Vous êtes sur la page 1sur 28

H C O M M E N T A R R Ê T E R FA C E B O O K – pages 16 et 17

HISTOIRE
DU GAZ
LACRYMOGÈNE
PAR ANNA FEIGENBAUM
Page 3.

5,40 € - Mensuel - 28 pages N° 770 - 65 e année. Mai 2018

AMERTUME ET RÉSISTANCE À MONTLUÇON SUCCÈS MILITAIRES, CASSE-TÊTE GÉOPOLITIQUE

La France Que cherche la Russie


abandonne ses au Proche-Orient ?
villes moyennes En décidant d’intervenir militai-
rement en Syrie, en septembre
Délaissées au profit des métropoles, les villes moyennes 2015, Moscou a sauvé le régime
comptent leurs plaies : isolement, faibles ressources, de M. Bachar Al-Assad et lui a
exil des jeunes et des diplômés, chômage, pauvreté. permis de récupérer la plus
Pour leurs élus, l’égalité des territoires prévue par la grande partie du territoire perdu.
Constitution n’est plus qu’un souvenir. Comme à Le Kremlin cherche désormais
Montluçon (Allier), où le combat pour une desserte à imposer sa vision d’un
ferroviaire décente en conditionne beaucoup d’autres. règlement politique, tout en
AYYAM GALLERY, BEYROUTH, DUBAÏ

gardant un point d’équilibre


dans ses relations avec tous les
UNE ENQUÊTE acteurs impliqués sur le terrain :
Occidentaux, Turcs, Israéliens,
DE J E A N -M I C H E L D U M A Y *

P
Saoudiens, sans oublier les
Iraniens.
OUR SE RENDRE en train à Lyon, sa nouvelle capitale régionale,
TAMMAM AZZAM. – De la série « The Place » (Le Lieu), 2017
située à 183 kilomètres à vol d’oiseau, un habitant de Montluçon,
première commune de l’Allier, doit compter au minimum trois heures
et demie, avec un changement impératif, voire quatre à cinq heures PAR NIKOLAÏ KOŽHANOV *

L
selon les autres options proposées. C’est-à-dire davantage de
temps qu’un Lillois, qui réside trois fois plus loin.
’INTERVENTION militaire de la Rus- mencèrent ainsi par établir une distinc- avaient fui en Syrie après avoir commis
« On est près de tout et, en même temps, on est loin de tout », sie en Syrie n’allait pas de soi. Durant tion entre M. Al-Assad et l’État syrien. des attaques contre des militaires et des
synthétise M. Daniel Coffin, l’un des animateurs du Comité de la première année du conflit (2011- Instruits par l’éclatement de la Libye civils russes. Moscou reste donc prudent
défense du rail local (Coderail). Ce cheminot retraité se souvient 2012), le Kremlin estimait que le régime après la chute du régime de Mouammar dans son partenariat. Lors d’un discours,
d’une époque bénie où l’on pouvait presque tout faire en train, en de M. Bachar Al-Assad saurait surmon- Kadhafi en 2011, ils avaient pour priorité en juillet 2016, M. Vladimir Poutine a
étoile, autour de Montluçon. Au cœur du pays, la ville était un ter la tempête, à condition d’être protégé de protéger les institutions syriennes. déclaré qu’il ne voulait pas, en faisant
carrefour ferroviaire. Ainsi en avait décidé Napoléon III, accueilli en contre les ingérences extérieures. Une Mais, dans le même temps, ils gardaient confiance à un régime susceptible de
grande pompe dans les usines de la cité en 1864, sous un arc de illusion qui s’est dissipée à mesure que la conviction que seul M. Al-Assad pou- changer d’alliés du jour au lendemain,
triomphe de rails et d’essieux de wagon. Un siècle et demi plus les affrontements s’aggravaient. Moscou vait empêcher le démantèlement de reproduire l’erreur que l’Union sovié-
tard, ce 28 avril, en marge des grèves de cheminots, la population tenta alors de favoriser un compromis l’État syrien. Ce qui ne signifiait pas tique avait commise avec l’Égypte : en
était à nouveau appelée par les élus locaux à « marcher pour le entre Damas et la « communauté inter- pour autant qu’ils resteraient éternelle- juillet 1972, Anouar Al-Sadate avait
rail ». Mais, cette fois, il s’agissait d’empêcher sa disparition. nationale ». Les dirigeants russes com- ment attachés à la personne de son chef. expulsé plusieurs milliers de conseillers
soviétiques pour marquer sa rupture avec
* Maître de conférences en économie politique du
(Lire la suite pages 22 et 23.) Moyen-Orient à l’Université européenne de Saint- Les autorités russes n’ont jamais l’URSS.
Pétersbourg et chercheur associé au programme accordé une confiance totale à M. Al-
* Journaliste. Russie-Eurasie de l’Institut royal des affaires inter- Assad. Elles n’ont pas oublié que, En septembre 2015, les inquiétudes
nationales, Chatham House (Londres).
en 2000, après son arrivée au pouvoir, il du Kremlin concernant les chances de
avait tenté un rapprochement avec l’Eu- survie du pouvoir de Damas se sont
rope, en particulier avec la France. C’est aggravées en raison de la radicalisation

Mai, un espoir d’océan seulement quand cette tentative a échoué,


notamment en raison de la présence
syrienne au Liban, qu’il s’est tourné vers
de l’opposition syrienne et de sa pro-
gression sur le terrain. Il craignait alors
un effondrement imminent du régime.
la Russie. Elles se souviennent aussi que,
PA R S E R G E H A L I M I

D
dans les années 1990 et 2000, Damas n’a
fait aucun cas des requêtes de Moscou
ANS LA VIE d’un peuple, c’est un moment précieux. Le
combattre un pouvoir qui entendait, déjà, « faire de l’université concernant les rebelles tchétchènes qui (Lire la suite pages 4 et 5.)
couvercle des lois sociales se soulève. Soudain, la
résignation, les habitudes deviennent des sujets de réflexion, une entreprise rentable (3) ».
puis sont remises en question. Le « fleuve des villes grises, et De tels rappels relativisent le nouveau discours dominant
sans espoir d’océan (1) » en rencontre d’autres, s’illumine ; et qui aimerait constituer en marqueur de tous les affrontements
tous rejoignent la mer. Le « pourquoi pas ? » succède au « c’est
comme ça ! ». Une contagion des soulèvements – il y a
politiques l’opposition entre un progressisme culturel mâtiné
de Mai 68 – qu’incarneraient M. Emmanuel Macron, Mme Angela
 #!  ! ! # #  #   
cinquante ans, on ne parlait pas encore de « convergence des
luttes » – rappelle que l’histoire n’est pas finie, que les réformes
Merkel ou M. Justin Trudeau – et une « démocratie illibérale »
à la hongroise. Car, au-delà de leurs différences, le pluralisme
#  ! !# # $$  
et les révolutions qui l’ont façonnée voulaient souvent abolir des sociétés ouvertes et l’autoritarisme nationaliste se rejoignent
l’obligation d’obéir et de subir. pour préserver le système économique et les rapports de
En mai 1968, la répétition générale ne fut pas suivie d’une domination qui en découlent (4). Camper le président français
première. Un soulèvement marqué par l’une des plus grandes en symbole international de la modération démocratique face
grèves ouvrières de l’histoire de l’humanité eut même sa aux « extrêmes », voilà au demeurant un singulier paradoxe au
postérité entachée parce que ses incarnations les plus média- moment où il affronte les syndicats, met en péril le droit d’asile
tisées furent aussi celles qui avaient le plus mal tourné. Fauché et semble avoir pour principale ambition que « des jeunes
en octobre dernier, le dirigeant étudiant Jacques Sauvageot Français aient envie de devenir milliardaires ».
fut au contraire l’un des visages lumineux, et par conséquent M. Macron avait prévu de commémorer Mai 68. Une telle
irrécupérables, du mouvement de Mai. Il avait vu dans fête aurait un sens, mais contre le « vieux monde » qu’il repré-
celui-ci le « produit de collectifs œuvrant dans une optique sente. Celui qui, cinquante ans plus tard, se souvient encore
dépassant les individualités (2) ». Il avait rappelé que les de sa peur et entend compléter sa revanche.
insurgés d’alors réfléchissaient à l’abolition du capitalisme,
question qui, regrettait-il, « n’est plus posée par grand monde ».
(1) René Crevel, Détours, La Nouvelle Revue française, Paris, 1924.
Ses camarades et lui refusaient une « modernité » fondée sur
la rationalisation du travail plutôt que sur son partage ou sur (2) « Mémoire combattante : quelques écrits de Jacques Sauvageot », Contre-
temps, no 37, Paris, avril 2018.
celui des richesses. La mondialisation à laquelle ils aspiraient
(3) Selon les mots du recteur Jean Capelle analysant un plan gouvernemental
visait au « développement nécessaire de la solidarité inter- de 1966 sur l’enseignement supérieur.
nationale », pas à la circulation toujours plus rapide des (4) Lire Pierre Rimbert, « De Varsovie à Washington, un Mai 68 à l’envers »,
marchandises. Enfin, en mai 1968, il s’agissait pour eux de Le Monde diplomatique, janvier 2018.

H S O M M A I R E C O M P L E T E N PA G E 2 8
Afrique CFA : 2 400 F CFA, Algérie : 250 DA, Allemagne : 5,50 €, Antilles-Guyane : 5,50 €, Autriche : 5,50 €, Belgique : 5,40 €, Canada : 7,50 $C,  !
Espagne : 5,50 €, États-Unis : 7,50 $US, Grande-Bretagne : 4,50 £, Grèce : 5,50 €, Hongrie : 1 835 HUF, Irlande : 5,50 €, Italie : 5,50 €, Luxem-
bourg : 5,40 €, Maroc : 35 DH, Pays-Bas : 5,50 €, Portugal (cont.) : 5,50 €, Réunion : 5,50 €, Suisse : 7,80 CHF, TOM : 780 CFP, Tunisie : 5,90 DT.
 "    #
#


MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
2

C O U R RIE
RI E R DES LE
L E C TE
TE U R S

Friches
De plus, notre ligne artistique, axée sur les
cultures urbaines (musiques électroniques,
quablement dans un pays comme les États-
Unis, où une compétition tous azimuts s’est
méritocratie digne de ce nom donne une
chance égale à tous, sans égard pour le rang
Services publics
hip-hop, musée, sports de glisse, ateliers depuis longtemps installée chez les jeunes du patrimoine familial. Un étudiant dont les À la suite de notre dossier sur les
En réaction à l’article «Les friches, pour enfants, brocantes, etc.), nous semble en quête des meilleures performances aca- parents sont pauvres pourra toujours réussir services publics et de l’article
vernis sur la rouille?» (avril) d’Antoine être suffisamment variée pour constituer un démiques. Et pour cause : dans ce pays, les à s’élever dans l’échelle sociale à condition « Refonder plutôt que réformer »
Calvino, journaliste et DJ amateur, le certain levier vers la mixité, en plus de la meilleures notes conduisent aux meilleures d’être inscrit dans une école d’élite ; encore (avril), M. Pierre Volovitch revient
codirecteur de L’Aérosol, M. Kevin sur l’histoire de la Sécurité sociale
gratuité d’accès au site. universités, qui conduisent aux meilleures faut-il qu’il y parvienne.
Ringeval, précise plusieurs points : pour discuter plusieurs suggestions,
chances de s’enrichir.
Nous partageons avec M. Calvino la En dépit d’un dossier scolaire excellent, et en particulier les suivantes :
Si nous convenons volontiers que le tarif
crainte que les projets de construction dans Une recherche approfondie de l’univer- il se heurtera aux portes fermées de l’Ivy
des consommations peut être trop élevé au En France, de 1946 à 1967, les caisses
le 18e arrondissement contribuent à reléguer sité Stanford (Chetty, 2017) démontre cela League et d’autres écoles d’élite (Massa-
regard du budget de certains habitants du ont été administrées par des alliances entre
en périphérie les populations les plus en détail en mettant en exergue la relation chusetts Institute of Technology, etc.), faute
18e arrondissement, nous rappelons que l’en- le patronat et quelques syndicats qui fai-
modestes que compte (encore) Paris. Tou- entre, d’une part, le type d’institution uni- de pouvoir profiter des passe-droits (qu’en-
trée à L’Aérosol est gratuite, sans obligation saient affaire avec lui. Loin, très loin du
tefois, il aurait fallu faire la distinction, versitaire dans laquelle l’étudiant a obtenu gendre une sélection à couteaux tirés) dis-
de consommer. Il est en outre possible pays de cocagne dont Pierre Rimbert nous
fondamentale et évidente, entre revitalisa- son diplôme et la probabilité qu’il puisse ponibles pour ses homologues des classes
d’amener son propre repas. En revanche, le fait rêver...
tion du quartier et augmentation des loyers. atteindre l’élite de classe convoitée. Ces aisées. Car, malgré tous les efforts des uni-
bon sens sécuritaire nous impose d’interdire
Si les populations vulnérables se plaignent chercheurs ont regroupé les universités en versités d’élite pour inclure des étudiants La cotisation sociale « n’échoit pas au
l’introduction de boissons sur les lieux, y
avec raison de l’augmentation des loyers, trois classes : l’Ivy League (la crème de la de milieux défavorisés, une sous-représen- ministère des finances », mais, dès l’ordon-
compris de l’eau. L’économie générée par
il nous semble peu crédible que ces mêmes crème), les autres établissements d’élite et tation chronique de ces derniers persiste. nance du 4 octobre 1945 « portant organi-
la vente de consommations au bar nous per-
populations ne soient pas favorables à des les universités restantes. sation de la Sécurité sociale », les minis-
met de proposer des concerts gratuits pour
initiatives contribuant à la revitalisation de En ce qui concerne le processus de sélec- tères de l’économie nationale et des
la quasi-totalité des événements que nous On imagine que les résultats ne surpren-
l’environnement urbain. (...) tion, une étude du King’s College de Londres finances ou du travail et de la Sécurité
organisons, ou à des tarifs très abordables nent guère : ces probabilités augmentent
(Plomin et al., 2018) vient jeter un autre sociale mettent leur nez dans les ressources
lorsqu’il s’agit de pointures musicales très La diversité des initiatives existant à Paris significativement avec la « qualité » de
pavé dans la mare grandissante de la contro- de la Sécu. Et, depuis, l’indépendance ne
en vogue. (...) et dans la région Île-de-France fait qu’aucun l’université. Les diplômés de l’Ivy League
verse sur les inégalités en général. Les résul- s’est pas renforcée...
projet ne se ressemble, et c’est heureux. S’il ont entre 60 et 70 % (en fonction du revenu
L’Aérosol est un lieu de résidence à ciel tats de ces chercheurs suggèrent que les tests
est tout à fait possible et souhaitable de les familial) de probabilités d’atteindre les La cotisation sociale est proportionnelle
ouvert, où les graffeurs confirmés ou en d’admission des grammar schools et des
comparer, de les évaluer, de les classer dans 20 % de revenus les plus élevés, ceux pro- au revenu. Le paiement de la cotisation
herbe peuvent venir s’exprimer librement. écoles privées ne font que favoriser la détec-
une optique critique, nous aurions souhaité venant d’autres écoles d’élite entre 40 et sociale est donc sans effet sur les inégalités.
Les artistes ne sont pas rémunérés puisqu’il tion de caractéristiques innées avantageuses
une grille d’analyse plus fine. 60 %, et les étudiants d’universités ordi- Plus fort, de « 1946 à 1967 », du temps où
n’existe pas de programmation réservée au et d’un milieu socio-économique supérieur,
naires n’ont que 22 à 38 % de chances de les caisses « furent administrées par les
graff. L’absence de rémunération n’a tou- plutôt que des aptitudes acquises par l’élève
tefois pas été un obstacle à la venue d’ar- Sélection monter dans l’échelle sociale. D’où l’intérêt
évident pour un jeune du secondaire de
grâce à son attitude positive durant son par- salariés eux-mêmes », les cotisations étaient
plafonnées, ce qui veut dire que plus le
tistes renommés, à l’exemple de Norione, cours scolaire. (...) Devant de telles révéla-
En complément à l’article viser l’apex des universités à tout prix. revenu s’élevait au-dessus du « plafond »,
Swed ou encore Horror, permettant l’accès tions provenant du milieu universitaire
du public à leurs œuvres tout en promou- d’Annabelle Allouch « Les étudiants En ce qui concerne les revenus des parents anglo-saxon, la société française ferait bien plus la cotisation sociale en représentait un
vant un esprit de partage et de transmission livrés au marché de l’anxiété » (avril), en tant qu’inducteur de mobilité sociale d’y regarder à deux fois avant d’entreprendre faible pourcentage. Les inégalités augmen-
M. Philippe Riel évoque des travaux taient... Passer d’un système – l’impôt – qui
entre artistes, novices comme confirmés. récents sur les effets de la sélection : intergénérationnelle, cette même étude mon- des réformes qui risquent d’aller dans le
(...) Depuis son ouverture, le 2 août 2017, tre que les probabilités d’ascension sociale sens des dysfonctionnements pernicieux réduit un peu (pas assez) les inégalités à
L’Aérosol a accueilli plus de cent classes Un système d’éducation stratifié induit (vers la tranche des 20 %) augmentent plus qu’engendre une compétition délétère, et un système – la cotisation – qui ne les réduit
de scolaires, issues de Paris et de sa ban- invariablement une société fortement stra- ou moins en général avec ce revenu. Dans exacerbée par un triage impitoyable de ses pas, est-ce une idée d’avenir ? Sauf avec
lieue, pour visiter l’exposition de graffitis. tifiée. Cette corrélation se vérifie imman- un tel contexte, on pourrait croire qu’une jeunes avant même l’âge adulte. une cotisation progressive, mais alors déci-
dément ce pays n’est pas la France.
Enfin, le système de sécurité sociale, tout
particulièrement entre 1946 et 1967, est un
système contributif. Ce ne sont pas les
« usagers » qui ont « voix au chapitre »,
mais les seuls cotisants.
La Sécurité sociale est un progrès social
formidable. Il faut la défendre. La « refon-
SOLITUDE Même s’il s’agit d’une opération privée, concernant plusieurs centaines de milliers Le mariage du turban et de la faucille est der plutôt que la réformer ». Est-il alors
le camp Barnéo travaille en étroite de candidats, arguant que ces documents moins contre-nature qu’il n’y paraît. utile d’inventer des temps mythiques ?
Proche conseiller du président russe
collaboration avec la Société permettraient de mettre au jour un Moqtada Al-Sadr est aujourd’hui le plus
Vladimir Poutine, M. Vladislav Sourkov
de géographie russe et accueille système de discrimination à l’égard des nationaliste de tous les chefs de milice
a livré à la revue Russia in Global
d’importantes personnalités scientifiques Américains d’origine asiatique en vigueur chiites en Irak, farouche opposant aux Vous souhaitez réagir
Affairs (9 avril) sa vision personnelle
et politiques russes. La visite la plus depuis des décennies. (...) Le groupe ingérences américaines et iraniennes. à l’un de nos articles :
du destin géopolitique de la Russie
mémorable fut celle, en 2015, de Dmitri Students for Fair Admissions rassemble En s’alliant avec un mouvement qui
après l’annexion de la Crimée : Courrier des lecteurs,
Rogozine, vice-premier ministre chargé une dizaine d’Américains d’origine transcende les divisions confessionnelles,
de l’industrie de la défense et président 1, av. Stephen-Pichon 75013 Paris
C’est la fin du voyage épique asiatique qui ont vu leur candidature il entend mettre l’accent sur la nation
de la Russie vers l’Occident, l’arrêt de la commission de l’Arctique russe. Il à Harvard rejetée. Ils affirment dans leur irakienne. Un bon filon électoral au regard ou courrier@monde-diplomatique.fr
des tentatives répétées et infructueuses a suscité une controverse en suggérant que plainte que cette université discrimine des manifestations populaires qui,
de devenir une partie de la civilisation la politique de son pays envers l’Arctique systématiquement les candidats d’origine depuis 2015, réclament la fin du système Édité par la SA Le Monde diplomatique.
occidentale, de devenir un enfant était la même que celle envers la Crimée, asiatique à cause de leurs trop bons confessionnel et de la corruption. Actionnaires : Société éditrice du Monde,

de la « bonne famille » des peuples annexée par la Russie l’année précédente. résultats scolaires, tout en privilégiant
Association Gunter Holzmann,
Les Amis du Monde diplomatique
européens. (...) Pendant quatre siècles, Il a ajouté au malaise en envoyant depuis d’autres minorités raciales et ethniques. DÉCONTAMINATION 1, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris
la Russie est allée vers l’Orient ; pendant Barnéo un minimessage qui présentait Tél. : 01-53-94-96-01. Télécopieur : 01-53-94-96-26

l’Arctique comme une « Mecque russe ». Au Japon, la municipalité d’Ikoma


FAUCILLE ET TURBAN
Courriel : secretariat@monde-diplomatique.fr
quatre autres siècles, vers l’Occident. contraint les fumeurs à attendre trois Site Internet : www.monde-diplomatique.fr
Nous n’avons pris racine ni ici ni là-bas. quarts d’heure après leur dernière
En Irak, le mouvement religieux chiite
(...) « La Russie n’a que deux alliés, DISCRIMINATION de l’imam Moqtada Al-Sadr s’est allié cigarette avant de prendre l’ascenseur
Directoire : Serge HALIMI,
président, directeur de la publication
son armée et sa flotte », disait (The Asahi Shimbun, 17 avril) : Autres membres : Vincent CARON, Bruno LOMBARD,
Pour sélectionner leurs étudiants, au Parti communiste irakien en prévision Pierre RIMBERT, Anne-Cécile ROBERT
Alexandre III – la métaphore la plus
de nombreuses facultés américaines des élections législatives de ce mois Le conseil municipal oblige les fumeurs Directrice des relations et des éditions internationales :
lucide de la solitude géopolitique
utilisent, parmi d’autres, le critère de de mai. Une étonnante association, à subir un temps de « décontamination » Anne-Cécile ROBERT
qu’il est maintenant temps de considérer Secrétaire générale :
l’origine ethnique. Destiné à favoriser la analyse le quotidien francophone avant de pouvoir utiliser les ascenseurs
comme notre destin. Anne CALLAIT-CHAVANEL
représentation des minorités, ce système libanais L’Orient - Le Jour (16 avril) : – une règle de santé publique saluée
peut produire des effets pervers, que par certains, mais jugée excessive par Directeur de la rédaction : Serge HALIMI
Laïque, le Parti communiste irakien est
TOURISME DE CONQUÊTE dénoncent aujourd’hui des candidats
la formation la plus éloignée des clivages d’autres. Les salariés comme les visiteurs Rédacteur en chef : Philippe DESCAMPS
issus de l’immigration asiatique doivent attendre quarante-cinq minutes Rédacteurs en chef adjoints :
Installé tout près du pôle Nord, le camp confessionnels qui divisent la société Benoît BRÉVILLE, Martine BULARD, Renaud LAMBERT
(The New York Times, 4 avril 2018) : après avoir fumé parce que « l’air
Barnéo accueille des touristes fortunés, irakienne depuis l’intervention américaine Cheffe d’édition : Mona CHOLLET

avides d’exploration scientifique ou de Le groupe Students for Fair Admissions, en 2003. Pourquoi s’allier alors avec qu’expirent les fumeurs peut causer Rédaction : Akram BELKAÏD, Evelyne PIEILLER,

sport. Mais, visitant ce site dont la finalité qui poursuit l’université Harvard les sadristes, qui ont montré à maintes un tabagisme passif dont l’impact est Hélène RICHARD, Pierre RIMBERT,
Anne-Cécile ROBERT
interroge, un hôte de marque a vendu en justice, demande que l’établissement reprises par le passé leur goût pour particulièrement grave dans Cartographie : Cécile MARIN
la mèche, raconte Arctic Today (2 avril) : rende publiques ses données d’admission la surenchère communautaire ? les espaces fermés ». Site Internet : Guillaume BAROU, Thibault HENNETON
Conception artistique :
Maria IERARDI, Boris SÉMÉNIAKO

Informez-vous, abonnez-vous
(avec la collaboration
de Delphine LACROIX pour l’iconographie)
Rédacteur documentaliste : Olivier PIRONET
Mise en pages et photogravure :
...et contribuez à l’indépendance du Monde diplomatique Jérôme GRILLIÈRE, Patrick PUECH-WILHEM
Correction : Xavier MONTHÉARD, Sarah ZHIRI

À renvoyer, accompagné de votre Directeur de la gestion : Bruno LOMBARD

■ 2 ans - 24 numéros pour 109 € règlement, à l’adresse suivante : Directeur commercial,


chargé de la diffusion numérique : Vincent CARON
Le Monde diplomatique, service abonnements, Contrôle de gestion : Zaïa SAHALI

■ 1 an - 12 numéros pour 59 € A 2300, 62066 Arras Cedex 9


Tél. : 03-21-13-04-32 (numéro non surtaxé)
Secrétariat : Yuliya DAROUKA (9621),
Sophie DURAND-NGÔ, attachée communication
et développement (9674), Eleonora FALETTI (9601)

Coordonnées : RMD18BA005
Règlement : ■ Chèque bancaire Courriel : prénom.nom@monde-diplomatique.fr
Fondateur : Hubert BEUVE-MÉRY. Anciens directeurs :
à l’ordre du Monde diplomatique SA
M. ■ Mme ■ François HONTI, Claude JULIEN, Ignacio RAMONET

Nom ...................................................................... ■ Carte bancaire Le mensuel en version imprimée Publicité : Brigitte ANTOINE (01-57-28-39-29)
Numéro de carte bancaire directement dans votre boîte aux lettres
Prénom ...................................................................... Diffusion, mercatique: Brigitte BILLIARD, Sophie GERBAUD,

Adresse ................................................................. ✚ Accès offert à la version Carole MERCERON, Saveria COLOSIMO-MORIN


Relations marchands de journaux (numéro vert) :
Expire fin numérique et aux 0805-050-147
...............................................................................
Notez les trois derniers chiffres du numéro 24 derniers numéros Service relations abonnés
Code postal l Depuis la France : 03-21-13-04-32 (non surtaxé)

Ville ..................................................................
inscrit au dos de votre carte ✚ NOUVEAU : Les articles www.monde-diplomatique.fr
l Depuis l’étranger : (33) 3-21-13-04-32
en version audio lus par
Courriel ................................................................. Date et signature des professionnels (podcast) Reproduction interdite de tous articles,

J’accepte de recevoir des offres du Monde diplomatique : Oui ❍ Non ❍ obligatoires➨ sauf accord avec l’administration
© ADAGP, Paris, 2018,
J’accepte de recevoir des offres des partenaires du Monde diplomatique : Oui ❍ Non ❍ Plus simple et plus rapide : pour les œuvres de ses adhérents

Offre réservée à la France métropolitaine, valable jusqu’au 31/12/2018 ; pour l'étranger, merci de nous consulter. En application de la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéfi- retrouvez cette offre sur Prix de l’abonnement annuel à l’édition imprimée :
ciez d’un droit d’accès et de rectification des informations vous concernant (s’adresser au service des abonnements). Ces informations peuvent être exploitées par des sociétés partenaires du www.monde-diplomatique.fr/abo France métropolitaine : 59 €
Autres destinations : www.monde-diplomatique.fr/abo
Monde diplomatique. Si vous ne souhaitez pas recevoir de propositions de ces sociétés, merci de cocher la case ci-contre ■ Le Monde diplomatique SA – RCS Paris B400 064 291
3 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

D ES TRANCHÉES DE 1914 À N OTRE -D AME - DES -L ANDES

Gaz lacrymogène, des larmes en or


Comme les manifestants français – ceux de Mai 68, mais
aussi ceux qui se mobilisent pour la « zone à défendre » de
Notre-Dame-des-Landes ou contre la sélection universi-
taire à Nanterre –, les protestataires du monde entier font
une expérience commune : l’inhalation de gaz lacrymogène.
En un siècle, cette arme présentée comme inoffensive s’est
imposée comme l’outil universel du maintien de l’ordre.

PAR ANNA FEIGENBAUM *

C
CREATIVE COMMONS CC0 - PIXABAY.COM
ONTRAIREMENT à d’autres marchés, rien de plus qu’un nuage de fumée qui
l’industrie du maintien de l’ordre ne craint pique les yeux. Quand des gens en meu-
ni les troubles sociaux ni les crises poli- rent – l’organisation Physicians for
tiques – bien au contraire. Les révoltes Human Rights a par exemple comptabi-
du « printemps arabe » en 2011 et les lisé trente-quatre morts liées à l’usage
manifestations qui ont ébranlé le monde de gaz lacrymogène lors des manifesta-
ces dernières années ont fait exploser les tions à Bahreïn en 2011-2012 (1) –, les
ventes de gaz lacrymogène et d’équipe- pouvoirs publics rétorquent qu’il s’agit
ments antiémeute. Carnets de commandes simplement d’accidents.
en main, les commerciaux sillonnent la DANIELLE TUNSTALL. – « Gas Mask » (Masque à gaz), vers 2000
planète. Des armées d’experts se tiennent En réalité, le gaz lacrymogène n’est
à l’affût du moindre frémissement popu- pas un gaz. Les composants chimiques lobbying acharné, il parvient à modeler grenades lacrymogènes s’abat sur la foule, suffocante », dont il garantit cependant
laire pour conseiller fabricants et ache- qui produisent l’épanchement lacry- une nouvelle image du gaz lacrymogène, provoquant un mouvement de panique. qu’elle n’occasionne « aucune blessure
teurs sur les bonnes affaires du jour. Le mal – du latin lacrima, « larme » – portent assimilé non plus à une arme toxique, L’évacuation brutale se solde par quatre durable » – toujours le marketing de
gaz lacrymogène est sans conteste leur les jolis noms de CS (2-chlorobenzyli- mais à un moyen inoffensif de préserver morts, cinquante-cinq blessés et une l’équilibre. Durant la Grande Dépression,
produit-vedette : universellement consi- dène malonitrile), de CN (chloro- l’ordre public. Flanqué d’un avocat et fausse couche. Parmi les victimes, un dans les années 1930, les États-Unis
déré par les gouvernements comme le acétophénone) et de CR (dibenzoxazé- d’un officier, il rallie à sa cause un large enfant mort quelques heures après l’as- recourent de plus en plus aux gaz lacry-
remède le plus fiable et le plus indolore pine). Ce sont des agents irritants que réseau de publicitaires, de scientifiques saut – officiellement des suites d’une mogènes pour étouffer la contestation
à la contestation sociale, comme une l’on peut conditionner aussi bien sous et d’hommes politiques chargés de pro- maladie, mais le fait d’avoir respiré le gaz sociale. Selon un comité du Sénat, les
panacée contre le désordre, il ne connaît forme de vapeur que de gel ou de liquide. mouvoir dans les médias ces « gaz de empoisonné « n’a sûrement pas aidé », achats de gaz entre 1933 et 1937, effectués
ni frontières ni concurrence. Leur combinaison est conçue pour affec- guerre pour temps de paix ». dira un porte-parole de l’hôpital. « principalement à l’occasion ou en pré-
ter simultanément les cinq sens et vision de mouvements de grève », se mon-
Quels dommages cause-t-il à ses vic- infliger un trauma physique et psycho- La presse économique se montre logi- Chez les vétérans expulsés, le gaz lacry- tent à 1,25 million de dollars (21 millions
times ? Quels problèmes pose-t-il en logique. Les dégâts que le gaz lacrymo- quement la plus empressée à diffuser le mogène est rebaptisé « ration Hoover », de dollars en valeur actuelle, ou 17 mil-
matière de santé publique ? Nul ne le gène occasionne sont nombreux : larmes, refrain du « gaz pour la paix ». Dans son en référence au président Herbert Hoover lions d’euros).
sait, car personne ne s’en soucie. Dans brûlures de la peau, troubles de la vue, numéro du 6 novembre 1921, la revue Gas (1929-1933), qui leur a envoyé la troupe ;
aucun pays il n’existe d’obligation légale mucosités nasales, irritations des narines Age-Record dresse un portrait extasié du par allusion aussi aux inégalités sociales Autre débouché prometteur pour l’in-
de recenser le nombre de ses victimes. et de la bouche, difficultés à déglutir, général Fries. On peut y lire que le « chef qui se creusent dans le pays. Pour les chefs dustrie de la « douleur aveuglante et
Aucune obligation non plus de fournir sécrétion de salive, compression des dynamique» du CWS a «étudié de près la de la police, les industriels et leurs repré- suffocante » : les colonies. En novem-
des données sur ses livraisons, ses poumons, toux, sensation d’asphyxie, question de l’usage du gaz et des fumées sentants, en revanche, l’opération a été un bre 1933, sir Arthur Wauchope, le Haut-
usages, les profits qu’il génère ou sa nausées, vomissements. Les « lacrymos » pour affronter les foules et les sauvages. succès. Le service des ventes de Lake Erie Commissaire britannique en Palestine,
toxicité pour l’environnement. Depuis ont aussi été mis en cause dans des pro- Il est sincèrement convaincu que lorsque Chemical, la société productrice du gaz réclame sa part du produit miracle. Dans
presque un siècle, on nous répète qu’il blèmes musculaires et respiratoires à les officiers de police et les administrateurs utilisé au Capitole, se fait un plaisir d’in- un courrier au bureau des colonies, il
ne fait de mal à personne, que ce n’est long terme (2). coloniaux seront familiarisés avec le gaz clure des clichés de l’évacuation sanglante plaide : « Je considère que le gaz lacry-
en tant que moyen de maintenir l’ordre et dans son catalogue. Plus tard y figureront mogène serait un agent hautement utile
de protéger le pouvoir, les désordres aussi des images de grévistes de l’Ohio et entre les mains des forces de police en
Une forme « humaine » de violence d’État sociaux et les insurrections sauvages dimi- de Virginie détalant sous les nuages de Palestine pour disperser les rassemble-

L E RECOURS à l’arme chimique remonte


au moins à l’Antiquité. Pendant la guerre
aggravé par la peur et l’anxiété qu’elle
propage. Les autres lui trouvent une cer-
nueront jusqu’à disparaître totalement.
(...) Les gaz lacrymogènes paraissent
admirablement appropriés pour isoler l’in-
gaz. « Un seul homme équipé de gaz Che-
mical Warfare peut mettre en fuite mille
hommes en armes » : le slogan orne fiè-
ment illégaux et les foules émeutières, par-
ticulièrement dans les rues tortueuses et
étroites des vieux quartiers de la ville, où
du Péloponnèse, les belligérants utilisaient taine magnanimité, au motif qu’elle ferait dividu de l’esprit de la foule. (...) L’un des rement les plaquettes publicitaires. Le l’usage d’armes à feu peut provoquer des
des gaz sulfureux contre les cités assié- moins de morts qu’un feu roulant d’artil- avantages de cette forme adoucie de gaz fabricant se vante de fournir une « explo- ricochets conduisant à des pertes dispro-
gées. Mais c’est au milieu du XIXe siècle lerie. Un biochimiste de Cambridge, John de combat tient au fait que, dans son rap- sion irrésistible de douleur aveuglante et portionnées en vies humaines. »
que les progrès de la science ont lancé les Burdon Sanderson Haldane, plaide pour port à la foule, l’officier de police n’hési-
débats éthiques sur son usage. Les pre- l’efficacité des gaz de guerre, taxant leurs tera pas à s’en servir ».
mières tentatives de restreindre l’utilisa- détracteurs de sentimentalisme : si l’on Dispersion et démoralisation
tion d’armes chimiques et biologiques
remontent aux conférences de La Haye
de 1899 et 1907, mais leur formulation
peut « se battre avec une épée », pourquoi
pas « avec du gaz moutarde » ?
Cet échantillon précoce d’argumentaire
promotionnel tient en équilibre sur un fil
étroit : vanter les vertus répressives du
U NE DEMANDE similaire émane en 1935
de la Sierra Leone, où les administrateurs
ou les cortèges de leur choix. Un policier
peut ainsi arborer un atomiseur de gaz
ambiguë réduisit ces accords à peu de Pour l’historien Jean Pascal Zanders, produit tout en célébrant son caractère coloniaux sont confrontés à des grèves lacrymogène à sa ceinture, tandis qu’un
chose. La première guerre mondiale allait les controverses qui ont suivi la première indolore. L’engouement pour les gaz pour des augmentations de salaire. Puis militaire n’en a pas le droit. L’acceptation
servir ensuite de laboratoire à ciel ouvert guerre mondiale nous ont légué un double lacrymogènes sur un marché qui, jusque- c’est au tour de Ceylan, le futur Sri Lanka. quasi unanime de cette incohérence contri-
pour l’élaboration d’une nouvelle gamme héritage (4). D’une part, elles ont consacré là, ne connaissait que la matraque et le Instruction est donnée au nouveau secré- bue pour beaucoup à la florissante pros-
de poisons. la distinction entre les « gaz toxiques » fusil doit beaucoup à cet art de réconcilier taire d’État aux colonies britannique, Mal- périté de l’industrie du maintien de l’or-
– dont on débattit autrefois à La Haye – et les antagonismes. Le gaz s’évapore. La colm MacDonald, d’élaborer une politique dre – et aux larmes des contestataires du
Il est généralement admis que les les nouvelles armes chimiques inventées police peut enfin disperser une manifes- globale du gaz lacrymogène. À cette fin, monde entier.
troupes françaises ont inauguré le règne entre 1914 et 1918. Ce distinguo réappa- tation avec « un minimum de publicité il dispose d’une liste recensant les lieux
du lacrymogène lors de la bataille des raîtra à maintes occasions dans les négative (5)», sans laisser dans son sillage où cette arme a fait la preuve de son effi- (1) « Tear gas or lethal gas ? Bahrain’s death toll
frontières d’août 1914, en tirant dans les conventions internationales, légitimant du sang et des ecchymoses. Au lieu d’être cacité : en Allemagne, où elle a servi contre mounts to 34 », Physicians for Human Rights, New
tranchées adverses des grenades remplies que l’on interdise certaines armes pour en perçu comme une forme de torture phy- les grévistes de Hambourg en 1933 ; en York, 16 mars 2012.
de bromacétate d’éthyle – une substance approuver d’autres, présentées comme sique et psychologique, le « lacrymo » Autriche, où elle a excellé contre les com- (2) « Facts about riot control agents », Centers for
irritante et neutralisante, mais non létale non létales. C’est en vertu de ce raison- s’impose dans les esprits comme une munistes en 1929 ; en Italie, où elle vient Disease Control and Prevention, Atlanta, 21 mars 2013.
à l’air libre. Les Allemands répliquèrent nement que le gaz lacrymogène a forme « humaine » de violence d’État. d’être incorporée à l’équipement de base (3) Cité dans Gerard J. Fitzgerald, « Chemical
warfare and medical response during World War I »,
en avril 1915 par un produit infiniment emprunté une voie légale plus favorable des forces de l’ordre; ou encore en France, American Journal of Public Health, no 98, Washington,
plus mortel, le gaz moutarde, ou ypé- que d’autres agents toxiques. D’autre part, Outre leurs prestations à la radio et dans où son usage est déjà banalisé. DC, avril 2008.
rite – le premier cas dans l’histoire d’usage on prend alors très à cœur les intérêts com- les journaux, le général et son équipe orga- (4) Jean Pascal Zanders, « The road to Geneva »,
massif d’une arme chimique au chlore. merciaux liés à l’expansion de l’industrie nisent des démonstrations publiques. Un Durant cette période, le gaz lacrymo- dans Innocence Slaughtered. Gas and the Transfor-
chimique. Brider sa créativité dans le beau jour de juillet 1921, un vieil ami et gène devient pour les États un moyen pri- mation of Warfare and Society, Uniform Press,
Londres, 2016.
D’abord distancés dans cette course à domaine militaire lui porterait un préju- collègue de Fries, Stephen J. De La Noy, vilégié de faire obstacle aux demandes de
(5) Seth Wiard, « Chemical warfare munitions for
l’innovation, les Américains n’allaient pas dice insupportable – un argument toujours se poste avec une cargaison de gaz sur un changement. Sa fonction bifide, à la fois law enforcement agencies », Journal of Criminal Law
tarder à rattraper leur retard. Le jour même en vigueur un siècle plus tard. À partir du terrain près du centre de Philadelphie. Afin physique (dispersion) et psychologique and Criminology, vol. 26, no 3, Chicago, automne 1935.
de leur entrée en guerre, les États-Unis traité de Versailles (1919) et du protocole d’illustrer les bienfaits de son arsenal, il (démoralisation), paraît idéale pour conte-
créent un comité de recherche « pour de Genève (1925), les intérêts écono- a invité les policiers de la ville à tester la nir les tentatives de résistance aux mesures
mener des investigations sur les gaz miques des puissances alliées vont ainsi marchandise. Les journalistes viennent en impopulaires. Comme, de surcroît, on peut
toxiques, leur fabrication et leurs anti- se fondre dans le droit international. La nombre pour immortaliser la scène : deux désormais gazer en toute légalité des
dotes à des fins de guerre (3) », mais aussi page de la guerre étant tournée, maintenir cents agents en uniforme se faisant gazer manifestants pacifiques ou passifs, les
un service de la guerre chimique (Chemi- la paix à l’intérieur de leurs frontières – et en pleine figure. autorités n’ont plus à s’inquiéter des luttes
cal Warfare Service, CWS), généreuse- à l’extérieur, dans leurs dépendances colo- collectives non violentes. Le « lacrymo » ACCÈS ILLIMITÉ

9€
ment doté en moyens et en effectifs. En niales – devient une priorité pour les Amé- Il faut attendre quelques années pour s’est imposé comme une arme multi-
juillet 1918, le sujet monopolise l’attention ricains et les Européens. D’où leur intérêt passer de l’expérimentation aux travaux fonction capable non seulement de stopper
de près de deux mille scientifiques. croissant pour les gaz lacrymogènes, dont pratiques. L’occasion se présente le une manifestation, mais aussi de saper

Après le conflit, les militaires se mon-


le CWS et son directeur, le général
multimédaillé Amos Fries, seront les
28 juillet 1932, quand la garde nationale
reçoit l’ordre de disperser des milliers de
toute forme de désobéissance civile.
po u r 5 j o ur s
trent divisés. Ceux qui ont vu de leurs ardents pionniers. vétérans de la première guerre mondiale Cette fonction politique a perduré
yeux les ravages causés par l’arme chi- rassemblés devant le Capitole, à Washing- jusqu’à aujourd’hui. Alors que l’usage de Toutes les archives
mique dénoncent son caractère inhumain, Les années 1920 annoncent l’âge d’or ton. Surnommés « l’armée bonus », ces toutes les armes chimiques est interdit par du journal
du « lacrymo ». Capitalisant sur l’essor anciens soldats occupent les lieux avec les traités internationaux dans le cadre des
* Chercheuse à l’université de Bournemouth des armes chimiques durant la guerre, leurs familles pour exiger le paiement guerres, les forces de l’ordre restent, au depuis sa création
(Royaume-Uni). Auteure de Tear Gas. From the Battle-
fields of World War I to the Streets of Today, Verso, Amos Fries convertit ce venin en outil d’un reliquat de salaire que leur ministère niveau national, plus que jamais autorisées
www.monde-diplomatique.fr/5j
Londres, 2017. politique à usage quotidien. Grâce à un rechigne à débloquer. Une pluie de à déployer du gaz toxique sur les individus
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
4
SUCCÈS MILITAIRES,

Alliance pragmatique
M. Donald Trump doit annoncer le 12 mai si les États- création de l’éphémère gouvernement
Unis soutiennent toujours l’accord sur le nucléaire ira- populaire d’Azerbaïdjan et de la Répu-
blique de Mahabad dans le Kurdistan ira-
nien. Un désengagement ouvrirait la voie à une nouvelle nien. Cet épisode, l’un des premiers de
crise avec la République islamique, qui pourrait alors la guerre froide, se conclut par le départ
des troupes soviétiques, en échange d’un
relancer son programme d’enrichissement de l’ura- traité pétrolier que le Parlement iranien
nium. L’Iran cherchera aussi à renforcer son rappro- finira par rejeter. Pour Joseph Staline,
l’Iran faisait clairement partie de la zone
chement avec Moscou, en dépit d’une histoire com- d’influence soviétique. Il n’entendait pas
mune tumultueuse. simplement y diffuser le communisme,
mais lorgnait aussi les champs pétroli-
fères du nord du pays. Pour forcer le chah
PAR NIKOLAÏ KOŽHANOV à agir selon ses intérêts, le Kremlin utilisa

L
tous les instruments à sa disposition, à
commencer par le Toudeh, le Parti des
ES RELATIONS russo-iraniennes d’utilisation du territoire iranien par une masses d’Iran – communiste. Ce dernier,
n’ont jamais été un long fleuve tran- puissance menaçant la sécurité de l’Union très proche de Moscou, fit partie de l’al-
quille. Au XIXe siècle et jusqu’au début soviétique, cette dernière avait le droit de liance gouvernementale mise en place
du XXe, les Empires britannique et russe l’envahir pour se défendre. en 1951 par le premier ministre nationa-
divisaient l’Iran en zones d’influence liste Mohammad Mossadegh, qui mena
politique et économique. La chute de la Le 25 août 1941, l’URSS et le une politique progressiste, marquée
monarchie russe en 1917 et l’arrivée au Royaume-Uni lancèrent des opérations notamment par la nationalisation de
pouvoir des bolcheviks, qui rejetaient militaires contre l’Iran. Le prétexte offi- l’industrie pétrolière. Mais ce gouverne-
formellement l’héritage impérialiste tsa- ciel de cette invasion était le refus de ment fut renversé en 1953 par un coup
riste, donnèrent à Téhéran l’espoir que Reza Chah Pahlavi d’expulser les d’État fomenté par les services britan- L’adhésion de l’Iran au pacte de Bag- iranien était une bonne opération pour
Moscou ne menacerait plus l’indépen- citoyens allemands. En réalité, les deux niques et américains. dad, signé en 1955 entre les pays pro- Moscou qui, dès le début, essaya de main-
dance de la Perse (1). puissances redoutaient l’entrée en guerre occidentaux de la région, n’empêcha pas tenir le dialogue, même si Téhéran, pour
de l’Iran aux côtés de l’Allemagne et pro- Dans les années qui suivirent, le chah une amélioration des relations des raisons idéologiques, tentait de limiter
En dépit de l’écrasement du mouvement tégeaient leurs intérêts : les gisements de mena une politique de répression contre économiques bilatérales. Durant les la présence soviétique. En 1982, la défec-
révolutionnaire iranien par Reza Chah Pah- la compagnie pétrolière anglo-iranienne les militants communistes : exécutions années 1960-1970, l’URSS participa à tion d’un officier du KGB, Vladimir Kou-
lavi dans la province du Guilan, l’Iran et (Anglo-Iranian Oil Company) et la sécu- sommaires, expulsions de l’armée et des plus de soixante projets d’envergure en zitchkine, porta un rude coup au Toudeh,
la Russie soviétique signèrent un traité éta- risation du « corridor perse » pour le tran- services de sécurité. Il est intéressant de Iran et devint aussi l’un de ses premiers le transfuge divulguant les noms d’agents
blissant les bases des futures relations bila- sit du matériel militaire américain vers noter que le soutien soviétique fourni au acheteurs de gaz naturel. Plus tard, la soviétiques parmi les membres de ce
térales le 26 février 1921. Les autorités l’URSS. Le 16 septembre, l’abdication Toudeh constitua à la fois un avantage révolution islamique de 1978-1979 fut un parti. Cela donna aux autorités de la
soviétiques ont toujours présenté ce docu- de Reza Chah Pahlavi en faveur de son et une malédiction pour ce parti. Très tournant majeur dans les relations soviéto- République islamique un prétexte pour
ment comme l’un des premiers accords fils Mohammad Reza fit entrer l’Iran dépendant de Moscou, il fut sérieuse- iraniennes. Sur le plan géopolitique, la renforcer la répression contre les com-
« justes » et « honnêtes » conclus entre dans le camp allié et lui garantit une place ment discrédité aux yeux du peuple ira- fermeture des centres d’écoutes et des munistes, accusés à tort de préparer un
Téhéran et les grandes puissances. Toutes parmi les vainqueurs de la seconde nien quand les Soviétiques cherchèrent bases militaires américaines en territoire coup d’État.
les concessions et conventions qui liaient guerre mondiale. à l’utiliser, entre 1940 et le début des
l’Iran au régime tsariste étaient annulées. années 1950, pour protéger les intérêts
Moscou transférait même au gouverne- Après 1945, Téhéran considère de l’URSS dans le secteur pétrolier ira- Un levier vis-à-vis de Washington
ment perse, sans aucune contrepartie,
toutes les propriétés et tous les avoirs
russes détenus en Iran. Toutefois, ce traité
l’Union soviétique comme une plus
grande menace que l’Occident. Mainte-
nue dans le nord du pays malgré la fin
nien. Cette stratégie mettait le Toudeh
en porte-à-faux avec la revendication de
nationalisation des hydrocarbures qu’il
B IEN QUE fournissant des armes au
régime de Saddam Hussein, l’URSS se
l’Union soviétique et la crise économique
qui suivit limitèrent néanmoins la portée
stipulait aussi (articles V et VI) que, en cas du conflit, l’Armée rouge appuie alors la avait toujours défendue. garda de prendre parti dans le conflit Iran- de la majorité des accords signés avec
Irak. Et, malgré la répression subie par les l’Iran à la fin des années 1980.
militants communistes iraniens, elle fut
même favorable à un renforcement des De 1991 à 2012, les relations russo-
relations avec l’Iran, pénalisé par la guerre iraniennes furent instables et imprévisibles,
et par son isolement international. Bien les périodes de dialogue politique alternant
que très critique à l’égard de la présence avec de longues pauses durant lesquelles
soviétique en Afghanistan, Téhéran put
ainsi accéder aux marchés mondiaux,
(1) Nom employé par les Occidentaux, les autorités
Moscou ayant permis le transit de mar- impériales utilisant le nom d’« Iran » depuis le
chandises via son territoire. La chute de XIXe siècle.

