagés entre églises,
afin que le témoignage de chaque communauté et de chacun de ses
membres puissent avoir une pleine efficacité.
8. Une organisation concrète
La coordination des efforts sur le terrain, de quelque nature qu’ils
soient, devrait être envisagée lorsqu’il s’agit de l’évangélisation. Au
sein d’une même communauté, tout autant qu’entre les diverses com-
munautés d’une ville ou d’une région, selon le cas.
9. Une vision élargie
Chaque Eglise locale gagne à développer sa vision au delà de son
propre terrain. Il est souhaitable qu’elle s’inscrive dans le développe-
ment d’une inter-assistance nationale, entre églises majeures (plus
fortes) et communautés pionnières (plus faibles). L’Evangile peut ainsi
progresser plus rapidement dans les parties du pays spirituellement
les plus défavorisées.
10. Des actions diversifiées
Réunions de prière et d’intercession, rencontres de réveil et de
consécration, séminaires et ateliers de formation, réunions de témoi-
gnages et de sensibilisation
..., toutes ces actions sont nécessaires pour soutenir efficacement le
travail de l’évangélisation.
Elles aident à défricher le terrain, à bien le préparer et l’ensemencer
et favorisent aussi l’exercice des divers ministères d’évangélistes que
Dieu donne à son Eglise. Les réunions d’évangélisation, quelqu’elles
soient, ont alors toute leur raison d’être et portent du fruit à la gloire
de Dieu.30

30 http://www.associationjonas.be/doc/jonas_2003/Jonas_2003_Yves_Perrier_Comment_preparer_
une_rencontre_d_evangelisation.pdf

72