Vous êtes sur la page 1sur 66

LUNDI 26 janvier 2015 / Edition Bruxelles-Périphérie / Quotidien / No 21 / 1,50 € / 02 225 55 55

LE PLUS GRAND DECATHLON D’EUROPE OUVRIRA FIN MAI À EVERE P. 7

CULTURE
Un départ
sur les

© BELGA.
chapeaux
Le tifo de roue
P. 11 À 15
qui fait
scandale

L’avant-match du clasico Standard-Anderlecht a été marqué par un tifo polémique déployé par les supporters du Standard. Ils avaient réservé un accueil
particulièrement chaud à leur ancien capitaine, Defour. Sur un plan sportif, les Liégeois se sont imposés 2 à 0 et Steven Defour a été exclu. P.19 À 21

Pensions :
+ 30 %
de dépenses
Les Grecs disent SPORTS
en cinq ans
S
elon Jean Hindriks, pro-
fesseur d’économie et
membre d’Itinera, « le pro-
blème du financement des pen-
« non » à l’austérité CYCLISME
Cadel Evans
tire sa révérence
sions se pose tout de suite ». Dans
son livre qu’il publie aujourd’hui, Syriza, le parti de gauche radicale, a remporté largement et va changer
et dont il donne les grandes lignes
au Soir, l’économiste explique les élections législatives. Le peuple grec a choisi sa voie. de vie
qu’entre 2008 et 2013, le nombre P. 29

A
de pensionnés du secteur public a près le dépouillement de qu’il en faut 151 pour obtenir la Par ailleurs, le parti d’inspira- miers résultats. Le parti espa-
augmenté de 13 %, alors que dans plus de 70 % des bulle- majorité absolue. tion néonazie Aube dorée sem- gnol Podemos a ainsi déclaré que
le même temps, les dépenses ont tins de vote, le parti de A Athènes, devant des milliers blait s’installer fermement à la « les Grecs auront enfin un pré-
augmenté de plus de 30 %. gauche radicale Syriza arrivait de personnes et une marée de troisième place, avec 6,3 % des sident et plus un délégué de Mer- TENNIS
La problématique est la même en tête avec 36 % des voix, drapeaux, Alexis Tsipras a pris la suffrages , devant « La rivière », kel ». Du côté belge, l’ancien Pre- Malgré
dans le secteur privé, puisque le contre 28,1 % à la Nouvelle Dé- parole hier soir. Il a expliqué que nouveau parti de centre gauche, mier ministre, Elio Di Rupo, a
nombre de bénéficiaires a aug- mocratie du Premier ministre « le peuple grec a écrit l’Hitoire » qui obtenait 5,9%. De son côté, salué « la victoire éclatante de son élimination
menté de 7 % et les dépenses de conservateur Antonis Samaras. et « laisse l’austérité derrière le Pasok obtenait 4,7 % des suf- Syriza » et « espère qu’elle ren- en Australie,
33 %. ■ La projection du ministère de lui ». « C’est un signe important frages. dra espoir au peuple grec ». ■
l’Intérieur donnait ainsi entre pour l’Europe qui change », a-t-il Les réactions internationales Wickmayer
P. 5 NOS INFORMATIONS 149 et 151 sièges à Syriza, alors ajouté. n’ont pas tardé après les pre- P. 2 & 3 NOTRE DOSSIER vise un retour
au sommet P. 30
Ethias a besoin de centaines de millions d’euros
S
elon nos confrères du Standaard, donc partie des « recalés ». autres assureurs, Ethias a dû augmenter noit Vewilghen a répondu au Standaard.
l’assureur Ethias se trouve dans une Cela signifie qu’en cas de choc majeur, le ses provisions pour faire face aux faibles « Les plans pour renforcer notre assise fi-
situation financière délicate. groupe ne dispose pas d’assez de fonds taux d’intérêt afin de tenir ses engage- nancière sont en cours. Mais nous voulons
D’après plusieurs sources, Ethias a raté les propres. Certains évoquent même un défi- ments futurs. Ce qui explique notamment absolument le faire de notre propre chef.
stress tests européens réalisés l’an dernier cit de 800 millions d’euros, ce que toute- pourquoi Ethias se trouve dans une situa- Un “stand-alone” est prioritaire. » Néan-
par l’autorité de supervision européenne fois personne n’a pu confirmer ou infirmer tion financière délicate. moins, l’assureur espère recevoir plus de
du secteur. Jusqu’à présent, on savait que officiellement à nos collègues. Pour rappel, Le management du groupe se trouve temps de la part de la Banque nationale
14,4 % des assureurs européens avaient Ethias a dû faire face l’an dernier à une maintenant sous pression pour intervenir, pour renforcer ses fonds propres. ■
échoué aux stress tests, mais on ne savait amende fiscale inattendue de 360 millions car si les taux bas persistent, la situation
pas lesquels étaient concernés. Ethias fait d’euros. En même temps, comme tous les risque de devenir plus pénible. Le CEO Be- P. 9 NOS INFORMATIONS

L’ÉDITO
Christophe Berti retombé dans ses travers, ce pu être déployée sans que per- sérieusement parler de fair-play presse, parfois trop encline à
RÉDACTEUR EN CHEF dimanche, à Sclessin. Une chute sonne – responsables des sup- et de respect aux centaines de transformer le sport en combat.
lourde et lamentable. En cause, porters, stewards, club, police – milliers d’enfants qui jouent au Quoi qu’il en soit, tout n’est pas
un « tifo » honteux décapitant ne s’interpose ou ne ramène foot dans le Royaume ? Et aux permis aux supporters du Stan-
Steven Defour, « coupable » quelques énergumènes à la millions de supporters ? Reste à dard – et aux autres – sous pré-
d’être passé de Liège à Bruxelles,
via Porto, l’été dernier. Enten-
raison. Le tout alors que les
supporters du Standard n’en sont
savoir qui va s’élever de la mêlée
pour rétablir des règles et re-
texte qu’ils seraient l’âme d’un
club ou de je-ne-sais-quoi. Si on
lesoir.be
dons-nous bien : la provocation pas à leur coup d’essai, loin de là. mettre de l’ordre et du bon sens. accepte sans ciller le tifo de ce
des supporters, elle fait partie de Car les dérives de ce dimanche, à dimanche, il faut arrêter tous les
l’ADN du football et elle fait Le clasico résume en Sclessin, elles sont peut-être le matchs de foot en Belgique. L'Europe doit-elle
même son charme depuis un nonante minutes toutes les reflet de la société, comme on le Sinon, on court les yeux fermés craindre la montée
LE PIRE siècle. Mais ici, il n’est pas ques- dérives du football belge dit souvent, mais elles sont aussi vers de pires dérives encore. au pouvoir de Syriza
tion de folklore ou de moquerie, le produit d’un climat malsain Dans plusieurs pays, on punit
DU FOOTBALL ni même de liberté d’expression, Si on ne met pas fin à ces dé- entretenu par les clubs de D1 sévèrement ce genre de bande-
en Grèce?
On en parle
BELGE mais de respect des lois, d’incita- rives, si on n’interdit pas ces souvent incapables de voir plus roles. Que va-t-il se passer chez
avec Maroun Labaki.
tion à la haine et de bêtise hu- banderoles dans les tribunes, si loin que leur petit intérêt person- nous ?
maine, décidément incommensu- on n’est pas capable de faire la nel et trop souvent occupés à se S’il veut garder, ou retrouver, de
Laveceredoré
football belge, qui avait
son blason en 2014
l’incroyable engouement
rable. Il est à la fois interpellant
et inquiétant que cette banderole
différence entre la provocation et
l’incitation à la violence et à la
mettre des bâtons dans les
roues, par une Ligue pro toujours
la crédibilité, le football belge
doit agir.
autour des Diables rouges, est de plus de mille mètres carrés ait haine, comment pourra-t-on aussi faible et – oui – par la Sinon, il sera complice. Retrouvez toutes
nos photos et nos vidéos
de la grande fête
d’ouverture
05 TÉLÉVISION 16 & 17 NÉCROLOGIE 32 MÉTÉO 33 de Mons 2015
LOTERIE 17 PETITES ANNONCES 32 MOTS CROISÉS 33 sur lesoir.be/mons2015.
PETITE GAZETTE 18 BÉDÉ 33 BON À DÉCOUPER 33
5 413635 008108
1
Le Soir Lundi 26 janvier 2015 Le Soir Lundi 26 janvier 2015

2 L’ACTU LÉGISLATIVES EN GRÈCE L’ACTU 3

Alexis Tsipras : « Le peuple grec a écrit l’Histoire »


Résultats partiels
Le leader de Syriza a gagné son pari, par une nette
victoire sur le gouvernement sortant. des élections législatives analyse Résignée, l’Europe renégociera
A l’heure d’écrire ces lignes, 70,7 % des suffrages à 23h45. omment l’Union euro- de plus en plus souvent à naître que lorsqu’il devient réali- être prolongé encore jusqu’à
l’unique inconnue était de savoir s’il disposera Gauche radicale C péenne s’apprête-t-elle à
« gérer » le cas grec, avec un
Bruxelles, comme pour se rassu-
rer, qu’Alexis Tsipras n’est pas
té : le changement de situation
politique, qui rend souvent ma-
l’été. Mais un premier rembour-
sement grec de 4,3 milliards
Conservateurs
ou non de la majorité absolue. Extrême droite Alexis Tsipras qui paraissait as- aussi radical qu’il en a l’air. giquement possible ce qui ne d’euros est censé être remboursé
36,0 %
Le Premier ministre Samaras a reconnu sa défaite Centristes suré d’accéder aux manettes du Quels que soient les senti- l’était pas encore la veille. On d’ici un mois : ne pas le faire re-
28,1 % pouvoir à Athènes ? C’était « la » ments, chacun sait qu’une fois peut s’attendre à ce qu’une forte viendrait, pour la Grèce, à faire
et félicité son adversaire. Socialistes
question qui taraudait les esprits Tsipras élu Premier ministre, il victoire de Syriza ouvre un défaut sur sa dette… Ce lundi
ATHÈNES confirmé qu’il serait prêt à entrer à Bruxelles jusqu’au soir même faudra négocier avec lui. Négo- champ de négociation jusqu’ici soir déjà, les ministres des Fi-
DE NOTRE CORRESPONDANT dans un gouvernement de coali- de l’élection de dimanche. cier quoi ? Un abandon, au invisible. Car maintenir la nances de la zone euro se pen-

E
xplosion de joie à l’an- tion avec Alexis Tsipras qui de- 6,3 % 5,9 % 4,7 % Officiellement, la ligne de la moins partiel, de la dette double assertion, face à Tsipras, cheront sur la question…
nonce des premiers résul- vrait par ailleurs rencontrer le Commission européenne – l’un grecque ? Officiellement, mais que l’Europe ne veut pas que la Enfin un sentiment risque de
tats officiels du scrutin lé- président de To Potami, Stavros Syriza Nouvelle Aube To Potami Pasok des trois membres de la « troï- aussi officieusement, la ligne n’a peser lourd du côté des institu-
gislatif dimanche soir sur la place Théodorakis dès ce lundi. démocratie dorée ka » exerçant la tutelle sur pas changé : il n’en est pas ques- Un sentiment risque de tions et des gouvernements eu-
Klafthmonos d’Athènes où se si- « Même en obtenant 151 sièges, Athènes – était on ne peut plus tion. Pierre Moscovici, le com- peser lourd du côté des ropéens : la phobie de la conta-
tue le kiosque de campagne du Syriza disposera d’une majorité classique : on ne s’immisce pas missaire aux Affaires écono- gouvernements européens : gion « radicale ». Notamment en
parti de la gauche radicale Syriza. trop courte pour appliquer son dans les affaires intérieures d’un miques et financières, l’a encore la phobie de la contagion Espagne, où des élections locales
« C’est une grande victoire qui dé- programme et aura besoin d’une Etat membre. Le président de la rappelé ces derniers jours : « Les et régionales se tiendront en mai,
passe tous nos espoirs », s’en- majorité élargie », pense-t-on du Commission Jean-Claude Jun- engagements du gouvernement Grèce sorte de l’euro (c’est aussi et les législatives en novembre.
thousiasme dans un vaste sou- côté de To Potami qui se rêve tou- cker s’était, il est vrai, légèrement grec sont les engagements du la thèse du chef de Syriza), mais Une Espagne également dure-
rire, Manos, un jeune ingénieur jours en allié d’une coalition. Ces oublié en décembre dernier, dé- pays et les accords doivent être que la Grèce doit payer ses dettes ment touchée par la crise et les
présent dans la foule. tractations auront lieu dans les clarant que « ma préférence se- respectés. » À mesure qu’aug- suivant le plan actuel, ne sera plans d’austérité, également diri-
Les premiers résultats dispo- jours prochains. Mais pour les rait de revoir des visages fami- mentait la probabilité d’une vic- plus tenable. gée par la droite conservatrice, et
nibles donnaient Syriza vain- 36,5 % de Grecs qui ont hier voté liers en janvier ». Ou alors avait- toire de Syriza, des voix de plus Les discussions sérieuses de- où Podemos, le nouveau parti de
queur, avec 36 % des voix. Soit Syriza, l’heure était à la fête. il délibérément commis ce petit en plus nombreuses dans les mi- vront commencer rapidement. gauche radicale, talonne égale-
9 points d’avance sur les conser- « C’est le point final à l’austérité dérapage qu’il n’aurait jamais ac- lieux européens plaidaient pour- Le plan de secours à la Grèce, qui ment le Parti populaire dans les
vateurs de la Nouvelle Démocra- et nous ouvrons la voie pour un cepté lui-même comme Premier tant en faveur d’un abandon par- est venu à échéance le 31 dé- sondages. Pas question donc, de
tie qui ont eux emporté 28,1 % changement en Europe », veut ministre luxembourgeois, trahis- tiel de la grecque dette. cembre, a été techniquement laisser Tsipras et la Grèce com-
des voix. Syriza se place ainsi à croire Evguénia, une jeune infir- sant publiquement ce que cha- Car face à la réaffirmation de prolongé de quelques semaines, mencer le grand détricotage des
l’extrême limite de la majorité ab- mière au chômage, sa fille de trois cun sait : Syriza et Tsipras ne principes présentés comme in- tandis que la dernière tranche politiques de rigueur. La digue
solue car, avec le bonus de ans dans les bras. Sur les plateaux sont pas vraiment la tasse de thé tangibles, il y a ce petit quelque d’aide n’a pas été versée à tiendra-t-elle ? Personne ne peut
50 sièges accordé au parti arrivé de télé, les candidats de Syriza des dirigeants et de la nomenkla- chose que les dirigeants poli- Athènes, faute de respect de ses en jurer. ■

Le gros chantier de Syriza


multiplient les déclarations et re-
viennent notamment sur les pre-
économie La priorité tura de l’UE. Même si on répétait tiques ne veulent parfois recon- engagements. Le plan pourrait JUREK KUCZKIEWICZ

est l’ouverture d’une


renégociation de la dette
publique grecque
miers pas d’un gouvernement Sy-
riza au lendemain du scrutin.
« Nous dirons au revoir à la Troï-
est de relever le niveau de vie l’expert « La dette empêche la sortie de crise »
en tête, la gauche radicale dispo-
serait d’entre 149 et 151 sièges sur
ka immédiatement », lance ainsi
Panayiotis Lafanazis, député du
parti représentant un courant
des plus vulnérables ENTRETIEN
aul De Grauwe est économiste et profes-
décider de faire défaut sur sa dette ?
C’est un scénario envisageable. Elle y per-
pouvoir, c’est à cause des créanciers qui ont
imposé des conditions inappropriées. Les
les 300 que comporte le parle-
ment grec. « Le peuple grec a écrit
minoritaire plutôt européen.
Alexis Tsipras a confirmé dans
ATHÈNES
DE NOTRE CORRESPONDANTE
comme des subventions pour l’alimentation
de familles pauvres (756 millions d’euros),
P seur à la London school of economics. drait plus qu’elle n’y gagnerait mais les
décisions politiques ne sont pas toujours
Grecs ont été punis et se sont révoltés en
votant pour les extrêmes. Et personne n’a
l’Histoire, il nous a donné un son discours sa volonté de ne pas e programme économique de Syriza des aides aux retraités comme le rétablisse- guidées par la rationalité. pensé à cela chez les créanciers !
mandat clair et la Grèce tourne
désormais la page de l’austérité »,
reconnaître comme interlocu-
teur la troïka, cet organe regrou-
L présenté en septembre dernier dans la
grande ville du nord de la Grèce, Thessalo-
ment d’un 13e mois pour les retraites infé-
rieures à 700 euros ou encore des soins mé-
La troïka (BCE, FMI, Union européenne)
doit-elle accepter de renégocier la dette
de la Grèce avec Syriza ? Quid d’un scénario de sortie de l’euro Le programme socio-économique de Syriza
a déclaré, devant des milliers de pant les trois créanciers de la nique, devrait servir de feuille de route dès dicaux et pharmaceutiques gratuits pour les C’est évident. Cette dette est excessive et em- brandi par certains comme la chancelière qui vise à relever le niveau de vie des plus
sympathisants et une marée de Grèce (Fonds monétaire interna- que le président du parti Alexis Tsipras aura chômeurs sans assurance (350 millions pêche la Grèce de sortir de la crise écono- allemande Angela Merkel ? faibles ne va-t-il pas creuser un peu plus le
drapeaux, Alexis Tsipras en fin de tional, Commission européenne réussi à former un gouvernement. Les ob- d’euros). mique. Il y a eu des erreurs commises des C’est un scénario possible si on ne veut pas déficit public ?
soirée. « C’est un signe important et Banque centrale européenne). jectifs – mettre fin à l’austérité, renégocier Deuxième pilier : la relance de la crois- deux côtés : du côté de la Grèce mais aussi aboutir à un compromis. Ce serait un très Si. Il faut desserrer l’étau mais pas autant
pour l’Europe qui change ». Un agenda très serré attend le la dette et relancer la croissance – sont sance économique, pour un montant de 6,5 des créanciers qui ont prêté de l’argent à un mauvais signal à envoyer. que ce qui est préconisé par Sy-
Le dirigeant de Syriza a annon- prochain gouvernement. Le 5 fé- connus depuis plusieurs mois déjà. milliards d’euros avec, notamment, la sup- pays sans trop réfléchir. Il faut aujour- Pour la première fois, on recon- riza. C’est excessif. Ce parti va
cé qu’il allait négocier avec ses vrier, les députés de la nouvelle Pour Syriza, le niveau de la dette pu- pression des taxes foncières pour les petits d’hui que les deux camps trouvent un com- naîtrait que l’Union monétaire devoir réaliser que les réalités
créanciers une « nouvelle solu- assemblée prêteront serment. blique, qui s’élève toujours à 175 % du PIB, propriétaires et le relèvement du seuil an- promis. En 1953, les créanciers de l’Alle- n’est pas permanente. On indi- budgétaires ne lui permettront
tion viable » pour la Grèce et Leur première tâche sera de dési- soit plus de 300 milliards d’euros, n’est pas nuel de revenus imposables pour les parti- magne ont éliminé sa dette. Cela a rendu querait aux marchés financiers pas de tenir ses engagements
l’Europe. « Le nouveau gouver- gner le président de la Répu- viable et empêche toute marge de ma- culiers, abaissé à 5.000 euros et que Syriza possible la renaissance économique de ce que d’autres sorties sont pos- électoraux. Cela lui posera un
nement sera prêt à collaborer et blique. « Nous demanderons en- nœuvre budgétaire et tout espoir de relance propose d’établir à 12.000 euros (coût esti- pays. Les Allemands en ont profité. Quand sibles en cas de difficultés bud- problème politique plus tard.
négocier pour la première fois suite un délai pour nous préparer économique en Grèce. Il propose donc d’an- mé : 1,5 milliard d’euros). j’entends que beaucoup s’opposent à cette gétaires d’un pays. Et des chocs
avec nos partenaires une solution avant d’entrer dans un processus nuler la majeure partie de la valeur nomi- Une nouvelle banque d’investissement se- renégociation, je suis frappé par leur perte financiers, il y en aura d’autres Si la dette est restructurée, la
juste, viable, durable, qui bénéfi- de négociation avec nos créan- nale de la dette publique dans le contexte rait créée, dotée d’un apport de 1 milliard de mémoire collective. dans l’histoire. On risque de dé- Grèce pourrait-elle à nouveau
cie à tous », a déclaré M. Tsipras, ciers », annonce M. Katrougalos. d’euros. stabiliser toute l’Union moné- réemprunter sur les marchés
affirmant qu’il n’y aura pas « d’af- Car le gros chantier de Syriza est « Renégocier une partie de la dette Troisième pilier : l’emploi, avec le rétablis- Et si les deux parties n’arrivent pas taire si on crée ce précédent. Paul De Grauwe. internationaux ?
frontement » et que la Grèce « dé- d’obtenir l’ouverture d’une rené- permettra de récupérer du budget. sement du salaire minimum à 751 euros à trouver un accord ? © ALAIN DEWEZ. Il faut d’abord que son taux
cevra tous les Cassandre à l’inté- gociation de la dette publique La Grèce en a besoin » mensuels, l’annulation des réformes menées C’est dans l’intérêt des deux camps et du Quel bilan tirez-vous des deux d’endettement diminue et que
rieur et l’extérieur du pays », mi- grecque dont les partenaires eu- GABRIEL COLLETIS, ÉCONOMISTE depuis quatre ans dans le droit du travail et, bien-être de chacun de trouver un compro- plans concoctés pour venir des réformes soient menées no-
sant sur un échec. ropéens ne veulent pas entendre notamment, sur la question des conventions mis. Il y a un risque de tout perdre pour les en aide à la Grèce ? tamment en matière de gouvernance, de
« Nous sommes sûrs que les ré- parler tant que la Grèce ne sera d’une « conférence sur la dette euro- collectives, la création de 300.000 emplois créanciers. Ce n’est pas être altruiste que de Ils ont été très mal conçus. On a appliqué lutte contre la corruption, pour retrouver
sultats finaux lundi matin nous pas sortie du plan d’aide encore péenne ». « Cela s’est produit pour l’Alle- dans le privé et le public (coût sur deux renégocier cette dette. une austérité d’une telle intensité qu’elle a la confiance des marchés. ■
donneront la majorité. Il n’est pas en suspens. Le président de la magne, en 1953. Cela peut également se pro- ans : 5 milliards d’euros). Quatrième pilier : déstabilisé entièrement l’économie mais Propos recueillis par
l’heure de parler de coalition », Banque centrale allemande, Jens duire pour le sud de l’Europe, et pour la la transformation du système politique, afin En cas d’impasse, la Grèce pourrait-elle aussi le système politique. Si Syriza est au JEAN-FRANÇOIS MUNSTER
affirme Georges Katrougalos, dé- Weidmann, a exhorté dimanche Grèce », n’a cessé de déclarer M. Tsipras tout de renforcer la démocratie.
puté européen du parti. Syriza le parti de gauche radicale Syriza, au long de sa campagne. Cette négociation La question qui se pose, alors que le pays
exclut officiellement de collabo- à « ne pas faire de promesses illu- est loin d’être évidente pour les autres pays est toujours exclu des marchés et en attente
rer avec l’un des 6 autres partis soires » à ses concitoyens. européens et Syriza demande d’abord, à très depuis décembre du versement d’une 
ayant dépassé le seuil des 3 % et La victoire de Syriza marque court terme, la mise en place d’un moratoire tranche de plus de 7 milliards d’euros de

Aussitôt
entrant au Parlement. Et pour- aussi la défaite de la Nouvelle Dé- pour le paiement des intérêts de la dette, de prêts de ses créanciers, est de savoir com-
tant, s’il se confirme qu’il lui mocratie. Son président Andonis façon à consacrer ces fonds à l’aide et à la ment Syriza entend financer ce plan.
manque bien une ou deux voix il Samaras est très critiqué en in- croissance dès 2015. « Il serait financé à hauteur de 6 mil-
devra se résoudre à trouver un terne pour la tactique de cam- Si la question cruciale de la dette sera au liards par les transferts de fonds européens
partenaire. Syriza exclut de colla- pagne adoptée et la bataille pour cœur des discussions avec les créanciers du et à hauteur de 3 milliards par des recettes
borer avec la ND ou avec le parti le leadership a déjà commencé. pays, Syriza n’entend faire aucun compro- issues de la lutte contre la fraude fiscale, af- fièvre
néonazi Aube Dorée, arrivé en Du côté du Pasok – 4,8 % des mis sur ce qu’il appelle son plan de recons- firme l’économiste Georges Stathakis, l’un
friss o ns courb a t u r e s
troisième position avec 6,3 % des voix - aussi on tire les leçons du truction de la Grèce. des artisans du programme. Au final, il ne
voix. Et devra donc se tourner scrutin. Son président, Evangué- Un programme en quatre piliers qui coû- nous resterait que 3 milliards d’euros à
vers l’un des autres plus petits los Vénizélos, a annoncé la tenue terait un peu moins de 12 milliards d’euros. trouver, ce qui ne me semble pas insurmon- ma u x d e t
partis. Soit To Potami (La Ri- d’un congrès d’urgence pour opé- Il s’agit en fait d’une dizaine de mesures vi- table, surtout si nous arrivons à négocier un ête
vière) qui entre pour la première rer un changement de direction. sant principalement à relever le niveau de gel de paiement des intérêts sur 2015. »
fois au Parlement avec 5,9 % des La recomposition du système po- vie des Grecs les plus vulnérables en agis- Pour l’économiste Gabriel Colletis, « rené-
voix soit avec les Grecs indépen- litique grec – caractérisé pendant sant d’une part sur le niveau de salaire ou gocier une partie de la dette permettra de ré- CALENDRIER
dants qui, défiant toutes les pré- près de 40 ans par un bipartisme de retraite mais en introduisant aussi des cupérer du budget. La Grèce en a besoin et « La Grèce tourne désormais
visions se sont hissés derrière les quasi total entre le Pasok et la ND allègements fiscaux et en mettant en place les Européens devront certainement s’y ré- la page de l’austérité », a déclaré Et maintenant, la présidentielle !
communistes du KKE et les so- – est désormais confirmée. Une des aides sociales aux plus démunis. soudre. ». hier soir à Athènes Alexis Tsipras
Toute la séquence de l’élection législative et du processus de
cialistes du Pasok à la 7e place page s’est bel et bien tournée hier Premier pilier : faire face à la crise huma- Sur ce dernier point pourtant, les négocia- devant des milliers
constitution d’un gouvernement va se compliquer en outre…
avec 4,7 % des voix. Son leader, soir en Grèce. ■ nitaire. Coût total estimé : 1,8 milliard d’eu- tions s’annoncent longues et difficiles. ■ de sympathisants
d’une élection présidentielle. L’élection législative de dimanche
Panos Kamènos, a hier soir ADEA GUILLOT ros. Ici se concentrent des mesures sociales ADEA GUILLOT et une marée de drapeaux. © AFP.
est en effet consécutive à la dissolution du Parlement, provoquée
en décembre par le refus de plus de deux cinquièmes des députés
d’élire à la place de Carolos Papoulias (dont le mandat expire en
GROUPE
mars) le candidat proposé par l’actuel gouvernement d’Antonis
Rédaction centrale Ce journal est protégé par le droit d’auteur, tous droits réservés.
Tél. : 02-225.54.32 © Rossel & Cie S.A. – Le Soir, Bruxelles, 2011. Si vous souhaitez Pour toute question,
Samaras (ND), l’ex-commissaire européen Stavros Dimas. Or, la
Directeur général Fax : 02-225.59.14 copier un article, une photo, une infographie, etc., en de nombreux nous avons une solution Constitution grecque prévoit que dans ce cas, la nouvelle
SA ROSSEL ET Cie et directeur de la rédaction ou 02-225.59.10 exemplaires, les utiliser commercialement, les scanner, les stocker
Rue Royale, 100
PUBLICITÉ
Didier Hamann et/ou les diffuser électroniquement, veuillez contacter Copiepresse Service clientèle chambre des députés, qu’un gouvernement ait été formé ou non, POUR TOUTE LA FAMILLE
Rossel Advertising Annonces Courrier des lecteurs MÉDICAMENT HOMÉOPATHIQUE
1000 Bruxelles Tél. : 02-225.55.55 Rédacteur en chef Fax : 02-225.59.14 au 02-558.97.80 ou via info@copiepresse.be. Tél.: 078-05.05.10 « procède aussitôt après sa constitution à l’élection du président de la
Annonces téléphonées ou 02-225.59.10 Plus d’infos : http://www.copiepresse.be. Fax: 02-225.59.01 Demandez conseil à votre pharmacien.
Président et éditeur responsable
Tél. : 02-225.55.00
Fax : 02-225.59.08 Christophe Berti
forum@lesoir.be e-mail: abonnements@lesoir.be République ». Le premier tour de scrutin pourrait avoir lieu dès le
Patrick Hurbain
Fax : 02-225.59.06
ou 02-225.59.00 Rédacteurs en chef adjoints Prix de vente à l’étranger Prix de l'abonnement Premium Site: www.clubdusoir.be 7 février, suivi de deux autres, le cas échéant, à cinq jours d’inter- Pas d’utilisation prolongée sans avis médical.
Administration générale Publicité nationale Philippe Laloux lesoir.be (internet)
Rue Royale, 100 - 1000 Bruxelles
annonces.tel@lesoir.be
Tél. : 02-542.10.10 François Mathieu http://www.lesoir.be France 2,30 € (papier + PDF + accès à l'édition 17h)
valle. (afp) Lire attentivement la notice dans l’emballage.
Tél. : 02-225.54.32 Luxembourg 1,60 € (en semaine) 29 €/mois soit 1,16 €/jour
Tél. : 02-225.55.55 Fax : 02-542.10.11 Hubert Vanslembrouck internet@lesoir.be 2,1 € (le week-end ) Le principe actif est : Anas barbariae hepatis et cordis extractum 200K.

* 2 * 3
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

4 LABELGIQUE

Ecolo va donc jouer le match


PARTI Il y aura bien deux équipes candidates à la coprésidence
Les candidats à la succession des coprésidents Emily Hoyos et Olivier Deleuze devaient se faire connaître avant dimanche minuit.
Sauf surprise de dernière minute, deux équipes s’affronteront le 22 mars, à l’assemblée générale élective.

Zakia Khattabi
et Patrick Dupriez
(à gauche) étaient
cités comme
« co-présiden-
tiables » depuis
l’été. Confirmée
dimanche soir,
la candidature
du duo formé par
Chloé Deltour
et Christos Doul-
keridis (à droite)
va donner de
l’intérêt au scrutin
interne
du 22 mars.
© BRUNO D’ALIMONTE,
BELGA.

Q
ui seront les prochains Les sûrs que… non. Jean-Michel
coprésidents d’Ecolo ?
L’appel aux candidatures
Javaux, lui, n’en sera pas. Son
nom circulait, depuis l’été, même
Jacky Morael aux futurs coprésidents d’Ecolo :
s’est clôturé hier à mi-
nuit. Et le nombre exact d’équipes
en compétition est resté long-
si l’hypothèse d’un come back
était faible. Cette hypothèse, l’an-
cien patron des verts l’a définiti-
« Ayez confiance. Ou plutôt : ayons confiance ! »
temps incertain. Mais en fin vement tuée samedi, dans la ENTRETIEN certaines institutions, aux lobbies, à une sommes « tombés » au niveau électoral des
d’après-midi, dimanche, l’affaire Libre. Il n’exclut pas de revenir eader historique des verts franco- part de la population. bons partis verts européens. Je pense aux Al-
s’est clarifiée : sauf (grosse) sur-
prise de toute dernière minute, le
dans le jeu plus tard, si le rappro-
chement Ecolo/Groen devait se
L phones, Jacky Morael mena son parti à
la victoire des victoires en 1999, qui, pour la Syriza en Grèce, Podemos en Espagne : la
lemands, aux Scandinaves. Autour de 10 %,
12 %. Et ces partis-là, personne ne dit qu’ils
scrutin présidentiel, le 22 mars, à confirmer – le groupe Re-généra- première fois, vit Ecolo se hisser au pouvoir « gauche de la gauche » a le vent en poupe. sont moribonds ! Au contraire. Je ne crois
Louvain-la-Neuve, opposera deux tion chargé de repenser le parti, a dans des majorités fédérale et régionale Ecolo ne doit-il pas craindre pour sa place pas à l’épuisement d’Ecolo, même si nous
équipes. préconisé cette fusion dans le rap- « arc-en-ciel », avec socialistes et libéraux. sur l’échiquier politique ? n’avons pas forcément vocation à être majo-
Les deux équipes se présente- port qu’il déposait en décembre. A 55 ans, Jacky Morael n’exerce plus de Ecolo commettrait une faute majeure à es- ritaires électoralement… En revanche, si
ront à la presse lundi matin. Javaux juge ça « séduisant » et se mandat. Figure d’Ecolo, il caractérise pour sayer de faire la course avec l’extrême nous voulons « conquérir la majorité », c’est
Alors, qui en sera ? voit bien diriger l’affaire en duo nous la nouvelle séquence politique pour le gauche ; je pense au PTB chez nous, enfermé dans les esprits et les comportements des ci-
Les sûrs depuis longtemps. Za- avec le député Groen Kristof Cal- parti vert, qui s’ouvre avec la campagne pour dans ses certitudes, y compris les plus in- toyens, pour le changement. Les partis tradi-
khia Khattabi et Patrick Dupriez vo. l’élection d’un nouveau duo de coprési- avouables sur le plan international – leur tionnels, eux, visent le score maximum en
ont, les premiers, annoncé leur Mais là, pour l’instant, c’est dents… soutien au régime syrien ! Le grand projet de termes de voix, pas du tout en termes d’esprit
candidature. Leurs noms étaient non. l’écologie politique ne consiste pas à provo- et de comportements.
du reste évoqués dès l’été, quand Deux « rapports » internes ont permis d’ana- quer des césures, des ruptures, la
l’actuelle présidence (Hoyos/De- Pour certains, le ticket lyser la défaite de mai 2014, mais le doute lutte des classes… Le monde est Certains laissent entendre que la
leuze) a annoncé qu’elle dételle- Deltour/Doulkeredis demeure… Votre message à celles et ceux plus nuancé, diversifié… Non, nouvelle équipe de coprésidents
rait avant terme. semble juste déposé qui s’apprêtent à « gouverner » Ecolo ? nous ne devons craindre per- sera « provisoire »…
Autrefois sénatrice, Khattabi pour assurer le match Je leur dis : « Ayez confiance ». Plutôt : sonne, sinon les détenteurs du Si elle devait démarrer dans cet
est désormais députée fédérale. « Ayons confiance ». Ce sera un travail col- pouvoir, les politiques qui se état d’esprit, quels moyens aurait
Non réélu en mai, Dupriez n’a Sauf surprise de toute dernière lectif. Certes, Ecolo a perdu les élections de sont couchés devant les vrais cette équipe pour nous faire avan-
plus de mandat. Autrefois élu sur minute (l’appel à candidatures ne mai 2014, rudement, cela dans le contexte puissants que sont les finan- cer ? Je reviens à ma formule :
Dinant-Philippeville, il a présidé se clôturait donc que dimanche d’une société où l’anxiété et la peur sociales, ciers, les banquiers, les multina- « Ayons confiance ! » Sachant
le parlement wallon de 2012 à minuit), on se dirige donc vers un économiques, physiques même dominent, ce tionales… « Extrême gauche ? que, dans une société à la fois ri-
2014. duel à deux où, a priori, la paire qui pousse les électeurs soit vers les partis La « gauche de la gauche », Gauche de la gide et imprévisible, Ecolo doit
Les sûrs depuis peu. La semaine Khattabi/Dupriez part avec traditionnels, considérés un peu comme des comme vous la nommez, séduit gauche ? Vieilles être un hors-bord, pas un pétro-
dernière (Le Soir du 22/1), on s’est l’avantage. Aussi, pour certains, le valeurs refuges, ou alors vers des partis ex- parfois les jeunes, les tra- lunes ! » lier, prêt à s’adapter aux circons-
mis à évoquer une autre équipe ticket Deltour/Doulkeredis, an- trémistes qui ressassent de vieilles lunes… vailleurs. Mais nous ne sommes © SYLVAIN PIRAUX. tances, à affronter les vagues. C’est
candidate : celle formée par Chloé noncé en toute dernière minute, Mais aujourd’hui, sur les réseaux sociaux, pas là pour nous lancer confusé- la mission du duo présidentiel.
Deltour et Christos Doulkeridis. semble juste déposé pour assurer tous les jours, je vois une multitude d’initia- ment dans l’éthique de l’indignation. Nous
Dimanche, ils en étaient encore à le match. « C’est un peu ridicule, tives citoyennes, associatives, coopératives, sommes là pour faire des propositions por- D’aucuns, chez les verts, dont Jean-Michel
rédiger leur projet. Leur candida- estime un écologiste. Cette candi- des démarches ayant trait à l’agriculture al- teuses de changement, et pour cela, nous Javaux, font grand cas des liens avec Groen,
ture ne s’est confirmé que vers dature, c’est pour dire qu’il y aura ternative, la finance alternative, l’ancrage avons des convictions et une expertise. Nos comme si la grande perspective d’Ecolo,
17 h 30. eu débat. Mais le débat est possible dans nos territoires… Il y a de la vivacité, du sociétés sont dans un cul-de-sac à tous points c’était une forme d’unité avec Groen.
Élue communale à Mouscron, en cas de candidature unique. » champ pour l’écologie politique. Pour cela, je de vue, la machine dysfonctionne complète- D’accord ?
Deltour est co-secrétaire de la ré- Les présidentielles Ecolo n’ont dis : « Ayons confiance ». Egalement : il faut ment, il faut sortir de l’impasse par un chan- Nos statuts prévoient des conseils de fédéra-
gionale picarde du parti. Secré- pas toujours opposé plusieurs cesser de vouloir plaire à tout le monde… gement réel, pas seulement rhétorique. tion communs, il y a une instance de coordi-
taire d’Etat de 2009 à 2014, Doul- candidatures. En 1994, par Toute mutation de société engendre peur et nation commune, et nous formons le même
keridis est député bruxellois et il exemple, le trio Jacky Morael-Isa- conservatisme, or Ecolo est par définition Vous ne croyez donc pas à une forme d’épui- groupe à la Chambre. Tout est là. Je me méfie
préside le groupe des verts au Par- belle Durant-Dany Josse s’était porteur de mutation, donc son parcours est sement « structurel » de l’écologie politique, des gadgets. ■
lement de la Communauté fran- présenté seul, sans concurrence. ■ un parcours du combattant, mais il faut et avec elle d’Ecolo… Propos recueillis par
çaise. PIERRE BOUILLON parler vrai malgré tout, quitte à déplaire à Pas du tout. Vous savez, en mai 2014, nous DAVID COPPI

LESBRÈVES


Bastogne : meurtrier arrêté


ne personne a été placée sous mandat d’arrêt vendredi

du 3 au 31 janvier U dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Muriel Slach-


muylders, 56 ans, dont le corps avait été retrouvé par des
promeneurs le 11 janvier dernier dans le bois de la Paix à Bas-
Oreiller en plumes et duvet : togne, a indiqué samedi le procureur du roi du Luxembourg. (b)

33,15 € CD&V
« Pas touche à la Sécurité
trouver un à deux milliards sup-
plémentaires. Samedi, dans nos
Oreiller en 100% duvet : sociale » colonnes, au nom de la N-VA,
En prélude à ses vœux, le pré- Jan Jambon estimait qu’il était
107€ (carré et rectangulaire) sident du CD&V, Wouter Beke, a
accordé une série d’interviews à
encore possible, « dans certains
départements », de réduire les
Place de la Chapelle, 10 la presse flamande. Principal dépenses de l’Etat. Pour Wouter
Edredon Twin Air à cassettes,
90% duvet d’oie, 10% plumettes,
1000 Bruxelles (Sablon) message : « Pas question de ro- Beke, il est en tout cas hors de
gner davantage dans les politiques question de toucher à la Sécuri-
enveloppe 100% coton.
Existe en 4 dimensions. 240x220cm :
Tél 02 511 43 98 sociales. » Pour rappel, le té sociale. « Nous avons déjà pris
contrôle budgétaire de mars des mesures, on ne peut pas aller
Offres valables jusqu’au 31/01/2015,
ou jusqu’à épuisement des stocks. 374€ www.aubonrepos.be s’annonce très difficile. Il faudra plus loin ». (V.La.)

4
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LABELGIQUE 5

Les dépenses de pension grimpent


PENSIONS Elles ont notamment augmenté de 30 % sur cinq ans dans le secteur public
Le nombre de départs UNE PENSION DÉPENDANT DE L’ESPÉRANCE DE VIE
à la pension augmente.
Mesurer la pénibilité, c’est possible
Parallèlement,
Pour Jean Hindriks, une personne qui exerce un métier pénible
les dépenses mensuelles doit pouvoir partir avec des conditions de carrière moins
progressent très vite. strictes que des personnes dont la profession n’est pas pénible.
Il faut freiner cet effet Tout le problème est d’identifier le métier pénible. « On doit
pouvoir les identifier secteur par secteur. C’est capital : car pour
boule de neige, explique une personne dont l’espérance de vie est plus courte, travailler
l’économiste Jean deux ans de plus, c’est un sacrifice beaucoup plus important. »
Selon Jean Hindriks, il est possible de mesurer l’espérance de
Hindriks (UCL). vie après la pension pour tous les métiers. « L’Office national
des pensions connaît la profession des pensionnés, et connaît l’âge
du décès puisqu’elle cesse de payer la pension à ce moment. Il est

L
e problème du finance-
donc parfaitement possible de mesurer l’espérance de vie par
ment des pensions se pose
profession. »
tout de suite. » Ce constat
interpellant est signé Jean Hin-
driks, professeur d’économie à
l’UCL, membre du groupe de re- « C’est le kilométrage qui doit les jeunes ne trouvent plus de tra-
cherche Itinera, et membre de la Pour Jean Hindriks, il faut donc désormais parler d’années compter, et non plus l’âge du véhi- vail, si les plus âgés restent ? Pour
commission de réforme des Pen- de carrière, et non plus d’âge de départ à la retraite. © PHOTO NEWS. cule. Une personne qui commence Jean Hindriks, ce problème est
sions. Il publie aujourd’hui un à travailler plus tôt pourra partir exagéré. « Quand on regarde les
ouvrage sur les pensions (1). d’hui, 50 % des fonctionnaires même temps, les dépenses men- plus tôt, c’est le contrat social. » chiffres, ce que l’on voit, c’est que
Les chiffres qu’il nous commu- ont plus de 50 ans, on mesure la suelles ont augmenté dans des Pour le professeur, l’allonge- sur cinq ou dix ans, si on laisse
nique le laissent songeur. Entre difficulté. Cela remet les pendules proportions bien plus élevées : ment des carrières passera aussi partir les plus âgés, il n’y aura
2008 et 2013, le nombre de pen- à l’heure : on dit souvent que les + 33 % (de 1,4 à 1,9 milliard). Il aurait fallu prévoir qu’on tra- par des aménagements de fin de pas assez de jeunes pour les rem-
sionnés du secteur public a aug- pensions publiques augmentent « Le gouvernement annonce la vaille deux ans de plus, mais carrière. « Le gouvernement a placer. Alors qu’est-ce qu’on va
menté de 13 %. Leur nombre est parce qu’il y a plus de fonction- pension à 67 ans à un horizon de pour la même pension. » fait tout l’inverse, en découra- faire ? On va faire comme en Alle-
passé de 420.000 à 475.000. naires. Cela joue, c’est vrai, mais 15 ans. Mais, les chiffres en at- Jean Hindriks estime égale- geant les crédits-temps de fin de magne, rappeler les plus âgés déjà
Mais dans le même temps, les dé- pour moitié. L’autre moitié, c’est testent, le problème se pose main- ment qu’il ne sera pas aisé de faire carrière. » Il plaide pour un sys- partis à la pension ? »
penses ont augmenté de 30 %. le fait que les pensions sont de tenant ! Donc c’est tout de suite travailler les gens plus long- tème de pension à temps partiel. Malgré cela, Jean Hindriks
Elles sont passées de 9,4 à plus en plus élevées. Tout cela, qu’il faut freiner cet effet boule de temps. « En tout cas, les évolu- « On travaille moins, et on, reste optimiste. « On peut parfai-
12,4 milliards. « C’est dû au fait alors que la croissance écono- neige dans lequel nous nous trou- tions de ces 50 dernières années touche une partie de sa pension. tement rencontrer le problème.
que le traitement des fonction- mique est quasi nulle. » vons. » Jean Hindriks est du reste ne vont pas vraiment dans ce Les études le montrent, ce que les Mais gardons à l’esprit, et les
naires a augmenté ces dernières perplexe sur la façon dont le gou- sens-là. Il y a 50 ans, 9 personnes travailleurs âgés veulent, c’est chiffres le prouvent, que le pro-
années, et cela provoque un im- Secteur privé : vernement a appliqué le report sur 10 travaillaient jusqu’à plus de temps pour eux. Il faut le blème de financement, c’est main-
pact à la hausse sur le montant de pas rassurant non plus… de l’âge de la pension à 67 ans. 65 ans. Aujourd’hui, 9 personnes leur donner, pour leur permettre tenant qu’il se pose ! » ■
la pension. La revalorisation des Les chiffres ne sont pas plus « L’âge a été reporté de deux ans. sur 10 arrêtent avant l’âge de de travailler plus longtemps. Et BERNARD DEMONTY
pensions publiques, via la liaison rassurants pour les pensions du Mais la durée des carrières aussi. 65 ans. On a donc réduit la durée adapter les politiques de res-
au bien-être explique également secteur privé. Entre 2008 et Donc les gens vont travailler plus de la carrière. » sources humaines, par exemple (1) Quel avenir pour nos pensions, Jean
ce phénomène. Je ne stigmatise 2013, le nombre de bénéficiaires longtemps, mais auront une pen- Pour Jean Hindriks, il faut en mettant moins les plus de Hindriks, préface de Jean Devolder et
pas, mais il faut objectiver le dé- a augmenté de 7 %, passant de sion plus élevée. Cela ne règle donc désormais parler d’années 50 ans en première ligne. » Frank Vandenbroucke, Itinera, De Boeck,
bat. Quand on sait qu’aujour- 1.760.671 à 1.895.861. Et dans le donc pas notre problème de coût ! de carrière et non plus d’âge. Mais le risque n’est-il pas que 2015.



