Vous êtes sur la page 1sur 75

MONOGRAPHIE COMPTABLE

SMALL CAPS INVEST SA

Denis CLARINVAL

MARS 2013
SMALL CAPS INVEST SA
AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE
Belgique
Tél. : 084 23 45 28
TVA : BE-0880-941-132
Banque FORTIS : 250-0512234-62
IBAN : BE51-2500-5122-3462
BIC : GEBA BE BB

Frontispice de la bourse de New-York

PRESENTATION.

Monsieur G. DUBLEZ exerce, à titre d’indépendant, des activités de placements et de


gestion de fortune pour compte de tiers. Il souhaite développer et diversifier ses
activités : c’est pour cette raison qu’il a pris la décision de passer en société au
01/01/2013. Il s’est associé à son ami G. DELATUNE, pour créer une société anonyme
qu’ils ont baptisée « SMALL CAPS INVEST SA ».
La société est essentiellement une société à portefeuille dont les investissements sont
concentrés sur les Small Caps ; l’objet social prévoit néanmoins que la société peut se
livrer à des activités financières en tous genres.

Le capital social a été fixé à 200.000,00 € et est représenté par 2000 actions d’une valeur
nominale de 100,00 €. Ledit capital est constitué par des apports en nature et des
apports en numéraires. Chacun des associés contribue, à raison de 50 %, à la
constitution de ce capital. En échange de ses apports, chaque associé recevra donc 1000
actions représentatives du capital social.

Les apports ont fait l’objet, conformément au Code des Sociétés, d’une évaluation par
un réviseur d’entreprise (voir détail plus loin).

La présente monographie est accompagnée d’un recueil d’écritures et d’un fascicule


« Comptabilité et mathématiques financières ».
Ce fascicule reprend les aspects théoriques relatifs à certaines questions relevant des
mathématiques financières ainsi qu’aux problèmes de comptabilisation soulevés par ces
questions.
COMPTABILITE
ET
MATHEMATIQUES FINANCIERES

Denis CLARINVAL

MARS 2013

1
CHAPITRE I

CAPITALISATION ET ACTUALISATION.
EN BREF…

La capitalisation et l’actualisation constituent les deux principes fondamentaux de la finance.


La capitalisation cherche à déterminer la valeur future d’un flux financier actuel ; inversement
l’actualisation a pour objectif de déterminer la valeur actuelle d’un flux futur.

CAPITALISATION.

Monsieur G. DUBOL dispose d’une somme de 100.000,00 € ; son banquier lui conseille de
placer cette somme sur un carnet de dépôt à 5 ans au taux annuel de 5 %. De combien
disposera Mr DUBOL dans 5 ans ?

VF  100.000, 00 * (1  0, 05)  127.628,16


5

Intérêt simple et intérêt composé.

Intérêt composé.

La détermination de la valeur future ci-dessus est fondée sur le principe de l’intérêt composé :
à la fin de chaque année, Mr DUBOL laisse le montant des intérêts sur le carnet de dépôt de
telle sorte que, l’année suivante, l’intérêt est calculé sur le capital et sur les intérêts laissés en
compte. C’est le principe des bons de capitalisation.

Intérêt simple.

En revanche, Mr DUBOL pourrait, sans le cas d’un carnet de dépôt, retirer, à la fin de chaque
année, les intérêts calculés sur le principal : il recevrait ainsi 5 % de 100.000,00 €, soit
5.000,00 €.
Au terme de la 5ème année, il recevrait, le cas échéant, le principal majoré des intérêts dus pour
la 5ème année, soit 100.000,00 + 5 % de 100.000,00 = 105.000,00 €.

Remarque.

En économie financière, l’épargne est assimilée à une abstention de consommer au présent en


vue d’accroitre sa consommation future ; l’intérêt constitue dès lors la rétribution de cette
abstention. L’intérêt (et la finance en général) est intrinsèquement liée au temps.

2
ACTUALISATION.

Le même Mr G. DUBOL recevra, dans 5 ans 100.000,00 € ; sachant que, s’il avait disposé
présentement de cette somme, il aurait pu la placer durant 5 ans au taux annuel de 5 %, que
vaut aujourd’hui cette somme à recevoir dans 5 ans ?

100.000, 00
VA   78.352, 62
(1  0, 05)
5

Remarque.

La détermination du taux d’actualisation est l’un des problèmes les plus complexes de la
finance. Ce taux diffère en fonction des problèmes financiers à traiter.

LES LOGARITHMES

Mr G. DUBLEZ dispose de 100.000,00 € qu’il peut placer, durant plusieurs années, au taux
fixe de 5 %. Il souhaite savoir pendant combien d’années il devra laisser cette somme sur un
carnet de dépôt avant d’atteindre la rondelette somme de 150.000,00 €.

150.000, 00  100.000, 00*(1  0, 05) x


150.000, 00
(1  0, 05)   1,5
x

100.000, 00
log (1  0, 05) x   log(1,5)
x *log(1  0, 05)  log(1,5)
log(1, 5) 0,176091
x   8,31049129
log(1  0, 05) 0, 021189

Vérification.

100.000, 00 * (1  0, 05)  150.000, 769


8,31049129

Formule générale.

log  A x   x *log( A)

3
CHAPITRE II

LES VALEURS MOBILIERES


A l’actif du bilan, les immobilisations financières se présentent de la façon suivante :

Entreprises liées
280 Participations
280000 Valeur d’acquisition
280100 Montants non appelés (–)
280800 Plus-values actées
280900 Réductions de valeur actées (–)
281 Créances
281000 Créances en compte
281100 Effets à recevoir
281200 Titres à revenu fixe
281700 Créances douteuses
281900 Réductions de valeur actées (–)
Autres entreprises avec lesquelles il existe un lien de participation
282 Participations
282000 Valeur d’acquisition
282100 Montants non appelés (–)
282800 Plus-values actées
282900 Réductions de valeur actées (–)
283 Créances
283000 Créances en compte
283100 Effets à recevoir
283200 Titres à revenu fixe
283700 Créances douteuses
283900 Réductions de valeur actées (–)
Autres immobilisations financières
284 Actions et parts
284000 Valeur d’acquisition
284100 Montants non appelés (–)
284800 Plus-values actées
284900 Réductions de valeur actées (–)
285 Autres créances
285000 Créances en compte
285100 Effets à recevoir
285200 Titres à revenu fixe
285700 Créances douteuses
285900 Réductions de valeur actées (–)
288 Cautionnements en numéraire

4
Constatations.

 Les sous-rubriques consacrées aux créances présentent les mêmes subdivisions que les
rubriques consacrées aux créances à plus d’un an (290) et aux créances à moins d’un
an (400), à deux exceptions près :

o Les créances inscrites parmi les immobilisations financières présentent une


sous-rubrique « Titres à revenu fixe » absente dans les rubriques consacrées
aux créances.
o Les rubriques consacrées aux créances (290 et 400) présentent une sous-
rubrique « Acomptes versés » absente des sous-rubriques consacrées aux
créances parmi les immobilisations financières.

 Les participations (de même que les « actions et parts » de la sous-rubrique « Autres
immobilisations financières », présentent 4 aspects :

o Elles ont une valeur d’acquisition ;


o Les montants afférents peuvent ne pas avoir été appelés ;
o Elles peuvent faire l’objet de plus-values (de réévaluation) ;
o Elles peuvent faire l’objet de réductions de valeur.

 Ces participations (qui consistent essentiellement en actions et en parts) sont d’une


nature différente des actions et parts classées sous la rubrique des « Placements de
trésorerie » (510) ; il en va d’ailleurs de même des « Titres à revenu fixe » qui
diffèrent de ceux également classés sous la rubrique des « Placements de trésorerie »
(520).

