Vous êtes sur la page 1sur 74

Eau Chaude Sanitaire

Principes de base, dimensionnement et prévention de


développement des Légionelles

Bart Bleys
CSTC - Laboratoire Techniques de l’eau

Disclaimer FR

Les cours et les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC
et ne peuvent donc être utilisées comme référence ; la reproduction ou la traduction, même partielle de ces notes, n'est permise qu'avec
l'autorisation du CSTC.
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 1
Contenu

◘ Importance ECS

◘ Parametres de conception

◘ Mesures récentes de consommations d’eau

◘ Dimensionnement
◘ Mesures par rapport au développement des légionelles
▪ Nécessité du rinçage en cas de stagnation

▪ Réductiont TECS+ réchauffement régulier

◘ Nouvelle BBT Legionella


Disclaimer FR

Les cours et les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC
et ne peuvent donc être utilisées comme référence ; la reproduction ou la traduction, même partielle de ces notes, n'est permise qu'avec
l'autorisation du CSTC.
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 2
Contexte - importance d’ECS
Evolution de la partie d’ECS dans le besoin totale
d’énergie

Evolution du besoin énergétique des bâtiments pour les différents applications


(Source: Viessmann)

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 3


Contexte - importance d’ECS
Evolution de la partie d’ECS dans le besoin totale
d’énergie
Proportion besoin énergétique
chauffage ↔ eau chaude sanitaire
Passé En ce moment

ECS
ECS

CC
CC

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 4


Projets de recherche récentes et en cours

◘ TETRA SWW (2012-2014)


www.tetra-sww.be

◘ Instal 2020 (2014-2018)


www.instal2020.be

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 5


Confort
Température d’usage utile

Application NBN 345 ISSO 55 Recknagel

Laver mains 35 °C 40 °C 35 °C

lavabo 40 °C 40 °C 40 °C

douche 40 °C 37 °C 40-45 °C

bain 40 °C 37 °C 40 °C
lessive: machine _ 55-65 °C -
(hotels,…)
lessive manuelle 55 °C 50 °C 55 °C
bidets _ _ 30-35 °C
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 6
Confort
Débit requises

◘ Au point de puisage (l/min) @ 60°C


Application DIN ISSO NBN AICVF Info produit
1988 55 345
Lavabo 4,2 2,4 5 5 <6
Douche 9 2,4 5 5-9
10-18
Bain 9 4,8 12,5 < 30
Evier 4,2 4,8 3,3 - 9
◘ Lié à la pression au point de puisage, min. 1 bar

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 7


Confort
Temps d’attente acceptable

◘ Temps d’attente total = temps d’attente appareil +


temps d’attente conduite

◘ Temps d’attente appareil :


temps entre l’ouverture d’un point de puisage ECS et
l’augmentation de température requise à la sortie de
l’appareil de production

◘ Temps d’attente conduite :


temps entre l’ouverture d’un point de puisage ECS et le
moment auquel la température d’usage utile est atteint
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 8
Confort
Temps d’attente conduite

Température
puisage[°C]

Production ECS
60°C

60°
C
20°C

Point de
puisage
20° 20°C
C

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 9


Confort
Temps d’attente conduite
Température
puisage[°C]

Production ECS
60°C

60°
C
20°C Durée [s]

Point de
60° puisage
C
20°C

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 10


Confort
Temps d’attente conduite

Température
puisage[°C]

Production ECS
60°C

60°
C
20°C Durée [s]

Point de
Purge de puisage
60° l’eau 25°
C froide C

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 11


Confort
Temps d’attente conduite
Température
puisage[°C]

Production ECS
60°C

60°
C
10°C Durée [s]

Point de
puisage
60° 40°
C C

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 12


Confort
Temps d’attente conduite
Température
puisage[°C]

Production 60°C
ECS
60°
C
10°C Durée [s]

Point de
Rechauffement
conduite
puisage
60°
C
Aussi impact important sur les pertes de purge!
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 13
Confort
Temps d’attente - exigences

Source Temps d’attente Température


(s) (°C)
NBN EN 806-2 30 60
ISSO 55 20 45

En Allemagne:

Evier Bain Douche Lavabo


Temps
d’attente 5à8s 15 à 25 s 10 à 15 s 8 à 10 s
max.
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 14
Confort
Calcul longueur de conduite maximale

© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 15
Confort
Besoin d’ECS

Débit de pointe

© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 16
Mesures récentes

◘ Maisons individuelles:
débitmètre à impulsions/vortex + logger
exécutés: 10

◘ Bâtiments collectifs: ultrasone + logger

exécutés: 15+

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 17


Mesures récentes

◘ Intervalle: 1 s ( 2s pour maisons)


◘ Durée par bâtiment: 1,5 à 2 mois
(plus pour les maisons)

◘ Mesure du:
 Débit d’ECS
 Températures d’eau froide et chaude
 En cas de boucle de circulation:
▪ Température de retour
▪ Débit de circulation

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 18


Mesures récentes
Installation d’ECS collective

Tmw
T ww
𝒒sww
Demande d’ECS
mesurée =
Énergie utile
+ pertes de puisage

Tdépart
Datalogger

𝒒kw

compteur
TKW qsww 𝒒circ. Tretour

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 19


Mesures récentes
Petits à grands (7 à 319 appart.)

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 20


Mesures récentes
Demande d’ECS grand immeuble à appartements
Installation d’ECS collective
113 appartements

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 21


Mesures récentes
Débits de pointe par taille d’immeuble

Conclusion:
DIN 1988-300:2012 plus
Débit de pointe ECS (l/min)

proche des mesures

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 22


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
Principe général de la méthode
Il faut procéder dans l’ordre suivant:
1. Déterminer les débits de calcul des points de puisage
2. Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
3. Déterminer la perte de charge disponible pour chaque tracé
4. Choisir le diamètre de chaque tronçon de conduite pour le
tracé le plus défavorable
5. Calculer la chute de pression disponible, puis déterminer le
diamètre de chaque tronçon de conduite du tracé le plus
défavorable suivant
6. Répétez l’étape 5 jusqu'à ce que toutes les sections soient
dimensionnées

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 23


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
1) Déterminer les débits de calcul des points de puisage
Le débit de calcul des points de puisage qc (VR) correspond
au débit utilisé dans le processus de calcul.
Les données à prendre en compte pour le calcul du diamètre du
tuyau sont les informations (le débit de calcul et la pression
minimum des points de puisage) fournies par le fabricant.

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 24


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
1) Déterminer les débits de calcul des points de puisage
S’il n’y a pas d’informations fournies par les fabricants, la norme donne
une table avec des valeurs par défaut pour les différents types de
points de puisage.
DIN 1988-300:2012 – table 2

* Le débit indiqué est valable aussi bien pour le


raccordement d’eau froide que pour le raccordement
d’eau chaude

Les valeurs indiquées dans ce tableau ne peuvent être utilisées que sous certaines conditions qui
sont précisées dans la norme (regardez le slide suivant).
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 25
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
1) Déterminer les débits de calcul des points de puisage
Le calcul du diamètre du tuyau doit prendre en compte l'information fournie par le fabricant.
Le fabricant doit spécifier la pression minimale d'écoulement et les débits de calcul du côté eau
froide et du côté de l'eau chaude (des mitigeurs). Il est possible que ces valeurs soient
considérablement différentes que les valeurs indiquées dans le tableau 2. Il faut agir
comme suit:
A) Si les valeurs du fabricant sont supérieures aux valeurs indiquées dans le tableau,
l’installation d'eau potable doit être dimensionnée avec les valeurs du fabricant.
B) Si les valeurs du fabricant sont inférieures aux valeurs indiquées dans le tableau, il y a
deux options:
B.1) Si pour des raisons hygiéniques et économiques, l’installation d'eau potable doit
être conçue pour les valeurs inférieures, cette procédure doit être convenue avec le
maître d’ouvrage et les conditions de conception pour les points de puisage (pression
de débit minimum, calcul du débit) seront incluses dans l’offre et dans la note de calcul.
B.2) Si l'installation d'eau potable ne doit pas être dimensionnée pour des valeurs plus
petites que le tableau, alors les valeurs du tableau 2 doivent être prises en compte.
= choix à convenir avec le maître d’ouvrage !
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 26
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
Principe général de la méthode
Il faut procéder dans l’ordre suivant:
1. Déterminer les débits de calcul des points de puisage
2. Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
3. Déterminer la perte de charge disponible pour chaque tracé
4. Choisir le diamètre de chaque tronçon de conduite pour le
tracé le plus défavorable
5. Calculer la chute de pression disponible, puis déterminer le
diamètre de chaque tronçon de conduite du tracé le plus
défavorable suivant
6. Répétez l’étape 5 jusqu'à ce que toutes les sections soient
dimensionnées