NEW FABIA àpd


9.360 €
(1)

FINANCEMEN T
(3)
TAEG 0%
(Prime de recyclage de 1.250 € déjà déduite(2))
Visuels présentés à titre d’illustration

1.0 MPI 60 CV Active


Prix catalogue recommandé(4) 12.645 €
Bonus irrésistible(5) (Avantage pack inclus) -2.035 €
Nouveau prix 10.610 €
Prime de recyclage (pour la reprise de votre véhicule) (2)
-1.250 €
Nouveau prix toutes remises possibles déduites(1) 9.360 €
www.skoda.be

FINANCEMENT PRIME DE BONUS GARANTIE COURS


RECYCLAGE ECO-DRIVING
(3) (2) (7)
IRRÉSISTIBLES MOBILITÉ
(5) (6)
TAEG 0%

NE CHERCHEZ PAS, LES CONDITIONS SALON IRRÉSISTIBLES C’EST CHEZ ŠKODA.

NEW FABIA COMBI RAPID SPACEBACK YETI OCTAVIA COMBI SUPERB COMBI
àpd 10.665 € àpd 12.900 € àpd 15.995 € àpd 15.655 € àpd 22.945 €
(8) (9) (10) (11) (12)

(Prime de recyclage de 1.250 € déjà déduite) (2) (Prime de recyclage de 1.000 € déjà déduite) (2) (Prime de recyclage de 1.000 € déjà déduite) (2) (Prime de recyclage de 1.000 € déjà déduite)(2) (Prime de recyclage de 1.000 € déjà déduite) (2)

(1) Prix net TVAC de la New Fabia 1.0 MPI Active : 12.645 € (prix catalogue recommandé) – 2.035 € (Bonus irrésistible) – 1.250 € (prime de recyclage pour la reprise de votre véhicule) = 9.360 € (nouveau prix toutes remises possibles déduites) (2) Prime de recyclage pour la reprise de votre véhicule hors d’usage, immatriculé au
moins 6 mois au nom du dernier propriétaire particulier. (3) Financement classique = prêt à tempéramentjnlmn|vnw|~jur}”|ԁn|Õj~m”kr}n~{ԁn de 0% sur toutes les ŠKODA neuves ou de stock. Offre valable pour les particuliers du 16/01/2015 au 31/01/2015 sur maximum 36 mois et avec minimum 15% d’acompte.
Prêt à tempérament sous réserve d’acceptation du dossier par Volkswagen D’Ieteren Finance s.a., Leuvensesteenweg 679, 3071 Kortenberg, prêteur, avec siège social à 1050 Bruxelles, rue du Mail 50. BCE BE 0841 046 715. Exemple avec TAEG 0% : acompte : 3.446 €, montant du crédit : 7.164 €, mensualité : 199 € x 36. Prix total à
tempérament : 10.610 €. Prix au comptant (prix catalogue conseillé) ŠKODA Fabia Active 1.0 MPI 75 CV : 12.645 € - Bonus irrésistible de 2.035 € = 10.610 €. Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent. ŠKODA Finance est une dénomination commerciale de Volkswagen D’Ieteren Finance s.a. Annonceur : Volkswagen D’Ieteren Finance s.a.,
Leuvensesteenweg 679, 3071 Kortenberg avec siège social à 1050 Bruxelles, rue du Mail 50. BCE BE 0841 046 715, No FSMA : 109705 A. (4) Prix maximum recommandé par l’importateur. (5) Offres valables pour les particuliers du 16/01/15 au 31/01/15 dans le réseau participant en Belgique et dans la limite des stocks disponibles, montant du bonus
variable en fonction du modèle de véhicule. (6) ŠKODA Assistance : 24h/24 et 7j/7 où que vous soyez en Belgique ou en Europe ! Une panne technique soudaine, immobilisant votre voiture, peut malheureusement toujours se produire. Conducteur d’une ŠKODA entretenue et réparée selon les prescriptions du constructeur par un distributeur ŠKODA
jp{””Öx~|k”w”Ôlrnƒm™|ux{|p{j}~r}nvnw}mnujU ȗȗ||r|}jwlnÕìĜíjujkun~wjwÕìĝí{rwn}ȗmnujn€jkrjxvkrĖÕĕ
ȗl}rnØĖęÕĕęĚĎìy{rlj}juxp~n{nlxvvjwm”íàėÕĖĘĕĎìȖxw~|r{{”|r|}rkuníàĖÕėĚĕĎìy{rvnmn{nl‚lujpnyx~{uj{ny{r|nmnx}{n”qrl~uníĶĖĕÕěěĚĎìwx~nj~y{r}x~}n|{nvr|n|yx||rkun|m”m~r}n|íìĞí{rwn}ȗ
de la Rapid Spaceback 1.2 MPI Active : 17.190 € (prix catalogue recommandé) – 3.290 € (Bonus irrésistible) – 1.000 € (prime de recyclage pour la reprise de votre véhicule) = 12.900 € (nouveau prix toutes remises possibles déduites) (10) Prix net TVAC de la Yeti 1.2 TSI Active + Pack Active : 21.060 € (prix catalogue recommandé) – 4.065 € (Bonus irrésistible
avantage pack inclus) – 1.000 € (prime de recyclage pour la reprise de votre véhicule) = 15.995 € (nouveau prix toutes remises possibles déduites) (11) Prix net TVAC de l’Octavia Combi 1.2 TSI Active + Pack Tour de France : 20.550 € (prix catalogue recommandé) – 3.895 € (Bonus irrésistible) – 1.000 € (prime de recyclage pour la reprise de votre véhicule) =
15.655 € (nouveau prix toutes remises possibles déduites) (12) Prix net TVAC de la Superb Combi 1.6 CRTDI Ambition + Pack Ultimate : 31.080 € (prix catalogue recommandé) – 7.135 € (Bonus irrésistible avantage pack inclus) – 1.000 € (prime de recyclage pour la reprise
de votre véhicule) = 22.945 € (nouveau prix toutes remises possibles déduites). Informations environnementales (A.R. 19/03/2004) 85 – 217 G/KM 3,2 – 9,3L/100 KM

5
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

6 LASOCIÉTÉ

Euthanasie : l’humanité et les règles


JUSTICE La visite rendue par le ministre Geens à l’interné suscite la compréhension
Il fallait éviter, humainement et politiquement, sions d’internement décidées par
les tribunaux. « L’internement a
que Van Den Bleeken aille jusqu’au bout. lieu dans l’établissement désigné
« Le droit doit aussi s’accompagner d’humanité », par la Commission de défense so-
estiment des juristes. ciale » : c’est le principe général.
Le transfèrement d’un interné
Le sort de tous les autres internés en attente « dans un autre établissement »
de résolution. est également de sa seule compé-
tence, même si elle peut être
amenée à ordonner, après en

L
a rencontre confidentielle être reprochée d’un point de vue avoir délibéré, un transfèrement
le 6 janvier à la prison de politique, mais il l’a fait », a-t-il après une demande « du mi-
Turnhout entre le mi- déclaré à l’agence Belga. nistre de la Justice, du procureur
nistre de la Justice et l’interné Delphine Paci, avocate et du Roi, de l’interné ou de son
Frank Van Den Bleeken (Le Soir membre de l’Observatoire inter- avocat » (article 15).
du 24-25 janvier) a bien précédé national des prisons, partage Pour Frank Van Den Bleeken,
de quelques heures la diffusion pour partie cet avis : « C’est en- le ministre Geens a eu recours
par Koen Geens d’un communi- courageant qu’il puisse s’émou- aux dispositions de l’article 17
qué indiquant que seuls « les mé- voir de ce qui apparaissait qui concerne les « cas d’ur-
decins » avaient décidé de renon- comme une inhumanité fla- gence » et autorise le ministre de
cer à mettre un terme légal à la grante. Koen Geens a dû, en fait, la Justice « pour des raisons de
vie de ce délinquant sexuel répu- rattraper ce qu’avait laissé filer sécurité » à « ordonner à titre
té incurable et incarcéré depuis son prédécesseur, Annemie Tur- provisoire le transfèrement de
près de 30 ans. Cette annonce ne telboom. » Me Paci considère que dans un autre établissement ».
rendait pas compte de l’interven- ce dossier aurait dû connaître, Me Delphine Paci, de l’Observatoire international des prisons, craint que les nouveaux centres Dans ce cas de figure, le ministre
tion personnelle, politiquement dès son départ, les voies de la de psychiatrie légale ne bénéficient pas d’assez de moyens.© ERIC VIDAL/BELGA est tenu à en « informer immé-
et juridiquement contestable du médiation plutôt que celles, pu- diatement la Commission ».
ministre, dont les services, avant rement judiciaires, qui étaient [NDLR : CPL : Gand qui vient Bleeken devra être formalisé par en œuvre de thérapies appro- Dans le cas d’espèce, la Commis-
lui-même, s’étaient impliqués vaines, comme l’avait rappelé la d’ouvrir, Anvers suivra] ne vont la conclusion d’un traité avec la priées à cet interné. sion de défense sociale d’Anvers
dans les négociations pour obte- Cour d’appel se déclarant incom- cependant pas fonctionner à Belgique. Frank Van Den Blee- La prise en charge personnelle s’est bornée à prendre acte de la
nir que cette euthanasie soit an- pétente pour connaître des de- pleine capacité, en raisons de ken pourrait d’abord être envoyé du dossier Van Den Bleeken par décision du ministre et n’en a pas
nulée. Son initiative est regardée mandes de déplacement et d’eu- manque de moyens. Le ministre délibéré.
avec bienveillance par Jan Nolf, thanasie de Frank Van Den Blee- démontre de bonnes intentions. « L’approche d’un tel dossier ne doit pas être strictement Le ministre a décidé de déve-
l’ex-juge de paix dont les chro- ken. Pour Me Paci, ce « cas emblé- Encore faudra-t-il les concrétiser. juridique mais aussi humaine » JAN NOLF, EX-JUGE DE PAIX lopper dans les CPL des struc-
niques judiciaires dans Knack matique » a créé une « grande Et j’espère que dans le cas Van tures d’accueil « long stay »
font autorité. « Il a pris une déci- émotion ». « Il a permis de Den Bleeken, ses motivations ne en observation dans la clinique Koen Geens l’a incliné à recourir (longue durée). A Gand, cette
sion courageuse et sage. L’ap- mettre en évidence la situation résultaient pas uniquement spécialisée qu’il convoitait. Un à un article peu usité de la loi de unité pourrait être opération-
proche d’un tel dossier ne doit déplorable des internés. Le mi- d’une expression de la foi catho- psychiatre néerlandais va s’atta- 1964 sur les aliénés. Cette loi dé- nelle en juin. Des cas similaires à
pas être strictement juridique nistre a déclaré vouloir avancer lique… ». cher à évaluer son état de santé. lègue aux Commissions de dé- Van Den Bleeken y seront ac-
mais aussi humaine. Il savait dorénavant sur ce dossier. Mais L’accord donné par les Pays- Au CPL de Gand, on se déclare fense sociale (CDS), statuant col- cueillis. ■
que cette rencontre pourrait lui les Centres de psychiatrie légale Bas pour accueillir Van Den optimiste et on envisage la mise légialement, l’exécution des déci- MARC METDEPENNINGEN

Le chef de la Sûreté pour un islam belge LESBRÈVES

TERRORISME Jaak Raes plaide pour des imams formés en Belgique


Un traité pour la haute mer
es pays membres de l’ONU se sont mis d’accord samedi

D ans une interview accordée


ce week-end au Standaard
(sa première depuis son entrée
roulée au bon moment, ni trop
tôt ni trop tard », dit-il en sub-
stance. « C’est dommage qu’il y a
POLITIQUE
Les combattants
L pour commencer à négocier un traité qui protégerait pour la
première fois la biodiversité dans la profondeur des océans,
après quatre jours de discussions à New York. Le futur traité, qui
en fonction), le nouvel adminis- eu des victimes. Mais à raison de syriens ne pourront serait le premier du genre, permettrait de préserver les vastes
trateur général de la Sûreté de ce qui a été retrouvé sur place zones qui s’étendent au-delà des eaux territoriales (200 milles
l’Etat établi à 101 le nombre de (kalachnikovs, explosifs, uni- être réfugiés nautiques) que chaque Etat riverain gère à sa guise. Ces zones et
djihadistes rentrés de Syrie en formes de police), il s’agissait de Le secrétaire d’Etat à l’asile les fonds marins qu’elles recouvrent sont menacés par la pollu-
Belgique. « Un tiers est considéré gens dangereux. Nous sommes et aux migrations Theo Fran- tion, la surpêche ou le réchauffement climatique. Elles repré-
comme à risque », indique-t-il. intervenus à temps, nous avons cken (N-VA) déposera la sentent 64 % des océans et 43 % de la surface de la Terre, ce qui
« Mais ce n’est pas simple de dis- même reçu des compliments des semaine prochaine au en fait la plus grande biosphère de la planète. (afp)
tinguer les dangereux des non- services américains. » conseil des ministres un
dangereux. Et c’est impossible de Jaak Raes plaide pour le déve- projet de loi autorisant le PAYS-BAS été déterminés mais une attaque
les suivre tout le temps en conti- Jaak Raes, l’administrateur loppement, en Belgique, de ser- retrait par le commissariat Un homme menaçant terroriste paraît improbable, se-
nu. » Il considère, lui aussi, que général de la Sûreté. © PHOTONEWS. vices performants. Il constate la général aux réfugiés et apa- abattu par la police lon la police. « Quand la police est
les jeunes défavorisés ne sont difficulté à aligner les positions trides (CGRA) du statut de Un homme brandissant des cou- arrivée sur les lieux, l’homme a pris
pas les seuls concernés par l’at- battre pour la cause sunnite. » européennes. Enfin, il préconise réfugié ou de protection teaux et menaçant de poignarder la fuite. Les officiers ont tiré un
trait du djihad. « C’est ce que Le patron de la Sûreté révèle l’émergence d’un « islam belge, subsidiaire aux « combat- des passants devant un musée a coup de semonce mais il a alors
nous pensions avant. Nous que la cellule de Verviers faisait avec des imams formés en Bel- tants syriens », coupables de été abattu par la police, di- tenté de poignarder des passants
constatons aussi que des gens à « depuis plusieurs mois déjà » gique et des mosquées indépen- crimes tels qu’ils ont porté manche à Groningue (Pays-Bas). et il a été abattu », a précisé le
statut relativement élevé l’objet de l’attention de ses ser- dantes des Etats étrangers ». ■ atteinte à l’ordre public et à Les motifs de l’inconnu n’ont pas porte-parole de la police. (b)
quittent également tout pour se vices. « L’intervention s’est dé- M.M. la sécurité nationale. (b.)



VOS VACANCES AUX USA


DÉMARRENT À BORD.
* Tarif en classe Economy, sujet à disponibilité et soumis à conditions.

C’est le moment de traverser l’Atlantique ! Profitez d’un vol


confortable et économique avec Brussels Airlines, et
envolez-vous à partir de €399* aller-retour vers New York, par
exemple. Il y a plus de 50 destinations
à découvrir ! Let’s go !
àpd

€399
Réservez avant le 31 janvier 2015
* sur brusselsairlines.com
ou votre agence de voyages.
A/R

6
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LASOCIÉTÉ 7

Decathlon Evere prendra forme fin mai


BRUXELLES Le magasin du groupe français sera le plus grand d’Europe
Le 23e magasin La 23e, celle d’Evere, qui ac- EN MARGE
cueillera également, début mai,
de la marque en Belgique le siège social de la marque, sera Un site de 20.000 m2
s’étend sur plus la plus grande d’Europe. « Le ma-
Avec près de 20.000 m2, le
de 10.000 m2. gasin s’étend sur 10.000 m2 soit
site Leonardo ne sera pas
quasiment le double de surface
Public visé : l’est de qu’à Anderlecht alors que celui de
réservé au seul Decathlon
Bruxelles et le Brabant puisqu’on y trouvera égale-
Wavre atteint 8.000 m2 ».
ment une crèche, une de-
flamand. De quoi proposer à la clientèle
mande de la commune, mais
pas moins de 78 disciplines spor-
A la clé, une centaine tives. « Nous aurons une profon-
aussi une salle de fitness, un
Quick ou encore une papete-
d’emplois. deur de gammes nettement plus
rie.
importante et ce, sur l’ensemble
du magasin, près du double de ce
Sports rois
A
près un an et demi de tra- qu’on peut trouver dans un ma-
vaux, l’enseigne française gasin traditionnel. Ce qui nous Certaines disciplines spor-
Decathlon s’apprête à dé- permettra d’exposer quasiment tives seront particulièrement
velopper son offre en région l’entièreté de l’offre et ce, sur la to- mises en avant. Comme le
bruxelloise. Déjà présent au sud talité des sports. » Le public cible cyclisme ou les sports d’eau
de la capitale, à Anderlecht, le de cette nouvelle implantation et plus spécifiquement la
magasin de sport a cette fois est celui du nord et de l’est de la plongée et la voile « sachant
planté ses crampons à l’ est en ter- capitale. Mais pas seulement. que ces sports ne sont pas
rain everois. Précisément sur le « Nous voulons desservir la par- encore pleinement développés
site Bordet, à deux pas de l’Otan. tie de la population qui ne l’est dans nos autres Decathlon en
Baptisé Leonardo, le complexe pas par Anderlecht et Wavre. A Belgique », précise le direc-
occupera une surface globale de côté de cela, nous souhaitons aus- teur de Decathlon Evere. Au
18.700 m2 dont plus de la moitié si toucher le Brabant flamand. » menu encore, la course à
réservée aux rayons de Decath- Soit une des deux provinces, avec pied, le hockey mais aussi le
lon. Le planning initial qui pré- celle du Luxembourg, où Decath- Quentin Labrique prend, à 27 ans, les commandes du Decathlon, à Evere. © MATHIEU GOLINVAUX. golf. « Une carte que nous
voyait l’ouverture dans le courant lon n’est pas encore implanté. jouerons à fond avec l’installa-
du premier semestre sera respec- Au-delà de l’aspect commer- « On recrute d’abord des gens hebdomadaire. » « job day ». Avec formation le tion d’un simulateur. La pêche
té. « Nous avons récupéré les clés cial, pointons aussi et surtout une passionnés de sport pour que les Le recrutement vient de dé- matin et sport l’après-midi, pour- sera également bien représen-
il y a deux semaines et nous com- bonne nouvelle au rayon de l’em- clients soient confrontés à du per- marrer avec la mise en ligne des suit notre interlocuteur qui a lui- tée tout comme l’équitation. »
mençons la construction de l’inté- ploi : une centaine de jobs est à sonnel qui pratique le sport du premières offres d’emploi. même gravi les échelons en in- De manière générale, de
rieur du magasin, indique Quen- pourvoir. « Nous essayons de ci- rayon dans lequel il travaille. « Nous recrutons une centaine de terne. Après trois années comme nombreux sports pourront
tin Labrique, le directeur du lieu. bler les Bruxellois d’autant que, manager de rayon à Anderlecht être testés in situ. « La sur-
L’ouverture est programmée pour bien souvent, ceux-ci ont déjà des « Nous recrutons une centaine de personnes et un passage du côté de Liège, le face du magasin est telle que
le 20 mai mais nous tablons plu- contacts avec des clubs sportifs, ce soit 16 managers et 84 vendeurs » QUENTIN LABRIQUE voilà qui prend les rênes de la nous pourrons développer de
tôt sur mai ou juin en fonction qui est une grosse plus-value. » nouvelle implantation. Il n’a que nombreux pôles d’expérience
d’éventuels imprévus. » Car, outre l’obligation de bilin- Nous ne ferons aucune concession personnes soit 16 managers et 27 ans. « Ce qui démontre qu’il qui permettront aux clients de
Decathlon est déjà bien im- guisme, Decathlon exige de ses en la matière. Dans l’entreprise, le 84 vendeurs. » Après une pre- existe des opportunités au sein de tester les sports avec, notam-
planté sur le marché belge avec employés une parfaite connais- sport est essentiel, d’ailleurs on le mière sélection sur base du CV, l’entreprise. » ■ ment, un mur d’escalade. »
22 vitrines réparties dans le pays. sance du matériel mis en vente. pratique en équipe de manière les candidats sont invités à un PATRICE LEPRINCE P.LE.



La nouvelle Corsa.

LE NOUVEAU OH!
La nouvelle Corsa surprend avec ses techniques de conduite avancées, ses nouveaux gadgets technologiques
et ses options luxueuses que chacun accueillera avec chaleur. C’est ça, l’excellence allemande à la portée de tous.
Découvrez la nouvelle Corsa dès maintenant sur opel.be ou chez votre Concessionnaire Opel.

opel.be 3,3-6,0 L/100 KM 87-140 G/KM


info environnement (AR 19/03/2004): opel.be

7
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

8 LASOCIÉTÉ

Martelange, la pause alcool avant le ski


LOISIRS La ville frontalière est un arrêt obligé pour les bus qui emmènent les étudiants
C’est la saison
de la transhumance estudiantine Un cocktail de « shots »
vers les stations de ski.
Les colonnes de bus, et de poudreuse
sous l’impulsion de ur le site de l’organisateur de Pourtant, l’annonce d’un des
tour-opérateurs, marquent S voyages Skikot, l’offre qui
concerne la semaine de ski qui a
sponsors de l’animation ne laisse
aucun doute : « Sur leur chemin
un arrêt alcoolisé à Martelange.
débuté vendredi, après les exa- vers les pistes de ski, des cars

D
’un côté, la Belgique, de l’autre, le mens du premier quadrimestre, remplis d’étudiants belges s’ar-
Luxembourg. Martelange, plus pré- affiche deux images : des bou- rêtent à la station d’essence à
cisément Rombach, côté grand-du- teilles d’alcool et une distribu- Rombach-Martelange faire le
cal. Des stations-service à perte de vue et tion de « shots » alcoolisés à des plein pour les vacances. »
des cars, beaucoup de cars. Des stewards les jeunes en tenue de ski. Aucun Le « pack » offert par le voya-
dirigent tous dans la même direction : un flocon… Un peu comme si l’utili- giste comprend aussi souvent de
énorme hangar. Des centaines d’étudiants sation de l’alcool lui servait de l’alcool « gratuit » à l’arrivée
descendent des véhicules garés en file. Un principal argument marketing. dans les chambres du séjour de
long chemin, sombre, avec, à droite, le fa- D’ailleurs sur le chemin vers ski, au même titre que les repas
meux hall d’où s’échappe déjà une musique les pentes enneigées, un arrêt au ou le forfait pour aller sur les
entraînante. Au bout, un troupeau d’étu- Luxembourg, notamment à pistes. Une manière de réduire le
diants prêts à faire le plein de tabac et Martelange est programmé. Des budget des étudiants en quête de
autres boissons alcoolisées. « Ça a l’air étudiants qui y sont passés dé- détente après un lourd blocus,
génial ! », lance un jeune. crivent un gigantesque parking mais qui établit une troublante
A l’intérieur, des jobistes distribuent des avec des dizaines de cars pleins équation entre détente et alcool.
sacs qui recevront les achats. Première d’étudiants, des agents de sécuri- Il est vraisemblable que le
étape, un stand avec un choix impression- tés et même des ambulances voyagiste a passé des accords
nant de cigarettes et autres tabacs. Les « préventives ». Et un hangar commerciaux avec les gestion-
fardes se vendent à la pelle à des prix nette- avec de la musique à fond, des naires des stations-service trans-
filles en bas résille, et des ser- formées en « étape-ravitaille-
A la sortie, des flyers : veurs avec des plateaux de bières ments », avec un retour financier
« Pour rester frais, alternez pour accueillir les jeunes. A côté, qui lui permet par ailleurs d’of-
boisson alcoolisée et eau » un autre magasin avec frian- frir le voyage à des prix défiant
dises, cigarettes, mais aussi toute concurrence. Le Soir a es-
ment inférieurs à ceux pratiqués dans les packs de bières et packs de six sayé en vain de contacter les res-
commerces belges. Le troupeau continue bouteilles d’alcool fort vendus à ponsables du voyagiste Skikot,
son avancée dans un « tunnel » à voie un prix luxembourgeois défiant afin de pouvoir vérifier ces faits
unique. Des hôtesses distribuent des toute concurrence (lire ci- et de récolter sa réaction face à
« shots » d’alcool fort (40 %), des danseuses contre). l’émoi de certains voyageurs et
peu vêtues se trémoussent sur des podiums Tabac, alcool, serveuses, danseuses en tenue légère... Rien ne manque pour faire de Marte- « Je n’ai rien vu de tel », pro- de parents inquiets. ■
et des stewards poussent à l’achat. « Trois lange-Rombach un arrêt très lucratif. © B.D.L (ST.) teste un habitué de ces voyages. FREDERIC SOUMOIS (avec E.B.)
bouteilles achetées et tu as une remise de 10
euros ! Tiens, prends, c’est bon ! », lance un étudiant. Je viens ce vendredi et vendredi ferts à l’achat de plusieurs produits, ce qui
de ces stewards en brandissant de la vodka prochain », confie l’une d’entre elles avant pousse encore un peu plus les étudiants à la
aux « véritables feuilles d’or ». que sa collègue lui interdise de répondre consommation. Au bout du hangar, les softs
Certains s’arrêtent, comparent les prix des aux questions. Plus les heures passent et et les boissons énergisantes. Un homme
divers alcools, reprennent un shot, et finale- plus les groupes d’étudiants qui débarquent distribue des chewing-gums à la caféine.
ment, craquent pour une ou plusieurs bou- à Martelange semblent légèrement émé- « Goûtez ! Vous allez ressentir l’effet dans la
teilles. « On a acheté six bouteilles pour six chés. « C’est un peu le paradis, ici. C’est la seconde. Plus facile que de boire une can-
et pour toute la semaine. On nous avait pré- première fois que je viens mais je suis nette sur les pistes et vous geler les lèvres. Ce
venus de l’arrêt à Martelange, du coup, on content de faire cette expérience !, livre un chewing-gum va vous donner un coup de
n’a rien pris avec et on achète tout ici. Les étudiant bruxellois, penne vissée sur la tête. boost si vous n’avez dormi que quelques
prix sont plutôt avantageux », explique Bo- Oui, on a un peu picolé dans le bus, genti- heures », crie le représentant.
ris, venu avec un cercle de Louvain-la- ment, mais ça ne fait que commencer. Et là, A la sortie, une fouille corporelle et un
Neuve. L’avancée continue parmi des mon- on vient faire des réserves pour tenir la se- jeune garçon qui distribue des flyers où il
tagnes de produits alcoolisés. A nouveau, maine. » est écrit : « Pour rester frais, alternez bois-
des filles en tenue légère accostent les étu- Gants, t-shirts, lunettes… de nombreux son alcoolisée et eau. » ■ Sur le chemin des pistes de ski, arrêt quasi obligatoire aux stations
diants avec des dégustations. « C’est un job cadeaux ainsi que des réductions sont of- BENJAMIN DI LAURO (st.) d’essence à Martelange. © D.R.

l’expert « Face à ce marketing, INSTITUTIONS


Les unifs impuissantes tiques. Les cercles signent une charte qui règle

l’étudiant n’est plus libre » UCL. Le vice-recteur Didier Lambert a rencon-


tré l’organisateur afin de lui faire part de
l’émoi de certains parents et étudiants, sur-
une série de questions, notamment sur la vie en
société, les baptêmes et évidemment la consom-
mation d’alcool, mais ces textes n’ont pas d’effet
ENTRETIEN consommation d’alcool. Certes, sur la vie extérieure de l’étudiant. Celui-ci est
tout face aux efforts déployés par l’université
artin de Duve est porte- celui-ci rapporte en taxes et em-
M parole du réseau « Jeunes
et alcool » en Communauté fran-
ploi à l’Etat, environ 1,5 mil-
liard. C’est donc bien moins que
pour inciter à une consommation raisonnable
de l’alcool lors des fêtes étudiantes. « Mais
généralement majeur et évidemment soumis à la
loi commune du citoyen. Jusqu’où est-il raison-
cela en est resté là, semble-t-il. C’est un voyage nable pour l’université de s’adresser à lui pour ce
çaise et responsable d’Univers ce que cela lui coûte. Un seul eu- qui concerne sa vie en dehors du campus ? »
privé, sur base d’un contrat entre un cercle étu-
santé UCL. ro investi en prévention pour- Et De Waele de poursuivre : « Je pense qu’il est
diant et un organisateur privé. L’université est
rait donc en rapporter 4 à préférable de privilégier une information non
dépourvue de moyens pour agir directement sur
Que vous inspire ce marketing l’Etat. Mais on en est loin. coercitive, via des associations comme Modus
cette offre », explique Isabelle Decoster, porte-
agressif ? Comme il semble impossible Vivendi, spécialisée dans les addictions en géné-
parole de l’université.
Ce qui est encourageant, c’est d’ouvrir même le débat sur l’in- ral. Je pense que les cercles sont aussi intéressés
ULB. Pour Jean-Michel De Waele, vice-rec-
que de nombreux étudiants terdiction de la pub pour l’al- à ce que cela se passe bien, qu’une vie estudian-
teur aux affaires étudiantes, « intervenir au
eux-mêmes ont été choqués par cool. C’est pourtant le seul psy- tine existe, mais en étant attentifs aux limites et
sein d’un voyage vendu par une firme privée à
le caractère agressif des tech- chotrope dont la pub est per- aux risques. C’est clairement une de nos priori-
des individus, même regroupés au sein d’un
niques de marketing employées. mise. On trouverait choquant tés. Et les choses changent : il y a des softs dis-
cercle étudiant, est difficile, voire impossible.
Certains estiment qu’on les de faire de la pub pour du va- ponibles, de l’eau gratuite partout, les manières
Nous ne sommes pas partie prenante. Sur le
prend vraiment pour des lium ou du cannabis, mais on de faire changent. »
campus, nous refusons par exemple la distribu-
vaches à lait. Cela prouve que l’admet sans réserve pour l’al-
tion gratuite d’alcool ou de boissons énergé- F.SO.
seule une bonne information cool. Le problème est que cette
permettra de changer les choses pub pousse à la surconsomma-
et que les étudiants eux-mêmes Martin De Duve s’insurge contre tion, le consommateur n’est plus
seront les seuls qui pourront libre de faire un choix éclairé.
dire aux marchands qu’ils n’ac-
ceptent pas ces pratiques. Le
le marketing agressif. © RENÉ BRENY

L’action est difficile, puisqu’on Interdire toute pub, alors ?


l’organisateur « On ne pousse pas »
problème n’est pas que de l’al- se trouve au Luxembourg et pas Il ne faut pas nécessairement ENTRETIEN maximum. Comme Skikot vou- pousse pas à la consommation.
cool soit proposé à la vente. Per- sur le territoire belge, il est donc d’emblée bannir toute publicité, hilippe Van Den Abbeel, res- lait une halte avant de passer en J’avais demandé à la Croix-
sonne n’argumente pour la pro-
hibition. Mais que l’offre soit
difficile de faire agir des leviers,
surtout entre acteurs privés.
mais passer par un stade où
certaines pratiques sont inter-
P ponsable de l’accueil pour
Skikot, à Rombach, village
France et qu’on voulait faire re-
venir du monde sur la N4, on a
Rouge d’organiser un stand de
prévention alcool-drogue, mais je
conjointe entre le voyage et l’al- Nous avons rencontré Skikot en dites, comme la distribution grand-ducal collé à Martelange. trouvé cette formule. Je trans- m’y suis pris trop tard. Ce sera
cool ne laisse pas l’étudiant septembre dernier, mais si ses gratuite d’alcool ou sa vente à forme mon hall de stockage en pour 2016. On distribue des
libre de décider. Ce type de pra- responsables nous ont écoutés, perte, l’utilisation de vente 145 bus ce vendredi, 110 atten- magasin éphémère, avec l’accord flyers « Fête responsable. Pour
tique pousse clairement à de ils n’ont pris aucun engagement conjointe d’alcool lors d’événe- dus la semaine prochaine par une de la commune. Il y a des toi- rester “frais”, alternez boisson al-
l’hyperconsommation et à la de modifier leurs pratiques. ments festifs, l’organisation de soixantaine de personnes, poli- lettes, des sandwiches, de la mu- coolisée et eau ». Je suis aussi
banalisation du produit. Il n’y Pour nous, les autorités doivent « happy hour » où l’alcool est ciers, pompiers et vendeurs sique, mais on ne peut pas parent d’ados.
a évidemment pas de souci à ce prendre conscience de ces pra- vendu à très bas prix, etc. Ce se- compris. Comment en est-on consommer d’alcool sur place. Il
que les étudiants boivent un tiques de dénormalisation du rait au moins une première arrivé à cela ? y a juste une dégustation. Les Y a-t-il une limite d’achat ?
coup dans un contexte festif. produit qui incitent à la étape vers une pratique plus Cela fait quelques années que jeunes ont 30 minutes pour faire La limite, c’est la franchise doua-
Mais pourquoi les inciter à une consommation massive. Celle-ci raisonnable face à ce qui appa- j’accueillais des cars à ma sta- le tour. nière : 10 litres d’alcool et 120 de
consommation massive ? coûte énormément à la société. raît aujourd’hui comme une tion-service, le long de la N4. bière par personne. Personne ne
Pour la Belgique, on estime à évolution inquiétante. ■ Mais le tour-opérateur Skikot a L’alcool est prédominant… l’atteint, évidemment… ■
Quelles pourraient être plus de 6 milliards par an le Propos recueillis par grandi et ce n’était plus possible. Il y a aussi des softs. Les jeunes Propos recueillis par
les réactions des autorités ? coût social et médical de la Fr.So 50 cars sur une soirée, c’était le font ce qu’ils veulent. On ne J.-L. B.

8
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LASOCIÉTÉ 9

Ethias a un besoin urgent d’argent frais


ASSURANCES Le groupe doit renforcer ses fonds propres ou… sera mis à l’étalage
Ethias a échoué vu en cassation, mais a dû entre-
temps payer l’amende à titre
aux stress tests provisoire, ce qui n’a pas manqué
européens. de plomber les résultats de 2014.
Il accuse une forte In fine, le groupe aurait ainsi en-
registré une perte opérationnelle
perte pour 2014. de 160 millions d’euros sur l’en-
Sans apport d’argent semble de l’exercice.
frais, Ethias est à vendre.
L’héritage de Dexia
Pour couronner le tout, il y a le

L
es nuages noirs s’amon- lourd héritage de Dexia. Ce der-
cellent à nouveau au-des- nier se compose d’un emprunt
sus de l’assureur Ethias, obligataire de 280 millions d’eu-
qui a échoué aux stress tests réa- ros, qui court jusqu’en 2019 et
lisés à la fin de l’année dernière pour lequel le groupe doit rem-
par l’autorité de supervision eu- bourser 40 millions d’euros
ropéenne du secteur (Eiopa). De chaque année. Du capital qui
cet examen, il était déjà ressorti n’existe déjà pas maintenant…
que plusieurs assureurs belges, Plus fort encore, ce sont même
dans le pire des scénarios, ne dis- des capitaux qui n’atterriront pas
posaient pas des capitaux suffi- dans les caisses des autorités
sants en réserve pour faire face à (Flandre, Wallonie, Etat belge)
leurs engagements. Pour rappel, et d’institutions publiques (les
cet examen, qui est aussi appli- sociétés d’investissement fla-
qué aux banques, est destiné à mandes LRM et PMV par
mesurer le niveau de capitalisa- exemple). Bref, tout concourt à
tion du secteur, ainsi que sa ca- ranimer le contexte de crise chez
pacité de faire face à des chocs Ethias devra-t-elle se vendre pour se sauver ? Un scénario plausible si l’assureur ne renforce pas ses fonds propres. © THIERRY DU BOIS. Ethias. Car cela donne des argu-
majeurs, dans le cadre des nou- ments supplémentaires à la
velles normes comptables de de millions d’euros. Certains rances-vie, qui pèse encore près seulement peur aux candidats au sceller le sort – entendez vendre Banque nationale de Belgique
« Solvency II ». On savait que évoquent même un trou de de 4 milliards d’euros, est natu- rachat. Ils ont aussi incité les af- – de ce portefeuille « First ». Ce (BNB) – mais tout le monde se
seuls 14,4 % des assureurs, re- 800 millions d’euros, ce que per- rellement très difficile à refinan- filiés à ne pas changer de produit n’est pas tout : l’assureur a aussi tait dans toutes les langues –
présentant 3 % du total des ac- sonne n’a pu confirmer ou nier cer vu la faiblesse lancinante des d’assurance. Problème supplé- perdu, rappelons-le, son procès pour mettre la pression sur
tifs, avaient échoué mais les officiellement au Standaard. taux d’intérêt. Malgré les tenta- mentaire : ces contrats courent contre l’administration fiscale à Ethias pour que l’assureur ren-
noms des assureurs belges tives répétées de vendre ce por- jusqu’à l’échéance… à savoir le la fin de l’année dernière. Ethias force ses fonds propres. Ethias
avaient jusqu’ici été tenus se- Portefeuille « First » tefeuille ou à tout le moins de le décès de l’affilié, de sorte que a été reconnu coupable de ne pas n’a pas d’autre choix que renfor-
crets. Mais nos confrères du Le principal problème réside réduire rapidement, Ethias est dans le cas d’un scénario à la ja- avoir payé le précompte mobilier cer ses réserves en fonds propres
Standaard ont appris à bonnes dans les engagements très lourds resté avec des dizaines de mil- ponaise de taux d’intérêt dura- sur des produits d’assurances d’ici à la fin 2015. La question
sources qu’Ethias fait donc par- liés au compte d’assurance First liers de clients « First » les bras. blement faibles, une solution ne souscrits par les communes. La est : de combien et comment ? Si
tie des assureurs « recalés ». En qui, pour certains des affiliés, af- Les très faibles taux d’intérêt ac- risque pas d’être trouvée facile- Cour d’appel de Liège avait ainsi de l’argent frais ne rentre pas
cas de choc majeur, le groupe af- fiche jusqu’à 4,75 % de taux ga- tuels (moins de 0,8 % pour le ment. Même si l’Europe, l’an condamné le groupe à une vite dans les caisses, une vente
ficherait un déficit de fonds ranti (jusqu’à l’échéance du taux de l’obligation linéaire belge dernier, avait tout de même don- amende de plus de 365 millions d’Ethias semble la seule solution
propres de plusieurs centaines contrat). Ce portefeuille d’assu- – OLO – à 10 ans !) n’ont pas fait né un sursis de trois ans pour d’euros. Ethias s’est certes pour- possible. ■

La chapelle où les athées célèbrent la vie


LAÏCITÉ La « Sunday Assembly », l’église des athées, rassemble des milliers de personnes de par le monde
l est 11 h 10 quand la « Sun-
Idébute
day Assembly » de Bruxelles
son office. Karen Naes-
« C’est comme
sens, une des organisatrices, re-
mercie la quarantaine de per- si on séparait
sonnes présentes en ce di-
manche matin. « Qui vient
pour la première fois ? » Une
le fond de la forme »
dizaine de mains se lèvent. Sur ENTRETIEN
scène, deux guitaristes améri- aëlle Jeanmare est philo-
cains lancent une première
chanson. Les paroles sont pro-
G sophe et coordinatrice de
PhiloCité, ASBL qui promeut la
jetées sur un écran, au cas où pensée et le débat critique.
des adeptes de karaoké seraient
dans la salle. Que retenir de ces Sunday As-
Pendant une heure, la mu- semblies ?
sique servira d’interludes entre Peut-être que l’opposition entre
plusieurs prises de parole au- croyants et non croyants n’est
tour du thème de l’assemblée : pas aussi grande qu’on nous le
l’écoute. Tele Onthaal (en néer- dit. Il existait déjà des formes
landais), Télé Accueil et la Fon- mimétiques, par exemple les
dation pour l’assistance morale communions laïques calquées La philosophe Gaëlle Jeanmare.
aux détenus (en français) ex- sur les communions catholiques. © D.R.
posent leur projet. Il n’y aura Et là, nous avons des assemblées
que l’écoute qui sera religieuse. spirituelles du dimanche matin. on de notre non-croyance un
Ici, pas de divinité à implorer, C’est comme si on séparait le Must à célébrer ? Un peu
pas de dieu à adorer. fond de la forme, ne retenant que comme si nous étions certains
La « Sunday Assembly », ap- La Sunday Assembly accueille avant tout des Bruxellois flamands, plutôt jeunes. Autant de femmes que cette dernière, sorte de coquille que douter, c’est mieux…
pelée également l’« Eglise d’hommes. © ROGER MILUTIN. vide qui comblerait le vide de Si le doute me paraît supérieur à
athée », a été lancée en février sens laissé par le recul du reli- la croyance, c’est qu’il permet de
2013 par deux comédiens lon- Ancienne enfant de chœur accueille avant tout des Bruxel- Religion for Atheists, un essai gieux. repenser aussi la croyance. Il
doniens. Seule valeur à célé- jusqu’à ses 13 ans, Karen a tra- lois flamands, plutôt chemise à invitant les athées à récupérer met les choses en débat, les pro-
brer : la vie. Sur cette base mi- versé une phase athée « hard- carreau que veste à capuche, la certaines pratiques sociales et Pourquoi ce besoin de sacrali- blématise. Vous avez raison de
nimale, le mouvement rassem- core » avant de devenir agnos- trentaine blanche à l’exception communautaires bienfaisantes ser ? souligner aussi la dimension de
blerait 7.000 personnes tous les tique et de reconnaître les ri- d’une poignée de seniors. Au- des religions. Si Tom regrette Avec le déclin des grandes célébration de ces Sunday As-
mois autour de 65 groupes ba- chesses des religions. « En tour- tant de femmes que d’hommes. les exposés institutionnels, ex- formes collectives de sacralisa- semblies. Elle pose question. Ces
sés à Londres, mais aussi Paris, nant le dos à l’église, nous Frédéric, jeune informaticien, pliquant plus le cadre de travail tion, des grandes « messes », le Assemblées ressemblent du coup
New Delhi, Los Angeles, Hong- avons perdu beaucoup : une agnostique baptisé « comme que l’expérience humaine sacré n’a pas disparu, il s’est in- plutôt à un grand apéro, un ras-
Kong, Berlin, Sydney, Cape communauté, un moment de ré- bon nombre de Belges », suit de- (« Mais la Sunday Assembly est dividualisé. On a chacun ses semblement assez artificiel pour
Town et, depuis le 28 sep- flexion chaque dimanche ». puis septembre ces réunions et encore en enfance et grandira rites quotidiens, ses habitudes, combler les solitudes, qui fait
tembre 2014, Bruxelles. Ces y reviendra. « La fois précé- avec nos commentaires »), Bar- ses lieux sacrés : notre école, le contraste avec des formes plus
« franchises » ne paient rien. Cake et café dente, nous avons évoqué la bara, anglophone, n’aura rien lieu où l’on a embrassé pour la riches de solidarité et de ren-
Tout est bénévole mais l’au- à la fin de l’office créativité, avec des poèmes qui compris aux prises de paroles. première fois… C’est une ma- contre comme les collectifs ou les
mône est sollicitée en fin d’as- La Sunday Assembly réussi- accompagnaient des gens « Peut-être faudrait-il envisa- nière de s’humaniser sans doute. coopératives mobilisés autour
semblée (pour le café, les musi- rait le miracle de garder la com- proches de la mort. Toute la se- ger des groupes selon les Mais avons-nous besoin de ces d’un projet, d’un engagement ou
ciens et… payer la Sabam). munauté en se passant de la maine, on s’inscrit dans une op- langues », concède Karen. Et, rites pour être plus humains ? d’un problème commun. Ici, on
Tendre la main en fin d’office croyance. « J’aime cette réunion tique boulot, on n’est pas confrontée au constat que le En tant que philosophe, prati- est dans un mouvement sans
n’est pas le seul point commun autour d’un thème inspirant et confronté à la rencontre. Ici, Il y plus petit commun dénomina- quant la philo avec des enfants, orientation où la solidarité
avec l’Eglise : réunion le di- l’idée de se rassembler malgré a une réelle diversité des sujets teur du mouvement, « vive la je trouve qu’on s’humanise dans semble elle aussi comme une co-
manche matin, prises de pa- nos différences. Il n’y a pas de abordés. » vie », reste faible, elle garde la le doute et la question davantage quille vide : solidaire, comme ce
roles sans débat agrémentées de division, pas de théorie ici. Le Entre cake et thé après l’office foi : « On doit partir de ce point que dans l’envie de trouver un « Tous Charlie », qui rassemble
musique « live », collecte finale, but n’est pas d’aliéner les gens. » (l’athée time en quelque sorte), faible pour créer des liens forts. sens aux choses et de ritualiser le probablement une diversité non
il ne manque plus qu’une cho- « Nos différences » au sein du Tom et Barbara achèvent, eux, On a besoin d’initiatives qui quotidien. pensée. ■
rale. « C’est pour bientôt ! » ri- public présent ne sautent pas leur première messe sans dieu. réunissent. » ■ Propos recueillis par
gole Karen. aux yeux. La Sunday Assembly Ils ont lu Alain de Botton et son OLIVIER BAILLY Avec la Sunday Assembly, fait- O.B.

