Vous êtes sur la page 1sur 95

MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE REPUBLIQUE DU MALI

********** Un Peuple-Un But-Une Foi


DIRECTION NATIONALE DE LA PEDAGOGIE
**********

Guide des enseignants du fondamental en évaluation


des apprentissages scolaires

Juin 2017

1
SOMMAIRE

P
Sommaire 2
Liste des membres du comité de rédaction 3
Remerciements 4
Avant-Propos 5
Liste des acronymes 6
Introduction 7
Chapitre I : Rappel des aspects théoriques de l’évaluation des 10
apprentissages scolaires
Chapitre II : Pratiques de l’évaluation des apprentissages scolaires 14
Epreuves pratiques d’évaluation en français et en mathématiques 15
Epreuves pratiques d’évaluation en langues nationales (A traduire) 15
Epreuves pratiques d’évaluation en français classique 20
Epreuves pratiques d’évaluation en mathématiques 44
Chapitre III : Modes et mécanismes de correction des épreuves 72
Chapitre IV : Communication des résultats d’évaluation 73
Chapitre V : Démarches méthodologiques 74
Conclusion 76
Bibliographie 77
ANNEXES 78

2
Liste des concepteurs du Guide des enseignants du Fondamental en
évaluation des apprentissages scolaires

Coordinateur :

M. Témoré TIOULENTA DNP

Comité de rédaction :

M. Mahamadou NIARE DNP

M. Noumouza KONE DNP

M. Mamadou B KONÉ DNP

M. Tiémoko DEMBELE DNP

M. Dounamba FANE DNP

M. Dada BAGAYOKO DNP

M. Sambou DEMBELE DNP

M. Karim TANGARA DNP

M. Bamba SISSOKO DNP

M. Konimba KONATE DNP

M. Baba Albadia DICKO DNP 

Mme Zouboye Dado BAH DNP

M. Ismaël B. TOURÉ DNEN

Mme KAMATE Anita COULIBALY AE Ségou

M. Luc KEÏTA CAP Ségou

3
REMERCIEMENTS

Le Ministère de l’Education Nationale adresse ses vifs remerciements au


bureau de l’UNICEF Mali pour son appui technique et financier et exprime
toute sa reconnaissance à cette institution spécialisée des Nations Unies
pour son engagement sans faille en faveur de l’éducation des enfants
maliens.
Le Ministère félicite vivement :
-  les agents des services centraux et déconcentrés de l’éducation (Direction
Nationale de la Pédagogie, Direction Nationale de l’Enseignement Normal) ;
- le personnel de l’Académie d’ Enseignement de Ségou pour leur
participation de qualité, leur engagement et leur disponibilité au cours de
l’élaboration de ce guide.
Les participants expriment leur profonde gratitude au Département de
l’Education Nationale pour la tenue de cet atelier dont les résultats
contribueront à améliorer sans doute la qualité de l’enseignement au Mali en
mettant à la disposition du personnel enseignant du fondamental I et II ce
précieux outil le « Guide des enseignants du fondamental en évaluation
des apprentissages scolaires ».

4
AVANT-PROPOS

Le guide, destiné aux enseignants du fondamental I et II traite l’évaluation


des apprentissages scolaires dans tous ces aspects notamment en français
et en mathématiques.
Il vise un double objectif:
-créer des conditions favorables aux enseignants leur permettant de
s’approprier les concepts clés d’évaluation des apprentissages scolaires ;
-mettre à disposition un outil d’acquisition de compétences requises pour
mieux élaborer et évaluer de façon normative les épreuves de français et de
mathématiques.
Bien que d’énormes efforts aient été consentis ces dernières années dans le
renforcement de capacité des enseignants, force est de noter avec insistance
que les pratiques d’évaluation scolaires n’ont pas évolué depuis des années.
En effet, la qualité de l’éducation de notre pays souffre depuis fort longtemps
de manque de maîtrise du processus de l’évaluation par les enseignants, l’in
efficacité des outils produits et l’absence de document de référence
(définissant clairement les compétences) en matière d’évaluation..
Le présent guide vient appuyer le Cadre de Référence National en évaluation
des apprentissages scolaires et le guide de bonnes pratiques en évaluation
en cours d’apprentissage. En outre, le présent guide met en exergue les
efforts des autorités du Ministère de l’Education Nationale et ses Partenaires
Techniques et Financiers dans l’amélioration de la qualité de l’éducation par
un processus éducatif dynamique et cohérent.

Mohamed Ag ERLAF
Grand Officier de l’Ordre National
Ministre de l’Education Nationale

5
LISTE DES ACRONYMES
AE : Académie d’Enseignement
APC : Approche Par Compétences

CAP : Centre d’Animation Pédagogique

DNP : Direction Nationale de la Pédagogie

DNEN : Direction Nationale de l’Enseignement Normal

6
INTRODUCTION

Le Guide de l’enseignant en évaluation des apprentissages scolaires a été


conçu pour le personnel enseignant du fondamental I et II dans le souci de
faciliter le processus d’évaluation des compétences visées par les
programmes en cours dans le système éducatif.
Il s’adresse aussi aux acteurs du milieu scolaire concernés par l’évaluation
des apprentissages notamment les directeurs d’école, les conseillers
pédagogiques, les enseignants. Il accompagne le Cadre de Référence National
en évaluation des apprentissages scolaires validé en août 2016 et le Guide
de bonnes pratiques en évaluation en cours d’apprentissage.
Les épreuves pratiques en français et en mathématiques qui y sont énoncées
ont été tirées des programmes classiques fondamental I et II et curriculum
niveau I.

Le constat général établi dans le système éducatif malien depuis de longue


date est le manque de maîtrise du processus de l’évaluation par les
enseignants, lorsqu’il s’agit de se prononcer sur la qualité de l’évaluation en
français et en mathématiques.

C’est dans l’optique de permettre aux enseignants du fondamental I et II de


maîtriser le processus de l’évaluation allant de la conception des épreuves à
la remédiation des erreurs que ce guide a été conçu. Il vient en complément
au cadre de référence national en évaluation des apprentissages scolaires et
au guide de bonnes pratiques en évaluation en cours d’apprentissage.
Pour atteindre les objectifs assignés à l’évaluation des apprentissages
scolaires, le guide élaboré est structuré en quatre chapitres avec une
conclusion et une bibliographie :

Le premier chapitre «Rappel des aspects théoriques de l’évaluation des


apprentissages scolaires » définit les objectifs du guide, définit l’évaluation,
présente les différents types d’évaluation, les fonctions et les formes
d’évaluation.

Le deuxième chapitre «Pratiques de l’évaluation des apprentissages


scolaires » définit les consignes d’évaluation, présente des exemples d’erreurs
dans la formulation de consignes d’évaluation, les épreuves d’évaluation en
français et en mathématiques.

Le troisième chapitre «Communication des résultats d’évaluation » propose


à l’enseignant et aux parents la meilleure façon de communiquer les
résultats des apprentissages scolaires à travers une meilleure exploitation
des outils de communication.

Le quatrième chapitre «Démarches méthodologiques» détermine les pistes


pour évaluer les différentes épreuves en français et en mathématiques. En
outre, on retrouve dans ce chapitre quelques démarches et stratégies en vue
d’améliorer la conception des épreuves d’évaluation de l’écrit en français et

7
en mathématiques et la mise en œuvre des activités de remédiation des
erreurs dans le processus enseignement-apprentissage.

Le cinquième chapitre «des modes et mécanismes de correction des


épreuves», présente la façon dont les exercices peuvent être évalués par
l’enseignant lui-même. Dans ce chapitre, il n’y a pas de proposition
d’activités pour les apprenants dans la mesure où l’évaluation ne fait pas
l’objet d’enseignement aux apprenants, c’est-à-dire que l’enseignant
n’apprend pas aux apprenants à évaluer leurs propres apprentissages. De ce
fait, dans ce chapitre cinq, on trouve des stratégies pour aider l’enseignant à
bien évaluer les nouvelles acquisitions des élèves.

Dans ce contexte, les difficultés généralement rencontrées chez la


plupart des enseignants sont entre autres :
 définir ou élaborer des critères pour les évaluations ;
 concevoir des épreuves qui répondent aux objectifs fixés lors de la
phase d’enseignement/ apprentissage ;
 formuler des consignes claires et précises ;
 mettre en œuvre des activités de remédiation.

Présentation du guide :
Le guide est structuré comme suit :

 des remerciements ;
 une table des matières ;
 un avant-propos;
 une liste des acronymes
 une introduction ;
 des chapitres ;
 une conclusion ;
 une bibliographie ;
 des annexes.

Document pratique, le Guide offre aux enseignants des thématiques, des


objectifs, des contenus, des épreuves pratiques en français et en
mathématiques et des stratégies d’évaluation pour mesurer l’agir-compétent
des élèves.

Utilisation du guide :

Pour l’utilisation de ce guide, l’enseignant(e) doit s’approprier les différents


aspects de l’évaluation sur le plan théorique, les consignes d’évaluation, les
épreuves d’évaluation en français et en mathématiques, les modes et
mécanismes de correction des épreuves, l’enregistrement et la diffusion des
résultats de l’évaluation, les démarches méthodologiques sur l’élaboration et
l’évaluation des épreuves en français et en mathématiques.
L’enseignant doit se référer aux épreuves en français et en mathématiques et
les modalités de correction pour élaborer ses fiches pédagogiques.
8
Compte tenu de l’importance de l’objectivité, de l’équité dans la notation des
acquis des élèves, un accent particulier a été mis sur l’élaboration des
consignes et des erreurs à éviter. En outre, un tableau d’appréciation et de
notation a été fourni dans le guide pour ne pas pénaliser les élèves dans
leurs productions.

9
Chapitre I : Rappel des aspects théoriques de l’évaluation des
apprentissages scolaires

1.1. Définition de l’évaluation

Évaluer, c’est situer un acte par rapport à une référence. C’est, plus
précisément, juger de la différence entre cet acte et cette référence. L’acte
peut--‐être une activité, une performance, une production d’un élève, etc.
L’idée généralement acceptée est que cet acte est un indice d’une
Connaissance ou d’une compétence. On part de ce qui est observable (l’acte,
la performance, le comportement) et on infère la connaissance ou la
compétence.

1.2. Types d’évaluation

L’évaluation a lieu à des moments précis du processus


d’enseignement/apprentissage. Vue sous cet angle, il existe différents types
d’évaluation.

1.2.1. L’évaluation diagnostique :

L’évaluation diagnostique a lieu au début de l’apprentissage. Au cours de


cette évaluation, l’enseignant cherche à connaitre ce que les apprenants
savent et ce qu’ils sont capables de faire avant d’aborder les nouveaux
apprentissages. Cette évaluation permet ainsi à l’enseignant de sélectionner
et d’adapter les contenus de son enseignement aux besoins et au niveau réel
des apprenants. Dans ce cas, l’évaluation a une fonction d’orientation.

1.2.2. L’évaluation formative :

L’évaluation formative a lieu au cours de l’apprentissage et aide les


apprenants à développer des compétences. Elle permet aux enseignants de
réajuster leurs pratiques pédagogiques, c’est-à-dire, de revoir la méthode, les
techniques et stratégies utilisées et de simplifier le contenu véhiculé, le cas
échéant. En outre, cette évaluation leur permet de mesurer les acquis des
apprenants dans le processus d’acquisition de la compétence visée. Elle
permet ainsi de moduler le rythme de l’apprentissage selon que les
apprenants sont loin d’avoir acquis la compétence ou assimilent rapidement
ce qui fait l’objet de l’apprentissage.
L’évaluation formative est donc un instrument qui :

 intervient après chaque tâche ;


 a pour fonction d’informer l’enseignant sur le degré de maîtrise des
compétences développées par les apprenants ;
 permet de connaitre les difficultés individuelles d’apprentissage des
apprenants ;
 permet d’identifier les apprenants qui ont besoin d’un complément
d’explication pour acquérir certaines notions ;

10
 permet de déterminer les modalités les plus adaptées à chacun d’entre
eux ;
 permet d’adapter l’enseignement aux rythmes et capacités des
apprenants.

À l’école, l’évaluation formative a lieu lors des exercices d’application et des


devoirs journaliers effectués dans les cahiers de devoirs.

1.2.3. L’évaluation sommative/certificative :

L’évaluation sommative ou certificative mesure la somme des connaissances


acquises à la fin d’une séquence pédagogique, c’est-à-dire, à la fin d’une
leçon, d’un chapitre ou d’un cycle. Elle permet d’attester de la réussite ou de
l’échec des apprenants. Une évaluation sommative est généralement
sanctionnée par une note qui comptera pour la moyenne ou la réussite à un
examen. Lorsque l’évaluation sommative conduit à l’obtention d’un diplôme,
on parle d’évaluation certificative.

