Vous êtes sur la page 1sur 2

Partiel Calculabilité

Ricardo Casillas
M1 LoPhiSc

Ex. 1. Montrer que la fonction Rm :N2 → N telle que Rm(x, y) donne le reste de
la division de x par y, est PR.
Soient x et y ∈ N. On définit la fonction Rm de la manière suivante :
(
r y 6= 0
Rm(x, y) =
0 y=0
où r est le reste de la division de x par y défini par : x = yq + r où q est le quotient et 0 ≤ r <y.

Dém, Soit Rm(x, y) = r.

Rm(0, y) = Z(y)
Rm(s(x), y) = Rm(x, y) + (y >Rm(x, y) + 1)

Rm est défini par cas à partir des fonctions PR : Sg (>), soustraction, somme et Z. Donc Rm
est PR.

1.2. Montrer que la fonction f est PR :


(
1 si y∗z =x
f(x,y,z) =
0 autrement.

f(0,y,z)= eg(0, y)
f(s(0), y, z) = eg(((y*z)+y), s(0))

La fonction f lorsque x = 0, elle donne la valeur de 1 si y est égal à 0 i.e. égal à x. Pour x
= s(x) on prend la composition de la function qui définit l’égalité de la multiplication de y et z
et x lui même. Elle donne 1 si y * z = x, 0 autrement. La fonction f est PR parce qu’elle est
définie par récursion et par des autres fonctions PR comme l’égalité, la multiplication et la somme.

1.3. Le codage h est il injectif sur N ? surjectif ?


Le codage h est injectif sur N mais pas surjectif. Il est injectif parce qu’il permet de coder
n’importe quel suite des entiers. Il n’est pas surjectif parce que le codage n’est pas unique et il
y aura des suites qui ne codent pas aucune suite.

1.4. Montrer que tout ensemble A composé d’un seul élément est PR.
On montre que les singletons sont PR en montrant que leur fonction caractéristique est PR.

1
La fonction (
1 si x = y
eg(x, y) =
0 autrement
est PR. On note la fonction Cn est la fonction constante à n à une variable. Ainsi on a χ{n} =
eg(P r11 , Cn ) ce qui montre que un ensemble A = {n} est PR.

Vous aimerez peut-être aussi