Vous êtes sur la page 1sur 15

Compte rendu des travaux pratiques de la conception et

fabrication mécanique

Tronc Commun Préparatoire Intégré TCPI


1ère Année _ 1er semestre

Travaux Pratique n°8, °9, °10 : Métrologie,


Tournage et Fraisage

Réalisé par : Encadré par :


❖ COULIBALY N’golo Abdoul Cader Thierry
❖ ULRICH Sime • BASLAM Zouhair
❖ EL YOUSSEFI Ilias

Année universitaire : 2017/2018


SOMMAIRE :

Table des matières


I. Métrologie ............................................................................................. 3
1) Le pied à coulisse ..................................................................................... 3
a. Définition .......................................................................................................... 3
b. La tenue de la pièce à coulisse ............................................................................ 3
c. La méthode de la lecture .................................................................................... 4
2) Le micromètre ........................................................................................ 6
a. Définition .......................................................................................................... 6
b. La méthode de la lecture .................................................................................... 7
3) Le comparateur....................................................................................... 8
II. Précautions de sécurité .......................................................................... 9
III. Tournage ...............................................................................................10
1) Dressage ............................................................................................................ 10
2) Chariotage ......................................................................................................... 12
IV. Fraisage .................................................................................................13

Année universitaire : 2017/2018


I. Métrologie
Définition

➢ La métrologie est la science de mesure ainsi est l’ensemble des moyens


techniques utilisés pour la vérification et le contrôle dimensionnels des
côtes et pour faire des mesures plus précises.

➢ On distingue que la métrologie est constituée par différents appareils


des mesures tel qu’on trouve :

Le pied à coulisse
Le micromètre
Le comparateur

1) Le pied à coulisse
a. Définition

 Le pied à coulisse est un appareil de mesure qui sert à apprécier


des différentes dimensions comme par exemple le diamètre, les
cotes extérieures et etc…
 Un pied à coulisse se compose de deux parties graduées, l’une qui
est fixe et l’autre qui est glissante ou bien mobile. Cet outil est
utilisé pour mesurer le diamètre d’un alésage ou de l’objet, de
mesurer aussi des cotes extérieurs (longueur et largeur) et les
épaisseurs d’une pièce.

b. La tenue de la pièce à coulisse

Année universitaire : 2017/2018


Remarque : si on veut souhaiter mesurer par exemple le diamètre intérieur
d’une pièce comme l’on voit dans la photo ci-dessus on doit ajouter 10 mm à la
valeur lue.
c. La méthode de la lecture

On distingue qu’on peut classifier la méthode de la lecture du


pied à coulisse entre trois étapes principales :

1. °étape :

Année universitaire : 2017/2018


❖ Après enlever notre pièce sur le pied à coulisse, après on doit lire le nombre
entier qui se trouve dans la règle fixe et qui est coïncidé avec le zéro de la
partie mobile.

Par exemple :

2. °étape :

❖ Dans cette partie, on doit


localiser la graduation du vernier
qui coïncide avec la règle fixe et
la convertir par la suite du
centimètre à millimètre.

Par exemple :

Année universitaire : 2017/2018


3. °étape :

❖ Et par la fin on va ajouter les deux valeurs que l’on a trouvées dans
les deux étapes précédentes pour obtenir par la suite une mesure plus
précise et exacte.

Par exemple dans ce cas c’est :

20 mm + 0,6 mm = 20,6 mm

2) Le micromètre
a. Définition

 Le micromètre est un instrument et outil de mesure de précision,


on peut le nommer aussi « palmer » dont les éléments principaux
on trouve :

Année universitaire : 2017/2018


La broche
Plaque d’isolation
thermique
Dispositif de blocage

Graduation de la douille

Graduation du tambour
Friction

Figure 1 :
représentation des
éléments du
micromètre

b. La méthode de la lecture

On distingue qu’on peut classifier la méthode de la lecture du


micromètre entre trois étapes principales :

1. °étape :

❖ Le placement de la pièce à mesurer entre la touche fixe et la touche


mobile (la broche), par la suite le serrage du bouton de friction avec
la vérification que les touches sont bien en appui.

