Vous êtes sur la page 1sur 27

NOTIONS ELEMENTAIRES POUR

APPRENDRE LE ZARMA
 
L'alphabet du Zarma
Leçon I : les salutations
Leçon II : les pronoms
Leçon III : les interrogatifs
Leçon IV : les prédicatifs
Leçon V : les démonstratifs
Leçon VI : les numéraux
Leçon VII : comment dire l'heure
Leçon VIII : les jours de la semaine
Leçon IX : les auxiliaires être et avoir
Leçon X : temps et aspects
Leçon XI : le nom Zarma
Leçon XII : la détermination du nom en Zarma
Leçon XIII : le pluriel des noms
Leçon XIV : L'adjectif qualificatif
Leçon XV : vocabulaire de base

 
L'alphabet du Zarma
 
Le Zarma, comme la plupart des langues d'Afrique comprend des voyelles et des
consonnes.
 
Les consonnes : au nombre de 17.
Certaines se prononcent comme en français : b-d-f-h-k-l-m-n-p-r-s-t-z.
Certaines ont une prononciation différente :
c : se prononce comme "tch", ex : coro = ami, corotaray = amitié.
j : se prononce comme "dj", ex : jirbi = dormir, ji = beurre, huile.
nn : signe particulier qu'on appelle phonétiquement consonne vellaire
ex : gornno = poulet, nnwaari = le manger.
ny : se prononce comme "gn", ex : nya = maman, Nyamey = Niamey
Une consonne en zarma se prononce toujours comme si il y a un "e" muet.
 
Les voyelles : au ombre de 5.
a : se prononce comme en français
e : se prononce comme "é"
o : se prononce comme le "o", ex : boro = une personne
i : se prononce comme le "i" en français, ex : di = voir
u : se prononce "ou", ex : fu = maison, furo = rentrer

Les voyelles longues : au nombre de 5.

Il faut s'attarder sur leur prononciation.


aa, ex : baaba = papa, taafe = pagne
ee, ex : feeji = mouton, beene = en haut, le ciel
oo, ex : mooto = voiture
ii, ex :ciiri = sel, jiiri = année
uu, ex : buuru = pain, guuru = fer
 
Remarque : à ces voyelles et consonnes, il faudra ajouter deux semi-
consonnes : w et y.
w : se prononce comme en anglais dans were, ex : wa = lait
y : se prononce comme en anglais dans yes, ex : yo = dromadaire
Retour

Leçon I : les salutations


 
Comme dans la plupart des communautés africaines, les salutation en Zarma ont
un aspect très important de la langue. Elles découlent de deux facteurs
essentiels : le moment du jour, et le contexte ou la circonstance dans laquelle se
passe la rencontre.
 
Ex : Ni kani baani? ou mate no kaani? Ces deux expressions ont le même sens et
signifient mot à mot : as-tu dormi en bonne santé? Où comment as tu dormi?
C'est l'une des salutations les plus courantes et se dit le matin. Elles
correspondent au bonjour en français.
ni = tu, et il est employé comme le vous de politesse (arann qui es tle vous
de la deuxième personne du pluriel est utilisé uniquement quand il sagit
de plus d'une personne.
kani = dormir
mate = comment
 
Pour chaque salutation, il y a une réponse indiquée ex :
Ni kani baani? Ni kani ga baan
Mate ni kani? Samay walla !
Ni weete bani? Ni weete ga baan (entre 10 heures et midi)
Ni foy baani? Ni foy ga baan ( entre 12 heures et le crépuscule)
Ni hiire baani? Ni hiire ga baan ( se dit la nuit)
 
A toutes ces salutations, on peut répondre par "baani samay", qui veut dire "en
bonne santé", ex : Ni kani baani? baani samay, walla
 
Salutation relatives au moment de la séparation :
iri ma kani baani = bonne nuit
kala suba = à demain
iri ma foy baani = bonne soirée
kala wikiri = à ce soir
kala = à, ou, jusqu'à
 
A travers la salutations on peut s'enquérir de l'état de santé de la maison :
mate fu? "comment va la maison, réponse : samay walla = bien, vraiment
mate ni almayaaley = comment va ta famille, réponse = samay walla
almayaali = famille
mate ni windo = comment va ta famille ou wondo prend ici le sens de concession
 
Les salutations contextuelles :
mate farga? = et ta fatigue
fo nda kayan = bonne arrivée (ka = venir)
fo nda goy = salut (pour celui qui travaille)
goy = travail, travailler
fofo = salut, se dir dans toutes les circonstances
 
Les longues séparations :
kala han fo = au revoir, à un autre jour
han = jour
fo = un
kala ni kayan = à ton retour
kala tonton = à tout à l'heure (tonton = ajouter)
 
A toutes ces salutations, on peut répondre par"to" qui signifie dans ce cas
"bien". Mais en d'autres circonstances, il peut vouloir dire "d'accord", ex : koy
caw to = vas-y travailler! d'accord.
Retour

Leçon II : les pronoms


 
Le zarma n'a pas de genre. Le même pronom peut correspondre aussi bien à un
être masculin ou féminin, un objet concret ou un concept abstrait.
 
