Vous êtes sur la page 1sur 76

La femme peut-elle enseigner dans l’Église

et être pasteure ?

Plusieurs chrétiens sont convaincus que la femme ne peut enseigner ou


prêcher dans l’Église, et encore moins être pasteure.

Nous lisons en effet ceci dans 1 Corinthiens 14.34-35 :

« Que vos femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas
permis d’y parler, mais elles doivent se soumettre, comme le dit aussi la loi. Si
elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leur mari à la
maison, car il est inconvenant pour une femme de parler dans l’Église. »

En parcourant ce passage, il est facile de s’imaginer que la femme n’a pas le


droit d’enseigner ou prêcher dans l’Église, cependant le mot pour « parler »
utilisé en grec est laleo qui n’est jamais utilisé dans la parole de Dieu pour
signifier « prêcher » ou « enseigner », selon le pasteur Dionato Anzalone ;
laleo veut simplement dire « parler », et dans le contexte du verset dans 1
Corinthiens, cela prend sens. En effet, le verset 33, juste avant, on lit : « car
Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix ».

Paul ne dit pas que la femme n’a pas le droit de prêcher dans l’Église, mais
n’a pas le droit de parler dans l’Église.

Ces femmes juives, à l’époque de Paul, n’avaient pas la même éducation que
les hommes et ne comprenant pas tout ce qui était prêché, certaines
interrogeaient leur mari durant l’enseignement dans l’Église, ce qui provoquait
des désordres ; c’est pour cela que Paul dit : « Si elles veulent s’instruire sur
quelque chose, qu’elles interrogent leur mari à la maison, car il est
inconvenant pour une femme de parler dans l’Église ».

Un autre passage important de la Bible dans 1 Timothée 2.11-12, dit :

« Que la femme s’instruise paisiblement, dans une entière soumission. Je ne


lui permets pas d’enseigner et de dominer sur l’homme, mais je lui demande
de garder une attitude paisible. »

Littéralement, lorsque Paul dit « Je ne lui permets pas d’enseigner et de


dominer sur l’homme », le mot utilisé pour « homme » est « mari ». Il parle
donc de la femme par rapport à son mari et non de la gent féminine face à la
masculine. Les versions de la Bible Martin et Ostervald utilisent d’ailleurs bien
le mot « mari ». Il s’agit donc d’une recommandation dans le sein du couple et
non de l’Église. La femme ne peut dominer sur son mari mais peut être placée
hiérarchiquement au-dessus d’un autre homme.
Deux versets pour finir :

« Le Seigneur dit une parole, Et les messagères de bonnes nouvelles sont une
grande armée. » (Psaume 68.11)

« Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ ; vous tous, qui avez
été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il
n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous
êtes un en Jésus-Christ. » (Galates 3.26-28)

source : L’observateur Chrétien

Partager cet article

 Partager

Sur le même thème
L'Apôtre Paul était-il pour ou contre le ministère de la femme ?Dans "Chroniques"
Le coup de gueule d'Olivier Moulin / Le retour des vrais mecs !Dans "Chroniques"
Gilles Boucomont / Comment nous bénissons les homosexuels !Dans "Chroniques"

 bible
 dieu
 dominer
 eglise
 enseigner
 femme
 homme
 jésus
 mari
 pasteur

170 Comments on La femme peut-elle enseigner dans l’Église et être pasteure ?

1. Catherine Bunel //  29 avril 2017 à 13 h 20 min //  Réponse

Ce matin nous avons eu notre réunion de femmes et une petite sœur de


Paris était venue nous apporter la Parole , c’était vraiment édifiant et
excellent , et je me disais comment peut on dire que les femmes ne
peuvent enseigner , et je tombe sur cette article et bien je suis super

contente   . Bon combien de commentaires 

o Shor L. //  5 mai 2017 à 3 h 43 min  //

@Catherine
«Comment peut on dire que les femmes ne peuvent enseigner»
…………….
«On» c’est qui stp ?

o Shor L. //  9 mai 2017 à 23 h 07 min //

Puisque tu ne réponds pas à la question, j’y souscris par moi


même, le «on» c’est l’apôtre Paul qui dit dans l’une de ses
lettres :

1 Timothée 2:12 Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de


prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le
silence.

Perso, je ne mets pas en doute la parole d’un apôtre, car je ne


saurais être plus grand que l’apôtre en son enseignement surtout
quand partout ailleurs, ce qu’il dit est valide.
Certains ont la suffisance et l’impudence de le faire, mais je ne le
ferai pas car un seul pourrait invalider un apôtre, c’est Christ mais
il ne le fera pas car l’apôtre est comme sa bouche et sa plume, de
sorte qu’aucun homme ne peut invalider l’apôtre de Christ car
l’apôtre est le plus haut degré d’autorité donné parmi les hommes
dans l’Église.
Je ne parle pas des faux apôtres bien entendu, ceux là sont des
menteurs…Je parle bien entendu des véritables apôtres de Christ
et Christ veille à l’enseignement des apôtres car c’est lui même
qui les enseigne. Le peuple ne sait pas c’est quoi un apôtre et sa
communion avec le Christ.

Catherine, un véritable apôtre de Christ ne peut invalider Paul, il


ne peut que le valider car celui que Dieu envoie, il ne lui donne
pas l’Esprit avec mesure, et celui qui se déclarerait apôtre ou
prophète ou docteur ou évangéliste, ou pasteur ou inspiré(e) ou
chrétien et qui invalide l’écrit de l’apôtre Paul ne parle pas selon
Dieu, il parle selon l’esprit du mensonge et de l’erreur et il devra
aussi en rendre compte à Dieu.

Certains ont encore l’inintelligence de dire que Paul est un


homme et qu’il est susceptible d’erreurs et que le Seigneur n’a
jamais dit cela lui même, mais on a vite oublié la communion du
Seigneur avec son apôtre, et eux aussi quand ils infirment l’apôtre
Paul, ils sont bien des hommes et des femmes…
Sont-ils eux même inspirés(es) pour dire que la Parole de l’apôtre
n’est pas de Dieu, le Seigneur leur a t-il dit et confirmé que l’écrit
de l’apôtre Paul n’est pas de lui ?

En effet pour dire que Paul est dans l’erreur, il faut tenir pour vrai
que celui qui dit que Paul se trompe, soit dans la vérité de Christ.
Qui vais je croire Paul ou les autres ?
Je sais au moins une chose, qui est Paul !
Mais celui qui vient et qui infirme Paul, qui est-il devant Dieu, ses
pensées sont-elles épurées devant Christ, cette personne a t-elle
reçu la Révélation venant de Christ lui même ?
Donc j’invaliderai tous ceux qui iront contre la parole de Christ
inscrite dans l’Évangile.

Catherine soit donc à l’écoute du Seigneur Jésus-Christ, Fils du


Dieu Très-Haut.

Bien à toi !

o Catherine Bunel //  10 mai 2017 à 12 h 08 min //

Alors Shor je n’ai pas répondu pour la simple raison que je ne suis
pas allée sur le forum hier soir donc je n’ai pas encore vu ton com
. Pour le « on  » ce n’est pas de l’apôtre Paul dont je parle car je
sais qu’il a dit ce qu’il a dit car il y avait besoin à cette époque à
Corinthe , je parle de ceux qui se servent de ce seul et unique
verset pour le dire . Tu sais on ne sera jamais d’accord là dessus ,
j’ai vu des femmes enseigner d’une manière et d’une
connaissance à ne pas douter . J’ai vu des conversions sincères ,
qui sont encore très solides aujourd’hui , donc voilà le Seigneur
me dit « regardes les fruits  » je les regarde et je les vois car ja
vois des femmes pleines d’amour de sagesse de tempérance etc ,
etc … et c’est pour moi ce qui compte . Jamais je ne me diviserai
avec le corps de Christ par rapport à ce sujet , par contre , car ce
n’est pas ce que le Seigneur attend de moi , sois béni

o Shor L. //  11 mai 2017 à 19 h 22 min //

@Catherine Bunel // 10 mai 2017 à 12 h 08 min //


………………….
J’ai dis cela par rapport à ma réponse depuis le 5.
Pourquoi dire que nous ne serons jamais en phase sur l’Écriture
tandis que Christ nous pousse tous les jours à sa connaissance
parfaite?
Un temps tu fus de confession catholique et aujourd’hui tu es
venu à la connaissance de Christ dans une vision différente,
pourquoi te cloitrer dans l’ignorance ?
La parole qui nous sépare aujourd’hui n’est ni de toi, ni de moi,
elle est du Seigneur, même si tu ne la tient pas d’être du Seigneur
ou même si tu l’invalides pour aujourd’hui.

Cependant si tu dis que le mari doit aimer sa femme, tu es obligé


de valider la soumission de la femme à son époux !
Pourquoi valides tu la soumission de l’épouse aujourd’hui vis à vis
de son mari et en quoi consiste pour toi cette soumission ?

Bien à toi !

2. Isaïe // 29 avril 2017 à 14 h 05 min  // Réponse

Je suis content de voir ce sujet.


Je dois dire que beaucoup d’hommes qui sont pasteurs ou que l’on dit
comme tels, sont totalement incapable de sonder les textes bibliques
avec un minimum de précisions. En plus les textes bibliques sont à lire
en fonction de l’époque, du cadre social et historique où ils furent
rédigés.
Maintenant, il est aussi vrai que trop de termes vernaculaires sont
utilisés alors qu’en français il y a suffisamment de termes pour réaliser
des traductions assez littérales.
Pour beaucoup de pasteurs évangéliques, surtout pentecôtistes, ils
feraient mieux de relire attentivement le cas de Priscille et Aquila. Paul
lorsqu’il parle de la personne exerçant un ministère, il met Priscille en
avant et son mari après mais lorsqu’il parle du couple, il met le mari en
avant conformément au système de politesse de l’époque.
Maintenant, si la femme n’a pas le droit d’enseigner, suite à un appel du
Seigneur, étant donné que Dieu ne change pas, il ne devrait pas y avoir
de prophétesses dans l’Ancien Testament, c’est même une opposition
flagrante de voir une femme juge et prophétesse dans le livre des juges.
Ainsi si on se base sur la mauvaise traduction du verset de l’épitre aux
éphésiens que vous donnez, les femmes ne devraient émettre aucun
don spirituel. Pourtant, dans l’épitre aux Galates, il n’y a aucune
différence devant Dieu entre les hommes et les femmes.
J’ai vu des femmes qui enseignent infiniment mieux que beaucoup
d’hommes qui se disent pasteurs.

o Berry //  30 avril 2017 à 7 h 31 min  //

Non cherchons pas à faire un evangile à nos manière Paul inspirer


du saint esprit n’est bien explicite, autrement il est simple de
faire dire à la sainte bible ce que l’on veut. Mais toute fois ces
choses là doivent arriver pour que s’accomplisse la parole de Dieu
doctrines de Demons beaucoup ce détourneront de la vérité pour
s’attacher à des doctrines de Demons à bon entendeur Salut bien
cher frère et sœur

o Shor L. //  5 mai 2017 à 3 h 44 min  //


Je suis heureux de ne pas être sage comme vous Isaïe car j’aurai
aussi pris votre folie.

o Isaïe // 5 mai 2017 à 12 h 25 min  //

Shor L.
Il est vrai que de vouloir s’instruire de manière correcte dans
l’Ecriture, cela est, pour vous, de la folie. Pourtant, c’est ce que
veut le Seigneur. Je sais que j’ai été dirigé et corrigé lors de
certaines études par le Seigneur. Maintenant, lisez bien Osée 4.6,
lisez bien Actes 17.10 et suivants, voyez aussi Actes 26.24,
Lorsqu’on lit bien 2 Rois 9.11-13, on peut nettement bien
considérer que les prophètes n’étaient pas vraiment bien
considérés dans le royaume du nord.
Maintenant, je ne me considère pas comme sage mais
simplement comme quelqu’un qui essaye de comprendre les
Ecriture dans leur contexte social et historique et qui ne met pas
toute sa confiance dans les traductions.
Ainsi il y aura toujours de grandes divergences entre vous, ceux
comme vous qui ne veulent voir dans les traductions qu’une
œuvre parfaite. et moi.

o Shor L. //  9 mai 2017 à 22 h 39 min //

@Isaïe
Pour beaucoup de pasteurs évangéliques, surtout pentecôtistes, ils
feraient mieux de relire attentivement le cas de Priscille et Aquila. Paul
lorsqu’il parle de la personne exerçant un ministère, il met Priscille en
avant et son mari après mais lorsqu’il parle du couple, il met le mari en
avant conformément au système de politesse de l’époque.
…………………….
Vérifions cette allégations pour voir si elle est vraie !
Il est écrit :

• Actes 18:2 Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont,


récemment arrivé d’Italie avec sa femme Priscille, parce que Claude
avait ordonné à tous les Juifs de sortir de Rome. Il se lia avec
eux ;
• Actes 18:18 Paul resta encore assez longtemps à Corinthe. Ensuite
il prit congé des frères, et s’embarqua pour la Syrie, avec Priscille
et Aquilas, après s’être fait raser la tête à Cenchrées, car il avait
fait un vœu.
• Actes 18:26 Il se mit à parler librement dans la synagogue.
Aquilas et Priscille, l’ayant entendu, le prirent avec eux, et lui
exposèrent plus exactement la voie de Dieu.
• 1 Corinthiens 16:19 Les Eglises d’Asie vous saluent. Aquilas et
Priscille, avec l’Eglise qui est dans leur maison, vous saluent
beaucoup dans le Seigneur.
• Romains 16:3 Saluez Prisca et Aquilas, mes compagnons d’œuvre en
Jésus-Christ,
• 2 Timothée 4:19 Salue Prisca et Aquilas, et la famille
d’Onésiphore.

Il y a trois fois en Ac.18:18, Ro.16:3, 2Tim.4:19 ou Priscille/Prisca


est citée avant Aquilas.
Pour dire qu’ils s’embarquaient ailleurs avec Paul et pour recevoir
les salutations.
Où se définit dans ces versets l’exercice d’un quelconque
ministère de Priscille ?
Nul part !
Pure allégation donc que votre réflexion.

Les autres fois Aquilas est cité avant Priscille, c’est lors de la
présentation du couple, lors de l’envoie des salutations du couple
à l’Église, lors des précisions portées à Apollos.
On voit plus Aquilas en tête dans le couple quand il s’agit
d’envoyer des salutations à l’Église et d’éclairer plus précisément
un disciple de Christ.

On voit même le contraire de vos allégations.


Mais tout cela est-il suffisant pour conclure que… ?
Non !

Cependant les textes ne confirment pas vos allégations !

CQFD

Bien à vous !

o Isaïe // 10 mai 2017 à 8 h 05 min  //

Shor L.
Vous devriez vous instruire sur les us et coutumes de ce temps.
Paul n’y déroge en rien. Maintenant, que pensez-vous de Lydie la
marchande de pourpre qui tenait une Eglise dans sa maison? Elle
était lettrée et commerçante, surement très riche et bien
instruite. Je sais qu’au début, les croyants étaient réunis chez
des particuliers riches et instruits qui étaient élevé au rang
d’ancien et même d’enseignants quant il n’y avait pas de
docteurs. En fait ce qui troublait les autorités était le fait que les
chrétiens n’avaient pas d’édifices religieux comme les juifs et les
païens, c’est pour cela qu’il y eut très vite des persécutions à leur
égard.

o Shor L. //  10 mai 2017 à 12 h 54 min //


@Isaïe
https://actualitechretienne.wordpress.com/2017/04/29/la-femme-
peut-elle-enseigner-dans-leglise-et-etre-pasteure/#comment-
280541

3. Stéph // 29 avril 2017 à 18 h 05 min  // Réponse

Tout ça, juste pour témoigner de vous même QUE VOUS N’ÊTES PAS
CONNUS DE DIEU.
1 Corinthiens 14:38

o Isaïe // 29 avril 2017 à 18 h 39 min  //

Steph
A qui écrivez-vous? Si c’est à mon sujet, faites bien attention, ne
vous prenez pas pour juge car notre Seigneur est, lui-même le
juge pat excellence.
C’est étrange car depuis que j’ai cette approche que la femme, si
elle a été appelée par Dieu, si elle s’est bien instruite, j’ai reçu de
sa part d’autres enseignements qui sont magnifiques.

o TrolleyBus // 29 avril 2017 à 20 h 46 min  //

Et si c’est au sujet de quelqu’un d’autre, il faut qu’il fasse bien


attention aussi ou on s’en fou du coup ?

o Shor L. //  16 mai 2017 à 15 h 55 min //

@Isaïe // 29 avril 2017 à 18 h 39 min //


Steph
A qui écrivez-vous? Si c’est à mon sujet, faites bien attention, ne vous
prenez pas pour juge car notre Seigneur est, lui-même le juge pat
excellence.
…………………………………….
Faisons un petit point de tous vos jugements sur cet article
uniquement.
Que doit-on en conclure par rapport à votre exhortation
concernant Steph ?

► Jugement des pasteurs, des pasteurs évangéliques et


pentecôtistes
♦ Isaïe // 29 avril 2017 à 14 h 05 min //
1) Je dois dire que beaucoup d’hommes qui sont pasteurs ou que l’on
dit comme tels, sont totalement incapable de sonder les textes
bibliques avec un minimum de précisions.

2) J’ai vu des femmes qui enseignent infiniment mieux que beaucoup


d’hommes qui se disent pasteurs.

3) Pour beaucoup de pasteurs évangéliques, surtout pentecôtistes, ils


feraient mieux de relire attentivement le cas de Priscille et Aquila.

♦ Isaïe // 29 avril 2017 à 19 h 15 min //


Je sais que beaucoup de pasteurs évangéliques, notamment les
pasteurs pentecôtistes, ne veukent ou ne peuvent pas réaliser cette
forme d’étude; Au vu de ce que vous écrivez, il semblerait que vous
soyez nettement de ceux-là.

♦ Isaïe // 1 mai 2017 à 10 h 33 min //


La plupart de ceux qui ont le titre de pasteur n’ont jamais chassé un
seul démon.

♦ Isaïe // 30 avril 2017 à 14 h 36 min //


Ainsi pasteur est un ministère mais ceux que l’on nomme du titre
pompeux de pasteurs ne sont que des dirigeants désignés ou imposé
par des hommes qui n’ont aucunement le ministère de pasteur

♦ Isaïe // 5 mai 2017 à 11 h 00 min //


Maintenant, pour les anciens, iles étaient élus par l’assemblée et non
désignés parr un monsieur le pasteur.

♦ Isaïe // 6 mai 2017 à 12 h 29 min //


C’est donc ainsi qu’il n’y a pas de pasteurs, il n’y a pas d’exorcistes, il
n’y a aucun don spirituels, il n’y a pas de ministères.

♦ Isaïe // 11 mai 2017 à 16 h 58 min //


Maintenant, je sais que beaucoup de ceux à qui l’on donne le titre de
pasteur ne sont que des aveugles qui sont très jaloux des autres.