9
MONDE
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

10
Margaret Chan, directrice,
a reconnu que l’Organisation
mondiale de la santé (OMS)
a été lente à réagir face
à l’épidémie d’Ebola.
© REPORTERS.

Les Congolais bloquent la tentative


de prolonger le mandat de Kabila
RDC Pas de glissement du calendrier électoral au nom du recensement
Le Parlement congolais cès à internet, les Congolais, aus-
si bien à Goma et Bukavu qu’à
a décidé de maintenir Kinshasa, ont fait plus que ré-
la date prévue pour pondre aux appels des partis
la prochaine élection d’opposition, d’ailleurs rapide-
ment débordés par la rue : ils ont
présidentielle. prouvé leur attachement à l’es-
Les citoyens ont prit de la Constitution, qui pré-
massivement rappelé voit que le chef de l’Etat ne peut
exercer que deux mandats suc-
leurs élus au respect cessifs et ils ont démontré qu’ils
du droit. ne seraient pas dupes d’éven-
tuelles « entourloupes ». Autre-
ment dit, dans ce Congo souvent

L
es étudiants de l’universi- décrit, – injustement – comme
té de Kinshasa ne s’y sont un « Etat en faillite », les Congo-
pas trompés : poussant lais ont démontré à quel point ils
des cris de joie, ils sont descen- tenaient à des institutions fortes,
dus dans la rue samedi soir dès soutenues par le respect des lois
l’annonce par Aubin Minaku, fondamentales. Ces manifes-
président de l’Assemblée natio- tants, soudain transformés en
nale, du retrait d’une disposition constitutionnalistes sourcilleux,
de la loi électorale qui subordon- ont démontré la capacité de mo-
nait la tenue des élections prési- bilisation politique du pays tout
dentielle et législatives à la fin entier et réussi à se faire en-
des opérations de recensement. tendre.
Dimanche, une commission Un magasin dévalisé durant les violents troubles, à Kinshasa, provoqués par cette tentative de modifier la loi électorale. © REUTERS. Cela étant, la crise soudain dé-
paritaire mixte, réunissant des nouée laisse une certaine amer-
membres des deux chambres, législatives, provinciales, ur- Après son adoption par la Cet alignement sur la lettre qui avait voulu modifier la tume. Elle a illustré le fossé qui
Sénat et Assemblée, devait fina- baines, municipales et locales. commission paritaire, la loi élec- des prescrits légaux, qui a ins- Constitution, avait fini par être séparait l’opinion populaire d’un
liser le compromis intervenu. Autrement dit, que les opéra- torale sera envoyée pour pro- tantanément calmé les esprits, emporté par une révolte popu- pouvoir volontiers autiste, long-
Reformulé par les sénateurs, tions de recensement soient ou mulgation à présidence de la Ré- temps sourd aux avertissements
l’alinéa litigieux stipule désor- non terminées, il ne devrait pas publique qui ne devrait pas s’y La crise a illustré le fossé qui séparait l’opinion qui n’avaient pas manqué. Elle a
mais que l’actualisation de la avoir de « glissement », c’est-à- opposer, puisque le président de populaire d’un pouvoir volontiers autiste aussi provoqué un usage inconsi-
liste électorale définitive, en dire de report de la date des élec- l’Assemblée nationale, Aubin déré de la force qui aurait fait 42
fonction des données dispo- tions, le scrutin présidentiel Minaku, membre de la majorité est intervenu après une longue laire. morts selon la Fédération inter-
nibles, devra se faire dans le res- étant prévu pour fin 2016, date présidentielle, a déjà ratifié le semaine émaillée de troubles qui Tout au long de cette semaine nationale des droits de l’homme,
pect des délais constitutionnels où s’achèvera le deuxième et en compromis, vraisemblablement ont fait craindre de voir le Congo marquée par des émeutes, des ainsi que de nombreux blessés et
et légaux prévus pour l’organisa- principe dernier mandat du pré- en concertation avec le président suivre l’exemple du Burkina Fa- violences et des manifestations prisonniers d’opinion. ■
tion des élections présidentielle, sident Kabila. Kabila lui-même. so, où le président Compaoré, ainsi que par la coupure de l’ac- COLETTE BRAECKMAN

LESBRÈVES
Les séparatistes pro-russes attaquent Marioupol
Boko Haram UKRAINE La prise de cette grande ville de l’est permettrait à la Russie d’établir un pont terrestre vers la Crimée
à Monguno MOSCOU VU DE L’OTAN
oko Haram a pris di- DE NOTRE CORRESPONDANT

B manche une ville stra-


tégique du nord-est du
Nigeria et sa base militaire. Le
L oin de tout assouplissement des
sanctions envisagé la semaine der-
nière, la communauté internationale se
Des moyens russes
de plus en plus sophistiqués
Selon l’Otan, la Russie intervient en
groupe armé s’est emparé de prépare aujourd’hui à redoubler les pres-
la ville de Monguno, à sions contre Moscou. Car les événements Ukraine avec des moyens de plus en
quelque 130 km au nord-est de ce week-end dans l’est de l’Ukraine plus sophistiqués. « Les troupes russes
de Maiduguri, la capitale de pourraient marquer un vrai tournant soutiennent l’offensive dans l’est de
l’Etat de Borno, elle-même dans cette crise vieille de déjà plus d’un l’Ukraine grâce à des structures de
frappée par une attaque an : le lancement samedi de l’offensive commandement et de contrôle, des
simultanée dimanche avant des séparatistes pro-russes contre le port systèmes de défense anti-aérienne dont
l’aube. (afp) stratégique de Marioupol n’a pas pu se des missiles sol-air, des équipements
faire sans aval politique ni soutien mili- aériens téléguidés (drones), des batte-
ÉTAT ISLAMIQUE taire de Moscou. Le bilan serait d’au ries de lance-roquettes multiples et des
Otage nippon abattu moins 30 civils tués et d’une centaine de systèmes électroniques », a expliqué le
Le Premier ministre japonais a blessés. Les observateurs de l’OSCE ont secrétaire général de l’Alliance atlan-
qualifié dimanche d’« ignoble confirmé que les roquettes responsables tique Jens Stoltenberg, appelant
et impardonnable » le meurtre des bombardements dans un quartier Moscou à « cesser de déstabiliser
d’un otage nippon (Haruna densément peuplé provenaient de deux l’Ukraine ».
Yukawa) annoncé par le localités contrôlées par les séparatistes. Une manifestante ukrainienne sur le B.Q.
Territoire sous contrôle rebelle Lougansk
groupe Etat islamique dans Ce bilan provisoire devrait s’aggraver au square de l’Indépendance, à Kiev. © AFP. Annexée
Anneexée illégalement par laa Russie
une vidéo jugée crédible, exi- fil des jours. « L’offensive sur Marioupol a de la diplomatie des 28 pourraient rapi-
geant « la libération immé- débuté », a en effet prévenu le dirigeant Minsk », s’est défendu hier Sergueï La- dement se retrouver à Bruxelles et étu-
diate » du deuxième homme séparatiste de la république autoprocla- vrov, le ministre russe des Affaires étran- Donetsk dier la demande de la Lettonie, prési-
(le journaliste Kenji Goto) aux mée de Donetsk, Alexandre Zakhartchen- gères, dans un communiqué publié après dente en exercice de l’UE, pour de nou-
mains des djihadistes dont les ko, tout en assurant qu’il n’y aurait « pas son entretien téléphonique avec son ho- velles sanctions. Une question qui divise
actes suscitent une vague in- d’assaut ». Depuis des mois, la prise de mologue américain John Kerry. Déjà mis pol
Marioupol
Marioupo toutefois les Etats membres. « Une fois
ternationale d’indignation. cette cité industrielle d’un demi-million en difficulté la semaine dernière lors encore, l’apaisement a encouragé l’agres-
Shinzo Abe a exprimé ses d’habitants figurait dans les objectifs plus d’une conférence de presse à Moscou seur à de plus grands actes de violence. Le
condoléances à la famille de ou moins déclarés des rebelles. Car c’est la après avoir nié que la Russie fournissait Mer d’Azov temps est venu d’intensifier notre poli-
son compatriote assassiné. dernière grande ville de l’est ukrainien des armes aux séparatistes, il a hier main- tique en la fondant sur des faits, non sur
(afp) encore sous autorité de Kiev. Passée sous tenu sa ligne de défense et accusé Kiev RUSSIE des illusions », a déjà prévenu le pré-
contrôle de Moscou et des séparatistes d’avoir fait pourrir l’accord de cessez-le- Crimée sident du Conseil, Donald Tusk.
ÉGYPTE pro-russes, elle deviendrait alors un vrai feu de septembre dernier : le président Le secrétaire d’Etat américain John
Sébastopol
11 morts et 30 blessés pont terrestre entre la Russie et la Cri- ukrainien Petro Porochenko « n’a tou- Kerry a pour sa part exigé de Moscou
Onze personnes, dont un poli- mée, un an après l’annexion de la pénin- jours pas répondu » à la proposition du Yalta Mer Noire qu’il « mette fin immédiatement » à son
cier, ont été tuées et 30 bles- sule par Moscou. La mainmise russe sur président russe Vladimir Poutine de reti- 50 km soutien aux séparatistes, « sinon, la pres-
sées dimanche en Egypte, le sud-est de l’Ukraine s’accroît d’autant rer les armes lourdes de la ligne de sion internationale et celle des Etats-Unis
alors que manifestants isla- plus que l’attaque sur Marioupol inter- contact entre les forces ukrainiennes et convaincre l’Union européenne et les sur la Russie et sur ses intermédiaires ne
mistes et forces de l’ordre vient juste après l’abandon par l’armée les rebelles. Et Sergueï Lavrov a réitéré la Etats-Unis qui, au contraire, ont multi- va faire que s’amplifier ». Le président
s’affrontaient à l’occasion du ukrainienne de l’aéroport de Donetsk, volonté de la Russie de « faire tout son plié les déclarations très fermes contre américain Barack Obama a d’ailleurs as-
quatrième anniversaire de la autre site symbolique. possible pour convaincre toutes les parties Moscou. Selon la représentante de la di- suré qu’il étudiait toutes les options
révolte de 2011 qui chassa « L’aggravation de la situation est le ré- de choisir une solution pacifique ». plomatie européenne, Federica Mogheri- « sauf la confrontation militaire ». Très
Hosni Moubarak du pouvoir, sultat des tirs permanents des forces C’étaient, hier, les seuls commentaires ni, cette escalade va « inévitablement pro- loin de l’assouplissement espéré la se-
selon des responsables. (afp) ukrainiennes contre des localités peu- officiels de Moscou après l’attaque sépa- voquer une grave détérioration des rela- maine dernière… ■
plées, en violation grossière des accords de ratiste sur Marioupol. Ils peineront à tions entre l’UE et la Russie ». Les chefs BENJAMIN QUENELLE

10
CULTURE
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

11

Mons
et merveilles
La capitale européenne
de la culture en vol

L’envolée chromatique d’un collectif français a attiré la grande foule au centre de Mons. © EPA.

Mons 2015 a réussi forces de l’ordre ont dû intervenir gagnante : impossible de trouver LA SUITE
pour empêcher l’accès à la Grand- une table ou même d’accéder à un
son premier pari : offrir au Place, puis à la place Nervienne bar au plus fort de la fête. Un res- Premiers rendez-vous de l’année 2015
public une fête inoubliable. d’où était tiré le feu d’artifice. taurateur du Marché-aux-Herbes
Mons 2015 n’a pas de temps à perdre. Le programme est riche de 300 rendez-vous.
Plus de 100.000 Avec la frustration provoquée n’en revenait pas, refusant les
Florilège pour les prochains jours.
parfois par les « sold out » affichés clients à la chaîne et annonçant que
personnes ont sillonné par des animations en lieux clos, son stock de pâte à pizza était épui-
Ailleurs en folie Lille, qui a inspiré Mons avec son succès de 2004, est la première ville
la ville à la découverte invitée par Mons 2015. Du 28 janvier au 1er février, elle prend possession de la Maison
dont les jardins du beffroi, ces sé, à 22 heures déjà : « Je n’en re-
Folie. Au menu : installations en tous genres, expos et même opéra culinaire pour les
des animations. contingentements pour des raisons viens pas, nous en sommes déjà au
plus gourmands.
de sécurité auront été le seul bémol quatrième service. » C’est aussi le
Festival de Liège Cette année, c’est à Mons que débutera le Festival de Liège, au théâtre
de la soirée. Pas de quoi gâcher succès de cette fête d’ouverture :
du Manège. Tout un symbole… A partir du 27 janvier.

L
es 100.000 (au moins) per- l’impression générale : « En amont, parfois sceptique, le commerce
Hypergothique transparent La belle collégiale Sainte-Waudru devient un laboratoire
sonnes qui ont assisté et poursuit le bourgmestre, les prépa- local a compris l’impact potentiel
sonore et multimédia géant. Une manière originale de découvrir ce témoignage de l’ar-
participé à la fête d’ouver- ratifs ont été remarquables. Il faut de l’événement.
chitecture gothique et ses trésors. A partir du 29 janvier.
ture de Mons 2015 garderont long- insister sur le caractère exception- Bien sûr, le centre-ville de Mons
Mons Street Review Vous ne connaissez pas Mons et vous avez envie de savoir de quoi
temps le souvenir de cette nuit ma- nel de la coordination entre tous les n’accueillera pas chaque week-end
cette ville et ses habitants sont capables ? Filez sur internet découvrir le parcours clin
gique au cœur de l’hiver. Les orga- services concernés. La consigne de cette année plus de 100.000
d’œil du groupe français X/Tnt.
nisateurs avaient promis un d’assurer la sécurité en ville mais personnes. La capitale européenne
Le musée Duesberg Envie d’autre chose ? Le musée consacré aux arts décoratifs pro-
éblouissement. Ils ont tenu parole : dans la sobriété et la discrétion a de la culture doit désormais trouver
pose un regard sur Napoléon, protecteur des arts.
la vingtaine de rendez-vous artis- été parfaitement respectée. » son rythme de croisière.
tiques proposés aux quatre coins de Dimanche matin déjà, le musée
la ville ont fait briller les yeux des Danse et émotion de Beaux-Arts faisait le plein avec
petits et des grands avec une men- Après le fiasco retentissant du les premiers admirateurs de SÉCURITÉ
tion spéciale peut-être pour le Passenger d’Arne Quinze, la Fonda- Vincent Van Gogh. Leur visite
mapping vidéo sur les murs du tion Mons 2015 n’avait plus droit à achevée, beaucoup d’entre eux au- Le dispositif policier
Carré des Arts, les feux et les l’erreur. La météo a joué en sa fa- ront sans doute poussé une pointe a été performant
flammes métamorphosant la place veur : le public a eu froid, mais est jusqu’au bistrot ou au resto du coin.
du Parc ou l’extraordinaire envolée resté au sec et au fond, les frimas Et l’année est riche de dizaines de Les services de secours et de police tablaient
chromatique qui a attiré une foule ont contribué au charme de l’évé- rendez-vous grand public qui don- sur 100.000 personnes. Une estimation par-
innombrable sur la Grand-Place. nement, poussant pas mal de fri- neront à nouveau envie de venir faite qui a été gérée impeccablement grâce
Avec son Doudou annuel, Mons a leux à se réchauffer autour des bra- passer quelques heures dans le aux 500 policiers en uniforme et en civil dé-
l’habitude des ambiances festives et seros dressés un peu partout en chef-lieu du Hainaut : sculptures ployés aux endroits stratégiques. Les 20 ca-
des masses humaines. Mais la dé- ville. La programmation a été à la monumentales, labyrinthe de tour- méras de surveillance ont aidé les hommes,
sormais capitale européenne de la hauteur, le public aussi, dansant nesols sur la Grand-Place, spec- même si « des interférences ont eu lieu et de-
culture n’avait jamais connu une quand il fallait danser ou ému tacles en plein air… vront être améliorées », précise le commissaire
nuit comme celle-là : parfaitement quand la beauté des spectacles et Sans compter que la reconstruc- Garin. 18 arrestations administratives ont été
bon enfant, familiale (donc moins des lieux incitait à l’émotion, tion d’une nouvelle structure par enregistrées, soit presque autant qu’un week-
tendue que la ducasse), très hiver- comme à la collégiale Sainte-Wau- Arne Quinze pourrait attirer un end normal au centre-ville. « Le public calme et
nale forcément, festive et culturelle dru. nouveau coup de projecteur sur la familial n’avait absolument rien à voir avec celui
à la fois, depuis les baigneurs plon- L’année vouée à la culture dé- toute fraîche capitale européenne du Doudou, cela a facilité les choses. » La police
geant dans les jacuzzis de la rue de marre donc sur les chapeaux de de la culture. On en saura plus dans est également parvenue à éviter les grosses
Nimy jusqu’à la musique classique roue. A entendre les commentaires quelques jours. ■ concentrations de foule notamment en blo-
investissant le très rock Alhambra. dans les rues de la ville, on a vite ERIC DEFFET quant la Grand-Place au moment de l’envolée chromatique. « D’après les calculs des camé-
La foule était à ce point dense compris que le public venait de tout ras, il y avait 15.000 personnes rassemblées à ce moment-là. Beaucoup de monde mais les
qu’on fut parfois à deux doigts du le pays et sans doute même de l’Eu- gens avaient de la place pour bouger. Tout s’est déroulé dans une ambiance bon enfant. Même
point de rupture. Le bourgmestre rope entière pour découvrir une ci- sur lesoir.be quand les policiers bloquaient certains accès, les spectateurs étaient compréhensifs et cour-
Elio Di Rupo reconnaît lui-même té parée de ses plus beaux atours. Retrouvez toutes nos photos tois. Le déploiement important des forces de l’ordre a rassuré les gens. Dans le contexte ac-
qu’« avec 100.000 personnes, le Pour le commerce local et surtout et vidéos de la fête d’ouverture tuel, c’était indispensable et cela a sans doute contribué à faire venir les gens en nombre. »
centre-ville était à saturation ». Les le secteur Horeca, la partie est déjà sur lesoir.be/mons2015 SANDRA DURIEUX

11
Le Soir Lundi 26 janvier 2015 Le Soir Lundi 26 janvier 2015

12 LA FÊTE D’OUVERTURE MONS 2015 13

Un kaléidoscope de chaleur et de couleurs au cœur de l’hiver


DANS LES RUES 106, RUE DE NIMY © AVPRESS/PIERRE-YVES THIENPONT.
1. Cloé à 360 degrés au Carré des Arts.
2. Des elfes pour protéger le dragon
GRAND-PLACE
Éblouissement et patience
« Nous bloquons l’accès, il faut faire le tour par la Grand-Rue » expli-
Bains finlandais pour les braves 6 au beffroi.
3. Carabosse a mis le feu place du Parc.
Un opéra urbain en plein ciel
L’Envolée chromatique sur la Grand-Place de Mons était an-
quait un policier aux gens souhaitant rejoindre la Grand-Place via la A quelques minutes à pied de la Grand-Place, une aventure nordique attend les visiteurs 4. Les Hot Pots finlandais ont fait noncée comme un des rendez-vous majeurs de la soirée d’ou-
rampe Sainte-Waudru samedi vers 19 heures. Une phrase qui résume jusqu’à minuit. Dans la cour arrière du 106 rue de Nimy, cinq bains finlandais accueillent le plein. verture. D’autant plus qu’à l’inverse d’autres interventions
assez bien la soirée que beaucoup ont vécue : victime de son succès, les motivés prêts à se tremper dans des eaux très chaudes. Grâce aux cheminées, l’eau 5. L’accordéoniste de Nano présentées en boucle, les artistes français à l’origine de ce
la ville était complètement saturée. Pour les chanceux arrivant à se approche les 35 degrés ! Ces hot pots ressemblant à de grands jacuzzis de bois peuvent en apesanteur. projet (Aérosculpture, Compagnie des Quidams et Nano)
frayer un chemin jusqu’à la rue de la Poterie, il était alors possible accueillir jusqu’à douze personnes à la fois. Pour que tout le monde puisse se jeter à 6. Adamo très ému par l’hommage proposaient une seule représentation de cet opéra urbain.
d’admirer une installation réalisée par 50 chanteurs montois. Tout au l’eau, les organisateurs fournissent maillots, peignoirs, essuies et tongs : le dépaysement qui lui est rendu à la rue de la Poterie. Mais quelle représentation !
long de la rue, de petits haut-parleurs diffusaient une version revisi- est garanti. 7. L’envolée chromatique A 21 heures, des milliers de personnes avaient envahi l’espla-
tée de « Tombe la neige » d’Adamo. Les badauds tendaient l’oreille sur la Grand-Place. nade devant l’hôtel de ville. Au-delà du raisonnable parfois :
Après s’être changé dans une tente aménagée en vestiaire, le baigneur suit le tapis vert
pour écouter les différentes déclinaisons de la chanson, traduite ici 8. Concerto de public à l’église impossible d’avancer d’un mètre, d’atteindre un espace plus ou
et peut alors profiter d’un bon bain chaud, entre amis ou en couple, dans une ambiance
en toutes les langues présentes dans la cité du Doudou, et chanton- Sainte-Elisabeth. moins protégé des pressions de foule… Les forces de l’ordre
mêlant discothèque et thermes. 9. Une autre facette de l’envolée
naient les La la la du refrain. Une installation particulièrement réussie Contre la façade sont projetés des films muets alors que des lumières roses et violettes qui suivaient l’évolution de la situation minute après minute
qui a beaucoup ému Adamo, venu la découvrir samedi soir. « Je n’ar- chromatique sur la Grand-Place. ont décidé de bloquer les accès en provenance du bas de la
colorent les tourbillons de vapeur. Assis sur les bancs de bois, le public barbote dans ce
rive pas vraiment à réaliser. C’est une des plus belles choses qu’on a faite ville. C’était sans doute le plus raisonnable.
spa populaire dont la chaleur contraste avec les températures de janvier. Et lorsque le
avec ma chanson. Les chanteurs se sont investis du morceau et ça s’en- Le spectacle pouvait alors débuter. L’évolution de ces gigan-
tend. Ça me va droit au cœur ! » courageux se décide à quitter la marmite, le chaud/froid vivifiant lui donne l’énergie tesques ballons blancs dans la nuit noire avait déjà connu un
Dans les rues, l’ambiance était bon enfant. Les gens, très patients, nécessaire pour profiter de la fête jusqu’au bout de la nuit. triomphe à la Fête des Lumières à Lyon, Mons ne fut pas en
profitaient des spectacles proposés aux quatre coins de la ville. Au MARGAUX STUDER (ST.) reste au terme d’une demi-heure de magie pure, les artistes
Manège, l’atmosphère était plus calme, plus feutrée que dans les s’autorisant à jouer magnifiquement avec l’espace qui leur
rues entourant directement la Grand-Place. Pour l’occasion redécoré était offert. Il fallait voir ce Zeppelin immaculé descendre
avec des fleurs multicolores majestueuses, le théâtre abritait les lentement de la rue d’Enghien ou les personnages de bau-
prestations de différents artistes, parmi lesquels Clare Louise et druche fendre cette foule si dense pour rejoindre la rue de la
Sarah Carlier. Ils revisitaient pour l’occasion les tubes des sixties. Clef, comme on gagnerait les coulisses d’un théâtre.
En redescendant vers le bas de la ville, la foule se dispersait enfin.
On avait alors tout le loisir de découvrir, place Léopold, « Mons en
2 Le triomphe fut total. Puis il fallut sortir de là, ce qui prit un
certain temps…
2015 photos » prises par des Montois. L’occasion de voir la ville sous E.D.
un autre angle, avec les visages, les lieux et les événements qui la
constituent. 7
Peu avant 23 heures, les premiers crépitements du feu d’artifice
résonnaient place Nervienne. L’éblouissement a eu lieu mais ce n’est
que le début d’une année de folie…
G.MY.

9
3

DIMANCHE
PLACE DU PARC Retour au calme et Van Gogh en vedette
On avait quitté la Grand-Place et ses environs noirs de
Un public enflammé
18 heures, c’est la grande foule sur la place du Parc, dans 5 monde, bien au-delà de minuit. Retour sur place en début
de matinée, dimanche. La ville est vide, le silence à peine
l’attente de la mise à feu des étranges installations de la Cie troublé par les bruits métalliques des structures et des
Carabosse. Tout autour du parc, des cyclistes de métal échafaudages que des ouvriers s’empressent de démon-
semblent inviter le public à patienter. Une quarantaine d’al- ter. Surtout, la ville est propre. Les services communaux
lumeurs et allumeuses entreprend minutieusement d’enflam- ont été d’une grande efficacité : le vieux pavé montois a
mer chaque élément d’un gigantesque ensemble de métal. retrouvé toute sa splendeur. Balayeuses et aspirateurs
Le monde continue d’affluer, empruntant les sombres ruelles géants ont eu raison des lambeaux des 18.000 ponchos
pavées, guidé par des odeurs de bougies et les illuminations réduits en miettes par les fêtards et qui tapissaient les
visibles au loin. places et les rues au bout de la nuit. Ces milliers de la-
Il est 18 h 50 quand, enfin, au bout de la rue des 4 Fils Ay- melles argentées offrent une danse étonnante, comme un
mon, une gigantesque installation se met à cracher ses
flammes. C’est le mariage de l’eau et du feu. Le centre de
cette machine est réalisé à partir d’une cuve industrielle,
découpée avant d’être assemblée en sens inverse. L’eau
CARRÉ DES ARTS, BEFFROI ultime éblouissement pour une fête qui n’en a pas man-
qué.
Mons se refait une beauté. Désormais capitale euro-
Un parcours d’animations péenne de la culture, elle doit bien cela aux visiteurs qui
récupérée après évaporation et condensation est régulière-
ment reversée dans l’antre de l’engin, afin qu’il puisse pour- Déjà quarante minutes que l’animation « Cloé mapping 360o » a commencé et la file s’allonge vont effectuer le déplacement pour assister à un concert,
suivre son œuvre jusqu’à minuit. devant l’entrée de la Cour du Carré des arts. Les visiteurs sont attirés par les faisceaux lumineux visiter un lieu culturel ou admirer une exposition. Celle
Plus loin, une torchère, alimentée par le gaz de ville elle verts que l’on aperçoit depuis la rue. La cour se vide après chaque petit spectacle de 20-25 mi- consacrée à Vincent Van Gogh et à son séjour dans le
aussi, crache des flammes dont l’intensité varie en fonction nutes. Une fois à l’intérieur du Carré, un étrange visage, mi-femme, mi-robot, se construit sur la Borinage est évidemment l’événement majeur de ce dé-
du jeu d’un gouvernail dans de doux grincements. Après le façade frontale. « Hello, my name is Cloé. » Le spectre raconte son histoire au fur à mesure qu’une but d’année 2015. Inaugurée samedi par le Roi et la Reine,
repérage, la Cie Carabosse a arrêté le choix des objets qui animation se déploie à 360 degrés sur les quatre façades de la place. L’architecture n’est qu’une elle accueillait ses premiers visiteurs dimanche à
permettent de mettre le site en valeur. Citons encore les toile pour cet impressionnant spectacle de sons et lumières. La tête en l’air, fasciné, le public 10 heures. A l’heure dite toutefois, ni file à la rue Neuve,
boules de feux suspendues, les guirlandes, les roues sous cherche le dénouement sur les murs. On sort ébloui. En revenant vers la Grand-Place, on passe par ni foule sur les marches du musée des Beaux-Arts. Les
lesquelles on prend la pose pour être immortalisé… le Marché-aux-Herbes. Un personnage lumineux dans les arbres nous apostrophe : « Allez, vous organisateurs ont retenu la leçon de l’exposition Warhol
21 heures, place du Parc, Yves Vasseur, commissaire de êtes prêts à bouger ? On lève les bras comme ça. Petit pas de côté. C’est bien vous me suivez ? ». Il se prise d’assaut par un serpentin de visiteurs impatients.
Mons 2015, attend de s’exprimer en direct dans l’émission déplace à la vitesse de la lumière sur les câbles. Les plus motivés tentent de suivre ses mouve- Pour Van Gogh, tout est organisé à la minute près. Réser-
C’est du belge programmée sur la Une. Son équipe et lui sont ments. Le parcours continue vers les jardins du Beffroi. Dans l’allée qui monte, des panneaux ex- vation obligatoire bien sûr et accès limité : 80 personnes
visiblement émus par un tel succès. « Ça fait des années qu’on pliquent la légende de Saint-Georges. Une fois en haut, l’avancée dans les jardins se fait à petits par quart d’heure pour limiter le public présent dans les
prépare cette fête et voir tous ces gens dans les rues, c’est gé- pas au milieu des sculptures lumineuses. Après la descente, c’est sans regret qu’on quitte le bain salles à 500 unités maximum.
nial ! », s’exclame Charline Cauchie, attachée de presse. de foule. E.D.
CAROLINE DUNSKI FLAVIE GAUTHIER

12 13
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

14 MONS 2015

Une fête qui révèle la métamorphose de la ville


projet récolte, et c’est bien normal, son
lot de critiques et d’« antis » notoires.
« Antigone », de Wajdi Mouawad, Mais, au fil du temps, nombre d’habi-
une des « 7 tragédies de Sophocle » tants ont « mordu ». Certains se sont
RÉCIT
donc il donnera l’intégrale au Festival mués en ambassadeurs de Mons 2015
VÉRONIQUE
LAMQUIN
au Carré, cet été. © JEAN-LOUIS FERNANDEZ. (ce sont les badges dorés). D’autres en
artistes.
Il fallait voir, samedi soir dans l’église
Sainte-Elisabeth, ces hommes et
imanche, dix heures. Le conteneur femmes du cru défilant, en serveurs de
D qui sert de gare à Mons avant que
Calatrava ne termine son œuvre est
clochettes, sur le catwalk délirant de

plein. De jeunes qui ne sont pas encore


rentrés. Jusque-là, rien d’inhabituel, Reste à faire de ce statut privilé-
avec un dernier train à 22 h 24 le samedi gié un levier pour accélérer
soir (pour Mons 2015, la SNCB avait le redéploiement économique,
consenti un « effort », repoussant le der- lutter contre le chômage
nier départ à 23 h 40), les fêtards n’ont
souvent d’autre option que la nuit M.Zo (concepteur de cette idée déli-
blanche. Mais, en ce lendemain de rante). Ou ces centaines de nouveaux
(grosse) veille, on croise aussi des jour- choristes qui, une année durant, ré-
nalistes étrangers qui s’en retournent pètent une « grande clameur », annon-
chez eux. Un groupe de touristes fla- cée le 4 octobre sur les marches de la col-
mands fraîchement débarqué, tout ouïe légiale. Ces élans spontanés créent des
pour le guide. Un couple de Parisiens, liens qui se distendront peut-être mais
chevilles ouvrières d’un des spectacles ne se rompront pas de sitôt.
d’ouverture, qui débriefe la soirée, « in- Samedi toujours, d’aucuns redécou-
téressante ». C’est déjà moins habituel. vraient leur ville. Rue de Nimy, dans les
Mais que dire, alors, de cette impres- (longues) files, plus d’un autochtone
sionnante foule, de tous les âges et avouait « n’avoir jamais mis les pieds
toutes les origines, qui a pris possession, capable de quelque chose de grand. Il y a trente ans, le samedi soir, le dans l’église Sainte-Elisabeth » (magni-
l’espace d’une soirée givrée, de la cité du Et si c’était ça, au fond, Mons 2015 : la Théâtre royal de Mons programmait beskind s’intéresser au chef-lieu du Hai- fique pour l’occasion). Place du Parc, les
preuve concrète, visible, tangible, que la Splendeur et charme de la Thaïlande ou naut relevait du vœu pieux. Il y a vingt étudiants connaissent chaque banc pour
cité hennuyère a tellement changé ? Eric Les mystères de l’île de Pâques, grands ans, l’offre de restaurants n’était pas y avoir relu leurs résumés avant l’exa-
Et si c’était ça, au fond, Mons Deffet l’écrivait dans ces colonnes same- classiques d’Exploration du Monde. bien copieuse : il y avait certes pléthore men ; mais, là, éclairée de mille bougies,
2015 : la preuve concrète, di : « Bon sang que Mons s’est métamor- D’autres fois, c’était La belle de Cadix ou de pizzerias où, étudiants, on allait fêter c’est tout un public qu’elle a conquis.
visible, tangible, que la cité phosée en trente ans ! » L’évolution s’est Violettes impériales, opérettes de Fran- la fin des examens, quelques chinois au Pour toutes ces raisons, grandes et pe-
hennuyère a tellement changé ? bien sûr faite progressivement. On ne cis Lopez et Vincent Scotto. Aujour- menu interchangeable, et l’une ou tites, Mons 2015 se révèle déjà un pari
transforme pas d’un coup un chef-lieu d’hui, Mons accueille aussi, sur ses l’autre brasserie, pour les classiques. Au- réussi. Reste à faire de ces onze mois de
Doudou ? De mémoire de Montoise, on de province ronronnant en une cité am- scènes bien plus nombreuses, Guy Cas- jourd’hui, plusieurs établissements programmation un succès aussi éclatant
n’avait jamais connu ça, pas même aux bitieuse, voire audacieuse. Reconvertir siers, Wajdi Mouawad ou Wim Vande- flirtent avec l’étoile. Anecdotique ? Non, que celui de l’ouverture. Reste, plus fon-
grands crus de ducasse. En foulant le pa- une économie déclinante, cela prend des keybus, pour ne citer que trois des invi- symbolique d’un changement de para- damentalement, à faire de ce statut pri-
vé (quinze kilomètres au compteur) dix décennies. Ouvrir la culture aux talents tés du Festival au Carré 2015. A la fin du digme. L‘incroyable succès de la fête vilégié un levier pour accélérer le redé-
heures durant, les sentiments se bous- contemporains, cela ne se décrète pas siècle dernier, même en caressant très d’ouverture en a été un éblouissant révé- ploiement économique, lutter contre le
culaient : émotion de voir pareil enthou- d’un claquement de doigts. Et pourtant, fort la tête du petit singe, l’espoir de voir lateur. chômage, redynamiser un commerce
siasme collectif, fierté de comprendre à bien y regarder, les changements sont des pointures de l’architecture mondiale Samedi, ce qui frappait, aussi, c’était la moribond dans le centre-ville… Rendez-
que la ville où on est née, voici 42 ans, est multiples et marquants. comme Santiago Calatrava et Daniel Li- mobilisation des Montois. Bien sûr, le vous dans dix ans ? ■


©PIERRE OLIVIER/M6

INÉDITE

UNE NOUVELLE SAISON, UN NOUVEAU JURY DÉTONANT


CE SOIR 20:20

VOS ÉMOTIONS EN GRAND

14
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LACULTURE 15
LESBRÈVES
Bob Dylan seul dans la nuit MUSIQUE
Décès d’Edgar Froese, fon-
dateur de Tangerine Dream

MUSIQUE Son nouvel album rend hommage à Frank Sinatra


50 ans après été fait live, sans overdubs, en
une ou deux prises. Je ne me
son virage électrique, vois pas faire une reprise
le Zim’ publie un album (NDLR : cover) de ces chansons.
de reprises à sa façon. Elles l’ont suffisamment été. Au
point d’être enterrées d’une cer-
Crooner sans swing,

© D.R.
taine façon. Ce que j’ai fait avec
il déshabille mon groupe, c’est de les désha-
Celui qui était né le 6 juin
dix standards biller (uncovering). De les sortir
1944 à Tilsit, en Prusse-
de la tombe pour les emmener à
du vingtième siècle. la lumière du jour. » Orientale, était un véritable
Courageux, ce disque l’est. Ou pionnier et une référence ab-
solue dans le monde de la

A
vec Bob Dylan, il faut alors inconscient, diront ceux
toujours s’attendre à qui n’y entendront qu’un mec musique électronique. Décé-
être surpris. Son trente- pleurnichard, sirupeux, se ran- dé la semaine dernière des
sixième album studio, à paraître geant parmi les Bing Crosby, suites d’une embolie pulmo-
ce 30 janvier, est un disque de Perry Como ou Mel Tormé, naire (sa mort a été rendu pu-
reprises intitulé Shadows in the quitte à tourner le dos au Sina- blique ce 23 janvier), Edgar
night, qui risque de choquer les tra jazzy. Toutes les ballades ici Froese a créé son « cosmic
fans autant que l’avait fait son sont nocturnes. Les rythmes band », Tangerine Dream, en
Christmas in the heart en disparaissent derrière cette voix 1967. C’est suite à un concert
2009. Les vieux rockeurs en étonnamment claire, surexpo- dans la maison de Salvatore
perdront même leur dentier à sée, honnête au point d’en être Dali qu’il décide d’expérimen-
l’écoute de ce disque monoli- douloureuse. Cette valse lente, ter. « Je me suis dit que ce que
thique se privant volontaire- quasi mortelle, tel un enterre- Dali était en train d’accomplir à
ment de tout. Pas de cordes, ment en bonne et due forme, travers la peinture, j’allais es-
pas de cuivres (à une exception ne dure heureusement que 35 sayer de l’accomplir à travers la
près), pas de chœurs. Juste de minutes. musique », a-t-il déclaré. Avec
la guitare acoustique et de la Ces ombres nocturnes Tangerine Dream, Edgar
pedal steel guitar se prenant peuvent être vues comme une Froese a créé un son futuriste
pour une scie musicale. Qui dit parenthèse après les grandioses
proposant une musique pla-
Sinatra dit swing ? Pas ici. Les Bob Dylan, à 73 ans, Time out of mind (1997), Love
and theft (2001), Modern times nante et psychédélique. Lors
dix chansons sont des ballades n’a une fois de plus
volontairement ralenties, dé- pas peur de désarçonner (2006), Together through life de la sortie de l’album Phae-
pouillées, nues. Toutes sont des ses fans. © JERRY SCHATZBERG. (2009) et Tempest (2012). Et dra (1974), des critiques ont
chansons d’amour perdu. On avant – on croise les doigts – comparé à juste titre l’album
imagine aisément l’interprète d’autres chefs-d’œuvre. ■ à un voyage dans l’espace…
seul dans un bar en fin de nuit. THIERRY COLJON Tangerine Dream a publié une
Le serveur essuie ses derniers est éloquent : « Je suis fou de te Jusqu’à « Autumn leaves » et que je voulais faire quelque centaine de disques et a col-
verres. Le balayeur passe la ser- vouloir », « Reste avec moi », ses feuilles mortes se ramassant chose dans ce genre mais n’ai Shadows in the night laboré également avec le ci-
pillière. On pense à In the wee « Une soirée enchantée », à la pelle. jamais eu le courage de trans- BOB DYLAN néma, signant beaucoup de
small hours de Sinatra, même « Pleine lune et bras vides », Voici comment Dylan ex- former les arrangements pour Columbia-Sony Music. musiques de film dont Risky
s’il s’agit ici d’autres chansons. « Où es-tu ? »… Chansons plique lui-même ce disque sur- orchestres de 30 pièces et de les Sortie le 30 janvier. Business ou Legend. (Ph.Mn)
Toutes romantiques. Leur titre d’amour, chansons de solitude… prenant : « Cela fait longtemps adapter à un quintette. Tout a

Le Ramdam festival a repris




GOLDEN GLOBE® NOMINEE ACADEMY AWARD® NOMINEE

ses quartiers à Tournai OSCAR ISAAC JESSICA CHASTAIN


CINÉMA Imagix avait été fermé suite à des menaces terroristes
2);=36/'-8=ÿćĆÿ
De nouveaux éléments ont été ap-
portés depuis. » Le bourgmestre
A MOST
VIOLENT
coupe également court à une
autre polémique selon laquelle le
manque de policiers n’aurait pas

