Vous êtes sur la page 1sur 5

I- Les Coordonnées Géographiques  :

Le système qui permet de repérer un point quelconque de la surface du globe est le


système de coordonnées géographiques (S.C.G.). Il est constitué par un réseau de lignes
orthogonales.
* Les Parallèles : sont les lignes circulaires parallèles à l’équateur.
* Les Méridiens : sont les grandes cercles de la sphère terrestre passant par les
pôles et le lieu.
Notons toutefois que les parallèles et les méridiens sont divisés en 360° ou 400 Grd.
La division sexagésimale 1° = 60’ ; 1’ = 60’’ est généralement utilisé, à l’échelle
internationale, en astronomie.
Une rotation de la terre est égale à 360° et se fait en 24 heures ; 15° correspondent
à 1 heure alors que 15’ d’arc = 1’ de temps ; enfin 15’’ d’arc représente 1’’ de temps.
En topographie, on utilise le grade et ses sous multiples. Le degré reste employé
pour toutes les mesures astronomiques ainsi que pour la navigation maritime et aérienne
et ce vu les rapports très simples établis comme nous l’avons vu plus haut entre les
mesures en temps et les mesures en degré.

 La longitude d’un point B est l’angle M formé par le méridien du lieu PBP’ avec
un méridien conventionnel PGP’ (méridien passant par Greenwich). La longitude se
compte positivement vers l’Ouest (sens des aiguilles d’une montre) et négativement vers
l’Est : FIG. 1.
 La latitude d’un point B est l’angle L (BÔb) de rayon OB avec le plan de
l’équateur : FIG. 1.
 L’azimut d’une direction BC (BC étant une ligne droite sur la terre) est l’angle A
mesuré au point B dans un plan horizontal entre la direction du Nord (BP) et la direction
considérée (BC). Cet angle se mesure dans le sens des aiguilles d’une montre, à partir du
Nord en géodésie : FIG. 2.
II- Orientation Des Dessins :

Toutes les cartes sont orientées. Le Nord est toujours en haut, l’Est à droite, l’Ouest
à gauche et le Sud en bas. Sur les plans l’orientation se fait par une simple flèche et une
lettre N indiquant le Nord. Le cercle des orientations est le suivant :
N
NNW NNE

NW NE

WNW ENE

W E

ESE
WSW

SE
SW

SSE
SSW
S

1- Orientement Sur Le Terrain  :

 Le Nord Géographique : on le détermine dans la direction du pôle Nord : c’est


l’étoile polaire.
 Le Nord Magnétique : qui est indiqué (à un moment donné) par la direction
prise par l’aiguille aimantée (boussole).
C’est un repère facilement utilisable et facilement trouvable par une boussole.
Le Nord Magnétique a l’inconvénient de ne pas être stable et de varier en fonction
du temps (siècle, année, …) ou d’être influencer par un corps magnétique.
La différence entre le Nord Géographique et le Nord Magnétique réside dans la
déclinaison D du lieu qui représente l’angle que fait les deux directions des Nords
Géographique et Magnétique. Sur une carte la déclinaison est toujours maintenue.

III- Les Coordonnées Géographiques De La Tunisie :

Pour réduire la correction d’altération linéaire la Tunisie a été découpé en deux


zones :

1- Zone Nord Tunisie  :


Point Origine : 0 = 11Grd Est de Greenwich, 0 = 40 Grd et l’amplitude est de 37,5
a 42,5 Grd.
On remarque que c’est le même système que celui du Nord Algérie mais décalé de
Grd
8 vers l’Est en longitude.

2- Zone Sud Tunisie  :

Point Origine : 0 = 11Grd Est du Méridien Origine, 0 = 37 Grd et l’amplitude est de


34,5 a 39,5Grd.
On remarque que c’est le même système que celui du Nord Maroc mais décalé de
Grd
17 vers l’Est en longitude.
IV- Notion d’Echelle Et De Précision :

1- Echelle, Plan, Carte  :

L’échelle d’un plan ou d’une carte est le rapport numérique qui existe entre les
longueurs mesurées sur la carte et les longueurs correspondantes sur terrain. Une échelle
s’exprime sous la forme 1/ (Facteur d’Echelle) :
* Cela signifie qu’une longueur mesurée sur terrain est réduite au nombre de
fois du Facteur d’Echelle pour être reportée sur la carte.
Exemple : 1 / 10000  la distance réelle sur terrain sera réduite a 10000
fois sur la carte.
* Cela signifie aussi qu’une longueur mesurée sur la carte représente une
longueur plus grande sur terrain désignée par le Facteur d’Echelle.
Exemple : 1 / 10000  la distance sur la carte sera multipliée par 10000 fois
pour avoir la distance réelle sur terrain.
L’échelle d’un plan ou d’une carte est une fraction. Il sera d’autant plus grand que
son dénominateur sera petit.
Les principales échelles employées en topographie sont : 1/100, 1/200, 1/500,
1/1000, 1/2000, 1/5000, 1/10000, 1/20000, 1/25000, 1/50000, 1/100000, 1/200000 …
Compte tenu des variations des échelles on distingue :
 Les levés à grandes échelles : 1/100  Échelle  1/5000.
 Les levés à moyennes échelles : 1/10000  Échelle  1/50000.
 Les levés à petites échelles : 1/100000  Échelle  1/500000.
 Les dessins exécutés à grandes échelles sont appelés des PLANS.
 Les dessins exécutés à moyennes et à petites échelles sont appelés des
CARTES. Les cartes dont l’échelle est comprise entre 1/10000 et 1/100000 sont dites
cartes topographiques, tandis que les cartes à plus petites échelles sont dites des cartes
géographiques ( routières, touristiques, … ), elles ne fournissent que des indications
générales.
Sur les plans ou les cartes l’échelle est souvent indiquée sous sa forme décimale
suivie de la forme fractionnaire, entre parenthèses. Exemple : 0,002(1/500) ;
0,005(1/200) ; 0,02(1/50) …

2- Précision d’Un Plan  :

La topométrie graphique aboutit à un modèle graphique appelé aussi plan


conventionnel dans lequel l’erreurs sur la détermination d’un point par rapport au point du
dessin est limitée à l’erreur graphique soit 0,1 mm dans les meilleures conditions : support
stable, dessin finement exécuté, matériels très précis, dessinateur expérimenté.

Nous admettons alors une erreur supérieure, soit 0,15 mm. Ce qui fait sur terrain :
 1,5 cm à l’échelle du 1/100.
 3 cm à l’échelle du 1/200.
 7,5 cm à l’échelle du 1/500.
 15 cm à l’échelle du 1/1000.
 30 cm à l’échelle du 1/2000. …
Elle permet de déduire la limite d’utilisation d’un instrument en fonction des
différentes échelles.

Vous aimerez peut-être aussi