Vous êtes sur la page 1sur 80

Université Hassan II- Casablanca

Faculté des sciences juridiques, économiques


et sociales –Ain Sebaa

Traitement et analyse des données sur


le Tableur Excel

Licence fondamentale MASS - Semestre 1


Licences professionnelles
Licence fondamentale économie et gestion - Semestre 4

Pr. wafae SABBAR

Département de Mathématiques SMAEG


1. Table des Matières

1. TABLE DES MATIERES ________________________________________________ 2

2. INTRODUCTION ______________________________________________________ 6

2.1 INTRODUCTION ________________________________________________________ 6


2.2 FONCTIONNALITES D’UN TABLEUR _________________________________________ 6

3. PRESENTATION DE MICROSOFT EXCEL _______________________________ 8

3.1 INTERFACE GRAPHIQUE DE MICROSOFT EXCEL ______________________________ 8


3.2 LES RUBANS __________________________________________________________ 9
3.3 LES ONGLETS __________________________________________________________ 9
3.4 LE BOUTON OFFICE __________________________________________________ 10
3.5 AJOUT DE COMMANDES A LA BARRE D'OUTILS ACCES RAPIDE __________________ 13

4. GESTION DES CLASSEURS ___________________________________________ 14

4.1 CREER UN NOUVEAU CLASSEUR __________________________________________ 14


4.2 CREER UN CLASSEUR SUR UN MODELE PARTICULIER _________________________ 14
4.3 OUVRIR UN DOCUMENT EXISTANT ________________________________________ 14
4.4 OUVRIR UN DOCUMENT RECEMMENT UTILISE _______________________________ 14
4.5 IMPRIMER UN DOCUMENT _______________________________________________ 15
4.6 APERÇU AVANT IMPRESSION _____________________________________________ 15

5. GESTION DE FEUILLES DE CALCUL __________________________________ 17

5.1 INSERER UNE NOUVELLE FEUILLE DE CALCUL _______________________________ 17


5.2 SUPPRIMER UNE FEUILLE DE CALCUL ______________________________________ 17
5.3 RENOMMER UNE FEUILLE DE CALCUL _____________________________________ 17
5.4 DEPLACER OU COPIER UNE FEUILLE DE CALCUL _____________________________ 17

Référence Microsoft Excel 2


5.5 MODIFIER LE NOMBRE DE FEUILLES DE CALCUL DANS UN NOUVEAU CLASSEUR ____ 18
5.6 RENOMMER UNE FEUILLE DE CALCUL _____________________________________ 18
5.7 SUPPRIMER UNE OU PLUSIEURS FEUILLES DE CALCUL _________________________ 18
5.8 LE DEPLACEMENT DANS UNE FEUILLE DE CALCUL ___________________________ 19

6. LES CELLULES ______________________________________________________ 20

6.1 TYPE DE DONNEE ______________________________________________________ 20


6.2 LA SAISIE DANS UNE CELLULE____________________________________________ 20
6.3 MODIFICATION DU CONTENU DES CELLULES ________________________________ 20
6.4 EFFACER LE CONTENU DES CELLULES _____________________________________ 21
6.5 SELECTIONNER DES CELLULES ET LEUR CONTENU DANS UNE FEUILLE DE CALCUL __ 21
6.6 METTRE EN FORME LES CARACTERES _____________________________________ 24
6.7 ALIGNER ET ORIENTER LE CONTENU DES CELLULES __________________________ 25
6.8 UTILISER LA BOITE DE DIALOGUE FORMAT DE CELLULE ______________________ 25
6.8.1 OPTIONS DE L’ONGLET NOMBRE _________________________________________ 26
6.8.2 OPTIONS DE L’ONGLET ALIGNEMENT______________________________________ 27
6.8.3 OPTIONS DE L’ONGLET POLICE __________________________________________ 28
6.8.4 OPTIONS DE L’ONGLET BORDURE ________________________________________ 29
6.8.5 OPTIONS DE L’ONGLET MOTIFS __________________________________________ 29
6.8.6 OPTIONS DE L’ONGLET PROTECTION ______________________________________ 30
6.9 INSERER DES LIGNES ET DES COLONNES DANS UNE FEUILLE DE CALCUL __________ 30
6.10 MASQUER UNE LIGNE OU UNE COLONNE __________________________________ 31
6.11 AFFICHER UNE LIGNE OU UNE COLONNE MASQUEE __________________________ 31
6.12 SUPPRIMER DES CELLULES, DES LIGNES OU DES COLONNES ___________________ 32
6.13 MODIFIER LA LARGEUR DE COLONNE ET LA HAUTEUR DE LIGNE _______________ 32

7. LES FORMULES _____________________________________________________ 33

7.1 INTRODUCTION _______________________________________________________ 33


7.2 PRESENTATION DES FORMULES __________________________________________ 33
7.3 UTILISATION D’OPERATEURS DE CALCUL DANS LES FORMULES _________________ 33
7.3.1 OPERATEURS ARITHMETIQUES ___________________________________________ 34
Référence Microsoft Excel 3
7.3.2 OPERATEURS DE COMPARAISON __________________________________________ 34
7.3.3 OPERATEUR DE CONCATENATION DE TEXTE_________________________________ 34
7.3.4 OPERATEURS DE REFERENCE ____________________________________________ 35
7.4 ORDRE DANS LEQUEL EXCEL EFFECTUE LES OPERATIONS DANS LES FORMULES____ 35

8. LES REFERENCES DANS LES FORMULES _____________________________ 37

8.1 STYLE DE REFERENCE PAR DEFAUT _______________________________________ 37


8.2 REFERENCE A UNE AUTRE FEUILLE DE CALCUL ______________________________ 37
8.3 REFERENCES RELATIVES _______________________________________________ 38
8.4 REFERENCES ABSOLUES ________________________________________________ 38
8.5 REFERENCES MIXTES __________________________________________________ 39

9. LES FONCTIONS _____________________________________________________ 40

9.1 FONCTIONS DE DATE ET D’HEURE _________________________________________ 40


9.2 FONCTIONS LOGIQUES _________________________________________________ 41
9.3 FONCTIONS MATHEMATIQUES ET TRIGONOMETRIQUES _______________________ 41
9.4 FONCTIONS STATISTIQUES ______________________________________________ 44
9.5 FONCTIONS FINANCIERES _______________________________________________ 49
9.6 FONCTIONS D’INGENIERIE ______________________________________________ 53
9.7 FONCTIONS DE BASE DE DONNEES _________________________________________ 55
9.8 FONCTIONS CUBE _____________________________________________________ 56
9.9 FONCTIONS DE TEXTE __________________________________________________ 56
9.10 FONCTIONS D’INFORMATION ___________________________________________ 58
9.11 FONCTIONS DE RECHERCHE ET DE REFERENCE _____________________________ 59
9.12 FONCTIONS DE COMPLEMENT ET D’AUTOMATISATION _______________________ 60

10. COLLAGE SPECIAL LORS DE LA COPIE DANS EXCEL ________________ 62

10.1 COLLER ____________________________________________________________ 62


10.2 OPERATION _________________________________________________________ 63

Référence Microsoft Excel 4


11. LES GRAPHIQUES __________________________________________________ 64

11.1 LES ELEMENTS D’UN GRAPHIQUE ________________________________________ 64


11.2 TYPES DE GRAPHIQUES ________________________________________________ 65
11.2.1 HISTOGRAMMES_____________________________________________________ 66
11.2.2 GRAPHIQUES EN COURBES _____________________________________________ 67
11.2.3 GRAPHIQUES EN SECTEURS ____________________________________________ 69
11.2.4 GRAPHIQUES EN BARRES ______________________________________________ 70
11.2.5 GRAPHIQUES EN AIRES ________________________________________________ 71
11.2.6 GRAPHIQUES EN NUAGES DE POINTS (XY) _________________________________ 72
11.2.7 GRAPHIQUES BOURSIERS ______________________________________________ 74
11.2.8 GRAPHIQUES EN SURFACE _____________________________________________ 76
11.2.9 GRAPHIQUES EN ANNEAUX ____________________________________________ 78
11.2.10 GRAPHIQUES EN BULLES _____________________________________________ 79
11.2.11 GRAPHIQUE EN RADAR _______________________________________________ 80

Référence Microsoft Excel 5


2. Introduction

2.1 Introduction

Un tableur est un outil informatique qui permet de mémoriser, classer, présenter et traiter les
données. Il se compose d'une grille de quelques milliers de cases appelées cellules. Chaque
cellule peut contenir des valeurs constantes, textes, nombres ou des formules. Il permet de
résoudre n'importe quel problème de gestion dans l'entreprise comme la prévision de
trésorerie ou de compte de résultat, calcul d'un échéancier d'emprunt, bulletin de paie,..

Il existe de nombreux tableurs développés par les grands éditeurs. Les principaux tableurs
sont :

- Microsoft Excel, de la suite bureautique Microsoft Office

- Sun StarOffice Calc, de la suite StarOffice

- OpenCalc, de la suite OpenOffice

- IBM/Lotus 1-2-3 de la suite SmartSuite

- Corel Quattro Pro de la suite WordPerfect

- KSpread de la suite libre KOffice sous Linux

2.2 Fonctionnalités d’un tableur

Un tableur nous permet de:

Importer les données

Importation de données depuis d'autres sources (Bases de données, traitements de texte...).


Souvent, l'entreprise possède une base de données où sont rangées les informations relatives à
son activité. Le tableur permet de les lire directement dans la base (sans les ressaisir) pour les
manipuler.

Stocker des données

Les feuilles et les classeurs peuvent être enregistrés et servent ainsi de zones de stockage
d'information.

Référence Microsoft Excel 6


Faire des calculs mathématiques scientifiques, financiers, statistiques... sur les nombres, les
dates et les heures.

Résoudre de problèmes.

Le tableur permet aussi de trouver les données qui optimisent ou qui permettent d'atteindre un résultat.

Faire des simulations

Le tableur permet de faire automatiquement des calculs sur un ensemble de données possibles
et de présenter les résultats obtenus dans chaque cas. Par exemple, supposons qu'une société
veuille lancer une nouvelle gamme de produit, elle construit plusieurs scénarios de ventes et le
tableur calcule quels seraient les éventuels bénéfices ou pertes dans chacun des cas.

Faires des synthèses

C'est l'ensemble des opérations qui permettent de rassembler plusieurs résultats en un seul.
Par exemple, une société peut construire un bilan de son activité en reprenant chacune des
feuilles de ses représentants.

Analyser

Le tableur peut participer à l'analyse de données, offrir des outils pour interpréter l'observation
d'ensembles de résultats (traitement d'enquêtes, ...).

Référence Microsoft Excel 7


3. Présentation de Microsoft Excel

Microsoft Excel est le tableur de la suite bureautique Microsoft Office, un document Excel est
appelé classeur, il contient une ou plusieurs feuilles de calcul, présentes sous formes d'onglets
en bas de page.

- Un classeur est un ensemble de feuilles de calcul, c’est un ensemble de feuilles de calcul


stockées dans un même fichier. Chaque feuille est repérable par un onglet à son nom.
- Une feuille de calcul est un ensemble de cellules organisées en tableau.
- Une cellule est l’intersection d'une ligne et d'une colonne. Chaque cellule est repérée par
l'en-tête de sa colonne et le numéro de sa ligne, on parle aisi de la référence ou d'adresse
de la cellule. Exemple: la cellule C7 se situe à l'intersection de la colonne B et la ligne 7.

3.1 Interface graphique de Microsoft Excel

- Le bouton office remplace le menu Fichier des versions antérieures

- La barre de titre affiche le nom de votre application et le nom du document en cours

- Les onglets regroupent les différentes commandes et fonctions de Word.


Référence Microsoft Excel 8
- Les groupes et boutons de commandes : chaque groupe contient des boutons de
commandes qui exécutent des commandes dans les différents onglets.

- Les boutons d’affichage : permettent de contrôler l’affichage de votre document

- Le zoomer détermine la taille de l’affichage du document à l’écran

- La barre d’accès rapide permet d’afficher à l’aide de menus déroulants les différentes
commandes disponibles.

- La barre de formule permet de voir et de modifier le contenu des cellules

- L’indicateur de position affiche la position de la cellule active

- Les barres de défilement verticale et horizontale qui vous permettent de visualiser


rapidement un document.

- La barre d’état permet de voir au bas de l’écran les options qui sont activées

- Les onglets sont utilisés pour identifier chaque feuille.

- Les colonnes : chaque feuille de calcul contient des colonnes nommées de A à ZZZ

- Les lignes : chaque feuille de calcul contient des lignes numérotées de 1 à 1 048 576
lignes.

3.2 Les Rubans

Le ruban est constitué des composants suivants :

- Des onglets pour chaque catégorie des tâches d’Excel rassemblant les commandes les plus
utilisées
- Des groupes rassemblant des boutons de commande
- Des boutons de commande dans chaque groupe que vous pouvez sélectionner pour
accomplir une action
- Des lanceurs de boîte de dialogue dans el coin inférieur droit de certains groupes vous
permettant d’ouvrir une boîte de dialogue contenant un certain nombre d’options
supplémentaires.

3.3 Les onglets

Référence Microsoft Excel 9


L’onglet Accueil: Cet onglet contient les boutons de commande utilisés pour créer, mettre en
forme et modifier une feuille de calcul regroupés dans les groupes Presse-papiers, Police,
Alignement, Nombre, Style, cellules et Edition.

L’onglet Insertion: Cet onglet contient les boutons de commande utilisés pour insérer des
dessins, tableaux, graphiques, en-têtes et pied de pages, etc…, regroupés dans les groupes
Tableaux, Illustrations, Graphiques, Liens et texte.

