Vous êtes sur la page 1sur 153

C.F.M.

B MARRAKECH

PLAN D’INSTALLATION DE CHANTIER

Encadré Par : Réalisé Par :


Mr Lamlih Abderahmane Hamou Zakaria Youssef
Said Majouate
PLAN  D’EXPOSE  
Généralité    
Défini&on  du  chan&er.  
Les  intervenants  sur  un  chan&er  
Défini&on  du  plan  d'installa&on  de  chan&er  P.I.C  
L’u&lité  d’un  plan  d'installa&on  de  chan&er.  

CONTENU  D’UN  P.I.C  


Représenta&on  des  postes  :  
•    Poste  de  levage  
•    Poste  de  bétonnage  
•    Aire  de  ferraillage  
•    Aire  coffrage  
•    Aire  de  préfabrica&on  
•    Stockage  des  matériaux  et  matériels  
Base  vie  ou  cantonnements    

RÉSEAUX  ÉLECTIQUES  ET  FLUIDES    


Défini&on  
Réglementa&on  d'installa&on  
U&lité  des  réseaux  dans  le  PIC  
Méthode  de  représenta&on  des  réseaux  
L'installa&on    électrique  
L'alimenta&on    en  eau  
Evacua&on  des  eaux  usées  et  des  eaux  vannes  
PLAN  D’EXPOSE  
ACCÈS  ET  CIRCULATIONS:  
Défini&on  
Op&misa&on  pour  une  meilleure  circula&on  
Les  types  de  circula&on.  

LA    SIGNALISATION  TEMPORAIRE    
Défini&on  
Fonc&on  de  la  clôture  
Types  de  clôture  

LE  PANNEAU  DE  CHANTIER:  


Défini&on  
Les  composants  d'un  panneau  de  chan&er  
Exemplaire  de  panneau  de  chan&er  

L'ÉLABORATION  D'UN  PLAN  D'INSTALLATION  DE    


CHANTIER    VUE  EN    PLAN  
LES  COUPES  VERTICALES    

Hygiéne  et  sécurité   CONCLUSION  

Etude  de  cas  


Généralité    

1. Définition d’un chantier:

Le chantier est un grand intervalle conclus par une


clôture destiné à exécuter les travaux de
construction ou de démolition en toute sécurité .La
durée des travaux ne doit pas dépasser le délai
déterminé dans le CPS, alors le chantier est souvent
limité dans le temps et l'espace.
Généralité  
Généralité  

2. Les intervenants dans un chantier:

- Le maître d'ouvrage
- Le maître (ou maîtrise) d'œuvre
- Bureau d'étude technique (BET)
- Bureau de contrôle
- Entrepreneur
Généralité  

3. Définition du plan d’installation de chantier:

Un plan d’installation de chantier (P.I.C.) est


généralement établi à partir d’un plan masse et définit
les matériels « fixes » nécessaires à la réalisation des
ouvrages et les cantonnements pour accueillir le
personnel du chantier.

Il définit :
-  Les matériels fixes nécessaires à la réalisation des
ouvrages.

-  Les cantonnements pour accueillir le personnel du


chantier.
Généralité  
Généralité  

Il sert à aussi à obtenir :

-Les autorisations d’installations de grues,


de survol des grues sur les terrains ou les bâtiments
voisins, de travaux sur la voie publique, de déviation
de voie émanant des services techniques des mairies
ou des préfectures de police.

-  Les autorisations d’installer le chantier suivant les


règles d’hygiène et de sécurité des services de
l’inspection du travail.
Généralité  

4 L’utilité d’un plan d'installation de chantier:

Le (P.I.C) a pour objectif de présenter sur un


document graphique, les éléments et les informations
relatives à l'aménagement du chantier et d'avoir une
anticipation sur le déroulement des travaux au futur.
Généralité    

Organiser le déroulement du chantier

Il permet de prévoir les différentes phases de


réalisation en déplaçant le moins possibles les
hommes, les matériels, les matériaux.

Faciliter la cohabitation et le dialogue entre les


différents corps d’états.

Utiliser au mieux l’espace disponible.


Généralité    

Ordonner le chantier

Gain de temps : diminuer les temps unitaires (TU).

Eviter les pertes (matériaux) et double emplois


(matériels).

Améliorer la sécurité : humaine + matériel (clôture +


gardiennage + alarme).

Améliorer la qualité (réussir du premier coup au


moindre coût).
Généralité    

Positionner les éléments


Bleu eau
Jaune Gaz
Humains : rendez-vous, accidents. Rouge Electricité
Vert Courants
faibles et
Matériels : livraison, déplacements. téléphone
Ocre jaune Assainissement
Marron Télédistribution
Réseaux : fuites, pannes, raccordements, blanc Eclairage
utilisations de grillages avertisseurs et tubes de public

couleurs normalisées. !
Généralité    
Généralité    

Lien Utile

http://www.wikibtp.com/mediawiki/images/2/21/
Cours03_Installation_de_chantier.pdf
CONTENU D’UN P.I.C    

Représentation des postes :

Dans un chantier on trouve des différents postes,


chacun occupe une surface particulière.

