Vous êtes sur la page 1sur 19

République Algérienne

Démocratique Et Populaire

Faculté De médecine Annaba


Département de pharmacie

Processus de fabrication produit fini

PARALGAN ®
DCI : Paracétamol 500 mg

Encadré par  :

La directrice technique SAIDAL-ANNABA


Mme. MEZHOUD Faiza
Présenté par  :

Sahraoui Mohamed Sami

Site De Production SAIDAL ANNABA

Année universitaire 2017 / 2018


Remerciements
Je tiens à remercier toutes les personnes
qui ont contribué au succès de mon stage et
qui m'ont aidé lors de la rédaction de ce
rapport.
Tout d'abord, j'adresse mes remerciements
à la directrice technique, qui a su nous
accueillir avec sympathie et qui nous a
facilité l’accès aux différents services de
l’unité.
Je remercie également toute l'équipe pour
leur accueil, leur esprit d'équipe et leur
disponibilité, et en particulier l’équipe de la
production.
INTRODUCTION :

E n vue d’obtention du diplôme DOCTEUR EN PHARMACIE, on a effectué un stage


de pratique professionnel au niveau de l’industrie pharmaceutique, durant une période
de stage de 03 mois (de 01/01/2017 jusqu’au 31/03/2017). On avait l’honneur d’être
affecté au niveau du laboratoire SAIDAL d’ANNABA, qui est chargé de la production et la
commercialisation de spécialités pharmaceutiques de forme sèche (comprimés).

On a pu, durant notre période de stage, d’accéder aux différents locaux de l’industrie, chargés
de la production et des analyses physicochimiques et microbiologiques, ce qui a permis de
nous faire enrichir nos connaissances théoriques que nous avons étudié durant notre cursus,
d’acquérir des nouvelles informations sur le déroulement de la production de médicaments et
de s’intégrer dans le monde professionnel et de s’habituer à communiquer avec les autres en
milieu professionnel.

Ce rapport de fin de stage contient une représentation générale sur l’industrie «  Laboratoire
SAIDAL » (en respectant sa confidentialité) ainsi qu’un résumé des informations qu’on a eu
dans notre période de stage.
TABLES DES MATIÈRES
 CHAPITRE 1 : présentation et organisation du groupe Saidal
1–ORGANISATIONDU GROUPE SAIDAL :

A_ la direction général du groupe

B_ les sites de production

C_ le centre de distribution

D_ les filiales et les participations

2 --ORGANISATIONDU USINE ANNABA :

Section 1 : description des locaux :

1_la zone de stockage

2_zone de production

3_les zones de contrôle de qualité

4_ les zones annexes

Section 2 : description du matériel

Section 3 : le personnel

 CHAPITRE 2 : Processus De Fabrication Et Contrôle Produit PARALGAN ®500mg

A- Présentation de la spécialité étudiée

B- processus de fabrication et conditionnement

C- contrôle physico-chimie
CHAPITRE 01 :

Présentation et organisation du groupe


SAIDAL

Le groupe industriel SAIDAL est une société par action SPA au capital social de 2500000000
dinars algérien dont la mission principale est de développer ; produire et commercialiser les
produits pharmaceutiques à usage humain et vétérinaire .le groupe SAIDAL est considéré
actuellement comme le leader de l’industrie pharmaceutique en Algérie avec une grande part
de marché.

1- ORGANISATION DU GROUPE SAIDAL :


Le groupe SAIDAL a procédé en janvier 2014 à la fusion, par voie d’absorption, des filiales
anibiotical, pharmal et biotic, cette décision approuvée par ses organes sociaux a donné lieu à une
nouvelle organisation s’articulant autour de :

A- la direction générale du groupe :

Structure décisionnelle regroupant les directions centrales

_Direction de l’audit interne


_ Direction de la gestion des programmes
_ Direction de Stratégie et l’organisation
_ Direction du marketing et des ventes
_ Centre de recherche et développement
_Centre de la bioéquivalence
_Direction des achats
_ DirectionDe l’assurance qualité
_ Direction des affaires pharmaceutiques
_ Direction dessystèmes d’information
_ Direction des finances et de la comptabilité
_ Direction des patrimoines et des moyens généraux
_ Direction de la communication
_ Direction des opérateurs
_ Direction du développement industriel
_ Direction du personnel
_ Direction de la formation
_ DirectionJuridique

B- les sites de production :