LES TITRES.

De la nature des titres.

On distingue essentiellement :

o Les actions et parts qui sont des titres à revenu normalement variable et aléatoire.

o Les titres à revenu fixe qui sont des créances à revenu normalement assuré (sauf cas
d’insolvabilité du débiteur), dont le montant est généralement déterminé lors de
l’émission.

De la forme des titres.

On peut distinguer :

o Les titres au porteur qui sont ceux qui ne portent pas d’indication du nom du
propriétaire. Ils se présentent matériellement sous la forme d’un titre qui incorpore lui-
même le droit mobilier qu’il représente. Ces titres se transmettent par simple tradition.

o Les titres nominatifs sont individualisés par le nom et le domicile de leur


propriétaire. Le droit de propriété est fondé sur l’inscription du titulaire dans un des

5
registres des titres nominatifs de la société émettrice. Ces titres sont cessibles par
déclaration de transfert transcrite dans le registre approprié.

o Les titres dématérialisés sont représentés par une inscription en compte au nom de
leur propriétaire ou de leur détenteur auprès d’un établissement agréé chargé de tenir
les comptes, dénommé teneur de comptes agréé. Le titre inscrit en compte se transmet
par virement de compte à compte.

Frais relatifs aux opérations sur valeurs mobilières.

On distingue principalement :

o Les frais d’acquisition et de vente : il s’agit essentiellement de la taxe sur les


opérations de bourse (TOB), des courtages ou commissions facturés par
l’intermédiaire financier ;

o Les commissions, redevances et frais divers réclamés par les intermédiaires à


l’occasion d’opérations telles que l’encaissement des revenus des valeurs mobilières,
de leur remboursement et des opérations de régularisation qui concernent surtout des
titres au porteur comme, par exemple, l’échange, l’estampillage, la division d’actions,
le regroupement d’actions,….

o Les droits de garde qui rémunèrent l’intermédiaire financier pour le suivi de la gestion
matérielle des titres déposés sous dossier dans ses coffres ou inscrits en compte-titres,
selon qu’il s’agit de titres au porteur ou de titres dématérialisés.

Evaluation.

Le prix d’acquisition comprend, outre le prix d’achat, les frais accessoires….


(AR/Code des sociétés, art. 36, al. 1er)

Les frais accessoires relatifs à l’acquisition d’immobilisations financières et de placements de


trésorerie peuvent être pris en charge par le compte de résultats de l’exercice au cours
duquel ils ont été exposés.
(AR/Code des sociétés, art. 36, al. 1er)

Immobilisations financières ou placements de trésorerie ?

(voir diagramme page suivante…)

Immobilisations financières.

Doivent être classés dans les immobilisations financières, les titres acquis par la société en
vue de :

o Créer ou de conserver un lien durable avec la société émettrice (ceci ne concerne que
les actions et parts) ou
o De soutenir durablement son activité (ceci ne concerne que les créances sur les
sociétés dont les actions et parts sont comptabilisées sous les postes 280, 282 et 284 ;
au nombre de ces créances figurent les titres à revenu fixe).

6
De plus, il doit être tenu compte du type de lien existant avec la société émettrice ; selon ce
type de lien, on distingue les entreprises liées, les entreprises avec lesquelles il existe un lien
de participation et les autres entreprises avec lesquelles il existe un lien durable.

Placements de trésorerie.

Sont portées sous la rubrique (VIII. Placements de trésorerie – B.) Autres placements : les
valeurs mobilières acquises au titre de placement de fonds et qui ne revêtent pas le caractère
d’immobilisations financières.
(AR/Code des sociétés, art. 95, § 1er, VIII.B)

Exceptions :

o Pour les entreprises auxquelles l’AR/Code des sociétés est applicable, les fonds d’Etat
revêtent toujours le caractère de placements de trésorerie, à porter à ce titre sous la
rubrique VIII Placements de trésorerie.
(Avis CNC 120/4, bull. n° 13, janvier 1984, pages 7-9)

o Les actions et parts détenues dans des sociétés liées ou avec lesquelles il existe un lien
de participation ne peuvent être portées en placements de trésorerie que s’il s’agit de
titres acquis ou souscrits en vue de leur rétrocession ou si, en vertu d’une décision de
la société, ils sont destinés à être réalisés dans les douze mois.
(AR/Code des société, art. 95, § 1er, VIII.B)

Imputation des frais relatifs aux opérations sur valeurs mobilières.

Frais d’acquisition et de vente.

Selon la règle générale, les frais d’acquisition peuvent être portés en majoration de la valeur
d’acquisition dans les comptes 2800, 2812, 2820, 2832, 2840, 2852, selon le cas.
Ils peuvent néanmoins être pris en charge par le compte de résultats de l’exercice en cours.
Les frais de vente seront pris en charge par le compte de résultats (659000 Autres charges
financières diverses).

Commissions, redevances, frais divers et droits de garde.

Ces frais constituent des charges financières diverses à imputer, selon décision de l’organe de
gestion, en 658000 Frais de banque et de règlement ou en 659000 Autres charges financières
diverses.

7
TYPE DE LIEN AVEC L’EMETTEUR

DURABLE ?
NON OUI

PLACEMENTS DE TRESORERIE : IMMOBILISATIONS FINANCIERES :


Compte 510 Comptes 280, 282, 284

≤ 10 % PARTICIPATION >10 à ≤ 50 %
Directe ou indirecte

> 50 %

284 280 282


AUTRES ACTION & PARTS ENTREPRISES LIEES Entreprises avec lien de participation

8
LES ACTIONS ET PARTS.

Les actions et les parts.

LES SPRL.

Il peut exister dans les sociétés privées à responsabilité limitée des parts et des obligations.
Ces titres sont nominatifs. Ils portent un numéro d'ordre.
Il ne peut être émis de parts bénéficiaires non représentatives du capital ni de warrants ou
d'obligations convertibles.
(Code des sociétés, art. 432 ; Le texte de l'art. 232, al. 3, est applicable à partir du
01.09.2002. (Art. 11, L 02.08.2002) M.B. 22.08.2002)

LES SA.

Il peut exister dans les sociétés anonymes des actions, des parts bénéficiaires, des obligations
et des droits de souscription.
Ces titres sont nominatifs ou dématérialisés.
Les obligations émises exclusivement à l'étranger ou qui sont soumises au droit étranger,
peuvent cependant prendre la forme de titres individuels ou collectifs au porteur.
(Code des sociétés, art. 460 ; Le texte de l'art. 460, alinéa 2 et 3, est applicable à partir du
01.01.2014. (Art. 16, L 14.12.2005) M.B. 23.12.2005 - erratum M.B. 06.02.2006)

Les certificats.