Ces postes doivent prendre les zones convenables


dans le chantier pour assurer l'alimentation des tâches
à exécuter sans aucune contrainte.
CONTENU D’UN P.I.C    
CONTENU D’UN P.I.C    

Poste de levage:

Localisation

L’aire de balayage doit couvrir les bâtiments, le poste


de bétonnage, les aires de préfabrication, armatures et
stockage. Eviter le survol des riverains.

Fonctions

Manutentionner les matériaux, les matériels des divers


postes aux lieux de mise en œuvre.
CONTENU D’UN P.I.C    

Poste de levage:
CONTENU D’UN P.I.C    

LES TYPES DES GRUES

Grue a tour Grues mobiles Grue spéciaux

GMA GME SUR RAILS

Automotrice Grues sur porteur Grue sur chenilles


CONTENU D’UN P.I.C    

Flèche relevable Flèche distributrice

A mât
A mât
B châssis de base
B châssis de base
C système de rotation
C système d’orientation
D lest de base
D contrepoids
E tête de mât
E tête de mât
F cabine de commande
F cabine
G flèche distributrice
G flèche
H tirant de flèche
L mouflage et crochet de
I contre-flèche
levage
J contrepoids d’équilibrage
M câble de levage
K chariot de levage et distribution
N câble de relevage de flèche
L moufle et crochet de levage
CONTENU D’UN P.I.C    
A flèche principale
B châssis sur chenilles
C partie tournante, machinerie
D contrepoids
E chevalet
F jib
G crochet lourd ou principal
Automotrice sur pneumatiques
H crochet annexe
I crochet jib
J hauban de flèche
K mouflage de relevage
de flèche
L câble de levage jib
M câble de levage
principal

Sur porteur
Sur chenilles
CONTENU D’UN P.I.C    

Les étapes d’emplacement d’un poste de levage:

Tracer l’axe de la voie de grue sur le plan de


terrassement

Déterminer LF la longueur minimale de la flèche en


mètre

Calculer HSC la hauteur minimale sous crochet (hsc)

hsc = h1 + h2 + h3
h1 est la hauteur la plus grande des bâtiments
par rapport au niveau +0,00 de la grue
h2 la hauteur de sécurité entre charges à lever et
le point le plus haut du bâtiment, fixée à 2 mètres
h3 hauteur des charges à lever y compris
matériels de manutention
CONTENU D’UN P.I.C    

Les étapes d’emplacement d’un poste de levage:

Déterminer CBF les valeurs maximales des charges à


lever en bout de flèche
Choisir les caractéristiques réelles de la grue et
vérifier les possibilités de son démontage après
travaux
Déterminer la longueur de la voie de grue
Établir la demande d’installation de grue aux
autorités locales
CONTENU D’UN P.I.C    

Lien Utile

http://www.grutiers.net/les-marques-de-grues/
CONTENU D’UN P.I.C    

Poste de Bétonnage:

Localisation

Proche de l’accès principal accessible aux camions de


livraison (granulats, ciment, silos, trémies).

Fonctions

Fabrication du mortier et du béton.


CONTENU D’UN P.I.C    

Poste de Bétonnage:

Il existe deux modes de production des bétons :

• les Bétons Fabriqués sur Chantier (BFC)

• les Bétons Prêts à l’Emploi (BPE)

Les facteurs à prendre en compte pour choisir l’une des deux


options sont :

le volume total de béton à produire


la durée du chantier
les productions (moyennes et de pointe)
l’espace disponible sur chantier
les disponibilités de l’entreprise en matériel
les données liées au transport du béton
CONTENU D’UN P.I.C    

LES BÉTONS FABRIQUÉS SUR CHANTIER (BFC)

Suivant l’importance des travaux, on rencontrera 3 types de


matériels de fabrication des bétons sur chantier :

• les bétonnières à axe horizontal ou incliné

• les malaxeurs à axe vertical ou horizontal

• les centrales à béton mobiles


CONTENU D’UN P.I.C    

LES BÉTONS FABRIQUÉS SUR CHANTIER (BFC)


CONTENU D’UN P.I.C    

LES BÉTONS PRÊTS À L’EMPLOI (BPE)

Les BPE sont fabriqués dans des centrales à béton de


forte capacité. On distingue deux types de centrales :

• les centrales de malaxage: le brassage du béton est


effectué dans un malaxeur à poste fixe puis ce dernier
est chargé dans les camions de livraison

• les centrales de dosage: les bétonnières portées


se chargent de malaxer les différents constituants
préalablement dosés.
CONTENU D’UN P.I.C    

LES BÉTONS PRÊTS À L’EMPLOI (BPE)


CONTENU D’UN P.I.C    

Lien Utile

http://www.guillaumemebarki.fr/app/download/5783691518/BFC+BPE.pdf
CONTENU D’UN P.I.C    

Aire de Ferraillage:

Localisation

Proche des bâtiments à construire et de l’aire de préfabrication.