♦ Isaïe // 13 mai 2017 à 18 h 56 min //


Il en est de même pour certaines prédicatrices qui fournissent un
enseignement nettement supérieur à la pluopart des « pasteurs » que
je connaisse.

♦ Isaïe // 13 mai 2017 à 10 h 40 min //


Les Eglises évangéliques actuelles semblent se rapprocher des Eglises
du VIIIe siècle: Un seul homme à la tête de l’assemblée locale
paraissant avoir toute autorité sur elle mais ne manifestant ni dons ni
ministère

♦ Isaïe // 14 mai 2017 à 20 h 08 min //


Toutefois, il serait plus qu’utile, voire même indispensable que si les
hommes veulent instruire leur épouse, qu’ils s’instruisent eux-mêmes
de manière plus évidente que les pseudo pasteurs qui disent enseigner
avec des prédications, des exhortations mais pas avec de véritables
enseignements.
Il n’est pas normal que les études bibliques soient les mêmes dix ans
après la venue du « pasteur » qui n’a aucune formation théologique et
qui ne supporte pas une remontrance.

♦ Isaïe // 15 mai 2017 à 13 h 37 min // Ainsi, les enseignements


évangéliques et surtout pentecôtistes sont bien périmés si on regarde
les textes.

► Jugement sur Shor L.


♦ Isaïe // 10 mai 2017 à 8 h 05 min //
Vous devriez vous instruire sur les us et coutumes de ce temps.

♦ Isaïe // 15 mai 2017 à 13 h 04 min //


En fait, le texte pour lequel vous débattez avec beaucoup de
maladresses et d’erreurs ne concerne que le mari et son épouse mais
en aucun cas la femme et les autres hommes. Ainsi les prédicateurs qui
font un amalgame dans tous les sens sont profondément dans l’erreur.

♦ Isaïe // 14 mai 2017 à 13 h 46 min //


Maintenant, si vous ne faites qu’imposer vos raisonnements et
convictions, cela prouve que vous êtes un faux docteur.
Pour ma part, étant corrigé par des hommes connaissant bien
l’Ecriture, ayant soit un doctorat soit une maitrise, je pense que vos
assertions sont tout à fait à côté de la plaques.

♦ Isaïe // 14 mai 2017 à 14 h 02 min //


Pour vos affirmations, vous ne vous basez que sur un seul verset pris
hors du contexte social et historique. Ainsi votre assertion est
totalement fausse.

♦ Isaïe // 14 mai 2017 à 13 h 49 min //


Donc vos assertions sont totalement erronées.

♦ Isaïe // 15 mai 2017 à 13 h 18 min //


shor l dit beaucoup de choses aberrantes sans contrôle exégétique de
ce qu’il avance.

► Jugement sur Pulsar


Isaïe // 29 avril 2017 à 19 h 15 min //
Pulsar
Je vois que vous avez un piètre opinion des femmes.

► Jugement sur les hommes


♦ Isaïe // 30 avril 2017 à 19 h 34 min //
J’ai trop entendu des prédications nulles de la part d’hommes ignares.

♦ Isaïe // 1 mai 2017 à 10 h 22 min //


Ceux qui s’appuient sur un seul verset, pris hors de son contextes
social et historique sont dans une totale erreur. En fait, ils feraient
mieux d’étudier leur Bible complètement et pas seulement d’en
apprendre les versets et les mots, dans quel cas, ils ne deviennent que
des pharisiens ignares et destructeurs.

♦ Isaïe // 14 mai 2017 à 14 h 02 min //


@Shor L.

Maintenant, montrez moi, dans les Eglises combien d’hommes sont
aptes à enseigner leur épouse et leur foyer? je connais beaucoup de
gens, beaucoup de couples et je puis dire qu’il y a bien plus de femmes
qui étudient la Bible que d’hommes.

A vous de vous juger maintenant !

Bien à vous.

o Isaïe // 17 mai 2017 à 10 h 23 min  //

Shor L.
Je vois que vous avez collectionné mes avis sur ceux que l’on
nomme pasteur. Je sais bien que nul homme n’est parfait,
qu’aucun ne sait tout et ne peut tout. Mais l’organisation de
l’Eglise des temps apostoliques était autre et bien plus
fraternelle, même s’il y avait des problèmes que Paul ne tarda pas
à dénoncer.
Ainsi l’Eglise apostolique était dirigée par des anciens, bien
lettrés qui étaient élus par l’assemblée.
Dans les actes des Apôtres, nous voyons au chapitre 20 que Paul
convoque les anciens. Là il les nomme surveillants (ou épiscopes
ou évêques selon les versions). Dans 1 Corinthiens Il demande
aux femmes de ne pas bavarder (mais il n’interdit nullement de
pratiquer un don spirituel (prophétie, parole de connaissance). A
cette époque, les Eglises étaient surtout composée de juifs, de
prosélytes et de craignants Dieu. Au début du deuxième siècle,
Ignace d’Antioche décrète que l’Eglise locale soit dirigée que par
un seul homme qu’il désigne sous le terme d’épiscope (traduit par
évêque). Là commence l’Église pyramidale. mais il est
vraisemblable que cette position ait débuté vers la fin du premier
siècle. mais dès les début de cette manière de voir, il y eut des
oppositions entre les anciens et les épiscopes, les confesseurs
(pasteurs) et les épiscopes, sans compter des oppositions entre
les épiscopes.
A l’heure actuelle, les anciens ne sont plus désignés par l’Eglise
mais par celui que nous nommons « pasteur ». Le pasteur a été
formé dans des écoles, pour la plupart du temps mais aussi sur le
tas. Bien souvent, le pasteur ne connaît rien aux problèmes
spirituels et a très peu de formation biblique. Il est,
malheureusement inapte à l’aide spirituelle et n’a pas le temps de
compléter son instruction. En fait, il est comme le président de la
République: SEUL. Mais ce n’est pas ce qui est écrit puisque le
Seigneur a donné à l’Eglise des dons et des ministères. Lisez bien
Romains ch.12 et vous verrez qu’il y avait plusieurs ministères
dans cette Eglise.
J’ai bien connu certains pasteurs qui enseignaient à l’école
biblique des ADD. Mais lorsque j’ai parlé de cure d’âme pour une
personne, j’ai eu droit à un rire mais aucune action d’aide
spirituelle. Cet homme savait très bien prêcher, gérer une Eglise,
fournir certains enseignements mais ne pas accomplir un réel
travail pastoral. par contre, de cela je lui en sais vraiment gré, il
conduisait les gens à s’instruire dans les Ecritures s’ils le
désiraient.

o Shor L. //  18 mai 2017 à 16 h 08 min //

@Isaïe // 17 mai 2017 à 10 h 23 min // Je vois que vous avez


collectionné mes avis sur ceux que l’on nomme pasteur. 
………..
Collectionner !!!??? depuis quand on collectionne la chair et ce
qui est sans valeur ?
Je n’ai fait qu’une énumération rapide pour vous, en vue de vous
permettre de vous juger vous même par rapport à vos propos
concernant Steph.

@Je sais bien que nul homme n’est parfait, qu’aucun ne sait tout et ne
peut tout.
………………
Dans ce cas commencez par vous juger vous même et non autrui,
selon qu’il est écrit :

Matthieu 7:3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton
frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?
4 Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille
de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ?
5 Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu
verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.

Bien à vous !

o Isaïe // 18 mai 2017 à 19 h 48 min  //

Shor L.
@Isaïe // 17 mai 2017 à 10 h 23 min // Je vois que vous avez
collectionné mes avis sur ceux que l’on nomme pasteur.
………..
Collectionner !!!??? depuis quand on collectionne la chair et ce
qui est sans valeur ?
Je n’ai fait qu’une énumération rapide pour vous, en vue de vous
permettre de vous juger vous même par rapport à vos propos
concernant Steph.
@Je sais bien que nul homme n’est parfait, qu’aucun ne sait tout
et ne peut tout.
C’est étrange mais vous ne comprenez pas que l’Eglise des temps
apostoliques avait une toute autre organisation que l’Eglise
actuelle. En fait vous n’êtes qu’un pharisien de bas étage. Il n’y a
pas que la Bible à lire pour connaître ce qui se passait et
comment vivait l’Eglise apostolique. N’oubliez pas que ceux qui
traduisent la Bible on fait des études bien plus poussées que moi
sur la Bible, son histoire, les continuateurs.
Si vous estimez chrétien, vous devriez faire les mêmes œuvres
que le Seigneur.

o Shor L. //  19 mai 2017 à 1 h 28 min //

@Isaïe // 18 mai 2017 à 19 h 48 min //:  En fait vous n’êtes qu’un


pharisien de bas étage.
………….
Oh que voilà la belle et sainte injure chrétienne des chrétiens
bienveillants et aimants le Seigneur et leur prochain. Le beau
«Raca» du chrétien moderne.

Bien à vous !

o Isaïe // 19 mai 2017 à 9 h 22 min  //

Shor L. Je n’injure personne mais vu vos termes, je ne fais que


vous répondre de manière civiliséé. sur ce, salut sans même une
poignée de main.

o Shor L. //  19 mai 2017 à 13 h 10 min //

@Isaïe // 19 mai 2017 à 9 h 22 min //


……………..
Me traiter de pharisien de bas étage c’est une injure, vous aurez
pu me bénir, mais vous avez préféré l’injure sacrée du chrétien
très spirituel, qui ne se mêle pas à la racaille religieuse, le
fameux «Raca» Très Saint du Chrétien moderne, l’insulte Sainte
du Chrétien des derniers jours !

@sur ce, salut sans même une poignée de main.


…………
Jésus n’avait pas peur de toucher les lépreux !

Bien à vous !

4. Pulsar //  29 avril 2017 à 18 h 27 min //  Réponse


Pour ce qui est de Pulsar, il n’a jamais vu d’inconvénient à ce qu’une
femelle: prêchie, prêchât!
En ce qui concerne 1 Corinthiens 14. 34 – 35 et l’explication qui en
suit… C’est tout de même un peu scabreux, (j’ai pas dit Hébreux) et

quelque peu ambiguë, flottant et évasif   Car je suis en droit de


vous dire que si à l’époque, dans l’église, les femmes se taisaient et
bien maintenant: elles ont évoluées: elles causent, elles causent…

Beaucoup, beaucoup et pas que pour dire la messe   par contre:

des messes basses, plus ou moins dirigées… C’est à vous de voir! 

« Paul ne dit pas que la femme n’a pas le droit de prêcher dans l’Église,
mais n’a pas le droit de parler dans l’Église. »? C’est vraiment jouer sur
les mots, ce coup ci: peut être pas en Hébreux

mais bien en Grec 

« Ces femmes juives, à l’époque de Paul, n’avaient pas la même


éducation que les hommes »
« Car il est inconvenant pour une femme de parler dans l’Église ».
C’était pour sur: de la discrimination, voir du racisme dirigé par les
bonhommes à l’encontre des femmes de l’époque bien sur! Mais les
choses ont bien changées, comme disait l’autre d’un ton péremptoire: à
la maison, il n’y en a qu’un qui commande et un ton plus bas: c’est ma

femme! 

« La femme ne peut dominer sur son mari mais peut être placée
hiérarchiquement au-dessus d’un autre homme. » Combien d’hommes
sont autorisés? Car le nombre n’étant pas précisé?

« il n’y a plus ni homme ni femme » Alors pour la progéniture, comment


il faut prévoir? Quoi que avec Christiane Taubirat les choses ont bien
changées aussi!!! Vous croyez pas et la suite assuré avec le « gonze »
Macron.

Conclusion: Alors la femme peu prêcher, mais pas causer dans


l’assemblée, OK! Pour tout
vous dire: « A partir d’aujourd’hui, ce sera comme d’habitude » Et la
femme au foyer, pas dans le foyer c’est trop chaud et sa brûle, pas la

femme: le foyer   Quoi que? Bises ami-amie 

o Pulsar //  29 avril 2017 à 18 h 40 min //

Pardon, pour la progéniture en projet ou pas j’oubliasse de


mentionner, juste pour rappel, et en appel différé pour les
madames trop strictement et pas en string♥ Ouf chaleur!   
c’est pas chrétien ça: le honte!!! 1 Corinthiens 7. 3 « Que le mari
rende à sa femme ce qu’il lui doit, et que la femme agisse de
même envers son mari. 4 La femme n’a pas autorité sur son
propre corps, mais c’est le mari; et pareillement, le mari n’a pas
autorité sur son propre corps, mais c’est la femme. 5 Ne vous
privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour
un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de
peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.… » Et voilà
(le coup) est arrangé, puisque c’est écrit? A moins que les Grecs
nous « fassent » encore un coup de « Trafalgar » en nous
dissuadant: même de ce cadeau de Dieu♥

o Isaïe // 29 avril 2017 à 19 h 15 min  //

Pulsar
Je vois que vous avez un piètre opinion des femmes. Toutefois, il
est nécessaire que vous lisiez un peu mieux les textes tant de
l’Ancien que du Nouveau Testament. Maintenant, vous devriez
savoir que les termes utilisés dans une langue ont parfois plus de
différences que nous le pensons. Aionsi je reproche souvent aux
traducteurs de ne pas varier suffisamment le vocabulaire alors
que notre langue s’y prête volontiers.
En hébreu, il y a au moins trois terme pour désigner l’homme:
Adam; le terrien, l’humain. Ysch, l’homme dans sa prestance,
celui qui a une épouse, celui qui exerce une certaine autorité.
anoch, l’homme dans toute sa faiblesse.
Pour l’étranger, il y a plusieurs termes: le guer; l’étranger qui veut
s’intégrer dans le pays; le zar l’étranger au groupe, au clan – Le
nokery: l’étranger qui, en général, ne plait pas, ne veut pas
s’intégrer.
Dans le Nouveau Testament, il y a plusieurs terme pour désigner
la parole: logos/lego qui signifie parole mais aussi verbe.
Maintenant, il y a rhéma qui signifie plutôt directive. Ainsi, il y a
plusieurs autres termes qui ont un sens parfois plus ou moins
péjoratif. Donc il est indispensable que lorsqu’on veut établir une
doctrine, de comprendre le sens des termes utilisés dans le texte
original et non dans les traductions.
Je sais que beaucoup de pasteurs évangéliques, notamment les
pasteurs pentecôtistes, ne veukent ou ne peuvent pas réaliser
cette forme d’étude; Au vu de ce que vous écrivez, il semblerait
que vous soyez nettement de ceux-là.

o Ἰωάννης ὁ βαπτιστής //  30 avril 2017 à 8 h 55 min  //


Vu que cela relève de la Mythologie, qu’on dise qu’Adam soit le
terreux ou ce qu’on veut, cela ne change rien.

On ne pourra donc rien changer pour autant à une culture plutôt


misogyne d’une époque, issue de vieux Mythes bibliques ou de
« révélations » bien humaines. Certains s’y essayent encore afin
de défendre à tout prix la révélation de la Bible.

On sait juste qu’Eve est condamnée dés le Jardin d’Eden, cela


grâce à un récit misogyne bien ficelé de Scribes juifs qui devaient
déjà savoir que cela traverserait malheureusement l’histoire.

Bien heureusement, il existe des Ethnies où la Femme a toujours


été bien traitée, et cela sans histoire de « révélation »
« prophètes » « apôtres »,..Simplement le bon sens…

Mais c’est bien connu, les vieux écrits religieux finissent par faire
perdre tout bon sens à beaucoup. J’étais de ceux là à une époque.

o Isaïe // 30 avril 2017 à 13 h 21 min  //

Ἰωάννης ὁ βαπτιστής
Adam a été créé à une date assez précise (on ne peut pas dire à
deux ou trois ans prés. Mais le texte hébreu, tout comme celui de
la Septante laissent clairement entendre que des humains
existaient avant lui. Sur ce sujet, je puis dire que la plupart des
versions, tant juive, catholiques que protestantes sont erronées.
Elles partent sur un présupposé qui veut qu’Adam soit le premier
humain (comme son nom le mentionne). Mais la Bible
interlinéaire, la traduction du pentateuque de la Septante et la
version de Bayard montrent nettement que les versions ne sont
pas conformes au texte hébraïque et grec. La version Darby met
un L entre parenthèses devant adam (ou l’homme), montrant par
là qu le terme « homme » ne désigne pas le premier humain.

o Isaïe // 30 avril 2017 à 13 h 28 min  //

Ἰωάννης ὁ βαπτιστής
Le terme ysch désignant l’homme est, au vu de plusieurs
exégètes d’une racine différente que celui d’Hischah. Toutefois, il
y a un mot qui donne la position initiale de la femme par rapport à
l’homme: Kenegedo qui signifie surtout opposition. Ainsi le rôle de
la femme est de s’opposer à l’homme pour l’empêcher de tomber,
entre autres explications. Ischah provenant d’anosch ou Enoch
qui désigne l’homme dans sa faiblesse, donc l’homme faible. Ainsi
Pierre désigne la femme comme un être plus faible que l’homme.
o Pulsar //  30 avril 2017 à 15 h 37 min //

Si vous m’y autorisé Isaïe, permettez à Pulsar de répliquer à votre


jugement: déplacé, fâcheux,
importun, imprévu. inconvenant, inopportun, malencontreux en un
mot comme en sept du chiffre de Dieu♥ Votre réplique est selon
Pulsar: intempestif: comme tempête ou pestifère!!!
Alors j’emprunterai au dramaturge: Sacha Guitry

Monsieur, (Isaïe)

« Je l’ai dit, je le dis, et je le répète: les femmes, je suis


contre… tout contre. Pourquoi: Parce qu’il faut garder ses amis
près de soi et ses ennemis encore plus. Les femmes ont été mes
meilleures ennemies, les plus implacables et les plus adorables.
Je ne peux m’en passer car la femme est une drogue des plus
violentes et des plus coûteuses. Mais elles sont
tellement adorables, charmantes et désirables, du moins celles
qui vous les font regretter après, que l’homme, ce grand enfant
malhabile et faible, je parle pour l’homme en général, il existe
heureusement des exceptions, ne peut être que contre elles,

tout contre elles, et prier le ciel d’y rester toujours.♥ 

« Je vous prie néanmoins de noter que je ne crois pas faire


preuve de bons sens, car celui-ci est proche du sens commun et
que le mot commun m’a toujours laissé un goût désagréable sous
la plume.
En espérant avoir éclairé votre lanterne par mon sens qui n’a
jamais, malheureusement, été le bon avec ces dames. » Sacha

Guitry (Emule de Pulsar) 

o Isaïe // 30 avril 2017 à 19 h 34 min  //

Pulsar
Pour moi, je suis pour ce qui est écrit dans la Bible en tenant
compte des termes utilisés dans la langue d’origine et en tenant
compte du cadre social et historique.
Si cela ne vous plait pas c’est votre problème. Je sais que l’Esprit
Saint donne des ministères et des dons à qui il veut.
J’ai trop entendu des prédications nulles de la part d’hommes
ignares. Maintenant, dites moi ou à nous qui vous relisons
pourquoi n’y a-t-il pas de dons et de ministères dans les églises,
surtout celles de pentecôte.
o Jean Baptiste Ahimsa // 30 avril 2017 à 18 h 33 min  //

C’est vrai Esaie, Adam C’est un peu comme un Postulat biblique


de nos origines, alors que bien sûr quand le récit a été composé,
il y avait déjà des hommes sur terre depuis des dizaines de
milliers d’années. Je pense que des Scribes juifs ont illustré nos
origines à partir d’un exemple donc, parce qu’à l’époque on n’avait
bien sûr pas les connaissances ni les découvertes au sujet de nos
origines, ce qui est établi aujourd’hui.

o Shor L. //  5 mai 2017 à 3 h 41 min  //

Il n’y a pas un seul chrétien pour infirmer Isaïe sur sa position


envers Adam ?
Après si je m’introduis ici on va encore trouver que je me la joue
grande !
Bref…

o Isaïe // 5 mai 2017 à 12 h 30 min  //

Shor L.
Il est vrai que pour infirmer ce que je dis au sujet d’Adam, il est
indispensable de pouvoir consulter le texte de base et de bien
relire la Genèse jusqu’au déluge. Il est vrai que les ouvrages que
je me sert sont assez onéreux, il est vrai qu’il est aussi
indispensable de se former pour pouvoir utiliser les dictionnaires
hébreu/français et grec/français. Il est aussi vrai de consulter des
enseignants et des pasteurs pouvant relire ce genre d’études.

o Shor L. //  5 mai 2017 à 21 h 10 min //

@Isaïe
………….
Je ne suis pas contre la recherche, ni contre la quête de la Vérité,
loin de là, il faut rechercher.
Et moi aussi je suis un chercheur de Vérité.