Que cherche
groupes de combattants étrangers). L’éviction de M. Al-Assad ne pouvait
Cependant, elle cherchait également à plus être une condition préalable à l’ou-
lancer ce processus de réconciliation à verture d’un dialogue national.
ses propres conditions, qui incluaient la
préservation de l’intégrité du territoire La chute d’Alep, en décembre 2016, a
syrien et la formation d’une coalition donné à la Russie l’assurance qu’elle pou-
contre l’OEI, comme l’a affirmé M. Pou- vait orienter le cours des événements en
Les œuvres qui accompagnent
cette double page sont de Tammam Azzam. tine à l’Assemblée générale des Nations Syrie et dans la région. Même le change-
Elles sont issues de la série « The Place » unies en septembre 2015. Moscou exi- ment du paysage politique américain
(Le Lieu), inspirée des quartiers en ruine venus d’Europe, de Russie, du Caucase et aujourd’hui encore, qu’il ne visait que les geait aussi la préservation des structures après l’élection de M. Donald Trump n’a
de Damas et réalisée en 2017 et 2018
(Ayyam Gallery, Beyrouth, Dubaï) d’Asie centrale sont allés gonfler les rangs « terroristes », dont ceux de l’OEI. étatiques syriennes et ne concevait la pas altéré cette conviction. En 2017, Mos-
de l’Organisation de l’État islamique (OEI) transformation du régime que dans le cou estimait avoir atteint l’un de ses prin-
et d’autres groupes islamistes en Syrie et Très vite, le déploiement de l’aviation cadre des mécanismes constitutionnels cipaux buts : sauver le régime et lui per-
(Suite de la première page.) en Irak. D’après les services de sécurité russe a atteint deux objectifs. D’une part, existants. En 2016, M. Poutine insistait mettre de reprendre certaines zones du
russes et des analystes indépendants, il a augmenté les chances de survie du toujours sur le processus de paix, en territoire. Mais il n’en avait pas fini pour
M. Poutine estimait que l’aide militaire, en 2015, environ douze mille combattants régime syrien à long terme. D’autre part, escomptant une sorte de partage des autant. Il ne pouvait retirer ses troupes
technologique et économique qui était russophones originaires du nord du Cau- il a rendu impossible la création par les pouvoirs entre le régime en place et les qu’au terme d’un processus de négocia-
apportée au pouvoir syrien ne ferait que case, du reste de la Russie et des commu- armées occidentales d’une zone d’exclu- éléments « sains » de l’opposition. tions politiques, encore très hypothétique.
prolonger son agonie, sans parvenir à le nautés tchétchènes de l’étranger se bat- sion aérienne, et fort improbable leur
sauver. Une intervention militaire directe taient en Syrie aux côtés de divers groupes intervention directe sur le terrain contre
et durable représentait donc pour lui une islamistes, comme le Front Al-Nosra et les troupes loyalistes. Dans le même Le Kremlin se donne le beau rôle
solution préférable aux deux scénarios
suivants : soutenir M. Al-Assad par des
opérations militaires ponctuelles et oné-
Ahrar Al-Cham. De surcroît, ces groupes
armés comptaient des centaines de per-
sonnes venues d’Azerbaïdjan et d’ex-
temps, en échangeant des informations et
en essayant de coordonner ses efforts
militaires avec d’autres pays, dont les
D ANS cette perspective fut avancée
l’idée d’une nouvelle plate-forme de
pas d’illusions : il sait que l’OEI est bri-
sée mais pas complètement détruite, que
reuses, ou laisser son pouvoir s’effondrer. républiques soviétiques d’Asie centrale, États-Unis, le Kremlin continuait de pro- négociations baptisée Astana (du nom la guerre civile n’est pas terminée et qu’il
À nouveau, les dirigeants russes moti- comme le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. mouvoir l’idée d’une large coalition de la capitale kazakhe où se sont tenues devra poursuivre son appui militaire s’il
vèrent leur choix en faisant référence Tous ne s’identifiaient pas à la cause de contre l’OEI, qui impliquerait aussi le les premières rencontres) et permettant veut maintenir M. Al-Assad au pouvoir.
aux précédents de la Libye et de l’Irak, l’OEI ou du Front Al-Nosra. Pour certains, régime syrien, mettant un terme à l’iso- de discuter d’un cessez-le-feu entre Dans de telles circonstances, il entend
deux pays où, selon eux, la chute des la guerre livrée en Syrie constituait surtout lement international de M. Al-Assad. En Damas et l’opposition, en contournant bien conserver une présence armée dans
régimes en place n’avait rien apporté de une phase de préparation aux combats à déployant ses forces aériennes depuis la le processus mis en place à Genève par ce pays, d’autant que la phase actuelle
bon. Pour eux, la Syrie ne devait pas mener dans leur propre pays. base de Hmeimim, au sud-est de la ville les Nations unies. L’instauration d’un du conflit n’exige pas beaucoup de sol-
constituer un nouveau foyer djihadiste de Lattaquié, la Russie renforçait aussi dialogue direct avec des représentants dats sur le terrain. Si une partie des
dans la région. L’un des principaux buts de l’interven- sa position diplomatique, en signifiant iraniens et turcs – des acteurs régionaux troupes a été rapatriée, il s’agit surtout
tion russe en Syrie était de rétablir les qu’aucune décision concernant la Syrie importants qui n’étaient pas impliqués d’une rotation destinée à adapter la pré-
Bien avant septembre 2015, le Kremlin capacités militaires et politiques du ne pourrait se passer de son avis. auparavant dans les pourparlers – a fait sence militaire aux besoins réels. En
avait mis en garde la « communauté inter- régime. Ainsi, les bombardements aériens progresser l’idée d’une résolution diplo- outre, les précédentes annonces de retrait
nationale » contre un tel risque. Au départ, ont immédiatement pris pour cible tout Elle poursuivait ainsi un objectif bien matique du conflit. ont montré que l’armée russe peut
ces déclarations s’inscrivaient surtout dans groupe représentant une menace sérieuse plus ambitieux que le sauvetage immé- toujours augmenter son contingent si la
une campagne de communication qui pré- pour Damas, y compris ceux qui n’étaient diat du pouvoir. Certes, elle prétendait La stratégie russe a changé avec la situation l’exige.
sentait l’Occident comme un fauteur de pas des islamistes radicaux ou qui d’abord mettre fin à la guerre en orga- chute, fin 2017, des principaux bastions
troubles au Proche-Orient. Mais la menace n’étaient pas qualifiés de « terroristes », nisant un dialogue national entre le de l’OEI. En décembre, M. Poutine a L’annonce d’un retrait avait une fonc-
est devenue réelle en 2015, quand un nom- notamment par l’Occident. Mais le Krem- régime et les forces d’opposition (à l’ex- même ordonné un nouveau retrait partiel tion plus politique que militaire. À la
bre croissant de combattants étrangers lin ne l’a jamais reconnu et maintient, clusion des islamistes radicaux et des de la Russie. Mais le Kremlin ne se fait veille de l’élection présidentielle de
5 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

CASSE-TÊTE GÉOPOLITIQUE

entre Moscou et Téhéran


acteur important au Proche-Orient, un sta- Enfin, la Russie espérait que la conclu- La diplomatie russe au Proche-Orient
tut qu’elle avait perdu après la chute de sion de l’accord sur le nucléaire éliminerait demeure fondée sur le principe d’un
l’URSS. Ses dirigeants actuels estiment les sanctions qui ont entravé ses ambitions équilibre entre les États de la région, tant
que leur pays doit diversifier sa diploma- économiques en Iran. Il ouvrait notamment que ces derniers sont prêts à traiter avec
tie politique et économique, qu’ils jugent la voie à la construction de six réacteurs Moscou. Jusqu’à présent, et en dépit de
excessivement centrée sur l’Occident nucléaires civils, à des accords sur les tech- la tourmente actuelle, le Kremlin y réus-
depuis 1991. nologies d’exploitation des hydrocarbures sit plutôt bien, en maintenant le contact
ou à la réalisation de contrats d’armements, tant avec Israël qu’avec l’Iran, l’Arabie
À partir de 2012, le gouvernement russe dont ceux concernant les missiles S-300, saoudite ou la Turquie. Former une
a donc œuvré en faveur d’un dialogue fruc- finalement livrés en 2016. De fait, durant alliance totale avec Téhéran est donc
tueux entre Téhéran et l’Occident sur le les huit années qui ont précédé la signature pour lui un luxe inabordable, car cela
dossier nucléaire. Il convient de rappeler du PAGC, les entreprises russes n’ont pas ruinerait cette stratégie d’équilibre.
que ce sont les propositions répétées de enregistré de gains substantiels en Iran, Même si, dans certains cas, les positions
son ministre des affaires étrangères, malgré le retrait de leurs concurrentes russes et iraniennes semblent proches,
M. Sergueï Lavrov, en février puis en européennes. il n’est pas dit qu’elles coïncident
juin 2012, qui ont ouvert la voie au cycle toujours. Ainsi, les deux pays ont des
de négociations ayant abouti en juil- L’engagement militaire russe dans le points de vue différents sur le statut juri-
let 2015 à la signature du Plan d’action conflit syrien à la fin de 2015 constitue dique de la mer Caspienne. En outre,
global conjoint (PAGC) entre l’Iran et le désormais le principal facteur qui unit la Moscou semble susceptible d’accepter
groupe « P5 + 1 » (Chine, France, Russie, Russie et l’Iran. Pour les autorités ira- le scénario d’une Syrie gouvernée sans
Royaume-Uni, États-Unis et Allemagne) niennes, l’implication militaire de Moscou M. Bachar Al-Assad, tandis que Téhéran
et à la levée partielle des sanctions. dans les affaires syriennes est le gage plaide pour son maintien au pouvoir.
qu’elles attendaient depuis une décennie :
Pour Moscou, un tel accord garantissait une base politique et militaire solide pour C’est le contexte international qui a
la réduction d’un point de tension à la péri- le développement des relations bilatérales. poussé la Russie et l’Iran à se rapprocher.
chacun accusait l’autre de ne pas respecter Jusqu’en 2012, la Russie a toujours été phérie de l’espace postsoviétique. La réin- Cependant, il est encore trop tôt pour parler Mais, compte tenu de leurs différences et
les engagements et les traités précédents. partisane d’un règlement diplomatique tégration progressive de l’Iran au sein de de l’émergence d’une alliance russo-ira- de leurs préoccupations respectives, la for-
Ce fut le cas notamment lors du découpage dans le dossier du programme nucléaire la « communauté internationale » pouvait nienne à part entière, en Syrie ou ailleurs. mation d’une alliance à part entière peut
frontalier de la mer Caspienne. Pour Mos- iranien, et cela afin de prévenir l’émer- lui permettre de coopérer plus activement Jusqu’à présent, la coordination entre les nuire à leurs relations avec d’autres pays.
cou, les intérêts russes en Iran ne jouaient gence d’une nouvelle zone de conflit et avec la République islamique dans les deux pays sur le terrain syrien a été inégale L’entente russo-iranienne semble donc à
qu’un rôle secondaire. L’Iran représentait d’instabilité à ses frontières. Dans le affaires régionales (Syrie, mer Caspienne, et ponctuelle. Dans la plupart des cas, cha- l’apogée de son potentiel.
surtout un levier supplémentaire dans leurs même temps, son gouvernement demeu- Caucase, Asie centrale) sans être accusé cun entend suivre sa propre stratégie,
relations avec les États-Unis. Ainsi, rait hostile à l’acquisition de l’arme de nouer des alliances controversées. même si les objectifs sont identiques. NIKOLAÏ KOŽHANOV.
entre 2006 et 2009, alors que ces dernières nucléaire par Téhéran, estimant que cela
étaient des plus tendues, Moscou et Téhé- modifierait les équilibres de pouvoir dans
ran reprirent leur coopération, notamment la région à son détriment. Pour le Krem-
dans le secteur de l’énergie. lin, un Iran doté de l’arme nucléaire
mènerait une politique plus agressive et
Mais cette entente ne dura pas, et sa fin plus indépendante dans le Caucase et en
coïncida, comme par hasard, avec le Asie centrale, et pourrait représenter un
« nouveau départ » (reset) dans les rela- exemple à suivre en matière d’armement
tions russo-américaines décidé par nucléaire pour les régimes du Proche-
l’administration de M. Barack Obama. Ce Orient. Dans ces conditions, sa position
« redémarrage » explique en partie le sou- sur la question nucléaire ne pouvait être
tien russe à la résolution 1929 du Conseil qualifiée de pro-iranienne ou de pro-
de sécurité de l’Organisation des Nations occidentale, car il a toujours cherché un
unies (ONU), qui, en 2010, ouvrit la voie point d’équilibre entre les États-Unis,
à de nouvelles sanctions contre l’Iran pour l’Europe et Israël d’une part et la Répu-
l’obliger à suspendre son programme blique islamique d’autre part.
d’enrichissement de l’uranium. Il explique
aussi la décision de Moscou de suspendre L’année 2012 marque toutefois un tour-
la livraison de missiles sol-air S-300 à la nant. La Russie décide soudain de trans-
République islamique et l’imposition de former ses relations avec Téhéran en un
facto de sanctions unilatérales contre partenariat plus durable, qui exclurait les
l’Iran par M. Dmitri Medvedev, alors pré- revirements inattendus des années précé-
sident de la Fédération de Russie. dentes. Elle ambitionne de redevenir un

la Russie au Proche-Orient ?
mars 2018, M. Poutine tenait à afficher Officiellement, la Russie a condamné cée des forces du régime syrien dans la russes déployées à Hmeimim ont reçu des La contre-attaque réussie des États-Unis
quelques réussites sur la scène interna- l’opération militaire lancée début jan- zone d’Idlib et dans la Ghouta, dernier informations des combattants kurdes et était censée démontrer à la Russie que,
tionale. Alors que les pays occidentaux vier 2018 par la Turquie contre les forces bastion rebelle de la banlieue de Damas. des Américains sur la concentration de contrairement à celle de M. Barack Obama,
prolongeaient et durcissaient les sanctions arabo-kurdes dans la région d’Afrin. En Le succès de cette opération présentait milices, de mercenaires et de forces l’administration Trump était prête à défen-
économiques à l’encontre de la Russie réalité, elle a ouvert le ciel à ses avions aussi le mérite d’éloigner un peu plus la syriennes près du champ pétrolifère. dre ses intérêts. Ce n’est d’ailleurs pas une
dans un contexte de statu quo en Ukraine, et donné son aval, selon un accord tacite Turquie des États-Unis et d’autres pays Néanmoins, elles n’ont rien fait pour coïncidence si, depuis février 2018, la
le Proche-Orient était l’un des seuls points avec la Turquie : cette dernière aurait les de l’Organisation du traité de l’Atlantique empêcher l’opération, et ce pour au moins Russie a évité toute provocation envers
du monde où le Kremlin pouvait se tar- mains libres dans la région d’Afrin à nord (OTAN), comme la France, qui sou- trois raisons : elles entendaient tester la les Américains même si Moscou menace
guer de mener une politique étrangère condition qu’elle ne conteste pas l’avan- tiennent les forces arabo-kurdes. réactivité américaine en Syrie ; elles vou- de livrer des missiles S-300 à Damas. De
fructueuse. En ne cessant d’affirmer que laient éprouver les capacités militaires ce point de vue, les bombardements des
la présence de ses troupes n’était que pro- kurdes; et, enfin, en cas de succès, la récu- États-Unis, du Royaume-Uni et de la
visoire, Moscou se donnait également le Attaque de mercenaires pération du champ pétrolifère et de la France, présentés en avril dernier comme
beau rôle, au moment où le secrétaire
d’État Rex Tillerson projetait de mainte-
nir une présence américaine durable dans
M ALGRÉ les bombardements amé-
ricains, britanniques et français
Vietnam, que lorsque les Américains
chercheront à s’engager davantage dans
manne qu’il représente aurait contribué à
renforcer le régime de Damas.
une réponse au présumé franchissement
par les Syriens de la «ligne rouge» de l’uti-
lisation des armes chimiques, visaient aussi
le nord-est de la Syrie. d’avril 2018 contre des installations la politique interne syrienne. En appui aux Kurdes, l’aviation des à rappeler que la Russie n’était pas la seule
militaires syriennes, Moscou estime que États-Unis a mis fin à cette attaque, force à déterminer l’évolution de la situa-
Aujourd’hui, les diplomates russes dis- ni l’Union européenne ni les États-Unis Jusqu’à présent, Russie et États-Unis plusieurs dizaines d’assaillants russes tion sur le terrain.
cutent en premier lieu avec leurs homo- ne jouent un rôle décisif. Les stratèges veillent à éviter la confrontation directe trouvant la mort sous les bombes
logues des pays qui ont une influence russes jugent que ces acteurs n’ont pas en Syrie. Pourtant, cette ligne devient dif- américaines. N. K.
directe sur le terrain syrien, comme l’Iran, manifesté une volonté réelle de s’enga- ficile à tenir. Ainsi, en février 2018, des
la Turquie et l’Arabie saoudite. Durant la ger dans les affaires syriennes sur le ter- mercenaires russes, en collaboration avec
visite à Moscou du roi d’Arabie saoudite rain. Pendant la rencontre entre M. Pou- les forces syriennes, ont tenté de s’em-
Salman Ben Abdelaziz Al-Saoud, en tine et M. Trump qui s’est tenue au parer d’un champ pétrolifère exploité par
octobre 2017, la Russie l’a encouragé à Vietnam en novembre 2017, la Russie le groupe Conoco et contrôlé par les
créer un groupe d’opposition uni qui a obtenu ce qu’elle souhaitait de forces kurdes à proximité de la ville de
représenterait les forces hostiles à M. Al- Washington : l’assurance que les États- Deir Ez-Zor, sur les rives de l’Euphrate.
Assad lors des négociations de Genève. Unis reconnaissent M. Al-Assad comme Le Kremlin affirme ne pas avoir approuvé
En parallèle, le Kremlin intensifie ses le président syrien légitime, qu’ils res- cette opération, qui était, dit-il, une ini-
consultations avec Téhéran et Ankara afin pecteront le principe d’intégrité territo- tiative de Damas et de l’entreprise russe
de discuter d’Afrin et d’Idlib, ainsi que riale de la Syrie et le principe de déses- Euro Polis, liée à l’homme d’affaires
des futures zones de désescalade. Moscou calade entre belligérants et qu’ils Evgueni Prigojine. Selon les informations
tente également de rassurer ces deux capi- continueront à soutenir le processus de publiées par la presse russe, cette société
tales, qui doutent de son engagement Genève. En échange, M. Poutine a joué de contractants militaires aurait conclu
envers ses partenaires. Le 14 novem- le jeu de son homologue américain, qui un accord avec Damas pour faire « libé-
bre 2017, le ministre des affaires étran- fait de la lutte contre le terrorisme dans rer » les champs pétrolifères locaux par
gères russe, M. Sergueï Lavrov, a ainsi la région sa priorité. Dans leur déclara- des mercenaires en échange de contrats
tenu à affirmer la légitimité de la présence tion commune, la Russie a ainsi dans le secteur pétrolier syrien, Euro Polis
militaire iranienne en Syrie, signal pour confirmé sa volonté de combattre l’OEI obtenant alors un quart du brut extrait de
Téhéran que la coopération avec l’Iran jusqu’à obtenir une victoire totale avec ces champs.
compte autant aux yeux de Moscou (lire l’aide des États-Unis. En somme, Mos-
l’article ci-dessus) que celle qu’il entre- cou ne consentira à parler de l’avenir de Mais Moscou ne pouvait ignorer
tient avec Israël. la Syrie, au-delà des thèmes abordés au l’attaque à venir. Les forces militaires
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
6
L’ EXPULSION DES PALESTINIENS EN 1948, TROU NOIR DANS LE RÉCIT NATIONAL

Israël hanté par la Nakba


Ce mois de mai débutent les célébrations du 70e anniversaire qu’affiche l’appareil d’État israélien.
de la création de l’État d’Israël. C’est l’occasion pour le Accepter qu’à la création du pays ses
combattants n’aient pas été des victimes,
peuple palestinien de rappeler la catastrophe vécue en 1948 mais des bourreaux, ruinerait la « pureté
et de revendiquer le droit au retour des réfugiés, prévu par des armes » dont se targue l’armée dite
« de défense » d’Israël.
les résolutions des Nations unies. Les manifestants qui, à
Gaza, affrontent les balles des soldats israéliens s’inscrivent La logique de séparation a entraîné dans
la société juive israélienne un profond dés-
dans cette exigence de justice. intérêt pour la question palestinienne. Lors
des élections législatives de mars 2015,
seuls 9 % considéraient l’obtention d’un
accord de paix avec les Palestiniens
PAR THOMAS VESCOVI * comme une priorité pour le prochain gou-

L
vernement (4). Ce sujet devenant invisible
« à leurs yeux, une forte proportion d’Israé-
A MARCHE du grand retour » : ments de 1948 se diffuse au-delà du liens se rallient aux idées les plus nationa-
c’est ainsi que les organisations politiques monde arabe, il a fallu attendre 1987 et listes. En 2001, lorsque la violence de la
palestiniennes nomment les actions la publication des premiers ouvrages des seconde Intifada était à son paroxysme,
menées chaque année depuis 2009 entre « nouveaux historiens » israéliens, parmi 35 % d’entre eux se disaient favorables à
le 30 mars et le 15 mai. Pour l’État d’Is- lesquels Benny Morris, Tom Segev, Ilan un «transfert» de la population arabe hors
raël, le 14 mai marque le souvenir de ce Pappé et Avi Shlaïm (2). En s’appuyant d’Israël vers la Cisjordanie ou la Jorda-
jour de 1948 où David Ben Gourion sur les archives de leur État, ces cher- nie (5). En 2015, 58 % soutiennent cette
déclara l’indépendance. La société pales- cheurs ébranlèrent un à un les piliers de proposition, et 59 % la mise en place d’un
tinienne, elle, commémore le lendemain l’historiographie officielle. régime d’apartheid privilégiant les Juifs
la Nakba (« catastrophe », en arabe) : l’ex- en cas d’annexion de la Cisjordanie.

ELTIQA.COM
pulsion des 805 000 Palestiniens dont les La temporalité de ces publications n’est
descendants attendent encore l’applica- pas anodine. Le premier ouvrage paraît Sur les ruines du grand mouvement
tion de la résolution 194, votée le lorsque se déclenche la première Intifada, pour la paix ont toutefois émergé de
11 décembre 1948 par l’Assemblée géné- près d’une décennie après l’arrivée au MOHAMMED AL-HAWAJRI.
rale de l’Organisation des Nations unies pouvoir de la droite et le début du mou- – De la série « Cactus Borders », 2010
(ONU). Ce texte fonde leur « droit au vement refuznik, qui voit des objecteurs
retour » : c’est-à-dire de pouvoir rentrer de conscience refuser de servir dans les
dans leurs foyers ou de recevoir une com- territoires occupés tandis que des mili- Le Likoud, quant à lui, s’en tient à la
pensation. Enfin, c’est à cette date que taires israéliens s’interrogent à propos des version officielle niant toute expulsion,
l’administration de M. Donald Trump pratiques de leur armée. Les pacifistes et par conséquent tout droit des Palesti-
entend inaugurer la nouvelle ambassade entrent dans une phase d’ouverture et niens sur la terre. La gauche sioniste
des États-Unis à Jérusalem. d’interrogation sur leur société, leur État reconnaît des massacres et des expulsions,
et leur rapport à l’autre. L’accession mais en attribue la responsabilité aux
Au terme de la première guerre israélo- d’Itzhak Rabin au poste de premier minis- milices nationalistes du Parti révision-
arabe, des centaines de milliers de Pales- tre en 1992 et le début des négociations niste, l’Irgoun et le Lehi.
tiniens se retrouvent éparpillés aux quatre avec l’Organisation de libération de la
coins de la région. Des historiens enre- Palestine (OLP), qui conduisent à la Pour certains militants anti-occupa-
gistrent les événements, conscients que signature des accords d’Oslo en septem- tion, la découverte de la réalité de 1948
la version du vainqueur risque de s’im- bre 1993, s’inscrivent dans ce cadre. C’est a marqué le début d’une remise en ques-
poser. Les écrits de Walid Khalidi ou l’époque où la guerre froide se termine tion plus générale de l’État d’Israël.
Sami Hadawi sont sans ambiguïté : qu’il et où le soutien de nombreux pays arabes D’où la réticence de beaucoup de leurs
ait préféré fuir de lui-même pour se pro- à la coalition anti-irakienne durant la concitoyens à s’interroger sur cette
téger ou qu’il y ait été forcé, le peuple guerre du Golfe de 1991 sonne le glas période. Accepter de voir s’effondrer le
palestinien a été chassé de sa terre (1). d’un panarabisme longtemps opposé à récit inculqué depuis l’école les condam-
Mais, pour que cette version des événe- toute négociation avec Israël. nerait à une marginalisation, voire à une
stigmatisation ; on les accuserait d’ac-
cepter le discours de l’adversaire. Ainsi,
Un mot désormais banni certains parviennent à enfouir ces vérités

A U COURS de la première moitié des


années 1990, les travaux des « nouveaux
paix. Les Israéliens perçoivent la
seconde Intifada comme une attaque
petites organisations agissant sur des
questions plus ciblées. Ainsi Zochrot, fon-
commémorant le jour de la fête nationale
comme un deuil ne reçoive plus de sub-
au plus profond d’eux-mêmes afin de
poursuivre normalement leur vie.

historiens » suscitent un réel intérêt au sein sans sommation des Palestiniens, qui dée en 2001, se donne pour objectif d’en- ventions. Naturellement, ces associations Conformément à la théorie freu-
d’une partie de la société israélienne. plus est marquée par la mobilisation du seigner la Nakba à la société israélienne. n’en bénéficiaient pas auparavant, mais dienne (9), Israël agit avec la Nakba
Conférences, séminaires, débats dans les Hamas, nouvelle force politique à ten- Elle a pris l’initiative de la première il s’agit de les stigmatiser et de diffuser comme un esprit traumatisé qui tente de
médias : sans être acceptées par tous, les dance islamiste, ce qui fait écho à une conférence sur le droit au retour des réfu- le sentiment que prendre part à ce type refouler ce qui le hante. Une sorte
thèses avancées dans ces ouvrages sont du actualité mondiale anxiogène. En 2001, giés palestiniens en Israël et organise de manifestations vous place en dehors d’« inquiétante étrangeté », à la source
moins discutées. Des projets d’écriture Ariel Sharon, chef de file de la droite, depuis 2013 un festival annuel de films de la société. Par ailleurs, l’amendement d’un sentiment de honte ressenti à l’égard
d’une histoire israélo-palestinienne sur- remporte les élections en proposant une intitulé « De la Nakba au retour ». Elle dénie à la population arabe d’Israël, soit d’actes passés, provoque un malaise qui
gissent, de même que des commissions autre issue : puisque la cohabitation est propose également des visites de sites un habitant sur cinq, le droit d’honorer pousse à vouloir les faire disparaître. Ce
visant à revoir les programmes d’histoire impossible, la séparation amènera la paix. palestiniens « abandonnés » en 1948. La son histoire. D’ailleurs, depuis 2009, les passé dérangeant revient, selon Freud,
dans les écoles. Cependant, les discussions Conformément à cette logique unilatérale, résidence d’un cheikh devenue cafétéria écoles arabes n’ont officiellement plus le lorsque s’effacent les limites entre l’ima-
restent cantonnées aux milieux intellec- un mur est construit en Cisjordanie entre de l’université de Tel-Aviv, des maisons droit d’utiliser le terme « Nakba » dans gination et la réalité. La mémoire de la
tuels. L’assassinat de Rabin par un extré- Palestiniens et colons israéliens et l’armée palestiniennes transformées en centre leurs programmes. Nakba remonte à la surface par l’inter-
miste juif en 1995, puis l’arrivée au pou- se retire de la bande de Gaza. psychiatrique à Kfar Shaul : autant d’élé- médiaire de divers acteurs qui détruisent
voir de M. Benyamin Netanyahou en 1996 ments du paysage israélien qui rappellent Pour la sociologue Ronit Lentin, il existe les créations imaginaires pour montrer
et le début des attentats-suicides sur le sol La mémoire de la Nakba est à nouveau l’arabité de la terre. Pour les fondateurs en Israël trois manières de considérer la la réalité, et de Palestiniens qui saisissent
israélien mettent à mal ce processus d’ou- profondément enfouie au profit de la du centre de recherche alternatif De- Nakba (6). Une minorité ressasse la vision toutes les occasions de resurgir dans l’es-
verture, mais ne l’interrompent pas. vieille propagande : les Palestiniens Colonizer (décoloniser), Éléonore Merza fantasmée de la Palestine comme « terre pace public.
auraient quitté leur terre pour ne pas vivre et Eitan Bronstein, la Nakba reste un sans peuple pour un peuple sans terre ».
Le déclenchement de la seconde Inti- avec des Juifs ; Israël a droit à cette terre tabou en Israël. En pratique, « la discus- D’autres reconnaissent partiellement la tra- La marche du 30 mars et celles qui ont
fada, fin septembre 2000, referme néan- que Dieu aurait donnée à Abraham. Dès sion se limite généralement à la question gédie vécue par les Palestiniens, mais refu- suivi, avec leur lourd bilan humain, sont
moins les derniers espaces d’échange et sa prise de fonctions, Sharon fait retirer de savoir s’il est souhaitable ou même sent d’admettre une quelconque responsa- un cauchemar pour l’État d’Israël ; un
de dialogue entre Israéliens et Palesti- des écoles le manuel d’histoire d’Eyal permis d’en discuter ». Cependant, ils bilité juive, voire répètent les arguments rappel du fait que cinq millions de Pales-
niens au sujet de leurs récits historiques. Naveh, qui introduisait une vision hétéro- notent que la situation a évolué, puisque éculés sur les liens entre les Arabes et les tiniens, les réfugiés et leurs descendants
Principaux promoteurs de ces relations, doxe de 1948. À l’université, les travaux le mot bénéficie d’un écho suffisant pour nazis (7). Enfin, certains reconnaissent qui vivent à Gaza, en Cisjordanie ou
les mouvements pacifistes s’effondrent des «nouveaux historiens» sont combattus inquiéter les responsables politiques. explicitement l’expulsion, mais refusent dans d’autres pays de la région conti-
à la suite de l’échec, en juillet 2000, du avec virulence. Aujourd’hui, cette bataille l’idée de présenter des excuses, ou regret- nuent de s’accrocher à leur droit au
sommet de Camp David ; un échec dont est au cœur des actions d’Im Tirtzu, une Le 23 mars 2011, la Knesset, le Parle- tent même que le transfert n’ait pas été retour, ou à une indemnité à titre de com-
le premier ministre travailliste Ehoud organisation estudiantine proche du diri- ment israélien, adopte un amendement au total – comme le « nouvel historien » pensation pour avoir été chassés de leur
Barak, par un tour de passe-passe mas- geant d’extrême droite et actuel ministre budget prévoyant qu’aucune organisation repenti Benny Morris, qui a fini par affir- terre et de leurs demeures. Ils incarnent
quant sa propre intransigeance (il recon- de l’éducation Naftali Bennett, dont les mer : « Un État juif n’aurait pas pu être une injustice dont les Israéliens restent
naîtra plus tard n’avoir rien proposé au militants ont mené ces dernières années créé sans déraciner les Palestiniens (8).» comptables.
dirigeant palestinien), impute la respon- une campagne baptisée « La Nakba est un
sabilité au seul Yasser Arafat. Sans repré- mensonge» (3). Les Israéliens refusent de Calendrier
senter l’avant-garde du mouvement, les se considérer comme partie prenante de des fêtes nationales L’Imprimerie
(1) Walid Khalidi, Nakba, 1947-1948, Sindbad-Actes
sud-Institut des études palestiniennes, Arles, 2012.
militants de la gauche sioniste parve- l’histoire palestinienne, et les institutions 79, rue de Roissy
93290 (2) Lire Dominique Vidal, « L’expulsion des Pales-
naient à rassembler de larges secteurs de leur martèlent qu’ils sont les héritiers 1er - 31 mai 2018 Tremblay-en-France tiniens revisitée par des historiens israéliens »,
la société israélienne. Avec les déclara- d’idées émancipatrices et progressistes. Le Monde diplomatique, décembre 1997.
tions de M. Barak et le déclenchement 3 POLOGNE Fête nationale (3) Lire Charles Enderlin, « Israël à l’heure de
d’un second soulèvement palestinien La création d’Israël a lieu au lende- 15 PARAGUAY Fête de l’indépend. Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres l’Inquisition », Le Monde diplomatique, mars 2016.
recyclées : 100 %. Ce journal est imprimé sur (4) The Times of Israel, Jérusalem, 25 janvier 2015.
bien plus meurtrier et militarisé que le main de la guerre la plus meurtrière de 17 NORVÈGE Fête nationale un papier UPM issu de forêts gérées durablement,
premier, la majeure partie d’entre eux l’histoire, à l’issue de laquelle les idéaux 20 CAMEROUN Fête nationale porteur de l’Ecolabel européen sous le n° FI/37/001. (5) Gideon Levy, « Survey : Most Israeli Jews
Eutrophisation : Ptot = 0,007 kg/t de papier wouldn’t give Palestinians vote if West Bank was
cessent toute activité pacifiste ; leurs de liberté ont triomphé du fascisme. Les TIMOR-LESTE Fête de l’indépend. annexed », Haaretz, Tel-Aviv, 23 octobre 2012.
organisations s’essoufflent. Juifs incarnent les principales victimes 22 YÉMEN Fête nationale Commission paritaire des publications (6) Ronit Lentin, Co-memory and Melancholia.
de la terreur nazie, et la fondation d’un 24 ÉRYTHRÉE Fête de l’indépend. et agences de presse : nº 0519 D 86051 Israelis memorialising the Palestinian Nakba,
ISSN : 0026-9395 Manchester University Press, 2010.
Pour la société juive, il n’y aurait alors État-refuge au Proche-Orient doit venir 25 ARGENTINE Fête nationale PRINTED IN FRANCE
« plus de partenaire » avec qui faire la réparer cette tragédie pourtant euro- JORDANIE Fête de l’indépend. (7) Lire Gilbert Achcar, « Inusable grand mufti
de Jérusalem », Le Monde diplomatique, mai 2010.
péenne. Dès lors, la défense d’Israël 26 GÉORGIE Fête de l’indépend. À la disposition des diffuseurs de presse
* Chercheur indépendant en histoire contemporaine, pour modification de service, demandes de réassort (8) Haaretz, 9 janvier 2004.
devient un enjeu à la fois politique et 28 AZERBAÏDJAN Fête nationale ou autre, nos numéros de téléphone verts :
auteur de La Mémoire de la Nakba en Israël, (9) Sigmund Freud, L’Inquiétante Étrangeté
L’Harmattan, coll. « Comprendre le Moyen-Orient », civilisationnel. La mémoire de la Nakba ÉTHIOPIE Fête nationale Paris : 0 805 050 147
et autres essais, Gallimard, coll. « Folio essais », Paris,
Banlieue/province : 0 805 050 146.
Paris, 2015. risque de ternir la totale innocence 1985 (1re éd. : 1919).
7 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

M ASSACRES À HUIS CLOS

Fin du « printemps birman »


Deux ans après l’arrivée contraint dans l’armée. Mme Yin Yadanar Thein, cofon-
datrice de l’organisation Free Expression Myanmar,
au pouvoir du parti estime que «la liberté d’expression était plus grande
de Mme Aung San Suu Kyi, sous Thein Sein», entre 2011 et 2016, au moment
de la libéralisation du régime. Elle relève notamment
la liberté d’expression est les ravages de l’article 66(d) de la loi sur les télé-
en fort déclin en Birmanie. communications, qui criminalise la diffamation sur
Internet. Le texte fait planer une épée de Damoclès
Un verrou semble avoir été sur toute voix dissidente. Il est utilisé sans retenue.
Free Expression Myanmar a fait les comptes : une
posé sur l’État de l’Arakan, centaine de plaintes ont été déposées depuis l’arrivée
où l’armée mène au pouvoir de la LND, un nombre en forte hausse (8).

une campagne de nettoyage Des menaces pèsent également sur le droit de


manifester. Un projet d’amendement déposé par la
ethnique contre les Rohingyas. LND et actuellement discuté au Parlement prévoit
Entre menaces de mort
© ARNAUD FINISTRE / HANS LUCAS

que l’identité des soutiens financiers et matériels


des manifestations et rassemblements soit révélée.
et fausses nouvelles, Ceux-ci seraient alors passibles d’une peine de
la haine nationaliste se propage prison si la manifestation trouble l’ordre public. Or
la Birmanie reste un pays fragile, où les motifs de
en ligne, tandis que colère ne manquent pas. Un tiers de la population
vit toujours sous le seuil de pauvreté (9). Pour
les voix dissidentes subissent l’instant, les véritables gagnants de la croissance
intimidations et poursuites ARNAUD FINISTRE. – Des réfugiés rohingyas construisent une mosquée dans le camp de Tangkhali,
économique du pays sont les cronies (« acolytes »),
à Cox’s Bazar (Bangladesh), le 3 novembre 2017 des entrepreneurs qui ont fait fortune grâce à leurs
judiciaires. liens avec la junte militaire.

comprennent que je suis un journaliste, pas un traître. concernés, interdisant la présence des obser- Les coups portés à la liberté d’expression se
Je n’ai jamais trahi mon pays!», crie Wa Lone tandis vateurs de l’Organisation des Nations unies (ONU) sont accompagnés d’une explosion de messages
qu’une dizaine de policiers le forcent à monter dans et des médias. Elle organise néanmoins des haineux sur Internet, principalement sur le réseau
PAR NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL le pick-up qui le ramène en prison. voyages de presse très encadrés, à travers un social Facebook, plébiscité par 16 millions de
champ de ruines où la vie semble reprendre son Birmans – sur 18 millions d’internautes et 53 millions
GUILLAUME PAJOT * Le calvaire judiciaire des deux employés de cours. L’itinéraire est balisé. « Ce sont des opéra- d’habitants (10). Fausses informations, islamophobie,

S
Reuters a valeur d’avertissement pour toute la tions de propagande. Les autorités préparent le insultes racistes : la propagande nationaliste y est
presse. Malheur à ceux qui voudraient enquêter décor et les interviews comme une pièce de florissante. Des enquêteurs de l’ONU ont relevé la
sur les agissements des militaires dans l’Arakan. théâtre », estime Mratt Kyaw Thu, reporter à responsabilité de la société américaine dans la banali-
OUS le regard incrédule des policiers, le L’armée et la Ligue nationale pour la démocratie l’hebdomadaire Frontier et l’un des rares à avoir sation de la haine des Rohingyas. «J’ai peur que
médecin se faufile à l’intérieur du tribunal du district (LND), dirigée par la conseillère d’État Aung San couvert ce terrain au cours des derniers mois. Facebook se soit transformé en une sorte de
d’Insein, à Rangoun. Il plante une seringue dans le Suu Kyi, qui se partagent le pouvoir (2), nient toute monstre», a déclaré Mme Yanghee Lee, rapporteuse
bras livide de Kyaw Soe Oo, journaliste de l’agence campagne de nettoyage ethnique, malgré les Le journaliste Min Min est né dans cette région spéciale de l’ONU sur la situation des droits humains
de presse britannique Reuters, qui se trouve sur le preuves de viols et de tueries recueillies par la pauvre et enclavée, minée par la méfiance entre en Birmanie (11).
banc des accusés et dont l’état de santé inquiète presse et les organisations non gouvernementales bouddhistes et musulmans. Il est le fondateur de la
ses proches. Les mains gantées de plastique ne auprès des survivants. Root Investigative Agency, un groupe de journalistes
tremblent pas, même si le médecin paraît pressé. indépendants connu pour ses enquêtes sur les natio-
Rumeurs
Au moment où le juge entre dans la salle d’audience,
il disparaît avec une fiole de sang entre les doigts.
Officiellement, la répression servirait uniquement
à traquer les «terroristes» de l’Armée du salut des
nalistes bouddhistes, très influents dans l’Arakan.
Le reporter de 29 ans marche sur des braises. Sa
dévastatrices
« Faites vos examens médicaux ailleurs, tance le Rohingyas de l’Arakan (ARSA), un groupe rebelle photographie a été placardée en ville. Un individu sur Facebook
magistrat. Je ne veux pas que cela se reproduise. qui s’est fait connaître en attaquant des postes de a tenté de l’écraser avec sa voiture. Une bombe a
Ce n’est pas un hôpital ici!» police en octobre 2016 puis en août 2017, déclen- explosé devant sa porte, sans faire de victimes. Les Au début du mois de septembre 2017 ont circulé
chant la répression sanglante de l’armée birmane. murs ravagés l’ont fait réfléchir. «Aujourd’hui, le seul des messages annonçant aux internautes
L’incident provoque un silence gêné. Le juge Selon Mme Suu Kyi, Prix Nobel de la paix en 1991, moyen d’être réellement libre, c’est de quitter la bouddhistes que des musulmans préparaient une
n’a pas tout à fait tort. Ce n’est pas un hôpital ; à la crise est ensevelie sous un «immense iceberg de région», confie celui qui vit maintenant une partie attaque pour l’anniversaire du 11-Septembre.
peine un tribunal. Des morceaux du plafond de la désinformation destiné à créer des problèmes entre de l’année à Rangoun, à des centaines de kilomètres Facebook a été alerté par des militants, mais a mis
salle d’audience tombent sur des bancs disparates les communautés et à promouvoir les intérêts des de sa ville natale. Mais la distance n’offre qu’une plusieurs jours à réagir et à retirer les messages :
où s’agglutinent familles, collègues, reporters et terroristes (3) ». Elle n’a manifesté aucune com- protection relative. Durant notre entretien dans un une éternité dans un pays où une rumeur suffit à
diplomates. La salle est remplie d’un air moite et passion pour les Rohingyas, considérés par une café de la capitale économique, un homme ne cesse déclencher une flambée de violence. En juillet 2014,
brûlant qui fait dégouliner les visages. Les vitres large partie des Birmans comme des migrants de le dévisager. Il finit par se lever et par lui murmurer des affrontements meurtriers avaient éclaté à
cassées, mal dissimulées par des rideaux, laissent indésirables venus du Bangladesh, en dépit de leur à l’oreille, en l’attrapant par le cou : «Arrête de parler Mandalay (centre) après la diffusion d’une fausse
entrer des oiseaux qui font leurs nids dans tous les présence sur le territoire depuis des générations (4). de l’Arakan.» Avant d’aller se rasseoir et de continuer information sur Facebook annonçant le viol d’une
coins. C’est au sein de ce palais de justice décrépit Les médias officiels sont au diapason, comparant à boire, comme si de rien n’était. femme bouddhiste (12). Lors de son audition par le
que se déroule, ce matin d’avril, la treizième audience même les Rohingyas à des «puces humaines», à Congrès américain en avril dernier, le patron de
depuis la mise en examen de deux journalistes l’instar du Global New Light of Myanmar, qui appar- Irritée par les accusations venues de l’étranger, Facebook, M. Mark Zuckerberg, a annoncé que des
birmans de Reuters. tient au ministère de l’information (5). la majorité de la population serre les rangs autour moyens spécifiques allaient être alloués à la détection
de l’armée et du gouvernement. La défiance envers des contenus haineux. Il a promis d’embaucher
Kyaw Soe Oo, 27 ans, et Wa Lone, 32 ans, sont la presse est effrayante. « Un fossé s’est creusé. davantage de relecteurs parlant birman.
incarcérés depuis décembre. Arrêtés en possession
« Arrête de parler Les journalistes sont vus comme des fauteurs de
de documents remis par des policiers et relatifs aux
opérations militaires dans l’ouest de la Birmanie, ils
de l’Arakan » troubles qui donnent une mauvaise image du pays»,
regrette Me Than Zaw Aung, avocat spécialisé en
En attendant, pour M. Thet Swe Win, fondateur
de Synergy, une petite association de dialogue inter-
risquent quatorze ans de prison pour atteinte au droit de la presse et défenseur des journalistes de religieux, le réseau social reste un terrain miné. Il
«secret d’État», au nom d’une loi datant de l’époque Toute critique de l’armée ou du discours officiel Reuters. Face à l’hostilité ambiante, beaucoup sont est l’un des rares bouddhistes à prendre
coloniale. Ils enquêtaient sur le massacre de dix est perçue comme une attaque contre l’intérêt gagnés par la peur ou l’autocensure. ouvertement la défense des Rohingyas, se rendant
musulmans par des militaires et des villageois national. La LND est d’ailleurs restée muette sur même dans les camps de réfugiés au Bangladesh.
bouddhistes à Inn Din, dans l’État de l’Arakan, et l’arrestation des journalistes de Reuters. La presse Menacé de mort par une foule de villageois Sur les réseaux sociaux, des internautes agressifs
n’avaient encore rien publié. Les cadavres de ces est particulièrement visée. Depuis le début de la bouddhistes, Mratt Kyaw Thu refuse de retourner le traitent de «parasite» ; il est harcelé au téléphone.
Rohingyas ont été retrouvés dans un charnier. Depuis campagne militaire contre les Rohingyas, les arres- dans l’Arakan. D’autres quittent même le métier. Le «Ces nationalistes agissent comme des hyènes, ils
le 25 août 2017, près de 700000 membres de cette tations se multiplient. En juin 2017, le rédacteur rêve d’une presse libre a vécu. Un vent glacé souffle sont bien organisés et difficiles à arrêter», déplore-
minorité musulmane persécutée par l’armée dans en chef du quotidien d’actualité The Voice et son sur le « printemps birman », amorcé en 2011 par le t-il. Mais il n’en démord pas : «Les injustices conti-
un pays largement bouddhiste ont fui pour se réfugier chroniqueur ont été arrêtés et détenus pour une président Thein Sein, un général à la retraite, après nuent parce que les gens se taisent. Ils font ça pour
au Bangladesh. Au moins 6700 personnes ont été satire moquant les militaires. Les charges n’ont été presque cinquante années de dictature militaire. La se préserver, mais ils ont tort. Rien ne dit que l’armée
tuées en l’espace d’un mois, d’après Médecins sans abandonnées que quatre mois plus tard. À la même Birmanie a connu des réformes inédites : libération ne viendra pas pour eux la prochaine fois.»
frontières. Un «nettoyage ethnique» avec des «actes période, trois journalistes ont été interpellés par de prisonniers politiques (7) – il resterait, selon
de génocide», a dénoncé en mars M. Zeid Ra’ad l’armée et emprisonnés durant deux mois dans l’Association pour l’assistance aux prisonniers (1) Discours devant le Conseil des droits de l’homme des Nations
Al-Hussein, le haut-commissaire des Nations unies l’État shan, près de la frontière chinoise, après une politiques birmans (AAPP), 86 prisonniers d’opinion, unies, Genève, 7 mars 2018.
aux droits de l’homme (1). rencontre avec un groupe ethnique rebelle. En condamnés ou en attente de procès –, abolition de (2) La Constitution de 2008 interdit à toute personne ayant des
octobre 2017, deux journalistes de la chaîne de la censure avant publication, autorisation des quoti- enfants étrangers (et donc à Mme Aung San Suu Kyi) d’être présidente
de la République et garantit à l’armée un quart des sièges au Parlement
Ce qui se joue dans ce tribunal relève de la farce. télévision turque TRT, ainsi que leur interprète et diens indépendants... Plusieurs médias en exil, ainsi que trois ministères-clés (l’intérieur, la défense et les frontières).
Lors d’une précédente audience, un policier leur chauffeur, ont passé deux mois en prison. Leur comme le site d’information The Irrawaddy, ont (3) Conversation téléphonique avec le président turc Recep Tayyip
a déclaré avoir «brûlé» son compte rendu d’arres- crime : avoir fait voler un drone près du Parlement, ouvert des bureaux dans le pays. L’arrivée au pouvoir Erdoğan, Myanmar State Counsellor Office, Facebook,
tation. Plus tard, un témoin à charge s’est présenté dans la capitale, Naypyidaw, pour filmer leur de l’ancienne dissidente Aung San Suu Kyi, en 5 septembre 2017.
avec des informations cruciales écrites sur la main, reportage. Rien qu’en 2017, onze journalistes ont avril 2016, a soulevé de nombreux espoirs. « Je (4) Lire Warda Mohamed, « Des apatrides nommés Rohingyas »,
prétextant des troubles de la mémoire. Personne été arrêtés (6). « C’est une guerre pour l’information me voyais comme quelqu’un qui travaillait pour son Le Monde diplomatique, novembre 2014.
n’a montré l’ombre d’une preuve. Selon un policier, qui se déroule et les médias sont en première pays, se souvient Lawi Weng, qui couvre les conflits (5) Khin Maung Oo, «A flea cannot make a whirl of dust, but... »,
The Global New Light of Myanmar, Rangoun, 26 novembre 2016.
les informations contenues dans les documents ligne », commente Tha Lun Zaung Htet, producteur ethniques pour The Irrawaddy. La dernière chose
(6) « Myanmar’s press freedom in freefall », Agence France-
saisis avaient déjà été publiées dans la presse au pour la chaîne Democratic Voice of Burma (DVB) à laquelle je m’attendais, c’était à me faire arrêter!» Presse, Paris, 10 janvier 2018.
moment de l’arrestation. L’armée birmane a même et membre fondateur du Comité pour la protection L’an dernier, il a été incarcéré pendant deux mois (7) Lire Christine Chaumeau, «Les prisonniers politiques oubliés»,
reconnu les exactions commises à Inn Din sur des journalistes, un collectif qui défend la liberté après un reportage dans l’État shan. Alors qu’il Le Monde diplomatique, janvier 2017.
lesquelles les journalistes enquêtaient et a de la presse. Il tente de renouer le dialogue avec soutenait la LND depuis le début, son enthousiasme (8) Cette loi datant de 2013 a été voulue par le précédent gouver-
condamné sept soldats impliqués à dix ans de les autorités, mais le gouvernement fait la sourde s’est évanoui. nement, qui y a cependant peu eu recours. « 66(d) : No real change »,
prison. Mais les reporters restent derrière les oreille. «Les journalistes avaient de bonnes relations Free Expression Myanmar, Rangoun, décembre 2017.
barreaux. «Ils faisaient simplement leur travail», se avec la LND lorsqu’elle était dans l’opposition, Le désenchantement frappe la société entière. (9) « Myanmar poverty assessment 2017 », Banque mondiale,
Washington, DC, décembre 2017.
lamente Mme Pan Ei Mon, l’épouse de Wa Lone, rappelle-t-il. Désormais, nous sommes considérés Une ligne invisible et dangereuse semble avoir été
(10) Internet World Stats, Bogota, décembre 2017.
enceinte de cinq mois. À la sortie de la salle comme des ennemis. » tracée, et il suffit d’émettre une opinion pour la
d’audience, les accusés menottés tentent de faire franchir. Dernier exemple en date : le cas retentissant (11) Compte rendu devant le Conseil des droits de l’homme
des Nations unies, 12 mars 2018.
entendre leur voix. « Je veux que les gens Le nord de l’Arakan, épicentre de la crise des d’un ex-enfant soldat condamné en mars 2018 à
(12) Cf. le documentaire de Barbet Schroeder Le Vénérable W.,
Rohingyas, est devenu un sujet tabou. L’armée fait deux ans de prison et aux travaux forcés pour avoir 2017. Lire Christine Chaumeau, « Prêcher la haine au nom de
* Journaliste. peser une chape de plomb sur les districts rendu public, lors d’une interview, son enrôlement Bouddha », Le Monde diplomatique, juin 2017.
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
8
A SSASSINATS D ’ ÉLUS ET

Retour de la violence
Qu’elles semblent loin, les couvertures de magazines
qui promettaient au Brésil un avenir radieux.
Secoué par une vague de violences, tel l’assassinat
de la conseillère municipale de gauche Marielle Franco,
le plus grand pays d’Amérique du Sud multiplie
les ruptures avec l’ordre constitutionnel. Au point que
certains droits acquis après la fin de la dictature, en 1985,
semblent désormais menacés. À commencer par
la liberté d’expression et celle de choisir ses dirigeants.

D
PAR ANNE VIGNA *

© DADO GALDIERI / HILAEA MEDIA


EPUIS 2016 et la destitution de la présidente population contre sa condamnation à douze ans
Dilma Rousseff par le Congrès – une opération que de prison pour corruption passive. Une condam-
la gauche désigne sous le terme de « coup d’État nation dénoncée par la gauche, mais aussi par
parlementaire » –, le Brésil semble renouer avec un 122 juristes brésiliens qui, dans un recueil
passé que beaucoup espéraient révolu : celui d’une d’articles, mettent en lumière la partialité d’une
terre régie par les « colonels » et les bandeirantes, accusation fondée davantage sur la conviction
ces caciques locaux qui usaient de la violence pour du juge que sur des preuves (1).
se débarrasser des gêneurs. Les gêneurs, ce sont DADO GALDIERI. – Affiches représentant Marielle Franco
la gauche et les démunis, notamment les « sans-
terre» occupant des terres improductives qui, selon
Dix paysans torturés sur les murs du conseil municipal de Rio de Janeiro, le 15 mars 2018

la Constitution, devraient être redistribuées dans


le cadre de la réforme agraire.
et exécutés en 2017 « Le Brésil est un pays très violent, avec un
nombre record d’homicides ; mais, traditionnel-
leur rapprochement avec les forces de l’ordre.
C’est particulièrement clair dans l’État du Pará,
lement, nous ne connaissions pas ce phénomène avec 21 assassinats l’an dernier. Cela faisait très
Alors que le pays va célébrer le 13 mai les L’enquête de police qui doit identifier les en politique, contrairement à la Colombie ou au longtemps qu’on n’avait pas vu cela. » Parmi ces
130 ans de l’abolition de l’esclavage, l’un des auteurs des coups de feu contre la caravane le Mexique, analyse Maurício Santoro, professeur morts, dix paysans appartenant à la Ligue des
symboles les plus marquants de cette triste 27 mars a déjà mis en évidence leur provenance : de science politique à l’université de l’État de Rio paysans pauvres, torturés puis exécutés lors
période a refait son apparition sur les écrans de la fazenda (grande exploitation) de M. Leandro de Janeiro. Le mois où l’on a tiré sur la caravane d’une occupation de la propriété Santa Lúcia le
télévision : le fouet en cuir. De grands propriétaires Bonotto. Depuis les années 1990, celui-ci de Lula, une conseillère municipale de gauche 24 mai 2017. Ce massacre à Pau d’Arco est le
l’ont utilisé pour frapper des paysans du s’oppose violemment au MST et aux récupérations de Rio, Marielle Franco, a été assassinée. Ces pire depuis celui d’Eldorado dos Carajás, en 1996,
Mouvement des sans-terre (MST) qui attendaient de terres menées par le très officiel Institut national événements tragiques sont inédits dans notre lorsque dix-neuf paysans du MST avaient été
le passage de la caravane de l’ancien président de la colonisation et de la réforme agraire (Incra). histoire contemporaine. » La violence touche pour exécutés par des policiers. L’enquête menée à
Luiz Inácio Lula da Silva dans le sud du pays, le Ce n’est pas vraiment une surprise : toutes les la première fois des personnalités politiques de Pau d’Arco vient d’aboutir à l’inculpation des
22 mars. La sénatrice Ana Amélia Lemos, du Parti attaques perpétrées contre la caravane de M. Lula premier rang. Pour les mouvements sociaux, elle vingt-neuf policiers. L’expertise a montré que, en
progressiste (PP, droite), a félicité sans complexe da Silva ont été préparées par les associations de n’est pas neuve, mais en très nette augmentation. plus des blessures mortelles, les corps présen-
ces « véritables gauchos [gardiens de troupeaux] grands propriétaires qui prônent ouvertement la Selon la Commission pastorale de la terre (CPT), taient de multiples fractures, attestant des tortures
qui ont levé leurs fouets ». violence contre le MST. L’un d’eux, M. Gedeão créée sous la dictature militaire par la Conférence relatées par d’autres victimes.
Ferreira, président de la Fédération de l’agriculture nationale des évêques du Brésil, 70 militants ont
Au cours d’une carrière syndicale et politique du Rio Grande do Sul, avait déclaré lors de sa été assassinés en 2017, soit davantage Dans leurs dépositions, les policiers ont
de plus de cinquante ans, l’ancien président prise de fonctions : « Nous allons affronter le MST qu’en 2016, qui avait déjà marqué un record avec affirmé qu’ils étaient entrés dans la fazenda avec
Lula – emprisonné depuis le 7 avril – a pu et l’Incra. Leurs occupations ont pour seul but 61 victimes. Parmi les 70 morts de l’an dernier, des mandats d’arrêt contre certains paysans et
parcourir le pays sans encourir de danger. Mais, de priver les producteurs ruraux de leurs 52 étaient liées à des conflits pour la terre. qu’ils avaient essuyé des tirs. Deux d’entre eux
durant le seul mois de mars, il a dû affronter une propriétés (2). » Condamné en 2002 pour désobéis-
série de blocages organisés par des milices sance à la justice et incitation au crime après avoir « La fin des gouvernements du Parti des
armées de tracteurs, de pierres, voire de fusils. refusé à des techniciens de l’Incra l’accès à ses travailleurs [PT, gauche] a conduit à une aggra- (1) Carol Proner, Gisele Cittadino, Gisele Ricobom et João
Leur objectif : entraver la tournée effectuée par propriétés, M. Ferreira a été relaxé l’année suivante vation très nette de la violence, confirme Me José Ricardo W. Dornelles (sous la dir. de), Comentários a uma sentença
anunciada. O processo Lula, Canal 6 Editora, Bauru, 2017.
le candidat à la présidentielle pour mobiliser la par le tribunal régional fédéral (TRF4) de Porto Batista Afonso, avocat de la CPT dans l’État du
(2) Joaquim de Carvalho, « Ruralista pró-Bolsonaro, candidata
Alegre, la même instance qui a condamné en appel Pará . On a observé une réorganisation des do MBL, ativista pró-armas… quem está organizando os ataques a
* Journaliste, Rio de Janeiro. l’ancien président Lula. associations de grands propriétaires terriens et Lula no Sul», Diario do Centro do Mundo, São Paulo, 25 mars 2018.