§ 1er. Des certificats se rapportant à des actions, parts bénéficiaires, obligations convertibles
ou droits de souscription peuvent être émis, en collaboration ou non avec la société, par une
personne morale qui conserve ou acquiert la propriété des titres auxquels se rapportent les
certificats et s'engage à réserver tout produit ou revenu de ces titres au titulaire des
certificats. Ces certificats peuvent revêtir la forme nominative ou la forme dématérialisée.
L'émetteur de certificats exerce tous les droits attachés aux titres auxquels ils se rapportent,
en ce compris le droit de vote.
L'émetteur de certificats se rapportant à des titres nominatifs est tenu de se faire connaître en
cette qualité à la société qui a émis les titres certifiés. Cette dernière portera cette mention au
registre concerné. L'émetteur de certificats se rapportant à des titres dématerialisés est tenu
de faire connaître sa qualité d'émetteur à la société qui a émis les titres certifiés avant tout
exercice du droit de vote.
L'émetteur de certificats se rapportant à des actions ou parts bénéficiaires met en paiement
immédiatement, sauf disposition contraire, sous déduction de ses frais éventuels, au titulaire
des certificats les dividendes, l'éventuel produit du droit de souscription et le produit de
liquidation éventuellement distribués par la société ainsi que toute somme provenant de la
réduction ou de l'amortissement du capital.
Sauf disposition contraire, l'émetteur de certificats ne peut céder les titres auxquels se
rapportent les certificats. Aucune cession de titres auxquels se rapportent des certificats n'est
cependant admise si l'émetteur a fait appel public à l'épargne.
Les certificats sont, sauf disposition contraire, échangeables en actions, parts bénéficiaires,
obligations ou droits de souscription auxquels ils se rapportent. Les clauses interdisant
l'échange peuvent être limitées dans le temps. Nonobstant toute disposition contraire,
l'échange peut être obtenu à tout moment par chaque titulaire de certificats en cas

9
d'inexécution des obligations de l'émetteur à son égard ou lorsque ses intérêts sont gravement
méconnus.
§ 2. En cas de faillite de l'émetteur de certificats ou de toute autre situation de concours, les
certificats sont échangés de plein droit nonobstant toute disposition contraire et les titulaires
de certificats exercent collectivement leur revendication sur l'universalité des titres certifiés
de la même catégorie et émis par la même société, appartenant à l'émetteur de certificats.
Si, dans le cas visé à l'alinéa précédent, cette universalité est insuffisante pour assurer la
restitution intégrale des titres, elle sera répartie entre les titulaires de certificats en
proportion de leurs droits.
(Code des sociétés, art. 503 ; Le texte de l'art. 503, § 1, alinéa 1er et 3, est applicable à partir
du 01.01.2014. (Art. 25, L 14.12.2005) M.B. 23.12.2005 - erratum M.B. 06.02.2006)

Types d’actions et parts.

Selon qu’il s’agit de titres représentatifs ou non du capital, on distingue :

 Les titres représentatifs du capital, communément appelés « actions du capital » ou,


le plus souvent, parts sociales peuvent être : ordinaires ou privilégiées ; avec ou sans
droit de vote ; sans désignation de valeur (cas le plus fréquent en Belgique) ou avec
valeur nominale.

o Les actions ordinaires sont des actions de capital auxquelles ne sont pas
alloués des avantages spéciaux et qui donnent généralement droit à une quote-
part du bénéfice distribué au cours de l’existence de la société et à une quote-
part de l’avoir social lors de sa liquidation ;

o Les actions privilégiées sont des actions de capital auxquelles sont attachés
des droits préférentiels, tels qu’un dividende privilégié, éventuellement
récupérable, ainsi qu’un droit de remboursement, par privilège par rapport aux
porteurs d’actions ordinaires, en cas de liquidation déficitaire de la société.

 Les titres non représentatifs du capital, appelés parts bénéficiaires, donnent droit à
une quote-part du bénéfice et éventuellement (en fonction des statuts) à une quote-part
du boni de liquidation.
On en distingue deux espèces : celles qui sont attribuées aux fondateurs au moment de
la constitution ou à d’autres personnes au cours de la vie de la société en rémunération
d’apports immatériels difficilement évaluables économiquement ; celles qui sont
souscrites en numéraire, au cours de la vie de la société.

Les parts bénéficiaires ne représentent pas le capital social. Les statuts déterminent
les droits qui y sont attachés.
(Code des sociétés, art. 483)

Pour les sociétés ayant fait ou faisant publiquement appel à l’épargne, ces parts
doivent être entièrement libérées lors de la souscription.
(Code des sociétés, art. 484)

10
Titres de capital avec ou sans droit de vote.

Les titres de capital sans droit de vote jouissent en principe de droits de même nature que les
titres avec droit de vote, à l’exception du droit de vote. En compensation de la suppression de
ce droit, il leur est conféré des droits comparables mutatis mutandis à ceux des actions
privilégiées.

En cas d’émission d’actions (de parts) sans droit de vote, celles-ci :


1° ne peuvent représenter plus d’un tiers du capital social ;
2° doivent conférer, en cas de bénéfice distribuable au sens de l’article 617, le droit à un
dividende privilégié et, sauf disposition contraire des statuts, récupérable, dont le montant est
fixé au moment de l’émission, ainsi qu’un droit dans la répartition de l’excédent des bénéfices
qui ne peut être inférieur à celui attribué aux actions (aux parts) avec droit de vote ;
3° doivent conférer un droit privilégié au remboursement de l’apport en capital augmenté, le
cas échéant, de la prime d’émission, et un droit dans la distribution du boni de liquidation qui
ne peut être inférieur à celui attribué aux titulaires d’actions (de parts) avec droit de vote.
(Code des sociétés, art. 480 – SA, 240, § 1er – SPRL)

Le code des sociétés prévoit cependant que les actions (parts) sans droit de vote peuvent
recouvrer l’existence du droit de vote (Code des sociétés, art. 481 – SA, 240, § 2 – SPRL).

De la consistance des participations.

Les participations, telles que désignées dans les immobilisations financières à l’actif du bilan,
sont toujours constituées d’actions (parts sociales) auxquelles peuvent s’ajouter des parts
bénéficiaires.

Actions constitutives de placements de trésorerie.

Elles sont par définition acquises, détenues et cédées par référence davantage à leur
rendement financier et aux cotations boursières qu’à des éléments de valeur intrinsèque de la
société dans laquelle elles sont détenues.
(Avis CNC, bull. n° 34, mars 1995, page 51)

COMPTABILISATION.

Avertissement : les écritures présentées ci-après concernent des actions et parts constituant
des placements de trésorerie ; s’il s’agissait d’actions et parts portées sous les
immobilisations financières, il y aurait lieu de modifier les imputations en remplaçant :

Le(s) compte(s) Par le(s) compte(s)


510 2800, 2820, 2840, en fonction du type de lien existant avec l’émetteur (voir
tableau synoptique ci-dessous)
519 2809, 2829, 2849, en fonction du type de lien existant avec l’émetteur (voir
tableau synoptique ci-dessous)
751 750, pour ce qui concerne le revenu de ces titres
6510 et 6511 661 et 761, en ce qui concerne les réductions de valeur
652 et 752 663 et 763, en ce qui concerne les moins-values & plus-values sur réalisation

11
TABLEAU SYNOPTIQUE DE LA CLASSIFICATION COMPTABLE

CATEGORIES DE TITRES
NATURE DES ACTIONS ET PARTS TITRES A REVENU FIXE
INVESTISSEMENTS ACTIF ACTIF
FINANCIERS PCMN Schéma Sch. PCMN Schéma Sch.
complet abr. complet Abr.
I Immobilisations financières
A Dans les entreprises liées 280 Participations dans des entreprises 281 Créances sur des entreprises liées
liées
2800 Valeur d’acquisition
IV.A.1 2812 IV.A.2
2801 Montants non appelés (–)
2808 Plus-values actées
2819
2809 Réductions de valeur actées (–)
B Dans les entreprises avec 282 Participations dans des entreprises 283 Créances sur des entreprises avec
lesquelles il existe un lien avec lesquelles il existe un lien de lesquelles il existe un lien de
de participation participation participation
IV IV
2820 IV.B.1 IV.B.2
2832
2821
2828
2839
2829
C Dans les entreprises avec 284 285 Autres créances
lesquelles il existe un lien 2840
2852
durable 2841 IV.C.1 IV.C.2
2848
2859
2849
II Placements de trésoreries
50 Actions propres VIII.A Néant Néant
51 Actions et parts 52 Titres à revenu fixe
510 VIII VIII
VIII.B 520 Valeur d’acquisition VIII.B
511 (partim) (partim)
519 529 Réductions de valeur actées (–)

12
CHAPITRE III

LES OPERATIONS DE CREDIT.


