Vous êtes sur la page 1sur 10

CAHIER DES CHARGES

32 - 07 - 523 / - - C

ABSORBANTS ET ISOLANTS ACOUSTIQUES

INTERIEUR VEHICULE

2 R

Normalisation Renault Automobiles


DQ – EDP / Service 67250
RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

Ce document forme un tout ; ses éléments ne doivent pas être dissociés.

© RENAULT 2014.
Reproduction interdite sans l’accord du service éditeur.
Communication interdite sans l’accord de RENAULT.

CREATION

Décembre 1990 --- Annule et remplace le cahier des charges 31-02-002 pour les isolants
(les absorbants acoustiques font l'objet du cahier des charges 32-07-
530).

MODIFICATION

Septembre 1996 - - A Refonte complète.


Cette édition est issue du projet NC 94 245 / - - B.
Décembre 1996 - - B Suppression des paragraphes se rapportant aux absorbants et non
aux isolants.
Cette édition est issue du projet NC 96 769 / - - -.
Mars 2014 - - C Mise à jour des n° de ME, des exigences acoustiques
Cette édition est issue du projet NC 2014 0248 / - - - .

DOCUMENTS CITES

Normes : 00-10-415, 00-10-420, 01-33-200, 03-50-000, 03-80-500, 03-80-600.


Cahiers des charges : 32-00-008, 32-07-001, 32-07-002, 41-01-001, 41-02-001, 48-01-008.
Procédure d’essai : 32-01-907.
Méthodes d’essai : 1003, 1012, 1013, 1046, 1126, 1140, 1197, 1234, D42 1235, 1301, D49
1531, D45 1773.

© RENAULT 2014 PAGE 1/10


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

SOMMAIRE
Page

1. OBJET 4

2. CARACTERISTIQUES EXIGEES POUR LES ISOLANTS DE L'HABITACLE 4

2.1. CARACTERISTIQUES GENERALES 4

2.1.1. Prescriptions générales 4

2.1.2. Matériaux utilisés 4

2.2. CARACTERISTIQUES SPECIFIQUES 5

2.2.1. Odeur 5

2.2.2. Cohésion par délaminage 5

2.2.3. Résistance aux chocs 5

2.2.4. Résistance au déchirement 5

2.2.5. Tenue à la chaleur 5

2.2.6. Résistance au fluage 5

2.2.7. Tenue à l'humidité 5

2.3. caracterisation des performances acoustiques 6

2.3.1. Isolation acoustique 6

2.3.2. Absorption acoustique 6

2.3.3. Raideur en flexion 7

2.3.4. Résistance au poinçonnement 7

2.4. CARACTERISTIQUES D'IDENTIFICATION 7

2.5. ISOLANTS INTEGRES AUX TAPIS DE SOL 7

3. FIABILITE 8

3.1. DOSSIER D'ANALYSE PREVISIONNELLE 8

3.2. PROCEDURE DE VALIDATION 8

3.3. EXIGENCES 8

4. CONDITIONS DE LIVRAISON- TRANSPORT 8

5. CONDITIONS DE MONTAGE 9

6. DEMONTAGE- REMONTAGE EN APRES-VENTE 9

7. CONFORMITE AUX DOCUMENTS DE DEFINITION 9

© RENAULT 2014 PAGE 2/9


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

8. ARCHIVAGE 9

9. AUTRES EXIGENCES 9

© RENAULT 2014 PAGE 3/9


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

1. OBJET

Le présent cahier des charges a pour objet la définition des caractéristiques exigées pour les pièces
assurant l'isolation acoustique, c'est-à-dire l'atténuation au travers d'une paroi, du signal transmis par
voie aérienne.

Ces pièces sont généralement des complexes constitués de deux couches :

- l'une constituée d'un matériau poreux et mou tel que feutre, mousse, etc.,

- l'autre d'un matériau pesant ("masse lourde") tel que polychlorure de vinyle chargé, caoutchouc
chargé ou bitume.