Les patrons latino-américains prennent le pouvoir


En Amérique latine, les chefs d’entreprise phénomène aussi nouveau que répandu. Lors des pouvoir législatif dans huit pays (Argentine, Brésil,
phases de transition qui ont succédé aux dictatures, Part de patrons 1 Chili, Colombie, Mexique, Pérou, Salvador et
raflent les plus hautes fonctions exécu- au cours des années 1980, le patronat s’était fait Mexique Uruguay) au cours de la période 2010-2017 (2). Parmi
tives : présidences du Pérou, du Chili, du discret en raison de son soutien aux régimes parmi les élus les 801 députés de ce groupe de pays, nous avons
Salvador
militaires des années 1970. Inutile, par ailleurs, de Colombie identifié ceux qui avaient été chefs ou hauts cadres
Paraguay, de l’Argentine… Une étude trop s’agiter, puisque les démocraties émergentes d’entreprise, grands propriétaires terriens ou commer-
Pérou Brésil 40 %
confirme la très large surreprésentation se dotaient d’un principe fondamental : ne remettre çants avant d’être élus députés. En moyenne, c’était
en cause ni l’économie de marché ni l’intérêt le cas de près d’un quart (23 %) d’entre eux, même
actuelle des élites économiques au sein supérieur de l’entreprise. Chili Uruguay si les chiffres varient beaucoup d’un pays à l’autre,
du pouvoir législatif. Argentine avec un maximum de 40 % au Salvador et un minimum
Le second cycle de réformes néolibérales, au cours de 13 % en Argentine.
des années 1990, a facilité la reconquête du champ
politique par le secteur privé, notamment avec l’accès Ces résultats confirment l’idée d’une surrepré-
de dirigeants d’entreprise à des postes importants de 26 % sentation des élites économiques au sein du pouvoir
PAR MIGUEL SERNA * l’administration publique, parfois même à la suite 23 %
24 % 24 % législatif en Amérique latine, puisque les chefs
d’élections. Par endroits, le patronat a su orchestrer d’entreprise et assimilés ne représentent en moyenne

A
21 %
un rapprochement étroit avec des figures incarnant que 3,4 % de la population active dans la région.
le populisme de droite latino-américain : MM. Alberto 17 % Sur la base des études disponibles, la situation
U PÉROU, M. Pedro Pablo Kuczynski, un chef Fujimori au Pérou et Carlos Menem en Argentine, s’avère plus caricaturale encore dans les sénats
d’entreprise élu à la présidence en 2016 et contraint par exemple. (lorsque le pays en dispose) : ils représentent ainsi
13 %
à la démission à la suite d’un scandale de corruption, 30 % des membres de la chambre haute brési-
a été remplacé le 23 mars 2018 par M. Martín Alberto À partir de la fin des années 1990, trois facteurs lienne (3) et 20 % du Sénat uruguayen (4).
Vizcarra, lui aussi chef d’entreprise. Même scénario ont fragilisé le secteur économique traditionnel et
Argentine

il y a bientôt quatre ans au Panamá, où le grand patron l’ont contraint à un repli tactique : les crises, en parti-
Colombie

Salvador
Mexique
Uruguay

Juan Carlos Varela a succédé au grand patron Ricardo culier celles de 1998 et 2001 ; l’afflux de capitaux
Pérou

Brésil

Martinelli. Après le Mexique, où le dirigeant local de étrangers, notamment par le biais des privatisations ;
Chili

(1) Lire Laurent Delcourt, « Printemps trompeur au Brésil », Le


Coca-Cola, M. Vicente Fox, a occupé la présidence et l’arrivée au pouvoir de gouvernements progressistes Monde diplomatique, mai 2016.
de 2000 à 2006, le Chili vient de réélire l’homme (Venezuela, Brésil, Argentine, Bolivie, Équateur, etc.). (2) Miguel Serna et Eduardo Bottinelli, « El poder fáctico de las
1. Députés qui étaient chefs ou hauts cadres elites empresariales en la política latinoamericana », Conseil latino-
d’affaires Sebastián Piñera, qui avait déjà occupé la Mais le contexte actuel s’avère de nouveau propice américain en sciences sociales (Clacso) - Oxfam, Buenos Aires,
d’entreprise, grands propriétaires terriens
fonction suprême entre 2010 et 2014. À la présidence à une offensive politique patronale. La gauche ou commerçants avant d’être élus. 2018. L’étude détaille par ailleurs l’influence du secteur privé sur
de l’Argentine ? Un homme d’affaires, M. Mauricio s’essouffle, quand elle ne perd pas le pouvoir, alors les gouvernements et la haute fonction publique.
Macri, élu en 2015. Au Paraguay ? Un autre, que la crise semble discréditer son projet socio-écono- Source : Miguel Serna et Eduardo Bottinelli, « El poder fáctico (3) Paulo Roberto Neves Costa, Luiz Domingos Costa et
de las elites empresariales en la política latinoamericana », Wellington Nunes, « Os senadores-empresários : recrutamento,
M. Horacio Cartes, achève son mandat... mique. Dans ce contexte, les chefs d’entreprise Clacso-Oxfam, Buenos Aires, 2018. carreira e partidos políticos dos empresários no Senado brasileiro
retrouvent le chemin du militantisme politique, comme (1986-2010) », Revista Brasileira de Ciência Política, no 14, Brasília,
En Amérique latine, l’arrivée de chefs d’entreprise au Brésil, où la Fédération des industries de l’État de mai-août 2014.
aux plus hautes fonctions exécutives constitue un São Paulo, la plus grande organisation patronale du (4) Miguel Serna, Eduardo Bottinelli, « Los empresarios en la
pays, a directement organisé des mobilisations contre Dans un tel contexte, notre équipe de chercheurs a política en Uruguay en tiempos de cambio (2000-2015) », étude
* Professeur de sociologie à l’université de la République, Monte- présentée lors des XVIe Journées de la recherche scientifique de la
video (Uruguay), invité à l’Institut des hautes études de l’Amérique la présidente Dilma Rousseff à la veille de son renver- mené une enquête visant à mesurer plus précisément faculté des sciences sociales de l’université de la République, à
latine (IHEAL) - Paris-III. sement parlementaire, en 2016 (1). la participation des chefs d’entreprise à l’exercice du Montevideo, en septembre 2017.
9 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

DE MILITANTS SANS TERRE

politique au Brésil
sont toutefois passés aux aveux pour obtenir une l’expulsion des paysans, qui reviennent par trois de la sécurité de l’État du Pará pour qu’il mette Bahia. Dans le Sud, plusieurs de nos militants sont
réduction de peine et ont confirmé la version des fois occuper les lieux. La dernière occupation leur en place une protection, nous raconte M. Armando emprisonnés sous des prétextes fallacieux. Les
survivants. « L’expertise a aussi montré que les sera fatale : « L’enquête doit déterminer à présent Brasil, procureur de justice militaire du Pará. Il faire libérer se révèle très compliqué. »
paysans n’avaient pas tiré. La version des qui a ordonné ce crime. Mais, comme souvent m’a répondu que ce n’était pas son rôle, et il a
policiers ne tient donc pas », nous précise le dans le Pará, les policiers font des heures sup’ ajouté que les dirigeants de l’association avaient Le 27 mars, toujours dans l’État du Pará, le père
procureur, M. Leonardo Caldas. Le conflit est comme agents de sécurité pour les fazendeiros envahi des terres. Comme si cela avait quelque José Amaro a été arrêté. La police l’accuse d’une
classique pour cet État de l’Amazonie : la fazenda [grands propriétaires] », ajoute le procureur, chose à voir... Sans compter que cela n’a jamais série de crimes qui vont du harcèlement sexuel au
Santa Lúcia appartient à la famille Babinski, qui comme pour expliquer son pessimisme quant aux été démontré. En revanche, l’assassinat, lui, a blanchiment d’argent en passant par l’invasion de
en détient onze, soit un total de 40 000 hectares, révélations à attendre de l’enquête. bien eu lieu. » Selon lui, « tout le monde sait que terres. Ce prêtre a lutté aux côtés de la religieuse
près de quatre fois la taille de Paris. des policiers travaillent pour la raffinerie. L’enquête Dorothy Stang, assassinée en 2005 par des hommes
Les policiers du Pará vendent également leurs devra le démontrer, mais je ne vois pas d’autre de main de grands propriétaires. Son arrestation a
services à des compagnies minières. À Barcarena, explication à ces assassinats ». Depuis, au moins été dénoncée par tous ceux qui connaissent son
Menaces de mort l’association Cainquiama a dénoncé à de multiples trois femmes de l’association ont à leur tour action aux côtés des plus pauvres de la région. «Il
proférées par reprises les rejets de déchets toxiques pratiqués
par la multinationale minière Norsk Hydro, présente
dénoncé des menaces de mort, toujours sans
obtenir la moindre mesure de sécurité.
s’agit d’une nouvelle tactique visant à empêcher le
travail de ces religieux, commente le coordinateur
la police militaire dans quarante pays et détenue à 34,3 % par l’État national de la CPT, M. Ruben Siqueira. L’assassinat
norvégien. Norsk Hydro possède à Barcarena « la de Dorothy Stang avait freiné l’action des grands
Selon les mouvements sociaux, ces terres plus grande raffinerie d’aluminium du monde », Emprisonnés propriétaires à cause de l’attention internationale
étaient bien utilisées jusqu’à la mort du patriarche,
Honorato Babinski. Les occupations de Santa
selon la compagnie. Le 23 février, l’association a
de nouveau notifié aux autorités des rejets
sous des prétextes qu’il avait attirée. Mais détruire la réputation d’un
homme peut être plus efficace pour bloquer son
Lúcia commencent à partir de 2013, alors que clandestins, niés par la mine, mais confirmés par fallacieux action militante que de le tuer.»
5 694 hectares ne sont plus cultivés. L’héritier, les autorités sanitaires locales. Elle a montré aux
M. Honorato Babinski fils, âgé de 25 ans, vit à autorités les canalisations des rejets clandestins, Un programme de protection des militants Même si les accusations viennent toutes des
Rio de Janeiro et se présente comme « acteur » contraignant la raffinerie à réduire sa production existe pourtant, mais il est inefficace : les grands propriétaires, la justice a confirmé la mise
sur les réseaux sociaux, où il ne cache pas une de 50 %. Deux semaines plus tard, le 12 mars, un 683 personnes concernées ne bénéficient pour la en détention provisoire du père Amaro, qui les
vie nocturne agitée. Il exige cependant de la des dirigeants de l’association, Paulo Sérgio, était plupart que d’un suivi par téléphone. Seules combattait. Menacé de mort à de nombreuses
justice qu’elle expulse les occupants. À la juge assassiné – le second en trois mois. quatorze d’entre elles ont été placées sous reprises, le religieux se retrouve désormais dans
qui lui demande de prouver l’activité de la fazenda, protection policière. « Nous faisons face à des la même prison que l’assassin de Dorothy Stang,
il fournit des documents (l’achat de 1 700 vaches Depuis janvier, l’association avait fait état des attaques sans précédent, nous dit Me Ney Strozake, dans l’État du Brésil le plus dangereux pour les
et un certificat de vaccination de 75 bêtes), mais menaces de mort proférées par des membres de avocat du MST. En mars, lors d’une occupation, militants. La justice n’y voit aucun inconvénient.
avec des dates postérieures d’un mois à la la police militaire, l’un des corps de police au nous avons de nouveau été aspergés de produits
requête de la justice. Il obtient néanmoins Brésil. « J’ai immédiatement contacté le secrétaire toxiques par les avions de grands propriétaires de ANNE VIGNA.
© DADO GALDIERI / HILAEA MEDIA

DADO GALDIERI. – Des manifestants se font photographier devant une affiche représentant Marielle Franco DADO GALDIERI. – Manifestation à la mémoire de Marielle Franco,
lors d’une marche de commémoration à Rio de Janeiro, le 14 avril 2018 Rio de Janeiro, le 14 avril 2018

Aux petits soins


pour les grands propriétaires terriens
L EUR grande réunion se tient tous les mardis dans une belle villa
d’un quartier huppé de Brasília. « C’est un déjeuner et le menu
change chaque semaine », explique le chargé de communication du
Cette liste de doléances comprend en premier lieu les entraves à
l’expansion territoriale de l’industrie agroalimentaire, notamment en
Amazonie. Le mot-clé des ruralistes, dans ce domaine, est la « flexi-
transgéniques ou les engrais chimiques, explique Carlos Frederico
Marés de Souza Filho, professeur de droit agraire à l’Université catho-
lique pontificale du Paraná. L’encadrement légal était pourtant déjà
groupe parlementaire ruraliste. Par « menu », il ne faut pas entendre bilisation » : celle des analyses préliminaires dans l’attribution des très limité. La loi permet désormais l’usage de pesticides qui sont
une succession de mets, mais de thèmes que ce lobby des grands permis d’exploitation (qu’ils soient miniers ou agricoles) ; mais interdits dans leurs pays d’origine. »
propriétaires terriens au Parlement discute en petit comité pour les également celle de l’obligation de mener des études d’impact sur
Avec 235 députés sur 513 au total et 27 sénateurs pour un ensemble
porter ensuite au Congrès ou au Planalto, le palais présidentiel. l’environnement.
de 81, le groupe parlementaire ruraliste se montre très entreprenant.
« C’est tout à fait cela : ils discutent pour déterminer à quelle sauce Ils réclamaient également une loi permettant aux compagnies étran- À son actif, des initiatives qui augmenteraient la violence si elles étaient
seront mangés les droits des Indiens ou la réforme agraire », ironise gères d’acquérir des terres sans limitation : c’est chose faite. Ils souhai- approuvées : un projet de loi légalisant le port d’armes pour les produc-
M. Alceu Castilho, responsable d’« Un œil attentif sur les ruralistes », taient que soient levées les « entraves historiques » à leurs teurs ruraux ; un autre proposant d’inscrire le Mouvement des sans-
l’observatoire de l’agro-industrie au Brésil. Depuis l’arrivée à la prési- affaires – entendre : les droits des Indiens, des communautés terre (MST) et le Mouvement des travailleurs sans toit (MTST) sur la
dence de M. Michel Temer, en août 2016, ce groupe parlementaire a quilombolas (descendants d’esclaves) et l’obligation pour l’État de liste des organisations terroristes...
acquis une influence inédite. Son atout ? Avoir contribué pour moitié mener une réforme agraire devant l’inégalité de la propriété des terres Les ruralistes ont également dirigé deux commissions d’enquête
aux votes du Congrès entérinant la destitution de Mme Dilma Rousseff. au Brésil. Victoire : non seulement le gouvernement Temer a proposé parlementaires sur l’Incra et la Funai. Ces commissions demandent
Confronté à une impopularité abyssale (moins de 5 % des Brésiliens une réforme constitutionnelle visant à changer les règles d’octroi des à la justice d’enquêter sur 96 personnes (des anthropologues, des
se disent satisfaits de lui), M. Temer ne saurait se maintenir au pouvoir terres des Indiens et des communautés quilombolas, mais il a aussi responsables d’organisations non gouvernementales nationales et
sans un tel appui. Il a d’ailleurs été invité à plusieurs reprises aux amputé le budget de deux organismes publics essentiels, l’Institut internationales, des procureurs, d’anciens ministres de la justice, etc.),
déjeuners du mardi. national de la colonisation et de la réforme agraire (Incra) et la Fondation coupables à leurs yeux « de fraudes dans la démarcation et l’homo-
En deux ans, « le président nous a pleinement satisfaits, c’est vrai. nationale de l’Indien (Funai). logation des terres ». Les enquêtes judiciaires n’ont pour l’instant
Mais il reste encore des blocages qu’il faut dépasser », estime M. João Dès son arrivée à la présidence, M. Temer a supprimé le ministère pas avancé, mais la menace demeure. D’autant plus que « le pouvoir
Henrique Hummel, directeur de l’Institut Penser Agro, l’hôte de ces du développement agraire, qui menait des politiques favorables aux judiciaire porte une lourde responsabilité dans le processus de crimi-
déjeuners. Penser Agro est un « think tank à but non lucratif » qui petits agriculteurs. Une nouvelle loi limite la réforme agraire et prévoit nalisation des mouvements sociaux, s’inquiète Me Layza Queiroz
regroupe les quarante principales organisations agricoles du Brésil, la régularisation des terres illégalement acquises à un prix bien inférieur Santos, avocate pour le Comité de défense des droits humains
elles aussi dépourvues de «visées lucratives», nous précise M. Hummel. à ceux du marché, une pratique historique des fazendeiros (grands brésilien. Si le rapport de forces entre progressistes et conservateurs
L’institut finance les activités du groupe parlementaire ruraliste, élabore propriétaires). « Cette loi est la plus grande défaite pour la démocra- ne s’équilibre pas au sein du Congrès qui sera élu cette année, on
des propositions et analyse les projets de loi. Au chapitre des tisation de la propriété de la terre, résume Julianna Malerba, professeure peut craindre la reprise de ces attaques ».
« blocages », M. Hummel rappelle « deux reculades de Michel Temer » en droit de l’environnement à l’Université fédérale de Rio de Janeiro. Tandis que le gouvernement Temer œuvre pour l’agro-industrie, il
en deux ans. Une première fois lorsqu’il a renoncé à abolir la qualification Elle change complètement les règles et va provoquer une concentration reste près de 4 millions de paysans sans terre au Brésil, et près de
de « travail esclave », comme les ruralistes le réclament – au nom de toujours plus forte. Et il faut y ajouter toutes les ristournes fiscales et 66 000 fazendas improductives, qui représentent environ 175 millions
cette notion, en 2017, le ministère du travail a libéré 2 264 travailleurs réductions de dette destinées aux grands propriétaires. » d’hectares. « Et ces chiffres sont sous-estimés, souligne Marés de
de 165 entreprises qui les retenaient dans des « conditions analogues
Souza Filho. Les critères permettant de mesurer la productivité
à l’esclavage », notamment dans les fazendas (grandes propriétés). Et Depuis deux ans, le ministre de l’agriculture est le premier des
datent de 1980. Si on ne prend pas en compte la misère des paysans,
une seconde fois lorsqu’il a tenté d’ouvrir à l’exploration minière privée ruralistes : M. Blairo Maggi, mieux connu au Brésil sous son surnom
les conflits vont se radicaliser. » Le nombre de Brésiliens qui vivent
l’une des plus importantes réserves naturelles d’Amazonie, la Renca. de « roi du soja », car il est propriétaire du groupe Amaggi, premier
dans une extrême pauvreté a augmenté de 11,2 % entre 2016 et
Par deux fois, la pression internationale l’a contraint à faire marche producteur mondial, cité dans les « Paradise papers » pour avoir monté
2017, passant de 13,34 millions à 14,83 millions de personnes. Un
arrière. Dommage pour les amis de M. Hummel, qui se consolent avec le groupe Louis-Dreyfus une société très profitable aux îles
sujet qui ne figure jamais au menu des déjeuners du mardi.
néanmoins en constatant que le président les a satisfaits sur treize des Caïmans. « Ce gouvernement a supprimé toute la réglementation
dix-sept thèmes prioritaires de leur feuille de route. environnementale pour l’agriculture, que ce soit pour les semences A. V.
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
10
L ES IMPASSES DE LA

Comment le « Russiagate »
Pour justifier leur défaite à la présidentielle de 2016, les
démocrates américains ont avancé toutes sortes de raisons :
l’iniquité du système électoral, les « fausses nouvelles », ou
encore les Russes, accusés de collusion avec M. Donald
Trump. Cette focalisation sur Moscou occulte les véritables
causes de la déroute, notamment un programme écono-
mique entièrement tourné vers l’« innovation ».

PAR AARON MATÉ *

S UCCÉDANT à l’empoisonnement
d’un ancien espion russe et de sa fille au
Cet « espoir » exprimé par le quotidien
fait écho au sentiment dominant dans les
Royaume-Uni, les bombardements cercles progressistes depuis que les ser-
franco-américano-britanniques sur la vices secrets ont accusé le Kremlin d’in-
Syrie ont plongé les relations entre la gérence dans l’élection présidentielle
© ADAGP, PARIS, 2018 - PHOTOGRAPHIE : FLORIAN KLEINEFENN - MUSÉE D’ART MODERNE ANDRÉ-MALRAUX, LE HAVRE

Russie et l’Occident dans des abîmes. américaine de 2016. En 2009, au début


Pourtant, certains, peu sensibles à ces du premier mandat de M. Barack Obama,
tensions, y trouvent des raisons d’espérer, les démocrates évoquaient une « remise
à commencer par le New York Times. à zéro » (reset) des relations avec Moscou
Commentant la décision américaine de et raillaient le retour chez les républicains
fermer un consulat et d’expulser soixante des discours de la guerre froide. En
diplomates russes, le comité éditorial du exhortant M. Trump à « durcir la poli-
prestigieux quotidien se réjouissait le tique à l’égard de la Russie et de Pou-
26 mars dernier : « Ces développements tine » – comme l’a fait M. Chuck Schu-
permettent d’espérer que M. [Donald] mer, le chef de la minorité démocrate au
Trump soit enfin obligé de réagir à la Sénat –, ou encore à « riposter (...) pour
menace que M. [Vladimir] Poutine fait nous défendre contre la subversion
peser sur les États-Unis et leurs alliés. » russe » (selon les mots de l’ancien vice-
Seul bémol selon les journalistes, président Joseph Biden), ils s’alignent
« M. Trump devra aller plus loin encore désormais sur les néoconservateurs et les
s’il veut contrer efficacement les coups faucons républicains (2).
bas de M. Poutine » (1). Deux semaines
plus tard, après l’attaque présumée aux La nomination au poste de conseiller
armes chimiques perpétrée à Douma, non à la sécurité nationale de M. John Bolton
loin de Damas, le président américain n’est donc pas forcément pour leur
fustigeait « Poutine, la Russie et l’Iran », déplaire. En effet, ce dernier « est le pire
coupables de « soutenir l’animal Bachar cauchemar de Moscou, note Harry
Al-Assad » et appelés à le « payer très J. Kazianis, chercheur au Centre pour
cher ». C’est « la première fois depuis son l’intérêt national. Pendant toute sa car-
élection qu’il s’en prend nommément au
président russe sur Twitter », s’extasiait
le New York Times (8 avril). (1) « Tough action on Russia, at last, but more
is needed », The New York Times, 26 mars 2018.
(2) Lire Serge Halimi, « Donald Trump débordé
* Journaliste, correspondant et producteur pour par le parti antirusse », Le Monde diplomatique,
JEAN HÉLION. – « Tensions », 1932 The Real News. septembre 2017.

Boston ou la religion
rencontre pratiquement aucune opposi- entier accourent vers cette «Athènes de ne retourne jamais, car les dirigeants du mon séjour là-bas, j’ai passé mon temps
PAR THOMAS FRANK * tion, là où l’obstruction et le sabotage l’Amérique » et vers les nouveaux « cen- pays ont tout bonnement accepté un ordre à visiter des centres d’innovation, tous
républicains ne peuvent entacher le tres d’innovation » qui s’entassent dans la social qui ne cesse de faire chuter les pourvus de meubles de couleurs vives,

Q
bilan. La carte électorale des États-Unis banlieue universitaire de Cambridge, à salaires de gens comme les habitants de d’espaces de travail ouverts, de citations
nous offre plusieurs possibilités. Mais l’ouest de Boston. Fall River, tout en faisant monter les rému- inspirantes sur l’inventivité, de tables de
un choix s’impose : Boston, dans le nérations des innovateurs, des créatifs et ping-pong, de consoles pour jouer à Gui-
UAND vous interrogez des démo- Massachusetts, la véritable patrie spiri- Si on la voit d’un œil un tout petit peu des cadres supérieurs. tar Hero et d’autres instruments (dont je
crates sur leur bilan – les accords de libre- tuelle de la classe progressiste. La capi- plus critique, Boston est le siège de deux n’ai jamais vu personne se servir) pour
échange, par exemple, ou la législation tale américaine de l’enseignement supé- industries qui sont en train de provoquer Si Fall River est parsemée de filatures donner un peu de légèreté aux temps de
incompréhensible pour réformer Wall rieur est aussi celle d’un des États les la ruine de l’Amérique moyenne : l’en- vides, les rues de Boston regorgent pause, et de murs recouverts de peinture
Street –, ils répondent que personne n’au- plus démocrates, où il est tout à fait seignement supérieur et l’industrie phar- d’équipements destinés à rendre l’entre- brillante sur lesquels on peut écrire avec
rait pu faire mieux. Après tout, ils devaient insolite de croiser un élu républicain. maceutique. Tous deux imposent des tarifs preneuriat facile et pratique. Pendant des marqueurs effaçables.
composer avec ces horribles républicains Quand d’autres villes et États, désespé- dont à peu près tout le monde doit s’ac-
qui faisaient de l’obstruction systématique rés par la désindustrialisation, s’effor- quitter, et qui augmentent bien plus rapi-
au Sénat et redécoupaient les circonscrip- cent de créer de fausses bohèmes et dement que les salaires ou l’inflation. Parcours d’un gouverneur exemplaire
tions électorales à leur avantage. N’allez
donc pas croire que toutes ces mesures
allant du modéré au tiède que les prési-
implorent leurs universités de générer
des idées profitables, Boston est le lieu
qu’ils cherchent à imiter. C’est la ville
Il est donc sans doute logique que le
Massachusetts occupe une place de choix
L A CLÉ DE VOÛTE de l’« innostructure »
municipale est l’université ; d’ailleurs,
Massachusetts a des gouverneurs républi-
cains (comme M. Charles Baker,
dents William Clinton et Barack Obama qui a presque inventé le modèle écono- dans une autre catégorie, celle des inéga- certains dans cette ville en sont venus à depuis 2015), non seulement ils ont ten-
ont fait passer à Washington représentent mique de l’« État bleu » (la couleur des lités. Dès que le visiteur quitte Boston et croire que le lancement d’entreprises et dance à être tout aussi convaincus que
vraiment la fougueuse âme démocrate. démocrates), où la prospérité naît de ses embouteillages de cerveaux, il décou- de carrières professionnelles était l’ob- leurs rivaux par le modèle de l’État bleu,
l’enseignement supérieur et des indus- vre un État rempli d’épaves – d’anciennes jectif même de l’enseignement supérieur. mais le corps législatif du Massachusetts,
Pour évaluer cet argument, choisis- tries des sciences et de la technologie villes industrielles, de travailleurs qui Les deux vont de pair. C’est pourquoi le toujours dominé par les démocrates, par-
sons un lieu où le règne démocrate ne qui l’entourent. regardent leur mode de vie s’étioler, Massachusetts Institute of Technology vient à passer outre leur veto.
comme ceux de Fall River. Cette localité (MIT) a deux doyens adjoints chargés de
au sud de Boston a perdu ses nombreuses l’innovation plutôt qu’un seul, et c’est La plupart des grands hommes poli-
Des épaves invisibles usines de confection de tissu il y a des pourquoi son président écrit des tribunes tiques de l’État, sinon tous, ont contribué

E N 2010, quelque 152 000 étudiants


vivaient à Boston, représentant 24,6 % de
économie des États, qui mesure les per-
formances en termes d’« industrie de la
années, et avec elles sa raison d’être.
Beaucoup d’ateliers vides sont toujours
debout. Solides structures du XIXe siècle,
pour apprendre à la nation la bonne
manière de « produire de l’innovation ».
Pour cette raison encore, l’université Nor-
à promouvoir le culte de la connaissance,
les start-up et la classe créative. À ce
tableau d’honneur, le prédécesseur de
la population de la ville. L’agglomération connaissance, de la technologie et de l’in- ces immenses boîtes de granit ou de brique theastern dispose d’un « accélérateur M. Baker, M. Deval Patrick, trône en très
abrite plus de cent universités privées et novation, d’esprit d’entreprise et d’ins- dominent le paysage. La plupart de ces d’entreprises » baptisé IDEA; Harvard a bonne place. C’est un dirigeant typique de
publiques, soit la plus grande concentra- cription dans la mondialisation ». vieilles usines ont leurs fenêtres recou- son fameux « centre pour l’innovation » ; la classe progressiste, son modèle le plus
tion d’établissements d’enseignement vertes de planches, emblèmes reconnais- la Boston University possède son « dépar- brillant, pourrait-on dire. Tout le monde
supérieur du pays – et sans doute du Il abrite aussi de nombreuses entreprises sables du désespoir, du sol jusqu’au toit. tement de stratégie et d’innovation » ; et semble l’aimer, même ses adversaires.
monde. La région de Boston en tire tous de médicaments et de biotechnologie, ras- l’une de ses écoles propose une qualifi-
les avantages annexes : une population semblées dans ce qu’on appelle le «super- Comme tant d’autres paysages améri- cation professionnelle en « innovation et La vie de M. Patrick a suivi la trajectoire
extrêmement diplômée, un nombre de bre- pôle des sciences du vivant », qui fait par- cains, celui-ci est le produit de décennies entrepreneuriat ». démocrate classique. Jeune homme noir
vets déposés exceptionnel et plus de Prix tie d’un « écosystème » où les auteurs de d’une désindustrialisation menée à bien extrêmement intelligent, mais pauvre, il a
Nobel qu’aucune autre ville du pays. Le thèses peuvent « s’associer » avec des par les républicains et rationalisée par les L’identification du Massachusetts avec été tiré de son trou par une bourse qui lui
Massachusetts occupe régulièrement la groupes de capital-risque et où de grandes démocrates. À quatre-vingts kilomètres le Parti démocrate est profonde. Bastion a permis d’intégrer une bonne école privée.
première place de l’indice de nouvelle sociétés pharmaceutiques peuvent acqué- de là, Boston triomphe. Mais la doctrine de la famille Kennedy, il a produit deux Quelques années après, il est entré à la
rir des sociétés plus petites. Tandis que les de la prospérité que vous voyez à chaque autres candidats démocrates à la prési- faculté de droit de Harvard et, exactement
autres industries se rabougrissent, le super- coin de la capitale sert aussi à justifier dence ces dernières décennies : le gouver- comme dans les histoires de MM. William
* Journaliste et écrivain, auteur de Pourquoi les
riches votent à gauche, qui vient de paraître aux pôle de Boston se développe, les profes- l’échec que vous voyez à chaque coin de neur Michael Dukakis en 1988 et le séna- Clinton et Barack Obama, les portes d’un
éditions Agone (Marseille) et dont ce texte est extrait. sionnels des sciences du vivant du monde Fall River. C’est un lieu où l’abondance teur John Kerry en 2004. Même quand le monde jusqu’alors inconnu se sont
11 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

GAUCHE AMÉRICAINE

aveugle les démocrates


rière, il a été un faucon antirusse » (3). M. George W. Bush du traité ABM (Anti- Noire – une manœuvre qui « s’inscrit convaincre plus de vingt États membres autorités russes sur la base de preuves »,
Et notamment pendant les semaines qui Ballistic Missile) signé trente ans aupara- dans une démarche visant à contrer la de l’Union européenne et de l’Organisa- encourageant ainsi le gouvernement
ont précédé sa nomination : dans un dis- vant avec l’Union soviétique. En fixant un présence accrue des Russes là-bas », tion du traité de l’Atlantique nord conservateur à envoyer des prélèvements
cours prononcé en février, M. Bolton plafond aux capacités stratégiques de selon CNN. « Vous envoyez des navires (OTAN) d’expulser quelque cent cin- à la Russie sous les auspices de l’Orga-
affirmait que l’ingérence supposée de la défense, ce traité incitait à limiter le déve- en mer Noire et ça augmente leur sensa- quante diplomates russes – un chiffre nisation pour l’interdiction des armes chi-
Russie dans le processus électoral était loppement d’armes nucléaires offensives, tion de menace », abonda un haut fonc- jamais atteint pour une telle opération. miques (OIAC). Demander des preuves ?
« une attaque contre la Constitution des jetant les bases des traités ultérieurs sur le tionnaire américain (6). Un simple coup Faire appel aux institutions internatio-
États-Unis ». Il réclamait des mesures contrôle des armements. Lorsqu’il a pré- d’œil sur une carte pourrait conduire à Dès le commencement de l’affaire, le nales ? Une telle attitude a valu à M. Cor-
sévères contre Moscou, « dans le cybe- senté le nouvel arsenal nucléaire russe, en s’interroger sur la raison pour laquelle dirigeant travailliste Jeremy Corbyn a byn d’être qualifié de « pigeon des
respace et ailleurs », et formulait ce mars dernier, M. Poutine a pris soin de pré- les États-Unis veulent contrer la « pré- qualifié l’empoisonnement de « barbare Russes » par les médias britanniques, par
conseil : « Je ne crois pas que la réponse ciser que cette modernisation était la sence accrue » des Russes dans une mer et plus qu’irresponsable », puis souhaité ses adversaires politiques et même par
doive être proportionnée ; je crois qu’elle conséquence de l’abrogation du traité bordant leur propre territoire. Il serait que l’on « demande des comptes aux des membres de son propre parti.
doit être tout à fait disproportionnée. » ABM par Washington ; puis il a appelé à également possible de se demander si les
En d’autres termes, comme il le disait un retour au système de maîtrise des arme- expulsions de diplomates et les sanctions
sur la chaîne d’ultradroite Fox News
en 2016 : « Il faut faire mal aux Russes. »
ments, mis en pièces, selon lui, par les
États-Unis. Pour M. Bolton, ce ne sont là
financières constituent une stratégie
appropriée. Mais l’adhésion au récit d’un
Faire entendre « le grondement de l’artillerie »
M. Bolton a toujours refusé toute forme
de négociation ou de rapprochement avec
que des « propos de propagande », des
«absurdités». Le véritable but de M. Pou-
tine, analysait-il le 2 mars sur Fox News,
Donald Trump inféodé à la Russie rend
difficile la critique de ces mesures, d’au-
tant que même les adversaires de
P OINT COMMUN entre l’empoisonnement
de Salisbury et le « Russiagate » : la mise
dra son attention. Une réponse analogue
se justifie au Proche-Orient, où la Maison
Moscou, quitte à accroître le risque d’un une chaîne dont il était alors conseiller, est M. Trump les défendent... en accusation automatique du Kremlin, Blanche pose déjà les bases de réactions
affrontement nucléaire. Quand il était sous- d’« essayer de refaire de la Russie une y compris en l’absence de preuves plus énergiques aux coups de sonde de
secrétaire d’État à la maîtrise des arme- grande puissance (...), et refaire de la Rus- Ne pas voir les initiatives va-t-en- publiques et au risque d’engendrer une la Russie. Il y a de rares moments en poli-
ments (2001-2005), il a supervisé la sie une plus grande puissance nucléaire guerre du président à l’égard de la Russie, escalade des tensions. Une différence de tique où des événements inattendus créent
dénonciation par l’administration de participe de cet objectif ». c’est également ignorer les risques taille distingue néanmoins ces deux des occasions qu’il faut saisir avant
qu’elles alimentent. Comparant la situa- affaires. Aux États-Unis, aucun respon- qu’elles ne disparaissent » (8).
tion actuelle à « ce que nous avons vécu sable politique de premier plan n’a, à
Inquiétude aux Nations unies pendant la guerre froide », le secrétaire
général des Nations unies, M. António
l’instar de M. Corbyn, insisté sur la néces-
sité de preuves ni préconisé une réaction
L’élite démocrate et les grands leaders
d’opinion de la gauche libérale comptent

M ONSIEUR Bolton ne s’en est jamais


caché : il souhaite en finir avec les dispo-
feu (4). Non pas parce que les propos
qu’il y tenait présentent un quelconque
Guterres, a récemment exhorté les deux
parties à rétablir « les mécanismes de
communication et de contrôle afin d’évi-
mesurée. Emportés par leur obsession
antirusse, les démocrates et les commen-
tateurs progressistes enjoignent au
au nombre de ceux que M. Bolton peut
créditer d’avoir créé les occasions qu’il
veut maintenant saisir. En ce moment
sitions qui garantissent, au niveau mondial, intérêt diplomatique, mais parce que la ter l’escalade des tensions et de faire en contraire à M. Trump de durcir la ligne. périlleux des relations russo-américaines,
un contrôle des armements. «La prochaine pratique courante des commentateurs du sorte que les choses n’échappent pas à vont-ils enfin se convaincre qu’il vaudrait
étape dans la relation bilatérale avec la « Russiagate » est de mettre en avant tout tout contrôle ». La menace nucléaire, L’arrivée aux affaires de M. Bolton ne mieux en rester là ?
Russie, expliquait-il en 2017 lors de la élément confortant le récit d’une mani- alertait encore le Bulletin of the Atomic fera que renforcer cette tendance. Dans
AARON MATÉ.
Conservative Political Action Conference, gance de Moscou et d’une possible impli- Scientists, a été « aggravée par le fait que une tribune publiée en février, celui-ci
est l’abrogation par la présente adminis- cation de M. Trump, et d’ignorer les infor- les relations russo-américaines sont affirmait : « Les ambitions mondiales de (3) Cité dans Cindy Saine, « Trump’s pick for
tration du nouveau traité Start» – Strategic mations qui invalideraient ce récit. aujourd’hui marquées par le conflit plus M. Poutine n’impliquent pas des inten- national security adviser advocates tough response
Arms Reduction Treaty, un traité de réduc- que par la coopération », que la coordi- tions bienveillantes envers l’Amérique, to Russia », The Voice of America, 28 mars 2018,
tion des armes stratégiques signé en 2010 Dans cette perspective, la nomination nation est « presque réduite à néant » et et plus vite il saura que nous le savons, www.voanews.com
avec Moscou qui prévoyait de diminuer d’un faucon antirusse au poste le plus qu’« aucune négociation russo-améri- mieux cela vaudra. » Or, poursuivait-il, (4) Cf. Tim Mak, «John Bolton’s curious appearance
in a Russian gun rights video », National Public Radio,
le nombre d’ogives nucléaires américaines élevé de la sécurité nationale n’est que caine sur la maîtrise des armements n’est il serait naïf de croire que de simples 22 mars 2018, www.npr.org
et russes –, car «ce serait un signal envoyé le dernier en date des éléments qu’il en cours » (7). « poursuites pénales » et « sanctions (5) Pour des exemples plus anciens, lire « Ingérence
à Vladimir Poutine ». convient d’éluder (5). Outre l’expulsion financières » contre les Russes « suffiront russe, de l’obsession à la paranoïa », Le Monde diplo-
d’un nombre record de diplomates, on La perspective d’un apaisement des le moins du monde à leur prouver notre matique, décembre 2017.
Mais, plutôt que d’analyser les impli- pourrait pourtant mentionner, parmi les tensions a subi un sérieux revers avec la mécontentement » : « Il faut au contraire (6) Ryan Browne, « US show of force sends Russia
cations de ces positions stratégiques, les récentes initiatives américaines, les sanc- crise qui a découlé de l’empoisonnement que Poutine entende le grondement de a message in Black Sea », CNN Politics,
20 février 2018, https://edition.cnn.com
médias progressistes préfèrent s’intéresser tions adoptées contre des personnalités de l’ex-espion russe Sergueï Skripal et de l’artillerie et les chenilles des tanks de
(7) Cité dans «The get-tough-on-Russia consensus
à l’« étrange » apparition de M. Bolton, (dont le gendre de M. Poutine) et contre sa fille Ioulia à Salisbury (Royaume-Uni). l’OTAN multipliant les manœuvres is escalating the crisis in Syria », The Nation, New
il y a cinq ans, dans un clip d’une asso- quinze entreprises, ou encore le déploie- Le ministre des affaires étrangères conjointes avec l’armée ukrainienne. York, 11 avril 2018.
ciation russe de défense des armes à ment de deux navires de guerre en mer britannique Boris Johnson a réussi à C’est cela, et bien plus encore, qui retien- (8) The Hill, 19 février 2018, http://thehill.com

de l’innovation
brusquement ouvertes pour lui. Après avoir était une affaire extrêmement rentable bien entendu, l’innovation : Uber repré- Le libéralisme de l’innovation est « un – n’ont pas de diplôme universitaire. » Et
travaillé pour une organisation de défense – une affaire « innovante », même ; pour sentait l’avenir ; les chauffeurs de taxi, libéralisme des riches », pour reprendre si tu n’as pas de diplôme universitaire à
des minorités, il est allé à Washington, où tout le reste du monde, c’était comme le passé. la formule directe du dirigeant syndical Boston, mon frère, tu ne peux t’en pren-
il a dirigé la division des droits civiques s’empiffrer d’arsenic. Les banquiers en local Harris Gruman. Ce qu’ils désirent dre qu’à toi-même.
du ministère de la justice. En 1994, il a ont profité jusqu’à ce que le monde Sans surprise, le premier « prix Deval au Massachusetts, c’est une méritocratie
obtenu pour ses clients 54 millions de dol- paye – et il paye encore. Patrick de l’innovation publique » est plus parfaite, où ceux qui ont du talent THOMAS FRANK.
lars de dédommagement dans un fameux revenu à M. Deval Patrick. Il lui a été peuvent s’élever. Les revendications des
procès pour discrimination intenté à la Tout homme politique ayant trempé remis en 2014 par M. John Harthorne, travailleurs ordinaires ne les touchent pas, (1) Deval Patrick, discours prononcés respecti-
chaîne de restaurants Denny’s. dans cette combine sordide aurait dû voir directeur de l’incubateur de jeunes entre- dit M. Gruman : « Les vigiles, les serveurs vement le 8 décembre 2010 et le 17 juin 2010.
sa carrière interrompue sur-le-champ et prises MassChallenge, rejoint par le fon- de fast-foods, les aides à domicile et les (2) Cf. Brian Johnson, « Gov. Deval Patrick’s life
Pendant les années 2000, M. Patrick est sans condition. Mais M. Patrick a esquivé dateur d’Uber, M. Travis Kalanick. « J’ai gardes d’enfant – dont la plupart sont des sciences legacy », 12 janvier 2015, www.
devenu avocat d’affaires et il a franchi ce coup de balai. Il a été élu gouverneur voulu être là pour remercier le gouver- femmes et des personnes de couleur massdevice.com
l’étape suivante normale pour les démo- du Massachusetts en novembre 2006, neur pour son leadership, sa vision de
crates d’un certain genre : il s’est mis à devenant une sorte de missionnaire du l’innovation, de la technologie, et pour
travailler pour les grosses boîtes qu’il avait culte de l’innovation. « L’économie du avoir créé cet esprit innovateur ici dans
poursuivies, entrant en 2004 au conseil
d’administration de la maison mère de l’or-
ganisme de crédits subprime Ameriquest.
Massachusetts est une économie de l’in-
novation », aimait-il déclarer, et il répétait
ce commentaire à tout bout de champ,
le Massachusetts », a déclaré M. Kala-
nick. M. Eric Schmidt, alors président de
Google, était aussi présent pour saluer le
      
  
 
     

modifiant légèrement l’ordre des mots- Massachusetts et son « explosion de start-
En 2004, Ameriquest était le plus gros clés de l’optimisme : « L’innovation est up ». « On a besoin de plus d’entrepre-        
      
prêteur hypothécaire à haut risque du pays le pivot de l’économie du Massachu- neurs parce qu’ils créent des emplois, ils    

     


et, on le sait maintenant, un pionnier du setts», etc. (1). Le gouverneur a ouvert des résolvent tous les problèmes qu’on
type de pratiques qui ont failli détruire le « écoles de l’innovation ». Il a signé le connaît », a-t-il claironné. Trois mois  
      
système financier mondial. Pour les ini- « contrat d’innovation sociale », qui avait après la remise du prix, le second mandat    
    
tiés d’Ameriquest, empaqueter des « prêts quelque chose à voir avec la satisfaction de M. Patrick s’est achevé. Peu après, il
menteurs » et les envoyer dans les tuyaux des « besoins du secteur privé en talents a remporté un prix encore plus important :
de Wall Street sous forme d’obligations professionnels qualifiés débutants » un emploi de directeur général chez Bain                    
Capital, la société de gestion d’actifs et Q     
 Q    
de services financiers cofondée par
« Explosion de start-up » M. Mitt Romney, le candidat républicain
Q     
   
 Q     

B IEN SOUVENT, c’était du pur ver-


biage – les platitudes réglementaires à
sage – par exemple, les chauffeurs de
taxi dont le gagne-pain était usurpé par
à la présidentielle de 2012.

Le genre de progressisme qui a régné


Q   
       Q      

ressortir chaque fois qu’une compagnie des applications comme Uber. Quand sur le Massachusetts ces dernières décen-
pharmaceutique inaugurait des bureaux ces travailleurs ont organisé diverses nies n’est pas celui de Franklin Roosevelt
dans l’État. En d’autres occasions, le mot actions de protestation dans la région ni du syndicat des ouvriers de l’automo-
d’ordre préféré de M. Patrick coûtait très, de Boston, M. Patrick s’est clairement bile. Les cols blancs surdiplômés, même
très cher – 1 milliard de dollars de sub- rangé du côté de la société ; apparem- quand ils votent démocrate, ne s’inquiè-
ventions et d’exonérations d’impôts ment, le confort des gens qui prennent tent pas vraiment des gigantesques rému-
accordées par le gouverneur en 2008 pour des voitures avec chauffeur était plus nérations des gagnants de la société. Elles
encourager les entreprises pharmaceu-
tiques et de biotechnologie à s’installer
important que la rémunération décente
des gens qui les conduisent.
leur semblent naturelles, au contraire
– puisqu’ils sont les gagnants de la   
dans le Massachusetts, par exemple (2). société. Le progressisme des classes supé- 

 
       
Le fait qu’Uber ait engagé un ancien rieures ne s’étend pas aux questions     
      

Parfois aussi, favoriser l’innovation conseiller de M. Patrick n’y était sans d’inégalité, domaine où les cœurs tendres       
signifiait écraser les gens sur son pas- doute pas pour rien. Mais le motif était, s’endurcissent subitement.
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
12
Q UAND DES SALARIÉS OSENT

De Johannesburg à Kinshasa,
En Afrique, un nombre croissant de lanceurs d’alerte
mène dans l’ombre un périlleux combat pour dénoncer
corruption et pratiques illégales. Dans des pays où les
autres modes d’expression démocratique (élections trans-
parentes, liberté de la presse) sont grippés ou pervertis,
révéler les turpitudes des hommes au pouvoir devient un
ultime acte de résistance.

© ADAGP, PARIS, 2018 - PHOTOGRAPHIE : HUGUES MINDER / ADAGP IMAGES


PAR OLIVIER PIOT *

J OHANNESBURG, février 2018, quelques


jours avant l’annonce de la démission du
de conseil alors détenue par M. Salim
Essa, un proche des Gupta.
président sud-africain Jacob Zuma. Toute
la presse s’interroge sur le sort que le Mais, alors qu’elles ne se connaissent
Congrès national africain (ANC) réserve pas encore, elles découvrent que leurs
à son chef, impliqué dans le plus gros entreprises respectives participent à un
scandale de corruption depuis la fin de vaste réseau de trafic d’influence reliant
l’apartheid (1). Au cœur de ce séisme des membres de la famille Gupta à des
politico-financier, les liens intimes qu’en- personnalités politiques de premier plan
tretiennent le président et son fils avec et à des dirigeants de grosses entreprises
le clan des Gupta, une famille d’origine publiques, comme le géant de l’électricité
indienne qui, en à peine deux décennies, Eskom : acquisitions illégales de sociétés, HUGUES MINDER. – « J’entends tout », 1999
s’est hissée à la tête d’un empire écono- contrats sans appel d’offres, transferts illi-
mique en Afrique du Sud. La chute de cites d’argent, népotisme pour l’attribu-
M. Zuma est devenue inéluctable en tion de postes-clés... « J’ai très vite alerté pressions émanant du plus haut niveau de justice et l’honnêteté, ou, du moins, le Son conseil scientifique compte des mili-
juin 2017, après la révélation de milliers mes dirigeants en interne, à plusieurs l’État, elle publie un rapport au vitriol souci de probité et de transparence dans tants issus de sept pays du continent, dont
de documents confidentiels démontrant reprises, raconte Mme Goodson. Mais, baptisé « State of capture » (État de pré- les affaires », lâche Mme Goodson. En l’ancien ministre tunisien Kamel Jen-
que ces entrepreneurs pouvaient, en devant leur silence, voire leur insistance dation). Les médias adopteront dès lors octobre 2017, alors que les « Gupta doubi. Leur objectif ? Proposer une large
échange de faveurs, intervenir au plus pour que je ferme les yeux, j’ai décidé l’expression pour désigner le détourne- Leaks (2) » égrènent leurs révélations palette de moyens pour répondre aux
haut niveau, y compris sur la nomination d’agir. » Au printemps 2016, les deux ment de missions et de biens publics au dans les médias, Mme Mothepu accepte besoins des lanceurs d’alerte : cryptage
de ministres. femmes démissionnent et décident de bénéfice d’intérêts privés. de témoigner devant le Parlement. C’est des échanges, soutien juridique gratuit,
dénoncer publiquement certaines des le crépuscule pour M. Zuma. assistance lors de la divulgation de l’in-
Mmes Bianca Goodson et Mosilo malversations qu’elles ont découvertes. Citées en exemple dans de nombreux formation au public, propositions desti-
Mothepu sont attablées dans un restaurant articles de la presse nationale et interna- Pour courageuses et exemplaires nées à améliorer les cadres législatifs,
branché de la capitale sud-africaine. Accusées de diffamation, menacées, tionale, Mmes Goodson et Mothepu sont qu’elles soient, les actions engagées par etc. La plate-forme est financée par divers
Âgées de 32 et 39 ans, elles font partie elles doivent alors affronter les pressions saluées pour leur « courage » et leur les deux Sud-Africaines n’auraient pu donateurs, dont la Fondation pour l’éga-
de ces classes moyennes (métissées) qui de leur hiérarchie, rassembler les docu- « engagement citoyen ». Mais leur geste aboutir sans le soutien de la Plate-forme lité des chances en Afrique (créée en 2015
ont cru aux vertus et aux promesses du ments à charge, engager des avocats et a un prix. « C’est toute la vie profession- de protection des lanceurs d’alerte en par l’homme d’affaires mauritanien
dynamisme économique et de la mue assumer des frais de justice, subir parfois nelle et personnelle qui vole en éclats, Afrique (PPLAAF), créée en 2017 à Mohamed Ould Bouamatou) et l’Open
démocratique de leur pays. Toutes deux la réprobation de leurs proches. Il leur relate Mme Mothepu. Il faut tenir, et c’est Dakar, au Sénégal, par un groupe d’avo- Society Initiative for West Africa (Osiwa),
étaient promises à un bel avenir. Bril- faut aussi apprendre à gérer les relations loin d’être facile. Même si je n’ai fait que cats, de militants, de journalistes et de fondée en 2000 par le milliardaire amé-
lantes études à Johannesburg, ascension chaotiques avec les médias et accepter dire la vérité, comment retrouver un poste magistrats de diverses nationalités (3). ricain George Soros.
professionnelle rapide : elles se retrouvent que leurs noms et visages soient associés à responsabilité dans une grande entre-
en 2014 à la direction de deux aux affaires en cours. Tout cela sans être prise ? » Après presque deux ans sans tra-
filiales (Trillian Management Consulting sûres que le bien-fondé de leurs accusa- vail ni revenus, les deux femmes ont la Une protection juridique défaillante
et Trillian Financial Advisory) du groupe
Trillian Capital, une importante société
tions sera un jour reconnu par la justice...
À l’automne 2016, la médiatrice de la
République, Mme Thuli Madonsela, reçoit
voix incertaine lorsqu’elles évoquent les
étapes de leur longue bataille. « Le plus
dur, c’est de voir subitement partir en
D ÈS 2016, grâce au travail d’une cher-
cheuse et journaliste sud-africaine, Khadija
Africains, où qu’ils soient sur le conti-
nent, à tirer la sonnette d’alarme. Car
* Journaliste. des pièces du dossier. En dépit de fortes fumée tout ce en quoi j’avais foi : la Sharife, aujourd’hui directrice de la dans l’Afrique d’aujourd’hui, ceux qui
PPLAAF, les dirigeants de la plate-forme s’engagent pour dénoncer des injustices
entrent en contact avec les deux lanceuses et exiger la transparence rencontrent de
d’alerte sud-africaines. «Ils ont rapidement très, très nombreux obstacles. »
compris ma situation et leur présence à
mes côtés a été décisive, non seulement Parmi ceux-ci, l’absence de textes
financièrement, mais surtout psychologi- législatifs qui protègent les lanceurs
quement, assure Mme Goodson. Avant la d’alerte. Même en Afrique du Sud, où
divulgation de l’affaire, les conseillers de l’État de droit se traduit par des
la plate-forme ont procédé à une évalua- institutions plus solides qu’ailleurs, la
HORSSÉRIE tion approfondie des risques et m’ont gui- bataille demeure rude. Alors que dire des
De l’Alaska à la Terre de Feu, dée dans le choix d’un avocat. Surtout, ce pays autoritaires ? Au Nigeria, par exem-
sont des gens avec qui j’ai pu parler et qui ple, M e Bourdon et sa plate-forme
de la préhistoire à aujourd’hui,
m’ont aidée à me sentir moins seule et à accompagnent depuis 2017 un travail
de Toronto à Ushuaia, croire dans l’importance et la légitimité amorcé au sein du Parlement pour doter
l’épopée de ce continent de mon combat. » le pays d’un cadre juridique de lutte
contre la corruption. En concertation
est fascinante et bouleversante. À partir du printemps 2017, par l’in- avec des associations comme l’organi-
Marquées par le faste des termédiaire d’un autre lanceur d’alerte sation non gouvernementale HEDA

L’HISTOIRE
sud-africain (qui, lui, a tenu à rester ano- Resource Centre, et avec des journalistes
civilisations précolombiennes,
nyme), la PPLAAF constitue une pré- et des avocats, les parlementaires étu-
la colonisation européenne, cieuse base de données de près de dient un projet de loi. Il est notamment
l’esclavage, la discrimination 200 000 courriels et documents émanant soutenu par M. Kayode Oladele, prési-
du clan Gupta. En juin, ces éléments sont dent de la commission des crimes finan-
DES raciale, les Amériques
c’est aussi le tango, le cinéma,
partagés par la plate-forme avec le quo-
tidien français Le Monde (4). Ils font
ciers de l’Assemblée nationale.