YEAR
permis de continuer le festival
sous « haute surveillance ».
« Aucun policier tournaisien n’a
été envoyé à Mons pour la céré-
monie d’ouverture de Mons 2015,
dit-il. Si nous avions voulu, nous
aurions pu avoir les 200 poli-
ciers nécessaires à la sécurisation
d’Imagix. Mais un autre pro-
blème de sécurité se posait : les
fouilles auraient concentré le pu-
blic en un endroit précis, ce qui
constituait un risque supplé-
mentaire que nous ne pouvions
pas prendre. »
Le Ramdam a donc repris di-
manche selon le programme ini-
tialement prévu. « Tous les invi-
tés ont répondu présent, explique
Eric Derwael, commissaire géné-
ral. Cela fait chaud au cœur
Le Ramdam Festival a rouvert ses portes hier dimanche sur le coup comme toutes les marques de sou-
de 17 heures. © CORALIE CARDON. tien que nous avons reçues de-
puis l’annonce de la fermeture. »
e soulagement. Pile l’Ocam, explique le bourgmestre Pour Peter Carpentier aussi, le
L 72 heures après avoir dû
quitter précipitamment le com-
faisant fonction de Tournai,
Paul-Olivier Delannois. Les au-
soulagement était total. « Il n’y a
pas plus de danger dans ce ciné-
plexe cinématographique Imagix torités ont dès lors décidé d’auto- ma que dans un autre, dit-il. Le TRÈS BRILLANT,
à Tournai, le Ramdam, le festival riser la réouverture du site, tout redémarrage a pris du temps car
du film qui dérange, a pu redé- en continuant à en assurer une il a fallu chauffer et nettoyer les TRÈS INTELLIGENT
marrer à 17 h ce dimanche. Le surveillance. L’enquête se pour- salles. Et aussi rassurer le per-
matin, les organisateurs et le pa- suit. » sonnel. Mais l’expérience nous a ET TRÈS SÉDUISANT
tron d’Imagix, Peter Carpentier, Des mesures policières « dis- appris beaucoup et nous serons - Le Monde
avaient reçu le feu vert des auto- crètes » sont mises en place à mieux préparés à l’avenir. »
rités communales de Tournai Imagix pour renforcer la sécurité Tous les films prévus au pro-
pour rouvrir le site fermé jeudi
« suite à des indices sérieux rela-
et rassurer tous les spectateurs,
pas uniquement les festivaliers
gramme du festival Ramdam se-
ront donc diffusés normalement. MAGISTRAL
tifs à des risques d’attentat ». Le du Ramdam qui, pour la plupart, Les organisateurs planchent éga- - Télérama
cinéma devait être bouclé jus- n’avaient pas compris cette déci- lement sur une prolongation ou
qu’au 28 janvier mais samedi sion des autorités. « Si c’était à des séances de rattrapage pour FROM ACADEMY
soir, l’enquête a semble-t-il pro-
gressé et a permis aux autorités
« de revoir sensiblement le ni-
refaire, je reprendrai exactement
la même décision, explique Paul-
Olivier Delannois. Les autorités
les films qui n’ont pas pu être dif-
fusés durant deux jours. Et no-
tamment parmi eux, le film Tim-
04/02 AWARD® NOMINEE
J.C. CHANDOR
veau de risque qui est ramené au judiciaires et de police avaient buktu qui semblait être la princi-
même niveau que celui fixé pour défini le degré de risque à un ni- pale cible. L’entracte est terminé, WWW.LUMIERE.BE

l’ensemble de la Belgique, confor- veau particulièrement élevé qui place à la suite. ■


mément à l’analyse réalisée par ne pouvait pas être sous-estimé. SANDRA DURIEUX

15
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

16 LATÉLÉVISIONLUNDI
cl u b
6.00 Matin Première 8.50 On 6.00 Bel RTL Info 8.45 Shop- 7.40 Fit Tonic Fit Tone 8.10 7.10 Docteur La Peluche Le 15.35 Kika & Bob 15.55 Pinky 15.45 Les Marseillais à Cancún 6.50 Arte reportage 7.45
n’est pas des pigeons 9.55 ping 10.20 La boutique 12.00 Bienvenue chez nous 9.00 Sauveur fantastique a mal au and Perky 16.10 Les Schtroum- 16.20 Hollywood Girls, une Sirènes de Corée 8.30 X:enius
Télétourisme Poitou-Charentes Top Models 12.35 Pour ou C’est vous qui le dites 10.45 bras. 7.35 Les chevaliers Ten- pfs 16.35 Baby Looney Tunes nouvelle vie en Californie Merci 8.55 Arctique, la conquête
10.25 Esprit maternel Téléfilm contre 13.00 RTL info 13 heu- Tout le monde veut prendre kai L’héritier Tenkaï. 7.50 Poké- 17.00 1001 nuits 17.10 Les d’être aussi franc. 16.40 Un dîner glaciale 10.25 Escapade gour-
de Kevin Fair (USA, 2011). Avec res 13.40 Face à face Invité  : sa place 11.35 Plus belle la vie mon 8.35 La maison de Mic- Niouzz 17.20 La famille Pirate presque parfait Semaine à Paris : mande 11.20 Les aventures
Rebecca Romijn, David Cubitt. Pascal Courcelles. 14.00 Elle 12.15 Un gars, un chef 12.55 key 9.00 Le shopping 15.40 17.45 Geronimo Stilton 18.10 spécial blogs 18.00 Teen Wolf culinaires de Sarah Wiener
11.55 Télétourisme Mes aventu- court, elle court... la rumeur Une saison au zoo 13.30 Mon oncle Charlie Au premier Scooby-Doo, Mystères Asso- Le coup divin. 18.45 Les Mar- dans les Alpes 12.05 360°-
res d’enchanteur 12.00 Les feux Téléfilm de Stacey Stewart Curtis Bienvenue chez nous 14.15 faux-pas, le Zimbabwe  ! 16.05 ciés 18.30 Chroniques d’en seillais à Cancún 19.20 Touche GEO 12.50 X:enius Les mala-
de l’amour 13.00 JT 13h 13.45 (Can, 2008). Avec Kelli Williams, Royal Pains Mariage. 15.40 Arabesque La cantatrice. 16.50 haut 19.05 OpinionS  : FGTB pas à mon poste ! dies ont-elles un sexe  ? 13.20
Diane, femme flic La dette Télé- Kristen Holden-Ried, Inga Cadra- Opération Hades Téléfilm de JAG Privé d’oxygène. 17.40 19.15 C’est pas le bout du Arte journal 13.35 Match
film de Marc Angelo (Fr, 2003). nel. 15.40 Raising Hope La vie Mick Jackson (USA, 2006). NCIS  : enquêtes spéciales Le monde  ! 19.30 JT 20.05 Les 21.05 Tout le monde Point Drame de Woody Allen
Avec Isabel Otero, Laurent Game- d’artiste. 16.15 Les reines du Avec Stephen Dorff, Mira Sor- fugitif. 18.25 Ma sorcière bien- Niouzz 20.15 Matière grise en a parlé (USA/GB/Lux, 2005). Avec
lon, Joël Zaffarano. 15.15 Les shopping Ronde, sexy et stylée vino, Blair Underwood. 17.10 aimée Où êtes-vous, belle- express 20.30 JT 19h30 Magazine culturel. Présenté par Jonathan Rhys Meyers, Scarlett
petits meurtres d’Agatha 17.15 Un dîner presque parfait Un gars, un chef 18.10 Tout le maman  ? 18.50 Ghost Whis- Thierry Ardisson. Episode 7. Johansson, Matthew Goode.
Christie Cinq petits cochons Télé- Semaine spéciale à Annecy monde veut prendre sa place perer, Melinda entre deux 21.05 Modus operandi Invités : Bruno Masure, Eléonore 15.40 Contes des mers 16.25
film d’Eric Woreth (Fr, 2011). Avec 18.30 Septante et un 19.00 19.00 Le 15’ 19.20 Plus belle mondes En chute libre. 19.35 Documentaire d’Hugues Lanneau Klarwein, Loïk Le Floch-Prigent, La véritable histoire de Moby
Antoine Duléry, Marius Colucci, RTL info 19 heures 19.45 Ima- la vie 19.50 Auto Mobile Les Simpson Faux amis. (2006). L’holocauste belge. Bernard Golay, Pierpoljak. Dick 17.20 X:enius Recycler les
Julia Vaidis-Bogard. 17.30 Alice ges à l’appui 20.15 Cotes et cours vêtements  : tromperie ou geste
Nevers, le juge est une femme De 1942 à 1944, près de Rencontre avec ceux qui ont utile ? 17.45 Voyage aux Amé-
20.25 60 secondes chrono 25 000 juifs, hommes, fem- fait la une de l’actualité et qui
Amazones. 18.30 On n’est pas 20.20 Top chef 20.25 La Tribune riques 18.15 Les trésors de
des pigeons 19.30 JT 19h30 mes et enfants, ont été dépor- ont quitté l’éphémère pan- l’Asie du Sud-Est 19.00 Un
tés de la Belgique vers théon de la gloire moderne. billet de train pour... 19.45
Auschwitz, par la volonté d’une Arte journal Invitée  : Vassiliky
20.20 Jason Bourne : poignée de nazis. 22.45 Touche pas à mon poste !
l’héritage Divertissement. Présenté par Cyril Georgiadou. Edition spéciale
22.40 C’est à voir Magazine. Hanouna, avec la participation de élections législatives grecques
Présenté par Elodie de Sélys. Gyselle Soares, Emmanuel 20.05 28 minutes Spécial élec-
Auschwitz, la mémoire qui Maubert, Bruno Roger-Petit, Chan- tions législatives grecques.
revient. Invités : David Lachman, tal Ladesou, La Fouine, Isabelle
Christian Dupont. 23.55 A sui- Morini-Bosc, Jean-Michel Maire, 20.50 Le doulos
vre Auschwitz, 33 ans après Valérie Benaïm, Julien Courbet,
Film d’action de Dominic Sena 0.20 JT 0.50 Nature invisible Thierry Moreau… 0.25 Shopping
Télé-réalité. Présenté par Football. (USA, 2000). Avec Nicolas
Stéphane Rotenberg, avec la par- Entouré de ses chroniqueurs, Cage, Giovanni Ribisi,
ticipation de Hélène Darroze, Michel Lecomte fait le tour de Angelina Jolie. 2h00.
Philippe Etchebest, Michel Sarran l’actualité footballistique et Randall «Memphis» Raines
Thriller de Tony Gilroy (USA, 2012). et Jean-François Piège. Episode 1. revient sur les rencontres du était autrefois le champion
Avec Jeremy Renner, Edward Les quinze candidats de la pro- week-end, qui comptaient pour incontesté du vol de voitures.
Norton, Rachel Weisz. 2h15. 15.00 New York, section cri- 10.00 Arabesque Deux épiso-
motion 2015 font connaissance la 23e journée du championnat Mais l’ex-voyou a mûri et se minelle Un tueur assassiné. des. 11.45 Urgences Deux épiso-
Du programme Treadstone, avec les nouveaux membres du de Belgique de D1. Les hostili- contente désormais de réparer 15.45 Friends Trois épisodes. des. 13.15 Alice Nevers, le juge
dont Jason Bourne était le jury, Philippe Etchebest, Hélène tés ont débuté vendredi avec la des bolides dans son garage. 16.55 Gossip Girl B & D en est une femme Quatre épisodes.
cobaye, est né «Outcome». Darroze et Michel Sarran. rencontre opposant le Racing Cependant, son jeune frère Kip, Policier de Jean-Pierre Melville
cavale. 17.40 La tentation de 17.00 Section de recherches (Fr/Ita, 1962). NB. Avec Jean-
Aaron Cross est l’un des Chacun de ces chefs a imaginé Genk à Mouscron-Peruwelz. La fasciné par le monde du grand Cupidon. 18.25 Urgences Le Roman noir. 18.50 Monk Sharo-
agents de ce groupe, qui a une épreuve pour mettre au défi 23e journée se poursuivait banditisme, se retrouve impli- Paul Belmondo, Serge Reggiani,
plus beau des cadeaux. 19.15 L’es- na perd la tête. 19.45 Monk et Jean Desailly. 1h50.
pour objectif non seulement un groupe de cinq participants. samedi avec quatre matches : qué dans une sale affaire qui prit en morceaux. l’employée du mois.
de former des tueurs, mais Philippe Etchebest demande à Courtrai/Charleroi, Malines/ pourrait bien lui coûter la vie. Le destin fatal d’un jeune
surtout des hommes capables ses ouailles de réaliser un plat Lokeren, Zulte Waregem/ Son commanditaire le kidnappe voyou, partagé entre son ami-
d’assurer des missions à haut spectaculaire avec des pâtes Westerlo et Lierse/Waasland- et exige de Memphis une sin- 20.05 Sister Act 20.50 Hercule Poirot tié pour un gangster récidivis-
risque. Mais désormais le des- industrielles. Du côté d’Hélène Beveren. Les trois dernières gulière rançon. Celui-ci devra Comédie d’Emile Ardolino (USA, Téléfilm de Philip Martin (GB, te et meurtrier, et ses devoirs
tin de ces agents est compro- Darroze, c’est la créativité des rencontres se sont disputées voler, en moins de 48 heures, 1992). Avec Whoopi Goldberg, 2010). Le crime de l’Orient-Express. envers un policier intègre.
mis : Jason Bourne, en dévoi- cuisiniers qui est testée car ils dimanche : Standard/ cinquante superbes voitures Maggie Smith, Harvey Keitel. 1h45. Avec David Suchet, Tristan
lant une partie de cette orga- doivent réaliser une poire Belle Anderlecht, Cercle Bruges/ disséminées aux quatre coins Réfugiée dans un couvent pour Shepherd, Sam Crane. 1h30. 22.35 The Limits of Control
nisation, les a condamnés à Hélène gastronomique. Quant à Club Bruges et La Gantoise/ de la ville. Prêt à tout pour sau- échapper à un gangster, une Dans l’Orient-Express, le détec- Thriller de Jim Jarmusch (USA/
une liquidation brutale. Michel Sarran, dans sa maison Ostende. L’émission est à sui- ver son frère, Memphis accepte chanteuse de cabaret boule- tive belge Hercule Poirot Jap, 2009). Avec Isaach De Ban-
du Gers, il teste cinq candidats vre, à commenter en direct et à cette délicate mission. verse radicalement le quoti- enquête sur un assassinat a kolé, Alex Descas, Jean-François
22.35 Sans identité Thriller sur le poulet-pommes de terre. revoir sur le site RTBF Sport. dien paisible des religieuses. priori facile à élucider : le meur- Stévenin. Un homme rencontre
de Jaume Collet-Serra (GB/Fr/ A chaque épreuve, le cuisinier 22.50 24 heures chrono Série. trier est forcément à bord. deux inconnus dans un aéro-
USA, 2011). Avec Liam Neeson, le moins convaincant sera éli- 22.30 Le 12 minutes 22.50 Avec Kiefer Sutherland, Annie 21.40 Catch américain  : Raw port qui lui confient des clés,
Diane Kruger, January Jones. A miné du concours. Livrés à domicile Magazine. Wersching. 22h00 - 23h00. Jack Magazine. 23.20 Friends Celui 22.25 Hercule Poirot Série. une boîte d’allumettes et une
Berlin pour une conférence, un Présenté par Thierry Bellefroid. rencontre Vladimir Laitanan. Il qui cassait les radiateurs. 23.45 Avec David Suchet, Philip Jack- mission. Il prend l’avion pour
Américain est victime d’un 22.25 Top chef, les secrets Invitée  : Hedwige Jeanmart. attend de lui qu’il fasse appel à Celui qui se dédouble. 0.10 Celui son, Ford Davies. Le meurtre de Madrid. 0.30 Un numéro sur
accident. Lorsqu’il se réveille des grands chefs Magazine. Hedwige Jeanmart dont le pre- ses contacts pour savoir qui qui n’apprécie pas certains maria- Roger Ackroyd. 0.10 La mysté- ma peau 1.25 Vol au-
de son coma, il se rend compte Présenté par Stéphane Roten- mier livre Blanès paru chez Gal- détient du combustible nucléai- ges. 0.35 H Une histoire d’enlève- rieuse affaire de Styles. 1.50 dessus d’un nid de coucou
que sa femme ne le reconnaît berg. Episode 1. 23.15 Big Love limard, est sorti en septembre re au marché noir. 23.35 23h00 ment. 0.55 Une histoire de livre. Paris enquêtes criminelles Drame de Milos Forman (USA,
pas. 0.35 On n’est pas des Enfin libres  ! 0.10 Le journal 2014 évoque son parcours. - 24h00. 0.20 Le plus petit mot 1.20 Une histoire de fauteuil. Quatre épisodes. 1975). Avec Jack Nicholson, Loui-
pigeons 1.35 JT 19h30 0.55 Jeux de nuit 23.35 Boucle de la nuit unique 1.20 Le shopping se Fletcher, Danny DeVito.

13.00 Het Journaal 13.30


één Iedereen beroemd 13.50
Thuis 14.15 One Man and his Cam-
6.35 TFou 8.30 Téléshopping 6.35 Télématin 9.10 Des jours 6.00 EuroNews 6.45 Les Dal- 10.35 Il était une fois... l’Hom- 7.00 Journal Radio Canada 7.00 Le grand journal 7.35 Les pervan 14.45 Wild at Heart 15.30
9.25 Une histoire, une urgence et des vies 9.35 Amour, gloire ton Un plan cro-mignon 7.10 me 11.35 Yakari 12.25 Peppa Pig 7.30 Télématin 7.50 Objectif Guignols de l’info 7.45 Le Vlaanderen vakantieland 16.15
Clips 16.35 De topcollectie van...
10.25 Au nom de la vérité et beauté 10.00 C’est au pro- Nos voisins les Marsupilamis 12.35 Drôles de petites bêtes aventure 8.00 Télématin 8.30 grand journal 8.00 Le petit 17.05 Little Paris Kitchen, Cooking
12.00 Les douze coups de midi gramme 11.00 Motus 11.30 Apprivoiser un Marsupilami. 7.39 13.00 T’choupi et ses amis Le journal 8.45 Jardins et loi- journal 8.30 Sons of Anarchy with Rachel Khoo 17.35 Buren 18.00
13.00 Journal 13.55 Les feux Les Z’amours 12.05 Tout le Bêtes de scène. 8.07 Le tour de 13.25 Consomag 13.35 C’est sirs 9.15 Echo-logis 9.30 Chal- Purge. 9.20 La grande faucheuse. Het Journaal 18.15 Dagelijkse kost
de l’amour 15.15 Les enfants monde veut prendre sa place passe-passe. 8.30 Les lapins pas sorcier 14.05 Drôle de trip lenge Highline (1/2) 10.05 10.20 Le géant égoïste 18.30 Blokken 19.00 Het Journaal
du péché Téléfilm de Deborah 13.05 Journal 14.00 Toute une crétins : invasion Tarmac crétin 14.15 Un gars, une fille 15.40 Ennahdha, une histoire tuni- Drame de Clio Barnard (GB, 19.40 Iedereen beroemd 20.10
Chow (USA, 2014). Avec Heather histoire 15.10 L’histoire conti- 8.45 Un jour, une question Mandarine & Cow 15.50 La sienne 11.00 Le journal 11.15 2013). Avec Conner Chapman, Thuis 20.35 Ja Jan 21.25 Koppen XL
Graham, Ellen Burstyn, Kiernan nue 15.40 Comment ça va C’est quoi la liberté d’expres- famille Delajungle 17.05 Ninja- Tout le monde veut prendre sa Shaun Thomas. 11.50 The Wal- 22.00 Bart & Siska 22.45 Het Jour-
Shipka. 17.00 Quatre mariages bien  ! 17.15 Dans la peau d’un sion  ? 8.55 Dans votre région go 17.55 Les lapins crétins  : place 12.00 Epicerie fine La sole king Dead Parenthèse. 12.30 naal 23.00 Hostages 23.50 Dageli-
pour une lune de miel 18.00 chef Invité  : Jean-Luc Rabanel. 10.50 Midi en France A Villard- invasion 18.30 Une saison au 12.25 Le design est partout Seul. 13.10 Le verger. 13.55 jkse kost 0.00 Iedereen beroemd
Bienvenue au camping 19.00 18.15 Pyramide 18.50 de-Lans 12.00 Le 12/13 12.55 zoo 20.35 Le point quotidien 12.55 Questions pour un cham- Suspect Thriller de Scott 0.25 Journaallus
Le juste prix 20.00 Journal N’oubliez pas les paroles Météo à la carte 13.50 Un cas pion 13.30 Journal (RTBF) Walker (USA, 2013). Avec Nico- 13.25 Robbedoes en
20.45 C’est Canteloup 20.00 Journal pour deux Les faux amis. 14.55 20.50 On n’est plus 14.00 Un œil sur la planète Le las Cage, Vanessa Hudgens. Ketnet Kwabbernoot 13.55 De
Vengeance. 16.10 Des chiffres des pigeons ! monde de Charlie  ? 15.30 Les 15.40 Red Eye, sous haute avonturen van Bibi & Tina 14.20
20.55 L’emprise 20.50 Secrets and Lies et des lettres 16.50 Harry Magazine du consommateur. nouveaux paradis 16.00 Bir pression Thriller de Wes Craven Masha en de beer 14.40 Musti
17.30 Slam 18.10 Questions Présenté par Claire Barsacq. Les Hakeim 1942 17.00 Arte repor- (USA, 2005). Avec Rachel McA- 14.50 Nellie & Cezar 15.00 Pieter
pour un champion 19.00 Le tage 18.00 64’, le monde en dams, Cillian Murphy. 17.00 konijn 15.10 Mike de ridder 15.20
pigeons font des enfants. Kleine Einsteins 15.40 Tip de muis
19/20 20.00 Tout le sport français 18.50 L’invité 19.05 Mission : retour vers le passé
20.20 Plus belle la vie Les mini-pigeons passent à Pique-assiette invite les chefs Téléfilm de Jack Bender (USA, 15.50 De wereld rond met Kaatje
table. Mettre ses enfants sous Le céleri, c’est sexy 19.35 Tout le 2013). Avec Shane McRae, Jenni- 16.00 De Smurfen 16.25 Prinsessia
bonne garde ? A quel prix on monde veut prendre sa place fer Ferrin. 18.15 Le petit journal 16.40 Samson & Gert Winterpret
20.50 Véronique Sanson, couche ? Contrôle technique : la 16.55 Mega Mindy 17.20 Andy’s
Pierre Palmade, drôle de vie 20.20 Artisans de luxe 20.30 de la semaine 18.40 La semai-
couche lavable. Les mini-pigeons Journal (France 2) ne des Guignols 19.15 Le grand Dino Avonturen 17.35 Super 4 17.45
font leurs courses. Qu’est-ce qu’il Ghost Rockers 18.00 Karrewiet
journal 19.55 Les Guignols de 18.10 Ghost Rockers 18.25 Klaslo-
y a dans le lait en poudre ? l’info 20.25 Le petit journal
21.00 Aime ton père kaal Abnormaal 18.45 Junior Musi-
22.10 On n’est plus des cal : op weg naar de première
Téléfilm de Claude-Michel Rome Série. Avec Martin Henderson, pigeons ! Les Pigeons passent à 20.55 The Leftovers 18.55 Karrewiet 19.05 Loulou de
(, 2014). Avec Odile Vuillemin, Anthony Hayes, Diana Glenn. table. 0.55 Dans la peau d’un Montmartre 19.35 Robin Hood
Fred Testot, Marc Lavoine. 1h30. (Saison 1, épisode 1/6). handicapé 19.50 Shaun het schaap
Mère de quatre enfants aux Un drame s’est produit dans la 9.00 Winterbeelden
Canvas 12.30 Rolkrant 17.05 Fans
prises avec un mari violent et petite ville de Blackwell Crescent.
alcoolique, Alexandra Lange vit Après une soirée arrosée, en fai- of Flanders 17.25 The Genius of
l’horreur au quotidien. Elle est sant son jogging matinal, Ben Design 18.15 BB King : Life of Riley
Documentaire de Mireille Dumas. 20.00 Terzake 20.40 Top Gear 21.30
d’autant plus à la merci de son Gundelach, un habitant, décou-
Extra Time 22.25 Reyers laat 23.05
époux qu’elle ne travaille pas et vre le cadavre du fils de sa voisi- Bien qu’issus de deux généra- Lilyhammer 23.50 Canvaslus
est complètement dépendante ne, âgé de 5 ans. C’est la stu- tions différentes et ayant eu 15.10 Bande de mangoustes
de lui. Plusieurs années s’écou- peur : le jeune Thomas Murnane des parcours incomparables, 15.40 Hélène et les animaux Drame de Jacob Berger (Fr/ VTM 15.20 McLeod’s Daughters
lent avant qu’elle ne trouve la a été assassiné. Son meurtrier lui Véronique Sanson et Pierre 16.35 Les routes de l’impossible Can/GB, 2002). Avec 16.15 America’s Funniest
force de s’enfuir, emmenant a fracassé le crâne avec un objet Palmade se sont aimés. Ils 17.35 C à dire  ?! 17.50 C dans Gérard Depardieu, Guillaume Série. Avec Justin Theroux, Home Videos 16.40 David 17.15
l’air 19.00 C à vous 20.00 C à Depardieu, Sylvie Testud. 1h40. Amy Brenneman, Christopher Home and Away 17.45 VTM
ses enfants avec elle. Contre contendant. L’enfant a, selon étaient même mariés pendant Nieuws 18.00 De Keuken van Sofie
toute attente, devant les sup- toute vraisemblance, été extirpé quelques années. Mireille vous la suite 20.15 Entrée libre Léo Shepherd, écrivain reconnu Eccleston. Solace For Tired Feet
(Saison 1, épisode 7/10). 18.20 Valkuil 19.00 VTM Nieuws
plications de son mari, elle cra- de son lit en pleine nuit. Dumas revient sur leurs par- et fantasque, doit se rendre en 19.55 Familie 20.35 Beat da Bompaz
que et revient vers lui. La vie 21.35 (épisode 2/6). cours au cours d’un récit illustré 20.40 L’affaire Dominici Suède pour y recevoir le Prix Le père de Kevin s’échappe de 21.35 Vossenstreken 22.35 Motive
continue ainsi jusqu’au jour où, Jessica soupçonne le père de par des chansons de Véronique Téléfilm de Pierre Boutron (Fr, Nobel de littérature. Paul, son son hôpital psychiatrique. Il 23.30 Valkuil 0.05 House, M.D.
se sentant plus en danger que la victime, un ex-militaire qui Sanson et des extraits de sket- 2003). (2/2). Avec Michel fils, qu’il n’a pas vu depuis dix fait l’objet d’un avis de recher-
16.10 Sidekick 16.30 One
d’habitude, elle a la certitude n’avait plus le droit d’appro- ches de Pierre Palmade. Elle Serrault, Michel Blanc. 1h40. ans, le suit en cachette. A la che envoyé par son fils. Jill 2BE Piece 16.55 Ben 10 : Omni-
qu’il va la tuer. cher Thomas mais lui a offert explique ainsi la raison de leur Gaston Dominici écoute avec faveur d’un accident, il parvient tente de battre un record. verse 17.15 Charmed 18.05 That
un jouet. Elle se confie à Ben. admiration réciproque. attention le commissaire à le kidnapper. Il veut régler avec 21.50 Cairo (épisode 8/10). ’70s Show 18.35 The Simpsons
22.55 New York Unité Spécia- Sébeille lui expliquer que son lui plusieurs vieilles affaires. Un incident entre Patti Levin et 19.25 The Middle 19.45 Modern
le Série. Avec Mariska Hargitay, 22.20 Jusqu’au dernier : la des- 23.00 Grand Soir 3 23.50 grand âge lui fait encourir une Kevin laisse ce dernier profon- Family 20.10 The Big Bang Theory
Danny Pino, Kelli Giddish. Au- truction des juifs d’Europe Emilie Busquant, une passion peine bien moindre que ses fils 22.40 Journal (RTS) 23.15 Au dément troublé. 20.35 Bones 21.25 Homeland 23.20
delà du sport. Après avoir à nou- Documentaire de William Karel, algérienne Documentaire de s’ils venaient à être inculpés. siècle de Maupassant, contes The Glades 0.05 Deadliest Catch
veau perdu un pari sportif, Blanche Finger (2015). La fin des Rabah Zanoun. Née en 1901, et nouvelles du XIXe siècle Série. 22.50 Veronica Mars Poli-
Aussi, le vieil homme, ébranlé 16.30 Rules of Engagement
Amanda contacte Nate, un ex- illusions (1/8). Enquête sur les issue d’un milieu ouvrier, mon- et abattu, décide de se laisser Avec Mélanie Bernier, Raphaël cier de Rob Thomas (USA, 2014). Vier 16.55 Mike & Molly 17.20 Two
amant susceptible de lui prêter origines et les rouages de l’ef- tée à Paris en 1923 Emilie Bus- accuser et avoue le triple Personnaz, Régis Laspalès. La mai- Avec Kristen Bell, Tina Majorino, and a Half Men 17.50 Smakelijk !
de l’argent tout en restant dis- froyable système d’extermina- quant, compagne de Messali meurtre à un gendarme. son du chat-qui-pelote. Monsieur Percy Daggs III. Devenue avo- 18.05 Cold Case 19.00 The Mentalist
cret. 23.40 La ferme aux escla- tion nazi qui a failli aboutir à la Hadj, fut une grande figure du Guillaume, drapier à Paris, a cate à New York, Veronica 20.00 Hondenpatrouille 20.30
ves. 0.30 Fête macabre. 1.20 destruction totale des juifs d’Eu- nationalisme algérien. 0.45 22.25 Fiction Invité  : Pierre deux filles, l’une douce et patien- Mars accepte de rentrer à Ocean’s Thirteen Comédie
Meurtre en vidéo. 1.55 Au Field rope. 23.15 Le piège. 0.25 Inspecteur Barnaby Crimes en Boutron. 22.40 C dans l’air Maga- te mais légèrement disgracieu- Neptune, sa ville natale, pour policière de Steven Soderbergh
de la nuit Invités  : Jean-Michel Victoria, les jeunes années grandeur nature Téléfilm de Peter zine. Présenté par Yves Calvi. se, et la cadette, mignonne et reprendre ses activités de (USA, 2007). VO. Avec George
Guenassia, Brigitte Kernel, Cristi- d’une reine Drame de Jean-Marc Smith (GB, 2009). Avec John 23.40 Avis de sorties 23.50 charmante. 0.15 Claude Gueux. détective. 0.30 L’effet papillon Clooney. 22.50 CSI : Crime Scene
na Comencini, Guillaume de Ton- Vallée (GB/USA, 2009). Avec Nettles, Jason Hughes, Jane Entrée libre 0.15 Les trésors des 1.15 Le journal Afrique 1.35 1.10 Déception Film classé X de Investigation 23.45 CSI : New York
quédec, Emmanuelle Allibert. Emily Blunt, Rupert Friend Wymark, Barry Jackson. hôtels particuliers 1.45 Islande Temps présent Placés de force. Disanto (Fr, 2014). 0.35 Smakelijk ! 0.50 Geen uitzending

16
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LATÉLÉVISIONLUNDI 17
TÉLÉSUBJECTIF
LA JOURNÉE TÉLÉ
Excellent ★★★
Bien ★★
Faible ★
« Secrets and lies », MAXIME BIERMÉ

REVU ET CORRIGÉ :
« IL FAUT SE LÂCHER ! »
Nul ❍

LES FICTIONS

Jason Bourne :
pari australien de France 2 Dimanche midi sur La Une, un
nouveau duo, spécialement créé
pour Revu et corrigé, faisait ses
premières armes en direct. Alain
l’héritage ★★★ Gerlache et Florence Hainaut ne se
SÉRIE Après « Broadchurch », un autre huis clos haletant connaissaient que de vue il y a
© D.R.

encore quelques jours mais ils ont


Plus de 7 millions été désignés par leur direction
pour remplacer Charline Vanhoe-
de Français avaient suivi nacker et Alex Vizorek. Ces der-
la mini-série britannique niers, victimes de leur succès
« Broadchurch ». parisien sur France Inter, avaient
choisi de ne pas renouveler leur
France 2 espère contrat en décembre dernier. Pour
réitérer l’exploit avec leur première, Gerlache et Hainaut
« Secrets and lies ». n’ont pas démérité. Impossible
néanmoins d’avoir l’air aussi à
Après la célèbre trilogie adap- Une enquête l’aise qu’Alex et Charline. Les deux
tée des romans du regretté criminelle passionnante animateurs sont inséparables à la
Robert Ludlum, Hollywood pro- à travers les yeux ville comme à l’écran depuis trois
pose cette suite, non plus cen- ans. Dès l’introduction, Alain
trée sur le personnage de Jason du principal suspect. Gerlache donne le ton : « Florence,
Bourne, mais sur un autre agent il paraît que vous n’étiez pas née

P
de la CIA. ersonne ou presque ne quand j’ai commencé la télé ! ».
La Une, 20 h 20 l’avait vue venir, France 2 a « Vous avez commencé dans l’école
pourtant déniché l’une des fans ou quoi ? Ne vous vieillissez
Le doulos ★★★ des perles de 2014 en diffusant la pas et ne me rajeunissez pas, sur-
mini-série « Broadchurch », il y a tout ! », réplique-t-elle celle qui a
© D.R.

tout juste un an. Record d’au- pourtant la moitié de l’âge de son


dience en France avec plus de collègue. L’émission reprend en-
7 millions de fidèles, la série avait suite ses habitudes avec les com-
aussi plu aux téléspectateurs mentaires de Kroll, finalement seul
belges qui étaient 160.000 pour pilier de Revu et corrigé. Florence
le final, un score largement au- Hainaut apparaît assez en retrait
dessus de la moyenne de France 2 au départ mais elle parvient à se
chez nous. Il faut dire qu’aucune décrisper au cours du programme.
chaîne belge ne s’était montrée Australie : Ben (à gauche) est soupçonné de l’assassinat d’un enfant de son quartier. Il va mener Elle retrouve alors son ton désopi-
intéressée par la série, même si la sa propre contre-enquête et découvrir les nombreux secrets de ses voisins. © D.R. lant qui plaît tant aux téléspecta-
RTBF en propose prochaine- teurs d’On n’est pas des pigeons-
Un long-métrage de Jean-Pierre ment l’adaptation américaine L’originalité de la trame narra- mais le dépaysement est tout aus- communauté suite à une gifle qui .« Si je peux vous donner un petit
Melville sorti au début des an- (lire ci-dessous). tive tient surtout au fait que toute si fort. Même si l’histoire se dé- choque tout le monde. Le reste du conseil Alain : il faut vous lâcher.
nées 60 dans lequel un homme En attendant la deuxième sai- l’enquête est menée du point de roule à quelques jours de Noël, les casting est composé d’autres ac- Alex et Charline étaient drôles
apprend le meurtre de sa son en cours de diffusion outre- vue du héros, Ben. Les premiers personnages se promènent en t- teurs australiens inconnus au ba- eux ! », conclura-t-elle avant que
femme à sa sortie de prison… Manche, la chaîne publique fran- épisodes montrent les consé- shirt et bronzent au bord de leur taillon. Anthony Hayes s’en sort Vizorek refasse une apparition
Porté par un excellent casting, çaise met le cap vers l’Australie quences pour sa famille, son tra- piscine. Des images que l’on formidablement dans le rôle du dans sa revue de presse décalée,
dont Jean-Paul Belmondo et avec Secrets and lies. Un drame vail et les relations avec le voisi- n’aperçoit souvent que lors du policier aussi froid qu’un robot. ■ toujours aussi savoureuse. Quant à
Serge Reggiani. familial rondement mené qui a nage. Une banlieue où tout le tour du monde du nouvel an pro- MAXIME BIERMÉ notre nouveau duo, il n’a plus qu’à
Arte, 20 h 50 d’ores et déjà été repéré aux USA monde se prépare des gâteaux posé par les JT. Il fait chaud dans appliquer ses propres conseils à la
puisque NBC proposera son re- mais cache d’effroyables secrets. Secrets and lies. La série transpire Secrets and lies, sur France 2 à 20 h 45. lettre, afin d’assurer sa longévité.
LES ÉMISSIONS make début février. France 2 dif- Les fans de Desperate House- à en devenir étouffante, la ten-
fuse les deux premiers épisodes wives apprécieront, même si le sion montant au même rythme
Modus operandi ★★★ de la série originale (qui en ton est beaucoup moins super- que la température.
Si l’holocauste durant la compte six) à partir de ce soir. ficiel. LA LOTERIE
Voici trois raisons de ne pas la Se considérant comme victime
Seconde Guerre mondiale est
au centre des discussions en
ces semaines de commémora-
louper. d’un acharnement des médias et
de la police, Ben va décider de
3 Un casting inconnu et surpre-
nant. En plus de son allure de
surfeur et de ses tablettes de cho-
Lotto Tirage du 24/01 Euro Millions Tirage du 23/01
4 8 12 18 20 22 15 6 29 30 38 45 1 8
Une intrigue haletante. Ben mener sa propre contre-enquête. colat, Martin Henderson se ré-
tion, on parle rarement de la
situation en Belgique. Ce docu-
mentaire signé Hugues Lanneau
1 Gundelach, peintre en bâti-
ment, mène une vie en apparence
À ses risques et périls. Les rebon-
dissements s’enchaînent rapide-
vèle aussi troublant qu’attachant.
Inconnu chez nous, il a tenu le
Croix correctes Gagnants
6 0
Gains (EUR)
0
Numéros gagnants Gagnants Gains (EUR)
5+++ 0 0
détaille comment notre admi- très tranquille dans un petit vil- ment, semant le trouble dans l’es- premier rôle de Off the map, série 5+ 8 23.840,30 5++ 1 1.422.697,00
5 328 551,50 5 7 67.747,40
nistration appliquait certains lage bucolique en Australie. Lors prit du téléspectateur. Est-il cou- médicale américaine qui n’avait 4+ 570 158,60 4+++ 31 7.648,90
ordres des Occupants. de son jogging matinal dans les pable ? Est-il victime ? pas rencontré son public. Sa 4 11.543 14,50 4++ 808 256,70
La Trois, 21 h 05 bois, il trébuche sur le corps sans femme à l’écran, Diana Glenn, 3+ 10.929 8,10 4 1.543 134,40
vie de l’enfant d’une de ses voi- s’était par contre déjà illustrée 3 140.754 5,00 3+++ 1.977 74,90
Top chef ★★
Première fournée du désormais
sines. Paniqué, il alerte la police
qui le traite très vite comme sus-
2 Une ambiance particulière.
Les fans de Broadchurch ne
retrouveront pas les paysages
dans The Slap. Vue sur Arte, cette
série montre les différents points
2+ 88.742 3,00
Jackpot du prochain tirage : 2.250.000€ à gagner.
2+++
3++
3
30.536
37.596
78.810
22,30
17,30
13,90
incontournable concours culi- pect numéro un. somptueux des côtes anglaises de vue des membres d’une petite 1+++ 170.598 11,20
naire de RTL. Au menu : quinze 2++ 587.559 8,80
nouveaux candidats et surtout Joker+ Tirage du 24/01 2 1.218.116 4,30
Jackpot du prochain tirage : 21.000.000 € à gagner.
la présence d’un nouveau jury, à RTBF 0 5 9 4 1 1 Verseau
savoir Philippe Etchebest, Hé-
lène Darroze et Michel Sarran. Le Broadchurch américain arrive de même de l’original en milieu de saison
pour maintenir le suspense… La construction
Chiffres corrects
6+signe astrologique
Gagnants
-
Gains (EUR)
min 200.000
Keno Tirage du 24/01
Jean-François Piège reste le chez nous en février de la série reste semblable : chaque épisode 6 1 20.000
2 7 10 21 22
seul « ancien ». Les fans de David Tennant vont être ravis. Le est centré sur un suspect potentiel jusqu’à la 5 7 2.000 26 28 32 34 36
RTL-TVI, 20 h 20 personnage principal de Broadchurch déloca- révélation du meurtrier. 4 52 200
lise ses services à Gracepoint, aux États-Unis, Aux États-Unis, Gracepoint n’a pas rencontré 3 465 20 45 46 49 54 55
Véronique Sanson/ pour trouver l’assassin d’un jeune garçon, son public, réalisant des audiences très 2 4.657 5
Pierre Palmade ★★ 57 61 66 69 70
Danny Solano, dont le corps sans vie a été faibles sur la FOX et s’achevant devant à 1 48.403 2
Mireille Dumas accueille San- retrouvé sur une plage d’une petite ville aux peine 4 millions de téléspectateurs. La chaîne Signe Astrologique 21.079 1,50
son et Palmade, qui se confient
entre autres sur leur bref ma-
apparences tranquilles. Il fait cette fois équipe a d’ailleurs annoncé qu’elle ne commencerait Jackpot du prochain tirage : 2.225.000€* à gagner. Pick 3 Tirage du 24/01
avec Anna Gunn, une chaleureuse et enthou- pas d’épisode supplémentaire. La RTBF mise * Si vous êtes le seul gagnant au rang 1
3 9 0
riage durant les années 90. siaste policière. pourtant sur la série en la diffusant en prime
France 3, 20 h 50 La Loterie nationale signale que les lots inférieurs à 1.000 euros sont payables dans les centres Lotto/Joker à partir du
Si le point de départ est similaire à celui de la time, à partir du jeudi 12 février sur La Une. lundi. Ces résultats sont donnés sous réserve. Les résultats définitifs seront disponibles dans votre centre Lotto/Joker.
version britannique, le scénario s’écarte tout M.B.

LESBRÈVES 

LA TROIS RADIO
Soirée d’hommage José Artur est mort
à Stéphane Steeman
Ce mercredi, à partir de
José Artur, créateur de
l’émission culte Pop-Club sur NUMERICABLE.BE     02 226 52 00
21 h 05, La Trois bouleverse France Inter, est décédé
ses programmes avec une samedi. Pendant 40 ans, les

50%
soirée 100 % Stéphane Stee- amoureux du rock, du jazz,
man. Après la rediffusion de la chanson, et de la
d’un Bon week-end spécial culture en général, se sont
Eddie Barclay dans lequel il donné rendez-vous tard le + Jusqu’à 50€ TV
incarnait Madame Gertrude, soir pour écouter ses inter- de VOD offerts**
l’émission de variétés Tour de views. José Artur était aussi NET
Chance mettra à l’honneur
l’humoriste belge décédé
comédien. Il a tourné avec de
grands réalisateurs comme
+ Activation et
vendredi. La soirée se termi- Costa-Gavras (Z, 1969), Jean SUR LES PACKS PENDANT 2 MOIS* installation offertes*** TEL
nera avec Les copains d’alors Yanne (Deux heures moins le
puis Clafoutis, un programme quart avant Jésus-Christ,
qui date de 1975 ! 1982) ou Claude Lelouch (Il y
a des jours et des lunes, 1990). Offre réservée aux nouveaux clients particuliers selon zone géographique et éligibilité technique. (*) Bénéficiez de 50 % de réduction sur le prix du pack 3P Extra ou Max pour une durée de 2 mois. Offre valable pour toute nouvelle souscription à un pack 3P Extra ou
Max entre le 01.01.2015 et le 15.03.2015. (**) Offre de remboursement différée réservée aux nouveaux clients particuliers, jusqu’à 50€ remboursés sous forme d’avoir sur la deuxième facture et sur les consommations VOD (vidéo à la demande) pour toute souscription
à un pack 3P Extra ou Max entre le 01.01.2015 et le 15.03.2015. (***) Frais d’installation et d’activation d’une valeur de 150 € offerts. Voir conditions sur www.numericable.be

17
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

18 LACULTURE

Samia
Orosemane
rire sans voile
L’humoriste musulmane et voilée s’adresse avec humour
aux djihadistes et bouscule nos préjugés.

C
eci est un message pour tous les noir comme fiancé… », raconte-t-elle d’autres artistes comme Kyan Koshan-
cinglés, les malades mentaux dans un de ses sketchs. Ou encore la di, Malik Bentala, Baptiste Lecaplain,
qui décident de se déclarer isla- réaction de son entourage quand elle a Shirley…
mistes, intégristes, djihadistes, commencé à porter le voile en 2002. Le beau succès de ces soirées lui per-
pianistes, cyclistes, juste pour « Pourquoi t’as mis ça sur ta tête ? met de monter son
commettre leurs méfaits (…). Merci de Ecoute, j’ai essayé sur mes pieds mais propre spectacle. Mais
choisir une autre religion ! » Dans une
vidéo de 25 secondes, cette jeune
bon, ça n’allait pas », « T’as pas trop
chaud avec ça ? C’est vrai que les
malgré son dynamisme,
elle peine à se faire re- L’insoumise
femme voilée à l’accent maghrébin exa-
géré a fait rire la Toile ces derniers jours
Bédouins dans le désert se promènent en
short. »
marquer. « Ça a toujours
été difficile d’accéder aux des banlieues
avec un message plus que d’actualité. Si elle en rit aujourd’hui, Samia a bien médias qui ne sont pas Naissance. A Paris dans le
Presque 700.000 vues. Samia goûte à communautaires. Mon 19e arrondissement, le 9 juin
l’euphorie du buzz pour un sketch « Le jour où j’ai choisi le voile, objectif est de faire passer 1980.
qu’elle avait réalisé en octobre 2014, je me suis dit que plus personne un message au-delà. Sauf Etudes. Née dans une famille
après les attentats d’Ottawa. « Les mecs n’allait me proposer de rôle. que mon profil n’inté- tunisienne, Samia grandit à
ont décidé de se convertir deux minutes Alors j’ai mis ce rêve de côté » resse pas vraiment. » Clichy-sous-Bois, dans le 93.
avant l’attentat. Ils salissent ma reli- Jusqu’aux attentats de Elle entre au Conservatoire
gion. J’étais vraiment en colère au mo- failli ne pas oser la scène à cause du Charlie Hebdo. Ses mes- de Paris. Puis, elle aban-
ment où j’ai enregistré la capsule, c’est voile. « Je me suis dit que c’était fini, que sages humoristiques aux donne la scène pour des
pourquoi j’ai l’air énervé. Mais ça fait plus personne n’allait me proposer de djihadistes, aux convertis petits boulots, avant d’y
longtemps que je prône le même mes- rôle. Alors j’ai mis ce rêve de côté. Jus- en prison, à ceux qui revenir en 2006.
sage. » qu’au jour où j’ai rencontré une autre confondent Mahomet et Spectacles. Organisatrice
Ce n’est pas n’importe quel internaute comédienne voilée que ça n’empêchait Mohammed et aux des plateaux « Samia et les
qui donne son avis. Samia est une hu- pas de jouer. Je me suis rendu compte fachos qui mettent des 40 comiques ». Son one-
moriste française, musulmane et voilée. que les barrières étaient juste dans ma têtes de cochon devant woman-show « Femme de
Depuis trois ans, elle tourne avec son tête. » Elle monte sur scène et invente le les mosquées, ont attiré couleurs ».
premier spectacle « Une femme de cou- concept « d’humour sans vulgarité » l’attention. Même si Sa-
leurs ». Bandana africain sur les che- car elle pense que beaucoup de familles mia est mal à l’aise…
veux, tuniques colorées, la belle trente- ne se déplacent pas au théâtre à cause « Les gens ont besoin d’entendre une
naire d’origine tunisienne a « toujours des obscénités. À partir de 2008, elle musulmane gentille. Je suis ravie qu’on
rêvé d’être noire » pour finalement organise les représentations « Samia et m’écoute enfin et je suis juste triste que
épouser un Africain. « Le désespoir de les quarante comiques » dont le prin- ça se passe dans ces conditions-là. » ■ « Un message à tous les fachos qui mettent des têtes de cochon devant les mos-
ma mère le jour où je lui ai présenté un cipe est de faire rire sans insultes avec FLAVIE GAUTHIER quées. Le cochon, ce n’est pas de la kryptonite, hein ! Trouvez autre chose. » © D.R.

