Vous êtes sur la page 1sur 7

LA FACTURATION 

1- Obligation légale :

La loi tant commerciale que fiscale oblige les entreprises à établir des factures à l’occasion
de chaque transaction en vue :

- De pouvoir contrôler les revenus des parties,


- De s’assurer de la régularité des droits et taxes revenant à l’Administration Fiscale,
- D’empêcher les transactions informelles (au noir),
- Et d’éviter les fausses factures.

Chaque facture doit porter un numéro tiré d’une suite numérique continue pouvant être
mise à zéro au début de chaque exercice comptable. Une copie, au moins, de chaque facture
doit être gardée par l’entreprise pendant la période réglementaire de dix ans aux fins de
justification et de contrôle des opérations réalisées et enregistrées.

De même, en cas de litige entre le client et son fournisseur, la facture constitue un moyen de
preuve de la vente et des conditions de son exécution.

2- Contenu d’usage et réglementaire de la facture :

La facture est un document établi par le fournisseur pour informer le client des détails des
produits livrés (ou services rendus), des conditions de livraison, du montant à payer et des
modalités de règlement.

Les factures sont émises en quatre exemplaires et doivent comporter un minimum


d’informations. On en cite en particulier :

- L’identité du fournisseur :
 Son nom ou sa raison sociale,
 L’adresse de son siège sociale,
 La forme juridique et le capital de la société,
 Le numéro de son immatriculation au registre de commerce (RC),
 Le numéro de son compte courant bancaire (CCB),
 Mention de l’option exercée en matière d’exigibilité de la TVA.
- L’identité du client précédée du mot « doit » :
 Son nom ou sa raison sociale,
 L’adresse de son siège sociale,
- Le numéro attribué à la facture et la date d’établissement de la facture qui ne peut
en aucun cas précéder la date de livraison.
- Les références aux bons de commande du client et aux bons de livraison du
fournisseur.
- La nature, les quantités, les prix unitaires et globaux exprimés hors TVA, des biens ou
services facturés.
- Le prix total exprimé hors TVA.
- Les taux et les montants de la TVA facturée ainsi que le montant global de la TVA.
- Le prix global exprimé TVA comprise.
- La formule au bas de la facture « arrêté la présente facture à la somme de (en toutes
lettres) ».
- Les modalités et délais de règlement.
Chaque facture doit être, par ailleurs, timbrée par l’apposition sur l’original d’un timbre
fiscal, et signée par le fournisseur. Elle doit être également accompagnée :
- De l’original ou d’une copie du ou des bons de commande,
- Des copies des bons de livraison (ou des bons de réception) portant « décharge » du
client.

Outre les éléments cités précédemment, la facture peut comporter également des
réductions commerciales et financières accordées, des frais de port et la consignation
d’emballages commerciaux.

- Les réductions commerciales et financières accordées :

 Les réductions commerciales :


 La remise est une réduction habituelle calculée sur le montant brut de
la commande pour tenir compte de la vente ou du client.
 Le rabais est une réduction exceptionnelle accordée pour réparer un
préjudice causé au client suite à une exécution imparfaite de la
commande (non conformité des produits à la commande, retard dans
la livraison,…).
 La ristourne est une réduction périodique calculée sur l’ensemble des
opérations faites par un client pour tenir compte de sa fidélité.
 Les réductions financières : il s’agit de l’escompte de règlement qui est une
réduction accordée aux clients qui paient au comptant ou avant l’échéance
habituelle de règlement.

Par ailleurs, lors de l’établissement de la facture, on doit tenir compte des règles suivantes :
- Après déduction des réductions commerciales du montant brut, on obtient le
montant net commercial.
- Après déduction des réductions financières du montant net commercial, on obtient
le montant net financier.
- La TVA est calculée en appliquant au dernier net (commercial ou financier) le taux de
l’impôt prévu par la loi fiscale.

- Les frais de port :


Suivant les conventions passées, c’est le fournisseur ou le client qui prend en charge la
livraison des produits, et c’est l’un ou l’autre qui supporte les frais de port. On distingue, en
général, les modes suivants de livraison :
 Départ fournisseur : les frais de transport sont supportés par le client qui
assure lui même le transport.
 Franco-domicile : les produits sont livrés jusqu’au domicile du client, les frais
de transport sont à la charge du fournisseur.

Le fournisseur et le client peuvent convenir de charger un tiers transporteur de la livraison.


On dit alors :
 Expédition en port dû : les frais de transport sont payés par le client à la
réception des produits, ces frais pourraient être récupérés sur le fournisseur.
 Expédition en port payé : le fournisseur paie d’avance les frais de transport. Il
supporte lui-même les frais ou il les récupère sur le client en les facturant.