AMÉRIQUES
l’objet d’enquêtes menées en Afrique du Au Niger, M me Falamata Aouami a
le jazz ou les chefs-d’œuvre Sud par le centre de journalisme d’inves- payé cher l’absence d’un tel cadre
de la littérature sud-américaine : tigation amaBhungane (5) et par le quo- juridique. Aujourd’hui salariée d’une
un insatiable esprit de liberté tidien en ligne Daily Maverick. À un modeste sandwicherie à Niamey, la capi-
moment décisif de leur combat, ces révé- tale, elle a dénoncé les activités de son
et de conquête. lations accréditent et protègent le travail ancien employeur, la Banque agricole
engagé depuis des mois par Mmes Good- du Niger (Bagri). En 2013, à seulement
Une invitation inédite à explorer, son et Mothepu. 28 ans, fraîchement diplômée d’une
prestigieuse école de commerce de
avec les meilleurs spécialistes, « Les révélations fournies par ces deux Dakar, elle est nommée contrôleuse
les lointains et nouveaux femmes montrent à quel point l’existence générale. Créée par l’État en 2010 pour
méandres de l’éternel de lanceurs d’alerte est essentielle à la soutenir le secteur rural, la Bagri – dont
construction et à la défense de l’État de le capital a fondu de 10 à 3,4 milliards
« rêve » américain. droit et de la démocratie », commente de francs CFA (de 15,2 à 5,1 millions
l’avocat français William Bourdon, d’euros) en trois ans – vient d’être placée
président-fondateur de l’organisation
Sherpa et cofondateur de la PPLAAF. En
février 2018, le juriste s’est rendu à
Johannesburg pour soutenir les deux Sud- (1) Lire Sabine Cessou, « L’ANC, aux origines d’un
parti-État », Le Monde diplomatique, mars 2018.
Africaines. « L’idée de créer la plate-
L’HISTOIRE DES AMÉRIQUES forme est née de combats tels que le leur. (2) Cf. www.gupta-leaks.com
(3) Cf. https://pplaaf.org
Mais l’engagement de ces vigies de la
Un hors-série démocratie ne suffit pas s’il n’est pas (4) Cf. Adrien Barbier, « Les Gupta, la famille
188 pages - 12 € indienne qui fait trembler l’Afrique du Sud »,
épaulé, protégé et donc aussi encouragé, Le Monde, 24 juillet 2017.
Chez votre marchand de journaux et sur Lemonde.fr/boutique nous explique-t-il. C’est notre objectif : (5) Une organisation à but non lucratif :
détecter et aider concrètement des http://amabhungane.co.za
13 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

DÉNONCER LA CORRUPTION

les lanceurs d’alerte en première ligne


sous administration provisoire. Chargée menaces, insultes, brimades, arrêt de tra- D’une capacité annuelle estimée à
de mener un audit interne, Mme Aouami vail : Mme Aouami finit par être licenciée 332 000 conteneurs et de plus de 1,3 mil-
met en lumière des crédits non recou- en mai 2015. Et se voit accusée de « fal- lion de tonnes de marchandises, ce nou-
vrés, des créances douteuses et des écarts sification et publication d’informations veau terminal portuaire devrait créer près
de caisse. Elle se heurte rapidement à à même de remettre en cause la conti- de 2000 emplois, sans compter les emplois
une rétention systématique d’informa- nuité d’exploitation » de la banque. indirects. Coût total du chantier : 1 milliard
tions, à l’hostilité ouverte des services de dollars. Autant dire que l’opération
à l’égard de la procédure de contrôle, et Elle décide alors d’attaquer la Bagri en attise les convoitises. Selon les sources
reçoit des courriers de menace... Elle justice. Sans avocat fiable – « aucun n’a détenues par la PPLAAF et partiellement
bénéficie d’abord du soutien de l’admi- eu assez de courage » –, l’ancienne cadre rendues publiques en mars 2018 (7), ce
nistrateur principal de l’établissement. instruit seule son dossier et se perd dans projet devrait notamment déboucher sur
Mais celui-ci est vite remplacé. La mis- le labyrinthe d’une justice pervertie : ren- la fondation d’une coentreprise entre la
sion de la jeune femme tourne alors au vois à répétition, disparitions du dossier, RDC et la société Dubai Ports World (DP
cauchemar. Restant ferme, elle rédige délibérés modifiés, juge mis en disponi- World), le troisième opérateur mondial du
des rapports dans lesquels elle déplore bilité... « Je ne regrette rien, mais lancer secteur, avec pour mission l’exploitation
« la faiblesse des procédures de contrôle l’alerte dans ces conditions est une du nouveau port.
interne » et dénonce « le non-respect des gageure. Nul ne devrait perdre son travail
recommandations » de la commission pour avoir simplement fait le choix de Or, en dépit de l’importance du projet
bancaire et des commissaires aux l’éthique, nous dit-elle de Niamey. Aucun pour l’économie congolaise, aucune entité
comptes. Sa hiérarchie lui demande de organe de contrôle externe n’a bougé le publique ne serait représentée dans cette
renoncer à ses investigations. Mais, pour petit doigt pour me défendre, ni la com- société. Selon les déclarations des lanceurs
elle, « cet audit est le seul moyen de sau- mission bancaire, ni l’Uemoa, ni même d’alerte, elle serait détenue à 60 % par DP
ver la Bagri de la banqueroute ». D’au- les inspecteurs du travail que j’ai solli- World et à 40 % par une entreprise privée
tant qu’elle ne fait que suivre les recom- cités. Trois ans après mon licenciement, congolaise désignée dans les documents
mandations de l’Union économique et j’attends toujours une réaction de la Hal- publiés par la PPLAAF sous le terme
© ADAGP, PARIS, 2018 - PHOTOGRAPHIE : HUGUES MINDER / ADAGP IMAGES

monétaire ouest-africaine (Uemoa) en cia [Haute Autorité de lutte contre la cor- « Privé RDC ». L’enjeu est de taille,
matière d’audit interne. Nouvelles ruption et les infractions assimilées]. » puisque, selon les propres estimations de
DP World, la construction et l’activité
escomptée du port devraient permettre à
Des anonymes contre le clan Kabila cet énigmatique « Privé RDC » d’empo-

E N ALGÉRIE, les institutions et la loi pro-


tègent officiellement les personnes qui
L’étau se resserre alors très vite. Peu
après son licenciement, M. Tounsi décide
cher 45,3 millions d’euros au cours des
sept prochaines années. Pour les lanceurs
d’alerte, il s’agirait tout simplement « du
dénoncent la corruption. Dès 2006, une loi d’apparaître pour la première fois dans président Kabila ou de membres de son
prévoit la création d’un Organe national de une vidéo diffusée sur YouTube. En entourage proche ».
prévention et de lutte contre la corruption avril 2017, il est condamné à deux mois
(ONPLC). L’article 45 de cette loi incrimine de prison avec sursis et 200 000 dinars Ces révélations sont confortées par des
les intimidations à l’égard de personnes qui (1 400 euros) d’amende pour menaces et échanges, dont la PLAAF détient les
révèlent ce type de faits, et le nouveau code insultes. À visage découvert, il poursuit copies, entre le président de DP World,
de procédure pénale (réformé en 2015) ses dénonciations dans quelques médias M. Sultan Ahmed Ben Soulayem, et
garantit explicitement leur protection. En algériens : le journal Al-Akhbar et le site M. Kabila. Le dirigeant du groupe y laisse
2011, un Office central de répression de la d’investigation Algérie Part. Soutenu par entendre que la clause relative à l’entité
corruption est créé par décret présidentiel. la Ligue algérienne pour la défense des privée est une garantie que DP World doit
Confiant dans cet arsenal juridique, droits de l’homme, il crée début 2018 la HUGUES MINDER. – « Je dis tout », 1999 respecter pour que le gouvernement de
M. Noureddine Tounsi, 50 ans, ancien res- Coordination nationale des lanceurs la RDC accepte les négociations. Le
ponsable commercial de l’Entreprise por- d’alerte. Mais rien n’y fait : fin avril, son 24 février 2018, un compte rendu du
tuaire d’Oran (EPO), une entité publique, procès pour diffamation et divulgation en prison, le jeune cadre quitte en catas- les milliers de jeunes Congolais qui, conseil des ministres congolais annonçait
s’est cru en droit d’alerter – anonymement, de secret d’entreprise devait reprendre trophe la RDC pour l’Europe, où son comme [lui], sont porteurs de valeurs que cet accord était en passe d’aboutir.
dans un premier temps – la brigade de gen- à Oran. épouse et ses trois enfants le rejoignent. pour leur pays ». Il précise : « Pris dans « Devant l’imminence de cette signature,
darmerie et le procureur de la République Mais l’exil ne suffit pas à le protéger. Il les serres du régime, ils peuvent eux aussi nous avons décidé de rendre publique
après avoir constaté des malversations dans À quelque 6 000 kilomètres au sud détient une centaine de documents lancer l’alerte partout où ils sont, dans cette nouvelle affaire qui montre les
la gestion du port où il travaillait depuis d’Oran, en République démocratique du compromettants : relevés de comptes, les fonctions qu’ils occupent et les métiers méthodes du président et les ardeurs
vingt-quatre ans. Congo (RDC), aucune loi ne protège les échanges de courriers électroniques, qu’ils exercent. Dans un pays comme le lucratives de certaines sociétés »,
lanceurs d’alerte. Qui aurait l’idée d’at- traces de virements bancaires... « J’ai vite nôtre, tirer la sonnette d’alarme est la explique M. Henri Thulliez, membre du
Il a découvert un «mécanisme douteux» taquer le népotisme du président Joseph compris qu’avec ce que je savais, même seule et ultime façon d’entrer en conseil d’administration de la PPLAAF.
dans l’ordre de prise en charge des navires Kabila ? Et pourtant, en octobre 2016, en Europe, nos vies étaient en danger. résistance pour aller vers la création d’un
par les services du port. Alors que des le quotidien belge Le Soir (6) fait sen- C’est pourquoi j’ai officiellement pré- État de droit démocratique. » Rencontré dans la banlieue de Londres,
bateaux de l’Office algérien interprofes- sation à Kinshasa en révélant des faits venu la police de la commune où j’habite où il vit dans la clandestinité, M. Zoubir Z.
sionnel des céréales, une autre entité de corruption qui mettent directement [des patrouilles sont alors organisées] et Depuis plusieurs mois, la PPLAAF tra- pèse ses mots. Même si l’exilé assume
publique, arrivent les premiers dans la en cause le clan présidentiel. D’autres choisi de contacter la presse euro- vaille sur un nouveau dossier congolais, pleinement sa démarche, la peur fait doré-
rade, ils sont mis en attente et passent articles suivent, livrant ce que les médias péenne. » En 2017, des investigations en commun à plusieurs lanceurs d’alerte qui navant partie de son quotidien. En 2015,
après des navires d’importateurs privés, congolais ont fini par baptiser les cascade, menées par la PPLAAF et par sont entrés en contact avec elle. L’un en RDC, un journaliste de 30 ans, Steve
payant ainsi des pénalités journalières qui « Lumumba Papers », du nom d’un jeune divers médias à partir des données qu’il d’eux a passé sa vie à Djibouti. Exilé au Abongi, a été assassiné alors qu’il enquê-
peuvent atteindre 20 000 ou 30 000 dol- lanceur d’alerte. a fournies, permettent de lever le voile Royaume-Uni depuis quelques semaines, tait sur les comptes du général Gabriel
lars. M. Tounsi met également au jour la sur les pratiques du clan Kabila, dont la M. Zoubir Z., âgé de 45 ans, a lui aussi Amisi Kumba, alias Tango Four. Un autre
corruption du service des œuvres sociales Un an et demi après les premières fortune s’élèverait à plusieurs centaines occupé des responsabilités dans une proche de M. Kabila...
géré par les syndicats de l’EPO. Les révélations, M. Jean-Jacques Lumumba, de millions de dollars. grosse entreprise privée de son pays. Par
O LIVIER P IOT .
organismes de voyage choisis pour vendre 32 ans, banquier de profession, vit hasard, il a eu accès à des documents
le pèlerinage à La Mecque aux toujours en exil en Europe. Il a bien Le président congolais, son épouse, confidentiels liés au vaste projet de (6) Cf. Xavier Counasse et Collette Braeckman,
2 500 employés (et ex-salariés) sont conscience que son nom revêt une portée leurs deux enfants et huit de ses frères et construction du port en eaux profondes « Corruption au Congo : les preuves qui accablent le
régime Kabila », Le Soir, Bruxelles, 29 octobre 2016.
désignés sans appel d’offres, au mépris symbolique particulière. Mais, bien qu’il sœurs possèdent pas moins de soixante- de Banana, dans la province du Kongo
(7) « Press Release : DRC/Dubai : New port project
de la législation sur les marchés publics. soit le petit-neveu de Patrice Lumumba, dix sociétés dans tous les secteurs d’ac- central (ancien Bas-Congo), le seul accès tainted by corruption charges», PPLAAF, 2 mars 2018,
D’abord prudent, M. Tounsi décide de le père de l’indépendance de la RDC, tivité, et détiennent plus de cent vingt à l’océan Atlantique. https://pplaaf.org
dénoncer anonymement les faits. assassiné en 1961, il n’a rien d’un oppo- permis d’exploitation dans des mines de
Quelques articles paraissent çà et là, mais sant politique. En 2016, c’est en tant que diamants, d’or, de cuivre et de cobalt de
rien ne bouge. Aucune enquête n’est cadre de la Banque gabonaise et française la RDC. On apprend aussi que M. Kabila
ouverte et aucun responsable de l’EPO
n’est inquiété.
internationale (BGFI), l’un des plus gros
établissements de Kinshasa, que le jeune
n’hésite pas à mobiliser ses réseaux d’af-
faires (et les deniers publics) pour faire       
homme a décidé d’entrer en résistance. venir par bateau de Namibie des cen-
En 2016, M. Tounsi découvre une troi- taines de bêtes sauvages destinées à
sième affaire. « La goutte qui a fait débor- En 2015, quelques années seulement peupler les gigantesques réserves qui
der le vase », commente-t-il. Certaines après avoir obtenu un master 2 en finance ceinturent ses résidences privées de Kin-
prestations payantes de l’EPO ont, selon à l’Université catholique du Congo, il gakati. On découvre enfin que deux de
lui, donné lieu à la falsification de factures occupe le poste-clé de chef du départe- ses proches ont dilapidé pas moins de
et à des demandes de remboursement ment des engagements (risques liés aux 25 millions de dollars pour rénover un
injustifiées, au bénéfice notamment de crédits). Dès décembre 2015, il constate yacht de luxe (soixante-douze mètres de
l’Entreprise des travaux routiers, hydrau- des opérations frauduleuses sur certains long) qui attend toujours les clients dans
         
   

liques et bâtiments (ETRHB), une société comptes. Il alerte aussitôt son directeur la baie du Cap...
détenue par M. Ali Haddad, un important général, qui n’est autre que l’un des
homme d’affaires algérien, président du frères adoptifs... du président Kabila. « Jamais toutes ces révélations n’au-
Forum des chefs d’entreprise. Après avoir reçu des menaces verbales, raient pu sortir si je n’avais pas choisi
il renonce. Mais, en avril 2016, il décou- l’exil et trouvé des soutiens ici, souligne
Cette fois, il décide de porter plainte vre de nouvelles opérations suspectes, M. Lumumba. Dans mon pays, comme
en personne auprès de la brigade de gen- portant cette fois sur plusieurs dizaines dans la plupart des États africains, le sim-
darmerie d’Oran et de saisir le parquet. de millions de dollars, entre la Banque ple fait de demander le respect des règles
« J’ai vite compris que mes plaintes ano- centrale du Congo, dirigée par la famille signifie la prison, la mort ou l’exil. Les  
 ,  
 
ZZZYLVLRQVQRXYHOOHVFRP

nymes permettaient à ceux que je dénon- Kabila, et des sociétés – elles aussi aux médias, la justice et toutes les institutions +1  +  

¡ !#&- % #0"&%. "%0-%0"&%#. )+1* 
B 

çais de mieux étouffer l’affaire. C’est mains de proches du régime – dont les sont verrouillés et ne supportent pas la ¡ 24"$
 5# % #0"&%. %0-%0"&%#. )+*
pour cela que j’ai décidé de sortir de comptes sont gérés par la BGFI. prise de parole au nom de la vérité. » Dès
l’ombre », explique-t-il. Mais, à peine « Lumumba, aimes-tu ta femme et tes la fin 2016, il a été épaulé par la PPLAAF,
-&". .("#".0"&%.
"#".0"&%. 

 #!! !! !   -  .0-
 
   #  -  .0-

!  , 
l’enquête ouverte, il subit des repré- enfants ? », lui lance alors son directeur qui a assuré sa protection juridique, décor- ! !!  #!  "0-   "32 '

! 
>< 

sailles. Intimidé, menacé, mis à pied, puis en le menaçant avec une arme à feu. tiqué les documents en sa possession et
£ £ 
£ 
rétrogradé, il est finalement licencié de Difficile de se montrer plus clair... permis leur révélation. `




 
l’EPO en septembre 2016, alors même ,
qu’une demande de protection a été Quelques semaines plus tard, alerté par Près de deux ans après avoir quitté son
QTMZQNZ
transmise deux mois plus tôt au procu- des proches qu’une manipulation est en pays natal, M. Lumumba estime avoir la 6' 6 1 66  "$     # "$  

reur par son avocat. cours pour le faire condamner et le jeter responsabilité de « soutenir et encourager
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
14

L’Afrique dépouillé
D ANS son vaste bureau de Gaborone, au
Botswana, M. Per Erik Bergh scrute les images satel-
lites du trafic maritime au large des côtes de l’Afrique
Selon les estimations du centre de données
FishSpektrum, une plate-forme spécialisée dans
l’identification des navires, la Chine disposerait à elle
Les océans font l’objet d’une exploitation si intense qu’elle me
de nombreuses espèces. L’accaparement des eaux poisso
de l’Est. Parmi les dizaines de petits points qui se seule d’une flotte de six cents bateaux disséminés par les chalutiers industriels français, espagnols, chinois, cor
déplacent sur son écran, il en est un qui retient toute le long de l’Afrique de l’Ouest, de Gibraltar au Cap.
son attention. Leurs concurrents européens, russes et turcs leur menace la sécurité alimentaire du continent. Il prend
disputent âprement cet espace. Depuis les plages
Voilà plus de vingt ans que ce robuste Norvégien de Mauritanie, on peut assister au ballet des chalutiers avec les accords ouvrant les zones côtières aux navires des
aux cheveux blancs traque les bateaux de pêche qui brillent toute la nuit sur la ligne d’horizon telle une s’ajoute un pillage à grande échelle contre lequel la lut
industrielle qui viennent exploiter les ressources guirlande lumineuse.
halieutiques du continent africain au mépris des lois
et des réglementations. Année après année, il tente « Du soir au matin, il y a des lumières partout,
d’alerter les autorités locales, souvent réticentes ou on se croirait dans une grande capitale », souffle PAR NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL K Y L E G. B
sous-équipées, afin qu’elles interviennent contre ces M. Doudou Sène. Depuis trente-cinq ans ce pêcheur
criminels des mers qui emportent illicitement dans quinquagénaire tire ses filets au large de Saint-
leurs filets des milliers de tonnes de poissons. Louis, dans les eaux frontalières du Sénégal et de Sahara
la Mauritanie. Il a vu le nombre de chalutiers Zone économique exclusive Eaux internationa
occidental¹
Grâce aux renseignements fournis par les forces étrangers grossir peu à peu, jusqu’à rendre ses Dakhla Aire maritime protégée
navales de l’Union européenne présentes dans conditions de travail de plus en plus périlleuses.
l’océan Indien, recoupés avec les photographies de Sur les rivages du nord du Sénégal, où la pêche est Accords de partenariat de pêche durable (APPD)
Mauritanie avec l’Union européenne
leurs sources locales et les relevés transmis par une tradition ancestrale, la rotation quasi quotidienne
Nouakchott
satellite et par radar, M. Bergh et les dix membres de près de vingt mille pirogues joue un rôle crucial en vigueur suspendu
de son équipe – tous employés de l’organisation non dans la survie économique et la cohésion sociale Cap-Vert Sénégal Ports de pêche industrielle
gouvernementale Stop Illegal Fishing (SIF, «Arrêtons des communautés villageoises. Dakar
en activité en projet
la pêche illégale ») – ne tardent pas à identifier le Gambie
suspect : le Greko 1. En cette journée d’octobre 2016, La pirogue de M. Sène mesure quatorze mètres. Guinée-Bissau
Temps de pêche intensi
ce chalutier grec qui a déjà changé plusieurs fois de Plusieurs fois par semaine, il la poussait à l’eau pour Guinée au cours de l’année 201
pavillon est manifestement en train de faire son attraper des poulpes, jusqu’à ce jour de janvier 2017 Sierra Côte Togo Nigeria (bateaux de toutes origi
marché dans les eaux territoriales somaliennes, où tout s’est brisé net. De sa vie d’avant, il a gardé Leone d’Ivoire Ghana Bénin
Au moins un mo
réservées aux petits pêcheurs de la côte. un bras musclé, la souplesse juvénile et la tenue de Liberia Abidjan Tema Lagos Plusieurs mois
Cameroun
marin, débardeur et bonnet de laine enfoncé sur la Toute l’année
M. Bergh avertit aussitôt la force d’intervention tête. Mais, à présent, M. Sène vit confiné dans sa Douala
FISH-i, un dispositif regroupant huit pays de la chambre à coucher et fixe le plafond en racontant Guinée-Équat. Présence de bateaux
région – de la Somalie au Mozambique – sous la son dernier jour en mer. non africains au cours
de l’année 2016
coordination de SIF. Entre les autorités locales et les Gabon
associations s’instaure une division du travail dictée Il avait appareillé avant l’aube en compagnie de São-Tomé-
S ão-Tomé- Activité intense
Océan et-Príncipe
et-Prííncipe
et-Pr Congo
par la faiblesse des ressources financières : SIF fournit Youssoupha, l’aîné de ses sept enfants, le seul à Atlantique Principales origines
conseils et renseignements ; les militants de Green- vouloir prendre la succession de son père. Depuis Île de des bateaux
l’Ascension
peace et de Sea Shepherd patrouillent en bateau et longtemps déjà, Youssoupha attendait le moment (R.-U.) Chine Taïw
embarquent les agents de la force publique, propice où il pourrait dire à son « vieux » de rester à Luanda
dépourvus d’autres moyens, pour effectuer les arres- la maison et de ne plus s’inquiéter. C’est une Espagne Japo
tations. Mais, cette fois, ce sont les représentants coutume bien ancrée au Sénégal que de voir l’un Tout
38 40 37
du gouvernement qui interviennent. des fils reprendre la pirogue familiale et nourrir à son 34 Île de Soupçons de
tour la maisonnée. De Youssoupha, son père raconte 31
Sainte-Hélène Angola
Le Greko 1 se trouve à proximité du port de avec fierté qu’il n’était pas du genre à se laisser (R.-U.) transbordemen
de produits de
Mogadiscio quand le message du Norvégien tombe décourager par la rudesse du travail en mer ni par
pêche illégale
sous les yeux de M. Saïd Jama Mohamed, alors la nécessité de naviguer de plus en plus loin pour
ministre adjoint de la pêche et des ressources une pêche de plus en plus maigre. « À mes débuts, Actions menées
Atlantique Walvis des ONG contr
maritimes. Le nom du navire ne lui est pas inconnu. je ne m’éloignais pas du rivage de plus de trente ou Centre-Est Bay la pêche illégal
Le Greko 1 a déjà été localisé à maintes reprises quarante kilomètres, précise M. Sène. Aujourd’hui,
dans les eaux territoriales de son pays. M. Mohamed on doit parcourir au moins cent trente kilomètres 1980 1990 2000
1984 1994 2003
sait qu’il va devoir agir vite s’il veut le prendre en pour trouver du poisson. »
1985 1995
flagrant délit et intercepter son équipage avant qu’il 1989 1999 Namibie
débarque avec de faux papiers. Ce 16 janvier à l’aube, M. Sène, son fils et leur 25
Estimations de la pêche 21
équipage de trois marins font une première halte illégale par région
à huit milles marins (quinze kilomètres) seulement Afrique
Pirogues de la côte. Ils viennent de faire leur prière du matin
en pourcentage
de la pêche déclarée
12
10
7 du Sud
contre navires et de jeter leur filet quand Youssoupha aperçoit à
l’arrière un chalutier qui fonce droit sur eux. En un Le Cap
industriels clin d’œil, son père rallume le moteur et met les Atlantique Sud-Est
gaz, mais il est déjà trop tard. Le monstre d’acier
À bord d’embarcations rapides empruntées à la les percute à pleine vitesse. « Quand j’ai repris 1. Accord signé avec le Maroc invalidé par la Cour de justice 0 500 1 000 km
police – les rares vedettes du ministère de la pêche mes esprits, j’étais sous l’eau. Je ne suis remonté de l’Union européenne (CJUE).
n’ont pas toujours assez de gazole pour prendre le à la surface que quand le bateau était déjà loin »,
Sources : Global Fishing Watch ; « Tracking the global footprint of fisheries », Science, février 2018 ; Atlas of Marine Protection ;
large –, il se lance à l’abordage. L’inspection s’avère raconte M. Sène. Ni lui ni ses compagnons Commission européenne ; « No more hiding at sea : Transshipping exposed », Oceana ; « Casting a wider net. How fishing fleets comb
fructueuse : dans les soutes du chalutier s’entassent n’avaient enfilé leur gilet de sauvetage. Le corps the ocean », Reuters, février 2018 ; www.maghrebemergent.info ; « Estimating the worldwide extent of illegal fishing », Plos, 2009 ;
trente tonnes de poissons, parmi lesquels des de Youssoupha n’a jamais été retrouvé et M. Sène Daniel Pauly and Dirk Zeller, « Catch reconstructions reveal that global marine fisheries catches are higher than reported and declining »,
Nature, 2016 ; www.seashepherdglobal.org ; www.greenpeace.fr
espèces familières des eaux somaliennes, comme a été amputé du bras gauche.
la perche rouge ou le rouget. Les autorités mettent UNE RESSOU
RESSOURCERCE TRÈS CONVOITÉE. Consacrées en 1982 par la parents : accords bilatéraux
aussi la main sur un lot de faux documents. Le À quelques kilomètres de là, sur la plage convention des Nations unies sur le droit de la mer, les zones écono- sous forme de licences libre
12 octobre, M. Mohamed ordonne l’ouverture d’une encombrée de Saint-Louis, les pêcheurs rentrés à miques exclusives (ZEE) interdisent aux chalutiers étrangers d’approcher de navires étrangers par de
enquête judiciaire. Mais, le lendemain matin, le bon port sautent de leurs pirogues et s’affairent à à moins de 200 milles marins des côtes, sauf autorisation… Plusieurs sement des ressources a fa
Greko 1 est déjà loin. « Nous avons demandé aux décharger leurs caisses de poissons. Tout en les pays africains ont signé des accords de « pêche durable » avec l’Union côtes. Au large des ZEE,
pays membres de FISH-i d’arraisonner tout bateau regardant faire, M. Moustapha Dieng, le chef de leur européenne, auxquels s’ajoute une multitude de systèmes peu trans- suréquipées, règnent en ma
venant de Somalie pour vérifier ses papiers, déclare syndicat, souligne que les collisions sont « de plus
M. Mohamed. Nous avons dit à tout le monde : en plus fréquentes ». « Nous avons l’impression qu’à
“Jamais nous n’avons accordé une licence au partir d’une certaine heure de la nuit les navires Sénégal et responsable des aires maritimes Ould Abdel Aziz, en s’engageant à conclure avec
Greko 1 pour 2016, alors arrêtez-le, s’il vous plaît!” industriels se mettent en pilotage automatique, si protégées (AMP) du pays. « Ils pêchent dans des lui un nouvel accord (3). M. Sall a été élu en 2012
Il y a tellement de bateaux qui se servent de faux bien qu’il n’y a plus personne à la barre, dit-il. Ils ne zones interdites. La prise qu’ils déclarent ne sur la promesse qu’il réformerait le secteur de la
documents pour naviguer d’un pays à l’autre.» Encore voient même plus les pirogues qu’ils ont devant eux. correspond jamais au tonnage réel – quand ils pêche, qui fait travailler 600 000 personnes au
et toujours la même histoire : un bâtiment affrété dans Ils les percutent sans s’arrêter. » déclarent cinquante mille tonnes, en réalité, ce sont Sénégal, et modérerait les exigences des pays
un pays riche met à sac les ressources vitales de l’un plutôt cent mille. Et ils ne se contentent pas de faire riches. Le pays a depuis resserré sa législation,
des pays les plus pauvres du monde, puis se sauve L’accident qui a coûté la vie à Youssoupha Sène de la surpêche : ils utilisent aussi un équipement révoqué les licences de plusieurs opérateurs
en narguant ses victimes. Face à cette prédation résulte aussi de la concurrence acharnée que se qui détruit l’habitat naturel de la faune marine. » douteux et instauré un système de certificats visant
organisée, les quelques patrouilleurs dérisoires livrent les industriels autour d’un magot en voie de à réduire les fraudes. La direction de la protection
constamment à court de carburant dont la Somalie raréfaction. À la malédiction de la pêche illégale et de la surveillance des pêches (DPSP) a été dotée
dispose pour surveiller les trois mille kilomètres de s’ajoute en effet la surpêche « légale », car autorisée
Une coopération de moyens supplémentaires et inflige des amendes
son rivage – le plus long du continent africain – ne
font guère le poids.
par les accords privés (et souvent opaques) entre
les pays côtiers et les armateurs, ainsi que par les
régionale encore plus élevées – un effort salué dans une récente
étude sur la pêche illégale publiée par la revue en
accords de partenariat de pêche durable (APPD), balbutiante ligne Frontiers in Marine Science (4).
Avec leurs eaux poissonneuses et leurs États signés entre l’Union européenne et plusieurs pays
démunis ou défaillants, les pays d’Afrique sont une africains – dont dix sont actuellement en vigueur. Comme leurs prises sont de plus en plus « Les dommages causés par la pêche illégale
aubaine pour les industriels de la pêche russes, Ces derniers cèdent aux navires européens le droit maigres près de leurs côtes, les pêcheurs diminuent à mesure qu’augmentent les amendes
asiatiques et européens. Ces derniers ayant épuisé d’exploiter leurs zones économiques exclusives (une sénégalais s’aventurent dans les eaux maurita- sanctionnant ses formes extrêmes, la pêche illicite,
les réserves de poissons dans leurs propres zones bande qui peut s’étendre jusqu’à 370 kilomètres au niennes. Or, depuis l’expiration en 2015 d’un accord non déclarée et non réglementée (INN) », observe
géographiques, ils envoient leurs navires-usines faire large des eaux territoriales) en échange d’un soutien entre les deux pays autorisant la pêche artisanale Dyhia Belhabib, coauteure de cette étude, qui
le tour du monde, avec une prédilection pour technique et financier très variable – 1,8 million chez le voisin, la Mauritanie n’hésite plus à faire supervise le projet Sea Around Us (« La mer autour
l’eldorado africain. Sur la côte est du continent, les d’euros pour le Sénégal et 59 millions pour la Mauri- feu sur les intrus (2). Plusieurs piroguiers sénégalais de nous ») au sein d’un institut de recherche sur
autorités maritimes éprouvent déjà les pires difficultés tanie, aux côtes plus vastes et poissonneuses (1). sont morts sous les balles des gardes-côtes mauri- l’impact humain et environnemental de la pêche
à contenir les appétits des centaines de chalutiers Un argent dont les pêcheurs locaux ne voient guère taniens. Le cas de Serigne Fallou Sall, un pêcheur à l’université de Colombie-Britannique. Selon
qui écument l’océan Indien. La gigantesque armada la couleur, pas plus qu’ils ne profitent des fonds de 19 ans abattu en janvier 2018 sous les yeux de Belhabib et ses collègues de Mauritanie, du
qui déferle de l’autre côté du continent, sur la côte alloués à la gestion des ressources halieutiques. ses huit compagnons, a provoqué de violentes Sénégal, de Gambie, de Guinée, de Guinée-Bissau
ouest, pose un problème d’une tout autre ampleur. protestations à Saint-Louis et ravivé les tensions et de Sierra Leone, la pêche illégale représente
« La pêche industrielle est une catastrophe pour entre Dakar et Nouakchott. Trois semaines plus pour ces six pays un manque à gagner de
* Journaliste. Ce reportage a été cofinancé par l’organisation
européenne indépendante à but non lucratif Journalismfund.eu et le Sénégal », juge M. Abdou Karim Sall, président tard, le président sénégalais, M. Macky Sall, rendait 2 milliards d’euros par an. « La pêche illégale,
Le Monde diplomatique. de la Plate-forme des pêcheurs artisanaux du visite à son homologue mauritanien, M. Mohamed ajoutent les auteurs, équivaut à 65 % des prises
15 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

ée de ses poissons
et en péril la reproduction n’avons pas les moyens de maintenir des patrouilles deux navires seront escortés jusqu’au port. Une d’identification unique inscrit dans les registres
dans la zone vingt-quatre heures sur vingt-quatre. » petite revanche pour les autorités locales, qui ont nationaux. Les États membres peuvent exclure de
onneuses de l’Afrique La direction générale d’exploitation des ressources rarement les moyens d’intervenir au-delà de ce registre les bâtiments reconnus coupables d’infra-
réens, japonais ou russes halieutiques (DGERH) de Mauritanie affirme de quelques milles marins. ction ou qui abusent des changements de pavillon.
son côté n’avoir reçu aucun message d’alerte
une forme légale concernant le Gotland. Pour les compagnies, le transbordement « Cette nouvelle législation est un exemple pour
constitue un moyen rapide et efficace de comprimer le reste du monde, veut croire M. Bergh. La pêche
s pays riches, auxquels Plutôt que de constituer leur propre flotte de les délais entre la capture du poisson et sa mise est une industrie qui coûte cher : si on les prive
tte semble inégale. pêche industrielle, la plupart des États de l’Afrique sur le marché – surtout si l’opération se déroule en du droit de pêche, même pour un an, les compa-
côtière préfèrent vendre des permis d’exploitation pleine mer, à l’abri des regards et des règlements. gnies s’exposent à de lourdes pertes. » Reste un
de leurs eaux territoriales, cédant aux opérateurs Cela permet de mélanger prises légales et illégales écueil de taille : en cas de poursuites, les armateurs
étrangers la part du lion. L’Organisation des Nations et de commercialiser au plus vite une production gardent la possibilité de négocier un arrangement,
BROWN * unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estime d’origine douteuse. L’Union européenne – le plus comme celui dont a bénéficié M. Mandalios. « La
que la vente de ces droits de pêche leur rapporte gros marché de la planète – évaluait, en 2005, à plupart des litiges se règlent à l’amiable, sans
400 millions de dollars par an, alors qu’en les 1 milliard d’euros le volume de poissons importés passer devant un tribunal, note M. Bergh. C’est
exerçant eux-mêmes ils s’assureraient des recettes illégalement chaque année (9). potentiellement une faille, dans la mesure où les
ales Rejets de 3,3 milliards de dollars (5). propriétaires et les missions diplomatiques trouvent
Production mondiale
par secteur de pêche À l’instar du Gotland ou du Saly Reefer, de un intérêt commun à ces marchandages et où, au
en millions de tonnes 120
nombreux navires opèrent pour le compte de bout du compte, il ne reste aucune trace de l’infra-
100 Le droit maritime compagnies européennes en se protégeant derrière ction. » Si ce règlement ne s’applique pas à la flotte
Pêche industrielle
80
est taillé le pavillon d’un pays exotique, généralement
pauvre et peu regardant, auquel cela vaut parfois
chinoise, impliquée dans maintes violations des
règles sur la pêche INN, Pékin a annoncé en février
60

Pêche de 40
pour les armateurs les réprimandes de l’Union européenne (10). Le son intention de sanctionner la pêche illégale
subsistance droit maritime international est taillé sur mesure pratiquée par les navires battant pavillon rouge.
20 Certains pays acceptent cependant de coopérer pour les armateurs, puisqu’il les autorise à hisser
Pêche artisanale
1950 1960 1970 1980 1990 2000
0
2010
avec des organisations de défense de l’environ- les couleurs du pays de leur choix. Non contents Dans l’immensité des océans, difficile de
ive
17 nement dans le souci de mieux administrer leurs d’emprunter des pavillons de complaisance, prédire combien de Gotland continueront de passer
nes) ressources marines. En février 2017, Greenpeace a certains changent à volonté les noms de leurs entre les mailles du filet. Signe que les temps
ois ainsi dépêché son vaisseau Esperanza pour une bateaux, utilisent de faux papiers d’enregistrement, changent, plusieurs pays d’Afrique ont toutefois
mission de surveillance de deux mois au large du ou créent des structures opaques pour camoufler renforcé leurs systèmes de surveillance. Des
Somalie Sénégal, de la Guinée, de la Sierra Leone et de la l’identité du commanditaire. réseaux comme FISH-i ou la Commission sous-
Guinée-Bissau. À bord de cet imposant navire de régionale des pêches d’Afrique de l’Ouest ont
soixante-douze mètres construit en Russie sous Le Gotland, par exemple, est lié à une société amélioré leurs dispositifs de renseignement et
Kenya l’ère soviétique, équipé d’un hélicoptère et de domiciliée en Belgique, Inok NV. Lorsqu’on tente d’échange d’informations, rendant la tâche un peu
vedettes rapides, militants et équipage utilisaient de joindre celle-ci au téléphone, on est renvoyé moins aisée aux truands des mers.
e
Mombasa des bases de données de navires et les renseigne- vers un bureau russe, qui, à son tour, renvoie vers
Victoria ments fournis par les gardes-côtes pour localiser le pays dont le Gotland a endossé le pavillon : Mais d’autres gouvernements persistent à leur
les bâtiments suspects. À raison d’une patrouille de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, un petit paradis faire bon accueil, au grand mécontentement de leurs
Seychelles quatre à sept jours dans les eaux de chaque pays, fiscal des Caraïbes. Quant au propriétaire réel, il oppositions. Alors que le Sénégal a adopté une légis-
wan Tanzanie les équipes composées de militants de Greenpeace reste évidemment inconnu. Le type de montage lation destinée à soutenir la pêche artisanale, une
on et des agents des ministères de la pêche ont effectué idéal pour égarer les enquêteurs éventuels. clause protégeant la pêche industrielle y a été ajoutée
tes Comores plus d’arrestations que certains pays n’en font en par un passage en force, avec tous les risques
une année entière. Plus de la moitié des navires Le Saly Reefer, lui, se présente comme affilié d’instabilité qui en découlent (12).
interceptés étaient immatriculés en Chine ; les autres à une société installée en Espagne, Sea Group
nt venaient d’Europe, de Corée du Sud et des Comores. S.L., impossible à joindre en dépit de tentatives Quoi qu’il en soit, le problème de fond demeure
répétées. Malgré cette attache officielle, le inchangé : malgré son coût prohibitif, la pêche
Madagascar Conscients que les pays et les associations ministère de la pêche espagnol a pris l’initiative intensive à longue distance restera florissante aussi
s par recourent de plus en plus souvent aux images satel- inattendue de nier publiquement que le bateau longtemps qu’elle satisfera la demande du consom-
e
lites, un nombre croissant de chalutiers falsifient ou appartient à un ressortissant de son pays. Il est mateur. En Europe et en Asie, la consommation de
e
Mozambique désactivent leurs signaux émetteurs. «Quand, depuis vrai qu’après des années d’inertie Madrid est poisson par habitant n’a cessé de croître, jusqu’à
votre bateau, vous voyez tous ces chalutiers qui récemment passé à l’offensive contre la pêche atteindre vingt-deux kilos par an (13). Dans le même
n’apparaissent pas sur votre écran d’ordinateur, illégale en poursuivant des armateurs de poids, temps, elle recule fortement en Afrique subsaha-
c’est qu’ils ont débranché leur système d’identifi- comme Vidal Armadores – même si la procédure rienne, où elle ne dépasse pas, en moyenne, une
cation automatique (6) », explique M. Pavel Klinck- engagée contre ce dernier a été mise en échec dizaine de kilos (14). Ce transfert de protéines des
hamers, le chef de mission de l’Esperanza, qui nous l’année dernière par la Cour suprême. pays pauvres vers les pays riches est lourd
Durban accueille à bord pendant une dizaine de jours. Cet d’« énormes conséquences », alerte la FAO, qui
Océan
écologiste néerlandais de 46 ans passe seize heures estime que les trois quarts des espèces marines
Indien
par jour à éplucher cartes, écrans et banques de
Transfert de protéines pêchées sur la planète font l’objet d’une exploitation
données, ne s’interrompant dans sa tâche que pour
grimper sur le pont et scruter les navires qui croisent
entre pays pauvres excessive ou sont déjà en voie d’épuisement.
31
27 25 à l’horizon. « Plus de la moitié de ces bateaux ne et pays riches « Pendant des années, le Sénégal pensait que
24 transmettent pas de signaux, constate-t-il. Ce sont ses ressources étaient inépuisables et les gouver-
18 des bateaux cachés. » En Somalie, bien loin de ces filouteries sophis- nements signaient aveuglément contrat sur contrat,
tiquées, M. Mohamed, au ministère de la pêche, lâche M. Abdou Karim Sall. Que se passera-t-il
Des décennies de pêche intensive ont produit reçoit enfin une bonne nouvelle : une alerte en prove- quand il n’y aura plus de poissons ? Quand un
leurs effets. L’année dernière, l’Union internationale nance du Kenya signale l’arrivée du Greko 1 dans homme commence à avoir faim, de quoi est-il
pour la conservation de la nature (UICN) a conduit le port de Mombasa. Quelques heures plus tard, capable ? »
Océan Indien Ouest AGNÈS STIENNE
une étude sur les stocks de poissons osseux dans son équipe embarque sur un vol pour le Kenya. Le
les eaux d’Afrique, de la Mauritanie à l’Angola. Il en nombre d’hommes en uniforme qui les réceptionnent K YLE G. B ROWN .
x, accords privés entre entreprises et États
es ou de conventions de pêche, affrètement ressort que 51 espèces, indispensables pour la au débarquement a dû surprendre le capitaine indien
es compagnies africaines, etc. Seul l’épui- plupart à l’alimentation des populations côtières, et son équipage, partis si précipitamment de (1) Cf. «Accords de pêche bilatéraux avec les pays non membres
sont en voie de disparition (7). Mogadiscio qu’ils y ont laissé leurs papiers, et même de l’UE », Commission européenne, Bruxelles, https://ec.europa.eu.
ait diminuer la présence étrangère près des Lire aussi Jean-Sébastien Mora, « Ravages de la pêche industrielle en
les pays prédateurs, avec leurs flottes l’ancre de leur bateau. Le comité d’accueil comprend Afrique », Le Monde diplomatique, novembre 2012.
aîtres. Un matin de mars, au milieu d’une mer agitée, la police kényane, les autorités portuaires et (2) « Mauritanie : faute d’accord, les pêcheurs sénégalais sont au
l’Esperanza croise une nappe de déchets. Des maritimes locales, les représentants somaliens et chômage technique », Radio France Internationale, 10 février 2017.
centaines de poissons morts flottent à la surface. des membres de la force d’intervention FISH-i. « En (3) Amadou Oury Diallo, « Sénégal-Mauritanie : le casse-tête des
légales effectuées en Afrique de l’Ouest. Elle pose D’après le capitaine, ils ont été rejetés par un inspectant le navire, nous avons trouvé tellement accords de pêche », Jeune Afrique, Paris, 9 février 2018.
un sérieux problème en matière de sécurité alimen- chalutier qui convoitait des espèces plus commer- de poissons qu’il n’y avait plus de place pour y (4) Collectif, «Assessing the effectiveness of monitoring control
taire et d’économie pour toute la région. » Un ciales. Soudain, deux pirogues font leur apparition. glisser une allumette », témoigne M. Bergh. Les and surveillance of illegal fishing : The case of West Africa », Frontiers
in Marine Science, 7 mars 2017, www.frontiersin.org
problème d’autant plus urgent que l’Organisation Leurs équipages se jettent à l’eau et entreprennent Somaliens retiennent plusieurs chefs d’accusation,
(5) Gertjan de Graaf et Luca Garibaldi, « La valeur des pêches
des Nations unies prévoit un doublement de la de ramener à bord les poissons comestibles, en dont défaut de licence, pêche dans la zone des africaines », Circulaire sur les pêches et l’aquaculture no 1093, FAO,
population africaine d’ici à 2050. particulier les maigres, une espèce de belle taille et vingt-quatre milles marins que l’État réserve aux Rome, 2014, www.fao.org
bien en chair, comparable au loup, dont chaque pêcheurs locaux, possession de faux documents. (6) Le système d’identification automatique (SIA) est un réseau
Bien que les chalutiers se moquent des pièce suffit à nourrir une famille de sept ou huit Une négociation s’engage, au terme de laquelle d’échanges automatisés de messages qui permet aux autorités de
surveillance du trafic de connaître l’identité, le statut, la position et
frontières, la coopération régionale reste encore personnes. La ruée désespérée de ces petits les parties s’accordent sur une amende de la route des navires situés dans la zone de navigation.
balbutiante, comme l’a montré un incident survenu pêcheurs contraste cruellement avec l’économie du 60 000 euros – une sanction bien modeste comparée (7) « Overfishing threatens food security off Africa’s western and
lors d’une inspection de routine menée par la gaspillage propre aux industriels, qui jettent par- aux 300 000 euros que vaut la cargaison du navire. central coast as many fish species in the region face extinction - IUCN
marine sénégalaise le 25 février 2016. Ce soir-là, dessus bord les poissons jugés trop peu lucratifs report», Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN),
aux environs de 21 heures, les autorités surprennent sur les marchés du Nord. Le propriétaire, M. Stavros Mandalios, crie Gland (Suisse), 19 janvier 2017, www.iucn.org
le Gotland, un chalutier-usine de 94 mètres, en train pourtant à l’injustice. « Bien que nous récusions (8) «Ten million tonnes of fish wasted every year despite declining
fish stocks », Sea Around Us, 26 juin 2017, www.seaaroundus.org
de pêcher frauduleusement dans leurs eaux. M. Abdou Karim Sall a souvent assisté à de telles les charges retenues contre nous, nous n’avons
(9) « Handbook on the practical application of Council Regulation
L’équipe de surveillance contacte par radio le scènes. «Quand un chalutier cible les poulpes, toutes pas eu d’autre option que de payer, proteste-t-il. (EC) establishing a Community system to prevent, deter and eliminate
capitaine du navire, afin de monter à bord, mais le les autres espèces ramassées dans ses filets sont Il fallait mettre fin au plus vite à l’immobilisation illegal, unreported and unregulated fishing », Commission européenne,
Gotland prend la poudre d’escampette. S’ensuit balancées à l’eau, mortes ! » Dix millions de tonnes du navire et nous voulions éviter de longues procé- octobre 2009, https://ec.europa.eu
une course-poursuite de quatre heures dans les de poissons disparaissent ainsi chaque année, soit dures devant les tribunaux. » À la suite de cette (10) « Lutte contre la pêche illicite : la Commission distribue des
eaux mauritaniennes, à l’issue de laquelle Nouak- 10 % du volume total pêché en mer, selon les estima- affaire, l’État du Belize a retiré de son registre le cartons jaunes à Taïwan et aux Comores, à titre d’avertissement, et
se félicite des réformes menées au Ghana et en Papouasie »,
chott refuse d’apporter son soutien à la patrouille tions de Sea Around Us (8). Tandis que l’Esperanza Greko 1, désormais apatride – du moins jusqu’à Commission européenne, 1er octobre 2015, http://europa.eu
sénégalaise. Le Gotland disparaît et ses poursui- met le cap au sud, les officiers bissau-guinéens ce qu’il déniche un nouveau pavillon. (11) Règlement 2017/2403 du 12 décembre 2017 relatif à la gestion
vants rentrent à Dakar, dépités. « Nous avons présents à bord repèrent un chalutier véreux qui fait durable des flottes de pêche externes, Journal officiel de l’Union
demandé de l’aide à nos voisins, malheureusement route avec un cargo battant pavillon comorien, le L’impunité dont jouissent les bateaux de pêche européenne, 28 décembre 2017, https://eur-lex.europa.eu
ils n’ont pas coopéré, déplore M. Mamadou Ndiaye, Saly Reefer. La vedette rapide de Greenpeace se européens pourrait cependant toucher à sa fin. (12) Loi no 2015-18 du 13 juillet 2015 portant code de la pêche
maritime, Journal officiel de la République du Sénégal, Dakar,
directeur de la DPSP. Vous pouvez toujours lance à leur poursuite. Visage de marbre, le capitaine L’Union a adopté en 2017 un règlement visant à rendre 14 janvier 2016.
surveiller votre zone économique exclusive, mais russe ne bronche pas quand l’un des officiers lui la politique commune de la pêche (PCP) plus contrai- (13) « The state of world fisheries and aquaculture 2016 »,
si celle de votre voisin est laissée sans surveillance, annonce qu’il devra s’acquitter d’une amende pour gnante pour les milliers de bateaux opérant à www.fao.org
les bateaux peuvent y trouver refuge, puis revenir transbordement illégal – la prise du chalutier ayant l’extérieur des eaux européennes (11). À compter de (14) « Fish to 2030 : Prospects for fisheries and aquaculture », 2013,
dès que nous sommes rentrés au port. Nous été chargée sur le cargo en pleine mer – et que les cette année, chaque navire se voit attribuer un numéro www.fao.org
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
16
A PRÈS L’ AFFAIRE

Mettre fin au trafic


Longtemps, les États ont toléré toutes les infractions des
industries numériques, qu’il s’agisse de fiscalité, de propriété
intellectuelle ou de vie privée. Il fallait « agir vite et casser
des choses », selon le mot de M. Mark Zuckerberg. Mais le
rapport de forces avec les puissances publiques bascule. La
question n’est plus de savoir si l’activité de ces groupes sera
réglementée, mais comment et au profit de qui.

