Vous êtes sur la page 1sur 77

JEUDI 19 février 2015 / Edition Bruxelles-Périphérie / Quotidien / No 42 / 1,50 € / 02 225 55 55

UN LOGICIEL INFORMATIQUE PRÉDIT LES CAMBRIOLAGES P.6


HOMMAGE
L’appartement gagne
encore du terrain Rik Verbrugghe :
« Criquielion
était mon maître »
P. 23

SwissLeaks : la justice suisse passe à l’action POLÉMIQUE


Didier Robert :

© EPA.
« Guy Verhofstadt
était un
des premiers
défenseurs
de Clearstream »
P. 18 & 19

Après les révélations du « SwissLeaks » du Consortium international de journalistes (ICIJ) dont « Le Soir »
fait partie, la justice suisse a annoncé avoir ouvert une enquête pénale à l’encontre de HSBC Suisse. P. 16

Surmortalité
probable
liée à la grippe
Budget : les Communes SCIENCES
cette année
L
’épidémie de grippe
frappe fort pour le mo-
ment. Selon une hypo-
implorent l’Europe Comment
des médecins ont
réussi à greffer
thèse, qui est en train d’être véri-
un bras bionique
fiée par l’Institut de santé pu-
blique (ISP), la surmortalité liée
Les pouvoirs locaux dénoncent des règles qui les asphyxient. P. 20
à l’épidémie serait cette année de
12 % par rapport à la moyenne
Ils demandent à Charles Michel de plaider en leur faveur.
habituelle, et même de 18 % CULTURE

L
pour les plus de 65 ans. L’inadé- es finances locales se dé- normes SEC 2010, qui imposent voir les investissements extraits LE CHIFFRE Les clichés
quation du vaccin avec les gradent fortement depuis un système comptable commun de la comptabilité ordinaire des
pris par les drones
souches de grippe circulant cette
année pourrait en être l’explica-
tion.
plusieurs années en Bel-
gique. En plus de la crise écono-
mique, des exigences euro-
à tous les Etats européens.
Le problème est que les fi-
nances communales n’ont pas le
Communes. Face à ce constat,
celles-ci lancent un cri d’alarme
et demandent une révision des
-1.479 deviennent
En ce qui concerne l’épidémie
en elle-même, les chiffres du
péennes plus strictes viennent
accroître la pression sur les bud-
même visage si on leur applique
la comptabilité traditionnelle ou
normes comptables. Dans cet
appel, elles sont rejointes par les millions des œuvres d’art
P. 27
nombre de cas restent élevés, gets communaux. Pour les muni- les normes européennes. La plu- Régions flamande et wallonne Le solde (la différence entre
mais se stabilisent, ce qui signi- cipalistes, « les règles fixées par part du temps, elles basculent qui ont déjà demandé l’aide de recettes et dépenses) des
fierait que le pic a été atteint. ■ l’Europe sont inadaptées aux dans le rouge avec les règles de Charles Michel. ■ pouvoirs locaux , était de
réalités des pouvoirs locaux ». l’Union européenne, notamment moins 1.479 millions d’euros EUROPA LEAGUE
P. 5 NOS INFORMATIONS Ces règles tant décriées sont les parce que l’Europe ne veut plus P. 2 & 3 NOTRE DOSSIER en 2012.
Anderlecht
dans l’incertitude
Obama : « Nous ne sommes pas en guerre avec l’islam » avant d’affronter
le Dinamo
U
ne grande réunion internationale la capitale américaine afin de discuter des ville, qui connaît un nombre élevé de dé- lancé. Il a ajouté que les dirigeants d’orga-
s’est ouverte mardi soir à Wa- solutions qui « dépassent le simple emploi parts de jeunes djihadistes vers la Syrie. nisations telles que l’Etat islamique « ne Moscou
shington pour parler de la lutte de la force militaire », selon l’expression Le président américain Barack Obama sont pas des leaders religieux, ce sont des P. 24 & 25
contre « l’extrémisme violent », une for- du vice-Président américain Joe Biden. a pris la parole mercredi soir en disant terroristes ». Reste à voir si ce grand ren-
mule plutôt évasive. Tous les regards sont Plusieurs Belges participent à ce som- que les terroristes ne parlaient pas « au dez-vous ne se transformera pas en « tun-
évidemment tournés vers l’islamisme ra- met. Hans Bonte, le bourgmestre de Vil- nom d’un milliard de musulmans », ap- nel sans fin de discours », comme le crai-
dical. Des représentants d’une soixan- vorde, a notamment rencontré le vice- pelant à l’unité pour vaincre « les fausses gnait hier un diplomate européen. ■
taine de pays, des experts et des ONG Président américain pour lui faire part promesses de l’extrémisme ». « Nous ne
sont rassemblés pendant trois jours dans des problématiques rencontrées dans sa sommes pas en guerre avec l’islam », a-t-il P. 10 & 11 NOTRE DOSSIER

L’ÉDITO
Eric Deffet capitale européenne de la impact sur les rentrées fiscales, l’Union soit attentive aux dé- (écoles, culture, routes…) et
culture, les Montois ont appris des situations sociales drama- rives budgétaires et que les déterminants pour les écono-
que leur ville passerait cinq tiques qui requièrent des Communes n’échappent pas à mies locales : en Belgique, 50 %
nouvelles années sous un ré- moyens sans cesse en hausse, le l’œil inquisiteur de la Commis- des investissements publics sont
gime de plan de gestion : Mons coût exorbitant des services de sion. Mais si on s’attarde sur la générés par les pouvoirs locaux.
2016, Mons 2017… jusqu’en
2020. Le chef-lieu du Hainaut
secours et de police, et d’une
manière quasi systématique des
question des nouvelles normes
comptables imposées à tous les
Chez nous, les Communes ont le
sentiment d’être incomprises.
lesoir.be
était déjà soumis au même réformes décidées en haut lieu niveaux de pouvoir, force est de Leur combat pour des normes
corset budgétaire depuis cinq constater qu’une unanimité se plus souples, à leur mesure en
ans. Il n’a pas réussi à retrouver Le Premier ministre dégage désormais pour considé- définitive, a gagné les entités Facebook va-t-il
LES COMMUNES l’équilibre en 2015. Il en paiera se souviendra sans doute rer que les principes et les pro- fédérées, les régions d’Europe, trop loin dans votre vie
donc le prix. qu’il est aussi un élu local cédures retenus par la Commis- le Parlement européen. Elles
SEULES La critique est aisée mais on ne sion font peu de cas des réalités comptent aujourd’hui sur
privée ? On en parle
avec Alain Jennotte.
AU MONDE peut en tout cas pas attribuer (le fédéral) qui finissent, par du terrain. Charles Michel pour relayer
l’entière responsabilité de cette effet de cascade, par faire Ces règles ont ainsi pour effet leurs revendications. Le Premier
’actualité de ce mercredi le pénible situation financière à la connaître leurs effets sur les pervers de compliquer, et par- ministre se souviendra sans
LCommunes,
démontre à nouveau : les
notamment en
coalition PS-MR en place.
Comme l’ensemble des pouvoirs
finances des pouvoirs locaux,
toujours en première ligne.
fois de rendre impossibles, de
nombreux investissements de
doute qu’il est aussi un élu local,
et qu’il fut ministre en charge
Ce jeudi, suivez
en direct commenté
Wallonie, filent un mauvais locaux, Mons doit digérer la Sans compter que l’Europe s’en proximité. Ceux-ci sont souvent des Pouvoirs locaux, autrefois,
coton. Occupés à célébrer la morosité économique et son mêle. On peut comprendre que essentiels au « vivre-ensemble » au gouvernement wallon.
les deux rencontres
des clubs belges
en Europa League.
Aalborg-Club de Bruges
08 RÉGION 12 MÉTÉO 21 NÉCROLOGIE 22 est à suivre dès 19h
MARCHÉS 13 MOTS CROISÉS 21 TÉLÉVISION & LOTERIE 30 & 31 et Anderlecht-Dinamo
SCIENCES 20 BANDE DESSINÉE 21 PETITE GAZETTE 32 Moscou dès 21h05.
5 413635 008405
1
Le Soir Jeudi 19 février 2015 Le Soir Jeudi 19 février 2015

2 L’ACTU LES POUVOIRS LOCAUX EN DIFFICULTÉS L’ACTU 3


LE KROLL
Les Communes belges au pain SEC 2010
Wallonie Les pouvoirs locaux
à l’étroit dans leurs investissements
epuis que la Région wal- de revitalisation du centre-ville, projet d’extension est dans les
D lonne a imposé aux pou-
voirs locaux des balises d’inves-
affirme Marc Elsen. Cela aurait
été pour nous le moment d’inves-
cartons du collège communal.
Restreinte dans sa capacité
tissements, la patience est plus tir et de prolonger ce qui va se d’emprunt, la majorité a décidé
que jamais devenue une vertu faire. Pour une Commune sous de le repousser sine die. En lieu
communale. Où avant la volonté plan de gestion comme la nôtre, et place, elle investira dans un
des majorités politiques trouvait l’investissement est important. projet à 12 millions d’euros sur
parfois peu d’obstacles – quitte à C’est lui qui attire l’attention de la place où d’ici à quelques an-
tutoyer une somptueuse folie partenaires privés, notamment nées s’élèvera un centre admi-
des grandeurs –, elle est aujour- lors de salons de l’immobilier, et nistratif flambant neuf.
d’hui bridée, enserrée tout en- crée finalement de la richesse. A Liège, les investissements se
tière dans un têtu montant ex- Cette possibilité, les balises nous font aussi à pas mesurés. Au-
primé en euros par an et par ha- la retirent en partie. » jourd’hui plus qu’hier et moins
bitant. Au-delà, peanuts ! Ou Parmi les projets verviétois que demain : « Si les nouvelles
plutôt de sérieuses prises de tête qui n’ont pas trouvé d’argent normes sont strictement appli-
et renoncements pour des communal en 2015 ou dont la quées, on peut avoir de grosses
bourgmestres et échevins obli- craintes pour l’avenir, il n’y au-
gés d’arbitrer lors de mini- Avec les nouvelles règles, ra plus d’investissements dans
conclaves budgétaires entre des les Communes wallonnes les Communes », s’inquiète le di-
rues à rénover, des écoles à re- sont confrontées recteur financier de la Ville, Mi-
construire, des salles de spec- à de douloureux choix chel Mans. Le budget 2015 a pu
tacles à rafraîchir, des centres- être bouclé à l’équilibre, au prix
villes à revitaliser. concrétisation s’étalera sur plu- de grandes contorsions. Et d’une
Le bourgmestre de Verviers sieurs années figurent notam- hausse de la fiscalité : le pré-
Marc Elsen se souvient du der- ment selon le bourgmestre la compte immobilier est passé de
J’Y VOIS CLAIR nier exercice du genre, à l’au-
tomne dernier. Pour échafauder
construction d’un hall sportif, la
rénovation du Grand Théâtre
2.870 à 2.990 centimes addi-
tionnels. Le non-remplacement
la ville à laquelle elle aspire, sa (mais celle-ci dépend aussi d’une partie des fonctionnaires
Le saut d’index pourrait-il A Verviers, majorité aurait sans doute aimé d’une subvention européenne permettra aussi de substantielles
investir davantage qu’elle n’a encore incertaine) ou encore la économies.
s’appliquer aux loyers ? la majorité
communale prévu de le faire au budget 2015. réhabilitation d’un grand im- Les grands chantiers prévus,
aimerait rénover Mais Verviers, comme bien meuble dans le centre. L’échevin notamment la construction
DOMINIQUE BERNS le Grand Théâtre (à d’autres Communes wallonnes, verviétois des Finances Pierre d’une nouvelle piscine commu-
Le gouvernement pourrait approuver, la semaine prochaine, gauche) n’est pas au mieux de sa santé fi- Moson tempère tout de même : nale, restent par contre à l’agen-
le saut d’index sur les salaires et les allocations sociales. et l’immeuble nancière. Sous plan de gestion – « Certes, les balises d’investisse- da. « Mais à l’avenir, c’est le type
Et pas sur les loyers, ni sur les prix de l’énergie du « Grand Bazar » et à ce titre suivie par le Centre ments sont un obstacle. Mais de projet qui risque de ne plus
ou les polices d’assurance ? A priori non. Mais on en parle… (à droite) quand elle régional d’aide aux Communes même si elles n’existaient pas, être possible puisque avec les
l’aura acquis. Les (CRAC) –, elle n’a droit qu’à un nous aurions dû tenir compte de nouvelles normes, il n’y a plus de
normes actuelles montant moyen d’investisse- nos capacités de remboursement distinction entre le volet ordi-
Un « saut d’index » limité aux salaires et aux « autres revenus ». européennes ments plafonné à 150 euros par en matière d’emprunts. Les deux naire et le volet extraordinaire
aux allocations sociales. Dans son accord de La Région wallonne pourrait prendre l’initia- en matière an et par habitant. Finalement, ne correspondent pas tout à fait du budget. Ce qui risque bien
gouvernement, la coalition Michel a prévu un tive. La ministre bruxelloise du Logement, d’investissement elle en dépensera 154 en 2015 et mais se rejoignent à un mo- d’être lourd de conséquences
« saut d’index » – salariés, fonctionnaires et Céline Fremault (CDH), qualifie de « mauvais ne vont pas faciliter même 193 en 2016 mais devra ment. » quand on sait que les pouvoirs
allocataires sociaux devraient faire le deuil signal » la non-application du saut d’index les choses. ensuite jusqu’en 2018 sensible- A Mouscron, les policiers de- locaux sont à l’origine de 50 %
d’une indexation de 2 %. Il s’agit donc d’une aux loyers : « L’indexation des loyers, alors que © MICHEL TONNEAU ment freiner son rythme d’in- mandent depuis plusieurs an- des investissements publics… » ■
suspension de l’indexation des salaires. La les salaires sont gelés, aura sans aucun doute vestissement. nées à être hébergés dans un JOEL MATRICHE
mesure n’est pas encore d’application, un effet négatif sur de nombreux ménages de la « Nous sommes en plein projet commissariat plus vaste. Un MATHIEU COLINET
puisque la décision formelle n’a pas encore capitale. » Côté wallon, le ministre (socia-
été prise. Elle pourrait l’être la semaine pro- liste) du Logement va plus loin : si un saut
Premier ministre de porter leur européennes. La plupart du tamment, l’effort est substantiel.
chaine. Il n’était pas prévu que ce « saut
d’index » s’applique à d’autres « prix » géné-
ralement indexés en Belgique, principalement
d’index est appliqué au niveau fédéral, il
proposera aussi au gouvernement wallon un
saut d’index des loyers, que la Région pour-
Comment répartir
l’effort budgétaire combat au plus haut niveau,
l’Union des Villes et Communes de
temps, elles basculent dans le
rouge.
Surtout que la Wallonie n’est pas
en reste. A l’été 2013, elle a pris plu-
Soldes* des pouvoirs locaux en Belgique
Chiffres en millions d’euros
LE SOIR - 19.02.15 -
Source : Belfius
analyse Un contrôle renforcé
entre les niveaux
les loyers, les prix de l’énergie et les polices
d’assurance. Jusqu’à maintenant.
Pressions sur le CD&V ? Selon nos confrères
rait décider si elle se saisit de la compétence
des baux désormais régionalisée.
Les propriétaires montent au créneau. Sans
de pouvoir ? La question
doit bientôt être tranchée.
Wallonie vient de publier un long
article qui résume et vulgarise à la
fois l’impact de la norme SEC 3 Le problème des investisse-
ments. Les normes SEC 2010
sieurs mesures fortes, justifiées par
l’obligation qui lui est faite de sur-
veiller de près les finances commu-
+ 220
( + 0,05 % du PIB) après la crise grecque
2010 et les nouvelles contraintes font disparaître du paysage des nales dans le cadre de l’entité 2. e nouveau standard euro- tème de gouvernance budgé- commencé à monter depuis la fin
du Tijd, les syndicats – qui s’opposent au
« saut d’index », le jugeant inutile – feraient
pression sur le CD&V pour que, le cas
surprise, le Syndicat national des proprié-
taires et des copropriétaires (SNPC) a réagi
hier, jugeant « sain et logique » que le saut
Les Communes sont budgétaires pour les Communes
(1).
notions chères aux échevins des fi-
nances : les résultats des exercices
Pour respecter les délais de rigueur
européens, elle a aussi accéléré la
136
49 L péen de normes comptables
SEC 2010 (pour Système euro-
taire : en fait, la création d’un
véritable contrôle budgétaire des
de l’année dernière. Au Parle-
ment européen, le nouvel euro-
concernées. Leurs finances 35 2011 2012
échéant, les loyers soient également concer- d’index ne s’applique pas aux loyers. Il faut antérieurs et les réserves dans les- remise des comptes et des budgets. 0 - 59 péen de comptabilité) est entré Etats par le niveau européen. député PS Hugues Bayet a enta-
vont mal. Elles veulent Le contexte. C’est le pacte de quelles les Communes puisaient Mais elle impose surtout désormais 2010 en vigueur dans l’Union euro- mé un travail de sensibilisation
nés. Au cabinet du ministre Peeters (CD&V),
c’est le « no comment » qui prévaut. Les
autres partis de la coalition n’ont pas non
rappeler que les loyers sont indexés une fois
l’an, à la date anniversaire du bail, sur base
de l’évolution de l’indice santé.
que l’Europe prenne 1 stabilité conclu entre la Bel-
gique, en l’occurrence, et la Com-
en cas de coups durs. Mais la ques-
tion la plus sensible est celle des
l’équilibre budgétaire à l’exercice
propre et des balises financières
- 148 - 84
péenne en septembre de l’année
dernière, après son adoption par
Eurostat : pouvoir renforcé
Dans ce contexte a été adoptée
et de mobilisation au sujet de ces
dispositifs réglementaires qui
leurs particularités - 178
plus souhaité réagir. Mais l’on sait qu’Open Et si le gouvernement changeait d’avis ? Là, mission européenne. Il trace la investissements : l’Europe ne per- strictes pour les investissements : le Parlement européen en 2013. la fameuse norme SEC 2010, cor- entravent les investissements pu-
VLD et N-VA sont opposés à la suspension le SNPC flirte avec la position… syndicale : en compte. trajectoire budgétaire de l’Etat (au met plus la distinction entre ser- 180 ou 165 euros par an et par habi- Pour nombre de responsables respondant à un standard conve- blics, à un moment où justement
de l’indexation des loyers. Quoi qu’il en soit, « Si maintenant on veut quand même soumettre Le Premier ministre sens large du terme) pour les exer- vice ordinaire et service extraordi- tant, selon les cas. Des sanctions fi- Pouvoirs locaux politiques régionaux et locaux nu au niveau mondial. Adopté le plan Juncker est censé dyna-
il semble bien qu’« on en parle au gouverne- les loyers « au saut d’index », le SNPC réclame Charles Michel est cices 2014 à 2017. Objectif : le re- naire. En comptabilité commu- nancières sont prévues en cas d’ex- belges, c’est à ce SEC 2010 et à par le pouvoir législatif de l’UE, miser les investissements dans
ment », ainsi qu’on nous le disait hier. que cela s’applique également à l’indexation des tour à l’équilibre en 2018. Les pou- nale, la dépense liée à un emprunt cès. On ne plaisante plus. Flandre - 385 - 618 Eurostat, l’institut des statis- ce texte est un règlement euro- les infrastructures. Et l’on sait
Pourquoi viser certains mécanismes d’in- revenus cadastraux qui se fait sur base de l’in- prié de faire passer voirs locaux sont désormais inté- est digérée tout au long des années ( - 0,10 % du PIB) tiques de l’Union européenne, péen, qui a une valeur juridique que la commissaire européenne
le message. grés aux calculs. Ils doivent eux au cours desquelles capital et Et maintenant ? Le principe qu’est associée la règle présumée contraignante supérieure aux qui a la tutelle sur Eurostat –
dexation et pas d’autres ? Côté syndical,
cette « discrimination » est jugée totalement
injuste : « Les travailleurs et les allocataires
dice ordinaire et non santé ; aux coûts de la
construction qui ne subissent aucun contrôle et
augmentent suivant l’index ABEX, indice privé,
aussi respecter des critères budgé-
taires stricts. Les Régions s’en
charges d’intérêts sont rembour-
sés. Le calcul SEC 2010 impose au
5 d’un contrôle strict des finances
locales et d’une professionnalisa-
Wallonie - 777 selon laquelle les investisse-
ments opérés dans le cadre de
règles Eurostat. Et aussi une
force médiatique : c’est ainsi que
mais aucun pouvoir d’interférer
dans ses décisions méthodolo-

L
sociaux devront payer des loyers et des services supérieur à l’indice ordinaire et sans contrôle e printemps sera la saison portent garantes puisqu’elles par- contraire que le coût de l’investis- tion de la gestion communale, loin Bruxelles partenariats public-privé (PPP), nombre de responsables poli- giques – a reçu des doléances de
plus cher avec un pouvoir d’achat réduit », note public ; et aux primes d’assurance incendie et des arbitrages budgétaires tagent leur destin au sein de l’enti- sement soit totalement affecté à des dérapages que l’on a pu doivent être entièrement et im- tiques ont sans doute découvert responsables politiques de plu-
ainsi la CSC. « Décidément, avec ce gouverne- risques connexes. » Mieux : tout à la défense entre le gouvernement fé- té 2. Cette prise en considération un seul exercice budgétaire. connaître dans le passé, n’est pas re- Total médiatement pris en compte l’existence de règles qui, indique sieurs pays au sujet du SEC 2010.
ment, c’est toujours deux poids, deux mesures », de ses membres, le Syndicat des proprié- déral et les entités fédérées : quelle des finances communales a une « Cette différence de comptabilisa- mis en cause par les pouvoirs lo- - 1.479 dans la dette des entités pu- Eurostat, étaient d’application Une commissaire qui n’est autre
déplore la FGTB. Le syndicat chrétien rap- taires s’interroge sur… l’intérêt du saut d’in- part de l’effort chacun devra-t-il conséquence très pratique : celles- tion des investissements est tout caux. Mais en tout, il y a la manière. * Les recettes moins les dépenses. ( - 0,35 % du PIB) bliques. depuis 10 ans. Dont celle conte- que la Belge Marianne Thyssen.
pelle qu’aucune contribution similaire au saut dex en cette période d’inflation très, très assumer pour maintenir les fi- ci sont désormais suivies par les particulièrement cruciale pour les Les efforts comptables imposés par En réalité, la règle en question nues dans le chapitre 20 du SEC Laquelle, prudentissime sur ce
d’index n’est demandée aux autres catégo- faible : « Le saut d’index en tant que tel n’appa- nances publiques dans les clous du organismes de contrôle (Eurostat, pouvoirs publics locaux, puisqu’ils l’Europe nuisent à la capacité d’in- LES CHIFFRES a été instituée par Eurostat en 2010 concernant les administra- terrain délicat, avait tout
ries de revenus. Or, la loi de sauvegarde de la raît pas vraiment nécessaire pour rencontrer les pacte de stabilité fixé par l’Union Institut des comptes nationaux) à représentent à eux seuls 50 % des vestissement des Communes, pour- 2004 déjà. Elle stipule précisé- tions publiques, et où sont re- juste concédé au Soir
compétitivité de 1996 prévoit pourtant que le objectifs de l’actuel gouvernement. » européenne ? La question vaut travers le prisme de normes comp- investissements publics », déplore tant essentielle pour soutenir l’acti- Trop de Communes dans le rouge ment que « lorsque les adminis- prises les dispositions sur que « le sujet a été
gouvernement puisse imposer la modération pour les Communes qui com- tables standardisées, imposées par l’Union des Villes et Communes. vité économique. D’où cette reven- trations publiques supportent la les PPP. La différence porté à mon at-
Depuis le début de la décennie, les soldes budgétaires des
posent, avec les Communautés, les l’Europe. dication qui se généralise : « Une ré- majorité du financement, ou ac- entre aujourd’hui et il y a tention ». ■
Communes belges sont largement sous la ligne de flottaison,
Régions et les Provinces, l’entité 2 vision des normes comptables cordent une garantie couvrant la dix ans, c’est qu’Eurostat
GROUPE des comptes publics belges (l’enti-
té 1 couvrant le pouvoir fédéral et 2 Les normes comptables. On
comprend la logique : pour
4 Deux fois sous surveillance.
Par définition, la sacro-sainte
autonomie communale doit s’ac-
aiderait grandement à soutenir les
investissements des Communes en
comme l’indique la banque Belfius. La détérioration évolue de
manière comparable dans toutes les entités fédérées. En 2011
majorité des fonds collectés, ces
risques ne sont pas transférés au
a hérité de pouvoirs de
contrôle nettement plus
JUREK
KUCZKIEWICZ
Directeur général et 2012 (derniers comptes communaux complets), le déficit
SA ROSSEL ET Cie PUBLICITÉ
et directeur de la rédaction la sécurité sociale). Elle devra être analyser l’ensemble des comptes commoder de contrôles perma- ces temps de crise. » Bref, les Com- partenaire privé ». La règle pré- contraignants.
Didier Hamann s’est accentué en raison de la fin de cycle liée aux élections
Rue Royale, 100 Rossel Advertising résolue lors d’un prochain comité publics d’un Etat et ceux d’un Etat nents et d’une tutelle stricte. Mais munes voudraient sortir du champ voit aussi, depuis lors, que tous La grogne politique
1000 Bruxelles Rédacteur en chef communales qui incite les majorités sortantes à économiser
Annonces téléphonées Christophe Berti de concertation. par rapport à un autre, il faut re- les exigences européennes en la d’application de SEC 2010. En tout ces contrats doivent être vérifiés contre le SEC 2010 a
Président Tél. : 02-225.55.00 peu et à investir massivement. L’exercice 2013 aura sans doute
et éditeur responsable Fax : 02-225.59.06 Rédacteurs en chef adjoints Pour toute question, Les finances locales se dé- courir à un système comptable matière ont renforcé la surveil- ou en partie : le Parlement euro- par les instituts nationaux des
Patrick Hurbain annonces.tel@lesoir.be Philippe Laloux nous avons une solution été un peu plus économe : Belfius prévoit une diminution du
gradent pour de multiples rai- commun. Ce sont les fameuses lance : transmission de données péen a demandé que cela soit le cas comptes. Un principe appliqué
Administration générale Annonces
François Mathieu Service clientèle solde négatif total de l’ordre de 260 millions. Une paille.
Rue Royale, 100 Tél. : 02-225.55.55 Hubert Vanslembrouck Tél.: 078-05.05.10 sons : crise économique, pensions normes SEC 2010. Problème : budgétaires tous les trois mois, ca- pour les investissements liés aux avec des succès divers, selon les Le député européen
1000 Bruxelles Pour rencontrer les exigences européennes, de nombreuses
Tél. : 02-225.55.55
Fax : 02-225.59.08 Rédaction centrale Fax: 02-225.59.01 des agents, pertes de dividendes, « La référence à la norme SEC lendrier budgétaire plus serré fonds structurels. pays et la minutie desdits insti- Hugues Bayet a entamé
ou 02-225.59.00 Tél. : 02-225.54.32 e-mail: abonnements@lesoir.be Communes devront sans doute opérer des choix sévères dans
Fax : 02-225.59.14 Site: www.clubdusoir.be coûts de l’action sociale, de la po- 2010 s’avère inappropriée à la réa- (projets de budget dès le 15 oc- Flandre et Wallonie demandent tuts. un travail de sensibilisation
Publicité nationale
ou 02-225.59.10 leurs dépenses d’investissements. Un phénomène qui a déjà
Ce journal est protégé par le droit Tél. : 02-542.10.10 lice ou des services de secours… lité des pouvoirs locaux », dénonce tobre), cadre budgétaire sur trois au Premier ministre qu’il plaide en Mais après l’éclatement de la et de mobilisation
d’auteur, tous droits réservés. Fax : 02-542.10.11 Courrier des lecteurs fait connaître ses effets dans les budgets 2014 en Wallonie : le
© Rossel & Cie S.A. – Le Soir, Fax : 02-225.59.14 Les exigences européennes vien- à nouveau l’Union des Villes et années. Encore heureux : le pas- faveur d’une modification des règles crise grecque en 2010, lorsqu’il a au Parlement.
Bruxelles, 2011. gouvernement a imposé des balises à ne pas dépasser sous
Si vous souhaitez copier ou 02-225.59.10 nent s’ajouter à un panorama très Communes wallonnes. Les études sage formel aux normes SEC 2010 d’imputation SEC sur les investisse- été rendu public que ce pays avait © BRUNO DALIMONTE
un article, une photo, Prix de vente à l’étranger forum@lesoir.be peine de sanctions. Du coup, en un an, les perspectives d’inves-
une infographie, etc.,
France 2,30 € lesoir.be (internet) sombre. Le discours des munici- de Belfius et les chiffres du Conseil n’est pas imposé aux Communes, ments communaux. Seront-elles faussé ses comptes, les pouvoirs
en de nombreux exemplaires, tissements ont reculé de 18,5 %, alors qu’elles avaient fondu de
les utiliser commercialement, Luxembourg 1,60 € (en semaine) http://www.lesoir.be palistes est unanime : « Les règles supérieur des finances l’ont dé- mais celles-ci doivent présenter entendues ? ■ et les moyens d’Eurostat et des
les scanner, les stocker et/ou 2,10 € (le week-end ) Tél. : 02-225.54.32 16,5 % l’année précédente. A Bruxelles, la chute est moins
les diffuser électroniquement, internet@lesoir.be fixées par l’Europe sont inadaptées montré : les finances communales des documents comptables qui ERIC DEFFET instituts nationaux ont été consi-
veuillez contacter Copiepresse sévère (-3,2 %) en raison des effets du plan régional visant à
au 02-558.97.80 ou via Prix de l'abonnement Premium aux réalités des pouvoirs locaux. » n’ont pas le même visage si on leur pourront être transposables facile- dérablement renforcés. En paral-
info@copiepresse.be.
(papier + PDF + accès à l'édition 17h) aider les Communes à faire face à la hausse de la démographie.
Plus d’infos : http://www.copie-
presse.be. 29 €/mois soit 1,16 €/jour Alors que les gouvernements des applique la comptabilité commu- ment par les autorités de contrôle. (1) in « Mouvement communal » no895 de lèle, l’Union européenne a gra-
E.D.
entités fédérées demandent au nale traditionnelle puis les normes Pour les petites Communes no- février 2015 par Katlyn Van Overmeire. duellement mis en place son sys-
2 3
Le Soir Jeudi 19 février 2015

4 LABELGIQUE

La popularité, seul critère pour être élu


PARLEMENTS Nouvelles propositions pour supprimer l’effet dévolutif de la case de tête
Le VLD relance le débat borne et Patrick Dewael souhaitent tou-
tefois étendre la suppression aux autres
à la Chambre. niveaux de pouvoir. « Et nous pouvons le
« Le système actuel est faire, pour les Régions, si nous réunis-
une machine conservatrice », sons une majorité des deux-tiers à la
Chambre », assure Vincent Van Qui-
appuie Benoît Lutgen. ckenborne. La sixième réforme de l’Etat
Le PS « n’est pas contre », confère aussi aux Régions le droit de lé-
le MR est pour. giférer seules en la matière. Dans les dif-
férents groupes, on hésite toutefois en-
core sur les modalités de pareil vote :

L
a case de tête sur les bulletins/ majorité simple ou des deux-tiers ? Les
écrans de vote ne survivra peut- avis divergent. Tout comme un certain
être pas à cette législature. Pour flou règne sur la capacité de la Région
rappel, à chaque scrutin, les électeurs bruxelloise à décider seule en la matière
peuvent rougir/cliquer en tête de liste, – malgré un supplément d’autonomie
ou sélectionner un ou plusieurs candi- Sans l’effet de la case de tête, Luc Gennart, Jean-Denis Lejeune et Christophe Lacroix auraient été élus à la Chambre, en constitutive, Bruxelles n’est pas encore
dats. Un choix qui n’a rien d’anodin. Une 2014, par leurs voix de préférence. © LE SOIR. une Région à part entière.
fois que le nombre de sièges est réparti, Qu’à cela ne tienne, en Flandre, le
proportionnellement au suffrage, entre les scrutins européen, fédéral et régio- suppléants et la case de tête, n’est rien raient être désavantagés ». En revanche, VLD a bon espoir d’arriver à ses fins. En
les listes, c’est le nombre de voix de pré- nal. Au nom de la majorité ? Pas tout à d’autre qu’une machine très conserva- Ecolo y est tout à fait opposé, qui pointe Wallonie, la Déclaration de politique ré-
férence qui détermine qui, pour chaque fait. « Le MR y est favorable, cela corres- trice, qui nuit au renouvellement des as- notamment « le risque de peopolisation gionale prévoit la suppression de l’effet
parti, est élu. A un détail près : les voix pond à leurs propositions, explique semblées. Il fait en sorte que certains de la politique, ou de prime aux élus sor- dévolutif de la case de tête pour les élec-
exprimées en case de tête sont, pour Vincent Van Quickenborne. Nous avons parlementaires restent très longtemps », tants ». tions communale et provinciale. Quid
moitié, redistribuées aux candidats pla- contacté la N-VA, qui est aussi pour la conclut le président du CDH. Suppri- Les libéraux flamands se sont du reste du scrutin régional ? Le même accord
cés dans les premières places, lesquels suppression, c’était d’ailleurs dans leur mer la case de tête permettrait un scru- amusés à faire l’exercice de voir à quoi gouvernemental prévoit « d’envisager la
sont dès lors avantagés. Voilà qui biaise programme électoral. » Seul, dans la tin plus transparent, raisonne-t-on en- aurait ressemblé la Chambre si la case suppression de la case de tête ». Pour-
le choix de l’électeur et rend le système coalition suédoise, le CD&V hésite, esti- quoi cette nuance ? « Nous allons en dis-
peu transparent. mant que le système actuel (on ne redis- « Nous voulons que le système soit harmonisé dans tout le pays. cuter dans la commission de renouveau
Une conclusion qu’avait tirée Benoît tribue que la moitié des voix en case de Sinon, imaginez-vous le casse-tête » BENOÎT LUTGEN démocratique que nous espérons mettre
Lutgen, en 2013, en déposant une pro- tête) est satisfaisant. en place la semaine prochaine », ex-
position de loi visant à supprimer ce Dans les rangs de l’opposition, le CDH core rue des Deux-Eglises. Et, accessoi- de tête n’avait pas produit ses effets en plique Christophe Collignon, chef de
qu’on appelle « l’effet dévolutif de la case est bien sûr favorable. Benoît Lutgen rement, il devrait simplifier la tâche des 2014. Près de 10 % des élus auraient été groupe PS à Namur. Benoît Lutgen, né-
de tête ». « A l’époque, sans grand suc- souhaite même y ajouter la suppression présidents de parti lors de la confection différents. Côté francophone, Benoît gociateur des accords wallons, précise :
cès », relève le président du CDH. Seul le des suppléants – il avait déposé une des listes. Le FDF, en son temps, avait Hellings (Ecolo) aurait dû céder son « Nous avons parlé d’“envisager” la sup-
MR avait embrayé, Daniel Bacquelaine autre proposition de loi, en ce sens, tou- également déposé des propositions en siège à Annalisa Gadaleta ; Pierre Huart pression de la case de tête parce que nous
ayant, toujours sous la législature pas- jours sous la législature précédente. ce sens, au niveau bruxellois. Quant au et Luc Gennart seraient aujourd’hui dé- voulions que les systèmes soient harmo-
sée, déposé des textes similaires. Cette Dans la formule prônée par les huma- PS, il assure « ne pas avoir de problème putés MR et Christophe Lacroix PS. nisés dans tout le pays. Sinon, imagi-
fois, c’est le VLD qui reprend le flam- nistes, un élu ne pouvant siéger serait de principe pour la suppression de l’effet Jean-Denis Lejeune aurait, lui, coiffé nez-vous le casse-tête, en cas de simulta-
beau. Vincent Van Quickenborne et Pa- remplacé par le premier candidat non dévolutif de la case de tête ». Mais, Vanessa Matz au hit-parade des voix. néité des élections. » A Bruxelles, le sujet
trick Dewael viennent de déposer des élu ayant récolté le plus de voix, comme ajoute-t-on boulevard de l’Empereur, Les propositions de loi déposées à la n’est pour l’instant pas à l’ordre du
propositions de loi visant à rendre ses c’est le cas, actuellement, au niveau « il faut être attentif aux zones rurales et Chambre valent pour les scrutins fédé- jour. ■
pleins pouvoirs à l’électeur, et ce, pour communal. « Le système actuel, avec les peu peuplées, dont les candidats pour- ral et européen. Vincent Van Quicken- VÉRONIQUE LAMQUIN

Catherine Moureaux sur les traces de son père


BRUXELLES La députée bruxelloise et conseillère à Schaerbeek va s’installer à Molenbeek pour « gagner » en 2018
lle vous dira qu’elle en a
E soupé, à 36 ans et plus de 15
passés à militer au PS, d’être ré-
AILLEURS À BRUXELLES
D’autres
duite à ça. En même temps, ils déménagements ?
seraient nombreux, même avec
un passé politique déjà fourni Après Catherine Moureaux,
comme le sien, à réclamer la une qui quitte Schaerbeek pour
– une photo en pages intérieures Molenbeek (voir ci-contre),
ce serait bien aussi – pour un d’autres « déménagements »
simple déménagement. Sauf, stratégiques sont-ils prévus
évidemment, qu’ici il ne s’agit dans la perspective de
pas d’un simple déménagement, 2018 ? Dans son édition
mais de celui de Catherine Mou- d’hier, qui faisait suite à
reaux, fille de Philippe Mou- l’information révélée la veille
reaux et de l’ex-présidente du par la Capitale concernant le
parlement bruxellois, Françoise départ de Catherine Mou-
Dupuis. Et que ce déménage- reaux, l’Echo annonçait en
ment la mènera, de Schaerbeek, une celui de l’échevin etter-
où elle réside aujourd’hui, à Mo- beekois et ministre, Rachid
lenbeek, le bastion perdu par son Madrane, pour… Schaer-
paternel, au soir des élections beek. Une « information »
communales de 2012. qui n’a pas été confirmée
L’objectif est d’ailleurs clair : il par l’intéressé et dont la
s’agit pour la députée bruxelloise section de Schaerbeek ne
de mener le PS à la victoire en semble pas avoir connais-
2018 et pas, comme l’a souligné sance. Dans le petit lander-
Philippe Moureaux à nos neau médiatico-politique, on
confrères de la Capitale, « pour imagine aussi Ahmed
faire du tricot ». Son arrivée re- Laaouej faisant ses caisses
présente forcément une claque pour quitter Koekelberg, où
pour Jamal Ikazban, député ré- le libéral Philippe Pivin, lui-
gional et chef de file du PS mo- même successeur de feu son
lenbeekois. Dans son entourage, père Jacques Pivin, semble
on n’hésite pas à dire sa décep- indéboulonnable. Pour où ?
tion, voire son dégoût : « Durant Telle est la question. Cer-
20 ans pendant que d’autres se tains le verraient bien à
baladaient dans les beaux quar- Jette, qui manque d’une
tiers loin de faire du tricot, on a figure de proue depuis le
débroussaillé on a trimé à Mo- départ de Merry Hermanus.
lenbeek ! » peut-on ainsi lire sur Jamal Ikzaban, Catherine et Philippe Moureaux feront-ils encore campagne ensemble en 2018 ? © D.R. Une rumeur vient en tout
le compte facebook d’une toute cas de s’éteindre : celle qui
proche. Ou encore : « Un fils d Jamal Ikazban vivrait trop dans mune voisine, Koekelberg, Ah- tée par les citoyens molenbee- tion des étudiants francophones voulait que l’Anderlechtoise
immigré reste un fils d immigré le conflit, celui nourri notam- med Laaouej ? « Non, surtout kois, en campagne, pour venir (FEF), comme médecin – elle a Fadila Laanan – qui est éga-
et un fils de… reste un fils de… » ment par la volte-face du CDH qu’il présente un double handi- s’« investir dans la commune », pratiqué la médecine au forfait lement secrétaire d’Etat au
au soir des élections, et qui se cap : celui d’être vu comme un sans « ignorer que » son « nom dans les maisons médicales –, ou sein du gouvernement
Une gifle pour Ikazban traduit par une haine corsée Liégeois, et surtout d’être de de famille joue un rôle important en annonçant qu’elle ne voterait bruxellois – s’installe à Mo-
D’autres estiment sa venue né- entre l’échevin CDH Ahmed El l’écurie d’Elio Di Rupo. » dans ces sollicitations ». Mais, pas le traité transatlantique. lenbeek pour éviter un nou-
cessaire, ou en tout cas celle de Khannouss et lui. Enfin, ex- Sa décision de s’installer à Mo- ajoute-t-elle, certains habitants Elle dit d’ailleurs venir à Mo- vel affrontement avec le
« quelqu’un qui fédère ». plique ce socialiste bruxellois, lenbeek remonterait à la cam- ont aussi dit se retrouver « dans lenbeek pour « barrer le chemin bourgmestre Eric Tomas en
D’abord, au sein de la section, lui-même d’origine étrangère, pagne régionale – elle a réalisé le les combats pour plus d’égalité » à la droite » qui, « partout où elle 2018.
aujourd’hui divisée. Ensuite, au « il n’est pas certain que ce soit 6e score de la liste socialiste à la qu’elle mène « au parlement et à dispose des leviers de gestions de F.V.
niveau de la Commune, pour ar- stratégiquement un bon choix de Région – et au bon accueil reçu Schaerbeek ». la chose publique, privatise et di-
river à faire le lien entre le proposer une personne issue de ici. Dans sa lettre aux « cama- Catherine Moureaux est plutôt minue l’offre des services pu-
« haut » et le « bas ». Enfin, aussi la diversité comme tête de liste ». rades » molenbeekois, à qui elle située à gauche sur l’échiquier du blics ».
avec les futurs partenaires po- Et donc pas le député fédéral et demande l’asile, Catherine Mou- PS bruxellois. A l’époque comme Ça vous rappelle quelqu’un ? ■
tentiels. On dit, à cet égard, que conseiller communal de la com- reaux explique avoir été sollici- secrétaire fédérale de la Fédéra- FABRICE VOOGT