- La consignation d’emballages commerciaux :


Pour livrer ses produits aux clients, le fournisseur utilise des emballages qui resserviront de
nombreuses fois. Afin d’inciter les clients à les rendre, il leur est facturé un prix de
consignation (dépôt de fonds à titre de garantie) qui sera remboursé (en tout ou en partie)
lors du retour des emballages consignés.
3- Réception des factures :

La circulation du document peut être schématisée dans le tableau suivant :

Personnes Facture Original Premier Deuxième Troisième


exemplaire exemplaire exemplaire
Service comptabilité ■ ■ ■ ■
Fournisseur Dossier client
Dossier facture
Client Dossier facture
Dossier fournisseur
■ (création du document), (destination du document)

A la réception de la facture (l’orignal et le premier exemplaire), il est fait un rapprochement


avec le bon de commande et le bon de réception (ou bon de livraison) : contrôle des
quantités facturées et prix. Le contrôle est matérialisé par un visa porté sur la facture.
4- Modèle d’une facture :
…………………………………………...….…au capital de ……….……………….……………….………
Adresse :….……………………………………..……………………………….………………..…………..
RC N° :………………………………….……. Code TVA :…..…………….………….……….…….…….
CCB BIAT N° :…………………………………………... Tél :………..….……..… Fax :.………….…..…
FACTURE
Doit :…………………………………………………………………………………………………………...
N° Facture : 166 Date facturation : …/…./... N° Commande : Date commande : ..../../….
Mode de paiement : N° Bon de livraison : 204 Date Livraison : …../…../….…..
Réf Désignation Unité Quantité PU Remise PU Montant Taux
HTVA Net HTVA TVA

Total Hors TVA : …………………


TVA à 12 % TVA à 18 %
Base Montant Base Montant
……………………..… ………………………… ……………..………… ……………………
Net H TVA : ………….……
Arrêter la présente facture à la somme de ……………….……….……. Total TVA : ……….………
…………………………………………………………………..……… Timbre fiscal : …....……0,200
Net à payer : ………………
La direction
……………….…………………..
5-
5- Application :
Reprenons l’application de la commande et remplissons la facture n°166 (annexe 2),
(livraison assurée le 10-02-07).
Annexe 2
………………………………………..….……au capital de .……………….………………..……………....
Adresse :….…………………………………..…………………………….………………..……………..….
RC N° :…………………………….…….. Code TVA :…..…………….………….….……….………....….
CCB BIAT N° :…………………………...………... Tél :………..….……..… Fax :.………….…..………..

FACTURE
Doit :………………..…………………………………………….…..……...…………………………….…..

N° Facture : 166 Date facturation : …/…./... N°Commande : Date Commande : .…/…./……


Mode de paiement : N° Bon de livraison : 204 Date Livraison : …../…../…..
Réf Désignation Unité Quantité PU Remise PU Montant Taux TVA
HTVA Net HTVA

Total Hors TVA : …………………


TVA à 12 % TVA à 18 %
Base Montant Base Montant
……………………..… ………………………… ……………..………… ……………………

Net H TVA : …………………


Arrêter la présente facture à la somme de…………….……….……. Total TVA : …………………
…………………………….…..……………………………..……… Timbre fiscal : ……...……0,300
Net à payer : …………………

La direction
……………….………….………..
6- Facture d’avoir :

a- Définition :

La facture d’avoir est un document établit par le fournisseur et envoyé au client dont le
montant représente soit une déduction de la facturation initiale, soit une créance sur le
fournisseur.

b- Objet de la facture d’avoir :

La facture d’avoir reprend exactement les mêmes informations que la facture ordinaire et
elle est généralement motivée par :
- Un retour de marchandises ou de produits vendus,
- Une réduction commerciale ou financière accordée après l’émission de la facture
ordinaire,
- Une rectification d’erreur commise sur la facture ordinaire,
- Un retour d’emballages consignés.

c- Modèle d’une facture d’avoir :


…………………………………………...….…au capital de ……….……………….……………….………
Adresse :….……………………………………..……………………………….………………..…………..
RC N° :………………………………….……. Code TVA :…..…………….………….……….…….…….
CCB BIAT N° :…………………………………………... Tél :………..….……..… Fax :.………….…..…
FACTURE d’AVOIR
Client :………………………………………………………………………………………………………...
Objet :………………………………………………………………………………………………………...
N° Facture d’avoir : …………. Date facture d’avoir : ……/……/…....
Réf Désignation Unité Quantité PU Remise PU Montant Taux
HTVA Net HTVA TVA

Total Avoir Hors TVA : …………………


TVA à 12 % TVA à 18 %
Base Montant Base Montant
……………………..… ………………………… ……………..………… ……………………
Arrêter la présente facture d’avoir à la somme de ……….……….. Avoir net H TVA : ………….……
…………………………………………………………………..… Total TVA : ……….………
A votre crédit : ….……………
La direction
……………….…….……………..