PAR FRANK PASQUALE *

L A VIE de Mme Catherine Taylor a toujours pas à se loger, elle a dû acheter

© MIAO XIAOCHUN - GALERIE PARIS-BEIJING, PARIS


basculé le jour où un courtier en données une maison par l’intermédiaire de sa
personnelles a inscrit par erreur dans son sœur. Elle affirme que le stress provoqué
dossier : « Tentative de vendre et de fabri- par cette situation a aggravé ses pro-
quer des méthamphétamines ». Cette blèmes cardiaques.
fausse accusation s’est répandue comme
une traînée de poudre, par le truchement Pour chaque Catherine Taylor,
des ventes effrénées d’informations rela- consciente de l’origine de sa mauvaise
tives aux consommateurs. Lorsqu’elle réputation, des milliers de personnes
postulait à un emploi, ce stigmate numé- subissent sans le savoir profilage et
rique lui collait à la peau et faisait fuir les espionnage numériques. Les mêmes
recruteurs. Elle ne pouvait même pas entreprises qui utilisent des algorithmes
s’acheter un lave-vaisselle à crédit. sophistiqués pour nous surveiller et nous
manipuler se cachent derrière le secret MIAO XIAOCHUN. – « Fluoroscopy », 2012
ChoicePoint, l’une des nombreuses des affaires lorsqu’elles sont sommées de
entreprises de collecte de données per- rendre des comptes.
sonnelles, a fini par corriger sa bévue. les entreprises laissent échapper des deux entreprises pharmaceutiques. L’in- que d’imposer des conditions d’utilisation
Mais beaucoup d’autres sociétés à qui Journalistes et lanceurs d’alerte entrou- informations par mégarde. Ainsi, l’une téressée a commencé à se douter de de type « tout ou rien ». Un utilisateur de
elle avait vendu le dossier de Mme Taylor vrent périodiquement une fenêtre sur le d’entre elles a un jour envoyé un courrier quelque chose en recevant des objets pro- Facebook pourrait ainsi interdire au réseau
n’ont pas suivi. L’intéressée a dû les har- fonctionnement opaque de la nouvelle éco- adressé à « Mike Seay, Fille morte dans motionnels pour cette réunion. Combien social de dresser un dossier complet sur
celer et les poursuivre en justice ; des nomie numérique. Leurs révélations sur la accident de voiture ». La fille du desti- d’entre nous sont ainsi assignés à des caté- ses visites à l’hôpital.
démarches dont elle sort épuisée. « Je ne manière dont l’entreprise Cambridge Ana- nataire avait effectivement péri dans un gories dont ils ignorent tout (3) ?
peux pas passer mon temps à monter la lytica a siphonné des informations d’uti- accident moins d’un an auparavant. L’in- Le risque croissant d’atteintes à la vie
garde », confiait-elle à la journaliste du lisateurs de Facebook ont attiré l’attention térêt de cette information sinistre pour L’affaire Cambridge Analytica a montré privée décrédibilise toute tentative de jus-
Washington Post qui a révélé son his- sur la nécessité d’une politique des don- une stratégie marketing reste un mystère. que les données de millions d’utilisateurs tification au nom du ciblage des consom-
toire (1). Il lui a fallu quatre ans pour nées. Mis sous pression, les États se sentent L’entreprise ne s’est pas exprimée à son de Facebook avaient été siphonnées par mateurs. Si sophistiquées et prudentes
obtenir un emploi et, ne parvenant tenus d’agir pour réguler leur usage. sujet et n’a pas révélé sa provenance. cette entreprise qui fait commerce de l’in- qu’elles soient, même les plus grandes
Les courtiers en données peuvent obliger fluence politique (lire l’encadré page 17). entreprises peuvent succomber à des
contractuellement leurs clients à protéger Mais les révélations sur les transferts attaques menées par des pirates. Le trafic
Une vie privée qui rétrécit leurs sources. d’informations restent rares. Les États
devraient faciliter la tâche de ceux qui
cybercriminel de données demeure un
sujet tabou. Il est cependant établi qu’un

T ANDIS QUE, des deux côtés de l’Atlan-


tique, les responsables politiques s’ap-
détiennent des détails intimes sur la vie
de leurs utilisateurs. À mesure que les
Les collecteurs, courtiers et reven-
deurs de données colportent parfois des
informations inoffensives, mais ils ont
commencent à ouvrir cette « boîte noire »
en ordonnant que les entreprises rendent
compte du type de données qu’elles col-
courtier américain a accidentellement
vendu à des spécialistes de l’usurpation
d’identité les numéros de sécurité sociale,
prêtent à légiférer (ou à mieux appliquer capteurs des téléphones portables s’amé- aussi créé des classifications d’un lectent. Ils devraient également permettre de permis de conduire, de compte ban-
les lois existantes), une cartographie men- liorent, les géants du Web sont toujours cynisme inégalé. Ils ont dressé des listes aux utilisateurs d’empêcher la collecte de caire et de carte de crédit de millions de
tale des vastes infrastructures hébergeant davantage tentés de collecter encore plus de victimes d’agression sexuelle, de per- certaines informations sensibles, plutôt personnes (4).
les données s’avère nécessaire. Pour de données, jusqu’à obtenir un portrait sonnes atteintes du VIH-sida ou de la
s’orienter dans un tel labyrinthe, on peut complet des utilisateurs, qui met à nu maladie d’Alzheimer. Il existe aussi des
distinguer trois manières de traiter les leurs vulnérabilités, leurs désirs, leurs listes d’impotents ou de dépressifs. Ven- Des millions de fichiers par clé USB
informations personnelles dans les entre- faiblesses, voire leurs crimes. dues pour quelques centimes par nom,
prises modernes : la collecte, l’ana-
lyse – pour en tirer des conclusions sur
les utilisateurs concernés – et l’exploita-
Avez-vous tapé dans un moteur de
recherche : « symptômes de la gonor-
ces listes, aussi peu fiables soient-elles,
attirent principalement des profession-
nels du marketing, mais aussi de plus en
U NE MEILLEURE surveillance de la
provenance des données et de leurs ache-
sauf dérogation. Par exemple, beaucoup
d’États américains ont interdit aux
tion. Chaque étape de ce processus pose rhée » ou « comment déclarer une fail- plus d’institutions financières, qui exa- teurs s’impose. Malgré les efforts des employeurs de demander à leurs actuels
des problèmes spécifiques. lite » ? Ce parcours de navigation existe minent le profil de leurs clients afin législateurs pour comprendre ces pra- ou potentiels employés le mot de passe
peut-être encore, rattaché à votre nom, à d’éviter la fraude, et d’employeurs qui tiques, l’échange d’informations médi- pour accéder à leurs comptes de réseaux
Quand des citoyens exigent que Face- l’adresse IP de votre ordinateur, ou encore cherchent à recruter. Maîtres de l’ombre, cales reste une cible mouvante, car des sociaux. Mais la concurrence peut pous-
book et Google leur transmettent leur à son identifiant unique. Grâce à lui, les les courtiers vident de sa substance le millions de fichiers peuvent être chiffrés ser certains candidats à les communiquer
dossier personnel, ils découvrent avec entreprises peuvent aisément établir des concept de confidentialité. Une dyna- et transmis d’un simple clic. On trouve eux-mêmes. Ceux qui se soucient de la
horreur que de vastes réserves de vidéos, listes de personnes jugées « névrosées » mique s’est depuis longtemps enclen- parfois des traces de vente de données, protection de leur vie privée pourraient
de conversations intimes et de photogra- ou « en manque ». « À partir de l’histo- chée : la vie privée rétrécit à mesure que mais comment faire lorsqu’elles s’échan- ainsi se retrouver lésés, même s’ils ne
phies qu’ils pensaient avoir supprimées rique de votre carte de crédit, du véhicule la protection du commerce s’étend. gent à la suite d’un accord officieux entre font qu’exercer leurs droits, parce qu’un
sont parfaitement préservées dans des que vous conduisez et d’autres aspects courtiers ? Une simple clé USB peut employeur privilégierait les autres. Tant
archives. Des enregistrements détaillés de votre mode de vie, nous avons de Certaines de ces données sont erronées. contenir des millions de fichiers. Les que l’utilisation d’informations sensibles
de leurs déplacements émergent. Sur les bonnes chances de savoir si vous souffrez L’auteur d’un article révélateur a décrit organismes de surveillance avaient déjà ne sera pas interdite et sérieusement
téléphones Android, le réseau social cap- ou non de la maladie qui nous intéresse », comment l’une de ses amies, en parfaite du mal à contrôler les entreprises phy- contrôlée, nul ne sera à l’abri d’un avenir
tait discrètement les informations liées a déclaré le vice-président d’une entre- santé, a reçu une mystérieuse invitation à siques ; la prolifération des sociétés de sans vie privée.
à leurs appels. Des dossiers considéra- prise pharmaceutique (2). D’autres reven- une réunion destinée aux patients atteints commerce des données les a complète-
bles révèlent que les réseaux sociaux dent les adresses électroniques et les de sclérose en plaques. Apparemment, elle ment submergés. Tant qu’elles ne seront La collecte des données ne représente
ordonnances de patients atteints d’une avait rempli un formulaire d’inscription pas contraintes de rendre compte des ori- que la première étape du processus qui
dépression ou d’un cancer. pour une réunion de personnes ayant des gines et des destinations précises de conduit à ruiner la vie privée. Une fois
* Professeur de droit à l’université du Maryland, amis affectés par cette maladie, et ces don- toutes les données qu’elles détiennent, que les entreprises les ont rassemblées,
auteur de Black Box Society. Les algorithmes secrets
qui contrôlent l’économie et l’information, FYP L’ampleur de cette collecte apparaît nées ont été recueillies puis revendues à on ne pourra pas estimer l’ampleur des elles les analysent et en tirent corrélations
éditions, Limoges, 2015. généralement petit à petit, à mesure que une entreprise de marketing. Elle ne se utilisations frauduleuses ni mettre un et inductions. Par exemple, la sociologue
rappelle plus si le formulaire prévoyait ce terme aux transferts illicites. Mary Ebeling a rempli quelques formu-
genre d’utilisation – mais qui pourrait se laires au début d’une grossesse qui s’est
souvenir de toutes ces conditions géné- Au-delà de la responsabilisation des terminée en fausse couche. Alors qu’elle
INSTITUT D’ÉTUDES rales d’utilisation que l’on accepte d’un entreprises de collecte, comme le prévoit était encore sous le choc, des sociétés de
EUROPÉENNES clic sans les lire ? Toujours est-il que l’en-
treprise de marketing a ensuite revendu
la nouvelle réglementation européenne,
les législateurs devraient aussi prohiber
marketing lui vantaient des produits pour
bébé. Elle avait été classée comme mère
ces informations à un groupe qui possède la divulgation de certaines informations, dans d’innombrables bases de données
L’Institut d’études européennes de l’université Paris-8 offre un ensemble numériques. Elle a tiré un livre de cette
de formations sur la construction européenne, les enjeux internationaux expérience, sans toutefois parvenir à com-
prendre tout le processus à l’origine de
liés à la mondialisation, les sociétés et cultures étrangères :
• Master d’Études européennes et internationales (EEI), parcours :
Union européenne et mondialisation - Politiques et gestion de la culture (1) Ylan Q. Mui, « Little-known firms tracking data
used in credit scores », The Washington Post,
en Europe - Villes européennes et renouvellement urbain - Commerce 16 juillet 2011.
international et marketing export. (2) Joseph Walker, « Data mining to recruit sick
people », The Wall Street Journal, New York,
• Licence professionnelle Métiers du commerce international. 17 décembre 2013.
(3) Nicolas P. Terry, « Protecting patient privacy in
• Diplôme d’université d’Études européennes et internationales (bac +3). the age of big data », University of Missouri-Kansas
• Doctorat au sein d’une école doctorale de Paris-8. NOS PUBLICATIONS City Law Review, vol. 81, n0 2, Kansas City, 2012.
Lori Andrews, I Know Who You Are and I Saw What

Campagne d’admission en ligne : http://iee.univ-paris8.fr


EN VERSION NUMÉRIQUE You Did : Social Networks and the Death of Privacy,
Free Press, New York, 2011.
(4) « Experian sold consumer data to ID theft
du 30 avril au 1er juin, ou au 22 juin 2018, selon les parcours (deuxième session). www.monde-diplomatique.fr/boutique service », Krebs on Security, 20 octobre 2013,
http://krebsonsecurity.com
17 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

FACEBOOK -C AMBRIDGE A NALYTICA

des données personnelles


ces publicités qui l’ont hantée pendant vabilité d’un emprunteur : activité poli- rithmes employés pour déterminer les devrait pas déterminer les conditions aspiration ancienne à prédire l’avenir,
des années (5). D’autres algorithmes fon- tique, appels et messages, applications uti- discours appropriés à certaines cibles, d’un crédit. Il est déjà interdit d’utiliser tempérée par une touche moderne de
dent notre réputation d’emprunteur, d’étu- lisées, géolocalisation, formulaires rem- ainsi que ces cibles elles-mêmes. Une des informations génétiques pour le sobriété statistique.
diant, de propriétaire ou d’employé. plis, etc. (6). législation telle que le droit à l’explica- recrutement, au motif qu’on ne maîtrise
Beaucoup de sociétés de prêt utilisent tion du RGPD soutiendrait la liberté pas ses gènes. Mais est-on davantage Dans un tel climat de secret, les fausses
maintenant des informations de manière En outre, les logiciels capables d’expression. Si des entreprises préten- responsable d’un cancer, d’une fracture informations risquent de passer pour
inédite, afin de proposer leurs services d’émettre des prédictions et de les ajuster dent que leurs algorithmes sont trop de la jambe, de l’anxiété et de la dépres- vraies et de donner lieu à des prédictions
aux consommateurs et aux petites entre- en se fondant sur l’analyse de données complexes pour être révélés, les autorités sion qui peuvent accompagner des pro- injustes, voire désastreuses. La modéli-
prises. Dans cette société de notations, de masse – les systèmes d’apprentissage devraient interdire l’utilisation des infor- blèmes conjugaux ? sation devient même catastrophique
les gens ignorent comment leur demande automatique – mobilisent des moyens mations qui en résultent. quand des considérations infondées ou
de crédit a été examinée. encore plus intrusifs pour estimer la sol- On ne devrait pas attendre des seuls inappropriées se mêlent à la puissance
vabilité. Un article publié il y a un an La réglementation la plus décisive individus la mise en exergue des pro- des algorithmes pour créer les échecs
Ces problèmes ont des conséquences prétend par exemple juger de la propen- devrait porter sur l’utilisation des don- blèmes liés aux données de masse et aux qu’ils prétendaient prévoir.
concrètes particulièrement inquiétantes. sion à la criminalité à partir de la phy- nées. Un État aura probablement du mal processus de décision automatisés. Les
Un rapport récent de Privacy International sionomie des individus (7). Les cher- à interdire à des chercheurs d’étudier les particuliers n’ont pas le temps d’explorer Le débat public, comme la capacité
révèle que des entreprises de technologies cheurs en intelligence artificielle probabilités de solvabilité ou la dispo- les milliers de bases qui pourraient avoir des citoyens à prendre des décisions en
financières, qui misent sur les outils numé- prédisent aussi la sexualité et la santé à sition criminelle à partir de celles tirées, un impact sur leur vie. La détection des connaissance de cause, réclame mieux
riques pour capter des parts de marché, partir du visage d’une personne, image par exemple, de la reconnaissance failles dans leur exploitation incombe qu’une compréhension de l’appareil
n’ont pas hésité à exploiter des informa- relativement facile à obtenir sur Google faciale : comment contrôler ce qu’ils aux autorités, qui doivent examiner les d’État. Il nécessite de mettre en lumière
tions confidentielles pour estimer la sol- ou Facebook (8). recherchent dans un ensemble de don- inventaires des serveurs des grandes les méthodes des entreprises qui influen-
nées (même si cela résulte de corréla- entreprises et des courtiers afin de trouver cent notre gouvernement, notre organi-
tions fallacieuses) ? On peut néanmoins les données suspectes et exiger une tra- sation sociale et notre culture. À l’ère
Gare à la « stupidité artificielle » interdire aux banques de sélectionner
leurs emprunteurs littéralement à la tête
çabilité pour vérifier la fiabilité de leurs
sources. Dans le secteur de la santé, l’État
de l’information, les nouveaux sei-
gneurs promettent liberté et autodéter-

S I LES SYSTÈMES d’apprentissage auto-


matique représentent une innovation pré-
cielle rétorqueront peut-être que les cal-
culs dont dépendent leurs décisions sont
du client, ou aux universités de choisir
les étudiants en fonction du « niveau
d’agitation » calculé lorsqu’ils étaient
américain fait déjà appel à des experts
pour déceler des pratiques probléma-
tiques dans les hôpitaux et les cabinets
mination alors que leurs « boîtes noires »
conduisent à l’établissement d’une oli-
garchie numérique.
cieuse en matière de lutte contre le cancer devenus une forme cognitive aussi dif- enfants. médicaux. Il suffirait de taxer un peu
ou contre les pirates informatiques, ils ne ficile à expliquer que le processus de l’économie des données pour financer F RANK P ASQUALE .
manquent pas d’effets négatifs pour l’hu- décision humain. Il faut se méfier de cet Ici, l’intervention de l’État, plutôt que des contrôles plus larges.
manité. On sait qu’au moins une société argument de la « complexité infinie » qui le jugement de l’individu, s’avère cruciale. (5) Mary Ebeling, Healthcare and Big Data. Digital
qui fournit des cartes de crédit observe justifie la dérégulation. L’intelligence Imaginons le scénario suivant : les données Les entreprises recourent de plus en Specters and Phantom Objects, Palgrave Macmillan,
les événements de notre vie, notamment artificielle célébrée par les entités com- circulent dans une transparence totale. plus à des processus automatisés pour New York, 2016.
ceux qui ont trait à notre psychologie, merciales peut aussi bien se changer en Vous pouvez suivre à la trace la moindre évaluer le risque et s’orienter dans leurs (6) « Case study : Fintech and the financial exploi-
tation of customer data », Privacy International,
pour effectuer des analyses prédictives. « stupidité artificielle », voire pire. Par information vous concernant, du courtier affaires. Les sociétés qui contrôlent ces 30 août 2017, https://privacyinternational.org
Puisque les statistiques indiquent que les ailleurs, il existe plusieurs mesures pra- à l’utilisateur final. Vous pouvez contester processus comptent parmi les plus dyna- (7) Blaise Agüera y Arcas, Margaret Mitchell et
couples qui suivent une thérapie sont tiques faciles à mettre en œuvre, même celles que vous jugez inexactes. Vous pou- miques et les plus rentables de l’économie Alexander Todorov, « Physiognomy’s new clothes »,
davantage susceptibles de divorcer que pour les systèmes d’évaluation de la sol- vez, si vous le souhaitez, forger plusieurs de l’information. Tous ces services utili- Medium, 6 mai 2017, https://medium.com
les autres, ce facteur devient un « signal » vabilité les plus complexes : les régula- versions numériques de vous-même afin sent des algorithmes, gardés la plupart du (8) Sam Levin, « LGBT groups denounce
que la discorde maritale est sur le point teurs pourraient exiger qu’on leur com- que chaque vendeur possède la meilleure temps secrets, pour ordonner cette pro- “dangerous” AI that uses your face to guess sexuality»,
The Guardian, Londres, 9 septembre 2017 ; Barbara
de se transformer en détresse financière. munique les données utilisées pour le et la plus récente version de vos goûts, de fusion d’informations. L’attrait de cette Marquand, « How your selfie could affect your life
Cette « pénalité pour thérapie de couple » calcul, et en exclure par exemple celles vos intérêts et de vos réalisations. technologie trouve son origine dans une insurance », 24 avril 2017, www.nerdwallet.com
pose un dilemme aux législateurs. S’ils qui relèvent de la santé. En outre, dans
protègent cette information, ils cachent le cadre du règlement général européen Une telle économie individuelle de la
un aspect important de la solvabilité des sur la protection des données (RGPD), réputation n’en resterait pas moins
titulaires de cartes de crédit. S’ils autori- qui entre en vigueur le 25 mai, les effrayante. Tout d’abord, avec l’intensi-
sent qu’elle soit révélée, les couples pour- citoyens peuvent exiger de connaître la fication actuelle des flux, les particuliers
raient renoncer à une thérapie nécessaire logique des processus entièrement auto- auront du mal à savoir exactement où et
à leur relation. matisés qui émettent des jugements sur comment ils sont caractérisés, même
leur compte. Ce « droit à l’explication » avec l’aide de nouveaux logiciels et de
Quand bien même il n’existerait pas de devrait faire partie des droits humains professionnels. Et dans de nombreux
lien avéré entre la thérapie de couple et universels, sans quoi ces décisions infor- cas, des données véridiques peuvent être
les impayés, la corrélation suffit à orienter matiques opaques auront de plus en plus déployées à des fins injustes ou discri-
une décision. Les conséquences sont par- de poids dans notre vie quotidienne. minatoires, par exemple si une société
fois sinistres dans le cas d’états objecti- de crédit programme dans son logiciel
vement vérifiables, comme la grossesse, Pour rétablir la confiance populaire qu’un paiement à un conseiller conjugal
et destructrices pour ceux qui sont caté- dans la vie politique et le débat démo- doit être interprété comme un risque de
gorisés comme « paresseux », « peu fia- cratique, les régulateurs devraient sans défaut justifiant d’augmenter les taux
bles », « en difficulté », ou pire. À l’heure tarder sommer les entreprises concernées d’intérêt du titulaire de la carte. Le
où l’alchimie numérique crée de nou- de dévoiler les données et les algo- recours à un professionnel de santé ne
velles réalités analogiques, les données à
la dérive peuvent provoquer des désagré-
ments en cascade. Une fois qu’un logiciel
© MIAO XIAOCHUN - GALERIE PARIS-BEIJING, PARIS

a décidé qu’une personne présente un


risque de crédit, manque à ses responsa-
bilités professionnelles ou consomme de
manière marginale, ces attributs pourront Tout allait bien...
infléchir des décisions dans nombre d’au-

E
tres systèmes de l’économie. Les autorités N 2008, un jeune candidat aux primaires démocrates puis à l’élection prési-
doivent évaluer et réguler le fonction- dentielle américaine soulevait l’enthousiasme des commentateurs par la
nement des entreprises de technologies méthode innovante mise en œuvre lors de sa campagne : moissonner les
financières. Certaines inférences devraient données personnelles de citoyens susceptibles de voter pour lui. La collecte fut
être interdites. Par exemple, la géoloca- si fructueuse que, selon le journaliste Sasha Issenberg, l’équipe de M. Barack
lisation peut jouer dans l’estimation de la Obama « connaissait le nom de chacun des 69 456 897 Américains dont les bulletins
solvabilité et conduire à refuser un crédit l’avaient propulsé à la Maison Blanche ». Quatre ans plus tard, ce siphonnage
aux personnes associées à un quartier de prenait une tournure plus excitante encore, avec « des protocoles de “partage MIAO XIAOCHUN. – « Blind » (Aveugle), 2015
mauvaise réputation. ciblé” capables de fouiller le réseau Facebook à la recherche d’amis que l’équipe
de campagne voudrait enrôler, mobiliser ou convaincre » (1). Tout allait bien. Sans
Alors que la vie des citoyens ordinaires respect excessif pour la vie privée, statisticiens et experts démocrates grappillaient
est constamment sujette à la surveillance les traces de comportements individuels en ligne, ratissaient les réseaux sociaux disposés à concéder la défaite face à un électorat et à un candidat qu’ils méprisent,
étatique, des entreprises très puissantes et glanaient les habitudes de consommation pour constituer une base de données les partisans de Mme Clinton imputent leur échec à l’intervention de puissances
cachent leurs données et leurs algorithmes géante. Leur objectif ? « Cibler les électeurs les plus disposés à se laisser maléfiques sur le terrain même qui devait les conduire à la victoire : des Russes,
persuader », puis les bombarder « de messages taillés sur mesure ». qui squattent les réseaux sociaux pour diffuser publicités politiques et fausses
aux autorités censées nous protéger. Pour-
informations ; la société Cambridge Analytica, qui a obtenu et traité les données
quoi les pouvoirs publics et leurs sous- Convertir les données personnelles en persuasion clandestine : ce principe personnelles d’utilisateurs de Facebook au profit de M. Trump. Énorme scandale !
traitants ne s’attellent-ils pas à mieux pis- élémentaire de la publicité en ligne s’appliquerait désormais aux joutes électorales. Passé du statut de « sauveur de la vie politique » à celui de « danger pour la
ter les méfaits des entreprises ? Compte La presse célébra cet accomplissement. « Le big data sauvera la politique », démocratie », le capitalisme de surveillance propulsé par l’extraction de données
tenu de leurs états de service, Google et proclamait en couverture la MIT Technology Review (janvier-février 2013), dont le dévoile sa mécanique.
Facebook devraient faire l’objet d’une sommaire annonçait : « Bono [chanteur du groupe U2] : “Les données peuvent
surveillance poussée. Le cadre légal et combattre la pauvreté et la corruption” », « Sasha Issenberg : “Les données rendent Longtemps présentés comme les effets collatéraux d’un système vertueux,
technique existe d’ailleurs déjà. Des les élections plus intelligentes” », « Joe Trippi : “Les données rendent son âme à pillage et profilage apparaissent désormais comme le fonds de commerce de
agences d’espionnage redoublent de zèle la politique” ». Tout allait bien : l’accaparement et le tripatouillage des informations plates-formes qui n’offrent leurs services qu’afin de vendre leurs utilisateurs aux
personnelles accompagnaient vers le pouvoir une personnalité instruite, distinguée, annonceurs publicitaires. Quant à la propagation de « fausses informations », faut-
dans le monde entier au nom de la
progressiste et libérale. il l’imputer au génie diabolique des « Russes » ou à l’algorithme de Facebook, qui,
« guerre contre le terrorisme ». Une guerre
tel un tabloïd électronique, met en avant les informations suffisamment
contre les violations de la vie privée En 2016, pour la campagne de Mme Hillary Clinton, « des centaines d’experts en accrocheuses pour capter l’attention des lecteurs, susciter des partages et de
constituerait une réorientation bienvenue données travaillent en collaboration étroite avec Facebook pour tirer parti du la viralité ?
de leurs activités. réseau d’amis de chaque électeur », relève le Wall Street Journal. Craint-on que
les utilisateurs se cabrent contre l’exploitation politique de leurs données ? « Les Soucieux de redorer le blason de sa société, le fondateur du réseau social,
Les régulateurs doivent être capables consommateurs semblent habitués au ciblage de la publicité commerciale, explique M. Mark Zuckerberg, a été contraint de remiser son tee-shirt pour répondre, en
de surveiller les processus d’apprentis- le quotidien d’affaires. M. [Donald] Trump ne pourra probablement pas compter costume, aux interpellations des parlementaires américains. Rien ne va plus.
sage automatique pour comprendre un sur leur indignation face à l’usage plus intelligent des données que font les
démocrates. » Tout allait bien : « Le candidat muni des meilleures données sera
P IERRE R IMBERT .
tant soit peu si des sources de données
suspectes influencent les grandes entre- vainqueur. »
(1) Les citations de cet article sont tirées de L. Gordon Crovitz, « Trump’s big data gamble », The Wall
prises. Ni l’apprentissage automatique Mais voici qu’en novembre 2016 les casquettes criardes « Make America Great Street Journal, New York, 25 juillet 2016, et Sasha Issenberg, «A more perfect union », MIT Technology
ni les analyses prédictives ne sont trop Again » enfoncent les subtils algorithmes californiens. Depuis, tout va mal. Peu Review, vol. 116, no 1, Boston, janvier-février 2013.
complexes pour être régulés. Certaines
entreprises de technologies financières
qui s’appuient sur l’intelligence artifi-
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
18
L ES CONSÉQUENCES D ’ UNE RESTRUCTURATION

Goodyear et ses fantômes


Supprimer plus de mille emplois en France alors qu’elle réa- sept », regrette de son côté M. Jurek, qui
précise : « Ceux qui voyaient un psycho-
lise des milliards de bénéfices dans le monde : telle fut la
logue le faisaient en dehors. »
méthode de l’entreprise Goodyear pour mettre au pas les
syndicats. À Amiens, après une longue occupation de l’usine, Les suicides produisent d’autres
drames invisibles. Comme plusieurs
le combat ouvrier a pris fin en 2014, et les premiers morts veuves d’anciens de Goodyear,
sont tombés. Revenir sur les lieux permet de mesurer le coût Mme Cadoret avait arrêté de travailler pour
élever sa fille. Son mari « gagnait bien sa
humain des licenciements. vie » à l’usine, jusqu’à « 1 800,
1 900 euros par mois ». Il était fier de
nourrir sa famille. Elle vit désormais du
PAR ALEXIA EYCHENNE * revenu de solidarité active (RSA) et s’in-

C
quiète de voir sa fille, orpheline de père,
« perturbée » à l’école. « Quand c’est
HAQUE MOIS de janvier replonge quelques jours plus tard, Laurent Cadoret arrivé, elle était en CE2 et elle a com-
Mme Sabrina Cadoret dans la douleur de ne croyait pas pouvoir retrouver un mencé à patauger. Elle est aujourd’hui
ce début 2014, quand son mari Laurent a poste stable. entrée au collège, mais dans une classe
reçu sa lettre de licenciement de Good- spéciale, pour rattraper son retard. » Les
year. Depuis douze ans, ce trentenaire Fin 2017, le taux de chômage du bas- deux enfants d’un autre suicidé, adoles-
fabriquait des pneus sur le site d’Amiens- sin d’emploi d’Amiens atteignait 11,7 %. cents, sont aussi suivis en psychiatrie.
Nord, dans la Somme. Un an plus tôt, à Au-delà de la conjoncture, les ex-« Goo-
l’issue de cinq ans de bataille syndicale, dyear » ont l’impression de porter sur le Les anciens de Goodyear, eux, redoutent
la direction du groupe avait acté la fer- front une étiquette indélébile qui plombe que la série noire se prolonge. Beaucoup
meture de l’usine. Le choc a été tel que, encore davantage leurs recherches. « On arrivent au bout de leur congé de reclas-
le 30 mars 2014, M. Cadoret s’est pendu nous a collé l’image de casseurs qui ne DESSIN DE SELÇUK
sement et de leurs droits au chômage, et
dans la maison de repos où il était admis veulent pas travailler, regrette M. Sébas- le mal-être ne passe pas. «Fatigué psycho-
pour dépression, assommé par les cachets, tien P., 44 ans, dont près de vingt donnés logiquement», M. S. «n’arrive plus à voir
reclus dans une chambre à la fenêtre obs- à l’usine. Quand je passe des entretiens comme des cratères », décrit une collègue. la femme s’en va.» L’inspection du travail la vie comme au temps de Goodyear ».
curcie par des barreaux. « Son licencie- d’embauche, on m’y renvoie sans Un mal que son entourage attribue aux avait alerté sur la souffrance des équipes Parmi ses frères qui travaillaient avec lui,
ment a été la fin de tout, relate sa veuve, cesse. » Selon les chiffres de Goodyear, produits maniés chez Goodyear. « Com- dès 2013. Goodyear assure avoir mis en l’un « s’est mis dans l’alcool alors qu’il
la voix brisée. Son travail, c’était sacré, seuls 15 % des quelque 1 070 salariés en ment retrouver du travail avec des mains place dès cette année-là un « accompa- ne buvait pas ». M. S. ne peut s’empêcher
et il n’arrêtait pas de me dire qu’il avait reclassement avaient retrouvé un contrat pareilles ?, interroge M. R. Il ne dormait gnement complet, avec un soutien psycho- de « craindre le pire, si sa femme le quitte
peur de ne plus arriver à payer les fac- à durée indéterminée à la mi-janvier plus, il n’était plus là. » Régis Pommier, logique et médical », sans préciser com- un jour ». « Maintenant, complète M. R.,
tures. » Malgré la promesse d’un contrat 2018, et 18 % un contrat de plus de qui s’est donné la mort en septem- bien de salariés y ont eu recours. La quand on se croise, on se dit : “Surtout,
à durée déterminée qui devait débuter six mois (1). bre 2017, à 57 ans, était lui aussi « broyé cellule d’écoute « s’arrêtait à 17 heures, ne fais pas le con. Si tu as des problèmes,
physiquement », raconte M. Reynald alors que cela aurait dû être du vingt-qua- passe un coup de fil. Viens boire un café
Jurek, ex-délégué CGT. « Il n’arrivait tre heures sur vingt-quatre, sept jours sur à la maison. Ne te laisse pas démonter.” »
Une quinzaine de suicides plus à dormir à cause de douleurs insou-

D EPUIS le suicide de Laurent Cadoret, démêler, la fermeture du site plane sur


tenables dans le dos. »
Absence de suivi
la liste des licenciés de Goodyear qui
ont mis fin à leurs jours ne cesse de s’al-
longer, signe que la violence du plan de
chacun de ces drames.

Soudés par des années de lutte, les


Le poison de la dépression n’a pas
attendu 2014 pour contaminer les
ouvriers. « Une partie d’entre eux avaient
Q UI SERA LÀ pour recenser les vic-
times de l’onde de choc dans les années
psychiatre Michel Debout. « Les acteurs
des conflits sociaux perdent le lien, et les
suppression de 1 143 emplois agit anciens de l’usine se croisent aux funé- perdu pied bien avant la fermeture, se sou- à venir ? Quand, quatre ans avant Goo- soignants ne questionnent pas les patients
comme une bombe à retardement. L’an- railles, se transmettent les échos des morts vient M. Jurek. Pendant deux ans, on nous dyear, l’usine Continental de Clairoix, qu’ils rencontrent sur d’éventuels trau-
cienne section syndicale de la Confédé- par le bouche-à-oreille : untel s’est jeté a fait venir pour deux heures de travail dans l’Oise, a fermé en laissant 1 120 per- matismes liés à la perte d’un emploi. Un
ration générale du travail (CGT) a sous les roues d’une voiture, tel autre s’est par jour. Certains jouaient aux cartes à sonnes sur le carreau, M. Antonio Da état de dépression peut pourtant en être
recensé une quinzaine de suicides, dont pendu dans sa salle de bains et a été la cantine, ramenaient de l’alcool... » Un Costa, délégué de la Confédération fran- une résurgence bien plus tard. » Ce spé-
plusieurs ces derniers mois. Les faire- découvert par son fils, ou s’est « flingué », désœuvrement destructeur, propice à la çaise des travailleurs chrétiens (CFTC), cialiste du suicide dénonce depuis une
part de décès de plusieurs de ces ouvriers détruit par l’alcool. « Ça fait mal au cœur montée des dépendances et des problèmes a cessé le décompte après « quatorze sui- dizaine d’années le « trou noir » que
mentionnent leur qualité d’« ancien sala- de voir ses potes mourir. C’est un coup conjugaux. «C’est en partie ce qui a foutu cides et trois cents divorces ». « Tant constitue l’absence de recherches sur les
rié de Goodyear ». Et même si les causes de couteau qu’on vous donne dans le en l’air mon couple, juge M. Manuel S., qu’on formait un collectif qui se réunis- effets du chômage et des licenciements
d’un suicide sont toujours difficiles à corps, encore une part de vous qui s’en la quarantaine. Ça et les années de combat sait régulièrement, on pouvait suivre les sur la santé. Sans jamais avoir l’oreille
va », souffle M. Serge R. Il était proche qu’on a menées. Je travaillais le week- drames, les porter à la connaissance du des pouvoirs publics.
* Journaliste.
de Jean-René Brézin, qui s’est tué en end et je passais la semaine devant les public, explique-t-il. Depuis deux ans,
mai 2017. Quand il a mis fin à ses jours, barrières, face aux CRS. J’ai pratique- nous n’avons plus d’information. Chacun
(1) Selon l’entreprise, 25 % n’ont pas de « solutions
ce quinquagénaire avait les mains rava- ment abandonné mon couple. On est pris doit bien vivre sa vie. » Au fil du temps, identifiées », 18 % sont en formation, 10 % ont créé
gées par une maladie « qui lui faisait là-dedans, on ne remarque rien, et puis « l’histoire s’oublie », déplore aussi le une entreprise et 15 % ont pris leur retraite.

mentale du président américain » (janvier). ÎLE-DE-FRANCE à 18 heures : « Être journaliste à l’heure des PAYS DE LA LOIRE
(fame973@gmail.com) PARIS. Le 3 mai, à 19 heures, au Lieu-Dit, fausses informations », avec Acrimed. Le LA ROCHE-SUR-YON. Le 5 mai, à
6, rue Sorbier : « café-Diplo » autour du dos- 25 mai, à 20 heures, à la Maison des associa- 10 heures, au Grand Café, 4, rue Georges-
sier « L’intérêt général à la casse » (avril), tions, 47, boulevard de Quinault à Libourne : Clemenceau : « café-Diplo » autour du dossier
CENTRE-VAL DE LOIRE avec Anicet Le Pors et Pierre Rimbert. Le « café-Diplo ». (amis.diplo33@gmail.com) « L’intérêt général à la casse » et de l’article
MONTARGIS. Le 15 mai, à 20 h 30, amphi- 12 mai, à 17 heures, au Musée du quai LA ROCHELLE. Le 15 mai, à 20 h 15, à la « Effets pervers de la lutte anticorruption en
théâtre du lycée agricole du Chesnoy : « En Branly, salon Jacques-Kerchache : « Plateaux librairie Les Rebelles ordinaires, 9 bis, rue des Europe centrale » de Benjamin Cunningham
Afrique de l’Ouest, initiatives pour une sou- diplomatiques », lecture par Thierry Blanc Trois-Fuseaux, « café-Diplo » autour du numéro (avril). (michelmerel54@laposte.net)
veraineté alimentaire », avec René Segbenou de l’article « La jeunesse palestinienne ne d’avril. (jose.dacunha5@free.fr)
s’avoue pas vaincue » (février), suivie d’un NANTES. Le 17 mai à 19 heures, au café
et Jeanne Zoundjihekpon. (piherry@orange.fr) Le Flesselles, 3, allée Flesselles : « café-Diplo »
débat avec l’un des auteurs, Akram Belkaïd. PAU. Le 6 mai, à 14 heures, dans le cadre
ORLÉANS. Le 3 mai, à 20 heures, à la Maison Le 23 mai, à 19 heures, au Lieu-Dit : du salon Asphodèle : conférence gesticulée autour des articles « L’ère du fichage
des associations, rue Sainte-Catherine : « Mai 68 : une mobilisation sans pareil », sur la malbouffe et ses alternatives. généralisé » de François Pellegrini et André
« Les services publics, un bien commun ? ». avec Xavier Vigna et Boris Gobille. Le (p.arrabieaubies@no-log.org) Vitalis (avril) et « L’ordre international piétiné
(lesamdorleans@outlook.fr) 30 mai, au Théâtre Dunois, 7, rue Louise- par ses garants » d’Anne-Cécile Robert
Weiss, à 19 heures, représentation de la pièce (février). (claudie.desfosses@wanadoo.fr)
TOURS. Le 17 mai, à 19 heures, le 21 mai, à
11 heures, sur Radio Béton (93.6), présentation « Mirad, un garçon de Bosnie », puis, à OCCITANIE
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES du numéro du mois. Le 18 mai, à 20 h 30, au 20 h 30, « Les Balkans entre guerre et paix », ALÈS. Le 25 mai, à 18 h 30, salle du Capitole, PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR
Foyer des jeunes travailleurs, 16, rue Bernard- avec Laurent Geslin. Réservation conseillée : place de l’Hôtel-de-Ville : « Homme augmenté,
CHAMBÉRY. Le 30 mai, à 18 h 30, à l’Ate- Palissy : « Mai 68 : le pouvoir était-il vacant ? ». lealombardo@theatredunois.org ou au 01- humanité diminuée », avec Philippe Baqué. AIX-EN-PROVENCE. Le 15 mai, à la Cité
lier 137, 137, faubourg Montmélian : « Intel- (pjc.arnaud@orange.fr) 45-84-72-00. (amis.diplo.75@gmail.com) En partenariat avec la librairie Sauramps. du livre (salle Armand-Lunel), à 18 heures, ren-
ligence artificielle, fantasme et réalité ». (amd30@orange.fr) contre avec Gérard Mordillat, puis, à 20 h 30,
(huclin@orange.fr) HAUTS-DE-SEINE. Le 22 mai, à 20 heures, projection de son film Mélancolie ouvrière.
GRAND EST à l’espace Aimé-Césaire, 6, avenue du Luth à CARCASSONNE. Le 16 mai, à 20 h 30, salle (d.bruet@orange.fr)
LYON. Le 25 mai, à 18h30, à la Bourse du travail Gennevilliers, rencontre avec Stéphane Beaud Joë-Bousquet : débat avec Benoît Borrits autour
(salle Moissonnier), place Guichard : «Compren- METZ. Le 17 mai, à 18h30, petite salle des pour son livre La France des Belhoumi (La HAUTES-ALPES. Le 4 mai, à 20 h 30,
de son livre Au-delà de la propriété. Pour une « Diplo-docus » au cinéma Le Centre à Gap :
dre le système dette», avec Éric Toussaint. En Coquelicots, 1, rue Saint-Clément : « Contre Découverte), organisée par le Centre culturel économie des communs (La Découverte). En
partenariat avec le CADTM, le CAD 69, le CSPG l’État, contre le privé : comment pouvons-nous et social. (amd94@numericable.fr) projection du film de Dominique Marchais
partenariat avec les Amis de la Fabrique du Nul homme n’est une île. En partenariat avec
etAttac Rhône. (catherine.chauvin@wanadoo.fr) prendre possession de la SNCF?», avec des syn- Sud. Le 23 mai, à 18 h 30, à l’Espace Temps,
dicalistes de SUD-Rail. (pollmann@univ-metz.fr) YVELINES. Le 5 mai, à 17 heures, salle Kheper et GAG (Circuit-court). (diplo-
Montgolfier, hôtel de ville de Versailles : 48, rue de la République : «Autour du Diplo », docus@kheper.org)
BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ rencontre avec Jean-Marc Royer pour son rencontre bimestrielle des AMD suivie d’un
GUADELOUPE livre Le Monde comme projet Manhattan repas. (amd11@free.fr) VAUCLUSE. Le 17 mai, à 20 h 10, au cinéma
NORD FRANCHE-COMTÉ. Le 8 mai, à (Le Passager clandestin). (eveleveque@ Utopia Manutention, projection du film de
20 heures, salle de la mairie à Mélisey : pro- Le 16 mai, à 19 heures, à la médiathèque de MONTPELLIER. Le 18 mai, à 19 heures, Bernhard Braunstein Atelier de conversation,
wanadoo.fr) salle Rabelais, boulevard Sarrail : « Où va
jection du documentaire de Batiste Combret Port-Louis : débat sur la Grèce dix ans après suivie d’un débat. Le 22 mai, à 20 h 30, au Ciné-
et Bertrand Hagenmüller Les Pieds sur terre, la crise de 2008, avec une projection du film l’Amérique latine ? », avec Maurice Lemoine. forum à Orange : projection du film de Nicolas
suivie d’un débat : « Leurs grands projets inu- de Yannis Youlountas L’Amour et la Révolu- NORMANDIE Dans le cadre des journées latino-américaines Wadimoff Jean Ziegler, l’optimisme de la
tiles, nos résistances ». Le 16 mai, à 20 h 30, tion. (danimaginaire@yahoo.fr) organisées par le collectif Alba Amérique latine. volonté. (ruiz.bouqueyran@wanadoo.fr)
au Bar atteint, 25, rue de la Savoureuse à Bel- CAEN. Le 17 mai, à 19 heures, émission des Le 25 mai, à 20 heures, salle Guillaume-de-
fort : « Nos cerveaux, zone à défendre AMD14 à écouter sur www.zonesdondes.org Nogaret, espace Pitot : « Palestine. Un peuple,
prioritaire », avec Pièces et main d’œuvre. HAUTS-DE-FRANCE et http://radio-toucaen.fr (duboisbo@ une colonisation », avec Olivier Pironet. (amis- HORS DE FRANCE
(odile-mangeot@wanadoo.fr) yahoo.fr) diplo34@orange.fr)
BEAUVAIS. Le 18 mai, à 18 h 30, amphi- GENÈVE. À la Maison des associations,
théâtre du Pré Martinet : « L’hôpital public en PERPIGNAN. Les AMD66 se réunissent 15, rue des Savoises, le 14 mai, à 18 h 30 :
danger », avec des médecins et des infirmières. NOUVELLE-AQUITAINE chaque troisième jeudi du mois, à 19 heures, « café-Diplo » autour de l’article de François
BRETAGNE à la résidence Habitat Jeunes Roger-
(jmbavard@orange.fr) Pellegrini et André Vitalis « L’ère du fichage
RENNES. Le 17 mai, à 19 heures, au Knock, GIRONDE. Le 4 mai, à 18 h 30, médiathèque Sidou, 5, place Alain-Gerbault. (am.bordas@
NORD. Le 15 mai, à 20 heures, à la MRES, de Cestas, place du Souvenir : « Que reste-t-il généralisé » (avril), puis, le 28 mai, à 18 h 30,
48, rue de Saint-Brieuc : « café-Diplo » autour laposte.net) « café-Diplo » autour de l’article d’Evelyne
du dossier « L’intérêt général à la casse » (avril). 23, rue Gosselet à Lille : « La guerre du Came- de Mai 68 ? ». Le 7 mai, à 12 h 30, au Théâtre
roun, invention de la Françafrique », avec Tho- Le Levain, 26, rue de la République à Bègles : TOULOUSE. Du 17 au 20 mai, rencontres Pieiller « À quoi sert Spinoza ? » (avril).
(amd.rennes@gmail.com) (claude.sumi@gmail.com)
mas Deltombe. Le 31 mai, à 20 heures, à La « déjeuner-Diplo », et le 23 mai à 19 h 30 : L’histoire à venir (www.lhistoireavenir.eu). Le
SAINT-BRIEUC. Le 24 mai, à 19 h 45, à la Rose des vents Scène nationale, boulevard Van- « café-Diplo ». Le 16 mai, à 18 heures, biblio- 24 mai, à 20 h 30, salle du Sénéchal, 17, rue LUXEMBOURG. Le 17 mai, à 18h30, au Citim,
Maison du temps libre, 6 bis, rue du Maréchal- Gogh à Villeneuve-d’Ascq : « Foot : pourquoi thèque du Haillan, rue de Los-Héros, Festival de Rémusat : « CETA, la dictature des multi- 55, avenue de la Liberté : discussion autour du
Foch : « café-Diplo » autour de l’article de une telle passion ? », avec Stéphane Beaud. des cogitations : « Comment devenir un évadé nationales ? », débat avec le collectif Stop- dossier « L’intérêt général à la casse » (avril).
Charles Enderlin « Jérusalem, l’erreur fonda- (amdnord@yahoo.fr) fiscal », avec Dominique Plihon, et le 17 mai, TAFTA 31. (amdtoul@gmail.com) (amdluxembourg@gmail.com)

3, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris. Tél. : 01-53-94-96-66 www.amis.monde-diplomatique.fr


19 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

U N TABLEAU CLINIQUE DE LA CRISE GRECQUE

L’austérité au filtre des eaux usées


Alors que la grève des transports terrestres et aériens, des période. Si ce type d’analyses n’est pas
nouveau (5), son équipe est la première
écoles et des hôpitaux paralysait le pays, le Parlement grec à mener un travail sur une aussi longue
a adopté mi-janvier de nouvelles mesures d’austérité. Ce période, sur une population aussi impor-
tante, et à avoir analysé autant d’échan-
vote exigé par les créanciers a permis, après accord des tillons. Son constat est sans appel : « Tous
ministres des finances de la zone euro, le versement de les indicateurs socio-économiques sont
fortement corrélés avec la somme des
6,7 milliards d’euros à Athènes. Les effets de ce genre de antidépresseurs et des benzodiazépines.
plan sur la population sont désormais mieux connus. Le chômage, l’aggravation de la situation
économique et l’impact du fort endet-
tement des gens peuvent provoquer des
problèmes de santé mentale ou les
PAR MOHAMED LARBI BOUGUERRA * accentuer. »

PAYAMMOFIDI.COM
L
C’est aussi le premier travail qui met
en évidence de façon aussi claire le stress
’AUSTÉRITÉ RADICALE imposée à la eaux rejetées par 3 700 000 habitants, soit et les affres vécus par le peuple grec,
Grèce depuis 2010 n’a pas seulement plus du tiers de la population de la Grèce. conséquences des « remèdes » administrés
aggravé la situation de l’économie et Ils y ont recherché 148 médicaments, stupé- par l’Union européenne et les bailleurs
l’endettement du pays, avec une chute de fiants et substances illicites, ainsi que leurs de fonds internationaux. Il confirme cette
la production et une envolée du chômage. métabolites – les produits de leur transfor- réflexion du chimiste américain Linus
Chez les habitants d’Athènes, elle aurait mation dans l’organisme. PAYAM MOFIDI. – De la série « Cohesive Disorder » (Trouble cohésif), 2013-2014 Pauling (Prix Nobel de chimie en 1954
aussi provoqué une augmentation phé- et Prix Nobel de la paix en 1962) : « Aucun
noménale de la consommation de psy- Ces scientifiques notent que, si la des aspects du monde contemporain,
chotropes (multipliée par 35 entre 2010 présence de ces substances dans les eaux jusque et y compris la politique et les
et 2014), d’anxiolytiques à base de ben- usées est couramment vérifiée, seul un Les chercheurs ont également observé Dans le même temps, l’équipe de relations internationales, n’échappe à
zodiazépines (multipliée par 19) et d’an- nombre limité d’études ont été consacrées une augmentation de la consommation des Thomaidis a mis en évidence un l’influence de la chimie. »
tidépresseurs (multipliée par 11). Ces à la corrélation entre les concentrations médicaments destinés au traitement de doublement des niveaux de méthamphé-
données proviennent d’une étude origi- trouvées et les phénomènes sociaux. Ce l’hypertension, des ulcères et de l’épi- tamines illicites (drogues psychostimu-
nale menée dans les eaux usées de la travail met en lumière la réponse de la lepsie (4). À l’inverse, la présence des lantes, très addictives, neurotoxiques,
ville (1). population au stress généré par l’austérité antibiotiques et des anti-inflammatoires appelées speed, meth ou crystal meth). (1) Nikolaos S. Thomaidis et al., « Reflection of
qu’a imposée la « troïka » (Commission non stéroïdiens (AINS) a baissé, vraisem- Celles-ci sont associées à une substance socioeconomic changes in wastewater : licit and illicit
Des chercheurs de l’Université nationale drug use patterns », Environmental Science and
européenne, Banque centrale européenne blablement du fait des coupes draconiennes locale bon marché (de type drogue de Technology, vol. 50, no 18), Société américaine de
et capodistrienne d’Athènes ont étudié et Fonds monétaire international) – et singu- dans les dépenses de santé et de la chute rue : hallucinogène, stimulant) appelée chimie, Washington, DC, 2016.
méthodiquement les manifestations de lièrement l’Allemagne. L’usage de du pouvoir d’achat. Ainsi, pour les anti- « sisa » et appréciée des marginaux. Les (2) Alexis Tsipras : «Donnons un nouvel élan à la
l’« angoisse quotidienne » décrite par le nombreuses substances – légales et inflammatoires de la famille des acides drogues euphorisantes, cocaïne et croissance européenne », Le Monde, 15 juin 2017.
premier ministre Alexis Tsipras (2). Chaque illégales –, en particulier les psychotropes fénamiques (comme Ponstyl ou Niflugel cannabis, n’ont pas suivi une tendance (3) Helena Smith, « Greece will avoid default after
semaine, de 2010 à 2014, Nikolaos et les antidépresseurs, est monté en flèche en France), on a observé une baisse verti- claire, mais connaissent des pics de bailout deal – but faces more austerity», The Guardian,
Thomaidis et ses collègues ont prélevé des Londres, 2 mai 2017.
à la suite du plan européen de 2010. En gineuse (divisés par 28). Le budget de la consommation en fin de semaine. La
échantillons dans les stations d’épuration (4) Katherine Gammon, « Drug use in Athens rose
septembre 2017, selon Eurostat, le chômage santé publique a été plafonné à 6 % du consommation d’ecstasy (MDMA), dramatically after economic crisis », Chemical &
de la capitale grecque, qui collectent les atteignait 20,5 % de la population active produit intérieur brut (PIB), selon leur cependant, a fortement augmenté. Engineering News, vol. 94, no 37, Washington, DC,
(après un pic à 27,8 %, en août 2013) ; les étude, celui de l’hôpital public amputé de 19 septembre 2016.
dépenses publiques ont été réduites, les 26 % entre 2009 et 2011, et les achats de Pour Thomaidis, ces résultats suggèrent (5) Cf. Christian G. Daughton, « Illicit drugs in
* Chimiste, ancien membre de l’Académie impôts augmentés. En 2019, les pensions médicaments sont passés de 4,37 milliards que la santé de la population en Grèce, municipal sewage », « Pharmaceuticals and care
tunisienne des sciences, des lettres et des arts Beit products in the environment », ACS Symposium
Al-Hikma, ancien directeur de recherche associé au de retraite seront diminuées de 18 %, pour d’euros en 2010 à 2 milliards d’euros et en particulier sa santé mentale, s’est Series, vol. 791, Société américaine de
Centre national de la recherche scientifique (CNRS). la douzième fois (3). en 2014. fortement détériorée au cours de cette chimie, 2001.

     


      
  
  444
 10-+:+5;! ;-:7-+"7-! +.108"! 17 - 0..+88+0/
!;701"!//! !: !1:"! 17 -!8 '0;=!7/!.!/:8
%7/+8 8;!88+%8 7+85;! %07: ! .;-:+1-+!7 -!8 7+85;!8
! 7;1:;7!8 61170=+8+0//!.!/:4

!8 170 ;:!;78 17+="8 /60/: ;;/ +/:"7#:  .+/*


' 
  

:!/+7 !8 +8108+:+%8 0<:!;> .+8 +/ +81!/8-!8 !/


8 ! 1"/;7+! 86+-8 1!;=!/: 8+.1-!.!/: ;'.!/:!7
-!;78 17+> $ 2!>!.1-! -+%07/+!/ 0; ;8:7-+!/34

 .+8! !/ 0/;77!/! !: - 17+=:+8:+0/ -7="!


!8 0/!88+0/8 )? 7;-+5;!8 0/ ;+70/: !--!8 ;88+
-!8 170 ;:!;78 17+="8  86!.17!7 !8 1-;8 7!/:-!8
-+88/: -!8 ;:7!8 ; 8!7=+! .+/+.;. 0;  -6/*
0/ $

! 1-;8 ;;/ ."/+8.! -+"  !8 !/''!.!/:8


-+.:+5;!8 /! 1!7.!: :;!--!.!/: 6+.108!7 ;/
0,!:+% !/=+70//!.!/:-  !8 01"7:!;78 17+="8 $

=! - -+"7-+8:+0/ 6!8: +/=!8:+88!.!/:8 1;-+8


!: 170&:8 17+="8 $

    % &2%1#)%# 1#(' / . ' #/ 1 )%2/ ) .1#2%#.&'1 %/ )%2/  "      % 1.(#/#& &#//#(' -'.# /1 5'2 )%2/ +2 $ & #/ //'1#%%
/(.('' / ).(21#('/ %( %/ ).#5 1#// 5(.#// -'1. 26 #/)(/.('1 -2' '.# 2 /.5# )2%#  %-'.# +2# /1 - //2..  1(2/ %/ /)1/  '(1. 5#  / '1 &(#%#1
1 ('2..'1/  . % )(%#1#+2  %#. %#/ 1#(' )2 !. %(./+2-#%/ '-' ('1 ) / /(#' & #/ %-#')' ' '.1#+2  % . '* 2 1#(' (&&2'# 1#(' '#5 2  5# /('1
' ).&11. )%2/ %- %#1 / 1..#1(#./ 1 . #" ' )(2..('1 )%2/ / ! 2. ) . . ' .(# #.1&'1 %#/  %- /  2' '.# /3. 1
%#/. % ./ 2 ' 1#(' % )(2.1 '1  . '1#  %(./+2 % ).#6 /. &2%1#)%# ) . #'+ (2 #6       % +2 1.#& &#//#(' (. %*
11  %#1* 2 /.5# )2%#  %-'.# +2# /1  %211.
     % ).&#. &#//#(' ('1. % ). .#1 '.1#+2* (2. 11 . #/(' %/ %2/ /  ('/#.'1
   26 (). 12./ ).#5/ 2 /.5# )2%#  %-'.# +2# /1 - //2.. +2 %/ '.#/ %1.#+2/ 1  8#./ ' /('1
('1 % /2% /(2# /1 %2. (31  ).(21#(' 1 % /2.#1 '.1#+2  1(2/ ' . '*     26 &#//#('/ '5#.(''" ) / / & .! '#// (&& %/ 21./*
%2./ & ./*   8 /1 &(#'/ !. 2$(2.-!2# &'1 %/ .'(./ ) . / ' &'1/ %#& " / '.#/ ('1 ) .1# 2 #' (&&2'  1(21/
& #/ +2 / ) //. "1"#% '  /  1'/#('/ 5      % /(' &#//#(' 1#+2/   .(' 1#(' 5#1 26* 1 1(2/* / &#//#('/ ).#'#) %/ / (). 12./ /('1
%/ ).#'#) 26 ) 7/ (2.'#//2./ , 2 /.5# )2%#  %-'.# +2# /1 - //2.. / &#//#('/  /.5# )2%#*
% ).+2 1#(' 1 .# #. -/1""#. +2 ! 2'     2 /.5# )2%# +2#
    % %#. %#/ 1#(' (4 +2-#% 5#5 ) # /(' '.# % && ).#6*  . '1#1 '' +2 %/ #'/ (&&2'/ ./2%1 '1 %%/ ' )25'1 1. //2./ +2 ) . 2' /.5#
 % ' / 1 .#/ .%&'1/ 1  %-(. 7' " / #&&'// (.1/ -+2#)&'1 2 ) 7/ ('" )2%# ('1 %/ .#1./ ).#'#) 26 ' /('1 ) /
&#+2 #&)(/* /'1#/ ) . %/ . ' #/ ).(1'1  1(2/ %/ . ' #/* %/ ).(1/ (2 % (&)1#1#5#1*

 
  
   


 ! ! 
 