4
Le Soir Jeudi 19 février 2015

LASOCIÉTÉ 5

Grippe : surmortalité probable de 12 %


EPIDÉMIE Les morts « en excès » coïncident avec le début de l’épidémie en janvier
La grippe stagne, lièrement faible. Ces chiffres-là
sont basés sur les médecins-sen-
mais en restant à « haute tinelles et les hôpitaux de réfé-
intensité », selon l’ISP. rence qui surveillent les échan-
Les chiffres provisoires tillons des malades et qui
peuvent confirmer la présence du
laissent soupçonner virus de la grippe. Les experts qui
des centaines de décès planchent sur la mortalité n’ont
supplémentaires. pas cette confirmation, puisque
la grippe n’est généralement pas

U
ne surmortalité de 12 %, mentionnée sur les certificats de
qui grimpe même à 18 % décès et qu’ils doivent formuler
pour les plus de 65 ans, des hypothèses : mais ils sou-
pourrait être attribuée à l’épi- lignent que « les morts en excès
démie de grippe qui frappe notre coïncident avec la circulation du
pays et qui s’affirme comme une virus H3N2 dans la plupart des
des plus intenses des cinq der- pays observés ». Tout en restant
nières années. Ce n’est encore prudents : les chiffres ne sont pas
qu’une hypothèse, qui est actuel- définitifs.
lement en cours de vérification
auprès des experts de l’Institut de Un vaccin inadéquat
santé publique (ISP) qui sur- Si ces chiffres sont confirmés,
veillent la mortalité et publient cela signifierait que plusieurs
leurs résultats dans un projet eu- centaines de décès supplémen-
ropéen, EuroMomo. Ces chiffres taires sont attribués à l’actuelle
confirment une mortalité aug- épidémie. Avec en ligne de mire
mentée, notamment chez les plus l’inadéquation du vaccin de cette
âgés, par rapport aux quatre der- année avec les souches circu-
niers hivers, sans que la cause ne lantes : 80 % des échantillons ont
soit identifiée. Mais les experts, montré la présence d’une souche
en absence d’une alerte aux parti- de H3N2 qui a subi une « dérive
cules ou d’un froid extrême, ne antigénique » par rapport à la Sauf exception, il est désormais trop tard pour qu’il soit utile
soupçonnent pas d’autre cause. souche qui se trouve dans le vac- les hôpitaux sentinelles voient de une certaine protection qu’après de se procurer le vaccin dont l’efficacité est réduite. © PIRAUX.
Ce qui est certain, c’est que les cin. « On peut penser qu’il y a un nombreux malades qui pré- deux semaines. Une protection
virus de la grippe circulent tou- lien de cause à effet entre cette in- sentent le virus de la grippe. Par réduite à quelle ampleur ? « On PROTECTION
jours avec abondance dans notre adéquation bien involontaire et contre, la sévérité du virus semble ne le saura qu’à la fin de la saison,
pays, 950 habitants sur 100.000 le nombre de patients touchés, no- similaire aux années précé- quand on connaîtra le nombre de Le prochain vaccin sera déterminé
ayant visité leur médecin la se- tamment parmi les plus âgés. dentes, sans présenter une gravité personnes vaccinées qui auront dès la semaine prochaine à Genève
maine dernière pour des symp- 70 % d’entre eux sont vaccinés, particulière. La surveillance n’est quand même fait la grippe ».
tômes grippaux, ainsi que le ré- mais le vaccin n’est pas efficace pas générale, il n’est donc pas pos- En 2012-2013, l’Institut scien- La médiocre efficacité du vaccin employé cette année est
vèle le réseau de surveillance de contre cette souche. Si cela avait sible d’avoir une vision complète. tifique de la santé publique avait évoquée comme cause partielle de l’intensité de la grippe
l’ISP. Une légère décrue par rap- été avec la souche de H1N1, les Mais le fait qu’elle soit déployée confirmé une augmentation de cette année. Les centres américains des maladies conta-
gieuses parlent d’une efficacité limitée à 23 %, mais c’est
port à la semaine dernière, qui conséquences auraient été plus depuis plusieurs années permet 10 % de la mortalité, soit 1.600
un chiffre que les experts belges n’endossent pas, notam-
pourrait annoncer que l’on a pas- mesurées, parce que les personnes des comparaisons. Et cela morts en plus que la moyenne. ment parce que les Etats-Unis ont été exposés plus tôt à la
sé le pic de l’épidémie, mais que les plus âgées ont gardé une cer- confirme que l’épidémie est simi- « Lorsqu’un hiver est particuliè- grippe.
celle-ci pourrait se prolonger taine résistance par rapport à laire à celle de 2012-2013 », es- rement doux et que l’épidémie de Qui est responsable de cette efficacité réduite ? Il faut
pendant au moins six semaines. cette souche », explique le profes- time Isabelle Thomas, virologue grippe est limitée, il arrive que le savoir qu’un vaccin grippal ne peut contenir que trois
« Il s’agit d’une épidémie de haute seur Yves Van Laethem, infectio- à l’ISP. Qui confirme que sauf ex- nombre de morts stagne à 500. souches maximum (on annonce quatre souches peut-être
intensité », confirme Isabelle logue à l’hôpital St-Pierre (ULB). ceptions de malades chroniques Mais dans les années les plus pro- pour l’an prochain), une souche A(H1N1), une souche
Thomas, virologue à l’ISP. L’épi- « On ne pourra conclure sur qui auraient involontairement blématiques, ce chiffre peut grim- A(H3N2) et une souche B. Pour chacune, les experts de
démie 2015 est donc au moins l’ampleur d’une éventuelle sur- raté le vaccin, il est désormais per jusqu’à 3.000 », avait expli- l’OMS décident chaque année quelle souche précise sélec-
trois fois plus intense que celle de mortalité qu’en avril ou mai. trop tard que pour bénéficier en- qué un responsable de l’ISP. ■ tionner, en fonction des souches qui ont le plus circulé lors
l’année passée, il est vrai particu- Pour l’instant, on est certain que core de son effet, qui ne donne FRÉDÉRIC SOUMOIS de l’hiver austral. C’est ainsi que seront sélectionnées, du
23 au 26 février, les souches pour le prochain vaccin à

l’expert « Le pic est sans doute atteint » administrer pour l’automne prochain. Il faut en effet des
mois pour produire suffisamment de doses.
Or, cette année, le virus A(H3N2), majoritairement en
ENTRETIEN surmortalité liés à la grippe en Les derniers chiffres de l’ISP Pourquoi les gens ne se vac- circulation cette saison, n’est apparu qu’en fin de la saison
ves Van Laethem est viro- Europe et en Belgique. Cette grippale de l’année dernière, soit après la consultation
Y logue au CHU Saint-Pierre. surmortalité est un premier in-
dicateur d’une sévérité plus
montrent une stabilisation du
nombre de cas de grippe.
La courbe est tout à fait paral-
cinent-ils pas assez ?
Cela dépend des catégories. Les
personnes âgées, par exemple,
organisée en février 2014 par l’OMS. C’est pour cette rai-
son que cette souche n’a pas été incluse dans le vaccin
Cette année, le vaccin n’est pas importante de la grippe. Cette lèle à celle d’il y a deux ans, elle très sensibilisées, observent un contre la grippe de cette année. « Pour l’instant, c’est impa-
à 100 % efficace contre la surmortalité est, chez nous, dif- semble se casser de la même bon taux de vaccination. C’est rable, explique Isabelle Thomas, de l’Institut de santé pu-
principale souche de grippe. ficilement « liable » au manière. Les chiffres moins le cas pour certaines blique. Ce genre de phénomène n’arrive que tous les 5 à 6
Est-ce qu’on peut quantifier le froid, comme ce fut le restent élevés mais se personnes à risque, pour ans, mais vu la technologie actuellement disponible pour les
vaccins grippaux, on ne peut pas l’éviter. La souche qui circule
nombre de malades ou de cas il y a quelques an- stabilisent. On a peut- d’autres motifs, qu’il s’agisse
le plus actuellement sera d’ailleurs sans doute sélectionnée
morts supplémentaires que nées. Nous n’affrontons être bien atteint le pic d’adultes ou d’enfants. pour le prochain vaccin, puisqu’elle a déjà été incluse dans les
cela implique ? pas de blizzard comme qui annonce l’amorce de Quelques exemples de facteurs vaccins disponibles pour l’hémisphère sud. ». « Evidemment,
C’est impossible à savoir, car il aux Etats-Unis, il n’y a la pente. Ce ne serait à prendre en compte : les bron- un risque de nouvelle mutation persiste. Même lorsque les
faudrait avoir de l’informa- pas un taux particuliè- pas aberrant, dans la chites chroniques, la cirrhose souches circulantes et les souches vaccinales ne sont pas
tion sur l’état de vaccination rement inquiétant de mesure où on sait que la du foie, la décompensation car- homologues et que l’efficacité du vaccin peut être diminuée, le
ou non des personnes grippées. particules fines… Donc il y a période de grippe dure entre 8 diaque… Je pense que la Bel- vaccin continue cependant d’offrir une certaine protection et
Par contre, un site intéressant probablement un impact du et 12 semaines, et que la phase gique n’est ni un brillant élève est toujours recommandé pour les personnes à risque », sou-
(le monitoring européen de la vaccin, oui. Mais de là à dire de baisse est toujours plus ni totalement nulle en matière ligne encore Isabelle Thomas. Qui, avant la fin de la saison
mortalité excessive dans l’ac- qu’autant de malades sont liés longue que la phase ascen- de vaccination. ■ grippale, refuse de trancher sur l’efficacité relative du
tion de santé publique) donne au vaccin, on n’en sait rien. dante. Propos recueillis par vaccin dans notre pays.
à voir des premiers signes de A.-C.B. FR.SO

L’année de la chèvre, du mouton, du bouc ou du bélier ?


CHINE Début officiel, ce jeudi 19 février, d’une année placée sous le signe de la chance et de la bonne fortune
elon leur calendrier lunaire, les Chi- fication, 9) qui s’agitent comme des fous, sans rapport ; l’énumération qui les en- zodiaque est apparu après la dynastie
S nois entrent ce jeudi dans l’année du
« Yang » : l’année de la chèvre. Ou du
10) innombrables, 11) dessinés avec un
pinceau très fin en poils de chameau, 12)
trechoque possède à elle seule un pouvoir
d’enchantement. » Voilà : authentique
des Shang (1550 à 1050 avant J.-C.) : une
époque durant laquelle les villageois uti-
mouton. Ou du bouc. Ou du bélier. Peu et cætera, 13) qui viennent de casser la ou pas, cette classification est un en- lisaient déjà le même terme pour nom-
importe : les Chinois n’ont jamais été cruche, 14) qui de loin ressemblent à des chantement. mer les moutons et les chèvres. Les deux
très à cheval sur ces subtilités. Chez eux, mouches. espèces sont domestiquées depuis très
d’ailleurs, l’année du lapin peut tout aus- Cette classification, Jorge Luis Borges « Yang », une créature bienfaisante longtemps en Chine – elles figurent
si bien être celle du lièvre, voire du chat – déclarait l’avoir découverte dans l’ency- Mais revenons à nos moutons qui, en d’ailleurs l’une et l’autre dans l’écriture
encore que le chat soit davantage en clopédie chinoise Le marché céleste des Chine, sont donc aussi des chèvres. Ety- ossécaille utilisée en Chine du XVe au
cours dans le zodiaque vietnamien. connaissances bénévoles (ou encore Em- mologiquement, le mot chinois « yang » Xe siècle avant J.-C. « Mais si l’on consi-
Comme l’année du bœuf est aussi celle pire céleste du savoir éclairé) dont cer- ne désignerait aucune espèce spécifique dère que le zodiaque chinois est une tra-
du buffle. Ou celle du serpent celle du pe- tains sinologues doutent qu’elle ait ja- – ni ovine ni caprine. Plutôt quelque dition de l’ethnie majoritaire han, ex-
tit dragon. mais existé. créature bienfaisante, l’idéogramme plique Huang Yang, il est davantage pro-
Il faut dire que la classification ani- Allez savoir. Le mieux, sans doute, est chinois « Yang » véhiculant une charge bable que l’on parle de chèvres qui consti-
male n’aurait jamais été le fort de ces encore de souscrire aux propos de Mi- positive, symbole de chance et de bonne Exit l’année du cheval. Tous les Chinois tuaient de loin le cheptel le plus courant
gens-là : la taxonomie traditionnelle chi- chel Foucault qui, évoquant cette classi- fortune : la chèvre du zodiaque chinois du monde célèbrent ce jeudi l’année chez les Han. » L’année qui débute serait
noise répartissait, selon Borges, le règne fication dans son ouvrage Les mots et les serait plutôt bonne poire. du « Yang ». © REPORTERS. donc bel et bien celle de la chèvre. Indé-
animal en catégories ahurissantes : choses, notait : « Encore ne s’agit-il que Selon Huang Yang, un expert cité par cise, la poste chinoise, elle, n’a pas tran-
1) appartenant à l’empereur, 2) em- de bizarreries et de rencontres insolites. l’agence Chine Nouvelle, les origines des lorsqu’il voulut régler le contentieux im- ché : elle émet, pour l’année nouvelle,
baumés, 3) apprivoisés, 4) cochons de On sait ce qu’il y a de déconcertant dans signes chinois – selon la légende, ce sont mémorial qui opposait l’homme à l’ani- des timbres qui représentent aussi bien
lait, 5) sirènes, 6) fabuleux, 7) chiens en la proximité des extrêmes ou tout bonne- les douze créatures à avoir, les premières, mal – se perdent dans un passé aussi des moutons que des chèvres. ■
liberté, 8) inclus dans la présente classi- ment le voisinage soudain des choses répondu à l’appel de l’Empereur de Jade lointain que l’astrologie chinoise, dont le STEPHANE DETAILLE

** 5
Le Soir Jeudi 19 février 2015

6 LASOCIÉTÉ

Precobs : le logiciel
qui prédit les cambriolages
SÉCURITÉ La « police prédictive » se développe outre-Rhin avec une fiabilité de 80 %
En Allemagne, une société modélisation). de la journée, le montant du butin… Le but n’est pas de remplacer le tra- ÉTATS-UNIS
L’hypothèse de départ est la sui- La ville qui utilise ce logiciel est divi- vail des enquêteurs mais de leur four-
a développé un logiciel vante : certains faits sont prédictibles. sée en carrés de 250 m2. Chaque carré nir un outil supplémentaire. Cela per- IBM is watching you
qui indique les zones Ainsi que l’expliquait le concepteur est coloré en bleu, vert, jaune ou rouge met de faire un premier tri. A la police
Aux Etats-Unis, la « police prédictive »
à risques de cambriolages. au quotidien Süddeutsche Zeitung : selon le facteur de risque. Le rouge ensuite de décider si elle juge l’infor-
existe depuis bien plus longtemps qu’en
« Le logiciel ne cherche pas la vérité étant le niveau le plus élevé. mation pertinente et de la recouper
Le principe en est mais des corrélations : si A et B sont La police peut alors renforcer les pa- avec les autres éléments à sa disposi-
Europe. New York, Los Angeles, Edmon-
que les comportements ton, Minneapolis, Memphis, Seattle ou
souvent suivis de C, il part du principe trouilles dans ces derniers quartiers. tion.
Santa Cruz y ont recours. Les firmes ont
humains sont prévisibles. que C suivra probablement aussi la L’outil est assez simple à utiliser : il af- Les détracteurs ont peur que ce type
bien compris l’intérêt de développer ce
prochaine fois que A et B apparaîtront fiche une carte de type Google Maps. de logiciel ne stigmatise certaines per-
secteur. C’est le cas d’IBM qui propose

P
révoir le crime avant qu’il n’ait ensemble. Il déclenche alors une Son concepteur, Thomas Schweer, af- sonnes ou quartiers. Mais pour les
ses services à différents services de
lieu. C’est évidemment le rêve alarme. Les cambrioleurs reviennent firme au Figaro que dans 80 % des concepteurs, l’outil indique le lieu et le
police.
de toutes les polices et de toutes souvent à peine quelques jours plus cas, la prédiction s’avère exacte. moment où se produiront les cambrio-
Ainsi, la police de Memphis utilise le
les futures victimes. Science-fiction ? tard dans une maison ou dans une lages mais ne disent pas qui les com-
logiciel Blue Crush de la firme IBM. De-
Pas vraiment. Ainsi, à Nuremberg en autre du voisinage, volontiers une se- Une baisse des cambriolages mettront. Aucune donnée personnelle
puis son utilisation en 2010, la police
novembre dernier, la police a pu arrê- maine plus tard au même moment. En Precobs est déjà utilisé à Zurich n’est intégrée dans le système.
prédictive aurait permis de réduire de
ter deux individus prêts à commettre fin de compte, ils ont déjà trouvé le lieu (Suisse) depuis 2013. Ont suivi Nu- La police prédictive sera à l’ordre du
30 % la criminalité grave, et même de
un cambriolage, raconte Le Figaro. de l’infraction vide au même moment. remberg et Munich en octobre der- jour du prochain congrès européen de
36,8 % dans une zone ciblée. Les crimes
C’est que la police allemande a, dans La criminalité est donc prévisible, du nier. Et cette année, Cologne et Duis- la police à Berlin, les 24 et 25 février
violents, eux, ont baissé de 15 %.
cette ville, opté pour un logiciel appelé moins en ce qui concerne les criminels burg lancent une phase d’expérimen- prochains. ■
V. JA.
Precobs (pour Prevention Crime Ob- professionnels. » tation du logiciel. VIOLAINE JADOUL
servation). Il a été imaginé par le so- Partant de ce principe statistique, le Les résultats se sont déjà fait sentir à
ciologue et criminologue Thomas logiciel Precobs digère une série d’in- Zurich : les cambriolages auraient di- Le logiciel Precobs indique en rouge les zones à haut risques de cambriolages.
Schweer et l’informaticien Ralf Mid- formations concernant les cambrio- minué de 14 %, et même de 30 % dans La police peut alors renforcer sa présence en conséquence, lors de patrouilles. © DPA
dendorf au sein de leur start-up Ifmpt lages précédents : le lieu (quartier, certains quartiers ciblés, indique en-
(Institut de technique de prévision par type d’habitation), la date, le moment core le Figaro.

Baisse de
14 à 30 %
des vols dans
certains quartiers
de Zurich

« Les criminels vont se déplacer ailleurs » CRIME MAPPING


Prédire le comportement du criminel après le crime
ENTRETIEN riche. Or, au plus elle est alimentée, au rituels… en fonction de l’humeur, du
Même lorsque le crime a déjà été commis, la science prédictive a encore une
anièle Zucker est analyste du com- plus elle est efficace. Le problème, c’est temps, de la réaction des victimes, ou
D portement criminel. Elle est l’au-
teure de Profiling. Comment le crimi-
que remplir le ViCLAS prend du temps.
Mais in fine, cela serait plus écono-
parce qu’au fil du temps la personne
s’améliore. Mais on est davantage dans
utilité. Elle peut en effet servir à retrouver les auteurs. La technique vient
aussi du Canada et des Etats-Unis. Elle commence à se développer en Bel-
gique. L’Université de Liège a ainsi travaillé sur ce qu’on appelle le « crime
nel se trahit (Racine). mique. Il faut juste y croire et accepter une évolution qu’un changement com-
mapping » (ou « cartographie criminelle »).
d’investir dedans. plet.
Le but est de déterminer une zone géographique dans laquelle rechercher un
Que pensez-vous de ce système alle-
suspect. La carte de la région où a eu lieu le méfait est divisée en pixels. Le
mand qui prédit les zones à risques en A l’ULg, des chercheurs ont créé un Certains souhaitent créer des cartes où
logiciel calcule ce que « ça coûte » au suspect de passer d’un carré à l’autre.
termes de cambriolage ? système qui détermine une les gens indiqueraient les
Des zones prioritaires sont alors dégagées et permettent de centrer les re-
Il s’agit d’une utilisation spécifique zone géographique où les endroits où ils ont été vic-
cherches. Alors que de nombreuses applications utilisent les distances eucli-
d’outils qui existent déjà. En Belgique, suspects se replieraient après times de viols, vols à main
diennes (une droite qui relie deux points entre eux), le logiciel de l’ULg utilise
nous avons déjà le système ViCLAS. avoir commis leur méfait. armée…
le réseau routier classique. Il prend en compte les reliefs, les trajets les plus
C’est un système informatisé qui a été Le geography profiling a été C’est bien. Le but n’est pas de
rapides…
développé en 1985 aux Etats-Unis par développé au Canada. Et créer des zones de non-droit
Cette technique part du principe que le lieu du méfait donne des informations
le FBI et s’est étendu vers le Canada, l’ULg a continué à le dévelop- mais au contraire de faire en
sur le suspect. Ainsi, les déductions seront différentes si l’agression a lieu en
avant d’arriver en Europe en 1995. Au per. L’outil part aussi du sorte qu’on puisse aller dans
pleine ville ou dans un petit village. Dans ce dernier cas, il sera vraisemblable
départ, les enquêteurs devaient ré- principe que le comporte- Danièle Zucker. ces quartiers. Il faut que ce
que le suspect habite le coin. De même si les faits ont lieu à la côte belge, en
pondre à 236 questions concernant le ment est prédictible. La per- © D. DUCHESNES soit suivi d’actions : tra-
plein hiver.
lieu du crime, la date… C’était assez sonne agit d’une certaine fa- vailler sur la lumière, pa-
La police a déjà sollicité l’expertise de l’Unité de géomatique de l’ULg à plu-
lourd à mettre en œuvre. Alors le çon car elle pense d’une certaine façon. trouiller… Il ne faut pas que ce soit juste
sieurs reprises. Sans se substituer aux enquêteurs, les chercheurs peuvent
nombre de questions a été réduit à 168. une constatation. Mais s’il y a une zone
aider en faisant le tri dans une longue liste de suspects en fonction de leur
Aux Etats-Unis et au Canada, les Le comportement criminel est donc bien identifiée, les criminels vont se déplacer
lieu de résidence. La méthode peut aussi apporter de nouvelles pistes dans
agents sont obligés de répondre à ce prédictible ? vers une autre zone. On doit sans cesse
une enquête qui piétine.
questionnaire, tandis que chez nous ce- Une grande part du comportement hu- recommencer. ■
V. JA.
la se fait sur base volontaire. La banque main est prévisible. Il peut y avoir des Propos recueillis par
de données est donc beaucoup moins changements dans le comportement, les V. Ja.

6
Le Soir Jeudi 19 février 2015

LASOCIÉTÉ 7

Briser le tabou des hommes battus Pas d’enfants


malades
pour
COUPLES La violence conjugale touche aussi les hommes les chômeurs
Environ un homme
CRÉDITS-TEMPS
meurt tous les treize
jours sous les coups es chômeurs ne peuvent pas
de sa compagne. L avoir d’enfants malades,
titrent nos confrères du Stan-
Une autre réalité daard ce jeudi. Depuis le 1er jan-
souvent occultée. vier, les chercheurs d’emplois ne
peuvent plus en appeler à une
« exemption pour des raisons

L
orsque Maxime Gaget, il y sociales et familiales » s’ils
a cinq ans, échoue enfin à veulent soigner leurs enfants.
l’hôpital, il n’est qu’un Un enfant, un partenaire ou
« puzzle, dans la tête et dans le un membre de la famille grave-
corps » : il subit huit opérations ment malade : face à une telle si-
chirurgicales, se fait reconstruire tuation, le travailleur peut re-
le nez ainsi qu’une oreille. Il courir au crédit-temps, prendre
porte encore aujourd’hui de des congés spécifiquement desti-
nombreuses cicatrices de cette nés à cet usage ou opter pour
année de calvaire, aux prises avec une interruption de carrière.
une femme violente, qu’il appelle Mais depuis le 1er janvier, le de-
Nadia dans le livre qu’il vient de mandeur d’emploi ne bénéficie
publier aux éditions Michalon : plus, quant à lui, de ces facilités.
Ma compagne, mon bourreau . Jusqu’à la fin de l’année der-
Grand timide avec les femmes, nière, le demandeur d’emploi
Maxime rencontre Nadia sur in- pouvait lui aussi demander l’ap-
ternet. Tout va très vite : la jeune plication de l’exemption. Il fai-
femme, sans emploi avec deux EN CHIFFRES sait alors savoir qu’il serait tem-
enfants, le presse d’emménager porairement indisponible si un
chez elle, un minuscule apparte- 14 % de femmes, emploi lui était proposé. S’il de-
ment. Maxime accepte. En 10 % d’hommes vait rester au chevet d’un enfant
quelques semaines, elle le prive ou d’un membre de la famille
d’abord de carte bancaire puis de Les derniers chiffres malade, les allocations de chô-
sa pièce d’identité, et brise ses lu- officiels relayés par l’Insti- mage étaient maintenues.
nettes. Les coups ne tardent pas à tut pour l’égalité des « Cette exemption signifiait
s’abattre sur le jeune homme : femmes et des hommes que le demandeur d’emploi ac-
brûlure au couteau chauffé à vif, datent de 2009. ceptait une allocation moins éle-
douche glacée, bouteille d’acide Les précédentes enquêtes vée, dit Manu Keirse de la Ligue
plaquée sur sa bouche, couteau remontaient respective- des familles. Mais avec la pro-
sous la gorge. Coupé de sa famille ment à 1988 et 1998. messe que, après la période né-
et de ses amis, Maxime finit éga- L’Institut souhaite lancer cessaire aux soins, il pourrait re-
lement par se faire virer de son Les violences physiques touchent 2 % des femmes et 0,8 % des hommes. Les violences sont en outre
une nouvelle étude pro- trouver ses allocations de chô-
chainement, mais doit
travail. plus souvent le fait des ex partenaires que des partenaires actuel(le)s. © REPORTERS mage habituelles, puisque à
réunir des fonds. Selon
Tétanisé, l’homme revient nouveau disponible pour un em-
ces derniers chiffres donc,
pourtant toujours vers son bour- délinquance et des réponses pé- violences conjugales, les gens sur Peu à peu, néanmoins, cer- ploi. En outre, il gardait ses
14 % des femmes af-
reau, sans se « défendre » : « Si nales. le terrain reconnaissaient devant taines initiatives révèlent une droits à la pension. » Ce sys-
firment avoir été victimes
une femme battue se défend, elle Le mois dernier, le magazine moi que les violences allaient prise en compte de cette violence tème, qui profite toujours aux
de violences (psycholo-
va susciter l’empathie. Si j’avais féminin français Causette consa- dans les deux sens. Mais on ne le où victimes et bourreaux ne sont giques ou physiques) travailleurs, a vécu pour les chô-
touché Nadia, je serais passé crait également un dossier aux dit pas tout haut. C’est politique- pas ceux que l’on croit. Si le nu- entre partenaires durant meurs.
pour un monstre. Ça aurait été sa femmes violentes : « fausse ten- ment incorrect : on se focalise sur méro d’appel d’urgence pour les les douze derniers mois. Au Conseil des femmes (aile
parole contre la mienne, ex- dance, vrai tabou ». Car si statis- les privilèges et les abus des violences conjugales recueille Les hommes sont 10 % à néerlandophone), Magda De
plique-t-il. tiquement, les femmes sont les hommes, mais on passe sous si- encore peu de témoignages le signaler également. Les Meyer décrit une situation kaf-
Détruit, Maxime ne voit plus premières victimes de la violence lence la souffrance dont ils sont d’hommes, l’ASBL Praxis, qui ac- violences physiques kaïenne : « Cela signifie que les
aucune issue : « Je me rappelais entre partenaires, ces chiffres ne les sujets. » compagne les auteurs de vio- touchent 2 % des femmes chômeurs ne devraient pas avoir
mon nom, mon prénom, ma date doivent pas occulter une autre L’Institut pour l’égalité des lences entre partenaires, a ouvert et 0,8 % des hommes. un enfant malade. De plus, ils
de naissance. Mais après… Un réalité. femmes et des hommes se défend récemment des groupes pour Selon cette étude, seules n’ont plus de filet de sécurité.
zombie aurait été plus vivant. d’une telle omerta : « Nous femmes. Pascal Bartholomé, ac- les femmes seraient vic- Nous voulons annuler cette me-
Les dernières semaines, je pen- « En ce moment même, sommes toujours dans une op- compagnateur et formateur dans times de violences sure d’économie car elle affecte
sais de plus en plus au suicide, la des hommes se font tique où les femmes sont les prin- l’antenne liégeoise de l’associa- sexuelles. En fonction de les familles qui traversent une
suite n’avait plus d’importance. martyriser, rabaisser plus cipales victimes : les violences les tion explique que le discours sur différents facteurs, l’en- des périodes les plus difficiles de
A quelques semaines près, c’était bas que terre » MAXIME GAGET plus graves, c’est-à-dire les vio- les violences évolue progressive- quête a également défini leur vie. »
fini. » Son salut viendra finale- lences physiques, s’abattent sur- ment : « Au début, on ne parlait trois catégories de vio- Du côté du gouvernement, le
ment du frère de Nadia, qui En Belgique, il existe peu de tout sur elles, voire exclusive- que des femmes victimes. En- lences : « modérées », porte-parole de Kris Peeters, mi-
contacte la famille de Maxime et chiffres. Les derniers datent de ment, pour les violences sexuelles, suite, on a commencé à aborder « graves » ou « très nistre de l’Emploi, explique que
la police. 2009 (voir ci-contre). Il n’existe explique Nicolas Belkacemi, ex- la question des auteurs, d’abord graves ». Si 5 % des « cette exemption a été suppri-
Maxime a pris cinq ans pour pas non plus, comme en France, pert au sein de l’Institut. Mais des hommes donc. Il y a dix ans femmes sont victimes de mée pour des raisons d’écono-
écrire mot à mot son histoire et un numéro d’appel spécifique notre étude de 2009 avait préci- encore, les enfants étaient com- violences « très graves » mie. Pour la première année
« briser le tabou » : « Au moment « SOS Hommes battus ». sément pour vocation de démon- plètement absents du débat. Dé- selon l’étude, ce serait nous voulons épargner six mil-
même où nous parlons, des Olivier Nyssens a fondé, il y a trer que les hommes aussi pou- sormais, on parle des enfants té- aussi le cas pour 1,7 % des lions d’euros, puis jusque 12 mil-
hommes se font martyriser, ra- quelques années, une association vaient être victimes. Nous moins. Et on commence à abor- hommes. L’étude indique lions pour le deuxième année.
baisser plus bas que terre. Envi- baptisée « Relais Hommes », dis- sommes toujours dans une socié- der les femmes auteurs et les également que les Nous sommes en outre convain-
ron un homme meurt tous les soute aujourd’hui. Selon lui, la té empreinte d’énormément de hommes victimes. Les représen- hommes parleraient plus cus que les personnes qui bénéfi-
treize jours sous les coups de sa violence faite aux hommes reste stéréotypes : l’homme doit être tations bougent et s’ouvre alors difficilement de ce sujet, cient de l’exemption et restent au
compagne », explique-t-il au Fi- un tabou énorme en Belgique, fort, courageux, il ne se plaint une autorisation de la parole au- ce qui laisse supposer des chômage peuvent combiner la
garo, en se référant aux chiffres voire un sujet « interdit » : « Lors pas. Nous devons continuer à dé- tour de cela… » ■ chiffres sous-estimés. recherche d’un emploi avec leurs
de l’Observatoire national de la d’un congrès il y a dix ans sur les construire ces stéréotypes. » ELODIE BLOGIE É.BL. responsabilités familiales ». ■

diagonale Playmobil envoie 

Martin Luther au septième ciel


L a figurine de Martin Luther
est devenue le jouet Playmo-
La petite figurine porte le béret
noir caractéristique du moine,
15,50 €*
le double album CE VENDREDI 20/02,
bil le plus rapidement vendu de une plume ainsi que la Bible comprenant
l’histoire de la marque. écrite en allemand. > 2 aventures « L’AFFAIRE BUGATTI »
Lancé le 6 février par le Conseil Le moine n’est pas la première
national du tourisme allemand et personne célèbre à avoir été re-
de Michel Vaillant + « UNE HISTOIRE DE FOUS »
l’Office du tourisme de Nurem- présentée sous forme de figurine. > 1 frontispice sur
berg (Allemagne) pour célébrer Napoléon, Nefertiti, Jules César papier à dessin + BONUS « VANINA, UNE FILLE
les 500 ans de la Réforme pro- et même Angela Merkel ont aussi
testante (en 2017), les 34.000 eu droit à leur miniature. ■ > 1 dossier inédit
de 8 pages
DANS LA COURSE »
exemplaires de Martin Luther ont H.H. (st).
été écoulés en moins de trois + FRONTISPICE DE DEUX BOLIDES
jours. 95 % des petits bons-
hommes ont été achetés en Alle- Pour vous procurer cet ouvrage d’exception,
magne. « Nous n’avons jamais eu présentez à votre libraire le bon découpé chaque vendredi
de ventes aussi rapides », a annon- dans Le Soir. Valable du 20/02 au 26/02/15.
cé Playmobil. * Hors prix du journal. Dans la limite des stocks disponibles
Martin Luther est connu pour
être le fondateur de la Réforme
protestante. Il traduisit la Bible
du latin à l’allemand pour la pre-
mière fois et défia l’autorité du J’y vois clair
pape en tenant la Bible comme
© DR.

© Jean Graton / Graton Editeur / Dupuis, 2015.


source principale de la religion.

** 7
Le Soir Jeudi 19 février 2015

8 LASOCIÉTÉ

« C’était d’abord Dodo qu’on visait »


AFFAIRE DU CARLTON Dominique Alderweireld réclame, lui aussi, sa relaxe
L’affaire du Carlton, selon son avocat, c’était d’abord un
dossier qu’on avait monté contre Dodo la Saumure.
Aujourd’hui que l’affaire fait « pssschit », il redevient la cible
principale, « l’homme à abattre ».

LILLE étonnant, tu sais, quand je lui avais ra-


DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL mené des filles… Là, il est foutu. »

D
odo ne veut pas porter le cha- Les policiers décrochaient le gros lot.
peau. Il ne veut pas être le ré- Le dossier Dodo devenait l’affaire « du
dempteur – un comble ! – d’un Carlton ». On passait dans une autre di-
dossier « qui fait psschit ! », selon l’ex- mension. Dodo, on allait lui f… une
pression du procureur qui, mardi, l’a ré- paix royale : « Il n’a plus intéressé per-
duit à l’état de baudruche – ou presque. sonne pendant deux ans », raconte son
Dodo ne veut pas être condamné pour avocat.
délit de sale gueule, « au seul motif qu’il On l’aurait ressorti du placard quand
est ce qu’il est, et qu’il fait ce qu’il fait », on se serait avisé qu’on n’avait, somme
a expliqué hier son avocat, Me Sorin toute, pas grand-chose dans le dossier,
Margulis. Il demande sa relaxe. Il ré- hors les dépositions de Jade. On avait
clame du tribunal qu’il considère les exhumé l’enregistrement du 15 mai
faits tels qu’ils sont, pas tels qu’ils ont 2011. « Lors de cette conversation télé-
été « tordus » par une enquête dont le phonique, dit Me Margulis, Dominique
premier dessein, dit Me Margulis, était Alderweireld ironise sur un fait dont il
bel et bien « d’avoir sa peau ». n’a pris connaissance que tardivement :
Parce que oui, l’affaire dite « du Carl- Béa, sa compagne, lui a raconté com-
ton » – DSK, Kojfer, toute la clique… – ment, en février 2009, elle s’était rendue
fut d’abord un dossier que les polices à l’insu de Dodo au restaurant “L’Aven-
belge et française entreprirent de mon- ture” à Paris avec Estelle, l’une des filles
ter contre Dominique Alderweireld, du “36”, qui aurait subi les assauts de
alias Dodo la Saumure, Julot casse- DSK dans les toilettes de l’établisse-
croûte lillois qui avait cru trouver en ment. » Dodo aurait choisi d’en rire
Belgique sa Terre promise. avec Kojfer.
Les enquêteurs, eux, en auraient
« Le problème avec les affaires conclu que Dodo la Saumure était le
bancales, eh bien, c’est qu’elles pourvoyeur attitré de « la filière » du
se terminent souvent de façon Carlton : une conviction qu’ils auraient
bancale » M MARGULIS, L’AVOCAT DE DODO
E
voulu, à toute force, étayer quitte « à
tordre les faits ».
C’est du moins ce que soutient sa dé- Or, dit son avocat, Dodo la Saumure
fense qui raconte comment les rela- n’a jamais donné à ses filles aucune ins-
tions, d’abord correctes, que Dodo en- truction de cette sorte. « Judas » Kojfer
tretenait avec la police fédérale s’étaient lui-même admet qu’il contactait direc- L’irruption inattendue de DSK dans une enquête qui, à l’origine, ne visait que Dodo la Saumure avait changé la donne, selon
envenimées quand un flic de la PJF de tement les filles sans en parler à Dodo. Me Margulis. Son client, dit-il, n’entend pas être aujourd’hui la victime expiatoire d’une affaire qui se dégonfle. © AFP.
Tournai s’était amouraché d’une fille « Vous n’avez aucun élément dans le
qui travaillait dans l’un de ses lupa- dossier qui prouve que Dominique Al-
nars : une Angolaise dont il aurait arra-
ché les faveurs en choisissant de fermer
les yeux sur sa situation irrégulière.
derweireld a jamais tenu ce rôle », dit
Me Margulis au tribunal.
Hors, bien sûr, les propos de Jade –
analyse Entre lynchage et devoir d’informer
a vie sexuelle débridée de Domi- qu’une demande de levée d’immunité a pas « un intérêt malsain à s’intéresser
Dodo aurait récriminé – c’était pas
réglo – au commissariat. L’affaire avait,
qui se trompe, du reste, dans les dates.
Et dont le témoignage est sujet à cau-
L nique Strauss-Kahn n’a plus beau-
coup de secrets pour le public. Chaque
parlementaire allait être demandée à
son encontre. Marc Preumont évoque le
aux mœurs d’un homme qui faisait par-
tie de l’élite politique française, ex-pa-
paraît-il, été étouffée mais les flics, dit tion, avaient déjà estimé, quelques jour, le procès du Carlton aura apporté contexte belge : « Parfois, alors qu’on tron du FMI ». Selon Jacques Engle-
l’avocat, n’avaient pas aimé ça. Dodo en heures plus tôt, les avocats de Domi- son lot de détails sur les pratiques de est encore en phase d’instruction, le lyn- bert, il est normal qu’il y ait un engoue-
avait remis une couche, voire deux – nique Strauss Kahn : « Elle réinvente DSK, relayés par les médias. Aucun de chage est déjà en cours. On a connu ça ment autour de ces pratiques sexuelles
« Vous l’avez entendu, il a une grande tout, Mesdames, Messieurs !, avait lancé ces détails, parfois très crus, ne nous a en Belgique. Mes clients ont plus peur insolites : « Les personnes qui acceptent
gueule, il peut agacer » – et il serait de- Me Frédérique Beaulieu. Quand elle été épargné. des médias que de la justice. » d’avoir une vie publique doivent aussi
venu « l’homme à abattre ». évoque le “Murano”, le club “Tantra”, Demain, le jugement sera remis en accepter que certains faits soient dévoi-
Un objectif auquel les policiers belges “l’Amigo”, ses voyages à Washington, délibéré. Mais dès avant l’issue de ce « Retransmettre en perspective » lés. Mais évidemment il y a des limites à
auraient résolu d’associer leurs col- pourquoi son récit diffère-t-il systéma- procès, la question du traitement mé- Jamil Jean-Marc Dakhlia, sociologue ne pas dépasser. » Il ajoute : « On dé-
lègues français dès lors que Dodo, ils le tiquement de celui des autres té- diatique fait débat. Les médias ont-ils des médias à l’Université Sorbonne couvre une personnalité étrange, et, en
savaient, avait de nombreuses accoin- moins ? ». Quel crédit accorder à cette simplement exercé leur droit d’infor- Nouvelle – Paris 3 et spécialisé dans la tant que citoyen, je suis légitimement
tances de l’autre côté de la frontière. Il y femme qui ne parle de DSK qu’en évo- mer le public ? Ou sont-ils allés trop recherche sur la « peopolisation » des intéressé par les mœurs des personnes
aurait eu une réunion franco-belge au quant « Monsieur Machin », réifiant loin ? politiques estime aussi que les médias haut placées. » Par exemple, « le fait que
sommet. Avec des flics, des magistrats. ainsi « l’homme dont elle veut faire un Pour Marc Preumont, professeur de ont rendu compte du procès du Carlton l’ex-patron du FMI puisse croire que
Dodo avait été placé sur écoute. Et le croque-mitaine », comme le dirait droit pénal et de procédure pénale à de façon démesurée : « Près de 300 sept femmes déguisées en prostituées
15 mai 2011 – merveille ! – les policiers Me Richard Malka ? l’ULB et avocat pénaliste, le traitement journalistes sont venus couvrir le pro- sont des libertines m’interpelle », ex-
avaient surpris cette conversation télé- L’avocat de Dodo la Saumure se mé- médiatique est complètement exagéré. cès, et sont repartis dès que Dominique plique-t-il. L’avocat spécialisé dans le
phonique entre Dodo la Saumure et son fie, lui aussi, comme de la peste de cette « L’excès devient la norme, nous sommes Strauss-Kahn ne comparaissait plus. » droit des médias conclut : « Le public a
vieux pote René Kojfer, le chargé des femme « victime d’une médiatisation à l’ère de la lapidation médiatique », re- Selon le sociologue, les médias n’ont pas le droit de savoir, et il est du devoir de la
relations publiques du Carlton. Kojfer qui l’a confinée dans un rôle : celui de marque-t-il. L’avocat pénaliste défend, pris assez de recul par rapport à l’af- presse d’informer. »
avait bamboché, comme souvent. Dodo LA prostituée ». Et il conclut, comme entre autres, Jean-Charles Luperto faire : « Il ne faut pas tout retrans- Pour Jamil Jean-Marc Dakhlia, ce
lui avait conseillé de se mettre au Vittel- l’avait fait avant lui la défense de DSK : (PS), ex-président du parlement de la mettre, mais retransmettre en perspec- procès a apporté un aspect positif car
fraise. Ils avaient évoqué l’arrestation, à l’affaire du Carlton est un dossier vide Communauté française, inculpé d’ou- tive. » « il permet de s’interroger sur le compor-
New York, de DSK, tout juste sorti du qui a coûté une fortune. « Et les affaires trage public aux mœurs pour faits d’ex- Cet avis n’est cependant pas partagé tement des hommes politiques, des mé-
Sofitel, chargé d’opprobre et de me- bancales, eh bien, se terminent souvent hibitionnisme, dont le dossier a été mis par Jacques Englebert, avocat spécialisé dias, mais aussi sur la question du
nottes. Dodo avait eu cette phrase : de façon bancale », dit Me Margulis. ■ à l’instruction en octobre dernier. Le 6 dans le droit des médias et également proxénétisme ». ■
« T’as vu, euh, Strauss-Kahn ? C’est pas STÉPHANE DETAILLE février, le parquet de Namur a annoncé professeur à l’ULB. Il considère qu’il n’y H.H. (st)


LESBRÈVES
ARCOFIN SCRL en liquidation
Drogue : 19 arrestations
Avenue Urbain Britsiers, 5 partir du 1er avril. L’objectif est
1030 Schaerbeek une économie de l’ordre de 10
RPM Bruxelles - 0403.228.109
millions d’euros pour l’Inami. Si la
ne vaste enquête ayant pour origine l’interpellation d’un facturation à l’unité deviendra
Mesdames et Messieurs les actionnaires sont invités à participer à l’assemblée
générale ordinaire des actionnaires qui se tiendra le vendredi 13 mars 2015 à 15h00.
L’assemblée se tiendra au siège social, avenue Urbain Britsiers, 5 à 1030 Schaerbeek.
U homme à l’aéroport de Zaventem a débouché sur l’arresta-
tion en Belgique de 19 personnes, a fait savoir mercredi le
parquet du procureur du Roi de Liège. Le groupe, dont les princi-
bien obligatoire à partir du 1er
avril, les pharmacies quant à
elles pourront toujours délivrer
Ordre du jour: paux membres sont de nationalité tanzanienne, était actif dans les médicaments par boîtes, blis-
1.Prise de connaissance des comptes annuels de l’exercice 2014. l’importation de cocaïne et d’héroïne. Ils ont été interpellés à Liège, ter ou à l’unité, sans aucune obli-
2.Rapport du collège des liquidateurs concernant les travaux de liquidation avec Gand, Louvain, Nivelles et Bruxelles après une intervention quasi gation. En cas de tarification à
l’indication des causes qui ont empêché la liquidation d’être terminée. simultanée des différents arrondissements judiciaires. (b) l’unité, seuls les médicaments ef-
© DR.