L’onglet Mise en page: Cet onglet contient les boutons de commande utilisés pour mettre en
page votre feuille de calcul pour l’impression regroupés dans les groupes Thèmes, Mise en
page, Mise à l’échelle, Options de la feuille de calcul et Organiser.

L’onglet Formules: Cet onglet contient les boutons de commande utilisés pour ajouter des
formules et des fonctions dans une feuille de calcul regroupés dans les groupes Bibliothèque
de fonctions, Noms définis, Audit de formules et calcul.

L’onglet Données: Cet onglet les boutons de commande utilisés pour importer, faire des
requêtes, faire un sous total des données dans une feuille de calcul, trier et filtrer des données,
etc.… regroupés dans les groupes Connexions, Trier et filtrer, outils de données et Plan.

L’onglet Révision: Cet onglet contient les boutons de commande utilisés pour vérifier,
protéger et procéder au suivi des modifications d’une feuille de calcul, regroupés dans les
groupes Vérification, Commentaires et Modifications.

L’onglet Affichage: Cet onglet contient les boutons de commande utilisés pour modifier
l’affichage de la feuille de calcul regroupés dans les groupes Affichages classeur,
Afficher/Masquer, Zoom, Fenêtre et Macros.

Excel rajoute un onglet lorsque vous travaillez sur un objet que vous avez sélectionné dans la
feuille de calcul par exemple un graphique ou un tableau que vous avez créé. Lorsque vous
désélectionnez l’objet, l’onglet disparaît.

3.4 Le bouton OFFICE

Vous pouvez créer et travailler sur plusieurs documents en même temps, il suffit de choisir du
bouton Office l'option Nouveau pour commencer.

Référence Microsoft Excel 10


Les options du bouton Office :

Ouvrir

Si vous avez ouvert le document récemment, vous pouvez le retrouver dans la section
Documents récents à la droite de la fenêtre. Sinon, sélectionnez l'option Ouvrir et sélectionnez
le lecteur et le dossier dans lequel se retrouve votre document.

Enregistrer

Vous devez enregistrer vos documents sur un disque dur ou une clé USB à la fin du travail. Si
cela n'est pas la première fois que vous travaillez sur le document, vous pouvez utiliser le
bouton qui se trouve sur la barre de lancement rapide au dessus ou en dessous du ruban.

Enregistrer sous
Microsoft Excel offre plusieurs formats de fichiers pour enregistrer le document :
- Classeur Excel: Le document sera enregistré en format lisible pour Excel 2007.
- Classeur Excel prenant en charge les macros: Enregistre le classeur au format XML
prenant en charge les macros
- Classeur binaire Excel: Enregistre le classeur au format binaire optimisé pour un
chargement et un enregistrement plus rapides.
- Classeur Excel 97-2003: Microsoft Office 2007 utilise de nouveaux formats de fichiers
pour prendre avantage des nouvelles options qui ont été ajoutés. Plusieurs personnes avec
qui vous travaillez utilisent encore ces "vielles" versions. Un convertisseur peut être ajouté
à celles-ci pour lire les nouveaux formats. Mais il est toujours préférable que vous
convertissez votre document à leurs formats même si certaines des nouvelles options ne
seront pas disponibles.
- Adobe PDF: L'ordinateur que j'utilise pour rédiger ce texte contient aussi Adobe Acrobat
pour convertir des documents en format PDF très populaire sur Internet. Ce n'est pas une
option standard de Microsoft Office 2007.
- Autres formats: Vous trouvez une liste des formats déjà disponibles à partir d’excel 2007
en cliquant sur Type de fichiers.
Imprimer.
Cette commande vous permet de sélectionner une imprimante, le nombre de copies et d’autres
options d’impression.

Référence Microsoft Excel 11


Impression rapide: Cette commande envoie immédiatement à l'imprimante la feuille de
calcul sur laquelle se trouve le curseur sans demander aucune autre option.
Aperçu avant impression
- Appuyez sur le bouton Office
- Sélectionnez l'option Imprimer.
- Sélectionnez l'option Aperçu avant impression.
Préparer
- Propriétés : affiche et modifie les propriétés du document, comme le titre, et l’auteur
- Inspecter le document : vérifie la présence d’informations privées
- Chiffrer le document : augmente la sécurité du document
- Limiter les autorisations : accorde l’accès en limitant le droit de modifications, de copie
aux autres utilisateurs
- Ajouter une signature numérique : garantit l’intégralité du document en ajoutant une
signature invisible
- Marquer comme final : informe les utilisateurs que le document est final et le définit en
lecteur seule
- Activer le vérificateur de compatibilité : recherche les anciennes fonctionnalités qui ne
sont pas prises en charge dans les versions antérieures de Word.
Envoyer
- Courrier électronique. : envoie une copie du document comme pièce jointe d’un courrier
électronique
- Envoyer comme pièce jointe au format PDF : envoie une copie au format PDF
- Envoyer comme pièce jointe au format XPS : envoie une copie au format XPS
- Télécopie Internet : Microsoft Office 2007 vous informe que vous devez vous inscrire à
un service de télécopie par Internet avant de pouvoir utiliser cette option.
Publier
- Blog : un "Blog" est une abréviation d'un "Web-log" ou d'un journal personnel mis sur
Internet. Cette option est seulement avantageuse si vous avez déjà un blog.
- Serveur de gestion de documents : partage le document en l’enregistrant sur un serveur
- Créer un espace de travail de document : sert à partager un document avec plusieurs
utilisateurs.
Fermer
Référence Microsoft Excel 12
Cette option consiste à fermer le document.

3.5 Ajout de commandes à la barre d'outils Accès rapide

1. Cliquez sur Bouton Microsoft Office , puis sur Options Excel.

2. Dans la liste située à gauche, cliquez sur Personnalisation.

3. Dans la zone de liste déroulante Choisir les commandes dans les catégories
suivantes, cliquez sur Toutes les commandes.

4. Dans la zone Personnaliser la barre d'outils Accès rapide, sélectionnez Pour tous
les documents (par défaut) ou un document spécifique.

5. Cliquez sur la commande que vous souhaitez ajouter, puis sur Ajouter.

Répétez cette procédure pour chaque commande désirée.

6. Cliquez sur les boutons fléchés Monter et Descendre pour disposer les commandes
dans l'ordre dans lequel vous souhaitez qu'elles apparaissent dans la « Barre d'outils
Accès rapide ».

7. Cliquez sur OK.

Référence Microsoft Excel 13


4. Gestion Des Classeurs

4.1 Créer un nouveau classeur

A partir du bouton Office, cliquez sur Nouveau. La boîte de dialogue Nouveau apparaît

- Dans le volet central, vérifiez que Document vierge est sélectionné.

- Cliquez sur OK.

4.2 Créer un classeur sur un modèle particulier

Un modèle est un type de document qui contient des informations prédéfinies et surtout des
styles.

- A partir du bouton Office, cliquez sur Nouveau

- Sélectionnez l’un des modèles proposés dans la zone Modèles

- Cliquez sur Télécharger

4.3 Ouvrir un document existant

Pour ouvrir un document enregistré sur votre ordinateur, on utilise la commande ouvrir. Celle-
ci ouvre le document dans une boîte de dialogue qui vous permet de travailler avec les
commandes d’Excel.
- A partir du bouton Office, cliquez sur Ouvrir,
- Dans la boîte de dialogue Ouvrir qui s’affiche, cliquez sur le lecteur ou le dossier qui
contient le document.
- Double-cliquez sur les dossiers jusqu'à ce que vous ouvriez le dossier qui contient le
document.
- Cliquez sur le nom du document puis sur Ouvrir

4.4 Ouvrir un document récemment utilisé

A partir du bouton Office, sélectionnez le nom du fichier dans la partie de droite Documents
récents

Référence Microsoft Excel 14


4.5 Imprimer un document

A partir du bouton Office, cliquez sur Imprimer puis sur Imprimer


Si votre feuille de calcul est trop grande pour être imprimée sur une page, vous pouvez utiliser
les options d’ajustement à la page pour réduire la taille de la feuille de calcul de façon à
l’adapter à la page imprimée.
- Sélectionnez l’affichage Mise en page de votre feuille de calcul
- Dans la zone Largeur du groupe Mise à l’échelle, sélectionnez 1 page et dans la zone
Hauteur, sélectionnez Automatique. Les colonnes vont à présent apparaître sur une
page, mais les lignes peuvent s’étendre sur plusieurs pages.
- Pour imprimer votre feuille de calcul sur une seule page, dans la zone Hauteur,
sélectionnez 1 page au lieu d’Automatique.
- Pour voir la proportion de mise à l’échelle qui est utilisée, examinez le chiffre dans la
zone Mettre à l’échelle. S’il s’agit d’un nombre bas, il vous faudra peut-être changer
l’orientation de la page de portrait en paysage ou utiliser une taille de papier plus grande.

4.6 Aperçu avant impression

Pour afficher un aperçu avant impression des pages d’une feuille de calcul

- Cliquez sur la feuille de calcul ou sélectionnez les feuilles de calcul dont vous souhaitez
afficher l’aperçu.
- Cliquez sur le Bouton Microsoft Office, cliquez sur la flèche en regard de Imprimer,
puis sur Aperçu avant impression

- Pour afficher un aperçu de la page suivante et de la page précédente, dans le groupe


Aperçu de l’onglet Aperçu avant impression, cliquez sur Page suivante et Page
précédente.

Référence Microsoft Excel 15


- Remarque : les options Page suivante et Page précédente ne sont disponibles que
lorsque vous sélectionnez plusieurs feuilles de calcul ou lorsqu’une feuille de calcul
contient plusieurs pages de données.
- Pour afficher les marges de la page, dans le groupe Aperçu de l’onglet Aperçu avant
impression, activez la case à cocher Afficher les marges.
- Les marges sont affichées dans la vue Aperçu avant impression. Pour modifier les
marges, vous pouvez les faire glisser jusqu’à ce qu’elles atteignent la hauteur et la largeur
souhaitées. Vous pouvez également changer les largeurs de colonne en faisant glisser les
poignées en haut de la page d’aperçu avant impression.

Référence Microsoft Excel 16


5. Gestion de feuilles de calcul

5.1 Insérer une nouvelle feuille de calcul

Pour insérer une feuille de calcul:


- Placez le pointeur de la souris sur l’onglet d’une
des feuilles de calcul
- Appuyer sur le bouton droit de la souris
- Sélectionnez l’option Insérer
- Sélectionnez feuille de calcul
- Validez par OK

5.2 Supprimer une feuille de calcul

Pour supprimer une feuille de calcul:

- Placez le pointeur de la souris sur l’onglet de la feuille de calcul


- Appuyer sur le bouton droit de la souris
- Sélectionnez l’option Supprimer une feuille
- Un message d’alerte s’affiche, cliquez sur OK

5.3 Renommer une feuille de calcul

Pour renommer une feuille de calcul

- Placez le pointeur de la souris sur l’onglet de la feuille de calcul


- Appuyer sur le bouton droit de la souris
- Sélectionnez l’option Renommer
- Le texte de l’onglet se met en surbrillance, tapez le nom désiré.

5.4 Déplacer ou copier une feuille de calcul

Pour déplacer ou copier une feuille de calcul

- Placez le pointeur de la souris sur l’onglet de la feuille de calcul

Référence Microsoft Excel 17


- Appuyer sur le bouton droit de la souris
- Sélectionnez l’option Déplacer ou copier
- Une boîte de dialogue s’affiche
- Choisissez l’endroit où vous désirez insérer votre feuille
- Validez par OK.

5.5 Modifier le nombre de feuilles de calcul dans un nouveau classeur

Pour modifier le nombre de feuilles de calcul dans un nouveau classeur/

- Cliquez sur le bouton Microsoft Office , puis sur Options Excel.

- Dans la catégorie Standard, sous Lors de la création de classeurs, dans la zone


Inclure ces feuilles, entrez le nombre de feuilles que vous souhaitez inclure par défaut
lorsque vous créez un classeur.

5.6 Renommer une feuille de calcul

Pour renommer une feuille de calcul:

- Dans la barre de l’onglet Feuille, cliquez du bouton droit sur l’onglet Feuille à
renommer, puis cliquez sur Renommer.
- Sélectionnez le nom actuel, puis tapez le nouveau.

5.7 Supprimer une ou plusieurs feuilles de calcul

Sélectionnez la ou les feuilles de calcul à supprimer, pour sélectionner

Une seule feuille Cliquez sur l'onglet de la feuille, si vous ne voyez pas l'onglet
souhaité, cliquez sur les boutons de défilement d'onglets pour
afficher l'onglet, puis cliquez dessus.

Deux feuilles Cliquez sur l'onglet de la première feuille. Maintenez la touche


adjacentes ou plus Maj enfoncée tout en cliquant sur l'onglet de la dernière feuille
que vous souhaitez sélectionner.

Deux feuilles non Cliquez sur l'onglet de la première feuille. Maintenez la touche
adjacentes ou plus Ctrl enfoncée tout en cliquant sur les onglets des autres feuilles

Référence Microsoft Excel 18


que vous souhaitez sélectionner.

Toutes les feuilles Cliquez avec le bouton droit sur un onglet de la feuille, puis
d'un classeur cliquez sur Sélectionner toutes les feuilles dans le menu
contextuel.

Sous l'onglet Accueil, dans le groupe Cellules, cliquez sur la flèche en regard de
Supprimer, puis sur Supprimer une feuille.