Cependant quand je cherche la Vérité, et si je tombe sur ceci :

• 1 Corinthiens 15:45 C’est pourquoi il est écrit : Le premier


homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un
esprit vivifiant.
• 1 Corinthiens 15:47 Le premier homme, tiré de la terre, est
terrestre ; le second homme est du ciel.

Je valide indubitablement ‘Adam en premier homme, je ne dis pas


c’est pas vrai, avant lui d’autres hommes ont existé.

Bien à vous.

5. Dolo abednego //  29 avril 2017 à 18 h 56 min //  Réponse

Il est normal que ma femme n doit pas precher dans l eglise ne. Ne
prenez pas des versets qui vous aranges puisque la bible est claire que
les femmes se taisent dans l assemblée qu elle ne doit oas dominer sur
l homme(marie ou autre homme)
(

o Rédaction  // 29 avril 2017 à 19 h 07 min  //

La religiosité est tenace !

o Isaïe // 29 avril 2017 à 19 h 28 min  //

Dolo abednego
Vous savez comme moi que Dieu ne Change pas, qu’il est toujours
le même. Alors pourquoi a-t-il établit, dans le livre des juge une
femme qui était non seulement prophétesse mais aussi juge, donc
qui avait autorité sur des hommes.
Hulda la prophétesse (2Rois 22.14) n’avait-elle pas autorité sur
les hommes qui avaient été envoyé ainsi que sur le roi? Timothée
n’a-t-il pas été enseigné par sa grand’mère et sa mère? Les filles
de Philippe ne prophétisaient-elles pas? Priscille qui a instruit
Apollos avait-elle le droit de le faire?
Maintenant, si votre épouse est plus instruite que vous et même
que monsieur le pasteur, elle a le droit d’enseigner. Par contre
elle n’aura pas le droit de diriger l’Eglise. N’oubliez pas que
devant Dieu il n’y a ni hommes ni femmes car tous sont égaux
devant Lui.
Maintenant, si les femmes ne sont là que pour ouvrir leur porte
monnaie, alors elles n’ont rien à faire dans les lieux que vous
appelez églises.

o TrolleyBus // 29 avril 2017 à 20 h 57 min  //


@Dolo

« Que vos femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur


est pas permis d’y parler, mais elles doivent se soumettre, comme
le dit aussi la loi. Si elles veulent s’instruire sur quelque chose,
qu’elles interrogent leur mari à la maison, car il est inconvenant
pour une femme de parler dans l’Église. »

« Que la femme s’instruise paisiblement, dans une entière


soumission. Je ne lui permets pas d’enseigner et de dominer sur
l’homme, mais je lui demande de garder une attitude paisible. »

« Le Seigneur dit une parole, Et les messagères de bonnes


nouvelles sont une grande armée. » (Psaume 68.11)

« Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ ; vous
tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il
n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a
plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. »
(Galates 3.26-28)

A quel moment vous avez l’impression que ce sont des versets qui
sont arrangeant sérieusement ?
Typiquement mon cher Dolo, ce sont des versets qui vous
arrangent vous, car sans seconde lecture de ces versets il est
très facile d’avoir votre avis rétrograde, misogyne et simplet sur
la question.

« Il est normal que ma femme n doit pas precher dans l eglise »
Normale par rapport à quoi ? Normale par rapport a une habitude
vieille de 2000 ans ? Pourquoi cela serait normale ? Votre femme
est moins intelligente que vous ? Moins juste ? Moins proche de
dieu ? Moins fervente ? Moins humble ? Moins d’amour ? Moins de
foi ? Moins de compassion ? Non ? Pourquoi ce serait normale
alors, juste parce que vous avez des plus gros bras ?
Réfléchissez, ça vous changera.

Comme le dit la rédaction, les coutumes sont tenaces, même


quand plus personne ne sait pourquoi elles existent.

o Jean Baptiste Ahimsa // 1 mai 2017 à 8 h 57 min //

Les Us et Coutumes sont les Doudous des Fondamentalistes   


Ils ne peuvent s’en passer au même titre que Mythes, Légendes et
Mensonges bibliques.
On emmène tout ça le Dimanche à l’église et on vit mieux, on dort

mieux,… 

Un genre d’Ersatz à la Réflexion 

6. Esaïe //  29 avril 2017 à 19 h 40 min //  Réponse

Alors vous prenez dès versets qui parles et contredisent votre thèse et
derrière vous prenez des versets qui n’ont rien à voir avec le sujet pour
les mettre au compte de votre thèse, je comprends pas la.
Tout les versets bibliques ne sont point des paraboles.

7. Adamou Ibrahim // 30 avril 2017 à 2 h 01 min //  Réponse

Stp tout est claire dans vos référence biblique mais à cause du fait que
vous cherchez à detourner les âmes faibles d’esprits que vous
reinventez les mots.c’est vous les premiers à l’egaliser les mariages
gays, homosexuels etc. Je voulais juste finir en disant que ni en latin ni
en grec ni en français la femme doit se tenir devant l’Assemblée comme
étant pasteure. Cesser d’attirer la colère de Dieu sur vous

o TrolleyBus // 1 mai 2017 à 7 h 26 min //

Eh ben eh ben ? On a peur pour ses arrières ? On tremble a l’idée


qu’une femme puisse être votre égal ? Allez-y donnez moi une
seule raison qui pourrait pousser dieu a faire une telle distinction
entre l’homme et la femme ? Vous pensée qu’il les a crée moins
intelligentes ? Moins sensibles ? Quoi donc alors ?

« Je voulais juste finir en disant que ni en latin ni en grec ni en


français la femme doit se tenir devant l’Assemblée comme étant
pasteure. » Pour quelle raison ? SI ce n’est parce qu’on vous a
rabaché ça toute votre vie, que vous avez rabaché ça a votre tour
sans jamais essayer de comprendre pourquoi ? Lisez les
évangiles et vous verrez que jamais Jésus n’a été aussi méprisant
que vous avec les femmes, finalement allez savoir… Peut-etre est-
ce vous qui attirez la colère de dieu !

o Isaïe // 1 mai 2017 à 10 h 33 min  //


TrolleyBus
Vous vous êtes donné un pseudonyme plutôt amusant.
Maintenant, il y a une terrible confusion entre le ministère de
pasteur et celui de la fonction de ce même nom.
Le pasteur fut appelé, au deuxième siècle « confesseur ». par
contre, l’assemblée était dirigée et organisée par un homme qui
était désigné sous le terme grec épiscope (évêque). Il y avait les
anciens et tous étaient désignés par l’assemblée locale. Ainsi
celui que l’on nomme pasteur est un épiscope et non pas un
pasteur ayant reçu c ministère de la part du Seigneur. En fait,
pour être pasteur au sens de ministère, il est nécessaire d’avoir
une bonne formation biblique et une bonne connaissance des lois
de la Bible pour aider à faire comprendre le péché, les fautes à la
personne qui a besoin d’aide. Il est aussi nécessaire de connaître
le combat spirituel pour chasser les démons lorsqu’il y en a. La
plupart de ceux qui ont le titre de pasteur n’ont jamais chassé un
seul démon.

8. Yves  // 30 avril 2017 à 11 h 42 min  // Réponse

Poser la question c’est comme se demander si L’Ecriture est encore une


référence pour l’Eglise d’aujourd’hui… A chacun d’y repondre selon sa
foi !

o TrolleyBus // 1 mai 2017 à 7 h 27 min //

Ca devient tout de même problématique quand la foi de certain


aurait tendance a remiser les femmes au placard et a les
considérer comme des sous-êtres…

o Yves  // 1 mai 2017 à 10 h 45 min  //

« Ca devient tout de même problématique quand la foi de certain


aurait tendance a remiser les femmes au placard et a les
considérer comme des sous-êtres… »

@ TrolleyBus

Cà le « deviendrait » en effet… Mais est-ce là, selon vous, ce


qu’enseigne la Bible ?

o TrolleyBus // 1 mai 2017 à 16 h 34 min  //


Il y a une différence entre « ce qu’enseigne la bible » et « A
chacun d’y répondre selon sa foi  »
Et il suffit de lire les commentaires pour se rendre compte que la
foi de certains y répond d’une façon assez méprisante.
Donc le fait qu’on interprète comme on veut est problématique
oui.

9. Gamele //  30 avril 2017 à 12 h 54 min //  Réponse

Continuer a vous fouttre de Dieu seulement vous pensé pouvoir modifié


la parole de Dieu, mais c’est une comédie vous êtes des humains et
vous n’êtes pas capable de manipuler Dieu donc ressaisissez vous avant
qu’il ne sois trop tard pour vous

o Catherine Bunel //  30 avril 2017 à 13 h 26 min //

A propos de quoi ??

o TrolleyBus // 1 mai 2017 à 7 h 30 min //

Et vous, vous vous croyez capable de quoi ? A part balancer des


menaces en l’air a la place de dieu ? Si votre démarche était
intelligente vis a vis de la bible, vous vous abstiendriez de faire ce
genre de commentaire, dieu seul sait si et quand il est trop tard,
et ça ne vous regarde pas.
Continuez donc a battre votre femme au fond de votre grotte,
quand vous aurez deux minutes pour réfléchir demandez vous si
jésus les considérait aussi mal que vous, les femmes.

o Jean Baptiste Ahimsa // 1 mai 2017 à 8 h 35 min //

Il ne doit pas savoir lui même exactement 

10. SamuelB // 30 avril 2017 à 13 h 05 min  // Réponse

Article controverse et juste là pour justifier des dérives!!! Basta! Je ne


le lis même plus, le titre suffit à lui-même! Et puis à quoi bon répondre,
certains n’en feront, de toutes façons, qu’à leurs tête!
Je l’ai déjà dit, les femmes peuvent apporter beaucoup dans l’église
(diaconesse, prophétesse, monitrices, responsables « école du
dimanche », louange, musicienne, choriste, responsable louange,
etc…). Il ne s’agit pas de les enfermer dans la cave!!!!!! Mais, mai 68 est
passé par là et apparemment, il s’est également infiltré au sein même
de l’église! Mais la Parole, elle, elle ne change pas et elle n’a pas
connue l’ombre d’une variation depuis mai 68!!! Le passage biblique où
est cité « l’évêque » (ou le pasteur, le berger), dans la version Second
s’adresse bien et UNIQUEMENT à l’homme (« mari d’une seule
femme »), idem pour le terme « d’ancien ». C’est pourtant clair!!! A bon
entendeur…

o Isaïe // 30 avril 2017 à 14 h 36 min  //

SamuelB
Le terme traduit par ministère est le même que celui traduit ou du
moins transcrit par diacre. Ainsi pasteur est un ministère mais
ceux que l’on nomme du titre pompeux de pasteurs ne sont que
des dirigeants désignés ou imposé par des hommes qui n’ont
aucunement le ministère de pasteur qui, lui est un ministère de
soins et d’enseignements. Ainsi, je puis dire que si vous relisez
attentivement la parabole du bon samaritain dans l’évangile de
Luc, vous voyez que le samaritain a amené dans l’hôtellerie le
blessé pour qu’il y soit soigné. Mais que symbolise l’hôtellerie?
Elle symbolise l’Eglise locale! Mais là, il y a vraiment peu de
monde apte à soigner une âme, s’il y a une personne. Cette
personne sera, le plus souvent méprisée, montrée de l’index par
le pseudo pasteur et ses acolytes qui sont d’une inaptitude,
fréquemment flagrante à exercer ce genre de soins. Maintenant,
n’oubliez pas que pour Dieu il n’y a ni hommes ni femmes et que
tous son égaux (épitre au Galates.). Si Dieu ne change pas,
pourquoi y aurait-il des profetesses dans l’Ancien Testament et
pas dans le Nouveau? En fait, les prédicateurs ne sont pas des
pasteurs et ne savent pas, ne veulent pas soigner les âmes. Cela
je l’ai vu trop souvent. De plus ils s’érigent souvent comme
enseignant mais n’ont pas une formation suffisante pour cette
activité dans l’Eglise. Relisez bien, aussi, le chapitre 12 de l’Epitre
aux Romains et vous verrez qu’à la tête de l’Eglise, il y avait
plusieurs ministères. Pourquoi n’en est-il pas de même
actuellement? Pourquoi est-ce que les anciens ne sont pas élus
par l’Eglise? Pourquoi ne voyons-nous pas de véritables
ministères ni de dons spirituels dans les Eglises?
Avant de prendre une position sans véritables études, essayez
donc de répondreà mes questions!!!

o Yves  // 30 avril 2017 à 16 h 39 min  //

@ SamuelB
Bien d’accord avec vous, la Bible est limpide sur ce sujet, aller
au-delà selon l’esprit du temps revient à en renier l’inspiration, ce
qui semble hélas le cas de Paul Ohlott lui-même sur cette
question. Mais l’amitié fraternelle qu’on a pour lui n’est pas une
bonne raison pour l’en approuver, au contraire !

o SamuelB // 30 avril 2017 à 17 h 12 min  //

@Isaïe

ah mais tout à fait d’accord avec la pluralité de ministères, aucun


soucis avec ça: pasteurs, anciens, diacres (ou diaconesses),
docteurs (docteur de la Parole, ça existe), évangélistes,
prophètes, missionnaires,… Vous remarquerez que pasteur,
ancien ou diacre, ont chacun un passage biblique bien précis qui
explique ce que doivent être l’un et l’autre dans leurs charge.
Cependant, je suis contre le fait qu’une ou plusieurs femme(s)
puissent obtenir la charge de pasteur ou d’ancien! Ces deux
ministères impliquant une notion claire de « dirigeants » donc de
prise d’autorité. Un ou plusieurs pasteur(s), entourés d’un ou
plusieurs anciens, qui forment le Conseil de l’église, et bien, une
femme n’a rien à y faire, c’est tout!!! Maintenant je ne suis pas
totalement contre à ce qu’une femme intervienne de temps en
temps dans l’église, si celle-ci a reçu une pensée de la part du
Seigneur, qui serions-nous pour l’empêcher de parler. Donc ok, si
une sœur en Christ devait intervenir pour une exhortation, la
lecture d’un passage biblique (y compris avec explication comme
une prêche), une parole de connaissance, alors pourquoi pas… A
une époque (et surtout au sein des ADD), on a trop « enfermer »
ces dames, jusqu’au point de les frustrer peut-être! Ce qui n’est
pas bien! Par exemple: les femmes ne pouvaient pas servir la
Sainte-Cène, ne pouvaient pas intervenir dans la gestion de
l’ASBL (comptable, trésorier, réviseur des comptes…).
Maintenant, tout cela leurs est possible, y compris de diriger une
équipe de louange, de diriger les groupes d’enfants et de
jeunesse, de gérer l’équipe sociale de l’église et de participer plus
à la vie de l’église. De nos jours, on est peut-être tombé dans
l’extrémité inverse (comme dans le monde quoi, où la femme,
longtemps méprisée, à fini par prendre le pouvoir et ce, même sur
l’homme). Donc, en ce qui me concerne, pasteurs et anciens, je
pense que pour une raison simple d’autorité (autorité de l’homme
sur la femme voulue par Dieu et ce, depuis le début), cela n’est
pas permis aux dames. Pour tout le reste, elle ont le droit
d’exister et d’être source de bénédiction, tout autant que les
hommes!

o Jean Baptiste Ahimsa // 1 mai 2017 à 8 h 42 min //


L’Obscurantisme religieux et ses visées d’asservissement

diverses, préfère toujours les temps passés c’est bien connu 

Maintenant que je me souviens sur les plannings, dans pas mal


d’églises, les Femmes sont juste bonnes pour faire le Ménage des
locaux (lointains souvenirs….) et la Bouffe lors des réunions et

autres joyeusetés spirituelles 


Là il y a avait moins de problèmes de passages bibliques pour ces
tâches là….

11. Libertad //  30 avril 2017 à 18 h 27 min //  Réponse

Pour ma part je ne veux plus polémiquer sur ce sujet.Je laisse à mon


Père céleste le soin de rétablir ses filles et de les placer dans son Corps
là où il veut car c est Lui l Architecte.Et je crois qu’ il y aura de grosses
surprises.Jesus à déjà révélé le coeur du Père et s il a accepté Marie a
ses pieds en tant que disciple au lieu de la renvoyer à ses casseroles c
était dans un but bien précis.Un disciple engendre d autres disciples .

o Isaïe // 1 mai 2017 à 10 h 22 min  //

Libertad
Pour ma part je ne veux plus polémiquer sur ce sujet.Je laisse à
mon Père céleste le soin de rétablir ses filles et de les placer
dans son Corps là où il veut car c est Lui l Architecte.Et je crois
qu’ il y aura de grosses surprises.Jesus à déjà révélé le coeur du
Père et s il a accepté Marie a ses pieds en tant que disciple au
lieu de la renvoyer à ses casseroles c était dans un but bien
précis.Un disciple engendre d autres disciples .