3.Rapport du commissaire concernant les comptes annuels de l’exercice 2014. fectivement consommés seront
Pour être admis à l’Assemblée Générale, les associés doivent communiquer à la MAISONS DE REPOS dicaments administrés sous alors facturés. (b) mercredi, confirmant nos infor-
société leur intention d’assister à l’Assemblée Générale par lettre signée ou par Pas encore de médicaments forme « orale-solide », confirme mations relayées hier. Le Vervié-
fax signé. Pour être valable, cet avis doit parvenir au siège de la société (avenue
à l’unité l’association. Mais « la délivrance TERRORISME tois, âgé de 24 ans, a été volon-
Urbain Britsiers, 5 à 1030 Schaerbeek, fax. 02/246.50.01) sous la forme indiquée,
au plus tard le 11 mars 2015, avec mention de l’adresse de l’associé concerné et de L’Association pharmaceutique de ces médicaments continuera L’armée confirme qu’Aoumeur taire dans la composante médi-
son numéro d’actionnaire. belge (APB) a indiqué mercredi telle qu’elle existe aujourd’hui. Le a fait partie de ses troupes cale de l’armée de 2010 à 2012
En vue d’une organisation et d’un déroulement parfaits de cette assemblée, nous que, contrairement à ce qui a été marché n’est pas prêt à délivrer les Un des djihadistes présents sur avant de quitter l’institution de
demandons aux associés de se manifester le plus rapidement possible de la manière relayé dans les médias au cours médicaments à l’unité ». Selon une une vidéo de propagande du son propre chef. Selon un témoi-
indiquée. du week-end (Le Soir de samedi), décision prise vendredi en groupe terroriste Etat islamique gnage de sa famille, recueilli par
Les associés peuvent se faire représenter à l’Assemblée Générale mais uniquement la délivrance à l’unité des médi- conseil des ministres par arrêté (E.I.) dans laquelle des menaces le groupe Sudpresse, Lotfi Aou-
par un autre associé. Chaque associé ne peut représenter qu’un seul autre associé. caments en maison de repos ne royal, la facturation des médica- étaient proférées envers la Bel- meur aurait quitté la Belgique
Accueil des associés et signature de la liste des présences: de 13h30 à 14h45. sera pas obligatoire à partir du 1er ments dans les maisons de repos gique, Lotfi Aoumeur, a bien fait pour l’Algérie il y a un an avant de
Document nécessaire: carte d’identité. Début de l’assemblée : 15h00. avril. La tarification quant à elle et les maisons de repos et de partie de l’armée belge pendant rejoindre la Syrie. (b)
se fera bien à l’unité pour les mé- soins devait être faite à l’unité à deux ans, a indiqué la Defense
Le collège des liquidateurs

8
MONDE
Le Soir Jeudi 19 février 2015

9
Mahamadou Issoufou, le président
nigérien, sur les récentes incursions meurtrières
du groupe islamiste nigérian Boko Haram :
« On n’attaque pas le Niger impunément.
Le Niger sera le tombeau de Boko Haram.
Nous allons l’écraser. » © AFP.

Si on le veut vraiment,
on peut voir l’éclaircie…

Même la météo était à la tempête,


hier, à Athènes. © REUTERS.

GRÈCE Athènes annonce une « demande d’extension de crédit »


Une timide ouverture dredi pour formuler la demande contient. » hausse de la TVA et un assouplis- grecque, les 19 ministres des Fi- LES FAITS DU JOUR
d’une extension du programme Répondre par une réponse, ce sement du droit du travail. À nances pourraient se réunir ven-
du nouveau d’assistance international à la n’était déjà pas une réponse né- Berlin, le porte-parole du mi- dredi, éventuellement par télé- Pavlopoulos
gouvernement grec. Grèce, qui vient à échéance le 28 gative. Mais le commissaire eu- nistre allemand des Finances phone, pour se prononcer. élu président
Ce sera le test février prochain, date au-delà de ropéen revenait ensuite avec une Wolfgang Schäuble répondait On voit se profiler les formes
laquelle la Grèce se retrouverait formule conforme au quasi-ulti- déjà : « Il n’est pas acceptable et il du compromis, qui porterait L’ex-ministre conservateur
de la bonne volonté dans les faits livrée financière- matum de lundi : « L’extension ne sera pas accepté qu’on se lance beaucoup sur la forme. Avec un Prokopis Pavlopoulos, candi-
des 18 partenaires ment à elle-même, et dès lors du programme est la seule voie dans une extension sans mise en peu de bonne volonté – mais elle dat d’Alexis Tsipras, a été élu
bientôt en défaut de paiement. pour aller de l’avant, y compris œuvre des réformes convenues, n’est pas assurée – les partenaires mercredi président de la
européens. République hellénique par le
« Nous devrions prolonger le les éléments de conditionnalité. les deux choses sont indisso- de la Grèce pourraient considé-
programme de crédit de quelques Mais il y a de la flexibilité pos- ciables. » rer qu’en dépit d’une formulation Parlement grec, un poste au

L
e début du dégel ? Le gou- mois afin d’assurer la stabilité sible sur ces conditions. » Tra- alambiquée, Athènes a bel et rôle honorifique mais aussi
vernement grec a fait sa- nécessaire pour que nous puis- duction de texte : le programme Les formes du compromis bien formulé une demande d’ex- fédérateur dans un pays en
voir mercredi qu’il allait sions négocier un nouveau actuel doit d’abord être prolongé, Mais n’ergotons pas, les nou- tension de son programme, tan- crise. (afp)
déposer ce jeudi matin à l’Euro- contrat entre la Grèce et l’Eu- y compris les (nombreuses) veaux dirigeants grecs ont signa- dis que Tsipras et les siens pour-
groupe une « demande d’exten- rope », déclarait mercredi à la ra- conditions y afférentes. Car, les lé qu’ils s’apprêtaient à envoyer raient soutenir qu’il ne s’agit plus La BCE rallonge
sion du crédit européen ». Des dio allemande ZDF le ministre Grecs ont systématiquement une « demande d’extension » : tout à fait du même programme. ses prêts d’urgence
trois mots que les 18 partenaires hellénique des Finances Yanis tendance à l’oublier : un nouveau c’est indiscutablement un pro- Cela marchera, à condition que
La BCE a décidé mercredi de
de la Grèce au sein de l’Euro- Varoufakis. Prolongement du programme devrait être approu- grès. Ce document devrait parve- dans ce groupe de 19 où
reconduire pour deux se-
groupe ont exigé d’entendre d’ici crédit, cela satisfait-il à l’exigence vé individuellement par les 18 nir formellement chez Jeroen Di- quelques-uns affectionnent les
maines le mécanisme de
vendredi – « demande d’exten- posée par les partenaires euro- États membres de la zone euro, jsselbloem. Il devrait arriver à formules percutantes, personne
prêts d’urgence accordés
sion du programme » – les nou- péens ? demandaient les journa- et quatre d’entre eux sont tenus temps pour pouvoir être soumis ne cherche à démentir la version
aux banques grecques,
veaux dirigeants à Athènes ont listes au Vice-président de la de le faire dans leurs parlements. à l’Euro Working Group, consti- de l’autre… ■
bouée de sauvetage pour le
donc consenti à en utiliser deux : Commission européenne chargé A Athènes, des voix du gouver- tué de hauts fonctionnaires de la JUREK KUCZKIEWICZ
secteur bancaire du pays.
« demande d’extension ». À la fin de l’Euro, Valdis Dombrovskis, nement issu de Syriza, le parti de zone euro, l’instance de coordi-
Ces prêts font office de
de la réunion écourtée des mi- mercredi à Bruxelles. « Nous de- gauche radicale, indiquaient nation des travaux de l’Euro-
nistres des Finances de la zone vons avant tout voir sur papier qu’il ne pouvait être question de groupe, qui se réunit ce jeudi ma- sur lesoir.be parachute pour les banques
grecques, en proie à des
euro lundi soir, le président de ce que propose la Grèce, répon- mettre en œuvre le dernier pa- tin à Bruxelles. Retrouvez chaque jour l’actualité
problèmes de liquidités.
l’Eurogroupe avait en effet décla- dait le dirigeant européen. Voir quet de réformes contenu dans le Ensuite seulement, en cas européenne sur notre site : www.le-
(afp)
ré que la Grèce avait jusqu’à ven- s’il y a une demande et ce qu’elle « mémorandum », comme la d’avis favorable sur la demande soir.be/union-europeenne

Les rebelles socialistes se voient maintenant en « résistants »


FRANCE Le Premier ministre Manuel Valls a dû sortir le bouclier de l’article 49.3 face aux frondeurs de son parti
PARIS Qui sont-ils, ces élus PS, si remontés « courant national-républicain-souve- Belfort, plusieurs fois ministre, séna- maire de Lille, mais dépourvue de man-
DE NOTRE CORRESPONDANT contre les timides ouvertures libérales rainiste », dont la figure de proue fut teur jusqu’en août. dat parlementaire, avait ce jour-là tiré à
a presse française les surnomment de la loi Macron qu’ils ont contraint le longtemps, Jean-Pierre A leur tête ? Quelques parlementaires vue sur la politique économique de
L toujours les « frondeurs ». Mais sur
les bancs socialistes, à gauche et au
Premier ministre à la faire adopter sans
vote en engageant, mardi soir, la res-
Chevènement, élu de cajolés par les médias : l’ancien ministre
de l’Education Benoît Hamon (Yve-
François Hollande. Une attaque liée, se-
lon son entourage, à sa conviction que
centre de l’hémicycle de l’Assemblée na- ponsabilité du gouvernement aux lines) qui, tout comme son ex-collègue Valls est déterminé à reconstruire un
tionale, la quarantaine de députés PS termes de l’article 49.3 de la Consti- en charge de la Culture Aurélie Filipetti parti plus centriste, sur le modèle euro-
qui ont ferraillé contre le projet de « loi tution, utilisable une fois par session Manuel Valls : (Moselle), préféra quitter le gouverne- péen tracé par Blair-Schröder-Renzi.
Macron » sont, depuis mardi après-mi- parlementaire sur un texte autre que obligé de ferrailler ment aux côtés d’Arnaud Montebourg ; Résumé : le gilet pare-balles du 49.3
di, désignés autrement. le projet de loi budgétaire ? sur sa gauche... l’ancien syndicaliste étudiant Pouria qu’a choisi de déployer le Premier mi-
Avec leurs alliés verts et commu- Réponse : surtout des élus jeunes, © EPA. Amirashi (Français de l’étranger) ; ou nistre pour protéger ses réformes des
nistes, eux se considèrent comme des convaincus que l’Etat doit garder la l’ancien ministre de l’outre-mer sous opposants au sein de sa propre majori-
« résistants ». Tandis que pour la majo- main sur l’économie, pour l’essentiel fa- Jospin, Christian Paul (Nièvre). Et au- té… ne va lui assurer qu’un répit tempo-
rité des 228 élus du groupe socialiste, ils vorables lors des primaires socialistes dessus d’eux ? « On ne peut pas oublier raire. Certes, ces derniers ne voteront
sont tantôt « excités », « immatures », de 2011 aux candidats Martine Aubry Martine Aubry juge un sénateur PS pas ce jeudi avec l’opposition de droite
ou carrément des « traîtres ». « Dès que (finaliste contre François Hollande) et proche de leur ligne. Relisez ce qu’elle et rentreront provisoirement dans le
la motion de censure présentée par la Arnaud Montebourg (l’ancien ministre écrivait, le 19 octobre, sur son opposi- rang. Mais après ? « Appelez-ça une ba-
droite aura échoué – NDLR : elle sera du Redressement productif, puis de tion à la gauche libérale. Tout était taille idéologique si vous voulez, car c’en
votée ce jeudi – notre lynchage va com- l’Economie, débarqué par Manuel Valls annoncé ! » est une. Nous défendons des idées » nous
mencer. On est prêts », prévient le dépu- fin out 2014, en raison de ses critiques). L’ancienne patronne du PS fran- disait récemment Aurélie Filipetti… ■
té Christian Paul, l’un de leurs meneurs. Les familiers du PS français parlent de çais de 2008 à 2012, toujours RICHARD WERLY

** 9
Le Soir Jeudi 19 février 2015 Le Soir Jeudi 19 février 2015

10 LEMONDE LEMONDE 11

Obama dénonce le discours extrémiste C’est la brouille entre Kinshasa


et la Force des Nations unies
TERRORISME Le président américain a expliqué que les terroristes ne parlent pas « au nom d'un milliard de musulmans » RD CONGO La Monusco a suspendu son appui à l’offensive contre les rebelles hutus à l’Est
Barack Obama a parfois donné l’impression
d’hésiter dans sa réponse au groupe « Etat
islamique ». hommage Le gardien GOMA
DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE
e désarmement des rebelles
ENTRETIEN

L « On ne peut pas faire


Il a notamment répondu hier soir
avec un discours fort et offensif à Washington. élevé au rang de héros hutus sévissant depuis vingt
ans dans les forêts congolaises
s’avérait une opération militaire
de procès d’intention
à l’armée congolaise »
Le bourgmestre de Vilvorde et Jan Jambon difficile. Six semaines après la fin Le général fran-
ont aussi participé à ce sommet de l’ultimatum qui leur avait été çais Jean
adressé, « Sokola2 » (nom don- Baillaud est le
sur « l’extrémisme violent ». né à l’offensive qui semblait im- commandant
minente) commence par un dé- adjoint de la
NEW YORK LE CAS LIBYEN sastre politique : une quasi-rup- Monusco au
DE NOTRE CORRESPONDANT ture entre la Monusco et le pou- Nord-Kivu.

W
ashington balbutie-t- Pas d’intervention voir congolais, qui se traduit par Pourquoi la Monusco a-t-
il sa riposte contre le militaire une suspension de la coopéra- elle suspendu son appui à
groupe « Etat isla- tion d’un côté et de l’autre par l’armée congolaise ?
mique » (E.I.) ? C’est l’impres- « Il n’y a aucune demande une « déclaration de souveraine- C’est une décision qui a été
sion qui prévalait mercredi, au d’intervention militaire étran- té » adressée par le président prise à New York et je ne veux
deuxième jour d’une réunion in- gère » en Libye dans le projet Kabila lui-même à vingt ambas- pas m’étendre sur ce sujet. Je
ternationale de trois jours sur de résolution présenté par sadeurs convoqués à sa rési- tiens simplement à rappeler
les pays arabes au Conseil
« l’extrémisme violent ». dence – « Nous ne sommes pas que, dans les opérations
de sécurité de l’ONU, a
Regroupant des représentants annoncé mercredi le minis- un pays sous la tutelle de Les blindés de la Monusco en mission sur le terrain, près de Goma : contre le M23, nous avions
d’une soixantaine de pays, diri- tère égyptien des Affaires Présente à la cérémonie, la Première ministre Helle Thorning-Schmidt l’ONU. » une polémique qui arrange aussi les deux camps... © AFP. mené des opérations
geants, experts et ONG, cette étrangères. L’Egypte, qui (à droite) n’a pu retenir ses larmes. © EPA. Pour comprendre la gravité de conjointes avec les Forces
réunion aux contours un peu avait réclamé une telle inter- l’incident, il faut se rappeler que principaux points des accords de condamnés au Congo, que cette armées congolaises et je n’ai
flous aurait dû initialement se vention après la décapitation REPORTAGE mort de tous les juifs ». Il a ensuite c’est en 1994 que commencèrent paix d’Addis Abeba, ratifiés par « liste rouge » ne leur a jamais pas eu d’exemple de violations
tenir en octobre dernier, avant par la branche libyenne du COPENHAGUE décrit un jeune homme serviable, à affluer au Kivu des milliers de tous les pays de la région, fut le été communiquée, que ces deux flagrantes des droits de
d’être annulée sans explications. groupe Daesh – Etat isla- DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE altruiste mais aussi déterminé. miliciens et militaires hutus, au- désarmement et le rapatriement généraux sont réputés pour leur l’homme. Par notre proximité
A l’époque, le secrétaire à la Sé- openhague a fait ses adieux, Très impliqué dans sa commu- teurs du génocide au Rwanda, au Rwanda de ce « dernier car- bonne connaissance du terrain,
curité nationale, Jeh Johnson,
visait à commémorer le trei-
mique – de 21 chrétiens
coptes, semble s’être rangée C mercredi après-midi, à Dan
Uzan, l’une des deux victimes tom-
nauté, Dan Uzan était également un
grand sportif. Gardien le soir de sa
protégés par l’opération fran-
çaise Turquoise et le Haut-Com-
ré » des FDLR, une opération ju-
gée prioritaire mais qui mit deux
et surtout qu’il n’appartient pas
à des forces extérieures d’inter-
sur le terrain, nous pouvons
veiller à la bonne tenue des
troupes. Je peux témoigner du
aux avis de nombre de pays
zième anniversaire du 11-Sep- occidentaux, pour qui la bées samedi et dimanche sous les mort de la Grande Synagogue, il missariat aux réfugiés de l’ONU. ans à se concrétiser. férer dans la hiérarchie natio- fait que, dans toute la chaîne
tembre. Puis le président Barack meilleure solution actuelle balles du terroriste d’origine palesti- l’avait également été pour l’équipe Depuis lors, plus d’un million et En principe, cette opération nale. Mais l’ONU, visiblement, de commandement des
Obama a maintenu la formula- reste « politique ». (afp) nienne de 22 ans, Omar el-Hussein. juive de football Hakoah, et était demi de Hutus, civils et mili- aurait dû être menée par les tient à appliquer le principe de FARDC –
tion plutôt évasive sur l’extré- Dan, 37 ans, surveillait l’une des en- membre depuis près de dix ans de taires, ont regagné le Rwanda, forces armées congolaises, assis- vigilance, interdisant à ses Forces armées de la Répu-
misme sous toutes ses formes, l’E.I. comme une menace très sé- trées de la synagogue de Krystal- l’équipe de basket de Horsholm (au mais dans les forêts du Kivu sub- tées des Casques bleus de la Mo- troupes de travailler avec des mi- blique démocratique du
alors que tous les regards rieuse pour l’ensemble de la pla- gade lorsqu’il a été mortellement nord de la ville). Après avoir fait ses siste le dernier carré des irréduc- nusco, et surtout de ses contin- litaires accusés de violations des Congo, NDLR
convergeaient vers l’islamisme nète, et énumérant par le menu touché à la tête. classes à l’école juive de Copen- tibles, quelque 2.000 hommes gents tanzanien et sud-africain. droits de l’homme. –, on prend au sérieux le res-
radical, désormais considéré les crimes commis par les djiha- Des images de cortèges funèbres, hague, il avait décroché un diplôme en armes entourés de leur fa- Mais, le 29 janvier dernier, la Reste à savoir si placer deux pect des droits de l’homme car
comme une menace mondiale, distes ces derniers mois. Appe- de familles en deuil épaulées par les universitaire en économie. mille et de leurs alliés ou otages crise de confiance a éclaté : le officiers contestés à la tête d’une la réussite des opérations en
avec les événements que l’on sait. lant les communautés musul- officiels, auxquelles on s’habituerait congolais. chef d’état-major congolais, le opération difficile et politique- dépend.
Pour cela, il a été très critiqué manes, « premières touchées, en presque, tant les cérémonies d’hom- « Ils ne savent pas Malgré la cohabitation obli- général Etumba, a annoncé que ment explosive n’a pas été le pré- Etiez-vous prêts pour enta-
par ses adversaires républicains, des proportions incommensura- mage aux victimes des attentats que je suis juive » gée, ces Rwandais sont honnis ses forces opéreraient seules. En texte que beaucoup attendaient : mer les opérations contre
qui fustigent sa pusillanimité blement plus grandes (que les perpétrés en Europe se sont succédé Présente dans la foule, une Juive par les populations locales, qui réalité, même si les soldats les Nations unies, incapables de- les rebelles des FDLR –
face à un ennemi mortel et pro- non-musulmans) » par la barba- ces dernières semaines. nous expose la raison de sa présence les rendent responsables des congolais devront se porter en puis vingt ans d’agir concrète- Forces démocratiques pour
téiforme, tout en étant cloué au rie à « dénoncer le discours extré- Trop importante que pour tenir aux funérailles de cet homme qu’elle pires atrocités, entre autres à première ligne (débusquer les ment contre un groupe qui justi- la libération du Rwanda ?
pilori par les associations musul- miste, qui pervertit » le message dans la petite synagogue, la foule ne connaissait pas. « Pour attester l’encontre des femmes. L’organi- FDLR dans les forêts ou les ex- fie leur présence dans la région, Sur le terrain, on n’a jamais
manes d’Amérique, qui lui re- du Coran et « influence » les es- s’est égrainée entre les tombes de de l’unité de la communauté et pour sation politico-militaire qui les traire des villages), Kinshasa avaient-elles réellement envie de été aussi prêts à entamer une
prochent de noyer le poisson et prits désoeuvrés soumis à la vo- Vestre Kirkegård (le cimetière juif remercier Dan pour ce qu’il a fait. » représente, les Forces démocra- comptait sur les forces onu- trouver une solution définitive ? opération contre les FDLR et
de faire comme si « la violence lonté des prédicateurs. Les terro- de Copenhague). Parmi les cen- Elle nous confie que sa situation est tiques pour la libération du siennes pour la planification des Quant aux Congolais, qui ont on est pratiquement sûrs
extrémiste était un problème ex- ristes ne parlent pas « au nom taines de personnes venues assister un peu particulière étant donné souvent collaboré avec ces d’atteindre des résultats. Le
clusivement musulman », selon d'un milliard de musulmans », à ces funérailles placées sous pro- qu’elle travaille dans l’école où a été Kinshasa comptait sur les forces onusiennes pour groupes hutus, soit sur le plan contexte ici est bien meilleur
une lettre ouverte adressée au a-t-il martelé, précisant passage tection policière, quelques officiels : scolarisé Omar el-Hussein. « Je ne la planification des opérations et pour leur logistique militaire soit dans le commerce qu’au Darfour, au Sud-Soudan,
chef de l’Etat. que, contrairement à ce que l'E.I. la cheffe du gouvernement, Helle me souviens pas de lui mais je des minerais, ont-ils vraiment le en Somalie ou même au Liban.
Restait en outre à définir le but et al Qaïda veulent faire croire, « Thorning-Schmidt, le ministre de la connais quelques-uns de ses amis. Rwanda (FDLR), exige toujours opérations et surtout pour leur désir et les moyens de défaire En plus, la population congo-
d’un tel rendez-vous, organisé les Etats-Unis, et l'Occident en Justice et le Grand Rabbin, Jaïr Depuis lundi, nombreux sont ceux un « dialogue inter-rwandais », logistique : transport de troupes, leurs anciens alliés ? En outre, à laise sait très bien ce qu’elle
conjointement par les Nations général, ne sont pas en guerre Melchior. qui viennent me trouver car ils refusé par Kigali. distribution des rations alimen- un an des élections, le pouvoir veut : elle souhaite que les
unies et qualifié de « tunnel sans avec l'islam ». Prenant la parole en anglais, cherchent une explication à son La présence de ces Hutus en- taires, renseignement grâce aux craint, non sans raison, les groupes soient désarmés et
fin de discours » par un diplo- Jusqu’à vendredi, les partici- comme pour souligner le caractère acte. En réalité, ils ne savent pas du core imprégnés de l’idéologie du drones… risques de représailles à l’en- elle manifeste contre nous
mate européen en poste dans la pants entendront ainsi, entre universel de la tragédie, l’un des tout que je suis juive. Regardez-moi, génocide a été à l’origine des Or, ce soutien, que beaucoup contre des populations civiles. chaque fois qu’elle nous juge
capitale américaine. deux discours ministériels, les proches de la victime a salué le cou- je pourrais être de n’importe quelle deux guerres subies par le jugent indispensable, est désor- A cela s’ajoute le fait que la pé- inefficaces…
Ouvrant les débats, le vice- exemples des Villes de Minnea- rage de celui qui a donné sa vie origine. Comme quoi, au-delà des Congo. Elle a donné prétexte à mais suspendu : le QG de l’ONU rennisation de la guerre au Kivu L’opération contre les FDLR
président Joe Biden a appelé les polis, Chicago, Los Angeles et pour protéger toutes ces personnes confessions et de l’appartenance à de multiples interventions rwan- à New York a jugé qu’il était im- arrange beaucoup de monde : sera-t-elle dure à mener ?
quarante participants d’une Boston, louées outre-Atlantique qui, à l’intérieur de la synagogue, telle ou telle communauté, c’est la daises, par groupes rebelles in- possible que les Casques bleus déclarant que 30.000 hommes Il s’agit d’un adversaire qui
table ronde introductive à élabo- pour leurs efforts de prévention Le sommet sur « l’extrémisme violent » s’est ouvert mardi à Washington. Barack Obama y a notamment délivré un message fort participaient ce soir-là à une bar- personne qui compte. » ■ terposés (le dernier en date étant collaborent avec des troupes pla- sont en opération et n’en ali- possède une structure mili-
rer « des solutions qui dépassent et de réinsertion envers les can- mercredi soir, alors que Hans Bonte, le bourgmestre de Vilvorde, est également monté à la tribune. © REUTERS ET AFP. mitsvah, « contre ceux qui veulent la LUDIVINE PONCIAU le M23 vaincu en novembre cées sous les ordres de deux gé- gnant que la moitié, la haute hié- taire, ses positions se trouvent
le simple emploi de la force mili- didats au djihad, grâce à la mo- 2013) et, last but not least, elle néraux congolais figurant sur rarchie militaire s’octroie des bé- à proximité des zones habi-
taire ». Seront évoqués durant bilisation des leaders religieux, fut la principale raison du dé- une « liste rouge », Bruno Man- néfices substantiels et des tées, entourées de beaucoup
ces trois jours la prison et inter-
net, comme « catalyseurs de ra-
dicalisation », mais aussi la me-
des associations caritatives et
des forces de l'ordre priés de
combiner bons offices et coopé-
Vilvorde « Une politique franche » sécurité Les reproches et les questions ploiement au Congo d’une Force
des Nations unies qui, depuis
2002, représente la plus impor-
devu et Sikaye Fall, tous deux ac-
cusés d’avoir couvert des crimes
de guerre dans l’Ituri.
primes spéciales, qui permettent
de fructueuses « opérations re-
tour », où une partie de l’argent
de civils. Le désarmement
volontaire n’a rien donné et
maintenant les Congolais
es Belges ne sont pas absents lutte pas contre le radicalisme
nace diffuse des loups solitaires.
Visiblement touché par l’ava-
ration, loin du tout répressif prô-
né par certaines villes frappées L du sommet contre l’extré-
misme organisé par la Maison
seulement en larguant des
bombes en Irak et en Syrie. Il faut
de la communauté juive de Copenhague tante et la plus coûteuse des opé-
rations de paix (1,5 million de
Pour leur part, les autorités
congolaises assurent que ces
envoyé au Kivu peut être ramené
à Kinshasa… ■
doivent agir. Il faut frapper la
structure militaire des FDLR,
lanche de critiques formulées de violences. « L’intégration (des dollars par an). En 2013, l’un des deux hommes n’ont jamais été COLETTE BRAECKMAN c’est un objectif prioritaire.
par ses détracteurs, nombreux jeunes musulmans dans leur so- Blanche. Jan Jambon, ministre aussi tendre la main aux jeunes ’aveu des services de renseigne- Surtout sur celles des membres de role de la police danoise qui ajoute
L
C. B.
aux Etats-Unis, Obama a livré ciété d’accueil) est la clé de tous de l’Intérieur (N-VA), y est no- des régions défavorisées. Dire au ment danois (PET) ne sera pas la communauté juive qui charge que la sécurité a été fortement
mercredi soir, dans le sillage de nos efforts, martelait Joe Biden tamment présent, mais il ne de- nom des autorités fédérales et lo- payant. Mardi, en effet, on appre- aujourd’hui la police danoise. Le améliorée depuis les attentats com- LESBRÈVES
son vice-président, un discours mercredi. L’intégration, toujours vrait pas s’adresser à la presse cales que nous n’acceptons pas les nait que les services pénitentiaires président de la communauté reli- mis ce week-end et qui, faut-il le
combatif, enlevé, éloquent par l’intégration ! » ■ avant son retour à Bruxelles, le attaques à notre liberté d’expres- avaient signalé dans un rapport da- gieuse, Dan Rosenberg Asmussen, rappeler, ont fait deux morts et ISRAËL exemple des vives tensions poli-
moments, désignant clairement MAURIN PICARD dimanche 22 janvier. Le bourg-
mestre de Vilvorde, Hans Bonte
sion est essentiel, mais il faut aus-
si renforcer la solidarité dans les
tant de fin 2014 qu’Omar el-Hus-
sein était en voie de radicalisation
avance le fait que le dispositif de
sécurité autour de la synagogue de
cinq blessés. Après son retrait de Delbatseve, Hanin Zoabi aux élections
La députée arabe israélienne Ha-
tiques qui divisent le pays. Cinq
élus de l’opposition qui tentaient
MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (SP.A), est moins laconique. C’est
de cette ville située non loin de la Pour le bourgmestre Hans Bonte
quartiers vulnérables. » Il a ajou-
té : « Dans ce combat, nous ne
alors qu’il purgeait à l’époque une
peine d’un peu plus d’un an après
Krystalgade, du musée juif de
Christiansborg et des autres insti-
Le Musée juif
fermé depuis l’attaque
l’Ukraine appelle à l’aide nin Zoabi, l’une des figures poli-
tiques les plus controversées
d’empêcher le débat sur ce texte
ont été blessés lors d’une ba-
Menace de shutdown budgétaire capitale belge que les premiers (SP.A) les autorités doivent pouvons pas pratiquer la poli- avoir agressé au couteau un jeune tutions juives du pays, n’a tout sim- Effectivement, plusieurs disposi- es rebelles pro-russes ont infligé mercredi un nouveau revers d’Israël, pourra bien se présenter garre générale qui les a opposés
Rouage essentiel dans la lutte des Etats-Unis contre le terro-
risme islamiste, le Homeland Security (ministère de la Sécurité
intérieure) pourrait bien être amené à mettre en sommeil
djihadistes sont partis, en été
2012, combattre en Syrie. La ri-
poste de Vilvorde contre la radi-
aussi « tendre la main ». © EPA.

européens ont rencontré Rand


tique de l’autruche. »
Hans Bonte s’est dit « très im-
pressionné » par l’environne-
homme dans une gare de Copen-
hague.
Connu des services de police, fi-
plement pas été renforcé après l’at-
tentat de Charlie Hebdo à Paris,
rapporte nos confrères du Jyllands-
tifs de sécurité ont été mis en place
ou renforcés depuis le début de la
semaine. Le Musée juif danois de
L militaire aux autorités de Kiev, forçant l’armée ukrainienne à
abandonner après des combats acharnés la ville de Debalt-
seve, verrou stratégique pour le contrôle de l’est du pays en proie
aux législatives de mars, la Cour
suprême ayant invalidé mercredi
l’interdiction prononcée contre
à leurs collègues du Parti de la
justice et du développement,
l’AKP, au pouvoir. (afp)
calisation de certains habitants Beers, du « Security Home- ment, le bâtiment, l’atmosphère, ché comme terroriste potentiel bien Posten. Copenhague est fermé depuis l’at- depuis dix mois à une insurrection séparatiste. Les séparatistes elle par la Commission électo-
toutes ses activités le 27 février. La raison ? Son budget annuel
est étudiée outre-Atlantique. land » : « C’est l’un des mieux les autres invités et Joe Biden lui- que, comme le soulignent les ser- Une information contredite par taque et la police effectue des pa- soutenus par Moscou, parachèvent ainsi des avancées militaires rale. La Cour a également remis TUNISIE
de 40 millions de dollars, soumis pour approbation au Congrès
Mardi soir, Hans Bonte a lon- placés du département et c’est lui même. Il a également remarqué vices de renseignement danois, rien la police de Copenhague qui certifie trouilles dans le quartier. débutées durant l’été. La zone contrôlée par les rebelles est relative- en selle un membre de la droite Attaque terroriste
américain, se retrouve pris en otage au Sénat, victime d’une
querelle vicieuse entre Barack Obama et l’opposition républi- guement rencontré le vice-pré- qui conseille le président, précise l’approche, très développée aux ne pouvait laisser présumer qu’il que les institutions juives étaient Selon le site « TheJewishweek », ment homogène et fait la jonction entre les territoires séparatistes radicale israélienne, Baruch Mar- Quatre gendarmes tunisiens ont
caine. Cette dernière, qui a pris les commandes de la Chambre sident Joe Biden. Ce dernier était Bonte, toujours au Knack. Il Etats-Unis, du « counter narra- s’apprêtait à commettre la pire at- bien surveillées avant l’attentat de l’école juive de Copenhague, fermée des régions de Lougansk et de Donetsk. En préambule d’une réunion zel, lui aussi frappé d’interdiction été tués tôt mercredi dans une
haute depuis les élections de mi-mandat de novembre dernier, « visiblement bien préparé », a avait des questions sur notre ap- tive » : le contre-récit visant à taque terroriste que le Danemark Paris et que le niveau de sécurité a depuis lundi, a rouvert ses portes du Conseil de sécurité nationale et de défense, le président ukrai- la semaine passée. (afp) attaque près de la frontière algé-
a pris la décision étonnante de lier le destin de deux mesures confié le bourgmestre à nos proche. Nous avons échangé nos contrer les messages de radicali- ait connue jusqu’ici, le jeune délin- été relevé immédiatement après. mercredi. Mais les 200 étudiants nien, Petro Porochenko (notre photo), a an- rienne, principal maquis djiha-
législatives concernant la sécurité intérieure : ils ont condition- confrères du Knack. « Il savait expériences pendant une heure. » sation sur internet. « A mes yeux, quant de 22 ans du district de Nør- Mais qui refuse de produire tout restent placés sous haute sur- noncé que son pays demanderait l’envoi TURQUIE diste de Tunisie, selon les autori-
né le vote des crédits pour le Homeland Security et ses qui nous étions, le bourgmestre de A la Maison-Blanche, le bourg- il y a là d’intéressantes leçons à ti- rebro est passé entre les mailles du document attestant de la mise en veillance policière. Enfin, selon le d’une mission policière de l’Union euro- Bagarre au Parlement tés qui enregistrent leurs pre-
230.000 employés, au gel de ceux destinés à la régularisation Rotterdam (Ahmed Aboutaleb, mestre socialiste a adressé un rer pour notre enseignement, sur filet. Il ne lui aura fallu que deux place de ces mesures. « Aucune Copenhagen Post, les locaux de la péenne dans l’est du pays. Ce serait Le Parlement turc a été, une nou- miers morts depuis le début de
massive de 5 millions d’immigrés. Cette dernière décision avait NDLR) et moi-même, et nous a message très clair aux Améri- la manière de parler aux jeunes semaines après sa sortie de prison preuve ne sera fournie car il est radio locale juive, Radio Shalom, « la meilleure option (…) pour garantir velle fois, le théâtre, dans la nuit l’année. L’attaque, menée par un
été prise par Obama fin 2014, sur décret présidentiel, amenant pris à part pour nous poser des cains, résumé par une formule sensibles à la radicalisation. » pour passer à l’action. hors de question de dévoiler ce que basée dans le quartier sensible de la sécurité, dans une situation où le de mardi à mercredi, d’une vio- groupe d’une vingtaine
les républicains fous de rage à promettre de la bloquer à tout questions. » Joe Biden a souligné forte : « Un poing fermé pour ce- Hier, le bourgmestre a partici- nous faisons. Mais si le premier mi- Nørrebro, restent fermés jusqu’à cessez-le-feu n’est respecté ni par lente altercation entre députés d’hommes, s’est produite à non
prix. La minorité démocrate au Sénat s’est aussitôt opposée à « l’innovation » et « la fran- lui qui commet la violence, mais pé à une rencontre sur la déradi- Aurait-on pu l’en empêcher ? nistre ou le ministère de la justice nouvel ordre. Trop risqué d’émettre la Russie, ni par ceux qui la autour d’un projet de loi très loin du mont Chaambi, principal
cette double mesure inique, dénonçant un curieux mélange chise » des deux Villes en matière aussi une main tendue vers ceux calisation en présence de nom- Comme au lendemain des atten- le demande, nous fourniront les pour l’instant, estime les services soutiennent », a affirmé M. controversé renforçant les pou- lieu d’implantation d’une série de
entre lutte antiterroriste et joutes politiques minables. de lutte contre le radicalisme. qui en ont besoin. » Détails, via breux experts. ■ tats de Paris, la question est ici, à documents expliquant ce que nous de renseignement. ■ Porochenko. (afp) voirs de la police, nouvel groupes djihadistes. (afp)
M. P. Ensuite, les deux bourgmestres l’agence de presse Belga : « On ne A.-C.B. Copenhague, sur toutes les lèvres. avons fait », a indiqué un porte-pa- L. Po.

