Vous êtes sur la page 1sur 6

Les dotations aux amortissement suite

On déduit les annuités. Comment ? on calcule les dotations


comptables = VO*taux*la durée.
Exemple : une immobilisation de 100 000 amortissable sur 5 ans le taux = 20%
La dotation comptable = 100 000 * 20% = 20 000.
Et si le comptable a comptabilisé 25 000 DH de dotation. La différence est à
réintégrer. La réintégration dans ce cas est de 5000 DH.

Quelle immobilisation est déductibles ?


Toutes les immobilisations sont déductibles.
Or ils doivent apparaitre sur le bilan. Si les Immos n’apparaissent pas sur le
bilan la charge est à réintégrer.

Les voitures de tourismes

Il s'agit d'un véhicule à moteur conçu ou aménagé principalement


pour transporter des personnes.
En règle générale, nous considérons les automobiles, les familiales, les
fourgonnettes et certaines camionnettes comme des voitures de tourisme.

La voiture utilitaire : est une voiture utilisée pour


La voiture de tourisme : voiture pour
le transport de matière première, de marchandises
transporter les personnes et nécessitent un
… voiture de transport commerciale ou voiture de
traitement spéciale.
service. Je compare entre les dotations calculées
par le comptable et ceux calculer par le fisc. Si les
calculs sont les mêmes on ne fait aucun traitement
et si il existe un écart cette différence constatée
doit être réintégrer .
La base de calcul de la dotation des
amortissements doit être hors taxe.
Les voitures de tourismes sont calculées sur la base maximum de 300 000 DH
TTC et doivent être amortie sur une durée min de 5 ans ‘’ taux linéaire>= 20 %
‘’ 300 000 *20%. ‘’
NB : la TVA des voitures de tourismes est non récupérable et donc on la calcule
avec le montant TTC. Dans les autres cas ou la tva est récupérable on calcule la
dotation avec le montant HT.
NB 2 : la dotation supérieure à 5000 DH ne peut pas être payées en espèce.
Application
VO = 270 000 HT taux 100 / 5 = 20 % et tva = 20%.
La dotation déductible = 300 000 *20% = 60 000 et je vais la comparer avec la
dotation calculée par le comptable si la dotation est supérieure a 60 000 la
différence est a réintégrer, si le montant est égal a 60 000 le montant est a
déduire.

Crédit-bail

Le crédit-bail est aussi toujours calculé sur la base du montant hors taxe. Il est
calculé sur base de :

Intérêts
Amortissement (HT)

Si la voiture de tourisme dans le cas de crédit-bail est un véhicule


utilitaire ça veut dire utilisé pour l’exploitation de l’entreprise
l’amortissement est déductible, si c’est un véhicule pour les personnes le fisc
doit faire alors une enquête sur le prix d’acquisition ‘’valeur d’origine ‘’, la
durée, et le taux de l’amortissement.
Pour le cas de cession c’est la plus-value qui est déductibles prix de cession-
VNA.
Prenons le même exemple mais avec un changement de taux et de la date
d’acquisition
Dotation comptable = 270 000 *0.25 * (10/12) = 56 250.
Dotation fiscale = 300 000 *0.25 * (10/12) = 52 083 et donc on doit réintégrer la
différence DF-DC.
Si la durée de la location d’une voiture de tourisme dépasse les 3 mois on y
applique la même analyse. (Et cela est non applicable pour les voitures liées à
l’exploitation de l’entreprise bien sûr)

Application :
Éléments Date Base Mode taux Ammo Dotation
d’achat d’amor d’amo cumulee 2013

Photocopieuse 1/1/08 10 000 Lin 20 8500 2000


Passat 24/04/13 390 000 Lin 20 60 000 60 000
Armoire 1/1/12 20 000 Lin 20 0 4000
Camion 1/1/12 100 000 Dégressif 40 40 000 40 000