 

    
       

  ! 
!

 
 
 
   

 
         (     



  

 
  


   
  "-* (!$%)#,!%$*  ///'%-! - *).!&-"! 0",)!!,')

 
             6
  6     %%'
    6   
  
        4  
    

MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
20
LA CHARTE D ’A MIENS EMPÊCHE - T- ELLE LA CONVERGENCE DES LUTTES ?

Épineuse indépendance syndicale


Certains proposent de la « réinterroger », d’autres de la recueille trente-quatre voix. Après le
« dépasser ». Parce qu’elle affirme l’indépendance des syn- retrait ou le ralliement des autres textes,
celui de Griffuelhes est adopté à la quasi-
dicats à l’égard des partis politiques, la charte d’Amiens unanimité – 834 voix contre huit et un
est parfois présentée comme un obstacle à la convergence bulletin blanc, sur un total de 994 man-
dats validés en début de congrès.
des luttes. Adopté par la Confédération générale du travail
en 1906, ce texte fondateur ne se résume pourtant pas Le score peut surprendre, mais les lignes
de partage qui traversent la CGT n’ont pas
à une séparation hermétique entre social et politique. la netteté que suggèrent les postures de
congrès. Dans l’ordinaire des pratiques,
chacun compose au gré des rapports de
forces et des cultures professionnelles. Les
PAR MICHEL PIGENET * réformistes de la Fédération du livre n’abu-

À
sent pas de la grève, mais montrent une
détermination remarquable au moment d’y
L’AUTOMNE DERNIER, les difficultés « rapports de la CGT et des partis poli- entrer. D’esprit révolutionnaire, leurs
rencontrées par les mobilisations contre la tiques ». Adoptée à l’issue de vifs débats, camarades bûcherons excellent à combiner
réforme du code du travail ont relancé un la charte d’Amiens – nom qui s’impose à l’action directe sur les coupes de bois et

© ADAGP, PARIS, 2018 - GALERÍA MARLBOROUGH, MADRID, BARCELONE


vieux débat sur les relations entre syndicats partir de 1912 – affirme l’indépendance l’appui des élus pour arracher le bénéfice
et partis politiques. M. Jean-Luc Mélen- de l’action syndicale à l’égard des partis, de la loi sur les accidents du travail. Utile,
chon, fondateur de La France insoumise, de l’État et du patronat. mais insuffisant, le repérage des affiliations
avait reproché aux syndicalistes leurs partisanes ne fournit pas la clé unique des
« sempiternels renvois à la charte La question n’est pas nouvelle, et ce positions syndicales. Jean Latapie, un
d’Amiens» de 1906, obstacle selon lui à la qui se joue à son propos participe du long métallo, voit juste quand il déclare : « Il
«convergence des luttes». Désireux de jus- processus d’autonomisation sociale et n’y a pas que des anarchistes et des
tifier les initiatives de La France insoumise, politique de la classe ouvrière, nécessaire socialistes au congrès, il y a les syndi-
il soulignait : « Ni la refonte du code du à l’expression de sa spécificité, de ses calistes purs. » Avec ou sans adjectif,
travail ni la destruction de la Sécurité intérêts et de ses projets. c’est bien l’identité « syndicaliste » qui
sociale ne sont des questions exclusivement s’impose à Amiens, dont la motion syn-
syndicales. Ce sont des questions de société L’objectif ne va pas de soi et mobilise thétise des années d’expériences et d’es-
qui ont un contenu hautement politique.» les militants depuis le premier tiers du poirs partagés.
XIXe siècle, dans un pays où l’hétérogé-
Du 8 au 16 octobre 1906, la Confédé- néité des métiers ouvriers dilue le groupe De fait, les congressistes d’Amiens
ration générale du travail (CGT), alors et où l’on ne trouve pas dans les villes de posent les bases syndicales d’un véritable
l’unique confédération syndicale, tient concentrations prolétariennes compara- « parti du travail », titre d’une brochure
congrès à Amiens. Les militants sortent bles à celles du Royaume-Uni, de la Bel- JUAN GENOVÉS. – « Barrera » (Barrière), 2009 d’Émile Pouget publiée en 1905. Res-
d’une période d’intenses luttes ouvrières, gique ou de l’Allemagne. Cette configu- ponsable de La Voix du peuple, l’organe
dont le pic se situe aux alentours du 1er mai. ration préserve la classe ouvrière d’un puissants, impulsent la création du Parti les organisations confédérées à ne pas cégétiste, ce dernier en résumait l’objec-
Les sujets de discussion ne manquent pas. dangereux isolement, mais nuit à la travailliste, dont les élus transmettent les « se préoccuper des partis et des sectes tif : coordonner « des intérêts et non des
À la demande de la Fédération du textile, reconnaissance de ses intérêts, voire la demandes ouvrières au Parlement (1). qui, en dehors et à côté, peuvent pour- opinions », dont les « divergences de
l’ordre du jour prévoit d’examiner les relègue dans un rôle de force d’appoint. suivre, en toute liberté, la transforma- détail n’infirment pas et ne dissolvent
Dès sa création en 1895, craignant tion sociale ». pas l’unité syndicaliste qui résulte de
Vers une « émancipation intégrale » d’être le champ clos d’un socialisme
politique éclaté, la CGT a souhaité se Inscrit dans la continuité des principes
l’identité des intérêts ».

L ES premières manifestations expli-


cites d’autonomie apparaissent dans les
D’abord imaginées comme des lieux
de concertation entre salariés et
soustraire aux visées hégémoniques des
guesdistes. Ses premiers statuts recom-
mandent de « se tenir en dehors de toute
fondateurs de la CGT, ce texte, « l’ordre
du jour Griffuelhes », participe toutefois
d’une ambition plus large. À partir du
Le texte d’Amiens ébauche en effet une
politique ouvrière différente de celle forgée
par les procédures et les pratiques de la
années 1830. Au lendemain des Trois employeurs, les chambres syndicales école politique ». En 1902, la règle est constat de la lutte de classe, il assigne IIIe République – un régime parlementaire
Glorieuses, qui mirent fin à la Restaura- nées à cette époque doivent à la mauvaise complétée par l’interdiction de « se servir aux « travailleurs en révolte contre toutes dont les acteurs sont souvent façonnés par
tion, un éphémère périodique – L’Artisan, volonté patronale de ne réunir que des de son titre de confédéré ou d’une fonc- les formes d’exploitation et d’oppres- leurs études de droit, habiles à manier des
journal de la classe ouvrière – en appelle travailleurs. Points d’appui aux revendi- tion de la Confédération dans un acte sion » l’objectif d’une « émancipation concepts et soucieux de faire entendre leur
à « la classe la plus nombreuse et la plus cations, elles voient large et s’occupent électoral politique ». intégrale » par « l’expropriation capita- éloquence. On ne saurait imaginer de
utile de la société ». En 1832, c’est au tour également de crédit, de mutualité, de liste ». La « grève générale », retenue modalités plus étrangères à la culture des
de la société de l’Union des doreurs de coopération ou de formation. Si l’écra- Les délégués réunis à Amiens ont ce comme modalité de la révolution, érige travailleurs, tournée vers les impératifs de
dénoncer le fait que « l’homme qui tra- sement de la Commune, en 1871, les passé et ces références en tête quand le le syndicat en agent exclusif de la « dou- l’existence, le concret, la proximité, le quo-
vaille pour vivre et faire vivre ceux qui anéantit à Paris, elles ne tardent pas à congrès aborde la question des rapports ble besogne » liant l’action « revendica- tidien et le collectif, au fondement d’une
ne travaillent pas » se trouve relégué « au refaire surface. À partir de 1876, des de la CGT et des partis politiques. Victor trice quotidienne » et la préparation de politique adepte de démocratie directe, «en
premier degré de l’échelle sociale ». En congrès ouvriers se tiennent chaque Renard, secrétaire de la Fédération du la « réorganisation sociale » à venir. actes ». Dans le passé, les temps forts et
quête de base sociale, l’opposition répu- année, réunissant chambres syndicales, textile et guesdiste convaincu, ouvre la brefs du sans-culottisme de 1789 ou de la
blicaine se rapproche des ouvriers, mais cercles d’études, mutuelles et coopéra- discussion. La résolution qu’il présente Rapidement convaincus qu’ils vont à Commune de Paris avaient offert un
cette tentative ne résiste pas à l’épreuve tives. En 1879, à Marseille, le congrès souligne le soutien des élus socialistes l’échec, les amis de Renard renoncent à aperçu de ce que cette politique supposait
du temps et de la répression. se constitue en Fédération du parti des aux lois destinées à améliorer la condi- prendre part au scrutin, à l’issue duquel de citoyenneté active, en rupture avec la
travailleurs socialistes de France tion des travailleurs. Elle invite donc la leur motion recommandant la collabora- subordination des classes populaires dans
Les illusions refleurissent avec les (FPTSF), concrétisant ainsi un mouve- Confédération à « s’entendre » avec la tion entre cégétistes et socialistes les institutions de la République.
fraternisations qui suivent la révolution ment ouvrier multiforme. Section française de l’Internationale
de février 1848, avant d’être tragique- socialiste (SFIO, ou Parti socialiste)
ment contredites en juin, quand la Mais la reconnaissance du droit syn- « toutes les fois que les circonstances Interrogations et contradictions
IIe République lance la troupe à l’assaut
des barricades ouvrières. Ces sanglantes
déconvenues entretiennent le sépara-
dical en 1884 instaure un certain partage
des tâches. Les républicains modérés
misent sur un syndicalisme de pacifica-
l’exigeront, (...) par des délégations
intermittentes ou permanentes (...) pour
faire plus facilement triompher [les]
C ’EST LÀ le dilemme du socialisme
partisan, que sa filiation républicaine pré-
départementales. Pendant près d’un
demi-siècle, les secrétaires généraux suc-
tisme de classe, qui inspire les candida- tion sociale, et la loi limite son périmètre principales réformes ouvrières ». dispose aux batailles électorales et aux cessifs de la centrale vont même siéger
tures ouvrières des années 1860. On à la défense des intérêts professionnels alliances de circonstance, en contradic- au bureau politique du Parti communiste
retrouve également cette idée d’autono- particuliers. Dans l’immédiat, cette dif- Beaucoup interprètent l’initiative de tion avec l’enracinement de classe pro- français. En réaction, la SFIO pousse à
mie dans l’appel lancé à Londres férenciation n’entraîne pas de ruptures Renard comme une nouvelle tentative de clamé. On sait le poids des professeurs, la scission de Force ouvrière (FO) en
en 1864 par l’Association internationale définitives. Nombre de syndicats demeu- subordination de la CGT à la SFIO, parti des journalistes et des avocats parmi les 1948, époque où la Confédération fran-
des travailleurs en vue d’une émancipa- rent membres du FPTSF, puis adhèrent en phase d’ascension né un an plus tôt de dirigeants et les élus socialistes du début çaise des travailleurs chrétiens (CFTC),
tion qui serait « l’œuvre des travailleurs aux divers groupes socialistes issus de la réunification des socialistes. La ques- du XXe siècle, au risque de paraître nier fondée en 1919, a ses entrées au Mouve-
eux-mêmes ». scissions à répétition. Le Parti ouvrier tion ne suscite pas moins de sept motions, la « capacité politique des classes ment républicain populaire (MRP), de
français de Jules Guesde se distingue par où les divergences de fond se déclinent ouvrières » analysée jadis par Pierre centre droit. Plus tard, dans les
sa prétention à régir les stratégies syndi- selon un nuancier complexe. La proxi- Joseph Proudhon. Ancré exclusivement années 1970 et 1980, nombre de respon-
* Professeur émérite d’histoire contemporaine à
l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, coordinateur cales, sur le modèle de la social- mité apparente du très réformiste dans le salariat, adepte de l’action directe sables de la Confédération française
(avec Pierre Robin) de l’ouvrage Victor, Émile, démocratie allemande. Ce que la charte Auguste Keufer, de la Fédération du et du double objectif de revendications démocratique du travail (CFDT) seront
Georges, Fernand et les autres... Regards sur le syndi- de 1906 récuse, comme elle écarte la livre, et de Victor Renard, l’un et l’autre immédiates et d’émancipation intégrale proches ou membres du Parti socialiste.
calisme révolutionnaire. Actes du colloque de Nérac
pour les cent ans de la charte d’Amiens, Éditions
solution inaugurée au même moment au hostiles à l’antimilitarisme et à l’anti- des travailleurs, le syndicalisme qui s’af-
d’Albret, Bouloc, 2007. Royaume-Uni, où les syndicats, patriotisme de la majorité confédérale, firme à Amiens renoue avec le fil perdu La charte appartient au patrimoine syn-
ne suffit pas à sceller leur alliance sur le de la « politique ouvrière ». dical hexagonal. Peu ou prou, les statuts
point en discussion. S’ils estiment indis- des centrales actuelles y renvoient ou
pensable l’extension de la législation Qu’il y ait loin de la coupe aux lèvres s’en inspirent. La plupart se réclament
sociale, ils divergent au sujet de la coor- est une autre histoire. On le vérifie à cependant de la démocratie, du progrès,

  
 dination des actions parlementaire et syn-
dicale. La « neutralité absolue » à l’égard
l’épreuve de la première guerre mon-
diale, lorsque la CGT renonce à la
des libertés, de l’antiracisme – autant de
références que la charte jugeait inutile
 
  

 des partis, prônée par Keufer, semble en
revanche tactiquement compatible avec
menace de grève générale et rallie
l’union sacrée, ou face à l’émergence de
d’invoquer. Sur fond de crise du poli-
tique, la diversification ou l’éclatement
 , # *.  + ( *. * +#$&$ l’antipolitisme de Victor Griffuelhes, le concurrences ultérieures. La moindre des mobilisations sociales interpelle les
 "+, #$(  , +  ! ) secrétaire général de la CGT. n’est pas le syndicalisme communiste, syndicats, sollicités pour investir des uni-
hybridation du guesdisme et du bolche- vers qui ne sont pas principalement défi-
        

  La motion déposée par ce libertaire visme portée à l’incandescence en 1929, nis par le travail. La question de l’arti-

         veille d’ailleurs à favoriser une entente quand la Confédération générale du tra- culation de leurs stratégies avec celles
+ $  #$    !       ultérieure. Insistant sur la diversité poli- vail unitaire (CGTU) à direction com- de divers mouvements sociaux et poli-
            
      tique et philosophique des syndiqués, muniste décide « de travailler sur tous tiques n’a donc rien perdu de son actua-
 
    +# "   $$         qui ont « l’entière liberté » de participer les terrains en accord étroit avec le Parti lité – au contraire.
 !     à d’autres formes de lutte, elle rappelle communiste ». Ces liens se prolongent
l’obligation faite à chaque adhérent, « en mezza voce après la Libération, qui voit
---  +,#$ # réciprocité, de ne pas introduire dans les militants communistes prendre le
(1) Lire Allan Popelard et Paul Vannier, « Renais-
.  . %. %. le syndicat les opinions qu’il professe contrôle de la CGT, de beaucoup de ses sances des travaillistes au Royaume-Uni », Le Monde
au-dehors ». Le texte engage en outre fédérations et de la plupart de ses unions diplomatique, avril 2018.
21 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

K ARL M ARX ET LA F RANCE

Au pays de l’« ardeur révolutionnaire »


La ville de Trèves, où Karl Marx vit le jour le 5 mai 1818, de « donner une force irrésistible au pou-
s’apprête à fêter en grande pompe le bicentenaire de la nais- voir exécutif qui lui était hostile», au détri-
ment d’un Parlement qui lui était acquis.
sance du penseur allemand. En France, l’événement revêt
surtout une dimension éditoriale et universitaire. Une telle À ce premier mystère, Marx en relie un
autre : l’énigme du bonapartisme, de sa
discrétion ne reflète guère la place occupée par ce pays, à nature et de sa fonction de classe. Il s’agit
la fois terre d’asile et champ de batailles politiques, dans de comprendre comment le règne d’un per-
sonnage sans envergure, aventurier entouré
la vie et l’œuvre du théoricien communiste. d’aventuriers, va apparaître, dans une situa-
tion de blocage politique, comme «la seule
forme possible de gouvernement». Et com-
ment, en trouvant un point d’équilibre entre
PAR ANTONY BURLAUD * des groupes sociaux irréconciliables, il va,

E
contre la bourgeoisie même, préserver les
intérêts essentiels de la bourgeoisie.
N 1908, dans Les Trois Sources du Au lycée, on lui fait apprendre, après
marxisme, Karl Kautsky avance une thèse le latin et le grec, le français (qu’il lira, Sous le Second Empire, la France perd
reprise plus tard par Lénine : Karl Marx parlera et écrira tout au long de sa vie) sa centralité dans la pensée de Marx. Mais
(1818-1883) aurait accompli la « fusion de plutôt que l’hébreu. À Trèves, comme la Commune, proclamée le 28 mars 1871,
tout ce que la pensée anglaise, la pensée plus tard à l’université, à Berlin, il mobilise à nouveau son attention. Il per-
française et la pensée allemande avaient compte parmi ses maîtres quelques çoit les limites et les failles du mouve-
de grand et de fertile ». Dans ce schéma, francs admirateurs de la Révolution. ment – qui, malgré ce que colportent alors
rapidement devenu un lieu commun, la Cette imprégnation précoce est sans les journaux, n’est pas « marxiste », et
France représente, à côté de l’Allemagne doute la source de sa fascination pour la encore moins contrôlé par lui –, mais sou-
des philosophes et de l’Angleterre des éco- bourgeoisie conquérante des Lumières, haite son succès, et laisse éclater son
nomistes, le pays de la « pensée politique », et de sa dilection pour des auteurs enthousiasme dans une lettre d’avril :
de la pratique radicale et de l’« ardeur comme Denis Diderot ou Voltaire. Elle « L’insurrection de Paris est le plus glo-
© MP / PORTFOLIO / LEEMAGE

révolutionnaire ». De fait, ce pays a été, est, en tout cas, à l’origine de son intérêt rieux exploit de notre parti. »
pour Marx, la patrie de la grande Révolu- pour la Révolution française et ses pro-
tion, le foyer de l’explosion de 1848, et dromes théoriques. C’est pour défendre la Commune, et cor-
aussi le lieu d’une première rencontre avec riger les nombreuses rumeurs qui courent
un mouvement ouvrier vigoureux, orga- En octobre 1843, Marx s’installe à à son sujet, que l’Association internationale
nisé et doté de fortes traditions : en somme, Paris pour tenter d’y faire vivre une revue, des travailleurs (Ire Internationale) confie
le pays de la politique en actes. les Annales franco-allemandes. Ce pre- à Marx la rédaction d’une adresse sur l’in-
mier séjour constitue pour lui une expé- SERGIO DEL GRANDE. – Étudiante de la Sorbonne surrection parisienne, connue sous le titre
sous un portrait de Karl Marx, 30 mai 1968
Mais la France a été, pour le philosophe, rience politique d’une exceptionnelle den- La Guerre civile en France. C’est l’un des
bien d’autres choses encore : un lieu d’asile sité. Car Paris, qui atteint le million textes les plus brillants de Marx, à la fois
et de plaisirs, un pays de mission, un champ d’habitants dans les années 1840, est alors Marx et Engels saluent avec enthou- D’abord, la question de l’appareil satire, panégyrique et analyse. Après avoir
de batailles (théoriques et organisation- le foyer politique de l’Europe, la « grande siasme la révolution de février 1848, qui d’État : pour lui, la France se caractérise dépeint d’une plume vengeresse Adolphe
nelles), un point d’ancrage familial, et aussi, bouilloire magique, dans laquelle l’his- leur paraît annoncer le « triomphe de la par le fait que «le pouvoir exécutif dispose Thiers, ce «nabot monstrueux», il cherche
en maintes occasions, un repoussoir. Sur- toire du monde est en ébullition ». Après démocratie dans toute l’Europe ». Ils par- d’une armée de fonctionnaires de plus à saisir ce que fut la Commune, «ce sphinx
tout, elle a offert au penseur allemand plus les Trois Glorieuses (2), le souvenir de la ticipent tous deux aux suites de la révo- d’un demi-million de personnes et tient, qui met l’entendement bourgeois à si rude
qu’un passé révolutionnaire à méditer ou grande Révolution resurgit. Un courant lution de mars en Allemagne. Dans leurs par conséquent, constamment sous sa épreuve ». Répondant aux interrogations
des traditions ouvrières à imiter : elle a vu néojacobin se structure, alimenté par les articles et leur correspondance sur la dépendance la plus absolue une quantité du 18 Brumaire sur l’appareil d’État, il la
apparaître sur son sol une multiplicité de témoignages des révolutionnaires d’hier. France, ils tâchent de rendre le processus énorme d’intérêts et d’existences ». L’État caractérise comme l’«antithèse directe de
formules politiques, durables (Second Le socialisme ouvrier émerge, porté par révolutionnaire lisible en distinguant les « enserre, contrôle, réglemente, surveille l’Empire», comme la «forme positive de
Empire, IIIe République) ou éphémères quelques grandes figures et nourri par une forces en présence et en marquant les et tient en tutelle la société civile ». La la République sociale», attachée à briser
(IIe République, Commune), qui surprirent intense fermentation utopique. L’anima- moments de césure. Après la défaite bourgeoisie a besoin de cette armée de les institutions du « pouvoir d’État
Marx, forcèrent sa pensée et l’obligèrent à tion politique est d’autant plus forte que populaire de juin 1848, ils assistent avec fonctionnaires – à la fois réserve de siné- moderne» (armée permanente, police, jus-
revoir et à enrichir ses théories. Paris est une des capitales de l’exil poli- lucidité à la consolidation de la Répu- cures et instrument de répression – au tice, Église) sur lesquelles reposait le
tique européen, accueillant sous la monar- blique bourgeoise, puis à sa décomposi- point d’en favoriser le développement, et régime de Bonaparte.
Il s’en est fallu de peu qu’il voie le jour chie de Juillet des libéraux et des radicaux tion sous l’effet d’« une réaction royaliste
en terre française. Trèves, sa ville natale, venus de Pologne, de Russie et du monde plus impudente que sous Guizot ».
avait été rattachée à la République en 1797,
avant de recevoir, sous le Consulat, le titre
germanique. Les communistes allemands
y ont leurs organisations, leur presse, En 1850, exilé à Londres après un nou-
L’inspirateur occulte de la Commune ?
de préfecture du département de la Sarre,
qu’elle conserva jusqu’en 1814. Ces dix-
sept ans de présence française marquèrent
leurs lieux de réunion, généralement des
cafés, dûment surveillés par la police.
Plongé dans le chaudron parisien, Marx
veau passage par Paris, Marx synthétise
et systématise sa vision de la IIe Répu-
blique dans une série de trois articles, qui
C ’EST avec la Commune et La Guerre
civile que Marx gagne, en France,
nor est fiancée, jusqu’en 1880, avec le
communard Prosper-Olivier Lissagaray.
profondément la région, en y apportant le évolue rapidement – catalyse accélérée, composeront plus tard l’ouvrage Les quelque notoriété. Misère de la philoso-
« langage des droits universels (1) » et la à partir de fin août 1844, par la fréquen- Luttes de classes en France. Dans ces phie n’avait eu qu’une diffusion confi- Marx et Engels placent d’abord
modernité juridique du code civil. Pour le tation de Friedrich Engels, avec qui il va textes majeurs, le théoricien analyse la dentielle, et les grands textes sur la quelques espoirs dans les radicaux, et tout
tout jeune Marx, la France apparaît donc partager, pendant son séjour, une vie à la révolution et ses suites en termes de France n’avaient pas été traduits. Mais particulièrement en Georges Clemenceau,
d’abord comme la Grande Nation, le pays fois studieuse et dissolue, écrivant, buvant classes, et rend compte du processus his- sa réputation de chef de l’Internationale qu’ils n’excluent pas de voir évoluer vers
des Lumières, de la Révolution, et jouit et discutant sans fin dans les cafés du torique en cherchant à identifier, pour et d’inspirateur occulte de la Commune des positions socialistes. Plus sérieuse-
d’une certaine aura. Palais-Royal ou du quai Voltaire. chaque grande séquence, quel groupe attire l’attention sur sa personne. On ment, ils jugent que l’on passera « diffici-
social (« ouvriers », « républicains petits- parle de lui dans les journaux, on publie lement d’une république à la Gambetta au
bourgeois », « bourgeoisie républicaine », des portraits jusque dans la grande socialisme sans passer par une république
Expulsé en 1845 « bourgeoisie royaliste ») domine le jeu. presse. Dans le même mouvement, la à la Clemenceau». Mais, plus que les radi-

I L LIT, sans exclusive, les publications


socialistes, mais aussi les romanciers fran-
son domicile, rue Mazarine, en octo-
bre 1844, et était resté en relation avec lui.
Il retrace les étapes du processus politique
par lequel la République s’éloigne de son
origine : la révolution populaire et l’ins-
police s’intéresse à lui. Jeannine Verdès
a recensé, dans son dossier à la préfec-
ture de police de Paris, 165 notes et cou-
caux, c’est bien sûr le mouvement socia-
liste qui bénéficie du soutien des deux
hommes. En 1880, après le congrès de
çais (Eugène Sue, George Sand), les éco- Si Proudhon semble n’avoir pas accordé, tauration du gouvernement provisoire, pures de presse couvrant la période Marseille, Marx rencontre Jules Guesde
nomistes (Pierre Le Pesant de Boisguilbert, sur le moment, beaucoup d’importance à solution de compromis ; la mise en place 1871-1883 (4). Les informations des et lui dicte la partie théorique du pro-
les physiocrates, Antoine Destutt de Tracy, cette rencontre, Marx et Engels avaient, d’une république bourgeoise, « entourée mouchards sont souvent fantaisistes, gramme du Parti ouvrier. Tout en regrettant
Jean-Baptiste Say), qu’il discutera dans eux, bien mesuré celle de Proudhon, « le d’institutions sociales » ; puis, après le laissant entendre qu’il aurait tenté, avant que ce programme contienne « quelques
ses Manuscrits de 1844, et peut-être les plus conséquent » et « le plus pénétrant » bras de fer du printemps 1848, le retour de créer l’Internationale, de manipuler incongruités auxquelles Guesde tenait
historiens libéraux (François Guizot et des socialistes français. à l’ordre des élections d’avril (où « pay- la franc-maçonnerie, qu’il manigancerait absolument », il juge que « c’est un pas
Augustin Thierry), qu’il saluera comme sans et petits bourgeois » vont voter l’assassinat de Thiers ou du roi énorme que de ramener les ouvriers fran-
les découvreurs de la lutte des classes (3). Quand, en 1846, les deux amis tentent, « sous la conduite de la bourgeoisie ») et d’Espagne. La rumeur le plus souvent çais de leur brouillard phraséologique sur
Ces lectures marquent suffisamment Marx de Bruxelles, d’établir un bureau de cor- des « journées de juin », la liquidation du rapportée par les espions – une le terrain de la réalité ». Quelques années
et Engels pour qu’ils songent, en 1845, à respondance communiste à Paris, ils écri- mouvement ouvrier ; enfin le triomphe accusation promise à un bel avenir – en plus tard, Engels peut noter avec satisfac-
créer une «bibliothèque des meilleurs écri- vent à Proudhon pour lui proposer d’y apparent d’une république bourgeoise, fait un agent du pangermanisme, stipen- tion : « Il y a de nouveau en France un
vains socialistes français », où Charles participer. Proudhon fait une réponse qui se trouve vite fragilisée par l’élection dié par Bismarck. mouvement remarquable qui marche bien,
Fourier, les saint-simoniens, Étienne- polie, mais circonspecte, acceptant de de Louis Napoléon Bonaparte (un « coup et le mieux c’est qu’il est dirigé par nos
Gabriel Morelly et d’autres seraient tra- recevoir les circulaires, mais ne s’enga- d’État des paysans » mécontents), puis La IIIe République constitue, pour Marx gens, Guesde, Lafargue, Deville. »
duits en allemand, et présentés par Marx. geant pas à contribuer lui-même. par le succès du « parti de l’ordre » aux et Engels, un objet problématique. C’est
élections de 1849. un régime bourgeois, fondé par des De fait, c’est principalement par l’in-
Ce premier séjour parisien s’achève à Cette réponse hâte la rupture. La paru- hommes qu’ils exècrent, et tenu, dans ses termédiaire de ce groupe « guesdiste »,
l’hiver 1844-1845. Soumis aux pressions tion, la même année, de Système des Le coup d’État du 2 décembre 1851 sur- premières années, par une majorité ultra- grâce à une première vague de traduc-
du pouvoir prussien, le gouvernement de contradictions économiques ou Philo- prend Marx. Sa réponse théorique sera Le réactionnaire. Mais c’est aussi, par rapport tions, à l’élaboration de résumés péda-
Guizot expulse Marx, qui quitte Paris pour sophie de la misère – un livre que même 18 Brumaire de Louis Bonaparte, publié aux monarchies européennes, un régime gogiques et à une intense activité de pro-
Bruxelles en février 1845. Engels, qui a les admirateurs de Proudhon s’accordent en mai 1852 à New York. À première vue, de libertés civiles, qui permet aux socia- pagande, que le marxisme va, dans la
échappé à la proscription, ne l’y rejoindra à trouver nébuleux – donne à Marx l’oc- l’ouvrage reprend la trame des Luttes de listes français « d’agir par le biais de la décennie qui suit la mort de Marx, péné-
que plus tard, abandonnant à regret la capi- casion d’exprimer publiquement ses dés- classes, en la prolongeant chronologique- presse, de réunions publiques et d’asso- trer le socialisme français, et y commen-
tale française, ses charmes et ses « très accords. Il rédige directement en français ment, pour montrer « comment la lutte de ciations ». Comme le résume Engels, « si cer la longue carrière que l’on sait.
jolies grisettes». Un sujet français va par- un pamphlet, Misère de la philosophie, classes en France créa (...) une situation elle est la forme accomplie de la domina-
ticulièrement occuper Marx dans son exil dans lequel il précise, à sa manière à la [telle] qu’elle permit à un personnage tion de la bourgeoisie, la république
bruxellois : Pierre Joseph Proudhon. Admi- fois rigoureuse et grinçante, ses critiques médiocre et grotesque de faire figure de moderne est en même temps la forme (1) Gareth Stedman Jones, Karl Marx. Greatness
and Illusion, Harvard University Press, Cambridge
rateur de Qu’est-ce que la propriété?, dont à Proudhon. Mais le livre n’a qu’un très héros ». Mais on aurait tort de n’y voir d’État où la lutte de classe se débarrasse (Massachusetts), 2016.
il aimait la vigueur et le goût du concret, faible écho. Les reproches faits à Prou- qu’une redite de ce précédent ouvrage, ou de ses dernières entraves et où se prépare (2) Épisode révolutionnaire qui s’étala sur trois
il avait rencontré le socialiste bisontin à dhon – empirisme, faiblesse théorique, un simple portrait-charge de l’usurpateur, son terrain de lutte ». Les deux amis jours (du 27 au 29 juillet 1830) et aboutit à l’instau-
charlatanisme et boursouflure, cautèle à la manière de Victor Hugo dans connaissent d’autant mieux la situation ration d’un nouveau régime, la monarchie de Juillet.
* Doctorant en science politique au Centre européen petite-bourgeoise, incapacité à rompre son Napoléon le Petit. Si Marx reprend, politique française que les trois filles de (3) Jean-Numa Ducange, « Marx, le marxisme et
le “père de la lutte des classes”, Augustin Thierry »,
de sociologie et de science politique (CESSP) - vraiment avec l’ordre établi – s’attache- pour les années 1848-1850, le récit déjà Marx se sont éprises de militants socia- Actuel Marx, no 58, Paris, 2015.
université Paris-I. Coordinateur, avec Jean-Numa ront longtemps, dans l’esprit de Marx, connu de la liquidation progressive des listes français : Laura et Jenny ont respec-
Ducange, de Marx, une passion française (La Décou- (4) Jeannine Verdès, « Ba 1175 : Marx vu par la
verte, 2018). Cet article est une version condensée à l’ensemble du mouvement socialiste éléments les plus à gauche, il ajoute à sa tivement épousé Paul Lafargue (1868) et police française, 1871-1883 », Cahiers de l’ISEA,
du prologue de l’ouvrage. français, proudhonien ou non. réflexion deux problèmes nouveaux. Charles Longuet (1872), tandis qu’Elea- no 176, Grenoble, 1966.
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
22
AMERTUME ET RÉSISTANCE À MONTLUÇON

La France abandonne
ses villes moyennes
(Suite de la première page.) nique et robotique et vice-président de la chambre des colonnes crachaient des fumées noires virant présidente d’une association de quartier. Lors de
de commerce et d’industrie (CCI). J’ai fait le calcul : au rouge au moment des coulées. la dernière élection présidentielle, dans cet ancien
Depuis quelques années, sur la base d’un raison- 70 000 kilomètres avec mon véhicule l’an passé. fief du Parti communiste conquis par la droite
nement comptable, les rapports successifs remis à En temps, c’est trois mois de travail ! C’est Au nord, dans une zone industrielle distendue, en 2001, l’abstention, les votes blancs ou nuls ont
l’exécutif, dont celui de l’ancien président-directeur monstrueux. Et, en plus, dangereux. » « Avec la Safran, né de la fusion Sagem-Snecma, est le été plus forts que dans la France entière : 34 %
général d’Air France, M. Jean-Cyril Spinetta (1), hausse des péages et la limitation de vitesse à principal employeur (1 200 salariés). Des drones y des inscrits au premier tour (contre 24 %), près
préconisent des mesures aboutissant à la 80 kilomètres à l’heure », qui accroît mathémati- sont développés pour l’armée. Tapie dans son inter- de 44 % au second (contre 34 %). M. Jean-Luc
suppression des «petites lignes» peu fréquentées, quement de 12,5 % les temps de parcours sur les minable enceinte de murs blancs, Dunlop-Goodyear Mélenchon (La France insoumise) a fait jeu égal
comme celle qui mène ici à Paris via Bourges et départementales (on ajouterait les nouvelles règles (aujourd’hui 650 emplois, dont 90 font l’objet d’un (24 %) avec M. Emmanuel Macron (En marche !),
Vierzon (voir la carte ci-contre). Sans attendre, le en matière de contrôle technique, plus strictes pour nouveau plan de suppression) a resserré son activité loin devant M. François Fillon (LR) et Mme Marine
premier ministre, M. Édouard Philippe, a assuré que les vieux véhicules), « c’est un peu la double ou sur la production de gomme pneumatique et de Le Pen (Front national), tous deux à 18 %.
le gouvernement n’emprunterait pas cette voie. Mais triple peine », observe Damien Tardieu, journaliste pneus moto. Mais les livres contant le faste industriel
le président de la République, M. Emmanuel Macron, qui, dans ses entretiens à la radio associative RJFM, ne sont même plus réédités (8). Par chance, on les Selon une note du Commissariat général à
a aussi lâché sur TF1, le 12 avril, qu’«avec un service prend chaque jour le pouls de la société locale. Les débusque chez un bouquiniste du vieux quartier l’égalité des territoires (CGET) (9), une trentaine de
public ferroviaire rénové » seraient maintenues élus finissent par y voir une rupture dans l’égalité Saint-Pierre. Reste, indicible, ce que les anciens de villes moyennes en France, dont Montluçon, sont
«toutes celles qui font sens». Ce qui suppose que de traitement entre les territoires que la Constitution «Montlu» appelleraient «le vezon». Un spleen local. «particulièrement fragiles» parce qu’elles concentrent
certaines ne le seront pas. est censée garantir (3). Le sentiment d’abandon qu’induit la question ferro- plusieurs des difficultés observées parmi les 203 villes
viaire n’y est pas étranger. «Les gens se replient sur de taille et rôle semblables répertoriées, principa-
Dans les années 1980, il y avait de six à huit Ironie des temps : c’est à Montluçon que fut eux-mêmes, comme s’ils avaient l’impression qu’ils lement des villes de 20000 à 100000 habitants. On
liaisons quotidiennes directes entre Montluçon et conçue « la Bourbonnaise », l’une des mères des n’existent pas, observe Mme Thibaut, qui est née à compte, dans ces « maillons fondamentaux de
Paris. Il n’y en a plus que deux. La ligne de Moulins, locomotives en France, surnommée « la bonne à Longwy, une ville sœur postindustrielle. En même l’armature urbaine française», selon le CGET : une
se souvient M. Coffin, était déjà fermée depuis une spécialisation industrielle et administrative, une
dizaine d’années, mais celle d’Ussel, qui menait population plus âgée que dans les métropoles, une
Paris
vers le sud, était encore en activité (elle a fermé il y plus faible proportion de cadres et de diplômés de
a dix ans). Entre l’est et l’ouest – Royan et Genève l’enseignement supérieur, des jeunes moins bien

)
Saint-Victor

EA
ou Bordeaux et Lyon –, on comptait deux allers- ( RC insérés. Et, bien sûr, un chômage plus sensible à la
Canal de Berry

Lyon ue

A7
retours le jour et deux la nuit. Il y a quatre ans, cette tiq crise de 2008 et un fort taux de pauvreté.
n

1
liaison directe a été abandonnée à son tour. Jusqu’à la
Bordeaux At
pe
ce que, par la grâce de la région Nouvelle-Aquitaine, uro
son tronçon depuis Bordeaux soit rouvert en C e ntre-E « La métropolisation,
R o ute
décembre dernier – comme quoi rien n’est irréver-
sible. Pis, notent le retraité et, avec lui, ceux qui ont Domérat Désertines
ça devient urticant »
de la mémoire dans le bocage bourbonnais, la ville Saint-Angel
s’est sensiblement éloignée de Paris (à En 2014, à Montluçon, le revenu médian des
281 kilomètres à vol d’oiseau). En 1988, dit-il, il fallait ménages–pour beaucoup des familles d’employés,
La Ville-
5

deux heures et cinquante-neuf minutes pour Bien- d’ouvriers et de retraités – était de 12 % inférieur
N14

Gozet
rejoindre la capitale (et même six minutes de moins Assis à la moyenne nationale, de 20% à celui de Lyon,
Montluçon
cinq ans plus tard). Il faut maintenant, au mieux, Chamblet de 32% à celui de Paris. Le taux de chômage
une demi-heure de plus. Et encore, moyennant un Rimard (11,8%) était plus haut que dans l’ensemble de la
Les Îlets
certain effort : le TER qui mène à l’Intercités en Quinssaines Fontbouillant France (9,6%) et bien plus que dans l’ensemble
Vers Commentry

correspondance à Vierzon part à... 5 h 36. À défaut, de la région (8,6%). Le taux de pauvreté relative,
une heure plus tard, un autocar SNCF assure la Centre historique dont le seuil était alors fixé à 1 008 euros mensuels
même correspondance, pour un trajet total de quatre Prémilhat Quartiers résidentiels pour une personne seule, était plus élevé de 52%
er

heures. Le direct de 8 h 11, lui, ne fait pas mieux : il que le chiffre national (10)… Un Montluçonnais sur
Ch

0 1 2 km Zones industrielles et commerciales


faut changer de motrice (diesel pour électrique) à cinq est concerné.
Bourges, où l’on fait un crochet. Vingt minutes
d’arrêt. «Évidemment, qu’un Montluçon-Paris soit On en voit la réalité les mardis et les samedis,
parfois aussi long qu’un Paris-New York, ça joue tout faire du réseau ». Ici que fut remisée la dernière L’effet TGV sur les temps de trajet dès 6 h 30, rue de la Gaîté, quand, près du Secours
sur le moral!, lance M. Frédéric Rodzynek, patron motrice à vapeur, dans ce qui fut l’un des dépôts Lille populaire français, commence la ronde des familles
d’une jeune entreprise performante dans le secteur nationaux les plus importants. Ici que surgirent des dont le reste-à-vivre quotidien (hors loyer, électricité,
des biotechnologies. Allez expliquer à des clients laminoirs locaux des kilomètres de rail qui équipèrent chauffage, téléphone, assurances) tourne en
canadiens, japonais ou américains qu’ils vont faire le pays, ainsi que du matériel d’armement. Strasbourg moyenne à 3,35 euros par personne. En 2017,
le Raid Gauloises (2) avant d’arriver à destination... Ingratitude des temps. À Montluçon, la patrie n’est Nantes PARIS 1200 personnes ont été aidées par une soixantaine
Cela peut prendre une journée d’aller les chercher.» plus reconnaissante. de bénévoles dans cette seule structure, avec les
1h surplus alimentaires collectés auprès des grandes
Au XIXe siècle, sur les bords du Cher, lovée surfaces. On le voit aussi, chaque midi, dans la
Livrée au règne autour du château des ducs de Bourbon, la petite 2h chaleureuse Maison de la solidarité gérée par le
automobile ville médiévale s’était transformée en une cité indus-
trielle au développement foudroyant. De Bordeaux 3h Lyon
Mouvement national des chômeurs et précaires
(MNCP), où une poignée de repas sont servis. Mais
5 000 habitants en 1830, sa population crût à 4h
son activité est menacée : la cuisinière de l’asso-
Avec une telle offre ferroviaire, comment presque 60 000 dans les années 1960. Profitant du Montluçon ciation vient d’apprendre que son contrat aidé ne
s’étonner que le nombre de voyageurs décline ? minerai de fer du Berry et du charbon voisin de 5h serait pas renouvelé – conséquence des restrictions
«Les grandes villes n’ont cessé de se rapprocher Commentry, des usines métallurgiques, des hauts- décidées par le gouvernement. On parle ici d’équa-
entre elles, constate, amer, M. Coffin. Nous, nous fourneaux, des forges y étaient d’abord apparus. 6h tions délicates : comment faire, quand on est infor-
nous sommes éloignés!» En cause : d’une part, le Puis des verreries, des fours à chaux, qui justifièrent maticien sans emploi et que l’on se voit proposer
report aux calendes du projet de ligne à grande l’essor du rail et firent de la rive gauche de la rivière 1978 1993 2018 Marseille un contrat court à Issoire ou à Clermont-Ferrand ?
vitesse Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon une ruche ouvrière : la Ville-Gozet. Ces productions Sources : Centre national des archives historiques de la SNCF ; data.sncf.com Où se loger? Comment se déplacer? À Montluçon,
(POCL), destinée à désengorger l’actuelle ligne Paris- évoluèrent quand le charbon vint à manquer et que près de la moitié des demandeurs d’emploi sont en
Lyon et sur laquelle tout le monde, ici, s’était excité. le fer lorrain s’avéra plus avantageux. Dans l’entre- temps, il y a chez eux comme quelque chose qui chômage de longue durée. Au dessert tombe cette
Et surtout, le défaut d’investissements sur le tronçon deux-guerres, Dunlop (caoutchouc) et la Sagem résiste en silence et en raclant.» appréciation : « Tant qu’ils [les dirigeants] ne sont
du Cher ces quarante dernières années : une voie (mécanique et optique de précision) prirent la relève. pas personnellement dans la merde, ils ne
unique non électrifiée, où la vitesse est par endroits Mais la ville, par la suite, ne put échapper au « On disait dans les années 1960 que nous comprennent pas.»
fortement limitée. Son ballast est fragile, ses attache- triptyque désindustrialisation-automatisation-déloca- serions 100 000 en l’an 2000 ! », se souvient
rails et sa signalisation à surveiller. Être au cœur du lisations. À la disparition définitive de la sidérurgie, M. Dugléry. On a donc beaucoup construit. À la cité administrative, qui regroupe les bureaux
pays pour finir au centre de nulle part ! « Notre en 1964, le conseil municipal socialiste dénonça Aujourd’hui, la ville a chuté à 38000 habitants, tandis de la municipalité et de la communauté d’agglomé-
avantage est devenu notre handicap », analyse une décision « guidée par l’unique souci d’un que l’agglomération (21 communes) s’est stabilisée ration, M. Jean-Louis Muller, directeur des services
M. Frédéric Laporte, maire (Les Républicains, LR) accroissement des profits, dans le cadre d’une à 65 000 du fait des poussées démographiques des deux structures, estime que la France présente
de Montluçon. Avec M. Daniel Dugléry, président politique de concentration capitaliste favorisée par dans les communes périurbaines, à Domérat,
(LR également) de la communauté d’agglomération le gouvernement» gaulliste (4). En 1984, la gauche Prémilhat, Saint-Victor ou Quinssaines : l’habitat du
Montluçon Communauté, il demande le maintien au pouvoir, interventionniste mais impuissante, reçut centre fait moins recette que le bâti neuf de la (1) Jean-Cyril Spinetta, «L’avenir du transport ferroviaire», rapport
de la ligne et son électrification. une gifle lors du rachat de Dunlop par le japonais « nouvelle » ruralité en périphérie. remis au premier ministre Édouard Philippe le 15 février 2018. Lire
Sumitomo Rubber Industries : sur 2 783 emplois, il également Benoît Duteurtre, « Il paraît que les petites lignes de
chemin de fer coûtent trop cher», Le Monde diplomatique, avril 2018.
Fermer le tronçon vers Bourges ? « Ils sont n’en resta que 1 200. Il y en avait plus de Si Montluçon dispose d’un Institut universitaire
cinglés! Ils tuent les villes moyennes, alors qu’il faut 5 000 en 1945 (5). En 2004, l’américain Goodyear de technologie, d’une école de management et (2) Épreuve référence du raid aventure, consistant à parcourir
les régions hostiles de la planète sans moyen motorisé.
rendre la vie à ces endroits-là », s’exclame absorba le nippon quand il n’y en eut plus que 900. d’une école d’infirmières, beaucoup de jeunes n’y
(3) Article 72-2 de la Constitution du 4 octobre 1958 : « La loi
Mme Carole Thibaut, directrice du Centre dramatique restent pas. Après le lycée, ils partent obtenir un prévoit des dispositifs de péréquation destinés à favoriser l’égalité
national (CDN) des Îlets, qui s’y emploie sur le plan Aujourd’hui, difficile de trouver une trace de cette diplôme d’études supérieures à Clermont-Ferrand, entre les collectivités territoriales. »
culturel. Qu’on ait besoin ou non de prendre le train gloire industrielle passée, excepté aux Îlets : le centre Lyon ou Paris. Parfois, certains reviennent en (4) André Touret, Destins d’Allier, 1945-2000, Éditions Créer,
pour Paris, le sentiment, ici, est largement partagé. dramatique a été installé dans les locaux d’anciennes couple, avec enfants. Ou alors plus tard, retraités. Nonette (Puy-de-Dôme), 2005.
L’éventuelle fermeture, après l’interruption de la forges. Depuis longtemps, le port au bout du canal Les cités, elles, sont aujourd’hui bien vides. (5) Cf. Élie Cohen, L’État brancardier. Politiques du déclin indus-
liaison vers Lyon, signifie une rupture réelle, mais de Berry, «la marina des prolos» (6), a été comblé. Détruites ou rénovées, comme à Fontbouillant ou triel (1974-1984), Calmann-Lévy, coll. « Liberté de l’esprit », Paris,
1989.
aussi symbolique. Certes, objecteront les techno- Les imposantes usines Saint-Jacques ont été rasées, dans le quartier de Bien-Assis, toutes deux
(6) Sur la mémoire de la ville au cours des « trente glorieuses »,
crates, la ville est bien dotée en liaisons routières cédant la place à un espace commercial géant où classées « politique de la ville ». Fin 2016, à Bien- cf. Jean-Claude Fournier, Si Montluçon nous était conté. En «mollus-
et autoroutières. Mais justement : la voici s’entassent enseignes franchisées et parkings Assis, on comptait 250 logements vides sur sonais » dans le texte, disponible dans les librairies locales.
abandonnée au règne automobile, à contre-courant bondés. L’hypermarché Carrefour et, plus loin, deux 700 disponibles. Au rez-de-chaussée, les rideaux (7) La Montagne, 17 mars 2018.
des métropoles, qui cherchent à s’en émanciper à Leclerc, un Auchan, deux Intermarché... sont les de fer occultent les anciennes antennes de la (8) Cf. René Bourgougnon et Michel Desnoyers, Montluçon au
l’heure de la nécessaire transition énergétique. nouveaux poumons urbains, qui assèchent le petit Caisse d’allocations familiales (CAF), de la mission siècle de l’industrie. Le temps du canal, du fer et du charbon,
Éditions du Signe, Strasbourg, 1991.
commerce. Ces trois dernières années, l’agglomé- locale, de la mairie et du commissariat. En rempla-
Dans l’agglomération montluçonnaise, sans ration a perdu un quart de ses boulangers (7). Seule cement, les habitants ont obtenu une « maison (9) « Villes moyennes en France : vulnérabilités, potentiels et
configurations territoriales », En bref, no 45, CGET, Paris,
voiture, point de salut. « On use une énergie folle, une cheminée – celle de l’usine des Fers creux, des services ». « Ils se demandent à quoi cela sert décembre 2017.
témoigne M. Jean-Claude Perot, président du ancienne fabrique de tubes puis de moteurs d’aller voter, tellement ils ont l’impression de ne (10) Institut national de la statistique et des études économiques
groupe Metis, spécialisé en automatisme, mécatro- innovants – témoigne d’un temps où, par dizaines, pas être écoutés », dit Mme Denise Charbonnier, (Insee) et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes.
Orléans
g
Langres
23 LE MONDE diplomatique – MAI 2018
Paris Auxerre

litz
Gien

ter
capés. Recyclea, en forte croissance, emploie

us
Blois

Pa h21
-A
ris
Avallon 54 salariés, dont 47 en situation de handicap. Sur

4
Lo
Tours 100 euros gagnés, 82 sont réinvestis localement.

ire
Dijon Pari

ne
s-Au 3h3
ster 4

Saô
litz « Si elle n’a pas fait le deuil du passé, la ville
Vierzon Corbigny
0h
Loches Bourges 3h comprend qu’elle a besoin de changer », assure
21 h 3h45 usterlitz
CENTRE- Nevers BOURGOGNE- Paris-A M. Rodzynek, qui a lui-même jeté aux orties ses
VAL DE LOIRE FRANCHE- 18 h 1983 6h habitudes citadines. Délaissant la « Cocotte-Minute
Ch

COMTÉ 3h19
rault Paris-Auste parisienne », ce patron d’une très petite entreprise
er

Châteauroux 15 h 9h rlitz
Saint-Amand-
Montrond
Le Creusot 12 h (TPE) a relocalisé à Montluçon sa production de
8 tests antidrogue, un temps fabriqués en Chine :
Creuse 3h3litz

A
ter

lli
1h
La Châtre Moulins Montceau- Aus « Tenter de faire pas cher, parfois, cela coûte très

er
s-
les-Mines Pari
cher ! » Les prix au mètre carré et l’accueil réservé

e
1969 2h

Saôn
Montluçon
par les collectivités ont fini par le convaincre, même

rlit 0

3h aris-
ste h2
z
Saint-Germain- 3h

P
s’il aura fallu, un temps, « bricoler avec la 4G » pour

3 5 Au
Commentry

Au 3
Loi
Vienne

des-Fossés Mâcon
Guéret
boucler les sauvegardes du serveur de l’entreprise.