**** 10 **** 11
Le Soir Jeudi 19 février 2015

12 BRUXELLES

Un cursus qui ne coule pas de source


FORMATION Saint-Josse espère lancer une formation de fontainiers fin mars
cours pratiques, elle doit notam-
Certaines filières
n’arrivent pas à trouver ment envoyer ses élèves au centre
de compétences « Le polygone de
Un avenir qui n’est pas bouché
un personnel qualifié
et préfèrent créer
leur propre formation.
l’eau », à Verviers. Ce centre per-
met aux étudiants de s’exercer
dans des conditions proches du
pour les jeunes bouchers
réel, puisqu’il reconstitue un ré-
Mais le parcours seau de distribution d’eau.
administratif est long Afin de ne pas perdre trop de
temps, Bruxelles Formation a
pour ces cursus de niche donné la possibilité aux Missions
pourvoyeurs d’emplois. locales de déposer leurs dossiers
Le réseau de distribution de nouvelles formations pour les
de l’eau à Bruxelles est vétuste étudier avant la publication de

L
es experts de l’emploi à et doit être remplacé dans les l’appel à projets européen. Ainsi,
Bruxelles dénoncent sou- années à venir. © ALAIN DEWEZ. une fois celui-ci lancé, Bruxelles
vent le manque de forma- Formation pourra délivrer son
tion des demandeurs d’emploi. gion bruxelloise. Or, nous allons visa rapidement.
Un des objectifs des Missions lo- avoir besoin de ces ouvriers qui Selon le cabinet du ministre de
cales est de créer des formations pour l’instant apprennent sou- la Formation pour la Cocof, Di-
pour des métiers très spécifiques vent sur le tas. » dier Gosuin (FDF), un accord se-
qu’elles jugent porteurs pour les En juin, la Mission locale a ren- rait intervenu dans la répartition
années à venir. Avant de recevoir du un dossier contenant le des montants donnés par l’Eu-
le premier demandeur d’emploi, nombre d’heures dont elle avait rope entre la Cocof, la Fédération
le parcours est long et complexe besoin à Bruxelles Formation, Wallonie Bruxelles et la Région
d’un point de vue administratif, qui doit approuver toutes les for- wallonne. L’appel à projets du
comme le démontre la création Fonds social européen devrait
d’une formation de fontainiers Pour cette formation donc être publié dans les jours à
par la Mission locale de Saint- très technique, venir.
Josse. la Mission locale a besoin Il faudra une quinzaine de
Tout d’abord, une équipe doit d’environ 60.000 euros jours à la Cocof pour étudier le
déterminer quels seront les be- dossier de candidature déposé
soins des employeurs dans les mations pilotes de la Région. En par les Missions locales. Puis
années à venir. « Nous analysons septembre, elle a étoffé son tra- Bruxelles Formation donnera
le marché de l’emploi en partici- vail pour expliquer la pertinence son visa. La formation devrait
pant à de nombreuses confé- d’un tel projet, et en janvier, le donc pouvoir débuter le 23 mars
rences et rencontres dans tous les comité de gestion de Bruxelles prochain.
domaines, afin d’identifier des Formation se réunit pour ap- Cela ne veut pas dire pour au- Viangro emploie 650 personnes dans son usine d’Anderlecht. © PABLO GARRIGOS.
métiers de niche pour lesquels prouver ou non la nouvelle fi- tant que la Mission locale recevra
Bruxelles Formation ne peut pas lière. les subsides. « Les retards sont es métiers en pénurie ont grossiste en viande de la capitale, marchés.
forcément apporter une réponse
rapidement, explique Claire De-
Seulement, cette année, le visa
ne peut encore être délivré car
importants dans le paiement, no-
tamment de la part de l’Europe,
L été identifiés voici quelques
années par Actiris. Parmi eux,
a décidé de mettre la main au
portefeuille pour former ses fu-
Dès la rentrée de septembre
prochain, des cours de niveau se-
gouys de la Mission locale de pour financer ce cursus, la Mis- qui nous doit cinq ans de sub- celui de boucher-charcutier. turs employés, en invitant les condaire supérieur se tiendront
Saint-Josse. Une fois le métier sion locale doit répondre à un ap- sides », conclut la directrice. ■ Pour tenter d’y remédier, l’entre- élèves de l’Institut Roger Lam- à l’Institut Lambion et sur la
identifié, nous devons trouver pel à projets du Fonds social eu- VANESSA LHUILLIER prise Viangro, le plus important bion à venir se former dans leur chaîne de Viangro. Cette utilisa-
des personnes ressources pour ropéen qui n’a toujours pas été usine. tion permettra aux étudiants de
monter la formation. » publié. « Il aurait dû l’être en EN PRATIQUE A Bruxelles et en Wallonie, travailler dans des locaux aux
Le dossier s’étoffe grâce à la 2014, puisqu’il court sur la pé- entre 2012 et 2014, plus de 200 normes de l’Afsca, mais aussi de
création de modules comme l’er- riode 2014-2020, précise Pascale Comment participer ? boucheries ont fermé leurs faire connaissance avec le
gothérapie, la gestion, le français, Scheers, directrice de la Mission portes. Souvent, les gérants ne monde de l’entreprise. Les droits
Huit personnes se sont déjà inscrites suite à la séance d’infor-
le savoir-être… On calcule le locale de Saint-Josse. Sans cet mation mais 14 demandeurs d’emploi peuvent y participer. Il trouvent pas de jeunes pour les d’inscription seront de 180 eu-
nombre d’heures de cours, la du- appel qui concerne les formations faut être demandeur d’emploi inscrit chez Actiris, avoir une remplacer. Pour tenter de com- ros, et une cinquantaine de
rée des formations théorique et innovantes, nous ne pouvons ob- bonne condition physique, une connaissance du français et ne bler la demande, l’Institut Lam- jeunes pourront suivre les cours.
pratique, et des stages. « Pour le tenir les subsides nécessaires à sa pas souffrir ni de vertige ni de claustrophobie. bion a mis en place un nouveau « Nous avons de grandes diffi-
métier de fontainiers, nous tenue. Nous voudrions également Du 23 mars au 3 avril, on lui présentera le métier afin qu’il dossier pédagogique. cultés à recruter un personnel
avions eu des contacts avec les réserver trois places dans le cadre puisse déterminer si cela lui convient. Il a noué un partenariat avec la qui est déjà formé, précise Bri-
personnes travaillant dans les de la Garantie jeunes. Or, là aus- Jusqu’en août, le stagiaire est formé au métier, puis suivra un société Viangro, située à Ander- gitte Borremans, fille du fonda-
métiers de l’eau, qui expliquaient si, l’appel à projets n’a toujours stage d’un mois. Durant la formation, il apprendra le calcul, la lecht. Celle-ci emploie plus de teur de l’entreprise. Ils sont peu
que le réseau de distribution était pas été publié et nous souhaitons lecture de plans, la pose en tranchées, les raccordements, le 650 personnes, souvent peu qua- nombreux à choisir cette filière et
en très mauvais état et que dans démarrer notre formation le 23 secourisme, la rédaction de rapports… lifiées lorsqu’elles arrivent dans c’est un métier difficile. » Grâce à
les années à venir, d’importants mars. » Après ce type de formation, en général, le taux de remise à l’entreprise. Elles sont formées ce partenariat, Viangro espère
chantiers allaient avoir lieu. Pour cette formation très tech- l’emploi est de 65 à 75 %. par les employés plus anciens ne plus connaître de problèmes
Pourtant, il n’existe pas de for- nique, la Mission locale a besoin pour « portionner » les mor- de recrutement. ■
mation pour fontainiers en Ré- d’environ 60.000 euros. Pour les Infos : 02/210.89.39 ceaux de viande qui finiront V.Lh.
dans les barquettes de nos super-

diagonale Bourgeois Les mammifères recensés LESBRÈVES


et le courriel
dans la capitale Colis suspect à Etterbeek
qui courrouce n colis suspect a été découvert mercredi matin aux abords

ien introduite à l’Europe, ou encore fer


ENVIRONNEMENT Un appel à contributions de Natagora U de l’Ambassade du Maroc située à Etterbeek. Un péri-
mètre de sécurité a été installé et le Service d’enlèvement
et de destruction d’engins explosifs (Sedee) s’est rendu sur les
B de lance d’un réseau d’entrepreneurs
issus de la diversité, Delphine Bourgeois
lieux. Après inspection du colis, il s’est avéré que ce dernier était
en fait un sac contenant des documents, a indiqué la zone de
possède un carnet d’adresses bien fourni. police Montgomery. Un membre du personnel de l’Ambassade du
Reste à l’utiliser à bon escient, ce que Maroc a découvert vers 10h ce colis suspect près du bâtiment, et
l’échevine ixelloise (MR) a peut-être omis a alerté les services de police. Un périmètre de sécurité a été
de faire en envoyant sa newsletter électo- installé et les bâtiments à proximité de l’Ambassade, ainsi que
rale lors des scrutins de 2012 (commu- l’Ambassade elle-même, ont été évacués. L’évacuation concernait
nales) et de 2014 (régionales). La question une trentaine de personnes. Le périmètre de sécurité a été levé
s’est posée à la lecture de l’info de nos Vous voyez un renard dans le parc du Cinquantenaire, comme ici ? Faites-le savoir. © AFP. vers 11h30, et la circulation a été rétablie. (b)
confrères de la RTBF, qui révèlent qu’une
n ce début d’année, les associations Natuur- vous-même au recensement. Là, il vous suffit
plainte a été déposée à l’encontre de l’élue
auprès de la commission de la vie privée.
C’est que Delphine Bourgeois aurait sé-
E punt et Natagora, qui ont pour but de pré-
server la nature et la biodiversité en Belgique,
d’indiquer quel animal a été aperçu, où et quand,
pour que le tour soit joué ! Mieux : si vous possé-
LOISIRS
Bruxelles au Monopoly ?
La société Hasbro a lancé mer-
villes du monde pourront égale-
ment tenter leur chance pour
s’approprier l’une des deux cases
rieusement courroucé l’une des destina- ont décidé de lancer un projet d’atlas des mam- dez un smartphone, trois applications (Obs- credi un sondage pour détermi- restantes du nouveau Monopoly.
taires de sa bafouille d’auto-promo, sa- mifères. Cet atlas sera composé de cartes mon- Mapp pour Android, iObs pour iOS et WinObs ner quelles villes du monde sont Le résultat des votes sera annon-
chant que les candidats ne peuvent utiliser trant la répartition des espèces de mammifères pour Windows phone) vous permettent de re- dignes de figurer dans la nouvelle cé le 19 mars. (b)
leurs fichiers de données personnelles que dans Bruxelles afin que le grand public puisse vi- censer l’animal, d’envoyer sa photo et de donner édition mondiale du Monopoly
si l’électeur en a été averti et a accepté que sualiser les endroits où il pourrait rencontrer sa position exacte via la géolocalisation dispo- « Here & Now », a-t-elle indiqué.
ses données soient ainsi utilisées. telle ou telle espèce vivant dans la capitale. De nible sur votre téléphone. Vous pouvez égale- Bruxelles figure parmi les 80
Ce qui n’était pas le cas de la plaignante plus, cet atlas permettra également de voir ment recenser les animaux morts, sur la chaus- lieux présélectionnés. L’élection
qui, selon nos confrères, avait dès 2012 quelles espèces de mammifères présentes sur sée ou ailleurs, via ce site et ces applications. des nouvelles propriétés qui figu- RETROUVEZ
Bruxelles sont menacées et ont besoin de protec- La ministre bruxelloise de l’Environnement,
TOUS LES
exigé le retrait de son nom du fichier, la reront sur le plateau du célèbre
commission s’étant alors contentée d’un tion. Un tel recensement n’a plus été effectué de- Céline Fremault (CDH), insiste sur l’importance jeu se déroulera via le site inter-
rappel à l’ordre envers la libérale. Qui au-
rait récidivé deux ans plus tard. Nouvelle
puis 2001 et durera deux ans.
Mais ce n’est pas tout : pour réaliser ce recen-
d’un tel projet : « Pour savoir comment se porte
la biodiversité à Bruxelles, il est important de
net www.votemonopoly.com. Les
internautes ont jusqu’au 4 mars PROGRAMMES
plainte donc, mais avec cette fois une réci-
dive qui a poussé la commission à trans-
sement, l’administration bruxelloise demande
votre participation : si vous repérez un mammi-
connaître les espèces présentes, leur population
et leur répartition. C’est sur base de ces informa-
pour voter pour les villes présé-
lectionnées qu’ils aimeraient voir
DE CINÉMA SUR
mettre le dossier au parquet, qui pourrait fère sauvage dans la capitale (renard, fouine, tions que l’on sait quelles espèces nécessitent plus apparaître sur le plateau du jeu.
infliger une amende allant de 100 à écureuil, hérisson, chauve-souris, etc.), que ce de protection. » Elle précise même qu’il s’agira Ce dernier sera commercialisé
100.000 euros ! Ce qui fait cher l’électeur. soit dans un parc, dans une cour, ou dans la rue, du premier « atlas participatif » en région dans le monde entier en fin d’an-
A fortiori quand il ne vote pas pour vous. ■ vous pouvez vous connecter sur le site www.at- bruxelloise. ■ née. Du 3 au 9 mars, toutes les
PATRICE LEPRINCE lasmammiferesbruxelles.be pour procéder V.Ch. (st.)

12
Le Soir Jeudi 19 février 2015

LESMARCHÉS 13
LE POINT SUR LES BOURSES LES INDICES
dernier indice diff. en % il y a un an
Marchés confiants LONDRES STOCKHOLM / COPENHAGUE / HELSINKI U Euronext 100 941,31 +0,86 816,82
DFTSE 100: 6 898,08 -0,00% UStockholm: 1 652,15 1,30% U Next 150
Les Bourses européennes ont clôturé en hausse, saluant la UFTSE Eurotop 100: 3 041,05 0,61% UCopenhague: 830,03 1,77%
2286,31 +0,95 2022,78
confirmation par la Grèce qu’elle allait demander ce jeudi la UHelsinki: 3 389,67 0,77%
D DJIA 18029,85 -0,10 16130,40
U Nasdaq 4906,36 +0,14 4272,78
prolongation de six mois du programme d’aide européen. Cela a U Nasdaq 100 4390,91 +0,13 3679,43
notamment éclipsé des indicateurs économiques décevants aux UFRANCFORT / DAX D S&P 500 2099,68 -0,03 1840,76
Etats-Unis au niveau de la production industrielle, et des mises 10 961,00 D S&P/TSK index (Canada) 886,47 -0,54 806,88
en chantier de nouveaux logements. Sur Euronext Bruxelles, le
0,60% U Hang Seng (Hong Kong) 24832,08 +0,19 22587,72
U Bovespa (Brésil) 50635,92 +0,00 46599,00
Bel20 a progressé de 0,62 % malgré le repli du poids lourd AB U RTS (Russie) 929,35 +3,88 1343,62
InBev (-0,8 %), victime de son succès de la veille. Elia (+4,5 %) a UPARIS / CAC 40 U Mibtel (Italie) 21659,33 +1,85 20478,53
profité d’un relèvement de recommandation de neutre à sur- 4 799,03 U Nikkei 225 (Japon) 18199,17 +1,18 14843,24
0,95%
performance par les analystes d’Exane. D’Ieteren (+3 %) et
Bekaert (+2,4 %) se sont également illustrés. Hors indice, Lotus
UBEL 20 UEuro Stoxx 50
3595,82 +22,23 (+0,62%) 3465,80 +27,36 (+0,80%)
Bakeries (+1,7 %) a progressé malgré le fait que la Banque De- UZURICH / MARCHÉ SUISSE BRUXELLES / AMSTERDAM
groof a abaissé son avis à conserver. EVS (+5,3 %) était recher- 8 800,71 UBel 20: 3 595,82 0,62%
0,60% UBel All-Share: 12 850,00 0,28%
ché à la veille de la publication de ses chiffres annuels. Argen-x UBel Mid: 4 246,88 0,79%
UBel Small: 11 339,19 0,20%
(+9,4 %) a bondi à la suite de l’annonce d’un contrat de licence UMADRID / IBEX 35 ULISBONNE / PSI 20 UAEX: 467,32 0,84%
avec le groupe suisse Lonza concernant la production des traite- UAMX: 698,24 0,68%
10 805,30 5 486,30
UAScX: 679,46 0,62%
ments développés par la société biotechnologique. 1,00% 1,30%

C.B.

PRIX À LA CONSOMMATION EURONEXT BRUXELLES - ACTIONS BELGES ET ÉTRANGÈRES OBLIGATIONS SECTEUR PUBLIC
Indices 01/2015 12/2014 01/2014
santé 2013 100.61 100.40 100.60 Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol. Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol. Libellé int. facial cjour c.préc. Volume
normal 2013 99.85 99.98 100.50 BEL20 Emakina Group 9,20 9,20 +0,00 15,00 800 Sipef 51,25 51,72 -0,91 -8,92 5484 04.09.11 3,00+ 104,47 104,47 0
santé 2004 121.51 121.25 121.49 Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol. Eryplast 1,40 1,40 +0,00 -22,22 1200 smartphoto 0,29 0,29 +1,40 -48,21 23713 04.03.15 4,00+ 100,25 100,25 0
normal 2004 122.22 122.38 123.01 AB InBev 106,90 107,75 -0,79 49,25 1137584 Euronav 10,50 10,39 +1,06 10,18 562828 Sofina 95,00 94,99 +0,01 12,09 13229 04.03.15 2,50+ 100,03 100,18 3000
santé 1996 138.24 137.95 138.22 Ackermans & vH. 108,45 107,00 +1,36 32,86 29991 EVS Broadcast Equip. 31,67 30,07 +5,32 -27,38 32965 Softimat 2,17 2,17 +0,00 -25,94 4105 04.06.15 4,10+ 101,17 101,17 0
normal 1996 140.46 140.64 141.37 Ageas 31,85 31,78 +0,20 4,15 443823 Exmar 9,34 9,06 +3,15 -19,59 79280 Solvac 133,00 133,00 +0,00 12,34 254 04.06.15 2,20+ 100,62 100,62 0
santé 1988 166.67 166.32 166.65 Befimmo 66,99 66,90 +0,13 38,59 42045
normal 1988 172.39 172.62 173.51 Bekaert 28,68 28,02 +2,36 9,92 159188 Fagron 34,28 34,16 +0,37 14,27 122937 Spadel 74,94 74,95 -0,01 2,69 1 04.09.15 4,15+ 102,27 102,27 0
Base 1981 233.21 233.51 234.73 Floridienne 74,98 74,99 -0,01 -9,66 20 Sucraf A en B 4,35 4,35 +0,00 335,00 1000 04.09.15 2,05+ 101,03 101,08 3000
Base 74-75 359.17 359.64 361.51 Belgacom 34,94 34,46 +1,41 68,89 892959 Fluxys 'D' 26,30 26,46 -0,57 -5,21 1395 Suez Environ.Co 16,17 16,20 -0,19 28,05 635346 04.12.15 4,00+ 103,06 103,06 0
Base 1971 492.05 492.69 495.25 bpost 23,96 23,78 +0,76 66,45 210586 Fountain 1,79 1,73 +3,47 -28,90 600 Ter Beke 71,80 71,00 +1,13 30,83 1695 04.12.15 2,35+ 101,80 101,80 0
Base 1966 585.00 585.76 588.81 Cofinimmo 108,05 107,25 +0,75 35,85 41295 Galapagos 19,65 19,54 +0,59 7,97 72726 Tessenderlo 24,56 24,05 +2,10 37,87 96642 04.03.16 3,75+ 103,74 103,74 0
Delta Lloyd 17,24 17,30 -0,38 -1,08 1043574
D'Ieteren 30,23 29,34 +3,03 -17,67 52174 Gimv 41,17 41,00 +0,41 18,38 16064 Texaf 34,80 34,80 +0,00 -0,17 236 04.03.16 3,20+ 103,16 103,16 10000

PRIX PÉTROLIERS
Global Graphics 2,39 2,40 -0,42 61,49 68234 Think-Media 0,28 0,28 +0,00 -45,10 7700 04.06.16 4,10+ 105,24 105,24 0
Colruyt 41,54 41,08 +1,13 9,43 169983 Greenyard Foods 14,64 14,20 +3,10 34,93 7367 ThromboGenics 7,90 7,86 +0,48 -59,08 49712 04.06.16 3,25+ 103,91 103,91 0
Elia 39,65 37,96 +4,47 19,60 110333 Hamon 9,50 9,22 +3,04 -38,19 10235 Tigenix 0,75 0,75 +0,13 -16,22 401388 04.09.16 4,35+ 106,58 106,58 0
Essence(euro/l) Delhaize Group 77,16 76,82 +0,44 59,65 344273 Home Invest Belg. 93,55 93,55 +0,00 28,38 2745 Total 47,26 47,28 -0,03 12,06 5353346 04.12.16 4,00+ 106,86 106,86 0
GBL 76,46 75,93 +0,70 14,53 68187
Super sans plomb 95 10ppm : 1,4230 (+0,0200) IBA 18,70 18,73 -0,16 141,29 17728 Tubize (Fin.de) 55,42 55,18 +0,43 10,76 4368 04.12.16 4,00+ 106,89 106,86 1766000
GDF Suez 18,68 18,74 -0,32 14,52 4637387
Super sans plomb 98 10ppm : 1,4880 (+0,0160) Iep Invest 4,90 4,84 +1,24 81,36 1974 U&I Learning 1,50 1,50 +0,00 -3,85 50 04.03.17 3,75+ 107,33 107,33 0
Diesel(euro/l) KBC 53,12 51,99 +2,17 19,17 876948 Immo Moury 56,00 53,98 +3,74 18,45 347 Unitronics 1,08 1,09 -0,92 31,71 650 04.03.17 2,35+ 104,46 104,46 0
Solvay 123,65 122,70 +0,77 13,07 193989 Immobel 47,22 47,50 -0,59 30,19 1202 Van de Velde 46,25 46,00 +0,54 38,37 13693 04.06.17 3,50+ 107,65 107,64 60000
Gasoil routier à faible teneur en soufre : 1,2930 Telenet Group Holding 50,21 49,46 +1,51 13,30 84792 ING Groep 12,62 12,38 +1,90 19,00 19861251 VGP 27,52 25,60 +7,48 52,95 2432 04.09.17 3,40+ 108,23 108,23 0
Gaz(euro/l) UCB 65,26 65,02 +0,37 21,39 343039
Umicore 37,02 36,40 +1,70 10,70 604932 Intervest Offices & 27,28 26,50 +2,96 52,66 8906 Vastned Retail Belgium 60,50 61,50 -1,63 18,56 1342 04.12.17 3,35+ 108,85 108,85 0
LPG : 0,4960 (+0,0410) Jensen-Group 19,47 19,48 -0,05 40,81 9622 Vranken-Pommery 25,50 25,21 +1,15 15,80 2528 04.03.18 3,25+ 109,31 109,28 90000
Propane Vrac >2000l : 0,4656 (+0,0301) KBC Ancora 29,57 28,91 +2,28 2,67 53702 Warehouses 65,20 65,12 +0,12 29,02 418 04.06.18 3,00+ 109,19 109,18 1000
Mazout(euro/l) AUTRES ACTIONS Keyware Technologies
Kinepolis
0,61
40,24
0,60
39,66
+1,67
+1,48
-21,04
75,40
6274
26966
WDP 73,47
Wereldhave Belgium 104,15
72,35
102,00
+1,55
+2,11
46,18
36,44
32493
3374
04.09.18
04.12.18
2,75+
3,00+
108,94
110,47
108,94
110,47
0
0
Gasoil de chauffage, min.2000 l : 0,6466 Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol.
Gasoil de chauffage extra, min.2000 l : 0,6588 4Energy Invest 3,15 3,15 +0,00 -30,00 196 Leasinvest 94,10 92,92 +1,27 30,48 1913 Zenitel 0,84 0,78 +7,69 12,80 4808 04.03.19 3,75+ 114,09 114,10 15000
Ablynx 11,26 11,04 +2,04 27,23 162213 Lotus Bakeries 1185,10 1165,05 +1,72 47,90 985 Zetes Industries 26,12 26,08 +0,15 41,74 3180 04.06.19 3,75+ 114,93 114,93 0
ABO-Group 4,83 5,00 -3,34 -87,92 2600 MDxHealth 5,52 5,70 -3,16 60,00 299047 04.09.19 3,50+ 114,61 114,57 5000
DPétrole brent en dollar par baril Accentis
Aedifica
0,02
60,00
0,02
59,50
+5,30
+0,84
19,55
21,79
416066
11258
MediVision
Melexis
0,01
48,61
0,01
48,12
+0,00
+1,01

85,24
1000
47710
04.12.19
04.03.20
4,20+
3,10+
118,61
114,00
118,60
114,00
85000
0
60,53 -2,00 (-3,20%) Agfa-Gevaert 2,15 2,13 +0,75 4,32 187629 Miko 76,95 76,99 -0,05 13,78 407 Rég. Wall. int. facial cjour c.préc. Volume
Alcatel-Lucent 3,50 3,40 +2,76 11,87 19871662 Mobistar 19,62 19,70 -0,41 40,24 150733 28.09.19 0,78+ — — 0
ArcelorMittal 9,88 9,69 +1,91 -17,11 11398292 Montea 37,25 37,40 -0,40 34,85 5942 08.04.30 4,25+ — 100,00 0
Ascencio 60,28 60,00 +0,47 23,50 3117 Mopoli (gew.) 328,07 328,07 +0,00 — 4
Atenor Group

Banimmo
42,02

8,35
42,04

8,30 +0,60
-0,06 27,64

0,60
5329

5600
Moury Construct

Neufcour-Cie Fin.
131,90

8,60
130,00

8,60
+1,46

+0,00
39,33


70

5
Aux côtés du Soir
bpost 23,96 23,78 +0,76 66,45 210586 NewTree 2,20 2,20 +0,00 -23,61 988
Banque Nationale 3405,35 3422,00 -0,49 12,49 150 Nyrstar 3,58 3,58 -0,06 48,67 682965
Barco
Belreca
57,77
95,00
57,70
95,00
+0,12
+0,00
9,28

19121
10
Option
Pairi Daiza
0,29
46,50
0,29
46,53
-2,05
-0,06
-15,88
-3,35
174348
69 soutient
TAUX D'INTÉRÊT
Beluga
Brederode
Campine
1,59
31,78
12,21
1,59
31,75
12,21
+0,00
+0,09
+0,00
-32,98
16,57
-6,79
215
13888
450
PCB
Peugeot
Picanol
5,24
14,40
35,90
4,86
13,50
36,00
+7,82
+6,71
-0,29
-33,08 170
-56,28 10385648
20,45 3546
les
Couronne danoise
3 mois
-1,650
1 an
-0,800
Care Property Invest
Catala
16,14
11,80
15,80
11,80
+2,18
+0,00
21,20

3367
16
Quest For Growth
RealDolmen
8,70
18,26
8,70
18,44
+0,00
-1,00
13,06
-20,21
12336
4158 entrepreneurs
Couronne norvégienne 1,395 2,150 CFE 95,10 95,06 +0,04 47,98 19864 Recticel 4,96 4,98 -0,36 -25,23 85049
CMB 13,79 13,50 +2,15 -32,56 38663 Resilux 129,90 126,30 +2,85 27,10 5970
www.lesoir.be/entrepreneur
Couronne suédoise -0,145 1,750
Co.Br.Ha. 2438,00 2250,00 +8,36 40,22 2 Retail Estates 73,12 73,61 -0,67 34,33 2795
Couronne tchèque 0,040 0,510
Connect Group 1,54 1,53 +0,46 -20,36 200 RHJ International 4,43 4,31 +2,88 23,40 73905
Dollar aus. 2,535 2,835 Cie du Bois Sauvage 217,80 215,30 +1,16 -1,20 672 Rosier 192,11 197,00 -2,48 -3,94 25
Dollar can. 0,885 1,135
Dollar H.K. 0,376 0,867 De Rouck Geomatics 0,09 0,09 +0,00 -10,00 1000 Roularta Media 11,13 11,21 -0,71 -6,71 1496
Dollar Sing. 0,400 0,812 Deceuninck 1,93 1,96 -1,63 -17,49 54685 RTL Group 87,10 86,09 +1,17 1,45 11658
Dollar U.S. 0,450 0,980 Dexia 0,03 0,03 +0,00 -40,00 3905868 Sabca 34,77 34,77 +0,00 -14,90 28
Eckert-Ziegler 1,35 1,40 -3,15 -37,16 4226 Sapec 29,00 28,50 +1,74 -41,53 924
Euribor (360j) 0,048 0,255
Econocom Group 7,89 7,80 +1,10 -3,00 165153 Sioen Industries 13,50 13,82 -2,32 58,75 18440
Euro 0,065 0,675
Franc suisse -1,275 -0,965
Livre U.K. 0,600 1,410
Yen -0,005 0,150
BOURSES ÉTRANGÈRES
UTaux Belge 10 ans Iberdrola Madrid EUR 5,80 5,82 25,87 Volvo A Stockholm SEK 98,05 96,35 4,05 Twitter Nyse USD 47,82 48,03 -16,38
0,559 +0,007 (+1,27%) LES ACTIONS EUROPÉENNES ING Amsterdam EUR 12,62 12,38 19,00 United Technologies Nyse USD 121,99 121,32 6,54
Titre Bourse Devise Dernier Cours ± % INTESA SANPAOLO Milan EUR 2,89 2,84 29,68 Verizon Commun. Nyse USD 48,94 49,18 5,74
cours précéd. 1 an L'Oréal Paris EUR 155,45 155,40 27,52 LES ACTIONS AMÉRICAINES Wal-Mart Stores Nyse USD 86,29 85,96 13,42
ABB Zurich CHF 20,13 19,85 -11,78 LVMH Moet Hen. Paris EUR 158,75 157,60 29,76 Titre Bourse Devise Dernier Cours ± % Walt Disney Co Nyse USD 103,86 104,12 31,41
Aegon Amsterdam EUR 6,65 6,53 -2,43 cours précéd. 1 an
Ahold Amsterdam EUR 16,45 16,28 23,58 MUENCH.RUECKVERS.VNFrancfort EUR 180,10 179,75 13,91 3M Nyse USD 167,40 166,92 26,34 Yahoo! Inc Nasdaq USD 43,64 43,53 13,86
Nestlé N Zurich CHF 71,10 71,20 7,88
Air Liquide
ALLIANZ SE VNA O.N.
Paris EUR
Francfort EUR
114,90
146,45
114,10 28,82
147,00 13,51 Nokia Oyj Helsinki EUR 7,10 7,06 35,25
Alcoa
Amer.Express
Nyse
Nyse
USD
USD
15,85
79,78
15,75 38,52
79,08 -11,15 AUTRES ACTIONS
Norsk Hydro Oslo NOK 46,01 47,00 56,93 Amgen Inc. Nasdaq USD 155,78 154,24 24,55 Titre Bourse Devise Dernier Cours ± %
Alstom Paris EUR 28,64 28,88 41,95 Novartis N Zurich CHF 95,85 95,50 29,58 Apple Inc Nasdaq USD 128,71 127,83 64,49 cours précéd. 1 an
ANGLO AMERICAN Londres PNC 1259,00 1235,00 -20,43 Barrick Gold Corp Toronto CAD 15,21 14,87 -33,50
ArcelorMittal Amsterdam EUR 9,88 9,69 -18,14 Orange Paris EUR 15,44 16,07 65,91 AT&T Inc Nyse USD 34,49 34,71 4,71 Bombardier Toronto CAD 2,65 2,70 -26,63
AstraZeneca Plc Londres PNC 4485,00 4552,50 11,77 Philips Koninklijke Amsterdam EUR 25,52 24,98 -3,28 Bank of America Corp Nyse USD 16,30 16,63 -0,42 Canon Inc. Tokyo JPY 3801,00 3803,00 26,47
COURS INDICATIFS EN € Axa Paris EUR 21,00 20,60 5,29 Renault Paris EUR 83,11 81,02 13,85 Boeing Nyse USD 151,17 149,92 15,18 China Mobile Ltd Hong-Kong HKD 106,90 107,20 45,04
Repsol Madrid EUR 17,04 16,86 -4,37 Caterpillar Inc Nyse USD 84,80 85,38 -11,57 China Oceanwide Hong-Kong HKD 0,96 0,94 50,79
Banco Santander SA Madrid EUR 6,41 6,31 -3,86 Roche Holding Zurich CHF 254,00 250,50 -4,75 Chevron Corp Nyse USD 110,44 112,40 -0,95
18/02 17/02 Barclays Londres PNC 260,35 257,55 0,59 Gazprom Moscou USD 4,30 4,30 10,54
Dollar US 0,8794 0,8760 BASF SE NA O.N. Francfort EUR 82,93 82,24 0,05 ROYAL BANK SCOT Londres PNC 396,50 386,50 9,86 Cisco Systems Nasdaq USD 29,48 29,31 29,92 Gold Fields Johannesbo ZAR 51,36 53,21 19,02
BAYER AG NA Francfort EUR 125,05 125,65 24,47 Royal Dutch Shell-A Londres PNC 2154,00 2151,50 1,06 Citigroup Inc Nyse USD 51,42 51,69 4,38 Harmony Gold Mining Johannesbo ZAR 28,36 28,50 -18,89
Livre britannique 1,3565 1,3452
BBVA Banco Frances S Madrid EUR 5,08 5,08 178,54 RWE AG ST O.N. Francfort EUR 23,81 24,04 -16,68 Coca-Cola Nyse USD 41,73 41,81 7,40 Hitachi Tokyo JPY 819,60 780,20 -0,74
Franc suisse 0,9340 0,9406 Saint-Gobain Paris EUR 40,81 40,26 -0,01 DuPont de Nemours Nyse USD 76,31 76,43 18,50 Honda Motor Tokyo JPY 3949,00 3932,00 4,94
Couronne suédoise 0,1047 0,1050 BHP Billiton Plc Londres PNC 1587,50 1587,50 -16,97 Sanofi Paris EUR 86,71 85,53 18,44 eBay Inc Nasdaq USD 56,90 56,42 3,00
Couronne 0,1170 0,1167 BNP Paribas Paribas EUR 50,91 49,52 -12,80 Lukoil Moscou USD 59,35 61,30 3,94
Courone danoise 0,1343 0,1343 BP Londres PNC 451,30 452,00 -7,32 SAP SE O.N. Francfort EUR 60,53 60,48 3,74 ExxonMobil Corp Nyse USD 91,01 93,05 -1,13 Marubeni Corp. Tokyo JPY 720,70 715,00 0,56
Dollar canadien 0,7063 0,7080 BR.AMER.TOB. Londres PNC 3603,50 3663,50 17,85 Schneider Electric SE Paris EUR 70,01 69,15 10,23 Facebook Nasdaq USD 76,71 75,60 12,68 Mitsubishi Corp Tokyo JPY 2326,50 2326,00 17,83
Carrefour Paris EUR 29,14 28,98 11,31 SIEMENS AG NA Francfort EUR 96,80 95,64 0,21 General Electric Nyse USD 25,25 25,17 -2,21 Mitsui & Co. Tokyo JPY 1634,00 1635,00 6,03
Yen japonais 0,0074 0,0074 Société Générale Paris EUR 40,04 38,50 -14,94 General Motors Co Nyse USD 37,19 37,24 3,59 NEC Corporation Tokyo JPY 342,00 327,00 5,83
Dollar australien 0,6850 0,6853 Statoil Oslo NOK 146,70 146,40 -7,52
Crédit Agricole Paris EUR 12,88 11,98 19,42 Google-Cl.C Nasdaq USD 539,70 542,84 -9,74
Dollar néo-zélandais 0,6602 0,6605 DAIMLER AG NA O.N. Francfort EUR 83,63 82,44 23,51 Nomura Holdings Inc. Tokyo JPY 696,40 681,10 -1,58
Rand sud-africain 0,0752 0,0756 Danone Paris EUR 58,22 57,85 15,56 STMicroelectronics Paris EUR 7,80 7,73 24,96 Hewlett-Packard Nyse USD 38,15 38,53 28,35 NTT Tokyo JPY 7213,00 7208,00 31,77
DEUTSCHE BANK AG NAFrancfort EUR 28,89 28,38 -16,63 TELECOM ITALIA Mila,n EUR 1,04 1,04 20,93 Home Depot Nyse USD 111,99 112,00 43,72 NTT DOCOMO Inc Tokyo JPY 2106,00 2094,50 29,37
Telefónica Madrid EUR 13,15 13,14 16,34
DEuro en dollar
DEUTSCHE BOERSE NA Francfort EUR 69,10 69,21 16,24 IBM Nyse USD 162,19 160,96 -12,37 PetroChina Co Ltd Hong-Kong HKD 8,98 8,71 9,71
Tesco Londres PNC 242,70 244,35 -25,37 Intel Corp Nasdaq USD 34,26 34,74 40,32 Sony Corporation Tokyo JPY 3174,50 3125,00 81,90
DT.TELEKOM AG NA Francfort EUR 15,60 15,76 29,61 Total Paris EUR 47,26 47,28 6,36 Johnson & Johnson Nyse USD 99,96 100,44 8,28
1,1396 -0,0014 (-0,12%) Diageo Plc Londres PNC 1866,50 1885,50 1,07
UBS AG Zurich CHF 16,35 16,20 -13,09
Sumitomo Corp Tokyo JPY 1277,50 1267,00 -3,21
E.ON SE NA Francfort EUR 13,44 13,58 -2,27 JPMorgan Chase & Co Nyse USD 59,37 60,10 3,35 Tokyo Elec. Power Tokyo JPY 475,00 481,00 2,78
ENEL Milan EUR 3,91 3,87 5,40 UNICREDIT Milan EUR 5,74 5,57 -7,63 McDonald's Corp Nyse USD 94,58 94,35 -1,49
ENI Milan EUR 16,25 15,72 -8,87 Unilever Cert. Amsterdam EUR 36,86 37,04 30,66 Merck & Co Nyse USD 58,80 58,79 6,04
Vesuvius Londres PNC 463,70 445,40 -4,60 Microsoft Corp Nasdaq USD 43,53 43,58 15,84
Ericsson A Stockholm SEK 102,80 101,10 30,12 VINCI Paris EUR 52,48 52,49 -0,46 Nyse USD 44,10 43,84 15,43
GDF Suez Paris EUR 18,68 18,74 7,48
GENERALI ASS Milan EUR 18,22 18,14 8,43 Vivendi Paris EUR 20,94 20,82 1,55 Pfizer Inc Nyse USD 34,48 34,58 8,27
GlaxoSmithKline Londres PNC 1555,50 1547,50 -8,08 VODAFONE GRP. Londres PNC 225,45 231,25 3,93 Procter & Gamble Nyse USD 86,26 85,49 7,67
HSBC HLDGS.UK Londres PNC 605,50 602,80 -6,90 VOLKSWAGEN AG ST Francfort EUR 213,05 209,10 7,01 Tesla Motors Inc Nasdaq USD 204,46 204,35 3,09

OR : PIÈCES ET LINGOTS FONDS


cours du jour
acheter vendre
Napoleon 196,00 201,75 FONDS D'ASSURANCE ETHIAS ASSURANCES
BOOST Invest Dolce-c 1202 EUR 116,43 116,65 8,70
FONDS D’EPARGNE PENSION
Souv. Ancien 253,50 261,25 Titre Date Devise Dernier Cours Rendement Titre Date Devise Dernier Cours Rendement
BOOST Invest Europ-c 1202 EUR 171,64 170,98 11,35
Souv. Nouv. 253,50 261,25 cours précédent 1 an cours précédent 1 an
BOOST Invest World-c 1202 EUR 166,25 164,62 20,47
50 pesos mex. 1264,50 1293,25 Accent Pension Fund-c 1102 EUR 226,59 227,32 6,22
ALLIANZ ING ASSURANCES Arg.Fonds de Pension-c 1702 EUR 105,27 105,17 10,79
Maple leaf 1072,50 1102,00 Allianz Capital Bonds Euro-c 1602 EUR 176,84 176,72 9,95
Florin 205,50 210,25 ING Life M.F.Eur.Sect.Eq.-c 1202 EUR 366,90 362,37 18,74 AXA B Pension Fd Balanced-c 1702 EUR 174,05 174,03 13,65
Allianz Capital Invest-c 1602 EUR 584,26 582,77 19,01 ING Life M.F.Wld Sect.Eq.-c 1202 EUR 271,19 265,76 29,55
Louis suisse 201,00 207,00 Belfius Pension Fd High Eq.-k 1702 EUR 121,18 121,06 13,19
Allianz Capital Invest Euro-c 1602 EUR 116,51 116,21 9,94 ING Multicol.Mix Blue-c 1202 EUR 352,55 353,22 13,36 Belfius Pension Fd Low Eq.-c 1702 EUR 108,16 108,15 8,92
Krugerrand 1/1 1072,50 1102,00 Allianz Capital Security-c 1602 EUR 226,29 226,13 5,01 ING Multicol.Mix Red-c 1202 EUR 355,28 352,58 23,20 BNPP B Pension Balanced-c 1702 EUR 174,05 174,03 13,65
50 ECU 528,25 539,00 LES AP ASSURANCES ING Multicol.Mix White-c 1202 EUR 365,76 365,35 17,32 BNPP B Pension Balanced F-c 1702 EUR 174,05 174,03 13,65
Belge 195,00 203,00 DVV Horizon 1-c 1602 EUR 11,79 11,78 4,15 Managed Funds Balanced-c 1802 EUR 2,38 2,38 14,42 BNPP B Pension Growth-c 1702 EUR 145,33 145,21 14,60
Lingot (kg.) 33900,00 34410,00 DVV Horizon 3-c 1602 EUR 15,64 15,56 6,47 Managed Funds Dynamic-c 1802 EUR 1,85 1,85 19,35 BNPP B Pension Stability C-c 1702 EUR 144,82 144,89 12,40
DVV Horizon 5-c 1602 EUR 14,97 14,86 10,81 Managed Funds Stability-c 1802 EUR 1,98 1,98 9,39 BNPP B Pension Stability F-c 1702 EUR 144,82 144,89 12,40
UOr USD/once
Source: www.GoldForex.be DVV Horizon 7-c 1602 EUR 13,41 13,31 12,69 Hermes Fonds de Pension-c 1102 EUR 158,97 158,85 11,03
DELTA LLOYD LIFE
DVV Horizon 9-c 1602 EUR 12,68 12,53 20,53 DLL BelEquity Fund-c 1702 EUR 672,17 665,70 20,23 Inter-Bourse-Hermes-c 1102 EUR 167,41 166,71 10,43
Metropol.-Rentastr.Gr.(7)C 1702 EUR 223,92 223,72 14,66
1210,74 +0,68 (+0,06%) AXA ASSURANCES DLL Empl.Benefit Strat.High-c 1702 EUR 76,20 75,24 19,53
Pricos-c 1702 EUR 380,57 380,21 12,48
Piazza AIM Euro Equities-c 1602 EUR 49,08 49,15 7,82 DLL Empl.Benefit Strat.Low-c 1702 EUR 94,36 93,81 15,58
DLL Empl.Benefit Strat.Med.-c 1702 EUR 86,12 85,34 18,79 Pricos Defensive-c 1702 EUR 86,95 86,94 10,98
Piazza Carm Invest-c 1602 EUR 181,77 181,90 21,42
DLL EuroEquity Fund-c 1702 EUR 79,56 78,21 13,01 Record Top Pension Fund-c 1702 EUR 113,86 113,90 11,54
Piazza Carm Patrim-c 1602 EUR 164,91 165,15 15,54
DLL World Equity Fund-c 1702 EUR 74,46 73,07 20,99 Star Fund-c 1702 EUR 169,04 169,11 12,51
BELFIUS ASSURANCES
Belfius Life Bds corp.Euro-c
Belfius Life Bds Lg.Tm Euro-c
1702
1702
EUR
EUR
43,06
64,36
43,12
64,60
6,48
28,77
L’information financière complète sur www.lesoir.be/bourse
Belfius Life Eq.Europe Index-c 1602 EUR 31,83 31,79 13,80 Les sicavs, les actions, les taux de change, ...
Belfius Life Eq.USA Index-c 1602 EUR 31,10 31,03 39,15
Source: Calculez aussi vos prêts, votre pension, etc.