1.2.4. Fonctions de l’évaluation

En milieu scolaire, l’évaluation comporte trois fonctions : la fonction sociale,


la fonction institutionnelle et la fonction pédagogique. Ces trois fonctions de
l’évaluation ont des buts différents.

Vue sous l’angle social, la fonction globale du système scolaire consiste à


préparer l’insertion sociale et professionnelle de la jeunesse d’un pays,
compte tenu des goûts et des capacités des individus, des caractéristiques
de la société. Cette répartition des individus dans la hiérarchie sociale
s’opère principalement par le biais des évaluations scolaires : la réussite aux
examens garantit un niveau de formation ou une qualification
professionnelle.

Dans sa fonction institutionnelle, l’évaluation marque les rôles et les


hiérarchise, structurant ainsi les relations entre les partenaires. Quelle que
soit la qualité des relations que l’enseignant entretient avec ses élèves, il
reste celui qui détient le pouvoir sur eux.

La fonction pédagogique de l’évaluation comporte deux dimensions. La


première consiste à évaluer le profit que les élèves tirent de l’enseignement
qu’ils reçoivent. La seconde a pour but de réguler l’enseignement et de
l’adapter au niveau réel des élèves et aux difficultés qu’ils rencontrent dans
l’apprentissage.

Orienter l’apprentissage : c’est le cas, lorsqu’en début d’année, d’unité, de


séquence, avant de commencer de nouveaux apprentissages, on évalue les
élèves pour s’imprégner de leur degré de préparation, de manière à s’assurer
que les nouvelles compétences à acquérir puissent se greffer sur des acquis

11
fiables. Cette évaluation que l’on qualifie de diagnostique aide en outre à la
planification de l’enseignement en ce qu’elle fournit les informations
nécessaires à la préparation d’activités d’apprentissage adaptées aux élèves.
Elle permet donc de déterminer le point d’entrée d’un dispositif pédagogique.

Réguler l’apprentissage : c’est le cas, lorsque, en cours d’année, on mène


une évaluation qui a pour but d’améliorer les apprentissages. Il s’agit
d’évaluer le niveau de maîtrise des compétences de chaque élève, dans le but
de remédier aux difficultés que chacun d’eux rencontre.

Certifier l’apprentissage : c’est le cas lorsque l’on évalue pour déterminer si


l’élève a acquis les compétences minimales pour passer à un niveau
supérieur ou se voir décerner une attestation, un certificat ou un diplôme.

1.2.5. Formes de l’évaluation (normative et critériée)

Les formes d’évaluation :

L’évaluation peut se faire sous plusieurs formes. Les formes courantes


pratiquées au Mali sont : l’évaluation normative et l’évaluation critériée.

 L’évaluation normative

L’évaluation normative consiste à attribuer des valeurs aux apprenants à


partir de normes prédéterminées. Noter, par exemple, sur 10 ou sur 20, est
une forme d’évaluation qui classe les apprenants en fonction de leurs
résultats, elle a donc un caractère discriminatoire.

 L’évaluation critériée

L’évaluation critériée est une démarche d’évaluation qui ne compare pas


l’apprenant aux autres, mais qui détermine les acquis d’un apprenant par la
référence à des critères. Il est alors indispensable de définir des critères,
pièces maitresses d’une évaluation efficace. C’est à travers ces critères que
les productions des apprenants seront évaluées, que l’on décidera si la
compétence est acquise, en voie d’acquisition, ou non. Ces critères vont
permettre également de cibler les difficultés des apprenants afin de leur
proposer une remédiation.

Il faut toutefois préciser que l’évaluation critériée n’exclut pas la notation


chiffrée. Dans le contexte pédagogique, elle est recommandée parce qu’elle
est enrichissante aussi bien pour les enseignants que pour les apprenants
compte tenu du fait qu’elle met en avant la progression des apprenants.

12
1.2.6. Critères et indicateurs d’évaluation

Selon l’Approche Par Compétences, l’enseignant doit recourir aux critères et


aux indicateurs pour évaluer les acquis de ses élèves.

1.2.6.1. Critère : un critère est une qualité que l’on attend de la production
d’un élève. C’est un point de vue selon lequel on se place pour apprécier la
production d’un élève.

1.2.6.2. Indicateur : un indicateur est un indice observable et mesurable


d’un critère qui a un caractère général. L’indicateur précise le critère et
permet de l’opérationnaliser.

Type de critères Signification


acquis minimum souhaité et exigé pour l’ensemble des
Critère minimal élèves d’un même niveau.
Au-dessous de cet acquis, l’élève ne peut être déclaré
ayant maîtrisé une compétence.
Critère de Acquis souhaité mais non exigé par rapport à l’objectif
perfectionnemen visé de la séquence ou du niveau
t

Seuil de maîtrise :
Lorsqu’il s’agit de prononcer la réussite ou l’échec de l’élève, il faut recourir à
des mesures qui permettent de déterminer à quel degré un critère est
respecté par l’élève. Ces seuils déterminent dans quelle mesure le niveau de
maîtrise des différents critères est suffisant pour prononcer la réussite de
l’élève. C’est ce qu’on appelle seuil de maîtrise.

Chapitre II : Pratiques de l’évaluation des apprentissages scolaires

2.1. Consigne d’évaluation

2.1.1. Définition : dans le processus enseignement-apprentissage, la


consigne est une instruction donnée à un élève pour accomplir une tâche.
C’est la partie du sujet qui invite l’élève à réaliser des tâches. Concevoir une
consigne de travail pour l’élève est une activité qui mérite une très grande
attention, car de la qualité de la consigne dépend en partie la qualité du
travail effectué. Pour s’assurer de la clarté d’une consigne, il faut vérifier si
elle répond aux objectifs visés.

2.1.2. Les types de consignes. Il existe quatre types de consignes : les


consignes simples, les consignes ouvertes, les consignes fermées et les
consignes complexes.

13
 Les consignes simples : les consignes simples invitent à réaliser une
seule action. Elles sont soit ouvertes, soit fermées.
 Les consignes ouvertes : ce sont des consignes qui peuvent amener
plusieurs bonnes réponses. Exemple Raconte ce que tu feras pendant
les vacances.
 Les consignes fermées : elles sont très précises et amènent l’apprenant
à donner une seule bonne réponse. Exemple conjugue le verbe manger
à la troisième personne du singulier du présent de l’indicatif.
L’inconvénient majeur d’une consigne fermée est qu’elle peut
provoquer la loi du tout ou rien et handicaper les apprenants qui
pourraient exécuter seulement une partie de la tâche.
 Les consignes complexes. Les consignes complexes invitent les
apprenants à réaliser plusieurs tâches. Elles demandent la
mobilisation de plusieurs ressources. Ces consignes peuvent se
formuler de différentes manières.
Exemples
1. En économie familiale, on demande à l’apprenant de préparer
du jus de gingembre
2. En Technologie, on demande à l’apprenant de confectionner
une boîte à images
3. En LC, on demande à l’apprenant de produire un texte écrit à
partir de l’image d’une scène au bord du fleuve.

2.1.3. Erreurs dans la formulation de consignes d’évaluation

2.1.3.1. Voici quelques exemples d’erreurs dans la formulation des


consignes dans un devoir de mathématiques en classe de 7ème Année :

 Mathématiques
1. Ecrivons en lettres les nombres suivants :

2000, 84, 1000

2. Ecrivons ce que représente chaque chiffre

20432

3. Reconnaissons si les nombres suivants sont premiers : 301, 401.

Formulation correcte
1ère consigne : écris en toutes lettres les nombres suivants : 2000 ; 84 ; 1000.
2ème consigne : dis ce que représente chaque chiffre dans 20432
3ème consigne : dis si les nombres suivants sont premiers : 301, 401.

2.1.3.2. Voici quelques exemples d’erreurs dans la formulation des


consignes dans un devoir de dessin en classe de 4ème Année :

 Dessin

14
Sujet : dessinez un animal sauvage

Dessinez un instrument de musique

Formulation correcte

1ère consigne : dessine un animal sauvage

2ème consigne : dessine un instrument de musique

2.1.3.3. Voici quelques exemples d’erreurs dans la formulation des


consignes dans un devoir de grammaire en classe de 4ème Année :

 Grammaire

Complète chaque phrase à l’aide du complément de verbe : un livre, un billet


d’avion, un gilet, les valises, un bon voyage

- Tu as acheté……………………
- Mariama met……………………
- Vous avez fait………………….
- Il porte……………………………
- Amidou lit………………………..

Formulation correcte

Complète chaque phrase à l’aide du complément du verbe : un livre, son


champ, des boucles d’oreilles, une armoire, un bon voyage

- Le menuisier a fabriqué……………………
- Mariama met……………………
- Vous avez fait………………….
- Le paysan désherbe ……………………………
- Amidou lit………………………..

2.1.3.4. Voici quelques exemples d’erreurs dans la formulation des


consignes dans un devoir de conjugaison en classe de 4ème Année :

 Conjugaison

Complète chaque phrase à l’aide du verbe venir au passé composé :

- Vous êtes ……………chez vos grands-parents


- Le requin……………près du rivage
- Je suis……………en courant.
- Elles sont ………nous aider
- Nous sommes…………..pour les vacances

Formulation correcte

Remplace les pointillés par le verbe venir au passé composé

15
- Vous êtes ……………chez vos grands-parents
- Le requin……………près du rivage
- Je suis……………en courant.
- Elles sont ………nous aider
- Nous sommes…………..pour les vacances

2.1.3.5. Voici un exemple d’erreur dans la formulation de consigne de


rédaction à l’examen d’entrée en 7ème Année

Décris le mendiant de ton village

Formulation correcte

Décris un mendiant

2.2. Epreuves d’évaluation en français et en mathématiques

2.2.1. Français

Approche Par Compétence

Niveau I
1ère Année
Domaine LC (langues nationales)
Lecture de noms correspondant aux images
Voici un ensemble d’images.

Consigne :
Relie chaque nom à son image par un trait

Voici un exemple :

Un ananas

Une grenouille

16
Un
lapin

Un chien

Un dindon

Un coq

Cet exercice mesure la compétence de l’élève de 1ère Année en lecture à


travers l’observation et l’identification d’une image. Une fois l’image observée

17
et identifiée, il doit pouvoir lire le nom correspondant à l’image et les relier
par un trait.

Réponses

Un lapin

Un chien

Un dindon

Un coq

18
Notation : 10/10
Chaque image identifié est égale à 1 point ;
Chaque nom correctement relié à son image est égal à 1,5 points.

Critères Indicateurs point Seuils de Note


performance obtenue

Le lapin est identifié 1 1

Identification des Le chien est identifié 1 1


images
Le dindon est identifié 1 3/4 0

Le coq est identifié 1 1

Sous total 4/4 3/4

Le nom lapin est 1,5 1,5


correctement relié à son
image
Liaison correcte des Le nom chien est 1,5 4.5/6 1,5
noms aux images correctement relié à son
image

Le nom dindon est 1,5 0


correctement relié à son
image

Le nom coq est 1,5 1,5


correctement relié à son
image

Sous total 6/6 4,5/6

Total des scores et seuils 10/10 7,5/10 7,5/10

19
Français classique : 2ème Année

1. Lecture de noms correspondant aux images

Voici un ensemble d’images.

Consigne :
Relie chaque nom à son image par un trait

Voici un exemple :

Un ananas

Une grenouille

20
Un lapin

Un chien

Un dindon

Un coq

21
Cet exercice mesure la compétence de l’élève de 2ème Année en lecture à
travers l’observation et l’identification d’une image. Une fois l’image observée
et identifiée, il doit pouvoir lire le nom correspondant à l’image et les relier
par un trait.

Réponses

Un lapin

Un chien

Un dindon

22
Un coq

Notation : 10/10
Chaque image identifié est égale à 1 point ;
Chaque nom correctement relié à son image est égal à 1.5point.

Critères Indicateurs point Seuils de Note


performance obtenue

Le lapin est identifié 1 1

Identification des Le chien est identifié 1 1


images
Le dindon est identifié 1 3/4 0

Le coq est identifié 1 1

Sous total 4/4 3/4

Le nom lapin est 1,5 1,5


correctement relié à son
image
Liaison correcte des Le nom chien est 1,5 4.5/6 1,5
noms aux images correctement relié à son
image

Le nom dindon est 1,5 0


correctement relié à son
image

Le nom coq est 1,5 1,5


correctement relié à son
image

Sous total 6/6 4,5/6

Total des scores et seuils 10/10 7,5/10 7,5/10

23
2. Texte de lecture : la rentrée des classes

Le lundi premier octobre, c’est la rentrée des classes.


