Vous êtes sur la page 1sur 3

Cours de structure en béton Prof.

André Oribasi
Principes
Application 10.1.2.3

Chapitre 10
La fissuration du béton

Section 10.1
Les principes de comportement

10.1.2.3 L’exercice du tirant en béton armé

Soit une section en béton armé, liée à deux noyaux rigides en béton armé.
On demande d’estimer le niveau de fissuration de l’élément sous l’action d’un retrait empêché :
• La valeur du retrait de dessiccation est estimée à 0.3 pour miles
• Calculer la contrainte de traction dans l’élément en béton
• Calculer sa résistance à la traction
• Décrire le comportement de la section de béton durant les 5 premières années

Dernière mise à jour le 11.10.2004 1/3


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Principes
Application 10.1.2.3

1 Contrainte de traction
Tout d’abord, calculons la contrainte théorique, c’est-à-dire, si l’on ne considère
pas de fluage du béton.
Béton C20/25

E = 30000 ′
N/mm2 (ke = 10000)
σ c =E ⋅ ε imp

σ c = 30000 ⋅ 0.3 ⋅ 10 -3 = 9 N/mm2

En réalité, le béton flue et le module d’élasticité diminue. Pour un retrait empêché,


on considère un E* = E/3
Béton C20/25

E* = 10000 ′
N/mm 2 (ke = 10000)
σ c =E* ⋅ ε imp

σ c = 10000 ⋅ 0.3 ⋅ 10 -3 = 3 N/mm2

On compare ces contraintes à la valeur de calcul de la résistance à la traction du


béton.
1 1
f ctd =kt ⋅ fctm = ⋅ fctm = ⋅ 2.2 = 2 N/mm 2
1+0.5 ⋅ t 1+0.5 ⋅ 0.2

Donc la poutre doit être armée. Comme on ne maîtrise pas complètement le


fluage, on prend en considération la contrainte maximale.
σ c = 9 N/mm2
N = σ c ⋅ Ac = 9 ⋅ 200 ⋅ 600 ⋅ 10-3 = 1080 kN
N
As =
σ s,adm
Pour un tirant en béton armé, on peut raisonnablement poser des exigences
élevées à la fissuration. Selon la SIA 262, 4.4.2.3.10, on a :
σ s,adm = 300 N/mm 2 avec un s = 100 mm

d’où
1080 ⋅ 10 3
As = = 3600 mm2
300
Soit 10 Ø 22 (3800 mm2 )

Dernière mise à jour le 11.10.2004 2/3


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Principes
Application 10.1.2.3

2 Résistance à la traction
Valeur de calcul de la charge de fissuration
Nd,fiss = fctd ⋅ Ac = 2 ⋅ 200 ⋅ 600 ⋅ 10-3 = 240 kN

Valeur réelle de la charge de fissuration


N,fiss = fct,eff ⋅ Ac = κ (t) ⋅ κ (h) ⋅ fctm ⋅ Ac = 0.8 ⋅1 ⋅ 2.2 ⋅200 ⋅600 ⋅10-3 = 211 kN

Valeur de calcul de la charge limite à la traction


NRd = fsd ⋅ As = 435 ⋅ 3800 ⋅ 10−3 = 1653 kN

3 Comportement dans les 5 prochaines années


Le retrait de dessiccation n’est qu’un mécanisme apparent qui a un processus très
lent (environ 10 ans). Cependant, dans la première phase du processus, on a un
développement des auto-contraintes du béton qui produisent une fissuration
superficielle.
Ces fissures apparaissent essentiellement sur la surface du béton et sont
appelées fissures de peau. Il n’existe pas de moyens mécaniques pour empêcher
leur apparition et sont pris en compte dans toutes les normes.

Dernière mise à jour le 11.10.2004 3/3