Pour être valable, ce cahier des charges doit être accompagné du cahier des charges 32-00-008
"Pièces d'habillage intérieur - Prescriptions générales". Les paragraphes ci-après citent en
référence, complètent, modifient ou annulent les paragraphes correspondants du cahier des
charges 32-00-008.

2. CARACTERISTIQUES EXIGEES POUR LES ISOLANTS DE L'HABITACLE

2.1. CARACTERISTIQUES GENERALES

2.1.1. Prescriptions générales

Les pièces doivent satisfaire aux exigences du cahier des charges 32-00-008, en ce qui concerne :

- les prescriptions réglementaires,

- le fogging avec, uniquement pour la masse lourde, la volatilité des adjuvants,


R
- la combustibilité (exigences portées au plan fonctionnel),

- le tachage par migration des peintures de carrosserie et des tapis de sol en moquette.

- la masse

- La cohésion

2.1.2. Matériaux utilisés

Sauf indications contraires le choix des matériaux constituant les isolants acoustiques est laissé à
l'initiative du Fournisseur sous réserve que les pièces répondent entièrement aux exigences du
présent cahier des charges, qu'elles respectent les dispositions de la norme 00-10-415 (voir
paragraphes "Matériaux d'utilisation interdite" et "Recyclage des pièces") et aient reçu l'accord des
Services Techniques RENAULT, concrétisé par le retour de tous les plans agréés.

Se reporter également au paragraphe "Nuisances apportées par les matériaux utilisés" du cahier des
charges 32-00-008.

Les matériaux qui ne sont pas parfaitement définis par des normes AFNOR ou RENAULT (Exemple :
matériaux thermoformables) doivent faire l'objet d'un agrément RENAULT (Fiche de Référence
Matière ; F.R.M. selon norme 00-10-420).

© RENAULT 2014 PAGE 4/9


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

2.2. CARACTERISTIQUES SPECIFIQUES

2.2.1. Odeur

Les émanations sont détectées en faisant séjourner un échantillon de pièce de 100 cm2 dans une
enceinte de 2 dm3 à 70 °C, pendant 7 jours au-dessus d'un volume d'ea u de 10 cm3.

Après refroidissement, lors de l'ouverture de l'enceinte, aucune odeur désagréable, forte ou


persistante ne doit être constatée.

2.2.2. Cohésion par délaminage

La cohésion est déterminée selon la méthode d'essai D45 1197.

La résistance au délaminage doit être supérieure ou égale à 3 kPa.

2.2.3. Résistance aux chocs

La résistance aux chocs est déterminée selon la méthode d'essai D42 1235 :

- A l’ambiante : indice B 2 000/50/23 °C

- A froid : indice A 200/50/-10 °C.

Après l'impact, aucune rupture ne doit être constatée.

2.2.4. Résistance au déchirement

La résistance au déchirement, déterminée selon la méthode d'essai D41 1126 à 23 °C et à l'état sec,
doit être supérieure ou égale à 1 daN.

2.2.5. Tenue à la chaleur

La tenue à la chaleur est appréciée selon la méthode d'essai D47 1234, à l'état libre pendant 22 h à 85
°C, sauf indication contraire portée sur le plan.

Les variations dimensionnelles doivent être inférieures ou égales à 1 %.

2.2.6. Résistance au fluage

La résistance au fluage est caractérisée par la déformation rémanente après compression déterminée
selon la méthode d'essai D45 1046, avec compression de 50 % à 40 °C et repos pendant 24 h.

La déformation rémanente après compression doit être inférieure ou égale à 60 %.

2.2.7. Tenue à l'humidité

La tenue à l'humidité est déterminée selon le paragraphe "Tenue à l'humidité" du cahier des charges
32-00-008.

© RENAULT 2014 PAGE 5/9


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

Après retour à l'état sec, les caractéristiques d'isolation acoustique ne doivent pas avoir varié de plus
de 15 % par rapport à l'état initial..

2.3. CARACTERISATION DES PERFORMANCES ACOUSTIQUES

2.3.1. Isolation acoustique

2.3.1.1. Petite cabine

Les performances d’isolation du complexe/échantillon sont évaluées par un essai Petite cabine.