Pour ma part, je ne suis pas féministe à tous crins. Toutefois,


c’est le Seigneur qui donne ministères et dons à qui il veut, quand
il veut et où il veut.
Ceux qui s’appuient sur un seul verset, pris hors de son contextes
social et historique sont dans une totale erreur. En fait, ils
feraient mieux d’étudier leur Bible complètement et pas
seulement d’en apprendre les versets et les mots, dans quel cas,
ils ne deviennent que des pharisiens ignares et destructeurs.

o Shor L. //  5 mai 2017 à 3 h 49 min  //


@Isaïe // 1 mai 2017 à 10 h 22 min //
…………..
Vous n’êtes pas qu’un peu arrogant !

o Isaïe // 5 mai 2017 à 11 h 00 min  //

Shor L.
Pour l’arrogance, ce n’est pas impossible. mais je n’ignore pas
que la femme a été créée aussi pour s’opposer à l’homme. C’est
un des sens principaux du terme kenegédo. Avec la venue du
Christ, pour ceux et celles qui se repentent, l’héritage spirituel
est annulé. Maintenant, je n’oublie pas que devant Dieu les
inégalités sociales sont annulées puisque tous sont pareils
devant Lui. Maintenant, que ce soit les dons et les ministères
réels, ce n’est que Dieu qui peut les donner. Ainsi, si une femme
peut être prophétesse, pourquoi ne serait-elle pas enseignante?
Je n’oublie pas que dans les premières Eglises, vu que c’était des
juifs, des craignants Dieu, des prosélytes qui connaissaient la loi,
des femmes qui connaissaient aussi la loi, il n’y avait pas de
problèmes sur ce sujet, l’exemple de Priscille et Aquila en sont
des confirmations. Maintenant, pour les anciens, iles étaient élus
par l’assemblée et non désignés parr un monsieur le pasteur. Je
n’oublie pas que celui ou celle qui reçoit le ministère de pasteur
reçoit un service d’aides spirituelle et d’enseignements, il est
autre que celui qui donne l’exhortation et que celui qui coordonne
l’assemblée locale.

o Shor L. //  5 mai 2017 à 21 h 01 min //

@Isaïe
…………..
Il faut comprendre ma manière de procéder.
Je n’invaliderais point un verset de l’Écriture pour lui préférer mon
raisonnement humain.
Si je lis : «je ne permets pas à la femme d’enseigner…»
Je ne dis pas c’est faux, ou cela concernait Paul en son temps, ou
l’affaire était locale, ou culturel ou autre…
Si je n’ai pas compris, je n’invente pas une raison charnelle, je dis
: «Je n’ai pas compris Seigneur, explique moi… et je cherche.»…
Et tant que je n’ai pas compris, tant que la lumière ne vient pas en
moi, esprit, je cherche jusqu’à ce que je trouve, ou plutôt jusqu’à
ce que l’Esprit de Dieu en moi, esprit, reconnaissant ma
préoccupation et sondant ma maturité d’esprit, vient et m’éclaire,
car il voit que je ne cherche pas ce qui me plait mais que je
cherche à connaitre Sa Volonté ou la Volonté du Père et du Fils.
Mais ce qui est écrit est écrit, je n’invalide absolument rien.
Concernant le «’ezer kenegdo», cette expression est bien plus
profonde que l’enseignement que vous en portez…
Quand ‘Adam vit ‘Ishshah pour la première fois il ne s’est pas
écrié : Enfin voici le «’ezer kenegdo» !
Il a dit bien autre chose et l’être qui lui fut présenté par Dieu fut
appelé par lui : ‘Ishshah, Femme, c’est à dire celle qui est tirée de
l’Homme.
Si j’appelle la Femme, ‘Ishshah c’est parce que le mot ‘Adam veut
dire homme en traduction littérale, mais le nom du premier
homme est bien ‘Adam et je l’appelle ainsi pour la différencier de
Eve qui est la femme post péché, car c’est sous ce nom que Adam
l’appelle en souvenir de ce qu’elle fut avant le Péché, c’est à dire
la mère de tous les vivants.

Je ne vais pas entrer dans le détail, mais ‘Ishshah est le moyen


donné à ‘Adam afin de produire le «’Ezer Kenegdo».
Je n’en dirai pas plus…c’est aussi à chacun de réfléchir et de
trouver.
Car j’ai aussi observé que celui qui vient et qui dit, n’est pas plus
reçu.

Bien à vous !

12. lafosse // 30 avril 2017 à 19 h 11 min  // Réponse

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui croiront (femmes


comprises) a moins qu’elles soient exclues du salut en JC.
Mr Ibrahim si il ne faut pas faire d’amalgame entre les musulmans
islamistes et les autres quoique ayant un penchant pour eux pour la
plus part d’entre eux ,ne faites pas d’amalgame entre les chrétiens et
ceux christianisés de force par l’empereur Constantin dans tout l’empire
Romain.Donc parlons que de la France ou il y a quand même 63%
d’incroyant ou certains gouvernements ont la vision de tout légaliser y
compris le mariage pour tous alors que la bible condamne ces choses
là. C’est écrit que dans les temps de la fin ,le mal sera appelé bien et le
bien sera appelé mal aux yeux de ceux qui veulent la réalité de leurs
désirs .
Maintenant la femme peut être pasteure si Dieu l’appelle a prêcher le
salut en Jésus, celui qui est sorti de Dieu,qui était dans le sein du
Père.Jésus n’est pas le fils biologique de Dieu avec Marie comme un
homme et une femme ordinaire. Dieu a été fait chair c’est lui la Parole
envoyée
Car Dieu était en Christ sur la croix réconciliant le monde avec lui
même.

13. tibosylas  // 30 avril 2017 à 19 h 46 min  // Réponse


Parmi les disciples du Seigneur choisis pour assoir le fondement de
l’église lequel parmi portait un nom féminin ? C’est quoi le problème ?

o Catherine Bunel //  1 mai 2017 à 9 h 02 min  //

Oui mais tous les disciples sont morts depuis longtemps et quand
Jésus dit  » ALLEZ  » il ne dit pas » allez , les hommes , faites
de toutes les nations des disciples  »  » car voici les miracles
qui accompagneront CEUX qui auront cru , pas « les hommes qui
auront crus de même que la prophétie de Joël est clair , « vos fils
et vos filles prophétiseront  » alors ne vous fatiguez pas à me
dire  » oui mes prophétiser ce n’est pas enseigner  » , ce sont
des directions du Seigneur , si le Seigneur mais dans le cœur de
dire à un frère  » tu es à côté de la plaque , tu dois revenir sur le
bon chemin  » , bon j’ai choisi volontairement quelque chose de
simple , n’est pas une forme d’autorité sur l’homme , croyez moi
c’est comme ça qu’il va le prendre et c’est aussi une forme de
court d’enseignement , car ce sont des directions que LE
SEIGNEUR donne

14. tibosylas  // 30 avril 2017 à 19 h 51 min  // Réponse

Je demande une preuve tangible du Seigneur sur le ministère de la


Femme.

o TrolleyBus // 1 mai 2017 à 7 h 33 min //

Un bon coup de pied dans le fondement ça vous irais comme


preuve tangible ?
Peut-etre cela aurait aussi pour effet de vous sortir de votre
léthargie intellectuelle allez-savoir !

La première preuve tangible pour les grenouilles de bénitier ce


serait de relire les évangiles et de se demander a quel moment
Jésus a fourni une preuve tangible que les femmes seraient de
second rang ?

o Isaïe // 1 mai 2017 à 8 h 57 min //

tibosylas
La preuve vous l’avez dans la Bible et surtout dans l’Ancien
Testament: Déborah la prophétesse qui était en même temps juge
en Israël, Hulda la prophétesse qui fit interrogée pour connaître la
volonté de Dieu. Dieu ne change pas donc ce qu’il a fait par le
passé, il le fera aussi dans l’avenir. Maintenant, relisez bien
l’épitre aux galates 3.28. Relisez bien les Actes des Apôtres au
sujet de Priscille et Aquila. vous verrez que lorsque Paul met le
nom de Priscille avant celui de son mari, c’est le ministère de la
femme qui est exposé. La politesse de l’époque voulait que l’on
mette toujours le nom de l’époux avant celui de sa femme.
Maintenant, Dieu donne les ministères et les dons à qui et quand
il veut. Ainsi si Dieu donne la parole de connaissance à la femme,
c’est elle qui doit la dire sans l’entrave d’un pseudo pasteur ou de
son mari. Sur un autre point, je suis d’accord avec ce que dit Paul
Ohlott pour la référence qu’il donne. Maintenant, en ce qui
concerne 1 Tim.2.12, il est nécessaire de connaître le cadre et
l’historique des conditions où cela a été écrit, sans cela il y a un
non sens avec l’e cas de Priscille et Aquila. Ainsi, à l’époque où
cela a été écrit, de nombreuses femmes venaient de milieux
païens et ne connaissaient pas les lois et enseignement de
l’Ancien Testament. Ainsi il faut réfléchir à deux fois avant de
lancer une doctrine. Combien de fois ,’ai entendu des femmes
prêcher, et même enseigner. Combien leur instruction biblique a
été puissante de par leurs paroles. Mais combien de « pasteurs »
j’ai entendu donner des prédications insipides, qu’elles
démontraient leur terrible manque de connaissances. Ainsi j’ai
bien entendu un prédicateur africain qui confondait astronomie et
astrologie. Des femmes bien plus instruites que lui étaient
obligées de se taire.

o Colombe // 1 mai 2017 à 15 h 03 min  //

tibosylas // 30 avril 2017 à 19 h 51 min /

Je demande une preuve tangible du Seigneur sur le ministère de


la Femme.

******Les Assemblées de Dieu des États-Unis et bien d’autres


dénominations nées des Réveils de la Pentecôte ont ouvert la
porte au ministère féminin bien avant que ce sujet ne devienne
polémique. De même, lors de l’expansion missionnaire historique
du XIX e siècle, les deux tiers des missionnaires étaient des
femmes. Le mouvement des femmes qui luttèrent pour le droit de
vote prit naissance dans le mouvement de Réveil conduit par
Charles Finney et d’autres qui furent aussi des avocats de
l’abolition de l’esclavage. Par contre, ceux qui confondaient la
culture biblique et son message étaient voués à accepter
l’esclavage et rejeter le ministère féminin, Mais pour des croyants
qui sont attachés à la Bible, de simples précédents historiques ne
suffisent pas pour régler une telle question ; la réponse doit être
fondée sur les Écritures.
http://www.enseignemoi.com/page/texte/paul-etait-il-pour-ou-
contre-le-ministere-de-la-femme-17278.html

o Shor L. //  5 mai 2017 à 4 h 00 min  //

@TrolleyBus // 1 mai 2017 à 7 h 33 min //


Un bon coup de pied dans le fondement ça vous irais comme preuve
tangible ?
……………..
Ce n’est pas parce que vous l’auriez expérimenté en votre
fondement qu’il faille penser que tous le mériterais comme vous !

La première preuve tangible pour les grenouilles de bénitier ce serait


de relire les évangiles et de se demander a quel moment Jésus a fourni
une preuve tangible que les femmes seraient de second rang ?
…………………..
Et peut-être que votre lecture nous renseignera sur le moment où
Jésus nomma une femme apôtre.

o TrolleyBus // 8 mai 2017 à 9 h 07 min //

@Shor.L
J’avais besoin d’un truc bien tangible, remplacez le par ce que
vous souhaitez si vous préférez.

Vous soutenez donc que tant que Jesus ne l’a pas fait, nous ne
pouvons pas le faire ? Moi je soutiens que tant qu’il n’a jamais dit
de pas le faire, pourquoi s’en priver. Dans un cas comme dans
l’autre il y a un paquet de choses qu’il n’a pas eu le temps
d’aborder lors de son cours passage. Je vois un tas de raisons
sociétales évidentes a ce qu’il n’y ai pas d’apôtres féminin, qui ne
s’appliquent donc plus nécessairement aujourd’hui, ensuite rien
ne dis que tous les disciples était tous des hommes, et ensuite
dans les évangiles il accorde tout de même pas mal d’attention
aux femmes. Je ne vois donc pas ce qui justifie que les femmes
doivent le boucler aujourd’hui dans les églises.

o Isaïe // 8 mai 2017 à 13 h 29 min  //

TrolleyBus
Il y a une chose que nous devrions changer dans notre manière de
lire: Ainsi apôtre signifie envoyé. Pourquoi n’y aurait-il pas des
femmes qui sont envoyées par le Seigneur? N’oublions pas non
plus qu’apôtre peut être traduit par missionnaire. Alors
commençons à connaître le sens des mots qui sont souvent
transcrits et non traduits, des mots qui sont transcrits à partir du
latin et non du grec comme adorer, parole et non directive pour le
terme rhéma etc.

o Shor L. //  8 mai 2017 à 16 h 03 min //

@TrolleyBus
………………….
Jésus en effet a dit que nous ferions de plus grandes choses que
lui même a faites car il s’en allait au Père mais ces choses
doivent elles être anti christ ?
Et je crois que c’est ici la Sagesse car quel ambassadeur de
Christ qui entends Christ agira contre sa Volonté sinon celui qui
est un rebelle.

Si la parole qui a dit : je ne permets pas à la femme d’enseigner… et


toutes les autres semblables n’existaient pas j’aurai pu penser
ainsi : Pas d’ordre c’est permis.
Et même là il faudrait encore discerner, car la Parole en m’interdit
pas plus d’avoir plusieurs femmes mais je ne le fait pas, elle ne
n’interdit pas de me masturber mais je ne le fais pas car éjaculer
en pollution nocturne est déjà souillure et je veux aussi apprendre
la maitrise de mon corps(c’est mon jeûne), elle ne m’interdit pas
de regarder une vidéo porno et me stimulant mais je ne le fais
pas, car ma conscience me le reprocherais, elle ne m’interdit pas
de fantasmer sur la femme jeune femme libre qui veut que je la
regarde en admirant ses superbes sculptures corporelles mais je
ne le fais pas, car je trahirai mon épouse, elle ne m’interdit pas de
fumer des joints, mais je ne le fais pas de crainte que cela
devienne une addiction car la chair est faible, elle ne m’interdit
pas de sodomiser ma femme en mon couple mais je ne le ferai
pas car c’est contre nature et ma conscience ne me l’autorise pas
plus etc etc etc
Cependant la Parole qui a dit : je ne permets pas à la femme
d’enseigner… et toutes les autres semblables existent et je ne
peux l’ignorer.
Que celui qui veut l’ignorer pour sa part et pour sa confusion
l’ignore, me concernant et concernant mon enseignement je ne
puis l’ignorer.
De plus il est dit que le silence de la femme et toute ces choses
c’est un commandement du Seigneur.

Donc on ne peut ignorer ce point, je ne veux point l’ignorer car je


ne suis point non plus un hypocrite.
Quand Christ paraitra, je n’aurai point à rougir devant Lui car je
lèverai la tête quand il me l’ordonnera et je le regardera face à
face sans avoir à rougir de l’avoir trahi.
Non Seigneur que je périsse mais que j’observe ta Parole en mon
cœur et en ma vie dès ce jour et à jamais car je n’ai pas trouvé
plus belle chose en ce Monde que Dieu lui même mon Père, par
son Christ et sa Parole vivante et puissante.
J’aime Dieu, j’aime son Christ, j’aime sa parole et j’aime sa
révélation, je suis jaloux de la Révélation de Christ, vraiment très
jaloux, et je suis avec Dieu et son Christ et sa parole, comme
celui là qui chérit un trésor d’or, de pierres précieuses, comme
celui qui possède tous les biens de la terre et ne veut pas s’en
déposséder et qui meurt sur ce trésor car c’est son trésor.
Pour moi une Parole de Dieu est un trésor a ajouter à mon Trésor,
et ce Trésor là je le défends comme Dieu garde la prunelle de ses
yeux qui est son peuple.
Je suis un chercheur de biens précieux, je ne peux laisser à terre
ce qui est précieux, et même pas une poussière de mon Trésor !

Bien à vous !

15. Colombe // 30 avril 2017 à 21 h 42 min  // Réponse

Seulement trois pour pour !!!!

C’EST REPARTI POUR UN TOUR 

Mes chères sieurs réjouissez vous !!

Si tous ceux qui empêchent les femmes d’accomplir leur ministère pour
Dieu et leur époux n’entrent pas dans le royaume car non régénéré au
niveau du cerveau, et bien nous aurons de la place dans le Royaume de
notre Époux céleste …et ça c’est FRANCHEMENT UNE BONNE
NOUVELLE.

Laissons les zizis se dresser pour dominer sur terre, dans le ciel c’est le
Saint Esprit qui est au dessus de la chair des hommes (et des femmes) ,
ils n’auront pas accès car non régénéré oui je le redis , car toujours
sous le joug de la 1ère alliance .

NON ils n’entreront pas c’est sûr, car ils n’ont pas la mentalité du
Royaume de Yeshoua dans lequel il n’y a plus ni homme ni femme .

Le problème c’est le ZIZI ….ils ne peuvent pas exister sans leur zizi……
Ce sont des misogynes ( complexe de supériorité du mâle…. mal placé )

Je cite :La misogynie, littéralement « haine des femmes », est un trait


de caractère qui se manifeste par un sentiment de mépris ou d’hostilité,
à l’égard des femmes. Bien que la misogynie concerne surtout les
hommes, certaines femmes manifestent également ce trait de
caractère. Il s’agit, comme son équivalent à l’égard des hommes (la
misandrie), d’une forme de sexisme.

LE SEXISME EST UN FRUIT GROSSIER DE LA CHAIR !

o Colombe // 30 avril 2017 à 21 h 43 min  //

zut : mes chères sœurs !!!

o Shor L. //  5 mai 2017 à 4 h 06 min  //

@Colombe // 30 avril 2017 à 21 h 42 min //


………….

Philippiens 4:8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce
qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout
ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est
vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

Peut-être que l’apôtre ne s’adressait-il véritablement qu’à des


frères au travers de son exhortation car après avoir tenté une
lecture de vos propos j’ai constaté que vous étiez véritablement
aux antipodes de ce verset.

o Libertad //  2 avril 2018 à 10 h 41 min  //

À Colombe : certains hommes cranent comme vous dîtes à cause


de leur zizi mais nous on a aussi quelque chose qu’ils ont pas pour
allaiter! D ailleurs EL SHADDAI parle du Dieu Tout Puissant mais
aussi du Dieu des Mamelles !C est sous ce Nom que Dieu s est
présenté à Abraham pour l accomplissement de la Promesse!Dieu
a un côté masculin et féminin et Il agit comme Il veut au travers
de ses fils et de ses filles!

o Libertad //  2 avril 2018 à 11 h 04 min  //

Et le Seigneur va se servir de nous ses filles pour nourrir son


peuple car beaucoup d hommes sont assis dans la chaire de
Moïse et le Seigneur nous a mis en garde par rapport à eux!

