Vous êtes sur la page 1sur 1

1.

Les murs de soutènement

1.1 Définitions
Les ouvrages de soutènements sont ceux qui retiennent des terrains (sols, roches ou
remblais) et de l'eau.
Le matériau est retenu par l'ouvrage s'il est maintenu à une pente plus raide que celle qu'il
adopterait éventuellement si aucun ouvrage n'était présent. Les ouvrages de soutènement
comprennent tous les types de murs et de systèmes d'appui dans lesquels des éléments de
structure subissent des forces imposées par le matériau soutenu.
Les ouvrages de soutènement sont des constructions destinées à prévenir l’éboulement ou
le glissement d’un talus raide. Ils sont essentiellement employés,
- soit en site montagneux pour protéger les chaussées routières contre le risque
d’éboulement
ou d’avalanches ;
- soit, en site urbain pour réduire l’emprise d’un talus naturel, en vue de la construction d’une
route, d'un bâtiment ou d’un ouvrage d’art.
II existe deux grandes classes d’ouvrages de soutènement.
Les murs :
Composés d’une paroi résistante et d’une semelle de fondation. C’est le cas des murs en T
renversé ou des murs-poids en béton armé ou encore en maçonnerie (briques, pierres,…)
ou formés d’éléments spéciaux (murs végétalisés, gabions métalliques, …).
Les écrans :
Composés seulement d’une paroi résistante, tels que :
 Les rideaux de palplanches formé de profilés métalliques emboîtés les uns dans les
autres et fichés dans le sol ;
 Les parois moulées en béton armé :
 Les murs en terre armée avec parement composé d’écailles en béton.

Les principaux types de murs de soutènement


Classification suivant le mode de fonctionnement ou la morphologie :

 Les murs en béton armé encastrés sur semelle


 Les murs poids (maçonnerie de pierres sèches, maçonnerie jointoyée, béton non
armé, gabions, éléments empilés préfabriqués en béton)