LE CREDIT D'INVESTISSEMENT.

La société « G. PAS-LEFLOUZE SPRL » souhaite souscrire, auprès de sa banque, un


emprunt de 100.000,00 €. Le banquier lui accorde le prêt aux conditions suivantes :
remboursement par annuité constante durant 10 ans au taux annuel constant de 5 %.

Calcul de l’annuité.

i (1  i )
T
A  VA
(1  i )  1
T

0, 05(1  0, 05)10
A  100.000, 00  12.950, 46
(1  0, 05)  1
10

Le tableau des remboursements.

Capital : € 100.000,00
Taux annuel : 0,05
Durée (années) : 10
Annuité : € 12.950,46

Échéances Annuité Capital Intérêts Solde dû


1 € 12.950,46 € 7.950,46 € 5.000,00 € 92.049,54
2 € 12.950,46 € 8.347,98 € 4.602,48 € 83.701,56
3 € 12.950,46 € 8.765,38 € 4.185,08 € 74.936,18
4 € 12.950,46 € 9.203,65 € 3.746,81 € 65.732,53
5 € 12.950,46 € 9.663,83 € 3.286,63 € 56.068,70
6 € 12.950,46 € 10.147,02 € 2.803,44 € 45.921,68
7 € 12.950,46 € 10.654,37 € 2.296,08 € 35.267,31
8 € 12.950,46 € 11.187,09 € 1.763,37 € 24.080,22
9 € 12.950,46 € 11.746,45 € 1.204,01 € 12.333,77
10 € 12.950,46 € 12.333,77 € 616,69 € 0,00

Remarque.

L’intérêt étant calculé sur le solde restant du, la part d’intérêts dans le montant constant de
l’annuité, diminue au fil du temps ; inversement la part de capital augmente de telle sorte que
le montant de l’annuité demeure constant.

13
TAUX REEL VERSUS TAUX NOMINAL.

Le taux annuel nominal.

Le taux nominal annuel est un taux capitalisé selon des fractions d’année : jour, mois,
trimestre, semestre,…

Le taux annuel réel.

Le taux annuel réel (TAEG) est un taux dit « réel » qui correspond au taux généralement
affiché par les banques ; il est strictement équivalent au taux nominal dans le cas d’un
remboursement d’emprunt par annuité constante.
Il en va de même pour les opérations financières impliquant un intérêt simple.

Conversion d’un taux annuel nominal en un taux annuel réel.

Déterminer le taux annuel i équivalent au taux nominal annuel de 7 % capitalisé

 Semestriellement
 Mensuellement
 Bimensuellement
 Quotidiennement (1 année = 360 jours)

i = (1 + j(m) / m )m  1 et j(m) = 0,07

m i
(a) 2 7,123
(b) 12 7,229
(c) 24 7,240
(d) 360 7,250

Conversion d’un taux annuel réel en un taux annuel nominal.

Calculer le taux d’intérêt nominal j(m) capitalisé


 Semestriellement
 Mensuellement
 Bimensuellement
 Quotidiennement (1 année = 360 jours)
Qui est équivalent au taux annuel réel de 7 %.

j(m) = m .  (1 + i)1 / m  1 

m i
(a) 2 6,882 %
(b) 12 6,785 %
(c) 24 6,775 %
(d) 360 6,767 %

14
LES CONTRATS DE LOCATION-FINANCEMENT (LEASING).
1. DEFINITIONS ET CARACTERISTIQUES.

A. LE LEASING.

Selon l’AR du 10 novembre 1967, le leasing est un contrat entre deux personnes, le donneur
(ou bailleur) et le preneur (ou locataire). Ce contrat a les caractéristiques suivantes :

 Il porte sur des biens d’équipement affectés par le preneur à des fins professionnelles.
 Ces biens sont achetés par le donneur selon les spécifications fournies par le preneur.
 La durée du bail correspond à la durée de vie économique du bien.
 Les redevances permettent de couvrir les intérêts, les charges du contrat et la
reconstitution du capital investi par le donneur.
 Un transfert de propriété de plein droit au preneur ou une option d’achat en faveur de
ce dernier doivent être prévus en fin de contrat.

Ces caractéristiques, relativement précises, permettent, en droit comptable, de distinguer le


leasing d’autres contrats comme par exemple le contrat de location.

Exemple.

L’entreprise de travaux publics X… désire prendre en leasing une machine dont elle spécifie
les caractéristiques techniques ; elle s’adresse à l’entreprise de leasing L… qui acquiert ce
matériel pour la somme de 5.000.000 €.
L’entreprise de leasing établit alors un contrat de leasing d’une durée de 4 ans, durée de vie
économique présumée de la machine. L’option d’achat en fin de bail est de 200.000 €. Les 16
redevances trimestrielles ajoutées à l’option d’achat doivent avoir un montant égal au capital
investi (5.000.000 €) auquel il faut ajouter les intérêts et les charges de l’opération.
Supposons que les charges de l’opération ainsi que l’intérêt au taux annuel de 9 % soient,
pour une période de 4 ans, de 3.000.000 € ; les redevances trimestrielles doivent atteindre le
total de (5.000.000 – 200.000 + 3.000.000) = 7.800.000 €.

Le droit comptable fait également une distinction entre le leasing financier (« full pay out »)
et le leasing opérationnel (« non full pay out ») :

 Leasing financier : le contrat de leasing financier prévoit la reconstitution intégrale du


capital investi (voir conditions ci-dessus) ; dans ce cas, les biens financés par leasing
sont repris à l’actif du bilan du preneur et sont en outre amortis.
 Leasing opérationnel : le contrat de leasing opérationnel ne prévoit pas la
reconstitution intégrale du capital ; le traitement comptable de ce contrat (qui
ressemble davantage à un contrat de location) consiste uniquement à imputer les
redevances au compte de résultats au fur et à mesure de leur paiement.

AR du 3 décembre 1993.

La définition comptable du leasing a été modifiée par l’AR du 3 décembre 1993 ; cette
définition s’applique depuis lors aux opérations conclues à partir du 1er janvier 1994.
Cet AR confirme que le critère déterminant d’un contrat de leasing reste la reconstitution
intégrale du capital investi par le donneur. En revanche, la présence dans un contrat d’une

15
option d’achat ou d’une clause de transfert de propriété à l’échéance n’est plus considérée
comme un élément déterminant d’un contrat de leasing.
Le texte nouveau détermine de façon plus précise les éléments à prendre en considération
pour apprécier s’il y a ou non reconstitution intégrale du capital. S’il y a option d’achat en fin
de contrat, le prix de cette option est pris en considération en tant qu’élément de la
reconstitution du capital à condition qu’il soit hautement probable que l’option soit
effectivement levée (payée) à ce moment.
Le législateur a considéré que la probabilité de levée de l’option diminue lorsque son prix
augmente ; aussi a-t-il estimé que lorsque le prix de l’option dépasse 15 % du capital investi
par le donneur, l’opération ne peut plus être considérée comme une opération de leasing. Il est
en effet permis de penser que si le prix de levée de l’option est élevé, le donneur ne
transférera pas au preneur l’essentiel des risques afférents au bien et que dès lors, l’opération
ne sera plus une opération de crédit.

Exemples.

 Un bien de 1.000.000 € est pris en leasing ; l’option est de 50.000 € en fin de bail ; le
contrat d’une durée de 5 ans prévoit la reconstitution de 950.000 € de capital.
 Un bien de 1.000.000 € est pris en location ; l’option est de 200.000 € en fin de bail ;
le contrat d’une durée de 5 ans prévoit la reconstitution de 800.000 € de capital ; ce
contrat n’est pas un contrat de leasing.