Fonctions
Il est constitué de 5 sous-postes :

Zone de stockage

Banc de coupe

Banc de façonnage

Banc d’assemblage

Zone de stockage des châssis d’armatures terminées


CONTENU D’UN P.I.C    

Aire de Ferraillage:

Zone de stockage Banc de coupe Banc de façonnage

Zone de stockage des châssis


Banc d’assemblage d’armatures terminées
CONTENU D’UN P.I.C    

Lien Utile

http://www.4shared.com/office/W4Rq4bcmce/Le_poste_ferraillage.html
CONTENU D’UN P.I.C    

Aire de coffrage:

En fonction de l’importance du chantier et de la


complexité des coffrages à réaliser, on retiendra l’une
des deux possibilités suivantes :
Coffrages préparés dans un atelier de l’entreprise.
Coffrage préparés sur chantier.
CONTENU D’UN P.I.C    

Lien Utile

http://www.4shared.com/office/-GpXmekXce/
ETUDE_DUN_POSTE_DE_TRAVAIL__pl.html
CONTENU D’UN P.I.C    

Poste de préfabrication:
CONTENU D’UN P.I.C    

La préfabrication légère
CONTENU D’UN P.I.C    

La préfabrication Lourde:
CONTENU D’UN P.I.C    

Les différents types d’installatons de préfabrication:

Atelier précaire
CONTENU D’UN P.I.C    

Exemple d’un Atelier précaire


CONTENU D’UN P.I.C    

Atelier Forain
CONTENU D’UN P.I.C    

Usine Fixe:
CONTENU D’UN P.I.C    

Usine Fixe:
CONTENU D’UN P.I.C    

Lien Utile

http://www.4shared.com/zip/yy9Z7068ba/prefabrication.html
CONTENU D’UN P.I.C

Stockage

IL doit être adapté aux besoins du chantier, en évitant


aussi bien les ruptures de stock.

Stockage de ciment

Bétonnières Centrale à béton

Conditionné en sacs Livré en vrac par


camion-citerne.

Stocké sur des palettes Stocké dans des silos


sur sol plat et sec. verticaux de forme
cylindrique
CONTENU D’UN P.I.C    

Stockage Ciment

Les sacs seront protégés de la pluie, des remontées


d’humidité du sol, des projections de boue et de tout
choc mécanique susceptible de les déchirer. Si
plusieurs types de ciments sont nécessaires, leur
stockage sera séparé pour éviter les erreurs et les
mélanges.
CONTENU D’UN P.I.C    

Stockage Granulats
Les granulats peuvent être stockés sous plusieurs
formes:
Dans des silos, lorsque la place sur chantier est
réduite (configuration toutefois rare)
Dans des compartiments en étoiles, les granulats
prennent la forme d’un demi cône.
Sous Forme de tas et prennent la forme d’un cône.
CONTENU D’UN P.I.C    

Lien Utile

http://dtrf.setra.fr/pdf/pj/Dtrf/0000/Dtrf-0000724/DT724.pdf?
openerPage=notice
CONTENU D’UN P.I.C

Les cantonnements

Définition

Équipement permettant aux ouvriers de se nettoyer


prendre leur repas, s’abriter, se reposer.

Permettant de faire des réunions en sécurité, facilité le


travail de bureautique.
CONTENU D’UN P.I.C

Les cantonnements

Caractéristique

Les équipements sociaux sont séparés du poste de


travail.

Le nombre d’équipements est proportionnel au nombre


d’ouvriers.

Les équipements doivent résister aux influences


climatologiques

Les équipements sociaux doivent être aménagés dès le


début des travaux de construction.

Un équipement de lutte contre l’incendie doit se


trouver dans les équipements
CONTENU D’UN P.I.C

Les cantonnements

Caractéristique

Les ouvriers sont tenus d’utiliser les équipements mis à


leur disposition et de respecter les consignes données
par le(s) responsable(s) compétent(s).

En cas de luminosité naturelle insuffisante, les


équipements sociaux doivent être pourvus d’un
éclairage artificiel adéquat.
CONTENU D’UN P.I.C

Les cantonnements

Procédure

Le conducteur de travaux participe avec le maître


d’œuvre au dimensionnement des installations
communes de chantier.

Tout au long de la vie du chantier, le coordonnateur


SPS vérifie que les installations correspondent aux
besoins des personnels.

Les problèmes d’entretien sont à résoudre dès le


départ.
CONTENU D’UN P.I.C

Les cantonnements
CONTENU D’UN P.I.C    

Lien Utile

http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/dte-203-cantonnement-
chantier-note-technique-27-cramif.pdf
RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES

Les réseaux

•  Eau potable
•  Evacuation d’eau usées
•  Electricité
RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES

Eau

Besoin d’un réseau autour du chantier jusqu’au :

Branchement ( réseau public )

Vestiaire

Administration (l’eau fraiche)


RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES

Mode de branchement

Choix du mode branchement entre :


- réseau public
- des puits
Reprsentation sur le plan sous forme :

Ligne en couleur normaliser


RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES

Evacuation d’eau usée

L’évacuation se fait vers les égouts ( réseau public)


ou bien une fosse septique
RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES

Electricité

Localiser les armoires de distribution.


Définir les parcours de l’installation .
Choisir la section des câbles.
RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES

Schéma type d’électricité:


RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES
Schéma des Réseaux
RÉSEAUX ÉLECTIQUES ET FLUIDES

Lien Utile

http://www.gcee.net/p02/elements/fiche_03.pdf
ACCÈS ET CIRCULATIONS:
Définition

L'accès et circulations représente le chemin de


circulation des engins et du personnel dans le
chantier.