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 27


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
Deux niveaux différents de calcul selon que le tuyau
considéré (li)
2a) dessert les points de puisage situés à l’intérieur
d’un même local
2b) dessert des points de puisage situés
dans plusieurs locaux

Local 1 Local 2
l5
l4 l3 l2 l1

l6
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 28
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2a) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
qui dessert les robinets situés à l’intérieur d’un même local

Unité d’utilisation (Nutzungseinheit NE)

= un local contenant de points de puisage (par


exemple: salle de bains, cuisine, buanderie) dans un
bâtiment résidentiel ou dans un bâtiment non-
résidentiel d’utilisation similaire (les hôtels, maisons
de soin, maison de repos, hôpitaux).

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 29


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2a) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
qui dessert les robinets situés à l’intérieur d’un même local

◘ Le débit de pointe qp,l(i) dans chaque tronçon d’un


même local est fixé à la somme des débits de calcul
des deux plus gros points de puisage desservis par
cette section.

qp,l(i) = 𝒒𝒄, max1 + 𝒒𝒄, max2


SANS TENIR COMPTE d’un second évier, une douche supplémentaire dans la même
salle de bain que la première baignoire, ni d’un bidet, un urinoir ou un robinet de service
attenant aux toilettes.

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 30


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2a) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
qui dessert les robinets situés à l’intérieur d’un même local

SANS TENIR COMPTE d’un second évier, une douche supplémentaire dans la même
salle de bain que la première baignoire, ni d’un bidet, un urinoir ou un robinet de service
attenant aux toilettes.

Explication: L'expérience a montré qu’on utilise maximum deux


points de puisage simultanément dans le même local.

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 31


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2a) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
qui dessert les robinets situés à l’intérieur d’un même local

Local 2
𝑞𝑐4 𝑞𝑐3 𝑞𝑐2 𝑞𝑐1
Local 1
l5

l4 l3 l2 l1

l6

qp,l(i) = 𝑞𝑐, max1 + 𝑞𝑐,max2 = qc1

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 32


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2a) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
qui dessert les robinets situés à l’intérieur d’un même local

Local 2
𝑞𝑐4 𝑞𝑐3 𝑞𝑐2 𝑞𝑐1
Local 1
l5

l4 l3 l2 l1

l6

qp,l(i) = 𝑞𝑐, max1 + 𝑞𝑐,max2 = qc1 + qc2

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 33


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2a) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
qui dessert les robinets situés à l’intérieur d’un même local

Local 2
𝑞𝑐4 𝑞𝑐3 𝑞𝑐2 𝑞𝑐1
Local 1
l5

l4 l3 l2 l1

l6

qp,l(i) = 𝑞𝑐, max1 + 𝑞𝑐,max2 = qc2 + qc3

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 34


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2a) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
qui dessert les robinets situés à l’intérieur d’un même local

Local 2
𝑞𝑐4 𝑞𝑐3 𝑞𝑐2 𝑞𝑐1
Local 1
l5

l4 l3 l2 l1

l6

qp,l(i) = 𝑞𝑐, max1 + 𝑞𝑐,max2 = qc3 + qc4


Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 35
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2b) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
commune à plusieurs locaux

Pour les tuyaux qui déservent au moins 2 locaux (par


exemple: cuisine + sdb), il faut additionner les débits
de pointe des locaux (qp,L) tant que leur somme est
inférieure à qs .

qp,g(i) = MIN ( Σqp,L(i) ; 𝐪𝐬)