Est aussi assimilée à l’option d’achat, et dans les mêmes conditions, la possibilité pour le
preneur de poursuivre le contrat moyennant redevance. Ainsi, le contrat qui prévoit que le
preneur peut prolonger le contrat de quelque temps moyennant le paiement d’une redevance
de 10 % de la valeur du capital investi par le donneur, est un contrat de leasing. Si la
redevance était, par exemple, de 20 %, il ne pourrait être considéré comme un contrat de
leasing.

La nouvelle législation maintient la distinction faite précédemment entre le leasing


immobilier et le leasing mobilier.

 Leasing immobilier : dans un contrat de leasing immobilier, les redevances


échelonnées prévues au contrat doivent au moins couvrir, outre les intérêts et les
charges de l’opération, la reconstitution du capital investi par le donneur dans la seule
construction.

Exemple.

Un immeuble de 2.000.000 € construit sur un terrain de 100.000 € est donné en


leasing pour une durée de 20 ans. Les redevances échelonnées dues en vertu du
contrat doivent couvrir un montant de 2.000.000 € ainsi que les intérêts et les charges
liées à l’opération.

 Leasing mobilier : dans un contrat de leasing mobilier, les redevances dues, majorées
éventuellement du montant à payer en cas de levée de l’option, doivent être au moins
égales (outre les intérêts et les charges liées à l’opération) au montant du capital
investi par le donneur dans le bien meuble faisant l’objet du contrat.
Exemple.

16
Un matériel de 5.000.000 € a été donné en leasing pour une durée de 5 ans ; l’option
d’achat est de 100.000 €. Les redevances échelonnées doivent reconstituer 4.900.000
€ de capital plus les intérêts et autres charges liées à l’opération.

Selon le même AR, un élément supplémentaire est à prendre en considération pour la


détermination de la reconstitution du capital investi : il s’agit de l’option de vente à un tiers
dont peut bénéficier le donneur. Celle-ci doit être prise en compte au même titre que l’option
d’achat au bénéfice du preneur de leasing ; toutefois la règle des 15 % ne s’applique pas dans
ce cas.

B. LE SALE AND LEASE BACK.

La convention de “sale and lease back” est une opération par laquelle une entreprise,
propriétaire d’une immobilisation corporelle, vend celle-ci et, simultanément, en retrouve
l’usage par la conclusion d’un contrat de leasing.

Exemple.

La société A, propriétaire d’un matériel depuis 5 ans, le cède pour 300.000 € à la société
LEASBACK, spécialisée en location-financement.
La société LEASBACK rétrocède ce même bien à la société A sous forme d’un contrat de
location-financement d’une durée de 3 ans et moyennant un loyer annuel de 120.000 €.

2. LES REGLES D’ENREGISTREMENT DU LEASING.

CHEZ LE PRENEUR.

 Les droits résultant du contrat sont portés à l’actif (sous déduction des
amortissements) à concurrence de la partie des versements échelonnés
représentant la reconstitution du capital, à l’exclusion de la partie « intérêts ».
 L’amortissement du bien doit être calculé sur la valeur d’utilisation probable. Il
peut cependant faire l’objet d’amortissements progressifs de telle sorte que les
amortissements et les intérêts correspondent aux versements contractuels
périodiques (puisque les remboursements du capital sont progressifs).

CHEZ LE DONNEUR.

 Lorsque le donneur acquiert un bien dans la perspective d’un contrat de


leasing, il ne peut l’enregistrer comme une immobilisation corporelle (Avis de
la Commission des Normes Comptables, 1988). La Commission recommande
d’utiliser le compte 604 « Achats de marchandises destinés à la location-
financement » lors de l’acquisition du bien ainsi que le compte 6094
« Variation de stock de marchandises ».

604 Achats de marchandises destinées à la location-financement


A
440 Fournisseurs

17
340 Marchandises (valeur d’acquisition)
A
6094 Variation de stock de marchandises

 Lorsque le donneur concède le droit d’usage du bien, il l’enregistre dans son


chiffre d’affaires ainsi qu’en variation de stock.

290 Créances commerciales à plus d’un an


A
700 Chiffre d’affaires

6094 Variation de stock de marchandises


A
340 Stock de marchandises (valeur d’acquisition)

3. LA TVA ET LE LEASING.

LE LEASING IMMOBILIER.

Le leasing immobilier est soumis à la TVA sous certaines conditions :

Conditions concernant le les biens.

 Les biens doivent être bâtis.


 Ils doivent être construits ou acquis avec application de la TVA.
 Ils doivent être utilisés par le preneur dans le cadre de son activité d’assujetti.
 Ils doivent être construits ou acquis selon les spécifications du preneur.

Conditions concernant le contrat.

 Le contrat ne peut être résiliable.


 Il ne peut être translatif de propriété.
 Il doit prévoir une option d’achat.
 Le montant des redevances majoré du prix de l’option doit permettre de
reconstituer le capital investi par le donneur y compris les intérêts et les
charges du contrat.

Base imposable.

 La TVA est due sur le total de la redevance.


 Le taux est de 21 %.
 Remarque : lors de la levée de l’option, un droit d’enregistrement de 12,5 %
est dû sur le prix d’exercice de l’option, avec, comme base minimale, la valeur
vénale.

18
LE LEASING MOBILIER.

Conditions.

Le leasing mobilier est considéré comme une prestation de services. Lorsque cette prestation
est faite par un assujetti, en Belgique et à titre onéreux, elle est soumise à la TVA.

Base imposable.

La redevance de leasing et le prix d’exercice de l’option sont soumis à la TVA.

4. LA COMPTABILISATION DU « SALE AND LEASE BACK ».

Lors de la cession du bien, il peut y avoir une plus-value ou une moins-value, le bien étant
vendu à un prix supérieur ou inférieur à sa valeur comptable.
S’il s’agit d’une plus-value, il faut considérer qu’elle a en contrepartie une charge accrue au
cours d’exercices ultérieurs et que dès lors il n’y a pas réellement de plus-value réalisée.
Etant donné que la plus-value constatée lors de la cession sera finalement annulée par les
charges d’amortissement, l’article 19bis (AR du 08 octobre 1976) prévoit de porter en compte
de régularisation de passif (493 : produits à reporter) le montant de la plus-value de cession et
d’incorporer chaque année au compte de résultats (741 : plus-values sur réalisations courantes
d’immobilisations corporelles) une partie de ce montant calculée en fonction de
l’amortissement de l’immobilisation détenue en leasing.
S’il s’agit d’une moins-value, elle doit être portée en compte de régularisation d’actif (490 :
charges à reporter) ; le cas échéant, une partie du montant sera incorporée au compte de
résultats (641 : moins-values sur réalisations courantes d’immobilisations corporelles), au
rythme des amortissements de l’immobilisation détenue en leasing.

5. LE TABLEAU DES REMBOURSEMENTS.

Dès l’instant où il remplit les conditions d’un contrat de location-financement, le contrat


donne lieu à la détermination du montant d’une annuité constante et à l’établissement d’un
tableau de remboursement qui ventile la redevance (annuité) entre le remboursement du
principal et les intérêts sur le solde restant dû.

Application.

La société X acquiert, en leasing, une machine dont la valeur d’acquisition est de 10.000 € ; le
contrat de leasing est établi pour une durée de 5 ans ; le taux d’intérêt annuel est de 6 % ; le
preneur a la possibilité d’acquérir, en fin de bail, la machine pour un montant de 1.000 €.