Ce sujet conditionne le bon déroulement du chantier


et tout au long de son exécution en terme de
productivité de qualité et de sécurité.

L'accès aux chantiers est interdit aux conducteurs de


véhicules, à l'exception des conducteurs investis d'une
mission de gestion et de contrôle du chantier
ACCÈS ET CIRCULATIONS:
Définition

La présence de ces accès permet d'indiquer:

1-Les Pistes de circulation des engins et camions

2-Les Accès des fournisseurs

3-Les Accès du personnel aux cantonnements.

4-Le Parking véhicules.

5-Envisager la possibilité de réaliser la fondation des


voiries définitives.
ACCÈS ET CIRCULATIONS:
Définition

Les voies de circulation doivent être praticables .

Les voies de circulation doivent être, dans la mesure du possible,


planes. Eviter le risque de trébuchement.
Pour surmonter les différences de niveau, installer des escalier ou
passerelles.

Munir les passerelles d'un garde-corps, s'il y a risque d'une chute


de hauteur, notamment pour le franchissement des fouilles de
construction et des tranchées. En cas de pente, fixer des lattes
transversales aux passerelles ou aménager des marches.

Les chemins d'accès doivent permettre le passage des engins de


chantier quelles que soient les conditions météo.
ACCÈS ET CIRCULATIONS:
Réalisation

La réalisation de ce chemin consiste en :


Décapage (enlèvement de la terre végétale) sur une
profondeur allant en général de 20 à 30cm.

Mise en place d'un géotextile pour éviter le mélange


de la terre et de la première couche de concasser.

Epandage sur une épaisseur de 20cm environ.

La pente du chemin ne devrait pas excéder 10%.


ACCÈS ET CIRCULATIONS:

Lien Utile

http://www.ameli.fr/employeurs/prevention/recherche-de-recommandations/
pdf/R434.pdf
La signalisation chantier
La signalisation temporaire a pour objet d'avertir et
de guider l'usager afin d'assurer sa sécurité et celle
des agents intervenant sur la voirie tout en favorisant
la fluidité de la circulation.

La signalisation temporaire consiste soit en un guidage


de la circulation le long de la zone concernée avec
certaines restrictions, soit en un détournement de la
circulation sur d'autres itinéraires. Elle fait l'objet de
dispositions différentes selon qu'elle se présente en
rase campagne ou en agglomération, de jour ou de
nuit, sur routes bidirectionnelles ou à chaussées
séparées.
La signalisation chantier

Les chantiers sont indiqués par les signaux A,15


'travaux' ou A,21 'autres dangers'. Pour les chantiers
mobiles, ces signaux sont complétés par un panneau
additionnel portant l'inscription 'chantier mobile'

Les vitesses maximales autorisées à la hauteur d'un


chantier
La signalisation chantier
La signalisation de position signale l'emplacement du chantier et
délimite la zone d'intervention des agents.

Elle peut comprendre :


Un biseau de raccordement
Un balisage frontal
Un balisage longitudinal

Cette signalisation est en fonction du danger, du genre des


travaux effectués, de l'encombrement de la chaussée et de
l'intensité de la circulation.
La signalisation chantier

Les signalisations de fin prescription :

Les signalisations de fin de prescriptions indiquent la fin des


prescriptions imposées par la signalisation d'approche; elle
est placée en fin de chantier et elle est indiquée en général
Par le panneau B31.
La signalisation chantier
La signalisation chantier

Variation de la distance entre les panneaux


La signalisation chantier
La signalisation chantier

Lien Utile

http://www.cita.lu/uploads/docs/avischantiers-1.pdf
Clôture

Fonction de la clôture:

La clôture permet d'isoler le chantier de la voie public (intrusion,


vols, accidents).

Cette clôture doit adapter certaines condition tel que:

Elle doit être opaque et d'une hauteur de 2 à 2,5 m.

Les portes doivent, de préférence, s'ouvrir vers L'intérieur du


chantier pour L'accès des véhicules et l'accès des piétons...
Clôture

Autorisation Clôture
Clôture

Lien Utile

http://www.techni-contact.com/pdf/catalogue-famille.php?
category=cloture-de-chantier
LE PANNEAU DE CHANTIER:

Le panneau de chantier est le panneau


qui, pendant toute la durée d'un
chantier de construction ou
d'aménagements extérieurs, doit
indiquer au public la nature des
travaux projetés ou en cours, et les
informations légales (n° du permis de
construire, bénéficiaire, surface et
hauteur bâtie, lieu où le dossier peut
être consulté, etc.) Pour les chantiers
importants, les mentions sont en
général plus nombreuses : outre le
nom du maître d'ouvrage, le panneau
indique ceux des maîtres d'œuvre,
bureaux d'ingénierie, de coordination,
de contrôle, et la liste des entreprises
des différents corps d'état.
LE PANNEAU DE CHANTIER:
Les composants du panneau de chantier:

• Le nom de projet.

• Le nom du maître d'ouvrage

• Le nom des maîtres d'œuvre

• Le numéro du permis de construire

• La date d'obtention du permis de construire

• L'adresse exacte où peut être consulté le dossier (Mairie, DDE, etc.).