SAIDAL compte 09 usines de production d’une capacité totale de 200 millions d’unités ventes :

1) Le site de production de Médéa : spécialisé dans la production d’antibiotiques pénicilliniques


et non pénicilliniques
2) Le site de dar el Beida : situé dans la zone industrielle d’aller, cette usine produit une large
gamme de médicamentsous plusieurs formes galénique (sirops, solutions, comprimés, et
pommades)
3) Le site Gué de Constantine : composé de deux parties distinctes : l’une pour la fabrication des
formes galéniques (suppositoires, ampoules et comprimés) l’autre dotée d’une technologie très
récente spécialisée dans la production des solutions massifs (poches et flacons) cette usine
dispose d’un laboratoire de contrôle de qualité
4) Le site d’el Harrach : dispose de quatre ateliers de production : sirops, solutions, comprimés et
pommades
5) Le site de Cherchell : composé de trois ateliers de productions : sirops, formes sèches
(comprimés, poudre en sachets, gélules) et concentré d’hémodialyse
6) Le site de Constantine : il dispose de deux ateliers spécialisés dans la production des sirops
7) Le site de Constantine : est une unité d’insuline spécialisée dans la production d’insuline
humains à trois types d’action ‘rapide (rapid) lente (basal) et intermédiaire (comb 25)
8) Le site d’Annaba : spécialisé dans la fabrication des formes sèches
9) Le site Batna : spécialisé dans la production des suppositoires

C- les centres de distribution :

Dotés de moyens logistiques forts appréciables et d’un potentiel humain jeune, dynamique et
spécialisé, ces centres assurent la distribution des produits SAIDAL à travers tout le territoire
national :

1- Centre de distribution centre : crée en 1996, il fut le premier centre de distribution


du groupe il visait la commercialisation et la distribution de tous les produits du
groupe à partir d’un même point de vente.les résultats encouragements obtenus ont
permis de créer deux autre centres de distributions à Batna et à Oran
2- Centre de distribution est : crée en 1999 à Batna, ce centre assure la
commercialisation des produits SAIDAL dans la région d’est
3- Centre de distribution ouest : crée en 2000 afin d’assurer une meilleur distribution
des produits dans la région de l’ouest.
Organisation : -USINE ANNABA-

Directeur d’unité

DRH

Direction technique

Maintenance

Resp  : Resp  : Ordonnancement


Commercial
Assurance
Responsable contrôle Resp  :
qualité
Sécurité Production

SCE : Physico-chimique
MGX

SCE :
Fabrication
Comptabilité SCE : in process

SCE : Impression

Conditionnement
SECTION 1:
A- Description Des Locaux :
Selon les BPF, les locaux doivent êtresitués, conçus, construis et adaptés de façon à convenir
au mieux aux opérations effectuer .leur plan, leur agencement et leur conception doivent tendre d’une part
à minimiser les risques d’erreurs et d’autre part à permettre un nettoyage facile, en vue d’éliminer les
sources de contamination croisées entre médicaments comprises

Les locaux sont séparés physiquement et chaque atelier est identifier par une inscription sur la(es)
porte(s) .un système de sécurité d’ouverture des ports peut également être mise en place

L’unité SAIDAL de Annaba est une unité de production (fabrication et conditionnement)


desmédicaments elle est composéeessentielles de :

Une zone de stockage

Une zone de production

Une zone contrôle de qualité

Des zones annexes

A_1_les zones de stockages : elle est devisée en 3 magasins :


- Un magasin des matièrespremières
- Un magasin des articles de conditionnement
- Un magasin pour les produits finis

Elle est de superficie suffisante permettant un stockage ordonné des différentes catégories de
produit : matières premières articles de conditionnements produits intermédiaires, vrac et finis,
produits en quarantaines, libérés, refusés retournés ou rappelés

En particuliers, elle est propre et sèche et maintenue dans des limites acceptables de température

Les prélèvements d’échantillons, des matières premières sont effectués dans une zone séparée de
façon à éviter la contamination

Les articles de conditionnements imprimés sont stockés dans de bonnes conditions de sécurité

A_2_ zone se production


Elle est représentée par l’atelier de fabrications et deux lignes de conditionnements (pilulier et
blister)

Les locaux sont disposés selon l’ordre logique des opérations des fabrications effectué et selon les
niveaux de propreté requise