13
Le Soir Jeudi 19 février 2015

14 L'ÉCONOMIE

Electrabel accusé Exit les banques,


place aux marchés
d’organiser la pénurie FINANCE L’Europe aide l’union des capitaux
près l’union bancaire, sument alors le risque. En théo-

ÉLECTRICITÉ Échanges tendus entre Ecolo et la ministre A l’union des marchés. Pour
lever les obstacles au finance-
rie, rendre les crédits échan-
geables implique de pouvoir les
ment, la Commission euro- sortir du bilan des banques, ce
Ecolo accuse péenne lance une grande qui libère des capitaux imposés
consultation sur l’union des par les règles prudentielles et qui
Electrabel d’organiser marchés des capitaux, portant le serviront, in fine, à accorder de
la pénurie d’électricité nom marketing de #Capital- nouveaux crédits et financer
en fermant ses centrales MarketsUnion. Objectif : doper l’économie européenne.
la croissance européenne. Mais la titrisation a mauvaise
thermiques. « L’union des marchés des ca- presse depuis que le processus
La société pitaux a pour objectif de libérer est à l’origine de la crise des sub-
et la ministre s’indignent. des liquidités qui sont actuelle- primes. « Nous n’allons pas reve-
ment abondantes, mais paraly- nir aux vieux jours des sub-
sées, afin de les mettre au service primes. Notre porte sera fermée

H
ier, Ecolo avait planifié des entreprises européennes, et aux instruments de titrisation
une sortie médiatique en particulier des PME », a dé- complexes, opaques et risqués
sur la thématique éner- claré le commissaire européen à qui ont favorisé la crise », a as-
gétique. Portée par le tandem la stabilité et aux services finan- suré le commissaire lors de l’an-
Jean-Marc Nollet et Kristof Cal- ciers. La consultation lancée par nonce des consultations. Cette
vo, cette sortie se résume en deux Jonathan Hill sera ouverte pen- fois-ci, l’Europe veut garantir
points : cogner sur Electrabel et dant 3 mois. Les résultats per- une « titrisation de haute quali-
proposer une alternative. mettront d’établir les bases d’un té » ne permettant de titriser que
Le titre du point presse en dit plan d’action pour libérer le fi- des prêts transparents et de qua-
long : « Electrabel organise la pé- nancement non bancaire. lité.
nurie. » Les Verts accusent Car les entreprises d’Europe L’Europe aidera donc les
l’énergéticien de vouloir décon- sont toujours très liées aux banques à redévelopper leurs ac-
necter près de 1.500 MW de cen- banques, contrairement aux tivités de titrisation, ce qui ar-
trales thermiques du réseau élec- Etats-Unis où elles n’hésitent range bien les institutions finan-
trique en 2015, ce qui va accen- Jean-Marc Nollet et Kristof Calvo « méconnaissent le secteur », selon les dires d’Electrabel. © PHOTO NEWS. pas à se financer sur les mar- cières. En échange, elles pro-
tuer le risque de pénurie en élec- chés. Si l’Europe avait imité ses mettent de ne pas revendre des
tricité… et ce qui leur permet part commenté la ministre Mar- dans cette même réserve d’ici cousins américains entre 2008 produits toxiques et opaques
d’imposer la prolongation décen- ghem (dont le parti est au pouvoir quelques mois. LE CHIFFRE et 2013, c’est 90 milliards d’eu- comme ce fut le cas lors du déra-
nale des deux réacteurs de Doel 1 au Fédéral depuis 15 ans). Une question s’impose : peut- ros supplémentaires qui au- page des subprimes. Pendant
et 2. Mais Electrabel pousse le on reprocher à une entreprise 1.668 MW en moins raient pu être investis dans les que la consultation ouvre la voie
vice plus loin (toujours selon Faute de rentabilité privée d’agir dans son propre in-
« Pas moins de 87 % des
sociétés européennes et donc aux marchés des capitaux pour
Ecolo) : l’énergéticien sait que les Nuançons. La fermeture de térêt avant de penser à l’intérêt centrales thermiques qui booster la croissance, estime la jouer un plus grand rôle dans le
centrales qu’il va fermer vont ren- centrales thermiques au gaz est public ? De privilégier une ré- fermeront en 2015 sont la Commission. Avec la nouvelle financement de l’économie et
trer, moyennant rémunération, une problématique qui concerne serve avec rémunération fixe plu- propriété d’Electrabel, soit union, l’Europe veut lever les contournant les banques, elles
dans la réserve stratégique qui toute l’Europe. Depuis l’essor du tôt qu’une situation non ren- 1.452 mégawatts (MW) sur obstacles qui empêchent la ren- en restent les principaux acteurs
permet de réduire le risque de pé- renouvelable, prioritaire sur le table ? « Oui », à en croire Ecolo. un total de 1.668 MW. Ceci contre entre les agents qui ont en tant qu’émetteurs, investis-
nurie. La ministre de l’Energie réseau et dont le coût de produc- « Non », d’après les autres. correspond à trois fois Doel besoin de financement et les in- seurs et intermédiaires. ■
Marie-Christine Marghem a en tion est nul (c’est l’installation qui De manière plus constructive, 1 », avance le chef de file vestisseurs. MORGANE KUBICKI
effet annoncé qu’elle recherchait coûte cher), les centrales ther- Ecolo propose de confier une Ecolo Jean-Marc Nollet, en
2.750 MW de capacités de pro- miques tournent nettement nouvelle mission au régulateur se basant sur des questions Titrisation : le retour
duction pour garnir la réserve moins et ferment les unes après (Creg) : s’assurer de la non-renta- parlementaires et des Sauf que pour encourager
stratégique de l’hiver prochain. les autres, faute de rentabilité. bilité des centrales dont la ferme- chiffres d’Elia, gestionnaire cette union des marchés des ca-
Bref : Electrabel serait gagnant Les centrales d’E.On à Vilvorde ture est annoncée. Au cabinet du réseau de transport pitaux et contourner les
sur toute la ligne d’après les Verts. et d’EDF Luminus à Seraing ont Marghem, on répond que ce d’électricité. L’ordre de gran- banques, il faut que des titres
Les réactions ne se sont pas fait déjà fermé boutique l’année pas- principe est « contre le méca- deur est confirmé par Elec- d’investissement soient mis sur
attendre. « De telles affirmations sée, et constituent l’actuelle ré- nisme de libre marché ». Electra- trabel, qui rappelle tout de le marché par les banques préci-
démontrent une grande mécon- serve stratégique. Elles peuvent bel avance, lui, que « personne ne même avoir respecté la loi sément. Et créer des instru-
naissance de la réalité du secteur donc être appelées à tout mo- prend la décision de fermer une en annonçant la fermeture ments financiers regroupant des
de l’énergie tant en Belgique qu’en ment en hiver, à la demande de centrale performante de gaieté de 15 mois à l’avance. actifs (pour la plupart des cré-
Europe », a commenté Electra- l’Etat, en échange d’une rémuné- cœur ». Rappelons encore que la La plupart de ces centrales dits) pour les vendre à des in-
bel. « Ce n’est pas Electrabel qui ration fixe. Et les nombreuses Creg est déjà chargée de vérifier au gaz ou biomasse de- vestisseurs, cela s’appelle la titri-
organise la pénurie. La situation centrales thermiques qui ferme- que la rémunération versée aux vraient intégrer la réserve sation. Les institutions finan-
actuelle est la conséquence d’une ront en 2015 (elles l’ont annoncé centrales de la réserve straté- stratégique, subsidiée par cières regroupent plusieurs cré-
absence de politique énergétique 15 mois à l’avance, comme impo- gique est raisonnable. ■ l’Etat, dès l’hiver prochain. dits et les revendent par tranche Le commissaire européen des
depuis plus de 10 ans », a pour sa sé par la loi) devraient entrer XAVIER COUNASSE X.C. à des investisseurs qui en as- Finances, Jonathan Hill. © REUTERS

« Sur le marché de l’énergie, diagonale Les drones-livreurs d’Amazon et Google


ont du plomb dans l’aile aux Etats-Unis
il faut une longueur d’avance » la fin de l’année 2013, Ama- Des conditions jugées favo-

ENTREPRISES Un nouveau prix récompense les jeunes managers


A zon créait le buzz avec une
petite vidéo : on y voyait un drone,
rables dans des secteurs comme
l’industrie, l’agriculture ou la mé-
muni d’une caméra et piloté à dis- téorologie, ou encore pour des
ENTRETIEN garder le cap. Nous parlons ici stratégie. EDF Luminus est tance, effectuer la livraison d’un missions de sécurité, de sur-
op Management et Le Soir d’une grande équipe de près de d’ailleurs le fournisseur qui re-
T lancent le Young Top Mana-
ger de l’année. En pratique, onze
1.000 collaborateurs. çoit le moins de plaintes ! Pour
arriver à ce résultat, nos em-
colis commandé sur le site du
géant du commerce en ligne di-
rectement dans le jardin du client.
veillance des réseaux de trans-
ports ou d’énergie. Selon la FAA, le
ciel américain devrait intégrer
candidats francophones sont en Selon vous, pourquoi avez-vous ployés passent tous par le centre Dans le même temps, Jeff Bezos, 7.500 drones civils au cours des
lice pour deux prix. été sélectionné ? d’appel, ils sont de cette manière l’emblématique patron de la firme Livrer un colis par drone ? Ama- cinq prochaines années. L’associa-
Grégoire Dallemagne est no- J’imagine que cette décision est parfaitement conscients des réa- de Seattle, assurait que ce service zon y croit. © D. R. tion américaine des fabricants de
miné dans la catégorie « CEO » liée à la profonde transforma- lités du marché. Par ailleurs, en de livraison d’un genre nouveau, drones évoque un potentiel de
qui récompense des jeunes pa- tion d’EDF Luminus. Notre 2014, nous avons gagné une di- baptisé « Amazon Prime Air », zaine de kilomètres du continent. 100.000 créations d’emplois et de
trons ayant eu le courage de corps de métiers est de fournir de zaine de milliers de nouveaux pourrait être opérationnel d’ici 82 milliards de dollars de revenus
prendre des responsabilités au l’électricité et du gaz. Or, comme contrats. « quatre à cinq ans ». Régulation restrictive en dix ans.
sein d’une entreprise existante. vous le savez, les conditions de Une annonce et une démonstra- Confiant dans le potentiel de Mais pour les drones-livreurs,
A 43 ans, cet ingénieur com- marché se sont fortement détério- Vos techniques de management tion accueillies avec beaucoup de cette innovation, Jeff Bezos inter- ces règles sont trop restrictives.
mercial de formation n’est pas rées ces dernières années. Plutôt innovantes ont convaincu. Quel scepticisme. Aussitôt, on imagine pellait même l’Administration de « La FAA doit rapidement compléter
inconnu dans le monde de l’en- que d’attendre, nous avons déve- est votre secret ? la pagaille créée dans le ciel par un l’aviation civile américaine (FAA), cette réglementation pour répondre
treprise belge puisqu’il a fait par- loppé un nouveau métier au sein J’ai essayé d’apporter chez EDF ballet de drones-livreurs : risques pour qu’elle autorise au plus vite aux besoins de notre secteur, a ré-
tie du comité de direction de de l’entreprise. EDF Luminus Luminus un maximum de lea- de collisions aériennes, de crashs ce type de vols commerciaux aux agi Paul Misener, vice-président
Belgacom. Il est depuis 2011 à la fournit désormais également des dership, une vraie capacité à me- sur les zones habitées, mais aussi Etats-Unis. La réponse de la FAA d’Amazon. Nous sommes détermi-
tête d’EDF Luminus, filiale du solutions énergétiques. Nous ner des équipes. Selon moi, une de vols de paquets livrés devant la est tombée dimanche dernier… et nés à réaliser notre vision pour
groupe français EDF et conseillons nos clients qui culture d’entreprise positive est porte des consommateurs… c’est la douche froide pour Bezos. Prime Air et nous sommes prêts à
deuxième fournisseur d’électri- veulent par exemple diminuer primordiale. Je ne sais pas si L’idée est pourtant reprise peu Les recommandations de l’admi- nous déployer là où nous bénéfi-
cité et de gaz chez nous, avec 1,7 leur émission de Co2. L’orienta- c’est une technique innovante de temps après par un autre géant nistration (qui seront encore sou- cions du soutien régulatoire dont
million de clients et 20 % de tion client est au centre de notre mais je travaille à sa mise en de l’internet, Google, qui dévoilait mises à enquête publique) sont nous avons besoin. »
parts de marché. place depuis mon arrivée. Je en août dernier une expérience du strictes : les drones de moins de Une menace à peine voilée de
Grégoire mise beaucoup sur l’entrepre- même type (« Google Wing ») 25 kilos ne pourront être utilisés à délocalisation les recherches (et
Heureux de figurer parmi les 5 Dallemagne, neurship, l’esprit d’initiative et menée dans l’outback australien. des fins commerciales qu’à condi- les millions de dollars qui vont
nominés « CEO » des jeunes Top patron d’EDF le droit à l’erreur. Dans un mar- Et un mois plus tard encore, c’est tion d’être téléguidés par des pi- avec) vers des cieux plus accom-
Managers de l’année ? Luminus ché comme le nôtre, très compéti- cette fois la société de courrier ex- lotes gardant en permanence l’en- modants, notamment en Grande-
C’est une belle reconnaissance. depuis 2011. tif et en perpétuelle évolution, il press DHL, filiale de Deutsche gin dans leur champ de vision, de Bretagne où Amazon a un centre
Le marché de l’énergie a traversé © D.R. faut toujours avoir une longueur Post, qui annonçait le premier ser- jour, à une vitesse de moins de de développement des drones à
une longue crise qui a bien d’avance sur la concurrence. ■ vice commercial de livraison par 160 km/h et à une altitude maxi- Cambridge. ■
sûr touché notre entre- Propos recueillis par drones ! Mais il est pour l’heure li- male de 500 pieds (152 mètres), BERNARD PADOAN
prise. Tout le monde, au AMANDINE CLOOT mité au ravitaillement en médica- sans pouvoir survoler d’autres per-
sein d’EDF Luminus, a ments de la seule île allemande de sonnes que celles concernées di- P.27 LES ARTISTES AU VOLANT
été mobilisé afin de Plus d’infos suryoungtopmanager.com. Juist, en mer du Nord, à une dou- rectement par le vol ! DES DRONES

14
Le Soir Jeudi 19 février 2015

L'ÉCONOMIE 15

Babar, un logiciel espion SNCB :


pas de préavis
de grève CGSP
au service de la France fin février
TRANSPORTS
TECHNOLOGIES Les cibles espionnées n’ont pas encore été dévoilées L a CGSP a levé la menace d’un
préavis de grève pour la fin
Un « malware », février. Le syndicat des chemi-
nots dit avoir obtenu, mercredi, le
très vraisemblablement principe d’une table ronde où la
utilisé par les services ministre de tutelle du rail, Jac-
secrets français, a été queline Galant, réunirait les pa-
trons de la SNCB, d’Infrabel et de
repéré par des analystes. HR-Rail (la filiale commune re-
Les informations groupant les emplois) ainsi que le
collectées front syndical. Fin janvier, la CG-
SP avait menacé de déposer un
sur des ordinateurs préavis de grève à partir du 23 fé-
très ciblés étaient vrier si une telle réunion n’était
ensuite récupérées sur pas programmée. Le principe en
ayant été acquis, la menace n’est
des serveurs situés dans plus brandie.
quatre pays au moins. Chez la ministre Galant, qui re-
fuse de jouer officiellement les in-
termédiaires sociales, on se

U
n logiciel malveillant, ré- contente de confirmer la tenue
pondant au doux pseu- d’une réunion informelle ce mer-
donyme de « Babar », a credi. La ministre doit rencontrer
été utilisé pour espionner un pe- les CEO des entités qui forment le
tit lot de personnes extrêmement groupe SNCB la semaine pro-
ciblées dans plusieurs pays du Babar a prêté son nom à un logiciel malveillant qui a été utilisé pour espionner un petit lot de personnes extrêmement ciblées chaine et les inviter/contraindre
Moyen-Orient. De très fortes dans plusieurs pays du Moyen-Orient. © D.R. à participer à cette table ronde.
présomptions laissent penser L’histoire ne dit pas encore ce qui
que la France serait l’opérateur les ordinateurs de plusieurs per- sont stockés. « Ces informations pas de vue précise sur le mode ments montre également que l’on se passerait s’ils refusaient…
voire le programmeur de ce sonnes. « Il s’agit de personnes sont ensuite stockées sur des ser- opératoire utilisé. » ne se trouve pas en présence de Outre l’organisation concrète
« malware ». extrêmement ciblées, explique veurs relais, en Algérie, en G Data se contente de parler personnes dont l’anglais est la de la table ronde, reste encore à
Tout commence par un docu- Paul Rascagnères, un analyste de Egypte, en Iran et en Turquie, sur d’un « attaquant » sans mettre langue maternelle. en dresser l’ordre du jour. Les su-
ment dévoilé par Le Monde l’an G Data, qui a réussi à retrouver lesquels l’attaquant a le contrôle en cause un Etat ou une organisa- Une analyste en sécurité autri- jets ne manquent pas : statuts,
dernier, faisant écho aux infor- une série de traces laissées par et où il peut les récupérer », pour- tion en particulier. Mais un fais- chienne, Marion Marschalek, qui nombre minimum de cheminots
mations du lanceur d’alertes Ed- Babar, et avec qui nous avons pu suit l’analyste de G Data. ceau de présomptions laisse pen- a collaboré avec G Data pour pis- (le Groupe SNCB va perdre 1.200
ward Snowden. Ce document, entrer en contact, mercredi ma- Comment ces serveurs ont-ils ser qu’il s’agirait bel et bien de la ter Babar et a documenté ses re- emplois en 2015), avenir de la fi-
émanant des services de rensei- tin. On n’est pas dans un cas de fi- pu devenir des relais pour récu- France. Si l’on met à part le nom cherches dans un document dis- liale sociale commune qui scelle
gnement canadiens (le Commu- gure où un logiciel malveillant pérer les documents subtilisés ? de code du logiciel, Babar, ponible en ligne, décrit Babar le lien entre SNCB et Infrabel
nication Security Establishment tente de se loger dans la moitié des « Il y a plusieurs possibilités, d’autres éléments semblent poin- comme un « kit d’espionnage (HR-Rail), dotation fédérale, etc.
Canada), révélait l’existence d’un ordinateurs de la planète. » note G Data. La plus évidente est ter vers les services de renseigne- complet ». Mais ils ne doivent pas faire
« malware » pouvant être utilisé ments français. Les documents Si le logiciel malveillant est double emploi avec ce qui est déjà
par la France. Le nom de ce pro- « On est loin d’un logiciel qui tente de se loger dévoilés par Edward Snowden considéré par les analystes abordé dans le dialogue social
gramme : Babar. dans la moitié des ordinateurs de la planète » P. RASCAGNÈRES montrent en effet que les comme bien moins sophistiqué traditionnel. Un dialogue que les
A l’époque, le gouvernement échanges informatiques laissent que « Regin », utilisé pour pirater syndicats avaient rompu en oc-
français botte en touche et s’abs- Manifestement, les intentions d’utiliser une vulnérabilité de apparaître des indications lin- Belgacom, il a néanmoins été do- tobre, en claquant la porte… et
tient de commenter la fuite. Mais de l’attaquant étaient très spéci- serveurs existants dans ces pays guistiques propres aux techni- té de multiples fonctions par ses qu’ils ont réintégré, pragmati-
l’hypothèse d’un tel logiciel es- fiques et son espoir était de ne pas et d’y opérer en toute discrétion les ciens français. concepteurs. Parmi celles-ci, on quement à défaut de glorieuse-
pion intrigue plusieurs firmes de être trop aisément détecté en se opérations de récupération. Mais Par exemple, pour les unités de peut citer l’enregistrement de ment, début février, sans faire
sécurité, dont G Data, un éditeur démultipliant sur un trop grand on ne peut pas non plus exclure stockage sur les ordinateurs, on toutes les frappes effectuées sur le bouger la direction du rail de ses
allemand d’antivirus. nombre d’ordinateurs. l’hypothèse de serveurs mis en parle de ko (kilo-octets) alors que clavier, et la prise de contrôle à lignes. La table ronde est sans
Après de longues recherches, G L’une des fonctions de Babar, place dans ce seul but au sein dans le reste du monde on parlera distance du micro et de la camé- doute un moyen de s’assurer que
Data a découvert des traces pré- sur les machines infectées est de d’entreprises écrans actives dans plus volontiers de kB (kilobytes). ra. ■ ce dialogue perdure. ■
cises d’infections par Babar sur subtiliser des documents qui y certains de ces pays. Nous n’avons Le choix des mots dans les docu- ALAIN JENNOTTE ÉRIC RENETTE

LESBRÈVES
Nouvelles menaces
2014 en hausse pour Eurostar
ENERGIE

urostar, le train à grande vitesse qui relie le continent au


Le deal Alstom/GE
sous enquête
La Commission européenne
sur la neutralité du net
E Royaume-Uni, a bouclé 2014, année de son 20e anniversaire,
sur des résultats en hausse, tant en ce qui concerne le nombre
de ses voyageurs qu’en termes de chiffre d’affaires. Le trafic a aug-
« devrait ouvrir une enquête ap-
profondie sur le projet de cession
des activités d’Alstom dans l’éner-
TECHNOLOGIES Marc Tarabella s’inquiète de manœuvres du Conseil
n avril 2014, le Parlement été efficace, et certains gouverne-
menté de 3 % pour atteindre les 10,4 millions de clients, tandis que
les ventes ont progressé de 1 %, à 867 millions de livres sterling (1,17
milliard d’euros). A taux de change constant, la hausse du chiffre
gie à l’Américain General Elec-
tric », a indiqué l’agence Reuters.
Selon Reuters, l’ouverture d’une
E européen se prononçait à
une large majorité en faveur de la
ments préfèrent se ranger à l’avis
de leurs opérateurs. Résultat, on
d’affaires atteint même les 4 %. Quant au bénéfice opérationnel, il a enquête approfondie « suggère neutralité du net. Celle-ci garan- va faire passer la maximisation
augmenté de 2 % pour se fixer à 55 millions de livres. Ces résultats que la Commission craint qu’une tit que les fournisseurs d’accès ne des profits avant les intérêts des
s’expliquent notamment par une solide reprise économique au transaction n’entraîne une diminu- peuvent pas traiter les services en internautes. Je ne peux l’ad-
Royaume-Uni, qui a entraîné une croissance du nombre de voyageurs tion de la concurrence en Europe ligne de manière différenciée. Pas mettre. »
d’affaires tout au long de l’année (+ 4 %). La clientèle loisirs, elle, a dans le secteur concerné, auquel question, par exemple, de privilé-
enregistré une « très légère progression, avec des marchés différents », cas l’exécutif européen demandera gier un service propre de l’opéra- Obama veut la neutralité
la demande britannique étant plus soutenue, tandis que les clien- qu’il y soit remédié pour approuver teur par rapport à celui d’un Une situation qui contraste
tèles française et belge sont plutôt stables ou en légère hausse. (afp) l’opération ». (B. P.) concurrent. Pas question non avec la partie très serrée qui est en
plus de pénaliser des services train de se jouer aux Etats-Unis.
TOURISME trop gourmands en bande pas- Marc Tarabella (PS), député Depuis plusieurs mois, le pré-
Un possible retrait
de cotation pour le Club Med Meubles « volés » sante, ou de forcer les internautes
à payer un supplément s’ils
européen. © PHOTO NEWS. sident Barack Obama presse le
régulateur des communications,
Le Club Med, devenu chinois le 11
février dernier, pourrait bien être
rapidement retiré de la cote pari-
chez BNPP Fortis veulent y accéder.
Ce principe d’un internet
neutre par rapport aux applica-
cas dégrader la qualité de la
connexion ou la disponibilité de
la bande passante prévue dans
le FCC, de bétonner le principe de
neutralité du net, réclamant la
mise en œuvre de « règles très
sienne. L’Offre publique d’achat tions qui y cohabitent est tacite- l’abonnement. Une gestion du fortes » pour protéger cette neu-
(OPA) qui a opposé le Chinois ment d’application depuis les trafic, pour limiter les goulets tralité. Au grand dam du
Fosun et l’Italien Bonomi pen- balbutiements du réseau, dans d’étranglement ou pour des rai- Congrès, majoritairement répu-
dant 20 mois vient en effet d’être les années 90. Il garantit que de sons de sécurité, restera cepen- blicain et plutôt favorable aux
relancée jusqu’au 5 mars, pour nouveaux services, gratuits ou dant possible. thèses des opérateurs. La propo-
permettre aux petits porteurs de non, continueront à voir le jour Depuis ce vote, le dossier est sition rendue publique par le
céder leurs derniers titres au sans que les acteurs en place tombé entre les mains du Conseil, FCC est en ligne avec ce que de-
conglomérat chinois. Fosun a ob- puissent s’y opposer. Sans neu- la suite logique du processus lé- mandait le président américain.
tenu 92,81 % du capital du Club, tralité du Net, YouTube ou Daily- gislatif européen. Certains Etats Le régulateur devrait se pronon-
à prix d’or. Le spécialiste du vil- Motion n’auraient probablement membres peu favorables à la neu- cer définitivement sur son texte
lage de vacances français qui Une trentaine d’activistes ont pénétré mercredi dans une pas connu leur développement tralité du net et au principe d’éga- la semaine prochaine. Quelle que
n’était, en effet, plus valorisé agence bruxelloise de BNP Paribas Fortis, où ils ont dérobé explosif. lité de traitement des services en soit sa décision, on peut s’at-
qu’à 500 millions d’euros avant plusieurs meubles, un geste qu’ils considèrent comme « une Certes, le texte voté l’an dernier ligne, comme l’Allemagne, ont tendre à ce qu’elle soit attaquée
le début de la bataille boursière, première saisie pour commencer à récupérer les milliards d’euros par le Parlement européen n’in- profité de l’occasion pour tenter devant les tribunaux.
a été vendu pour 939 millions ! que la banque place dans les paradis fiscaux ». Ils ont été rapide- terdit pas aux opérateurs de pro- de détricoter un texte qu’ils « L’Europe est à l’opposé de ce
Cette énième relance de l’OPA ment arrêtés par la police. Les activistes ont subtilisé chaises, poser des « services spécialisés » jugent défavorable à leurs opéra- qui se passe aux Etats-Unis, note
permettra à Fosun d’atteindre les tables et plantes dans l’entrée de l’agence située place De tels que la vidéo à la demande ou teurs télécoms. « Il s’agit-là d’une Emmanuel Foulon, le porte-pa-
95 % de capital nécessaires à un Brouckère, avant de les déposer sur le trottoir, avec un écri- le stockage en ligne, échappant grave atteinte au principe de role de Marc Tarabella. On recule
retrait du titre Club Med de la teau « Ceci n’est pas un siège, mais un début de réappropria- aux règles de la neutralité. Mais non-discrimination que nous à cause des sabotages dus à cer-
place parisienne. (A.C.) tion ». (b.) © ERIC LALMAND/BELGA. les parlementaires ont placé des avons voté, s’insurge le député tains Etats membres. Ce n’est pas
garde-fous. De tels « services européen Marc Tarabella (PS). Le une bonne nouvelle. » ■
spécialisés » ne peuvent en aucun lobby des opérateurs télécoms a A. Je

15
ÉCONOMIE
Le Soir Jeudi 19 février 2015

16
Les compagnies d’assurances ont
refusé d’assurer ou mis à la porte
29.340 conducteurs en 2014
car ceux-ci provoquaient
trop d’accidents. © BELGAIMAGE.

L’étau du SwissLeaks
se resserre sur HSBC
FINANCE Les autorités suisses s’emparent du vaste scandale de fraude fiscale
La justice genevoise
a perquisitionné
au siège de la banque.
Une enquête pénale
est ouverte
pour blanchiment
d’argent aggravé.

D
ans la foulée des révéla-
tions du Consortium in-
ternational de journa-
listes d’investigation (ICIJ) et de
ses médias partenaires – dont Le
Soir –, la justice helvète a annon-
cé mercredi avoir ouvert une en-
quête pénale à l’encontre de la
banque HSBC Suisse, au centre
de ce vaste scandale de fraude et
d’évasion fiscale. L’étau semble
donc se resserrer sur l’établisse-
ment financier suisse, des per-
quisitions ayant été menées dans
ses locaux à l’initiative du procu-
reur général du canton de Ge-
nève, Olivier Jornot.
Dans le même temps, le minis-
tère public ouvrait donc une en-
quête pour blanchiment d’argent
aggravé contre l’établissement et
contre X. Selon le Code pénal
suisse, la banque peut être pour- C’est le procureur général du canton de Genève qui a initié les perquisitions mercredi chez HSBC Suisse. © MARTIAL TREZZINI/EPA.
suivie indépendamment de ses
employés, « s’il peut lui être re- 15 ans », a précisé Olivier Jour- l’enquête, le parquet a encore suisses. A l’étranger, en revanche, avaient été transmises par un in- MAROC
proché de ne pas avoir pris toutes not. ajouté qu’il déterminera s’il y a HSBC Suisse fait déjà l’objet de formateur, via une clé USB. Ces
les mesures nécessaires pour em- Les employés de la banque ren- lieu d’étendre la procédure aux poursuites judiciaires, notam- données ont révélé qu’entre 2006 Mohammed VI
pêcher des infractions de se pro- contrés sur place étaient peu di- personnes physiques « qui se- ment en Belgique et en France. et 2007, des milliards de dollars se défend
duire en son sein », a expliqué le serts sur les événements en cours. raient elles-mêmes soupçonnées La banque est inculpée tant en appartenant à plus de 100.000
parquet genevois. Un café à la main, une employée a d’avoir commis des actes de blan- Belgique (depuis le 17 novembre clients et 20.000 personnes mo- Le roi du Maroc Mohammed
néanmoins expliqué qu’elle avait chiment ou d’avoir participé à ces dernier) que chez nos voisins rales avaient transité sur les VI a affirmé dans une lettre
Prescription de 15 ans dû « interrompre son travail le actes ». français (depuis comptes de la banque en Suisse, adressée au quotidien fran-
Les perquisitions ont été me- temps que les enquêteurs fassent Depuis les ré- le 28 novembre) dissimulés derrière des sociétés çais Le Monde que son
compte HSBC en Suisse,
nées dans des locaux de HSBC si- le leur ». Dans le même temps, la centes révéla- de fraude fiscale écrans ou des structures off-
révélé la semaine dernière
tués au centre de Genève et dans banque avait abaissé ses rideaux tions sur la face grave, de blanchi- shores. Le montant des avoirs dé-
par le quotidien français, a
sa banlieue. « J’ai décidé suite anthracite, probablement ani- cachée de la ment d’argent, tenus à cette époque par un peu été ouvert « dans le strict
aux informations parues dans la mée par un souci de discrétion. banque gene- d’exercice illégal plus de 3.000 clients belges chez respect de la réglementation »
presse d’ouvrir une enquête pé- voise, de nom- d’intermédiaire HSBC aurait été de 6 milliards en vigueur dans le royaume.
nale, a déclaré Olivier Jornot. Inculpée en Belgique breuses voix financier, et en d’euros. Dans son édition du 10 fé-
Nous recherchons toutes les infor- « Nous avons coopéré conti- s’étaient élevées en Suisse pour outre, en Belgique, d’organisa- Dès la publication de Swiss- vrier dernier, le quotidien
mations portant sur des comptes nuellement avec les autorités demander l’ouverture d’une en- tion criminelle. Leaks, la banque genevoise a in- français avait publié un
et des clients détenteurs de fonds suisses depuis que nous avons dé- quête pénale. diqué que ces pratiques dénon- article affirmant que le roi
provenant d’infractions pé- couvert le vol de données en 2008, De fait, jusqu’à présent, la Six milliards d’euros cées relevaient du « passé ». La avait ouvert un compte
nales. » Le fait que les données et nous continuons de coopérer », banque suisse, filiale de la C’est que HSBC Suisse est au banque a aussi précisé avoir com- HSBC à Genève en 2006,
révélées par les médias parte- s’est contenté de déclarer de son banque britannique HSBC, sem- centre des révélations de Swiss- plètement changé de stratégie alors qu’il est en principe
naires de SwissLeaks soient an- côté le responsable de la commu- blait à l’abri sur ce point en son Leaks. Les journaux partenaires après 2008, et avoir fait le mé- illégal pour des Marocains
ciennes – elles remontent à 2007 nication de HSBC Suisse, Mi- territoire. Aucune enquête de cette vaste enquête ont étudié nage dans son portefeuille résidant au Maroc de déte-
pour les plus récentes – ne joue chael Spiess, dans un bref com- n’avait été ouverte à son encontre les données volées en 2007 par clients. ■ nir un compte bancaire à
pas de rôle selon lui : « Le blan- muniqué. par la Finma, l’autorité de sur- un ex-informaticien de HSBC SYLVAIN BESSON (Le Temps) l’étranger, sauf dérogation
chiment aggravé se prescrit par En fonction de l’évolution de veillance des marchés financiers Suisse, Hervé Falciani, qui leur BERNARD PADOAN (avec afp) exceptionnelle. (afp)

Facebook courtise Bart Tommelein


TECHNOLOGIES Le secrétaire d’Etat à la Vie privée exhorte le réseau social à faire preuve de plus de pédagogie
lusieurs représentants du ré- book n’avait pas donné suite, un peu plus, et que certaines sur la commission de protection
P seau social Facebook ont été
reçus ce mercredi par le secré-
préférant s’adresser directement
à Bart Tommelein, qui a la tutelle
choses ont été mal comprises.
Pour Bart Tommelein, il est im-
de la vie privée ? De longue date,
les firmes technologiques améri-
POLÉMIQUE
Face-à-face Etats-Unis-Europe
taire d’Etat à la Vie privée, Bart sur le régulateur. portant que Facebook éduque caines se sont fait une spécialité Les attaques européennes contre des sociétés américaines
Tommelein (Open VLD). Une « La réunion a été très positive mieux les internautes à la bonne de courtiser des ministres telles que Google, Uber ou Facebook, irritent le président des
réunion sollicitée par Facebook. et Facebook s’est montré extrême- utilisation de ses services. » friands d’exposition médiatique. Etats-Unis, Barack Obama. Il a qualifié les Européens de mau-
L’entreprise californienne est ment coopératif, explique Margot Plusieurs représentants de Mais s’il espérait s’appuyer sur vais perdants, préférant essayer de contrer les succès de ces
sous le coup de plusieurs en- Neyskens, porte-parole du secré- l’entreprise étaient présents à la Bart Tommelein pour calmer les entreprises par le biais d’affaires judiciaires ou de régulations
quêtes et demandes d’informa- taire d’Etat. Ils sont eux-mêmes réunion, et notamment le « pro- ardeurs investigatrices de la plutôt qu’en s’y mesurant « à la régulière », par le jeu de la
tions émanant de pays euro- convaincus qu’ils doi- duct policy manager ». Lisez : le commission, Facebook n’aura concurrence. L’an dernier, le Parlement européen a voté une
péens. Ceux-ci veulent s’assurer vent communiquer responsable de la licence d’utili- peut-être pas obtenu le résultat motion proposant d’étudier le saucissonnage de Google en
que ses nouvelles conditions sation des différents produits escompté. Concernant l’enquête plusieurs entités. Quant à Facebook, ce sont ses conditions
d’utilisation, en vigueur depuis de Facebook. en cours, Bart Tommelein a indi- générales d’utilisation qui font l’objet d’un intérêt inquiet de la
quelques semaines, sont L’ambition réelle de Face- qué que c’était le job de la com- part des régulateurs européens. « Nos sociétés ont créé l’Inter-
conformes à la législation euro- Le secrétaire book était-elle d’éclaircir cer- mission et non le sien. Et celle-ci net, l’ont développé et perfectionné d’une manière qu’ils ne peuvent
péenne sur la protection des d’Etat Bart tains malentendus ou, plutôt se dit prête à aller jusqu’au bout, pas concurrencer », a-t-il indiqué.
données personnelles. Tommelein. d’instrumentaliser le secré- y compris en utilisant les voies La Commission européenne s’est défendue en affirmant vouloir
En Belgique, la commission de © PHOTO NEWS taire d’Etat ayant tutelle judiciaires, en partenariat avec mettre en place un cadre légal applicable à n’importe quelle
protection de la vie privée avait d’autres régulateurs européens, entreprise. De son côté, le patron de l’opérateur français
envoyé à Facebook une série de notamment ceux de l’Allemagne Orange, Stéphane Richard, a indiqué au quotidien Les Echos que
questions sur ces nouvelles et des Pays-Bas. ■ l’Internet « était désormais un bien de l’humanité ».
conditions d’utilisation. Face- ALAIN JENNOTTE A.JE.