5.8 Le déplacement dans une feuille de calcul

La cellule active est matérialisée par un rectangle. Il existe plusieurs façons de faire défiler
une feuille de calcul. Vous pouvez utiliser les touches de direction, les barres de défilement ou
la souris pour passer d’une cellule à l’autre ou vous déplacer rapidement dans les différentes
zones de la feuille de calcul.

Référence Microsoft Excel 19


6. Les cellules

Une cellule est l’intersection d'une ligne et d'une colonne. Chaque cellule est repérée par l'en-
tête de sa colonne et le numéro de sa ligne, on parle ainsi de la référence ou d'adresse de la
cellule. Exemple: la cellule C7 se situe à l'intersection de la colonne B et la ligne 7.

6.1 Type de donnée

Dans une feuille de calcul, on peut saisir :

- des textes ou libellés (janvier, Recettes, etc.)


- des valeurs numériques (25 000, 23.56F, etc.)
- des formules (« =D2+D3 », « =MOYENNE (D1:D10) », etc.)

6.2 La saisie dans une cellule

Pour saisir une donnée dans une cellule :


- Sélectioner la cellule visée.
- Dès qu’elle est active (entourée d’une bordure noire épaisse). Les caractères entrés
ensuite affecteront le contenu de la cellule.
- Dès la saisie du premier caractère, le tableur passe en mode saisie (« Entrer » dans la
barre d’état) et deux icônes apparaissent dans la barre de formule (à gauche de la zone
de saisie) :
: Annulation de la saisie (équivalent à Esc).

: Validation de la saisie (équivalent à Entrée, mais sans modification de la cellule active). La


sélection d’une nouvelle cellule active provoque la validation automatique du contenu de la
cellule courante.

Par défaut, le texte est aligné à gauche et les chiffres à droite.

6.3 Modification du contenu des cellules

Référence Microsoft Excel 20


- Double-cliquez sur la cellule contenant les données à modifier.
- Effectuez les modifications nécessaires dans le contenu des cellules.
- Pour valider vos modifications, appuyer sur entrée.

6.4 Effacer le contenu des cellules

- Sélectionnez les cellules, lignes ou les colonnes que vous souhaitez effacer.
- Dans l'onglet pointez sur effacer, selon le cas, cliquez sur tout, format, contenu ou commentaire.
Si vous cliquez sur une cellule et appuyez en suite sur la touche suppr ou retour arrière,
- Microsoft Excel efface le contenu des cellules mais ne supprime pas les commentaires ni
les formats.

6.5 Sélectionner des cellules et leur contenu dans une feuille de calcul

Pour sélectionner Procédez comme suit

Une seule cellule Cliquez sur la cellule ou appuyez sur les touches
de direction pour vous placer sur la cellule.

Une plage de cellules Cliquez sur la première cellule de la plage, puis


faites glisser le pointeur jusqu'à la dernière
cellule, ou maintenez la touche Maj enfoncée et
appuyez sur les touches de direction pour étendre
la sélection.

Vous pouvez aussi sélectionner la première


cellule de la plage et appuyer sur F8 pour étendre
la sélection à l'aide des touches de direction. Pour
arrêter la sélection, appuyez de nouveau sur F8.

Une grande plage de cellules Cliquez sur la première cellule de la plage,


maintenez la touche Maj enfoncée et cliquez sur
la dernière cellule de la plage. Vous pouvez faire
défiler la fenêtre pour afficher la dernière cellule.

Référence Microsoft Excel 21


Toutes les cellules d'une feuille de Cliquez sur le bouton Sélectionner tout.
calcul

Pour sélectionner toute la feuille de calcul, vous


pouvez aussi appuyer sur Ctrl+A.

Remarque: Si la feuille de calcul contient des


données, Ctrl+A sélectionne la zone active. Si
vous appuyez une deuxième fois sur Ctrl+A, toute
la feuille de calcul est sélectionnée.

Des cellules ou plages de cellules non Sélectionnez la première cellule ou plage de


adjacentes cellules, puis maintenez la touche Ctrl enfoncée et
sélectionnez les autres cellules ou plages.

Vous pouvez aussi sélectionner la première


cellule ou plage de cellules, puis appuyer sur
Maj+F8 pour ajouter une autre cellule ou plage
non adjacente à la sélection. Pour arrêter d'ajouter
des cellules ou des plages à la sélection, appuyez
de nouveau sur Maj+F8.

Remarque: Vous ne pouvez pas annuler la


sélection d'une cellule ou d'une plage de cellules
dans une sélection non adjacente sans annuler
toute la sélection.

Toute une ligne ou toute une colonne Cliquez sur l'en-tête de ligne ou de colonne.

Vous pouvez aussi sélectionner des cellules dans

Référence Microsoft Excel 22


une ligne ou une colonne en sélectionnant la
première cellule puis en appuyant sur
Ctrl+Maj+Touche de direction (Droite ou Gauche
pour les lignes, Haut ou Bas pour les colonnes).

Remarque: Si la ligne ou la colonne contient des


données, Ctrl+Maj+Touche de direction
sélectionne la ligne ou la colonne jusqu'à la
dernière cellule utilisée. Si vous appuyez une
deuxième fois sur Ctrl+Maj+Touche de direction,
toute la ligne ou colonne est sélectionnée.

Des lignes ou colonnes adjacentes Faites glisser le pointeur sur les en-têtes des lignes
ou des colonnes. Ou sélectionnez la première
ligne ou colonne, puis maintenez la touche Maj
enfoncée et sélectionnez la dernière ligne ou
colonne.

Des lignes ou colonnes non adjacentes Cliquez sur l'en-tête de colonne ou de ligne de la
première ligne ou colonne dans votre sélection ;
puis maintenez la touche Ctrl enfoncée et cliquez
sur les en-têtes de colonne ou de ligne des autres
lignes ou colonnes à ajouter à la sélection.

La première ou la dernière cellule Sélectionnez une cellule dans la ligne ou la


d'une ligne ou d'une colonne colonne et appuyez sur Ctrl+Touche de direction
(Droite ou Gauche pour les lignes, Haut ou Bas
pour les colonnes).

La première ou la dernière cellule Appuyez sur Ctrl+Début pour sélectionner la


d'une feuille de calcul ou d'un tableau première cellule d'une feuille de calcul ou d'une
Microsoft Office Excel liste Excel.
Appuyez sur Ctrl+Fin pour sélectionner la

Référence Microsoft Excel 23


dernière cellule d'une feuille de calcul ou d'une
liste Excel qui contient des données ou une mise
en forme.

Des cellules jusqu'à la dernière cellule Sélectionnez la première cellule et appuyez sur
utilisée de la feuille de calcul (coin Ctrl+Maj+Fin pour étendre la sélection des
inférieur droit) cellules jusqu'à la dernière cellule utilisée de la
feuille de calcul (coin inférieur droit).

Des cellules jusqu'au début de la Sélectionnez la première cellule et appuyez sur


feuille de calcul Ctrl+Maj+Début pour étendre la sélection des
cellules au début de la feuille de calcul.

La sélection active avec des cellules Maintenez la touche Maj enfoncée et cliquez sur
en plus ou en moins la dernière cellule à inclure dans la nouvelle
sélection. La plage rectangulaire entre la cellule
active et la cellule sur laquelle vous cliquez
devient la nouvelle sélection.

6.6 Mettre en forme les caractères

Sélectionnez une cellule ou une plage de cellules ou même une partie du contenu d’une
cellule, puis sous l'onglet Accueil du groupe Police, utilisez les boutons de commande ci-
dessous :

Police : cliquez sur la flèche de la zone, puis amenez le pointeur sur l'une des polices
proposées pour voir l'effet immédiat dans l'affichage de votre feuille, sélectionnez la police.
Les polices de thème sont proposées en premier, ensuite toutes les polices possibles.

Taille des caractères : cliquez sur la flèche de la zone, puis amenez le pointeur sur l'une des
tailles proposées pour voir l'effet immédiat dans l'affichage de votre feuille, sélectionnez la
taille voulue ou saisissez une autre taille.
Référence Microsoft Excel 24
Agrandir/Réduire la police : cliquez pour agrandir/diminuer la taille des caractères.

Gras, Italique, Souligné : cliquez sur les boutons pour appliquer ou annuler les attributs,

Bordure : sélectionnez la cellule ou la plage de cellule et cliquez sur le bouton bordure pour
ajouter une bordure

Couleur des caractères : cliquez sur la flèche du bouton puis amenez le pointeur sur l'une
des couleurs proposées pour voir l'effet immédiat dans l'affichage de votre feuille,
sélectionnez la couleur voulue. Les couleurs du thème sont proposées en premier, ensuite les
couleurs standard, enfin en cliquant sur Autres couleurs vous avez accès à une palette
étendue.

Lorsque vous sélectionnez du texte, vous pouvez afficher ou masquer une barre d'outils
miniature semi-transparente très pratique appelée mini barre d'outils. La mini barre d'outils
vous aide à définir les polices, les styles de police, la taille de la police, l'alignement, la
couleur du texte, les niveaux de retrait et les puces.

6.7 Aligner et orienter le contenu des cellules

Sélectionnez la ou les cellules, puis sous l'onglet Accueil du groupe Alignement cliquez sur
le bouton d'alignement ou d'orientation désiré,

Gauche, Centré, Droite : alignement horizontal.

Haut, Centré, Bas : alignement vertical.

Retrait Augmenter, Diminuer : retrait gauche par rapport au bord de la cellule.

Orientation : permet de choisir entre plusieurs orientations prédéfinies.

Renvoyer à la ligne automatiquement : renvoi du texte au bord droit de cellule.

Fusionner et centrer : les cellules sélectionnées.

6.8 Utiliser la boîte de dialogue Format de cellule

Référence Microsoft Excel 25


6.8.1 Options de l’onglet Nombre

Utilisez les options situées sous l’onglet Nombre pour appliquer un format numérique
spécifique aux valeurs numériques entrées dans les cellules de la feuille de calcul.

Catégorie Cliquez sur une option du champ Catégorie, puis sélectionnez les options de votre
choix pour spécifier un format de nombre. Le champ Exemple vous montre un aperçu du
résultat de cette option de mise en forme sur les cellules sélectionnées. Cliquez sur
Personnalisé pour créer vos propres formats de numéros, tels que des références d’articles,
par exemple. Cliquez sur Général pour revenir à un format de nombre qui n’est pas
spécifique.
Nombre : affichage avec deux décimales.
Monétaire : affiche deux décimales, le séparateur des milliers et le symbole monétaire.
Comptabilité : nombre aligné à un caractère du bord droit, valeur nulle remplacée par un
tiret, signe moins aligné à gauche.
Date : vous avez la possibilité de choisir le format de la date, date courte (jj/mm/aa), ou date
longue (avec le jour de la semaine ou le mois en toutes lettres).
Heure : format hh:mm:ss, activé automatiquement dès que vous saisissez une donnée comme
12.00 ou 12.12.00.
Pourcentage : affiche le nombre sous forme de pourcentage avec deux décimales.
Fraction : affiche un nombre décimal avec sa partie entière suivie d'une partie décimale sous
forme de fraction.
Scientifique : affiche en notation exponentielle, appliqué automatiquement dès que vous
saisissez une donnée
Texte : interprète le contenu comme du texte, même s'il s'agit d'une saisie numérique.
Spécial : vous pouvez choisir de taper le code postal ou le numéro de sécurité sociale
directement.

Référence Microsoft Excel 26


Personnalisée : cliquez sur un format existant et personnalisez-le.

6.8.2 Options de l’onglet Alignement

Utilisez les options situées sous l’onglet Alignement pour modifier l’alignement du contenu
de la cellule, le positionner et modifier son sens de lecture.

Alignement du texte
- Horizontal Sélectionnez une des options de la liste Horizontal pour modifier
l’alignement horizontal du contenu de la cellule. Par défaut, Microsoft Excel aligne le
texte de gauche à droite, aligne les nombres et centre les valeurs logiques et les
valeurs d’erreur. L’alignement horizontal par défaut est Général. La modification de
l’alignement des données n’entraîne pas la modification du type de données.

- Vertical Sélectionnez une des options de la liste Vertical pour modifier l’alignement
vertical du contenu de la cellule. Par défaut, Excel aligne le texte verticalement sur le
bord inférieur de la cellule. L’alignement vertical par défaut est Général.

- Retrait Met en retrait le contenu de la cellule à partir de n'importe quel bord de celle-
ci, en fonction de votre choix sous Horizontal et Vertical. Chaque incrément de la
zone Retrait équivaut à une largeur d'un caractère.

- Orientation Activez une des options de la zone Orientation pour modifier


l’orientation du texte dans les cellules sélectionnées. Les options de rotation sont
parfois indisponibles en raison de vos choix d’options d’alignement.

- Degrés Définit le niveau de rotation du texte dans la cellule sélectionnée. Tapez un


nombre positif dans la zone Degrés pour faire pivoter le texte sélectionné du coin
inférieur gauche au coin supérieur droit de la cellule. Tapez un nombre négatif pour
faire pivoter le texte du coin supérieur gauche au coin inférieur droit de la cellule
sélectionnée.

Contrôle du texte

- Renvoyer à la ligne automatiquement Insère des renvois à la ligne pour permettre à


une cellule de contenir plusieurs lignes. Le nombre de renvois dépend de la largeur de
la colonne et de la longueur du contenu de la cellule.

Référence Microsoft Excel 27


- Ajuster Réduit la taille de la police de caractères de manière à ce que toutes les
données d’une cellule sélectionnée rentrent dans la colonne. La taille des caractères
est automatiquement ajustée lorsque vous modifiez la largeur de colonne. La taille
définie pour la police ne change pas.
- Fusionner les cellules Combine deux ou plusieurs cellules en une seule cellule. Une
cellule fusionnée est référencée par la cellule du coin supérieur gauche de la plage
initialement sélectionnée.

