Vous êtes sur la page 1sur 2

L’assignation temporaire

Lawrence Griffin
27 décembre 2005
Il est de plus en plus fréquent, de voir certains employeurs avoir recours à
l’assignation temporaire appelée également « travaux légers » avec les
employé(e)s qui sont victimes d’accident de travail ou de maladie
professionnelle, afin d’épargner d’importante sommes d’argents, puisque
pour chaque 100 $ dépensés par la CSST, il en est facturé 2 ou 3 fois plus à
l’employeur.

Mais pour faire de l’assignation temporaire, votre médecin doit en premier lieu
déterminer si l’assignation temporaire répond à toutes le exigences suivantes
:
1. La travailleuse ou le travailleur est raisonnablement en mesure de
l’accomplir;
2. Le travail ne comporte pas de danger, compte tenu de la lésion;
3. Le travail est favorable à la réhabilitation.

Choix du médecin traitant

Lors d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, la loi vous


permet de choisir votre médecin traitant. Il est alors conseillé, que lorsque
vous choisissez votre médecin traitant, de consulter celui que vous visitez le
plus souvent, car ce dernier vous connaît bien et il est alors plus apte à
déterminer si l’assignation temporaire peut-être bénéfique dans votre cas.

Programme d’assignation temporaire

Afin de permettre à votre médecin traitant de mieux établir votre programme


d’assignation temporaire, présentez-lui une copie de la liste de vos tâches
habituelles. En procédant ainsi, il lui sera alors plus facile de déterminer les
tâches que vous pourrez faire, ce qui permettra une réhabilitation, sans
risquer d’aggraver la blessure ou la maladie professionnelle.

De plus, si vous visitez votre médecin, présentez lui la formule officielle de la


C.S.S.T. sur l’assignation temporaire, afin de vous assurer que toutes les
organismes concernés seront bien au courant de votre situation.

Cette formule est disponible au bureau du syndicat, et les définitions de


tâches seront bientôt disponibles au même endroit.

Soins médicaux

Si vous suivez des traitements médicaux, alors que vous êtres en assignation
temporaire, l’employeur doit vous accorder le temps nécessaire pour aller
suivre vos traitements.
Désaccord sur l’assignation temporaire

Si vous êtes en désaccord avec la décision de votre médecin traitant au sujet


de son approbation à vous envoyer en assignation temporaire, vous pouvez
contester se décision en envoyant une plainte écrite à la direction régionale
de la C.S.S.T. le plus rapidement possible.

Si la C.S.S.T. déclare que l’assignation temporaire est adéquate, vous avez


alors 10 jours pour envoyer une lettre pour contester la décision au bureau
régional de la C.S.S.T.

Il est à noter que lorsque vous allez en appel, vous n’avez pas à effectuer
l’assignation temporaire en attendant la décision finale d’appel.

Lettre que l'on peut remettre au médecin traitant

Vous trouverez en annexe un spécimen de lettre à remettre au médecin


traitant, lui expliquant ses obligations, et en quoi consiste l‘assignation
temporaire..

Vous aimerez peut-être aussi