16. Seullavéritécompte //  1 mai 2017 à 0 h 41 min  // Réponse


Incroyable de lire de tel chose. Comment transformer la parole de DIEU
ni vue ni connu et tout le monde dit (amen).
Ce que dit ce frère, sait que la femme, n’a pas le droit d’enseigner son
mari seulement. En d’autres thermes : Si la femme enseigne dans une
assemblée, son mari ne peut pas faire parti de cet même assemblée, ou
seulement y venir. Il désuni donc, ce que DIEU a uni.
Comment peut on accuser Paul de sexiste, lui qui animé par le SAINT
ESPRIT ?! … Car il n’y a pas que la femme qui n’a pas le droit
d’enseigner, mais aussi les hommes qui ne sont pas oint par le
SEIGNEUR ! ici donc, le mot sexiste n’a plus aucun sens, et vous juge.
La parole de Paul est clair ! la femme ne doit pas prendre autorité sur
l’homme (point final) .. seul l’orgueil vous empêche de comprendre cela.
Ou alors, citer moi une seul femme qui enseigne dans une assemblée

dans la bible. 
La femme n’a seulement pas le droit d’enseigner, le reste elle le peut
(évangéliser, exhorter, aimer, reprendre un frère ou une sœur dans
l’erreur, apprendre a ces enfants qui est Jésus, être soumise a son mari
(et pas esclave) ect …

o Rédaction  // 1 mai 2017 à 6 h 08 min //

Il est question de bavardages et non d’enseignement des femmes


non instruites de l’epoque. Les femmes instruites peuvent
enseigner sans pb.

o TrolleyBus // 1 mai 2017 à 7 h 39 min //

Ahahahahahaahah
« Comment transformer la parole de DIEU ni vue ni connu »

Il semblerait que votre femme devrait tout de même vous


enseigner un peu d’orthographe. Cela posé, vous ne manquez pas
d’air d’accuser les autre de bidouiller la parole de dieu alors que
vous en tirez des idées alambiquées au possible :
 » Si la femme enseigne dans une assemblée, son mari ne peut
pas faire parti de cet même assemblée, ou seulement y venir. Il
désuni donc, ce que DIEU a uni. »
Sérieusement ? C’est aussi ridicule que de penser qu’en bouffant
une pomme vous désunissez la peau, les pépins et la queue du
reste de la pomme.

Reflechissez tranquilement, seule la vérité compte, ou bien


seules les coutumes archaïques sans fondement compte ?
o Daniel PIGNARD // 1 mai 2017 à 8 h 49 min //

Sur le bavardage des femmes :


https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/01/30/leglise-
catholique-sinterroge-devons-nous-nous-inspirer-des-
evangeliques/#comment-250685

o Catherine Bunel //  1 mai 2017 à 9 h 11 min  //

Bien sûr qu’Adam a été formé le premier il fallait bien un brouillon


pour faire le chef d’oeuvre !!!

o Catherine Bunel //  1 mai 2017 à 8 h 55 min  //

Oui la parole de Paul et une seule fois mais Jésus qu’en dit il ???

o Jean Baptiste Ahimsa // 1 mai 2017 à 14 h 26 min  //

Pas grand chose, ça fait deux millénaires qu’il ne dit plus rien…

o Isaïe // 1 mai 2017 à 16 h 38 min  //

Jean Baptiste Ahimsa


Vous dites que cela fait deux mille ans que le Seigneur ne parle
plus!!! moi je puis vois dire qu’à plusieurs reprises il m’a parlé. Je
ne vous dirai pas toutes les circonstance mais une des première
fois, ce fut pour me désigner celle qui sera mon épouse.

o Jean Baptiste Ahimsa // 1 mai 2017 à 14 h 27 min  //

Oui interrogeons Dieu pour avoir son avis, patience pour la

réponse……… 

o Colombe // 1 mai 2017 à 14 h 58 min  //

Seullavéritécompte // 1 mai 2017 à 0 h 41 min //


vous dites : citer moi une seul femme qui enseigne dans une

assemblée dans la bible. 

******Les Assemblées de Dieu des États-Unis et bien d’autres


dénominations nées des Réveils de la Pentecôte ont ouvert la
porte au ministère féminin bien avant que ce sujet ne devienne
polémique. De même, lors de l’expansion missionnaire historique
du XIX e siècle, les deux tiers des missionnaires étaient des
femmes. Le mouvement des femmes qui luttèrent pour le droit de
vote prit naissance dans le mouvement de Réveil conduit par
Charles Finney et d’autres qui furent aussi des avocats de
l’abolition de l’esclavage. Par contre, ceux qui confondaient la
culture biblique et son message étaient voués à accepter
l’esclavage et rejeter le ministère féminin, Mais pour des croyants
qui sont attachés à la Bible, de simples précédents historiques ne
suffisent pas pour régler une telle question ; la réponse doit être
fondée sur les Écritures.

http://www.enseignemoi.com/page/texte/paul-etait-il-pour-ou-
contre-le-ministere-de-la-femme-17278.html

En dépit de la prééminence des hommes dans l’ancienne société


juive, Dieu n’en a pas moins appelé parfois des femmes à des
positions de leadership. Quand Josias eut besoin d’entendre la
Parole de Dieu, il envoya le sacrificateur Hilqiya et d’autres vers
une femme qui était de toute évidence une référence prophétique
de son temps, à savoir la prophétesse Houlda

Dans ce temps-là, Débora, prophétesse, femme de Lappidoth,


était juge en Israël.

DES FEMMES AVEC LES DISCIPLES DE JESUS


Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village,
prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. 2
Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été
guéries d’esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala,
de laquelle étaient sortis sept démons

Comme si cela ne suffisait pas, il a permis à une femme qui


voulait entendre son enseignement de s’asseoir à ses pieds (Luc
10 : 39), position habituellement réservée aux disciples mâles.
Marie qui avait choisi la meilleure part !!

Joël a explicitement mis l’accent sur le fait que lorsque Dieu


répandrait son Esprit, des femmes comme des hommes
prophétiseraient (Joël 2 : 28-29). La Pentecôte signifiait que tout
le peuple de Dieu était qualifié pour recevoir les dons de son
Esprit (Actes 2 : 17-18), tout comme le salut signifiait que
l’homme et la femme auraient la même relation avec Dieu
(Galates 3 : 28). Les effusions suivantes de l’Esprit ont souvent eu
les mêmes effets.

Paul souligna le ministère d’une femme qui amena sa lettre aux


chrétiens de Rome (Romains 16 : 1-2). Phoebé était une servante
de l’église de Cenchrées. Le terme de « servante » est d’ailleurs
souvent traduit par diaconesse, terme qui peut correspondre à
une responsabilité administrative dans l’Église Primitive.

Si Paul salue deux fois plus d’hommes que de femmes dans


Romains 16, il y souligne le ministère de deux fois plus de
femmes que d’hommes dans cette même liste. Bien sûr, certains
utilisent l’argument qu’il y a bien plus d’hommes appelés à diriger
dans la Bible que de femmes, mais, dans ce passage, la tendance
est inversée.

Paul mentionne aussi deux de ses co-apôtres, Andronicus et


Junias (Romains 16 : 7). Junias est clairement un prénom féminin,
mais certains écrivains le nient en excluant l’idée que Paul ait pu
faire référence à une femme apôtre; Junias serait donc en fait une
contraction du masculin Junianus. Cependant, cette contraction
n’existe pas et a même été récemment écartée comme une
impossibilité grammaticale en latin. Cette suggestion ne repose
pas sur le texte lui-même, mais entièrement sur le présupposé
selon lequel une femme ne saurait être apôtre.

Ailleurs, Paul fait référence au ministère de deux femmes à


Philippes, qui ont pris part, comme tant d’hommes, à son travail
pour l’Évangile dans cette ville (Philippiens 4 : 2-3).

Lisez donc la suite sur le lien !!!!

o TrolleyBus // 1 mai 2017 à 16 h 37 min  //

@Catherine
« Bien sûr qu’Adam a été formé le premier il fallait bien un
brouillon pour faire le chef d’oeuvre !!! »
Excellent ^^

@Jean Baptiste Ahimsa


Peut-être d’ici 2000 ans on aura des news…

o Seullavéritécompte //  2 mai 2017 à 4 h 14 min  //

@TrolleyBusSa : n’est pas moi qui dit que le mari n’a pas le droit
d’assister a l’enseignement de sa femme, mais bien cet
publication ! car elle dit qu’elle seul le mari de la femme est
concerner par le verset de Paul a Timothée ! veuillez comprendre

au moins ce que vous approuvés   mdrr .. Comment pouvez


vous prétendre comprendre la parole de DIEU, vous qui ne
comprenez pas la parole d’un homme ….. Autrement dit (comment
pouvez vous comprendre les choses célestes, vous qui ne
comprenez pas les choses terrestre.) .. M’attaquer sur les fautes
d’orthographe est bien bas venant de vous, .. mais bon je prend,
et je pardonne.
Pour conclure : La femme n’a pas le droit d’enseigner et sait écrit
noir sur blanc …. garder vos fausses doctrines , car les femmes
vertueuses, elles, savent et connaissent la parole de DIEU, et
n’ont pas besoin d’enseignées, mais juste besoin du SEIGNEUR.
DIEU a créé assez d’hommes pour que sa parole soit connu de
tous.
Maintenant je comprend que vous êtes des Ohlottistes, qui lui est
ami avec Oudjibou, qui est ami de Priest et de Benny hinn.
Le SEIGNEUR ne vous a jamais connu. Repentez vous ! car le
Royaume de DIEU est proche mes frères et soeurs.

o Rédaction  // 2 mai 2017 à 8 h 54 min //

Je suis l’ami des pecheurs

o Catherine Bunel //  2 mai 2017 à 11 h 02 min //

Heureusement dis dont , si ce n’est pas le cas pour un pasteur tu

aurais de sacrés problèmes   

o Catherine Bunel //  2 mai 2017 à 11 h 01 min //

Saïd Oudjibou fait un travail remarquable que peut font , c’est un


frère en Christ , perso je lui tire mon chapeau pour le boulot qu’il
fait

o Jean Baptiste // 2 mai 2017 à 6 h 57 min //

« Jean Baptiste Ahimsa


Vous dites que cela fait deux mille ans que le Seigneur ne parle
plus!!! moi je puis vois dire qu’à plusieurs reprises il m’a parlé. Je
ne vous dirai pas toutes les circonstance mais une des première
fois, ce fut pour me désigner celle qui sera mon épouse »
Un phénomène de votre esprit. Si Dieu « parle » à certains,
pourquoi pas à d’autres et quels sont ses mystérieux critères à ce

niveau là ? 

Si vous me répondez qu’il s’agit d’une question de Foi très solide


et de « Puissance de l’Esprit », c’est déjà râpé parce que vos
églises à travers tous les âges prouvent qu’elles sont remplies de
ce type de gens qui n’ont jamais entendu les Vocalises divines…

Des tas de Kamikazes entendent aussi « Dieu » avant de passer


à l’acte..

Preuve que c’est un phénomène pur du Psychisme humain donc et


rien d’autre.
Dieu n’est qu’une Création du Psychisme humain.

o TrolleyBus // 2 mai 2017 à 9 h 14 min //

@Seullavéritécompte

Ooh je sens qu’on va bien s’amuser vous et moi 

Malheureusement pour vous je ne défend pas ce qui est dit dans


cet article, votre paragraphe ne sert donc a rien. Ce ne serait que
de moi, hommes et femmes auraient un rôle parfaitement égal et
ce serait bien plus logique.

« Comment pouvez vous comprendre les choses célestes, vous


qui ne comprenez pas les choses terrestre. »
Allons c’est mauvais comme analyse ça, vous pensez donc que
pour pouvoir réfléchir sur dieu il faut avoir l’omniscience ?

« M’attaquer sur les fautes d’orthographe est bien bas venant de


vous »
Certes, mais en attendant maintenant vous êtes lisible et c’est

tellement plus agréable 

« Car les femmes vertueuses, elles, savent et connaissent la


parole de DIEU, et n’ont pas besoin d’enseignées, mais juste
besoin du SEIGNEUR. »
Ah c’est très pratique ça ! Ça me rappelle un peu « Pas besoin
d’imposer le voile, la femme vertueuse sait qu’elle doit le
porter ».

Le meilleur pour la fin :


« Maintenant je comprend que vous êtes des Ohlottistes, qui lui
est ami avec Oudjibou, qui est ami de Priest et de Benny hinn. »
Si vous saviez mon cher, si vous saviez… C’est d’un comique ! Non
seulement je ne suis pas du tout Ohlottiste, mais en plus si je ne
m’abuse, la rédaction n’est pas non plus du tout Trolleybussiste.
Quand a benny Hinn, vous auriez évoqué Copperfield que cela
aurait eu le même effet.

@Redaction

Selon ce monsieur vous-êtes bien plus que cela 

o Shor L. //  5 mai 2017 à 4 h 11 min  //

@Catherine Bunel // 1 mai 2017 à 9 h 11 min //


Bien sûr qu’Adam a été formé le premier il fallait bien un brouillon pour
faire le chef d’oeuvre !!!
………………
Il est écrit :

1 Corinthiens 11:7 L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il


est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire
de l’homme.

Si Adam était le brouillon, la femme n’aurait pas été sa gloire.

o Catherine Bunel //  5 mai 2017 à 12 h 47 min //

oh , Shor un peu d’humour c’était pour rire     , quoi que


….

o Shor L. //  5 mai 2017 à 21 h 06 min //

Je sais Catherine on peut faire un peu d’humour, mais certains


prennent pour monnaie comptant ce que tu as dis et ils croient
que c’est cela la réalité.

Je dis donc : Si l’homme est le brouillon et la femme le chef


d’œuvre, alors Christ est une femme.

Bien à toi !

o Shor L. //  5 mai 2017 à 4 h 13 min  //

@Catherine Bunel // 1 mai 2017 à 8 h 55 min //


Oui la parole de Paul et une seule fois mais Jésus qu’en dit il ???
……………..
Jésus dit la même chose que Paul…
Et pourquoi devrais je plus croire en ta parole qu’en celle de Paul
stp ?

o Catherine Bunel //  5 mai 2017 à 12 h 49 min //

Et , je n’ai pas dit et moi qu’est ce que j’en dit , mais et Jésus
qu’est ce qu’il en dit ??

o Shor L. //  5 mai 2017 à 21 h 04 min //

Et qu’est ce qu’il en dit Chère Catherine ?

o Catherine Bunel //  6 mai 2017 à 7 h 53 min  //

il ne dit à aucun moment que la femme ne peut enseigner , il


s’entoure de femmes et choisi des femmes pour aller avertir des

hommes qu’il était bien ressuscité 

o Libertad //  6 mai 2017 à 11 h 02 min //

Oui Jésus a rétabli la femme  tellement méprisée par les


religieux de son temps et du 21 éme siècle.Rien de nouveau sous
le soleil

o Shor L. //  6 mai 2017 à 12 h 41 min //

@il ne dit à aucun moment que la femme ne peut enseigner ,


……………
Dit il lui même qu’elle peut enseigner ?
(Dans ce cas porte moi le verset où il l’ordonne)

@  il s’entoure de femmes et choisi des femmes pour aller avertir des

hommes qu’il était bien ressuscité 


…………….
Dit il par là : Allez leur enseigner, que je suis ressuscité ?

♦ Que dis tu de cela ?


Un professeur de Maths est en plein cours et enseigne les règles
de la factorisation à sa classe.
Catherine avec ses amies sont autour du Principal du Collège
pour une petite mise et point et le Principal lui demande avec son
amie Évelyne, le chef de classe, d’aller avertir le professeur de
Math qu’il est bien arrivé.
► Dois je comprendre par là que le Principal demande à Catherine
et à Évelyne d’aller enseigner le professeur de Maths ?

o Catherine Bunel //  7 mai 2017 à 19 h 18 min //

Sauf que Jésus n’a rien à voir avec un simple professeur de math
et s’il choisi les femmes pour avertir les frères c’est qu’il leur
donne une place importante

o Shor L. //  7 mai 2017 à 20 h 57 min //

Jésus dans l’histoire est le Principal du Collège pas le prof de


Maths et Satan n’est pas non plus un oiseau mais Jésus dit bien
«les oiseaux vinrent, et la mangèrent.»

o Shor L. //  6 mai 2017 à 12 h 43 min //

Correction : …petite mise au point…

o Isaïe // 6 mai 2017 à 12 h 53 min  //

Catherine Bunel
Vpous savez que je ne nie nulle part que la femme puisse
enseigner. Ainsi, j’ai entendu des prédications, des exhortations
et des enseignement que pratiquement aucun de ceux que l’on
nomme pasteur dans les assemblées de pentecôte n’auraient pu
fournir. Maintenant, les pentecôtistes ne font qu’une lecture à
plat de la Bible mais ils ne savent pas lire et chercher le contexte
social et historique. Combien savent que les culte dans les
Eglises des temps apostoliques se pratiquaient au cours d’un
repas? Combien savent ou admettent qu’il n’y avait aucun
instrument de musique lors des cultes? Combien savent qu’il a
fallu attendre le début du quatrième siècle pour voir des édifices
chrétiens? Combien savent que les cultes se pratiquaient dans
des domiciles de personnages influents?
Combien de fois ais-je entendu que le lieu de réunions était un
temple alors que le temple du Saint Esprit et donc de Dieu est le
corps de l’être humain.
Si vous le voulez, je pourrai vous donner les références de
quelques livres sérieux qui en résument bien d’autres. Mais ils ne
sont pas évangéliques.

o Catherine Bunel //  7 mai 2017 à 19 h 20 min //

Isaïe je pense que tous ceux qui sont chrétiens nés de nouveau
savent que le temple de Dieu c’est nous toutes les pierres
vivantes réunis pour former ce temple

o Isaïe // 8 mai 2017 à 8 h 14 min //

Catherine Bunel
Merci pour votre message. La seule chose que je dis est que c’est
Dieu qui décide qui fait quoi et nons les hommes qui, du fait de
leurs ignorances, du fait de leur incapacité à bien étudier les
Ecritures (pas tous heureusement) font des doctrines qui
empêchent parfois le Seigneur d’agir. Ainsi nous voyons peu de
manifestations comme nous pouvons le lire dans le Nouveau
Testament. Je vous indique ces ouvrages, même si vous ne le
demandez pas:
Les premiers bâtisseurs de l’Eglise de Marie-Françoise Baslez, Ed.
Fayard.
Dieu sans religion – Les origines laïques du christianisme de
François Vouga, H. Hofer, et A. Jantet – éditions Labor et Fidès.
Que notre Seigneur vous bénisse abondamment.

o Catherine Bunel //  8 mai 2017 à 13 h 02 min //

Vous n’avez pas trod sur ce sujet , Isaïe

o Shor L. //  8 mai 2017 à 16 h 05 min //

@Isaïe : Ce n’est point la multitude de nos connaissances qui


sauve mais bien notre amour à faire la Volonté de Dieu même si
nous ne connaissons de sa part qu’un unique commandement : tu
aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme
et de toute ta pensée.

o Isaïe // 9 mai 2017 à 13 h 25 min  //


Shor L.
Vous jugez beaucoup mais faites attention à vous. Maintenant, la
multitude de mes connaissances ne provient pas vraiment de moi
mais d’orientations que j’ai reçu du seigneur pour la plupart. Donc
comme je viens de vous le dire, faites attention à vous.

o Esaïe //  11 mai 2017 à 15 h 01 min //

Franchement vous défendez l’indéfendable en défendant le


ministère féminin.
Le verset est la, une femme ne peut enseigné la parole ou alors
dites que Paul n’était pas inspiré de l’esprit de DIEU au moment
où il écrivait ceci.

o Shor L. //  11 mai 2017 à 22 h 28 min //

@Isaïe // 9 mai 2017 à 13 h 25 min //


……………
Et faire attention à quoi Isaïe ? Vous êtes un «imprécatomane»
maintenant ?
Faîtes moi peur au moins parce que là je rigole carrément !