• La superficie de la parcelle (surface en mètres carrés)

• La nature des travaux (Construction neuve, extension, etc.)

• La hauteur au sol du projet (hauteur à l'égout du toit)

• Le délai d'exécution.
LE PANNEAU DE CHANTIER:
LE PANNEAU DE CHANTIER:

Lien Utile

http://www.fadserigraphie.fr/permis/index.html
L’élaboration d'un plan d’installation de chantier

Préliminaires

Visiter le site et identifier l’environnement

Analyser les pièces écrites du D.C.E.

Contacter les services administratifs

Etablir un fond de plan


L’élaboration d'un plan d’installation de chantier

Préliminaires
L’élaboration d'un plan d’installation de chantier

Préliminaires
L’élaboration d'un plan d’installation de chantier

Elaboration du Plan d’Installation de Chantier

Positionner le ou les engins de levage

Placer le poste de bétonnage ou les aires de


stationnement des camions toupies

Définir les aires de coffrage, de ferraillage et de


préfabrication

Représenter les bureaux et les cantonnements

Représenter les réseaux

Représenter les aires de stockage et les voies de


circulation

Représenter les équipements divers


L’élaboration d'un plan d’installation de chantier

Les coupes verticales :

Il faut réaliser une coupe de grue en interférences.

Cette coupe devra passer à l'axe de la grue et préciser au


minimum:

Les niveaux NOM des grues.

Le niveau du point le plus haut de chaque bâtiment à


construire ou construits par rapport au NGM.

Les niveaux de fond de fouille et terrain naturel.

La hauteur totale de la grue

La flèche et contre-flèche

Les cotes de hauteur sous crochet.


L’élaboration d'un plan d’installation de chantier

Lien Utile

http://www.4shared.com/office/g2gIGUHvba/Plan_dinstallation_de_chantier.html
Hygiéne et sécurité

Pour le bon fonctionnement d'un chantier, il faut un


personnel sain et afin d'éviter des pertes de vie
humaine et des pertes financières et sociales, il y a
lieu pour les responsables de chantier de prendre des
mesures de prévention pour parer à tout éventuel
accident .
Hygiéne et sécurité

Prévention des accidents

En général, les accidents survenant sur le chantier sont dus


aux motifs suivants :

Désordre sur le chantier.

Mauvaise ou inexistence de signalisation.

Ignorance du personnel.
Inattention.

Fatigue.
Hygiéne et sécurité

Pour prévenir cet état de fait, on devra :

Concevoir le plan d'installation du chantier.

Savoir les règlements de sécurité.

Faire exécuter les tâches strictement par les personnes qualifiées


et habilitées et les faire utiliser le matériel adapté aux travaux.

Vérifier le bon fonctionnement du matériel avant l'usage.

Inculquer au personnel la notion de sécurité en le sensibilisant et


en lui indiquant les risques.
Hygiéne et sécurité
Mettre des panneaux de signalisation partout où peut exister un
danger et les faire respecter .

Isoler les zones dangereuses.

L'accès au chantier doit être règlementé .

le responsable doit relever toute infraction aux mesures de sécurité


et sévir si nécessaire.

Le chantier sera signalé de jour comme de nuit par des panneaux


de signalisation, pré-signalisation, barrières réglementaires placées
aux distances d'usage.
Hygiéne et sécurité

Hygiène

Les installations de soins d'hygiène corporelle élémentaire doivent


être disponibles.

Tenir un cahier de visite médicale.

Disposer d'une boîte à pharmacie pour les premiers soins.

Faire subir les visites médicales périodiques au personnel.


Hygiéne et sécurité

La consigne de déclanchement des secours doit être claire et les


numéros d’appel affichés (15 ; 19 .. )

L'accès des boissons alcoolisées et des ouvriers en état d'ivresse


doit être interdit.
Le responsable de chantier prendra les précautions pour mettre à
la disposition du personnel de l'eau potable sur le chantier pendant
toute la durée des travaux.

Quand les conditions le permettent, il est bon de rechercher des


loisirs sains.
Hygiéne et sécurité

Lien Utile

http://www.4shared.com/office/GyW9Jh9Mce/Aide-memoire-btp.html
Conclusion

L'installation de chantier est un sujet sensible.

La productivité de L'entreprise est liée à L'installation de chantier.

Une installation ne peut être définie sans avoir regardé les volumes
de travail, les saturations de grue, les cadences journalières...

L'installation est définie par la planification des travaux et le désir


de productivité de l'entreprise, celle-ci devra toujours être réalisée
dans le respect de son environnement et de la sécurité des
ouvriers et avoisinants.

C'est pourquoi le plan d'installation de chantier est souvent le point


de rencontre de deux sujets divergents :la productivité et la
sécurité.
Etude de cas

PRESENTATION DU PROJET

Le présent projet à pour objet : la construction


d’une école primaire en Rez-de-chaussée et 1er
étage sur un lot de terrain d’une superficie de
3631 m².