Calcul de l’annuité constante.

i . (1 + i)t
A = VA . ---------------
(1 + i)t – 1

0,06 x (1 + 0,06)5 0,06 x 1,338225578


A = (10.000 – 1.000) x ----------------------- = 9000 x ------------------------- = 2136,57 €
(1 + 0,06)5 – 1 0,338225578

19
Année Principal Intérêts Annuité Solde restant

1 1596,57 540 2136,57 7403,43
2 1692,36 444,21 2136,57 5711,07
3 1793,91 342,66 2136,57 3917,16
4 1901,54 235,03 2136,57 2015,62
5 2015,62 120,92 2136,57 0
Total 9000 1682,85 10682,85 -

Remarquons que, à la date d’acquisition par le preneur, le bien est inscrit parmi les
immobilisations corporelles pour le montant de 9000 €.
Si le bien est amorti durant 5 ans (durée de vie économique du bien) selon la méthode de
l’amortissement linéaire, le montant amorti est, durant les 3 premières années, inférieur au
remboursement en principal ; sous cette hypothèse, le total des charges (amortissements +
intérêts) est inférieur à ce qui est effectivement décaissé. C’est la raison pour laquelle il est
autorisé de pratiquer un amortissement progressif de telle sorte que le total des charges
corresponde, du point de vue comptable, aux décaissements réels.

Exercices.

La société Y acquiert, en leasing, une machine dont la valeur d’acquisition est de 20.000 € ; le
contrat de leasing est établi pour une durée de 5 ans ; le taux d’intérêt annuel est de 8 % ; le
preneur a la possibilité d’acquérir, en fin de bail, la machine pour un montant de 2.000 €.

La société Z acquiert, en leasing, une machine dont la valeur d’acquisition est de 30.000 € ; le
contrat de leasing est établi pour une durée de 5 ans ; le taux d’intérêt annuel est de 5 % ; le
preneur a la possibilité d’acquérir, en fin de bail, la machine pour un montant de 10.000 €.

20
RESOLUTION.

Exercice n° 1.

Calcul de l’annuité constante.

i . (1 + i)t
A = VA . ---------------
(1 + i)t – 1

0,08 x (1 + 0,08)5 0,08 x 1,469328077


A = (20.000 – 2.000) x ----------------------- = 18.000 x ------------------------- = 4.508,22 €
(1 + 0,08)5 – 1 0,469328077

Tableau des remboursements.

Année Principal Intérêts Annuité Solde restant



1 3.068,22 1440 4.508,22 14.931,78
2 3.313,68 1.194,54 11.618,10
3 3.578,77 929,45 8.039,33
4 3.865,07 643,15 4.174,26
5 4174,26 333,96 0
Total 18.000 4.541,10 22.541,10 -

Exercice n° 2.

Calcul de l’annuité constante.

i . (1 + i)t
A = VA . ---------------
(1 + i)t – 1

0,05 x (1 + 0,05)5 0,05 x 1,276281562


A = (30.000 – 10.000) x ----------------------- = 20.000 x ------------------------- = 4.619,50 €
(1 + 0,05)5 – 1 0,276281562

Tableau des remboursements.

Il n’y a pas lieu d’établir un tableau de remboursement : le montant de l’option d’achat étant
supérieur à 15 % de la valeur d’acquisition, il ne s’agit pas d’un contrat de leasing ; en
conséquence, la totalité des redevances est à imputer au compte de résultats.

21
LES CREDITS AVEC TAUX DE CHARGEMENT

Crédits de financement et problèmes de comptabilisation.

« (…) les montants respectifs des intérêts et chargements courus à prendre en résultats et
des intérêts et chargements non courus à reporter sont déterminés par application du taux
réel au solde restant dû en début de chaque période ; ce taux réel est calculé compte tenu de
l’échelonnement et de la périodicité des versements. Une autre méthode ne peut être
appliquée que pour autant qu’elle donne, par exercice social, des résultats équivalents.
Les intérêts et chargements ne peuvent être compensés avec les frais, charges et
commissions exposés à l’occasion de ces opérations ».
(Art. 67, § 2, 3ème al. Suite + 4ème al., AR / Code des Sociétés)

En d’autres termes les crédits de financement avec taux de chargement mensuel (interdit par
la loi en ce qui concerne les particuliers mais pas en ce qui concerne les entreprises) imposent
aux entreprises, pour la comptabilisation des charges financières, de convertir le taux de
chargement mensuel en taux réel.
On utilise, à cette fin, la formule suivante :

Taux annuel réel = (taux mensuel de chargement x 24 x durée) / (durée + 1)

APPLICATION.

Pour illustrer le propos, on se réfèrera au contrat figurant dans la monographie. Les données
étaient les suivantes : prêt pour un montant de 12.000,00 € remboursable en 24 mensualités
avec taux de chargement mensuel de 0,50 %. Il en résulte une mensualité de 560,00 € hors
frais composée de 200,00 € pour le remboursement du principal et de 60,00 € d’intérêts.

0, 005* 24 * 24
I  0,1152  11,52%
24  1
Le taux d’intérêt doit etre appliqué au solde restant du ; on peut utiliser ici le taux annuel réel
de 11,52 % et le diviser par 12 (il s’agit de mensualités) car nous sommes dans le cadre de
l’intérêt simple.

Le nouveau tableau des remboursements est présenté à la page suivante ; il faut remarquer que
la somme des intérêts dus est identique selon que l’on se réfère au tableau fourni par la
banque ou au nouveau tableau, soit 1.440,00 €.

22
Échéances Mensualité Capital Intérêts Solde dû
1 € 615,20 € 500,00 € 115,20 € 11.500,00
2 € 610,40 € 500,00 € 110,40 € 11.000,00
3 € 605,60 € 500,00 € 105,60 € 10.500,00
4 € 600,80 € 500,00 € 100,80 € 10.000,00
5 € 596,00 € 500,00 € 96,00 € 9.500,00
6 € 591,20 € 500,00 € 91,20 € 9.000,00
7 € 586,40 € 500,00 € 86,40 € 8.500,00
8 € 581,60 € 500,00 € 81,60 € 8.000,00
9 € 576,80 € 500,00 € 76,80 € 7.500,00
10 € 572,00 € 500,00 € 72,00 € 7.000,00
11 € 567,20 € 500,00 € 67,20 € 6.500,00
12 € 562,40 € 500,00 € 62,40 € 6.000,00
13 € 557,60 € 500,00 € 57,60 € 5.500,00
14 € 552,80 € 500,00 € 52,80 € 5.000,00
15 € 548,00 € 500,00 € 48,00 € 4.500,00
16 € 543,20 € 500,00 € 43,20 € 4.000,00
17 € 538,40 € 500,00 € 38,40 € 3.500,00
18 € 533,60 € 500,00 € 33,60 € 3.000,00
19 € 528,80 € 500,00 € 28,80 € 2.500,00
20 € 524,00 € 500,00 € 24,00 € 2.000,00
21 € 519,20 € 500,00 € 19,20 € 1.500,00
22 € 514,40 € 500,00 € 14,40 € 1.000,00
23 € 509,60 € 500,00 € 9,60 € 500,00
24 € 504,80 € 500,00 € 4,80 € 0,00

Aspects comptables.

A la signature du contrat :

550000 Banques 12.000,00


490000 Charges à reporter 1.440,00
A
173000 Etablissements de crédit (LT) 6.720,00
423000 Dettes à plus d’un an échéant dans l’année 6.720,00

A la réception de l’avis de paiement (facture) :

423000 Dettes à plus d’un an échéant dans l’année 560,00


650000 Charges des dettes 20,00
411000 TVA à récupérer 4,20
A
550000 Banques 584,20

Prise en charge des intérêts (janvier 2013) :

650000 Charges des dettes 115,20


A
490000 Charges à reporter 115,20

23
CHAPITRE IV

VALEURS MOBILIERES : ASPECTS COMPTABLES


LES VALEURS MOBILIERES : REDUCTIONS DE VALEUR

« Les placements de trésorerie, parmi lesquels figurent des actions et parts …, font l’objet de
réductions de valeur lorsque leur valeur de réalisation à la date de clôture de l’exercice est
inférieure à leur valeur d’acquisition »
(Art. 74, partim AR / C. Soc.)