De droite à gauche
- Orientation du texte Sélectionnez une option dans la zone Orientation du texte
pour indiquer le sens de la lecture et l'alignement. Le paramètre par défaut est
Contexte. Cependant, vous pouvez choisir De gauche à droite ou Droite à gauche.

6.8.3 Options de l’onglet Police

Utilisez les options situées sous l’onglet Police pour modifier la police, le style de la police, la
taille de la police et les autres effets de police.

- Police Sélectionnez le type de police que vous voulez utiliser pour le texte des
cellules sélectionnées. Calibri est la police par défaut.

- Style de police Sélectionnez le style de police que vous voulez utiliser pour le texte
des cellules sélectionnées. Normal est le style de police par défaut.

- Taille Sélectionnez la taille de la police que vous voulez utiliser pour le texte des
cellules sélectionnées. Vous pouvez taper un nombre compris entre 1 et 1638. La
taille de police par défaut est 11.

- Souligné Sélectionnez le type de soulignement que vous voulez utiliser pour le texte
des cellules sélectionnées. Le paramètre par défaut est Aucun.

- Couleur Sélectionnez la couleur que vous voulez utiliser pour le texte des cellules
sélectionnées. La couleur par défaut est Automatique.

- Police normale Activez la case à cocher Police normale pour rétablir la police, le
style de police, la taille de police et tous les effets du style Normal (par défaut).

- Effets Permet de sélectionner l'un des effets de mise en forme suivants.

Référence Microsoft Excel 28


- Barré Activez cette case à cocher pour afficher le texte des cellules sélectionnées
en barré.

- Exposant Activez cette case à cocher pour afficher le texte des cellules
sélectionnées en exposant.

- Indice Activez cette case à cocher pour afficher le texte des cellules sélectionnées
en indice.

- Aperçu Permet d'afficher un exemple du texte affiché avec les options de mise en
forme que vous sélectionnez.

6.8.4 Options de l’onglet Bordure

Utilisez les options situées sous l’onglet Bordure pour appliquer une bordure autour des
cellules sélectionnées dans le style et la couleur de votre choix.

- Trait Sélectionnez une option de la zone Style pour spécifier l'épaisseur et le style de
trait d'une bordure. Si vous voulez modifier le style de trait d'une bordure existante,
sélectionnez l'option de votre choix, puis cliquez sur la bordure à laquelle vous
souhaitez appliquer ce nouveau style dans le modèle Bordure.
- Présélections Sélectionnez une option de bordure prédéfinie pour appliquer des
bordures aux cellules sélectionnées ou supprimer les bordures existantes.
- Couleur Sélectionnez une couleur dans la liste pour modifier la couleur des cellules
sélectionnées.
- Bordure Sélectionnez un style de trait dans la zone Style, puis cliquez sur les
boutons sous Présélections ou Bordure pour appliquer des bordures aux cellules
sélectionnées. Pour supprimer toutes les bordures, cliquez sur le bouton Aucune.
Vous pouvez également cliquer sur des zones de la zone de texte pour ajouter ou
supprimer des bordures.

6.8.5 Options de l’onglet Motifs

Utilisez les options situées sous l’onglet Motifs pour remplir les cellules sélectionnées avec
des couleurs, des motifs et des effets de remplissage spéciaux.

- Couleur d'arrière-plan Sélectionnez la couleur d'arrière-plan à appliquer aux


cellules sélectionnées dans cette zone.
Référence Microsoft Excel 29
- Motifs et textures Sélectionnez ce bouton pour appliquer un dégradé, une texture et
un fichier image aux cellules sélectionnées.
- Autres couleurs Sélectionnez ce bouton pour ajouter des couleurs qui ne sont pas
disponibles dans la palette de couleurs.
- Couleur de motif Sélectionnez une couleur de premier plan dans le champ Couleur
de motif pour créer un motif utilisant deux couleurs.
- Style de motif Sélectionnez un motif dans le champ Style de motif pour mettre en
forme les cellules sélectionnées dans un motif basé sur les couleurs sélectionnées dans
les champs Couleur d'arrière-plan et Couleur de motif.

6.8.6 Options de l’onglet Protection

Utilisez les options situées sous l’onglet Protection pour verrouiller ou masquer des cellules
avant de protéger une feuille de calcul.

- Verrouillé Protège les cellules sélectionnées contre toute modification, tout


déplacement, tout redimensionnement et toute suppression. Le verrouillage des
cellules n’est effectif que lorsque la feuille est protégée.

- Masqué Masque la formule d’une cellule de manière à ce qu’elle n’apparaisse pas


dans la barre de formule lorsque la cellule est sélectionnée. Cette option, même
activée, n’est effective que si la feuille est protégée.

Après avoir verrouillé et masqué les données dans des cellules sélectionnées, procédez
comme suit pour protéger la feuille de calcul :

- Dans le groupe Modifications de l'onglet Révision, cliquez sur Protéger la feuille.

- Vérifiez que la case à cocher Protéger la feuille et le contenu des cellules


verrouillées est activée.

- Dans la zone Autoriser tous les utilisateurs de cette feuille à, sélectionnez les
activités que les utilisateurs peuvent effectuer dans une feuille protégée contenant des
cellules verrouillées.

6.9 Insérer des lignes et des colonnes dans une feuille de calcul

1. Effectuez l'une des actions suivantes :

Référence Microsoft Excel 30


 Pour insérer une ligne unique, sélectionnez une ligne ou une cellule dans la ligne
située au-dessus de celle que vous souhaitez insérer. Par exemple, pour insérer
une nouvelle ligne au-dessus de la ligne 5, cliquez sur une cellule de la ligne 5.

 Pour insérer plusieurs lignes, sélectionnez les lignes situées au-dessus de celles
que vous souhaitez insérer. Vous devez sélectionner un nombre de lignes
identique à celui des lignes à insérer. Par exemple, pour insérer trois nouvelles
lignes, vous devez sélectionner trois lignes.

 Pour insérer des lignes non adjacentes, maintenez la touche Ctrl enfoncée
pendant la sélection des lignes non adjacentes.

2. Sous l'onglet Accueil, dans le groupe Cellules, cliquez sur la flèche en regard de
Insérer, puis sur Insérer des lignes dans la feuille.

Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit sur les cellules sélectionnées, puis
cliquer sur Insérer dans le menu contextuel.

6.10 Masquer une ligne ou une colonne

1. Sélectionnez les lignes ou les colonnes que vous souhaitez masquer.


2. Dans le groupe Cellule de l'onglet Accueil, cliquez sur Format.

3. Effectuez l'une des opérations suivantes :


- Sous Visibilité, pointez vers Masquer et afficher, puis cliquez sur Masquer les
lignes ou Masquer les colonnes.
- Sous Taille de la cellule, cliquez sur Hauteur ou Largeur, puis tapez 0 dans la zone
Hauteur de ligne ou Largeur de colonne.

6.11 Afficher une ligne ou une colonne masquée

Référence Microsoft Excel 31


1. Effectuez l'une des actions suivantes :
- Pour afficher les lignes masquées, sélectionnez les lignes directement supérieure et
inférieure des lignes à afficher.
- Pour afficher les colonnes masquées, sélectionnez les colonnes adjacentes des
colonnes à afficher
2. Dans le groupe Cellule de l'onglet Accueil, cliquez sur Format.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
- Sous Visibilité, pointez vers Masquer et afficher, puis cliquez sur Afficher les lignes
ou Afficher les colonnes.
- Sous Taille de la cellule, cliquez sur Hauteur ou Largeur, puis tapez la valeur désirée
dans la zone Hauteur de ligne ou Largeur de colonne

6.12 Supprimer des cellules, des lignes ou des colonnes

Sélectionnez les cellules, les lignes ou les colonnes à supprimer. Dans le groupe Cellules de
l'onglet Accueil, effectuez l'une des opérations suivantes :

- Pour supprimer les cellules sélectionnées, cliquez sur la flèche située en regard de
l'option Supprimer, puis cliquez sur Supprimer les cellules.
- Pour supprimer les lignes sélectionnées, cliquez sur la flèche située en regard de
l'option Supprimer, puis cliquez sur Supprimer des lignes dans la feuille.
- Pour supprimer les colonnes sélectionnées, cliquez sur la flèche située en regard de
l'option Supprimer puis cliquez sur Supprimer des colonnes dans la feuille.

6.13 Modifier la largeur de colonne et la hauteur de ligne

- Sélectionnez la ou les colonnes à changer.


- Sous l'onglet Accueil, dans le groupe Cellules, cliquez sur Format.
- Sous Taille de la cellule, cliquez sur Largeur de colonne (Hauteur de ligne).
- Dans la zone Largeur de colonne (Hauteur de ligne), tapez la valeur voulue.

Référence Microsoft Excel 32


7. Les formules

7.1 Introduction

Le principal intérêt d'un tableur est de permettre d'automatiser des calculs, c'est-à-dire
d'utiliser des cellules pour effectuer des opérations en fonction des valeurs d'autres cellules.
Le tableur recalcule ainsi toutes les valeurs à chaque changement d'une valeur d'une cellule.

On parle ainsi de formule pour désigner l'expression, qui, une fois saisie dans une cellule,
permet au tableur d'effectuer automatiquement un calcul à partir des valeurs d'autres cellules
et d'afficher un résultat.

7.2 Présentation des formules

Les formules sont des équations qui effectuent des calculs sur les valeurs contenues dans
votre feuille de calcul. Une formule commence par un signe égal

Une formule peut contenir tout ou partie des éléments suivants : des fonctions, des références,
des opérateurs et des constantes.

Fonctions : la fonction PI() renvoie la valeur pi : 3,142...

Références : A2 renvoie la valeur de la cellule A2.

Constantes : valeurs numériques ou de texte entrées directement dans une formule, par
exemple 2.

Opérateurs : l’opérateur ^ (caret) élève un nombre à une puissance et l’opérateur *


(astérisque) le multiplie.

7.3 Utilisation d’opérateurs de calcul dans les formules

Il existe quatre types d’opérateurs de calcul : arithmétiques, de comparaison, de concaténation


de texte et de référence.

Référence Microsoft Excel 33


7.3.1 Opérateurs arithmétiques

Pour effectuer des opérations mathématiques de base, telles que l’addition, la soustraction ou
la multiplication, mais aussi combiner des nombres et produire des résultats numériques,
utilisez les opérateurs arithmétiques suivants :

Opérateur arithmétique Signification Exemple

+ (signe plus) Addition 3+3

– (signe moins) Soustraction (3–1)


Négation (–1)

* (astérisque) Multiplication 3*3

/ (barre oblique) Division 3/3

% (signe pourcentage) Pourcentage 20 %

^ (signe insertion) Exposant) 3^2

7.3.2 Opérateurs de comparaison

Vous pouvez comparer deux valeurs avec les opérateurs ci-dessous. Lorsque deux valeurs
sont comparées à l’aide de ces opérateurs

Opérateur de comparaison Signification Exemple

= (signe égal) Égal à A1=B1

> (signe supérieur à) Supérieur à A1>B1

< (signe inférieur à) Inférieur à A1<B1

>= (signe supérieur ou égal à) Supérieur ou égal à A1>=B1

<= (signe inférieur ou égal à) Inférieur ou égal à A1<B1

<> (signe différent) Différent de A1<>B1


le résultat est une valeur logique VRAI ou FAUX.

7.3.3 Opérateur de concaténation de texte

Utilisez le signe « & » (et commercial) pour joindre (concaténer) une ou plusieurs chaînes de
texte afin d’obtenir un seul élément de texte.

Référence Microsoft Excel 34


Opérateur de texte Signification Exemple

& (et commercial) Lie, ou concatène, deux valeurs pour produire "Nord"&"vent"
une valeur de texte continu

7.3.4 Opérateurs de référence

Combinez des plages de cellules pour effectuer des calculs à l’aide des opérateurs suivants :

Opérateurs de
référence Signification Exemple

: (deux-points) Opérateur de plage qui affecte une B5:B15


référence à toutes les cellules comprises
entre deux références, y compris les deux
références.

, (virgule) Opérateur d’union qui combine plusieurs SOMME(B5:B15,D5:D15)


références en une seule

(espace) Opérateur d’intersection qui donne une B7:D7 C6:C8


référence aux cellules communes à deux
références

7.4 Ordre dans lequel Excel effectue les opérations dans les formules

Si vous utilisez simultanément plusieurs opérateurs dans la même formule, Excel effectue les
opérations dans l’ordre indiqué dans le tableau suivant. Si une formule contient des opérateurs
de même priorité (comme c’est le cas, par exemple, pour une formule contenant un opérateur
de multiplication et un opérateur de division), Excel traite les opérations de gauche à droite.

Opérateur Description

: (deux-points) Opérateurs de référence

(espace simple)

, (virgule)

– Négation (comme dans –1)

% Pourcentage

^ Exposant

Référence Microsoft Excel 35


* et / Multiplication et division

+ et – Addition et soustraction

& Concaténation de deux chaînes de texte

= Comparaison
<>
<=
>=
<>

Pour changer l’ordre de calcul, mettez entre parenthèses la partie de la formule qui doit être
calculée en premier. Par exemple, le résultat de la formule suivante est 11, car Microsoft
Excel effectue la multiplication avant l’addition. La formule multiplie 2 par 3, puis ajoute 5 au
résultat. =5+2*3

En revanche, si vous modifiez la syntaxe en utilisant des parenthèses, Excel additionne 5 et 2,


puis multiplie le résultat par 3 pour obtenir 21.