Le matin de bonheur, Adama s’est lavé et a porté ses habits neufs. Après le
petit déjeuner, il est allé à l’école. Partout, c’est des pleurs et des cris de
joie. Tout à coup, la cloche sonne. Tous les élèves rentrent en classe.

Identification des diphtongues


Voici une liste de mots tirés du texte contenant des sons

Consigne :
Relie par un trait chaque son au mot qui le contient :

Exemple : glace, bible

bl glace

gl bible

……………………………………………………………....

pr cloche
br rentrée
cr premier
cl octobre
tr pleurs
pl cris

Réponses :

pr cloche
br rentrée
cr premier
cl octobre

24
tr pleurs
pl cris

Notation : 10/10

 Les sons pr et br sont chacun notés sur 2 points.


 Les sons : cr, cl, tr, et pl sont notés sur 1,5 points.

3. Texte : Au marché

Maman va au marché avec Fanta. On trouve beaucoup de choses au


marché : de la viande, des tomates, du riz, des oignons, des patates, des
robes, des chaussures…
Maman achète une jolie robe pour Fanta. Fanta est très contente. Elle
dit : « merci maman ! »
Compréhension de texte

Consigne :
Lis attentivement le texte et réponds par vrai ou faux en mettant une croix
dans la case de la bonne réponse

Phrases Vrai Faux

Maman va au marché avec Fanta

On trouve de la tomate et du riz au marché

Maman achète une poupée pour Fanta

Elle dit : « merci papa ! »

Maman va à l’école avec Fanta

Réponses :

Phrases Vrai Faux

Maman va au marché avec Fanta X

On trouve de la tomate et du riz au marché X

Maman achète une poupée pour Fanta X

Elle dit : « merci papa ! » X

Maman va à l’école avec Fanta X

Notation :

Chaque bonne réponse est notée sur 2 points

25
4. Dictée : Au marché

Maman va au marché.
Elle achète une robe pour Fanta.

Notation :
Chaque mot correctement écrit est égal à 1 point. Les noms propres ne sont
pas évalués.

Français classique
3ème Année

5. Grammaire

Texte :
Maman et Fanta achètent des condiments. Elles préparent le repas. La
famille mange.
Voici un texte

Consigne :
Souligne d’un trait le groupe nominal sujet (GNs) et de deux traits le groupe
verbal (GV)

Réponses :

Maman et Fanta / achètent des condiments


GNs GV
Elles/préparent le repas
GNs GV
La famille/ mange
GNs GV

Notation :
Chaque groupe correctement souligné est égal à 1 point.

6. Conjugaison

Voici des verbes à l’infinitif  : Manger, préparer, inviter, grandir, prendre

Consigne :
Complète les phrases en utilisant le verbe qui convient.
Ada veut……………ses amies.
Oumar n’aime pas………….tard.
Maman allait…………un bon repas.

26
Une bonne alimentation permet de…………..
Il aime ……….. de bonnes habitudes alimentaires
Réponses :
Ada veut inviter ses amies.
Oumar n’aime pas manger tard.
Maman allait préparer un bon repas.
Une bonne alimentation permet de grandir.
Il aime prendre de bonnes habitudes alimentaires

Notation :
Chaque bonne réponse est notée sur 2 points.

Français classique : 4ème Année

7. Texte : La fête de l’indépendance du Mali

Le 22 septembre, on célèbre la fête de l’Indépendance du Mali. A cette


occasion, les délégations de tous les villages se rendent au chef-lieu de la
commune.

Dès 8 heures, la place publique est bondée et la joie se lit sur tous les
visages.

A 9 heures, les pionniers hissent le drapeau en chantant l’hymne


national. Peu de temps après, c’est le défilé des pionniers, des
représentants des différentes délégations, corporations et associations.

Le moment le plus attendu de cette fête arrive enfin. Il s’agit des


compétitions : course de vélos, jeu de l’œuf dans la cuillère, « saut de
grenouille », jeu des canaris aux trésors.

Le soir, les manifestations se poursuivent par un bal populaire et la veillée


des chasseurs.

8. Vocabulaire :

Consigne : Relie chaque mot de la colonne de gauche à sa définition dans


la colonne de droite.

Exemple :

Délégation Ensemble de personnes envoyées pour une mission.

…………………………………………………………………

 Compétition Personnes qui tuent les animaux sauvages.

 Corporation Epreuve sportive opposant plusieurs personnes.

27
 Chasseurs Ensemble de personnes exerçant le même métier

Réponses :

 Compétition Personnes qui vont à la recherche d’animaux


sauvages.

 Corporation Epreuve sportive opposant plusieurs personnes.

 Chasseurs Ensemble de personnes exerçant le même métier

Notation :

Chaque bonne réponse est notée sur 1 point.

Consigne :

Emploie chaque mot dans une phrase : fête, bondée, manifestations, joie.

…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Réponses possibles

La fête de la récolte des céréales a lieu à la fin de l’hivernage.


La place publique de notre quartier est bondée de monde pendant les
journées de vaccination.
Les manifestations sont rares pendant le mois de Ramadan.
Les élèves qui ont réussi au DEF sautent de joie.

Notation :

Chaque mot correctement utilisé dans une phrase est égal à 1 point

9. Grammaire 
Consigne :

Mets les phrases de forme affirmative suivante à la forme négative :

Exemple :
Le moment de la fête arrive.
Le moment de la fête n’arrive pas.

Forme affirmative Forme négative

28
On célèbre la fête.

La joie se lit sur tous les visages.

Les pionniers hissent le drapeau.

Réponses :

Forme affirmative Forme négative

On célèbre la fête. On ne célèbre pas la fête

La joie se lit sur tous les visages. La joie ne se lit jamais sur tous
les visages.

Les pionniers hissent le drapeau. Les pionniers ne hissent plus le


drapeau.

Notation :

Chaque phrase correctement employée dans une phrase négative est égal à 1
point

10. Conjugaison :

Voici des verbes conjugués à différents temps dans des phrases

Consigne :

Mets une croix dans la case de la bonne réponse

Exemple :

Phrases types Présent de Imparfait


l’indicatif
de l’indicatif

Les enfants jouent au


ballon
X

Les enfants jouaient au


ballon
X

…………………………………………………………………

29
Phrases types Présent de Imparfait Futur simple Passé
l’indicatif composé
de l’indicatif de l’indicatif

Les pionniers hissent


le drapeau.

Les pionniers
hisseront le drapeau.

Les pionniers ont


hissé le drapeau.

Les pionniers
hissaient le drapeau.

Réponses :

Phrases types Présent de Imparfait Futur simple Passé


l’indicatif composé
de l’indicatif de l’indicatif

Les pionniers hissent X


le drapeau.

Les pionniers X
hisseront le drapeau.

Les pionniers ont X


hissé le drapeau.

Les pionniers X
hissaient le drapeau.

Notation

Chaque temps correctement identifié est égal à 1 point

Français classique
Classe de 5ème Année
Voici un texte de lecture

Consigne : lis ce texte à haute voix et de façon expressive

11. Texte : l’échange

30
Cette année-là, les pluies avaient été abondantes, la terre généreuse, les
criquets absents : les enfants avaient veillé sur les épis en chassant les
mange-mil.

La récolte avait été magnifique, inespérée. On avait décidé d’envoyer des


ânes chargés de mil, de maïs, d’arachides, là-bas dans la plaine où
paissaient les immenses troupeaux par des gens qui avaient reçu l’ordre de
revenir avec, devant eux, un beau taureau de sept ans.

Birago Diop

Critères / indicateurs

Fluidité : nombre de mots lus sans hésitation.

Respect des conventions des textes :

Respect de la ponctuation, lecture de gauche à droite en suivant


correctement les lignes.

Critères Indicateurs point Seuils de Note


performance obtenue

L’élève lit sans buter sur 2/2 1/2


les mots

Il articule les sons 2/2 1/2

Il parle fort pour être 2/2 1/2


facilement entendu
Fluidité Il respecte l’intonation 1/1 4/8 0,5/1
avant la virgule

Il fait les liaisons 1/1 0,50/1


nécessaires

Sous total 8/8 4/8

Respect des Il respecte la 1 1


conventions des ponctuation 
2/2
textes
Il lit de gauche à droite 1 1
en suivant correctement
les lignes

Total des scores et seuils 10/10 6/10 6/10

31
Le seuil de réussite est 6 points sur 10. Au-delà de 6 points, l’élève est
performant. En dessous de 6 points, le maître doit retravailler la compétence
« lire » à haute voix de façon expressive des élèves qui sont dans cette
situation.

Français classique : 6ème Année

Voici un texte qui contient des fautes de grammaire, de conjugaison et


d’orthographe.

Consigne :

Recopie ce texte et corrige les fautes.

12. Texte : Le transport en commun à Bamako

La ville de Bamako et ses habitants connait un crise dans le domaine des


transports en commun.

Chaque matin, des milliers de voyageur se bousculer pour prendre un place


dans les minibus. Il faut d’abord jouer des coudes pour avoir une places,
ensuite accepter de faire de la place aux autres, enfin supporter toutes les
tracasseries éventuels.

Dans toute cette mêlée, la courtoisie ne sont toujours pas la règle d’or. Tout
les voyageurs est animés cependant d’un seul désir : arriver au plus vite à
destination.

Réponses :

Texte : Le transport en commun à Bamako

La ville de Bamako et ses habitants connaissent une crise dans le domaine


des transports en commun.

Chaque matin, des milliers de voyageurs se bousculent pour prendre une


place dans les minibus. Il faut d’abord jouer des coudes pour avoir une
place, ensuite accepter de faire de la place aux autres, enfin supporter
toutes les tracasseries éventuelles.

Dans toute cette mêlée, la courtoisie n’est toujours pas la règle d’or. Tous
les voyageurs sont animés cependant d’un seul désir : arriver au plus vite à
destination.

Notation : 10/10
Les mots corrigés sont en italique. Ils sont au nombre de 10.
32
Une faute d’usage enlève 0,50 point. Exemples : accent aigu manquant sur
un mot, « e » à la place de « é » dans l’expression à côté ; « a » à la place de
« e » dans le mot accident.
Une faute de grammaire (les accords) enlève 1 point

14. Rédaction :

Tu as effectué un voyage pendant les vacances. Raconte.

Réponse :

Introduction :

 contexte du voyage (le point de départ, le point d’arrivée, la circonstance


du voyage…) ;
 jour du voyage.

Développement :

 préparatif du voyage ;
 les actions/activités faites du départ à son arrivée à destination ;
 les choses vues/constatées.

Conclusion :

 les impressions du voyageur, ce qu’il pense du voyage effectué.

Notation : 10/10
Introduction : 2 points
Développement : 6 points
Conclusion : 2 points

En cas de hors sujet, l’enseignant attribue 2 points à l’élève.

Français classique

Classe : 7ème Année

15. Grammaire
Voici un texte :

Texte : Chaque année, en Afrique, des maladies comme le choléra, le


paludisme, la méningite et la rougeole font de nombreuses victimes. Pour
vaincre ces maladies, le respect de certaines mesures d’hygiène et la
pratique de la vaccination s’imposent.

Pour nous protéger, nous devons assainir notre milieu de vie et appliquer des
mesures d’hygiène.

33
Consigne :
Lis attentivement le texte et classe les déterminants en fonction de leur nature
dans le tableau ci-dessous :

Déterminants
Article Adjectif Adjectif Adjectif Adjectif
possessif démonstratif indéfini qualificatif

Réponses
Déterminants

Article Adjectif Adjectif Adjectif Adjectif


possessif démonstratif indéfini qualificatif

Le Notre Ces Chaque Nombreuses

La Certaines

Des

Notation : 20/20 points

Chaque déterminant trouvé est égal à 2,5 points.

Voici une liste de noms : maladies, cholera, méningite, victimes,


paludisme,

Consigne :

Détermine le genre et le nombre de chacun de ces noms en mettant une


croix dans le tableau ci-dessous.

NOMS GENRE NOMBRE

Masculin Féminin Singulier Pluriel

Maladies

Cholera

Méningite

34
Victimes

Paludisme

Réponses :

NOMS GENRE NOMBRE

Masculin féminin Singulier Pluriel

Maladies X X

Cholera X X

Méningite X X

Victimes X X

Paludisme X X

Notation : 20/20 points

Chaque bonne réponse est égale à 4.