2. °étape :

❖ Immobilisation de la touche mobile à l’aide du bouton blocage, après


on va lire sur la génératrice de la douille ou bien graduée le nombre
entier qui est en mm qui situe après le zéro de la douille.

3. °étape :

Année universitaire : 2017/2018


❖ On va repérer la graduation de la douille qui va être alignée avec la
graduation du tambour en mm, par la suite on va ajouter le nombre
entier que l’on a trouvé à la 2émeétape avec la valeur lue sur le
tambour.

Exemple :

➢ Premièrement, on va lire sur la génératrice


graduée le nombre entier en mm : 11,50 mm

➢ Deuxièment repérer la graduation de la douille


qui est aligne à la génératrice graduée en mm :
35 mm

➢ Et à la fin on va ajouter le nombre entier à la


valeur lue dans la graduation de la douille :

11,50 mm + 35 mm = 11,85 mm

3) Le comparateur
Définition

 Le comparateur est un outil de mesure ou un instrument de


précision qui sert à mesurer le parallélisme dans le but de
savoir l’état de la surface d’une pièce.

Année universitaire : 2017/2018


Figure2 : le comparateur

II. Précautions de sécurité

Alors avant passer à réaliser notre dressage, chariotage, fraisage et etc. On doit
savoir premièrement les précautions de la sécurité.
Donc en général :

▪ Je dois obligatoirement prendre une blouse ou une combinaison de


travail.
▪ Je dois apporter des chaussures de sécurité.
▪ Des lunettes de sécurité lors d’Operations avec des risques de
protection si l’on est besoin.
▪ Je n’ouvre aucun une armoire électrique.
▪ Je ne porte pas de bracelet ou de collier flottant.

Année universitaire : 2017/2018


▪ J’attache mes cheveux si nécessaire.

Alors maintenant on va passer au poste de travail est qui se classifier


entre deux grandes étapes :

Au poste de travail
Avant l’usinage

❖ Lors de la mise sous tension c’est-à-dire lorsque la machine est en arrêt,


je vérifie que l’arrêt d’urgence fonctionne et vérifie l’état des capots de
protection.
Pieces

▪ Je vérifie que la pièce est dans la bonne position


▪ Je vérifie que la pièce est bien serrée.
▪ En tournage, je vérifie que la clé de mandrin est bien enlevée après le
serrage de la pièce.
Pendant l’usinage :

▪ Un seul étudiant manipule par binôme ou trinôme, l’autre veille à la


sécurité de son camarade.
▪ Je reste attentif au bruit lors de l’usinage
▪ À tout moment je suis en situation d’arrêter la machine au moindre
problème.
Après l’usinage :

▪ J’interviens uniquement lorsque la machine est complètement arrêtée.


▪ Lorsque j’interviens dans la machine, je ne place jamais ma tête sous ou
à côté d’un outil tranchant.

III. Tournage
1) Dressage

Année universitaire : 2017/2018


➢ Le dressage c’est une opération mécanique qui consiste à réaliser une surface
plane sur une pièce Cylindrique, avec déplacement de l’outil qui a un
Mouvement d’avance perpendiculaire à l’axe de la pièce à l’aide un outil de
coupe nommée « Outil à Dresser ».

Alors pour réaliser le dressage sur une pièce consiste à suivre les trois étapes
principales :

Montage et serrage de la pièce.