Le matériel et le les produits sont arrangés de façon ordonnée et logique pour éviter toute
confusion et de diminuer le risque d’omission ou l’erreur dans le déroulement de toute étapes de
fabrication ou de contrôle
Les surfaces intérieurs (murs, plafond et sols) sont lisses, exemptes de fissures et de joints
ouvertes, et ne libèrent pas de particules, elles permettent un nettoyage aisé et efficace

Les zones de productions sont correctement ventilées par des installations de traitement d’air
(températures, humidités et filtrations) adaptés à la fois aux produits manipulés aux opérations
effectuées et à l’environnement

L’atelier de fabrication comporte plusieurs salles correspondant aux différentes étapes de la


fabrication :

- Une salle de préparation


- Une salle de compression
- Une salle d’impression

Une salle laboratoire de contrôle in process  : laboratoire pharmaco-technique ou se fait le


contrôle au cours de la fabrication

A_ 3_les zones de contrôles


Le laboratoire est sépare des zones de productions ils sont spacieux répondant des exigences des BPF

A ce niveau se déroulent des analyses physico-chimiques :

, contrôle des matièrespremières et articles de conditionnement

, contrôle du produit fini (grain et comprimé)

Les appareils sensibles sont protégés dans des locaux distincts.

A -4_les zones annexes :


Les sanitaires ne communiquent pas directement avec les zones de production et les zones de
stockage

Les ateliers d’entretien sont isoles des zones de production

Le service de maintenance est l’ensemble d’action permettant de maintenir ou de rétablir un


bien ,dans un état spécifique ou en mesure d’assurer un service déterminé

Les principaux domaines d’activité de responsable de la maintenance dans l’unité SAIDAL


Annaba sont :

Maintenance des équipements

Amélioration de l’état du matériel

Approvisionnement et gestion des pièces détachées et fournitures : les pièces détachées et les outils
sont rangés dans des locaux réservés à cette fin générale Cette politique de maintenance utilisée est
préventive
Section2 :
B- description de matériel
_Le matériel de fabrication et de contrôle est installé entretenu en fonction de sa destination

Il est conçu de façon à permettre un nettoyage facile et minutieux

_ Lesopérations de réparation et d’entretien ne présentent aucun risque pour les produits

_ Les balances et le matériel de mesures sont qualifiés, ils sont portés, et de précision appropriée aux
opérations de production et de contrôle

_le matériel défectueux est retiré des zones de production et de contrôle et étiqueté

Section3 :
C- le personnel
Portes clés : 04 postes clés :

1- Le directeur technique : qui doit être un pharmacien


2- Responsable assurance qualité
3- Responsable laboratoire contrôle qualité
4- Responsable de la production

Commentaire par rapport au BPF :


Personnel : SAIDAL dispose d’un personnel qualifié, en nombre suffisant

Une formation initiale est une formation continue et assurée par des experts

Chaque personne assure une tache bien définit (operateur, technicien)

Le chef de département de production et celui de contrôle qualité sont indépendant l’un de l’autre
répondant aux exigences des BPF.
Le système de qualité :

Il est basé sur la règle de 5M

Les 5M
Responsable de l’assurance
qualité

J’observe ce que je fais


Milieu

Je cherche à comprendre pourquoi je


fais ainsi Matériel

Je définis les risques de non-


conformité (NC) Main d’œuvre

Je cherche une solution pour éviter Méthode


l’apparition de la NC

Matière
Je formalise la solution par écrit et le
met en œuvre systématiquement
CHAPITRE 02 :

PROCESSUS DE FABRICATIONET
CONTRÔLE PRODUIT

PARALGAN ®500 mg
A- PRÉSENTATION DE LA SPÉCIALITÉÉTUDIÉE

Le PARALGAN est un médicament antalgique contenu de paracétamol .il est


présenté sous forme des comprimé blanc non enrobé plat et sécable avec chanfrein de 12 mm
de diamètre conditionné dans des blisters boite de 20 comprimés

 COMPOSITION : la formule unitaire d’un comprime : paralgan® (DCI 500


mg)

 LES EXCIPIENTS : les adjuvants intervenant dans la fabrication de


PARALGAN (500 mg) sont :

1- PVP K30 :

Matière en poudre ajouté à l’eau purifié et utilisé agglutinant sous forme d’une solution
liante pour lier les particules entre elles et réduit la force de compression

2- AMIDONS DE MAIS
3- CARBOXYLMÉTHYL AMIDON SODIQUE
4- TALC :