re
4h

ste
ris
Vichy

Pa

rlit
Villefranche-

z
2008 2007
Roanne Souvent, l’impulsion vient de l’extérieur. Comme
Bordeaux

sur-Saône 0h
Limoges NOUVELLE- Riom 3h avec l’arrivée, à la dernière rentrée, d’un nouveau
Thiers 21 h 3h29 rlitz
Paris-Auste
Volvic
AQUITAINE Felletin proviseur. Au lycée polyvalent Paul-Constans
Clermont-Ferrand
Boën
Lyon
18 h 2018 6h
(1 700 élèves), M. Bruno Bouchez veut fixer un
e Eygurande 2014 3h53 3h58
2015 AUVERGNE- rlitz 15 h 9h Paris-Auste nouveau cap. Il parle d’excellence à développer : en
Ussel
Le Mont-Dore RHÔNE-ALPES Saint- Paris-Auste 12 h rli tz
Étienne maintenance numérique, en chimie, dans le tertiaire.
4h
Pari 47
«L’âge d’or serait derrière nous? Il est devant! Il faut
Rhôn
1h s-Be
Vers Toulouse Tulle 0 50 100 150 km Train direct 3 rcy un peu de rupture et des projets ambitieux.» Parfois,
Pa h55
e
(changement de motrice 2h
ris le déclic vient de l’intérieur. Cet hiver, M. Philippe
Réseau voyageurs existant Évolution des liaisons re -A
ux Yssingeaux Isè à Vierzon ou Bourges) 3h
us
ter
Allin, agent immobilier, s’est mis en tête de réveiller
Ligne à grande vitesse Stabilité Dégradation (fréquence en baisse, Une correspondance litz le commerce local de centre-ville, malmené par les
Brive-la-Gaillarde correspondances,
Saint-Flour temps de trajet en hausse)
Autre ligne électrifiée à Vierzon ou Bourges 4h grandes surfaces et le commerce électronique et
ergerac Souillac Aurillac
Ligne non électrifiée Cère Le Puy d’investissements
Menace de fermeture par manque Une correspondance,
Valence
5h menacé par la vacance commerciale (lire l’encadré
avec un trajet en car
DordognLigne
e non exploitée Fermeture définitive 2007 Année de fermeture ci-dessous). Sur un mur du boulevard de Courtais,
Sources : SNCF (openarchives.sncf.com
Figeac ; data.sncf.com) ; « La carte de l'état des trains du quotidien en France », Horaires un lundi hors vacances scolaires. l’artère bourgeoise, une peinture publicitaire donne
Lot
Reporterre ; Comité de défense et de développement du rail du bassin montluçonnais et du Val de Cher (Coderail). Source : SNCF. CÉCILE MARIN avec ironie la mesure de ce sommeil : « Bar Le
Cahors Espalion Lot Montélimar
Moderne, depuis plus d’un siècle»... Cent soixante
Dégradation des liaisons ferroviaires au départ de Montluçon Fréquence et temps de trajet Montluçon-Paris commerçants, repérables à de grands cœurs rouges
dessinés sur leurs vitrines, adhèrent aujourd’hui à la
cette particularité d’avoir «un État qui connaît très aurez du mal à faire venir son conjoint ! »). Par sites de Moulins et de Vichy ont déjà été fermés. campagne «Montluçon cœur de ville». Le soir, lors
mal les villes moyennes» et qui serre inconsidérément ricochet, il a aussi une incidence sur la qualité des Pourtant, la demande de formation est forte – pour d’ateliers de formation, ils redécouvrent par petits
les cordons de la bourse en matière de dotations. missions de service public. À commencer par la les métiers de niveau CAP (certificat d’aptitude groupes que l’union fait la force. Parfois, enfin, l’étin-
«Cela confine à l’insupportable pour des villes comme santé, deuxième gros souci des Montluçonnais. professionnelle), d’agent de restauration collective, celle est simplement individuelle et personnelle. Rue
nous», dit-il, d’autant qu’elles «portent toutes les Mme Élisabeth Ranoux, médecin généraliste à Déser- par exemple, ou d’auxiliaire de vie en zone rurale. Porte-des-Forges, Mme Virgine Ansel a ouvert il y a
charges de la centralité» au niveau du bassin de vie tines, dans le nord de l’agglomération, décrit «un Et dans l’industrie : on recherche des soudeurs, des trois mois une « librairie de l’image », La Gozette,
et d’emploi. Depuis, les associations de collectivités système libéral à bout de souffle». Sur l’agglomé- usineurs. Sans compter le rôle social que joue ici sereinement différente, ancrée dans le territoire, sans
locales ont dénoncé les «pactes financiers» proposés ration, entre 5000 et 6000 personnes seraient sans l’AFPA par ses réussites en matière d’intégration se sentir en rien attaquée par la Fnac qui vient de
par le gouvernement actuel, qui visent à limiter la médecin référent et opteraient pour les urgences des réfugiés (13). «Veiller au maillage des villes, dit s’installer à l’espace Saint-Jacques.
hausse de leurs dépenses de fonctionnement (11). de l’hôpital en cas de besoin. « En 2016, dans le M. Foulquier, c’est un choix de société.»
secteur, nous étions huit. Dans deux ans, je serai à
Échaudés par la question ferroviaire, la retraite et ils ne seront plus que deux. » L’idée M. Perot abonde : « On essaye de poser tout
« Moins de poussière
MM. Dugléry et Laporte font le constat d’un aména-
gement du territoire moribond et d’une décentrali-
d’une maison de santé pluridisciplinaire a fait son
chemin. Encore faut-il pouvoir attirer des médecins
dans les mêmes mailles, alors que, comme en
jardinage, il faut aménager un espace pour que
sur les meubles... »
sation meurtrière quand elle n’est pas accompagnée dans la vallée du Haut-Cher ! Pour le quartier de chaque plante pousse différemment. » Il dénonce
de moyens. Ils exposent le récent découpage terri- Bien-Assis, les élus peinent déjà à recruter. Ils sont une «stratégie jacobine», quelque peu défaillante, « Pas de pollution, moins de poussière sur les
torial imposé par Paris, qui les place dans la région allés jusqu’en Roumanie les chercher. En vain (12). un temps administratif peu en phase avec le temps meubles... Un environnement où les problèmes se
Auvergne-Rhône-Alpes («Qu’a-t-on à voir avec la économique. Et les lenteurs d’un autre désencla- règlent à échelle humaine... Nos territoires ont plus
Maurienne ou la Tarentaise?»), à quinze kilomètres Redoutant un effet peau de chagrin, la justice vement en souffrance : le numérique. Un boulet d’avenir que les métropoles à l’horizon de deux
de la Nouvelle-Aquitaine (« qui s’étend jusqu’à locale n’est pas en reste. De grève perlée en journée pour les entreprises qui réalisent leur chiffre d’affaires cents ou trois cents ans ! », prédit M. Jean Brosset,
Hendaye!... »), alors que la ville est tournée autant morte, elle veille sur la carte judiciaire comme les grâce aux ventes par correspondance. La France, directeur d’Habitat jeunes (ex-Foyer des jeunes
vers Bourges et Vierzon (Centre-Val de Loire) que élus sur le réseau ferroviaire. Avocats, personnel et remarque-t-il, est «à la traîne en matière de visio- travailleurs), convaincu que « l’intelligence peut
vers Clermont-Ferrand. magistrats redoutent la fermeture du tribunal de conférence», et la fibre optique, ici, se fait désirer. irriguer les petites villes». Lui-même vient de mettre
grande instance, pourtant en rénovation. Ou, plus Elle est arrivée à son domicile... avant d’arriver dans un parc de scooters à disposition des apprentis,
«Il suffit que deux présidents de région ne se insidieux, une réforme qui le viderait de sa substance son entreprise. Absurde. «Citoyen entrepreneur», auxquels l’organisme offre un logement.
parlent pas, et rien ne bouge!», regrette M. Dugléry, en le spécialisant dans certains litiges. « On nous aujourd’hui à la tête d’un groupe qui emploie
par ailleurs conseiller régional. Pour le rail, ce serait dit que la modernité, c’est le numérique, confie 120 salariés, il a cependant la foi : «Je vois autour Les collectivités n’attendront pas si longtemps.
flagrant : la Nouvelle-Aquitaine a rouvert la ligne Me Anne Amet-Dussap, la bâtonnière. Mais cela ne de moi des gens qui ont envie d’avancer.» Dans l’agglomération, les habitants sont invités à
Bordeaux-Montluçon, qu’Auvergne-Rhône-Alpes, remplacera pas la présence du juge et l’effet qu’elle dessiner leur avenir en planchant sur le nouveau plan
hostile à la régionalisation des lignes, ne veut pas produit!» Elle rappelle la fragilité de la population : Ils ne sont pas rares, en effet. Porteurs local d’urbanisme intercommunal lors d’ateliers
étendre jusqu’à Lyon. La région Centre-Val de Loire «Le risque est que les gens finissent par renoncer d’initiatives individuelles, qu’un nouveau souffle citoyens. La ville, elle, a déjà confié la reconfiguration
veut bien participer, sur la partie Cher, à la à la justice comme ils commencent à renoncer aux pourrait orchestrer. À Domérat, dans la zone indus- de son espace à Joan Busquets, urbaniste catalan.
restauration du tronçon Bourges-Montluçon vétuste; soins. Cela mènerait à une réactivation des conflits.» trielle de la Loue, M. Sébastien Raynaud, directeur Le Cher, jadis «barrière sociale» entre les rives gauche
mais Auvergne-Rhône-Alpes (dont le président, du site de production chez Recyclea, spécialisé et droite, est appelé à devenir un «trait d’union».
M. Laurent Wauquiez, est pourtant du même bord «On alimente un schisme entre les territoires», dans le réemploi de matériel informatique, se Grâce au plan national Action cœur de ville, dont la
politique que M. Dugléry) n’est pas chaude pour le estime M. Jean-Nathanaël Foulquier, directeur de convainc que l’agglomération « a du potentiel ». cité bénéficiera, ses berges austères pourront être
faire sur la partie Allier, si éloignée de Lyon... «Il faut l’Agence nationale pour la formation professionnelle « Nous ne sommes pas condamnés au motif que aménagées et le plan des mobilités repensé.
reprendre aujourd’hui cette idée d’aménagement des adultes (AFPA) de Montluçon, qui, dans sa zone, nous n’aurions pas le train », veut-il croire. Son
du territoire, conclut M. Dugléry. La métropolisation, voit fondre la commande publique en matière de grand-père a connu les licenciements chez Dunlop; Le destin des villes moyennes passe aussi par
ça devient urticant.» formation. D’un côté, les secteurs urbains à gros sa mère, chez Landis et Gyr (compteurs électriques); la coopération. À Vierzon, qui organisait en mars
flux de population, où il est aisé de regrouper des son père, à France Télécom. La relève, pour lui, un colloque sur la revitalisation des centres-villes,
stagiaires ; de l’autre, les territoires ruraux, moins passe par une action qui a du sens sur « son » terri- on retrouve M. Laporte, qui discute avec des
La crainte d’une denses, où la mission tient du travail d’orfèvre. Les toire. Il a choisi d’œuvrer pour l’intégration des handi- collègues. De partout en France, des élus, des
fermeture du tribunal responsables administratifs, sont venus partager
leurs difficultés; leur rage, aussi. Le maire de Nevers

D’autant que l’agglomération a quelques atouts


Au secours des centres urbains approche. Il caresse l’idée de créer un pôle métro-
politain, un syndicat mixte d’intercommunalités.

L
à faire valoir en matière de conditions et de cadre ES VILLES MOYENNES – où vit un quart de la population française – s’inquiètent pour leurs centres, « Vous seriez partant pour y réfléchir ? » Bien sûr !
de vie («Ici, on est toujours à moins de dix minutes qui se meurent. Conséquence de leurs difficultés économiques, de la prolifération de grandes Il n’est pas simple de faire les 100 kilomètres qui
de son travail», entend-on en boucle), d’immobilier surfaces en périphérie et de l’avènement du commerce électronique, le taux de vacance commerciale, séparent Nevers de Montluçon. Qu’importe. Toutes
(« Ici, avec un smic, on peut devenir propriétaire»), c’est-à-dire la proportion de magasins fermés, ne cesse d’augmenter depuis 2010. Il a atteint en les forces sont bienvenues pour survivre ou renaître,
d’équipements culturels et sportifs : «ici, on a» un moyenne 12,1 % en 2016. Certaines villes sont particulièrement touchées, comme Forbach (21,9 %) qu’elles se trouvent à une heure quarante par les
centre dramatique national, un théâtre municipal, Châtellerault (22,5 %) ou Béziers (24,4 %) (1). départementales ou à deux heures et quart en train,
un conservatoire de musique, l’équivalent d’un De même, selon la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) (2), la vacance résidentielle, c’est-à- changement compris.
Zénith pouvant accueillir plus de 4 000 personnes, dire le taux de logements inoccupés, «a explosé dans les 269 aires urbaines de moins de 100000 habitants,
une scène de musiques actuelles avec deux salles pour atteindre 8,5 % » en 2014. Dans 45 % de ces aires, elle dépasse les 10 % ; dans cinq d’entre elles, Dans les couloirs, on parle des années
de concert, un musée des musiques populaires, un les 15 %. À l’inverse, dans les grandes villes, la vacance résidentielle est faible : 5,4 % à Nantes, 6,4 % d’abandon par l’État et de la nécessité d’agir
stade, un centre aqualudique... Un multiplexe, privé, à Paris. Une part des nouveaux logements construits depuis 2000, explique la Fnaim, « a contribué à ensemble. Il n’échappe à personne que l’impératif
se fait attendre. vider une partie du parc existant dans les centres urbains des petites villes et des villes moyennes », d’égalité républicaine entre les territoires est remis
au profit des communes périphériques. Les familles préfèrent habiter un logement bénéficiant de tout en question, y compris au plan sémantique. Avec
«Les infrastructures, c’est bien. Mais ce n’est le confort moderne, avec parking, si possible en maison individuelle. la formation du premier gouvernement de
pas cela qui amène du monde», coupe M. Bernard Alarmé, le gouvernement a lancé en 2017 un plan de revitalisation, baptisé « Action cœur de ville », M. Philippe, en mai 2017, la notion d’égalité a cédé
Pozzoli, conseiller départemental (PS) et maire de dont devraient bénéficier 222 communes. Cinq milliards d’euros seront mobilisés sur cinq ans via la la place à celle de « cohésion » des territoires, par
Prémilhat, joli bourg de 2500 âmes où des ménages Caisse des dépôts, Action logement et l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). De leur côté, les élus la création d’un ministère du même nom. Une
plutôt aisés se pressent pour faire construire. «Le cherchent à innover : gratuité du stationnement en centre-ville, création de galeries marchandes à ciel notion assez floue, moins contraignante, en vigueur
ferroviaire, c’est primordial», estime l’édile, qui plaide ouvert, projets de « territoires intelligents » par l’utilisation de la robotique ou de véhicules électriques dans les institutions européennes (14).
lui aussi pour «remettre Montluçon à moins de trois autonomes. Deux sénateurs, MM. Rémy Pointereau (Les Républicains) et Martial Bourquin (Parti
heures de Paris» et rouvrir d’urgence la liaison vers socialiste), proposent des mesures interventionnistes pour ne pas laisser les acteurs privés décider JEAN-MICHEL DUMAY.
Lyon. «C’est une catastrophe : l’État a tout sacrifié.» seuls des aménagements commerciaux. Ils suggèrent d’agir sur la fiscalité du commerce électronique
Devant l’accumulation des accusations, on pousse et des grandes surfaces, en taxant notamment ces dernières sur leurs parkings.
la porte de la sous-préfecture. Gêne du réception- Lors d’un colloque organisé en mars à Vierzon, dans le Cher, le maire (Parti communiste) de la ville, (11) Patrick Roger, «Les associations des collectivités locales se
niste. Le sous-préfet a été muté il y a deux mois ; M. Nicolas Sansu, a également appelé l’État à faire preuve de cohérence. Dans sa commune, particu- liguent contre la “recentralisation” en cours», Le Monde, 11 avril 2018.
son successeur ne sera là que dans un mois. «Et lièrement touchée, l’agence Pôle emploi était elle aussi sur le point de quitter le centre pour s’installer (12) Lire Mehdi Chebana et Laurent Geslin, «La valse européenne
monsieur le secrétaire général [qui assurait l’intérim] dans la périphérie. Ce qu’il n’a pu éviter qu’en retenant le permis de construire... des médecins», et Pierre Souchon, «Cette France en mal de médecins»,
Le Monde diplomatique, respectivement mai 2011 et septembre 2016.
vient de quitter lui aussi ses fonctions... » J.-M. D.
(13) Maryline Baumard, « Réfugiés : un sas d’intégration à
Montluçon », Le Monde, 7 août 2017.
Le désenclavement ferroviaire ne conditionne (1) « La vacance dans les centres-villes en France », Les Cahiers de l’Institut pour la ville et le commerce, no 1, Paris, mai 2017.
(14) Cf. Éloi Laurent, « Égalité versus cohésion des territoires
pas seulement la capacité d’attraction économique (2) Communiqué du 10 janvier 2018. ou le triomphe de la proximité », Cahiers français, no 402, Paris,
(« Vous trouverez peut-être un salarié. Mais vous janvier-février 2018.
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
24

ASIE AMÉRIQUES EUROPE


L I T T É R AT U R E S
CAMBODGE. Maîtres de la terre et de CŒUR INDIGNÉ. Autobiographie d’un L’ARCHIPEL DES SAVANTS. – Kevin

L’imprévu du désir
l’eau. – Jean-Claude Pomonti ouvrier noir américain. – Charles Denby Limonier
Nevicata, coll. « L’âme des peuples », Plein Chant, coll. «Voix d’en bas », Éditions B2, Paris, 2018, 96 pages, 12 euros.
Bruxelles, 2017, 96 pages, 9 euros. Bassac, 2017, 448 pages, 21 euros. En 1967, au centre de recherche nucléaire de
Journaliste, Jean-Claude Pomonti a connu toutes Petit-fils d’esclaves de l’Alabama devenu ouvrier Doubna, au nord de Moscou, est synthétisé le dub-
les phases de l’histoire contemporaine du Cam- à Detroit, Charles Denby (1907-1983) offre un nium 268. Cette découverte rapproche la science
de l’«îlot de stabilité» – la possibilité de créer des
Attends-moi au ciel, capitaine !
bodge – de la destitution du président Norodom témoignage précieux tant sur la brutalité de la
Sihanouk, le 18 mars 1970, et de la lente descente ségrégation raciale dans le Sud que sur l’exploita- isotopes radioactifs de longue période. Dans les
années 1990, les habitants de la ville reprennent
de Jorge Enrique Botero
aux enfers du pays jusqu’à la contestation actuelle, tion économique dans le Nord industriel, non

A
en passant par les Khmers rouges (1,7 million de moins féroce. Militant syndicaliste, Denby se rap- l’expression pour décrire la relative sérénité dont
morts). L’ouvrage témoigne de sa capacité à saisir proche en 1948 de la tendance Johnson-Forest au ils jouissent, alors que le pays bascule dans le Traduit de l’espagnol (Colombie)
« l’âme du peuple cambodgien ». Il permet de sein de la gauche radicale, dont les deux figures capitalisme sauvage. Doubna est l’une de ces villes par Elvine Boura-Dumont,
prendre la mesure de son glorieux passé (Ang- intellectuelles étaient l’écrivain antillais Cyril Lio- scientifiques parfois absentes des cartes soviétiques Marchialy, Montreuil, 2018,
kor...), mais aussi des traumatismes de la guerre, nel Robert James et la socialiste ukrainienne Raya et fermées jusqu’en 1991; certaines le sont encore. 200 pages, 19 euros.
et même du dynamisme d’une société pourtant Dunayevskaya. Il évoque ensuite «ces temps qui Souvent érigées dans les années 1950 sur les
corsetée par la corruption et par la répression que changent» à partir de la moitié des années 1950, décombres des charachki, les laboratoires péni-
mène l’homme fort au pouvoir depuis trente ans : avec la lutte pour les droits civiques et la montée tenciers, elles sont désormais spécialisées dans la
M. Hun Sen, qui espère (encore) remporter les du nationalisme noir, toujours en maintenant le recherche nucléaire, la conquête spatiale ou les
lien avec les combats des travailleurs noirs améri- biotechnologies. Les élites qui y vivent restent SSURÉMENT les Forces armées
élections en juillet prochain. Pomonti s’appuie
sur les témoignages ou l’analyse de personnages cains. Partisan d’un marxisme humaniste, critique choyées par le régime. En quête d’une puissance révolutionnaires de Colombie (FARC) ont
très divers : un entrepreneur produisant le fameux à l’égard de la bureaucratie syndicale et du «capi- retrouvée, le pouvoir actuel a consacré à ces villes partie liée avec des histoires que les scéna-
poivre de Kampot, un jeune cinéaste (Davy talisme d’État» de l’URSS, Denby marque aussi d’importants budgets, en partie détournés par la
corruption. Aujourd’hui, on y installe d’immenses
ristes de Hollywood auraient peine à ima-
Chou), un ancien militant des droits humains, un ses divergences avec la stratégie avant-gardiste du giner : celle du vieux chef maquisard
jeune gestionnaire, deux anthropologues, etc. black power : «Ma conviction personnelle était infrastructures de stockage de données, notamment
que le pouvoir ne vient pas du canon d’un fusil, en Sibérie, où le climat permet de refroidir les ser- Manuel Marulanda Vélez, donné mort
MARTINE BULARD mais de la puissance et de la raison des masses veurs à peu de frais. soixante-treize fois par la presse ; du pay-
organisées pour défendre leur liberté.» HÉLÈNE RICHARD san devenu à 16 ans médecin-chirurgien de
guerre des insurgés ; ou de la pièce retra-
AFRIQUE MATHIEU LÉONARD RÉFUGIÉS ET APATRIDES. Administrer
çant l’histoire de l’humanité jouée dans la
LA MILITANCE LGBT AUX ÉTATS-UNIS. l’asile en France (1920-1960). – Sous la direc-
Sexualité et subjectivité. – Guillaume Marche tion d’Aline Angoustures, Dzovinar Kévonian jungle par une centaine de combattants...
PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES EN et Claire Mouradian La plus importante guérilla communiste de
Presses universitaires de Lyon, 2017, la planète à la fin du XXe siècle (1) présente une version singulière du « réa-
AFRIQUE 2018. – Banque africaine de déve- 304 pages, 20 euros. Presses universitaires de Rennes,
loppement 2017, 312 pages, 24 euros. lisme magique », qu’on découvre avec l’écrivain et journaliste Jorge
Dans une tension marquée à partir de 1981 par Enrique Botero.
Abidjan, 2018, 216 pages, l’irruption du sida, l’affrontement entre conser- Premier jalon d’une histoire européenne de la
gratuit : www.afdb.org vatisme et radicalité a profondément modifié le protection des réfugiés au XXe siècle, ce volume Spécialiste des FARC, Botero a découvert l’histoire de Manzana et
Dans l’édition 2018 de son rapport annuel, la rapport à l’engagement des lesbiennes, gays, publié avec le soutien de l’Office français de pro-
bisexuels et trans (LGBT) américains. En 1987, tection des réfugiés et apatrides (Ofpra) propose de son capitaine lors d’une visite dans le maquis, à la rencontre de Víctor
Banque africaine de développement (BAD)
pèche-t-elle par excès d’optimisme ? Les écono- Ronald Reagan interdit l’entrée du pays aux une histoire sociale de l’administration de l’asile, Julio Suárez Rojas, dit « Mono Jojoy », l’un des principaux chefs de la
mistes de l’institution panafricaine tablent sur une malades du VIH-sida et aux séropositifs, tandis de ses acteurs et de ses pratiques. Les auteurs guérilla, à l’époque où les FARC détenaient des centaines de prisonniers de
croissance économique de 4,1 % cette année sur que se fonde Act Up. Ce mouvement s’inscrit analysent la construction de la notion de réfugié guerre. Manzana, devenant Catalina, se travestissait en femme à Cali. Son
le continent (contre 3,6 % en 2017), alors que la dans la lignée du camp, style né dans les pre- (distincte de celle d’immigré) et de celle d’apa- père, qui voulait faire de lui « un homme, un vrai », le fit enrôler de force
Banque mondiale se contente de 3,2 %. Pour la miers bars gays de Californie et de Manhattan, tride, sur fond de rapports de forces et d’enjeux
très actifs à la fin des années 1960 dans l’affir- sociopolitiques. De l’institution du passeport dans l’armée. Au sein d’une institution aussi homophobe, pas facile d’être
première fois depuis sa création, en 2003, le rap-
port a été exclusivement rédigé par des experts mation de la visibilité, notamment par l’outrance Nansen en 1922 à la création de l’Ofpra en 1952, homosexuel. À l’évidence, à moins d’un miracle, sa situation ne risquait
de la BAD, avec l’intention de convaincre que dans le langage, les vêtements, les actions mili- en passant par la convention de Genève de 1951, pas de s’améliorer...
« la reprise de la croissance a été plus rapide que tantes, principe d’une rupture fondée sur l’affir- les instruments de protection des réfugiés ont
prévu » en Afrique. À l’appui de leur thèse, les mation d’une sexualité hors des normes. Au évolué, tout comme les motifs des demandes. Si Or, s’il n’y a pas eu d’apparition de la Vierge, un miracle a quand
auteurs notent que « les fondamentaux écono- contraire, Human Rights Campaign (HRC), des administrations spécialisées se mettent en même eu lieu, grâce à une attaque victorieuse de la guérilla menée par
miques et la résilience se sont améliorés dans fondé en 1980 et toujours dominant dans le mou- place en France dès les années 1920, le méca-
vement LGBT, a banalisé le sexe, valorisé le nisme de protection n’en était pas moins com- Mono Jojoy. On est alors à la fin des années 1990. Tout comme Manzana,
plusieurs pays africains », où « la mobilisation
des ressources intérieures dépasse désormais celle consumérisme communautaire, limité l’engage- plexe. Parmi les constantes : l’exacerbation des plusieurs dizaines de militaires et de policiers se retrouvent prisonniers et
de pays d’Asie et d’Amérique latine dont les ment à la conquête de « droits ». Malgré un suc- clivages politiques et sociaux au sujet de l’accueil sont emmenés au fin fond de la jungle. Ils perdent tout contact avec leurs
niveaux de développement sont comparables ». cès pour le mariage, assimilation institutionnelle des réfugiés et la place centrale de l’expertise proches. Les guérilleros, mais aussi – humiliation suprême – des guérilleras
Reste que cette croissance ne permet que rarement majeure, toute signification politique de l’homo- sur la situation du pays d’origine. gouvernent désormais leurs existences. Militaires et policiers s’en trouvent
de réduire la pauvreté ou de créer des emplois. sexualité et du transgenrisme est rejetée. Et, par
là, toute volonté de transformer la société. TIGRANE YÉGAVIAN atteints dans leur virilité. Au bout de quelques mois, profitant de la frustration
La BAD regrette ce «décalage», en précisant que
seuls cinq pays (Algérie, Botswana, Burundi, HISTOIRE DU PARADIS FISCAL SUISSE. sexuelle de certains captifs, Manzana commence à entretenir des relations
JEAN STERN
Cameroun et Maroc) ont enregistré une croissance – Christophe Farquet intimes avec quelques compagnons d’infortune, et vit une grande histoire
de l’emploi de plus de 4 % entre 2000 et 2008. DES TAUPES À CARACAS. – Geraldina avec son capitaine, dont il est tombé follement amoureux dès son intégration
Colotti Presses de Sciences Po, Paris,
OLIVIER PIOT 2018, 324 pages, 26 euros. dans l’armée. Pour rien au monde il ne souhaiterait être remis en liberté.
Éditions du Cerisier, Mons, Mais survient un échange de prisonniers entre les FARC et le gouvernement,
ÉCRIRE L’AFRIQUE-MONDE. Les Ateliers Cette synthèse inédite, fondée sur un large corpus
2016, 256 pages, 17 euros.
d’archives, retrace l’histoire du paradis fiscal suisse et il est séparé de son capitaine – fin de la romance.
de la pensée. – Sous la direction d’Achille
Mbembe et Felwine Sarr « La vie m’a appris que la plus précieuse des au XXe siècle, depuis ses phases les mieux
libertés, même dans des situations difficiles, voire connues, de la Belle Époque à l’immédiat après- En dépeignant la vie d’un groupe dont les repères sociaux ordinaires
Philippe Rey - Jimsaan, Paris - Dakar, extrêmes, est celle de pouvoir choisir. » Armée guerre, jusqu’aux trente dernières années. ont été déréglés, Botero nous raconte une version peu connue du conflit
2017, 396 pages, 20 euros. de cet axiome, la journaliste Geraldina Colotti Surprise : la consolidation légale du secret bancaire armé colombien. La vie en ville, loin de la jungle et de ses mondes, apparaît
En octobre 2016 se sont tenus au Sénégal les (responsable de l’édition italienne du Monde doit autant à la jurisprudence qu’à l’adoption ini- comme étouffante, alors que la captivité laisse paradoxalement la possibilité
premiers Ateliers de la pensée : une trentaine diplomatique) rend compte du Venezuela boliva- tiale du célèbre article 47 de la loi sur les banques de se libérer de certaines chaînes. À l’instar du cinéaste français Alain
d’intellectuels et d’artistes africains ont traité de rien populaire dans cet ouvrage paru en Italie de 1934. Le secret bancaire et son corollaire, l’éva-
en 2012, et ici préfacé par Maurice Lemoine, sion fiscale de contribuables étrangers, ont été les Guiraudie – de Ce vieux rêve qui bouge (2001) à Rester vertical (2016) –,
l’utopie sociale, des nouvelles formes de pro-
duction politique et économique, de l’articulation grand connaisseur du pays. Elle donne la parole ingrédients décisifs du succès de la place financière Botero suggère que la plupart des êtres humains de sexe masculin sont
de l’universel et du singulier, de l’art... Sous leurs aux «exclus», tant ceux des plateaux de télévision suisse, principale gestionnaire de fortune extra- bisexuels, notamment les militaires : il ne leur faudrait que certaines circons-
regards croisés, « l’Afrique apparaît comme l’un que des circuits socio-économiques. Militaires du territoriale du monde dès la fin des années 1950. tances exceptionnelles pour donner libre cours à leurs penchants homosexuels...
des théâtres principaux où se jouera l’avenir de rang, universitaires hétérodoxes, militants indé- Et elle le reste alors que les paradis fiscaux se
pendants non affiliés au parti chaviste... analysent multiplient dès les années 1970. Ce système se On attend avec impatience la traduction en français de ses autres portraits
la planète : (...) le moment est propice de relancer de figures atypiques du maquis colombien, par exemple la Néerlandaise
le projet d’une pensée critique, confiante en sa l’évolution du pays depuis les débuts (1998) de maintient en dépit des – faibles – critiques internes,
propre parole, capable d’anticiper et de créer la révolution chaviste. L’ancienne membre des et surtout des pressions internationales. Face à ces Alexandra Nariño dans Las siete vidas de Tanja Nijmeijer (« Les sept vies
des chemins nouveaux à la mesure des défis de Brigades rouges profite de ces entretiens pour dernières, une constante : l’aptitude des autorités de Tanja Nijmeijer », 2014) ou l’ex-banquier Simón Trinidad, incarcéré aux
notre époque », écrivent le politiste camerounais revenir sur les chantiers politiques qui ont été à reconfigurer le secret bancaire pour le maintenir, États-Unis, dans El hombre de hierro (« L’homme de fer », 2008).
Achille Mbembe et l’économiste sénégalais Fel- lancés. Mais l’engagement n’efface pas le goût tant les intérêts de la place financière se confondent
de la vérité. Sans pudeurs de gazelle, Colotti sou- pour elles avec ceux du pays. On mesure mieux
wine Sarr. Alors que l’hégémonie du discours
ligne les difficultés, notamment structurelles, aux- la portée de l’adoption de l’échange automatique
P IERRE C ARLES .
occidental faiblit, un regain de créativité intel-
lectuelle sur le continent donne corps à l’impératif quelles se heurtent les héritiers d’Hugo Chávez. d’informations, entré en vigueur en janvier 2017.
(1) Avec l’ELN (Armée de libération nationale), l’autre guérilla communiste, toujours en activité
de décentrer le regard. « Le temps de l’Afrique NIDAL TAIBI MARC GUÉNIAT en Colombie.
est inséparable du temps du monde, et la tâche
de la création est d’en précipiter l’avènement.
(...) Ce livre est donc un appel général, pressant,
à reprendre de vieux combats jamais clos et à
engager d’autres qu’appelle le nouveau siècle. » H I S TO I R E
TOM AMADOU SECK

PROCHE-ORIENT Mai à l’usine


J
ACQUES WAJNSZTEJN, ancien du Mouvement du 22 mars la forte personnalité d’une enseignante membre de la Renault-Flins pour militer « dans toutes les sphères de
MONDE ARABE : LES RACINES DU lyonnais et des Cahiers de Mai, propose avec Mai 68 Jeunesse communiste révolutionnaire (JCR, trotskiste), la vie sociale ». Embauchée à l’atelier de couture des
MAL. – Bachir El-Khoury à Lyon un ouvrage mêlant les témoignages de quelques- la multiplication des groupuscules, le situationnisme et sièges, elle y assume des responsabilités syndicales dans
L’Orient des livres -Actes Sud, uns de ses acteurs les plus en pointe, dont il fit partie, et une logistique fournie par tel aumônier catholique ou une Confédération française démocratique du travail
Beyrouth -Arles, 2017, 256 pages, 22 euros. une analyse guidée par la radicalité anticapitaliste de telle association protestante. De la « nuit des barricades » (CFDT) encore gauchiste, et participe à tous les combats,
Journaliste et économiste, Bachir El-Khoury Temps critiques, la revue qu’il coanime aujourd’hui (1). du 24 mai au rôle des «trimardeurs» (marginaux, personnes contre le machisme (y compris dans le syndicat), le
revient sur le « profond malaise » des sociétés Côté ouvrier, il insiste sur la double nature du mouvement : sans domicile fixe...), des rencontres étudiants-ouvriers racisme et le trafic de main-d’œuvre. Elle connaît la
arabes, et en particulier sur le point culminant réaffirmation de l’identité ouvrière et de l’«idéologie du aux forces et faiblesses des occupations d’usine, l’ouvrage fierté des innombrables grèves et l’ambiguïté de la parti-
des « printemps » de 2011. Ceux-ci marquèrent la travail» chère à la Confédération générale du travail offre un kaléidoscope d’informations et de réflexions. cipation aux groupes de travail sur la réorganisation de
fin de décennies «combinant répression politique (CGT) et, parallèlement, revendication de l’autonomie On en retient notamment un thème peu abordé dans le la fabrication. Après un passage par le comité d’établis-
et marginalisation socio-économique ». Consé-
quence des politiques néolibérales «axées (...) sur ouvrière et critique du travail aliéné, déjà présente lors de feu de l’action : la place très souvent décisive des femmes, sement, où elle se confronte aux méthodes patronales,
le secteur bancaire et les télécommunications », la grève (avec occupation) à l’entreprise de textiles dans les lycées ou dans les entreprises – où on vit des que partagent certains responsables syndicalistes, et un
qui ont accéléré la désindustrialisation, cette mar- Rhodiacéta en 1967. En replaçant cette dernière dans la ouvrières brûler les papiers de la direction. Il est vrai que poste à la médiathèque de l’entreprise, où elle respire
ginalisation a été aggravée par le « fléau rentier », continuité de toutes celles qui agitent le pays (à Caen, « la question de l’origine sociale, pas plus que celle de avant la retraite, elle continue de militer contre les
lequel frappe aussi les pays non pétroliers, comme
le Liban, qui dépendent des monarchies du Golfe Saint-Nazaire, Nantes...) avant le mois fatidique, l’auteur la différence de sexe, d’âge ou toute autre, ne se pose « conservateurs de tout poil qui entendent depuis les
pour leurs investissements. L’auteur détaille les note que les plus prometteuses étaient le produit du pas alors de façon primordiale ». années 1980 liquider Mai 68 et son héritage ».
impératifs économiques : réformes fiscales, inves- brassage de multiples expériences tenant aux origines
tissements dans les infrastructures et l’éducation, rurales encore toutes proches des travailleurs. L’importance Cette question apparut avec acuité une fois passé le S ERGE Q UADRUPPANI .
diversification, révolution hydraulique... Il désigne dans les luttes de ces «nouveaux prolétaires qui deviennent moment du « maximum de tension des individus vers la
les obstacles, comme la «contre-révolution» poli- communauté humaine». On en trouve une belle illustration (1) Jacques Wajnsztejn, Mai 68 à Lyon. Retour sur un mouvement
tique et économique actuelle en Égypte, où la ouvriers sans l’être vraiment» fait songer au rôle que
« caste militaire » joue un rôle croissant dans les jouèrent les immigrés du Sud dans les grandes grèves du avec les souvenirs de Fabienne Lauret (2). Lycéenne d’insubordination, Éditions À plus d’un titre, La Bauche, 2018,
en 1968, « à jamais marquée par cette parole collective 192 pages, 12 euros. Signalons aussi la réédition augmentée de Jacques
affaires. Enfin, il explique l’émergence de l’Or- nord de l’Italie à la fin des années 1960. Guigou et Jacques Wajnsztejn, Mai 68 et le Mai rampant italien, L’Har-
ganisation de l’État islamique par une « multitude libérée en permanence » dans un tourbillon où « le temps mattan, coll. «Temps critiques», Paris, 2018, 370 pages, 33,50 euros.
de crises sociales et économiques» plutôt que par Côté étudiant, l’historique du Mouvement du 22 mars n’existait plus », elle partage la démarche collective
la variable religieuse. (2) Fabienne Lauret, L’Envers de Flins. Une féministe révolutionnaire
lyonnais, né sur le campus de la Doua et dans les lycées, d’un groupe de jeunes trotskistes, dont beaucoup d’origine à l’atelier, préface d’Annick Coupé, Éditions Syllepse, coll. « Les
NICOLAS APPELT raconte un bouillonnement où entrent en jeu aussi bien populaire, qui s’installent en 1971 près de l’usine de années 68 », Paris, 2018, 300 pages, 15 euros.
25 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

SOCIAL IDÉES
DU MONDE
TOUTES À Y GAGNER. Vingt ans de fémi- NOT ENOUGH. Human Rights in an Une-

Sous le chapiteau
nisme intersyndical. – Collectif qual World. – Samuel Moyn
Éditions Syllepse, coll. « Utopie critique », Harvard University Press, Cambridge
Paris, 2017, 536 pages, 20 euros. (Massachusetts), 2018, 296 pages, 27 euros.

des misérables de la société, devenus


par raccroc monstres de
foire, acrobates ou
Les Journées intersyndicales femmes regroupent
des militantes de la Confédération générale du
travail (CGT), de la Fédération syndicale unitaire
À partir du milieu des années 1970, l’impres-
sionnant déploiement du discours sur les droits
de l’homme paraît aller de pair avec la crois-
dompteurs, auxquels (FSU) et de l’Union syndicale Solidaires. Ce livre sance des inégalités. « Compagne impuissante »
Circus Parade s’ajoutent les petits collectif, qui fête leurs 20 ans, revient sur la place
des femmes dans le monde syndical et le monde
des transformations de l’économie mondiale,
la défense des droits humains est dès lors ternie
employés, manœuvres,
de Jim Tully monteurs de chapiteaux,
du travail. Il rappelle qu’elles étaient exclues des
premiers syndicats ouvriers et que, aujourd’hui,
par cet échec. Ce paradoxe est au cœur du der-
nier ouvrage de l’historien américain Samuel
poseurs de pieux, tous s’il existe des commissions féminines dans chaque Moyn. Il se traduit par le lent abandon, durant

L
Préfacé et traduit de l’anglais (États-Unis) exploités sans vergogne organisation, elles restent sous-représentées : la même période, d’une perspective égalitariste
par Thierry Beauchamp, formant 30 % des effectifs, elles ne sont que 20 % au profit d’une promotion bien moins radicale
par un patron escroc. à avoir des responsabilités. Certains syndicats de la lutte contre la pauvreté un peu partout en
Les Éditions du Sonneur, Paris, 2017,
240 pages, 17,50 euros.
Pour arnaquer le public, restent silencieux sur leur concentration dans les Occident : garantir des droits de base plutôt
Cameron s’appuie sur emplois précaires, sur la nature souvent plus alié- que limiter les écarts mondiaux. Ainsi, privés
sa bande d’aboyeurs, nante de leur travail ou sur le cumul de leur acti- du cadre de pensée qui présida à la création
rabatteurs de gogos, vité avec les charges domestiques. Bien que majo- des systèmes de sécurité sociale, les droits
ritaires dans la fonction publique, elles y occupent humains à l’ère néolibérale s’avèrent impuis-
« squales des cartes », davantage d’emplois non titulaires, à temps par- sants à englober les droits économiques et
E hobo, ce vagabond qui se déplace clandestine- escamoteurs et experts tiel. Minoritaires dans les emplois de direction, sociaux. L’auteur invite à interroger cette
ment de ville en ville sur des trains de marchandises, multi- aux dés. Et pour se elles touchent aussi un salaire inférieur à celui conception mutilée des besoins fondamentaux
plie les petits boulots et apprend la vie, est une figure récur- débarrasser d’un artiste sans le payer, il lui suffit de charger des hommes. Cet ouvrage retrace également vingt qui exclut le travail, les revenus et l’égalité.
rente de la littérature américaine, rendue célèbre par Jack ans de féminisme à travers le corps, le sport, la
un de ses sbires de lui «montrer le feu rouge», autrement dit politique et le langage. DANIEL ZAMORA
London et plus tard par Jack Kerouac, qui furent eux- de l’éjecter du train en marche. La violence est omniprésente,
AUDREY LEBEL NIETZSCHE, HEGEL ET LE FASCISME
mêmes de ces aventuriers magnifiques. Un autre représen- et Tully la traite sur un mode rapide et sec qui annonce le ALLEMAND. – Georg Lukács
tant en est Jim Tully (probablement né en 1886, il meurt roman noir américain. Les scènes brutales se succèdent : ATTENTATS-SUICIDES. Questions anthro-
en 1947), qui quitta son Ohio natal à 15 ans. De 1901 Éditions Critiques, Paris, 2018,
dompteur déchiqueté par des hyènes, bagarres sanglantes, pologiques. – Talal Asad
96 pages, 10 euros.
à 1907, le « gamin du rail » pratiqua toutes sortes de mise à mort d’un Noir par des spectateurs racistes qui Zones sensibles, Bruxelles, 2018,
métiers, connut la prison et se forgea une solide expérience enflamment sa chemise enduite de goudron fondu. 160 pages, 17 euros. Cet ouvrage réunit deux brefs essais rédigés
de la nature humaine, dont il fit vingt ans plus tard la en 1943 et consacrés l’un à Friedrich Nietzsche,
L’auteur brosse aussi quelques portraits magnifiques. Premier ouvrage de Talal Asad, figure de l’an- l’autre à Georg Wilhelm Friedrich Hegel, les
matière de ses livres. Il devint alors rapidement célèbre, thropologie nord-américaine, à être publié en fran- deux philosophes étant interrogés sur ce qui peut
même si ses sujets ainsi que son style direct et cru lui valu- Lila, par exemple, la femme la plus grosse du monde, «chouette çais, ce petit essai étudie la façon dont les démo- relier leur pensée à l’idéologie nazie. Lukács y
rent quelques déboires avec les ligues de vertu et autres rêvant d’être un aigle », monstre au cœur tendre capable de craties libérales comprennent les attentats-suicides jette les bases de ce qui sera quelques années
censeurs. Il accéda même aux studios de Hollywood et fut mourir d’amour à la suite d’une passion malheureuse. Ou contemporains, perçus comme d’autant plus plus tard La Destruction de la raison. Il oppose,
Jock, un ancien jockey qui s’occupe des chevaux, « vingt ans effroyables qu’ils sont réduits à des motifs reli- sous une forme polémique, Nietzsche comme
le conseiller spécial de Charlie Chaplin pour La Ruée vers gieux. Cette interprétation tend à rejouer un «choc précurseur – génial – de la pensée fasciste à
l’or, en 1924. On ne peut que savoir gré aux Éditions du de pénitencier et siphon à morphine », mais aussi un homme des civilisations » opposant des sociétés musul- Hegel, qui représente son adversaire absolu. Fon-
Sonneur de s’employer à faire redécouvrir son œuvre, qui qui a le sens de la fidélité en amitié. Ou encore Face de manes censément dotées d’une appétence parti- damentalement, la question du rationalisme est
compte quatorze ouvrages (1). Craie, le clown noir accompagné de son chat galeux, qui est culière pour la mort à des États séculiers valorisant au cœur de ce travail, dans son opposition à une
un personnage à part entière : « Nous étions trois vagabonds la vie humaine. Asad met à bas un tel schéma en forme d’intuitionnisme aristocratique et intrin-
Circus Parade, qui paraît en 1927, relate quelques de la désolation, unis par la misère, d’une lucidité insondable», montrant la part de violence qui « gît au cœur de sèquement arbitraire. L’analyse est rapide, et on
épisodes de la vie d’un cirque itinérant. Et Tully sait à l’évidence la doctrine libérale», dont la capacité destructrice pourra reprocher à Lukács quelques raccourcis.
écrit Tully. Lucidité qui fait de lui un héraut des bas-fonds se déploie au nom de la défense de ses idéaux Ces textes témoignent toutefois d’une volonté
de quoi il parle. L’abondance de détails concrets le prouve. digne de Mark Twain ou Maxime Gorki, portant jusqu’à politiques. Face à cette « culture de la mort » pro- remarquable de souligner les enjeux politiques
Pas de magie ni de paillettes : on serait plutôt dans l’univers nous la voix des marginaux et des persécutés qu’il a côtoyés. pre selon lui aux sociétés libérales, il questionne des discussions philosophiques à première vue
cruel et glaçant du film Freaks, réalisé quelques années plus ce qui, dans la violence des attentats-suicides, les plus abstraites, à l’heure où on tend à étran-
tard par Tod Browning. Ce qui déplaira fortement à la Circus D OMINIQUE A UTRAND. crée chez elles un tel sentiment d’horreur – la gement les dissocier.
« sidération », dit-on aujourd’hui. Il propose
Fans Association of America (Association américaine des plusieurs hypothèses, et insiste notamment sur le GUILLAUME FONDU
amateurs de cirque)... Les dix wagons du cirque de Cameron (1) Un premier titre, Vagabonds de la vie. Autobiographie d’un hobo, suicide du tueur, qui empêche de comprendre ses LA FABRIQUE DES CLASSIQUES AFRI-
sont peuplés de va-nu-pieds, repris de justice et autres rebuts également traduit par Thierry Beauchamp, a paru aux mêmes éditions en 2016. mobiles et de rendre justice aux victimes. CAINS. Écrivains d’Afrique subsaharienne
RAPHAËL COLLIAUX francophone. – Claire Ducournau
CNRS Éditions, Paris, 2017,
442 pages, 27 euros.
POLITIQUE En 2007 paraissait dans Le Monde le manifeste
« Pour une “littérature-monde” en français ».
Quarante-quatre écrivains de langue française

Violence et révolution ouvraient ici le débat anglo-saxon sur la « Répu-


blique mondiale des lettres », au moment où la
collection « Continents noirs » (Gallimard) et le

D
festival Étonnants Voyageurs pouvaient être
ANS LE CADRE d’une stratégie révolutionnaire, la flotte russe en mer Noire, il est à nouveau condamné ça n’est pas si simple... » Dans sa préface, Michel considérés comme perpétuant chacun à sa façon
le recours à la force plutôt qu’au droit est-il à mort. Mais il parvient à s’enfuir et s’installe à Paris, Niqueux rappelle qu’à la parution de ce livre Savinkov le modèle colonial. La vieille francophonie a
cédé la place aux « langues françaises » – toutes
légitime ? Tandis que d’autres courants souhai- où il écrit Le Cheval blême. Journal d’un terroriste est un « terroriste au chômage ». Il renoue avec la à égalité (voir la lettre ouverte d’Alain
taient une transition institutionnelle, la victoire des (Phébus, 2003), puis Ce qui ne fut pas (1), qui porte sur violence après la révolution de février, mais d’un autre Mabanckou à M. Emmanuel Macron dans
bolcheviks en 1917 consacra le triomphe de la voie la révolution de 1905, à laquelle il prit une part active. bord : revenu en Russie en avril 1917, il fut aux avant- L’Obs, 15 janvier 2018). Ce livre érudit entend
insurrectionnelle. Plusieurs ouvrages d’acteurs et postes de la répression anti-bolchevique de juillet 1917. réfléchir sur les conditions matérielles et sym-
témoins des révolutions russes permettent de se Le débat sur l’usage de la violence traverse ce boliques de ces déplacements, mais il déçoit. À
roman, d’abord publié en feuilleton en 1912-1913 dans Après une enfance belge et des engagements liber- la différence de Pierre Bourdieu, dont il se
replonger dans leur contexte pour mieux comprendre réclame, il se contente d’une sociologie quanti-
les engagements de l’époque et leurs conséquences. la revue socialiste-révolutionnaire Zavety. Son personnage taires en France et en Espagne, Victor Serge arrive en tative : rien sur les débats esthétiques, nulle
central, André Bolotov, après avoir vu ses camarades Russie en 1919 et adhère au Parti communiste. Mobilisé sociologie interne. D’autre part, il réduit la
Partisan du recours à la violence et membre de la tomber les uns après les autres, victimes de la répression, à Petrograd (Saint-Pétersbourg) contre l’offensive des presse littéraire à un face-à-face entre Le Maga-
« brigade terroriste » du Parti socialiste-révolutionnaire, se trouve, comme d’autres, en proie au doute : « Quand armées « blanches », il devient par la suite un opposant zine littéraire et La Quinzaine littéraire, oubliant
Boris Savinkov planifie en 1904 l’attentat mortel contre je suis entré dans le parti, je croyais avoir tout résolu... de gauche à Joseph Staline et sera exclu du parti notamment... Le Monde. Et il semble ignorer
ce qui s’est joué au même moment dans les arts,
le ministre de l’intérieur et, un an plus tard, l’assassinat Presque tous pensent ainsi... La violence ? Au nom du en 1928, puis banni du pays en 1936. Dans L’An I de à commencer par la très mouvementée genèse
d’un des fils du tsar Alexandre II. Arrêté après avoir été peuple, elle est permise. Le mensonge ? Au nom de la la révolution russe (2), écrit entre 1925 et 1928, il du Musée du quai Branly à Paris.
dénoncé, il est condamné à mort, puis finalement gracié. révolution, il est permis. La tromperie ? Au nom du raconte « comment ceux qui ont fait la révolution la JEAN-PIERRE SALGAS
En 1909, après une opération contre le commandant de parti, elle est permise... Et maintenant, je vois que tout comprenaient et la comprennent », dans une fresque
qui détaille les luttes bolcheviques de 1917. Il revient
sur les différences d’approche de la violence à gauche,
MUSIQUE
BANDE DESSINÉE manifestes en 1906, puis éclatantes lors du premier
conflit mondial : « Tandis que les socialistes-révolu-
tionnaires se convertissent au patriotisme, les liqui-

L’art en exil dateurs mencheviques répondent à un télégramme BLUES ET FÉMINISME NOIR. Gertrude
« Ma » Rainey, Bessie Smith et Billie Holi-
[d’Émile] Vandervelde qu’ils “ne s’opposent pas à la day. – Angela Davis
guerre” ; le comité central du parti bolchevique adopte,

N
en se réclamant de la Commune de Paris et des Libertalia, Paris, 2017, 416 pages,
est-il jamais arrivé, lisant un livre, de
«
E VOUS CD inclus, 20 euros.
vous arrêter sans cesse dans votre lecture, non décisions des congrès socialistes internationaux, le
mot d’ordre, formulé par Lénine, de la “transformation La chanson noire des années 1920-1930 fut
par désintérêt, mais au contraire par afflux populaire et féministe : le blues, chanté par des
d’idées, d’excitations, d’associations ? En un mot, ne vous de la guerre impérialiste en guerre civile”. » femmes américaines noires et pauvres. Angela
est-il jamais arrivé de lire en levant la tête ? » L’éditeur ne Davis a exploré les textes de trois voix puis-
Témoin de la révolution aux côtés de son époux santes : Gertrude « Ma » Rainey, Bessie Smith,
s’est guère trompé en associant ces mots de Roland Barthes John Reed (auteur de Dix jours qui ébranlèrent le « l’Impératrice du blues », et Billie Holiday.
au roman graphique de l’Espagnol Ángel de la Calle (1). monde), la journaliste américaine Louise Bryant narre Leurs chansons tournent en ridicule le mariage,
À travers une narration labyrinthique – hommage à Marelle, «nombre de petits épisodes» qu’elle a vécus et qui mettent en scène des épouses trompées, mais
de Julio Cortázar –, d’un trait vif et suggestif, l’auteur rendent sensible l’atmosphère de ces Six Mois rouges presque jamais des mères de famille. Étonnam-
réunit une poignée de militants latino-américains à Paris. ment, le « blues du coquard » donne « une repré-
en Russie (3), entre septembre 1917 et février 1918. Il sentation comique de la question des violences
Exilés après avoir été torturés (« Celui qui n’a pas connu ne s’agit pas ici d’analyse, mais de textes écrits à chaud, conjugales ». Des femmes chantent le voyage,
les camps de concentration ne peut pas savoir ce qu’est dans un enthousiasme qui n’empêche pas un «très grand la liberté de mouvement après des décennies
l’obscurité, ce que l’on ressent quand on prend la main respect» pour Alexandre Kerenski, lorsqu’elle évoque d’esclavage ; elles sont des amantes dont les
d’un camarade pris de convulsions à la suite des décharges « daddies » trimardent dans chaque région des
le passage de celui-ci à la tête du gouvernement provisoire, États-Unis. Elles chantent le Sud, celui des
électriques qu’il a reçues»), ils tentent de noyer la douleur avant qu’il soit balayé par les bolcheviks le 25 octobre 1917 « neuf de Scottsboro », de jeunes hommes
de l’exil en se mettant en quête d’une forme artistique (7 novembre dans le calendrier grégorien). condamnés à mort de façon expéditive en 1931
capable de prolonger leur combat politique. pour des viols qui n’avaient pas eu lieu. La filia-
W ILLIAM I RIGOYEN . tion s’impose jusqu’au mouvement Black Lives
Mais les pinceaux peuvent-ils lutter contre les juntes Matter (« Les vies des Noirs comptent »),
et leurs nervis (« Nous avons tué et nous sommes morts Moi, ce que je voulais et ce que je veux, c’est changer la en 2013... Angela Davis revient sur les paroles
pour un monde meilleur. Eux, ils vivent et ils tuent pour peinture.» À la question de Barthes, il n’est pas impossible (1) Boris Savinkov, Ce qui ne fut pas, Prairial, Paris, 2017, de Bessie Smith et de Billie Holliday, qui évo-
que le lecteur de ces Peintures réponde « si »... 496 pages, 21 euros. quent l’une l’eau boueuse du Mississippi
celui-ci ») ? Contre le « collectionnisme » qui transforme (Muddy Water, 1927) et l’autre ces grands arbres
(2) Victor Serge, L’An I de la révolution russe, suivi de La Ville
les œuvres en marchandises? Et contre la Central Intelligence R ENAUD L AMBERT. en danger et de Trente Ans après, Agone, coll. « Mémoires sociales », où pendent « d’étranges fruits » : les Noirs lyn-
Agency (CIA), affairée à dépouiller l’art de sa vocation Marseille, 2017, 720 pages, 28 euros. chés (Strange Fruit, 1939). Un CD de dix-huit
subversive? Bientôt, le serpent se mord la queue : «Comment titres complète cette étude du féminisme noir.
(1) Ángel de la Calle, Peintures de guerre, Otium, Ivry-sur-Seine, (3) Louise Bryant, Six Mois rouges en Russie, Libertalia, Paris,
la peinture peut-elle changer si la vie ne change pas ? 2018, 304 pages, 27 euros. 2017, 372 pages, 10 euros. CHRISTOPHE GOBY
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
26

