Vous êtes sur la page 1sur 3

Séjour à El kala

Le 01/08/2017 départ 6.50 de la station de bus Caroubier - direction El Kala.


Temps estimé 6H54
Heure d’arrivée estimé 13H43
Heure d’arrivée réel minuit passé !!! La cause en est, une panne moteur survenue a notre bus (Modèle
Izusu sans climatisation ) au niveau de Constantine. réparation sans succès. Nous nous sommes arrêté
au niveaux du village Reghiba pas loin de azaba pour faire l’échange du bus (Toyota coster climatisé )
qui lui aussi à eu une avarie  (changement de roue )
23h presque 30 nous sommes dans le bus de secour.
Nous étions accompagné par un guide écologique. En son actif 30 ans de terrain. il racontait quelques
anecdotes sur son parcours et sa sera en sa compagnie que le séjour va se dérouler.
L’équipe organisatrice du groupe Tahwissa est composé de Dounia, son frère Fawaz et le conjoint de
Dounia, karim.
Le groupe est composé de 13 personnes respectable qui son venus soi en famille soi en solitaire à mon
image.
2h après au lit, sans avoir eu la force de dîner lol
4h du matin, réveillé sur mon lit, l'atmosphère était oppressante, les moustiques ont eux leurs
part dans mon réveil. je sort de ma chambre et je cherche quoi boire. je fais un tour histoire de
découvrir les lieux. j'entends du bruit en bas, je descend et je ne trouve personnes, le bruit venais
de dehors. La porte était laissé ouverte, je monte les étages et à mon passage il n'y avait que des
portes numéroté. je monte jusqu'àu dernier étage, je trouve une porte ouverte qui donne sur la
terrasse. Et là, c'est la surprise, pas de mer à l'horizon. il y a eu changement de lieu sans
que je sois informé, l'idée de départ c'était des bungalows au bord de la mer !!!!

Le 02/08/2017 réveil doux, petit déjeuné (du lait, du pain et de la confiture ) je sort pour prendre mon
café. Au programme, une petite rondo et journée plage.
Visite d'une forêt de chêne liège, au passage il y avais du Cyprès chauve. déjeuner dans une forêt
de chêne Zeen à Ain bergougaya dans la commune de oum tboul.
Visite du Ksar lala fatma sis au frontières avec la Tunisie en plein forêt de chêne liège, la myrte est y
presente toute au tour et plein d'autres essences était bien là pour ceux qui savent les
reconnaître. Nous avons eu droit à une séance de yoga lol
Les feux de forêt ont laissé place à un panorama désolé. Des collines entière calciné.
Visite préliminaire du lac Tonga.
Rondo dans une forêt de pins, l'endroit ressemblait par moment a la forêt qu'on traverse
avant d'arriver à sidi fredj, et aussi à la forêt de Bouchaoui. Le sol est sableux. On dirait une Dune
de sable sur laquelle ont est venu planté des pins dans les variétés sont, le pin d'Alep, le pin
maritime et le pin pignon.
Nous avons terminé notre journée en nous raffrechissant dans une petite plage au sable blanc (la cale
des sar) dont j'ai apprécié marché pied nu. l'eau était cristalline et accueillante. J'ai
fait une petite plongée en apnée. Il y avais un beau relief, une prairie de posodonie, des parcelle de
sable et des dalles dans lesquelles des poisson de taille appréciable s'en servent pour
s'abriter avant de sortir chasser.
Au retour, une table bien dressé nous attendait. Mais fidèle à mes habitudes, je déserte la table et part
pour découvrir la ville. Au finale, rien de spécial à voir. Les maisons n'ont aucune façade, on dirai
un big bidon ville. mais à ma grande surprise, le soir c'est animé. Les familles sortent et viennent
pour se rafraîchir après que la chaleur torride de la journée soit passée.
Rencontre avec Abbes pour faire une rondo nocturne que nous n’avons pas pu faire à cause du risque
élevé apprécier par les services de la gendarmerie.
01.05 dodo au lit.

Le 03/08/2017 réveil prévu 6h 30 du mat, réveiller à 7h 30 passé lol.


Au programme, visite des lac et périphérie des lac, pour finir ça sera plage.
Visite du lac Tonga, nous avons entamer la visite sur barque, mais dû à la saison sèche, le niveau de
l'eau ne nous a pas permis de faire plus de 100 mètres dans le canal qu'on a emprunté. Le
lac Tonga ressemble plus à un marécage dans cette partie de l'année qu'à un lac comme
son nom l'indique.

 Visite du lac oubaida, immense surface inondé, le sol présente presque les même ressemblances que le
terrain Golf sis derrière la maison de mes parents. Une surface tapissé par de l'herbe verte, une
forêt d'eucalyptus et des plantes immergée viennent donner le caché de zone humide.

