Vous êtes sur la page 1sur 3

Les entreprises et leurs directions des ressources humaines ont subi de

profondes mutations, les exigences des dirigeants ainsi exprimées et les


nouvelles attentes des acteurs du marché de l'emploi ont provoqués des
incidences importantes sur la fonction RH elle-même. cette influence des
ressources humaines prend de nos jours une amplitude telle, qu'elle oblige
les dirigeants d'entreprises à prendre de nouvelles mesures en ce qui
concerne la gestion des ressources humaines et plus particulièrement au
niveau du recrutement.

En effet, les directions des ressources des entreprises font depuis des
années face à des changements importants de l'environnement :
changement économiques, le déclenchement de la crise d'emploi, la
pénurie de main d'oeuvre et des competences sur le marché.

Aujourd'hui, le marché du recrutement à changé et en conséquence, la


conception du recrutement à évoluée elle aussi. Pour faire face à ces trop
nombreuses tensions observées sur le marché de l'emploi, les entreprises
sont désormais dans l'obligation de répondre rapidement aux nouveaux
enjeux liés à ce processus.

Le recrutement est au coeur des préoccupations des entreprises .


L'acquisition d'une main d'oeuvre compétente et motivée participe au
succès social et économique de l'entreprise, des équipes de travail, du
personnel d'encadrement.

L'enjeu de la capacité à attirer des personnes qualifiées et à prendre les


bonnes décisions en matière de sélection est un facteur de réussite dans
un environnement compétitif. Le recrutement constitue une ouverture sur
l'extérieure, il est un outil de sélection et conséquemment, facteur de
marginalisation des individus.

Le recrutement est stratégique pour l'entreprise, car c'est le premier


moment des salariés et il conditionne le début des autres processus RH,
tels que l'intégration, la rémunération, l'évaluation etc...., afin de fidéliser les
collaborateurs.

L'évocation de la marginalisation et des échecs inhérents au recrutement


nous rappelle les difficultés liés à cette procédure mais nous renvoi aussi
aux préoccupations premières de l'entreprise, vivre et être performante
dans un univers fortement concurrentiel.

La question fondamentale qu'on doit se poser c'est comment se réalise ce


processus de recrutement face à toutes ses nouvelles contraintes de
l'environnement ?
Comme toute démarche , la création est procédée du diagnostic et de
l'analyse. Dans cette recherche nous parlerons du processus de
recrutement et de premier axe se portera sur les préalables au recrutement
qui comportera sur l'analyse du poste, le profil recherché.

Les directions des ressources humaines se plaignent d'être confrontées à


des difficultés pour trouver et fidéliser du personnel qualifié. Ces difficultés
ne doivent pas occulter le fait qu'un recrutement est un acte majeur qui
engage l'entreprise pour une longue durée. Les échecs ont un coût social,
économique et humain important, et de lourdes conséquences à court
moyen et long terme.

Pour éviter les erreurs, le recrutement doit s'inscrire dans une démarche
préalable à long terme réfléchie et construite. Une clarification des objectifs
de l'entreprise, de ses métiers et de son évolution future est un préalable
indispensable à la définition d'une politique de recrutement. Les préalables
de la politique de recrutement de l'entreprise doivent se fonder sur un
réglage des entrées et sorties de main d'oeuvre appropriée aux activités et
à la logique de développement de l'entreprise. Les préalables de la gestion
du recrutement doivent s'inscrire dans les lignes directrices qui permettent
d'anticiper les besoins futures de l'entreprise.

Les préalables au recrutement commencent par une demande formulée


auprès du service des ressources humaines par un responsable
hiérarchique, qui doit obtenir l'accord du directeur des ressources humaines
(DRH). Une définition d'embauche pour un poste doit être compatible avec
la politique générale de l'entreprise qu'elle soit définie ou non dans le cadre
de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Ce
processus de recrutement suit une démarche très formalisée qui
commence avec la demande d'un chef hiérarchique, le recrutement étant
un processus incontournable dans la vie de toute organisation, il engage
pourtant l'organisation à long terme. En effet l'idéal serait d'avoir la bonne
personne au bon endroit ou à la bonne place.

Les préalables au recrutement jouent un rôle du premier rang dans le


processus de recrutement dans l'organisation à cela il est important de
s'entourer de collaborateurs ayant les capacités cognitives, les
compétences, la personnalité generalemnt les 4 savoirs ..., les plus en
adéquations possible avec le poste à occuper afin de maximiser l'efficacité
des ressources humaines de l'organisation.

Les préalables au recrutement comportent des enjeux non négligeables qui


comportent sur les points suivant :

La clarification et l’identification des besoins en ressource humaine (RH)


La définition du poste et du profil du candidat

La détermination de la rémunération

Vous aimerez peut-être aussi