LAPETITEGAZETTE
Prénoms refusés Moment de solitude Tirs de célébration à Bagdad Game of Thrones, saison 5
Le tribunal de Valenciennes
Ronaldo incognito Invitée de la très regardée émis- Dixit Younis Mahmoud, le capitaine de Pour faire patienter les fans de la
(France) a refusé à deux couples sion matinale américaine Good « L’homme de bien ne demande l’équipe irakienne de football a série, dont la cinquième saison
leur choix de prénom pour leur Morning America, la starlette Mi- rien qu’à lui-même ; l’homme appelé dimanche les supporteurs débarquera le 12 avril prochain
nouveau-né, rapporte dimanche ley Cyrus a été incapable d’épeler de peu demande tout aux autres. » à ne plus tirer de coups de feu aux Etats-Unis, la chaîne HBO
le quotidien La Voix du Nord. Les le nom de famille de son petit ami, CONFUCIUS pour célébrer les victoires, vient de diffuser deux nouveaux
deux couples avaient respective- Patrick Schwarzenegger. La sé- comme celle qui leur a donné ac- teasers de la série, l’un consacré à
ment opté pour « Nutella » et quence fait le buzz sur la Toile. cès aux demi-finales de la Coupe la saison à venir, l’autre au docu-
« Fraise ». (b) (soirmag) L’avion perdu d’Amelia Earhart d’Asie des nations et fait 89 bles- mentaire sur les coulisses du
Des recherches sont en cours sur sés vendredi. (afp) tournage. (soirmag)
un atoll perdu des îles Marshall
54 m2 par ministre Le Pakistan dans le noir pour tenter de résoudre l’énigme
Les ministres et les gouverneurs Le pays a été victime dans la nuit Amelia Earhart, aviatrice améri- En bons termes
© AFP.

de province en Chine devront de samedi à dimanche d’une des caine disparue dans le Pacifique
désormais occuper un bureau ne pires pannes d’électricité de son en 1937. Première femme à avoir L’intolérance religieuse revient en force, qu’elle se manifeste en France
dépassant pas une superficie de La star du ballon rond s’est dégui- histoire, provoquée selon les au- traversé l’Atlantique seule aux par l’opposition au mariage des homosexuels ou, en Irak et en Syrie,
54 m2, ont annoncé samedi les sée en sans-abri pour faire une torités par une attaque rebelle. La commandes d’un avion, elle avait par le fondamentalisme que prône l’Etat islamique. « Affirmer très haut
autorités, une mesure s’inscrivant jolie surprise à un fan. Alors qu’il coupure, qui a privé de courant entamé un tour du monde. On a que ces pratiques sont, non seulement des délits, mais des crimes contre
dans la campagne d’austérité vient tout juste de se retrouver environ 80 % du territoire, y com- perdu la trace de son avion près l’esprit, c’est remettre les religions à leur exacte place, celle du for privé
mise en avant par le président Xi sur le marché des célibataires, pris les grandes villes dont la ca- de l’Equateur. (afp) qui, en démocratie, ne saurait s’installer dans l’espace public ni, encore
Jinping. Les gouverneurs-adjoints Cristiano Ronaldo a décidé de pitale Islamabad, confirme la moins, le saturer », écrivait Jean-Yves Mollier dans Le Monde du 31 dé-
et les vice-ministres auront droit à s’amuser un peu en faisant une grande fragilité énergétique de ce cembre. Ce for, le plus souvent qualifié d’intérieur, est issu du latin fo-
un bureau inférieur de 12 m2 à blague à l’un de ses fans. Déguisé pays instable de 200 millions Par la barbe de Toutankhamon rum (tribunal) et appartient à la langue littéraire pour désigner le tri-
celui de leur supérieur. (b) en SDF, le beau gosse s’est baladé d’habitants. (afp) Le masque funéraire de Toutan- bunal intime de la conscience.
dans les rues de Madrid pour en- khamon a été abîmé par une répa- CLÉANTE
suite interpeller un jeune garçon ration « ratée » qui a laissé des
Senior - Médiation qui se promenait avec son chien. Décès d’une Belge en Ecosse traces de colle dans la barbe de ce
Un conflit concernant La moustache, la perruque et les La police écossaise enquête sur la joyau de l’Egypte antique, selon Une Chinoise inculpée… … pour avoir vendu son bébé
une personne âgée écouteurs retirés, Cristiano a mort d’une femme belge jeudi soir une association égyptienne de Une Chinoise soupçonnée d’avoir Un couple a accepté de verser
à Bruxelles ? alors dédicacé un ballon pour son à Glasgow après qu’elle s’est im- protection du patrimoine, qui va vendu son bébé pour 6.000 euros 42.000 yuans pour acheter l’en-
Contactez Infor-Homes jeune fan qui n’en revenait pas molée par le feu dans un commis- porter plainte. Sur les photos avec la complicité d’un médecin a fant, dont 7.000 yuans ont été re-
pour une senior-médiation d’avoir devant lui le grand footbal- sariat de Clydebank, dans l’ouest prises vendredi au Musée natio- été inculpée de trafic d’êtres mis à l’obstétricien qui s’était
Tél. 02-219.56.88 leur, qui est d’ailleurs reparti aussi du pays, le 8 janvier dernier pour nal égyptien, on voit un disgra- humains, a rapporté la presse chargé de trouver des acheteurs.
www.inforhomes-asbl.be (52 vite qu’il était arrivé… (soirmag) une raison inconnue. (b) cieux paquet de colle. (afp) chinoise dimanche. (afp)



anciennement Galerie Barriere

DES MEUBLES À VIVRE


e
Salons - Salles à manger
dimanch
Ouvert let les soldes Chambres à coucher
n

s
penda

ol d
s -30%e Ouvert le 1er Février 2015
-20%
Lundi - Samedi 10h à 18h - Dimanche 14h à 18h -40% Chaussée de Mons 701 - 1600 - Sint-Pieters-Leeuw - www.gauquie-interior.be

18
SPORTS
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

TENNIS
Wickmayer
quitte
l’Australie
satisfaite
RALLYE ATHLÉTISME CYCLISME de sa
Thierry Neuville Nafi Thiam Cadel Evans semaine
a vu l’arrivée réussit descend de vélo P. 29
au Monte-Carlo sa rentrée définitivement
P.28 P.27 P. 29

Un clasico pollué par


le mauvais goût et la provoc
Seul face à la foule, Defour a subi la loi du nombre et a perdu le fil en même temps que
l’arbitre Boucaut qui l’a exclu en appliquant la loi à la lettre. Auparavant, l’ex-Standardman
avait été… décapité sur un tifo qui, mis en parallèle avec l’actualité, fait polémique.

Faute de goût d’autant plus choquante que le contexte général ne prête vraiment pas à prendre ce genre de message au second degré... © YORICK JANSENS/BELGA.

P
ANALYSE 1.000 m2 et le coup d’envoi du clasico, les pre- tement fait blouser par les fans les plus actifs de la répression de la Maison de Verre soit limité. Du
eut-on tout dire et tout entendre dans un mières réactions d’indignation ont immédiate- famille des Rouches qui ont contourné le code de moins à lire le tweet de Bob Madou, le Business
stade de football ? Et, par extension d’un ment fusé. L’ancien capitaine du Standard qui bonne conduite. « On ne peut pas cautionner un Director de l’URBSFA. « Bannière de bien mau-
débat tragiquement d’actualité ces der- avait avoué « s’attendre à être accueilli dans le dé- message qui heurte », concluait Smeets en même vais goût et inacceptable à Standard-Anderlecht.
nières semaines, tout écrire et tout dessi- nigrement et la haine » ne pensait certainement temps que les autorités de la ville de Liège mar- Il n’existe rien dans le règlement contre cela
ner ? La question inhérente à la vie ci- pas voir sa tête rouler symboliquement au pied quaient publiquement et fermement leur indigna- mais nous allons voir ce que nous pouvons
toyenne, celle de la cohabitation sans ostracisme d’une tribune qui l’avait adulé lors du doublé réali- tion. faire. »
mais sans angélisme non plus, s’est posée de ma- sé par le Standard en 2008 et 2009. Le comité Et la question sous-jacente de se poser : en plus Quant à la cible de la vindicte populaire, elle
nière abrupte, dimanche à Sclessin, où le tifo orga- d’accueil de Sclessin, généralement à la hauteur de du choc frontal avec la bienséance, un tel tifo n’a pas non plus résisté à la pression ambiante.
nisé par les Ultra Inferno et le Hell Side, les deux l’événement en matière d’animation, avait cette constitue-t-il un fait répréhensible ? Autrement Exclu pour deux cartes jaunes consécutives à un
kops coexistant dans la Tribune 3 dite côté terril, a fois franchi les limites de l’acceptable. Que même dit, le fait que le calicot ait été déployé dans un geste antisportif (deux dégagements de ballon
fait couler autant d’encre qu’il n’en fut nécessaire la référence cinématographique ou la liberté d’ex- stade tombe-t-il sous le coup de la loi football ? alors que l’arbitre avait interrompu le jeu), Ste-
pour colorer un calicot de bien mauvais goût. pression ne peuvent sauver de l’opprobre général. Consultés sur le sujet, plusieurs juristes ont des ven Defour a perdu son calme. Là où la diplo-
Inspirée de Vendredi 13, un film d’horreur amé- Du côté du Standard, où l’on avait axé l’essentiel avis partagés. Les uns se contentant d’une analyse matie et le métier d’un referee d’expérience au-
ricain très grand public datant de 1980 et ressorti de la communication de la semaine écoulée sur le purement technique en pointant, au travers de la raient indiqué une troisième voie à celle des
en 2009 sous la forme d’un remake mais aussi départ de Laurent Ciman, et non sur le retour de colère des supporters liégeois, le refus de recon- deux avertissements réglementaires, le rigo-
d’un label de jeux vidéo voire des ultras du... CSKA Steven Defour, on est évidemment très loin de naître à Steven Defour le droit de jouir de sa liber- risme d’Alexandre Boucaut a fait le reste : sans
Sofia connus pour leurs problèmes de hooliga- cautionner. A l’issue de la té professionnelle d’aller commettre d’erreur technique, l’arbitre hen-
nisme, la toile géante déployée par les supporters victoire du Standard, Le ministère de l’Intérieur pourrait exercer son métier nuyer a en effet préféré s’en tenir à la lettre des
du Standard les plus acharnés s’est révélée être un bien anecdotique dans le bien, dès ce lundi, se saisir de l’affaire ailleurs. Les autres, majo- tables de loi plutôt que de tenir compte du
très sanglant raccourci avec la vague de terrorisme contexte de l’après-midi, ritaires, montant aux bar- contexte très particulier qui entourait le retour à
qui fige le monde d’effroi. On y voyait, entre autre Olivier Smeets, le responsable de la communica- ricades de l’indignation en soulignant que la scène Sclessin de l’ex-Standardman qui a cependant
message à l’adresse des fans anderlechtois parqués tion du club principautaire, déplorait le fait que d’hier après-midi relevait bel et bien de la loi foot été trahi par ses émotions, clairement. Tout ceci
au balcon de la tribune opposée, la tête d’un Ste- « les Ultras de la T3 n’avaient pas respecté, au et que le ministère de l’Intérieur pourrait bien, dès a provoqué immédiatement un arrachage en
ven Defour… décapité à la machette. contraire de ceux de la T4, les visuels montrés en ce lundi, se saisir de l’affaire. Même si après le tout règle des sièges dans le pré carré des fans ander-
Impossible, à la lueur des derniers attentats ter- cours de semaine en guise de démo, comme il est de récent décès inopiné de Jo Van Heecke à 41 ans, la lechtois et une pluie de baquets.
roristes et de la terreur que font peser les djihad- tradition avant une action de grande envergure Cellule Foot se cherche toujours un directeur. « Red or dead » disait la banderole : l’arbitre
distes de l’Etat islamique en montrant au monde pour des matchs du top, encore plus lorsqu’ils sont Confrontée à cette sortie de route par rapport à venait en quelque sorte de… trancher un débat
entier les scènes insoutenables de leurs exécutions aussi sensibles que peut l’être un clasico. Il est évi- l’hostilité traditionnelle et cultivée entre deux frac- qui fort heureusement n’a pas pourri le clasico
sommaires, de rester insensible à ce qui dépasse demment techniquement impossible de procéder à tions rivales de supporters, l’Union belge sera, de resté bien plus correct et agréable sur la pelouse
clairement le cadre de la provocation que l’on ren- une vérification du support en lui-même vu la son côté, amenée à sortir du bois ce lundi. Là où que dans les gradins ! remporté – parce qu’il y a
contre de semaine en semaine dans tous les stades taille des banderoles qui, de plus, arrivent au stade dans certains pays, de tels agissements tombe- tout de même eu du sport dimanche à Sclessin,
du football professionnel. enroulées. » Bref, on le dira en termes moins pro- raient immanquablement sous le coup d’une pro- sur le score de 2-0 par le Standard. ■
Entre le déploiement de la bâche de plus de saïques que la direction du Standard s’est complè- cédure disciplinaire interne, il semble que l’arsenal FRÉDÉRIC LARSIMONT

* 19
Le Soir Lundi 26 janvier 2015 Le Soir Lundi 26 janvier 2015

20 LESSPORTS STANDARD - ANDERLECHT 2-0 LESSPORTS 21

Ciman : « Je ne pouvais rêver d’un plus bel au revoir »


le point ▶ Pour ses adieux à Sclessin, le Farciennois tout vous dire, je pensais même tude de la part de l’arbitre. Un départ, un but

© VINCENT KALUT/PHOTONEWS.
EN BREF
que j’étais hors-jeu. Si un de nos joueurs avait fait
a montré une dernière fois la voie du succès la même chose sur la pelouse
Laurent Ciman aurait pu être
Mpoku : départ tétanisé par l’émotion en
Le Club remet à ses couleurs. Avant cette rencontre, que d’Anderlecht, il aurait reçu, lui,
programmé disputant son dernier match
Anderlecht ▶ Avec son épouse, il a eu droit à l’ovation vous saviez votre dernière chez aussi un carton. Je pense qu’il à Sclessin. Que du contraire.
les Rouches, vous étiez un peu n’a pas été très intelligent sur ce cette semaine Ce défenseur central qui est
à cinq points de toute la tribu rouche. nerveux ? coup-là. Il y avait d’autres ma- Comme Laurent Ciman, habitué à monter sur les
Depuis le mois d’octobre, le ▶ Ce lundi, il s’envole pour Montréal, Honnêtement, j’étais quelque nières de dégager ce ballon. Paul-José Mpoku a disputé phases arrêtées s’est tout
Standard d’Ivan Vukomano- où sa famille et lui entament une nouvelle vie. peu tendu les dernières heures ses dernières minutes avec simplement retrouvé en
vic répond à la perfection et même au début du match. La banderole macabre dé- le maillot du Standard. Il est face-à-face avec Proto. Et il
aux grands rendez-vous. Il a ENTRETIEN Laurent, un but pour votre Mais je me suis décrispé au fil ployée par les supporters du monté au jeu en cours de ne s’est pas fait prier pour
epuis ce lundi, Laurent Ci- des minutes. J’ai d’abord es-
tout simplement pris 12
points sur 18 contre les
D man a entamé une nouvelle
vie. Aujourd’hui, il s’envole vers
dernier match au Standard,
c’était le scénario idéal…
Je ne pouvais en effet rêver
sayé de me concentrer sur ma
propre prestation.
Standard à son endroit n’était
quand même pas tolérable.
D’accord, elle était dure. Mais
rencontre mais en jouant
avec le frein à main. « J’an-
lancer le Standard sur la voie
du succès, histoire de bien
noncerai ma future destination se faire regretter. D’ailleurs,
équipes actuelles du Top 6 Montréal et un nouveau chal- mieux. On gagne contre Ander- je pense qu’il faut aussi la
ce lundi ou mardi » a-t-il quand on voit le nombre de
et 13 sur 18 contre des for- lenge : un nouveau club et, sur- lecht et je marque. En plus, ma La victoire du Standard est-elle prendre au second degré. Il n’y supporters qui sont restés
mations moins bien clas- expliqué au terme du Clasi-
tout, un environnement plus famille était là. C’est peut-être méritée ? avait en tout cas aucune allu- pour le remercier au terme
sées. Grâce à leur double propice à l’épanouissement de sa mon moment le plus inou- On a fait un bon match. sion au climat de haine et de co.
de la rencontre, on com-
succès contre Anderlecht, à fille. Buteur, le Standardman a bliable au Standard. C’était L’équipe était bien en place. terrorisme qui sévit actuelle- prend qu’il ne laissera pas
chaque fois sur le même pris congé de Sclessin de la plus vraiment parfait. Juste dom- Evidemment, l’exclusion de De- ment. Les Rouches un grand vide que dans le
score, les Liégeois savent belle des manières, dont il n’au- mage cet incident avec Defour. four a fait basculer la ren- ont joué au rugby vestiaire.
désormais sur quoi ils rait peut-être même pas osé rê- Avec la naissance de mes deux contre. Ensuite, on était plus L’ovation que vous ont réservée
Ivan Vukomanovic a confes-
ver. Tout au long de ces moments enfants et mon mariage, c’est calmes avec le ballon. Avec cette les supporters souligne l’im- Les sièges volent

© YORICK JANSENS/BELGA.
doivent mettre l’accent s’ils sé que lors du dernier entraî-
veulent assurer définitive- intenses, il a pu mieux mesurer un moment extraordinaire. victoire, on revient dans le top pression que vous laissez der-
nement de ses joueurs, Après l’exclusion de Steven
ment leur place dans les encore le capital sympathie qu’il Maintenant, une autre histoire 6. Mais rien n’est acquis. Mes rière vous.
samedi, il les a fait jouer au Defour, les supporters an-
a accumulé en bord de Meuse. va débuter, avec ma fille. équipiers devront se battre jus- Dès mon arrivée au Standard,
Playoffs 1 où, finalement, sur rugby durant une trentaine derlechtois n’ont rien trouvé
Déjà, pendant le match, le pu- qu’au bout pour avoir leur j’ai tout fait pour mériter leur
base de leurs résultats en de minutes. « C’était un bon de mieux que de faire valser
blic rouche avait plusieurs fois Sur le moment, à quoi avez- place dans les Playoffs 1. respect. Aujourd’hui (lisez di-
phase classique, ils auront crié « Nina », le prénom de sa vous pensé ? manche), ils m’ont offert ce ca- moyen pour qu’ils puissent se les sièges en plastique dans
certainement un rôle à jouer. fille autiste. Après la rencontre, J’ai d’abord pensé à ma fille, Sur votre but, vous avez reçu deau merveilleux. vider la tête. » leur tribune, pour manifester
En effet, en remportant le il a d’abord effectué un tour puis à tous ceux qui m’ont tou- un carton jaune. Avec votre leur mauvaise humeur. Ce
clasico, le Standard se rap- d’honneur avec ses désormais jours soutenu. Ensuite, tous ces intervention sur Cyriac, vous Vous n’aurez joué qu’une seule Cirkovic et De Maio : n’est pas la première fois
proche à six unités d’Ander- ex-équipiers. Ceux-ci l’ont hissé souvenirs au Standard ont ra- avez, vous aussi, flirté avec rencontre avec Alexander qu’ils se signalent par des
pistes tièdes déprédations en bord de
lecht, donc trois si on débu- sur le pavois devant les suppor- pidement défilé. l’exclusion… Scholz. Pourtant, votre collabo-
tait les PO1 la semaine pro- ters de la T3 qui l’ont toujours Je pense que ma carte jaune ne ration a merveilleusement bien Les managers continuent à Meuse. En octobre 2010, à
chaine. Avouons-le, quand considéré comme un des leurs. Après ce but, Montréal va se justifiait pas. Par rapport à fonctionné d’emblée. proposer une foultitude de l’issue du 5-1 infligé par le
on connaît le déroulement Le moment peut-être le plus in- peut-être vouloir vous faire ma faute sur l’Anderlechtois, la On a déjà pu apprécier les qua- défenseurs centraux à An- Standard aux Mauves, ils
chaotique de leur saison, cet tense fut la montée de son jouer comme attaquant ! différence avec Steven, c’est que lités de Scholz au cours de cette derlecht. Le Serbe Lazar s’étaient déjà mis tristement
épouse Diana sur la pelouse, Non, je préfère quand même je touche le ballon. Sans quoi, seule partie. Il est bon de la tête, Cirkovic (22 ans, Partizan en évidence.
écart est assez surprenant.
Bien entendu, le Sporting pour recevoir, à son tour, l’ova- rester en défense… Sur le but, je j’aurais peut-être reçu le car- fort dans les duels et il a une Belgrade) et le Français Après la rencontre, ils
tion du public. Un moment de ne m’attends d’ailleurs pas à ton. très bonne relance. Il a tout Sébastien De Maio (27 ans, avaient alors suscité des
bruxellois était passable-
communion que le jeune couple avoir le ballon. Je croyais pour réussir ici au Standard. ■ Genoa) semblaient les plus troubles devant l’entrée
ment affaibli en se présen- rangera dans l’album précieux qu’Adrien (Trebel) allait tenter Steven Defour, lui, n’a pas Ovationnés par tout le peuple rouche, Laurent et Diana Ciman ont vécu un principale du stade.
Propos recueillis par intéressants sur la liste.
tant à Sclessin, mais il ne des souvenirs inoubliables. sa chance directement. Pour bénéficié de la même mansué- ultime moment intense à Sclessin. © PHOTO NEWS.
VINCENT LOTHAIRE Jusqu’à ce week-end où l’on
s’est guère montré à son
Le retour de Carcela

© YORICK JANSENS/BELGA.
nous dit que les pistes me-
avantage en perdant de nant jusqu’à eux se sont
nouveaux points précieux Depuis le déplacement à
dans la course au titre.
Grand bénéficiaire de la
Defour voit rouge, et le clasico bascule refroidies. En revanche,
celles du Mexicain Diego
Reyes (Porto) et de l’Argen-
Waasland-Beveren, le 21
septembre, Mehdi Carcela
ne s’était plus montré sur la
ndépendamment d’un tifo po- ont exagéré sur ce retour ces der- verture par celui qui a trouvé le terlo. »
journée précédente après le
faux pas brugeois contre Iporters
lémique déployé par les sup-
du Standard et des nom-
niers temps. Bien entendu, il a
ressenti de la pression, sinon il se-
meilleur moyen de se faire re-
gretter : Laurent Ciman. A la ré-
Et cette fois, avant de se dépla-
cer au Lierse, le Standard a bien
tin Diego Novaretti (Lazio)
restent d’actualité.
pelouse en passant l’essen-
tiel de son temps à l’infirme-
Malines, Anderlecht voit rie. Il s’était fixé comme
désormais son retard passer breux baquets balancés sur la pe- rait en acier. A onze, on ne perd ception d’un service de Trebel, il retrouvé sa place dans le Top 6, objectif d’être sur le banc
louse par les fans anderlechtois, il jamais ce match. C’était même fa- ne laissait aucune chance à Proto. sans tenir compte du match de Nuytinck pour le clasico. Mieux, il
à cinq unités sur les
hommes de Michel Preu- y a aussi eu un match de foot. Un cile car nous n’étions jamais mis Mené au score et déjà en infé- retard de Genk. Et l’air de rien, il dans le mini-clasico était dans le onze de départ.
Clasico. Un match à gagner. Peu en difficulté dans ce match fermé riorité numérique avec une for- se rapproche à six points de son Blessé à l’orteil depuis le Le Marocain a clairement
d’homme qui, depuis 29
importe la manière. qui aurait dû se terminer sur un mation amputée de plusieurs ab- rival du jour qui réalise la mau- 1er octobre et le passage en démontré qu’il avait faim de
rencontres toutes compéti- Dimanche, en oubliant égale- partage. » sents blessés, suspendus ou à la vaise opération du week-end. trombe du Borussia Dort- football, surtout dans les
tions confondues, n’ont plus ment le retour de Defour Ivan Vukomanovic, qui avait CAN, Anderlecht, peu présent en « Oui mais cela change tout le vingt premières minutes
connu la moindre défaite. mund à Bruxelles, Bram
conspué à chaque touche de balle décidé de titulariser Scholz à côté zone offensive, se montrait dans temps, soutient Hasi. La semaine avant de progressivement
Dimanche, comme c’est Nuytinck effectuera son
et le départ de Ciman, les 22 ac- de Ciman, confessait que le l’impossibilité de réagir malgré dernière, c’est nous qui avions s’effacer rattrapé par une
chaque fois le cas dans le teurs ont livré une prestation match a basculé dès cet instant. une tentative lointaine de Den- profité du faux pas de Bruges. » ■ retour sur les pelouses en
bien compréhensible fatigue.
derby, ils craignaient leurs nerveuse mais dénuée d’agressi- « C’est le moment où tout a tourné doncker. A l’inverse d’un Stan- ETIENNE PAIROUX
jouant ce lundi soir avec les Avec le départ annoncé de
retrouvailles avec le Cercle. vité malgré le contexte. Un match à notre avantage mais nous dard qui trouvait plus d’espace et Espoirs du Sporting qui Mpoku, ce retour est un plus
Mais le Club, qui a loupé son de faible facture qui s’acheminait étions bien présents jusque-là, di- qui scellait définitivement le sort LE MATCH reçoivent le Standard dans pour le Standard.
doucement vers un partage sait-il. Nous avons gagné un de la rencontre par De Camargo ce qui constitue le mini-
troisième penalty de la sai- STANDARD - ANDERLECHT . . . . . . . . . . 2-0
quand l’arbitre est sorti de grand match qui rapporte plus juste avant que l’arbitre ne décide Clasico Les débuts de Scholz

© VINCENT KALUT/PHOTONEWS.
son, a parfaitement maîtrisé Standard. Thuram, Milec, Scholz, Ciman, Van
son sujet. l’ombre en renvoyant Defour que trois points notamment pour d’ajouter dix minutes de temps Damme, Carcela (86e : Lumanza), Trebel, Faty, Mu-
Pour ses débuts sous son
jangi Bia (67e : Mpoku), De Camargo, Louis (77e :
Dans le bas du classement, prématurément au vestiaire pour la confiance. Cela nous permet de additionnel. Ono). Entraîneur : Vukomanovic. Mitro de retour nouveau maillot, et face à
cumul de cartes jaunes. Deux rebondir et de mieux s’installer « C’est vrai que nous n’avons Anderlecht. Proto, Colin (75e : Marin), Heylen, dimanche l’équipe qui souhaitait s’atta-
en étant incapable de
cartes reçues pour avoir balancé dans le Top 6 mais pour y rester, pas vu un grand match, admet- Deschacht, N’Sakala, Defour, Dendoncker, Najar, cher ses services, Alexander
prendre la mesure de le ballon après un coup de sifflet on devra mieux prester dans les tait l’entraîneur du Standard. Tielemans (75e : Leya Iseka), Alvarez (59e : Kljes- L’attaquant serbe a purgé le
l’avant-dernier, le Lierse a tan), Cyriac. Entraîneur : Hasi. dernier de ses trois matchs Scholz a remis une copie
d’Alexandre Boucaut. « Il m’as- matchs où nous serons maîtres Mais dans notre situation ac- sans tache. « C’est un senti-
sans doute laissé passer sa Arbitre. Boucaut. de suspension lors du dépla-
sure n’avoir rien entendu, pestait du jeu. C’était une rencontre spé- tuelle où on cherche à s’installer ment fantastique, car c’était
dernière chance d’éviter les Assistance. 27.721 personnes. cement du Sporting à Scles-
Besnik Hasi. J’ai déjà trouvé la ciale avec de la tension, de la pres- dans le Top 6, ce n’est pas l’heure déjà spécial de débuter juste-
PO3. Et à ce rythme-là, la D2 Buts. 64e : Ciman (1-0), 88e : De Camargo (2-0). sin. Il sera donc mobilisable
première jaune bizarre. Et je ne sion. Nous avons su rester du football champagne. On de- ment contre Anderlecht. Mpo-
Cartes jaunes. Louis, Vanden Borre, Ciman, Car-
se profile à l’horizon… comprends pas la deuxième. Il ne calmes, organisés et bien grou- vait juste prendre des points et cela, N’Sakala.
pour la venue de Zulte Wa- ku et Ciman ne pouvaient
E.PX m’a pas parlé du tifo mais c’est pés. » surtout montrer une réaction Carte rouge. Defour (53e, 2 j.). regem dimanche. rêver un plus bel au revoir.
aussi de la faute des médias qui Pour finalement trouver l’ou- après notre match négatif à Wes- A la 53e minute, Alexandre Boucaut, sûr de sa décision, montre la direction FR.L., E.PX. Cela ne fait qu’une semaine
des vestiaires à Steven Defour.© BELGA que je suis là, mais je me sens
déjà très bien. J’ai pu appré-
STEVEN DEFOUR ALEXANDRE BOUCAUT coup franc Ciman ou l’adieu aux larmes d’un futur ambassadeur cier l’accueil des supporters
rouches, même si j’avais déjà
« Je n’ai pas entendu le genre de choses que l’on ressent vite « J’avais sifflé avant » une très bonne relation avec
chez lui », explique l’ancien Troyen. ’est le papa qui a sollicité un hier), c’est bidon quand on se prend parce qu’il s’agit du véritable pays Le document paraphé la semaine ront de presse, il sera quelque part ceux de Lokeren. »
l’arbitre siffler »
Il n’est certes pas du genre à se débi-
C’est lors de la présentation des deux
équipes que les ultras du Standard
« Jusqu’à la mi-temps, tout allait très bien. Le
match a un peu
C transfert, pas le joueur. » La à plonger les yeux dans le regard précurseur dans la prise en charge dernière, et qui prendra officielle-
ment cours ce lundi à son arrivée au
au-dessus de l’Atlantique. Pour y je-
ter les bases d’une nouvelle vie. Pour
phrase de la semaine, de la saison et d’une gosse de 4 ans emmurée dans et le suivi de l’autisme infantile, no- Déjà le pied Marin

© JIMMY BOLÇINA/PHOTONEWS.
ner. Même s’il n’était pas un des deux ont laissé se dérouler la bâche du changé après l’exclu- peut-être même de l’année si l’on son monde, celui de l’absence de tamment via les développements Québec, lui rouvrira à nouveau les tenter d’y matérialiser les espoirs de
Anderlechtois désignés pour s’expri- scandale. N’Sakala se trouvait juste à sion de Steven De- Autre sensation de ces der-
prend le temps de tirer le frein à communication. L’autisme et son les plus poussés de la fameuse mé- portes de la vie. Sa femme et lui le toute une famille. Le football lui en a
mer en mixed zone, Steven Defour a côté de l’Anversois à ce moment. « Je niers jours, dans un mercato
four. Un joueur du main dans la frénésie de nos vies qui spectre de troubles de l’interaction thode ABA (traduction française : savent : ils font partie des privilégiés donné les moyens matériels.
voulu donner sa version des faits qui n’ai jamais vu une telle banderole en par ailleurs assez calme,
Standard était au défilent à trois cents à l’heure. Tous sociale sont arrivés dans la vie du dé- Analyse appliquée du Comporte- que l’étroitesse des moyens octroyés Si un jour il devait revenir en Bel-
lui ont valu l’exclusion (et un bristol France, mais on sait que cela peut arri- Marko Marin est monté au
sol. Comme Ander- les parents du monde, et plus parti- fenseur du Standard et de sa femme ment). Après avoir été à l’enfance en détresse de gique avec à la main une fillette de-
jaune à Vanden Borre pourtant sur le ver. Je savais qu’au Standard, c’était jeu à un quart d’heure du
banc). En quelques phrases sèches, et lecht était à l’at- culièrement ces pères de famille qui Diana quelques mois après la nais- abusé par une pseudo- notre pays n’a ni broyés hu- venue une adolescente comme les
parfois encore plus difficile qu’ailleurs. prennent chaque semaine leur(s) sance de leur fille aînée. Pas moins thérapeute dépourvue mainement ni asphyxiés pé- autres, son combat pourrait ne faire terme, en remplacement de
dans les deux langues afin de ne Est-ce exagéré ? Tout le monde essaie taque, j’ai laissé se Colin, fautif sur le premier
laisser planer aucun malentendu. gamin(s) par la main pour s’en aller vulnérables que d’autres parents, des diplômes requis et cuniairement. que commencer… à s’élargir. Car
de prendre son plaisir, à sa façon. Les poursuivre le jeu. but liégeois. Dans un
« L’arbitre dit qu’il a sifflé. Moi, je lui au stade, se sont probablement arrê- pas plus héroïques non plus, ils ont donc des compétences Au terme de son dernier quel plus beau cadeau de remercie-
joueurs, mais aussi leurs supporters. Ensuite, alors que le contexte difficile, il n’a pu
tournais le dos et je n’ai rien entendu. Quand on l’a vue, on a un peu ri. J’ai tés un long instant, ce dimanche à rassemblé ce qui, sur le coup, leur scientifiques nécessaires, dimanche de footballeur ment à la vie que de mettre sa noto-
Standard était repar- Sclessin, la gorge nouée et le sel restait de courage en choisissant l’occasion s’est présentée belge à part entière, dont il riété et l’aboutissement de sa quête inverser la tendance défavo-
Chaque fois que je touchais le ballon, taquiné Steven. C’était aussi une ma- ti, mon assistant m’a signifié que le joueur d’une larme leur rappelant de tenir à d’affronter la réalité et d’entamer un de décrocher un contrat a savouré chaque minute en au service de l’enfance qui souffre ? rable au Sporting. Mais le
j’étais sifflé… J’ai juste shooté droit nière d’évacuer la pression. »
devant moi, par fair-play, parce qu’il y liégeois était toujours au sol. J’ai donc sifflé l’œil une vraie priorité de la vie. long combat : non pas celui d’un trai- dans l’une des trois fran- sachant qu’elles étaient les Pour en devenir alors l’ambassadeur joueur prêté par Chelsea a
Avant même leur arrivée à Sclessin,
avait un joueur blessé. » pour arrêter le jeu. Car cette évidence trop souvent tement curatif complet, mais d’une chises de la MLS, le dernières, Laurent Ciman a de bonne volonté. Après le déferle- signé quelques actions indi-
les Anderlechtois qui avaient vu fleu-
L’arbitre Boucaut présente, lui, une rir plusieurs calicots provocateurs sur Le dégagement de Defour peut être assimilé à oubliée, Laurent Ciman l’a rappelée amélioration des possibilités rela- championnat nord-américain de terminé en beauté en marquant de ment de violence verbale et l’arra- viduelles qui laissent augu-
version quelque différente. Fabrice leur passage savaient ce qui leur un geste de frustration. Où il était par rapport avec des mots d’une puissante et tionnelles de leur enfant. Autant soccer. Un engagement ne lui ga- son empreinte un Standard-Ander- chage de sièges, c’est le fabuleux rer de bons moments aux
N’Sakala prenait la défense de son attendait. « Bien sûr, on a vu tout ça à moi, il ne peut pas dire qu’il ne m’a pas percutante justesse. Le foot, le fric, dire, un vrai chemin de croix couplé rantissant pas les pépettes qu’il au- lecht dont il disait encore il y a destin que lui a souhaité dimanche supporters anderlechtois.
équipier. « Je ne pense pas que Steven pendant le trajet. On n’a pas dormi dans la couleur d’un maillot et l’identifica- d’une véritable profession de foi. rait pu espérer partout où on le ci- quelques jours qu’« un classico ne se tout un stade ému comme un seul Ses vrais débuts, il devrait
entendu. C’est une décision conséquente et
était plus nerveux qu’à l’ordinaire. Il le car, vous savez… Mais, sur le mo- tion qui y collent comme une se- Dans ce contexte familial éminem- tait, mais lui permettant à lui et à jouait pas mais qu’il se gagnait. » A homme, à la vue d’un papa lui disant les signer contre Zulte Wa-
égale. »
était simplement peut-être encore plus ment, on en a ri. » conde peau jusqu’à l’incommensu- ment particulier, seul le Canada pou- sa famille de ne pas prendre per- l’heure où les hommages à son cou- au revoir. ■ regem, au parc Astrid ce
V.LO.
concentré. Je suis souvent avec lui. C’est V.LO. rable imbécillité (on l’a encore vu vait trouver grâce aux yeux de Ciman pète face à la maladie. rage et à ses principes de vie sorti- FRÉDÉRIC LARSIMONT dimanche.
20 21
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

22 LESSPORTS DIVISION 1 : JOURNÉE 23

Charleroi casse la spirale négative basques du duo choc du moment, Nicolas Penneteau fut pour beau- depuis le 13 décembre à Beveren, Sporting se retrouve désormais
Avec trois défenseurs COURTRAI - CHARLEROI : 0-0
Santini-Chevalier. Une prudence coup dans cette performance. s’est éteint au fil des minutes. éjecté du top 6. Pour la visite de
axiaux et un excellent qui a donc permis à ses joueurs de Pourtant, les joueurs ne s’étaient Quant à Cédric Fauré, il n’a pas Genk ce samedi, il faudra repartir
Courtrai. Henkinet, Capon, Chanot, Poulain, To-
masevic (82e : Mulemo), Demets, Van Eenoo, De
Penneteau, les Carolos se relancer, un peu, après la réellement entraînés que la veille été vraiment approvisionné, de l’avant. Les Playoffs 1 restent Smet, Matton (72e : Marusic), Chevalier (80e : Dier-
double désillusion, sur tous les dans ce système-là. « La majorité même si les joueurs de flanc, Ma- l’horizon à atteindre, même si ckx), Santini.
ont assuré l’essentiel. Entraîneur : Vanderhaeghe.
tableaux, face à ce Cercle empê- des joueurs, surtout en défense, rinos et Galvez y Lopez, ont mis le Mazzù préfère ne pas clamer trop
Ils courent cependant cheur de tourner en rond. connaissaient ce système. Nous nez à la fenêtre dès qu’ils l’ont pu. haut les ambitions. « L’objectif, Charleroi. Penneteau, Dewaest, Martos, Willems,
Marinos, Marcq, Diandy, Galvez, Saglik (84e : Ma-
toujours après leur « Le premier objectif, c’est de re- l’avions déjà pratiqué la saison « Contre le Cercle, on s’était créé c’est de jouer match par match, en ta), Kitambala (70e : Tainmont), Fauré (74e : Couli-
premier but en 2015. trouver un mental et un état d’es- dernière. Ce n’est donc pas forcé- des occasions. En Coupe, on tire essayant de faire le maximum », baly).
prit, que nous avions perdu ment un one shot lié au dispositif quand même deux fois sur le po- élude-t-il dans le sabir creux sou- Entraîneur : Mazzù.
contre le Cercle. Je voulais plus de de l’adversaire, même s’il n’est pas teau, nuance Mazzù, pas trop in- vent de circonstance, avant de Arbitre. Gumienny.
guerriers sur le terrain, explique dit qu’on va le reconduire dans quiet du mutisme de ses atta- préciser : « On n’est pas assez ré- Assistance. 7.103 spectateurs.
Courtrai 0 le mentor carolo. Ensuite, nous l’avenir. » quants. Il y a des périodes comme guliers sur une longue durée pour
Charleroi 0 nous sommes également adaptés Car tout ne fut pas parfait non ça. L’important, c’est qu’on se crée dire ouvertement : on vise le Top
au dispositif de Courtrai. Il plus dans la partition des Caro- des occasions, même si elles furent 6. Cela mettrait de la pression in- LIERSE - WAASLAND : 1-1

P
ar les temps qui courent, s’agissait de bloquer le duo Santi- los. Si le Sporting a retrouvé une moins nombreuses à Courtrai. Je utile. On manque parfois de ma- Lierse. Bajkovic, Traore, Mojsov, Swinkels, Cap-
devila, Losada (80e : Benson), Micic, Bourabia,
un point ce n’est déjà pas si ni-Chevalier. C’était l’occasion certaine assise défensive, l’at- suis sûr que les choses vont ren- turité. On l’a vu contre Courtrai : Sayed (60e : Wanderson), Nwofor, Velikonja (74e :
mal. C’est sans doute ce également de changer un peu. taque hennuyère, elle, attend trer dans l’ordre. Il ne faut pas je remets Damien Marcq, qui Kouemaha). Entraîneur : Stojanovic.
que s’est dit Felice Mazzù au mo- Après l’élimination contre le toujours son premier but en que les attaquants se posent des manque de rythme, mais qui a Waasland-Beveren. Steppe, Sousa, Robson,
ment de coucher son équipe sur Cercle, il y avait beaucoup de 2015. Après une bonne entame questions. On avait vécu cela avec déjà été très important par la ma- Corstjens, Addy, Henkens (46e : Mil. Maric), Hu-
bert, Oumarou, Blondelle, Ibou (68e : Wilmet),
papier. Pour le délicat déplace- points négatifs dans la tête des de match au cours de laquelle le Fauré en début de saison, qui res- turité qu’il apporte. Mais ça ne Emond (90e : Vukusic). Entraîneur : Brepoels.
ment à Courtrai, un troisième qui joueurs. » gardien courtraisien, l’ancien tait muet avant de se remettre à veut pas dire qu’on ne va pas tout Arbitre. Lardot.
n’étonne plus, l’entraîneur carolo Dans cette configuration, le Standardman Laurent Henkinet marquer. Il faut simplement faire pour terminer dans les 6 Assistance.. 6.782 spectateurs.
avait décidé d’assurer ses ar- Sporting a gardé ses filets invio- eut d’ailleurs l’occasion de se continuer à travailler. » premiers. » Le sprint est relan- Buts. 13e : Nwofor (1-0), 59e : Emond (1-1).
rières, en plaçant, dans l’axe dé- lés, pour la première fois depuis mettre en évidence, Lynel Kitam- Avec ce partage, Charleroi a cé. ■ Cartes jaunes. Swinkels, Micic, Oumarou, Blon-
fensif, un trio de cerbères aux le début de l’année civile, même si bala, qui n’avait plus été titulaire cassé la spirale négative. Mais le VINCENT LOTHAIRE delle, Emond, Losada, Mojsov, Addy, Steppe.
Carte rouge. Blondelle (66e, 2 j.).

« Il fallait se rassurer » FC MALINES - LOKEREN : 0-1


FC Malines. Biebauw, Matthys, Bateau (81e : Rits),
our garder le zéro au mar- dit-il. Je n’y ai plus songé même si
P quoir du stade des Eperons
d’Or, Charleroi s’est appuyé sur
j’ai été cette fois prudent dans mes
dégagements au pied. Mais c’était
De Witte, Kosanovic, Obradovic, Cisse, Hanni, Van
Damme, Verdier (56e : Naessens), Claes (66e : Ve-
selinovic).
Entraîneur : Jankovic.
une excellente organisation dé- surtout en raison de l’état du ter-
Lokeren. Verhulst, Galitsios, Mij. Maric, Mertens,
fensive. Mais aussi sur un très rain, qui n’était vraiment pas ter- Odoi, De Pauw (90e +2 : Remacle), Persoons, Va-
bon Nicolas Penneteau. L’ancien rible. Je suis d’abord heureux naken, Overmeire, Patosi (90e +1 : Trompet), Leye
gardien de Valenciennes a eu au d’avoir pu garder le zéro, après (90e : Dessers).
moins trois interventions déci- avoir chaque fois encaissé deux Entraîneur : Maes.
sives, dont deux pour effacer une buts contre le Cercle. Il fallait se Arbitre. Vertenten.
approximation d’un Javi Martos rassurer. D’autant qu’on se mé- Assistance. 9.200 spectateurs.
plus distrait qu’à l’ordinaire. Les fiait des reconversions particu- But. 4e : Leye (0-1).
attaquants courtraisiens, qui s’en lièrement offensives de Courtrai. Cartes jaunes. Mertens, Verdier.
étaient donnés à cœur joie une A l’exception de quatre matchs,
semaine plus tôt à Ostende en les Flandriens avaient toujours
plantant sept buts, en sont cette marqué cette saison. Avec un bloc ZULTE - WESTERLO : 1-3
fois restés muets. compact et un entrejeu bien four- Zulte Waregem. Bossut, Cissako, Colpaert,
D’Haene, Verboom, Jørgensen (83e : Benteke),
« Ce n’est pas moi, c’est tout le ni, on a pu les contenir. Déjà Messoudi (62e : Trajkovski), Aneke, Cordaro, Gim-
groupe qui est l’homme du contre le FC Bruges, nous avions, bert, Kaya. Entraîneur : Dury.
match, souriait le gardien. Ce qui en championnat, été la première Westerlo. Van Langendonck, Apau, Maertens,
nous a permis d’arracher ce équipe à garder le zéro. Cela Schuermans, Mustoe, Molenberghs (64e : Le-
comte), Geudens, Annys (83e : Diallo), Cools,
point, c’est la mentalité de tous les prouve que nous avons une Schouterden, Diagne (90e +3 : Koffi). Entraîneur :
joueurs présents, y compris ceux bonne défense. » van Veldhoven.
qui sont montés en cours de Avant le déplacement à Cour- Arbitre . Delferiere. Assistance. 9.650.
match. Dommage que nous trai, en 16 rencontres de Pro Buts. 45e : Cordaro (1-0), 70e : Diagne (1-1), 71e :
n’avions pas affiché la même League, il n’avait pourtant gardé Diagne (1-2), 90e : Schouterden (1-3).
mentalité face au Cercle. Je re- son domaine inviolé qu’à 5 re- Cartes jaunes. Aneke, Gimbert, Diallo.
marque que le gardien de Cour- prises. La dernière fois, c’était à Carte rouge. Gimbert (56e, 2 j.).
trai a, lui aussi, été très bon avec Mouscron-Péruwelz, le 8 no-
plusieurs arrêts en première pé- vembre dernier (malade, il GAND - OSTENDE : 3-1
riode. » n’avait pas assisté à la démonstra-
Gand. Sels, Nielsen, Gershon, Asare, Foket, Van
Dans le chef du Corse, cette tion face au Lierse, fin dé- der Bruggen, Dejaegere (86e : Paletanovic), Neto,
modestie ne semblait pas affec- cembre). Mais ce point permet Saief (78e : Hajradinovic), Simon (72e : Milicevic),
Depoitre. Entraîneur : Vanhaezebrouck.
tée. Au premier tour, contre ces surtout aux Carolos d’envisager
Ostende. Dumesnil, Luissint, Schmisser, Brillant,
mêmes Courtraisiens, il avait fait la dernière partie de saison avec Lukaku, Berrier (64e : Canesin), de Schutter, Cou-
bien malgré lui le buzz avec un plus d’optimisme, après la double sement (73e : Jonckheere), Ruiz, Coulibaly (46e :
Musona), Siani. Entraîneur : Vanderbiest.
but gag (le ballon remis par De- déconvenue du début d’année.
Arbitre. Dierick.
waest lui avait roulé sous les « Il fallait qu’on réagisse, qu’on
Assistance. 17.290 spectateurs.
crampons) qui avait fait le tour de arrête cette spirale négative. J’es-
Buts. 11e : Neto (1-0), 25e : Saief (2-0), 78e : Siani
la toile. Il avait pourtant alors ac- père que ce partage est le début (2-1), 82e : Neto (3-1).
cueilli la mésaventure et la dé- d’une nouvelle série, qu’on pour- Cartes jaunes. Lukaku, Siani, Asare, Nielsen, Van
faite qui s’en était suivie avec une ra prolonger le plus longtemps der Bruggen, Neto.
même équanimité. possible. » ■ Carte rouge. Lukaku (74e, 2 j.).
« Cela fait partie du métier, V.Lo. La défense de Charleroi est parvenue à contrer le remuant Teddy Chevalier. © NICO VEREECKEN/PHOTONEWS.