Montage et serrage de l’outil à dresser.
Mise à niveau de l’outil avec le point tournant de poupée Mobile
qui se trouve dans la machine du dressage

Par la suite au réglage de la machine qui consiste à :

➢ Calculer la vitesse de rotation N :

1000∗𝑉𝑐
N= (Tour/min)
𝜋∗𝐷

➢ Calculer la vitesse d’avance :

➢ Avec F=0.1 Vf = F*N (mm/min)

Année universitaire : 2017/2018


➢ On fait une tangente sur la pièce à usiner à l’aide du chariot longitudinal.
➢ Dégagement avec le chariot transversal.
➢ Mettre le tambour gradué du chariot longitudinal à zéro puis le serrer à
l’aide de la friction.
➢ Prise une profondeur de passe dans le chariot longitudinal.
Ap=0.2 mm
➢ Déplacement avec le chariot transversal jusqu’au l’axe de la pièce pour
réaliser par la suite l’opération.

Et à la fin on doit contrôler la pièce qu’on a dressé avec le pied à coulisse.

2) Chariotage

➢ Le Chariotage c’est une opération Mécanique qui consiste à réaliser un


diamètre sur une pièce Cylindrique, avec déplacement de l’outil qui a un
mouvement d’avance et qui est en parallèle avec l’axe de la pièce à l’aide
un outil de coupe appelé « Outil à Charioter ».

Alors pour réaliser le chariotage sur une pièce on doit suivre les mêmes étapes
que l’on a évoqué dans le dressage.

➢ Calculer vitesse de rotation.


➢ Calculer la vitesse d’avance.
➢ Faire une tangente sur le diamètre de la pièce à l’aide du chariot transversal.
➢ Le dégagement avec le chariot longitudinal.

Année universitaire : 2017/2018


➢ Mettre le tambour gradue à zéro du chariot transversal.
➢ Prise d’une profondeur de passe dans le chariot transversal.
Ap = 1 mm
➢ Le déplacement avec le chariot longitudinal jusqu’au longueur.

Et à la fin on va contrôler la pièce qu’on a charioté soit avec le pied à


coulisse soit avec le micromètre.
Boite de Bouton Mandrin Porte outil
commande d’urgence Poupée fixe

Boite de
vitesse Chariot
transversal

Chariot
longitudinal

Frein manuel

Figure3 : machine du tournage (chariotage et dressage)

IV. Fraisage

➢ Le fraisage est une opération mécanique qui consiste à enlever de la


matière celle-ci se fait généralement sur des pièces qui ont de forme
prismatique c’est-à-dire de faire le surfaçage sur une pièce prismatique.

Année universitaire : 2017/2018


Alors pour réaliser le fraisage sur une pièce prismatique, il nous faut
effectuer les procédures suivantes :

▪ Montage et serrage de la pièce.


▪ Montage et serrage de l’outil.
▪ Mettre à niveau de l’outil par l’utilisation d’un comparateur.
▪ Calculer la vitesse de rotation.

Par la suite on va démarrer la fraiseuse et on réalise l’opération du


fraisage sur la pièce prismatique. Outil de fraisage

Capteur de position

Table
mobile

Boite de
Bouton de commande
direction
(Verticale,
longitudinal,
transversal)

Figure 5 : Boite à vitesse

Année universitaire : 2017/2018


Alors une fraiseuse est une machine-outil ou d’usinage qui sert à faire du
fraisage autrement-dit l’enlèvement de la matière sur une pièce, cette machine
est équipée généralement par une pièce de fraisage (fraise), par des boutons de
direction manuel et automatique (X, Y, Z) et aussi par un capteur de position
qui permet à arrêter la machine automatiquement lorsque les capots de
protection s’ouvrent.
Conclusion
En somme, ce TP nous à aider de se rapprocher plus sur le domaine de
l’ingénierie surtout au niveau de la conception et la fabrication mécanique et on
a pu savoir les choses plus expérimentalement que théoriquement, d’après ce
TP nous avons appris beaucoup de chose comme la métrologie qui est la
science de mesure (pied à coulisse, micromètre, comparateur à cadran) même
le tournage (dressage et chariotage) et le fraisage. Ainsi nous avons acquis
comment utiliser les machines de tournage et de fraisage et nous avons acquis
comment mesurer les pièces à travers les appareils de mesure comme le pied à
coulisse et le micromètre.

Année universitaire : 2017/2018