Ay : Je / moi / mon / ma
ay koy goy = je suis allé au travail
ay bariyo = mon cheval
ay no = c'est moi
 
Ni : tu / te / ton / ta
Ni koy goy = tu es allé au travail
ni bariyo = ton cheval
non no = c'est toi
nin = toi (pronom emphatique)
 
A : il / elle / le / son / sa
a koy goy = il (ou elle) est allé(e) au travail
a bariyo = son cheval
nga no = c'est lui, elle
nga = lui, elle (pronom emphatique)
 
Iri : nous / nos / notre
iri koy goy = nous sommes allés au travail
iri bariyo = notre cheval
iri bariyey = nos cheval
iri no = c'est nous
 
arann : vous / vos / votre
arann koy goy = vous êtes allés au travail
arann bariyo = votre cheval
arann bariyey = vos chevaux
arann kwaara = votre village
arann no = c'est vous (pronom emphatique)
 
I : Ils / les / elles / leur
i koy goy = ils ou elles sont allé(e)s au travail
i bariyey = leurs chevaux
i kwaara = leur village
ngey = eux
ngey no = c'est eux (pronom emphatique)
Retour

Leçon III : les interrogatifs


 
Man = où
Man ni fun = d'où viens tu?
fun = provenir, sortir
Mate = comment
mate ni ma = comment t'appelles-tu?
ma = nom
May = qui
may ga ni kar = qui t'a frappé
kar = frapper
marje = combien
marje no kwaayo wo = combien coûte cette chemise
kwaayi = chemise
ifo = quoi, qu'est ce que
ifo (no) ga te = qu'est ce qui s'est passé
ifo (no) go ga te = qu'est ce que se passe
wofo = lequel
wofo no ni go ba = lequel veux tu
wala = n'est-ce pas, ou bien
ni goyo borri wala = ton travail est bien fait, n'est ce pas
daata = est-ce que
daata ni na goyo te = est-ce que tu as fait ton travail
daata no goyo te = est-ce que ton travail est fait
man no = où c'est
man no ni go koy = où est-ce que tu es parti
Retour

Leçon IV : les prédicatifs


 
Certains mots zarma fonctionnent comme des verbes bien qu'ils n'en soient pas
véritablement. On les appelle les prédicatifs.
 
no = c'est
bari no = c'est un cheval
ne = voici
zaku ne = voici Zaku
go = il y a
salaado go = il y a de la salade
si = il n'y a pas
hari si = il n'y a pas d'eau
 
Ces mots ne doivent pas être confondus avec d'autres qui sont de verbes :
 
a na ay NO nooru = il m'a donné de l'argent
nooru = argent
ici NO = donner
 
a NE nga si ka = il m'a dit qu'il ne viendra pas
ici NE = dire
 
ay si = je refuse
si = refuser
 
ay ga a si ga di = je l'essaierai voir
si = essayer
Retour

Leçon V : les démonstratifs


 
wo = ceci, ex : boro wo = cette personne-ci
wo-din = celui-là, ex : bora din = cette personne là
wone = celui-là, ex : wo ne si beeri = celui-ci n'est pas grand
wo-hendi = celui-là-bas, ex : wo hendi ga kayna = celui-là (là bas) est petit
wo-yann = ceux-ci
wo din yann = ceux-là
wo ne yann = ceux-ci
wo hendi yann = ceux-là-bas
Retour

Leçon VI : les numéraux


 
a fo = 1
i hinka = 2
i hinza = 3
i taaci = 4
i gu = 5
iddu = 6
iyye = 7
ahakku = 8
yagga = 9
iway = 10
 
Certains de ces numéraux sont précédés d'un préfixe pronominal, qui disparaît
dès qu'on veut dénombrer des objets : ex :
 
boro fo = 1 personne
bari hinka = 2 chevaux
zanka hinza = 3 enfants
karga taaci = 4 chaises
hincin gu = 5 caprins...
 
