Vous êtes sur la page 1sur 4

PLAN

1 - LE SYSTEME BANCAIRE MAROCAIN


1.1 Le système bancaire marocain

1.2 Organisation du secteur bancaire

1.3 La réforme du système bancaire

1.4 Nouvelle loi bancaire

2 - LA BANQUE ET LES NOUVELLES FONCTIONS


3 - LA BANQUE ET LE MARCHE
3.1 La Banque et Le Marche Des Particuliers

A) Le Compte

B) Le Cheque

C) La Carte Bancaire

3.2 La Banque et L’entreprise

3.3 Cas de la Société Générale


INTRODUCTION
Les systèmes bancaires ont un rô le stratégique dans les économies
contemporaines car ils remplissent deux fonctions conjointes :

(a) ils assurent le financement de l’économie par le crédit.

(b) créent de la monnaie à l’occasion de leurs opérations de crédit.

Les banques sont organisées en «systèmes» - d’où le terme de «système


bancaire» - car elles entretiennent des relations étroites entre elles  afin de
faire circuler l’argent et les moyens de paiement dans l’économie.

Par ailleurs, les systèmes bancaires sont contrô lés et refinancés par les
banques centrales qui jouent le rô le de « prêteur en dernier ressort » des
banques.

La structure actuelle du secteur bancaire marocain, t’elle qu’elle se


présente actuellement a été façonné par l’histoire. Elle est le produit de
nombreuses mutations économiques au niveau mondial. Des reformes
successives ont été établies au sein du secteur bancaire grâ ce à de plusieurs
lois bancaires.

En effet, ce mouvement de modernisation à été engagé en réponse à un


contexte léthargique  qui ne permettait pas au système de remplir sa
fonction principale à savoir une répartition efficace  des ressources.

Dans le cadre des évolutions du secteur bancaire, plusieurs réformes ont


été entreprises et d’autres projetés pour mieux organiser et structurer le
marché. La réforme permettra donc de rendre les agents financiers plus
impliqués dans les différentes activités économiques et garantir à sa
clientèle plus de sécurité.

Les réformes qu’a connues le secteur financier marocain, articulées autour


d’un ensemble de lois impactant le système financier (marché des capitaux,
titrisation, opérations à termes, etc.), traduisent la volonté de
modernisation, de régulation du secteur en vue de faire face aux enjeux
nationaux de croissance économique, de développement, de répondre aux
exigences de bonne gouvernance et de gestion des risques systémiques.
Par ailleurs, la crise financière internationale a démontré la forte résilience
du système financier marocain, acquise grâ ce au dispositif légal et
réglementaire mis en place et à la supervision rigoureuse de Bank Al
Maghreb.

Ma motivation à choisir le sujet "système bancaire" n'a pas été fait


aléatoirement mais bien réfléchie. Je voulais apprendre l'importance que
joue une banque dans l'économie d'un pays et d'une autre part, les services
qu’elle peut mettre ainsi qu'offrir à ses clients.

ELMOUSSAOUI Khalid