Un derby déséquilibré Trop léger défensivement, Mouscron inquiète


tables animèrent ensuite le rec- ranchement, au vu de ce les plus expérimentés et har- deux grosses erreurs défensives. quant à son avenir puisque la re-
CS Bruges 0 tangle surchauffé de Werner.
L’arbitre Verbist, dans les trois
F qu’il (n’)a (pas) montré ven-
dredi soir, le RMP peut se mon-
gneux, au point qu’il est passé à
plusieurs reprises tout près de
« Autant j’étais déçu et fâché face
à Gand, autant ici je n’ai pas tel-
prise tarde à se concrétiser, a
clairement besoin de renforts,
FC Bruges 3
cas, ne pouvait décemment rien trer inquiet quant à ses chances l’exclusion à la Cristal Arena. A lement de choses à leur reprocher opérationnels tout de go. Les
près ses affrontements déli- voir sans le ralenti ! En re- de maintien. Parti comme un domicile, bien sûr, mais il fau- au niveau du caractère et de la noms de Christophe Lepoint
A cats en championnat et en
Coupe contre Malines, le Club a
vanche, il vit la faute de Werner
sur Vormer, indiscutable là aussi
boulet de canon dans ce cham-
pionnat, sur la lancée de sa pro-
dra aussi aller grappiller l’une
ou l’autre unité à l’extérieur. »
mentalité, affirme l’entraîneur
ad interim, Fernando Da Cruz.
(Gand) ou Bjorn Ruytinx (Os-
tende) ont été cités, sans plus.
repris sa marche en avant, de et le penalty raté par Refaelov motion, le club frontalier Alors qu’il reste sept journées Offensivement, notre production « Pour moi, ils peuvent venir,
manière spectaculaire, au bout qui tenta une « Panenka » gros- connaît un sacré fléchissement à disputer, le RMP n’a plus que a été trop faible, c’est évident. On eux ou n’importe qui, quelqu’un
d’un derby équilibré durant le sièrement manquée. A cet ins- depuis quelques semaines, voire deux points d’avance sur Waas- s’est créé une seule grosse occa- correspondant à leur profil,
premier quart d’heure puis com- tant-là, c’était 0-0 et personne, à quelques mois. Au point que cer- land, qui a partagé au Lierse. Et sion, via Contout, mais si on la ponctue Fernando Da Cruz. Ils
plètement à sens unique par la l’exception des joyeux drilles du tains joueurs nous ont affirmé, il ne doit plus disputer que trois marque, on a sans doute un sont expérimentés, talentueux,
suite. Et pourtant, à l’image de Cercle, n’en riait dans le stade. vendredi soir, attendre avec une matchs à domicile (Courtrai, Os- autre match. » prêts, connaissent le champion-
ce qu’il avait montré à deux re- Izquierdo mit toutefois fin à la certaine appréhension le match tende, Westerlo) pour quatre En l’absence permanente de nat et, surtout, ils ont du carac-
prises contre Charleroi, ce Cercle récréation à la demi-heure et entre le Lierse et Waasland-Be- hors de son Canonnier qui n’est Diaby et temporaire de Michel, tère. On en aura bien besoin pour
tenait vraiment la route, chaussé c’en fut terminé des illusions… veren de samedi soir. plus inexpugnable depuis long- qui reprendra les entraînements mener notre mission à bien. » ■
de pneus hiver bien plus perfor- locales. ■ Certains allaient le regarder, temps (Standard, Lokeren, cette semaine mais risque d’être VINCENT JOSÉPHY
mants que ceux de ses concur- d’autres le suivre régulièrement Bruges et Charleroi). Soit face à un peu court pour la venue de
rents directs. Il a soutenu la via internet ou la radio. « Si cinq des huit équipes les mieux Courtrai, le RMP manque en LE MATCH
comparaison dans un match LE MATCH Waasland-Beveren s’impose, on classées. réalité de l’essentiel de sa force
GENK - MOUSCRON-PÉRUWELZ . . . . . . . 2-0
plaisant, enlevé, rythmé mais les CERCLE DE BRUGES - FC BRUGES . . . . . . 0-3 est mal », pouvait-on régulière- Au-delà de ces données chif- de percussion, mais aussi de son
Genk. Köteles, Castagne, Walsh, Kabasele, Tshi-
chiffres sont là, implacables, Cercle de Bruges. Werner, Cornelis, Dussenne, ment entendre. « Mais cela, on le frées, c’est surtout le jeu du RMP cerveau. Par ses passes précises manga, Milinkovic, Okriashvili (84e : Gerkens), Go-
pour les hommes de Vidarsson Bourdin, Buysse, Godee, Maertens (81e : Caene- savait avant le match face à qui inquiète. Bien en place dé- et tranchantes et son intelligence rius, Buffel, De Ceulaer (69e : Joseph-Monrose),
peel), Martens, Van Acker, Buyl, Sukuta (67e : Schrijvers (80e : Bertaccini). Entraîneur : McLeish.
balayés par un vent contraire. D’Haene). Entraîneur : Vidarsson.
Genk », affinait le capitaine, Ke- fensivement pendant 40 mi- de jeu, Michel peut également
Mouscron-Péruwelz. Cros, Boli, Delacourt, Mé-
Des chiffres qui auraient pu être FC Bruges. Kujovic, Meunier, Duarte, Denswil, De
vin Vandendriessche. « Le main- nutes (« jusque-là c’était presque faire la différence à tout mo- zague, Monteyne, Penacchio, Verstraete (67e :,
plus lourds sans Werner, au four Bock, Simons, Vormer, Refaelov (88e : Claudemir), tien, on va devoir aller le cher- parfait puisque le plan défensif ment. Vendredi, Contout a dû Vandendriessche (85e : Ganho), Dingomé,
et au moulin, sans surtout trois Storm (69e : Gedoz), De Sutter (67e : Oulare), Iz- cher nous-mêmes, en prenant les était respecté avec très peu d’oc- revenir bien souvent et n’apporte Contout (64e : Badri), Langil. Entraîneur : Da Cruz.
quierdo. Entraîneur : Preud’homme. Arbitre. Delacour.
actions litigieuses. Dussenne, en points nécessaires de notre côté casions concédées », explique Pe- pas grand-chose en zone de véri-
Arbitre. Verbist. Assistance. 16.600 spectateurs.
début de match, aurait dû être sans tenir compte de l’hypothé- nacchio), Mouscron n’a quasi- té. Les joueurs de flancs, Dingo-
Buts. 33e : Izquierdo (0-1) ; 80e : Gedoz (0-2) ; 90e : Buts. 41e : Schrijvers (1-0), 70e : De Ceulaer (2-0).
exclu pour un tirage de bras sur Izquierdo (0-3). tique fléchissement de nos adver- ment pas su se créer d’occasions mé et Langil n’ont pas su faire la
De Sutter qui filait au but et saires, confirme Sébastien Pe- et puis, malgré deux beaux arrêts différence, même sur leur vi- Cartes jaunes. Penacchio, Dingomé, Vanden-
Cartes jaunes. Werner, Van Acker. driessche.
deux fautes de main indiscu- nacchio, l’un des Mouscronnois de Pierrick Cros, a encaissé sur tesse. Cette équipe, dans le doute
22
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LESSPORTS 23

La 23e journée de D1 en un clin d’œil


Les tendances du week-end LE SOIR - 26.01.15 DIXIT

« Plus difficile que prévu »


Capdevila au SLAVICA STOJANOVIC, T1 D’UN LIERSE PLUS QUE PROBABLEMENT DÉJÀ CONDAMNÉ AUX PLAYOFFS 3 (HET LAATSTE NIEUWS)
Mbaye Diagne Lierse : le premier
fert retardé pour des raisons
Un transfert champion du « Je n’ai encore jamais été satisfait après un match »
administratives,
ratives, mais un transfert monde à avoir NICOLAS CASTILLO APRÈS UN AN DE PRÉSENCE AU FC BRUGES (HET LAATSTE NIEUWS).
qui percute
ute d’emblée ! foulé une pelouse « Je n’ai pas fêté ma prolongation de contrat
Déjà auteur
eur de 4 buts de D1 belge
avec le Lierse
ierse lors À LA HAUSSE
HAUS car ce n’est pas mon genre de dépenser sans compter.
de ses deux
eux
premiers matchs en Mon argent, je le place intelligemment
Belgique l’hiver dernier car une carrière est courte »
(1 contre Anderlecht et 3 LE DÉFENSEUR CAROLO SÉBASTIEN DEWAEST APRÈS AVOIR REMPILÉ JUSQU’EN 2019 (SUDPRESSE).
à Mons), l’attaquant
sénégalais is prêté par la Médiatiquement,
tiquement, le Lierse « Je ne suis pas content de Pollet :
Juventus a remis le a vraiment
ment réalisé un coup
couvert pour son fumantt en faisant signer il ne m’a pas prouvé qu’il valait 1,5 million »
le backk gauche Joan LE T1 DE GAND HEIN VANHAEZEBROUCK QUI A SIGNIFIÉ À SON ATTAQUANT
retour chez
hez nous.
vila (36 ans),
Capdevila QU’IL POUVAIT PARTIR (HET NIEUWSBLAD)
Mais avecec Westerlo
cette foiss pour un vainqueur
eur en qualité de titulaire de l’Euro 2008 et du
doublé enn 60 Mondial 2010 avec l’Espagne (60 sélections) et sans club
secondess qui éloigne depuis son expérience avortée en Indian Super League
(NorthEast Utd, 0 minute de jeu). Samedi, Capdevila est
les tweets LA STAT
le spectree des PO3 pour
le club campinois.
même temps
ampinois. En
mps qu’il offre
devenu le premier champion du monde à jouer en D1 belge. @axelmerckx
Si les Mauves avaient fait la même chose avec
29
Jelle Van Damme ? En remportant le derby,
une première
mière victoire au
le Club a égalé une
nouveau T1 Harm van Lokeren remis en selle Scandalisé, choqué comme tout le monde par le tifo anti-Defour, invincibilité de 29
Veldhoven.
en. Axel Merckx rappelle que Jelle Van Damme n’a jamais été accueilli
4 nuls et 3 défaites depuis un dernier succès datant du 9 de la sorte au stade Constant Vanden Stock lorsqu’il avait changé
matchs sans défaite qui
novembre contre Westerlo : après un 4 sur 21 qui l’avait fait de camp. datait de la saison
dégringoler à la 9e place, Lokeren a enfin renoué avec le succès. 1993-94. Les Flandriens
Et se replace dans la course aux Playoffs 1 qu’il a disputé à trois @beaudonnet ont désormais en ligne
reprises en 5 éditions. de mire le record que
Banderole scandaleuse au Standard de Liège. Que leurs prédécesseurs
font la sécurité, la police et l’arbitre ? avaient porté à 36
La mise au point carolo Le Lierse reste le premier rencontres, entre le 11
candidat aux Playoffs 3 La question posée par le correspondant permanent de France 2 à novembre 1989 et le 10
Jamais deux sans trois pour Charleroi ? Que nenni ! Bruxelles, François Beaudonnet, suite au déploiement d’une bande-
role dont on n’a pas fini de parler. octobre 1990.
Alors que la conférence de presse d’avant déplacement A force de le dire, à force de l’écrire et à force
à Courtrai avait été rythmée par les questions sur les pour les Lierrois de se l’entendre seriner dans
signes avant-coureurs d’une crise éventuelle, les STABLE les oreilles, ça va bien finir par arriver. Il leur ARRÊT SUR IMAGE
hommes de Felice Mazzù ont eu une réaction… reste 7 matchs pour résorber un retard de 8
d’hommes ! Aperçus au fil de 7 victoires en 8 matchs points sur le 14e classé. Autant dire qu’il
avant d’entrevoir la quadrature du Cercle, les Playoffs 1 faudrait un miracle
cle pour ne pas voir le Lierse
sont toujours d’actualité après le partage blanc à sur la ligne de départ
épart des Playoffs 3.
Courtrai.

Les kops du Standard et d’Anderlecht Bruges déjà lassé


assé
Ne tombons dans le piège de la réplique enfantine, « c’est de Nicolas Castillo
stillo ?
lui qui a commencé », ce qui signifierait que la tribune 3 du Transféré l’hiver dernier pour 3
Standard a mis le feu aux poudres, sans très mauvais jeu de millions, l’international
ational chilien
mot. Les Bruxellois, en face, avaient-ils besoin de balancer Nicolas Castillo ne s’est pas
les sièges sur la pelouse pour autant ? Non. Les kops les révélé être une aussi
ussi bonne
plus populaires du pays avec le FC Bruges ont été pioche que prévu. u. Du moins
lamentables là où, et c’est bien là le triste paradoxe, dans la lignée duu Colombien
ils peuvent être d’un soutien exemplaire à leurs couleurs, Carlos Bacca en 2011. Du Coup,
témoin l’ovation réservée et préparée par les Liégeois à le FC Bruges suitt l’attaquant
Laurent Ciman. Pourquoi cette dichotomie de anglo-nigérian Chuba
huba
comportements ? Peut-être est-il de temps Akpom (Arsenal))
de bannir l’appellation clasico quand on parle en cas de bonne
de Standard-Anderlecht et l’inverse… offre (espagnole ?)
pour Castillo.

Oumarou, la main de Dieu qui n’est pas Le Club maître de la Ville de Bruges…
passée inaperçue Oscar Duarte et Obbi Oulare (de gauche à droite) ont-ils mesuré le geste fort qu’ils
La tentation était trop forte pour le Camerounais de ont accompli peu après le coup de sifflet final de l’arbitre Verbist au bout d’un
Waasland-Beveren qui dans la confusion d’un centre derby à sens unique ? Servis par un jeune supporter qui s’exporta sur la pelouse en
où il était un peu trop court pour couper la trajectoire À LA BAISSE toute quiétude, les deux joueurs plantèrent le drapeau aux emblèmes et écussons
de la tête, a tenté une « main de Dieu » que n’aurait de la Ville de Bruges dans le rond central. Une manière symbolique de dire que la
pas reniée Diego Maradona lui-même. Pris sur le fait Ville appartient au Club et non au Cercle. Voici quelques années, au stade du Mam-
par le juge de ligne, il n’a pas nié. bourg, après une victoire du Standard (2-6), l’ancien joueur de Sclessin Sébastien
Pocognoli avait planté un drapeau du Standard dans le rond central du stade du
Pays de Charleroi. Cela lui avait coûté 650 euros d’amende…@Nico Vereecken/
Photo News.

Résultats Classement
■ Playoffs 1 ■ Playoffs 2 ■ Relégation
Prochaine journée Dans le rétro
Genk - Mouscron-Péruwelz 2-0 Vendredi 30 janvier Scholz tout schuss à Sclessin
pts L’effet d’annonce s’est retourné contre Anderlecht. En pu-
Courtrai - Charleroi 0-0 Equipes j g n p buts p-c-dif. 20h30 : FC Bruges - Ostende
bliant les bans avant le consentement officiel, le Sporting
FC Malines - Lokeren 0-1 Samedi 31 janvier s’est fait piquer sa jolie fiancée. Alexander Scholz a vendu
1. FC Bruges 23 13 9 1 58-22 (+36) 48
18h00 : Charleroi - Genk son corps d’athlète au plus offrant en se liant jusqu’en 2019
Lierse - Waasland-Beveren 1-1
2. Anderlecht 23 12 7 4 42-26 (+16) 43 20h00 : Westerlo - Cercle de Bruges au Standard. Où, il faut bien le dire, la concurrence sera
Zulte Waregem - Westerlo 1-3 moins farouche qu’au parc Astrid. Et le vainqueur dans tout
3. Gand 23 11 7 5 38-23 (+15) 40 20h00 : Mouscron-Péruwelz - Courtrai ça ? Le président de Lokeren, encore occupé à l’heure qu’il
Standard - Anderlecht 2-0 20h00 : Waasland-Beveren - FC Malines est à compter les petites coupures sur 2,8 millions.
Cercle de Bruges - FC Bruges 0-3 4. Courtrai 23 12 2 9 42-32 (+10) 38 Dimanche 1er février Mouscron n’attend plus le chèque émirati
Le président Van Daele a tranché : lassé d’attendre les garan-
Gand - Ostende 3-1 5. Standard 23 11 4 8 37-33 (+4) 37 14h30 : Lokeren - Gand ties bancaires promises par le consortium émirati Al Manhal
18h00 : Anderlecht - Zulte Waregem International Group, propriété du businessman omanais
6. Genk 22 9 9 4 29-21 (+8) 36 Suhail Al Daheri, il a refermé la porte. De son côté, l’action-
20h00 : Lierse - Standard
naire majoritaire lillois (51 %) explore une autre piste passant
7. Charleroi 23 10 5 8 37-29 (+8) 35
Zoom sur la journée Les meilleurs buteurs
par la Belgique mais qui risque fort de se voir opposer un
veto comme la direction mouscronnoise en a le droit.
Buts 8. Lokeren 23 8 9 6 31-25 (+6) 33
1. Diaby (Mouscron) 12 Coupe : Charleroi a tendu l’autre joue
Ce week-end 18 9. Zulte Waregem 23 8 4 11 31-38 (-7) 28 Felice avait parlé d’une claque samedi dernier après le 0-2 en
2. Depoitre (Gand) 10
championnat contre le Cercle. Quatre jours plus tard en quart
Moyenne par match 2,3 Mitrovic (Anderlecht) 10 de finale de la Coupe, ses joueurs ont tendu l’autre joue sur
10. Ostende 22 8 4 10 29-38 (-9) 28
Record (8 )
e
34 4. De Camargo (Standard) 9 +1 le même score face à une équipe brugeoise pourtant compo-
11. Westerlo 23 6 9 8 36-47 (-11) 27 Gounongbe (Westerlo) 9 sée majoritairement de réservistes. Le trajet retour dans le
Moyenne par match/saison 2,9 bus fut silencieux, paraît-il…

Dans le viseur
26 Santini (Courtrai) 9
Cartes rouges 12. FC Malines 23 6 8 9 25-31 (-6)
7. Castillo (FC Bruges) 8
Ce week-end 4 13. Mouscron-Péruwelz 23 6 5 12 31-38 (-7) 23 Chevalier (Courtrai) 8
Record (10e) 8 Milieu de semaine blanc
14. Cercle de Bruges 23 6 5 12 16-33 (-17) 23 Emond (Waasland-Bev.) 8 +1
Fait assez rare pour être signalé, le semaine 4 de la nouvelle
Cartes jaunes Mboyo (Genk) 8 année civile sera dépourvue de foot pour la Belgique. Du
15. Waasland-Beveren 23 6 3 14 22-38 (-16) 21
Ce week-end 31 moins jusqu’au week-end. De lundi à jeudi, pas de champion-
15 nat (les dates avaient été laissées libres pour une repmsie
Record (20e) 50 16. Lierse 23 3 6 14 21-51 (-30)
éventuelle), ni de Coupe de Belgique et encore moins de
Coupes d’Europe. Mais dès vendredi, place à la 24e journée !
23
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

24 LESSPORTS

Mathijssen : « Une situation spéciale »


DIVISION 2 Vainqueur de la première tranche, Louvain attend patiemment le tour final
Fin décembre, Jacky
Mathijssen a été nommé le point
entraîneur principal. Jacky Mathijssen souhaite Saint-Trond gaspille
Il voulait absolument le renfort d’un attaquant
car son équipe manque
un premier joker
un challenge positif. de réalisme devant le but. ▶ Une fois n’est pas cou-
A Den Dreef, l’objectif © MATHIEU GOLINVAUX. tume, le club limbourgeois
n’a pas réussi à garder son
reste toujours le même : avantage contre Alost (1-1).
la montée en D1. ▶ Un partage dont profitent
Lommel, Seraing et Eupen

A
Louvain, on doit tuer le qui se sont tous imposés
temps. Après une pre- face à des mal classés. Lom-
mière partie de cham- mel en profite pour revenir à
pionnat maîtrisée, avec comme sept longueurs du leader.
récompense le gain de la pre- ▶ Comme lors de l’entame
mière tranche, le club a connu des deux premières
une période de déliquescence et tranches, Mons n’a pas
pointe à la sixième place à 17 réussi à débuter la troisième
longueurs de Saint-Trond. Pour par une victoire. Les Dra-
la direction louvaniste, qui n’est gons ont été accrochés par
pas un modèle de stabilité ces Roulers dimanche (1-1).
derniers mois, le passage à vide ▶ Le match entre le Patro
des joueurs était la responsabi- Eisden et Tubize a été remis
lité d’Ivan Leko, remercié le 28 en raison des chutes de
novembre. Un mois plus tard, neige dans la nuit de vendre-
Jacky Mathijssen était officielle- di à samedi. Une nouvelle
ment son successeur avec une date sera fixée d’ici peu.
mission très claire : ramener
OHL dans l’élite du football
belge dans les clous de son PARTOUT EN D2
contrat de 18 mois. « Le club
cherchait quelqu’un pour aug- Malines vers la D3…
menter ses chances de revenir en La Commission des licences
première division », lance d’em- de l’Union Belge interdit au
blée l’entraîneur de 51 ans com- RC Malines de demander sa
blé par les infrastructures du licence pour la saison 2015-
club digne de la D1. J’ai estimé 2016. L’UB se base sur l’ar-
que c’était le bon moment pour ticle 428.5 du règlement.
être l’entraîneur de Louvain. Et Sans le précieux sésame, le
surtout, je voulais un challenge club malinois ne pourra plus
positif. Je ne voulais pas d’une évoluer en deuxième divi-
équipe qui lutte pour le main- sion.
tien comme le Cercle, Westerlo
ou Waasland-Beveren. Le club … Cappellen ne veut
cherchait un coach avec un peu pas la quitter
plus d’expérience qu’Ivan Leko.
En espérant qu’avec cette expé- Leader de la D3B, Cappellen
rience, je peux augmenter leurs refuse de demander sa li-
cence pour jouer à l’échelon
chances lors du tour final dans supérieur. Pour le club,
trois mois ou bien la saison Universitaires ne pourront me- seulement bien jouer. C’était dé- hivernal et ce, en deux temps : affaires. » Et ce n’est certaine- l’Union Belge a trop d’exi-
prochaine. » ner leur entreprise à bien jà le cas avant que je n’arrive. dégraisser le noyau – pour ne ment pas le 1-1 sur la pelouse gences à l’encontre des
qu’avec le soutien de leurs sup- C’est un point de travail très plus avoir que 17, 18 ou 19 du White Star samedi soir, clubs de D2 notamment
Mathijssen rassuré par porters. Et pas seulement lors important pour les mois qui joueurs – et voir débarquer un grâce à une nouvelle réalisation concernant les aménage-
ce qu’il a vu contre St-Trond du mini-championnat à quatre suivent. » attaquant. « Mon rapport a été de John Bostock, meilleur bu- ments du stade et le club
Des ambitions sans ambiguï- pour une place en D1 en mai. Et pour remédier à ce pro- fait et se trouve sur le bureau teur de son équipe avec sept estime que la montée ne
tés qui passeront, cette saison, « Il faut regagner les tribunes », blème récurrent depuis l’en- du club », assure le Limbour- buts, qui va faire changer d’avis vaut pas le risque financier.
uniquement via le tour final vu insiste Mathijssen. On va avoir tame de l’exercice 2014-2015, geois. Maintenant, c’est à la di- Jacky Mathijssen qui ne semble
le retard sur Saint-Trond. C’est besoin des supporters. Et je ne Jacky Mathijssen n’a pas hésité rection de voir quelles sont les pas vouloir tergiverser sur ce Virton est ambitieux
donc dans une situation parti- veux pas les perdre pour deux à faire part de ses envies à la di- possibilités parce qu’il y a les fi- point-là. ■
Cinquième de D2, Virton
culière que Jacky Mathijssen a ou trois mois et les appeler pour rection d’ici la fin du mercato nances mais ce ne sont pas mes GUILLAUME RAEDTS
vise la montée via le tour
pris les rênes de l’équipe. Lou- qu’ils viennent voir le tour fi- final. Pour preuve, le club
vain a d’ores et déjà son billet nal. » compte faire passer la capa-
pour le tour final mais celui-ci Et dans cette optique, la ren- RÉSULTATS ET CLASSEMENTS cité de son stade de 4 à
ne débute qu’au mois de mai. Il contre face à Saint-Trond le 18 8.000 places comme l’exige
23e journée
faut donc patienter tout en pré- janvier (2-3) a été une belle Eupen - RC Malines . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 2. Lommel . . . . . . . . . 23 14 6 3 40-19 48 6. Saint-Trond (**) . . . . . . . . . . . 1 0 1 0 1-1 1
l’Union Belge en D1. Les
3. Seraing Utd . . . . . . . 23 13 6 4 47-25 45 7. OH Louvain (*). . . . . . . . . . . . 1 0 1 0 1-1 1
parant de la meilleure manière propagande. Et surtout, un ex- 12e , 22e : Victor Curto Ortiz (2-0); 43e : Vaesen
4. Eupen . . . . . . . . . . 23 13 6 4 40-20 45 8. Roulers . . . . . . . . . . . . . . . . 1 0 1 0 1-1 1 Gaumais ont déjà reçu le
(2-1) ; 51e : Victor Curto Ortiz (3-1) ; 83e, 89e : Taule-
qui soit le money-time de la sai- cellent révélateur pour Mathijs- messe (5-1). 5. Virton. . . . . . . . . . . 23 13 6 4 39-21 45 9. Alost . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 0 1 0 1-1 1 soutien de la commune et
son. « C’est vrai que c’est une si- sen : « C’était un match idéal Woluwe-Zaventem - Lommel. . . . . . . . . . . . 0-3 6. OH Louvain (*) . . . . . 23 10
7. Mons . . . . . . . . . . . 23 9
8
10
5
4
36-26
35-21
38
37
10. White Star Bruxelles . . . . . . . . 1 0 1 0 1-1 1
11. Geel . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 0 1 0 0-0 1
devraient être épaulés par la
tuation spéciale. Il faut trouver comme point d’évaluation de 37e : Schoofs (0-1); 78e : Scheelen (0-2) ; 90e : Tros- Région wallonne.
sard (0-3). 8. Alost . . . . . . . . . . . 23 8 8 7 33-31 32 12. Virton . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 0 1 0 0-0 1
un bon équilibre entre bien se notre noyau, de notre club, de Antwerp - Dessel Sp. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 9. Tubize . . . . . . . . . . 22 8 6 8 23-22 30 13. Patro Eisden . . . . . . . . . . . . . 0 0 0 0 0-0 0
22e : Vansteenkiste (1-0); 24e : Huysegems (1-1) ; 10. Roulers . . . . . . . . . . 23 7 7 9 27-27 28 14. Tubize . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 0 0 0 0-0 0
préparer au niveau du mental nos joueurs, de leur niveau 11. Antwerp . . . . . . . . . 23 6 8 9 22-23 26 15. Antwerp. . . . . . . . . . . . . . . . 1 0 0 1 1-2 0 Sami Lkoutbi opéré
76e : Meeus (1-2).
et du physique et assimiler une mais aussi de l’adversaire qui Saint-Trond - Alost . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 12. White Star Bruxelles . 23 4 12 7 23-32 24 16. Heist . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 0 0 1 1-3 0
Mercredi dernier, Sami
manière de jouer qui est quand est presque champion », insiste 35e : Parzyszek (1-0); 86e : Van Simpsen (1-1). 13. Dessel Sp . . . . . . . . 23 5 6 12 27-39 21 17. Woluwe-Zaventem . . . . . . . . . 1 0 0 1 0-3 0
Lkoutbi a été opéré avec
Heist - Seraing Utd. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 14. Geel. . . . . . . . . . . . 23 4 9 10 26-38 21 18. RC Malines . . . . . . . . . . . . . . 1 0 0 1 1-5 0
même un peu différente par le coach louvaniste qui a égale- 15. Patro Eisden . . . . . . 22 5 5 12 23-37 20 succès au pied a fait savoir
28e : Tirpan (0-1); 71e : van den Berg, c.s.c. (0-2) ; Prochaine journée
rapport à avant. Ce n’est pas ment constaté des manque- 82e : Wijns (1-2) ; 90e : Kehli (1-3). 16. RC Malines . . . . . . . 23 5 3 15 21-47 18 Virton - Lommel . . . . . . . . . . . . . . . . ven. 20h30 Mons. L’intervention consis-
toujours facile », reconnaît l’an- ments dans le secteur offensif. Patro Eisden - Tubize. . . . . . . . . . . . . . . . remis 17. Heist . . . . . . . . . . . 23 4 4 15 22-46 16 Dessel - Eupen . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 19h30
White Star Bruxelles - OH Louvain. . . . . . . . . 1-1 18. Woluwe-Zaventem . . 23 3 2 18 20-54 11 Antwerp - Woluwe-Zaventem . . . . . . . sam. 20h00
tait à placer une vis pour
cien entraîneur de Charleroi qui Si on voit le match qu’on a fait, 87e : Baradji (1-0); 90e : Bostock, pen. (1-1). Troisième tranche (1re journée) Tubize - Heist . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 20h00 consolider un os. Lkoutbi
connaît bien le club de Louvain on peut être rassuré d’un côté. Geel - Virton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 1. Eupen . . . . . . . . . . . . . . . . 1 1 0 0 5-1 3 Seraing Utd - Roulers . . . . . . . . . . . . . sam. 20h00 verra le Dr Renaut cette
Roulers - Mons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1
pour l’avoir aidé il y a cinq ans Mais, de l’autre, pour gagner 73e : Andrei, pen. (0-1); 88e : Mbuba (1-1).
2. Lommel . . . . . . . . . . . . . . . 1 1 0 0 3-0 3 Mons - Geel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 20h00 semaine pour faire un point
3. Seraing Utd. . . . . . . . . . . . . 1 1 0 0 3-1 3 OH Louvain - Patro Eisden . . . . . . . . . sam. 20h00
dans un rôle de conseiller. des matchs, il faut concrétiser Classement 4. Dessel Sp . . . . . . . . . . . . . . 1 1 0 0 2-1 3 RC Malines - Saint-Trond . . . . . . . . . . . dim. 14h30 sur sa situation.
Il sait donc également que les les occasions de but et ne pas 1. Saint-Trond (**) . . . . 23 17 4 2 43-20 55 5. Mons . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 0 1 0 1-1 1 Alost - White Star Bruxelles . . . . . . . . . dim. 15h00 G.R.

Les résultats des principaux championnats étrangers


ANGLETERRE ESPAGNE FRANCE ITALIE PAYS-BAS
FA Cup (16es de finale) 20e journée 22e journée 20e journée 19e journée
Cambridge Utd (D4) - Manchester Utd . . . . . . 0-0 Cordoue - Real Madrid . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Nice - Marseille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Cagliari - Sassuolo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Twente Enschede - Heracles . . . . . . . . . . . . 2-0
(à rejouer) Elche - FC Barcelone. . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6 Lille - Monaco . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 Lazio Rome - AC Milan . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Cambuur - PSV Eindhoven. . . . . . . . . . . . . . 0-1
Blackburn Rovers (D2) - Swansea City. . . . . . . 3-1 Atletico Madrid - Rayo Vallecano . . . . . . . . . 3-1 Bastia - Bordeaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Inter Milan - Torino . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 PEC Zwolle - AZ Alkmaar. . . . . . . . . . . . . . . 1-1
Birmingham City (D2) - West Bromwich Albion. 1-2 Real Sociedad - Eibar . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Guingamp - Lorient . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-2 Juventus Turin - Chievo Vérone . . . . . . . . . . 2-0 Dordrecht - Excelsior Rotterdam . . . . . . . . . . 1-0
Cardiff City (D2) - Reading (D2) . . . . . . . . . . . 1-2 Villarreal - Levante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Montpellier - Nantes . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-0 Hellas Vérone - Atalanta Bergame. . . . . . . . . 1-0 Heerenveen - Vitesse Arnhem . . . . . . . . . . . 4-1
Chelsea - Bradford City (D3) . . . . . . . . . . . . . 2-4 Deportivo La Corogne - Grenade . . . . . . . . . 2-2 Evian TG - Toulouse . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Parme - Césène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Ajax Amsterdam - Feyenoord Rotterdam . . . . 0-0
Derby County (D2) - Chesterfield (D3) . . . . . . 2-0 Espanyol Barcelone - Almeria. . . . . . . . . . . . 3-0 Lyon - Metz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 Sampdoria Gênes - Palerme. . . . . . . . . . . . . 1-1 FC Groningue - FC Utrecht . . . . . . . . . . . . . 2-2
Manchester City - Middlesbrough (D2) . . . . . . 0-2 Athletic Bilbao - Malaga . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Reims - Lens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Fiorentina - AS Rome . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 NAC Breda - Willem II Tilburg . . . . . . . . . . . . 0-0
Preston North End (D3) - Sheffield Utd (D3) . . . 1-1 Valence - Séville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Rennes - Caen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-4 Empoli - Udinese . . . . . . . . . . . . . . . lun. 19h00 Go Ahead Eagles Deventer - ADO La Haye . . . 1-0
(à rejouer) Getafe - Celta Vigo. . . . . . . . . . . . . . lun. 20h45 Saint-Etienne - Paris-St-Germain . . . . . . . . . . 0-1 Naples - Gênes . . . . . . . . . . . . . . . . lun. 21h00
Southampton - Crystal Palace . . . . . . . . . . . . 2-3 Classement
Sunderland - Fulham (D2) . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Classement Classement Classement 1. PSV Eindhoven 49 pts, 2. Ajax Amsterdam 43, 3.
(à rejouer) 1. Real Madrid (19m.) 48 pts, 2. Barcelone 47, 3. At- 1. Lyon 48 pts, 2. Marseille 44, 3. Paris-St-Germain 1. Juventus Turin 49 pts, 2. AS Rome 42, 3. Lazio Feyenoord Rotterdam 35, 4. PEC Zwolle 33, 5. AZ
Tottenham Hotspur - Leicester City . . . . . . . . 1-2 letico Madrid 44, 4. Valence 41, 5. Séville (19m.) 39, 44, 4. Saint-Etienne 40, 5. Monaco 39, 6. Montpel- Rome 34, 4. Sampdoria Gênes 34, 5. Naples (19m.) Alkmaar 32, 6. Twente Enschede 31, 7. Heerenveen
Liverpool - Bolton Wanderers (D2) . . . . . . . . 0-0 6. Villarreal 38, 7. Malaga 32, 8. Eibar 27, 9. Espanyol lier 35, 7. Bordeaux 33, 8. Nice 31, 9. Nantes 31, 10. 33, 6. Fiorentina 31, 7. Gênes (19m.) 28, 8. Palerme 28, 8. Cambuur 27, 9. FC Groningue 25, 10. Willem
(à rejouer) Barcelone 26, 10. Rayo Vallecano 23, 11. Real Socie- Rennes 30, 11. Reims 29, 12. Guingamp 28 13. Lille 27, 9. Inter Milan 26, 10. AC Milan 26, 11. Sassuolo II Tilburg 24, 11. FC Utrecht 24, 12. Vitesse Arnhem
Bristol City (D3) - West Ham Utd . . . . . . . . . . 0-1 dad 22, 12. Celta Vigo (19m.) 21, 13. Athletic Bilbao 27, 14. Bastia 23, 15. Lorient 23, 16. Evian TG 23, 17. 25, 12. Torino 25, 13. Udinese (19m.) 24, 14. Hella 22, 13. Excelsior Rotterdam 20, 14. Go Ahead
Aston Villa - Bournemouth (D2). . . . . . . . . . . 2-1 20, 14. Cordoue 18, 15. Deportivo La Corogne 18, Toulouse 22, 18. Caen 21, 19. Lens 20, 20. Metz 20. Vérone 24, 15. Atalanta Bergame 20, 16. Empoli Eagles Deventer 19, 15. ADO La Haye 17, 16. He-
Brighton & Hove Albion (D2) - Arsenal . . . . . . 2-3 16. Getafe (19m.) 17, 17. Almeria 17, 18. Elche 17, (19m.) 19, 17. Cagliari 19, 18. Chievo Vérone 18, 19. racles 16, 17. NAC Breda 14, 18. Dordrecht 10.
Neymar et Messi : 4 buts ce 19. Levante 16, 20. Grenade 15. Césène 12, 20. Parme 9.
week-end pour le compte du
Barça. © AFP.

* 24
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LESSPORTS 25

City et Chelsea boutés hors de la Cup


ANGLETERRE Le 4e tour a été fatal à plusieurs équipes prestigieuses
Après avoir mené 2-0, furent plus nombreuses et plus
spectaculaires encore. En plus
Chelsea a été battu de l’élimination concédée à do-
par une équipe de D3. micile par Tottenham (avec
Manchester City Dembélé, sans Vertonghen ni
Chadli) face à Leicester City ou
a lui aussi été surpris celle de Southampton face à
à domicile. Crystal Palace, Manchester City
Liverpool et a pris un terrible coup sur la tête
en subissant une élimination in-
Manchester United ont attendue face à Middlesbrough
été poussés au replay. (0-2). Ancienne formation rouée
aux vicissitudes de la Premier
League qu’elle pourrait à nou-

L
a magie de la Cup – ou veau rejoindre d’ici quelques
l’horreur, selon les points mois, la nouvelle équipe de Jelle
de vue – a encore frappé Vossen, 2e en Championship
fort, ce week-end, outre Manche. (D2), n’a pas vraiment volé sa
Dans le cadre du 4e tour de cette qualification.
épreuve vénérable et vénérée en
Angleterre, de nombreux ténors Chelsea menait 2-0…
sont passés à la trappe ou, au Solide, spectaculaire et effi-
mieux, ont forcé un replay face à cace à la fois, elle a posé beau-
des équipes évoluant parfois un, coup de problèmes à l’arrière-
deux ou même trois échelons garde mancunienne, dont l’axe
plus bas. était 100 % belge. Aux côtés de
Ce 4e tour – les 16es de finale, en Vincent Kompany, qui semble
fait – avait commencé dès ven- être très loin de son meilleur ni-
dredi par le partage surprenant veau et a obtenu une carte jaune
concédé par Manchester United pour une faute sur Vossen, on re-
à Cambridge (0-0), ce qui force- trouvait en effet Dedryck Boyata.
ra un replay à disputer dans une Ce jeune homme de 24 ans,
dizaine de jours à Old Trafford. éphémère Diable rouge il y a
Pour une fois, Louis van Gaal quelques années, ne joue guère à Souvent opposé à l’excellent Jelle Vossen, Vincent Kompany a énormément souffert. La Cup, c’est fini pour City ! © DARREN STAPLES/REUTERS.
avait titularisé ses deux Belges, City. Samedi, il se retrouvait titu-
Marouane Fellaini (qui a été larisé aux côtés de Kompany (NDLR : notamment quand une day » a intégrée dans une ru- après le FC Barcelone, Dort- prestation et ont écrit l’une des
averti en première période et a pour la première fois de la sai- frappe de Lampard a touché le brique intitulée « les plus gros mund et Tottenham. plus belles pages de l’histoire de
été remplacé à la 67e minute) et son. Costaud à défaut d’être gé- montant en fin de match). J’es- couacs de l’histoire de la Cup ». « Je répète après le match ce leur club. »
Adnan Januzaj face à cette nial, il était déçu de l’issue de la père qu’on va se racheter dès la Alors que son équipe, certes re- que j’avais dit avant celui-ci : Signalons aussi que Sou-
équipe classée à la 13e place en… rencontre comme il l’était de sa semaine prochaine, à Chelsea. » maniée avec Thibaut Courtois et c’est une honte de perdre un tel thampton (sans Alderweireld,
D4. Pour le jeune homme de 19 situation personnelle. Samedi prochain, la Premier Eden Hazard (qui est monté au match, face à un adversaire toujours blessé) a également été
ans, ce fut un soulagement pal- « C’est sûr que j’aimerais jouer League nous proposera en effet jeu à un quart d’heure du terme) d’une division inférieure, sur- éliminé, par Crystal Palace, alors
pable, lui qui n’avait plus connu davantage mais c’est ainsi, ex- un match au sommet entre les sur le banc au coup de sifflet ini- tout au vu des circonstances du que Liverpool (avec Mignolet) a
la joie de débuter un match de- pliqua-t-il après avoir précisé deux premiers, qui sont séparés tial, menait de deux buts chez match, a expliqué le Portugais. été contraint au replay à Bolton
puis le 8 novembre dernier. Mais qu’il ne souhaitait plus être prê- de cinq unités au classement. elle, elle a incompréhensible- Mes joueurs ne doivent pas être (D2). Aston Villa (avec Benteke)
un soulagement non récompen- té. Je vais continuer à bosser Mais aussi entre deux frustrés de ment été rejointe puis battue par frustrés, plutôt embarrassés. Ceci et WBA (sans Pocognoli, laissé
sé puisque, malgré de louables pour jouer plus régulièrement et la Cup puisqu’à peu près au Bradford City, un club qui gra- dit, cela n’enlève rien au mérite sur le banc) poursuivent quant à
efforts, son équipe n’est pas par- on verra bien. Sur le match, c’est même moment que les « Citi- vite à la 7e place en D3 et qui de- des joueurs de Bradford (NDLR : eux leur route. Le bilan noir-
venue pas à émerger au terme de la déception qui prime, surtout zens », les « Blues » londoniens vient du coup la 4e équipe seule- qu’il est allé féliciter individuel- jaune-rouge est bien maigre,
90 minutes décevantes. qu’on n’a pas mal joué et qu’on a ont eux aussi connu une terrible ment à inscrire au moins quatre lement dans leur vestiaire après tout de même. ■
Le lendemain, les surprises eu un peu de malchance aussi désillusion, que « Match of the buts à celle de José Mourinho le match). Ils ont livré une grosse VINCENT JOSÉPHY

Les Africains ont le sens du partage BELGES À L’ÉTRANGER


Batshuayi
et Origi battus
COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS Le Congo et la Guinée équatoriale sont les premiers qualifiés
Les attaquants belges évo-
epuis le début de la Coupe Dans ces conditions, et en imagi- à des buts de Balboa (Estoril) et tion, le Burkina Faso d’un certain rents : le Cameroun, le Sénégal, luant en Ligue 1 française
D d’Afrique des nations,
l’heure est plutôt au partage. Sur
nant que le scénario se poursuive
sur ce ton lors de la dernière jour-
d’Edu (Valence B) après le repos,
permet aux hommes de l’Argen-
Paul Put (2-1). Alors qu’ils
s’étaient plaints de la qualité des
la république démocratique du
Congo, le Ghana et le Congo. ■
n’ont guère été à la fête ce
week-end. Dès vendredi,
l’ensemble des seize matchs dis- née, mercredi, la Côte d’Ivoire, le tin Esteban Becker de se qualifier infrastructures et de leur hôtel, V. J. Marseille a été battu à Nice,
putés lors des deux premières Mali, le Cameroun et la Guinée, pour la deuxième fois de leur his- les partenaires du Carolo Francis ce qui lui fait perdre du
journées de cette compétition ne pourraient se départager toire pour les quarts de finale, N’Ganga – qui a joué tout le RÉSULTATS ET CLASSEMENTS terrain sur le leader, Lyon.
continentale disputée en Guinée qu’au tirage au sort ! trois ans après l’édition qu’ils match en défense centrale – ont Michy Batshuayi, qui fêtait
CAN 2015
équatoriale, pas moins de dix Mais on n’en est pas là, et les avaient organisés conjointement écrit une belle page de leur his- Groupe A pour l’occasion sa 3e titulari-
d’entre eux se sont terminés sur premières décisions sont tom- avec… le Gabon. toire puisqu’ils n’avaient plus at- Congo - Burkina Faso . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 sation en L1, a manqué deux
Gabon - Guinée équatoriale. . . . . . . . . . . . . 0-2
un match nul. Ce qui, forcément, bées dimanche soir dans le teint ce stade de l’épreuve depuis Classement final. 1. Congo 7 pts (qual.) ; 2. Guinée grosses occasions et n’a
laisse la porte ouverte aux scéna- groupe A, celui du pays organisa- Claude le Roy, le spécialiste 1992. équatoriale 5 (qual.) ; 3. Gabon 3 ; 4. Burkina Faso 1. guère convaincu. Le lende-
rios les plus fous. teur. En réussissant à s’imposer Dans l’autre rencontre de ce De manière individuelle, Groupe D
main, Lille a confirmé sa
Le sommet est même atteint face au Gabon de Didier Ovono groupe A, le Congo de Claude Le- Claude Le Roy s’érige comme un Cameroun - Guinée . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 mauvaise passe en étant
dans le très relevé groupe D, où (Ostende), la Guinée équatoriale roy a assuré sa qualification en véritable sorcier blanc puisqu’il Côte d’Ivoire - Mali. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 surpris à domicile par Mona-
Classement (2 matchs). 1. Cameroun 2 pts, Côte
les quatre rencontres se sont a plongé tout un pays en liesse. Ce prenant le meilleur sur le finaliste atteint ce stade pour la 7e fois en 8 d’Ivoire 2, Guinée 2 et Mali 2 (tous à égalité par- co, où Yannick Ferreira-
achevées sur le même score : 1-1. succès, nécessaire et acquis grâce surprenant de la dernière édi- tentatives, et ce avec 5 pays diffé- faite à la différence de buts). Carrasco, a délivré la passe
décisive sur le seul but du
match, inscrit par Berbatov.