Français classique
Classe : 8ème Année

16. Texte : Le verger de Bourama

Le père de Salif a un verger non loin du village de Samaya. On y trouve des


manguiers, des goyaviers, des orangers et des citronniers. Dans ce verger, il y
a une partie réservée au maraichage, une partie pour la pisciculture et une
partie pour l’élevage de volaille.
Le dimanche, Salif et ses petits frères ne vont pas à l’école. Ils vont au verger
avec leur père Bourama. Contrairement aux garçons, les filles restent à la
maison pour aider leurs mamans à préparer le repas. Tandis que Bourama et
son fils Salif cueillent des fruits mûrs pendus aux branches, les petits frères
ramassent les œufs de poule.
Les femmes venues de la ville pour acheter les fruits attendent impatiemment
sous le hangar la fin de la cueillette pour s’approvisionner. Les tout petits qui
ne font rien admirent les jolis papillons qui volent entre les fleurs.

Vocabulaire
Consigne :

Relie par un trait le mot à sa définition.

35
Récolte de fruits

Cueillette veut dire Récolte de mil

Récolte de miel

Une maison à étage

Hangar veut dire Une maison en tuile

Un abri provisoire soutenu par des piliers

Elevage de volaille

Pisciculture veut dire Elevage de moutons

Elevage de poissons

Réponses :

Récolte de fruits

Cueillette veut dire Récolte de mil

Récolte de miel

Une maison à étage

Hangar veut dire Une maison en tuile

Un abri provisoire soutenu par des piliers

Elevage de volaille

Pisciculture veut dire Elevage de moutons

Elevage de poissons

Notation : 20/20
Chaque mot correctement relié à sa définition est égal à point.

Conjugaison
Consigne :
Mets les verbes du deuxième paragraphe du texte au futur simple de
l’indicatif

36
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………

Réponses :
Le dimanche, Salif et ses petits frères n’iront pas à l’école. Ils iront au verger
avec leur père Bourama. Contrairement aux garçons, les filles resteront à la
maison pour aider leurs mamans à préparer le repas. Tandis que Bourama et
son fils Salif cueilleront des fruits mûrs pendus aux branches, les petits frères
ramasseront les œufs de poule.
Notation
Chaque verbe correctement conjugué au futur simple est égal à 4 point.
Français classique :
9ème Année

17. Texte : Naissance et enfance de Soundjata 

Un devin a promis au roi Naré Famaghan qu’il aurait un fils de la reine


Sogolon et que celui-ci aurait un destin exceptionnel.

Le jour où Sogolon accoucha est resté gravé dans la mémoire des griots.
D’énormes nuages obscurcirent le ciel ; le tonnerre fit autant de bruit que
cent tam-tams, les éclairs rayèrent le ciel et, alors qu’on était en pleine
saison sèche, la pluie se mit à tomber, cependant un vent violent faisait
ployer les branches.

A trois ans, Soundjata ne marchait pas. A la différence de tous les enfants de


cet âge, il se traînait sur le sol. Cependant, il avait une force peu commune
dans les bras et dans les mains. C’était un enfant taciturne, riant peu,
jouant peu. Avait-il conscience de son infirmité ou bien était déjà assailli par
des pensées adultes ? Nul ne sait. Sa mère lui frottait les jambes avec les
herbes mystérieuses pour qu’il puisse se tenir débout. Peine perdue !
L’enfant se plaisait à ramper et Sogolon se désespérait …

Djibril Tamsir Niane, épopée mandingue, présence


africaine, 1960

Compréhension du texte :

Consigne

37
Relis attentivement le texte et réponds par vrai ou faux en mettant une
croix dans la case de la bonne réponse

Phrases Vrai Faux

Cet enfant qui se trainait à terre est le fils promis à Naré


Famaghan par un devin.

Soundjata marchait déjà à trois ans

Personne n’a été informé de la naissance du fils de Naré


Famaghan.

Sa mère lui frottait les jambes avec les herbes


mystérieuses

Réponses :

Phrases Vrai Faux

Cet enfant qui se trainait à terre est le fils promis à Naré X


Famaghan par un devin.

Soundjata marchait déjà à trois ans X

Personne n’a été informé de la naissance du fils de Naré X


Famaghan.

Sa mère lui frottait les jambes avec les herbes X


mystérieuses

Notation : 20/20
Chaque bonne réponse est égale à 5 points.

Vocabulaire

Consigne :
Mets une croix dans la case de la bonne réponse.

Mots Définitions Croix

Personne qui prédit l’avenir


Devin
Personne qui chasse les animaux

Personne qui fabrique les fusils

38
Personne qui parle trop
Taciturne
Personne qui parle peu, personne timide

Personne qui marche beaucoup

Rendre clair
Obscurcir
Rendre propre

Rendre sombre

Réponses :

Mots Définitions Croix

Personne qui prédit l’avenir X


Devin
Personne qui chasse les animaux

Personne qui fabrique les fusils

Personne qui parle trop


Taciturne
Personne qui parle peu, personne timide X

Personne qui marche beaucoup

Rendre clair
Obscurcir
Rendre propre

Rendre sombre X

Notation : 20/20
Chaque bonne réponse est égale à point.

Grammaire

Consigne:

Analyse les mots écrits dans le tableau ci-dessous.

Mots Nature Genre Nombre Fonction

39
Devin

mémoire

Violent

Réponses :

Mots Nature Genre Nombre Fonction

Devin Nom commun Masculin Singulier Sujet de a


de personne promis

mémoire Nom commun Féminin Singulier Complément


de chose circonstanciel
de lieu du
verbe est resté
gravé

Violent Adjectif Masculin Singulier Epithète de


qualificatif vent

Consigne :

Trouve les propositions contenues dans les phrases suivantes et place


chacune d’elles dans les colonnes correspondantes en précisant la fonction
des propositions subordonnées.

1. Sa mère lui frottait les jambes avec les herbes mystérieuses pour qu’il
puisse se tenir débout.

2. Un devin a promis au roi Naré Famaghan qu’il aurait un fils de la reine


Sogolon.

3. L’enfant se plaisait à ramper et Sogolon se désespérait.

40
Propositions Fonctions

Indépendante Principale Subordonnée

Réponses :

Propositions Fonctions

Indépendante Principale Subordonnée

Sa mère lui pour qu’il puisse se Complément


frottait les jambes tenir débout. circonstanciel de
avec les herbes but du verbe
mystérieuses frottait

Un devin a promis qu’il aurait un fils complément


au roi Naré de la reine Sogolon. d’objet direct du
Famaghan verbe a promis

L’enfant se plaisait à
ramper

et Sogolon se
désespérait
(coordonnée à la
première)

Notation : 20/20
Chaque bonne réponse (indépendante principale, subordonnée, fonction) est
notée sur 5 points.

41
Epreuves d’évaluation selon l’Approche par Compétences
Niveau II
Classe de 4ème Année
Domaine LC

Compétence :
Exprimer par écrit sa pensée de façon cohérente et structurée dans des
situations de la vie courante.
Objectif :

18. Produire un discours écrit cohérent en observant une image

Consigne :
Observe attentivement cette image et décris ce que tu vois
Critères :

- Qualité de la présentation

42
- Cohérence du texte écrit avec l’image observée
- Respect des contraintes de la langue (orthographe, grammaire,
ponctuation)

Critères Indicateurs point Seuils de Note


performance obtenue

Qualité de la L’élève a donné un 2 0


présentation titre
3/4
Le texte produit 2 1
comporte des
paragraphes

Cohérence du Le contenu du texte 1 1


texte écrit avec produit est en relation
l’image observée avec le titre

les mots employés 1 1


décrivent bien l’image 2/3
Les idées s’enchainent 1 1
logiquement

Respect des L’élève a correctement 1 1


contraintes de la orthographié les mots
langue
Les signes de 1 1
(orthographe, ponctuation sont
grammaire, utilisés aux endroits 2/3
ponctuation) appropriés

Les accords 1 0
grammaticaux sont

43
respectés

Total des scores et seuils de réussite 10/10 7/10 6/10

Le seuil de réussite est 7 points sur 10. Au-delà de 7 points, l’élève est
performant. En dessous de 7 points, le maître doit retravailler la compétence
« produire un discours écrit » des élèves qui sont dans cette situation.

2.2.2. Mathématiques

1ère année
Numération

1. Voici une suite de nombres des nombres


1 ;…; 3 ; 4 ;… ; 6 ; … ; … ; 9 ; 10 ; … ; … ;…… ;14 (est ce qu’on a
seulement les nombres)

Consigne : Complète dans l’ordre

Réponse

1 ; 2; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

1-1 Ecris le nombre de lettres à chaque pas pour arriver au toi :

a u 2

aiê

éaeè

euioa

1-2 Mets les numéros des cases vides

44
0 1 3 4 7

0 2 6 12 18

1-3 Ecris en lettres les nombres

5 4

9 0

1-4 Complète les phrases par le nombre qui convient :

J’ai …….. carrés J’ai ……. cercles

1-5 Complète les phrases

dans 12 1 occupe le chiffre des ………..

dans 18 8 occupe le chiffre des ………..

dans 13 3 occupe le chiffre des ………..

dans 17 1 occupe le chiffre des ………..

Opérations

Pour être au sommet de l'escalier effectue les opérations à chaque pas

10 +0 =

9 +1 =

8 + 2=

7+ 3 =
45
6+4=

5+5=
2. Voici des opérations d’addition
8+1 =

12 + 5 =

10 + 8 =

14+ 5 =

Consigne : Calcule 

Réponses

8+1= 9

12 + 5 = 17

10 + 8 = 18

14+ 5 = 19

Complète la table d’addition


+ 10 12 14
1
5

Topologie

3. Voici un trait et deux points bleu et rouge



Consigne :

a) A partir du point bleu, trace à la règle, un trait plus long que le


premier
b) A partir du point rouge, trace à la règle, un trait plus court que le
premier

Réponse

46

4. Voici une ligne fermée

Consigne :

a) Mets un point à l’intérieur


b) Mets une croix à l’extérieur.

Réponse

Géométrie

1 Complètent les phrases par les mots tailles, formes, ou couleurs

Ces figures sont classées par leurs ................

Ces figures sont classées par leurs ................

Ces figures sont classées par leurs ................

47
Calcul rapide

5. Voici des opérations


10 + 9 ; 10 + 2 ; 10 + 7

Consigne : Calcule rapidement

Réponse

Proposer un temps bref pour trouver la réponse

Supprimer le 0 et écrire le chiffre à additionner à sa place.

2ème année
Numération

Complète les numéros des cases vides

0 2 6 12 18

Ces nombres sont ...............................

1 5 9 17 19
3 13

Ces nombres sont ...............................

6. Voici des nombres


…. 59 …..

….. …. 98

Consigne : Recopie et complète dans l’ordre pour obtenir des nombres


consécutifs

Exemple : 26 27 28

Réponse

58 59 60

96 97 98
Range les nombres du plus grand au plus petit Range les nombres du plus petit au plus
grand
48
17 32 63 72
10 23 10 32
12 21 15 21

Ecris en chiffres les nombres suivants :

Cent- cinquante-neuf …………………

Quatre-vingt-quinze … ………………

Ecris le double des nombres suivants :

9 …… 7 ……… 15 ……… 12 ……. 20 ……… 25 …….

Trouve les compléments à 100

20 → ....... 70 → ....... 75 → ....... 36 → ....... 68 → ....... 83 → .......

Opérations

Pose et effectue les opérations aux pas de l’escalier


91 + 9 =

79 +21 =

58 + 42=

37+ 23 =

26 + 14 = 40

15 + 5 =

7. Voici des opérations de soustraction


86 – 53 ; 49 – 35 ; 99 – 39

Consigne : Pose et calcule

49
Réponse

86 49 99
- 53 - 35 - 39
= 33 = 14 = 60

Problèmes pratiques

8. Voici une situation relative à l’addition


Problème : Mamadou a 50 F. Son père lui donne 35 F. Combien de francs
a-t-il en tout ?
Réponse

Solution Résultat Opération


Il a en tout 50
50 F+ 35 F = +35
85 F = 85
Réponse :
=
85 F

9. Voici une situation relative à la soustraction


Problème : Ali a 27 mangues. Il mange 5 mangues. Combiens de mangues
lui reste-t-il ?

Réponse

Solution Résultat Opération


Il lui reste 27
27 - 5 = 22 - 5
mangues = 22
Réponse :
= 22

50
mangues
Géométrie

Relie les points dans l’ordre en utilisant ta règle : Ax

xB

Dx

xC

Complète les phrases en bas:

J’ai 11 …… …. J’ai 7 ………..