(voir formule de qs plus loin)

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 36


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
2b) Déterminer le débit de pointe pour chaque conduite
commune à plusieurs locaux

Local 1 Local 2
𝑞𝑐4 𝑞𝑐3 𝑞𝑐2 𝑞𝑐1
l5 qp,L1 qp,L2 l 4 l 3 l2 l1

qp,L(x) = qp,l(i max ) = 𝑞𝑐,max1 + 𝑞𝑐,max2

qp,L1 + qp,L2 ? qp,g(i) = MIN ( Σqp,L,i ; 𝐪𝐬)


l6 qp,g(i) = MIN (qp,L1+ qp,L2 ; 𝐪𝐬)
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 37
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
◘ 2b) Déterminer le débit qs (s = simultanéité)
𝑏 Formule valable pour
𝑞𝑠 = 𝑎 ( 𝑞𝑐) − c ) 0,2 ≤ Σqc ≤ 500 l/s !
(30 m³/min !)
De debieten
SANS TENIRvan de verschillende
COMPTE delen
d’un second vanune
évier, de douche
sanitairesupplémentaire
installatie moeten opgeteld
dans la mêmeworden
salle de bain
wanneer ze gelijktijd
que la première gebruikt
baignoire, ni kunnen worden.
d’un bidet, un urinoir ou un robinet de service attenant aux toilettes.

◘ La simultanéité dépend du type de bâtiments :


Paramètres
Type de bâtiment a b c
Maisons 1,48 0,19 0,94
Résidences-services , Maison de retraite 1,48 0,19 0,94
Maison de repos et hôpital 0,75 0,44 0,18
Hôtels 0,70 0,48 0,13
Ecoles 0,91 0,31 0,38
Bâtiments administratifs 0,91 0,31 0,38
Maison de soins infirmiers 1,40 0,14 0,92

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 38


Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
◘ Exercice exemple circuit eau froide (en logement)
Local 1: Cuisine Local 2: Salle de bain

1 évier de cuisine 1 wc 1 douche 1 bain avec 1 lavabo 1 lave-


pommeau douche linge
Débits de calcul qc = qc = qc = qc =
qc = 0,07 l/s qc =
0,13 l/s 0,20 l/s 0,07 l/s 0,15 l/s
0,20 l/s

qp,l6 = 0,07 l/s Σ2 >grands 2e douche 0,20 l/s 0,07 l/s 0,15 l/s
= ignorée +0,15 l/s +0,15 l/s
qp,l 5 = qp,l4 = qp,l3 = qp,l2 = qp,l1 =
qp,l(i) = 𝑞𝑐, max1 + 𝑞𝑐, max2 0,35 l/s 0,35 l/s 0,35 l/s 0,22 l/s 0,15 l/s

Exemple d’après: C. Baker, 2013, « Einfluss der neuen regelwerken auf die computergestützte planung » Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 39
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
◘ Exercice exemple circuit eau froide (en logement)
Local 1: Cuisine Local 2: Salle de bain

1 évier de cuisine 1 wc 1 douche 1 bain avec 1 lavabo 1 lave-


pommeau douche linge
Débits de calcul qc = qc = qc = qc =
qc = 0,07 l/s qc =
0,13 l/s 0,20 l/s 0,07 l/s 0,15 l/s
0,20 l/s

qp,l,1 = 0,07 ql,5 = 0,35 l/s


l/s 2e douche
= ignorée!
qp,L1 qp,L2
qp,g(i) = MIN (Σ qp,Lx ; 𝐪𝐬)
qp,L1 + qp,L2 = 0,07 + 0,35 = 0,42 l/s
Σqc=0,62
qs = 1,48 * (0,07+0,13+0+0,20+0,07+0,15)^0,19 - 0,94 = 0,41 l/s
qp,g1 = 0,41 l/s
Exemple d’après: C. Baker, 2013, « Einfluss der neuen regelwerken auf die computergestützte planung » Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 40
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
◘ Exercice exemple circuit eau froide (en logement)
Local 1 Local 2
qc = qc = qc = qc = qc =
qc= 0,07 l/s 0,13 l/s 0,20 l/s 0,07 l/s 0,15 l/s
qp,L1= 0,07 l/s 0,20 l/s
qp,L2 = 0,35 l/s