«Des réductions de valeur complémentaires sont actées sur les placements de trésorerie…
pour tenir compte soit de l’évolution de leur valeur de réalisation ou de marché, soit des
aléas justifiés par la nature des avoirs en cause ou de l’activité exercée »
(Art. 75, partim, AR / C. Soc.)

«Les participations et les actions portées sous la rubrique « Immobilisations financières » font
l’objet de réductions de valeur en cas de moin-value ou de dépréciation durable justifiées par
la situation, la rentabilité ou les perspectives de la société dans laquelle la participation ou les
actions sont détenues ».
(Art. 66, § 2, al. 1er, AR / C. Soc.)

TRAITEMENT COMPTABLE.

Placements de trésorerie : actions et parts.

Acquisition.

Le 01/07/N, la société acquiert, sur le marché financier, 10 actions d’une entreprise cotée sur
Euronext, au prix unitaire de 100,00 € ; les frais de transaction s’élèvent à 1,00 € par action.

510000 Actions et parts. Valeur d’acquisition 1.000,00


657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 10,00
A
550000 Banques 1.010,00

Dotation aux réductions de valeur sur placements de trésorerie (actions et parts).

Le 31/12/N, l’action cote 80,00 € sur Euronext.

651000 Réductions de valeur sur actifs circulants 200,00


A
519000 Actions & parts. Réductions de valeur actées 200,00

24
Immobilisations financières : autres actions et parts.

Acquisition.

Le 01/07/N, la société acquiert, sur le marché financier, 100 actions d’une entreprise cotée sur
Euronext, au prix unitaire de 100,00 € ; les frais de transaction s’élèvent à 1,00 € par action.

284000 Autres actions et parts 10.000,00


657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
550000 Banques 10.100,00

Dotation aux réductions de valeur sur immobilisations financières (autres actions & parts).

Le 31/12/N, l’action cote 80,00 € sur Euronext.

661000 RV sur immobilisations financières. Dotations 2.000,00


A
284900 RV actées sur autres actions et parts 2.000,00

REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS FINANCIERES.

« Les sociétés peuvent procéder à la réévaluation… des participations, actions et parts


figurant sous leurs immobilisations financières, ou de certaines catégories de ces
immobilisations, lorsque la valeur de celles-ci, déterminée en fonction de leur utilité pour la
société, présente un excédent certain et durable par rapport à leur valeur comptable.
Si les actifs en cause sont nécessaires à la poursuite de l’activité de la société ou d’une partie
de ses activités, ils ne peuvent être réévalués que dans la mesure où la plus-value exprimée est
justifiée par la rentabilité de l’activité de la société ou par la partie concernée de ses activités »
(Art. 57, § 1er, partim, AR / C. Soc.)

TRAITEMENT COMPTABLE.

Principes généraux.

«Les plus-values actées sont imputées directement :


 A l’actif du bilan, dans la rubrique ou sous-rubrique appropriée des immobilisations
financières ;
 Au passif du bilan, dans la rubrique III Plus-values de réévaluation.
Les plus-values de réévaluation sont maintenues au passif du bilan aussi longtemps que les
biens auxquelles elles sont afférentes ne sont pas réalisés. »
(Art. 57, § 3, AR / C. Soc.)

En cas de réalisation, la plus-value est transférée au compte de résultats pour autant qu’elle
n’ait pas été incorporée au capital.

25
Disparition d’une plus-value incorporée au capital.

La CNC a examiné le problème soulevé par l’hypothèse où une plus-value estimée durable au
moment où elle a été actée, vient par suite d’éléments nouveaux à disparaître, alors que ladite
plus-value a été incorporée au capital (Avis CNC 113/4, Bull. n° 10, avril 1983, pages 8-9).

La CNC est d’avis que :


 Si l’annulation porte sur un montant qui ne s’avère pas trop élevé, il convient de
prendre la disparition de la plus-value en charge par le compte de résultats ;
 Si l’annulation de plus-value atteint un montant élevé, il convient de procéder à une
réduction de capital.

APPLICATION.

Acquisition : autres actions et parts.

Le 01/07/N, la société acquiert, sur le marché financier, 100 actions d’une entreprise cotée sur
Euronext, au prix unitaire de 100,00 € ; les frais de transaction s’élèvent à 1,00 € par action.

284000 Autres actions et parts 10.000,00


657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
550000 Banques 10.100,00

Constatation de la plus-value.

Le 01/10/N, l’action cote 120,00 € sur Euronext et cette hausse semble durable.

284800 Autres actions et parts. Plus-values actées 2.000,00


A
122000 Plus-values de réévaluation sur immob. Financ. 2.000,00

Annulation de la plus-value.

Cas N° 1 : la plus-value n’a pas été incorporée au capital.

122000 Plus-values de réévaluation sur immob. Financ. 2.000,00


A
284800 Autres actions et parts. Plus-values actées 2.000,00

Cas N° 2A : la plus-value a été incorporée au capital et son montant est jugé important.

100000 Capital souscrit 2.000,00


A
284800 Autres actions et parts. Plus-values actées 2.000,00

26
Cas N° 2B : la plus-value a été incorporée au capital et son montant est jugé peu
important.

668000 Charges exceptionnelles diverses 2.000,00


A
284800 Autres actions et parts. Plus-values actées 2.000,00

VALEURS MOBILIERES : CESSIONS.

Placements de trésorerie : actions et parts.

Cessions avec moins-value.

100 actions acquises au prix de 100,00 € sont cédées au prix de 80,00 € ; les frais de
transaction sont de 1,00 € par titre.

550000 Banques 7.900,00


652000 Moins-values sur réalisation d’actifs circulants 2.000,00
657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
510000 Actions et parts 10.000,00

Cessions avec plus-value.

100 actions acquises au prix de 100,00 € sont cédées au prix de 120,00 € ; les frais de
transaction sont de 1,00 € par titre.

550000 Banques 11.900,00


657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
510000 Actions et parts 10.000,00
752000 Plus-values sur réalisation d’actifs circulants 2.000,00

Cessions avec moins-values sur titres ayant fait l’objet d’une réduction de valeur.

100 actions acquises au prix de 100,00 € sont cédées au prix de 60,00 € ; les frais de
transaction sont de 1,00 € par titre. Lesdites actions ont fait l’objet d’une réduction de valeur
de 20,00 € par titre (leur valeur comptable est donc de 80,00 €).

519000 Actions et parts. Réductions de valeur actées 2.000,00


550000 Banques 5.900,00
657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
652000 Moins-values sur réalisation d’actifs circulants 2.000,00
A
510000 Actions et parts 10.000,00

27
Immobilisations financières : autres actions et parts.

Cessions avec moins-value.

100 actions acquises au prix de 100,00 € sont cédées au prix de 80,00 € ; les frais de
transaction sont de 1,00 € par titre.

550000 Banques 7.900,00


663000 Moins-values sur réalisation d’actifs immobilisés 2.000,00
657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
284000 Autres actions et parts 10.000,00

Cessions avec plus-value.

100 actions acquises au prix de 100,00 € sont cédées au prix de 120,00 € ; les frais de
transaction sont de 1,00 € par titre.

550000 Banques 11.900,00


657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
284000 Autres actions et parts 10.000,00
763000 Plus-values sur réalisation d’actifs immobilisés 2.000,00

Cessions avec plus-values sur titres ayant fait l’objet d’une réduction de valeur.