3ème année
Numération

Mets les numéros des cases vides

1 5 9 17 19
3 13

Ces nombres sont ………………

30 45
0 5 15

Entoure le chiffre des unités :

96–125–8–600 –804

Mets une croix sur le chiffre des dizaines:

48 –189 –3–231–980

Souligne le chiffre des centaines:

4 7 2 – 33 6 1 – 4 5 – 1 0 0 0 – 2563 – 8

Ecris ces nombres dans l’ordre croissant (<)

51
501 – 51 – 12 – 125 – 215 – 129 – 148 – 99

…………. < ……… < ……… < ……… < ……… < …………< ……… < ………….

Opérations

10. Voici des opérations d’addition


625+ 256 ; 765 + 157; 456 + 544 ; 258 + 687.

Consigne : Pose et effectue

Réponse

625 765 258


+ 256 + 157 456 + 687
= 881 = 922 + = 945
544
=
1000

Géométrie

11. Voici une règle et une équerre


Consigne : Utilise la règle et l’équerre pour construire un rectangle de 5
cm de largeur et de 8 cm de longueur.

Réponse

Je suis un quadrilatère possédant des côtés opposés parallèles deux à deux mais aucun angle
droit. Tous mes côtés sont égaux.

Je suis .............................................

Mesure

52
12. Problème : Un carré a 6 cm de côté. Calcule son périmètre.

Réponse

Solution Résultat Opération


Le périmètre du 6
carré est x 4
P= Cx4 =24
6 cm = 24 cm
x4
= 24 cm
Réponse :

Problèmes pratiques

Mesure

13. Voici des unités de mesure de capacité


345 dl = ….dal ; 4,564 l = ….cl ; 837 cl = …dl

Consigne : Convertis

Réponse

345 dl = 3,45 dal ; 4,564 l = 456,4 cl ; 837 cl = 83,7dl

14. Voici des unités de mesure de surface


42 dm 2 = ….m 2 ; 2754 hm2 = …km2 ; 300 cm2 = …m2 ; 975 m2 =
…dm2
Consigne : Convertis

Réponse

42 dm 2 = 0,42 m 2 ; 2754 hm2 = 27,54 km2 ; 300 cm2 = 0,0300


m2 ; 975 m2 = 97500 dm2

Ali se rend à la boutique de son père. Il observe des cartons de sucre, de thé, et des sacs de riz.
Il lit sur:

- le sac de riz, masse nette 50kg, masse brute 50,15kg ;

- le carton de sucre, masse brute 55kg, tare : 200g

-le carton de thé, 250g

Ali demande à son maitre ce que signifient ces informations et comment les obtient-on ?

53
Entoure les pièces nécessaires pour acheter ce lot de bananes

765F CFA

4ème année
Décompose comme dans l'exemple

Exemple : 2405 = (2 x 1000) + (4 x 100) + 5

7043 = .................................................................

90 070 = ..............................................................

9 800 000 = .........................................................

Écris la moitié de chaque nombre :

8 ..... 12 ..... 50 ..... 38 ..... 140 ..... 900 .....

Ecris ces nombres dans l'ordre croissant ( < )

54
415 – 74 – 410,6 – 69,0 – 100 – 8,25 – 81 – 4010 – 402

......... < ....,..... < .......... < .......... < ........ <........... < ........ < ........ < ..........

Encercle le chiffre des unités.

2 4 7 – 3 4 – 2 0 8 7 – 2 3, 6 – 9 9 1,8 9 6

Souligne le chiffre des dizaines.

94–128,3–3 698–7–999

Met une croix sur le chiffre des dixièmes.

7 8 , 4 5 2 – 0 , 0 8 – 9 8 – 3 8 0 2,0 0 7

Pour chaque question, il faut cocher la (ou les) bonnes réponse(s)

Q1 : Quelle est la bonne écriture du nombre 125860 ?

a) 12 58 60 b) 125 860 c) 12 5860

Q2 : 2 centaines et 3 unités font :

a) 23 unités b) 20 dizaines et 3 unités c) 203 unités

Q4 : « Trois cent quarante » s’écrit :

a) 300 40 b) 304 c) 340

Division

Papa vient du voyage avec un paquet de 12 biscuits. Il demande à ses enfants les moyennes
qu’ils ont obtenues à la dernière composition.

Assitan dit huit de moyenne (je suis première de ma classe), amadou dit six de moyenne (je
suis septième).

Papa donne 7 biscuits à Assitan et 5 à Amadou.

Qu’est que Papa a fait ? Choisis la bonne réponse 

-un partage ?

-une division?

Justifie ta réponse

Mesure

Complète les écritures

55
1 h = ...... min 75 min = ..... h ..... min

2 h 23 min = ........ min

82 m = ..... cm 3 km = .......... m

98 dm = 9 ...... et 8 .......

15. Problème : Baby a construit un cube de 12, 5 cm d’arrête. Calcule le


volume du cube.
Réponse

Solution Résultat Opérations


Le volume du cube
est 12,5 156,25
V= axaxa = 1953,125 x x
12,5cm x 12,5 x cm3 12,5 12,5
12,5 cm
625 78125
= 1953,125 31250.
Réponse : cm3 250 . 15625.
125. =
= 1953,125
156,25

16. Voici des unités de mesure de temps


120 s = … min ; 360 h = …. j ….. h ; 3240 min = …. j….. h …. min

Consigne : Convertis

Réponse
120 s = 2 min ; 360 h = 15 j 0 h ; 3240 min =2 j 6 h 0 min

Numération

17. Voici des nombres


612,5 ; 7518,86 ; 75348 ; 157.

Consigne : Encadre entre deux dizaines consécutives chacun d’eux.

Réponse
610 < 612,5 < 620 ; 7510 < 7518 < 7520 ; 75340 <75348 <75350 ;
150 <157 <160
18. Voici un tableau de proportionnalité

Consigne : Complète- le
56
Quantité 1 3 … 4 ….
en kg
Prix en 350 …. 700 … 1750
francs

Réponse

Quantité 1 3 2 4 5
en kg
Prix en 350 1050 700 1400 1750
francs

Géométrie

19. Voici un compas, une règle et une équerre


Consigne :
a) Dessine en te servant du compas et la règle, un triangle ABC dont les
côtés mesurent : AB = 3 cm ; AC = 4 cm et BC = 5 cm.
b) A l’aide de l’équerre, trace les trois hauteurs.

Réponse

C B

20. Consigne :
a) Trace une droite (d)
b) Trace un segment AB qui n’a pas de point commun avec la droite
(d).
c) Place les points C et D symétriques respectifs des points A et B
par rapport à la droite (d).
Réponse

57
21. Consigne : Construis un angle de 45°, un angle de 120° et un angle de
90°.

22. Consigne : Construis un triangle ABC tel que AB = 6 cm, BC = 8 cm et


l’angle au sommet B égal à 50 °.
A

58
Mesure

23. Problème : Un cercle a 5 cm de rayon.


a) Calcule son périmètre ;
b) Calcule la surface du disque délimité par ce cercle.
(π = 3,14)

Réponse

Solutions Résultats Opérations


a) Le diamètre 5 3,14
du cercle x 2 x 10
est : 10 31,4
D = r x2 = 10 cm
5 cm x 2 5 25
x 5 x 3, 14
Le périmètre du
cercle est = 25 = 100
P=π xD = 31,4 cm 25.
3,14 x 10 cm 75

b) La surface du = 78,50
disque est
S=rxrxπ = 78,50 cm2
5 cm x5 cm x
3,14 = 31,4 cm
Réponses : 78,50 cm2
Périmètre
Surface

Entoure les billets nécessaires à l’achat de cette horloge

8500F
CFA

Complète les phrases :

59
Il est …h…min Il est….h….min Il est ….h….min….s

Reproduis le symétrique de cette figure suivant ce quadrillage

5ème année

Numération

Pour chaque question, il faut cocher la (ou les) bonnes réponse(s)

Q1 : Le nombre 4 235 s’écrit aussi :

a) ( 4x 1000) + (23x 10)+ 5 b) ( 42 x10) + 35

c) ( 4x1000)+ (2x100)+(3x10) +5

Q2 : Dans le nombre 2 451 089 :

a) le chiffre 1 est plus grand que le 9

b) le chiffre 5 est plus grand que le 2

Q3 : Un million, c’est :

60
a) 1000 milliers b) 100 milliers c) 100 centaines de milliers

Proportionnalité
Mohamed part souvent à l’école à vélo, et il a relevé les données dans le
tableau suivant:

Distance parcourue 3 6 9
( km)

Durée ( min) 6 12 18

1) Selon ce tableau la durée est-elle proportionnelle à la distance


parcourue?

2) Dans ce tableau, par quel nombre faut-il multiplier la distance pour


avoir la durée?

3) Pour une durée de 30 min, quelle sera la distance ?

Ecris les fractions correspondantes

Place les fractions sur la droite graduée ci-dessous

1 7 5 2 12 3 1
4 848 8 42

24. Voici des fractions


7 15 1 9 7 4 1 7 2
et  ; et  ; ,  et ; et
9 2 3 4 9 10 2 15 5

Consigne : Réduis-les au même dénominateur

Réponse

61
7 15 7 x 2 15 x 9 14 135
et réduits au dénominateur donnent et d ' où et
9 2 9 x2 2 x 9 18 18

1 9 1x 4 9 x3 4 27
et réduits au même dénominateur donnent et d’où et
3 4 3x 4 4x3 12 12

7 4 1 7 x 10 x 2 4 x 9 x 2
,  et réduits au même dénominateur donnent , et
9 10 2 9 x 10 x 2 10 x 9 x 2
1 x 10 x 9
2 x 10 x 9

140 72 90 70 36 45
d’où , et d’où en simplifiant par 2, on a : , et .
180 180 180 90 90 90

25. Voici des opérations

2 5 8 7 4 8 3 2
+  ; -  ; + + ; 15 +
3 8 2 6 7 12 10 3

Consigne

Effectue-les

Réponse
31
2 5 2 x 8 5 x 3 16 15 24 16+15
+ = + = + = =
3 8 3 x 8 8 x 3 24 24 24

8 7 8 x 6 7 x 2 48 14 34 17
- = - = - = =
2 6 2 x 6 6 x 2 12 12 12 6

4 8 3 4 x 12 x 10 8 x 7 x 10 3 x 7 x 12 480 560 252


+ + = + + = + +
7 12 10 7 x 12 x 10 12 x 7 x 10 10 x 7 x 12 840 840 840

480+560+252 1292 323 x 4 323


= = = = 210
840 840 210 x 4

62
2 15 x 3 2 x 1 45 2 47
15 + = + = + =
3 1x 3 3x 1 3 3 3
26. Voici des opérations
7 3 2 4 9 5
x ; x x ;7x
12 5 5 3 7 3

Consigne
Effectue-les
Réponse

7 3 7 7 X 3 21
x = = =¿
12 5 20 12 X 5 60

24
2 4 9 2 X 4 X 9 72
x x = = 35 =
5 3 7 5 X 3 X 7 105

35
5 3 7X5
7x = =¿
3 1 X3

27. Voici des opérations


8 7 5 4
÷  ; 12 ÷ ; ÷9
3 4 7 5

Consigne : Effectue- les

Réponse

8 7 8 4
÷  = X = 32
3 4 3 7
21
5 12 X 7
12 ÷ = =¿ 84
7 5
5
4 4 X1
÷9= =¿ 4
5 5X9
45
Mesures

63
1- Jean est parti à 7h46 de son domicile pour se rendre à son travail. Malheureusement, il
y a des embouteillages et Jean n'arrive pas avant 9h34. Quelle est la durée du trajet de
Jean ?
2- Le maire d’une commune met à la disposition du comité de gestion d’une école, une parcelle
de 12000 m2 pour construire la nouvelle école. Cette parcelle se trouve à 2 kilomètres de la
ville.

En lisant sur le plan qui leur a été fourni par un agent du domaine, Moussa mesure les dimensions de
la partie rectangulaire de 2,7 ares, réservée à la construction des salles de classe et il obtient : longueur
= 6 cm et largeur = 18mm.

Il accompagne le comité de gestion qui décide de visiter la parcelle et il mesure les dimensions
réelles : longueur = 30m et largeur = 9m, dans le but de clôturer cette partie avec du grillage.

Quelles sont les différentes grandeurs, les différentes unités et les instruments qui interviennent ?
Quelle longueur de grillage ont-ils besoin ?

6ème année

Numération

64
Pour chaque question, il faut cocher la (ou les) bonnes réponse(s)

Q1 : Le nombre 280 s’écrit :

a) Deux cents quatre –vingt b) Deux cent quatre –vingts

c) Deux cents quatre-vingts

Q2 : En comptant, on trouve le nombre 51 248 763 avant :

a) 51 248 680 b) 51 249 763 c) 51 248 770

Proportionnalité

Dans la gestion mensuelle d’une cantine scolaire, il a été demandé à chaque famille de fournir
5 kg de riz par enfant.