DELAI D’EXECUTION :

Le délai global du projet tout corps d’état est huit


[8] mois dont quatre [4] mois pour l’exécution
des travaux de gros œuvres.
Etude de cas

CONSISTANCE DES TRAVAUX :Gros Œuvres

Terrassement

Maçonnerie en fondation

Béton armé en fondation

Canalisations – regards

Béton armé en élévation

Maçonnerie en élévation

Étanchéité
Etude de cas

Notre Etude se base sur les documents suivants :

Plan de Situation en annexe

Plans d’exécutions en annexe

Coupes en annexe

CPS

Le métré
Etude de cas

Plans :

Voir en annexe tous Les plans nécessaire pour l’exécution


du Projet . Récap métré
Objet : Construction d'une école
Délai : Quatre ( 4 ) mois

N° Désignation des Ouvrages Unité Quantité

Métré : 100 - GROS-ŒUVRE


101 - Terrassements
101.01 Décapage de la terre végitale de 20 cm M2 1695,32
Fouilles en tranchées ou en trous dans tous
101.02 terrain y compris rocher M3 366,93
101.03 Mise en remblais ou évacuation à la D.P M3 705,99
102 - Maçonnerie en fondation
102.01 Béton de propreté M3 50,90
102.02 Gros béton M3 10,69
102.03 Maçonnerie de moellon en fondation M3 61,41
102.04 Tout venant compacté de 20 cm M3 194,00
102.05 Forme en béton de 0,10 m épaisseur M2 966,68
102.06 Armature de forme KG 8550,00
102.07 Arase étanche ML 273,94
103 - Béton armé en fondation
103.01 Béton armé en fondation pour tous ouvrages M3 123,04
103.02 Armatures en aciers TOR pour béton armé KG 10958
103.03 Joint de dilatation pour BA en polystéréne de 4 cm M2 22
103.04 Mise à la terre U 3
104 - Canalisation - Regards
Canalisation en PVC
104.01
pour évacuation
104.01a dim:200 ML 88
Etude de cas

Métré :

104.02 Regard non visitable de 50 x 50 U 8


104.03 Regard visitable de 60x60 U 3
104.04 Caniveau en BA de 40 cm de large ML 32
104.05 Branchement au réseau d'égout E 3
105 - Béton armé en élévation
105.01 Béton armé en élévation pour tous ouvrages M3 160,51
105.02 Plancher hourdis y compris aciers de
a 25+5 M2 1390,5
b 16+4 M2 336,44
c 12+4 M2 156,63
105.03 Armature en acier Tor pour béton armé KG 12972
105.04 Polystyréne pour coffrage de joints de 4cm M2 136
105.05 Gueulard en béton armé tout compris U 11
106 - Maçonnerie en élévation
106.01 Maçonnerie en agglomérés de 0,20 M2 2562,00
106,02 Cloison en briques creuses de 6 trous M2 143,00
107 - Enduits
107.01 Enduit extérieur au mortier bâtard M2 1785,66
107.02 Enduit intérieur au M.C. sur murs et plafonds M2 5156,54
107.03 Baguettes d'angles métalliques ML 164,00
Quantité Béton
611,73
Etude de cas

Choix de la grue:

Les raisons du choix de la grue: Potain MC 180 8T

Le choix de la grue Potain MC 180 8T est fait selon l’étude


suivante:

La longueur de la flèche.

La Hauteur sous crochet.

La charge au bout de flèche.


Etude de cas

LF
Etude de cas

HSC

(hsc)=h1+h2+h3=h1 +2.00+h3

Hauteur du bâtiment h1=210,00-194,50=15,50m

Hauteur des charges à lever:

h3 (benne à tuyau + tuyau + élingue)= 2,60+3,00+2,00


=7,60m

h3 (benne à fond ouvrant + élingue)=2,60+2,00=4,60m

h3 (Poutre+ élingue)=0,50+2,00=2,50m

Hauteur retenue: 7,60m.

hsc= 15,50+2,00+7,60=25,10m
Etude de cas

HSC
Etude de cas

CBF

Charges maximales à lever en bout de flèche:

Benne à tuyau + béton p=340+3000=3340 daN

Benne à fond ouvrant + béton p=386+3000=3386 daN

Poutre p=(0,30x0,50x4,00)=1500 daN

Charge retenue: 3386daN ou 33,86KN


Etude de cas
La Fiche technique de la grue:
Etude de cas
La Fiche technique de la grue:
Etude de cas

La Fiche technique de la grue:

La grue type Potain MC 180 8T peut soulevée à 40m


35,8KN>33,8KN.

Elle a une hauteur sous crochet de 27,50m >25,10m.


Elle convient donc bien à nos besoins.
Etude de cas

Choix de la bétonnière

Les raisons du choix de la Bétonnière : Potain T500

On a Selon le métré:
La quantité du béton et du mortier a produire est 612 m3.