16
Le Soir Jeudi 19 février 2015

SÉRIES
Matthew Perry
revient
à la télé
P.32

FOOTBALL BANDE DESSINÉE


Des supporters Cent lettres
racistes de Chelsea d’Hergé
font scandale MUSIQUE à la Wittockiana
P.26
La Belgique, terre de jazz P.29
P.29

Serons-nous
bientôt
tous
« pucés » ?
Une puce électronique sous la peau L’EXPERT
« Quel environnement
en lieu et place des cartes magnétiques voulons-nous ? »
et badges qui nous encombrent ? Il y a une ou
deux semaines
Ce n’est plus de la science-fiction. à peine, nous
évoquions un
Pratique mais dangereux… autre projet
pilote révolu-
tionnaire, as-
sez similaire : la surveillance

V
de malades à distance, via
ous en avez assez de vous pro- visite à des personnes que vous rencon- l’implantation de nanoparti- Cette puce, de la taille d’un grain de riz, implantée sous la peau de la main,
mener avec le badge qui ouvre trez. » cules (nos éditions du 5 a une durée de vie de dix ans... mais on peut la retirer facilement. © DR.
les portes de votre société ac- Un journaliste britannique de la BBC, février). A cette occasion,
croché autour du cou ? Ou de Rory Cellan-Jones, a testé le procédé.
l’oublier régulièrement dans le
vide-poches de votre voiture ? Marre de
Son avis est mitigé. Si l’introduction de
la puce sous la peau est à peu près indo-
nous avions interrogé le
philosophe de l’UCL, Mark
Hunyadi, qui travaille sur le
Votre smartphone
voir votre portefeuille déformé par un
amoncellement de cartes magnétiques
en tous genres ? Une entreprise sué-
lore, le système serait, à l’usage, peu
convivial. Il faudrait ainsi se « tordre la
main » devant la photocopieuse pour
« posthumanisme », ce cou-
rant de pensée qui entend
améliorer la nature humaine
vous traque déjà !
doise, Epicenter, qui gère un complexe que celle-ci déclenche l’impression de es puces intégrées, un danger pour une puce, ça vous inquiète ? Ces fonc-
de bureaux hi-tech dans le centre de
Stockholm, a trouvé la solution : une
vos copies. Mais le problème principal
n’est sans doute pas là…
par des moyens technolo-
giques.
« Cette tendance touche tout
L votre vie privée ? Les grandes entre-
prises n’ont pas attendu ces avancées
tionnalités existent pourtant déjà sur les
smartphones et les paiements « mo-
puce d’identification placée sous la Jusqu’ici, cette technologie était plutôt notre environnement social, pour récolter les informations utiles de biles » sont de plus en plus populaires.
peau ! réservée aux chiens et aux chats : il s’agit par exemple, le bip de la cein- votre vie quotidienne. Dans la panoplie Bancontact permet déjà les transferts
en effet du meilleur moyen de retrouver ture de sécurité qui exige des outils dont disposent les géants du d’argent via smartphones et les applica-
Jusqu’ici cette technologie son animal s’il se perd, ou de prouver qu’on la boucle, constatait-il. web pour vous « traquer », leur allié nu- tions liées à un compte en banque pour
était plutôt réservée qu’il vous appartient en cas de vol ou de Le problème véritable est de méro un est (déjà) votre smartphone. régler ses achats chez un commerçant se
aux chiens et aux chats... litige. Le passage à l’être humain ne va savoir quel monde nous vou- Géolocalisation. Avec une puce intégrée, déploient en Belgique. Tous les acteurs
pas sans poser de questions sur le plan lons, quel environnement et plus de vie privée ? A moins que vous et experts parient d’ailleurs sur une ex-
Epicenter a décidé de tester la nou- éthique. On ne peut en effet s’empêcher quelle société nous voulons. ayez désactivé les fonctions de géolocali- plosion des transactions mobiles pour
velle technologie sur une partie de ses de frémir à l’idée d’être placé sous sur- Petit à petit, on nous conduit sation de votre smartphone, Apple et les prochaines années.
employés. Les volontaires – 400 sur veillance vingt-quatre heures sur vingt- dans un monde “technologisé” Google, notamment, vous suivent déjà à Objets connectés. Ouvrir votre maison
700, quand même ! – se sont rendus quatre, comme dans un roman de qui ne sera pas bon pour nous, la trace à travers les signaux GPS ou wi- grâce à une application mobile, c’est déjà
dans lequel il ne fera pas bon
chez un tatoueur, qui leur a implanté la science-fiction apocalyptique du fi. L’iPhone, par exemple, peut dire où une réalité. Des modèles de « serrure in-
vivre. »
fameuse puce entre le pouce et l’index. XXe siècle ! Mais pour le patron de l’Epi- vous êtes allé, combien de temps et telligente » qui repèrent le smartphone
Et de plaider pour la mise en
« Cette puce a la taille d’un grand grain center, les implants peuvent tout simple- place d’une institution combien de fois, puis recouper ces infor- de l’habitant de la maison quand celui-ci
de riz, expliquait récemment sur Euro- ment simplifier et accroître considéra- d’éthique au niveau conti- mations pour isoler vos « lieux fré- est à proximité et lui ouvrent la porte,
news Patrick Mesterton, le patron d’Epi- blement l’efficacité de tâches quoti- nental. « Actuellement, on quents ». existent déjà aux Etats-Unis et arrivent
center. Elle est insérée à l’aide d’une se- diennes. « Cette puce pourrait être utili- peut dire que les comités Google, via ses applications, peut éga- en Europe.
ringue et elle envoie un code RFID (pour sée à l’avenir dans tous les services d’éthique accompagnent ce lement fournir une carte de votre histo- Les craintes suscitées par ces applica-
« Radio frequency identification »). C’est exigeant aujourd’hui un code, une clé ou mouvement global de “tech- rique de déplacements, heure par heure. tions sont légitimes, à en croire les ex-
un outil d’identification qui peut com- une carte, explique-t-il. Je pense que tous nologisation” de la société. Mais ce ne sont pas les seuls : Facebook perts de la sécurité, qui ne cessent de
muniquer avec les objets autour de vous. les paiements pourraient être faits de Chaque problème est traité aussi collecte dans ses serveurs les infor- rappeler qu’un objet connecté à internet
C’est pratique. Ici vous pouvez ouvrir les cette manière. En ce qui concerne la san- séparément, mais pas globale- mations de connexion telles que le nom peut être repéré, et son système d’exploi-
portes à l’aide de votre puce, là vous té, une personne peut également commu- ment. Il faudrait arrêter le de votre opérateur mobile ou de votre tation piraté. Mais l’intérêt pratique et la
pouvez faire une impression sécurisée niquer avec son médecin et lui envoyer développement automatique fournisseur d’accès internet, le fuseau simplicité d’utilisation semblent parfois
avec nos photocopieurs. Vous pouvez éga- des informations sur son alimentation et des développements technolo- horaire dans lequel vous vous situez, et prendre le dessus… ■
lement communiquer avec votre télé- son état physique. » ■ giques. » votre numéro de téléphone mobile. G. D.
phone mobile, ou envoyer votre carte de WILLIAM BOURTON W. B. Paiements. Effectuer des paiements via
17
Le Soir Jeudi 19 février 2015 Le Soir Jeudi 19 février 2015

18 FORUM FORUM 19
« Un blocage essentiellement sont en négociation avec la Grèce et pas seulement l’Alle-
sur lesoir.be psychologique empêche magne, comme on l’entend souvent dire. En Belgique, par aujourd'hui Pierre Monégier Reporter à France Télévisions
Entretiens, débats en ligne : l’actualité exemple, chaque citoyen a prêté 800 euros à la Grèce. Les
vit sur le site du « Soir ». En voici des un compromis avec la Grèce » autres pays craignent que si on oublie le programme actuel, Facebook va-t-il trop
moments forts. Et si vous avez le Un compromis avec la Grèce est-il vrai- vu les expériences passées, la palabre éternelle continue. loin dans votre vie Ce qui se passe en Libye va
temps, allez sur lesoir.be/debats ment possible ? Certains parlent d’humiliation du peuple grec ? Jean-Luc Mélenchon passe 2h à la TV pour dire qu’il « déteste » le monde des
On en parle avec Jurek Kuczkiewicz. Les Grecs vivent comme une humiliation l’espèce de diktat im- privée ? transformer ce pays en un terreau médias…
Comment va-t-on pouvoir trouver un compromis ? On en parle avec Alain Jenotte.
Objectivement, on n’est pas très loin du compromis. Mais psy-
posé par le consortium de hauts fonctionnaires, la troïka, qui a
opéré le plan de sauvetage de la Grèce et « dicte » sa loi au
qui va menacer l’ensemble
chologiquement, on est dans un blocage. Les Grecs de-
de la région, pas uniquement c'est vous qui le dites

© REUTERS.
gouvernement grec. C’est un élément assez important. Mais
mandent un programme d’assistance intermédiaire, les Euro- d’un autre côté, il faut bien se dire que les Grecs ne peuvent
péens reconnaissent le nouveau pouvoir grec ainsi que le fait pas décider d’imposer leur volonté aux 18 autres Etats. l’Egypte, mais aussi Echec austéritaire Yanis Varoufakis (NDLR : ministre grec des Finances), économiste néokeynésien, pro-
que certaines choses dans le programme actuel ne fonc- Quelle est la prochaine étape ? pose assez raisonnablement d’abandonner une politique censée permettre la croissance et le rembourse-
tionnent pas, mais le blocage est réel. Les contacts sont permanents, vendredi est une échéance le bassin méditerranéen ment de la dette, mais ayant amené l’augmentation de la dette et la déflation. En remplacement, il propose
Le peuple grec ne doit-il pas être entendu ? de ne plus emprunter et de cesser de détruire l’économie afin de pouvoir rembourser la dette. Tandis que
Il y a une démocratie en Grèce mais il y a aussi 18 autres dé-
fixée par l’Eurogroupe à la Grèce, mais rien ne dit que cette
deadline sera totalement rigide. Un compromis est possible,
et l’Europe. » nos technocrates et gouvernants s’acharnent dans leur échec austéritaire et moraliste, les USA, qui firent
mocraties voisines, 18 pays qui ont prêté à la Grèce. Le vote mais les positions sont tellement figées que l’on peut malgré tourner la planche à billets, vont bien. (…) PASCAL WARNIMONT SUR LESOIR.BE
démocratique grec ne peut s’imposer à lui seul aux 18 pays qui tout se poser des questions… LE PRÉSIDENT ÉGYPTIEN
ont soutenu la Grèce. Pour l’instant, ce sont bien 18 pays qui ABDEL FATTAH AL-SISSI (AFP)
D’autres opinions sur www.lesoir.be/polemiques

l’entretien #visapourlaflandre
Béatrice Delvaux Editorialiste en chef
« Clearstream, c’était le scoop du siècle » Ouh qu’il est
Denis Robert a révélé les pratiques opaques de la banque des banques : Clearstream.
Le film « L’Enquête » vient de sortir en Belgique. Il retrace ce parcours d’un combattant. vilain, ce Uplace
assez rare de voir de son vivant ments, j’ai travaillé deux ans, j’ai Clearstream, c’était le scoop du vis à ceux qui pensaient en soient ravies du « oui » du gou- « Mais jusqu’où le nationalisme
LE FILM
A
L
a salle de 250 places de une histoire dont le héros porte vu soixante témoins, j’en ai filmé siècle. Quand on me présente Flandre que l’empêcheur vernement flamand à Uplace : flamand peut-il tomber ? » en
l’UGC Toison d’Or est son propre nom. C’est plaisant. la moitié. Si j’avais accepté, je ne comme quelqu’un qui en a bavé, « L’Enquête » de croître et d’innover en rond les neuf ministres plus Bart Ve- disant oui à un morceau de
pleine à craquer, ce mardi Et le film restitue fidèlement ce serais pas devant vous aujour- je ne vais pas dire que ce n’était était le francophone, en particu- rhaeghe. Ce qui a été écrit sur le « mégalomanie immobilière »
Un journaliste tente de faire
soir. Des spectateurs sont même qui m’est arrivé. Mais ce n’est pas d’hui. Je n’aurais plus cette liber- pas difficile, les visites d’huis- lier socialiste : ce n’est à l’évi- dommage que ce shopping mall qui « déclare la guerre aux villes
la lumière sur des ma-
assis sur les marches. De mémoire moi qui ai demandé ce film. Il té-là. C’est bien ce qui ennuie siers, etc., mais c’était aussi dence pas le cas. Depuis l’été allait causer à l’homme, au mi- attirantes, à une économie lo-
gouilles politico-financières
de gérant de salle, on a rarement s’est fait parce que mon histoire Clearstream aujourd’hui. beaucoup de plaisir et le rêve de dernier et la formation du gou- lieu et à la classe moyenne, est cale forte et à une ambition qui
et se retrouve face aux re-
vu ça pour une avant-première. Et devenait exemplaire. C’est ce que tout journaliste de sortir ce genre vernement flamand, l’emmer- un scandale. » A l’entame de peuvent faire la différence par la
quins de la finance.
sans doute jamais pour un j’ai vécu qui est extraordinaire. Pendant ces années, vous n’avez d’affaire. Cela dit, à quoi ça sert deur magnifique, au nord du son long plaidoyer pro-Uplace, qualité et l’identité de la marque
▶ La critique du film dans
film traitant d’une affaire L’enquête était passionnante, elle pas eu l’impression de vivre dans si rien ne se passe dans le réel ? pays, est une sorte de gauche Jan Segers avait tenu à préciser : Flandre dans un monde compé-
notre supplément MAD de
Denis Robert financière. Un thème plus
que jamais d’actualité, en
a duré deux ans. Ensuite les pro-
cès, la guerre entre Sarkozy et
un film, justement ?
Si, un film très étrange. La
C’est un problème. Un jour,
j’avais écrit : « Le pouvoir c’est de
ce mercredi 18 février.
flamande, qui à l’évidence dé-
borde du seul sp.a. Le pompon
« Je ne connais pas Bart Verhae-
ghe, je n’ai jamais pris avec lui
titif ». L’auteur de Kracht van
het paradijs – qui traite de la
Né en 1958, Denis Robert est témoignent les récentes Villepin. Tout ça est dingue. Ça deuxième affaire Clearstream révéler ce qui est caché. » En y ré- de l’attaque frontale progres- de coupe de Dom Pérignon dans manière dont l’Europe peut sur-
un journaliste français. révélations des scandales donne des ingrédients in- (lire ci-dessous, NLDR), c’était fléchissant, vu ce qui m’est arri- siste a été tenu ces derniers les loges du Club de Bruges (dont vivre au siècle asiatique –, es-
Après des études de psycho- LuxLeaks et SwissLeaks. croyables pour un film. ça. C’était du cinéma. Mais, en vé, j’ai barré cette phrase et j’ai L’Enquête jours par un nouveau Franken- il est le président, NDLR). » time que les villes flamandes de-
logie, il fait ses armes au « L’Enquête », de même temps, c’était la réalité, écrit : « Le vrai pouvoir c’est de DE VINCENT stein : j’ai nommé « Uplace ». Prudent, car l’autre missile lan- vraient être choyées car elles
quotidien « Libération » de Vincent Garenq, retrace le Vous en êtes fier ? c’était écrit dans les journaux, il cacher ce qui a été révélé. » C’est GARENQ U-quoi ? Un projet de giga cé sur ce projet est venu de l’éco- sont à l’origine de produits,
1982 à 1995. Il quitte sa parcours de Denis Robert, Oui, très. Mais je ne suis plus y avait une instruction. Mon état ce que démontre Clearstream. Avec Gilles Lellouche, shopping mall dont l’homme nomiste Paul De Grauwe, esti- d’une mode, d’un design, qui
rédaction pour se lancer auteur au début des an- dans une énergie de combat d’esprit, à l’époque, c’était que je Toute la vérité est là – preuves, Charles Berling, d’affaires Bart Verhaeghe envi- mant que ce genre de mégapro- peuvent installer la marque
dans l’investigation à temps nées 2000 des révélations comme il y a quelques années. n’en avais rien à faire de cette explications, témoignages – et Laurent Capelluto, sage l’érection depuis des an- jet est trop lié à la culture du Flandre comme un symbole de
plein. En 1996, il réunit sept sulfureuses entourant la Dans les débats que j’anime, j’es- histoire de corbeau, elle ne m’in- malgré tout, ils réussissent à s’en 106 mn. nées, sur un terrain vague à Ma- « chacun se connaît » : « Ils se qualité. « Que veut-on ? », ac-
magistrats anticorruption chambre de compensation saye d’être juste. Je n’ai plus rien téressait pas. On était en 2005, sortir. Le vrai pouvoir, ce n’est chelen, à quelques encablures cuse-t-il, que le port d’Anvers
pour lancer « L’appel de basée au Luxembourg : à prouver, à démontrer. Mais j’ai mon enquête était derrière moi, pas nous qui l’avons. Bien que la de Vilvorde et de Bruxelles, et L’emmerdeur magni- serve de porte d’entrée à des
Genève », plaidoyer pour la Clearstream. Une enquête à dire sur un sujet qui me semble j’étais en train d’écrire un ro- vérité puisse prendre du temps et auquel le gouvernement fla- fique, au nord du pays, produits asiatiques et d’où re-
création d’un espace judi- édifiante révélatrice des fondamental. Cette liberté, je l’ai man, j’étais ailleurs. Ma vie per- qu’un objet comme le film peut mand vient de donner son est une sorte de gauche partiraient des containers
ciaire européen. De 1999 à excès de la finance inter- acquise en refusant les compro- sonnelle était assez compliquée, avoir des effets inattendus. Mais LA BANDE DESSINÉE « go ». Et depuis, c’est… la cu- flamande, qui à l’évi- vides ? La chute de l’article est
2002, il enquête sur la socié- nationale. Attaqué en jus- mis que m’a proposés Clears- je n’étais pas du tout mobilisé le problème, c’est l’Europe. rée. Elle est évidemment venue dence déborde du seul assassine : « Je ne crois pas à
té Clearstream et publie tice à des dizaines de re- tream. Vers 2009, quand j’étais par cette affaire, que je regardais « L’affaire des partis politiques dans l’op- s.pa l’impuissance du politique.
deux romans sur le sujet, prises, pris dans le tour- un peu au fond du trou, Clears- comme un spectateur. Certes at- Ces enquêtes ne servent à rien ? des affaires » position, et notamment du s.pa Mais alors nous avons besoin de
« Révélation$ » et « La boîte ment de la manipulation tream a acheté une page de pu- tentif, mais extérieur. Je pense que le jeu en vaut la Dans cette réédition en un Bruno Tobback. « Du popu- rencontrent souvent dans des ré- leaders conscientisés, des Mes-
noire ». Attaqué en diffama- politique de l’affaire, blicité dans Le Monde, me di- chandelle, si. Il y a une utilité, ne seul volume (la BD originale lisme », dénonçait Jan Segers, ceptions ou dans les business sieurs, pas des petits mecs en
tion pendant 10 ans, la Cour l’homme tint bon face à sant : si vous retirez vos pourvois Vous considérez-vous comme un fût-ce que pour tous les lecteurs comportait 4 tomes), Denis l’éditorialiste du Laatste Nieuws seats des stades de foot », suggé- costume qui laissent tomber
de cassation reconnaîtra le ses détracteurs, dix ans en cassation, nous ne demande- précurseur ? que l’on touche. Un mouvement Robert raconte dix années dans un texte long d’une page rant que sur la durée, ces leurs principes à la vue d’un pa-
sérieux de cette enquête en durant. En 2011, la Cour rons pas le paiement de vos (Il hésite) Avec le recul, je me s’est constitué. Les livres, comme d’enquête sur Clearstream. entière ce mardi. Une position hommes politiques confondent quet de fric ou d’un conseil d’ad-
février 2011. de cassation française vali- amendes. A ce moment-là, tout le rends compte que c’était avant la vérité, cela prend du temps, ça d’autant plus remarquée qu’elle les intérêts d’un développeur de ministration. Uplace est un pe-
dera son enquête sur toute monde me conseillait d’accepter. WikiLeaks, LuxLeaks, Swiss- se propage. Et si ça ne marche suivait la descente en flammes projet avec l’intérêt général. tit « Eperons d’or » économique
L’affaire des affaires,
la ligne, la qualifiant de J’ai refusé. Accepter, ça aurait été Leaks. C’était « Clearstream- pas la première fois, il faut faire du projet, au même endroit, la « Assez d’insinuations ! Appelez sur le viaduc de Vilvorde. (…)
Clearstream
« sérieuse, de bonne foi, servant valider l’idée que je m’étais trom- Leaks ». Pour la première fois, on confiance au temps. Surtout si veille, par l’éditorialiste précé- un chat un chat ou fermez-la » C’est une offre au rabais avec le
l’intégrale
l’intérêt général ». pé. Or, je savais que ce n’était pas sortait des listings de comptes et vous avez confiance en votre tra- dent du journal, Luc Van der éructait, lundi, Ben Weyts, le soutien d’un parti (qui compte 4
DENIS ROBERT
Du fait de son enquête, Denis Robert a du faire vrai. on s’attaquait à ce genre d’insti- vail. Aujourd’hui, le film décuple Kelen. ministre flamand (N-VA) de la ministres au gouvernement et
ET LAURENT ASTIER
face à 63 procédures en justice. Le sérieux Ce film, vous le vivez comme la tutions. C’est sur base de mon ex- les potentialités de l’enquête, lui « Bruno Tobback prédit que Mobilité et des Travaux publics. 43 sièges au parlement fla-
Ed. Dargaud
de son travail a finalement été reconnu en 2011 consécration de dix ans de tra- Qu’est-ce qui vous permettait périence malheureuse que se sont donne un coup de projecteur. ■ Uplace ne donnerait aucun em- La fermer ? Ouh la la, on ne mand, NDLR) qui a laissé tom-
704 pages, 34,90 €
par la Cour de cassation.© SYLVAIN PIRAUX. vail ? d’être si sûr de vous ? constitués ces groupements de Propos recueillis par ploi net en plus, car pour chaque peut pas dire que c’est le résultat ber l’ambition d’un nationa-
Pas du tout, plutôt comme un bo- L’enquête ! Je savais ce que journalistes. En ce sens, c’est vrai CORENTIN DI PRIMA nouveau boulot créé à Machelen, obtenu, puisque mardi, l’un des lisme positif pour un nationa-
nus. C’est un très bon polar. C’est j’avais fait. J’avais des docu- que j’ai été une sorte de pionnier. XAVIER COUNASSE il y en aura un qui disparaîtra à jeunes intellectuels flamands les lisme d’apparence. »
Louvain, Vilvorde ou Malines. plus en vue, Jonathan Holslag, Une histoire de Flamands ?
Non-sens ! » Jan Segers argu- doctorant de la VUB et membre Que nenni, les amis. La Région
mente que par ces temps de de la Trilatérale des jeunes – et bruxelloise va ainsi construire
L’AFFAIRE

Une affaire financière,


« Verhofstadt a été l’un des premiers à défendre Clearstream » shopping en ligne, seuls sur-
vivent les commerçants les plus
donc rien d’un nouveau Tsipras
– a envoyé un « scud » de belle
son Uplace (Neo) sur le plateau
du Heysel, et nombre de shop-
© AFP.

transferts de flux financiers dans ses


ors de ses premières révéla- avaient tous les deux lu mes livres, gement serait à l’Europe. On me l’a malins, qui couplent le service à dimension depuis le Morgen, ti- ping malls sont construits sur
récupérée par le politique
« Si Clearstream est la banque des banques,
fichiers informatiques.
Le scandale découvert par Robert, c’est L tions sur le scandale financier
Clearstream, en 2001, Denis Ro-
ils étaient très conscients de la
dangerosité de Clearstream. Mais
proposé par le passé. Le Front de
gauche, le PS, les Verts aussi. Mais
la qualité, et de préférence, à
l’exclusivité. « La boutade veut
tré « Uplace est tout ce que la
Flandre ne doit pas être ». L’ar-
des terrains à l’entrée de grosses
villes wallonnes. Alors, pour ou
que certaines multinationales ou sociétés
l’affaire Clearstream est l’affaire des af- offshores avaient également accès à bert a été peu soutenu. Il se rap- c’est Verhofstadt, avec son baratin, j’ai refusé. Ce qui m’intéresse, ce que dix personnes en Flandre ticle démarre en fanfare : contre ? ■
faires », lâche Denis Robert (joué par Clearstream, et qu’elles y possédaient des pelle notamment de commen- qui a empêché cette commission n’est pas de taper encore sur
Gilles Lellouche) dans le film L’Enquête. comptes non publiés dont il a obtenu taires assassins de ses confrères d’enquête. » Clearstream, j’ai donné. J’ai plu-
En réalité, il y a deux affaires Clearstream. copie. Le journaliste français raconte Edwy Plenel du journal Le Monde Et l’ex-journaliste de Libération tôt envie de poser la question de la
La première, révélée par Denis Robert en également, témoignages à l’appui, que ou de Philippe Val, directeur à va même un pas plus loin. « Ve- régulation du capitalisme. Le seul
2001 dans deux livres (Révélation$ puis La certaines transactions étaient supprimées. l’époque de Charlie Hebdo. Mais, rhofstadt savait très bien ce qu’il moment où j’ai senti que Clears-
boîte noire), est une affaire purement Un travail d’enquête validé en février 2011 parmi ses fidèles détracteurs, De- faisait. Il a d’ailleurs reçu le prix tream paniquait un peu, c’est
financière. « Elle montre qu’au Luxembourg, par la Cour de cassation, même si Clears- nis Robert cite également une fi- “Vision for Europe” décerné par quand plusieurs députés euro-
une multinationale baptisée Clearstream tream n’a jamais été poursuivie en justice. gure belge bien connue : Guy Ve- Clearstream après avoir empêché péens ont demandé une commis-
pratiquait industriellement la dissimulation La seconde affaire Clearstream est plus rhofstadt, qui était alors Premier cette commission d’enquête. » En sion d’enquête. Mais, après des ter-
de transactions en effaçant des traces et en politique. En 2004, un dénommé Imad ministre du Royaume. « Votre an- effet, on trouve trace dans nos ar- Le journaliste dénonce le comportement de Jean-Claude Juncker giversations et le lobbying intensif
acceptant dans ses comptes des banques, Lahoud, salarié chez EADS, obtient les cien Premier ministre, Guy Verhof- chives d’un prix du même nom dé- et Guy Verhofstadt. © RENÉ BRENY ET PABLO GARRIGOS. de Clearstream et des banques, le
multinationales ou sociétés offshores dou- listings des comptes Clearstream non stadt, était un des premiers à cerné à Guy Verhofstadt le 29 avril cale, mais le problème, c’est Jean- sont pris dans une sorte de filet, ils Parlement européen a renoncé à
teuses », explique le journaliste. publiés. Il y ajoute des noms, dont celui de
Clearstream est en effet une chambre de prendre la défense de Clearstream. 2002 par l’Edmond Israël Foun- Claude Juncker, c’est l’état-major sont prisonniers des gens qui les cette commission au motif que le
Nicolas Sarkozy, et envoie le faux à un
compensation, soit un outil créé par les Une enquête sénatoriale devait dation ; une fondation qui émane de l’Europe. Je n’ai pas confiance financent. » Et, même s’il se Luxembourg était un État souve-
juge d’instruction. Pourquoi Lahoud a-t-il
banques elles-mêmes pour faciliter les fait cela ? « Pour gagner l’estime de Jean- avoir lieu en Belgique sous l’im- de la société Clearstream. en eux. Comment leur faire montre plutôt pessimiste, Denis rain. Y renoncer, ça veut dire ac-
échanges financiers. Quand un virement Louis Gergorin, numéro 2 d’EADS à pulsion de Jean Cornil et Jacky confiance ? C’est Juncker qui a Robert appelle l’Europe à instau- cepter qu’une société implantée au
part d’une banque A vers une banque B, il l’époque », explique Robert. Car Gergorin Morael (les sénateurs PS et Ecolo Clearstream en roue libre mis en place le système révélé par rer/renforcer le système de régu- cœur de l’Europe serve de pompe à
n’y a évidemment pas un transporteur de était un proche de Dominique de Ville- avaient déposé une proposition de Mais Verhofstadt n’est pas le LuxLeaks, c’est lui qui a été mi- lation pour ces chambres de com- finance aux paradis fiscaux. Ça
fonds qui apporte cette somme en es- pin… adversaire de Sarkozy dans la course loi visant à instaurer une commis- seul politicien dans le viseur de nistre des Finances du Luxem- pensation, que ce soit Clearstream ne sert à rien d’aller enquêter à
pèces de la banque A vers la banque B. à la présidentielle de l’époque. L’affaire sion d’enquête chargée d’enquêter Denis Robert. Le nouveau pré- bourg puis Premier ministre et au Luxembourg ou Euroclear à Jersey ou Gibraltar. Le nœud gor-
Mais l’opération est enregistrée au sein de vire au scandale politique et se solde par sur l’utilisation de comptes auprès sident de la Commission, Jean- qui a défendu le Luxembourg et les Bruxelles. dien de tout ça, c’est Clearstream,
la chambre de compensation. Et, en fin de un procès : de Villepin est relaxé et la de sociétés de compensation à des Claude Juncker, est logé à la même banques pendant toute sa vie. Tenté par la politique, Denis ce sont les chambres de compensa-
journée, c’est cette chambre qui calcule le paire Lahoud-Gergorin est condamnée. fins de fraude fiscale et/ou de blan- enseigne. « L’Europe doit investir Donc le voir à la tête de l’Europe… Robert ? « Ce n’est pas une envie, tion internationales. » ■
solde de toutes les opérations, et acte les C.D.P. ET X.C. chiment d’argent, NDLR). Ils pour lutter contre cette fraude fis- Ces gens, Juncker, Verhofstadt, mais ça me démange. Mon enga- C.D.P. et X.C. Bart Verhaeghe, l’homme que toute la Flandre ne vénère plus. © PIERRE-YVES THIENPONT.

** 18 ** 19
Le Soir Jeudi 19 février 2015

SCIENCES&SANTÉ
20

Un bras bionique compense LESBRÈVES

Cellules
contre
une malformation congénitale la cécité
’Université Stanford, en

PROTHÈSES Une première pour un handicapé de naissance L Californie, a mis au


point des lunettes équi-
pées d’une caméra qui envoie
Les progrès de la médecine Néanmoins les informations restent peu des images à la rétine, dont
nombreuses sur le cas du jeune homme. les nerfs sont quant à eux
sont importants « On ne sait pas exactement quelle est la stimulés par des centaines de
dans le domaine prothèse, mais il s’agit sûrement d’un cellules photovoltaïques.
des implants bioniques. simple switch on/off. » Comprendre : une Celles-ci convertissent la
pince qui s’ouvre et se referme, sans lumière en impulsions élec-
Mais de nombreuses contrôle de la préhension. triques. Ces signaux sont
barrières restent encore. Difficile de parler de révolution. Les ensuite transmis au cerveau,
avancées sur ce terrain sont nombreuses, ce qui permet à la personne
mais encore limitées. Un bras robotique de voir ces images. « Nous

A
21 ans, le Lituanien Martynas Gi- aussi performant, voir plus, qu’un bras na- avons pu rétablir la moitié de
rulis peut enfin accomplir des turel, ce n’est pas encore pour demain. la vision normale chez des
gestes basiques comme saisir un « On voit régulièrement des expérimenta- rats », ont annoncé les cher-
objet et le serrer. Se servir un verre d’eau ou tions comme celle-ci. Les instituts se cheurs lors du congrès AAAS.
manger. Voilà qui est désormais possible livrent à une saine guerre pour savoir qui Des essais cliniques avec des
pour lui qui n’a jamais pu utiliser ses bras. sera le plus rapide et le plus performant. humains sont programmés
Après une opération en novembre dernier, Mais les technologies se heurtent encore à dès 2016, en France. (Fr.So)
il s’est vu poser un bras robotique qu’il pas mal de barrières. Une des plus impor-
contrôle par la seule force de son cerveau et tantes et dont on parle peu, c’est l’autono-
qui lui permet davantage d’autonomie. mie », soulève le docteur Libouton. En ef-
Si ce cas est une première, c’est parce que fet, ces prothèses fonctionnent à l’électri- EPIDÉMIE
les greffes de membres robotiques déjà réa- cité. Il faut donc les recharger. « Aujour- Ebola : B-Fast s’arrête…
lisées l’étaient sur des personnes qui d’hui, l’autonomie des batteries est L’équipe de B-Fast qui partici-
avaient été amputées. « Il s’agit d’une des semblable à celle des smartphones. Une pait à la lutte contre le virus
difficultés majeures de ces prothèses, ex- quinzaine d’heures environ. » Ebola en Guinée sera de retour
plique le Docteur Xavier Libouton, ortho- en Belgique le 24 février pro-
pédiste aux Cliniques universitaires Saint- «Ce jeune homme a donc dû subir chain. Des ressources supplé-
Luc. Quand on pose ce type de membres, on tout un apprentissage pour que mentaires vont cependant être
les relie aux nerfs pour qu’ils puissent com- son cerveau puisse communiquer allouées pour maintenir le
muniquer avec le cerveau. Or ce jeune avec cette prothèse » XAVIER LIBOUTON fonctionnement de son labora-
homme n’a jamais pu utiliser ses mains. Il toire mobile, B-Life, installé à
a donc dû subir tout un apprentissage pour Nzérékoré (sud-est), ont indi-
que son cerveau puisse communiquer avec L’autre problème, c’est le feedback. « La qué mercredi les Affaires
cette prothèse. En ce sens, c’est une belle main est l’organe le plus représenté dans le étrangères. B-Fast était dé-
avancée scientifique. » cerveau. Elle transmet une énorme quanti- ployée en Guinée depuis le
Martynas souffrait depuis sa naissance té d’informations comme la pression, la 20 décembre. Quatre per-
d’arthrogrypose, des raideurs articulaires température, mais aussi la texture. » Lors- sonnes du Centre de technolo-
qui touchent les membres de façon va- qu’on agrippe un gobelet en plastique, gies moléculaires appliquées
riable. Depuis sa naissance, il ne pouvait ni même les yeux fermés, on se rend compte (Ctma), trois membres de la
bouger ni même plier ses bras. Ses jambes qu’il s’agit de plastique. On le serre donc protection civile et deux colla-
étaient moins touchées par la maladie, moins que s’il était en verre. « Cela, les ma- borateurs de la Défense conti-
mais il n’a pu marcher qu’à l’âge de 6 ans. chines et donc les prothèses ont encore nueront à contribuer au fonc-
Et ce, après de très lourdes opérations. beaucoup de mal à le reproduire. » tionnement de ce laboratoire.
Le service du professeur Aszmann, spé- Si les avancées technologiques sont en- … mais B-Life est prolongé
cialisé dans la reconstruction bionique à thousiasmantes, la science n’a donc pas Celui-ci est équipé d’installa-
l’université de médecine à Vienne, a donc encore rattrapé la science-fiction. « Les tions avancées de communica-
transplanté des nerfs dans son épaule pour personnes à qui l’on greffe ce type de pro- tion et capable d’effectuer des
lui permettre de contrôler son futur bras. thèses sont particulièrement enthousiastes contrôles sur des échantillons
Ils ont ensuite amputé le bras droit du au début, mais il arrive régulièrement de sang prélevés sur place. « La
jeune Lituanien, avant de le remplacer par Martynas Girulis peut désormais contrôler son bras robotique par la seule force qu’elles déchantent. » ■ fin de l’engagement de l’équipe
la prothèse. de son cerveau. © AFP THOMAS CASAVECCHIA B-Fast ne signifie en aucun cas la
fin de l’opération sur place, as-
surent les Affaires étrangères.