 Pour la photocopieuse : l’achat a eu lieu au milieu d’année et donc


l’amortissement ne va concerner que 3 mois de 2008 ‘’ la date
d’acquisition’’ et 9 mois en 2013 ‘’ une année sup pour compléter 12 mois
non complet de l’an 2008 ‘’
10 000 * 20% *(9/12) = 1500 alors que le comptable a constaté 2000 dans la
dotation comptable et donc DF – DC = 500 à réintégrer.
 Pour la voiture de tourisme la dotation doit être de 390 000 * 20% * (9/12)
= 45 000 et non pas 60 000 tel qu’a constate le comptable et dans la
différence est à réintégrer.
 Pour l’armoire le cumul d’amortissement est égal a zéro et donc il est la
dotation est a réintégrer a la fois dans l’exercice précédent, l’exercice
actuelle et les exercices qui suivent.
 Pour le camion l’amortissement est dégressif
D’abord il faut savoir qu’on a le droit d’appliquer ce mode
d’amortissement sur toutes les immobilisations sauf deux à savoir les
camions et le matériel roulant tel que la voiture, camion, autocar…
Et donc on va réintégrer tout le montant de la dotation.
Provision pour amortissement dégressif fiscal

Ce mode d’amortissement constitue un avantage fiscal car il permet


d'économiser des impôts en début d'utilisation des immobilisations ‘’baisse du
montant de l’impôt a payer ‘’ Mais ces économies sont compensées ensuite par
une augmentation d'impôt, qui pousse à nouveau à investir.
Cette provision représente une dotation exceptionnelle d’amortissement et donc
l’entreprise a l’obligation de tracer deux tableaux d’amortissement l’un pour le
mode linéaire et l’autre pour le mode dégressif puis procéder à faire la
différence entre le degressif-lineaire.
La provision

La perte de valeur doit être sur et


définitif et les provisions sont soit liées
au passif soit à l’actif.

Les conditions pour que les provisions soient déductibles

La charge doit être elle-même La charge doit être nettement précise et donc on
doit trouver le montant le plus proche à la réalité.
déductible. Et pour un risque que l’entreprise a pu constater
pendant l’exercice. Ex si une convocation de
tribunal est reçu en 2019, et que le jugement ne
vas être qu’en 2020. la charge est quand même
déductible et elle peut alors la constater comme
provision .

Les provisions a risques éventuels ça


veut dire ne peuvent se produire que rarement / qui sont assurés par une
compagnie d’assurance tel que le risque d’incendie, d’inondation ou d’accident
de travail, ne sont pas déductibles.

Règle particulière : le cas du client douteux ou litigieux. Pour que la charge ou


cette provision soit déductible l’entreprise doit recourir a la justice dans un
délais max de 12 mois. Au-delà de ce délais l’entreprise n’aura plus le droit de
constater cette provision comme charge déductible. Et donc elle devra être
réintégrée.
Application
 Une provision douteuse de 14 000 évaluée à 7% du chiffre d’affaire. Cette
provision n’est pas déductible car le montant n’est pas précis.
 Une provision pour dépréciation des TP de 5500 . déductible car le
montant est précis .
 Une provision pour conge a payer au titre de 2019 de 153 000 . Non
déductible car il s’agit d’un droit des salariées et non pas d’un risque
probable
 Provision pour risque d’incendie non déductible car l’incendie est assuré
par une compagnie d’assurance et c’est un risque dont la proba qu’il se
produise est rare.
 Provision pour client en cessation de paiement de 1000 déductible car la
provision est sure et le montant est exacte vu qu’on connait exactement
quel client qui va cesser de payer.
 Provision pour dépréciation des stocks.
Pour déterminer si cette provision est déductible ou pas, il faut calculer le
cout pondéré moyen et le comparer au prix de vente sur le marché .
NB : si je calcul le cout pondéré moyen élément par élément la provision
est déductible.
Mais si je calcule le cout de tous les éléments à la fois sachants qu’ils sont
hétérogènes cartable et eau par exemple la provision est alors a réintégrer.

Les dons en argent ou en nature

Il existe trois types de dons

Des dons déductibles sans aucune limitation. Tel


que Ahbas , les organismes de l’état , association
reconnues d’utilité public . L’enseignement et de
recherche, de santé , et culturelles , ainsi que les
fondations .
Des dons déductibles mais avec une limitation de
2 pour mille 2/1000 tel que les œuvres sociales
public ou privée qui sont financée avec les
cotisations des salariées. Ou les associations qui
ont un contrat avec l’état pour un but de réaliser
des projets soit sportifs ou social …

Et des dons non déductibles appliquées au reste


des dons