Vous êtes sur la page 1sur 1

Exercice : Chromatographie d’une huile essentielle (6 points)

On désire vérifier les constituants d’une huile essentielle (H). On réalise le chromatogramme ci-dessous.
L : linalol G : géraniol H : produit synthétisé C : citral

1. A quoi correspondent les deux lignes horizontales tracées sur le chromatogramme ?(1pt)


2. Quel est le rôle de l’éluant ? (1pt)
3. Analyser le chromatogramme de l’huile essentielle ? Que contient-elle ?(2pts)
4. Calculer le rapport frontal du constituant C. (2pts)

Correction :
1. Ligne de front et ligne de dépôt.
2. L’éluant permet aux différentes espèces chimiques de migrer.
L G H C
3. Les espèces chimiques L, G et C sont pures. L’huile essentielle est constituée de plusieurs
Espèces chimiques (4 tâches). Une tâche a migré à la même hauteur que celle du géraniol
et une autre à la même hauteur que celle du linalol. Donc l’huile essentielle contient ces deux
espèces chimiques.
4. Rapport frontal : Rf = h/H Rf = 1,3/3,6 = 0,36

Exercice 2 : Chromatographie


On réalise la chromatographie de plusieurs encres de stylo feutre. Pour cela, on dispose sur une plaque
recouverte de gel de silice trois taches : verte, violette et noire. On suspend ce papier dans un bécher
contenant un mélange d’éthanol, de butanol et d’ammoniaque constituant l’éluant.
1. Indiquer la nature des phases fixe et mobile.
2. Interpréter le chromatogramme ci-contre.
3. Quelles informations apporte-t-il sur la composition de chacune des encres étudiés ?
4. Calculer le rapport frontal de l’encre violette.

V Vi N

Exercice 3 :
A l’aide d’un éluant convenablement choisi, on effectue la chromatographie de trois composés : alcool
benzylique (A), acide benzoïque (B) et benzaldéhyde (C). On dépose une goutte de chacun de ces composés
sur une ligne horizontale tracée à 1 cm du bord inférieur d’un rectangle de papier de chromatographie de
largeur 2,5 cm et de hauteur 5 cm. A la fin de l’expérience, le solvant a migré sur 3,5 cm à partir de la ligne
horizontale.
1. Représenter à l’échelle 1 le papier de chromatographie, en y faisant figurer les informations précédentes.
2. Le rapport frontal Rf d’un constituant est défini par le rapport de la distance parcourue par ce constituant
à la distance parcourue par le front de l’éluant au cours de la migration. Avec l’éluant utilisé, les rapports
frontaux des trois composés sont respectivement RfA = 0,20 ; RfB = 0,45 et RfC = 0,70
Quelle est la position prévisible de chacune des taches à la fin de l’expérience ?
3. En réalité deux des composés présentent la tache principale attendue, mais aussi quelques autres moins
intenses et à des niveaux différents. Quelle interprétation peut-on faire de cette observation ?