Un vaccin anti-sida efficace… chez le singe Grâce à un financement par la


Coopération au Développement
belge et la Commission euro-
péenne, le fonctionnement du la-
VIRUS Le composé a protégé les macaques durant huit mois boratoire B-Life est assuré en
Guinée. Une évaluation de la si-
’est formidable que cela fonc- capable de s’introduire dans les de virus du sida, même ceux dans le sang chez les personnes que son efficacité chez l’être hu-
C tionne. Mais pour l’instant,
cela protège des singes du virus
cellules et de leur faire fabriquer
indéfiniment la protéine protec-
connus pour être difficiles à neu-
traliser », assure le Pr Farzan.
infectées. Mais ils sont inca-
pables d’éradiquer définitive-
main. « On ne peut pas imaginer
d’essais chez l’humain avant plu-
tuation suivra dans deux mois. »
La « troisième équipe » est par-
tie de Belgique ce mercredi
du sida du singe. Pas davan- trice. Les macaques ont été sou- Les antirétroviraux actuels ment le VIH. Cependant, la sécu- sieurs années », tempère notre pour relever le personnel sur
tage. » La réaction d’un spécia- mis à des doses de plus en plus sont très efficaces pour réduire à rité du médicament reste à prou- expert. ■ place. (Fr.So, avec b)
liste belge du sida, qui préfère fortes de la version simiesque du néant la quantité de virus présent ver… même chez le singe. Ainsi Fr.So
rester anonyme, à l’annonce de la virus du sida (SHIV-AD8). Et au-
mise au point d’un nouveau cun de ces animaux n’a développé

« vaccin » reste nuancée. Car si le d’infection, contrairement aux
mécanisme est très neuf, on ne singes non traités avec eCD4-Ig
peut être certain à ce stade qu’il et utilisés comme témoins. Tous les 15 jours collectionnez chez votre libraire

les Figurines Tintin


ouvre vraiment la voie à un traite- Les données publiées mercredi
ment efficace chez l’humain. dans Nature montrent une pro-
La prestigieuse revue Nature tection efficace pendant au
publie ce mercredi la description moins 34 semaines, malgré des
d’un « inhibiteur très puissant et doses de SHIV quatre fois supé-
à large spectre » agissant sur le rieures à celles ayant suffi à infec- Le Soir et Le Soir magazine présentent la collection officielle
VIH-1, à savoir le principal type
de virus du sida présent dans le
ter les macaques témoins. Mais
les chercheurs ont déjà montré N°84 des figurines de Tintin. Une collection inédite de figurines
en résine de 12 cm. Chaque personnage est accompagné
d’un livret d’identité et d’un passeport numéroté, véritable
monde. La substance est le fruit que les macaques continuaient G. LOISEAU certificat d’authenticité. Pour obtenir ces figurines,
© Hergé / Moulinsart 2015 - Une création Moulinsart / TF1 Entreprises

d’être protégés malgré des doses


12,99€*
d’années de recherches, principa-
découpez votre bon dans Le Soir ou Le Soir magazine
lement réalisées par The Scripps 8 à 16 fois supérieures, plus d’un et remettez-le à votre libraire.
Research Institute, un centre de an après leur traitement. Les
la figurine + le livret
recherche à but non lucratif. chercheurs s’attendent à un effet + le passeport
Ce composé, baptisé « eCD4- protecteur de plusieurs années :
Ig », offre une « très forte protec- eCD4-Ig agit en empêchant le vi-
tion » contre le VIH, explique le rus du sida d’entrer dans les cel-
principal auteur de la recherche, lules du système immunitaire
le professeur Michaël Farzan. lymphocytes CD4 pour s’y repro-
Une expérimentation conduite duire. Elle agit en neutralisant
sur des macaques rhésus a mon- deux récepteurs du VIH qui sont
tré que cette substance, injectée nécessaires au virus pour entrer
en une seule fois, était capable de dans les cellules. « Ce double
* Hors prix du journal Le Soir ou du Soir magazine. Hors grandes surfaces et suivant disponibilités. Offre valable du 18/02/2015 au 03/03/2015.
protéger les singes de l’équivalent mode d’action assure à ce produit
du sida durant 8 mois. Il a été as- une efficacité inhibitrice plus UNE CRÉATION ORIGINALE MOULINSARTTF1 DISTRIBUÉE EXCLUSIVEMENT PAR LE SOIR ET LE SOIR MAGAZINE
socié à un virus, inoffensif mais grande contre les différents types
20
Le Soir Jeudi 19 février 2015

LADÉTENTE 21
LA BÉDÉ ALVIN, L’HÉRITAGE D’ABÉLARD (1) PAR HAUTIÈRE ET DILLIES © DARGAUD BENELUX 2015 LES MOTS CROISÉS
Grille n° 4332 de Guy Hachette 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
FACILE
1
HORIZONTALEMENT.
1. Très pointu. 2. Président américain. 3. Provision de blé. Pagne 2
malais. 4. Auteur de « Jean-Christophe ». Pas à moi. 5. Objet d’art.
Gros pruneau. 6. Que l’offre ne laisse pas indifférentes. Bon agent 3
de liaison. 7. Beaux oiseaux. Plu encore. 8. Bouddha... en Chine.
Il passe à Sélestat. 9. Babiole. Qui a du talent. 10. Stocker pour 4
conserver. Bourreaux.
5

VERTICALEMENT. 6
1. Femme de lettres. 2. Piquer pour vivre. Branché sinon câblé. 7
3. Terrasses en hauteur. 4. Comité d’entreprise abrégé. Endroits
de rêve. Nickel au labo. 5. Sans raison. 6. Cri d’effort. Usé avec le 8
temps. 7. Courbure dorsale. Jaune fort apprécié. 8. Ville du Nigeria.
Un petit plus pour André Rieu. 9. Portées vers certains plaisirs. 10. 9
Cachots romains.
10

Grille n° 578 de Mathieu Rhuys 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

HORIZONTALEMENT. A
A. L’avare n’en fait jamais preuve. B. Exécutées par l’artiste lui-
même. C. Il devient désespéré lorsque les médecins ne peuvent B
plus rien faire. Ils sont proches des ânes. D. Profanée. Socle de
C
balle. E. Sans réduction. Symbole de l’étain. F. Ils furent fainéants
après Dagobert. Œuvre pour la paix. G. Lac mystérieux. Un air du D
Maghreb. H. Cri de douleur. Bertolt Brecht en fit une caricature
d’Hitler. Bête de somme. I. C’est idem. Par-devant. J. Pâte à pain. Ils E
sont servis dans la crèche.
F
VERTICALEMENT. G
1. Dispositif de contrôle directionnel. 2. Terminaison. Elle fut nour-
rice de Dionysos. Ses nageoires sont rouges. 3. Elle jaunit les doigts H
du fumeur. 4. Coupe à la même longueur. Une note qui peut servir
de clé. 5. Moquerie collective. Un peu aigre. 6. Petit rapporteur. I
Elle diminue l’importance avec le temps. 7. Passage étanche. A
l’intérieur. 8. Pâté de maisons. En trop grande quantité, cet acide J
provoque une crise de goutte. 9. Elles sont aussi chefs. Il brave
l’autorité. 10. Incontournables. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
1
2
LE SUDOKU 3
4
5
Remplissez la grille de sorte que 4 8 6

Solution n° 4331
6
chaque ligne, chaque colonne 7
et chaque carré contiennent les 6 5 4 8
chiffres de 1 à 9. 9
7 1 8 3 10

1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
6 2 4 9 1 3 7 5 8
1 M A T T A R E L L A
8 9 5 6 7 4 2 3 1 5 71 2 A R I A N A C A P
1 7 3 2 8 5 4 9 6 3
3 1 9 4 2 7 8 6 5
8 4 7 9 4
G
R
I
E
S
S
C
T
A R D
E R
B P
R E R
5 8 7 3 9 6 1 4 2
7 1 6 3 5
6
I
T
L E
R
E
E T O
G E N
I L E
T T
2 4 6 1 5 8 3 7 9

Solution n° 41
7 3 2 5 6 1 9 8 4 8 3 6 7
8
T E V O E U R E
9 6 8 7 4 2 5 1 3 E C H O U E E U
9 R H O T A C L E R
4 5 1 8 3 9 6 2 7
10 N O T E S A S S E

LA MÉTÉO LES PRÉVISIONS À 8 JOURS, BELGIQUE, MONDE PLAGES www.lesoir.be

AUJOURD’HUI Ajaccio
Amsterdam
2/15 • S
0/8 • E
VENDREDI Après les pluies du matin, située entre deux per-
1° / 8° Ankara -6/1 • N
turbations, une crête mobile va apporter un temps
LEVER À 7H48
COUCHER À 18H05
Antalya 1/9 • E 8 temporairement plus calme et généralement sec,
-1° / 8° Athènes 2/10 • S même si on ne sera pas à l’abri d’une ondée. La se-
-1° / 7° conde perturbation apportera de la pluie en soirée.
NOUVELLE LUNE
P.L. LE 05/03
Barcelone
Belgrade
6/14 • S
-4/6 • E 4
1° / 8°
Benidorm 9/16 • E
0° / 6° Berlin -2/6 • E
8 1° / 8° Berne -3/9 • S Ephémérides
Bordeaux 0/14 • S Soleil lever: 7h46 - coucher: 18h07
1° / 7°
1 Bratislava -1/6 • E Lune lever: 8h15 - coucher: 20h30
Ostende marées hautes 1h35 et 13h59
-4° / 4° Bruxelles 1/8 • E
0° / 6° marées basses 8h26 et 20h44
VENT MODÉRÉ DE SECTEUR SUD-OUEST
Bucarest
Budapest
-6/6 • E
-3/6 • E SAMEDI Anvers marées hautes 4h29 et 16h49
Copenhague 4/5 • E marées basses 11h38 et 23h50
Ephémérides
-2° / 6°
Dublin 7/8 • E 6
Soleil lever: 7h48 - coucher: 18h05 Florence -1/13 • S
Lune lever: 7h44 - coucher: 19h09 Helsinki -2/6 • E
Ostende marées h. 0h53 et 13h15 - marées b. 7h43 et 20h00 Haraklion 5/10 • P 4 Après le passage de la perturbation la nuit, nous
Anvers marées h. 3h44 et 16h04 - marées b. 10h49 et 23h04 Istanbul 0/4 • E
t° eau de mer: 6°C devrons composer avec un temps instable fait
Izmir -2/7 • E d’un ciel variable et d’averses. Les températures
Aujourd’hui, après la dissipation du brouillard et des nuages bas en matinée, les Kiev -1/1 • C
se rapprocheront des normes de saison même s’il
éclaircies se développeront sur toutes les régions même si, en Ardenne, le brouillard Lisbonne 7/16 • S
Londres 4/9 • P fera encore un peu doux la nuit.
pourra se montrer tenace. L’après-midi, les éclaircies prendront de l’ampleur et sur
Lubiana -4/6 • S
les hauteurs de l’Ardenne, un franc soleil s’imposera. La nuit prochaine, le ciel s’en- Luxembourg -2/5 • E
nuagera progressivement suite à l’approche d’une perturbation qui donnera de la
pluie sur l’Ouest après minuit. Le gel ne concernera plus que le Sud du territoire.
Madrid
Malaga
0/13 • S
7/18 • S
DIMANCHE
990 Manchester 6/8 • A
35° 19/02 - 12:00 Milan -1/12 • S 8
990
Moscou -4/2 • E A l’avant d’une nouvelle perturbation, un flux de
1000
30° Munich
Nice
-4/5 • E
6/14 • S -1 Sud-Ouest temporairement plus stable permettra
1000 Oslo 3/7 • E de profiter d’un temps calme et partiellement nua-
25° 1010 Palerme 9/14 • S geux. Une zone de pluie active arrivera en soirée
Palma 6/16 • S par l’Ouest.
1010
20° 1020 Paris 1/9 • E
Porto 5/14 • E
15° Prague -2/8 • E
1020 Rabat 11/18 • E info météo : 0900 35 997 www.meteoservices.be
1030 Riga 3/6 • C
10° Rome 2/13 • S

Sofia -7/5 • S

03
0 10 Stockholm 4/8 • E 
1 3
A0 BON À DÉCOUPER
Tel-Aviv 10/13 • P
0° Tenerife 15/20 • P
Tirana -4/12 • S
30

10 Tunis 10/14 • E
-5° 30
10

Varsovie -1/4 • P Ce bon est valable pour un ou plusieurs produit(s) au choix issu(s) de séries différentes et non valable
Venise 0/10 • S
10 pour l’achat de plusieurs numéros identiques d’une même série. Remettez-le à votre libraire ainsi que la
-10° 30 Vienne -2/5 • E
somme équivalant au prix du ou des produits souhaités. Dans la limite des stocks disponibles. Ce bon est
Zagreb -5/8 • S
strictement personnel. Avis aux libraires : ce bon est à renvoyer dans le mois au moyen de l’enveloppe
-15° Zurich -2/8 • E
Rossel «retour bons».
1020
A=averse, C=couvert,
-20° N=neige, P=pluie,
B=brouillard, E=éclaircie, J’y vois clair
-25° 1020 O=orage, S=soleil

21
Le Soir Jeudi 19 février 2015

22 LANÉCROLOGIE




Always look at the bright side of life. Le Notaire et Madame Roland STIERS, ses enfants ;
Yoann et Guerlain, ses petits-fils ;
Chez lui, entouré de l’affection de
Le Docteur et Madame Emile DUPONT,
Brigitte HANKARD, son épouse ; son frère et sa belle-sœur ;
Thierry, Madame Dominique DUPONT, sa filleule ;
Valérie et Thibaut RINCHON, ses enfants ;
et les familles apparentées,
Madame Jean FIERS, sa belle-mère ;
ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de
Le Mouvement Réformateur, Geneviève et Michel DESMET,
Chantal et Bernard SPRINGUEL, MADAME
son président, Monsieur Olivier CHASTEL,
les mandataires du MR,
Béatrice et Pierre van den BOSSCHE,
Michel et Thérèse FIERS,
Baudouin (1) FIERS, ses sœur, beaux-frères et belles-sœurs
Liliane DUPONT
ont la profonde douleur de vous annoncer le décès de veuve de Monsieur Raymond STIERS
et leurs enfants, beaux-enfants et petits-enfants ;
MONSIEUR née à Maurage le 4 avril 1934
Ses amis et les familles apparentées décédée à Chênée le 18 février 2015.
Claudy CRIQUIELION vous font part, unis dans la peine et l’espérance, du décès de La défunte repose au funérarium Dethier, 177 voie de
l’Ardenne, à 4053 Embourg, où les visites sont souhaitées
Echevin de la commune de Lessines de 17 heures à 19 heures.


Pierre HANKARD Un dernier hommage sera rendu au cimetière d’Embourg,
avant l’inhumation ce samedi 21 février à 9 h 45.
Publicitaire
Réunion au funérarium à 9 h 15.
Denise PAULET, né le 7 juin 1940 et qui a quitté cette vie
son épouse ; qu’il aimait tant le 17 février 2015. Cet avis tient lieu de faire-part.
Joëlle CRESPINET, Centre funéraire Dethier, 4031 Angleur - Kinkempois
Tél. 04/343.76.10 - email: dethier@dela. be
Marianne CRESPINET,
Alain et Marie-France CRESPINET-DIERICX, La cérémonie religieuse sera célébrée en l’église Notre-Dame
Fanny, Cause de Notre Joie à Rhode-Saint-Genèse (Espinette Centrale)
ses enfants et sa petite-fille ; le samedi 21 février à 10 h 30. La famille sera présente à partir
de 10 heures.
ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de 
Brigitte et ses enfants tiennent à remercier tout
MONSIEUR particulièrement les Professeurs W. Feremans, A. Delannoy
Il y a 70 ans, le 19 février 1945
et L. Knoops ainsi que l’Hôpital de jour-Hématologie de St-Luc qui
Robert CRESPINET l’ont admirablement soutenu pendant tant d’années.
Gérard WILLEMOT
époux de madame Denise PAULET Ni fleurs ni couronnes, mais un don à la Fondation Salus
Sanguinis n°BE4000151373 0163. Résistant armé
né à Libramont le 23 août 1934 et décédé Officier Etat-Major Armée Secrète zone III
à Etterbeek le 16 février 2015 à l’âge de 80 ans. Avenue Charles Graux 12 - 1640 Rhode-Saint-Genèse. Lieutenant Service de Renseignement et d’Action
P. F. Onnockx et enfants - 02/380.10.37 - www.begrafenissenonnockx.be Luc-Marc groupe VN/RY Constant Hubin
La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation, sera
célébrée le samedi 21 février à 14 heures, en l’église paroissiale a été assassiné par les nazis au camp de concentration de Dora
de Libramont.  (Großdeutsches Reich), après un calvaire dans les prisons de Gand,
Réunion à l’église. Saint-Gilles, Groß Strehlitz, et au camp de concentration de Groß-
Rosen.
Cet avis tient lieu de faire-part.
9030 Mariakerke, Gérard Willemotlaan, 90.



Raya BROWARNIK -WIMMER, son épouse ;


Madame Henriette DENTCHEVA
Alain (Z’’L), Michael et Delphine et Benjamin,
Philippe et sa femme Mariline,
Marc-Henri,
ses fi ls et sa belle-fi lle ; LESPETITESANNONCES
Olivier, Noé, son petit-fi ls ;
Pierre, Lizi et Jacques KUMMER-WIMMER, SAUNAS
Geneviève, ses enfants ; sa sœur et son beau-frère ; EMPLOIS
MASSAGES
Pierre-Yves, Katia, Céline, Barbara, ses petits-enfants ; Fima et Arlette BROWARNIK-HAKIM,
DEMANDES OFFRES
ont la profonde tristesse de vous faire part du décès du son beau-frère et sa belle-sœur ;
DOCTEUR Gisèle et Serge, Olivier, Dalia, Naomi et Alisa, ’’Valentine’’ se dépl. chez vs ou
ses neveux, nièces et petites-nièces ; M 60 ans TB Prés. à votre hôtel.. discr. assurée Tél
Willy DEHON ont la profonde tristesse de faire part du décès de
de confiance ch emploi.
Tél. 02-521.93.38
2041549
0471-036.876
Institut Victoria à Waterloo
pour massages.
2140979

né à Strépy-Bracquegnies le 23 septembre 1929


et décédé à Auderghem le 13 février 2015. Henri WIMMER 02-850.30.62/0474.13-95-95

Le plus beau salon de


1970875

La cérémonie de recueillement aura lieu né à Anvers le 2 décembre 1938 massages Tantriques du pays
en l’église Saint-Clément, rue de Loutrier à Watermael-Boitsfort, PERSONNEL lun-dim 10h à 24h
et y décédé le 18 février 2015. HORECA www.lavillaloca.be
le lundi 23 février 2015 à 10 heures T. 02/880.53.52
et sera suivie de l’inhumation au cimetière de Watermael-Boitsfort. Les funérailles auront lieu le jeudi 19 février 2015 au Adresse communiquée par tel
OFFRES Ce coupon = 30 € réduc.
cimetière juif de Putte (Pays-Bas) et seront précédées par une 2135142
Réunion à l’église à 9 h 45.
cérémonie au funérarium de Middelheim (Anvers) à 14 heures. La séduction, le talent,
Monsieur Pierre DEHON la sensualité se conjuguent en
avenue des Merisiers, 8 - 1332 Genval
Ni fleurs ni couronnes. Restaurant grec à Jette ch. un une femme : Marianne
barman de préf. biling. et mo- District Européen
P. F. Andreco, rue de Pervyse, 30 à 1040 Bruxelles Isabellalei 50, 2018 Antwerpen. tivé. Rens. au 02-478.25.92
2139437
0474/052.143
2135004

Rubrique nécrologique

Pour transmettre un avis


dans cette rubrique, adressez- vous
à la société de pompes funèbres
de votre choix.

Présence dans Le Soir et sur le site enmemoire.be


Un avis nécrologique est déjà possible à partir de 250 € HTVA

Nous contacter en direct:


du lundi au vendredi de 9 à 19 h, le dimanche et jours fériés de 14 à 19 h
Mail: necrologie@rossel.be - Fax: 070/22 44 54 - Tél. : 02/225 53 12

22
SPORTS
Le Soir Jeudi 19 février 2015
Criquielion n’était pas qu’un grand
champion. Ainsi José De Cauwer,
l’excellent consultant vélo de la VRT,
23
appréciait aussi le « véritable épicurien.
Quand il me rencontrait, il m’appelait toujours
“Mr Orval”, pourtant je préfère la Duvel.
Mais, rien que pour lui, je buvais en effet pages
4
une Orval ». © NEWS. détachables

Verbrugghe : « Claudy était


mon idole, mon maître »
CYCLISME Criquielion n’a pas survécu à son AVC. Le peloton pleure un grand homme
Rik Verbrugghe
a connu ses plus beaux
succès sous la houlette
de Criquielion
directeur sportif.
Emu, sous le choc,
il explique pourquoi il
s’en inspire aujourd’hui.

ENTRETIEN

U
n nœud dans la gorge,
beaucoup de silences et
de retenues entre les ré-
ponses. Rik Verbrugghe a conte-
nu ses émotions avec difficulté
lorsque nous l’avons invité à ap-
porter son témoignage à la suite
du décès de Claudy Criquielion,
58 ans, dont l’AVC survenu dans
la nuit de dimanche à lundi a
malheureusement été fatal. Pour
Verbrugghe, le « Crique » fut
quelqu’un d’essentiel et, dans le
sens inverse, l’Acrenois fut très
heureux de diriger le Brabançon
et de conquérir avec lui de belles
victoires.

Rik Verbrugghe, il va sans dire


que cette nouvelle provoque un
choc !
Auquel je m’étais préparé de-
puis quelques jours. J’ai eu son
fils Mathieu en ligne mardi soir
et les espoirs étaient presque Entre 2000 et 2004, Rik Verbrugghe a remporté ses succès majeurs, dont la Flèche wallonne, sous la houlette de son mentor adoré, Claudy Criquielion. © PHOTO NEWS.
nuls. Maintenant, c’est la dou-
leur d’un départ qu’il faut assu- L’année précédente, j’avais ter- reurs car mon père nous emme- Qu’avait-il de plus qu’un autre bon père de famille. Quand j’ai gagné la Flèche, j’ai
mer, en particulier pour les miné deuxième, j’étais donc ve- nait à la course, mais j’ai tout directeur sportif ? lu dans ses yeux beaucoup de
siens. nu pour gagner. Avant la de suite flashé sur Claudy. Les C’était le meilleur, je suis forcé- Deux qualités dont vous vous fierté et d’émotion. Il était heu-
course, il m’a annoncé pratique- finales de Liège-Bastogne-Liège, ment subjectif car il est arrivé inspirez comme directeur spor- reux, mais il ne le montrait pas
Que représentait Criquielion ment tout ce que je devais faire la Flèche, sa victoire au Tour au bon moment pour moi. Mon tif chez IAM, comme vous nous aux médias. J’ai en fait du mal
pour vous ? et j’ai appliqué ses consignes à des Flandres et bien sûr cette autre référence, c’est Patrick Le- le confiez récemment ? à en parler, là maintenant, c’est
Tout ! C’était mon idole quand la lettre. C’était une double sa- image qui fait plus de peine en- fevere et je retrouve chez ces J’essaie en tout cas ! Je suis dur.
j’étais gamin puis il est devenu tisfaction pour lui comme pour core aujourd’hui de sa détresse deux hommes les mêmes quali- proche des coureurs, mais il ne
mon maître quand il est devenu moi. à Renaix. Peu de personnes tés humaines. Claudy avait faut pas l’être trop non plus au Vous disiez qu’il a quitté le
mon directeur sportif chez Lot- parlent du Tour de France l’art de faire passer un message risque de se faire marcher sur milieu un peu amer. Vous pou-
to. Son arrivée coïncide avec Il avait un truc ? parce qu’à l’époque, il était nor- là où d’autres directeurs spor- les pieds. J’applique sincère- vez préciser ?
l’apogée de ma carrière sportive, Celui d’avoir été un grand cou- mal que le Crique fasse top 10. tifs disent ce qu’il faut faire ment tout ce que Claudy m’a ap- Pour Claudy, le boulot de direc-
les années pendant lesquelles reur, très complet. C’était un di- Or, c’était aussi un grand cou- mais qu’on ne les comprend pas. pris, j’essaie de trouver le bon teur sportif n’était pas un tra-
j’ai remporté mes grandes vic- recteur sportif contemporain, reur de courses par étapes. équilibre, d’être, si pas aimé, vail mais une passion. Il a dé-
toires. pas un baratineur. Pour prépa- Etait-il sévère, proche des cou- apprécié des coureurs. couvert que le milieu devenait
rer les classiques ardennaises, Précisément, par rapport au reurs ? de plus en plus dirigé par des
Ce qui n’était donc pas un ha- on allait au Tour du Pays Tour, au Giro, quelles étaient Il était à la fois papa et autori- Si vous deviez définir Claudy en mercenaires, des types sans
sard ? basque, comme tout le monde. ses consignes ? taire quand il le fallait, mais une seule phrase ? scrupule qui piquaient le boulot
Nullement. Il avait l’art de dé- Mais là, il nous demandait de Il disait que, sur une course de bien davantage papa. C’est qui C’était un bon vivant, un type aux autres. Il a été très déçu de
cortiquer les petits détails qui ne pas en faire de trop, de trois semaines, chaque effort in- faisait son charme. Et c’est aus- jovial. l’attitude de certaines per-
faisaient la différence. Lui- suivre. utile se payait inévitablement si pour cela qu’il a quitté le mi- sonnes. Mais je le voyais encore
même était passé maître dans le lendemain. Il fallait donc gé- lieu. Il aimait être proche des Il transmettait peu d’émotions de temps en temps sur les
l’art de cibler ses objectifs quand Vous disiez, « c’était mon rer. Il m’a suivi chaque jour coureurs, rester simple, pas se quand il était directeur sportif. courses, il venait me saluer. Il
il était coureur. Je lui dédie ma idole » ? dans ma conquête d’un top 10 pavaner pour un sponsor ou Tout ce qui arrivait semblait me manque déjà énormément. ■
victoire à la Flèche wallonne Oui, quand j’étais gamin, j’ai- du Giro en analysant les choses parler dans le vide. J’ai trouvé normal ou c’est une impres- Propos recueillis par
car, sans lui, je ne la gagne pas. mais regarder beaucoup de cou- au quotidien, calmement. en lui cet équilibre de chef et de sion ? STÉPHANE THIRION

COMMENTAIRE CRIQUIELION EN BREF


situation dont on parle trop peu, clament stars, ou presque, affi- citoyen, ouvert et sensible, que
Naissance. Le 11 jan-
STÉPHANE THIRION interview, je n’avais été aussi tou- par gêne, par crainte du mépris et chant leur dédain en même temps personne ne pouvait détester. Et vier 1957 à Lessines.
ché lorsqu’il me présenta son du rejet. qu’une fiche de salaire que le dans l’autre sens, il n’a détesté Professionnel. 1979-
UN CHAMPION, deuxième fils, Bertrand, atteint La réserve qu’il émettait à chaque « Crique » n’a jamais reçue. Il qu’un homme, Steve Bauer. On l’a 1991.
Championnats du
UN HOMME d’une maladie mentale incurable. Et
j’imagine le désarroi irréversible de
fois qu’on grattait un peu par rap-
port aux sujets « hors vélo » ne
aimait toutefois trop les coureurs
pour jalouser leur statut. Il vivait
détesté aussi, figurez-vous !
Au fil des heures et des hommages
monde. 1984 (1983 :
5e. 1985 : 12e. 1986 : 15e.
ADMIRABLE ce fils déjà condamné à vivre dans venait que de là, de ce refus d’ou- avec son temps, c’était un épicurien qui fusent, c’est cette image des 1987 : 10e. 1988 : 11e ;
1989 : 10e. 1990 : 10e.
un autre monde et désormais sans vrir sa garde et la porte de sa mai- sans état d’âme, on le comprenait Mondiaux de Renaix (1988) qui etc.).
Lorsque la triste nouvelle de son son guide, son papa, son arbre. son aux esprits malsains, aux mieux en connaissant sa vie privée. repasse en boucle. Chacun gardera Championnats de
AVC, lundi, a été annoncée, ma Criquielion assumait toute la souf- journalistes curieux, soucieux d’un Il parlait en patois avec ceux de son sa propre image et j’ai choisi celle Belgique. 1990 (1985 :
2 . 1989 : 5 ).
e e

première pensée est allée vers son france de son fils en lui offrant un scoop « vie privée ». L’évolution de village, avec les Flamands du village du père aimant, attentionné, pa- Courses d’un jour. Flèche brabançonne 1982.
épouse Linda, vers les trois enfants amour infini. En sortant de cet la presse horrifiait Claudy pourtant voisin dans leur langue particulière, tient, convaincu que le destin Classique de Saint-Sébastien 1983, Flèche wal-
du couple. Car la face cachée de entretien au cours duquel Bertrand contraint d’y accorder ses poli- en anglais s’il le fallait. Il rentrait n’offre pas les mêmes chances à lonne 1985 et 89. Tour des Flandres 1987. GP de
Wallonie 1988. Rund um den Henninger Turm
Claudy Criquielion, celle que peu avait fait ma connaissance en tesses vu son mandat politique. dans un bistrot de campagne en tout le monde. Claudy était certain 1989.
connaissaient, c’était celle d’un m’accordant, à la fin, un bisou qui L’homme, le père, le mari étaient suscitant l’émoi au comptoir. d’avoir eu de la chance et qu’il Courses à étapes. Semaine catalane 1979, Tour de
Romandie 1986, Midi Libre 1986 et 88.
mari et d’un père hors du commun. ressemblait à un feu vert dans mon donc admirables, ce qui n’est pas « Amaai ! Hier komt le Crique ! » devait rendre des comptes selon un Tour de France. 1979 : 9e. 1980 : 13e. 1981 : 9e.
Un protecteur. Il ne fallait pas intégration à la famille, je suis sorti donné à tout le monde lorsqu’on a Lorsqu’il a remporté le Tour des système d’équilibre qu’il jugeait 1982 : abandon. 1983 : 18e. 1984 : 9e. 1985 : 18e.
toucher aux siens. bouleversé par l’humanité in- été un grand champion avec un Flandres en 1987, l’unanimité jo- juste, avec son art du bon sens. 1986 : 5e. 1987 : 11e. 1988 : 14e. 1990 : 9e.
Tour d’Espagne. 1980 : 3e. 1982 : abandon.
Rarement, en côtoyant un sportif croyable de Criquielion. Car il palmarès énorme. Aujourd’hui, viale et populaire, sans dessein Partir à 58 ans en n’ayant offert que Tour d’Italie. 1989 : 7e.
de son aura dans le cadre d’une surmontait l’acceptation d’une avec le quart de son curriculum communautaire, a résumé mille du bonheur et de l’amour autour de Directeur sportif. Lotto 2000-04. Crédit agricole
vitae, certains coureurs se ré- fois l’homme qu’il était. Un Belge soi, c’est pourtant injuste Claudy ! Colnago 2005-06.

23
SPORTS
Le Soir Jeudi 19 février 2015 Le Soir Jeudi 19 février 2015

24 Gianni Meersman a apporté à l’équipe Etixx-


Quick Step son 10e bouquet de la saison en gagnant
2 Fabian Cancellara a fait coup double au Tour
d’Oman : vainqueur d’un groupe d’une vingtaine cou- 25
le sprint massif qui a conclu la 1re étape du Tour reurs au terme de la 2e étape courue sous une très
d’Algarve (cat.2.1), au Portugal. Le Flandrien de 29 forte chaleur, le Suisse. s’est emparé du maillot rouge
ans décroche, pour sa part, son 2e succès en 2015 Ruben Bemelmans et Kimmer Coppejans, les 2 Belges engagés au tournoi Challenger de New de leader précédant de 4 sec Valverde, 2e mercredi.
après sa victoire, début février, dans la Cadel Evans Delhi, s’y sont qualifiés pour les quarts, chaque fois en 2 sets. En revanche, les 2 Belges engagées Van Avermaet, 3e mercredi, est 4e au général à 6 sec.
Great Ocean Road Race, en Australie. © EPA. au tournoi de Rio, Alison Van Uytvanck et An-Sophie Mestach, qui jouaient encore dimanche à Nibali et Rodriguez ont cédé 46 et 55 sec. © AFP.
Anvers, ont été éliminées d’entrée de jeu et sèchement en 2 petits sets.

Une dynamique mauve à réamorcer contre le Dinamo


EUROPA LEAGUE Anderlecht avait assumé avec brio son automne européen mais aborde la sortie de l’hiver sans autres repères qu’un championnat en dents de scie
de réussite (deux qualifications aussi serein que je voudrais l’être, nement et sa technique de frappe,
Le Sporting n’a plus
atteint les 8es de finale au détriment des Girondins de
Bordeaux cette année-là puis de
confesse Besnik Hasi. Notam-
ment au poste de no10 où je tra-
ce serait une erreur de le marquer
individuellement. Vainqueur et
Steven Defour « Je n’ai pas peur de Valbuena »
de l’Europa League l’Athletic Bilbao en février 2010) vaille à plusieurs solutions. » Denisov ne demanderaient pas ENTRETIEN confiant. J’ai vraiment trouvé ma vers l’avant alors que nous menons 1-0 tendance à penser qu’elle est largement
que de désillusions… néerlan- Un casse-tête qui pourrait se mieux pour s’engouffrer depuis la teven Defour (26 ans) déclarait, dé- place au Sporting. » à quelques secondes de la pause ou de la à notre portée. Mais, croyez-moi, nous
depuis 2010 quand
il avait éliminé Bilbao. daises (des éliminations succes-
sives contre l’Ajax en 2011 et l’AZ
compliquer un peu plus encore si
Steven Defour venait à devoir dé-
deuxième ligne. Le Dinamo n’a
peut-être plus joué en match offi-
S but janvier, lors du stage hivernal à
La Manga, vouloir redevenir le « Defour Sans remettre en doute le talent de
fin du match, je deviens fou. Il n’y a au-
cune honte à dégager dans la tribune
devrons être au top pour passer. »

Conjuguée aux en 2012). clarer forfait. Ses adducteurs ciel depuis son déplacement au décisif du Standard ». Le Diable rouge y Youri Tielemans, ne vous épanouissez- pour préserver un résultat. Nous avons Porto et Bâle sont toujours en lice en
nombreuses absences, Pour cette reprise européenne, crissent, en effet, depuis la venue PSV Eindhoven en clôture des est presque. A l’aube de trois mois déter- vous pas davantage aux côtés de Lean- gaspillé trop de points de la même fa- Ligue des champions : ça vous donne
Anderlecht partira dans l’incon- du FC Malines où sans en donner poules, mais on en a suffisam- minants pour les Mauves et d’un 50e der Dendoncker ? çon (NDLR : à Galatasaray, contre Ar- des regrets ?
l’incertitude concernant nue. Moins sur le profil de l’ad- l’impression, il a achevé la ren- ment vu pendant nos missions de match européen encore en suspens du « Leander est un joueur avec lequel je senal, contre Bruges, au Lierse…). En « Anderlecht était un très bon choix.
la participation versaire (un club de la grande tra- contre dans le rouge. Le médian scouting lors de son long séjour en fait d’une alerte aux adducteurs, il fait le fonctionne très bien. Il joue en fonction étant plus malins, nous aurions réalisé Nous avons fait nos preuves en Ligue
de Defour (adducteurs) dition moscovite, hiérarchique- international a certes pu prendre Turquie pour ne pas tomber dans point. de l’équipe et possède un très gros mo- une affaire en or contre Malines, di- des champions mais il est clair que
ment coincé entre le CSKA et le part à la séance à huis clos du dé- ce piège-là. » teur. Il est plus défensif que moi et effec- manche dernier. Mais il s’agira d’un nous devons nous inspirer de ce que
ne plombe pas Lokomotiv) que sur la réaction de but de soirée de mercredi, mais Comme pour tout tacticien qui Pour vos débuts à Anderlecht, vous tue une grosse partie du sale boulot, tout autre match contre le Dinamo réalise Porto avec des moyens relative-
l’enthousiasme celui-ci au sortir d’une trêve hi- sans aucune garantie de la ma- se respecte, le résultat idéal pour aviez assuré durant le premier tour, mais parvient aussi à être régulière- Moscou. Il faut tourner la page et ne ment modestes. C’est un exemple à
des Anderlechtois. vernale où il a été complètement nière dont allait se dérouler le ré- Besnik Hasi doit se situer mais sans vraiment briller. Ces der- ment aux abords des seize mètres ad- pas accabler Youri Tielemans car il a suivre pour le Sporting. En investis-
à l’arrêt. Au contraire de son op- veil du lendemain. « On ne peut quelque part entre un zéro pré- nières semaines, on peut dire que vous verses. » déjà apporté tellement à l’équipe. Et sant juste et en conservant nos

A
près deux mois de trêve posant belge, le Dinamo Moscou faire qu’attendre », philosophait servé par sa défense (au cœur de avez pris une autre dimension… puis, nous n’avions qu’à concrétiser nos meilleurs éléments, nous pourrions
des compétitions euro- sort de 70 jours sans le moindre Hasi en sachant – sans jamais laquelle Rolando va suppléer « Depuis que je suis arrivé à Ander- En l’absence de Dennis Praet, Besnik occasions. » aussi sortir de notre poule la saison
péennes, les regrets nour- match officiel, la Premier Liga ne l’avouer lors de la conférence de Mbemba, blessé) et ce petit but lecht, l’été dernier, je ne me suis encore Hasi vous a parfois aligné à la pointe du prochaine. » ■
ris lors de la seconde moitié de la reprenant même ses droits que le presse – qu’un forfait redistribue- destiné à la fois à préserver le sus- jamais senti aussi bien. En outre, je triangle de l’entrejeu, mais ce n’est Si Bruges a été encensé durant tout le Propos recueillis par
phase de poules de Ligue des 8 mars. Pour le troisième classé rait les cartes à deux positions pense au match retour tout en n’ai encore jamais marqué autant de- manifestement pas votre tasse de thé… premier tour, c’est peut-être aujour- XAVIER THIRION
champions sont maintenant di- mettant pratiquement l’adver- puis le début de ma carrière. Est-ce « En jouant plus haut, je touche beau- d’hui Anderlecht qui possède le noyau EXTRAITS DE « FOOT MAGAZINE »
gérés du côté du parc Astrid. Avec « On ne va pas se focaliser sur un joueur en particulier saire dans l’interdiction d’encais- physiquement ou mentalement que j’ai coup moins de ballons et… il faut en- le plus complet ?
une meilleure gestion des arrêts à commencer par Valbuena » BESNIK HASI ser ce jour-là. « Oui, ce doit être à le plus progressé ces dernières se- core que les ballons arrivent devant. Je « Bruges a connu une très bonne pé- « Je me souviens avoir
de jeu et un brin de réussite en peu près ça, acquiesce l’entraî- maines ? Les deux sont liés. Je suis bien préfère aller rechercher la balle devant riode et reste très costaud mais, lorsque
plus, le Sporting aurait pu mettre du championnat russe, ce sei- puisqu’il imposerait un retour de neur anderlechtois qui ne craint dans ma tête et dans mon corps. C’est la défense, la remonter et puis solliciter nous sommes au complet, nous sommes rigolé en voyant
sans doute davantage de pression zième de finale d’Europa League Tielemans au no6 en le libérant visiblement pas les conséquences nécessaire car je dépense énormément les infiltrations. Les adversaires me très forts. Nous sommes en tout cas le tifo »
sur Arsenal qu’avec un capital de s’incruste donc comme un pic de du poste de meneur de jeu que le éventuelles du retour concédé au d’énergie sur un terrain. J’ai vraiment marquent tellement à la culotte que je prêts pour les playoffs. »
6 points qui l’a finalement réai- stress au cœur d’un calendrier ne jeune espoir anderlechtois sem- FC Malines dans les arrêts de jeu, besoin d’être à 100 % physiquement suis obligé de reculer si je veux être Si le service commu-
guillé vers l’Europa League. comprenant que des rencontres blait devoir faire sien. En cas de le week-end dernier. Ce n’est pas pour pouvoir montrer toutes mes qua- dans le match. Maintenant, on attend Que vous inspirent Valbuena et Vain- nication d’Anderlecht
Mieux que l’issue classique des 7 amicales, le plus souvent pro- retour en arrière, la solution d’un la première contre-performance lités. » le retour de Dennis Praet avec impa- queur ? ne nous l’avait pas
dernières places de groupe de C1 grammées sous le soleil de la Ri- recadrage de Najar au centre du réalisée avant un match de Coupe tience. » « Le Dinamo a une très belle équipe qui interdit, nous aurions
depuis l’épopée de 2000-01 mais viera turque. Là où, en revanche, jeu, davantage encore qu’une ti- d’Europe cette saison et ça n’a pas N’ayant plus joué au rythme de trois n’a pas signé par hasard un 18 sur 18 évidemment interro-
également une première pour les l’agenda du Sporting regorge de tularisation de Cyriac, semble de- empêché de voir un tout autre An- matches par semaine depuis trois ans, Vous avez accueilli avec joie Marko en phase de poules. Leur milieu de ter- gé Steven Defour au sujet du clasico
Mauves depuis que le pont hiver- rencontres où son droit à l’erreur voir l’emporter. derlecht trois jours plus tard. » ■ vous n’avez guère été épargné par les Marin et Rolando au Parc Astrid… rain avec Valbuena, Denisov et Vain- du 25 janvier et du fameux tifo. Foot
nal a été mis en place sous la est plus que limité en cette pé- Pour affronter le Dinamo (au- FRÉDÉRIC LARSIMONT blessures durant le premier tour. Etes- « Ils vont beaucoup nous aider dans la queur est redoutable. Sans parler de Magazine, lui, avait reçu l’autorisation
forme d’un repêchage en C3. riode de sprint final vers les teur d’un 18 sur 18 en phases de vous débarrassé de tous vos tracas ? dernière ligne droite de la saison. Ma- l’attaquant Kokorin. Cela dit, avec tout d’évoquer ce sujet avec le Diable
Les seizièmes d’Europa League Playoffs 1. poules), le retour à la case 4-2-3-1 « Actuellement, ce sont les adducteurs rin, mais aussi Rolando, que j’ai bien le respect que j’ai pour Mathieu Valbue- rouge. Morceaux choisis. « Lors du
EUROPA LEAGUE clasico, j’ai eu le sentiment que les évé-
ne constituent cependant pas Deux situations antinomiques paraît inévitable. Notamment qui me font souffrir, mais ça ira pour ce connu à Porto et que je croyais sincère- na (NDLR : Vainqueur et lui sont
Seizièmes de finale aller (jeudi) nements passaient au-dessus de ma
une première expérience en la qui augmentent le degré d’incer- pour contrer l’activité de Young Boys Berne (Sui) – Everton (Ang) . . . 19h00 jeudi. Il est très rare que je joue en ment hors de portée pour un club convaincus d’être favoris face aux
matière pour les Mauves qui fi- titude de cette double confronta- quelques joueurs de calibre euro- Torino (Ita) – Athletic Bilbao (Esp) . . . . . . . 19h00 n’ayant mal nulle part. Mais je ne me comme Anderlecht. Rolando a un super Mauves), je n’en ai pas peur, il peut ve- tête. Je me souviens avoir rigolé quand
gurent dans un tableau de 32 tion en l’espace d’une semaine. A péen (Valbuena, Kuranyi, Deni- Wolfsburg (All) – Sporting Portugal (Por) . . 19h00
plains pas, ça va de mieux en mieux. » jeu de tête, une très bonne passe, de l’ex- nir. Avec Dendoncker, nous le contre- j’ai découvert le fameux tifo. Ce n’est
Dniepropetrovsk (Ukr) – Olympiakos (Grè) . 19h00 qu’après la rencontre que je me suis
équipes dont 11 d’entre elles ont la fois quant au redémarrage du sov, Zhirkov, Ionov, Dzsudszak, Trabzon (Tur) – Naples (Ita) . . . . . . . . . . . 19h00 périence et un sens de l’anticipation rons. »
remporté l’épreuve sous leur an- Dinamo et à la fraîcheur du Vainqueur) dont la cote sur le Aalborg (Dan) – FC Bruges . . . . . . . . . . . 19h00 Anderlecht jouera encore au minimum hors du commun. Lui et Marin appor- rendu compte de l’ampleur de la chose
cienne dénomination ou leur champion de Belgique dont le marché explique, pour les plus
AS Rome (Ita) – Feyenoord (PBs). . . . . . . . 19h00
17 matches – tous au sommet – jusqu’à teront plus de calme à l’équipe dans Les Russes, qui n’ont plus joué un (…). J’étais plus nerveux que d’habitude,
PSV Eindhoven (PBs) – Zenit (Rus). . . . . . . 19h00 mais j’étais dans mon match. L’arbitre
nom actuel. Les champions de onze de base, plus que le noyau fraîchement arrivés, le débours Séville (Esp) – Mönchengladbach (All) . . . . 21h05 la fin de la saison. Tiendrez-vous physi- certaines situations. » match officiel depuis le 11 décembre,
Belgique ont même esquissé un proprement dit, semble bien dé- de quelque 18,5 millions l’été der- Ajax Amsterdam (PBs) – Legia Varsovie (Pol) 21h05 quement le coup à ce rythme ? manqueront de rythme… Alexandre Boucaut, lui, n’était pas dans
Anderlecht – Dinamo Moscou (Rus) . . . . . 21h05 son match et n’avait pas l’esprit du
pas de deux à quatre reprises à ce peuplé à l’heure d’une échéance nier. « On ne va pas se focaliser Guingamp (Fra) – Dynamo Kiev(Ukr) . . . . . 21h05 « Je mets tout en œuvre pour qu’il en Anderlecht gaspille volontiers, non ? « Logiquement, oui, mais cela reste à
stade de la compétition depuis la importante. « On affirme tou- sur un joueur en particulier à Villarreal (Esp) – Salzbourg (Aut) . . . . . . . . 21h05 soit ainsi. J’ai réalisé un très bon stage « Souvent, nous précipitons les choses voir. S’ils se sont adaptés durant la clasico. Il n’a pas été psychologue. (…).
saison 2007-08, en ligne directe jours que j’ai des solutions, mais, commencer par Valbuena, pré- Liverpool (Ang) – Besiktas (Tur) . . . . . . . . 21h05
à La Manga au niveau physique et je en voulant attaquer à tout prix. Ces- trêve, on pourrait n’y voir que du feu. S’il avait sifflé un Porto-Benfica, il aurait
Tottenham (Ang) – Fiorentina(Ita) . . . . . . . 21h05 sorti 5 ou 6 cartes rouges. »
de leur billet décroché via la com- avec Praet, Mbemba, Conté et vient Hasi. Avec son intelligence Celtic Glasgow (Eco) – Inter Milan (Ita). . . . 21h05 La participation de Steven Defour au match contre le Dinamo est suspendue à l’état de ses adducteurs qui crissent fais des exercices spécifiques tous les sons de vouloir tout faire trop propre- Lorsqu’une équipe est moins connue,
pétition nationale. Avec autant Marin, je ne suis peut-être pas de jeu, sa vivacité dans l’enchaî- (Matchs retour le jeudi 26 février) depuis la venue du FC Malines au Parc. © VIRGINIE LEFOUR/BELGA. jours pour éviter les blessures. Je suis ment. Quand je vois les jeunes foncer comme le Dinamo, le grand public a

