Vous êtes sur la page 1sur 11

Mardi 3 décembre

Manipulation II
Préparation du savon

Réalisé par : Section 2 ; G 7-2


Encadré par :

Pr.
Section 2
Groupe 7-2
Introduction :
Les savons sont essentiellement constitués de sels de sodium ou de
potassium d’acides gras issus de corps gras (ou esters),. Les corps gras
utilisés dépendent des qualités recherchées : onctuosité, action
détergente, etc. Lorsque l’on traite les corps gras en solution aqueuse par
un alcali, en général la soude (hydroxyde de sodium, NaOH) ou la potasse
(hydroxyde de potassium, KOH), ils se décomposent en formant de la
glycérine et le sel de l’acide gras. Ce procédé est la saponification
1. Saponification :
La saponification est une réaction chimique générale qui consiste à hydrolyser,
sous l’effet d’une base forte, un ester en un alcool et un ion carboxylate. Dans le
cas de la fabrication du savon, le mélange de soude et de corps gras végétaux
(triglycérides) produit du glycérol et des acides gras, dans la proportion de 1
glycérol pour 3 acides gras. Cette réaction dégage, par nature, une importante
quantité de chaleur. La saponification peut être réalisée soit « à froid » où les
ingrédients sont mélangés à la température ambiante : la réaction est lente
(plusieurs semaines), et la température n’atteint que 50-60° ; soit « à chaud »
où les corps gras sont préchauffés : la réaction est rapide (30 minutes environ),
et la température peut atteindre 120°.

But :

Section 2
Groupe 7-2
Le But de cette manipulation est :
 Réaliser au laboratoire la synthèse d’un savon.
 Montrer l’influence d’un réactif sur le rendement de la
transformation.
 Montrer que la solubilité d’un savon dépend de la dureté de l’eau
employée.
 Interpréter la solubilité
des savons dans l’eau en termes de relations structure-propriétés.
 Étudier l’influence de la dureté de l’eau sur le pouvoir moussant et
lavant des solutions savonneuses

1. Mode opératoire :
 Matériel
 matériel de chauffage à  papier filtre;
reflux;  NaOH 2g
 ballon de 250 mL;  10ml de l'huile d'olive
 éprouvette graduée;  15ml de l'éthanol
 tubes à essais ,  Une solution de chlorure de
 gants à utiliser lors de la sodium salée saturée
manipulation de la solution  10ml d'eau distillée
de soude concentrée;  plaque chauffante •
 spatule ;  barreau magnétique •
 entonnoir  verre de montre •
 papier pH •

Section 2
Groupe 7-2
 Procédés :

On verse dans un ballon 10


ml d'huile d'olive, 2 grammes
de soudes, 10 mL d'une
solution d'eau distillé et
quelques pierre ponce. On
place le ballon dans un
chauffe-ballon et on chauffe
a reflux ( sous une colonne
refroidissement ) pendant 30
minutes.

Pendant que la solution


précédente est en train de
chauffer, on prépare en
attendant une solution
saturée en chlorure de
sodium.

Une fois les 30 minutes


passées, on verse le contenu
du ballon, dans le bêcher
Section 2
Groupe 7-2
contenant la solution saturée en chlorure de sodium, puis on place
ce bêcher dans une bassine avec des glaçons pour accélérer ce qu'on
appelle le relargage, on agite pendant 5 minutes puis on laisse
reposer le tout pendant 10 minutes.

Une fois qu'on a laisser reposer on


observe que du savon c'est formé,
malheureusement il est encore
trop humide pour qu'il soit
terminé. Pour cela on verse le
savon dans un entonnoir sous
buchner grâce auquel le savon va
être essoré. On laisse essorer
quelques minutes puis puis on
récupère le savon pour cette fois
le laisser sécher totalement. On
peut éventuellement le mettre
dans un moule pour lui donner
une forme. Le séchage doit durer
plusieurs jours.

 Reponse des questions :

1.

Section 2
Groupe 7-2
2.

Le réactif limitant est le triglycéride de l’huile d’olive

3.

Section 2
Groupe 7-2
2. Etude expérimentale des propriétés des savons :
 Réponse au questions :
1. Le savon :
Le savon peut être défini de plusieurs manières: Dans le dictionnaire:
"Produit utilisé pour le dégraissage et le lavage, obtenu par l'action
d'un alcali sur un corps gras". Pour le chimiste, il s'agit de "sels
alcalins des acides carboxyliques à longue chaîne", ou plus
simplement d'un "sel d'acide gras".
Il est largement reconnu dans le langage courant que du savon c'est:
a) ce qui nettoie;
b) ce qui fait de la mousse.
On peut aussi le définir par : le produit de la réaction d'une solution
concentrée de base (hydroxyde de sodium ou de potassium) sur un
corps gras.
2. Réaction de la saponification :

3. La saponification est une réaction totale

Section 2
Groupe 7-2
4. Mécanisme d’effet du savon en lavage :

Section 2
Groupe 7-2
5. Eau dure et savon

On appelle "eau dure" toute eau contenant une concentration appréciable


d'ions Ca++, Mg++ ou Fe++. Une telle eau rend le savon presque inutilisable. En
Section 2
Groupe 7-2
effet, les stéarates du savon réagissent avec les ions en suspension dans l'eau et
forment des précipités insolubles. Ces solides restent incrustés dans les fibres
de tissu et, à la longue, font jaunir le linge. Le moyen le plus utilisé pour contrer
ce problème est d'ajouter du savon en quantités telles que tous les ions Ca, Mg
et Fe réagissent, laissant éventuellement suffisamment de molécules de savon
pour assurer le nettoyage.

Conclusion :

6. Le savon devient solide

Section 2
Groupe 7-2
7. Pour la préparation du savon on peut aussi utiliser comme base
l’hydroxyde de potassium (KOH)

Conclusion générale :

Section 2
Groupe 7-2

Vous aimerez peut-être aussi