L’essai est réalisé sur un échantillon plan de matière, dont l’épaisseur est spécifiée au CDC prestation
acoustique. Les dimensions de l’échantillon sont précisées dans la ME D45 2019

La composition matière doit être représentative de la performance pièce finale. En particulier, la masse
surfacique de la masse lourde doit correspondre au minimum disponible sur pièce dans les zones
concernées (y compris dans les zones étirées et en tenant compte des tolérances de fabrication).

La définition technique (densité et masse surfacique des différentes couches) sera précisée au rapport
d’essai.

Dans le cas d’un isolant plancher avec tapis étanche, on réalise l’essai sur l’ensemble tapis étanche +
isolant.

De même, pour la zone tablier recouverte par le tapis étanche, l’essai est réalisé sur éprouvette tapis
étanche + isolant

Dans tous les cas la liste des complexes à tester devra être validée au préalable par Renault.

Les exigences sont indiquées dans le CDC acoustique de la DE-VR-A.

2.3.1.2. Mesure en chambres couplées

Les performances d’isolation d’une pièce peuvent être évaluées par un essai de Chambre couplée.

Le besoin en chambre couplée, ainsi que l’objectif à atteindre sont établis projet par projet dans le
CDC acoustique de la DE-VR-A.

Cette étude doit être conduite suivant la procédure d’essai 32 04 054 « Mesure poste de conduite en
chambres couplées » et 37-06-066 (zone BAE).

2.3.2. Absorption acoustique

2.3.2.1. Absorption en champ diffus

Cet essai s’applique sur toute pièce ayant une fonction d’absorption. En fonction du CDC Acoustique
de la DE-VR-A, l’essai sera à réaliser sur échantillon plan ou pièce finie. Les exigences y sont
également décrites.

L’essai est réalisé suivant la méthode D49 1977 « MATERIAUX FIBREUX ET ALVEOLAIRES
ABSORPTION ACOUSTIQUE EN CHAMP DIFFUS » communément appelée cabine Alpha.

© RENAULT 2014 PAGE 6/9


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

2.3.2.2. Absorption sous incidence normale

Cet essai s’applique pour un tablier ayant une fonction d’absorption. (Absorption seule : tablier en
feutre ou associée à une fonction d’isolation : tabliers tricouche)

L’essai est réalisé suivant la méthode D49 2031 « MATERIAUX FIBREUX ET ALVEOLAIRES -
ABSORPTION ACOUSTIQUE SOUS INCIDENCE NORMALE (METHODE TUBE D'IMPEDANCE)»

Le coefficient d’absorption est fixé pour l’épaisseur nominale de la couche absorbante.

Des mesures sur pièce sont à prévoir dans le cadre du plan de surveillance pour valider les zones à
risque pour des questions de process. Les zones de prélèvement et le nombre de mesure sont définis
après concertation entre Renault et le fournisseur et sont à reporter sur le plan de la pièce, ainsi que
l’épaisseur et la masse de chaque couche du complexe.

2.3.3. Raideur en flexion

La raideur en flexion de la masse lourde seule est déterminée selon la méthode d'essai 1301, avec le
trait repère à 100 mm de l'extrémité.

La flèche doit être supérieure ou égale à 40 mm.

2.3.4. Résistance au poinçonnement

Dans tous les cas, isolant intégré ou non au tapis, la résistance au poinçonnement est à apprécier
avec le tapis de sol placé sur l'isolant acoustique, selon le cahier des charges 32-00-008, en fonction
de l'indice d'emplacement.

2.4. CARACTERISTIQUES D'IDENTIFICATION

Le Fournisseur doit établir une fiche définissant chaque matériau utilisé pour la réalisation des pièces.

Sur cette fiche doivent être notamment mentionnées :

- la masse surfacique, déterminée selon la méthode d'essai D45 1012, sur le complexe, le
matériau poreux et la masse lourde,

- l'épaisseur, déterminée selon la méthode d'essai D41 1013 B, sur le matériau poreux et la masse
lourde,

- la portance du matériau poreux, déterminée selon la méthode d'essai D41 1003.