17. Daniel PIGNARD // 1 mai 2017 à 8 h 47 min //  Réponse

L’écriture ne peut être plus claire :


https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/01/30/leglise-catholique-
sinterroge-devons-nous-nous-inspirer-des-evangeliques/#comment-
250542

Tout cela se paiera :


https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/01/30/leglise-catholique-
sinterroge-devons-nous-nous-inspirer-des-evangeliques/#comment-
250622

Ne savait-on pas traduire la bible avant 1870 ?


https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/01/30/leglise-catholique-
sinterroge-devons-nous-nous-inspirer-des-evangeliques/#comment-
250679

o Isaïe // 1 mai 2017 à 10 h 16 min  //

Daniel PIGNARD
Il est vrai que le texte que vous citez et bien écrit mais je puis
vous dire qu’il y a de nombvreux problèmes liés à l’interprétation
évangélique. En effet Timothée a été instruit par sa mère et sa
grand’mère. Priscille a enseigné Apollos. Maintenant, pourquoi il
n’y a pas d’hommes pour instruire les enfants? parmi eux, il y a
beaucoup d’hommes en devenir. Maintenant, si une femme reçoit
une parole de connaissance, elle doit passer par monsieur le
pasteur? Cela est un non sens. Monsieur le pasteur n’est pas un
juge et bien souvent il n’est pas très apte à enseigner.
Maintenant, vous ne voyez vraiment pas l’époque où Paul a écrit
ces lignes donc comme tout bon pentecôtiste ou même
évangélique, vous ne lisez la Bible que sur un plan unique et
absolument pas en relation avec le cadre social et historique.
Mieux vaut une femme bien instruite pour enseigner qu’un homme
prétentieux et ignare qui est appelé pasteur alors qu’il n’a aucune
connaissance concrète de la Bible.

o Robert M. //  1 mai 2017 à 11 h 15 min //

« Que vos femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur


est pas permis d’y parler, mais elles doivent se soumettre, comme
le dit aussi la loi. Si elles veulent s’instruire sur quelque chose,
qu’elles interrogent leur mari à la maison, car il est inconvenant
pour une femme de parler dans l’Église. »

Je n’ai jamais connu d’assemblée ou les femmes ne pouvaient ni


prier ni prophétiser, ni simplement s’exprimer dans des partages
ou des témoignages, de plus étant donné le fait qu’elles sont
majoritaires et des plus fidèles dans l’Eglise de Jésus-Christ celle-
ci serait bien silencieuse si elles s’y taisaient.
C’est pourquoi je ne pense pas que le propos de Paul ici vise « la
femme » en général mais les Corinthiennes adonnées bavardages
intempestifs qui pouvaient troubler la solennité des assemblées,
donc d’une discipline spécifique et temporaire.
Les Epitres aux Corinthiens sont des lettres qui visent surtout a
ramener l’ordre dans une communauté ou régnait des désordres
de toutes sorte, or il est peu probable que celui qui déclare que
« tous peuvent prophétiser tour à tour », encourage tous les
Chrétiens a prier, rendre grâce, faire des suppliques , louer
hautement Dieu , puisse aussi interdire aux femmes de le faire.

Le statut de la femme ne fut jamais celui d’un être inférieur dés la


Création, sa subordination dans la gouvernance que Dieu a établi
dans l’Eglise ne fait pas d’elle quelqu’un d’inferieur à l’homme ,
dans l’ordre hiérarchique le directeur n’est « supérieur » que par
sa fonction mais il est égal a son subordonné dans son humanité,
de même la Parole invite la femme a se soumettre à son mari
mais j’ai beaucoup de mal a imaginer que Celui qui a dit « de
considérer l’autre comme au-dessus de soi » dans le rapport des
uns aux autres le dise « en exceptant les femmes » de cette
posture , comme j’ai du mal a imaginer qu’un homme qui aime sa
femme au point d’être capable de donner sa vie pour elle puisse la
considérer comme inférieure a lui.

o Colombe // 1 mai 2017 à 14 h 38 min  //

Isaïe // 1 mai 2017 à 10 h 16 min //

Je suis complètement d’accord .


Cette semaine je suis allée dans une rencontre où un jeune
pasteur ADD disait des banalités sur la prière. Il n’avait en fait pas
d’autorité dans ce qu’il disait car vu ce qu’il a partagé il est clair
qu’il ne pratiquait pas vraiment la prière d’intercession .

Je n’y suis pas retourné , car il est de notre devoir de ne pas


laisser faire n’importe quoi dans une session….d’autant que
souvent ils invitent leur copain pasteur pour leur donner une
bonne collecte …..qu’ensuite on leur rendra par une nouvelle
invitation ….c’est tout .

Je vous laisse deviner la suite   Bizness bizness !

o Colombe // 1 mai 2017 à 14 h 45 min  //

Daniel PIGNARD // 1 mai 2017 à 8 h 47 min //

Vos arguments sont minables et donc tous ceux qui défendent


cette thèse sont minables et donc toutes les écoles bibliques qui
la défendent sont minables.

.******Où sont les versets de Jésus qui interdisent à la femme


d’enseigner ce que le Seigneur lui a
révélé ?????????????????????????????????????????????????????
?????????????

Moi je retiens que l’Apôtre Paul par ailleurs très intéressant sur
certains sujets , était pharisien et assassin à cause de son
judaïsme récurant …Alors je ne divinise par tous ses écrits!
J’apprends à suivre le positif en accord avec Dieu et Jésus et je
prends des distances avec le côté pharisien de Paul qui lui est de
l’homme naturel et pas de Dieu…..

o Catherine Bunel //  1 mai 2017 à 19 h 06 min //


Colombe , même si je suis de ceux qui disent que Paul n’a pas
enseigné dans tous ces épitres que la femme ne devait pas
enseigner on ne peut pas nier que Paul était un réel serviteur de
Dieu et qu’il a été jusqu’au bout de son chemin . Ce qu’il avait fait
avant c’est comme pour nous le Seigneur l’a effacé dès qu’il lui a
dit oui , perso j’aimerai avoir même un quart de zèle que Paul
avait

o Daniel PIGNARD // 1 mai 2017 à 18 h 09 min  //

A Colombe,
« Alors je ne divinise par tous ses écrits! »

Eh bien vous avez tort : Hé ! Commandement du Seigneur quand


même !
Seriez-vous ce quelqu’un qui croit être prophète ? Eh bien, vous
avez quelque chose à reconnaître pour le prouver.

« Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles


interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une
femme de parler dans l’Église.
Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie? ou est-ce à
vous seuls qu’elle est parvenue?
Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré, qu’il reconnaisse que
ce que je vous écris est un commandement du Seigneur.
Et si quelqu’un l’ignore, qu’il l’ignore. » (1 Cor 14 :35-38)

o Daniel PIGNARD // 1 mai 2017 à 18 h 25 min  //

A Esaïe,
« En effet Timothée a été instruit par sa mère et sa grand’mère.
Priscille a enseigné Apollos »

Timothée a été instruit par sa mère et sa grand mère en dehors


de l’assemblée donc pas de problème.
Priscille n’a pas enseigné Apollos seule, mais l’homme Aquilas et
sa femme Priscille ont enseigné Apollos en le prenant à part
(Donc vous avez omis ce fait).
Paul dit que les femmes doivent se taire dans les assemblées.
Elles peuvent donc parler en dehors des assemblées et remettre
quelqu’un sur la bonne voie.

o Colombe // 1 mai 2017 à 20 h 05 min  //


Catherine Bunel // 1 mai 2017 à 19 h 06 min //

hoooo mais je ne critique pas les belles œuvres de Paul ,


simplement je ne le divinise pas !!!

L’objectivité est une qualité Catherine ….Le fanatisme c’est


l’adulation d’un être humain alors que nous devons glorifier Dieu
quant un être humain arrive à lui obéir et le servir par l’Esprit .

Ne vous méprenez pas j’ai moi aussi du respect pour ce que Paul
a accompli sous l’autorité du Seigneur ….je ne suis certainement
pas digne de délier ses sandales , car moi je n’ai pas été martyre
comme lui l’a été pour son Seigneur ….c’est donc le Seigneur que
je glorifie car c’est bien par la force du Seigneur que Paul a pu
obéir .

o Catherine Bunel //  2 mai 2017 à 8 h 26 min  //

C’est certain que beaucoup de chrétiens mettent en avant les


paroles de Paul en oubliant celles de Christ et c’est dommage

o Colombe // 1 mai 2017 à 20 h 07 min  //

Daniel PIGNARD // 1 mai 2017 à 18 h 09 min //

Je n’ai jamais jamais écris sur ce site que j’étais prophète . Nous
pouvons par l’intercession prophétique recevoir des révélations et
des visions sans être prophète .

o Daniel PIGNARD // 2 mai 2017 à 7 h 15 min //

A Colombe,
Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré nous dit Paul. Donc
vous ne prétendez pas être ni inspirée ni prophète. Alors s’il vous
plait un ton en-dessous puisque vous n’êtes pas inspiré.

o Colombe // 2 mai 2017 à 13 h 12 min  //

Daniel PIGNARD // 2 mai 2017 à 7 h 15 min //

Pourquoi ceux qui sont inspirés sont forcement prophète ????


Désolée mais je suis inspirée et pas prophète , car l’inspiration
vient du Saint Esprit et je l’ai !
Aussi,
Les visions je les ai
Les songes je les ai
Les révélations je les ai
Les paroles de connaissances je les ai
Le don de guerison je l’ai
Le don d’opérer des miracles je l’ai
Le don d’enseigner je l’ai
Le don de délivrance je l’ai
Le don d’intersession prophétique je l’ai

Mais je ne suis pas prophète !!!!!

Vous voulez que je vous dise ce que je n’ai pas ?

LE DON DE ME TAIRE si Dieu ne me le demande pas.

mdr …… SHALOM

C’est comme la pub sur la nouvelle voiture : Je l’ai   mais je

ne suis pas à vendre   mdr

o Daniel PIGNARD // 3 mai 2017 à 8 h 31 min //

A Colombe,
Si vous croyez être inspirée, l’apôtre Paul nous a donné un bon
moyen de le vérifier et ce moyen est :
« Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré, qu’il reconnaisse que
ce que je vous écris est un commandement du Seigneur. »
Paul dit cela en parlant du silence des femmes dans l’assemblée.
Or vous ne reconnaissez pas que le silence des femmes dans
l’assemblée est un commandement du Seigneur. Conclusion :
Vous n’êtes pas inspirée.

o Shor L. //  5 mai 2017 à 3 h 38 min  //

@Daniel PIGNARD // 3 mai 2017 à 8 h 31 min //


A Colombe,
Si vous croyez être inspirée, l’apôtre Paul nous a donné un bon
moyen de le vérifier et ce moyen est :
« Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré, qu’il reconnaisse que
ce que je vous écris est un commandement du Seigneur. »
Paul dit cela en parlant du silence des femmes dans l’assemblée.
Or vous ne reconnaissez pas que le silence des femmes dans
l’assemblée est un commandement du Seigneur. Conclusion :
Vous n’êtes pas inspirée.
……………….
BADABOUM !

18. Daniel PIGNARD // 1 mai 2017 à 8 h 56 min //  Réponse

Le pauvre petit chou va observer attentivement ce que va faire le


Seigneur :
https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/01/30/leglise-catholique-
sinterroge-devons-nous-nous-inspirer-des-evangeliques/#comment-
251011

19. Colombe // 1 mai 2017 à 9 h 57 min //  Réponse

Poussons la réflexion un peu plus loin !!

Les Églises ont souvent des noms différents pour l’autorité spirituelle.
Plusieurs termes sont utilisés dans le Nouveau Testament pour désigner
les responsables d’une Église, et ils sont traduits de façon différente
selon la version de la Bible utilisée :…

Le TERME pouvoir ne peut faire référence à l’action de DIEU, car Dieu


représente une autorité qui se reconnait par ses actes d’amour et de
miracles Il n’est nullement question d’un quelconque pouvoir supérieur
qui s’imposerait comme une réalité dominatrice .

Dieu règne en exerçant une autorité d’amour et de liberté qui affranchie


celui qui l’accepte de sa propre volonté.

La différence entre Autorité et Pouvoir

L’autorité est une valeur reconnue à une personne ou à une entité alors
que le pouvoir est l’effet d’un droit ou de la légitimité exercés sur autrui
avec plus ou moins d’autorité.

Le pouvoir est le droit, la faculté d’agir pour un autre en vertu du


mandat que l’on a reçu.
L’autorité est l’influence ou l’ascendant que l’on exerce (« il a une
grande autorité sur ses élèves »).

Conclusion

Pourquoi Dieu agirait différemment celons que se soit un femme ou un


homme ???
L’ Autorité de Dieu s’exerce par influence sur nos natures pour agir au
travers de nos vies et produire le fruit de l’Esprit envers autrui .
Donc Dieu peut utiliser quiconque se laisse enseigner par Lui
Nous sommes ses témoins hommes et femmes …et donc responsable
de rendre compte de notre Dieu à quiconque nous en demande raison.

Je ne vois pas quelle doctrine d’homme pourrait venir s’interposer à


l’action de Dieu sur une vie, qu’elle soit masculine ou féminine.

Aussi, tout enfant de Dieu (homme femme enfant) converti et baptisé du


St Esprit , peut communiquer par la prière avec Dieu , son Fils et l’Esprit
, et recevoir des révélations et des visons pour comprendre les
écritures et ensuite enseigner ce que Dieu lui a transmis .

o Colombe // 1 mai 2017 à 9 h 59 min //

et je rajoute là encore….. qu’il n’est pas la peine d’espérer


l’enlèvement si ceux qui y aspirent ne sont pas établis dans la
pensée du Royaume de Dieu …..Le regard des responsables
spirituels sur la place de la femme en fait parti !!!

20. Patricia //  1 mai 2017 à 12 h 29 min //  Réponse

Vu ce qu’on enseigne dans les églises, pendant longtemps j’ai cru que la
femme ne pouvait pas enseigner. Mais un jour je suis allée dans un
grand rassemblement de femmes, j’ai entendu des soeurs prêcher, avec
onction, des paroles puissantes, inspirées, combien Dieu m’a parlé à
travers elles. Ça a renversé tout ce que je croyais. Dieu est souverain,
quand on entend Joyce Meyer, Stéphanie Reader, Jane Hansen Hoyt ou
Anne Graham Lot (fille de Billy Graham), qui peut douter du ministère
des femmes. Elles sont de grandes bénédictions pour tous ceux qui les
écoutent.
Il m’est aussi arrivé d’avoir très sommeil le dimanche matin quand des
frères prêchaient, donc oui, il n’y a plus ni homme, ni femme, mais on a
tous l’esprit de Dieu et il utilise qui il veut comme il le veut.

o Daniel PIGNARD // 4 mai 2017 à 17 h 56 min  //

Toute personne est capable de poser une gerbe au pied d’un


monument mais cependant on choisit le plus grand et le plus
important pour le faire. On lui laisse la PRESEANCE.
Pareil pour la place des femmes dans l’assemblée, elles doivent
laisser la préséance à l’homme et surtout qu’elles n’oublient pas
de se taire.
o Libertad //  6 mai 2017 à 22 h 12 min //

Moi de même ; c est l onction qui compte et pas le sexe.Je


préfère une femme avec l onction qu un homme sans et vice versa
bien sûr;ce qui fait la différence c est le Saint Esprit .

o Shor L. //  6 mai 2017 à 22 h 36 min //

@Libertad : Je ne crois toujours pas que l’onction du Saint-Esprit


puisse aller contre les ordres du Seigneur précisés dans la Bible.
Le Seigneur a averti son peuple de la séduction qu’il y aura dans
son troupeau.
C’est à chacun d’avoir les yeux ouverts aussi car celui qui Dieu
agrée est celui qui demeure dans la Volonté de Dieu.

o Libertad //  6 mai 2017 à 22 h 49 min //

Et la volonté de Dieu c est d utiliser ses filles ,de les rétablir face
au machisme ambiant et parfois de les envoyer en mission là où
aucun homme ne voudrait aller.Eh oui quand les hommes sont
sans force Dieu lève des femmes.Toujourds rien de nouveau sous

le soleil!

o Shor L. //  6 mai 2017 à 23 h 39 min //

@Libertad : La Volonté de Dieu se voit à ce qui est écrit et non


point à ce qui n’est pas écrit.
Ne confondez surtout pas votre volonté humaine avec la Volonté
de Dieu car si vous aviez entendu Dieu vous auriez parlé selon
Dieu.
C’est aussi ainsi que l’on reconnait l’esprit de la Vérité de l’esprit
de l’erreur.

Proverbes 29:18 Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans


frein ; Heureux s’il observe la loi !

o Libertad //  7 mai 2017 à 13 h 16 min //

Et Déborah femme d autorité ce n est pas écrit ?Elle jugeait aussi


les hommes.Dieu est le même dans l ancien et le nouveau
testament.Deborah donne des ordres à Barak.Je pense que vous
avez la même Bible que moi.Je le redis :,Dieu utilise ses filles et il
ne va pas changer ses manières de faire pour vous faire plaisir.

o Shor L. //  7 mai 2017 à 15 h 40 min //

@LIbertad
Dieu n’a jamais muselé la femme que je sache, la preuve
beaucoup écrivent sur ce forum, jusqu’à même écrire ce qu’il ne
faut pas écrire.
Donc tous demeurent devant Dieu dans un plein usage de ses
capacités et de ses possibilités avec la particularité aussi que
chacun choisisse de faire la Volonté de Dieu en toute bonne
conscience.

Savoir une chose c’est un point, la mettre en pratique c’est une


autre et c’est ici que se discerne celui qui fait toute la Volonté de
Dieu.

Déborah fut juge en Israël, d’autres furent prophétesse et même


sous le NT on retrouve des prophétesses, qui annoncent les
oracles de Dieu.
Cela est on ne peut plus évident de la part de Dieu et la
prophétesse qui vient afin de porter les oracles de Dieu en 1
Cor.11 doit le faire en conformité aux écrits.