Après la dizaine, la transition se fait avec le terme "cindi".
 
i way cindi fo = 11
i way cindi hinka = 12
i way cindi hinza = 13
...
waranka = 20
waranza = 30
waytaaci = 40
waygu = 50
waydu = 60
wayye = 70
wayhaakku = 80
wayga = 90
zangu = 100
 
Après la centaine la transition se fait avec "nda".
 
zangu nda a fo = 101
zangu nda i hinka = 102, ...
zangu hinka = 200
zangu hinza = 300, ...
zambar fo = 1000
zambar hinka = 2000, ...
 
Après mille la transition de fait auusi avec "nda".
 
Ex : zambar fo nda zangu hinka nda waranza cindi taaci = 1234
 
Remarque concernant la monnaie : il faut toujours faire très attention quand il
s'agit de la monnaie, car l'unité monétaire est presque le "dala" qui en fait est 5
francs.
 
Ex : dala wahakku = 400 F, c'est à dire quatre vingt pièces de 5 francs
 
Les numéraux ordinaux :
 
Ils se forment en ajoutant le suffixe "anta" aux cardinaux sauf pour
le premier qui se dit = "sintina" ou "jina"
 
i hinkanta = 2 ième
i hinzanta = 3 ième, ...
i wayanta = 10 ième
warankanta = 20 ième, ...
zanganta = 100 ième
zangu hinkanta = 200 ième, ...
Retour

Leçon VII : Lire l'heure en Zarma


 
A l'époque tu travail forcé, les travailleurs avaient comme référence les sons de
cloches pour reprendre le travail ou pour l'arrêter. C'est donc cette idée de bruit
métallique qui a amené à identifier l'heure au fer et à lire l'heure par "guuru" qui
signifie "le fer".
 
guuru = heure, fer
guuru fo = 1 heure
guuru hinka = 2 heures, ...
 
jere = demie
guuru hinka nda jere = 2 heures et demie
 
minti = minute
guuru taaci nda minti waranka = 4 heures 20 minutes
 
kan sinda = moins
guuru iddu kan sinda minti way = 6 heures moins dix minutes
Retour

Leçon VIII : les jours de la semaine


 
alhadi = dimanche
attini = lundi
attalata = mardi
allarba = mercredi
alhamisi = jeudi
alzuma/han beeri = vendredi/ le grand jour
assibiti = samedi
 
sonn = maintenant
bifo = avant hier
bi = hier
hunkuna = aujourd'hui
suba = demain
suba si = après demain
habu = semaine
handu = mois
jiiri = année
hankulu = tous les jours
Retour

Leçon IX : l'auxiliaire être et avoir


 
L'auxiliaire être :
 
En zarma, l'auxiliaire être est exprimé sous la forme ya.......... no et peut être
employé pour dire l'origine, la place d'où on vient, ex :
 
ay ya Ouallam boro no = je suis de Ouallam, ou je viens de Ouallam
ni ya man boro no? = d'où es- tu?
 
L'auxiliaire avoir :
 
En Zarma les expression "gonda" et "sinda" sont la forme affirmative et négative
du verbe avoir. C'est une verbe facile à employer. Le complément n'est pas
nécessaire dans les réponses, aussi bien à la forme affirmative que négative.
 
ni gonda sigari, wala? oho ay gonda =
tu as des cigarettes, n'est-ce pas? oui j'en ai
a sinda nooru, wala? oho a sonda =
il n'a pas d'argent, n'est-ce pas? non il n'en a pas
Retour

Leçon X : temps et aspects


 
I - L'accompli
L'accompli exprime une action achevée, un étét acquis.
1 - Avec les verbes intransitifs
a - Forme affirmative (sujet+verbe+complément circonstanciel)
ay koy fu = je suis allé à la maison
zankey dira = les enfants sont partis
b - Forme négative (sujet+man+verbe+compl circonstanciel)
ay man koy fu = je ne suis pas allé à la maison
zankey man goyo te = les enfants n'ont pas fait leur travail
 
II - L'inaccompli
L'inaccompli exprime une action non achevée, il exprime également une action
non habituelle.
1 - Forme affirmative (sujet+ga+verbe+compl circonstanciel)
ay ga koy fu = j'irai à la maison
ni ga kani daaro bonn = tu te coucheras sur le lit
2 - Forme négative (sujet+si+verbe+compl circonstanciel)
ay si koy fu = je n'irai pas à la maison
 