Visite du lac mellah, Alimenté par des sources descendant des montagnes alentours et ainsi grace a sa
configuration qui est inférieur au niveau de la mer, cette dernière se déverse dedans rendant ainsi
l'eau de celui ci saumâtre.

Baignade dans les eaux du cap rosa, au début j'étais un peu réticent quand à l'idée de me
mettre dans l'eau sans qu'il y est quelque chose d'intéressant à voir, une idée que
heureusement j'ai vite fait de bannir, à vrai dire, c'était grace à Fawaz qui m'avait
donner du courage pour les rejoindre dans l'eau. après avoir enfiler mes vêtements de baignade,
je me suis glissé dans l'eau qui avait une agréable température. l'eau était calme et
c'était aussi calme dans le fond que présente cette plage. a un certain moment, j'étais
comme un avion qui survole l'Erg du Sahara. Les reignure laissé par le flux et le reflux des vagues
donnaient l'impression que sous moi y'avais des dunes de sable. A un moment
c'était devenu monotone jusqu'à ce qu'une sillouhaite attire mon regard. je prend
mon souffle et je plonge pour voir ce que c'est. C'était un poisson volant, un Grondin
volant connu aussi sous le nom Dactyloptere qui prenait son repos,  6 mètres sous l'eau tapissé
sur le sable. Ses ailes étaient replié en position repos, on croirai voir un Epervier.  C'était pour moi
impressionnant de voir un poisson qu'on a du mal à suivre que ce soit dans l'eau ou de
prévoir ses sorties en air, dans cette position repos, mais c'était plus par ignorance de ma part sur
celui ci que j'ai était ému de le voir ainsi. Plus tard lorsque j'ai lu un peu sur lui, j'ai
pu savoir qu'il est dans son comportement normal qu'il se met sur le sable et même si son
nom de Grondin volant laisse penser à une espèce volante, il n'en n'est rien. Apres avoir

2
mis le plein de mes yeux, J'ai décidé de le respecter en le laissant tranquille sur son lit. J'ai
aussi croiser une méduse blanche avec un contour violé. Elle faisait penser à une mariée lol
Le soir après le dîner, j'ai eu le plaisir de terminer la soirée avec une des membres du groupe et
qui de jour en jour je la trouves interessanre.

Le 04/08/2017 réveillé, la journée sera consacrée à une visite des montagnes qui nous entoure.
Visite du Hamam sidi trad dans la commune de zittouna, wilaya d'el Taref,
L'eau jaillissait de la montagne, elle faisait dans les 60 degré. j'ai dû rassembler tout mon
courage et dépasser mes limites pour avoir ainsi pu penetrer l'eau. kahina y était pour beaucoup,
elle m'a rempli de courage et le faite de voir presque tous le groupe le faire, ca aurait été une
sorte d'humiliation pour moi, de me limiter à rester sur la roche.
Baignade dans la plage du minerai, missida.

Le 05/08/2017 au programme, rondonné dans les forêts alentours et baignade en fin de journée.
Après avoir laisser une partie du groupe dans une plage, selon leurs désirs. Nous nous sommes dirigé
droit vers la forêt des dunes. Immersion au milieu des pins maritimes et des chênes de toutes sortes
dans je ne saurais les identifier.
Nous avons terminé la rondo sur une route qui mène directement à la plage ou était resté le reste du
groupe. J'ai fait une petite sieste. Le conditions n'était pas les meilleurs mais ça m'a
remis une bonne mine.
Avec Fawaz, on est aller explorer les fonds et c'est la qu'il a vu des xxxxx à porté de main.
Nous avons fait une bonne cueillette qui a garni notre repas du soir.
La mer était calme, à un moment, j'avais pris mon repos sur un rocher et une sorte de sentiment
mélancolique m'avait envahi, au souvenir des moments passés avec mon frère, sidali et
mohamed en plongée.
Visite du porte d'AlKala.
Kahina c'est pris un clous rouillé en plein talon, emmené aux urgences, puis des urgences
jusqu'à la polyclinique pour lui faire une injection. Retour Au Bercail.

Nuit blanche pour ne pas manquer au réveil.


Le 06/08/2017 départ à 5h du matin en direction d'Alger. A cause de la panne survenue au bus
qui devait nous emmener et assurer le retour, nous nous sommes diriger vers la station de bus où les
membres de Tahwissa nous ont réservé nos places. Retour parmi les autres voyageurs. le début du
chemin était un peu laboureu, le chauffeur du bus à voulut emprunté la route nationale qui est rempli
de bosse et d'aspérité si j'ose le dire. Difficile de trouver sommeil dans ce cas là, ce
n'ai qu'après avoir passé le cap de Setif qu'il s'est mis sur l'autoroute
est- West que le trajet est devenu plus souple et agréable.
Arrivée à Alger vers 14h 30. Fin du voyage.