1) Combien de kilogramme de riz doit apporter une famille qui a 1 enfant, 2enfants, 3
enfants, 4 enfants, 5 enfants, 6 enfants ?

2) Quel est le nombre d’enfants d’une famille qui apporte 45kg ?

Le tableau ci-dessous indique les données sur quelques pays de l’Afrique de l’ouest en 2012.

Superficie 1) Quelle était l’estimation


Population de la population du Mali en
Noms des états Capitale
(estimation 2012)
(km²) 2012 ? Ecrire ce nombre en
lettres.
 Bénin 114 763 9 352 000 Porto-Novo
2) Quel est le pays dont la
 Burkina Faso 272 967 17 482 000 Ouagadougou superficie est de deux cent
soixante- douze mille neuf
2
 Côte d'Ivoire 322 463 20 595 000 Yamoussoukro cent soixante- sept km  ?
3) Comparer les populations
 Gambie 11 295 1 825 000 Banjul
de la Gambie et de la Guinée-
Bissau.
 Ghana 238 533 25 546 000 Accra
4) Le Nigéria avait une
 Guinée- population estimée à
36 125 1 580 000 Bissau
Bissau 166 629 000 habitants. Dans
l’écriture de ce nombre, les
 Mali 1 241 238 16 319 000 Bamako chiffres 6 ont-ils la même
valeur ? Donner le rang de
 Nigeria 923 768 166 629 000 Abuja chacun de ces chiffres 6.

5) En observant les colonnes


des superficies et des populations du tableau, quelle remarque faites-vous ? Donner une
explication.

65
6) Sur la droite graduée ci-dessous, placer les différents pays (sauf le Nigéria) selon leur
population, puis ranger ces pays par ordre croissant de leur population.

I I I
0 5 000 000 10 000 000 15 000 000 20 000 000 25 000 000

Problèmes pratiques

28. Problème : Un motocycliste couvre les 240 km qui séparent Bamako-


Ségou à 72 km/h. Calcule la durée du trajet.
Réponse

Solutions Résultats Opérations


La durée du trajet en 240 14400 72
min x 60
72 km 1 h ou 0000
60 min =14400 =200
240 km ? = 200 min
00
240 x 60
72 = 3h 20 200 60
Convertion en heure min
20 3
200 h
=3h 20
Réponse : min

29. Problème : Deux frères Moussa et Ali se partagent une somme de


150 000F. L’ainé Moussa reçoit 2 500 F de plus qu’Ali.
Calcule la part de chacun.

Solution Résultat Opération


150 000
- 2500 73750
La part d’Ali est = 147500 2 +
150 00−2500 = 73750 07 = 2500
2 F 73750 = 7625
15 0
La part de Moussa 10
est 00
73750 F + 2500 F = 76 250
Réponse : F
Part d’Ali :
73 750 F
Part de Moussa :
76 250F
66
30. Un entrepreneur partage 115 000 F entre trois travailleurs journaliers,
proportionnellement aux nombres de jours de travail.
Keita a travaillé 10 jours, Boubacar 15 jours et Salif 21 jours.
Calcule le salaire de chacun.

Solutions Résultats Opérations


Le nombre de 10
jours de travail + 15 115 000 46
est : + 21 230 2500
10 jours + 15 =46 jours = 46 00
31. jours + 21 jours :
Le salaire = 2500 F 2500 2500
journalier est x 10 x 15
115 000 F ÷ 46 = 25000 F =25000 125
Le salaire de Keita
est : 25.
2500 F x 10 = 37 500 =
Le salaire de F 37500
Boubacar est : 2500
2500 F x 15 = 52 500 x 21
Le salaire de Salif F = 25
est : 50 .
2500 F 21 = 52500

Problème : Un paysan a un champ qui a la forme d’un trapèze dont les


dimensions sont :
Grande base 200 m, petite base 150 m, hauteur  75 m.
Ce champ produit 2,5 tonnes de mil à l’ha.
a) Calcule la quantité de mil récolté.
Le paysan vend la moitié de sa récolte à 125F le kg.

b) Calcule la somme reçue de cette vente.


Il place la somme perçue au taux de 15% pendant deux ans.

c) Calcule l’intérêt annuel.


d) Calcule l’intérêt au bout des deux ans.

67
Résultats Opérations Solutions
L’aire du champ 350
200 est x 75
+15 ( B+ b ) x h = 175
= 13 125m2 0 2 245 .
=35 ( 200 m+150 m ) x 75 =26250 2
0 2 06 =13125
Conversion en ha 02
1 ca = 1m2 05
1 a = 100 ca 10
1,3125 ha 1 ha = 100 a = 0
10 000 m2
13 125 m2 = 1,3125
a) La quantité x 2,5
de mil
= 3, 28125 t récolté est : = 65625
2,5 t 26250 .
1 ha = 3,28125
= 3281,25 Xt
kg 1,3125 3281,25
x 125
2,5 x 1,3125 = 1640625
X= 656250.
1
= La quantité de mil 328125.
410156,25 récolté en kg 410156,25
F 3,28125 t X 15
b) La somme
reçue de = 205078125
= cette vente 41015625.
6152343,75 est :
F 125 Fx 3281,25 = 61523,4375
c) L’intérêt 100
annuel est
X 2
410156 , 25 x 15
= 100 123046,86
123046,86F
L’intérêt au bout
de deux ans est

61 52343,75 F X
2

Réponses :
a) La quantité de
mil récolté est :
3, 28125 t
b) La somme
reçue de cette
vente est :
410156,25 F
c) L’intérêt
annuel est
6152343,75 F
d) L’intérêt au
bout de deux
68
ans est:
123046,86F
Fondamental2

7ème année
Algèbre : Ensemble des entiers relatifs (Z)

32. Voici des opérations d’addition


(– 248) + (- 500) ; (+118) + (+7568) ; (-58) + (+38) ; (-356) + (+ 750)

Consigne : Effectue dans Z ces opérations

Réponse

(-248) + (-500) = - 248 - - 500 =


748 

(+118) + (+7568) = +(118 + +7686  7568) =

-
(-58) + (+38) = - 58 + 38 = 
20

(-356) + (+750) = -356 + + 750 =


394
33. Voici des opérations de soustraction
(-50) – (- 32) ; (+388) – (+300) ; (-1005) – (+ 657).

Consigne : Effectue dans Z ces opérations

Réponse

(-50) – (- 32)  = -50 + -18  32 =

(+388) – (+300) = +388 – +88  300 =

(-1005) – (+ 657) = -1005 – - 657 =


1662 
34. Voici des opérations de multiplication
(-90) x (-10) ; (- 652) x (+2) ; (+9) x (+500) ; 0 x (+ 562).

Consigne : Effectue dans Z ces opérations

69
Réponse

(-90) x (- +900  10) =

(- 652) x (+2) - =  
1304 

(+9) x +4500  (+500) =

0 x (+ 562) 0 =

Dans un village, chaque famille doit s’approvisionner en eau au château de forme


cubique d’arête 3m. Mohamed part avec sa charrette contenant 2 futs cylindriques de diamètre 60 cm
et de hauteur 120 cm, 5 bidons de 25 l chacun et n’oublie pas sa bouteille de 150cl qu’il doit amener à

Mohamed veut connaitre la quantité d’eau que peut contenir le château et celle qu’il a ramenée à la
maison.

8ème année
Géométrie

35. Soit un triangle ABC tel que : AB = 10 cm ; BC = 7cm et AC = 5 cm


Consigne :
a) Construis ce triangle.
b) Trace les médianes de ce triangle.

Réponse

36. ABCD est un parallélogramme de centre O. La parallèle à (BD) passant


par A coupe (CD) en I et la parallèle à (BD) passant par C coupe (AB) en J.
Démontre que :
a) IAJC est un parallélogramme.
b) BJDI est un parallélogramme.

70
Réponse

I D C

A B J

a) Démontrons que IAJC est un parallélogramme


(DB) // (IA)

Alors (IA) // (CJ)

(DB)// (CJ)

ABCD étant un parallélogramme, (DC) // (AB), or (DC) = (IC) et (AB) = (AJ).

Alors (IC) // (AJ) donc IAJC est un parallélogramme.

b) Démontrons que BJDI est un parallélogramme


IAJC est un parallélogramme de milieu 0.
[IJ] et [BD] ont le même milieu 0.
D’où BJDI est un parallélogramme.

Algèbre : Equations du 1er degré à une inconnue

37. Un nombre augmenté de son tiers donne l’unité. Quel est ce nombre ?

Réponse
Soit x ce nombre
x
x+ =1
3
3x x 3
+ =
3 3 3

3x+x 3
= soit 3x + x = 3
3 3

3
4x = 3 et x =
4

 Ce nombre est


3
x=
38. 4 Choisis quatre nombres consécutifs dont la somme
est 26.
Réponse

71
Soit x le plus petit des quatre nombres

X + (X +1) + (X + 2) + (X+ 3) = 26

X + X+ 1 +x + 2 + x +3 = 26

X + X + X + X = 26 - 1 - 2 – 3

4 X = 20

20
X= =5
4

Les 4 nombres sont 5,


6, 7 et 8 

9ème année
Algèbre 

Opérations

39. Voici des opérations sur les racines carrées


A = 2√ 5 + 3√ 5 - 8 √ 5

B = 3√ 45 + √ 5 - √ 125

Consigne : Effectue ces opérations :

Réponse

A = 2√ 5 + 3√ 5 - 8 √ 5

A = √ 5 (2 + 3 – 8)

A = - 3 √5

B = 3√ 45 + √ 5 - √ 125

= 3 √ 9 x 5 + √ 5 – √ 5 x 25

= 3 x 3 √5 + √5 - 5 √5

= 9 √5 + √5 - 5 √5

= (9 + 1 – 5)√ 5

= 5√ 5

72
Systèmes d’équations du 1er degré à deux inconnues ( il sera préférable de
mettre certaines situations de la vie courante dont les résolutions font
recours aux systèmes.)

40. Voici des Systèmes d’équations du 1er degré à deux inconnues


Consigne : Résous chacun des systèmes d’équations:

2 x+ 4 y =3 5 x +4 y =13 2 x +4 y=3 7 x+ 4 y=3


a) {−2 x + y =1
; b) {
−3 x+3 y =1
; c) {
y=1
 ; d) {
9 x + y=1

Réponses

a)
2 x+ 4 y =3(1)
{
−2 x + y =1(2)

5y=4

4
y=
5

Remplaçons-y par sa valeur dans l’équation (2)

-2x + y = 1

4
-2x+ =1
5

-10x + 4 = 5
- 10 x = 1
1
x=
−10

−1
x= ou -0,1
10

S=
−1 4
{
( ; )
10 5 }
b)
5 x +4 y=13(1)
{
−3 x+3 y =1(2)

Multiplions l’équation 1 par 3 et l’équation 2 par 5

73
15 x+12 y=39
{−15 x+15 y=5

27y = 44

44
y=
27

Multiplions l’équation 1 par 3 et l’équation 2 par – 4

{1215x−12
x +12 y =39
y=−4

27x = 35

35
x=
27

S=
35 44
{
( ; )
27 27 }
c)

2 x +4 y=3(1)
{ y=1(2)

y = 1 d’après l’équation 2

Remplaçons y par sa valeur dans l’équation 1

2x + 4(1) = 3

2x = -1

−1
x=
2

S= ( { −12 ; 1)}
d)

7 x+ 4 y=3 (1)
{9 x + y=1(2)

74
Ecrivons l’équation 2 sous la forme y = ax +b

y = 1 – 9x

Remplaçons y par sa valeur dans l’équation 1

7x + 4(1-9x) = 3

7x + 4 -36 x = 3

7x -36 x = -1

-29 x = -1
−1
x=
−29
1 29−9 20
y=1–9( )= =
29 29 29

S=
1 20
{
( ; )
29 29 }
41. Problème : La différence de deux entiers naturels est 24. Si l’on ajoute
8 à chacun d’entre eux, on obtient deux nouveaux entiers naturels dont
le plus grand est le triple du plus petit. Quels sont les entiers naturels de
départ ?