Dinamo Moscou Vainqueur : « Nous sommes favoris, sans prétention » EN BREF


Cherchesov :
FC Bruges L’Europe pour relancer la machine
rivé de la vista de son sont pas qualifiés pour l’Europa danois, parmi lesquels l’ancien

D e retour d’un deuxième


stage hivernal en Tur-
Les équipes probables Coup d'envoi : Jeudi 21 h 05 sur Club RTL (direct). Arbitre : Zwayer (All.)
métallurgie, banque), il fait
partie des 1.000 personnes les
sudzsak (ex-PSV) ainsi que
l’Allemand Kuranyi (ex-
« Pas de risques »
Mis au courant des soucis
P maître à jouer, Victoz Vaz-
quez, le Club Bruges connaît ac-
League parce qu’ils ont déjà
joué cette saison en Coupe d’Eu-
Malinois Enevoldsen, il semble
à la portée du Club brugeois.
quie, le Dinamo Moscou n’a Stade Constant Vanden Stock – 26.361 places M
EN
SS
AN
A IN
COR
PO R
ES
AN
O

ANDERLECHT plus riches au monde selon le Schalke). physiques rencontrés par tuellement un petit passage à rope avec leur ancien club (FC « Sans trop rentrer dans les
plus disputé la moindre joute Entraîneur : Besnik Hasi. magazine Forbes. Ancien judo- Steven Defour, Stanislav vide en championnat. Battu à Copenhague et Ajax Amster- détails sur la manière dont nous
officielle depuis sa victoire sur Proto ka, il est également coproprié- Un statut de favori Cherchesov ne s’en est pas Courtrai puis accroché par Lo- dam). Quant à Vazquez, il est du allons aborder cette rencontre, je
Réservistes : Roef, Heylen, Nuytinck, Alvarez, Cyriac, Iseka, Kabasele, Colin, Tarfi.
la pelouse du PSV, le 11 dé- Absents : Marin (non qualifié), Mbemba (aine), Praet (dos), Kawaya (cheville), taire de plusieurs sociétés Comme l’a rappelé mercredi formalisé. « Chaque équipe à keren, il reste néanmoins large- voyage, mais ne débutera pas. peux vous dire que nous nous
cembre. Vanden Borre N'Sakala Bastien (genou), Suarez (genou), Conte (cheville), Sylla (adducteurs). énergétiques, ami et confident soir Stanislav Cherchesov, « le ses tracas, on verra s’il faudra ment en tête de notre compéti- Malgré ces tuiles, le noyau méfierons du bloc collectif d’Aal-
Forcément, ce n’est pas Rolando Deschacht de Vladimir Poutine et vice- Dinamo Moscou ne va pas tion, qualifié pour la finale de la flandrien reste suffisamment borg, explique encore Michel
Observations : s’adapter. De notre côté, Ionov
l’idéal en termes de rythme de Defour Dendoncker 1. Plus expérimenté, Rolando (39 matchs européens) est préféré à Heylen pour président de la Fédération manquer de respect par rap- a de la température, Denisov Coupe de Belgique et aura à large pour espérer réussir un Preud’homme. Les Danois
match pour les joueurs de Sta- pallier le forfait de Mbemba. russe de judo. L’un de ses fils, port aux Anderlechtois, qui re- revient de blessure. Je ne suis cœur de se racheter dès ce jeudi, bon résultat face à cette forma- laissent généralement peu d’es-
nislav Cherchesov – un ancien Tielemans 2. Le choix entre Colin et Vanden Borre devrait déboucher sur un retour de Roman, est responsable du présentent quelque chose en sur la pelouse du club danois tion d’Aalborg qui a fini paces entre les lignes, comme le
ce dernier, écarté du onze de base, dimanche contre le FC Malines. pas du genre à prendre des
gardien de but internatio- Najar Acheampong service marketing du club de Europe et ont livré une bonne risques inutiles avec des d’Aalborg, son adversaire en 16es deuxième de sa poule mais en font également Bröndby ou Co-
3. Un seul Anderlechtois est menacé de suspension pour le match retour : Defour.
nal –, qui ne reprendront leur Mitrovic (Fr.L.) hockey sur glace de Saint-Pé- campagne en Ligue des cham- de finale. Et tant pis si les ayant remporté ses trois matchs penhague. S’ils ne marquent pas
joueurs blessés. »
championnat que le 7 mars. tersbourg tandis que l’autre, pions. On peut s’attendre à un matchs s’enchaînent à un à domicile, contre Kiev, le énormément de buts, ils n’en en-
« Mais on a disputé beau- Boris Jr, évolue comme défen- match ouvert, intéressant. » rythme effréné ces derniers Steaua Bucarest – chez qui il caissent pas beaucoup non plus.
coup de matchs amicaux, on a Kokorin DINAMO MOSCOU seur au Dinamo Moscou. De son côté, William Vain- Mbemba à Moscou ? temps.
multiplié les séances d’entraî- Dès son arrivée en 2013, il queur n’a pas caché ses ambi- Par ailleurs, il se dit que « Nos joueurs n’ont pas de « Jouer des matchs contre des équipes inconnues,
nement intensives et on sera Entraîneur : Stanislav Cherchesov. n’a pas caché ses ambitions, tions, réaffirmant que son souci à tourner le bouton, expli- c’est toujours intéressant et amusant »
Dzsudzsak Valbuena Ionov ? Réservistes : Douglas, Berezovsky, Rotenberg, Yusupov, Noboa, Zhirkov, Kuranyi. Cherchesov verrait d’un bon PREUD’HOMME
prêts », affirme William Vain- Absent : Granat (non repris). profitant des soucis rencontrés équipe était favorite de cette œil un transfert à Moscou de quait Michel Preud’homme
queur, qui ne garde pas forcé- Vainqueur Denisov ? par le club de Makhatchkala. double confrontation. « Je dis Chancel Mbemba, qui ne avant d’embarquer pour une était pourtant allé s’incliner A nous de trouver la parade.
ment de bons souvenirs de ses Observations : C’est ainsi qu’il rachète six cela sans prétention aucune, a jouera pas ce jeudi soir. heure et demie de vol. Le foot- 6-0 ! – et Rio Ave. Comme le Globalement, on ne va pas faire
visites au parc Astrid avec le Büttner Samba Hubocan Kozlov 1. Le capitaine Granat est écarté au motif qu’il refuse de prolonger son contrat. joueurs, et non des moindres expliqué le Français. Au vu de ball européen, c’est un peu une Dinamo Moscou, Aalborg n’a une affaire d’Etat du fait qu’on
2. Vainqueur et Douglas joueront sous la menace d’une suspension pour le retour, Auparavant, Kanu et Legear
Standard : trois défaites, deux jeudi prochain. (Kokorin, Denisov, Zhirkov, nos qualités, nous devons pas- cerise sur le gâteau. On n’a en- plus disputé le moindre match ait moins bien joué en première
avaient déjà été approchés
nuls et deux cartes rouges. Gaboelov 3. Ionov (genou) et Denisov (grippe) sont incertains. Samba, Gabulov et Ionov) en ser si nous abordons ce match caissé que trois buts (NDLR : en officiel depuis le 11 décembre et mi-temps face à Lokeren.
« Je ne suis pas maudit ici et 2013, contre 67 millions d’eu- avec le sérieux requis. Person- par le Dinamo. 10 matchs), remporté notre sa défaite à Rio Ave. D’autres équipes sont dans le
4. Malgré la distance, 1.000 supporters russes ont fait le déplacement. (Fr.L., X.Th.)
je vais le prouver ce jeudi », af- LE SOIR - 19.02.15 ros. L’été dernier, il joue encore nellement, je ne débarque par groupe : la mission est accom- Auteur du premier doublé de même cas alors que nous res-
firme le Français. du chéquier pour faire venir, en terrain inconnu, je sais qu’il Encore des places plie mais, en tant que compéti- son histoire à la surprise géné- tions sur une série d’une tren-
en plus de William Vainqueur y a de la qualité dans cette disponibles teurs, on veut toujours plus. rale, la saison dernière, le club taine de matchs sans défaite. La
Une histoire très ancienne décennies » comme le raconta Coupes nationales à son pal- un 18 sur 18 en phase de (ex-Standard), le défenseur équipe, que je n’ai jamais vou- Nous avons tellement travaillé entraîné par l’ancien internatio- faim est toujours présente au
Le stade Constant Vanden
Fondé en 1923 par Félix en 2006 l’ancien entraîneur marès. poules. néerlandais Alexandre Büttner lu rallier. Il y a eu des contacts pour obtenir notre qualification Ménagé dimanche, Ruud Vormer nal Kent Nielsen, champion sein du groupe. Jouer des
Dzerjinski, le patron de la Iouri Siomine. Depuis, il n’a remporté (ex-Manchester United) et sur- avec mon manager mais, par Stock risque de ne pas être qu’on fera tout pour poursuivre devrait entamer la rencontre à d’Europe avec son pays en 1992, matchs contre des équipes incon-
Tcheka (ancêtre du KGB), le Finaliste de la défunte Coupe qu’une Coupe de Russie (en De nouvelles ambitions tout le médian international respect pour les supporters du complet jeudi. Mardi soir, il l’aventure. Toutefois, ce ne sera Aaalborg.© PHOTO NEWS. connaît pour sa part un début nues, qui pratiquent un autre
Dinamo Moscou est le club le des coupes en 1972 (défaite 1995) et en a perdu trois Le président du club, Boris français Mathieu Valbuena. Standard, je ne me voyais pas restait encore 1.800 tickets pas aisé, j’estime que ce sera du de saison délicat dans son football, c’est toujours une dé-
plus ancien de Russie, qui n’a face aux Rangers), il connut ses autres. En Europa League, il a Rotenberg, est un richissime Le trio, acquis contre 18,5 débarquer ici. Je suis heureux disponibles. Les guichets 50-50. » passer des services d’Izquierdo, championnat puisqu’il pointe à couverte intéressante et amu-
jamais connu les affres d’une plus belles heures de gloires du difficilement franchi le tour oligarque russe d’origine fin- millions d’euros, vient renfor- au Dinamo, où il y a du talent seront ouverts le jour du Ayant terminé premier de son blessé, mais aussi de De Bock, la 6e place avec 22 points, soit… sante. Tout le monde est déjà fo-
rétrogradation mais « au-des- temps de l’ex-URSS avec no- préliminaire face à l’Omonia landaise. Ayant fait fortune cer un noyau qui comptait déjà et des ambitions en suffisan- William Vainqueur veut prouver qu’il n’est pas maudit au parc match jusqu’à 18h30. groupe sans avoir concédé le qui a déclaré forfait in extremis 18 de moins que le leader, Midt- calisé sur ce double affronte-
sus duquel semble planer une tamment 11 titres de champion Nicosie : le Dinamo Moscou avec son frère Arkadi dans des en ses rangs deux attaquants ce. » ■ Astrid où son bilan, avec le Standard, est de 3 défaites, 2 nuls Bruges moindre revers (3 victoires, 3 pour cause de maladie, ainsi que jylland. ment. » ■
malédiction depuis quelques (le dernier en 1976) et 6 est en effet le seul à avoir réussi domaines variés (construction, expérimentés : le Hongrois Dz- VINCENT JOSÉPHY et 2 cartes rouges. © PETER DE VOECHT/PHOTO NEWS. V.J., X.TH. nuls), le Club devra, toutefois, se Claudemir et Denswil, qui ne Composé à 90 % de joueurs V.J.

24 25
SPORTS
Le Soir Jeudi 19 février 2015

26 Rafael Nadal a remporté dans la nuit de mardi à mercredi


son premier match de 2015 sur terre battue, à Rio, face au
Brésilien Bellucci (ATP 64) 6-4, 6-1. Après son quart perdu à
l’Open d’Australie, le n°3 mondial, âgé de 28 ans, a de nou-
veau opté pour la tournée latino-américaine, sur sa surface
préférée, celle qui met aussi le moins à mal ses articulations,
avant d’attaquer Indian Wells et Miami, à la mi-mars. © REUTERS.

Chelsea prêt à punir LESBRÈVES

Goffin prend
sa revanche
ses supporters racistes D
avid Goffin (ATP 20)
a aisément franchi le
cap du 1er tour à Mar-
seille (dur indoor) où il a
HOOLIGANISME Les polices française et anglaise ont ouvert une enquête dominé Jerzy Janowicz (47)
6-4, 6-2 en 75 minutes de jeu.
Avant PSG-Chelsea, LIGUE DES CHAMPIONS Le no1 belge a rendu la mon-
naie de sa pièce au grand
des supporters anglais Polonais (1,97 m) qui l’avait
Le Real assure
ont repoussé un battu sur le même le même
Les 8es de finale de la Ligue
passager noir qui tentait des champions ont continué score lors de leur premier
affrontement en quart à Win-
de pénétrer dans une mercredi soir et ont vu le Real
ton Salem, juste avant l’US
Madrid s’ouvrir les portes
rame de métro à Paris. des quarts de finale en s’im- Open 2014. Au deuxième
Ces supporters posant 0-2 sur la pelouse de tour, le Liégeois de 24 ans
Schalke. S’ils n’ont pas été sera opposé à Dominic Thiem
ont ensuite entonné (48) qu’il a battu à 4 reprises,
aussi irrésistibles que l’an
un chant raciste. passé (victoire 1-6 à l’aller au chaque fois en 2014 : en
L’indignation est même stade de la compéti- qualifications à Acapulco, au
tion face au même adver- Queen’s, en finale à Kitzbühel
générale en France et à Bâle, ne concédant qu’un
saire), les Madrilènes ont pu
et en Angleterre. compter sur le talent de seul set à l’Autrichien. (b)
Cristiano Ronaldo (26e) et de
CYCLISME
Marcelo (79e). En ouvrant la
LONDRES Gilbert malade
marque de la tête, le Ballon
CORRESPONDANCE Philippe Gilbert (BMC), qui
d’Or portugais a inscrit son

L
a police britannique a fait 76e but dans une compétition souffre de l’estomac, ne
savoir merrcredi après- européenne (73 en C1, à 2 s’aligne pas ce jeudi au départ
midi qu’elle apportait sa unités du record de Messi) et du 52e Trophée Laigueglia (cat.
collaboration aux autorités fran- revient à un tout petit but du 1.HC), l’épreuve d’ouverture de
çaises qui enquêtent sur un inci- L’incident raciste du métro parisien a été révélé par un vidéo publiée sur le site du « Guardian ». © AFP. record toujours détenu par la saison sur route en Italie. (b)
dent raciste survenu mardi dans Raul toutes compétitions Contador déjà leader
le métro parisien, juste avant le britannique lui apportera toute la Metropolitan police a annoncé amende en 2012 pour avoir in- européennes de clubs C’est un sentiment mitigé qui
match de la Ligue des cham- l’aide possible (…) Ce sont des qu’elle allait travailler avec le sulté sur le terrain Anton Ferdi- confondues. Dans l’autre habitait l’équipe Lotto-Soudal
pions qui a opposé le PSG et le faits très très graves », a-t-il dit à club de Chelsea qui, de son côté, nan des Queens’s Park Rangers. duel de la soirée, Bâle, après à l’issue de la première partie
club londonien de Chelsea. la radio londonienne LBC. a fermement condamné cet inci- Mais les instances footballis- avoir ouvert la marque (Gon- de la 1re étape de la Ruta del Sol
Une vidéo, filmée à 19h30 à la La Metropolitan police, qui dent. Dans un communiqué, le tiques n’ont pas cherché à analy- zalez, 11e) a concédé le match mercredi. D’un côté, le Néer-
station Richelieu-Drouot par un avait dépêché des officiers dans club Chelsea a déploré « un com- ser le pourquoi du comment nul au FC Porto sur sa pe- landais Pim Ligthart s’est im-
ressortissant britannique qui ré- la capitale française pour enca- portement odieux » qui « n’a pas dans ce que le parquet de Paris a louse en se faisant rejoindre posé et remporte ainsi sa 2e
side en France, montre un drer les supporters du club lon- sa place dans le football ou dans qualifié de « violences volon- sur un penalty inscrit par victoire de la saison mais, de
groupe de supporters de Chelsea donien de manière préventive, notre société ». Le club londo- taires en raison de la race dans Danilo (79e) après une main l’autre, Louis Vervaeke a été
qui repoussent à deux reprises va tenter d’identifier les hommes nien a expliqué « soutenir toute un moyen de transport collec- malheureuse d’un défenseur contraint à l’abandon après
un passager noir qui tentait de qui apparaissent sur cette vidéo action pénale contre les per- tif ». L’UEFA a condamné l’inci- suisse. Tout reste ouvert pour avoir chuté durant cette même
pénétrer dans la rame. Après amateur. Pour cela, la police lon- sonnes impliquées » et affirmé dent dans un communiqué. la qualification, mais Porto étape, au même titre que six
avoir repoussé ce passager, les donienne va passer au crible les qu’il « prendrait les mesures les L’instance européenne s’est dite qui n’a plus accédé aux de ses coéquipiers dont Van
supporters ont entonné un chant fichiers dans lesquels figurent les plus fortes possibles (…) y com- « consternée » par cet incident. quarts depuis 2009, est en den Broeck et Wellens. Dans la
raciste, « We’re racist, we’re ra- hooligans connus des forces de pris des mesures d’interdiction », Depuis la fin des années 90, ballottage favorable. seconde partie de l’étape, un
cist and that the way we like it », l’ordre britanniques afin de véri- si la participation d’abonnés de outre-Manche, le hooliganisme Les quatre derniers 8es auront contre-la-montre, l’Espagnol
autrement dit « Nous sommes fier si ces hommes, qui appa- Chelsea était avérée. est un phénomène qui a été qua- lieu mardi et mercredi de la Javier Moreno s’est imposé.
racistes, nous sommes racistes et Un supporter de Chelsea qui siment éradiqué des stades. Les semaine prochaine. (afp) Alberto Contador, 4e du chro-
nous aimons ça. ». Depuis une vingtaine se trouvait à l’intérieur de la contrôles très stricts imposés par no à 6 sec du vainqueur, prend
Cette video a provoqué mer- d’années, le hooliganisme rame de métro et dont les propos la police, notamment grâce aux RÉSULTATS le maillot rouge de leader alors
credi une vague d’indignation en est un phénomène ont été rapportés par le Guar- caméras de surveillance, ainsi que Chris Froome, 10e du chro-
HUITIÈMES DE FINALE ALLER
Angleterre et en France ainsi que sur le déclin outre-Manche dian a contesté le caractère ra- qu’une tolérance beaucoup plus Mardi 17 février
no (à 14 sec), est 4e au général
dans le monde du football. Le ciste de l’incident. Mitchell Mc- faible de la société britannique Paris SG (Fra) - Chelsea (Ang) . . . . . . . . . . . . 1-1 à 8 sec de l’Espagnol. (b, afp).
Premier ministre britannique raissent clairement sur la vidéo Coy, 17 ans, a rapporté que le vis-à-vis des comportements ra- Shakhtar Donetsk (Ukr) - Bayern (All). . . . . . . 0-0
Mercredi 18 février
David Cameron a estimé que les amateur, avaient déjà fait l’objet passager avait été poussé parce cistes ont contribué à une nette Schalke (All) - Real Madrid (Esp) . . . . . . . . . . 0-2 FOOTBALL
images étaient « extrêmement de poursuites pour des faits de que la rame était pleine. Quant pacification des mœurs des sup- FC Bâle (Sui) - FC Porto (Por) . . . . . . . . . . . . 1-1 Le RC Malines et Woluwe-
Mardi 24 février Zaventem renonce à la D2
dérangeantes et inquiétantes ». violence avant cet incident. Si la au chant raciste, ce même sup- porters. Pour autant, les propos Manchester City (Ang) - FC Barcelone (Esp) 20h45
« C’est à l’évidence un crime po- Metropolitan police identifie les porter a affirmé qu’il faisait réfé- et les comportements racistes Juventus (Ita) - Borussia Dortmund (All) . . . 20h45 L’Union belge a précisé que
tentiel et je suis sûr que la police coupables, ceux-ci seront inter- rence au capitaine de Chelsea, continuent de subsister, comme Mercredi 25 février « presque tous les clubs de D2
Arsenal (Ang) - AS Monaco (Fra) . . . . . . . 20h45 ont demandé la licence de foot-
française va prendre cela très sé- dits de stades. John Terry, condamné à quatre le prouve l’incident de mardi. ■ Leverkusen (All) - Atlético Madrid (Esp) . . . 20h45
rieusement. Je sais que la police Pour identifier les supporters, matchs de suspension et à une AMANDINE ALEXANDRE Les matchs retour les 10-11 et 17-18 mars. ball professionnel (D2). Seuls le
Racing Malines et Woluwe Za-
ventem ne l’ont pas fait. Ils de-
vront donc descendre en Division
Van Snick : « Le vrai déficit reste le physique » 3. » Sept équipes de D3 ont de-
mandé leur licence pour évo-
luer la saison prochaine en
JUDO La Belge s’attaque au gratin mondial des moins 48 kg au Grand Prix de Düsseldorf D2 : Hamme, Deinze, Coxyde
et Dendre en 3A ; l’Union Bo-
epuis septembre, dans la foulée de gole Munkhbat, la Brésilienne Menezes qui était seule au monde. J’ai été très tou- cholt et Hasselt en 3B. Elles
D sa levée de suspension, devant le
TAS de Lausanne, de 2 ans pour contrôle
et la Japonaise Kondo). « C’est l’équi-
valent d’un Grand Chelem ou une
ché par son histoire. Elle a déjà une cer-
taine maturité et fait ses preuves avec
seules peuvent donc espérer
évoluer à l’étage supérieur. (b)
positif aux métabolites de cocaïne en manche de Coupe du Monde. Mais je des médailles olympique, mondiale
août 2013 aux championnats du monde prends Düsseldorf comme les autres (NDLR : la médaille de Rio 2013 lui a GOLF
de judo à Rio de Janeiro, Charline Van épreuves, l’objectif reste de gagner… » été définitivement enlevée) ou euro- Ryder Cup : Darren Clarke
Snick essaye de rattraper le temps perdu. Seule ombre au tableau : l’absence de péenne. J’aimerais surtout qu’on lui fasse à la tête de l’Europe
Vendredi, la Liégeoise de 24 ans, qui Baptiste Leroy sur la chaise de coach en plus confiance. » Darren Clark (46 ans) a été
vit dorénavant à Paris, fera sa rentrée au compétition. « Je n’ai évidemment rien à En six mois, l’heure d’un premier bi- désigné capitaine de l’Europe
Grand Prix de Düsseldorf. Préparation reprocher à Fabrice Flamand ou Cédric lan : « Dès le départ, en juillet, on a foncé pour la Ryder Cup 2016 qui se
physique, entraînement technique, ap- Taymans qui sont les représentants de la comme on pouvait parce qu’elle voulait disputera aux Etats-Unis. Le
proche psychologique et diététique, la vie Fédération. Mais ils ne me voient que aller très vite. Le plus gros handicap à Nord-Irlandais a gagné
de sportive de haut niveau de Van Snick quelques heures toutes les six semaines combler, après sa suspension de 9 mois, a l’épreuve à 4 reprises (1997,
n’a pas changé en passant la frontière. Van Snick a bien travaillé lors des stages alors que je suis en contact permanent été la gestion de son poids. Dans des caté- 2002, 2004, 2006) et fut
« Le vrai déficit reste le physique, de décembre et de janvier. © VINCENT LORENT. avec Baptiste. Les Néerlandophones ac- gories aussi légères, un demi-kilo est une vice-capitaine lors des succès
souffle-t-elle. La masse musculaire re- ceptent bien les coachs particuliers sur la barre comparable aux 6 mètres de l’un de 2010 et 2012 (avec Nicolas
vient progressivement, la technique ? Elle Chelem d’Abou Dhabi. Mais, derrière, les chaise, j’aimerais que ce souci soit réglé saut à la perche. » Colsaerts). Il succède à Paul
ne se perd pas même si on apprend tous stages de Tokyo en décembre et de Metter- dans les prochains mois. Je suis dans le Un nouveau préparateur physique – McGinley, vainqueur pour la 3e
les jours et que je dois m’adapter aux sil en Autriche en janvier m’ont permis perfectionnement et l’obligation de pro- Jérôme Delaigues du Cercle Tissier à fois de suite en 2014. (b, dpa)
nouvelles règles d’arbitrage où les pénali- de bien travailler. » gresser. » Vincennes : « On fait surtout avec les
tés arrivent de plus en plus vite. » Ce vendredi, au Grand Prix de Düssel- moyens du bord. Un vrai plan de prépa- ▶ CYCLISME A Mondiaux
Sur les tatamis, le bronze de Zagreb dorf, elle revient en terre conquise puis- « Un demi-kilo à perdre, ration se dessine. On essaye surtout de sur piste en France, Kelly
(Croatie) et l’or de Tachkent (Ouzbékis- qu’elle y avait décroché l’or en 2011 : c'est franchir 6 mètres à la perche » bien structurer sa semaine, entrer à l’Ins- Druyts a terminé 12e de la
tan) l’ont rassurée sur son appétit de vic- « Avec le report du Grand Chelem de Pa- titut national du judo pour améliorer la course aux points gagnée
toires. Son échec au Grand Chelem de ris-Bercy, c’est devenu un passage obligé Baptiste Leroy (38 ans) est devenu qualité des sparring-partners. L’objectif, par l’Allemande Stephanie
Tokyo dès le premier tour est à ranger au pour l’Euro et tous les Asiatiques qui ont l’entraîneur personnel de Charline Van ce sont les Mondiaux d’Astana (Kazakhs- Pohl. La vitesse par
niveau des accidents : « C’est un moment débarqué en Europe depuis quinze Snick. : « Elle est exigeante, elle recherche tan, du 25 au 30 août). Ce sera l’heure de équipes a été gagnée par
difficile à juger car je sortais d’une bles- jours… » l’excellence mais je n’ai pas le sentiment faire les comptes et d’en tirer les pre- la France et, chez les
sure à la cheville et d’une grippe qui A l’affiche, les 3 premières mondiales d’entraîner une princesse capricieuse mières conclusions… » ■ femmes, par la Chine.
m’avait fait déclarer forfait sur le Grand de sa catégorie des – 48 kilos (la Mon- (rires). J’ai d’abord découvert une fille CHRISTIAN RASPILLER

*** 26
CULTURE
Le Soir Jeudi 19 février 2015

27
Omar Sy rejoint Tom Hanks
sur « Inferno » de Ron
Howard, adaptation
du 6e roman de Dan Brown,
après « Da Vinci Code »
et « Anges et Démons ». © AFP

Ciels avec vue


Pour réaliser sa série Blue
Sky Days, le photographe
belge Tomas van Houtryve a A l’écoute du drone
survolé les Etats-Unis avec Si le drone a une forte di-
des drones. Il a privilégié les mension visuelle, il a égale-
rassemblements comme les ment une présence sonore.
mariages et les enterre- John Cale, célèbre pour ses
ments, qui sont les cibles expérimentations musicales,
courantes des attaques a collaboré avec l’architecte
aériennes au Pakistan ou au Liam Young pour la perfor-
Yemen. « Les images captu- mance « LOOP>>60 Hz ».
rées par le drone engagent un Tandis que le chanteur se
dialogue sur la surveillance, la produisait sur scène, plu-
vie privée et la guerre », ex- sieurs drones sillonnaient
plique celui qui a terminé 3e l’espace de la salle. Si cer-
dans la catégorie « Pro- tains étaient équipés de
blèmes contemporains » au micros pour amplifier leur
World Press Photo 2015, bourdonnement caractéris-
la semaine dernière. tique, d’autres diffusaient la
Pour l’Américain Trevor voix du chanteur, créant un
Paglen (en haut à droite), mouvement sonore. Avec
« l’occupation croissante du son orchestre composé de
ciel le transforme en espace drones, le musicien voulait
esthétique et politique ». A montrer l’usage alternatif
mi-chemin entre Constable qui peut en être fait et ainsi
et Rothko, ses photographies rapprocher l’homme de cette
exploitent les capacités technologie.
poétiques du drone.

Le fabuleux destin d’un drone


Dans une vidéo surréaliste, le Britannique George Barber traite l’appareil comme une personne. Alternant
photos, extraits de films et captures de drones, une voix off raconte la vie du « Freestone drone », poète
ignorant la haine et les mensonges. D’une voix enfantine, le drone s’interroge sur ce qui lui arrivera après
sa mort. Il évoque son amour du linge qui sèche « car beaucoup de choses se disent à travers la lessive ». Une
passion qui s’inspire de la technique des militaires pour identifier leurs cibles et… qui le mènera à sa perte.
Humanisé, le drone semble victime de son propre rôle et finit par admettre « Je suis un peu flippant ».

Y a-t-il un artiste
dans l’avion ?
ARTS Les drones, ces engins sans pilotes, séduisent le monde de l’art
L
L’usage militaire es drones n’ont pas bonne Pour l’artiste belge Tomas van tension d’internet car « il donne brevets pour son projet Flixel.
réputation. Moyens d’ob- Houtryve, lauréat d’un des prix la vision de quelque chose à dis- Les drones ressembleraient à des
des drones en a fait servation faisant craindre du World Press Photo 2015, le tance ». Avec son projet « Dro- pixels flottants et remplaceraient Un drone
des symboles une dérive orwellienne de notre drone est les deux à la fois. Il a re- nestagram », il publie sur Insta- les feux d’artifices dans les parcs pour pinceau
de violence. société, ils sont réputés pour cours à leurs caméras pour attirer gram des images prises par des d’attractions. Ils projetteraient
l’usage massif qu’en a fait le gou- l’attention sur ce qu’ils pro- drones en zone de guerre afin de des images dans le ciel et soulève- Depuis 2007, l’artiste autri-
Peu à peu, vernement Obama lors d’at- voquent au sol… Pour expliquer montrer cette réalité quoti- raient des marionnettes… pour chienne Addie Wagenknecht
ils se démocratisent taques au Pakistan. Véritables son travail, il cite ce jeune Pakis- dienne. Car les drones four- un spectacle féerique. Instru- utilise le drone comme pin-
outils technologiques, ils sont de tanais qui témoignait à Washing- nissent beaucoup d’images et ment de tous les possibles, le ceau. Ses tableaux sont
et s’infiltrent réalisés horizontalement, et
plus en plus prisés par la société ton en 2013 : « Je n’aime plus leur angle de vue est reconnais- drone est constamment étendu à
dans tous les secteurs. civile : dernièrement, Amazon a quand le ciel est bleu, les drones sable. Cette capacité est aussi pri- de nouvelles expériences. En elle pilote son outil à dis-
Objets réflexifs ou voulu les utiliser pour son sys- ne volent pas quand il fait gris. » sée par des artistes pour qui la di- mars 2014, l’Université d’Arizona tance. « Le corps du créateur
tème de livraison. Et du 7 au mension politique, bien qu’inévi- a organisé un concert où or- est absent », résume-t-elle.
utilitaires, ils élargissent Son rapport au drone est le
9 mars se tiendra à Bruxelles le L’usage des drones donne table, n’est pas prioritaire. chestre et technologie se rencon-
les horizons artistiques. tout premier Salon du Drone. un visage de lâcheté Grâce à sa perspective, l’engin traient : « Drone confidential » même qu’avec un pinceau,
En mars, à Bruxelles, Avant d’être une arme de à la guerre menée par volant offre une approche vi- voulait montrer les perspectives « il faut s’entraîner et se fami-
guerre, le drone est un objet vo- les USA au Moyen-Orient suelle inédite. Pour la vidéo de d’une collaboration entre liariser avec lui ». Et avec des
ils s’exposeront supports traditionnels ou
lant. Il présente donc un poten- présentation de Mons 2015, l’en- hommes et machines.
à la Fondation tiel créatif. Dès le 6 mars, pour sa C’est que l’usage des drones treprise Magic Owl l’a utilisé Objet de peur ou de curiosité, non, l’artiste perd de toute
Boghossian prochaine exposition intitulée donne un visage de lâcheté à la pour survoler la ville. En tour- l’aéronef sans pilote a longtemps manière un certain contrôle
« Du Paradis à l’Enfer », la Fon- guerre menée par les Etats-Unis noyant autour du Beffroi, le spec- été un fantasme d’inventeur. Si le sur son œuvre. Abstraites
et au Salon du Drone. mais intenses, ses toiles
dation Boghossian, à Bruxelles, au Moyen-Orient. Quand leurs tateur se sent comme un oiseau et drone attire l’attention, c’est
aborde le thème des machines pilotes sont installés dans des bu- découvre la Capitale de la culture parce qu’il offre des possibilités parlent de la culture, de la
volantes depuis la symbolique du reaux, les missiles déciment des d’un point de vue exceptionnel. nouvelles pour la guerre mais société et de la technologie.
tapis volant jusqu’à l’utilisation populations. Objet ambigu, La couverture d’événements par aussi, et heureusement, pour Selon elle, « les drones, ce
des drones. Parmi les artistes ex- comme l’adage américain en fa- des drones est un secteur en l’art. Comme disait Bertolt sont juste des sous-produits ».
posés, plusieurs explorent les veur des armes : ce ne sont pas les pleine expansion, preuve que le Brecht : « Mon général, l’homme
possibilités offertes par ces armes qui tuent des gens, mais point de vue des oiseaux est une est très utile. Il sait voler, il sait
avions particuliers qui, peu à peu, des gens qui tuent des gens. esthétique qui séduit toujours. tuer. Mais il a un défaut : il sait
font leur chemin dans le monde Le Londonien James Bridle, Même Disney s’y met. L’empire penser. » ■
de l’art en tant que sujets et outils. lui, voit le drone comme une ex- du dessin animé a déposé trois MARGAUX STUDER (st.)

27
Le Soir Jeudi 19 février 2015

28 LACULTURE
Trouvez l’assassin
du salon de coiffure
Liège revient sur la carte
SCÈNE Une pièce interactive au TTO
CRITIQUE rallument. Le quatrième mur de
des villes en rock
out semble habituel dans le la scène théâtrale tombe et les
T salon de coiffure du Théâtre
de la Toison d’Or, à Ixelles. Un
spectateurs sont invités à aider
les policiers dans leur quête de la
MUSIQUE Oscar & The Wolf inaugure le Reflektor le 4 mars
gay (Jean-François Breuer) et vérité. Les spectateurs peuvent
une grande cruche (Catherine poser toutes les questions qu’ils
Decrolier) médisent sur les désirent aux acteurs durant la
clients et les célébrités, pendant reconstitution, faire part de leurs
que deux hommes charmants at- observations, dénoncer les éven-
tendent de se faire coiffer. Le dé- tuels mensonges des person-
cor est pop, voire kitch, la grande nages… Bref, ils mènent l’en-
folle de coiffeur dandine son pos- quête.
térieur avec une décontraction Dernier coup de ciseaux date
étonnante, tout en expliquant la en fait de 1978. Le concept a été
superbe soirée à thème qu’il va imaginé par un psychologue alle-
organiser ce soir. Sa collègue, qui mand qui désirait étudier l’effet
ne pense qu’aux jeux du sexe, de groupe, comprendre ce que
perchée sur des plateformes pé- des témoins interprètent, en-
trolières piquées certainement tendent et voient. Deux Améri-
dans la garde-robe de Maman, cains ont eu ensuite l’idée d’en
enchaîne des répliques reflétant faire un spectacle grand public
le gouffre abyssal de sa bêtise. qui a été vu par plus de 9 mil-
Les clients, eux, une femme de lions de personnes dans le
la haute bourgeoisie vivant au monde. C’est par contre la pre-
crochet de son mari (Nathalie mière fois qu’elle est adaptée en
Uffner) et un producteur de pro- Belgique.
grammes télé populaire (Frédé- Et le succès est au rendez-
ric Nyssen), complètent ce ta- vous, puisque le Théâtre de la
bleau absurde. Toison d’Or affiche quasiment
Avec des personnages si cari- complet tous les soirs, et a même
caturaux, Dernier coup de ci- dû ajouter des représentations.
seaux laisse présager d’un bon Il faut dire qu’on se prend très
moment de rires dans une comé- rapidement au jeu. A chaque
die classique. Cette impression question du public, les comé-
s’évapore comme un « pschitt » diens improvisent une réponse La soirée d’ouverture qui accueillera les Anversois d’Oscar & The Wolf a été complète en une demi-heure. © D.R.
de laque dès que la pianiste clas- qui paraît sensée et embrouillent
sique habitant au-dessus est re- ainsi les esprits. Ils doivent Le Reflektor est la de 1996 à 2008. Depuis lors (et tan Servais, membre du PS et an- Fédération Wallonie-Bruxelles et
trouvée assassinée. La question connaître par cœur la psycholo- plus encore après la fermeture du cien chef de cabinets socialistes. 520.000 euros de la Ville de
apparaît donc évidente : qui a gie de leur personnage pour ne nouvelle salle de Carlo Levi en 2012), outre les Ca- En clair (et la question n’est pas Liège) tandis que Festiv@Liège
tué la voisine alors que la plupart pas paraître hors sujet, ce qui concerts à Liège. sernes Fonck, Liège manquait neuve), Festiv@Liège est-elle fa- investit 150.000 euros pour le
des protagonistes sont restés à donne lieu parfois à des ré- Elle sera gérée par cruellement d’une salle de vorisée par les autorités lié- matériel et les équipements.
l’intérieur du salon ? pliques cinglantes. Le plaisir du concerts de capacité moyenne geoises ? Reste à savoir si le Reflektor ne
Pour tenter de résoudre cette jeu est au rendez-vous et conta- l’ASBL Festiv@Liège, (600 places). Propriété de la Concernant le Reflektor, la ré- fera pas trop d’ombre aux autres
énigme taillée dans la même mine la salle. Pendant la pause, organisatrice des Ville, le Reflektor sera géré par ponse est simple : Festiv@Liège salles et organisateurs de soirées
coupe que Le Mystère de la tout le monde débat de l’en- Ardentes. l’ASBL Festiv@Liège connue était la seule candidate – ou du rock à Liège. Fabrice Lamproye :
chambre jaune, une équipe de quête, donnant son avis. A la re- pour organiser le festival Les Ar- moins la seule à avoir déposé un « Les autres opérateurs sont bien-
policiers de choc (Pierre Lafleur prise, la sentence tombe… et Ce qui a fait grincer dentes, mais aussi les TransAr- dossier en bonne et due forme. venus. Si un collectif est spécialisé
et Thomas Demarez) débarque change tous les soirs selon l’avis quelques dents. dentes, les Heures InD, le Mithra Quant aux accointances entre dans un certain style musical
dans le salon pour plusieurs in- du public. ■ Explications. Jazz, et pour coorganiser le Ron- l’ASBL et le PS : « Chacun utilise plus que nous, le Reflektor leur est
terrogatoires avec les suspects. VANESSA LHUILLIER quières Festival, la Fête des Soli- ses réseaux professionnels, ré- ouvert. »
Mais soudain, la pièce change darités à Namur et désormais les torque Fabrice Lamproye. Ces discussions politiques

O
radicalement des autres his- Jusqu’au 28 février au Théâtre de la n les croise partout ! De [PIAS] Nites à Bruxelles. Autant Quand tu connais des agents, il mises à part, l’ouverture d’une
toires. Les lumières de la salle se Toison d’Or. www.tto.be Bruxelles à Anvers. Mais dire qu’il s’agit d’un poids lourd s’agit d’un réseau, même si ça n’a nouvelle salle de concerts à Liège
aussi à Utrecht, Cologne des événements culturels en Fé- rien à voir avec la politique. Gaë- enthousiasme les fans de rock in-
ou Barcelone. Dès qu’il y a un dération Wall