Cependant chacun devrait bien prendre garde aux injonctions du


Seigneur Jésus-Christ par le ministère de l’apôtre, car si une
femme ou un homme se dit inspirés il ne peut pas non plus
mépriser la parole d’un apôtre de Christ, car si les esprits des
prophètes sont soumis aux prophètes les esprits des chrétiens ne
peuvent pas plus invalider par eux même les paroles d’un apôtre
de Christ pour l’Église.

L’homme est le chef de la femme et la parole de Dieu fut adressée


premièrement à l’homme et ce fut l’homme ‘Adam qui nomma
‘Ishshah et c’est par lui que la parole de Dieu lui arriva.
Si la parole de Dieu est arrivé à ‘Ishshah elle fut d’abord annoncée
à ‘Adam et ‘Adam est la tête de ‘Ishshah.
Ce n’est pas le pied qui parle pour la tête mais la tête qui parle
pour le pied et pour tout le corps.
Ne pas comprendre cet ordre c’est être pour soit même un
véritable désordre car même si le pied pourrait parler ce qui ne lui
a pas été donné par Dieu, il se tairait pour laisser parler la tête.
Or l’homme est tête et la femme membre.

CQFD
o Catherine Bunel //  7 mai 2017 à 20 h 08 min //

Oui tout à fait Libertad , il est écrit , » dans ce temps là Déborah
prophétesse femme de Lappidoth était juge en Israël « 

o Shor L. //  7 mai 2017 à 21 h 00 min //

Personne ne met en doute cela Catherine comme je ne met pas


plus en doute que la parole du Seigneur est aussi, «je ne permets
pas à la femme d’enseigner…»

Ma foi ne me permets de mettre en doute ni l’un, ni l’autre, ce qui


n’est pas le cas de tout le monde.

o Libertad //  7 mai 2017 à 13 h 20 min //

Je préfère la révélation à la loi.Tiens le mot Ruwach qui est l

Esprit de Dieu en hébreu est du genre féminin 

o Shor L. //  7 mai 2017 à 15 h 47 min //

@Libertad
Si vous ne comprenez même pas la Loi ce n’est pas la Révélation
que vous comprendrez et si vous n’obéissez pas à la Loi qui se
résume à la règle de l’Amour de Dieu et du Prochain, vous
n’obéirez pas plus à la Révélation, et si vous aviez la Révélation
vous ne parleriez pas bien en dessous des enseignements de la
Loi, et Christ qui est Homme, enfante pourtant de Fils et là où il y
a des femmes et des hommes qui croient en Dieu, on dit qu’ils
sont tous FILS de Dieu par la Foi en Jésus-Christ.

CQFD

o Libertad //  7 mai 2017 à 13 h 23 min //

Vous êtes une mécanique à versets bibliques Bye

o Shor L. //  7 mai 2017 à 15 h 49 min //


@Libertad
…………….
Et vous une mécanique de pensées humaines et de sagesse
humaine ?

o Libertad //  6 mai 2017 à 22 h 53 min //

Et je suis même sûre que s il y a des hommes Il lève aussi des


femmes car le Seigneur nous respecte trop pour nous prendre
pour des bouche trous.

o Shor L. //  7 mai 2017 à 15 h 58 min //

@Libertad : Dieu ne fait acception de personne mais il ne dérogera


pas plus aux règles spirituelles qu’il a lui même établi pour ses
créatures et s’il a dit que l’homme est le chef de la femme il ne
transgressera pas plus sa propre Parole.

o Isaïe // 7 mai 2017 à 18 h 49 min  //

Shor L.
L’épitre aux éphésiens a été écrite vers 60 après Jésus-Christ.
Déjà à cette période de nombreuses femmes illettrées étaient
entrées dans l’Eglise. Le temps où des femmes juives bien
imprégnées de l’enseignement des Ecritures telle Priscille, la
mère et la grand’mère de Timothée était révolu. Maintenant je
sais que Lydie avait ouvert une Eglise chez elle. Reprenez donc
Romain ch.16.1 où nous voyons que Phoebe était diacre (n’oubliez
pas que diacre peut signifier ministère, c’est le même terme).
Comme beaucoup d’évangéliques, vous avez beaucoup à
apprendre.

o Shor L. //  8 mai 2017 à 13 h 31 min //

L’illettrisme n’est pas synonyme d’insoumission à Christ car si


d’aventure ces hommes et ces femmes ne savaient ni lire ni
écrire, ils ou elles savaient parfaitement entendre et comprendre
un enseignement de la bouche d’un ministère de Christ pour avoir
la Foi et être sauvés.
La femme samaritaine n’avait pas besoin de lire ni écrire pour
avoir la foi en Christ, et les hommes tels que Pierre des gens sans
grande instruction non seulement étaient apôtres mais ils
enseignaient d’autres afin qu’ils aient la foi et viennent à Christ.
Donc votre propos n’est pas épurés, ni fondés car la tradition
orale avait une grande importance pour eux à l’époque car les
femmes d’aujourd’hui qui lisent l’Écriture ne sont pas des
illettrées mais elles sont majoritairement des insoumises à 1
Tim.2 11:15.

De plus j’ose vous rappeler que l’appel au service en qualité de


diacre(courir dans les courses) n’ouvrait pas la porte à
l’enseignement puisque les premiers diacres/aides nommés par
les apôtres n’avaient pas vocation d’enseigner la parole mais de
servir au table.
Actes 6 montre bien que les apôtres les avaient appelés au
service de tables afin qu’eux même s’occupent de la parole, de
l’enseignement et soient déchargés des autres tâches.
La femme diaconesse pouvait aisément être affectée à cette
tâche sans qu’elle n’ait à enseigner, sa fonction se résumant à
secourir pratiquement l’Église.
Et ce rôle se discerne bien chez Phoebé

1 Je vous recommande Phoebé, notre sœur, qui est diaconesse de


l’Eglise de Cenchrées,
2 afin que vous la receviez en notre Seigneur d’une manière digne
des saints, et que vous l’assistiez dans les choses où elle aurait
besoin de vous, car elle a donné aide à plusieurs et à moi-même.

Elle assistait l’Église en divers services de tables, d’aides


matériels, de nourritures aux plus démunis, vêtements, etc et
l’apôtre Paul demande aux autres de se rapprocher d’elle afin de
lui donner ce qu’il conviendrait pour les plus pauvres et les
nécessiteux.
Paul lui même a fait l’objet de l’attention de Phoebé qui lui a
donné secours dans des besoins.

Et comme vous à précisé Yves, ouvrir une assemblée en sa


maison ne veut nullement dire qu’on y enseignait soit même.
Les femmes aisées de l’époque assistaient souvent de leurs biens
l’Église, c’est ainsi qu’ils fonctionnaient à l’époque et personne ne
disait que leur bien leur appartenait en propre.

Actes 4:32 La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur
et qu’une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en
propre, mais tout était commun entre eux.

Sachez en outre que la connaissance enfle mais l’Amour édifie !

Bien à vous.

o Isaïe // 8 mai 2017 à 16 h 20 min  //


Shor L.
J’ai entendu des gens du voyages appelés pasteurs prêcher. A
niveau enseignement, ils étaient inconsistants. J’ai entendu des
prédicateurs de remplacement, au niveau enseignement ils
étaient nuls, ils disaient sur certains sujets des aberrations. J’ai
entendu des prédicateurs qui avaient une certaine formation mais
qui, sur le plan biblique, ne connaissaient que leur traduction
usuelle, ils étaient incapable de chercher un enseignement autre
que leur lecture à plat pouvait leur donner comme enseignement.
J’ai lu des écrits des pères de l’Eglise et même de pères
apostoliques. Ils ignoraient de nombreux détails que nous
connaissons actuellement. Mais combien sont profonds leurs
écrits. J’ai entendu des femmes prêcher et même donner des
enseignements, j’ai lu et je lis des ouvrages traitant de la Bible,
de son histoire. Combien ce qu’elles apportent est riche et très
utile pour étudier les premiers siècles de l’Eglise. J’ai acheté un
commentaire sur la Genèse mais il est totalement nul. Pourtant il
a été écrit par un homme.
Ainsi on comprend que dans les débuts de sa vie, Paul n’a pas
interdit à des femmes d’enseigner. J’ai acheté un livre sur
l’histoire des débuts du christianisme et qui relate des Eglises
fondées et dirigées par des femmes. Certes, je ne sais plus où je
l’ai rangé (Je possède près de 2600 titres et un bon millier de
revues). Mais Il y a très peu d’ouvrages sur le christianisme, les
Eglises, les débuts. J’en possède tout de même plusieurs titres.
(Histoire de l’Eglise, Histoire générale du Christianisme, Les
persécutions dans l’antiquité, Dieu sans religion, les premiers
bâtisseurs de l’Eglise etc.). Toutefois tous les ouvrages ne sont
pas réunis ensemble par manque de place.
Ainsi, il est beaucoup plus facile de savoir les pratiques de
l’Eglise primitives que de ne voir que ce qui s’est passé qu’avec le
Nouveau Testament qui est pourtant mon livre de chevet et
d’études de base.

o Shor L. //  8 mai 2017 à 22 h 54 min //

@Isaïe
Des milliards de milliards d’œuvres qui contrediront l’Écriture
n’auront point mon attention.
Celui qui est Souverain c’est Dieu et sa Parole est Vérité et quand
le texte dit : je ne permets pas à la femme d’enseigner…c’est
sans appel !
Celui qui rejette ce verset, rejette Paul qui l’a donné, rejette
l’Esprit qui l’a donné, rejette le Seigneur qui l’a donné, rejette Dieu
qui l’a donné à son Église qu’il s’est racheté par le sang de son
Fils.
Si vous êtes d’un autre avis, interrogez le Seigneur lui même car
c’est sa Parole, et non la mienne.
Ce que je dis, c’est que cette parole est le fondement de l’Église
d’hier, d’aujourd’hui et de demain et toute la Révélation depuis
‘Adam confirme cette parole de l’Esprit.

Bien à vous !

o Isaïe // 9 mai 2017 à 13 h 35 min  //

Shor L.
C’est formidable ce que vous dites! Mais la connaissance que j’ai
acquise provient d’un jour, en 1987, où le Seigneur nous a fait
observer le texte d’Osée 4.6. Par la suite, Il nous a amené à nous
procurer de nombreux ouvrages utiles pour l’étude de l’Ecriture,
Plus, Il nous a amené à nous procurer un dictionnaire biblique
catholique qui n’est plus édité depuis la guerre et qui est en dix
volumes ainsi que plusieurs suppléments. Dans sa grace, en 1975,
Il a mis sur mon chemin un jeune Rabin qui faisait son service
militaire pour m’aider à m’initier à l’hébreu, puis un contingent de
militaires grecs pour que je puisse commencer à apprendre à lire
cette langue. Ainsi le Seigneur m’a préparé à pouvoir lire de très
bons ouvrages, bien supérieurs en enseignements à ce que l’on
trouve dans les milieux évangéliques.

o Shor L. //  9 mai 2017 à 21 h 54 min //

@Isaïe
L’enfant qui a gouté que le Seigneur est bon sait d’emblée si vos
lectures sont supérieures ou pas à son lait.

Bien à vous !

o Yves  // 8 mai 2017 à 10 h 41 min  //

@ Isaïe // 7 mai 2017 à 18 h 49 min //

L’allusion incidente de Paul (car ce n’est qu’une allusion et non


pas un enseignement sur le sujet) à une femme diaconesse, dont
nous ne savons rien de ce qu’était le « service », ne peut annuler
l’enseignement explicite de 1 Timothée 2:12 notamment. Si on
veut être fidèle à l’enseignement apostolique, on s’en tient là,
sinon, si on pense que tout cela est périmé et que Dieu a évolué
sur la question…, à chacun de faire selon ce que bon lui semble
mais sans pouvoir poyur autant « se justifier » par cette unique
allusion de Romains 16, contre tout le corpus des Ecritures qui
ont fondé l’interprétation traditionnelle. C’est la position
« libérale » qui de fait conteste à l’Ecriture d’être véritablement
insipirée… Pour ce qui est de Lydie, le fait qu’il y ait eu une
assemblée chez elle ne dite pas non plus qu’elle y enseignait.

o Isaïe // 8 mai 2017 à 13 h 21 min  //

Yves
Comme je le dis toujours, un texte pour être bien compris doit
être lu et étudié dans son contexte social et historique. Ici je
vous donne les date généralement admise de la composition de
chaque lettre ou épitre. L’épitre aux éphésiens a été écrite dans
les années 60 et fait donc partie des épitres de la captivité.
Maintenant, comme le signale Pau Ohlott, il est indispensable de
lire, dans la langue biblique, les termes utilisés.
Ainsi lorsque je lis diacre, diakona je peux lire sans me tromper
ministère. Ce n’est que vers le début du deuxième siècle que ce
terme a pris le sens de service matériel. Je puis dire que la
généralisation de la domination d’une assemblée par un seul
homme a débuté réellement au début du deuxième siècle non
sans heurts avec les anciens, les confesseurs (pasteurs) et les
docteurs et les charismatiques. Dès cette période les cultes ont
commencés à se dérouler comme actuellement mais pas partout.
Vers les années 60 les croyants d’origine païenne devenaient de
plus en plus nombreux, et contrairement aux femmes d’origine
hébraïques, elles étaient totalement ignorante, ne savaient ni lire
ni écrire, sauf les femmes issues de familles aisées. Maitenant,
ces femmes ne connaissaient rien aux écrits bibliques.
Été 50 : Première épître aux Thessaloniciens
Été 50 : Deuxième épître aux Thessaloniciens
Entre 52 et 54 : Épître aux Philippiens
Printemps 54 : Première épître aux Corinthiens
Été 55 : Deuxième épître aux Corinthiens
54-55 : Épître aux Galates
Hiver 55-56 : Épître aux Romains
Entre 61 et 64 : Lettres de captivité et Lettres pastorales

o Shor L. //  8 mai 2017 à 17 h 46 min //

A vous lire, j’ai l’impression que le Saint-Esprit et son onction se


sont égarés entre les années 50 à 64 et qu’Il est incapable
aujourd’hui de nous enseigner selon le Père et le Fils aujourd’hui,
au point que seuls vos manuels sont essence d’onction et parole
de Dieu.
o Isaïe // 9 mai 2017 à 13 h 15 min  //

Shor L.
A vous lire, j’ai l’impression que le Saint-Esprit et son onction se
sont égarés entre les années 50 à 64 et qu’Il est incapable
aujourd’hui de nous enseigner selon le Père et le Fils aujourd’hui,
au point que seuls vos manuels sont essence d’onction et parole
de Dieu.

Au vu de ce que j’ai pu lire dans la Bible, l’onction est pour donner


une autorité, une puissance à un homme, à une femme.
Maintenant, beaucoup disent avoir reçu une onction mais est-ce
bien cela? Ressentir la présence du Saint Esprit n’est pas
nécessairement en avoir reçu l’onction pour une action, une
œuvre. Il est étrange qu’après avoir lu de nombreux
commentaires et avis sur certains textes de l’Apocalypse, je me
suis senti poussé à réagir autrement, plus je me suis senti poussé
à rechercher le sens du nom des villes de l’Apocalypse, lorsque
j’ai commencé à étudier le chapitre treize de ce livre, alors que
j’avais interprété autrement, j’ai reçu cette injonction du Seigneur
que la bête aux sept têtes était la Russie et avait un rapport
directe avec la prédiction d’Ezéchiel ch.38, Lorsque j’ai regardé le
nombre 666, je me suis sentit poussé à l’écrire d’une toute autre
manière que vos pasteurs évangéliques et charismatiques. C’est
drôle que pour le premier chapitre de l’Apocalypse, j’ai compris
l’ouverture de ce livre d’une toute autre manière que les pasteurs
de type pentecôtistes. C’est aussi étrange que je ne comprends
pas le terme la terre comme vos amis qui veulent voir dans ce
terme la planète alors qu’à cette époque, la terre désignait la
partie connue de la planète.
Maintenant, c’est encore drôle que le Seigneur m’ait amené à voir
que les commentaires exégétiques sont des ouvrages de
chercheurs et de savants, ils peuvent bien avoir des erreurs mais
ils disent des vérités profondes. C’est donc ainsi que le Seigneur
m’a amené à ne plus rejeter les commentaires catholiques (chose
que je faisait avant par haine pour cette religion.
Ainsi, je puis vous dire que le Seigneur enseigne bien mais ç
condition de le chercher pleinement et simplement dans la prière
et le questionnement honnête et simple.

o Shor L. //  9 mai 2017 à 22 h 14 min //

@Isaïe
…………….
En toute chose le Seigneur en sa parole nous demande de retenir
ce qui est bon et rejeter ce qui est mauvais.
J’évite de discuter du livre de l’Apocalypse car on en a déjà trop
fait de ce livre et vous de même car vous dîtes je cite : j’ai reçu
cette injonction du Seigneur que la bête aux sept têtes était la Russie…
Donc à vous lire vous êtes le seul vrai détenteur de la Vérité du
Seigneur sur cette bête et bien entendu il faudrait que je vous
crois sur parole ?
Bref…

Pour le reste, tel que ceci vos pasteurs évangéliques et


charismatiques…comme vos amis qui veulent voir…
Pourquoi serait-il plus les miens que les vôtres ?…
Il y a tant de dénominations que je ne saurais me reconnaitre
d’aucune…
Je dis toujours je suis chrétien et cela me suffit.

Concernant l’onction j’ai un verset clef qu’on a du mal à saisir


quand je le cite, c’est le suivant :

Proverbes 29:18 Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans


frein ; Heureux s’il observe la loi !

Bien à vous !

o Isaïe // 10 mai 2017 à 8 h 13 min  //

Shor L.
Proverbes 29:18 Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est
sans frein ; Heureux s’il observe la loi !
C’est vrai, quand il n’y a pas de révélations, le peuple s’égare. La
loi est une révélation par excellence. Lorsqu’on aide une âme qui
veut se repentir, la loi est un guide précieux.
%ais je dois dire que pour les enseignements du Nouveau
Testament, pour les comprendre, tout comme pour la loi, il est
indispensable de comprendre le cadre de vie sociale et historique
ainsi que de comprendre comment, à ces époques reculées, ils
comprenaient les termes terre et ciel. Les écrits d’Eusèbe de
Césarée peuvent donner certains aperçus, même s’ils bénéficient
de découvertes qui ont été réalisées un peu avant lui. Les
approches animistes sur la terre peuvent aussi à comprendre
cela. Mais peut-être que ce que je vous dis est une aberration
pour vous. Toutefois, dans les librairies évangéliques vous
pourrez vous procurer un excellent livre sur le sujet.

o Shor L. //  10 mai 2017 à 11 h 25 min //


Je ne sais que vous répondre Isaïe, mais l’onction ce n’est pas les
livres mais L’Esprit, or celui qui demeure dans l’Esprit demeure
dans l’Écriture et évite la souillure de l’Étrangère.