Réponse

Posons a et b ces deux entiers naturels avec a ¿b

a - b = 24

a + 8 =3 (b+ 8)

a−b=24(1)
{
a+8=3 ( b+8 ) (2)

Transformation de l’équation 2

a + 8 = 3(b + 8)

a + 8 = 3 b + 24

a – 3b = 24 – 8

a-3b = 16

75
a−b=24 (1)
{
a−3 b=16 (2)

Multiplions l’équation 1 par -1

-a + b = -24

a -3b = 16

-2b = -8

b=4

Remplaçons b par sa valeur dans l’équation 1

a - 4 = 24

a = 24 + 4

a = 28

a = 28 et b
=4

42. Voici des expressions algébriques


a) (2x – 1) (4x + 1) – (2x – 1) (x+ 1) ; b) 9x2 – 1 + (3x +1) (5x -1) ; c) 45 x2 –
5 +2(3x +1)2 ;
d) (x+2)2 – 2(2x-1) (x+2) + (2x – 1)2 ; e) - x2 + 8x -16.

Consigne : Ecris chacune d’elles sous forme de produits de facteurs du


premier degré.

Réponse

a) (2x – 1) (4x + 1) – (2x – 1) (x+ 1) = (2x – 1)[ (4x + 1) - (x+ 1)]
= (2x-1)[4x+1-x-1]

= (2x-1)[3x]

= 3x (2x –
1)

b) 9x2 – 1 + (3x +1) (5x -1) = (3x -1) (3x +1) + (3x +1) (5x – 1)
= (3x + 1) [(3x -1) + (5x -1)]

= (3x + 1) [3x -1 + 5x – 1]

= (3x + 1) [8x -2]

76
= 2(3x + 1) (4x
– 1)

c) 45 x2 – 5 +2(3x +1)2 = 5 (9 x2 -1) + 2(3x +1)2


= 5(3x – 1) (3x +1) + 2(3x + 1) (3x +1)
= (3x +1) [5(3x-1) + 2(3x +1)]
= (3x +1) [15x -5 +6x +2]
= (3x +1) (21x-3)

= 3(3x + 1) (7x
-1)
d) (x+2) – 2(2x-1) (x+2) + (2x – 1)2 = [(x +2) - (2x – 1)]2
2

= [x + 2 – 2x +1]2
= (- x+3)2

= (- x + 3) (-
x+3)

e) - x2 + 8x -16 = - (x2 – 8 x + 16)


= - (x – 4)2

= - (x – 4) (x-
4)

43. Problème : On donne dans un repère orthonormé (0,i⃗ , ⃗j ) les points A (


-1 ; 1) ; B (3 ; - 2) ;

C( 2 ;2).
a) Construis les points.
b) Trouve une équation de la droite (AB)
c) Trouve une équation de la droite ∆ passant par le point C et parallèle à
(AB)
d) Trouve une équation de la droite ∆’ passant par le point B et
perpendiculaire à la droite ∆ .
e) Calcule d(A,B) et d(B,C).

Réponse
a) Construction des points A(-1 ; 1) ; B(3 ;-2) ; C(2 ;2)

77
b) Calcule d’une équation de la droite (AB)
AB(xB – xA ; yB- yA) ; ⃗
⃗ AB(3 + 1 ; -2-1) ; ⃗
AB(4 ; -3)

Soit un point M(x ;y) ϵ (AB)

AM (x +1 ; y -1)

Les points A, B et M sont alignés si 4(y-1) = -3 (x + 1)

4y -4 = -3x -3

L’équation de la droite (AB) est :

3 x + 4y
=1
c) Calcule d’une équation de la droite Δ passant par le point C et
parallèle à (AB)
Soit K(x ;y) ϵ Δ

C K (x- 2 ; y – 2)

(CK) // (AB) si 4(y-2) = -3(x -2) ;

4y – 8 = -3x + 6

L’équation de la droite Δ est :

78
3x + 4 y =
14

d) Calcul d’une équation de la droite Δ’ passant par le point B et


perpendiculaire à la droite ∆ .
Posons T(x ; y) ϵ Δ’

BT (x -3 ; y +2)

AB ┴ ⃗
⃗ BT si 4 (x -3) – 3(y + 2) = 0

4x – 12 – 3 y -6 = 0

L’équation de la droite Δ’ est :

4x – 3y =
18

e) Calcul de distances
d(A,B) = √ ¿ ¿
= √¿ ¿
= √ [ ( 4 ) 2+ (−3 ) 2 ]
= √ [ 16+9 ]
= √ 25

d(A,B) =
5

d(B,C) = √ ¿ ¿
= √¿ ¿
= √¿ ¿
= √ [ ( 1 ) 2+ ( 4 ) 2 ]
= √ [ 1+16 ]

d(B,C) =
√ [ 17 ]

43. Problème : Dans le plan


a) Place les points A, B, C distincts.
b) Construis les points B’ et C’ images respectives des points B et C
par l’homothétie de centre A et de rapport 2.

Réponse

79
Approche Par Compétences

Niveau I
44. Problème : Ali veut construire un poulailler. Son père lui demande de
faire la liste du matériel et des matériaux.
Après avoir fait sa liste, il communique à son père qu’il a besoin de 50 kg
de sable, de 25 kg de ciment et d’une feuille de tôle de 4 kilogrammes.

a) Identifie le matériel et les matériaux proposés par Ali.


b) Identifie les quantités par matériel et matériaux.
c) Calcule le nombre total de kilogrammes de matériel et de matériaux
utilisés.

Réponse

a) Le matériel proposé est  la tôle ondulée.


Les matériaux utilisés sont le sable pour construction et le ciment
pour construction.
b) Les poids de matériel et de matériaux sont :
Sable : 50 kg ; ciment : 25 kg ; tôle : 4 kg.

80
c)
Solution Résultat Opérations
Le poids de matériel et de 50
matériaux utilisés est : + 25
50 kg + 25 kg + 4 = 79 kg + 4
kg = 79
= 7 9 kg
Réponse :

Critères indicateurs Points Seuils Note obtenue


Sable pour 1/1 1/1
Identification construction 2/3
du matériel et Ciment pour 1/1 1/1
des matériaux construction
Tôle ondulée 1/1 1/1
Sous total 1 3/3 3/3
identification poids de sable 1/1 0,5/1
des quantités poids de 1/1 1/3 0,5/1
de matériel et ciment
de matériaux Poids de la 1/1 0,5/1
tôle
Sous total 2 3/3 1,5/3
Termes de
Déterminatio l’opération 1/1 1/1
n du poids identifiés
total du opération 2,5/4 1/1
matériel et de d’addition est 1/1
matériaux posée
utilisés Le résultat de 2/2 0/2
l’opération est
juste
Sous total 3 4/4 2/4
Total 10/10 5,5/10 6,5/10

NB : L’élève a atteint le seuil souhaité par le maître. Il est en enrichissement

45. Problème : Le jour de Ramadan Aissata et ses camarades se


promènent à la recherche des cadeaux de fête.
En fin de journée, elles ont pu avoir un sachet de 50 bonbons, 10 bouteilles
de boisson et 1000 F. Elles ont donné à leurs grandes sœurs 30 bonbons, 5
bouteilles de boisson et 500 F.

Consignes

a) Identifie les cadeaux obtenus par Aissata et ses amies.


b) Identifie le nombre de bonbons et de bouteilles de boisson reçus.

81
c) Identifie la somme reçue.
d) Combien de bonbons reste –t-il aux enfants ?
e) Combien de bouteilles leurs reste-t-il ?
f) Combien de francs leurs restent ?
Réponse

a) Les cadeaux obtenus par Aissata et ses amies sont des bonbons, des
bouteilles de boisson et de l’argent.
b) Nombre de bonbons : 50 ; nombre de bouteilles de boissons : 10
c) Somme : 1000 F.

Solutions Résultats Opérations


d) Le nombre de 50
bonbons qui reste - 30
est : = 20 bonbons = 20
50 bonbons – 30 bonbons
10
e) Le nombre de - 5
bouteilles de = 5 bouteilles = 5
boisson est :
10 bouteilles -5 = 500 F 1000
bouteilles - 500
f) La somme qui reste = 500
est : = 20 bonbons
1000 F – 500 F = 5 bouteilles
= 5 00 F
Réponses :
d)
e)
f)

Critères indicateurs Points Seuils Note


obtenue
Bonbons 0,5/0,5 0,5/0,5
Identification des Bouteilles de 0,5/0,5 1/2 0/0,5
cadeaux obtenus boisson
Argent 1/1 1/1
Sous total 1 2/2 1,5/2
Identification du Nombre de 1/1 1/1
nombre de bonbons
bonbons, de Nombre de 1/1 1,5/2,5 1/1
bouteilles de bouteilles de
boisson et de boisson
somme reçus Somme 0,5/0,5 0/0,5

82
Sous total 2 2,5/2,5 2/2,5
identification des Nombre de
quantités/somme bonbons 0,5/0,5 0,5/0,5
de cadeaux Nombre de 1/1
donnés aux bouteilles de 1/1 2/2,5
grandes sœurs boisson
Somme 1/1 0/1
Sous total 3 2,5/2,5 1,5/2,5
Termes de 1/1 0,5/1
Détermination l’opération
des identifiés 2/3
quantités/somme Opération de
restantes soustraction 1/1 1/1
posée
Résultat de 1/1 0/1
l’opération est
juste
Sous total 4 3/3 1,5/3
Total 10/10 5,5/10 6,5/10

NB : L’élève a atteint le seuil souhaité par le maître. Il est en enrichissement

83
Chapitre III. Modes et mécanismes de correction des épreuves

3.1. La notation des épreuves


La notation des épreuves se fait à la suite d’une évaluation sommative. Ainsi,
«l’évaluation sommative est celle par laquelle on fait un inventaire des
compétences acquises, ou un bilan, après une séquence ou une activité de
formation d’une durée plus ou moins longue.»
L’évaluation sommative comptabilise les acquis et intervient en fin
d’apprentissage, voire en fin d’année ou de cycle. En situation de classe, elle
fournit un bilan qui permet de décider de l’attribution de note à l’élève allant
de 0 à 10 points pour le fondamental I et 0 à 20 points pour le fondamental
II et le secondaire.
La notation doit être objective c’est-à-dire ne donner à l’élève que ce qu’il
mérite réellement. L’enseignant doit, en matière de notation, éviter
l’interférence du sentiment ou du social afin de ne pas avoir de biais dans
l’attribution des notes.

3.2. Appréciations et notation


L’Arrêté N° 2014/1385/MEN-SG du 07 mai 2014 détermine les notes à
attribuer aux différentes appréciations suivant la note ou la moyenne
obtenue par un élève. Pour éviter de pénaliser un élève dans sa production,
l’enseignant doit se référer aux tableaux ci-dessous :

Tableau 1 :1er cycle

Appréciations Notation Observations

Nul 0 à 1,99
Mauvais 2 à 2,99
Médiocre 3 à 4,99
Passable 5 à 6,99
Assez Bien 7 à 7,99
Bien 8 à 9,99
Très Bien 10

Tableau 2 : 2ème cycle et secondaire

Appréciations Notation Observations


Nul 0 à 1,99
Mauvais 2 à 3,99
Médiocre 4 à 5,99
Faible 6 à 7,99
Insuffisant 8 à 9,99
Passable 10 à 11,99
Assez Bien 12 à 13,99
Bien 14 à 15,99
Très Bien 16 à 17,99

84
EXCELLENT 18 à 20

Chapitre IV : Communication des résultats d’évaluation

Afin d’assurer une collaboration constante entre l’école et les parents, il est
impératif que ces derniers soient informés de la progression des
apprentissages de leurs enfants. A cet égard, l’enseignant doit fournir des
informations régulières sur le cheminement scolaire de l’élève et cela de
façon continue pendant l’année. Certains outils de consignation sont
utilisés à cet effet. La communication de résultats aux parents sont de deux
types : les communications informelle (agenda scolaire, portfolio) et formelle
(bulletins scolaires).

4.1. Communication informelle

L’enseignant qui annote les travaux de l’élève (cahiers de devoir, visites à


domicile), fournit aux parents des indications sur les forces et les faiblesses
(difficultés) précises de l’élève. À ces annotations peuvent s’ajouter des
commentaires de l’élève sur les stratégies qu’il compte utiliser pour améliorer
ses apprentissages ainsi que les commentaires de l’enseignant sur les
moyens qu’il entend prendre pour venir en aide à l’élève. L’enseignant pourra
aussi inviter les parents à s’impliquer dans l’aide fournie à leurs enfants en
leur faisant des suggestions pratiques.

4.2. Agenda scolaire

L’agenda scolaire est aussi un outil de communication entre école et famille.


Il comporte habituellement un espace qui permet à l’élève d’indiquer des
remarques ou des commentaires à propos de ses apprentissages.
L’enseignant et le parent peuvent aussi y écrire des commentaires.

4.3. Le portfolio

Il est à noter que le portfolio représente un moyen privilégié de consignation


des données et de leur transmission aux parents.