HISTOIRE
CINÉMA DANS LES REVUES

Des histoires-paysages
LES 7 PÉCHÉS CAPITAUX DU CHEF o ANNALES. À partir des rapports produits
MILITAIRE. Les plus grandes erreurs tac- par l’Organisation de coopération et de déve-
tiques de l’Antiquité à nos jours. – Gilles Habe- loppement économiques (OCDE), Vincent
rey et Hugues Perot Gayon analyse le tournant néolibéral de cette

I
institution. État des lieux historiographique sur
Éditions Pierre de Taillac, Paris, 2017, L Y A comme une évidence à associer les cinéastes prolongent et radicalisent cette idée d’un documentaire l’esclavage. (Vol. 73, n° 1, janvier-mars, trimestriel,
254 pages, 26,90 euros. sur abonnement. – École des hautes études en
Pierre Creton et Dominique Marchais. L’un comme qui, partant de quelques pousses isolées, observe la
Pour une partie des progressistes, la politique est l’autre ont fait d’une certaine vision du territoire, du naissance d’un espace public. Un choix formel semble sciences sociales, Paris.)
affaire de vertu : le bien (qu’ils incarneraient) local, leur propre monde ; et, de ce monde, un univers que rendre possible cette philosophie : celui de l’effacement
affronte le mal (raciste, intolérant, avare, etc.). o R EVUE P ROJET. La participation, en tant
D’autres l’envisagent comme un rapport de forces leurs films exposent et réinventent à la fois. En octobre du réalisateur. Toujours derrière la caméra, Marchais est que concept politique, traduit la volonté de
antagoniques. Depuis Karl Marx, les seconds bou- dernier sortait Va, Toto !, de Creton (1), récemment salué à la fois présent et systématiquement hors champ. Il vivifier la démocratie, mais elle peut aussi
dent les missels des premiers, auxquels ils préfè- par le prix du film singulier francophone qu’attribue le converse avec ses interlocuteurs moins pour satisfaire avoir des effets pervers en se bornant à
rent des ouvrages tirés d’un autre rayonnage : la consulter le citoyen quand il a vocation à
Syndicat français de la critique de cinéma et des films de une curiosité personnelle que pour devenir le canal d’une décider de son avenir. (N° 363, avril, bimestriel,
tactique militaire, à l’analyse de laquelle contribue
cet ouvrage visant à éclairer sept grandes erreurs télévision. En avril, c’était le tour de Nul homme n’est assemblée virtuelle. 13 euros. – La Plaine-Saint-Denis.)
souvent commises dans la conduite de la guerre. une île, le nouveau film de Marchais, qui achève avec ce
« Céder à la panique », « Se laisser imposer le ter- documentaire une trilogie entamée il y a bientôt dix ans et Creton fait le choix opposé, qui, curieusement, conduit o L E D ÉBAT. Catholicisme et politique
rain », « Manquer d’audace », « S’obstiner inuti- dont les premières étapes s’appellent Le Temps des grâces au même résultat. Il est vrai que dans Va, Toto ! il se filme aujourd’hui ; éléments d’histoire sur la sélection
lement », etc. Brevetés de l’École de guerre, les moins qu’il n’en avait l’habitude, préférant laisser l’écran à l’université française ; radicalisation dans la
et La Ligne de partage des eaux (2). diaspora marocaine en Belgique ; l’imaginaire
auteurs démontrent l’universalité de leurs obser- au marcassin Toto, ou à la bienfaitrice de ce dernier, ou
vations en s’appuyant, pour chaque « péché », sur perdu des manifestations. (N° 199, mars-avril,
des batailles aussi diverses que celles du lac Tra- L’œuvre de Creton, dont un bel échantillon de trois encore à d’autres acolytes, comme l’ami Vincent, avec bimestriel, 21 euros. – Paris.)
simène (Italie, 217 av. J.-C.) ou de Cao Bang films (Secteur 545, Paysage imposé, Maniquerville) est lequel nous visitons l’Inde... L’endroit où le cinéma de
(Indochine, 1950). Le propos livre tous les élé- édité en un coffret livre-DVD (3), semble néanmoins ces deux auteurs se constitue est bien moins dans l’histoire o DISSENT. Les usages et les abus du terme
ments de contexte historiques et militaires. Reste contredire ce que le titre du nouveau film de Marchais, que dans le paysage qu’elle fait apparaître, renvoyant « néolibéralisme » ; les « contradictions du macro-
au lecteur qui le souhaite à établir les liens, parfois nisme », selon l’économiste Philippe Askenazy ;
emprunté au poète anglais John Donne, affirme et défend : toujours à d’autres histoires dans l’espace et dans le temps. un dossier assez convenu sur la « crise de la
frappants, avec un autre type de batailles...
« Nul homme n’est une île, entière en elle-même ; tout démocratie ». (Vol. 65, n° 1, hiver, trimestriel,
RENAUD LAMBERT homme est un morceau du continent, une partie de Marchais entame son film avec une longue séquence 12 dollars. – New York, États-Unis.)
l’ensemble. » Diplômé de l’École des beaux-arts du Havre, dont le sujet est la célèbre fresque d’Ambrogio Lorenzetti
Allégorie et effets du bon et du mauvais gouvernement, à o MONTHLY REVIEW. Comment les tech-
Creton s’installe dans le pays de Caux, travaillant comme
BIOGRAPHIE apiculteur, peseur au contrôle laitier, vacher. Ses premiers Sienne. Un guide en explique la signification, tandis que niques de propagande des médias de masse,
inspirées par l’anticommunisme, ont évolué
films racontent un univers fantastique et réaliste, où l’auteur la caméra arpente les deux pans de la fresque, la recadrant après la fin de la guerre froide. En hommage à
PIERRE NAVILLE. BIOGRAPHIE D’UN se met en scène dans sa maison de Vattetot-sur-Mer, et, en un sens, la réinventant. Il y a là, réunis, deux gestes Edward S. Herman, mort en novembre 2017, la
RÉVOLUTIONNAIRE MARXISTE. Tome I : entouré d’êtres vivants et de présences diverses, mais à que le cinéma a plutôt tendance à opposer – décrire le revue republie ce texte de l’auteur, avec Noam
monde ou le remettre en scène –, et que Marchais radicalise Chomsky, de La Fabrique du consentement.
De la révolution surréaliste à la révolution pro- l’abri des humains. Cet isolement n’est qu’un point de (Vol. 69, n° 8, janvier, mensuel, 4,50 euros. – New
létarienne, 1904-1939. Tome II : Du front anti- départ. Chez Creton, l’échange entre individus ne va pas pour évoquer des artisans, des paysans, des élus, des York, États-Unis.)
capitaliste au socialisme autogestionnaire, 1939- de soi ; il se construit, se cultive et pousse lentement, architectes, etc., qui cherchent à produire le paysage du
1993. – Alain Cuenot « bon gouvernement »... C’est l’éthique du travail qui
année après année et film après film, à l’intérieur d’une
L’Harmattan, coll. «Travaux historiques », société plus vaste et bien plus harmonieuse d’êtres et apparente Marchais et Creton, ainsi qu’un goût pour la o SOCIALIST REVIEW. Le réservoir de voix
Paris, 2017, 372 pages, 28 euros, miniature qui est à la fois une esthétique et une morale. écossais qui pourrait doper les travaillistes bri-
et 482 pages, 32 euros.
d’objets, de mémoires privées et de souvenirs littéraires. tanniques. La perspective d’une lutte victorieuse
Et, vigoureusement, un amour et un respect tenaces de la
dans les universités de la Couronne. Quel
La vie intellectuelle et politique de Pierre Naville Marchais, quant à lui, faisait état dans Le Temps des singularité d’un témoignage, comme de son agencement potentiel pour un mouvement ouvrier combatif
est indissociable des controverses du XXe siècle. grâces d’une France divisée en plusieurs groupes de dans une histoire commune. en Chine ? Comment, en Russie, les « blancs »
La biographie de l’historien Alain Cuenot se taille inégale : ceux qui croient fermement aux bienfaits accusaient leurs adversaires bolcheviques d’anti-
construit autour de ses archives : sa correspon- E UGENIO R ENZI . sémitisme... (N° 434, avril, mensuel, 3 livres
dance, les nombreuses publications qu’il a dirigées du productivisme agricole, ceux qui en sont revenus et
sterling. – Londres, Royaume-Uni.)
ou nourries (de Clarté à La Nouvelle Revue cherchent un autre modèle et d’autres pratiques, ceux (1) Pierre Creton, Va, Toto !, JHR Films, 2018, 94 minutes, 20 euros.
marxiste et France Observateur), ainsi que son enfin qui hésitent entre les deux. Le film, qui pourtant
œuvre – en particulier ses écrits autobiographiques (2) Dominique Marchais, Le Temps des grâces et La Ligne de partage
prend clairement le parti de l’écologie, entreprend avant des eaux, JHR Films, respectivement 2011, 123 minutes, 19 euros, o MIDDLE EAST REPORT. L’Amérique de
sur le surréalisme ou sur son rôle auprès de Léon
Trotski. Avant la guerre, Naville rompt avec les
tout de créer le plus possible de liens et de dialogues (ne et 2016, 108 minutes, 12,49 euros. M. Donald Trump renforce la surveillance
organisations de la IVe Internationale. Il participe serait-ce qu’à distance) entre les uns et les autres. La (3) Pierre Creton, Trilogie en pays de Caux, livre-DVD, Capricci,
générale de la population, à commencer par les
à la création du Parti socialiste unitaire en 1948, Ligne de partage des eaux et Nul homme n’est une île 2011, 243 minutes, 34,90 euros. personnes de confession musulmane. La
tandis que sa réflexion politique s’appuie sur des résurgence de l’antisémitisme chez les supré-
études de la sociologie du travail, qu’il a fondée macistes blancs. (N° 283, vol. 47, été 2017,
avec Georges Friedmann. Il soulignait notamment trimestriel, abonnement : 60 dollars par an.
que le progrès technologique, dont l’automation, – Washington, DC, États-Unis.)
ne résolvait pas l’aliénation des salariés. Marxiste o C ONFLUENCES M ÉDITERRANÉE . Un
hétérodoxe, il a favorisé la circulation entre la
recherche savante et la pratique militante, tout en
luttant pour un mouvement ouvrier international
IDÉES dossier sur le nouveau rôle de la Russie dans le
monde arabe : présence militaire en Syrie, acti-
visme diplomatique et économique dans le
critique du système soviétique. Golfe et au Maghreb. (N° 104, printemps, tri-
GABRIELLE BALAZS
La culture, auxiliaire de l’ordre mestriel, 21 euros. – Paris.)

o LES CAHIERS DU TÉMOIGNAGE CHRÉ-


TIEN . Le point sur la situation de Jérusalem
POÉSIE

C
après la décision des États-Unis d’y transférer
’EST CONNU : la culture, c’est beau, c’est grand, résiste – c’est là sa vocation selon les normes domi- leur ambassade. Face à la militarisation de la
c’est l’outil idéal du vivre-ensemble. D’ailleurs, nantes –, oui, mais à quoi ? Pas à ses commanditaires, présence israélienne, les Palestiniens opposent
LA PREMIÈRE PERSONNE EST TRISTE. une résistance par la démographie. (Supplément
– Ko Un elle est sacralisée – la preuve, on a inventé en tout cas, auxquels il fait acte d’allégeance par son au n° 3769, printemps, trimestriel, 6 euros en
l’« exception culturelle ». Qui oserait attaquer les démarches silence sur ce qui fonde et maintient lesdites normes, le ligne. – Paris.)
Serge Safran éditeur,
Paris, 2017, 224 pages, 18,90 euros. qui tendent si vertueusement à en favoriser l’accessibilité, système de domination et d’exploitation du capitalisme
la visibilité, l’appropriation, qui, autrement dit, contribuent et ses relais concrets. Oh, certes, il peut se rebeller o É TUDES ARMÉNIENNES CONTEMPO -
« Poète quasi officiel de Corée du Sud », selon à l’épanouissement citoyen ? Enfin un idéal qui nous contre les injustices et discriminations dûment répertoriées RAINES . Un numéro consacré aux « massacres
ses traducteurs No Mi-Sug et Alain Génetiot, Ko hamidiens », les tueries ayant visé les Arméniens
Un est souvent présenté en France comme un réunit tous, démocrates de bonne volonté, par-delà nos comme condamnables, mais sans toucher au concret. de Turquie entre 1894 et 1897, durant une
équivalent coréen de Victor Hugo. Il est vrai que divergences. Sauf que, à y regarder d’un peu plus près, Œuvrer pour la Fondation Cartier implique de ne pas période sans conflits majeurs. L’écho de ces
son œuvre comporte plus de cent cinquante livres, on est saisi d’un doute. Et regrettablement conduit à se parler de la question palestinienne ? On n’en parlera crimes fut important à l’époque, mais l’histoire
poèmes, essais, romans, et qu’elle est, comme sa demander si l’actuelle valorisation de la culture ne relève pas. Créer pour Benetton suppose d’éviter toute allusion de cette première volonté étatique d’homo-
vie, traversée par les troubles de l’histoire. Cette généisation religieuse reste à écrire. (N° 10,
anthologie réunit des poèmes de cinq recueils pas davantage du tour de passe-passe que d’un fier aux enfants turcs qui travaillaient pour l’entreprise ? On 2d semestre, semestriel, 20 euros. – Paris.)
parus entre 2002 et 2011, écrits par un homme objectif d’émancipation. évitera. On se contentera de transgresser ce qui est
âgé (il est né en 1933) qui fut moine bouddhiste reconnu comme transgressable. o GLOBAL ASIA. La revue sud-coréenne de
et connut la prison. Leur inspiration embrasse Car la langue de la « culture », telle qu’elle est brandie géopolitique consacre un dossier à la course
l’intime et l’histoire, la mystique et la politique. par ceux qui la financent et bien souvent par ceux qui Mensonges par omission, asservissements divers, aux armements en Asie, alimentée par les nom-
S’en dégage une étrange harmonie, nostalgique sont chargés d’en mettre en pratique les objectifs, est dévoiement de l’art en prétendu remède aux maux créés breux conflits latents dans la région.Tandis que
et douce-amère, mais non mélancolique. Tour- les dépenses militaires de la Chine ont triplé en
ments personnels, drames historiques et démesure bien moins morale et philanthropique qu’il n’y paraît. par un système intrinsèquement aliénant : la culture offi- quinze ans, celles de l’ensemble de la région
humaine y révèlent un non-sens tragiquement Elle est même un modèle d’embrouille rhétorique, ce cielle, publique et privée, conforte allègrement, grâce à représentaient 27 % du budget mondial en 2016.
dérisoire. Et, cependant, tout y parle de la dignité qu’éclaire, au fil d’un bref essai tout à fait tonique, le ses indignations sélectives et si merveilleusement abstraites, (Vol. 13, n° 1, printemps, trimestriel, abonnement :
de la condition humaine – souvenirs d’instants sociologue et homme de théâtre Michel Simonot (1) : l’illusion que le libéralisme a une âme sensible... Ce que 60 euros par an. – Séoul, Corée du Sud.)
de grâce, attention aiguë aux beautés éphémères. tordue, « retournée », de telle sorte que les questions confirme, dans le domaine littéraire, le triomphe, promu
o POLITIQUE AFRICAINE. Après plusieurs
MIKAËL FAUJOUR politiques s’effacent au profit d’une célébration clandestine par les médias, de l’autofiction (Christine Angot, Catherine années de crise et de guerre civile, la Côte
des objectifs du libéralisme, suavement maquillés en Millet ou, selon Vincent Kaufmann, Annie Ernaux, pour d’Ivoire retrouve le chemin de la paix et de la
éthique. Quand, par exemple, les autorités de tutelle ne rien dire des opuscules des acteurs, sportifs, etc.), où croissance. Mais les plaies demeurent profondes
ÉCOLOGIE font de la « démocratisation culturelle » un critère prio- s’épanouissent, selon l’analyse méchamment ironique et les tensions sociales et politiques affleurent.
ritaire pour l’attribution de subventions au « spectacle de Kaufmann (3), la transparence, l’authenticité, le (N° 148, avril, trimestriel, 20 euros. – Paris.)

AUX ORIGINES DE LA DÉCROISSANCE. vivant », l’intention paraît noble, impeccablement démo- courage d’affronter les tabous : nouveau code moral, o DÉBATS DE L’ITS. En hommage à Jacques
Cinquante penseurs. – Sous la direction de Cédric cratique et bienveillante. Mais elle implique de trouver purifiant la société grâce à un effort spirituel salvateur, Sauvageot (disparu en 2017), l’un des leaders
Biagini, David Murray et Pierre Thiesset une « offre » correspondant à une « demande » supposée évitant au monde de se réduire à la loi de de Mai 68, moins connu que les autres parce
du public « défavorisé » ou « empêché ». La proposition l’économie – soyons capables de devenir de véritables qu’il n’a jamais renoncé à sa volonté de changer
L’Échappée - Le Pas de côté - Écosociété, la société, un numéro spécial est consacré aux
Paris-Vierzon-Montréal, 2017, artistique doit ainsi se justifier par sa rentabilité sociale, autoentrepreneurs, voilà enfin la vraie révolution à portée espoirs de logiques alternatives dans le monde.
310 pages, 22 euros. ce qui a un triple avantage : l’art se dissout dans de chacun. En février, Mme Françoise Nyssen présentait (N° 8-9, mars, trimestriel, 10 euros. – Institut
La décroissance ne saurait être réduite à l’écologie l’animation ; le système économique et politique qui ses propositions pour l’égalité en actes entre femmes et Tribune socialiste, Paris.)
politique radicale. Si l’environnement est au cœur crée l’inégalité n’est pas mis en cause ; si la démocrati- hommes dans la culture et la communication. Deux mois
o L A D ÉCROISSANCE . Plaidoyer contre
de sa démarche, c’est en fonction d’enjeux indis- sation ne s’accomplit toujours pas, c’est la faute de plus tard, son ministère signait des accords destinés à l’idéologie de l’« hypermobilité » qui préside
sociablement philosophiques, éthiques, sociaux l’artiste. Splendide hypocrisie à triple détente que peu renforcer la coopération avec le royaume d’Arabie
et économiques. Trois éditeurs rendent justice à à l’aménagement du territoire ; à Bure, les
cette réflexion en proposant un recueil de textes
dénoncent, par peur de ne plus toucher de subventions saoudite, connu pour donner aux femmes un statut d’éter- opposants au projet d’enfouissement des
introduisant à l’œuvre de cinquante penseurs qui des « comités d’experts », souvent directeurs d’établis- nelles mineures. La culture a la vertu de transcender déchets nucléaires ne désarment pas ; le titre
lui sont liés peu ou prou. L’ouvrage propose une sement ou artistes qui jouent sans états d’âme un jeu toutes les contradictions. d’« écotartufe du mois » revient au militant
approche grand-angle en manière de généalogie antispéciste et cathodique Aymeric Caron.
dont ils sont parties prenantes. (N° 148, avril, mensuel, 3 euros. – Lyon.)
intellectuelle : des auteurs de sensibilité roman- E VELYNE P IEILLER .
tique aux théoriciens libertaires, en passant par Même constat chez Laurent Cauwet (2), responsable o ESPACES NATURELS. La revue de l’Agence
les « incontournables » (Jacques Ellul, André des éditions Al Dante, qui s’intéresse plus particulièrement (1) Michel Simonot, avec Luce Faber, La Langue retournée de la française pour la biodiversité consacre un
Gorz, Ivan Illich). L’ensemble offre de précieuses
aux « employés de l’entreprise culture », les artistes qui culture, Excès, Paris, 2017, 106 pages, 10 euros. dossier à l’engagement pour la protection de
clés pour interroger ce qu’il désigne comme l’alié-
reçoivent de l’argent de l’État ou de mécènes. Il souligne la nature, son histoire déjà riche, l’importance
nation à la technique, la prégnance de l’idéologie (2) Laurent Cauwet, La Domestication de l’art. Politique et mécénat, des bénévoles en France ou au Royaume-Uni,
du progrès et la question de la place de l’être avec un furieux entrain qu’est « posé comme vérité La Fabrique, Paris, 2017, 170 pages, 12 euros. les promesses d’insertion ou d’implication
humain dans un monde limité. inaliénable qu’un geste artistique s’inscrit de toute (3) Vincent Kaufmann, Dernières Nouvelles du spectacle (Ce que les des usagers. (N° 62, avril-juin, trimestriel,
M. F. façon dans une logique de résistance ». L’artiste, donc, médias font à la littérature), Seuil, Paris, 2017, 280 pages, 20 euros. 11 euros. – Vincennes.)
27 LE MONDE diplomatique – MAI 2018

SCIENCE-FICTION

Une pionnière sous les étoiles


DANS LES REVUES Ursula Le Guin (1929-2018) a choisi d’écrire
de la science-fiction, domaine largement masculin,
o R EVUE FRANÇAISE DE SCIENCE POLI -
TIQUE . Une analyse de l’abstention record
et en a profité pour proposer des mondes
observée lors des élections du printemps 2017 divergents, aux couleurs de la contre-culture
en France ; l’impact du genre sur la candidature
de Mme Marine Le Pen ; le clivage gauche-droite des années 1970. Elle a ainsi contribué
en 2017 ; une analyse du vote blanc et nul.
(Vol. 67, n° 6, décembre, bimestriel, 25 euros. à saper les codes de notre société, par la grâce
– Paris.)
d’un imaginaire fastueusement humaniste.
o BOOKS. Les femmes au pouvoir : pourquoi
sont-elles si peu nombreuses ? Les cheffes d’État
sont-elles moins dominatrices que les hommes ?
Un portrait de Vladislav Sourkov, idéologue du
Kremlin et auteur présumé d’un roman satirique
PAR CATHERINE DUFOUR *

L
écrit sous pseudonyme. (N° 89, bimestriel, mai,
12 euros. – Paris.)

BRIDGEMAN IMAGES
o L’ÉMANCIPATION SYNDICALE ET PÉDA- A SCIENCE-FICTION (SF) est toujours une
GOGIQUE. « Un correspondant de l’Insee » détaille
comment la dernière note de conjoncture de créature de son temps. Elle a longtemps fait écho au
l’Institut national de la statistique et des études sexisme ambiant, notamment celui qui régnait dans SIMONE BERRINI.
économiques « apporte (...) un violent démenti à les communautés scientifique et littéraire. Rappelons – « Lady Bird »
la propagande du gouvernement qui nous explique (Coccinelle), 2007
(...) que ses mesures augmenteront le pouvoir
qu’il a fallu attendre 1874 pour qu’une femme, Sofia
d’achat ». (N° 7, mars, 10 numéros par an, Kovalevskaïa, puisse décrocher un doctorat scien-
5 euros. – Périgny.) tifique – en mathématiques, à l’université de Göttingen.
Du côté de la SF, c’est pire. Ce n’est qu’à la fin des et surfé sur elle. « Ce que j’écris dans mes œuvres et de têtes. En d’autres termes, il y a l’Étranger
années 1960 qu’un prix prestigieux fut attribué à défend ce que j’ai appris avec Le Guin sur la question sexuel, l’Étranger social, l’Étranger culturel et fina-
o LUTTE DE CLASSE. En général bien infor-
mée sur les luttes syndicales, la revue souligne une femme, Ursula K. Le Guin. Il est vrai, circonstance du genre, explique Jeanne-A Debats, auteure lement l’Étranger racial ».
une spécificité du mouvement social à la Société quelque peu atténuante, que les auteures ne repré- d’Humain.e.s, trop humain.e.s (ActuSF, 2017). Elle
nationale des chemins de fer français (SNCF) : sentaient alors que 10 à 15 % des écrivains du genre. a eu l’intelligence de ne pas proposer un renversement Mais le féminisme n’est pas le seul axe de son
« Contrairement aux mouvements précédents, une des pouvoirs, mais le partage de ce dernier entre
partie significative de la maîtrise et même de l’en-
monde, comme il peut l’être chez ses contemporaines
cadrement a participé à la grève. » (N° 191, avril, « Pendant la première moitié du XXe siècle, hommes et femmes (4). » Pamela Sargent, Joanna Russ ou encore parfois chez
mensuel, 2,50 euros. – Pantin.) l’idéologie patriarcale de la science-fiction ne sera Margaret Atwood. Atwood, de dix ans plus jeune
pas remise en question, écrit Joëlle Wintrebert, elle- Dans La Main gauche de la nuit, les personnages qu’elle, passée elle aussi par le Radcliffe College de
o NOTES DE LA FONDATION GABRIEL sont asexués, sauf pendant la poussée hormonale
PÉRI. Un exposé des travaux du Groupe de même auteure de SF (Pollen, Au diable Vauvert, Harvard, publie en 1985 le brûlot féministe qui a fait
recherche sur la démocratisation scolaire (GRDS) 2002). Les auteures et lectrices sont alors l’exception. mensuelle, qui les transforme aléatoirement en homme sa renommée, ravivée par une série télévisée récente :
visant à rompre la dynamique inégalitaire de Quand elles publient, c’est sous pseudonyme (...) ; ou en femme. « Lorsqu’on rencontre un Géthénien, La Servante écarlate (Robert Laffont, 1987). Dans
l’école. Le GRDS promeut une « école commune derrière des initiales “neutres” comme C. L. Moore il est impossible et déplacé de faire ce qui paraît
de 3 à 18 ans » ayant pour objectif de faire
cette dystopie, les femmes, en voie de disparition,
acquérir les mêmes savoirs à tous les élèves, (...); ou sous le couvert d’un prénom mixte, comme normal dans une société bisexuelle : lui attribuer le sont divisées en trois classes : les Épouses, les
sans voies de formation spécifiques, sans redou- Leigh Brackett, dans les années 1940, dont on dira rôle d’un homme ou d’une femme, et conformer à Marthas, ou intendantes, et enfin les Servantes
blement, sans évaluation fondée sur la compé- qu’elle “écrit comme un homme” (...). À noter que, cette idée que vous vous en faites le rôle que vous écarlates, dont le rôle est la reproduction. Tout aussi
tition entre élèves. (Janvier, 5 euros. – Pantin.) quand il sera passé dans les mœurs qu’un écrivain jouez à son égard, d’après ce que vous savez des subversive, l’écriture de Le Guin est moins ardente,
o HÉRODOTE. Les enjeux géopolitiques de la de SF puisse être une femme, certaines apparaîtront interactions habituelles ou possibles de personnes et moins féministo-centrée : elle reste avant tout, de
mondialisation universitaire; le tropisme américain pourtant sous pseudo (1).» En s’affirmant publiquement du même sexe ou de sexe opposé. Il n’y a ici aucune cœur, une anarchiste; d’âme, une taoïste; de formation,
des universités et un retour sur la création, comme écrivaine de science-fiction, Le Guin a fait place pour nos schémas courants de relations socio-
en 1968, de « Vincennes », université détonante
une ethnologue et, politiquement, une proche de la
et expérimentale. (N° 168, 1er trimestre, partie de ces femmes qui ont ouvert la voie pour sexuelles. C’est donc un jeu qu’ils ne savent pas nouvelle gauche radicale américaine. Ses ouvrages
trimestriel, 22 euros. – La Découverte, Paris.) leurs cadettes. Mais elle l’a fait de façon singulière, jouer. Ils ne voient en leurs semblables ni des hommes accordent une importance capitale aux sciences
le féminisme n’étant qu’une partie de son humanisme. ni des femmes. Et c’est là une chose qu’il nous est sociales, en se concentrant sur la condition humaine
o JOURNAL DU DROIT DES JEUNES. La loi presque impossible d’imaginer. Quelle est la première
de 2016 relative à la protection de l’enfant,
et ses errances. De façon plus intimiste, c’est une
introduisant la catégorie d’« enfant délaissé », a
Ursula Kroeber Le Guin, née en 1929 à question que nous posons sur un nouveau-né ? » À littérature de la recherche de soi, comme l’illustre
révolutionné la conception de l’autorité parentale Berkeley, en Californie, fille d’un anthropologue l’orée des années 1970, le propos entre en résonance Ged, le héros du premier tome de Terremer, qui fuit
et, partant, les bases juridiques de l’aide sociale renommé et d’une écrivaine, suit une formation avec le mouvement postgenre, féminisme radical qui et poursuit sans relâche l’ombre de lui-même sous la
à l’enfance. (Nos 368-370, octobre-décembre, d’ethnologue au Radcliffe College de Harvard et sera conceptualisé en 1970 dans The Dialectic of
mensuel, 27 euros. – Association jeunesse et forme d’un ours sans tête.
droit, Paris.) à l’université Columbia à New York. À cette Sex, de Shulamith Firestone.

A
époque, elle écrit depuis longtemps : son premier
o LE MOUVEMENT SOCIAL. Un dossier texte fut refusé par la célèbre revue Astounding Actrice de cette contre-culture, Le Guin joue
sur les « engagements adolescents » pendant Science-Fiction alors qu’elle n’avait que 11 ans. avec les genres, mais aussi avec le très brûlant
les guerres mondiales : la jeunesse ottomane,
enjeu des luttes nationales (1914-1919) ; les Elle ne commence cependant à publier régulièrement problème racial. Ainsi, Genly Aï, le héros de La
combattants juvéniles de la Grande Guerre ; les que dans les années 1960, et devient vraiment Main gauche de la nuit, est noir, mais on ne U BOUT de sa longue carrière, Le Guin n’a
jeunes combattants espagnols en URSS (1941- célèbre en 1969, à la sortie de La Main gauche de l’apprend qu’au milieu du roman, et comme fortui- pas seulement féminisé la science-fiction, ou fait
1945), etc. (N° 261, octobre-décembre, tri- entrer le féminisme dans la science-fiction : elle a,
mestriel, 16 euros. – Paris.) la nuit (Robert Laffont, 1971), qui reçoit les pres- tement. Une subversion assumée : « C’était mon
tigieux prix Nebula et Hugo. complot activiste devant cette majorité de lecteurs avec d’autres (car la grande ombre de Philip K. Dick
blancs : donnez une peau noire à votre héros mais plane aussi sur ces années-là), poussé la science-
o SPORT ET PLEIN AIR. Selon le discours Suivront de grands cycles, en particulier le très n’en parlez pas jusqu’à ce que le lecteur se soit fiction vers l’âge adulte. Elle l’a menée vers des
dominant, repris par les « experts » médiatiques, célèbre Terremer (cinq romans, un recueil de bien identifié », souligne-t-elle dans son recueil approches anthropologique, sociologique et écologique.
le sport français serait en crise et pâtirait des
lourdeurs du système associatif. Devant la nouvelles, publiés en France d’abord par OPTA, d’essais Le Langage de la nuit (Aux forges de Ainsi, dans Les Dépossédés, Urras est le symbole de
volonté des autorités de refonder la « gouver- puis par Robert Laffont, de 1977 à 2005), Chronique Vulcain, 2016). la dystopie écologique tandis qu’Anarres s’efforce
nance » de la discipline, la revue s’inquiète des des rivages de l’Ouest (L’Atalante, 2010-2011), d’être celui de l’utopie écologique. Mireille Rivalland,
« processus en cours (...), qui tendent à redéfinir, Les Chats volants (Gallimard, 2005-2008), en tout En 1974, l’année où est voté le Women’s Educa- directrice des éditions L’Atalante, assure : « Elle
voire réduire, le périmètre du service public du
sport », et défend une « acception populaire et plus de vingt romans, cent cinquante nouvelles, six tional Equity Act, la loi sur l’égalité dans l’éducation avait une capacité à retourner les codes de la société
émancipatrice des activités physiques et sportives ». recueils de poésie, des essais et des livres pour pour les femmes, Le Guin publie Les Dépossédés en imaginant d’autres rapports humains. Elle s’essayait
(N° 619, avril, mensuel, 3 euros. – Pantin.) enfants qui seront distingués par cinq prix Hugo, (Robert Laffont, 1975). Elle y met en scène une à des expériences sociétales dans sa littérature (5). »
six prix Nebula et dix-neuf prix Locus : témoignages critique féministe plus frontale, en opposant une Le Guin elle-même a précisé, dans Le Langage de
o APULÉE. Autour du thème « la guerre et la d’un art remarquablement riche, qui sait aller de la société dont le sexisme est une copie carbone du la nuit : «L’écrivain qui utilise les antiques archétypes
paix », la « revue de littérature et de réflexion » hard science fiction (à forte crédibilité scientifique) nôtre et une autre où l’égalité coule de source : des mythes et des légendes, ou ceux, plus récents, de
dirigée par le romancier Hubert Haddad propose la plus spéculative à la fantasy la plus rêveuse. « – N’y a-t-il vraiment aucune distinction entre la science et de la technologie, dit peut-être quelque
des contributions d’écrivains et d’essayistes chose de tout aussi pertinent qu’un sociologue (et il
(Bernard Noël, Jean-Luc Nancy, Nâzim le travail des hommes et celui des femmes ?
Hikmet, etc.), où il est difficile de repérer les Les années 1960 et 1970 ont été, aux États-Unis, le dit beaucoup plus directement) sur la vie humaine
les années de la contre-culture, marquées notamment – Eh bien, non, ce serait une base très catégorique
inédits, et des dossiers (Albert Camus, Madeleine telle qu’elle est vécue, telle qu’elle pourrait être
Riffaud, Jean Sénac, le camp de Rivesaltes...). par la diffusion du mode de vie hippie, du pacifisme, pour la division du travail, ne trouvez-vous pas ?
vécue, telle qu’elle devrait être vécue. »
(N° 3, 2018, annuel, 28 euros. – Paris.) de l’écologie, par le mouvement des droits civiques, Une personne choisit son travail en fonction de son
la révolution sexuelle... et le féminisme. En 1966, intérêt, de son talent, de sa force... Qu’est-ce que le C’est ce qu’elle fit, au long d’écrits portés par
o CRITIQUE. Une présentation de l’œuvre
de Madame de Staël, et une évocation réjouis- Betty Friedan, auteure de La Femme mystifiée (The sexe vient faire là-dedans ? ce souffle simple et puissant qui caractérise souvent
sante du journal de celui qui fut son compagnon, Feminine Mystique) (2), l’essai qui a lancé dès 1963 – Les hommes sont plus forts, physiquement, les grands auteurs américains. Car elle est, avant
Benjamin Constant. Un entretien avec Céline affirma le docteur avec une assurance professionnelle.
Spector sur l’évolution de la philosophie politique, la deuxième vague du féminisme aux États-Unis, tout, une poétesse, une maîtresse des mots, à la
de Montesquieu au marquis de Sade en passant fonde la National Organization for Women (NOW). – Oui, souvent, et plus grands, (...) mais les façon d’un Charles Bukowski, qui fut poète avant
par Jean-Jacques Rousseau et Constant. (N° 851, C’est aussi l’année du premier succès de Le Guin femmes travaillent plus longtemps... J’ai souvent d’être prosateur.
avril, mensuel, 12 euros. – Paris.) avec Le Monde de Rocannon, premier volume du souhaité être aussi résistant qu’une femme.
o APRÈS-DEMAIN. Le tour des grands enjeux cycle Ekumen (OPTA, 1972). Science-fiction et En 2002, le jury du prix américain Nebula,
Kimoe le dévisagea, si choqué qu’il en oubliait attribué chaque année par la Science Fiction and
de la politique culturelle en France : numérique, féminisme convergent. Rien de plus logique, selon les convenances.
place des artistes, ruralité, éducation artistique, Élisabeth Vonarburg, auteure d’Hôtel Olympia (Alire, Fantasy Writers of America à l’œuvre de science-
diplomatie, droit d’auteur, etc. (N° 46, avril, tri- – Mais la perte de... de tout ce qui est féminin... fiction ou de fantasy jugée la plus novatrice, lui a
mestriel, 9 euros. – Paris.) 2014) : « D’abord, la SF a pour ancêtre l’utopie, et
imagine donc des modèles de société autres, tout de la délicatesse... et la perte de la dignité masculine... décerné le prix Damon Knight Memorial Grand
o ÉTUDES. Dérive du nationalisme catalan, comme le féminisme est obligé de le faire ; ensuite, Vous ne pouvez certainement pas prétendre que, Master. On la citait même comme une
essor des inégalités sous la présidence de [elle] permet d’aborder les problèmes des femmes dans votre travail, les femmes sont vos égales ? En potentielle Prix Nobel de littérature. C’est désormais
M. Emmanuel Macron, démocratie menacée en physique, en mathématiques, ce qui concerne l’in-
Indonésie... Et une remarquable exégèse de la d’un point de vue créatif et non réactif comme la trop tard : Ursula K. Le Guin est morte le
barbe : « barbes timides », « barbes affirmées », littérature normative ; enfin, la distance mythique tellect ? Vous ne pouvez pas prétendre vous abaisser 22 janvier 2018, à l’âge de 88 ans.
«barbes apprenties», «barbes chevronnées», «barbes retrouvée dans la SF permet aux auteures et aux constamment à leur niveau ? »
frondeuses », « barbes libertaires qui laissent faire
la nature » ou encore barbes « dont l’entraînement lectrices d’accéder pleinement au registre héroïque, (1) Joëlle Wintrebert, « SF et sexisme », conférence à Utopia,
qui leur est souvent dénié par la littérature Le Guin se livre là à un exercice de dépaysement
général de la mode est l’unique engrais ». (N° 4248, Nantes, octobre 2000, disponible sur www.noosfere.org
avril, mensuel, 12 euros. – Paris.) normative (3). » de nos mœurs, à la façon des Lettres persanes de
(2) Betty Friedan, La Femme mystifiée, Gonthier, Paris, 1964.
Montesquieu : à travers un étranger qui nous découvre,
elle parle de notre rapport dévoyé à l’autre, « l’être (3) Élisabeth Vonarburg, « La science-fiction et les héroïnes de
Le Guin est l’une de ces pionnières qui ont à la la modernité », Philosophiques, vol. 21, n o 2, Montréal,
fois suscité, nourri, mis en lumière cette convergence qui est différent de vous-même. Cet être peut différer automne 1994.
Retrouvez, sur notre site Internet,
une sélection plus étoffée de revues : de vous par son sexe ; ou ses revenus annuels ; ou sa (4) Lloyd Chéry, « Ce que la science-fiction et la fantasy doivent
www.monde-diplomatique.fr/revues * Écrivaine. Dernier texte paru : « Pâles Mâles », dans Au bal des façon de parler, de s’habiller, de faire des choses ; à Ursula K. Le Guin », Le Point, Paris, 24 janvier 2018.
actifs. Demain, le travail (collectif), La Volte, Clamart, 2017. ou la couleur de sa peau, ou son nombre de jambes (5) Ibid.
MAI 2018 – LE MONDE diplomatique
28

© ADAGP, PARIS, 2018 - PHOTO : AURÉLIEN MOLE - GALERIE MARCELLE ALIX, PARIS, 2016
« Vous n’aurez pas
ma souffrance »
E
PAR WALTER BENN MICHAELS *
CHARLOTTE MOTH.
N AOÛT 1955, Emmett Till, un Noir américain personnes qui ne sont pas noires doivent accepter – « Living Images 4 »
de 14 ans originaire de Chicago, est battu à mort dans qu’elles ne pourront jamais reproduire ni comprendre (Images vivantes 4),
l’État du Mississippi, où il rendait visite à des mem- ce geste. (...) La personne de Schutz n’est pas en 2015 (ci-contre),
et « Living Images 2 »
bres de sa famille. Ses deux meurtriers blancs sont cause (2) ». En résumé, la douleur noire appartient (Images vivantes 2), 2015
arrêtés et jugés ; il faut une heure au jury pour rendre aux artistes noirs. (ci-dessous)
son verdict – « non coupables ».
Ou alors, plutôt : « Il n’est pas acceptable qu’un
Ce meurtre n’avait rien d’inhabituel : l’abolition Blanc tire profit de la souffrance des Noirs...» Dana du Parti communiste qui, à l’annonce de la mort d’Em-
de la ségrégation raciale dans les écoles par la Cour Schutz se trouve accusée de racisme non parce qu’elle mett Till, obtiennent de leur syndicat de quoi «acheter

© ADAGP, PARIS, 2018 - PHOTO : JUSTIN MEEKEL


suprême en 1954 avait déclenché une contestation défend l’assassinat d’Emmett Till (de ce point de vue, des provisions pour la famille Till». Ils se trouvaient
souvent violente. La singularité de l’affaire tient plu- Open Casket est d’autant plus consensuel que personne aussi aux côtés de Mamie Till lorsque le corps de son
tôt au fait que ses auteurs ont été jugés et qu’elle a aujourd’hui n’excuse ce meurtre), mais parce qu’elle fils fut rapatrié à Chicago. « Quand on a ouvert la
soulevé une vague de réactions dans le pays, notam- s’enrichit grâce à lui, peut-être pas directement (l’artiste housse, raconte la syndicaliste Arlene Brigham, tout
ment grâce à la décision de la mère d’Emmett Till a annoncé que son tableau n’était pas à vendre), mais le monde était sous le choc et restait sans voix. Les
d’organiser des funérailles à cercueil ouvert : « Il faut en occupant une place dans «des institutions presti- journaux étaient là mais disaient : “Nous n’allons pas
que les gens voient ce qu’ils ont fait à mon garçon », gieuses comme le Whitney», un espace qui aurait pu prendre ces photos”. Gus Savage était à l’extérieur.
expliqua-t-elle. Les clichés de son visage brutalisé revenir aux artistes noirs. Ce qui met Parker Bright en Je lui ai demandé de prendre des photos... Il publiait
firent ainsi le tour des États-Unis. colère, c’est qu’un artiste non noir s’approprie pour un petit magazine intitulé The American Negro. C’est
une exposition au Palais de Tokyo le «débat sur l’in- comme ça que les images ont été diffusées pour la pre-
En mars 2017, la biennale du Whitney Museum de justice raciale au sein du monde artistique» qu’il a mière fois. Et puis tout le monde a commencé à les
Manhattan expose un tableau de l’artiste blanche Dana lancé « en tant qu’artiste noir ». Autrement dit, dès publier» (People’s World, 12 août 2005).
Schutz intitulé Open Casket (« cercueil ouvert »), lors que des « institutions d’élite, majoritairement prouver en ces termes l’incapacité des Blancs à com-
qu’un critique décrit comme «une réponse puissante, blanches», promeuvent des œuvres antiracistes, elles prendre le sacrifice de la mère d’Emmett Till : « Les Des gens comme Arlene Brigham ne militaient pas
en peinture, à la photographie tristement célèbre devraient le faire en consacrant leurs ressources aux Noirs continuent de mourir aux mains des supréma- seulement pour l’augmentation des salaires : ils com-
d’Emmett Till défiguré lors de ses funérailles ». Or seules victimes du racisme. Si quelqu’un doit «tirer cistes blancs, les communautés noires continuent à battaient le capitalisme et comprenaient que la lutte
l’œuvre n’est pas reçue comme une arme supplémen- profit» de la souffrance noire, ce sont les Noirs. vivre dans une pauvreté extrême à quelques pas du contre ce régime économique était alors inextricable-
taire dans les luttes actuelles contre le racisme, mais musée qui expose cette œuvre de valeur... ». En d’au- ment liée à la lutte contre le racisme. La chasse aux
comme une forme de racisme. L’artiste britannique Cette opposition à l’«appropriation culturelle» s’ap- tres termes, même si la controverse actuelle autour « rouges » durant la guerre froide éliminera les plus
Hannah Black publie une lettre ouverte demandant parente donc à la revendication d’un capital culturel. de l’«appropriation culturelle» ne traduit en définitive radicaux du syndicat et gommera le communisme
le retrait du tableau, devant lequel des spectateurs se De telles luttes révèlent en un sens l’avancée impres- que la revendication d’une sorte de « rente raciale » qu’ils défendaient. Pas assez, toutefois, pour empêcher
rassemblent pour protester. Des événements analogues sionnante de la privatisation de toute chose – y compris par une petite fraction de la bourgeoisie noire, elle le New York Post, propriété de M. Rupert Murdoch,
se déroulent à Saint-Louis contre des œuvres utilisant la souffrance. Elles représentent aussi une variation profite en réalité à l’ensemble de la bourgeoisie – et d’accuser en 2016 M. Bernie Sanders, alors candidat
des photographies de manifestants noirs battus par la sur un thème familier : la justice raciale serait soluble donc principalement aux Blancs. aux primaires démocrates, d’être « un communiste
police à Selma, en 1965, et à Minneapolis contre une dans l’égalité d’accès aux institutions d’élite, une convaincu» au motif qu’il avait travaillé pour l’UPWA

L
installation en mémoire de l’exécution de trente-huit revendication qui a toujours joué un rôle majeur dans lorsqu’il étudiait à Chicago. Une partie de la gauche
Indiens Dakotas en 1862. Le scandale traverse le mouvement des droits civiques aux États-Unis, avec radicale, quant à elle, lui reprocha de trop se soucier
l’Atlantique. En février 2018, l’artiste noir Parker des résultats prévisibles. La part des Noirs américains E CERCUEIL ouvert d’Emmett Till représente le d’économie et pas assez de justice raciale.
Bright, qui avait manifesté au Whitney contre Open dans la classe moyenne supérieure, à défaut de l’élite, totem parfait pour la piété néolibérale de gauche. Aux
Casket, découvre qu’une photographie de lui protes- a progressé : 21 % d’entre eux gagnent au moins artistes blancs, il fournit l’occasion de déplorer une La part minuscule de vérité contenue dans ces
tant devant le tableau de Dana Schutz figure dans 75000 dollars par an, un pourcentage qui a plus que victime de la suprématie blanche, qu’ils abhorrent deux accusations révèle à quel point l’enjeu de la
l’exposition de l’artiste franco-algérien Neïl Beloufa doublé entre 1970 et 2014. La proportion de Noirs sincèrement ; pour les artistes noirs, ce deuil porté lutte sociale a basculé de l’appropriation du travail
au Palais de Tokyo. Très remonté, il lance une cam- américains qui touchent plus de 100 000 dollars ostentatoirement par des Blancs marque plutôt la per- de l’ouvrier à l’appropriation de la culture d’une
pagne de financement participatif afin de se rendre à annuels ou plus a pour sa part presque quadruplé, pour pétuation de la suprématie blanche qui a causé sa communauté. La droite n’avait pas entièrement tort,
Paris pour y « récupérer son image ». Beloufa décide atteindre 13 %. Cependant, le revenu annuel médian mort. Dans les deux cas, le conflit entre riches et pau- au sens où M. Sanders incarnait ce que la politique
finalement de ne pas la montrer. ne dépasse pas 43300 dollars, et près de 11 millions vres disparaît derrière la lutte contre la suprématie américaine avait de plus « socialiste » (sans aller
vivent dans la pauvreté (3). blanche, lutte qui se réduit dans le cas d’espèce à jusqu’au communisme). La gauche n’avait pas
Récapitulons : en 1955, un effort collectif se déploie déterminer qui est habilité à exprimer artistiquement entièrement tort, dans la mesure où l’antiracisme a
pour que le plus grand nombre possible de personnes Ainsi, non seulement la réussite d’une minorité sa détestation du meurtre d’Emmett Till. tellement supplanté l’anticapitalisme que le désir de
voient une photographie d’Emmett Till; aujourd’hui, n’aide pas la majorité, mais elle participe d’un pro- M. Sanders de mobiliser toute la classe populaire a
on se mobilise pour que personne ne voie une peinture cessus qui nuit à celle-ci. Au nom de la justice raciale Pourtant, l’intention originelle du cercueil ouvert été interprété comme une indifférence envers les
d’Emmett Till. Les manifestations ne portent pas sur se construit une solidarité raciale imaginaire qui vou- était tout autre. Dans son livre The Blood of Emmett Noirs. Un sentiment que les libéraux partisans de sa
la nature de l’image, mais sur l’identité de son drait que le succès de quelques Noirs – ceux qui ont Till (Simon & Schuster, 2017), l’historien Timothy B. concurrente démocrate Hillary Clinton se sont fait
auteure : « Les artistes blancs (...) profitent du trau- accès au Whitney, étudient dans des universités pres- Tyson évoque le fait que le syndicat du conditionne- une joie d’instrumentaliser contre lui.
matisme noir, de la mort des Noirs et (...) de la douleur tigieuses et intègrent la classe moyenne supé- ment de la viande, United Packinghouse Workers of
des Noirs», déplore la journaliste Zeba Blay (1). Han- rieure – représente une victoire pour la grande majorité America (UPWA), qu’il décrit comme « de plus en
nah Black écrit que la mère d’Emmett Till a rendu le des Noirs qui n’en bénéficient pas. Mais le fait que plus acquis aux droits civiques », avait envoyé une
visage de son fils « disponible pour les Noirs afin certaines personnes soient riches alors que la plupart délégation interraciale d’observateurs au procès qui (1) Zeba Blay, « When white people profit off of black pain »,
HuffPost, 22 mars 2017.
qu’il leur serve d’inspiration et d’avertissement. Les sont pauvres ne constitue pas une solution : c’est le innocenta ses assassins. Il s’agissait d’un syndicat très
cœur du problème. à gauche, qui militait farouchement contre les condi- (2) « “The Painting Must Go” : Hannah Black pens open letter
to the Whitney about controversial Biennial work », Art News,
tions de travail brutales imposées dans les grands abat- New York, 21 mars 2017.
* Professeur de littérature à l’université de l’Illinois, à Chicago,
auteur notamment de The Beauty of a Social Problem : Photography, Ce problème disparaît comme par miracle lorsque toirs et contre les lois ségrégationnistes alors en vigueur (3) The New York Times, 1er février 2016, et Pew Research Center,
Autonomy, Economy, University of Chicago Press, 2015. des écrivains tels que Hannah Black prétendent dans le Sud. Et ce sont deux membres de l’UPWA et Washington, DC, 22 juin 2016.

SOMMAIRE Mai 2018


PAGE 2 : PAG E S 10 E T 11 : PAG E 20 :
Courrier des lecteurs. – Coupures de presse. Comment le « Russiagate » aveugle les démocrates, par A ARON Épineuse indépendance syndicale, par MICHEL PIGENET.
MATÉ. – Boston ou la religion de l’innovation, par THOMAS FRANK.
PAG E 3 : PAG E 21 :
Gaz lacrymogène, des larmes en or, par ANNA FEIGENBAUM. PAG E S 12 E T 13 : Au pays de l’« ardeur révolutionnaire », par ANTONY BURLAUD.
De Johannesburg à Kinshasa, les lanceurs d’alerte en première ligne,
PAG E S 4 E T 5 : par OLIVIER PIOT. PAG E S 22 E T 23 :
Alliance pragmatique entre Moscou et Téhéran, par N IKOLAÏ La France abandonne ses villes moyennes, suite de l’article de JEAN-
KOŽHANOV. – Que cherche la Russie au Proche-Orient ?, PAG E S 14 E T 15 : MICHEL DUMAY. – Au secours des centres urbains (J.-M. D.).
suite de l’article de N. K. L’Afrique dépouillée de ses poissons, par KYLE G. BROWN.
PAG E S 24 À 26 :
PAG E 6 : LES LIVRES DU MOIS : « Attends-moi au ciel, capitaine ! », de Jorge
PAG E S 16 E T 17 :
Israël hanté par la Nakba, par THOMAS VESCOVI. Enrique Botero, par P IERRE CARLES . – « Circus Parade », de Jim
Mettre fin au trafic des données personnelles, par F RANK
Tully, par D OMINIQUE AUTRAND. – Mai à l’usine, par S ERGE
PASQUALE. – Tout allait bien..., par PIERRE RIMBERT.
PAG E 7 : Q UADRUPPANI . – Violence et révolution, par W ILLIAM
Fin du « printemps birman », par GUILLAUME PAJOT. I RIGOYEN . – L’art en exil, par R ENAUD L AMBERT. –
PAG E 18 : Des histoires-paysages, par EUGENIO RENZI. – La culture, auxiliaire
PAG E S 8 E T 9 : Goodyear et ses fantômes, par ALEXIA EYCHENNE. de l’ordre, par EVELYNE PIEILLER. – Dans les revues.
Retour de la violence politique au Brésil, par A NNE V IGNA . – PAG E 27 :
Les patrons latino-américains prennent le pouvoir, par M IGUEL PAG E 19 :
S ERNA . – Aux petits soins pour les grands propriétaires L’austérité au filtre des eaux usées, par M OHAMED Une pionnière sous les étoiles, par CATHERINE DUFOUR.
terriens (A. V.). LARBI BOUGUERRA.
Le Monde diplomatique du mois d’avril 2018 a été tiré à 207 172 exemplaires.
À ce numéro est joint un encart,
www.monde-diplomatique.fr destiné aux abonnés d’Île-de-France : « Les tout petits ».