Local 3 Σqc = 0,62 qp,g(i) = MIN (Σqp,L(x) ; 𝐪𝐬) Local 4


Σqp,L,x = 0,42 l/s
qp,g1 = 0,41 l/s
qp,L3= 0,07 l/s qp,L4 = 0,35 L/s
Local 5 Σqc=1,24 qp,g(i) = MIN (Σqp,L(x) ; 𝐪𝐬) Local 6

Σqp,L,x = 0,84 l/s qp,g(i) = MIN (Σqp,Lx ; 1,48.(Σqc=1,24)^0,19 - 0,94 = 0,60 l/s
q = 0,60 l/s
qp,L5= 0,07 l/s p,g2 qp,L6 = 0,35 L/s
Σqc=1,86 qp,g(i) = MIN (Σqp,Lx ; 1,48 (Σqc=1,86)^0,19 - 0,94 = 0,73 l/s
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 41
Dimensionnement selon la norme DIN 1988-300
◘ Exercice exemple circuit eau froide (en logement)
Local 1 Local 2
qL,1= 0,07 l/s qL,2 = 0,35 l/s

Σqc=0,62 q
p,g(i) = MIN (Σqp,L,x ; 𝐪𝐬)

qp,g,1 = qp,g(i) = MIN (Σ qp,L,x ; 1,48.(1 * Σqc)^0,19 - 0,94 = 0,41 l/s


Si tous les locaux desservis par la colonne sont conçus de manière identique, on a…
qp,g,2 = qp,g(i) = MIN (Σ qp,L,x ; 1,48.(2 * Σqc)^0,19 - 0,94 = 0,60 l/s
qp,g,3 = qp,g(i) = MIN (Σ qp,L,x ; 1,48.(3 * Σqc)^0,19 - 0,94 = 0,73 l/s
qp,g,4 = qp,g(i) = MIN (Σ qp,L,x ; 1,48.(4 * Σqc)^0,19 - 0,94 = xxx l/s
…..

qp,g(i) = MIN (Σ qp,L,x ; 1,48.(n étage * Σqc)^0,19 - 0,94 = xxxx l/s


Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 42
Dimensionnement production ECS
Profils de puisage cummulatives

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 43


Dimensionnement production ECS

Volume boiler
1000
(900L)
Consommation cumulative ECS @60°C (L)

900 Pente =
800 Débit (L/s)
700
600
pente = Puissance
500
24h
400
6h
300
200
100 6h 12h 18h 24h
0
0 21,600 43,200 64,800 86,400
Durée (intervalle de mesure) (s)

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 44


Dimensionnement production ECS

1000
Richtingscoëfficient
Consommation cumulative ECS

900
800 P= 3,4 kW
700
@60°C (L)

600
500
400
300
200
100 6h 12h 18h 24h
0
0 21,600 43,200 64,800 86,400
Durée (intervalle de mesure) (s)

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 45


Dimensionnement production ECS

1000
900
Consommation cumulative ECS

800
700
Maximale afwijking
600
@60°C (L)

=
Benodigd buffervolume
500
400
300 250 L
200
100 6h 12h 18h 24h
0
0 21,600 43,200 64,800 86,400
Durée (intervalle de mesure) (s)

© WTCB
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 46
Dimensionnement production ECS

1000
Consommation cumulative ECS @60°C (L)

900
800
700
600
500
400
300
200
100 6h 12h 18h 24h
0
0 21,600 43,200 64,800 86,400
Durée (intervalle de mesure) (s)

© WTCB
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 47
Dimensionnement production ECS
Puissance (kW)

Volume de stockage (L)

© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 48
Résultats des mesures
Courbes P,V maisons
Vermogen
Puissance (kW)[kW]

Opslagvolume [L sww @60°C]


Volume de stockage (L)

© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 49
Résultats des mesures
Courbes P,V immeubles à appartements
7

11

36
(kW)[kW]