=(5+2)*3

Dans l’exemple ci-dessous, les parenthèses entourant la première partie de la formule obligent
Excel à commencer par calculer B4+25, puis à diviser le résultat par la somme des valeurs
figurant dans les cellules D5, E5 et F5.

=(B4+25)/SOMME(D5:F5)

Référence Microsoft Excel 36


8. Les références dans les formules

Une référence identifie une cellule ou une plage de cellules d’une feuille de calcul et indique à
Microsoft Excel où trouver les valeurs ou les données à utiliser dans une formule. Les
références vous permettent d’utiliser dans une formule des données situées en différents
endroits d’une feuille de calcul ou d’utiliser la valeur d’une cellule dans plusieurs formules.
Vous pouvez aussi faire référence à des cellules situées dans d’autres feuilles du même
classeur et à d’autres classeurs. Les références à des cellules contenues dans d’autres classeurs
sont appelées des liaisons ou références externes.

8.1 Style de référence par défaut

Par défaut, Excel utilise le style de référence A1 qui référence les colonnes avec des lettres (A
à XFD, pour un total de 16 384 colonnes) et les lignes avec des numéros (1 à 1 048 576). Ces
lettres et numéros sont appelés en-têtes de ligne et de colonne. Pour faire référence à une
cellule, entrez la lettre de la colonne suivie du numéro de la ligne. Par exemple, B2 fait
référence à la cellule située à l’intersection de la colonne B et de la ligne 2.

Pour faire référence à Utilisez

La cellule de la colonne A et de la ligne 10 A10

La plage de cellules de la colonne A et des lignes 10 à 20 A10:A20

La plage de cellules de la ligne 15 et des colonnes B à E B15:E15

Toutes les cellules de la ligne 5 5:5

Toutes les cellules des lignes 5 à 10 05:10:00

Toutes les cellules de la colonne H H:H

Toutes les cellules des colonnes H à J H:J

La plage de cellules des colonnes A à E et des lignes 10 à 20 A10:E20

8.2 Référence à une autre feuille de calcul

Référence Microsoft Excel 37


Dans l’exemple ci-dessous, la fonction MOYENNE calcule la valeur moyenne de la plage
B1:B10 dans la feuille de calcul Marketing du même classeur.

Référence à une plage de cellules sur une autre feuille de calcul du même classeur

Fait référence à la feuille de calcul nommée Marketing

Fait référence à la plage de cellules entre B1 et B10, incluses

Sépare la référence de feuille de calcul et la référence de cellule de plage

8.3 Références relatives

Dans une formule, une référence de cellule relative, par exemple A1, est basée sur la position
relative de la cellule qui contient la formule et de la cellule à laquelle la référence renvoie. Si
la position de la cellule qui contient la formule change, la référence est modifiée. Si vous
copiez ou remplissez la formule dans des lignes ou dans des colonnes, la référence est
automatiquement adaptée en conséquence. Par défaut, les nouvelles formules utilisent des
références relatives. Par exemple, si vous copiez une référence relative de la cellule B2 dans
la cellule B3 ou si vous remplissez cette référence, elle est automatiquement adaptée de =A1
à =A2.

Formule copiée avec une référence relative

8.4 Références absolues

Dans une formule, une référence de cellule absolue, par exemple $A$1, fait toujours référence
à une cellule se trouvant à un endroit spécifique. Si la position de la cellule qui contient la
formule change, la référence absolue reste inchangée. Si vous copiez ou remplissez la formule
dans des lignes ou dans des colonnes, la référence absolue n’est pas adaptée en conséquence.

Référence Microsoft Excel 38


Par défaut, les nouvelles formules utilisent des références relatives qu’il peut être nécessaire
de transformer en références absolues. Par exemple, si vous copiez une référence absolue de
la cellule B2 dans la cellule B3 ou si vous remplissez cette référence, elle reste la même dans
les deux cellules : =$A$1.

Formule copiée avec une référence absolue

8.5 Références mixtes

Une référence mixte comprend soit une colonne absolue et une ligne relative, soit une ligne
absolue et une colonne relative. Une référence de colonne absolue s’affiche sous la
forme $A1, $B1, etc. Une référence de ligne absolue s’affiche sous la forme A$1, B$1, etc. Si
la position de la cellule qui contient la formule change, la référence relative est modifiée, alors
que la référence absolue ne l’est pas. Si vous copiez ou remplissez la formule dans des lignes
ou dans des colonnes, la référence relative est automatiquement adaptée en conséquence, alors
que la référence absolue ne l’est pas. Par exemple, si vous copiez une référence mixte de la
cellule A2 dans la cellule B3 ou si vous remplissez cette référence, elle est adaptée pour
passer de =A$1 à =B$1.

Formule copiée avec une référence mixte

Référence Microsoft Excel 39


9. Les fonctions

Les fonctions sont des outils de calcul puissants. Un tableur, Excel en particulier, met à votre
disposition un large éventail de fonctions. Seul un utilisateur professionnel connaît toutes les
fonctions et ses particularités. Vous utiliserez avec profit l'assistant fonction qui peut être
appelé par un bouton dans la barre d'outils, un bouton dans la barre d'outils quand vous êtes
en mode édition de formule.

Il faut savoir utiliser l'aide (accessible facilement à partir de l'assistant fonction) pour
rechercher une fonction et connaître son utilisation : sa syntaxe (comment l'écrire), ses
paramètres (à quoi peut-on l'appliquer), son effet, ses restrictions.

Les sections suivantes répertorient toutes les fonctions de feuille de calcul par catégorie.

9.1 Fonctions de date et d’heure

Fonction Description

DATE Renvoie le numéro de série d’une date précise.

DATEVAL Convertit une date représentée sous forme de texte en numéro de


série.

JOUR Convertit un numéro de série en jour du mois.

JOURS360 Calcule le nombre de jours qui séparent deux dates sur la base
d’une année de 360 jours.

MOIS.DECALER Renvoie le numéro séquentiel de la date qui représente une date


spécifiée (l’argument date_départ), corrigée en plus ou en moins
du nombre de mois indiqué.

FIN.MOIS Renvoie le numéro séquentiel de la date du dernier jour du mois


précédant ou suivant la date_départ du nombre de mois indiqué.

HEURE Convertit un numéro de série en heure.

MINUTE Convertit un numéro de série en minute.

MOIS Convertit un numéro de série en mois.

NB.JOURS.OUVRES Renvoie le nombre de jours ouvrés entiers compris entre deux

Référence Microsoft Excel 40


dates.

MAINTENANT Renvoie le numéro de série de la date et de l’heure du jour.

SECONDE Convertit un numéro de série en seconde.

HEURE Renvoie le numéro de série d’une heure précise.

TEMPSVAL Convertit une date représentée sous forme de texte en numéro de


série.

AUJOURDHUI Renvoie le numéro de série de la date du jour.

JOURSEM Convertit un numéro de série en jour de la semaine.

NO.SEMAINE Convertit un numéro de série en un numéro représentant l’ordre


de la semaine dans l’année.

SERIE.JOUR.OUVRE Renvoie le numéro de série de la date avant ou après le nombre de


jours ouvrés spécifiés.

ANNEE Convertit un numéro de série en année.

FRACTION.ANNEE Renvoie la fraction de l’année représentant le nombre de jours


entre la date de début et la date de fin.

9.2 Fonctions logiques

Fonction Description

ET Renvoie VRAI si tous ses arguments sont VRAI.

FAUX Renvoie la valeur logique FAUX.

SI Spécifie un test logique à effectuer.

SIERREUR Renvoie une valeur que vous spécifiez si une formule génère une erreur ;
sinon, elle renvoie le résultat de la formule.

NON Inverse la logique de cet argument.

OU Renvoie VRAI si un des arguments est VRAI.

VRAI Renvoie la valeur logique VRAI.

9.3 Fonctions mathématiques et trigonométriques

Référence Microsoft Excel 41


Fonction Description

ABS Renvoie la valeur absolue d’un nombre.

ACOS Renvoie l’arccosinus d’un nombre.

ACOSH Renvoie le cosinus hyperbolique inverse d’un nombre.

ASIN Renvoie l’arcsinus d’un nombre.

ASINH Renvoie le sinus hyperbolique inverse d’un nombre.

ATAN Renvoie l’arctangente d’un nombre.

ATAN2 Renvoie l’arctangente des coordonnées x et y.

ATANH Renvoie la tangente hyperbolique inverse d’un nombre.

PLAFOND Arrondit un nombre au nombre entier le plus proche ou au


multiple le plus proche de l’argument précision en
s’éloignant de zéro.

COMBIN Renvoie le nombre de combinaisons que l’on peut former


avec un nombre donné d’objets.

COS Renvoie le cosinus d’un nombre.

COSH Renvoie le cosinus hyperbolique d’un nombre.

DEGRES Convertit des radians en degrés.

PAIR Arrondit un nombre au nombre entier pair le plus proche en


s’éloignant de zéro.

EXP Renvoie e élevé à la puissance d’un nombre donné.

FACT Renvoie la factorielle d’un nombre.

FACTDOUBLE Renvoie la factorielle double d’un nombre.

PLANCHER Arrondit un nombre en tendant vers 0 (zéro).

PGCD Renvoie le plus grand commun diviseur.

ENT Arrondit un nombre à l’entier immédiatement inférieur.

PPCM Renvoie le plus petit commun multiple.

LN Renvoie le logarithme népérien d’un nombre.

Référence Microsoft Excel 42


LOG Renvoie le logarithme d’un nombre dans la base spécifiée.

LOG10 Calcule le logarithme en base 10 d’un nombre.

DETERMAT Renvoie le déterminant d’une matrice.

INVERSEMAT Renvoie la matrice inverse d’une matrice.

PRODUITMAT Renvoie le produit de deux matrices.

MOD Renvoie le reste d’une division.

ARRONDI.AU.MULTIPLE Donne l’arrondi d’un nombre au multiple spécifié.

MULTINOMIALE Calcule la multinomiale d’un ensemble de nombres.

IMPAIR Renvoie le nombre, arrondi à la valeur du nombre entier


impair le plus proche en s’éloignant de zéro.

PI Renvoie la valeur de pi.

PUISSANCE Renvoie la valeur du nombre élevé à une puissance.

PRODUIT Multiplie ses arguments.

QUOTIENT Renvoie la partie entière du résultat d’une division.

RADIANS Convertit des degrés en radians.

ALEA Renvoie un nombre aléatoire compris entre 0 et 1.

ALEA.ENTRE.BORNES Renvoie un nombre aléatoire entre les nombres que vous


spécifiez.

ROMAIN Convertit des chiffres arabes en chiffres romains, sous


forme de texte.

ARRONDI Arrondit un nombre au nombre de chiffres indiqué.

ARRONDI.INF Arrondit un nombre en tendant vers 0 (zéro).

ARRONDI.SUP Arrondit un nombre à l’entier supérieur, en s’éloignant de


zéro.

SOMME.SERIES Renvoie la somme d’une série géométrique en s’appuyant


sur la formule suivante :

SIGNE Renvoie le signe d’un nombre.

Référence Microsoft Excel 43


SIN Renvoie le sinus d’un angle donné.

SINH Renvoie le sinus hyperbolique d’un nombre.

RACINE Renvoie la racine carrée d’un nombre.

RACINE.PI Renvoie la racine carrée de (nombre * pi).

SOUS.TOTAL Renvoie un sous-total dans une liste ou une base de


données.

SOMME Calcule la somme de ses arguments.

SOMME.SI Additionne les cellules spécifiées si elles répondent à un


critère donné.

SOMME.SI.ENS Ajoute les cellules d’une plage qui répondent à plusieurs


critères.

SOMMEPROD Multiplie les valeurs correspondantes des matrices


spécifiées et calcule la somme de ces produits.

SOMME.CARRES Renvoie la somme des carrés des arguments.

SOMME.X2MY2 Renvoie la somme de la différence des carrés des valeurs


correspondantes de deux matrices.

SOMME.X2PY2 Renvoie la somme de la somme des carrés des valeurs


correspondantes de deux matrices.

SOMME.XMY2 Renvoie la somme des carrés des différences entre les


valeurs correspondantes de deux matrices.

TAN Renvoie la tangente d’un nombre.

TANH Renvoie la tangente hyperbolique d’un nombre.

TRONQUE Renvoie la partie entière d’un nombre.

9.4 Fonctions statistiques

Fonction Description

ECART.MOYEN Renvoie la moyenne des écarts absolus


observés dans la moyenne des points de
données.

Référence Microsoft Excel 44


MOYENNE Renvoie la moyenne de ses arguments.

MOYENNEEA Renvoie la moyenne de ses arguments,


nombres, texte et valeurs logiques inclus.

MOYENNE.SI Renvoie la moyenne (arithmétique) de toutes


les cellules d’une plage qui répondent à des
critères donnés.

MOYENNE.SI Renvoie la moyenne (arithmétique) de toutes


les cellules qui répondent à plusieurs critères.

LOI.BETA Renvoie la fonction de distribution cumulée.

BETA.INVERSE Renvoie l’inverse de la fonction de


distribution cumulée pour une distribution
bêta spécifiée.

LOI.BINOMIALE Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


discrète suivant la loi binomiale.

LOI.KHIDEUX Renvoie la probabilité unilatérale de la


distribution khi-deux.

KHIDEUX.INVERSE Renvoie l’inverse de la probabilité unilatérale


de la distribution khi-deux.

TEST.KHIDEUX Renvoie le test d’indépendance.