Et Selon le planning:
Les jours de bétonnage et de dressage sont de 24 jours.
Etude de cas

Calcul de la cuve
CALCUL"VOLUME"BETONNIERE

Volume'béton'à'couler 612 M3'avec'une'planification'de'24'jours avec'pertes'de'4%

V1'= 612 M3'''= 3,188 M3/H V1= 3,32 M3/H


24 J''''x 8 H/J 0,96

Puisque'on'a'la'production'du'béton'V2'=' 3,32 M3/H'


avec'bétonnière'à'axe'Horizontal'le'nombre'de'gaché'par''heure'entre'20'et'30,
on'prend'24'G/H

V2= 3,32 M3/H V2'= 0,138 M3/G


24 G/H

La'vibration'provoque'un'tassement'du'béton'de'7%
V3'= 0,138 V3'= 0,149 M3/G
0,93

Le'mouillage'et'le'malaxage'provoquent'une'contraction'des'matériaux'à'l'ordre'de'25%
V4'= 0,149 V4'= 0,198 M3/G
0,75

Le'remplissage'de'la'cuve'est'à'l'ordre'de'60%
V5'= 0,198 V5'= 0,50 M3/G
0,4
On'prend'une'Cuve'de'l'ordre' V"= 500 L
Etude de cas
Etude de cas

Ce qui confirme le choix de la bétonnière Potain T500


Étude de cas Bilan de puissance:

Grue

Sur la grue, il y a 3 moteurs:

levage: 5cv
chariot: 1.45cv
orientation: 1,2cv

Soit un total de 7,65cv 380v


1 cv =735.40 W
7,65 cv = 5,626 KW
P=√3 x U x I x cos ϕ
I=P/√3 x U x cos ϕ
I=5626 /380 x 0,85 x √3

I= 10,05 A
Étude de cas Bilan de puissance:

Bétonniére

Rotation 3cv
Skip 3cv
Scraper 2,5cv
Soit un total de 8,50cv 380v
8,5 cv = 6,251 KW
P=√3 x U x I x cos ϕ
I=P/√3 x U x cos ϕ
I= 6251 /380 x 0,85 x √3

I= 11,17 A
Étude de cas Bilan de puissance:

Lampe

Nombre de lampe 100 W 220V


Baraques 10
Sanitaires 3
Magasin 1
Bureau de chantier 3
Salle de réunion 3
Ensemble 20 lampe 20x100=2kw
P=U x I x cos ϕ
I=P/ U x cos ϕ

I=10,69 A
Étude de cas Bilan de puissance:

Projecteur

Nombre de Projecteur 500 W 220V


Entrée 2
Sur grue 1
Sur barraque 1
Nombre de Projecteurs 4
4x 500w=2kw
P=U x I x cos ϕ
I=P/ U x cos ϕ
I=2000/ 220 x 0,85

I=10,69 A
Étude de cas Bilan de puissance:

Climatiseur

Nombre de climatiseur 1000 W 220V


Bureau 1
Salle de reunion 1
2x 1000=2kw
P=U x I x cos ϕ
I=P/ U x cos ϕ
I=2000/ 220 x 0,85

I=10,69 A
Étude de cas Bilan de puissance:

Prise muralle
Baraque 20 x 0,25 A = 5 A

Salle de réunion 3 x 0,25 A = 0,75 A

Bureau de chantier
PC 2 A
Cafetière 2 A
Réfrigérateur 2,67A
I = 6,67A

Aire de ferraillage 1
Meuleuse 2,2 KW

P=U x I x cos ϕ
I=P/ U x cos ϕ
I=2200/ 220 x 0,85
I=11,76 A
Étude de cas Bilan de puissance:

Choix du compteur

Somme ΣI= 72,3A

On a le coefficient de simultanéité KS=0,8

Donc I=72,3x0,8 = 57,84 A

Liste des puissances compteur disponible

Puissance 3 6 9 12 15 18 24 30 36
(kVA)
Ampérage 15 30 45 60 75 90 120 150 180
(A)

On fait la demande d’un compteur Quatre fils Triphasé 60 A


Puissance 3 6 9 12 15 18 24 30 36
(kVA)
Ampérage 15 30 45 60 75 90 120 150 180
(A)

3 6 9 12 15 18 24 30 36
15 30 45 60 75 90 120 150 180
Étude de cas Section de câble Pour 220 V mono
Étude de cas Section de câble Pour 220 V mono

Exemple Climatiseur

I=10,69 A Distance ≈ 51 m

Selon le tableau on prend la section de 4 mm2


Étude de cas Section de câble Pour 380 V Tri
Étude de cas Section de câble Pour 380 V Tri

Exemple Grue

I= 10,05 A Distance ≈ 82 m

Selon le tableau on prend la section de 2,5 mm2


Étude de cas Schéma Electricité Eau et Evacuation
Étude de cas du poste de préfabrication:

On veut réaliser 90 poutres préfabriquées sur chantier pour le RDC


des Blocs ABCDE

Les Poutres sont identique de dimension 0,30x0,50x4,00

La réalisation ce fait par trois batterie et chaque batterie contient 3


moules.

Temps de séchage et décoffrage avant stockage est de 1j

Temps de séchage avant la pose est de 2j

La cadence de pose se fait par 15 poutres par jour

On trace la courbe de production :


Étude de cas du poste de préfabrication:
Étude de cas Les surfaces du stockage des granulats
Les granulats stockés en 3 tas séparés (pour la production des béton et des
mortiers).
 
Calculer ces 3 aires à partir du planning d'avancement des travaux et du
diagramme de l'utilisation de bétonnière sachant que les besoins maximums
journaliers comme suit :
 
Béton N° 1 : 20 m3/jour
Mortier N°1 :4m3 /j
Mortier N°3 : 2 m3/j.
 