CR7 boxe dans une autre catégorie Frustré, Mexès étrangle Mauri Gillet gagne à l’Inter
Même s’il n’est plus que
réserviste depuis le début de
l’année, Jean-François Gillet
a vu son équipe, Torino,
s’imposer par le plus petit
écart sur la pelouse de l’In-
ter Milan. C’est Moretti qui a
inscrit l’unique but de la
rencontre à la 94e minute du
match ! Du coup, Torino
remonte à la 12e place, à une
longueur de l’Inter.

Witsel et Lombaerts
buteurs
En amical lors de son stage
hivernal au Qatar, le Zenit
Saint-Pétersbourg s’est im-
posé tranquillement 0-4
face au club local d’Al Sha-
hania, grâce notamment à
Mais que s’est-il passé dans la tête de Cristiano Ronaldo ? Alors que le Real Madrid Philippe Mexès s’est également signalé de manière négative. Frustré que l’AC un but d’Axel Witsel, qui a
était accroché à Cordoue (1-2 au final), le Portugais a asséné un coup de pied puis Milan perde face à la Lazio, le Français s’en est pris au capitaine, Mauri, qu’il a joué la seconde mi-temps, et
un coup de poing à Edimar. Exclu, il s’est excusé publiquement après coup. Selon les étranglé à deux reprises. « J’ai fait une erreur. J’ai quatre enfants et ce n’est pas un autre de Nicolas Lom-
médias espagnols, le Ballon d’Or devrait être suspendu pour 2 matchs… © REUTERS. vraiment un exemple à leur montrer », s’est-il excusé. Trop tard… © AFP. baerts (56’).
V. J.

25
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

26 LESSPORTS

Les Montois signent un réel exploit


BASKET Cela faisait 18 mois qu’Ostende n’avait plus perdu chez lui en championnat
Les probantes victoires RÉSULTATS ET CLASSEMENT
de Mons et Charleroi DIVISION 1 (17e journée)
Anvers - Alost. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91-69
éjectent Pepinster Liège - Pepinster . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79-78
Limburg Utd - Charleroi . . . . . . . . . . . . . . 68-84
du Top 6. Ostende - Mons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86-91
Liège et le Brussels Brussels - Louvain . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73-69
Bye : Willebroek.
peuvent encore s’y hisser Classement
1. Ostende . . . . . . . . 16 14 2 1342-1143 30
d’ici 5 journées. 2. Anvers . . . . . . . . . 15 10 5 1258-1202 25
3. Charleroi . . . . . . . . 16 9 7 1213-1148 25
Anvers est l’équipe 4. Mons . . . . . . . . . . 16 9 7 1253-1197 25
5. Limburg . . . . . . . . 16 9 7 1286-1276 25
en forme, alors qu’Alost 6. Alost. . . . . . . . . . . 15 9 6 1317-1300 24
ne s’exporte plus. 7. Pepinster . . . . . . . . 16 8 8 1274-1306 24
8. Brussels. . . . . . . . . 15 5 10 1254-1296 20
9. Willebroek . . . . . . . 16 4 12 1286-1374 20
10. Liège . . . . . . . . . . 14 5 9 1126-1174 19

E
n livrant sa prestation la 11. Louvain. . . . . . . . . 15 3 12 1072-1265 18
plus aboutie de la saison 18e journée (30 et 31 janvier)
sur le terrain d’Ostendais Alost - Liège . . . . . . . . . . . . . . . . . . ven. 20h30
En direct sur « 5 ».
en difficulté depuis trois matchs Willebroek - Ostende . . . . . . . . . . . . ven. 20h30
et conscients de leurs lacunes au Anvers - Charleroi . . . . . . . . . . . . . . sam. 20h30
« poste 5 » depuis le départ En direct sur « 5 ».
Louvain - Limburg Utd . . . . . . . . . . . sam. 20h30
d’Echenique, Mons a réussi l’ex- Mons - Brussels. . . . . . . . . . . . . . . . sam. 20h30
ploit de mettre fin à l’incroyable Bye : Pepinster.
série de 34 rencontres sans dé-
faite du BCO à domicile face à EN BREF
des clubs belges. Le temps d’un
match, plein d’intensité et qui Coupe : Charleroi
sentait bon les playoffs, les Mon-
tois ont su corriger toutes ces er-
en quart mardi à Liège
reurs qui les limitaient jusqu’ici Après Anvers - Limburg
à un rôle d’équipe du milieu de (89-71, retour 3/3) et Alost -
tableau en quête d’un ticket LE CHIFFRE Louvain (90-74, retour 4/2),
pour le Top 6. Fondus dans le le troisième quart de finale
collectif, ses joueurs d’impact
(Love, Smith et surtout Battle) 34 aller de la Coupe oppose ce
mardi (20h30) Liège à Char-
ont répondu présent ; les sché- L’exceptionnel brevet d’invincibilité d’Ostende à leroi (retour 17/2). Mons
mas du coach ont été respectés domicile face à des clubs belges s’est arrêté à recevra lui Ostende le 2/2
pendant 40 minutes et, contrai- 34 victoires ! Avant l’exploit montois, Alost était
(retour le 28/2).
rement à mardi à Anvers (en Eu- le dernier à s’être imposé à la Sleuyter Arena, le
rochallenge), les « Renards » ont 21 mai 2013 en demi-finale des playoffs.
été capables de gérer leur fin de Coupes d’Europe :
rencontre. tous à domicile
« Pour toutes ces raisons, je La défense d’Ostende a manqué d’intransigeance, mais Talor Battle a retrouvé l’envergure du patron qui manquait aux Montois. © PHOTO NEWS.
tire mon chapeau à mes joueurs, Battu 99-71 en Pologne la
salut Yves Defraigne. Après deux au score pendant la majeure pts). « En termes de capacité à dé une lourde défaite à Turow. relja est davantage un 4) et les semaine passée, Ostende
défaites frustrantes sur la scène partie des débats (18-19, 29-31, marquer, Idris est l’un des « Nous sommes dans le creux, Côtiers ne parviennent plus à (2-1) reçoit Turow (2-1)
européenne, ils ont eu une excel- 41-45, 62-63), en alternant jeux joueurs belges les plus talen- c’est clair, admet le coach Dario masquer les lacunes défensives mercredi (20h30) pour lui
lente réaction et leur niveau de intérieur et extérieur avec brio. tueux, estime son coach. En D2, Gjergja. Nous avons commis des de Berggren et Boukichou. « Les reprendre la 2e place qualifi-
concentration était même supé- Tout en gérant le quota de fautes il marquait avec les yeux fermés. erreurs de cadets, quatre ou cinq séries sont faites pour s’arrêter, cative de leur groupe du Last
rieur à ce que j’espérais. Nous de ses cadres, leur coach sortit Il doit donc apprendre à maîtri- joueurs étaient complètement temporise toutefois Guy Muya. 32 d’Eurocoupe. En Euro-
avons su trouver nos marqueurs aussi quelques « coups » de son ser ses qualités, à distance absents et nous n’avons rien Je ne suis pas inquiet. Nous de- challenge, Alost (1-1), Mons
et, à défaut d’être parfaits en dé- chapeau… Smith assurait par- comme en pénétration, à un ni- montré ! Le souci est tant phy- vons certes très vite corriger le (0-2) et Anvers (1-1) pour-
fense, nous avons été consistants fois la montée du ballon pour veau bien supérieur. » sique que mental : nous venons tir, car force est d’admettre que suivent le Top 16 mardi à
et agressifs. » Face à des Côtiers mieux décaler Battle à l’aile (3 Du côté des champions, in- quasiment d’encaisser 200 quelque chose ne va pas, mais 20h30 à domicile, respecti-
qui ne jouaient à leur niveau sur 3 dans le 2e quart), Love in- vaincus à la Sleuyter Arena de- points en deux matchs : ça ne va Ostende reste l’autoritaire leader vement face à Brindisi (Ita,
qu’avec Djordjevic au jeu, et/ou sistait tant et plus dans la ra- puis mai 2013 (Cfr « Le pas ! » de la Ligue, et en bonne position
1-1), Trabzon (Tur, 2-0) et
leur délégation belge (bons pas- quette, tandis que, comme chiffre »), personne ne se voilait Le départ du puissant Eche- en Coupe comme en Eurocou-
sages de Muya, Serron ou Mar- quatre jours plus tôt, Lasisi fai- la face après avoir frôlé l’humi- nique cet hiver n’a pas été com- pe. » ■ Krasnoyarsk (Rus, 1-1).
negrave), les Montois ont mené sait office de joker (3 sur 4 à 3 liation face au Brussels et concé- pensé (arrivé entre-temps, Ma- JEAN-MICHEL MANDERICK
A l’étranger

Les Spirous sont prêts à défier Anvers au Sportpaleis ! Sans Van Rossom et Her-
velle, tous deux blessés,
Valence (6e, 11-7) et Bilbao
a 6 édition de la « Night of the peau, ils restent de sérieux outsiders. la hauteur de sa ferveur passée : électrique de rang (après celui face à Limburg) est sy-
L
e
(4e, 13-5) ont respective-
Giants », qui verra Anvers défier Menés de 10 points à la mi-temps (39- et indécis, adjugé à 4 secondes du terme à nonyme d’éjection virtuelle du premier
Charleroi samedi au Sportpaleis, n’aura 49), les Anversois, stimulés par 22 unités Liège alors que Pepinster, dominé au score groupe assuré des playoffs, mais cet objec- ment battu Murcie (81-63)
pas que l’ambition d’égaler le record de de Fogg et un durcissement de leur dé- jusqu’à 64-65, menait 71-75 une minute tif ne paraît pas hors de portée au vu de et Fuenlabrada (85-91).
17.000 spectateurs établi la saison passée fense à la reprise, ont renversé les Okapis plus tôt ! Un brin polémique aussi… leur calendrier : contre Anvers et Mons, à Malgré 12 pts, 5 rbs et 1 ass
(il reste des places, gratuites : d’un humiliant 41-11 (80-60) ! Quant aux « Liège obtient vingt lancers de plus : il Ostende et face au Brussels. en 25 mn de Iarochevitch,
www.sportpaleis.be) pour intérêt. Les Carolos, privés de Mukubu mais qui ont faudra qu’on m’explique ! », enrage le Des Bruxellois qui, après avoir frôlé l’ex- Saint-Sébastien (6-12) s’est
Giants se sont emparés de la 2e place à la présenté leur espoir danois Larsen, avant coach pepin Thibaut Petit. « L’interven- ploit à la côte, ont poursuivi leur remontée incliné 76-82 face à l’Estu-
faveur de leur victoire, la 3e consécutive, de retrouver Massot, ils ont réussi à canali- tion de Wilkins (NDLR : qui a blessé au classement en alignant face à Louvain diantes. En Italie, Rome, sans
face à Alost, qui s’exporte décidément mal ser le jeu ultrarapide de Limburg United. Adams à l’épaule sur un fait de match pas- un quatrième succès à domicile. Mais cette De Zeeuw, a été battu à
(5 défaites de rang) et est désormais mena- La gestion de Dowdell, la bonne intégra- sé inaperçu) est méchante et entièrement fois, on ne retiendra que le résultat tant Caserte (54-53).
cé de ne pas figurer parmi les 6 premiers tion de Bostic et l’impact de Schwartz pro- gratuite », estime Laurent Costantiello, le leurs 16 pertes de balle et surtout leur 38 %
qui poursuivront la saison entre eux d’ici 5 pulsèrent les Spirous aux commandes dès directeur liégeois. « Le derby a été dur », de réussite témoignent d’un match labo-
journées. Tandis que les Spirous, qui le premier acte. Leur avance culmina à 39- résume le coach Bastianini, qui n’avait rieux, marqué par un arbitrage tendan- Pepinster et Louvain
doivent forcer leur destin en déplacement 56 et jamais les Limbourgeois ne revinrent plus gagné depuis le 10 décembre. Il reste cieux qui n’a pas épargné Louvain, qui a changent de boss
avant de finir la première phase face à sous la barre des 10 points. 6 matchs aux Liégeois (à Alost, contre An- déposé ses réserves suite à un panier non- Directeur général de Pepins-
Alost précisément, ont été conquérir à vers et Willebroek, à Limburg, face à Char- validé à 36-31 (une nouvelle mode ?), qui a ter depuis la saison passée,
Hasselt un précieux succès qui atteste que Un vrai derby leroi et à Louvain) pour tenter d’accrocher obtenu 19 lancers de moins et qui a de nou- Christian Lemaire a été
malgré l’absence de Page, dernier avatar Qui prétendait que le derby liégeois le Top 6. Ce qui relèverait du miracle. Tan- veau perdu Tumba (hanche). ■
démis de ses fonctions pour
d’une saison où la malchance leur colle à la avait perdu de sa saveur ? Vendredi, il fut à dis que pour les Pepins, ce deuxième revers S. Dr. avec S. P.
divergences stratégiques
avec le conseil d’administra-
Ostende 86 Limburg United 68 Liège 79 Brussels 73 Anvers 91 tion. C’est le président Phi-
Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F lippe Beaujean et son équipe
DJORDJEVIC 24 3/5 2/3 11/12 2 3 1 OLIVER 21 5/5 3/4 0/0 5 2 2 NYAKUNDI 20 5/9 1/2 3/4 2 1 4 SIMS 18 2/4 1/4 10/10 2 2 1 FOGG 22 3/7 5/8 3/3 3 3 3
Boukichou 14 0/0 4/7 6/7 6 2 5 Watts 11 1/6 3/5 2/2 2 0 4 GAUDOUX 11 2/5 2/3 1/3 4 0 4 GAMBLE 15 0/0 5/10 5/10 9 1 4 PEARSON 20 1/2 7/9 3/3 5 5 2 qui assument ses fonctions
Muya 12 1/1 3/3 3/3 3 1 1 STEWART 11 3/7 0/4 2/5 5 2 2 FIELDS 10 0/0 3/7 4/6 8 1 3 BROWN 9 1/6 3/7 0/0 8 2 4 UBEL 14 0/1 6/9 2/2 5 3 1 jusqu’à nouvel ordre. A Lou-
WILKINSON 9 0/2 3/3 3/4 6 0 2 BOXLEY 6 1/5 1/4 1/4 7 2 4 Anderson 10 1/3 3/3 1/3 1 3 2 LICHODZIJEWSKI 8 2/4 1/4 0/2 7 4 1 SIMONS 10 2/3 2/3 0/0 3 4 2
Ponitka 6 0/4 2/2 2/2 1 0 0 Donkor 6 0/2 2/8 2/2 2 2 0 ADAMS 8 1/2 2/5 1/2 4 2 0 Washburn 8 0/0 4/7 0/0 4 0 1 Mwema 8 2/2 1/1 0/2 6 1 1 vain, c’est le président Jan
SERRON 6 1/3 1/2 1/2 2 1 5 SANDERS 5 0/0 2/5 1/2 6 4 2 Pita 8 2/5 0/2 2/2 2 1 3 Loubry 8 1/3 1/4 3/4 1 3 4 Archibeque 6 0/0 3/5 0/2 2 0 0 Druppel qui a remis sa dé-
PRINCE 4 0/0 0/2 4/4 3 1 3 THOMAS 4 0/4 2/5 0/0 1 2 3 HERTAY 6 0/4 2/2 2/4 1 3 1 GORREMANS 5 0/0 1/2 3/4 4 0 3 De Thaey 6 0/1 3/3 0/0 2 2 1
BERGGREN 2 0/0 1/4 0/2 2 0 1 Celis 4 0/0 2/2 0/0 3 0 0 Penninck 4 0/1 0/0 4/8 4 0 2 Depuydt 2 0/2 0/0 2/2 0 0 1 KANE 4 0/4 1/5 2/2 4 4 0 mission pour raisons profes-
Goetgeluck 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 Giancaterino 0 0/0 0/0 0/0 0 0 2 Akyazili 1 0/0 0/0 1/2 0 0 3
Marelja 2 0/0 1/2 0/1 1 0 0 Moray 2 0/0 0/0 2/2 2 1 2
Hall 0 0/0 0/1 0/0 0 0 0 Marchant 0 0/2 0/0 0/0 2 1 2
sionnelles.
Salumu 0 0/1 0/0 0/0 0 0 1
Equipe 68 10/29 15/37 8/15 31 14 17 Van Vliet 0 0/2 0/0 0/0 1 0 0
Equipe 79 11/29 13/24 20/34 28 12 21 Equipe 73 6/19 16/39 23/32 35 12 21
Equipe 86 6/18 19/32 30/37 30 13 22 Schoepen 0 0/0 0/0 0/0 1 0 0
84 Pepinster 69 Hommage
Mons 91
Charleroi 78 Louvain Equipe 91 8/24 28/43 11/16 34 23 15

Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F


Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Alost 69 à « Mister V »
BOSTIC 19 3/5 5/8 0/0 2 1 1 REID 21 1/5 7/11 4/5 8 2 3 WESTROL 25 2/6 8/12 3/4 7 3 4
BATTLE 22 3/6 3/4 7/7 2 2 2 LARSEN 15 1/3 5/6 2/3 3 0 2 Libert 15 3/5 1/3 4/4 2 4 4 PETERSON 13 0/1 5/10 3/3 14 3 2
Pts 3 pts 2 pts 1 pt R A F Une cérémonie de commé-
LOVE 19 0/0 8/11 3/4 5 0 5 BRAUN 19 3/6 2/6 6/6 3 3 3
SMITH 12 2/3 1/1 4/4 5 1 4
Enobakhare 12 0/0 4/6 4/4 8 0 3 JANKOVIC 11 0/0 4/8 3/4 7 0 2 TUMBA 7 0/0 3/4 1/2 4 0 2
LODWICK 17 4/6 2/2 1/2 8 1 3 moration pour l’ancien pré-
FRANCIS 10 0/0 5/5 0/0 5 1 2 WILKINS 8 2/6 1/1 0/0 3 1 2 MORIS 5 1/7 0/0 2/2 2 0 3
SKEEN 11 3/9 0/3 2/4 2 2 2 COLLINS 8 2/6 1/2 0/0 2 0 0 Freeman 7 1/1 2/4 0/1 4 1 2 Deroover 5 1/5 1/2 0/0 2 3 4
TOFI 12 0/1 6/8 0/0 2 2 2 sident d’Ostende, Rudolf
Lasisi 11 3/4 1/1 0/0 1 1 4 DOWDELL 7 0/1 2/5 3/4 4 4 2 CLARKE 11 1/7 3/10 2/2 2 6 0
NICHOLS 8 1/4 2/2 1/4 2 0 3
LEMAIRE 7 1/2 2/3 0/0 3 2 5 Stevens 5 1/1 1/1 0/0 2 1 3
Kesteloot 6 0/0 3/3 0/0 1 0 3 Vanmoerkerke, décédé le 4
Schwartz 7 1/4 2/5 0/0 1 1 3 Fall 4 0/0 2/3 0/0 1 1 4 Bohacik 4 0/0 2/3 0/0 2 1 3
Bosco 4 0/1 2/2 0/0 0 1 1 Beghin 6 0/2 3/5 0/0 2 1 3 Olasewere 3 1/3 0/0 0/0 1 0 5 Lasisi 3 1/2 0/0 0/0 1 0 1
Hanavan 3 1/3 0/0 0/0 2 0 3 décembre, est organisée
Cage 2 0/1 1/4 0/0 5 0 5 Jadin 0 0/à 0/0 0/0 0 2 1 El Khounchar 1 0/0 0/0 1/2 1 0 1
Gorgemans 2 0/1 1/1 0/à 1 2 3
HOLCOMB-FAYE 2 0/1 1/3 0/0 2 2 3 TROISFONTAINES 2 0/4 0/1 2/2 2 4 2
CUMMARD 0 0/0 0/5 0/0 6 2 0 vendredi à 18 h à la salle
Desiron 0 0/1 0/1 0/0 2 0 4
Equipe 84 7/21 27/42 9/11 27 10 17
Equipe 78 9/23 20/36 11/14 31 13 30 Dreesen 0 0/1 0/0 0/0 0 0 0 « Mister V » : tout qui sou-
Equipe 69 6/27 20/34 11/13 38 15 28
Equipe 91 12/29 19/29 17/23 23 9 29
Equipe 69 9/24 16/34 10/12 25 14 15
haite y assister est le bien-
venu.
26
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LESSPORTS 27

Une nouvelle cuvée bien débouchée


ATHLÉTISME Nafi Thiam a entamé la saison 2015 en fanfare aux championnats LBFA
La Sportive de l’année EN BREF
a pulvérisé son record
Berings déjà à Prague
personnel sur 60 m A côté de Nafi Thiam, « invi-
haies et remporté tée » en pentathlon, Eline
la longueur aux Berings, qui est une vraie
spécialiste de l’indoor, est
championnats devenue la deuxième Belge à
francophones. décrocher son billet pour
En attendant l’Euro l’Euro de Prague, dimanche,
lors des championnats fla-
indoor de Prague, mands. La Gantoise a rem-
elle devrait encore porté le 60 m haies en 8.09,
1 centième sous le temps
disputer deux ou trois exigé. « Je ne m’attendais pas
compétitions. à me qualifier d’emblée, a
précisé la recordwoman de
Belgique (7.92). Mais cela me

E
lle est – déjà – de re- permet de me rassurer. »
tour ! Plus de cinq mois Dans la foulée, Berings a
après sa dernière compé- également remporté le 60 m
tition – l’Euro de Zurich, avec plat en 7.44.
une médaille de bronze à l’hep-
tathlon à la clé – Nafi Thiam est Zagré inquiète
gentiment revenue aux affaires, pour son quadriceps
samedi, à Gand, à l’occasion des
Revenue de stage en Afrique
championnats francophones.
du Sud jeudi, Anne Zagré a
Au lendemain du dernier exa-
assuré le service minimum
men de sa session de janvier à en remportant le 60 m haies
l’ULg, avec seulement une de- des championnats LBFA en
mi-douzaine d’entraînements Nafi Thiam (à g.) a offert une belle résistance à la spécialiste Anne Zagré en finale du 60 m haies. © JASPER JACOBS/BELGA. 8.27. « C’est un chrono de
dans les jambes depuis la fin de départ meilleur que celui de
son stage en Afrique du Sud, le à plus pousser au début. J’ai teste sur toutes les épreuves firme-t-elle. Je suis immédiate- PRINCIPAUX RÉSULTATS l’an dernier, dit-elle. Avec la
3 janvier, elle a remporté le mis toute mon énergie dans les (sauf le 800 m…) avant Prague. ment partie en Afrique du Sud fatigue du voyage, ça va. Mais
CHAMPIONNATS LBFA
concours de longueur avec un premiers sauts. » Mais rien n’a encore été fixé. » après la cérémonie et j’ai en- Hommes. 60 m. 1. Muaka (WS) 6.89 ; 2. Gillet (ESC) j’ai aussi un quadriceps qui me
bond à 6,25 m – à 9 cm de son « Si elle a mordu lors de ses Des compétitions qu’elle pré- chaîné avec mes examens. De 6.90 ; 3. Louis (CABW) 6.90. 200 m. 1. Formet (Fra) titille. J’ai une gêne depuis
21.54 ; 2. Watrin (Damp) 21.61 ; 3. Muaka (WS) 22.15.
record personnel – et a nette- deux premiers essais, c’est parce parera en Belgique plutôt qu’en toute façon, j’ai toujours dit que 800 m. 1. Ghislain (ESC) 1.54.62 ; 2. Froidmont (ESC) novembre et mon kiné a parlé
ment amélioré son chrono de qu’on a changé sa longueur stage au Portugal, où elle devait si ces prix sont chouettes à rece- 1.54.84. 1.500 m. 1. Kahia (CABW) 3.56.71. de tendinite. » La Bruxelloise
référence sur 60 m haies, le fai- d’élan pour la faire passer de initialement se rendre dès hier voir, ce n’est pas pour ça que je 3.000 m. 1. El Mouaziz (CSF) 8.29.02. Hauteur. 1. va malgré tout enchaîner les
Meerschaert (Fra) 2,05 m ; 2. Kalandula (ESC) 1,98.
sant passer de 8.56 à 8.42 en 31,50 m à 33 m parce qu’elle a avec d’autres athlètes franco- m’entraîne. Je les ai obtenus, Perche. 1. Vanhees (Waco) 4,60 m. Longueur. 1. courses : Dusseldorf (29/1),
séries avant de terminer plus de force et est plus rapide phones. c’est bien, mais si je ne les avais Campener (ESC) 7,38 m. Triple saut. 1. Xhonneux Karlsruhe (31/1), Mondeville
deuxième de la finale en 8.43 que l’an dernier, précise, de son « Pour l’instant, j’ai plutôt en- pas eus, cela n’aurait pas été (ESC) 14,67 m. Poids. 1. Quoidbach (DACM) (7/2), Berlin (14/2, liste
15,11 m.
derrière Anne Zagré (8.27). côté, Roger Lespagnard, son en- vie de me tester en meeting qu’à grave… » Femmes. 60 m. 1. Appes (CABW) 7.43 ; 2. Laus (WS) d’attente) et championnats
Deux bonnes premières répéti- traîneur. Il faudra encore deux l’entraînement », justifie-t-elle. Un détachement qu’elle ap- 7.57. 400 m. 1. Bolingo (CABW) 54.90. 800 m. 1. Ja- de Belgique (21/2).
cobs (RCB) 2.18.36. 1.500 m. 1. Saussez (Aclo)
tions en vue du pentathlon de ou trois concours pour que la A la voir évoluer en toute dé- plique aussi quand elle évoque 4.54.34. 60 m haies. 1. Zagré (ESC) 8.27 ; 2. Thiam
l’Euro en salle de Prague (6-8 mise au point soit bien réglée. » contraction au Topsporthal de l’Euro indoor, où elle se rendra (FCL) 8.43 (8.42 en séries). Hauteur. 1. Orcel (CSF) Deghelt enneigé
mars), son principal objectif de Pourtant, elle ne devrait, a Gand et à répondre gentiment « peut-être moins émerveillée et 1,82 m. Perche. 1. Smets (CABW) 4,20 m ; 2. Qurin
(ESC) 4,10. Longueur. 1. Thiam (FCL) 6,25 m. Triple Adrien Deghelt est arrivé en
l’hiver. priori, plus taquiner le bac à aux sollicitations de ses (jeunes) plus concentrée » qu’il y a deux saut. 1. Onana (RCB) 12 ;47 m ; 2. Guisse (ESC) 11.44. retard aux championnats
« Les haies, c’était super, dit- sable d’ici l’Euro. Le 7 février, admirateurs, ce week-end, on se ans, à Göteborg, lors de son CHAMPIONNATS VAL
LBFA en raison des chutes
Hommes. 60 m. 1. Meyer (ACW) 6.94. 400 m. 1. Van
elle. Et le fait que j’ai pratique- elle s’essaiera à la hauteur, lors rend compte que, de toute évi- premier grand championnat se- den Broeck (LAT) 49.07. 800 m. 1. Omey (AZW) de neige qui l’ont, un mo-
ment réussi deux fois le même du meeting de Luxembourg, dence, Nafi Thiam n’a pas trop nior. Pas question, pour elle, 1.52.97. 1.500 m. 1. Baete (Riem) 3.58.11. 60 m ment, incité à rebrousser
chrono prouve que ce n’était pas épreuve qu’elle disputera égale- mal digéré les honneurs de fin d’émettre un pronostic. « Mon haies. 1. De Borger (Roba) 7.86. Perche. 1. Pittom-
vils (Looi) 5,01. Longueur. 1. Nolf (VAC) 7,49 m. chemin… avant qu’il ne se
un coup de chance. En longueur, ment aux championnats de Bel- 2014, son deuxième Spike d’or seul objectif sera de battre mon Poids. 1. Verbrugghe (HAC) 16,96 m ; 2. Milanov ravise pour rien. « Je suis
cela aurait pu être mieux, mais gique, le 21 février, en complé- et son titre de Sportive de l’an- record au pentathlon ; j’ai bien (VAC) 16,53. arrivé 35 minutes avant ma
Femmes. 60 m. 1. Berings (RCG) 7.44 ; 2. Van den
ce n’est pas catastrophique non ment des haies ou du poids. « Il née… avec la polémique que ce- progressé par rapport à 2013, Hende (Acme) 7.45. 800 m. 1. Lauwers (Ram) course, c’était trop risqué de
plus. J’ai eu quelques problèmes y aura peut-être encore une lui-ci a suscité dans le camp de j’ai une bonne marge ! » 2.16.36. 60 m haies. 1. Berings (RCG) 8.09 ; 2. Linde- courir sans un bon échauffe-
de marque (NDLR : avec deux autre compétition entre ces deux la boxeuse Delfine Persoon. Difficile de la contredire sur mans (Roba) 8.56. Hauteur. 1. Lenchant (Roba) ment. » Il entamera du coup
1,79. Perche. 1. De Vocht (AVZK) 4,15 m. Longueur.
premiers essais nuls) mais c’est rendez-vous, ajoute Lespagnard, « Je n’ai vraiment pas eu le ce coup-là… ■ 1. Maudens (VS) 6,27 m. Poids. 1. Boumkwo (RCG) sa saison dimanche, à Metz.
parce qu’on a souvent tendance qui souhaite que sa protégée se temps d’y prêter attention, af- PHILIPPE VANDE WEYER 15,60 m. PH. V.W.

Timmers-Aerents-Vanluchene : un 100 m libre au parfum d’ici


NATATION Lander Hendrickx se qualifie pour les Mondiaux de Kazan en battant le record national du 400 m libre à la Speedo Cup
’est le traditionnel meeting Mondiaux de Kazan, qui auront Doha. Quand je suis détendu
C belge de reprise de la saison
en grand bassin et ils sont plu-
lieu cet été. L’ancien record
(3.50.91) était détenu par Ward
comme aujourd’hui, je sais que
je suis souvent bien. » « Et il a
PRINCIPAUX RÉSULTATS
FLANDERS SPEEDO CUP
50m dos. 1. Walker-Hebborn (GBr) 25.41. 100m zu (Hon) 1.57.19. 400m libre. 1. Carlin (GBr)
Hommes. 50m libre. 1. Proud (GBr) 22.26 ;... 3. 4.10.83. 800m libre. 1. Carlin (GBr) 8.25.18. 50m
dos. 1. Rapsys (Lit) 54.88. 200m dos. 1. Rapsys (Lit)
sieurs à ne pas l’avoir manqué, Bauwens depuis mai 2013. des bras plus longs que les Timmers (Brabo) 22.71 ; 4. Surgeloose (Brabo) 1.58.04 ;... 3. Hendrickx (Best) 2.02.15. 50m pa- brasse. 1. Taylor (GBr) 31.47 ;... 3. Vermeylen (Best)
ce week-end, à Anvers. Au cours « Je m’étais préparé spécifi- miens ! », a ajouté Aerents. 23.09. 100m libre. 1. Timmers (Brabo) 49.27 ; 2. Ae- pillon. 1. Proud (GBr) 23.66 ;... 4. De Wilde (Mega) 32.59. 100m brasse. 1. Taylor (GBr) 1.07.86. 200m
rents (BZK) 49.28 ; 3. Vanluchene (Gold) 49.76. 24.42. 100m papillon. 1. Cseh (Hon) 52.95. 200m brasse. 1. Renshaw (GBr) 2.26.12. 50m dos. 1. Da-
d’une Flanders Speedo Cup lar- quement pour être en forme en Enfin, Louis Croenen s’est im- 200m libre. 1. Guy (GBr) 1.46.94... 4. Vanluchene vies (GBr) 28.16 ; 5. Calleeuw (Coast) 30.06. 100m
papillon. 1. Croenen (Shark) 1.57.83 ; 2. Cseh (Hon)
gement dominée par les nageurs janvier sur 400 m libre, a-t-il posé sur 200 m papillon en (Gold) 1.48.57. 400m libre. 1. Guy (GBr) 3.45.77 ; 2. 1.59.08. 200m 4nages. 1. Cseh (Hon) 2.00.91 ; 2. dos. 1. Quigley (GBr) 1.00.62. 200m dos. 1. Quigley
britanniques et hongrois, venus précisé. L’objectif était d’obtenir 1.57.83 et a relégué le Hongrois Hendrickx (Best) 3.50.66 (record de Belgique ; a.r. Vanluchene (Gold) 2.02.04. 400m 4nages. 1. Pavo- (GBr) 2.12.43. 50m papillon. 1. Buys (Brabo) 26.63 ;
en masse, plusieurs Belges en la qualification pour Kazan et Laszlo Cseh à plus d’une se- 3.50.91 par Bauwens, le 12/05/2013 à Anvers). ni (GBr) 4.19.56. 2. Hosszu (Hon) 26.72. 100m papillon. 1. Kelly
1.500m libre. 1. Lelliott (GBr) 15.15.15. 50m Femmes. 50m libre. 1. Jakabos (Hon) 25.97 ;... 4. (GBr) 58.99 ;... 3. Buys (Brabo) 59.78. 200m pa-
ont profité pour se mettre en puis de travailler le dos de ma- conde (1.59.08). ■ brasse. 1. Peaty (GBr) 27.19. 100m brasse. 1. Peaty Buys (Brabo) 26.20. 100m libre. 1. Hosszu (Hon) pillon. 1. Willmott (GBr) 2.10.85. 400m 4nages. 1.
évidence en ce début d’année nière plus approfondie. Je vou- Ph. V.W. (avec belga) (GBr) 59.48. 200m brasse. 1. Gyurta (Hon) 2.11.62. 54.77 ;... 5. Buys (Brabo) 57.21. 200m libre. 1. Hoss- Willmott (GBr) 4.35.74.
pré-olympique. drais également obtenir ma

Samedi, au cours d’une pre- qualification sur 200 m dos »
mière journée qui avait égale- (minimum : 1.59.19). S’il y arri-
ment vu Kimberly Buys (26.63) vait, vraisemblablement lors du Tous les 15 jours collectionnez chez votre libraire

les Figurines Tintin


devancer la Hongroise Katinka « national» de mai, il améliore-
Hosszu (26.72) sur 50 m pa- rait le record de Belgique de
pillon, l’exploit est venu du Stefaan Maene – 1.59.64 – qui
jeune (20 ans) Lander Hendri- tient depuis 1992.
ckx. Le nageur du Best, qui Dimanche, c’est du 100 m
avait émergé l’an dernier, a à la libre, l’épreuve reine, qu’est ve- Le Soir et Le Soir magazine présentent la collection officielle
fois amélioré le record de Bel-
gique du 400 m libre en 3.50.66
nue la lumière. La lutte y a, en
effet, été homérique entre Pieter N°82 des figurines de Tintin. Une collection inédite de figurines
en résine de 12 cm. Chaque personnage est accompagné
d’un livret d’identité et d’un passeport numéroté, véritable
(son premier en grand bassin) Timmers et Jasper Aerents, la LE FAKIR certificat d’authenticité. Pour obtenir ces figurines,
© Hergé / Moulinsart 2015 - Une création Moulinsart / TF1 Entreprises

12,99€*
et validé son billet pour les victoire revenant sur le fil au
découpez votre bon dans Le Soir ou Le Soir magazine
premier en 49.27 pour un petit et remettez-le à votre libraire.
centième. Aerents s’est consolé
la figurine + le livret
en décrochant, avec ses 49.28, + le passeport
son billet pour les Mondiaux
(qu’avait déjà Timmers). Em-
manuel Vanluchene (49.76) a
complété un podium 100 %
belge.
« Avec un peu moins de trois
semaines d’entraînement dans
les jambes, c’est un chrono très
intéressant, a affirmé Timmers,
* Hors prix du journal Le Soir ou du Soir magazine. Hors grandes surfaces et suivant disponibilités. Offre valable du 21/01/2015 au 03/02/2015.
qui avait souffert d’une inflam-
Lander Hendrickx a brillé sur mation pulmonaire au sortir de UNE CRÉATION ORIGINALE MOULINSARTTF1 DISTRIBUÉE EXCLUSIVEMENT PAR LE SOIR ET LE SOIR MAGAZINE
400 m libre. © PIERRE-YVES THIENPONT. ses vacances post-Mondiaux de
27
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

28 LESSPORTS

Neuville a enfin vu le bout du Monte


RALLYE WRC Ogier fait d’emblée honneur à son titre de champion du monde
Derrière le « patron », est rarement à la pointe du EN BREF
combat. Il a suffi de remettre
ses équipiers VW Loeb aux pédales pour s’aperce- Stéphane Prévot
Latvala et Mikkelsen ont voir que la Citroën pouvait riva- en guide suprême
aussi envahi le podium. liser avec la voiture et le pilote
champions du monde. L’ancien copilote de Bruno
Sébastien Loeb, Ogier ? Il a eu la sagesse de Thiry, François Duval et
impressionnant en début ravaler son ego et d’attendre son Chris Atkinson a entamé, à
heure. Une tactique qui a payé. 46 ans, sa 4e vie dans un
d’épreuve, a fini baquet droit. Drôle :
Derrière les déclarations de cir-
par craquer. constance où il regrettait, bien l’homme qui fut évincé
Pour la première fois sûr, de ne plus pouvoir livrer ba- quand Duval consommait et
taille à son rival, on imagine consumait ses Citroën WRC
en cinq participations, revient par la grande porte
qu’il savoure ce résultat plus
Thierry Neuville a rejoint que tout autre. Sans doute n’a-t- au sein du Double Chevron.
l’arrivée. il pas oublié que c’est la 2e fois Le voici désormais chargé
consécutive qu’il pousse Loeb à d’épauler un jeune loup fort
la faute puisque la dernière par- prometteur, le Nordiste

O
n prend les mêmes et ticipation de la star s’était sol- Stéphane Lefèbvre. La colla-
on recommence… Le dée par un tonneau au pays de boration entre les deux
Top 5 du Monte-Carlo la bière, son Alsace natale. hommes, entamée au Pays
2015 ressemble au classement Et Neuville dans tout ça ? Une de Galles l’an passé, s’est
final du championnat du monde 5e place au goût de victoire pour poursuivie de fort belle
2014. Si l’on excepte Mikko Hir- l’homme de Saint-Vith qui voit manière ce week-end dans
vonen, bien sûr, qui a troqué ses enfin le bout du tunnel moné- les cols alpins. Malgré la
chaussures ignifugées contre Neuville a enfin vu le bout du Monte-Carlo. Un bon début de saison, donc, cette fois... © PHOTONEWS. gasque. Avec quatre sorties de bagarre avec Koci en début
des charentaises de prépension- route consécutives – et dans la d’épreuve, l’équipage franco-
né. ancien compagnon d’écurie, Sé- champion en titre, qui s’était On murmure que le Seb du 1e étape, s’il vous plaît, en au- belge a terminé à la 12e place
Cela signifie-t-il que la saison bastien Ogier. déjà imposé en Principauté l’an Double Chevron pourrait recon- tant de participations –, il a en- finale.
WRC qui a débuté au pied du Dès jeudi soir, les deux dernier, ne s’est pas énervé. Il a duire l’expérience à l’une ou tamé le rallye sur un mode
rocher princier sera moins exci- hommes qui partagent un pré- contre-attaqué avec méthode l’autre occasion… (très) modeste. A mesure où les LES RÉSULTATS
tante que la lecture du Moni- nom, une pointe de vitesse d’ex- pour prendre l’avantage sur Mathématiquement, l’opéra- rangs devenaient clairsemés, il
RALLYE DE MONTE-CARLO (WRC)
teur belge un jour de pluie ? ception et un sourire de tueur Loeb dans le 7e tronçon. Une tion Citroën n’est cependant pas est remonté au classement pour Classement final. 1. Ogier-Ingrassia (Fra/Volkswa-
Non. En tout cas, on l’espère. Le froid, se sont engagés dans un spéciale plus tard, le roi du ma- une grande réussite puisque contester la 5e place de son gen Polo-R) 3 h 36:40.2 ; 2. Latvala-Anttila (Fin/
Monte-Carlo est une épreuve si duel à coups de secondes sur cadam arrachait une roue de sa Kris Meeke, l’autre représentant équipier Sordo qu’il a coiffé Volkswagen Polo-R) à 58.0 ; 3. Mikkelsen-Floene
(Nor/Volkswagen Polo-R) à 2:12.3 ; 4. Ostberg-An-
spécifique, un mélange de stra- fond d’arrière-pays verglacé. DS et perdait tout espoir d’ins- officiel de la marque, a aussi dans l’ultime tronçon. « C’était dersson (Nor-Suè/Citroën DS3) à 2:43.6 ; 5. Neu-
tégie et de hasard, qu’on ne peut Loeb, malgré ses quatorze mois crire une 8e victoire moné- commis une erreur. A Monaco, un rallye incroyable mais on ville-Gilsoul (Hyundai i20) à 3:12.1 ; 6. Sordo-Marti
(Esp/Hyundai i20) à 3:12.9 ; 7. Evans-Barritt (GBr/
pas réellement juger des perfor- d’inactivité au sommet du gasque à son palmarès hors du il fallait miser sur le 12, le nu- n’en est venu à bout. C’est génial Ford Fiesta RS) à 5:23.7 ; 8. Loeb-Elena (Fra-Mon/Ci-
mances de chacun sur cette WRC, s’est montré à la hauteur commun. « C’est la vie, mar- méro porté par Ostberg qui a fi- de parcourir quelques-unes des troën DS3) à 8:34.7 ; etc.
seule course même si, au bout du jeune loup. L’homme aux monnait Loeb à l’arrivée. L’im- ni premier des non-VW. Mais, spéciales les plus légendaires du Classement de la Power Stage (ES15). 1. Meeke-
Nagle (GBrIrlitroën DS3), 3 points ; 2. Loeb-Elena
du compte, c’est souvent le neuf titres a même mené les dé- portant, c’est que je me suis bien moralement, le retour de Loeb calendrier et de rallier enfin (Fra/Mon/Citroën DS3), 2 points ; 3. Latvala-Anttila
meilleur rallyman qui s’y im- bats pendant les six premières amusé. Dès les premiers mètres, aux affaires a donné un coup de l’arrivée. En Suède, je m’élance- (Fin/Volkswagen Polo-R), 1 point.
pose. Et qu’il l’admette ou pas, spéciales pendant qu’Ogier se je me suis senti parfaitement à boost au moral de l’orchestre rai de la 5e position. Ce qui me Meilleurs temps dans les épreuves spéciales
(ES9 annulée). Loeb 5 (ES1, ES3, ES6, ES11, ES14),
Sébastien Loeb a dû s’incliner mélangeait les pinceaux dans le l’aise. Comme si je n’avais ja- rouge dirigé par Yves Matton. convient parfaitement. » ■ Kubica 4 (ES4, ES5, ES7, ES10), Meeke 3 (ES12, ES13,
face à son meilleur ennemi, son choix de ses pneus. Mais le mais cessé de rouler en WRC. » Depuis l’an passé, la DS3 WRC DOMINIQUE DRICOT ES15), Ogier 2 (ES2, ES8).