Le portfolio est une collection significative de travaux illustrant les efforts,


les progrès et les réalisations de l’élève. Il peut contenir des projets, des
réflexions personnelles, des grilles d’évaluation et d’auto-évaluation, des
commentaires de l’enseignant et des parents ainsi que tout autre document
pertinent.

Le portfolio peut s’avérer aussi un bon outil de communication entre


enseignants, car l’élève qui change d’enseignant entre la première et la
deuxième année d’un cycle, disposera ainsi d’une information utile à

85
transmettre à son nouvel enseignant de façon à ce que ce dernier puisse
tenir compte de la progression de ses apprentissages.

4.4. Communication formelle : bulletin scolaire  

Le bulletin est un document officiel qui est généralement transmis aux


parents au moins quatre fois dans l’année. Le bulletin scolaire doit permettre
à l’enseignant de communiquer avec clarté et précision des renseignements
utiles aux parents sur le rendement et les progrès scolaires de leurs enfants
ainsi que sur les dispositions qui seront prises pour favoriser son
apprentissage.

Le bulletin présente généralement une information concise et un portrait


global de la progression de l’élève dans le développement de ses
compétences. A ce titre, le bulletin comprend les informations essentielles.
Ainsi, pour un cycle donné le parent recevra des communications formelles
qui donneront des indications sur le degré de développement des
compétences disciplinaires, des compétences transversales et des
compétences de vie.

Chapitre V : Démarches méthodologiques


Conseils pratiques permettant à l’enseignant de mieux conduire le processus
d’évaluation en français
5.1.1. Evaluer la production orale de l’élève
Premier élément à prendre à compte : l’enseignement de l’oral
Dolz & Schneuwly (1998) ont élaboré un modèle didactique de
l’enseignement de l’oral qui repose sur l’enseignement des genres. Ce modèle
propose des séquences didactiques basées sur deux principes
fondamentaux. Le premier principe stipule que «le travail sur les genres
oraux se fait toujours à deux niveaux : celui de la communication [...] et
celui de la structuration d’une activité [...]» (Dolz & Schneuwly, 1998,: 92).
Le premier niveau est la réalisation d’une activité langagière pendant
laquelle les élèves exercent la parole dans des situations diverses de
communication et le deuxième niveau consiste en une réflexion sur cette
prise de parole dans le but de développer des capacités langagières chez les
élèves.

Deuxième élément à prendre à compte  : l’évaluation de l’oral


Pour évaluer l’oral, il existe donc plusieurs outils d’évaluation, dont la grille
d’observation qui est un «instrument de mesure qui permet de constater les
particularités d’une action, d’un produit ou d’un processus en fournissant
une liste d’éléments observables ainsi qu’une façon d’enregistrer les
observations»(Legendre, 2005 :724). À l’oral, une grille d’observation permet
de noter les aspects positifs et les aspects à améliorer d’une production orale
à partir d’une liste de manifestations observables. L’évaluation se fait donc
de manière descriptive (commentaires, forces, faiblesses, etc.) sans qu’il n’y
ait de notes. La grille d’observation peut être évolutive, ce qui permet de

86
noter des observations à l’oral sur une période à long terme ou bien elle peut
faire l'objet d'une utilisation ponctuelle, c’est-à-dire être utilisée une seule
fois (Lafontaine, 2007). La grille d’observation peut concerner un seul élève
ou un groupe d’élèves et elle peut être remplie par les élèves ou par
l’enseignant. Elle permet de garder des traces écrites du développement des
compétences des élèves, ce qui permet d’observer la progression des
apprentissages des élèves. Elle peut aussi servir de référence aux élèves lors
de la préparation d’une production orale. En consultant une grille
d’observation, les élèves peuvent constater leurs forces et leurs faiblesses
ainsi que leurs progrès et ils peuvent savoir quoi travailler.

5.1.2. Pour évaluer la lecture à haute voix de l’élève, l’enseignant doit


déterminer les critères et les indicateurs suivants :
 Critère fluidité
 Indicateurs : lire sans buter sur les mots, articuler les sons, parler fort
pour être entendu, respecter l’intonation, faire les liaisons ;
 Critère respect des conventions des textes : respecter la ponctuation,
lire de gauche à droite en suivant correctement les lignes.

5.1.3. Pour évaluer une production écrite, l’enseignant doit déterminer les
critères et les indicateurs suivants :
 Qualité de la présentation : le titre existe, le texte est produit en
paragraphes ;
 Cohérence du texte écrit : le contenu est conforme au titre, le
vocabulaire approprié est utilisé, l’enchaînement logique des idées est
établi ;
 Respect des contraintes de la langue : les mots sont bien
orthographiés, les signes de ponctuation sont au bon endroit, les
accords grammaticaux sont respectés.

5.1.4. Evaluer selon l’approche par compétences

Le premier principe directeur : l’enseignant veille à créer des situations


d’apprentissage porteuses de significations  pour l’apprenant dans la mesure
où elle relie les savoirs à des pratiques sociales qui font partie de son
environnement socioculturel.

Ce principe consiste donc à amener l’apprenant à mobiliser ses savoirs en


touchant ses centres d’intérêt ce qui lui permet de contextualiser les savoirs
acquis et saisir leur utilités. L’APC présente un atout pour créer et donner
du sens au travail scolaire et l’apprenant devient un sujet actif dans
l’enseignement et l’artisan de son propre savoir.

Le deuxième principe directeur : c’est la création d’un apprentissage en


« situation ».  L’approche se repose sur la « situation » qui représente l’outil
primordial de l’intégration des savoirs, X Rogiers définit la situation « un
exemple d’informations destiné  à une tâche précise »[3]. L’importance n’est
plus accordée au savoir/savoir faire de l’apprenant mais plus tôt à la

87
mobilisation de ses connaissances dans les différentes situations et
circonstances.

5.2. Conseils pratiques permettant à l’enseignant de mieux conduire le


processus d’évaluation en mathématiques.
Habituer les élèves à l’auto-évaluation et à l’évaluation par les pairs
Etablir la relation entre le cardinal et le symbole d’un nombre.

Opérations

 Poser l’opération ;
 Effectuer l’opération ;
 Vérifier le résultat de l’opération.

Géométrie

 Faire la figure si elle est nécessaire ou si elle est demandée en


utilisant le matériel adéquat;
 Respecter les dimensions dans la construction si elles sont données ;
 Etablir un raisonnement mathématique cohérent ;
 Veiller à l’exactitude des nombres s’ils sont utilisés ;
 Vérifier les résultats.

Algèbre

Dans un problème d’algèbre

 Choisir l’inconnue ou les inconnues  en choisissant des lettres;


 Préciser le lien entre les inconnues s’il est donné dans l’énoncé ;
 Mettre en équation l’inconnue ou les inconnues ;
 Appliquer la méthode de résolution à l’équation ou au système
d’équations ;
 Vérifier le ou les résultats.

Calcul rapide

 Développer la formation de la dizaine pour faciliter la retenue


 L’opération peut être posée  ou non selon le choix de l’enseignant ;
 Utiliser l’astuce adaptée ;
 Prendre peu de temps .

Problèmes pratiques

 Transformer le français en langage mathématique ;


 Utiliser le gabarit souhaité ;

88
 Porter correctement les solutions, les résultats et les opérations ;
 Poser et effectuer correctement les opérations.

Conclusion
Ce guide de l’enseignant en évaluation des apprentissages scolaires a le
mérite d’aborder l’élaboration et l’évaluation des épreuves en français et en
mathématiques en proposant aux enseignants des activités propices à
l’acquisition des compétences en matière d’évaluation des acquisitions des
élèves.

Puisse ce guide contribuer à l’instauration d’une culture moderne


d’évaluation des apprentissages scolaires.

89
Bibliographie
ALLAI Linda dir., BAIN Daniel dir., PERRENOUD Philippe dir., Évaluation
formative et didactique du français, Neuchâtel (Suisse) : Delachaux et
Niestlé, 1993, 268 p. (Techniques et méthodes pédagogiques).

BARTHELEMY Annie, DELCAMBRE Isabelle, FLAK Caroline et al, « Pratiques


d’évaluation », Recherches, 1994, n° 21, p. 5-227.

BENTOLILA Alain, CHEVALIER Brigitte, FALCOZ-VIGNE Danièle, La lecture :


apprentissage, évaluation, perfectionnement, Paris : Nathan, 1991, X-
277 p. (Théories et pratiques).

BOURDET Jean-François, « Évaluer les apprentissages », Le Français dans


le monde, sept. 1995, n° 275, p. 47-52.

GUILBERT Maurice, HIBON Monique, LELIEVRE-BOURDIN Louisette et al,


L’évaluation à l’école élémentaire  : guide du maître, Paris : Bordas,
1994, 159 p. (Coll. R. Tavernier).

ROSSANO Pierre, VANROOSE Philippe, FOLLIN Christian, Guide pratique de


l’évaluation à l’école, Paris : Retz, 1993, 136 p. (Pédagogie pratique).

VESLIN Jean et Odile, Corriger des copies  : évaluer pour former, Paris :
Hachette éducation, 1992, 159 p. (Pédagogies pour demain. Nouvelles
approches).

90
ANNEXES

91
Comment faire une dissertation en 9ème Année

Trois obstacles majeurs à éviter :


La paraphrase
La tendance à la généralisation
Une trop grande implication personnelle (Eviter l’emploi de « je », « moi » )

Analyse du sujet :
L’objet d’étude
La problématique
Les limites du sujet
La consigne et les différents types de plans

Les types de sujet

On distingue deux types de sujet :

A/ Les sujets à développement continu.

Il s’agit de consacrer un paragraphe à l’explication ou au commentaire de


chaque idée principale retenue dans le plan.

Exemples de sujets à développement continu

Sujet 1 :  « En Afrique, un vieillard qui meurt, est une bibliothèque qui
brûle. » disait Ahmadou Hampate Ba.

Expliquez à l’aide d’exemples précis cette affirmation

92
Sujet 2 .Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le
besoin.

Commentez cette affirmation

Sujet 3:

Le père Benfa accorde une grande importance au fait qu’il a « donné sa


parole »

Que signifie cette expression ? Montrez le rôle essentiel que le respect de


la parole donnée joue dans la vie morale et dans les relations sociales.

B /Les sujets à discussion

Leur développement requiert un plan par opposition au sujet de


commentaire qui peut prendre plusieurs formes.

- l’exposé de l’idée de l’auteur ou thèse.

- la discussion de l’idée de l’auteur ou antithèse.

- la conciliation des deux idées ou synthèse.

Exemples de sujets à discussion

Sujet 1. L’argent ne fait pas le bonheur.

Commentez et discuter

Sujet : 2

De nos jours, le griot apparaît comme un personnage controversé Certains


affirment qu’il est encore utile, d’autres au contraire trouvent qu’il est
inutile.

Quelle est votre opinion sur le problème ?

Sujet : 3

« Je ne suis pas de ceux-là qui pensent que la réussite est une question de
chance »

Partagez-vous cet avis ?

Introduction d’un devoir de dissertation.

93
Les premières lignes d’un devoir de dissertation doivent clairement
présenter le sujet. Il faut :

-Partir d’une idée générale 

Il faut faire recours à son expérience personnelle, à sa culture générale pour


mener une réflexion d’ordre générale. On peut aussi se référer à une citation
de même portée que celle émise par l’auteur.

-Enoncer un problème précis

Il faut ramener l’explication à l’idée centrale annoncée dans le libellé du


sujet.

- Annoncer le plan du développement

Formuler une ou deux questions qui constituent la charpente du


développement.

Sujet : L’alcoolisme est un fléau social.

Que pensez-vous de ce problème ?

Exemple d’introduction

On parle aujourd’hui en abondance des dangers qui pèsent sur notre


société : délinquance, drogue, SIDA…mais on aborde rarement du problème
de l’alcoolisme qui touche de plus en plus de personnes dans la société.

Quels sont les dangers de l’alcoolisme ?

Quelle solution pouvons-nous envisager pour combattre ce fléau ?

Sujet 2 : « Je suis un homme, c’est-à-dire un lutteur »

Qu’en pensez-vous ?

Introduction

94
Dieu en expulsant Adam et Eve du jardin d’Eden, leur a dit : « vous gagnerez
désormais votre pain à la sueur de votre front ». Depuis cette date, le travail
fut assigné à l’Homme comme un véritable sacerdoce et la vie est devenue un
combat. C’est ce qui a fait dire à cet illustre penseur : « Je suis un homme,
c’est-à-dire un lutteur ».

Comment la vie peut-elle être un combat ?

95

Vous aimerez peut-être aussi