Utilisé comme lubrifiant de compression (anti-adhérant et antifriction)

5- STÉARATE DE MAGNÉSIUM :

Joue le rôle de lubrifiant qui empêche l’adhésion et la friction des poudre et permet un
meilleur écoulement et donne aussi au poudre un brillant, lisse et non poussiéreux

IDENTIFICATION THÉRAPEUTIQUE : indiqué dans le traitement de fièvre et


douleur

B- processus de fabrication et conditionnement

Les différentes étapes de production du produit PARALGAN doivent rependre aux principes
des BPF en vue d’obtenir des produits de la qualité requise et correspondant à leur
autorisation de fabrication et de mise sur le marché

Le produit doit être menée est surveillée par des personnes compétente et le rendement doit
être contrôlé
 Précaution : la production du produit PARALGAN (500 mg) exige certaines
précautions relatives au BPF à savoir :
 Tout le matériel en contact avec le produit doit être en acier inoxydable
 éviter au cour de fabrication le contact prolongé du produit avec l’air et
l’humidité
 le port de gants et masques est obligatoire lors de la manipulation des
produits
 Matériels utilisés : pour produire le PARALGAN (500 mg) on a besoin
de :

b-1 Matériels Utiliser En Cour De Fabrication D’un


médicament :

 Balance ‘METLAIRE - TOLEDO’ de portée 150 KG


 Mélangeur –granulateur COLLETTE
 Calibreur oscillant FREWITT
 comprimeuse rotative KILIAN RTS32
 Grille de 1 ,5 mm
 Sacs en polyéthylène
 Futs en inox
 Etuve type BONAPACCI et OLSA
 Papier sulfurisé
 Station d’eau ALEX 35

Etape 01 :

Service fabrication :

 La Pesée : matières premières (Principe Actif + Excipients)

- Après vérification de la propreté des locaux et le bon fonctionnement du matériel


- peser le PA et les excipients à la centrale des pesées selon les instructions de
fabrications
- remplir les étiquettes de pesée et les attacher sur chaque sac pesé

 Préparation de la solution de mouillage :


La méthode de préparation : par voie humide 

- Dans un fut en inox :

1- Introduire l’eau purifiée


2- Incorporer progressivement le PVP K30 sous agitation jusqu’à parfaite dissolution
3- laisser reposer pendant 24 h

 Mélange à sec :
Dans la COLETTE mélangeur introduire le paracétamol, CMAS amidon de mais et le talc

 Mouillage et granulation :

- mettre le mélange en COLETTE en marche en incorporant la solution de mouillage


précédemment préparé
- mélanger pendant des minutes

 Séchage :

Le granulé mouillé est étalé sur des plateaux recouverts de papier blanc sulfurisé sans
trop de les charger .laisser sécher dans l’étuve BONAPACCI à une température de 40 °C
pendant 4-8 h

 Calibrage :

Le granule est calibré sur le calibreur FREWITT avec une ouverture de maille de 1,5
mm pour suivre l’opération de calibrage. Le temps de calibrage est de 45 min
 lubrification : le granulé calibré est ainsi introduit dans la COLETTE ; incorporer les
lubrifiants (stéarate et talc) en quantité équivalentes et mélanger pendant 3 min .le
granulé lubrifié est recueilli dans des futs en inox munis de sacs

NB : avant la compression : doit être prélevé Un échantillon parlaboratoire de contrôle de


qualité service physicochimie pour une analyse (dosage du grain) et un échantillon par
laboratoire in-process pour contrôlé le taux d’humidité

 Mesure du taux d’humidité résiduelle :

Il est réalisé sur une prise d’essai de 10 gr à 100°C pendant 15 min à l’aide d’un
dessiccateur infrarouge Le taux d’humidité résiduelle obtenu doit être compris dans les
limites exigées 2,5-3 %
Etape02 :

 Service compression :

Après la conformité et le dosage du grain

Le service laboratoire in-process : contrôle Les paramètres pharmaco-techniques


(physique) en cour de la compression pour but rectifier et améliorer la qualité de comprimes
selon les paramètres spécifique

- Le poids moyen sur 10 comprimés : pour chaque 15 min - la norme entre

(564mg-624 mg)