à gagner sur
RADIO contact

VOTRE RENCONTRE
AVEC KYO

Vos places à gagner


du 26 au 30/01 dans le 13h-16h sur Radio Contact
infos & réglement sur radiocontact.be

28
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LESSPORTS 29

Cadel Evans referme sa Grande Boucle


CYCLISME Troisième au Down Under, l’atypique champion australien va changer de vie
L’ancien vainqueur équilibrée. » Force est de recon- Helen et sa compagne Chiara avaient découvert ses racines à
naître que Cadel Evans, si sou- alors qu’il vient de perdre le Barunga, dans une communau-
du Tour a mis un terme vent raillé pour son manque de Tour 2009, lors du chrono ul- té aborigène où Cadel a passé
à sa carrière de coureur. charisme, parfois critiqué pour time ; cet athlète râblé, pas très les premières années de sa vie :
Il considère que son approche trop peu auda- élégant dans la souffrance, « C’est difficile d’être comme les
cieuse de la compétition, ne triompher au sommet du Mur autres quand on a connu une
son refus du dopage l’a traîne pas de casseroles. Aux de Huy avec la tunique arc-en- telle enfance, loin des conven-
privé d’autres succès journalistes qui l’ont rencontré ciel sur le dos ; ce champion au tions. Mais pour gagner un
importants. avant ce Tour Down Under, il a regard humide qui se drape Tour, il ne faut pas être trop
affirmé, voix fluette mais ton dans le drapeau australien sur normal. Cette façon différente de
Il ne quittera péremptoire, que « son rejet du les Champs-Elysées. C’est dans vivre m’a beaucoup aidé et per-
cependant pas le monde dopage (lui) a coûté quelques une équipe belge, Lotto en l’oc- mis de porter un autre regard
du vélo car il entrera top résultats. Ce sont seulement currence, qu’Evans a pris sur le quotidien. » ■
les vainqueurs que l’on porte conscience qu’il était capable de ERIC CLOVIO
dans l’encadrement de aux nues, qui existent remporter la Grande Boucle à la
sa dernière équipe, BMC. dans le public et les régulière. « C’est pourquoi je se- CARTE D’IDENTITÉ
médias, qui sé- rai toujours reconnaissant à
Date et lieu de naissance :le 14 février 1977 à Ka-

I
l restera à jamais comme le duisent des Marc Sergeant et Marc Coucke, therine, en Australie.
premier Australien vain- sponsors. qui m’ont donné cette chance. Profil : 1,74m/68 kg
queur du Tour de France. Mais per- Mais l’équipe, elle, n’était pas Domicile :Lugano (Suisse)
Etat civil : séparé de Chiara; 1 fils.
Cadel Evans n’est certes pas le sonne ne sti- prête à concrétiser ce rêve. Après Equipes pros :2001 Saeco; 2002 Mapei Quick Step;
champion le plus charismatique mule et ne mon échec 2009, la confiance 2003: Telekom; 2004: T-Mobile; 2005-2009: Lotto;
et populaire que la planète vélo soutient vrai- s’est brisée. » C’est chez BMC 2010-2015: BMC.
ait porté, mais ses pairs, adver- ment les sportifs qui qu’il franchira cette dernière Principaux succès : Coupe du Monde de VTT 1996
et 1997 (cross-country); Championnat du monde
saires et patrons lui recon- choisissent de rester sur le droit étape, comme un accomplisse- 2009; Tour de France 2011; Flèche Wallonne 2010;
naissent une conscience profes- chemin. Aujourd’hui, certains – ment. C’est pour BMC qu’il tra- Tour de Romandie 2006 et 2011 ; Critérium inter-
sionnelle chevillée au corps et, ceux qui critiquaient mon com- vaillera à sa reconversion. national 2012; Semaine Internationale 2008; Tirre-
no-Adriatico 2011; Tour du Trentin 2014; 1er cou-
surtout, une conscience tout portement défensif – com- « Plus auprès de l’équipe, plutôt reur Pro Tour 2007.
court, au-delà de la simple per- prennent sans doute mieux au service de l’entreprise : déve- Accessits: 2e du Tour de France 2007 et 2008; 3e du
formance sportive. Personnage pourquoi j’étais déjà heureux de loppement de produits, tests Tour d’Espagne 2009 et du Tour d’Italie 2013.
complexe, Evans a quoi qu’il en pouvoir m’accrocher. Le cy- technologiques, contacts com-
soit marqué l’histoire du sport. clisme a commis de graves merciaux. ce genre de choses. LES RÉSULTATS
Dimanche, au terme du Tour C’est la fin d’une belle carrière pour Cadel Evans. © PHOTONEWS. fautes, plus celles-ci sont Vous ne vous débarrasserez pas
TOUR DOWN UNDER
Down Under qui n’est pas tout lourdes, plus les leçons sont im- encore tout à fait de moi, je re- 5. McLaren Vale - Willunga Hill. 1. Porte (Aus/Sky)
à fait sa tournée d’adieux (elle clisme sur route. Vainqueur de à peine que le vélo est un sport portantes. » viendrai encore en Europe, pour les 151.5km en 3h37:32 ; 2. Dennis (Aus) à 0:09 ; 3.
Dès lors, oui, Cadel Evans est Fernandez (Esp) à 0:16 ; 4. Evans (Aus) à 0:16 ; 5.
aura lieu le 1er février lors d’un plusieurs classiques et courses professionnel et qui ont appris à passer plus de temps avec mon Dumoulin (PBs) à 0:16 ; etc.
critérium dans les rues de Gee- par étapes, champion du monde en comprendre les codes au fil légitimement satisfait de son fils, Robel. » 6. Adelaide - Adelaide. 1. Wippert (PBs/DPC) les
long), il a donc mis un point fi- (en 2009 à Mendrisio), lauréat des années, à ses côtés. parcours et de ce qu’il a apporté Pragmatique plutôt que cal- 90.0km en 1h56:09 ; 2. Haussler (Aus) m.t. ; 3. Val-
lée ; 4. Brutt (Rus) ; 5. Impey (AfS) t.m.t. ; etc.
nal à 18 années d’un parcours de la Grande Boucle (2011), son « Je suis fier d’avoir fait dé- au cyclisme. Sa pudeur est un culateur, solitaire mais pas aso- Classement général final. 1. Dennis (Aus/BMC)
sur deux roues qui l’a mené du rêve ultime, Cadel Evans (bien- couvrir le cyclisme à des mil- bouclier mais derrière ses yeux cial, Evans a toujours été aty- les 812.3km en 19h15:18 ; 2. Porte (Aus) à 0:02 ; 3.
sommet du VTT, sa première tôt 38 ans) a choisi de refermer lions d’Australiens et d’avoir bleus et dans cette voix aiguë, pique dans le peloton. Il le re- Evans (Aus) à 0:20 ; 4. Dumoulin (PBs) à 0:22 ; 5. Fer-
nandez (Esp) à 0:24 ; 6. Pozzovivo (Ita) à 0:31 ; 7. Im-
discipline de prédilection, au le chapitre sous les yeux de son inspiré plein de gens sur la sans égale, on revoit ce grand vendique et l’expliquait ainsi à pey (AfS) à 0:35 ; 8. Izagirre (Esp) à 0:52 ; 9. Pantano
faîte des classements du cy- public, ces Aussies qui savaient route d’une vie plus saine, plus garçon consolé par sa maman nos confrères de L’Equipe, qui (Col) à 0:53 ; 10. Bennett (N-Z) à 0:57 ; etc.

Nacer Bouhanni, 

la star punchy
CYCLISME Le sprinter doit transformer Cofidis
ABONNEZ-VOUS 3 MOIS
AU SOIR NUMÉRIQUE
35 €
votre
abo
team au prestigieux vélodrome
couvert de Roubaix. « Une grosse
part de notre recrutement pour ET RECEVEZ EN CADEAU UNE
+ en c nneme
une adeau nt
POW batteri
2015 s’est faite autour de Nacer.
ER B e
BATTERIE EXTERNE POWER BANK® !
ANK ®
Malgré ses 24 ans, il est un véri-
table patron dans une équipe et
il sait ce qu’il veut. Avec lui, nous
avons gagné en professionna-
lisme. » L’intéressé, de nature
taiseuse, le regard perçant, per-
cutant, ne s’en laisse jamais
conter. « Le projet sportif de Co-
fidis m’a sensibilisé. Je sais
qu’ici, j’aurai un train pour
m’emmener dans les sprints. Je
ne cherche pas à me comparer à
qui que ce soit. On doit avancer.
Je dois m’améliorer tous les
LE SOIR NUMÉRIQUE,
Boxeur l’hiver et cycliste l’été,
Bouhanni est un des maîtres du
jours. » Ce train qui avait bossé
sur la piste roubaisienne avant la
C’EST QUOI ?
sprint. © AFP. présentation, aura pour der- Votre journal en PDF sur ordinateur, tablette
nières locos Adrien Petit et sur- et smartphone:
’équipe française Cofidis tout Geoffrey Soupe, mais aussi
L doit retrouver la dynamique
du succès, impérativement. Il y
les jeunes Belges engagés pour
l’occasion, Van Staeyen (26), Van
• L’accès à l’édition de 17h (100 % numérique)
• L’accès à tous les articles (même payants)
en a eu 9 en 2014, et 38 po- Bilsen (24), qui rejoignent cette • Les avantages exclusifs du Club du Soir:
diums. Mais ça n’est pas suffisant saison Louis Verhelst (24) et, invitations (théâtre, concerts, cinéma, expo...)
et la formation managée par le surtout, Romain Zingle (27), qui
volubile Yvon Sanquer veut un entame sa 6e campagne chez et avantages réservés aux abonnés.
regain de « crédit ». On a même « Cof ». « L’objectif principal est
tout chamboulé pour séduire le de ramener des victoires, de ren-
sprinter qui grimpe dans les son- voyer l’ascenseur à notre sponsor
dages mondiaux, Nacer Bouhan- qui est dans le vélo depuis 18
ni. ans », poursuivait Sanquer qui
Le champion de France 2012, rêve de faire monter sa sauce au
maillot rouge (points) du Giro, niveau du top mondial en 2015,
est clairement la valeur mon- sportivement tout au moins, car
tante du cyclisme français et se hisser en World Tour, ça coûte
Sanquer et ses patrons l’ont (Cofidis a évolué dans le Pro
compris. L’ex-boxeur de 24 ans Tour entre 2005 et 2009).
(il continue à pratiquer pendant « Nous devons penser aux gens
Batterie externe compatible pour tous vos appareils mobiles (tablettes, GSM, consoles de jeu…). Idéale pour les longues journées, cette
l’hiver) a été transféré de la qui nous permettent d’exister. »
Française des Jeux où la cohabi- Le ton est donné. Il faudra plus batterie de secours, légère et élégante tiendra facilement dans un petit sac à main ou dans une poche ! Livrée avec un câble USB avec embouts
tation avec Arnaud Démare de- d’une dizaine de victoires en interchangeables
venait sans doute difficile. Bou- 2015. La 18e place au classement
hanni-la-gachette entend bien mondial est un minimum es-
PROFITEZ DE CETTE OFFRE DÈS MAINTENANT SUR WWW.LESOIR.BE/POWER
dégainer cette année, dès Ma- compté. Bouhanni et sa suite ont
jorque, dès le Qatar. « Il est la du pain sur la planche. Dans les
meilleure solution pour repartir classiques, dans les grands tours
vers une nouvelle ouverture », où l’Espagnol Daniel Navarro J’y vois clair
expliquait Yvon Sanquer vendre- devra assumer le leadership vers
di soir, en marge de la présenta- les sommets. ■
tion en grande pompe de son ERIC CORNU

29
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

30 LESSPORTS OPEN D’AUSTRALIE

« J’ai donné tout ce que je pouvais »


Fin de la belle aventure L’AVIS DU COACH
pour Wickmayer,
« Je suis fier d’elle,
en 1/8 de finale, contre Yanina Wickmayer
elle a fait
une super Simona Halep. ne verra pas la deuxième
semaine à Melbourne, un terrible tournoi »
6-4, 6-2 : le score ne ce qui n’empêche pas Même l’énergie débordante
reflète pas la faiblesse qu’elle a disputé de Michel Bouhoulle n’a pas
de la Belge, qui n’a pas un très bon tournoi. suffi à pousser Yanina Wick-
© EPA. mayer vers un nouvel ex-
démérité, mais plutôt ploit. « Oui, mais Halep, c’est
l’incroyable solidité du solide quand même. Elle ne
de la petite Roumaine de donne rien, elle joue vite et
même la qualité de son service
1,68 m et no 3 mondiale. m’a surpris. Yanina a eu deux
trois petites occasions, surtout
MELBOURNE dans le premier set, mais à ce
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL niveau-là, si tu ne les prends

O
n doit bien l’avouer, on pas… Mais bon, elle aurait dû
n’a pas vibré, hier sur la faire un match de dingue pour
pourtant superbe Rod remporter cette rencontre.
Laver Arena. Simona Halep ne Moi, je suis surtout content de
nous en a pas laissé le temps ! l’attitude. Car ça reste une fille
En 1 h 19, et un score trop sé- qui n’aime pas perdre, et là,
vère de 6-4, 6-2, la petite Rou- elle n’a rien lâché, l’autre était
maine a expliqué à tout le simplement plus forte. Si j’ai
monde, et à Yanina Wickmayer juste un regret, c’est que
en premier, comment elle était Yanina n’a pas servi aussi bien
l’actuelle no 3 mondiale, juste que dans les trois premiers
derrière Serena Williams et matchs où sa mise en jeu avait
Sharapova, du haut de son petit été déterminante. La tension,
1,68 m. Un tennis qui ne tolère sans aucun doute… Un hui-
pas les fautes, qui tutoie les tième de finale, dans un grand
lignes et qui renvoie les balles stade, face à la no 3 : c’est
plus vite qu’elles ne sont venues. autre chose que de super-bien
C’est propre, c’est net et terri- jouer à l’entraînement comme
blement efficace ! elle l’avait fait samedi. Je
En face, Yanina Wickmayer m’étais dit, si elle joue comme
n’a pas démérité, mais elle a ça contre Halep, wouaw… »
sans doute atteint les limites de pour déjà lui mettre une pres- plaisir. Bien sûr, il faudra gom- Alors, oui, sur ce point-là, je EN CHIFFRES Un bilan global positif, mais
ce qu’elle pouvait encore espérer sion certaine. Elle aurait même mer les erreurs, mais au moins, peux m’estimer très satisfaite. il reste du travail, donc.
dans ce tournoi déjà… inespéré.
2015 ne s’est cependant pas ar-
pu mener 5-1 dans la première
manche mais, courageuse,
je vois où je vais et c’est dans la
bonne direction, avec Michel
Même aujourd’hui, je pense
avoir fait un bon match. J’ai eu 14 « Oui, on est encore loin, très
loin du top niveau. Mais d’un
rêté, hier pour elle, que du Wickmayer reviendra semer un (NdlR : Bouhoulle, son coach) et plus d’occasions que le score ne Wickmayer fera un bond de autre côté, quand je vois sa
contraire. Elle sait désormais où peu le doute à 4-3. Mais pas as- cette équipe à mes côtés. C’est l’indique. » 14 places, soit 66e, au pro- défaite, contre Babos, au
et comment elle doit travailler sez. « Je crois que le score ne re- clair que c’est ce tennis très Et dans sa tête, Yanina Wick- chain classement de la WTA premier tour des qualifs à
pour retrouver son vrai niveau, flète pas tout à fait la physiono- agressif qui peut me ramener mayer a désormais un objectif qui sera publié le lundi 2 fé- Sydney, dix jours avant, quel
et ça, c’est déjà un énorme pas mie du match car il y a eu beau- vers le top. Je dois continuer de clair pour la suite. « Gagner à vrier. chemin parcouru en si peu de
dans la bonne direction.
Quelques drapeaux belges
coup de jeux très disputés. Mais
voilà, j’ai donné tout ce que je
travailler comme ça, jouer des
matchs de ce niveau pour re-
nouveau un titre et retrouver le
Top 30, j’espère cette année, et si 123.500 temps ! Elle a retrouvé son
esprit de guerrière tout en
par-ci, des « allez Yanina » par- pouvais. En face, je suis tombée trouver du rythme et une vraie ce n’est pas le cas, la saison sui- Elle a repris le vol pour la restant positive. Maintenant, il
là : la Rod Laver Arena avait re- sur une joueuse très stable, qui stabilité. Lorsque je suis arrivée vante. » Belgique, ce lundi soir à ne suffit pas de simplement
pris ce petit accent belge qu’on ne fait pas de faute, ni au ser- à Melbourne, je ne dis pas que je Ça fait très longtemps qu’elle Melbourne, avec un chèque confirmer, mais il faut pro-
a tant savouré lors des années vice ni au retour et qui contre n’avais pas de bonnes sensa- n’avait plus été aussi positive et de 123.500 euros en poche. gresser. Son programme avec
2004 (sacre de Henin) et 2011
(sacre de Clijsters). « Oui, j’ai
très bien. En plus, au contraire
de beaucoup de joueuses, elle
tions (elle a perdu ses deux pre-
miers matchs, en trois sets, en
ambitieuse après ce qui reste
tout de même une défaite. Et 3 sur 6 directement la Fed Cup et
Anvers est rude, mais il faudra
aimé cette ambiance si particu- change rapidement la direction qualifs à Auckland et à Sydney), rien que pour ça, ça valait le La Belge a disputé 6 matchs qu’on trouve du temps pour
lière, raconte une Wickmayer, du jeu et va trouver des balles le mais j’avais peu de confiance, (long) déplacement ! ■ en 2015. Elle en a gagné trois recharger les accus et conti-
déçue certes, mais sereine. long des lignes, qui font mal. Ce peu de rythme et pas de match. YVES SIMON et perdu trois. nuer à bien bosser. »
C’était ma quatrième fois sur ce n’est rien d’extraordinaire, mais
Central assez incroyable. Je suis c’est drôlement efficace. »
rentrée assez relax sur le court,
mais inévitablement, il y a une
Ce n’est évidemment pas cette
défaite contre la no3 mondiale
Fed Cup Et maintenant, direction Budapest
petite tension qui arrive car on que Wickmayer (80e) doit gar- anina Wickmayer n’aura pas beaucoup Pour rappel, la Belgique a été versée dans ment, Ann Devries retrouvera sa « dream
veut toujours bien faire. Ce sont
des moments assez rares dans
der en tête, même si elle lui a
permis de bien voir où elle en
Y le temps de souffler après sa débauche
d’efforts à Melbourne. Il y aura d’abord le
le groupe D en compagnie de la Croatie, d’Is-
raël et de la Lettonie. 15 équipes dont la Bié-
team », cette année, avec Wickmayer donc,
mais aussi Flipkens, Van Uytvanck et Mes-
une carrière, j’ai tenté d’en pro- était vraiment. « Ce que je re- toujours long et fatigant vol retour vers la lorussie d’Azarenka sont réunies en Hongrie, tach. « Ça va être très dur à Budapest avec
fiter au maximum. » tiens surtout c’est que, par mo- Belgique avec, en plus le décalage horaire seulement 2 obtiendront un ticket pour un… quatre jours très chargés, mais on a l’équipe
Malheureusement, en face, Si- ments durant ce tournoi, j’ai et… les températures à digérer. Mais juste un barrage de remontée dans le groupe 2, anti- pour tenter de sortir de là, commente Wick-
mona Halep ne lui a guère lais- ressenti que je pouvais encore petit stop, car ensuite, et dès ce dimanche, chambre du groupe mondial. Dans un pre- mayer. Moi qui ai besoin de matche, je serai
sé le temps de humer l’atmo- très bien jouer au tennis. J’ai elle rejoindra l’équipe belge de Fed Cup qui mier temps, la Belgique doit donc gagner sa servie… »
sphère. A 1-1, dans chaque set, parfois, à nouveau, rejoué s’envolera pour Budapest et sa demi-se- poule, puis remporter sa demi-finale contre Après cela, elle enchaînera par le tournoi
la Roumaine est parvenue à comme une Top 30 ou une Top maine de compétition ardue (du 4 au 7 fé- le vainqueur de la poule A (Serbie, Hongrie, d’Anvers où elle reçu une wild card. ■
prendre le service de la Belge 20 ici, et ça, ça fait drôlement vrier). Autriche). Vous avez dit enfer ? Heureuse- Y.S.



Dès le 23/01,
la double figurine Tintin 29,99€* la figurine + le livret
Hors-série de la collection officielle * Hors prix du journal Le Soir ou du Soir
magazine. Suivant disponibilités.
© Hergé / Moulinsart 2015 - Une création Moulinsart / TF1 Entreprises

Tintin en toge
visuels non contractuels

et Milou en Inde

UNE CRÉATION ORIGINALE MOULINSART-TF1 DISTRIBUÉE PAR LE SOIR ET LE SOIR MAGAZINE

30
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LESSPORTS 31

Nick Kyrgios lance l’Australia Day


Le jeune Australien DEPUIS MELBOURNE
s’est qualifié pour les
Coupe Davis : Federer
quarts, au grand plaisir et Wawrinka plus
du public local. incertains que jamais
Seppi, le tombeur Depuis Melbourne, René
de Federer, a pourtant Stammbach, le président de
la Fédération suisse de ten-
disposé d’une balle nis, a levé un petit coin du
de match. voile concernant le prochain
Belgique-Suisse en Coupe
MELBOURNE
Davis (début du mois de
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL
mars à Liège). « Ce sera avec
le duo Federer-Wawrinka ou

L
’Australia Day (fête de la
sans. L’un ne viendra pas sans
fondation de l’Australie) a l’autre… Pour moi, il y a moins
débuté avec quelques d’une chance sur quatre qu’ils
heures d’avance, hier, à Mel- fassent le déplacement. » On
bourne Park. Le mérite à un rappelle que le no3 suisse,
jeune Aussie de 19 ans qui s’est Marco Chiudinelli est 210e à
mis en tête d’écrire l’histoire la l’ATP et qu’il vient de se faire
veille de ce jour historique. Ceci, opérer au coude. Le quart de
dans une « Hisense Arena » véri- final mondial est en vue…
tablement transformée en « In-
tense Arena ». Kyrgios, c’est déjà Sharapova-Bouchard :
ce grand gamin hâlé, au look rasé
de footballeur, qui avait créé la
un quart explosif !
surprise en sortant Nadal de La n°2 mondiale défiera
Wimbledon dès les huitièmes de demain la Canadienne Euge-
finale. Hier, il a vengé Roger Fe- nie Bouchard (20 ans et déjà
derer en éliminant son bourreau, 7e à la WTA) pour un quart
l’Italien Seppi, qui avait pourtant de finale explosif entre deux
remporté les deux premiers sets joueuses dont on compare
souvent le début de carrière
et même eu une balle de match
et l’énorme impact média-
dans le quatrième. Poussé par un tique qu’elles génèrent. La
public australien déchaîné, Kyr- A 20 ans, le jeune Kyrgios a conquis le public de son pays. © THOMAS PETER/REUTERS. Russe mène 3-0 dans les
gios l’a finalement emporté 5-7, duels précédents, mais on se
4-6, 6-3, 7-6, 8-6, après 3 h 34 de fut fêtée par une partie du public, PRINCIPAUX RÉSULTATS souvient déjà d’une demi-
feu d’artifice. Et la fête ne faisait alors que le revers de Seppi finale très accrochée (4-6,
SIMPLE MESSIEURS 1/8e de finale. Berdych (Tch/N.7) b. Tomic (Aus) 6-2, 7-5 ; V. Williams (USA/18) b. Giorgi (Ita) 4-6, 7-6 (3),
que commencer. n’avait pas été jugé « out » par 1/16e de finale. Wawrinka (Sui/N.4) b. Nieminen 7-6 (3), 6-2 ; Nadal (Esp/N.3) b. Anderson (AfS/N.14) 6-1 ; Ag. Radwanska (Pol/N.6) b. Lepchenko (USA/ 7-5, 6-2) lors du dernier
« Ce public a été incroyable, je l’arbitrage. C’est donc un « Chal- (Fin) 6-4, 6-2, 6-4 ; Ferrer (Esp/N.9) b. Simon (Fra/ 7-5, 6-1, 6-4 ; Murray (GBs/N.6) b. Dimitrov (Bul/ N.30) 6-0, 7-5 ; S. Williams (USA/N.1) b. Svitolina Roland Garros. L’an dernier,
lui dois une grande partie de ce lenge » qui provoqua une N.18) 6-2, 7-5, 5-7, 7-6 (4) ; Nishikori (Jap/N.5) b. N.10) 6-4, 6-7 (5), 6-3, 7-5 ; Kyrgios (Aus) b. Seppi (Ukr/N.26) 4-6, 6-2, 6-0. c’est à Melbourne que Bou-
Johnson (USA) 6-7 (7), 6-1, 6-2, 6-3 ; Djokovic (Ser/ (Ita) 5-7, 4-6, 6-3, 7-6 (5), 8-6. 1/8e de finale. Makarova (Rus/N.10) b. Görges (All)
succès ce soir ». Le grand Nick deuxième fête du public, confir- N.1) b. Verdasco (Esp/N.31) 7-6 (8), 6-3, 6-4 ; Muller 6-3, 6-2 ; Sharapova (Rus/N.2) b. Peng Shuai (Chn/ chard signait sa toute pre-
Kyrgios (1,93 m – 53e mondial) mant bien que cette balle était (Lux) b. Isner (USA/N.19) 7-6 (4), 7-6 (6), 6-4 ; Raonic SIMPLE DAMES N.21) 6-3, 6-0 ; Halep (Rou/N.3) b. Wickmayer 6-4, mière demi-finale en Grand
avait du mal à trouver les mots, dans le couloir de la mort pour (Can/N.8) b. Becker (All) 6-4, 6-3, 6-3. 1-16e de finale. Keys (USA) b. Kvitová (Tch/N.4) 6-4, 6-2 ; Bouchard (Can/N.7) b. Begu (Rou) 6-1, 5-7, 6-2. Chelem.
hier, pour exprimer tout ce qu’il Seppi. Kyrgios devient le premier
avait ressenti lors d’une ren- Australien en quart de son Open
contre qu’il aurait sans aucun
doute perdue partout ailleurs
qu’en Australie. Pendant plus de
depuis Lleyton Hewitt en 2005.
En inscrivant un deuxième quart
de finale à son palmarès (après
Venus Williams La résurrection
1h30, l’Italien Andreas Seppi Wimbledon), alors qu’il n’a pas ui, Venus Williams joue revoilà qui s’approche à nou- rien ! Son meilleur résultat à versante. « J’ai toujours cru en
(46e) lui démontra en effet qu’il
n’avait pas éliminé Federer par
encore 20 ans, il rejoint même le
seul Roger Federer dans les stats
O toujours ! Et elle est encore
capable de faire mal à la jeune
veau du Top 10 mondial ! Heu-
reuse de retrouver les spotlights
Melbourne reste une finale per-
due en 2003 contre… sa ca-
mes capacités même si les résul-
tats n’ont pas toujours suivi.
hasard vendredi. Puis, grâce à un historiques ! « Quand j’ai su que génération. Samedi, c’est l’Ita- à Melbourne, Venus a rendu un dette. Mais depuis une autre fi- C’est parfois terrible quand vous
troisième set facilement rempor- j’avais remporté ce match, les lienne Camila Giorgi (23 ans) vibrant hommage à sa petite nale laissée à Serena à Wimble- devez combattre des choses que
té, c’est tout un espoir porté par émotions ont été incroyables, qui l’a appris à ses dépens, alors sœur. « J’ai toujours été motivée don 2009, Venus Williams ne vous ne pouvez pas contrôler
une nation qui poussa le joueur commenta encore Kyrgios. Je qu’elle avait pourtant son hui- par Serena, dès son premier jour court plus derrière sa sœur. Ce (NDLR : elle parle de son syn-
de Canberra à y croire plus que ja- n’avais encore jamais joué dans tième de finale bien en vue : elle sur le circuit, et ça remonte déjà n’est en fait qu’en 2011 qu’on a drome). »
mais. « J’avais déjà remonté un cette Hisense Arena, mais c’est dé- a mené 6-4, 4-2 avec trois balles à 1997. Sans elle, je n’en serais découvert pourquoi. Cette an- « C’est une battante. Je suis si
score de deux sets à zéro contre sormais mon court favori ! » de 5-2 et a servi pour le match. pas là. Elle m’a toujours inspi- née-là reste un bien mauvais fière d’elle », a renchéri Serena
Gasquet à Wimbledon et je savais Mais ce huitième de finale, c’est rée. La manière dont elle gère sa souvenir pour Venus, puisqu’elle qui sait de quoi elle parle. En
donc que j’avais les jambes pour Murray écarte Dimitrov Venus qui est allé le chercher à vie, sa façon de rentrer sans avait disputé seulement quatre huitième, Venus aura fort à
aller aux cinq sets », expliqua ce En quart, Kyrgios défiera de- la… Williams : 4-6, 7-6, 6-1. peur sur le court, etc. On a, en tournois. Blessée à une hanche, faire, ce lundi lors de la night
joueur au tennis atypique mais au main Andy Murray. L’Ecossais a L’air de rien, cela faisait trop fait, la chance de pouvoir se mo- puis touchée par un virus, elle session (9h du matin en Bel-
service dévastateur (25 aces, dominé le Bulgare Grigor Dimi- longtemps qu’on n’avait plus vu tiver l’une l’autre. » apprendra plus tard qu’elle était gique), face à une Radwanska
hier). Contre Gasquet, il avait trov en quatre sets 6-4, 6-7 (5/7), l’aînée des Williams, 34 ans, en Si les Williams avaient pris atteinte du syndrome de Sjö- remontée comme une pendule
aussi sauvé 9 balles de match. 6-3, 7-5 pour accéder à son sei- deuxième semaine d’un tournoi l’habitude de truster les titres gren, une maladie auto-im- depuis qu’elle travaille avec Na-
Preuve que le jeune « surfeur » a zième quart de finale consécutif du Grand Chelem. Cela remon- du Grand Chelem ensemble au mune, causant sécheresse des vratilova (seulement 9 jeux
aussi du cran, comme pour écar- en Grands Chelems ! Là aussi, on tait même à Wimbledon 2011 ! début des années 2000, c’est yeux, douleurs articulaires et concédés jusqu’ici) ! « C’est vrai-
ter cette balle de match à 6-5 pour a assisté à un fameux duel. Dimi- « La vieille a encore quelques clairement Serena Williams qui surtout grosse fatigue. Elle dé- ment super d’être en seconde se-
Seppi dans le 4e set. Un nouveau trov risque de penser longtemps à tours dans son sac », jubilait a pris la main avec ses dix-huit gringole au classement (134e dé- maine, a commenté Venus.
service de plomb et Kyrgios était ce quatrième set où il a mené 5-2 une Venus qui se remet à rugir sacres. Mais il ne faudrait but 2012) pendant que sa petite Mais je n’ai pas envie de m’arrê-
reparti pour écrire l’histoire une avant de perdre 5 jeux d’affilée, et de plaisir. La lionne a en effet quand même pas oublier que sœur continue d’empiler les ter là et Serena (NDLR : contre
heure plus tard, 8-6 dans le 5e. La le match aussi. Il en brisa sa ra- débarqué à Melbourne avec un Venus, ex-no1 en 2002, en a tout couronnes. Mais elle ne baisse Muguruza qui l’avait éliminée à
dernière balle de ce match fou quette de rage ! ■ 46e titre en poche en guise de de même gagné sept dont cinq jamais les bras, comme l’a dé- Roland Garros) non plus ! » ■
restera aussi unique puisqu’elle YVES SIMON préparation, à Auckland. Et la Wimbledon, ce qui n’est pas montré samedi sa victoire ren- Y.S.

LESBRÈVES

Une polémique
GOLF Grand Prix de vendredi, rempor- avoir franchi 5,92 m la semaine Lindsey Vonn, 30 ans, a amélio-
Colsaerts 13e au Qatar té par la Française Pénélope Le- dernière à Reno (Nevada). ré son record de victoires en

sur fond de Super Bowl


Le Sud-Africain Branden Grace a prévost, associée à Flora de Ma- Coupe du monde, en remportant
remporté le Masters du Qatar, riposa. HOCKEY dimanche le super-G de St-Mo-
épreuve du circuit européen EP- Les Belges ritz, signant son 64e succès ab-
a Ligue nationale de football américain (NFL) a confirmé que GA, dotée de 2.500.000 euros, corrigent les Pays-Bas solu (le 22e dans la spécialité)

L
CYCLISME
les ballons utilisés lors de la finale de conférence entre New en rendant une dernière carte de Olivier Kaisen en deuil L’équipe belge s’est imposée 4-0 depuis le début de sa carrière.
England et Indianapolis (45-7), qualificative pour le Super 66 pour un total de 269 (19 Les coureurs de l’équipe Lotto- face aux Pays-Bas, samedi en Vonn, qui a égalé et dépassé
Bowl de dimanche prochain, étaient sous-gonflés, du moins en sous le par), samedi, sur le par- Soudal ont porté un crêpe noir Afrique du Sud, pour le premier l’Autrichienne Annemarie Mo-
première période, mais n’a pas encore terminé son enquête. Un cours de Doha. Nicolas Col- au départ de la dernière étape de ses 4 matchs amicaux pro- ser-Pröll (62 victoires) le week-
ballon sous-gonflé facilite notamment le travail du quarterback, en saerts apparaît à la 13e place du du Tour Down Under en hom- grammés durant un stage de end dernier dans la légende du
l’occurence Tom Brady, qui a réalisé face aux Colts trois passes pour classement final où Thomas Pie- mage à leur ancien équipier Oli- quinze jours au Cap, afin de pré- ski, s’est imposée devant les Au-
des touchdowns. Et comme chaque équipe utilise ses propres bal- ters, très bon aux 2e et 3e tours vier Kaisen. Le Namurois et son parer la demi-finale de World trichiennes Anna Fenninger,
lons lorsqu’elle est en attaque, seule celle des Pats en aurait donc du tournoi, échoue quand même épouse (sur le point d’accoucher League, fin juin à Brasschaat. championne olympique et Nicole
bénéficié. L’affaire, désignée aux Etats-Unis sous le nom de « Defla- à la 38e place. d’une petite fille), l’ancienne Max Plennevaux, Gauthier Boc- Hosp.
tegate », avait été révélée par le chaîne sportive ESPN. L’entraîneur championne cycliste Ludivine card et Felix Denayer (sur pc),
des New England Patriots, Bill Belichick, a nié toute intention frau- ÉQUITATION Henrion ont perdu leur fils de 18 ▶ CROSS L’Ethiopien Dame
avaient ouvert la voie en pre-
duleuse, affrimant que la différence de pression pouvait s’expliquer Gregory Wathelet mois, Jussi, décédé suite aux Tassama et l’Ostendaise
mière mi-temps. Denayer, tou-
par le changement de pression atmosphérique entre l’endroit où ils vainqueur à Zurich conséquences d’une angine Louise Carton ont remporté
jours sur pc, alourdissait la cor-
ont été contrôlés initialement et le terrain. Le Liégeois Gregory Wathelet, compliquée. Le Soir présente ses la manche de la Cross Cup de
rection en seconde période.
34 ans, qui montait la jument condoléances au couple. (S.Th.) Hannut.
L’équipe belge féminine a, de
▶ CYCLO-CROSS Le Néerlan-

14.000.000
Oh d’Eole (13 ans), s’est imposé son côté et toujours au Cap,
dans la plus importante épreuve ATHLÉTISME dais Mathieu van der Poel a
partagé l’enjeu, 3-3, contre son
au programme de la journée de Encore 6 m pour Lavillenie remporté la dernière manche
homologue sud-africaine.
samedi, l’Art on Ice Prize à Le Français Renaud Lavillenie, de la Coupe du monde à
Le Brésilien Lucas Silva, prometteur milieu de 21 ans évoluant à 1m50, au Jumping CSI 5-W de recordman du monde du saut à SKI ALPIN Hoogerheide. Quatrième,
Cruzeiro, a été officiellement transféré au Real Madrid. Décrit Zurich. L’ex-champion de Bel- la perche (6,16 m), a franchi sa- Une de plus pour Vonn Kevin Pauwels a assuré sa
comme un milieu défensif de caractère, Silva s’est engagé jusqu’à gique Wathelet et Oh d’Eole medi soir à Rouen 6,00 m, amé- A une semaine des Champion- victoire finale du circuit mon-
2020. Selon la presse madrilène, le montant de l’opération appro- étaient déjà montés sur la 3e liorant sa meilleure performance nats du monde chez elle à Vail dial devant les Néerlandais
cherait les 14 millions d’euros. marche du podium à l’issue du mondiale de la saison, après et Beaver Creek, l’Américaine van der Haar et van Kessel.

31
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

32 LANÉCROLOGIE
  

«Dans ma centième année, je quitte ceux que j’aime «Il a rejoint la Paix de l’Eternel.
pour retrouver ceux que j’ai aimés. » Celle que retrouvent au bout de leur chemin
les hommes de bonne volonté. »
Roger et Madeleine GERKENS - CATOIR,
Simone GERKENS, Madame Cécile COPPENS- HOUSIAUX, son épouse ;
Pierre(1) et Myriam GERKENS - de KRAHE, Josiane VOS, son épouse ; Elisabeth COPPENS, sa fille ;
ses enfants ; Françoise, Brigitte et Charles, Paul, ses enfants ; Monsieur et Madame Léon COPPENS - VAN PAGÉ,
Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, Elodie, Coralie, Tatiana, Todd, Ronan et Morgan, ses parents ;
Jean et Léa(1) WASELLE - HALLEUX, ses petits-enfants et ses petits-enfants de cœur ; Madame Georgette ROELANDT et sa famille, sa marraine ;
son beau-frère ; ont la tristesse de vous annoncer le décès de Monsieur et Madame Alexis HOUSIAUX - WANDJI,
ont la tristesse de faire part du décès de Monsieur et Madame Gilles DANTU - HOUSIAUX,
MADAME Maurice CARELS Adrien, Anaïs, Thomas et leur maman Jannick RIJCKEN,
Alexandra et Irène,
Ancien de la SABENA
Jeanne HALLEUX né à Ixelles le 22 janvier 1923
Carole,
ses beaux-frères, belles-sœurs, neveux et nièces ;
veuve de Monsieur Maurice GERKENS et décédé à Evere le 22 janvier 2015. Jason et Calipo,
née à Battice le 5 août 1915 Il nous a quittés le jour de son 92e anniversaire, Les familles COPPENS, HOUSIAUX, VAN PAGÉ, DUBOIS
et décédée à Woluwe-Saint-Lambert le 23 janvier 2015, fidèle à ses convictions philosophiques. et apparentées
réconfortée par le Sacrement des malades. Les funérailles civiles, suivies de la crémation, ont la profonde tristesse de vous annoncer le décès de
La liturgie des funérailles, suivie de l’incinération au Crématorium auront lieu le jeudi 29 janvier 2015 à 10 h 45.
de Bruxelles, aura lieu en l’église Saint-Lambert, MONSIEUR
Réunion au crématorium à 10 h 30
le jeudi 29 janvier 2015 à 11 h 30.
Réunion à l’église.
(avenue du Silence, 61 à 1180 Uccle)
Ni fleurs, ni couronnes.
Christian COPPENS
(Place du Sacré-Cœur à 1200 Woluwe-Saint-Lambert) Président des juges de paix et des juges au tribunal de police
Cet avis tient lieu de faire-part. de l’arrondissement judiciaire du Brabant Wallon
La famille remercie le Dr GERKENS et le personnel de la
Résidence Les Pléiades. né à Berchem-Sainte-Agathe le 12 septembre 1961
et décédé à Woluwe-Saint-Lambert le 22 janvier 2015.
1410 Waterloo - avenue des Heures Claires, 27
1160 Bruxelles - rue des Pêcheries, 105 bte 57 La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation dans le caveau
1030 Bruxelles - rue Hubert Krains, 30 de famille au cimetière de Bierges, sera célébrée en l’église
 Saint-Etienne à Rixensart le jeudi 29 janvier 2015 à 11 heures,
 dans l’intimité et l’amitié.
Réunion à l’église.
« Il poussera de l’herbe (Ferme de Froidmont, chemin du Meunier à 1330 Rixensart)
et je ne serai plus qu’un peu de poésie ».
Un dernier hommage peut être rendu à notre cher défunt au
Sophie CREUZ, sa fille ; funérarium de Genval, rue du Cerf, 81 à 1332 Genval
Thyl et Monelle VAN GYZEGEM, ses petits-enfants ; Raymond DEMARCHE le mercredi 28 janvier 2015 entre 17 et 19 heures.
Annette (1), Renée, ses sœurs ; signale avec tristesse le décès, à l’âge de 101 ans et 7 mois, Le présent avis tient lieu de faire-part.
de sa maman Funérailles et Funérarium Olivier Mathy. 1332 Genval. 02/653.43.40.
Les familles CORYN et EJZIJN
MADAME
ont la tristesse de vous annoncer le décès de

Dounia SADOWSKI Raymonde FICHET


veuve de Toussaint DEMARCHE (1906-1988)
Comédienne
1920 - 2015
née à Paris (XIIIe) le 31 mai 1913 LESPETITESANNONCES
et décédée à Banneux le 18 janvier 2015.
La cérémonie d’adieu aura lieu au crématorium de Bruxelles, SAUNAS
Le 21 janvier 2015 eut lieu son incinération au Centre funéraire GENS DE MAISON
avenue du Silence, 61 à 1180 Bruxelles, MASSAGES
le mercredi 28 janvier à 13 heures. Neomansio de Welkenraedt.
FunéKerf, rue des Etangs 46A - 4800 Verviers. DEMANDES OFFRES
Rue de la Station, 172 -1410 Waterloo. Tél:. 087/22 48 44. pfkerf@gmail. com
Travail à la journée
NEW ! Escorte et masseuse
top class, se déplace partout
Dame 37 ans, sérieuse, dyn. ch. même en voyage et reçoit à
travail ménage, repassage Tél. Bxl. Brune long cheveux,
0499-875.537 2136086 yeux vert, 1m70, mince,
100b. De 10h à 00h00. Pour
Messieurs distingués et sé-
rieux. 0493-57.52.67 2135301

Rubrique nécrologique MAISONS


Caroline jolie JF coquine
Reç Mr + de 40 ans. dès 9 h.
À LOUER - OFFRES Tél. 0485-673.816
2035578

Pour transmettre un avis meublés ou non Le plus beau salon de


massages Tantriques du pays

dans cette rubrique, adressez- vous


lun-dim 10h à 24h
www.lavillaloca.be
LAEKEN Villa standing. 450m2 4ch T. 02/880.53.52

à la société de pompes funèbres


4sdb bur. + 1 studio Gar. 3 v. Alarm Adresse communiquée par tel
Jard. 2.700 € T. 02-268.41.59 Ce coupon = 30 € réduc.
2131354 2135142

de votre choix.
Un massage hors du commun
par une femme d’exception
Bxl Schuman 0474/052.143
FRANCE www.massagesmarianne.be
2135004

À LOUER - OFFRES

Présence dans Le Soir et sur le site enmemoire.be Côte d’Azur Villa + piscine. Tt
PERDUS
conf., calme, 4ch., 3sdb. A louer ANIMAUX & OBJETS
Un avis nécrologique est déjà possible à partir de 250 € HTVA : mai + 1ère sem. juin, 2è qz.
août, sept. + suivants. Photos par OFFRES
int. s/dem. Tél. 0477-319.057
2133919
Nous contacter en direct: Provence Mont Ventoux A louer
du lundi au vendredi de 9 à 19 h, le dimanche et jours fériés de 14 à 19 h belle villa 10 pers. tt conf., piscine
11/6m, bbq, boulodrome, matér.
Perdu passeport Iraquien Nº
G1963877 au nom de Al Aidani
Mail: necrologie@rossel.be - Fax: 070/22 44 54 - Tél. : 02/225 53 12 puériculture, gd jardin très calme, Hossain. 0489-99.94.43. 2136039
5chb., 2 sal. d’eau, cuis. tte équip.
Tél. en soirée 04-257.45.62 ou site: Perdu passeport libanais Nº
provence-crillon le brave-accueil 290441 au nom de Ali Fadi. Tél.
2134514 0487-80.24.36 2135701



       
   

       
   

32
Le Soir Lundi 26 janvier 2015

LADÉTENTE 33
LA BÉDÉ EDWIN - LE VOYAGE AUX ORIGINES (48) PAR J. LAMBERT ET M. TEXTORIS © LE LOMBARD 2014 LES MOTS CROISÉS
Grille n° 4311 de Guy Hachette 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
FACILE
1
HORIZONTALEMENT.
1. Il arrive qu’on la fouette avant de la servir. 2. Douleur aiguë. 3. 2
Envol. 4. Monde lointain. Architecture d’un processeur. 5. Va avec
un point. Gris et beige à la fois. 6. Sigle pour microédition. Un ama- 3
teur de lentilles. 7. Pour eux, le bridge c’est déjà trop tard. On le
colle au mur. 8. On dit aussi rondier. Zéro ? 9. Stable. Précède le 4
nom du patron. 10. Sujet. Pierre admirable.
5

VERTICALEMENT. 6
1. Une affectation d’érudition assez ridicule. 2. Rectifie en respec- 7
tant le diamètre. Un bas de gamme. 3. Doigté. Droit ou code. 4.
Sans parti. 5. Mycéliums desséchés. 6. Dans l’œuvre d’Allais. Nom 8
de rois du Danemark. 7. Rognés à l’atelier. À vous ? même pas. 8.
Modes de gestion. 9. Épouser l’infant lui fut fatal. Fruit au goût aci- 9
dulé. 10. Ne finit pas une phrase. Déconseillée aux allergiques.
10

Grille n° 561 de Mathieu Rhuys 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

HORIZONTALEMENT. A
A. Marque de dépolissage. B. Ils ne pensent qu’à eux. C. Grandes
cérémonies. Homme politique et poète angolais. D. C’est le titane B
du chimiste. Feras usage de ton droit. E. Elles manquent par trop
C
de profondeur. Vieilles traditions. F. Prendre son premier repas.
Comme cinglé. G. Clamer haut et fort (s’). H. Elle fut sœur et femme D
d’Osiris. Il est désert par nature. I. Exposée en détails. Filet de
lumière. J. Point nommé. Petits oiseaux de compagnie. E

VERTICALEMENT. F
1. Elle cherche à séduire. 2. Petite scie à main. Appel venu du large. G
3. Il symbolise la force. Pas vraiment animé. 4. Département de la
région Bourgogne. Homme canon. 5. Cité d’Auvergne. En voilà un H
qui n’est jamais bien loin du docteur ! 6. Lettres de sténo. Personnel
réfléchi. Sorti de nulle part. 7. La gauche, autrefois. 8. Pousser jusqu’ I
à la corde. Devenu amer avec le temps. 9. Elle n’est pas encore
vache. Temps compté. 10. Préparerais les haricots. J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
1
2
LE SUDOKU 3
4
5
Remplissez la grille de sorte que 8 7

Solution n° 4310
6
chaque ligne, chaque colonne 7
et chaque carré contiennent les 2 5 4 8
chiffres de 1 à 9. 9
1 9 8