INTERVALLE.CONFIANCE Renvoie l’intervalle de confiance pour une


moyenne de population.

COEFFICIENT.CORRELATION Renvoie le coefficient de corrélation entre


deux séries de données.

NB Détermine les nombres compris dans la liste


des arguments.

NBVAL Détermine le nombre de valeurs comprises


dans la liste des arguments.

NB.VIDE Compte le nombre de cellules vides dans une


plage.

NB.SI Compte le nombre de cellules qui répondent à


un critère donné dans une plage.

NB.SI.ENS Compte le nombre de cellules à l’intérieur


d’une plage qui répondent à plusieurs critères.
Référence Microsoft Excel 45
COVARIANCE Renvoie la covariance, moyenne des produits
des écarts pour chaque série d’observations.

CRITERE.LOI.BINOMIALE Renvoie la plus petite valeur pour laquelle la


distribution binomiale cumulée est inférieure
ou égale à une valeur de critère.

SOMME.CARRES.ECARTS Renvoie la somme des carrés des écarts.

LOI.EXPONENTIELLE Renvoie la distribution exponentielle.

LOI.F Renvoie la distribution de probabilité F.

INVERSE.LOI.F Renvoie l’inverse de la distribution de


probabilité F.

FISHER Renvoie la transformation de Fisher.

FISHER.INVERSE Renvoie l’inverse de la transformation de


Fisher.

PREVISION Calcule une valeur par rapport à une tendance


linéaire.

FREQUENCE Calcule la fréquence d’apparition des valeurs


dans une plage de valeurs, puis renvoie des
nombres sous forme de matrice verticale.

TEST.F Renvoie le résultat d’un test F.

LOI.GAMMA Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


suivant une loi Gamma.

LOI.GAMMA.INVERSE Renvoie, pour une probabilité donnée, la


valeur d’une variable aléatoire suivant une loi
Gamma.

LNGAMMA Renvoie le logarithme népérien de la fonction


Gamma, G(x)

MOYENNE.GEOMETRIQUE Renvoie la moyenne géométrique.

CROISSANCE Calcule des valeurs par rapport à une tendance


exponentielle.

MOYENNE.HARMONIQUE Renvoie la moyenne harmonique.

LOI.HYPERGEOMETRIQUE Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


discrète suivant une loi hypergéométrique.
Référence Microsoft Excel 46
ORDONNEE.ORIGINE Renvoie l’ordonnée à l’origine d’une droite de
régression linéaire.

KURTOSIS Renvoie le kurtosis d’une série de données.

GRANDE.VALEUR Renvoie la k-ième plus grande valeur d’une


série de données.

DROITEREG Renvoie les paramètres d’une tendance


linéaire.

LOGREG Renvoie les paramètres d’une tendance


exponentielle.

LOI.LOGNORMALE.INVERSE Renvoie l’inverse de la probabilité pour une


variable aléatoire suivant la loi lognormale.

LOI.LOGNORMALE Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


continue suivant une loi lognormale.

MAX Renvoie la valeur maximale contenue dans


une liste d’arguments.

MAXA Renvoie la valeur maximale d’une liste


d’arguments, nombres, texte et valeurs
logiques inclus.

MEDIANE Renvoie la valeur médiane des nombres


donnés.

MIN Renvoie la valeur minimale contenue dans


une liste d’arguments.

MINA Renvoie la plus petite valeur d’une liste


d’arguments, nombres, texte et valeurs
logiques inclus.

MODE Renvoie la valeur la plus courante d’une série


de données.

LOI.BINOMIALE.NEG Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


discrète suivant une loi binomiale négative.

LOI.NORMALE Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


continue suivant une loi normale.

LOI.NORMALE.INVERSE Renvoie, pour une probabilité donnée, la


valeur d’une variable aléatoire suivant une loi

Référence Microsoft Excel 47


normale standard.

LOI.NORMALE.STANDARD Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


continue suivant une loi normale standard.

LOI.NORMALE.STANDARD.INVERSE Renvoie l’inverse de la distribution cumulée


normale standard.

PEARSON Renvoie le coefficient de corrélation


d’échantillonnage de Pearson.

CENTILE Renvoie le k-ième centile des valeurs d’une


plage.

RANG.POURCENTAGE Renvoie le rang en pourcentage d’une valeur


d’une série de données.

PERMUTATION Renvoie le nombre de permutations pour un


nombre donné d’objets.

LOI.POISSON Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


suivant une loi de Poisson.

PROBABILITE Renvoie la probabilité que des valeurs d’une


plage soient comprises entre deux limites.

QUARTILE Renvoie le quartile d’une série de données.

RANG Renvoie le rang d’un nombre contenu dans


une liste.

COEFFICIENT.DETERMINATION Renvoie la valeur du coefficient de


détermination R^2 d’une régression linéaire.

COEFFICIENT.ASYMETRIE Renvoie l’asymétrie d’une distribution.

PENTE Renvoie la pente d’une droite de régression


linéaire.

PETITE.VALEUR Renvoie la k-ième plus petite valeur d’une


série de données.

CENTREE.REDUITE Renvoie une valeur centrée réduite.

ECARTYPE Évalue l’écart type d’une population en se


basant sur un échantillon de cette population.

STDEVA Évalue l’écart type d’une population en se


basant sur un échantillon de cette population,

Référence Microsoft Excel 48


nombres, texte et valeurs logiques inclus.

ECARTYPEP Calcule l’écart type d’une population à partir


de la population entière.

STDEVPA Calcule l’écart type d’une population à partir


de l’ensemble de la population, nombres, texte
et valeurs logiques inclus.

ERREUR.TYPE.XY Renvoie l’erreur type de la valeur y prévue


pour chaque x de la régression.

LOI.STUDENT Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


suivant une loi T de Student.

LOI.STUDENT.INVERSE Renvoie, pour une probabilité donnée, la


valeur d’une variable aléatoire suivant une loi
T de Student.

TENDANCE Renvoie des valeurs par rapport à une


tendance linéaire.

MOYENNE.REDUITE Renvoie la moyenne de l’intérieur d’une série


de données.

TEST.STUDENT Renvoie la probabilité associée à un test T de


Student.

VAR Calcule la variance sur la base d’un


échantillon.

VARA Estime la variance d’une population en se


basant sur un échantillon de cette population,
nombres, texte et valeurs logiques incluses.

VAR.P Calcule la variance sur la base de l’ensemble


de la population.

VARPA Calcule la variance d’une population en se


basant sur la population entière, nombres,
texte et valeurs logiques inclus.

LOI.WEIBULL Renvoie la probabilité d’une variable aléatoire


suivant une loi de Weibull.

TEST.Z Renvoie la valeur de probabilité unilatérale


d’un test z.

9.5 Fonctions financières


Référence Microsoft Excel 49
Fonction Description

INTERET.ACC Renvoie l’intérêt couru non échu d’un titre dont


l’intérêt est perçu périodiquement.

INTERET.ACC.MAT Renvoie l’intérêt couru non échu d’un titre dont


l’intérêt est perçu à l’échéance.

AMORDEGRC Renvoie l’amortissement correspondant à chaque


période comptable en utilisant un coefficient
d’amortissement.

AMORLINC Renvoie l’amortissement d’un bien à la fin d’une


période fiscale donnée.

NB.JOURS.COUPON.PREC Renvoie le nombre de jours entre le début de la


période de coupon et la date de liquidation.

NB.JOURS.COUPONS Renvoie le nombre de jours pour la période du


coupon contenant la date de liquidation.

NB.JOURS.COUPON.SUIV Renvoie le nombre de jours entre la date de


liquidation et la date du coupon suivant la date de
liquidation.

DATE.COUPON.SUIV. Renvoie la première date de coupon ultérieure à la


date de règlement.

NB.COUPONS Renvoie le nombre de coupons dus entre la date de


règlement et la date d’échéance.

DATE.COUPON.PREC Renvoie la date de coupon précédant la date de


règlement.

CUMUL.INTER Renvoie l’intérêt cumulé payé sur un emprunt entre


deux périodes.

CUMUL.PRINCPER Renvoie le montant cumulé des remboursements du


capital d’un emprunt effectués entre deux périodes.

DB Renvoie l’amortissement d’un bien pour une


période spécifiée en utilisant la méthode de
l’amortissement dégressif à taux fixe.

DDB Renvoie l’amortissement d’un bien pour toute


période spécifiée, en utilisant la méthode de
l’amortissement dégressif à taux double ou selon un
coefficient à spécifier.

Référence Microsoft Excel 50


TAUX.ESCOMPTE Calcule le taux d’escompte d’une transaction.

PRIX.DEC Convertit un prix en euros, exprimé sous forme de


fraction, en un prix en euros exprimé sous forme de
nombre décimal.

PRIX.FRAC Convertit un prix en euros, exprimé sous forme de


nombre décimal, en un prix en euros exprimé sous
forme de fraction.

DUREE Renvoie la durée, en années, d’un titre dont l’intérêt


est perçu périodiquement.

TAUX.EFFECTIF Renvoie le taux d’intérêt annuel effectif.

VC Renvoie la valeur future d’un investissement.

VC.PAIEMENTS Calcule la valeur future d’un investissement en


appliquant une série de taux d’intérêt composites.

TAUX.INTERET Affiche le taux d’intérêt d’un titre totalement


investi.

INTPER Calcule le montant des intérêts d’un investissement


pour une période donnée.

TRI Calcule le taux de rentabilité interne d’un


investissement pour une succession de trésoreries.

ISPMT Calcule le montant des intérêts d’un investissement


pour une période donnée.

DUREE.MODIFIEE Renvoie la durée de Macauley modifiée pour un


titre ayant une valeur nominale hypothétique de
100_euros.

TRIM Calcule le taux de rentabilité interne lorsque les


paiements positifs et négatifs sont financés à des
taux différents.

TAUX.NOMINAL Calcule le taux d’intérêt nominal annuel.

NPM Renvoie le nombre de versements nécessaires pour


rembourser un emprunt.

VAN Calcule la valeur actuelle nette d’un investissement


basé sur une série de décaissements et un taux
d’escompte.

Référence Microsoft Excel 51


PRIX.PCOUPON.IRREG Renvoie le prix par tranche de valeur nominale de
100 euros d’un titre dont la première période de
coupon est irrégulière.

REND.PCOUPON.IRREG Renvoie le taux de rendement d’un titre dont la


première période de coupon est irrégulière.

PRIX.DCOUPON.IRREG Renvoie le prix par tranche de valeur nominale de


100 euros d’un titre dont la première période de
coupon est irrégulière.

REND.DCOUPON.IRREG Renvoie le taux de rendement d’un titre dont la


dernière période de coupon est irrégulière.

VPM Calcule le paiement périodique d’un investissement


donné.

PRINCPER Calcule, pour une période donnée, la part de


remboursement du principal d’un investissement.

PRIX.TITRE Renvoie le prix d’un titre rapportant des intérêts


périodiques, pour une valeur nominale de
100 euros.

VALEUR.ENCAISSEMENT Renvoie la valeur d’encaissement d’un escompte


commercial, pour une valeur nominale de
100 euros.

PRIX.TITRE.ECHEANCE Renvoie le prix d’un titre dont la valeur nominale


est 100 euros et qui rapporte des intérêts à
l’échéance.

PV Calcule la valeur actuelle d’un investissement.

TAUX Calcule le taux d’intérêt par période pour une


annuité.

VALEUR.NOMINALE Renvoie la valeur nominale à échéance d’un effet


de commerce.

AMORLIN Calcule l’amortissement linéaire d’un bien pour une


période donnée.

SYD Calcule l’amortissement d’un bien pour une période


donnée sur la base de la méthode américaine Sum-
of-Years Digits (amortissement dégressif à taux
décroissant appliqué à une valeur constante).

Référence Microsoft Excel 52


TAUX.ESCOMPTE.R Renvoie le taux d’escompte rationnel d’un bon du
Trésor.

PRIX.BON.TRESOR Renvoie le prix d’un bon du Trésor d’une valeur


nominale de 100 euros.

RENDEMENT.BON.TRESOR Calcule le taux de rendement d’un bon du Trésor.

VDB Renvoie l’amortissement d’un bien pour une


période spécifiée ou partielle en utilisant une
méthode de l’amortissement dégressif à taux fixe.

TRI.PAIEMENTS Calcule le taux de rentabilité interne d’un ensemble


de paiements non périodiques.

VAN.PAIEMENTS Renvoie la valeur actuelle nette d’un ensemble de


paiements non périodiques.

RENDEMENT.TITRE Calcule le rendement d’un titre rapportant des


intérêts périodiquement.

RENDEMENT.SIMPLE Calcule le taux de rendement d’un emprunt à intérêt


simple (par exemple, un bon du Trésor).

RENDEMENT.TITRE.ECHEANCE Renvoie le rendement annuel d’un titre qui rapporte


des intérêts à l’échéance.

9.6 Fonctions d’ingénierie

Fonction Description

BESSELI Renvoie la fonction Bessel modifiée In(x).

BESSELJ Renvoie la fonction Bessel Jn(x).

BESSELK Renvoie la fonction Bessel modifiée Kn(x).

BESSELY Renvoie la fonction Bessel Yn(x).

BINDEC Convertit un nombre binaire en nombre décimal.

BINHEX Convertit un nombre binaire en nombre hexadécimal.

BINOCT Convertit un nombre binaire en nombre octal.

COMPLEXE Convertit des coefficients réel et imaginaire en un nombre


complexe.

Référence Microsoft Excel 53


CONVERT Convertit un nombre d’une unité de mesure à une autre.

DECBIN Convertit un nombre décimal en nombre binaire.