- l’uniformité de masse sur 20 comprimés un par un : pour chaque une heure -  la
norme entre (564 mg-624 mg)
- Friabilité ≤ 0.1%
- Dureté ≥ 5KP
- L’épaisseur : entre [4.4mm-5.4mm]
- Diamete : 12 mm
- t emps de delitement /desagrégation (min) ≤15
- Taux d’humidité résiduelle compris : entre 2,5%-3%

Etape 03 :

 Service Conditionnement:

Après la conformité des comprimes PSO par :

- le laboratoire de contrôle in-process (physique : délitement +friabilité+ dissolution+


UM+ PM)
- le laboratoire de contrôle physico-chimie (physico-chimie : Aspect Et Dosage +
délitement +friabilité+ dissolution+ UM+ PM)

Les comprimés PSO qui sont contenus dans des futs en inox entre dans la ligne blister pour
les conditionner et être contrôlés par le Service in-process:

Les étapes de conditionnement sont comme suit :


1- Conditionnement primaire :

Il est réalisé sur machine blistère au cours de conditionnement primaire, nous devons
vérifier :

- le marquage du numéro de lot


- la date d’expiration et production
- l’étanchéité des blisters

2- Conditionnement secondaire :

- remplissage des blisters dans les étuis


- Remplissage des notices
- vignetteuse

3- Conditionnement tertiaire :

- Emballée dans les cartons


- Étiquetage

C- Contrôle physico-chimique :

1- Détermination caractères organoleptiques :

 L’aspect : comprimé plat, sécable absence de fissures et de collage.


 Couleur : blanche*

2- Uniformité de masse :

L’essai consiste à peser (balance analytique) individuellement 20 comprimés et à


déterminer la masse moyenne

Les masses individuelles doivent se trouver dans les limites données par rapport au poids
moyen de 10 comprimés :

3- Poids moyen :

Consiste à peser 10 comprimés à la balance analytique SARTORIUSBL 310


Le poids moyen =poids totale /nombre de comprimés
Normes : 564-624 MG

4- Détermination de la friabilité :

- peser 11 comprimes et noter le poids P1


- mettre dans le friabilimétre qui va leur subir des frottements de chut à raison de 25
tours par min pendant 4 min
- récupérer les 11comprimes, peser et noter le poids P2

Friabilité = (P1-P2 / P1)*100 normes : ≤1%

5- Détermination du temps de délitement

Le délitement d’un comprimé permetdéterminer la première phase de libération du PA et


conditionne sa libération

_ surveiller la T à 37°C
_ mettre 6 cps dans les colonnes du déliter
_ recouvrir les cps avec des pastilles
_ mettre en marche le déliteur jusqu’à désagrégation complète les 06 cps
_ noter le temps de désagrégation
Norme : ≤15 min

6- Test de Dissolution :

Le test de dissolution est destiné à déterminer la libération de principe actif


paracétamol en fonction de temps 30min dans un milieu solution tampon
PH= 5.8

- milieu de dissolution : solution tampon pH 5,8


- Volume du milieu de dissolution : 900 ml
- Type d’agitation : 50trs. par min
- Température : 37²C
Méthode de calcul :

T (%) = (Ae / At)× (Pt / Pe)× (PM/D) × 100%

A e : absorption d’essai


A t: absorption de standard

P t : prise de standard


Pe : prise d’essai

PM poids moyen = 594,48


D : dose théorique 500mg

Limite d’acceptation supérieure à 80% au bout de 45 min

CONCLUSION 
Le stage que j’ai effectué au niveau de l’entreprise SAIDAL d’Annaba a été très
bénéfique .il m’a permis d’approfondir mes connaissances acquises et de m’intégrer dans le
milieu professionnel.

Durant ce stage, j’ai pu saisir l’importance d’une telle formation pour un étudiant qui
doit être en mesure d’adapter ses connaissances théoriques acquises à la flexibilité des
événements et situations par les quelles passe une entrepriseet de les compléter on observant
les différentes activités puis en les comparants aux acquis théoriques.

En outre, cette expérience m’a permis d’acquérir une vision réelle du


fonctionnement d’une entreprise pharmaceutique, notamment des départements qui la
structurent, du monde de travail et de coopération qui se fait entre les différents services.

J’ai pu par la même occasion constater que le groupe SAIDAL a pu conserver ca place
sur la marché national et il détient encore plus que la moitié (62%) de la production nationale
malgré qu’il est confronté à une concurrence étrangère rude, etcela grâce à la bonne qualité de
ses produits.