57

65

96
Vermogen

113
Puissance

277

312

320

Opslagvolume [L (L)
Volume de stockage @60°C]
© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 50
EN 12831-3:2017
Annexe nationale

◘ Piekdebiet = DIN 1988-300 OK

◘ Dimensionnement par courbe P,V:


 Quelques éclairsissements néessaires, maiq en principe OK
 Profil de demande transformé en ‘profil de livraison’ tenant
compte du type d’appareil, p.ex.:

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 51


Comparaison DIN 4708-2
Débit de pointe sur 10 min vs DIN 4708

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 52


Qualité hygiénique de l’eau

◘ Eau potable = aliment avec exigences qualité légales


◘ Entre le compteur et le point de puisage, la qualité
peut être influencé par l’installation sanitaire
◘ Points d’attention:
 Matériaux compatibles avec l’eau potable (NBN EN 806-2,
Belgaqua, infofiche CSTC n°45)
 Conception et dimensionnement adapté pour éviter la
stagnatation
 Exécution hygiénique de l’installation (rinçage)
 Utilisation adaptée de l’installation

© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 53
Légionelles : température

Taux de croissement

température
régression

État
someil croissance diminution

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 54


Exemple: températures et débits dans une
installation avec 12 boucles sécondaires, sans
vannes de régulation

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 55


Installation avec une pompe plus forte

© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 56
Legionelles: Règlemention régionale

Region Règlementation Contenu

Vlaamse Regio Besluit van de Vlaamse Regering Bepaalt eenduidige


betreffende de preventie van de aanpak voor installaties
veteranenziekte op publiek met een hoog en matig
toegankelijke plaatsen (9 februari risico
2007 /M.B. 04/05/07)

Région différents arrêtés du Gouvernement Piscines publiques


wallonne wallon du 13 juin 2013 (M.B.
12/07/13) fixant les conditions
sectorielles relatives aux bassins de
natation

+ on retrouve des mesures en lien les installations de


avec cette problématique dans les refroidissement par
permis d’environnement dispersion d'eau dans un
flux d'air

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 57


Legionelles: Règlemention régionale
Region Règlementation Contenu
Brussels Hoofdstedelijk l’arrêté du Gouvernement Openbare zwembaden
Gewest de la Région de Bruxelles-
Capitale du 10 octobre 2002
(M.B. 08/11/02) Eis: controle van de douches
bepaalt exploitatie op aanwezigheid van
voorwaarden voor Legionella
zwembaden pneumophila
Minimum 1x per jaar.
+ men vindt eveneens eisen
terug mbt de legionella Koeltorens
problematiek in de
exploitatie /
milieuvergunning

© CSTC
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 58
Legionelles

Etude ISSO Pays-Bas


Septembre 2017

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 59


Legionella: éviter stagnation
Analyse d’eau resté sur une installation après le test de
pressurisation: diminution de la qualité !!
Totaal Kiemgetal 22°C Avant rincage Après rinçage

ECS Douche 76.000 cfu/ml ECS


Min 0 cfu/ml
Max 320 cfu/ml

EF lavabo 36.000 cfu/ml EF


Min 29 cfu/ml
Max 110 cfu/ml

EF cave collector 12.000 cfu/ml

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 60


Legionella: éviter stagnation
Legionella avant et après rinçage

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 61


Recherche en cours
Poste d’essais Legionella
Objectif: étudier si c’est possible d’économiser de l’énergie, sans augmenter le
risque de développement des Légionelles. P. ex. par une réduction de la
température de production d’ECS en combinaison avec un shock thermique
régulier.
Voorbeelden:
Tproduction Tdesinfection Durée Fréquence
45 °C 60 °C 30 min 1x/sem
45 °C 60 °C 1h 1x/sem
45 °C 60 °C 30 min 1x/jour
45 °C 60 °C 1h 1x/jour
50°C ….
….
Remarque importante: la qualité hygiénique de l’eau est plus important que la
réduction de consumation d’énergie

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 62


Recherche en cours
Poste d’essais Legionella

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 63


Recherche en cours
T° sensor n°7

155 L/d

T° sensor n°6

T° sensor n°10
T° sensor n°5
Distance from
200 L T° sensor n°4 bottom (cm)