DECHEX Convertit un nombre décimal en nombre hexadécimal.

DECOCT Convertit un nombre décimal en nombre octal.

DELTA Teste l’égalité de deux nombres.

ERF Renvoie la valeur de la fonction d’erreur.

ERFC Renvoie la valeur de la fonction d’erreur complémentaire.

SUP.SEUIL Teste si un nombre est supérieur à une valeur de seuil.

HEXBIN Convertit un nombre hexadécimal en nombre binaire.

HEXDEC Convertit un nombre hexadécimal en nombre décimal.

HEXOCT Convertit un nombre hexadécimal en nombre octal.

COMPLEXE.MODULE Renvoie la valeur absolue (module) d’un nombre


complexe.

COMPLEXE.IMAGINAIRE Renvoie le coefficient imaginaire d’un nombre complexe.

COMPLEXE.ARGUMENT Renvoie l’argument thêta, un angle exprimé en radians.

COMPLEXE.CONJUGUE Renvoie le nombre complexe conjugué d’un nombre


complexe.

IMCOS Renvoie le cosinus d’un nombre complexe.

COMPLEXE.DIV Renvoie le quotient de deux nombres complexes.

COMPLEXE.EXP Renvoie la fonction exponentielle d’un nombre complexe.

COMPLEXE.LN Renvoie le logarithme népérien d’un nombre complexe.

COMPLEXE.LOG10 Calcule le logarithme en base 10 d’un nombre complexe.

COMPLEXE.LOG2 Calcule le logarithme en base 2 d’un nombre complexe.

COMPLEXE.PUISSANCE Renvoie un nombre complexe élevé à une puissance


entière.

COMPLEXE.PRODUIT Renvoie le produit de plusieurs nombres complexes.

Référence Microsoft Excel 54


COMPLEXE.REEL Renvoie le coefficient réel d’un nombre complexe.

COMPLEXE.SIN Renvoie le sinus d’un nombre complexe.

COMPLEXE.RACINE Renvoie la racine carrée d’un nombre complexe.

COMPLEXE.DIFFERENCE Renvoie la différence entre deux nombres complexes.

COMPLEXE.SOMME Renvoie la somme de plusieurs nombres complexes.

OCTBIN Convertit un nombre octal en nombre binaire.

OCTDEC Convertit un nombre octal en nombre décimal.

OCTHEX Convertit un nombre octal en nombre hexadécimal.

9.7 Fonctions de base de données

Fonction Description

BDMOYENNE Renvoie la moyenne des entrées de base de données sélectionnées.

BCOMPTE Compte le nombre de cellules d’une base de données qui contiennent


des nombres.

BDNBVAL Compte les cellules non vides d’une base de données.

BDLIRE Extrait d’une base de données un enregistrement unique répondant aux


critères spécifiés.

BDMAX Renvoie la valeur maximale des entrées de base de données


sélectionnées.

BDMIN Renvoie la valeur minimale des entrées de base de données


sélectionnées.

BDPRODUIT Multiplie les valeurs d’un champ particulier des enregistrements d’une
base de données, qui répondent aux critères spécifiés.

BDECARTYPE Calcule l’écart type pour un échantillon d’entrées de base de données


sélectionnées.

BDECARTYPEP Calcule l’écart type pour l’ensemble d’une population d’entrées de


base de données sélectionnées.

BDSOMME Ajoute les nombres dans la colonne de champ des enregistrements de


la base de données, qui répondent aux critères.

Référence Microsoft Excel 55


BDVAR Calcule la variance pour un échantillon d’entrées de base de données
sélectionnées.

BDVARP Calcule la variance pour l’ensemble d’une population d’entrées de base


de données sélectionnées.

9.8 Fonctions Cube

Fonction Description

MEMBREKPICUBE Renvoie un nom, une propriété et une mesure d’indicateur


de performance clé et affiche le nom et la propriété dans
la cellule. Un indicateur de performance clé est une
mesure quantifiable, telle que la marge bénéficiaire brute
mensuelle ou la rotation trimestrielle du personnel,
utilisée pour évaluer les performances d’une entreprise.

MEMBRECUBE Renvoie un membre ou un uplet dans une hiérarchie de


cubes. Utilisez cette fonction pour valider l’existence du
membre ou de l’uplet dans le cube.

PROPRIETEMEMBRECUBE Renvoie la valeur d’une propriété de membre du cube.


Utilisez cette fonction pour valider l’existence d’un nom
de membre dans le cube et pour renvoyer la propriété
spécifiée pour ce membre.

RANGMEMBRECUBE Renvoie le nième membre ou le membre placé à un


certain rang dans un ensemble. Utilisez cette fonction
pour renvoyer un ou plusieurs éléments d’un ensemble,
tels que les meilleurs vendeurs ou les 10 meilleurs
étudiants.

JEUCUBE Définit un ensemble calculé de membres ou d’uplets en


envoyant une expression définie au cube sur le serveur
qui crée l’ensemble et le renvoie à Microsoft Office
Excel.

NBJEUCUBE Renvoie le nombre d’éléments dans un jeu.

VALEURCUBE Renvoie une valeur d’agrégation issue d’un cube.

9.9 Fonctions de texte

Référence Microsoft Excel 56


Fonction Description

ASC Change les caractères anglais ou katakana à pleine chasse (codés


sur deux octets) à l’intérieur d’une chaîne de caractères en
caractères à demi-chasse (codés sur un octet).

BAHTTEXT Convertit un nombre en texte en utilisant le format monétaire ß


(baht).

CAR Renvoie le caractère spécifié par le code numérique.

EPURAGE Supprime tous les caractères de contrôle du texte.

CODE Renvoie le numéro de code du premier caractère du texte.

CONCATENER Assemble plusieurs éléments textuels de façon à n’en former


qu’un seul.

EURO Convertit un nombre en texte en utilisant le format monétaire €


(euro).

EXACT Vérifie si deux valeurs de texte sont identiques.

TROUVE, Trouve un valeur textuelle dans une autre, en respectant la casse.


TROUVERB

CTXT Convertit un nombre au format texte avec un nombre de décimales


spécifié.

JIS Change les caractères anglais ou katakana à demi-chasse (codés


sur un octet) à l’intérieur d’une chaîne de caractères en caractères
à à pleine chasse (codés sur deux octets).

GAUCHE, Renvoie des caractères situés à l’extrême gauche d’une chaîne de


GAUCHEB caractères.

NBCAR, LENB Renvoie le nombre de caractères contenus dans une chaîne de


texte.

MINUSCULE Convertit le texte en minuscules.

STXT, STXTB Renvoie un nombre déterminé de caractères d’une chaîne de texte


à partir de la position que vous indiquez.

PHONETIQUE Extrait les caractères phonétiques (furigana) d’une chaîne de texte.

NOMPROPRE Met en majuscules la première lettre de chaque mot dans une


chaîne textuelle.

Référence Microsoft Excel 57


REMPLACER, Remplace des caractères dans un texte.
REMPLACERB

REPT Répète un texte un certain nombre de fois.

DROITE, DROITEB Renvoie des caractères situés à l’extrême droite d’une chaîne de
caractères.

CHERCHE, Trouve un texte dans un autre texte (sans respecter la casse).


CHERCHERB

SUBSTITUE Remplace l’ancien texte d’une chaîne de caractères par un


nouveau.

T Convertit ses arguments en texte.

TEXTE Convertit un nombre au format texte.

SUPPRESPACE Supprime les espaces du texte.

MAJUSCULE Convertit le texte en majuscules.

CNUM Convertit un argument textuel en nombre

9.10 Fonctions d’information

Fonction Description

CELLULE Renvoie des informations sur la mise en forme, l’emplacement et le


contenu d’une cellule.

TYPE.ERREUR Renvoie un nombre correspondant à un type d’erreur.

INFORMATIONS Renvoie des informations sur l’environnement d’exploitation actuel.

ESTVIDE Renvoie VRAI si l’argument valeur est vide.

ESTERR Renvoie VRAI si l’argument valeur fait référence à une valeur


d’erreur, sauf #N/A.

ESTERREUR Renvoie VRAI si l’argument valeur fait référence à une valeur


d’erreur.

EST.PAIR Renvoie VRAI si le chiffre est pair.

ESTLOGIQUE Renvoie VRAI si l’argument valeur fait référence à une valeur


logique.

Référence Microsoft Excel 58


ESTNA Renvoie VRAI si l’argument valeur fait référence à la valeur d’erreur
#N/A.

ESTNONTEXTE Renvoie VRAI si l’argument valeur ne se présente pas sous forme de


texte.

ESTNUM Renvoie VRAI si l’argument valeur représente un nombre.

EST.IMPAIR Renvoie VRAI si le chiffre est impair.

ESTREF Renvoie VRAI si l’argument valeur est une référence.

ESTTEXTE Renvoie VRAI si l’argument valeur se présente sous forme de texte.

N Renvoie une valeur convertie en nombre.

NA Renvoie la valeur d’erreur #N/A.

TYPE Renvoie un nombre indiquant le type de données d’une valeur.

9.11 Fonctions de recherche et de référence

Fonction Description

ADRESSE Renvoie une référence sous forme de texte à une seule cellule
d’une feuille de calcul.

ZONES Renvoie le nombre de zones dans une référence.

CHOISIR Choisit une valeur dans une liste.

COLONNE Renvoie le numéro de colonne d’une référence.

COLONNES Renvoie le nombre de colonnes dans une référence.

RECHERCHEH Effectue une recherche dans la première ligne d’une matrice et


renvoie la valeur de la cellule indiquée.

LIEN_HYPERTEXTE Crée un raccourci ou un renvoi qui ouvre un document stocké sur


un serveur réseau, sur un réseau Intranet ou sur Internet.

INDEX Utilise un index pour choisir une valeur provenant d’une


référence ou d’une matrice.

INDIRECT Renvoie une référence indiquée par une valeur de texte.

Référence Microsoft Excel 59


RECHERCHE Recherche des valeurs dans un vecteur ou une matrice.

EQUIV Recherche des valeurs dans une référence ou une matrice.

DECALER Renvoie une référence décalée par rapport à une référence


donnée.

LIGNE Renvoie le numéro de ligne d’une référence.

LIGNES Renvoie le nombre de lignes dans une référence.

RTD Extrait les données en temps réel à partir d’un programme


prenant en charge l’automation COM (Automation : utilisation
des objets d'une application à partir d'une autre application ou
d'un autre outil de développement. Autrefois appelée OLE
Automation, Automation est une norme industrielle et une
fonctionnalité du modèle d'objet COM (Component Object
Model).).

TRANSPOSE Renvoie la transposition d’une matrice.

RECHERCHEV Effectue une recherche dans la première colonne d’une matrice et


se déplace sur la ligne pour renvoyer la valeur d’une cellule.

9.12 Fonctions de complément et d’automatisation

Fonction Description

FONCTION.APPELANTE Appelle une procédure dans la bibliothèque


de liens dynamiques ou de ressource de
code.

EUROCONVERT Convertit un nombre en euros, convertit un


nombre en euros en une devise de la zone
européenne ou convertit un nombre
exprimé en une devise de la zone
européenne en une autre, en utilisant l’euro
comme intermédiaire (triangulation).

LIREDONNEESTABCROISDYNAMIQUE Renvoie les données stockées dans un


rapport de tableau croisé dynamique.

REGISTRE.NUMERO Renvoie le numéro d’identification du


registre de la bibliothèque de liens
dynamiques qui a été spécifiée ou de la
ressource de code qui a été mise en registre
précédemment.

Référence Microsoft Excel 60


SQL.REQUEST Se connecte à une source externe de
données, exécute une requête à partir d’une
feuille de calcul, puis renvoie le résultat
sous forme de matrice, sans qu’il soit
nécessaire de programmer une macro.

Référence Microsoft Excel 61


10. Collage spécial lors de la copie dans Excel

La boîte de dialogue Collage spécial permet de copier des éléments complexes d’une feuille
de calcul Excel, puis de les coller dans cette même feuille de calcul ou dans une autre en
n’utilisant que des attributs spécifiques des données copiées ou une opération mathématique
que vous voulez appliquer aux données copiées.

10.1 Coller

Tout Colle le contenu et la mise en forme des cellules.

Formules Colle uniquement les formules entrées dans la barre de formule.

Valeurs Colle uniquement les valeurs affichées dans les cellules.

Formats Colle uniquement la mise en forme des cellules.

Commentaires Colle uniquement les commentaires attachés à la cellule.

Validation Colle les règles de validation des données pour les cellules copiées dans la zone
de collage.

Référence Microsoft Excel 62


Tout, avec le thème source Colle tout le contenu des cellules dans la mise en forme du
thème du document appliquée dans les données copiées.

Tout sauf la bordure Colle le contenu et la mise en forme de la cellule appliqués à la cellule
copiée à l’exception de la bordure.

Largeurs de colonnes Colle la largeur d’une colonne ou d’une plage de colonnes dans une
autre colonne ou plage de colonnes.

Formules et formats des nombres Colle uniquement les valeurs et options de format des
nombres des cellules sélectionnées.

Valeurs et formats des nombres Colle uniquement les formules et options de format des
nombres des cellules sélectionnées.

10.2 Opération

Spécifie l’opération mathématique à appliquer, le cas échéant, aux données copiées.

Aucune Spécifie qu’aucune opération mathématique n’est appliquée aux données copiées.

Addition Spécifie que les données copiées seront ajoutées aux données de la cellule ou de la
plage de cellules de destination.

Soustraction Spécifie que les données copiées seront soustraites des données de la cellule ou
de la plage de cellules de destination.