L’approvisionnement des granulats pour les besoins de la production
chaque 2 jours.
Utiliser les tableaux des dosages des bétons et mortiers.
 
L’angle de talus yi :
 
yl = 30° pour sable
 
y2 = 35° pour G1
 
y3 =35 ° pour G2
Étude de cas Les surfaces du stockage des granulats
La#Quantité#Des#materiaux#a#stocker#
On#a#avec#la#bétonniere#choisit##une#production#de#3,32#m3/H#inclut#perte#de#4%#
donc#une#production#de#26#m3#par#jour#avec#une#improductivité#de#0,15#H/j#

# # On#fait#la#répartition#des#œuvre#comme#suit##
# # # # #
Béton#n°#:1# 20#m3#
Mortier#n°#:#1# 4#m3# # # # # #
Mortier#n°#:#3# 2#m3# # # # # #
# # # # #
#
BETONS # # # # # #
# # # # # #
# # Ciment # Sable # Gravette
# # #
Désignation Emploi
CPJ 45 G1 G2
Béton#n°#:1# 350# 350# 700# 300# Béton#Armé#

#
MORTIERS # # # # # #
# # # # # #
# # Ciment
# Sable
#Chaux #Grains #Gravett #
Désignations e Emploi
CPJ 35 grasse de riz
Hourdage#
Mortier#n°#:#1# 300# 1000# ## ## ## maçonneri
e#
Enduit#
Mortier#n°#:#3# 500# 1000# ## ## ##
lisse#

#Quantité##detaillé#nécessaire#pour#2#jours#de#travaux#
# # # # # #
Approvisionnement#chaque#2#jours##
Avec#perte#d'approvisionnement#de#1,03#pour#ciment#et#1,05#pour#les# #
granulats#
#
# Designation# # u# #Q/m3#perte# # Q/j# # Q/2j# # #
Ciment#45# T# 0,3605# 7,21# 14,42# # #
Sable#B1# m3# 0,3675# 7,35# 14,7# # #
G1#B1# m3# 0,735# 14,7# 29,4# # #
G2#B1# m3# 0,315# 6,3# 12,6# # #
Ciment#35#M1# T# 0,309# 1,236# 2,472# # #
Sable#M1# m3# 1,05# 4,2# 8,4# # #
Ciment#35#M3# T# 0,515# 1,03# 2,06# # #
Sable#M1# m3# 1,05# 2,1# 4,2# # #
Étude de cas Les surfaces du stockage des granulats

Quantité((nécessaire(pour(2(jours(de(travaux(Approvisionnement(
chaque(2(jours((
( (
( Ciment(45( ( Ciment(35( ( Sable( ( G1( ( G2( ( ( (
14,42( 4,532( 27,3( 29,4( 12,6( ( ( (
288( 91( ( ( (
( ( ( ( ( (
(Pour(les(Ciments(On(a(12(sac(par(m2(
( ( ( ( ( ( (
32( m2( ( ( ( ( (
Pour(les( ( ( ( ( ( (
granulat( la(formule(V=PIxR2xH/3(
et(on(a(( tan(y=H/R( ( ( ( ( (
donc(V=PIxR3xtan(y(
( ( ( ( ( (
( ( ( ( ( (
( (
R3=V/PIxtan(y( ( ( ( ( ( (
(
sable( R=2,46( ( (
19,00( m2( ( ( ( (
G1( R=2,37( 17,64( m2( ( ( ( (
G2( R=1,79( 10,06( m2( ( ( ( (
( ( ( (
Étude de cas Plans des cantonnements :

Baraque
Étude de cas Plans des cantonnements :

Baraque
Étude de cas Plans des cantonnements :

Baraque
Étude de cas Plans des cantonnements :

Baraque
Étude de cas Plans des cantonnements :

Sanitaire
Étude de cas Plans des cantonnements :

Sanitaire
Étude de cas Plans des cantonnements :

Sanitaire
Étude de cas Plans des cantonnements :

Bureau de chantier
Étude de cas Plans des cantonnements :

Bureau de chantier
Étude de cas Plans des cantonnements :

Bureau de chantier
Étude de cas Plans des cantonnements :

Bureau de chantier
Étude de cas Plans des cantonnements :

Bureau de chantier
Étude de cas Plans des cantonnements :

Salle de réunion
Étude de cas Plans des cantonnements :

Salle de réunion
Étude de cas Plans des cantonnements :

Salle de réunion
Étude de cas Etablissement d’implantation des installations
Étude de cas Etablissement du plan d’installation de chantier
Récapitulation

L’installation de chantier est un sujet sensible.

La productivité de l’entreprise est liée à l’installation de


chantier.

Une installation ne peut être définie sans avoir regardé les


volumes de travail, les saturations de grue, les cadences
journalières…, mais si l’installation est définie par la planification
des travaux et le désir de productivité de l'entreprise, celle-ci
devra toujours être réalisée dans le respect de son
environnement et de la sécurité des ouvriers et avoisinants.

C'est pourquoi le plan d'installation de chantier est souvent le


point de rencontre de deux sujets divergents : la productivité et
la sécurité.

Vous aimerez peut-être aussi