III - L'impératif
Il exprime un ordre, il y a 3 personnes
1 - Forme affirmative
dangay = tais-toi
wa dangay = taisez-vous
iri ma dangay = taisons-nous
kani = couche-toi
wa kani = couchez-vous
iri ma kani = couchons-nous
2 - Forme négative
si salann = ne parle pas
wa si salann = ne parlez pas
iri si salann = ne parlons pas
 
IV - Le progressif
Il exprime une action qui est en train de se faire.
1 - Forme affirmative (sujet+go ga+compl d'objet+verbe+compl circ)
ay go ga salann = je suis en train de parler/je parle
ni go ga nnwa = tu es en train de manger/tu manges
2 - Forme négative (sujet+si ga+compl d'objet+verbe+compl circ)
ay si ga salann = je ne suis pas en train de parler/je ne parle pas
borey si ga kwaara haabu = les gens ne sont pas en train de balayer le village/les
gens ne balaient pas le village
 
V - L'aoriste = subjonctif = invitation-conseil
1 - Forme affirmative
a ma koy fu, a ma ay babu = qu'il aille à la maison, m'attendre
2 - Forme négative
a ma si koy fu, a ma si ay batu
Retour

Leçon XI : le nom Zarma


 
A - Définition du nom
Traditionnellement on dit qu'un nom désigne une personne, une chose ou un
lieu. Mais en Zarma nous avons un critère grammatical qui nous permet
d'identifier aisément un nom.
Si le mot peut être remplacé dans une phrase par le pronom "a" ou "nga"
(pronom emphatique), alors de mot est un nom.
Le nom zarma n'a pas de genre, le même pronom "a" ou nga" correspond aussi
bien à un être de sexe masculin ou féminin, un objet concret ou un concept
abstrait.
 
B - Les différents types de nom en Zarma
1 - Les noms simples (un seul mot)
karga = chaise
2 - Les noms redoublés (2 fois le même mot de base)
daymi-daymi = vente
zaara-zaara = chiffon
3 - les noms composés
Groupe de mots qui fonctionne en bloc, avec un sens différent que celui donné
pour la combinaison ordinaire de ces mêmes mots.
guuru-bari = bicyclette
 
C - Les suffixes qui dérivent des noms
ko :
ba = aimer
baako = celui qui aime
bu = mourir
buuko = un mort
kom :
taari = mensonge
taari kom = menteur
kasin :
goro = s'asseoir
gorkasin = voisin/épouse
kasinay :
baakasinay = amour
gorkasinay = voisinage
yann :
buyann : la mort
koyyann : le départ
ay :
hayfuno = paresseux
hayfunay = la paresse
ji :
nessi = peser
nessiji = balance
daabu = fermer
baabiji = la porte/le fermeture
i:
baan = être en bonne santé
baani = la santé
cim = vrai
cimi = la vérité
Retour

Leçon XII : le détermination du nom en Zarma


 
A - Forme indéterminée singulier
La forme indéterminée singulier s'emploie :
1 - Quand l'objet est désigné dans son espèce
boro = une personne
zaama = un couteau
alman = un animal
daari = un lit
En répondant particulièrement à la question "qu'est ce que c'est" (ifo no)?
ifo no? boro no = c'est une personne
2 - Toutes les fois que le substantif est suivi d'un adjectif qualificatif ou
d'un nom de nombre.
kwaara beeri = un grand village
bari fo = un cheval
 
B - Forme déterminée singulier
Les nom qui sont à la forme indéfinie changent de terminaison quand ils sont à
la forme définie. Le déterminant est toujours une voyelle, qui varie en fonction
des phonèmes qui terminent les mots.
1 - Les mots terminés par "o" ou "e" : déterminant en "a"
boro = une personne
bora : la personne
kambe = une main
kamba = la main
2 - Les mots terminés par "i" ou "u" : déterminant en "o"
zaari = un jour
zaaro = le jour
arwasu = un garçon
arwaso = le garçon
3 - Les mots terminés par une consonne ou une semi-
consonne : déterminant en "o"
bonn = une tête
bono = la tête
cin = une nuit
cino = la nuit
4 - Les mots terminés par "ay" : déterminant en perdant le y final
bankaaray = un habit
bankarra = l'habit
Retour

Leçon XIII : le pluriel des noms


 
1 - Le pluriel des noms indéterminés : ajout de la particule "yann"
boro = une personne
boro yann = des personnes
hinje = une dent
hinje yann = des dents
 