S’il y a une chose dont je veux être remplis encore et encore c’est
bien de L’Esprit et de rien d’autres.

• Éphésiens 5:18 Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche.


Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit ;

• 1 Corinthiens 14:4(a) Celui qui parle en langue s’édifie lui-


même...

• Jean 7:38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront
de son sein, comme dit l’Ecriture.39 Il dit cela de l’Esprit que
devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’était
pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.

Bien à vous !

o Isaïe // 10 mai 2017 à 12 h 17 min  //

Shor L. J’ai regardé tous les cas, ou presque, où il est fait mention
de l’onction dans la Bible. Ainsi, pour établir une doctrine, il est
indispensable de lire tous les cas qui traitent sur le sujet
concerné. Si nous voyons qu’il y a des textes qui s’opposent, qui
en contredisent d’autres, il devient indispensable de revoir nos
manières de comprendre.
Ainsi; si nous lisons que paul interdit à la femme d’enseigner, de
prendre autorité sur l’homme, il y a une terrible contradiction
avec §Déborah, dans le livre des juges, avec Huldah qui, toutes
deux étaient prophétesses. deux même, si je me souviens bien,
les filles de Philippe qui prophétisaient. le prophète, du fait de
l’onction qui est sur lui a autorité sur la personne vers qui il est
envoyé. De plus Déborah était juge. maintenant, étant donné que
le Seigneur ne change pas, il y a divergences entre le fait que
Déborah était juge et donc qu’elle avait autorité sur les hommes
d’Israël et le texte que vous citez. Déborah aurait dû avoir un
homme à ses côtés comme juge.

o Shor L. //  11 mai 2017 à 18 h 42 min //

@Isaïe // 10 mai 2017 à 12 h 17 min //


……………………
L’Esprit n’a jamais changé depuis le départ et de nombreuses
femmes furent appelées par Dieu selon la part qu’il leur a réservé
en lui.
Que Marie soit prophétesse, cela est toujours d’actualité pour la
femme dans l’Église et 1Cor.11 et 1Cor.13, Actes 21, etc. n’est
pas contre cela.
La femme peut être prophétesse dans l’Église d’aujourd’hui,
cependant elle n’enseignera pas à cause de 1Tim.2:11-15.
Si elle est prophétesse de Christ, elle ne peut en qualité de
prophétesse contrevenir à l’ordre de Christ et si elle le fait ce
sera forcément une déviation spirituelle et une démence comme
celle de Balaam.
Cette prophétesse devra rendre compte à Dieu comme tout
prophète qui a institué le mensonge dans le peuple jadis.

Debora fut prophétesse et juge en Israël, donc elle jugeait le


peuple et tranchait dans les affaires selon l’Esprit de Dieu sur
elle.
Il n’est pas dit qu’elle avait une assemblée de prophètes devant
elle, et qu’elle leur enseignait la Thora et la force de la Loi. Ce
n’est pas écrit qu’elle enseignait…pourquoi donc contraindre le
texte à le dire quand ce n’est pas écrit ?
Donc ne mélangeons pas les choses car la femme saisit par
l’Esprit de Dieu peut faire des choses extraordinaires mais ne
peut par l’Esprit être poussée à l’enseignement. Par la chair et par
les démons oui c’est possible, mais certainement pas par l’Esprit
de Dieu.
Ce n’est pas possible par l’Esprit de Dieu et de Christ, c’est
impossible même car tout esprit né de Dieu obéit à la Loi de Dieu,
qui est loi de Christ soit tout ce qui est dans l’Évangile.

Pour Hulda c’est idem…ne mélangeons pas les choses…


prophétiser selon l’Esprit de Dieu, trancher par l’Esprit dans des
cas nécessitant la Volonté de Dieu, ce n’est pas prendre le texte
de la Thora et l’expliciter devant un peuple.

Sur la prophétesse il y a l’onction de prophétie, le don de


prophétie et non point l’onction d’enseignement de la Loi de Dieu,
de la Loi de l’Évangile au peuple.

Soyez au moins rigoureux dans votre approche des choses !

o Isaïe // 12 mai 2017 à 19 h 18 min  //

Shor L.
Vous ne vous appuyez que sur un seul verset et sur beaucoup
d’interprétations de votre cru. Comme je l’ai déjà dit, c’est le
Seigneur qui donne dons et ministères. Mais dans les Assemblées
de type pentecôtiste, ce sont les homme qui désignent qui fait
quoi. Il en est de même dans le catholicisme, ce n’est pas le
Seigneur qui désigne le pape mais c’est une équipe d’homme.
La vision d’Ove Falg en 1928.
(Témoignage d’Ove Falg, pasteur en Europe pendant des dizaines
d’années, puis missionnaire à Madagascar de 75 ans à 92 ans ! Né
à Copenhague le 24 novembre 1900, il est maintenant auprès du
Seigneur.

Le Seigneur m’a donné en 1928 une vision qui m’a bouleversé.


J’en ai parlé à deux pasteurs, qui tous deux m’ont dit:

Cette vision est du Seigneur, mais tu ne peux pas en parler


maintenant, personne ne l’acceptera.
Mais que faire ? Leur-ai-je répondu.
Attendre.

J’ai attendu cinquante ans environ. L’un des deux frères est
décédé et l’autre, le pasteur Anders Christiansen, m’a dit un jour :

Le temps est maintenant venu que tu parles de cette vision, il


faut prier pour qu’elle soit acceptée…

La voici :

Je me rendais à bicyclette dans une ville assez éloignée, heureux,


serein,… Et tout à coup, j’ai entendu dans le lointain comme une
belle musique, et des voix qui chantaient sans que l’on puisse
distinguer les paroles. Cela s’est amplifié, et je me suis senti
comme ravi en esprit, comme si quelque chose en moi s’élevait
hors de mon corps. Je continuais à pédaler mais j’avais
l’impression d’être soulevé au-dessus du paysage. Ce n’était pas
du tout mon imagination, ni ma réflexion, pas du tout. Je ne m’y
attendais en rien. J’ai été surpris, abasourdi même. Soudain, j’ai
entendu une voix qui me disait:

Regarde en bas.

Et j’ai regardé, j’ai vu une carte géographique de mon pays, et sur


cette carte une gigantesque croix qui s’étendait.
– Approche et regarde, me dit la voix.
La croix était une sorte d’immense prison, reconnaissable aux
barreaux des fenêtres et à des cellules semblables à des cours
intérieures. Mais des extrémités de cette croix émanait un
rayonnement. Sur la branche verticale de la croix, une main avait
écrit: «église protestante»; sur la branche horizontale: «église
catholique».
Sur cette immense prison et ces cellules, la même main écrivait
les noms des dénominations chrétiennes : baptistes,
congrégationalistes, salutistes, apostoliques, pentecôtistes,
luthériens,etc… Chaque cellule était pleine de gens qui criaient .
Et de chacune de ces dénominations venaient des affirmations
qui les caractérisaient. Alors une voix s’est élevée et a dit :
– Pourquoi tout ce monde reste-t-il prisonnier? Mais je pars ! Je
pars proclamer la grâce pour tous !
Puis la voix m’a à nouveau exhorté à regarder. Et j’ai vu cette
prison entourée d’une immense et splendide prairie verdoyante,
parsemée de bosquets, de fleurs, d’arbres, et remplie de brebis et
d’agneaux. Un magnifique ruisseau la parcourait, et les brebis
venaient s’abreuver à son eau claire. De cette prairie montait
cette musique d’une indescriptible beauté que j’avais entendue.
La voix a retenti encore, disant:
– Moi, JE SUIS le Bon Berger, le Bon Berger donne sa vie pour ses
brebis.
Une question s’est alors imposée à moi :
– Mais Seigneur que signifie cela?
Tout à coup, le ciel au-dessus de la scène s’est assombri. Le
tonnerre s’est fait entendre et des nuages menaçants sont
arrivés. J’étais dans l’angoisse et j’ai demandé:
– Seigneur, qu’est-ce qui va arriver ?
Alors le Seigneur m’a montré la fin, le jugement de la grande
prostituée: le ciel est devenu noir, les éclairs tombaient partout
et soudain, dans un bruit terrifiant, le feu du ciel est descendu et
a détruit en un instant le bâtiment en forme de croix.
Mais avant cela, la belle prairie s’était évanouie sans que je m’en
aperçoive. Bouleversé, j’ai alors posé cette question au Seigneur:
– Mais Seigneur, où est l’Église ?
– Je te l’ai fait voir. C’est mon troupeau, et JE SUIS le Bon Berger.
Je ne sais pas comment expliquer avec précision cette vision
mais je pense que les brebis de la prairie sortaient de toutes les
dénominations emprisonnées.
Quand la vision s’est achevée, je pédalais toujours. J’avais fait
une centaine de kilomètres et dépassé la ville où je devais
m’arrêter.
(NDLR) J’ai hésité à mettre aussi la conclusion et le choix
malheureux de Ove Falg, mais comme me le faisait remarquer une
sœur, il est important pour les lecteurs de bien prendre
conscience des tensions provoquées par la révélation de cette
vision et de voir les solutions ambivalentes que beaucoup mettent
malheureusement en place au lieu de faire le bon choix. Dans ce
cas précis, le désir légitime de vouloir faire partie du troupeau
dans la prairie va être annulé par la décision d’entrer dans une
des cellules (pentecôtiste) de la prison en forme de croix. Quelle
tristesse de le voir retourner s’enfermer dans l’enclos alors que le
Bon Berger appelle précisément à en sortir à sa suite dans les
pâturages (voir Jean 10: 3.) !…
-Seigneur, ai-je dit, je ne peux pas rester sans église, sans
pasteur, révèle-moi dans quelle église je dois prendre place..
Et je suis allé à l’église de Pentecôte, qui était la plus fidèle à Sa
Parole. C’était vrai à cette époque-là… Ça a beaucoup changé
depuis lors. Mais j’avais ajouté:
-« Seigneur, je veux être dans le troupeau de la prairie. »
Ove Falg
J’ai connu cet homme. Voyez ce qu’il dit de l’Eglise pentecôtistes
vers la fin de sa vie. C’est terrible qu’avec tous les dogmes,
toutes les formes d’organisation que vous avez, toutes vos lois,
vous vous soyez éloignés tant des enseignements bibliques.
Pour ma part, je n’ai qu’un seul enseignement: REPENTEZ-VOUS
de chacun de vos péchés. Maintenant, Seul Dieu commande, Lui
seul donne dons et ministères à Qui Il veut et Comme Il veut!

o Shor L. //  13 mai 2017 à 4 h 11 min //

@Isaïe // 12 mai 2017 à 19 h 18 min //


………..
Entendez ceci une fois pour toute : Christ ne peut renier sa propre
parole et ne peut se constituer transgresseur à sa propre loi, pour
nous Église, et qui est l’Évangile.
La parole qui dit : Je ne permets pas à la femme d’enseigner …, est
Parole de Dieu, c’est un ordre et une loi divine immuable !

Ainsi comprenez par là qu’il est impossible à Dieu et à Christ de


donner à une femme l’autorisation d’enfreindre cette loi
immuable.

Vous dîtes ce que vous voulez c’est impossible, sinon c’est dire
que Dieu transgresse la propre parole de sa bouche et que Christ
se renie lui même.

Ce n’est même pas la peine d’essayer de me contraindre de


quelques manières que ce soit là dessus car c’est comme me dire
de renier Dieu et de me constituer en blasphémateur envers Dieu
et sa parole.
Ne me contraignez point à pécher contre Dieu car cela est
séduction.

Bien à vous !

o Isaïe // 13 mai 2017 à 19 h 00 min  //

Je vous ai répondu sur un autre blog avec les dates des écrits des
épitres. Donc il vous sera utile de répondre correctement, sinon
votre savoir ne fera voir que vous n’écrivez que par des
convictions et non pas par des faits concrets.

o Shor L. //  13 mai 2017 à 21 h 14 min //


@Isaïe // 13 mai 2017 à 19 h 00 min //
…………….
Ce qui est concert et mérita mon attention c’est ce qui est écrit
ici :

2Tim.3
12 Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront
persécutés.
13 Mais les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus
dans le mal, égarant les autres et égarés eux-mêmes.
14 Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues
certaines, sachant de qui tu les as apprises ;
15 dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te
rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ.
16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner,
pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,
17 afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne
œuvre.
2Tim.4
1 Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger
les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son
royaume,
2 prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non,
reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.
3 Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine
doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses
agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres
désirs,
4 détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les
fables.

o Isaïe // 14 mai 2017 à 8 h 02 min  //

Shor L.
Vous ne répondez pas à ma questions: Pourquoi l’interdit aux
femmes d’enseigner n’a-t-il été écrit que 8 ans environ après la
première épitre aux Corinthiens? surtout que vous avez écrit être
allé au ciel et avoir posé des questions sur ce sujet.
Si j’écris cela c’est que je l’ai lu alors que vous donniez ce
témoignage à un autre correspondant sur ce cite. Maintenant,
c’est bizarre que le Seigneur ne m’ai pas repris sur ce que je dis
alors que je ne désire qu’enseigner ce qui est droit et juste selon
Lui, qu’Il me conduit à me procurer une documentation puissante
et ferme (Il m’a amené, aussi, à me procurer un dictionnaire
biblique en dix volumes avec plusieurs de ses suppléments, cela
par grâce).
Ainsi, comme vous le voyez, je regarde non seulement le texte
mais aussi la date où il fut écrit et le contexte social et
historique. C’est donc ainsi que je puis aussi affirmer que l’Exode
a eu lieu en 1448 avant Jésus-Christ et que le pharaon de l’Exode
était Aménophis II et non Ramsès II comme beaucoup l’affirment.
o Shor L. //  14 mai 2017 à 19 h 23 min //

@Isaïe // 14 mai 2017 à 8 h 02 min //


Maintenant, c’est bizarre que le Seigneur ne m’ai pas repris sur ce que
je dis alors que je ne désire qu’enseigner ce qui est droit et juste selon
Lui, qu’Il me conduit à me procurer une documentation puissante et
ferme (Il m’a amené, aussi, à me procurer un dictionnaire biblique en
dix volumes avec plusieurs de ses suppléments, cela par grâce).
…………………..
Je n’ai pas à répondre à votre question car elle n’a aucun intérêt
avec l’Esprit et avec notre débat. Votre interrogation est
secondaire voir même inutile.

Je vais être clair Isaïe encore pour la énième fois.


La connaissance enfle, l’Amour édifie et tout enseignement qui
vient en accusation, ou en contradiction, ou contre, ou en
opposition à l’Écriture est anathème.
Le Seigneur vous a déjà repris mais c’est vous qui n’entendez
point !

Le Seigneur vous a toujours dit d’examiner ce que vous lisez, de


sonder, de discerner avec quel esprit ceux qui ont laissé leur
enseignement ont écrit.
Il est écrit :

1 Jean 4:1 Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais


éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs
faux prophètes sont venus dans le monde.

Avez vous, lorsque vous avez lu les enseignements hors de la


Bible, éprouvé chaque enseignement pour savoir s’ils étaient de
Dieu ?
Avez vous interrogé le Seigneur lui même pour savoir si ce que
l’on vous avait enseigné était selon Dieu ou selon l’homme ?
(attitude des Béréens)
Quand vous vous êtes retrouvé dans des enseignements
contradictoires avec l’Écriture, vous êtes vous arrêté et avez vous
consulté Dieu et le Seigneur pour valider ou infirmer
l’enseignement lu ?
N’avez vous point entendu le Seigneur vous dire de prendre ce qui
est bon et conforme à sa doctrine et de rejeter ce qui ne l’est
point ?…
Si vous n’avez pas fait cela, alors vous avez toutes les chances de
vous être fait souillé par l’enseignement de l’Étrangère et vous
avez partagé sa couche de prostitution spirituelle en mangeant à
l’autre table.

Le Seigneur est très catégorique et très ferme et il exige de nous


tous une rigueur absolue en ce qui concerne l’enseignement.
Ce point est impératif. Je le répète encore, tout enseignement qui
n’est pas en conformité aux Écritures est anathème.
Si c’est une Révélation, le Seigneur dit qu’elle doit être jugée à la
Lumière des Écritures et elle doit se vérifier dans toute l’Écriture,
de la Genèse à l’Apocalypse et si une contradiction apparente se
présente, le Seigneur dit qu’il faut l’interroger jusqu’à ce que la
Lumière vienne et ne jamais faire de conclusions hâtives. Si
plusieurs hypothèse sont face à nous, le Seigneur demande de
prier et de sonder jusqu’à ce que l’on trouve avec lui, car il nous
conduit pas à pas et si nous manquons de fondement, il nous les
donnera afin de comprendre et de saisir.
Pour trouver il faut aussi posséder de Christ la science du
discernement et cela ne s’acquiert pas dans la paresse, ni dans la
précipitation, c’est un chemin étroit et resserré ou la rigueur est
une qualité spirituelle a joindre aux armes de Dieu.

Si vous n’avez pas commencé par ces points basiques, alors vous
avez de fortes chances d’avoir été trompé par des écrits profanes
et non épurés.
Chacun a reçu de Dieu des dons différents, je connais ce que Dieu
m’a donné et je sais aussi m’en servir selon Dieu.
Et s’il y a une chose que je peux vous confirmer et cela sans faille
c’est la véracité de ce qui est écrit en 1Tim.2:11-15.
Le Seigneur dit que cette Parole est toujours d’actualité et nul s’il
entends le Seigneur, ne peut invalider cette Parole, car tous ceux
qui entendent le Seigneur valident cette Parole car elle est du
Seigneur, elle vient du Seigneur, et elle est encore d’actualité
pour l’Église du Seigneur.
Je redis nul s’il est inspiré du Seigneur ne peut dire que cette
Parole de 1Tim.2:11-15 n’est pas valide aujourd’hui dans l’Église
du Seigneur.

Maintenant vous faîtes ce que vous voulez, c’est votre


responsabilité, je vous ai donné ce que j’ai appris de Christ.

Bien à vous !

o Shor L. //  13 mai 2017 à 21 h 15 min //

erratum : Ce qui est concret et mérite…

1 2 3 … 6 »
Répondre
L’EDITO DU LUNDI !

EVENEMENT – TOULOUSE

FACEBOOK

Choisissez votre langue…

Fourni par  Traduction

Avis aux annonceurs

Votre publicité ici ? Cliquez-ici

ANNONCE EN UNE
 

PARTENAIRES
ANNONCES
STATISTIQUES

 14 775 135 Visites
+ de 6500 articles 
+ de 270.000 commentaires

MOTEUR DE RECHERCHE

To search, typ

 RSS - Articles

ABONNEZ-VOUS

Entrez votre adresse mail pour suivre ce webzine.


Rejoignez 1 308 autres abonnés

Suivre
Copyright © 2019 Propulsé par WordPress.com.

 Suivre

Vous aimerez peut-être aussi