T° sensor n°3
Temp. sensor n°5 : 122.4
T° sensor n°2 Temp. sensor n°4 : 95.2
Temp. sensor n°3 : 68
T° sensor n°1
Temp. sensor n°2 : 40.8
Retour SWW
T° sensor n°0 Temp. sensor n°1 : 13.6
Temp. sensor n°0 : 0
Koud water toevoer
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 64
Recherche en cours
Poste d’essais Legionella

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 65


Recherche en cours
Monitoring biofilm

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 66


Recherche en cours
Profil de puisage
DHW Flow- Tapped DHW
Tap schedule Tap duration
rate volume

Start hour Type of draw-off l /min s liters


06:59 purge of the shower pipe 6.5 10 1.083
07:00 Shower n° 1 6.5 355 38.5
07:10 Shower n° 2 6.5 393 42.6
08:00 Shower n° 3 6.5 296 32.1
12:00 Kitchen faucet 5 6 0.50
12:30 Kitchen faucet 5 20 1.67
13:45 Kitchen faucet 5 30 2.50
18:15 Children’s bath (40 L) 6.5 311 33.7
19:00 Kitchen faucet 5 6 0.50
19:15 Kitchen faucet 5 3 0.25
20:00 Kitchen faucet 5 30 2.50
Total tapped daily DHW Volume : 155,79 l

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 67


Recherche en cours
Shocks thermiques
weeks T T heating Heating duration Frequency Number of
production ( thermal thermal
(tank) shock ) shocks
1 and 2 45 °C 60 °C 30 min 1x / week 2 shocks

3 and 4 45 °C 60 °C 1h 1x / week 2 shocks

5 45 °C 60 °C 30 min 1x / week 1 shock


with extra circulation on
tank
6 and 7 45 °C 60 °C 1h 1x / week 2 shocks
with extra circulation on
tank
8 and 9 45 °C 60 °C 1h 1x / week 2 shocks
with extra circulation on
tank.
+ 30 minutes thermal
disinfection of the
sampling taps

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 68


Recherche en cours
Shocks thermiques
weeks T T heating Heating Frequency Number of
production ( thermal duration thermal
(tank) shock ) shocks
10 45 °C 60 °C Warming 1x / week 1 shock
up with extra circulation on tank.
+4 x 30 min + 4 x 30 minutes thermal
(for taps disinfection for each of the
disinfection) sampling taps and draw-off pipes

11 45 °C 60 °C Warming up 1x / week 1 shock


+30 min (for with extra circulation on tank.
tank) + 4 x 30 minutes thermal
+ 4 x 30 min disinfection for each of the
(for taps sampling taps and draw-off pipes
disinfection)
14-18 45 °C 60 °C 1h 2x / week 9 shocks
with extra circulation on tank
19 45 °C 60 °C 1h 7x /week 7 shocks
with extra circulation on tank

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 69


Recherche en cours
Résultats provisoires
Aucun régime de shock termique a permis de garder les
concentrations en dessous de la concentration conseillée
(< 1000 cfu/l)
ECS 45°C + shock 60°C
8.00

7.00
Legionella conc. [cfu/l]

6.00
log scale

5.00

4.00

3.00

2.00

1.00
departure recirculation shower kitchen
0.00
05/01/2017

20/07/2017

03/08/2017
19/01/2017

02/02/2017

16/02/2017

02/03/2017

16/03/2017

30/03/2017

13/04/2017

27/04/2017

11/05/2017

25/05/2017

08/06/2017

22/06/2017

06/07/2017
Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 70
Recherche en cours

https://www.instal2020.be/wp-content/uploads/2015/07/CIBW062-Symposium-2017-
publication-Legionella.pdf

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 71


BBT Legionella

https://www.zorg-en-gezondheid.be/handboek-best-beschikbare-technieken-voor-
legionellabeheersing

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 72


BBT Legionella
Dimensionement distribution
◘ DIN 1988-300
◘ vitesses:

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 73


Merci pour votre attention!

Des questions?
bart.bleys@bbri.be

Eau Chaude Sanitaire 2018-02-20 - Slide 74