Multiplication Spécifie que les données copiées seront multipliées par les données de la
cellule ou de la plage de cellules de destination.

Division Spécifie que les données copiées seront divisées par les données de la cellule ou de
la plage de cellules de destination.

Blancs non compris Lorsqu’elle est activée, cette case à cocher empêche le remplacement
des valeurs dans la zone de collage si des cellules vides se trouvent dans la zone de copie.

Transposé Transpose des colonnes de données copiées en lignes et inversement.

Coller avec liaison Lorsqu’elle est activée, cette case à cocher lie les données collées à la
feuille de calcul active.

Référence Microsoft Excel 63


11. Les graphiques

Les graphiques sont utilisés pour afficher des séries de données numériques sous forme
graphique afin d’appréhender plus facilement d’importantes quantités de données et les
relations entre différentes séries de données.

Pour créer un graphique dans Excel, vous commencez par entrer les données numériques pour
le graphique dans une feuille de calcul. Vous pouvez ensuite tracer ces données dans un
graphique en sélectionnant le type de graphique que vous voulez utiliser sur le ruban Office
Fluent (onglet Insérer, groupe Graphiques).

Excel prend en charge de nombreux types de graphiques pour vous permettre d’afficher des
données de manière à ce qu’elles soient facilement lisibles. Lorsque vous créez un graphique
ou en modifiez un existant, vous pouvez choisir parmi une grande variété de types de
graphiques (un histogramme ou un graphique à secteurs, par exemple) et leurs sous-types (un
histogramme empilé ou un graphique à secteurs 3D, par exemple). Vous pouvez également
créer un graphique combiné en créant un graphique qui fait appel à plusieurs types de
graphiques.

Exemple de graphique combiné dans lequel un histogramme et un graphique en courbes sont


utilisés.

11.1 Les éléments d’un graphique

Référence Microsoft Excel 64


Un graphique comporte de nombreux éléments. Certains d’entre eux sont affichés par défaut,
d’autres peuvent être ajoutés en fonction des besoins. Vous pouvez modifier l’affichage des
éléments d’un graphique en les déplaçant sur d’autres emplacements dans le graphique, en les
redimensionnant ou en modifiant la mise en forme. Vous pouvez également supprimer les
éléments de graphique que vous ne souhaitez pas afficher.

1. L’aire graphique du graphique.


2. L’aire de traçage du graphique.
3. Les points de données des séries de données tracées dans le graphique.
4. Les axes horizontaux (catégorie) et verticaux (valeur) le long desquels les données
sont tracées dans le graphique.
5. La légende du graphique.
6. Un titre de graphique et d’axes que vous pouvez utiliser dans le graphique.
7. Une étiquette de données que vous pouvez utiliser pour identifier les détails d’un point
de données dans une série de données.

11.2 Types de graphiques

Microsoft Office Excel 2007 prend en charge de nombreux types de graphique pour vous
permettre d’afficher des données de façon lisible et attrayante. Pour créer un graphique ou

Référence Microsoft Excel 65


modifier le type d’un graphique existant, vous pouvez choisir parmi les types de graphique
suivants.

11.2.1 Histogrammes

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul
peuvent être représentées dans un histogramme. Les histogrammes permettent d’illustrer les
variations des données sur une période donnée ou de comparer des éléments.

Dans les histogrammes, les catégories sont en général indiquées sur l’axe horizontal et les
valeurs sur l’axe vertical.

Les sous-types d’histogrammes sont les suivants :

 Histogramme et histogramme groupé en 3D

Utilisez un histogramme groupé lorsque vous disposez de catégories qui représentent :

- des plages de valeurs (par exemple, des totaux d’éléments) ;


- des dispositions d’échelle spécifiques (par exemple, une échelle de Likert comportant
des entrées, telles que Approuve totalement, Approuve, Sans opinion, Désapprouve,
Désapprouve totalement) ;
- des noms qui ne sont pas dans un ordre spécifique (par exemple, des noms d’articles,
des noms géographiques ou des noms de personnes).
 Histogramme empilé et histogramme 3D empilé

Vous pouvez utiliser un histogramme empilé lorsque vous disposez de plusieurs séries de
données et que vous voulez mettre en évidence le total.

Référence Microsoft Excel 66


 Histogramme empilé 100 % et histogramme empilé 100 % en 3D

Vous pouvez utiliser un graphique en histogrammes empilés 100 % lorsque vous disposez
d’au moins trois séries de données dont vous voulez faire ressortir les contributions au total,
notamment si le total est le même dans chaque catégorie.

 Histogrammes 3D

Vous pouvez utiliser un graphique en histogrammes 3D pour comparer des données de


différentes catégories et de différentes séries, car ce type de graphique présente des catégories
à la fois le long de l’axe horizontal et de l’axe de profondeur, tandis que l’axe vertical affiche
les valeurs.

 Cylindre, cône et pyramide

11.2.2 Graphiques en courbes

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul
peuvent être représentées dans un graphique en courbes. Les graphiques en courbes peuvent
afficher des données continues sur une période donnée, ils sont définis par rapport à une
échelle courante et conviennent parfaitement pour représenter les tendances dans les données
à des intervalles réguliers. Dans un graphique en courbes, les données de catégories sont
réparties régulièrement sur l’axe horizontal et les données de valeurs sur l’axe vertical.

Référence Microsoft Excel 67


Utilisez un graphique en courbes si les étiquettes des catégories comportent du texte et
qu’elles représentent des valeurs régulièrement espacées, telles que les mois, les trimestres ou
les années fiscales. Ce type de graphique doit surtout être utilisé dans le cas de plusieurs
séries ; pour une seule série il est préférable d’utiliser un graphique de catégories. Utilisez
également un graphique en courbes s’il n’y a que quelques étiquettes numériques sur l’axe des
catégories, surtout s’il s’agit d’années. Au-delà de dix étiquettes numériques, utilisez plutôt
un graphique en nuages de points.

Les sous-types de graphiques en courbes sont les suivants :

 Courbes et courbes avec marques de données


 Courbes empilées et courbes empilées avec marques de données


 Courbes empilées 100 % et courbes empilées 100 % avec des marques de données

 Courbes 3D

Référence Microsoft Excel 68


11.2.3 Graphiques en secteurs

Les données qui ne sont agencées qu’en une seule colonne ou une seule ligne sur une feuille
de calcul peuvent être représentées sur un graphique en secteurs. Les graphiques en secteurs
représentent la taille des éléments d’une série de données par rapport à leur somme. Les
points de données dans un graphique en secteurs sont représentés sous forme de pourcentage
du graphique entier.

Il est conseillé d’utiliser un graphique en secteurs quand :

- une seule série de données doit être représentée ;


- aucune des valeurs à représenter n’est négative ;
- presqu’aucune des valeurs à représenter n’est nulle ;
- le nombre de catégories ne dépasse pas sept ;
- les catégories représentent des parties du graphique entier.
Les sous-types de graphiques en secteurs sont les suivants :

 Secteurs et secteurs en 3D

 Secteurs de secteur et barre de secteurs

 Secteurs éclatés et secteurs éclatés en 3D

Référence Microsoft Excel 69


11.2.4 Graphiques en barres

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul
peuvent être représentées dans un graphique en barres. Ce type de graphique permet de
représenter les comparaisons entre différents éléments.

Il est conseillé d’utiliser un graphique en barres lorsque :

- les étiquettes des axes sont longues ;


- les valeurs affichées sont des durées.
Les sous-types de graphiques en barres sont les suivants :

 Barres groupées et barres groupées en 3D

 Barres empilées et barres empilées en 3D

Référence Microsoft Excel 70


 Barres empilées 100 % et barres empilées 100 % en 3D

 Cylindre horizontal, cône et pyramide

11.2.5 Graphiques en aires

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul
peuvent être représentées dans un graphique en aires. Ces graphiques mettent en valeur
l’amplitude des variations sur une période donnée et permettent d’attirer l’attention sur la
valeur totale pour une tendance. Par exemple, les données qui représentent les bénéfices sur
une certaine période peuvent être représentées dans un graphique en aires pour mettre en
évidence le total des bénéfices.

Ce type de graphique, qui affiche la somme des valeurs représentées, montre également la
relation qui existe entre un total et ses différentes parties.

Référence Microsoft Excel 71


Les sous-types de graphiques en aires sont les suivants :

 Aires 2D et 3D

 Aires empilées et aires empilées en 3D

 Aires empilées à 100 % et aires empilées à 100 % en 3D

11.2.6 Graphiques en nuages de points (XY)

Les données qui sont agencées dans des colonnes et des lignes sur une feuille de calcul
peuvent être représentées dans un graphique en nuages de points (XY). Les graphiques en
nuages de points représentent les relations entre les valeurs numériques de plusieurs séries de
données ou deux groupes de nombres sous forme d’une seule série de coordonnées xy.
Référence Microsoft Excel 72
Un graphique en nuages de points comporte deux axes de valeurs, l’un affichant des données
numériques sur l’axe horizontal (axe x) et l’autre sur l’axe vertical (axe y). Il associe ces
valeurs dans des points de données et les affiche à des intervalles irréguliers ou groupes. Les
graphiques en nuages de points sont généralement utilisés pour afficher et comparer des
valeurs numériques, telles que des données scientifiques, statistiques et d’ingénierie.

Il est conseillé d’utiliser un graphique en nuages de points lorsque :

- vous souhaitez changer l’échelle de l’axe horizontal ;


- vous souhaitez que l’axe horizontal soit une échelle logarithmique ;
- les valeurs de l’axe horizontal ne sont pas régulièrement espacées ;
- l’axe horizontal comporte de nombreux points ;
- vous souhaitez afficher les données de la feuille de données qui comprennent des
paires ou des valeurs regroupées et ajuster les échelles indépendantes d’un graphique
en nuage de points pour fournir plus d’informations sur les valeurs regroupées ;
- vous souhaitez afficher les similitudes entre les grands ensembles de données au lieu
des différences entre les points de données ;
- vous souhaitez comparer plusieurs points de données quelle que soit la période ; plus
vous incluez de données dans un graphique en nuages de points, plus les comparaisons
sont satisfaisantes.
Pour agencer les données sur une feuille de données afin de les représenter dans un graphique
en nuages de points, placez les valeurs x dans une ligne ou une colonne, puis entrez les
valeurs correspondantes dans les lignes ou colonnes adjacentes.

Référence Microsoft Excel 73


Les sous-types de graphiques en nuages de points sont les suivants :

 Nuage de points avec marques de données seulement.

 Nuage de points avec courbes lissées et nuage de points avec courbes lissés et marques
de données

 Nuage de points avec des lignes droites et nuage de points avec des lignes droites et
des marques de données

11.2.7 Graphiques boursiers

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes dans un ordre précis sur une
feuille de données peuvent être représentées dans un graphique boursier. Comme son nom
l’indique, ce type de graphique est souvent utilisé pour représenter la fluctuation des
cotations. Cependant, il peut aussi être utilisé pour les données scientifiques. Par exemple,
vous pouvez utiliser un graphique boursier pour représenter la fluctuation de températures
quotidiennes ou annuelles. Vous devez agencer vos données dans l’ordre correct pour créer un
graphique boursier.

Référence Microsoft Excel 74


La façon dont les données sont agencées dans la feuille de calcul est très importante. Par
exemple, pour créer un graphique boursier simple comportant Max-Min-Clôture, vous devez
agencer vos données dans des colonnes intitulées Max., Min. et Clôture, dans cet ordre.

Les sous-types de graphiques boursiers sont les suivants :

 Max-Min-Clôture

 Ouverture-Max-Min-Clôture

Référence Microsoft Excel 75


 Volume-Max-Min-Clôture

 Volume-Ouverture-Max-Min-Clôture

11.2.8 Graphiques en surface

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul
peuvent être représentées dans un graphique en surface. Ce type de graphique permet de
rechercher les meilleures combinaisons entre deux ensembles de données. Comme sur une
carte topographique, les couleurs et les formes indiquent les zones qui sont dans la même
plage de valeurs.

Vous pouvez utiliser un graphique en surface lorsque les catégories et les séries de données
sont des valeurs numériques.

Référence Microsoft Excel 76


Les sous-types de graphiques en surface sont les suivants :

 Surface 3D

 Surface 3D avec structure

 Contour

Référence Microsoft Excel 77


 Contour avec structure apparente

11.2.9 Graphiques en anneaux

Les données qui sont agencées uniquement dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de
travail peuvent être représentées dans un graphique en anneaux. De même qu’un graphique en
secteurs, un graphique en anneaux représente la relation des différentes parties au total, mais
il peut contenir plusieurs séries de données.

Les sous-types de graphiques en anneaux sont les suivants :

Référence Microsoft Excel 78


 Anneau

 Anneau éclaté

11.2.10 Graphiques en bulles

Les données qui sont agencées dans des colonnes sur une feuille de calcul, de façon à ce que
les valeurs x soient indiquées dans la première colonne et les valeurs y correspondantes et les
valeurs de la taille des bulles dans des colonnes adjacentes, peuvent être représentées dans un
graphique en bulles.

L’exemple suivant montre comment les données doivent être agencées.

Référence Microsoft Excel 79


Les sous-types de graphiques en bulles sont les suivants :

Bulles ou bulles avec effet 3D

11.2.11 Graphique en radar

Les données organisées en colonnes ou en lignes dans une feuille de calcul peuvent être
représentées dans un graphique en radar. Les graphiques en radar comparent les valeurs
agrégées de plusieurs séries de données.

Les sous-types de graphiques en radar sont les suivants :

 Radar et radar avec marquage des données

 Radar plein .

Référence Microsoft Excel 80