Vous êtes sur la page 1sur 19

Le système nerveux

Dr Yabka
Généralités
• Le système nerveux est un système qui tient
sous sa dépendance toutes les fonctions de
l’organisme. Il se compose de centres nerveux,
qui sont chargés de recevoir, d’intégrer et
d’émettre des informations, et de voies
nerveuses qui sont chargées de conduire ces
informations.
Division
anatomiquement, il est divisé en trois parties:
1. Le système nerveux central (SNC) ou Névraxe
entouré de membranes appelées méninges, présente
deux segments:
- l’encéphale, qui est intracrânien.
- la moelle épinière, qui est intrarachidienne..
2. Le système nerveux périphérique, représenté par les
nerfs qui se détachent du névraxe. Ces nerfs sont
groupés en nerfs crâniens et nerfs rachidiens.
3. Le système nerveux sympathique ou autonome ou
neuro-végétatif. Il se subdivise lui-même en
orthosympathique et en parasympathique.
Le névraxe
1-le cerveau
A-configuration extérieure
De forme ovoïde à extrémité
postérieure renflée, divisé par la
scissure inter hémisphérique, en
deux moitiés ou hémisphères
droit et gauche. Le cerveau
comprend :
• le télencéphale constitué par les
hémisphères cérébraux et les
ventricules latéraux.
• le diencéphale avec les noyaux
gris de la base et le 3e ventricule.
• Les deux hémisphères sont reliés
sur la ligne médiane par les
formations inter hémisphériques.
Ce sont :
 le corps calleux
 le trigone
Les lobes
Chaque hémisphère présente des lobes qui sont :
• Le lobe frontal en avant, le lobe pariétal en haut, le lobe
occipital en arrière, le lobe temporal en bas et le lobe de l’insula
dans la profondeur de la scissure de Sylvius.
Chaque lobe présente des circonvolutions, ou gyrus séparées
par des sillons.
Le névraxe
1-le cerveau
2-configuration intérieure : formée par:
A-La substance cérébrale qui se divise en:
 substance grise
 substance blanche.
La substance grise forme l’écorce
cérébrale ou cortex et des noyaux
profonds.
La substance blanche est disposée au
Centre.
B- Le système ventriculaire comprend:
 Les ventricules latéraux dans les
hémisphères cérébraux.
 Le 3e ventricule se trouve dans le
diencéphale.
 le quatrième ventricule, situé dans le
tronc cérébral.
Le liquide céphalo-rachidien remplit le
système ventriculaire.
Le névraxe
2-le tronc cérébral
- situé entre la moelle épinière
et le cerveau.
- constitué de trois étages qui
sont, de haut en bas:
 le mésencéphale,
 la protubérance annulaire ou
pont de Varole
 le bulbe rachidien
Chacune de ces trois parties est
en connexion avec le cervelet
par des pédoncules
cérébelleux.
Le tronc cérébral contient les
noyaux d’origine des nerfs
crâniens et d’importants
centres végétatifs
Le névraxe
3- le cervelet
• C’est le petit cerveau
• IL occupe la partie
postérieure du crâne ,
• le cervelet est un organe
régulateur de la fonction
motrice, intégrant et
traitant les informations qui
lui proviennent soit de la
moelle, soit du tronc
cérébral, soit du cerveau.
• Il intervient dans les
différentes voies de la
sensibilité, notamment
inconsciente.
Le névraxe
4- la moelle epiniere
La moelle épinière est la
portion du système nerveux
central qui occupe le canal
rachidien. Elle a la forme
d’une longue tige
cylindrique.
Sur une coupe transversale:
-la substance grise est
centrale.
-la substance blanche est
périphérique.
Le reflexe
Dans la moelle epiniere se
déroule la forme la plus
simple de l’activité du
système nerveux
central: qui est le
reflexe.
Il s’agit d’une réponse
motrice ou sécrétrice à
une excitation sensible.
Les voies nerveuses
Les voies nerveuses de la
sensibilité
Se sont des circuits nerveux Les voies de la motricité
qui transportent les se sont des circuits
sensibilités; extéroceptives , nerveux qui
proprioceptives et
comprennent des
intéroceptives.
mouvements volontaires
Les voies sensorielles (voies pyramidales) et
Les organes des sens jouent un
rôle dans la connaissance.
des mouvements semi
Les principales voies sont celles volontaires (voies extra
de l’olfaction, de la vision, de pyramidales).
l’audition, de l’équilibre et du
goût.
B- le système nerveux périphérique

• Le système nerveux périphérique est formé


par les nerfs spinaux ou rachidiens et les nerfs
crâniens.
1- Les nerfs spinaux: 2- les nerfs crâniens:
- Naissent de l’encephale
- Naissent de la moelle épinière. - Sortent du crâne par des orifices
- Chaque nerf spinal provient de la - Ils sont bilatéraux et symétriques
réunion d’une racine dorsale et - Sont numérotés de I à XII
d’une racine ventrale. - Ils sont soit mixte, soit moteurs
- Les nerfs rachidiens sont mixtes: soit sensoriels.
sensitifs et moteurs. - Se sont:
Le nerf optique, le nerfs olfactif, le
- Ils sont répartis en trente et une nerf moteur oculaire commun, le
paires: nerf pathétique, le nerf
huit cervicales, douze dorsales, trijumeau, le nerf moteur
cinq lombaires, cinq sacrées, une oculaire externe, le nerf facial, le
nerf auditif, le nerf glosso-
coccygienne. pharyngien, le nerf vague, le nerf
- A différents niveaux, ils forment spinal, et le nerf grand
des plexus: Le plexus cervical, Le hypoglosse.
plexus brachial, Le plexus
lombaire, Le plexus sacré.
C- le système nerveux végétatif ou autonome
• Le fonctionnement du système nerveux végétatif est
indépendant de la volonté. Il règle et coordonne le
fonctionnement des organes.
• Anatomiquement et fonctionnellement, le système nerveux
végétatif est constitué de deux parties à action opposée: le
système nerveux orthosympathique et le système nerveux
parasympathique.
Rôle du système nerveux végétatif
• Système parasympathique ou de
Système orthosympathique ou de
défense récupération
Le système orthosympathique c’est le système de la
a avant tout un rôle de récupération de l’organisme
défense. Il favorise l’action et la vidange des organes
dirigée vers l’extérieur plutôt creux. Il favorise le travail
que le travail interne de interne en le mettant au
l’organisme. Il est stimulé dans repos.
les états d’excitation
Il est stimulé pendant le
émotionnelle et d’agression
(stress), c’est-à-dire dans les sommeil.
conditions qui nécessitent une Son action sur la circulation
défense. Il favorise l’effort bref et la respiration, mises au
et intense en stimulant la repos, est opposée à celle de
circulation et la respiration. l’orthosympathique.