Dans le cas des isolants en position horizontale, la portance P50/5 doit être supérieure à 4 kPa.

Dans le cas des isolants en position verticale, la portance P50/1 doit être inférieure ou égale à 8 kPa.

2.5. ISOLANTS INTEGRES AUX TAPIS DE SOL

Les isolants intégrés aux tapis de sol doivent satisfaire aux exigences définies dans les autres
paragraphes de ce cahier des charges ainsi qu'à celles définies dans le cahier des charges 32-07-001
ou 32-07-002 selon le cas.

© RENAULT 2014 PAGE 7/9


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

3. FIABILITE

3.1. DOSSIER D'ANALYSE PREVISIONNELLE

Les produits doivent satisfaire aux exigences de la démarche A.Q.P.P. (Assurance Qualité Produit -
Processus) instaurée par la Direction des Achats RENAULT, le Fournisseur doit notamment présenter
un dossier d'analyse prévisionnelle de la fiabilité (AMDEC (*) , arbres de défaillances, calculs
prévisionnels à partir de banques de données, etc.).

3.2. PROCEDURE DE VALIDATION

Avant le démarrage en série du produit et avant acceptation de toute modification, la fiabilité des
isolants acoustiques doit être appréciée.

Le contrôle à partir des objectifs échelonnés suivants :

- 20 000 km,

- 100 000 km.

Sont définis en commun accord entre le Fournisseur, le Bureau d'Etudes RENAULT, la Direction des
Achats et la Direction de la Qualité :

- le nombre de pièces à essayer,

- le ou les essais à effectuer,

- la sévérisation éventuelle du ou des essais,

- le niveau de confiance.

NOTA : Si pour un même type d'isolant acoustique et pour une même variante, il existe plusieurs
implantations qui présentent une similitude d'applications, le contrôle de fiabilité peut être
vérifié uniquement sur l'application la plus contraignante.

3.3. EXIGENCES

Le taux de défaillances (en K ‰) imputables au Fournisseur, correspondant à 20 000 km et à 100 000


km, doivent être inférieurs ou égaux à ceux définis dans la lettre d'intention visée par le Service Achats
RENAULT.

4. CONDITIONS DE LIVRAISON- TRANSPORT

Se reporter au cahier des charges 32-00-008.

De plus le Fournisseur doit s'assurer que la quantité de pièces contenues dans chaque emballage est
compatible avec la conformité au présent cahier des charges pour les pièces situées au fond de
l'emballage.

(*)
AMDEC : Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur Criticité (voir norme
01-33-200).

© RENAULT 2014 PAGE 8/9


RENAULT 32 - 07 - 523 / - - C

5. CONDITIONS DE MONTAGE

Se reporter au cahier des charges 32-00-008.

6. DEMONTAGE- REMONTAGE EN APRES-VENTE

Aucune exigence n'est imposée.

7. CONFORMITE AUX DOCUMENTS DE DEFINITION

Le Fournisseur doit être à même de vérifier lui-même la conformité de ses pièces aux documents de
définition (plans, cahiers des charges, etc.).

Dans la mesure où il est obligé de sous-traiter certains essais, il doit signaler à RENAULT l'organisme
qu'il a choisi (qui peut être RENAULT dans certains cas).

8. ARCHIVAGE

Les procès-verbaux de contrôle des caractéristiques sont archivés par le Fournisseur selon les
dispositions de la norme 00-10-415. Ils sont mis à la disposition des Services Techniques RENAULT à
la demande de ceux-ci.

A la demande de RENAULT, une définition C.A.O. archivable directement sous EUCLID doit être
constituée et archivée par le Fournisseur.

9. AUTRES EXIGENCES

Des exigences supplémentaires pouvant s'avérer nécessaires, RENAULT se réserve le droit de


compléter ou de modifier, à tout moment, le présent cahier des charges ainsi que les documents
normatifs cités et les plans fonctionnels par des avenants.

© RENAULT 2014 PAGE 9/9

Vous aimerez peut-être aussi