2 - Pluriel des noms déterminés
Le pluriel de tous les noms déterminés se fait avec la particule "ey" à partir de
leur forme indéterminée.
a - Quand le nom est terminé par une voyelle : "ey" la remplace
wandiyo = une fille
wandiyey = les filles
coro = un ami
corey = les amis
b - Quand le nom est terminé par une consonne ou semi-consonne : "ey"
est ajouté
cann = une souris
canney : les souris
kaaray = un crocodile
kaarayey = les crocodiles
 
La forme déterminée s'emploie :
a - quand il s'agit d'un objet ou d'une personne déterminés par les
circonstances
moota tunandi = démarre la voiture
mootey tumandi = démarre les voitures
b - Quand il s'agit d'un objet déjà nommé et par là déterminé
Abdu na fu cina, fuwo ga beeri = Abdou a construit une case, la case est grande
Abdu na fu yann cina, fuwey ga beeri = Abdou a construit des cases, les cases
sont grandes
Retour

Leçon XIV : L'adjectif qualificatif


 
L'adjectif se place après le nom, il forme avec lui un ensemble. Le substantif
reste invariable et à la forme indéterminée c'est l'adjectif qui prend les formes
singulier et pluriel, déterminée ou indéterminée.
 
kwaayi hanno = une belle chemise
kwaayi hanna = la belle chemise
kwaayi hanno yann = des belles chemises
kwaayi hanney = les belles chemises
 
Quand 2 ou plusieurs adjectifs se suivent, c'est le dernier qui prend les formes
déterminée ou indéterminée, singulier ou pluriel.
Retour

Leçon XV : Vocabulaire de base


 
1 - les différentes partie du corps humain
ce = pied
tanje = cuisse
kanje = genou
kambe = bras
kambeyze = doigt
bonn = la tête
bonn-hamni = cheveux
hamni = poil
mo = oeil
hanga = oreille
niine = nez
me = bouche
kaabe = barbe
jinde = cou
deene = langue
gunde = ventre
bande = pénis
dafe = vagin
fooru = testicule
gande = poitrine
kufu = poumon
bine = coeur
biri = os
alboro = homme
wayboro = femme
nya = mère
baaba = père
arwasu = garçon
wandiyo = fille
zanka = enfant
hiijay = mariage
hay-taaji = nouveau-né
 
2 - L'habitat
fu = maison/case
fu-me = porte
daari = lit
karga = chaise
ciiri = sel
tonko = piment
ji = huile
guuri = oeuf
bankaaray = habit
mudun = pantalon
kwaayi = chemise
taafe = pagne
taamu = chaussure
wa = lait
hari = eau
 
3 - Les céréales
 
hayni = mil
haamo = sorgho
alkam = blé
mo = riz
pompiteer = pomme de terre
 
4 - Les saisons
 
jaw = saison froide
hayni = saison chaude
kaydiya = hivernage
heemar = saison des récoltes
 
5 - Climat
 
dungay = châleur
yeeni = fraîcheur
hargu = froid
 
6 - La nature
 
saaji = la brousse
subu = herbe
tuuri-nya = arbre
fari = champ
isa = fleuve
beena = ciel
buru = nuage
haw = vent
hari = eau
kusa = poussière
beene-hari = pluie
laabu = terre/pays
taasi = sable
tondi = roche/pierre
handiriya = étoile
wayno = soleil
 
7 - Les animaux
 
bari = cheval
yo = dromadaire
farkay = âne
haw = bovin/vache
feeji = ovin/mouton
hincin = caprin/chèvre
gorno = poule
maaje = chat
hansi = chien
muusi-beeri = lion
ce-beeri = éléphant
mari = panthère
me-kwaaray = antilope
ganji-yo = girafe
do = sauterelle/criquet
ham-isa = poisson
baya = hippopotame
karay = crocodile
gondi = serpent
danfana = margouillat
 
8 - Les arbres
 
ko-nya = baobab
mangu-nya = manguier
leemu-nya = oranger
bosay-nya = tamarinier
 
9 - Activités humaines
 
farmi = agriculteur
dumari = semer
zamko = forgeron
taako = cordonnier
caakay = tisserand
 
10 - Maladies
 
jante = paludisme
bonn-sari = mal à la tête
gunde-doori = colique
dirdira = dysenterie
gaw = carie
wayno = hémorroïde
kotto = tuberculose
cantu = maladie vénérienne
ceeriyann = fracture
hanga-doori = otite
bine-luttay = asthme
mosay = jaunisse
Retour 
 

Page précédente