100 actions acquises au prix de 100,00 € sont cédées au prix de 140,00 € ; les frais de
transaction sont de 1,00 € par titre. Lesdites actions ont fait l’objet d’une réduction de valeur
de 20,00 € par titre (leur valeur comptable est donc de 80,00 €).

519000 Actions et parts. Réductions de valeur actées 2.000,00


550000 Banques 13.900,00
657000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
284000 Autres actions et parts 10.000,00
763000 Plus-values sur réalisation d’actifs immobilisés 6.000,00

28
CHAPITRE V

OPERATIONS SUR TITRES DE CAPITALISATION.


DEFINITIONS.

Titre de capitalisation.

« Titre dont le rendement est constitué exclusivement, d’après les conditions d’émission, par
la différence entre le prix d’émission et la valeur de remboursement ».
(Art. 73, al partim, AR / C. Soc.)

Il s’agit principalement des obligations à coupon zéro et des bons de capitalisation.

Obligation à coupon zéro.

Obligation qui ne donne droit à son porteur à aucun intérêt périodique pendant la durée de
l’emprunt mais dont les intérêts sont capitalisés jusqu’à l’échéance.
Remboursée au pair à l’échéance, l’obligation à coupon zéro est émise à un prix qui est la
valeur nominale actualisée à la date d’émission et au taux d’intérêt fixé.

Exemple.

Le prix d’émission d’une obligation à coupon zéro de 5.000,00 € à 6 % échéant dans 10 ans,
sera :

5000, 00
 2792, 00€
(1  0, 06)
10

Bon de capitalisation.

Bon de caisse, émis généralement pour une durée de 2 à 12 ans, dont les intérêts sont
obligatoirement capitalisés et viennent s’ajouter au capital qui sera remboursé à l’échéance
finale ou à une des échéances intermédiaires prévues par l’émetteur.
Emis au pair, le bon de capitalisation est donc remboursé à un prix qui est la valeur nominale
à laquelle s’ajoutent les intérêts capitalisés.

Exemple.

Le prix de remboursement d’un bon de capitalisation émis à 5.000,00 € à 6 %, échéant dans


10 ans, sera :

5000, 00(1  0, 06)10  8954, 24€

Taux de rendement actuariel.

29
Le taux de rendement actuariel final d’une obligation est le taux de rendement qui prend en
compte non seulement le taux d’intérêt mais encore les frais initiaux, le prix d’émission (ou
d’acquisition) et le prix de remboursement à l’échéance finale.
C’est en fait le taux r qui rend la valeur actuelle des coupons à recevoir et du prix de
remboursement à l’échéance finale égale au prix d’émission (ou d’acquisition) de l’obligation,
selon qu’elle a été acquise au moment de l’émission ou en cours de vie.

T
COt VRT
PE   
(1  r ) (1  r )
t t
t 1

PE Prix d’émission
COt Coupon payé à l’année t
VRT Valeur de remboursement à l’échéance finale

« Les titres à revenu fixe sont évalués à leur valeur d’acquisition. Toutefois, lorsque leur
rendement actuariel calculé à l’achat en tenant compte de leur valeur de remboursement à
l’échéance, diffère de leur rendement facial, la différence entre la valeur d’acquisition et la
valeur de remboursement est prise en résultat pro rata temporis sur la durée restant à courir
des titres, comme élément constitutif des intérets produits par ces titres et est portée, selon le
cas, en majoration ou en réduction de la valeur d’acquisition des titres.
La prise en résultats de cette différence est effectuée sur base actualisée, compte tenu du
rendement actuariel à l’achat. »
(Art. 73, al. 1 et 2, AR / C. Soc.

Aspects fiscaux.

Le précompte mobilier n’est du par l’émetteur que le dernier jour de la période imposable au
cours de laquelle les revenus sont recueillis par les bénéficiaires (art. 267, dernier alinéa,
CIR) ; par contre, les intérêts sont imposables dans le chef de chaque détenteur successif (art.
19, § 2, al. 2, CIR), donc même si le précompte n’a pas encore été prélevé.

APPLICATION.

Au début de l’exercice N, une société procède à une émission de bons de capitalisation à 5


ans. On considèrera, par souci de simplification, qu’il s’agit d’un bon unique d’une valeur de
1.000.000,00 € remboursable, à la fin de l’année N + 4, au prix de 1.439.328,08 €.

L’écart entre ces deux montants représente le rendement actuariel (brut) de 8 %.

ITEMS Fin N Fin N+1 Fin N+2 Fin N+3 Fin N+4 Cumulés
Intérêts de l’exercice 80.000,00 86.400,00 93.312,00 100.776,96 108.839,12 469.328,08
Précompte (15 %)1 12.000,00 12.960,00 13.996,80 15.116,54 16.325,87 70.399,21
Intérêts nets (85 %) 68.000,00 73.440,00 79.315,20 85.660,42 92.513,25 398.928,87

1
J. ANTOINE, R-M. DEHAN-MAROYE & Cath. DENDAUW, « Traité de comptabilisation », De BOECK
Edit.,2ème édit., 2007, page 461

30
Comptabilisation chez le preneur.

Souscription des titres (02/01/N).

520000 Titres à revenu fixe 1.000.000,00


A
550000 Banques 1.000.000,00

1er ajustement actuariel (31/12/N)

520000 Titres à revenu fixe 68.000,00


670000 Impôts et précomptes dus ou versés 12.000,00
A
751000 Produits des actifs circulants 80.000,00

2èmer ajustement actuariel (31/12/N+1)

520000 Titres à revenu fixe 73440,00


670000 Impôts et précomptes dus ou versés 12.960,00
A
751000 Produits des actifs circulants 86.400,00

3ème ajustement actuariel (31/12/N+2)

520000 Titres à revenu fixe 79.315,20


670000 Impôts et précomptes dus ou versés 13.996,80
A
751000 Produits des actifs circulants 93.312,00

4ème ajustement actuariel (31/12/N+3)

520000 Titres à revenu fixe 85.660,42


670000 Impôts et précomptes dus ou versés 15.116,54
A
751000 Produits des actifs circulants 100.776,96

5ème ajustement actuariel (31/12/N+4)

520000 Titres à revenu fixe 92.513,25


670000 Impôts et précomptes dus ou versés 16.325,87
A
751000 Produits des actifs circulants 108.839,12
Remboursement (31/12/N+4)

550000 Banques 1.398.928,87


A
520000 Titres à revenu fixe 1.398.928,87

31
RECUEIL D’ECRITURES
RECUEIL D’ECRITURES

APPORTS : JOURNAL OD DE REOUVERTURE DES COMPTES

Le 01/01/2013 :

212000 Goodwill 20.000,00


282000 Participations dans des entreprises avec 40.000,00
lesquelles il existe un lien de participation
510100 Actions & parts : BECKAERT NV 5.000,00
510200 Actions & parts : VIVENDI SARL 6.000,00
510300 Actions & parts : ALTERNEXT 4.000,00
510400 Actions & parts : marché libre PARIS 5.000,00
520000 Titres à revenu fixe 20.000,00
410000 Capital appelé, non versé 100.000,00
A
100000 Capital souscrit 200.000,00

CONTRAT DE LOCATION-FINANCEMENT

Le 01/01/2013, au journal des OD diverses :

252000 Location-financement : mobilier & mat. Roulant 17.000,00


A
172000 Dettes de location-financement 11.612,46
422000 Dettes location-financement échéant dans l’année 5.387,54

Le 01/01/2013, dans un journal d’OD (écritures hors bilan) :

098100 Droits d’acquisition découlant d’un contrat de 3.000,00


location-financement
A
099100 Options d’achat découlant d’un contrat de 3.000,00
location-financement

CREDIT AVEC TAUX DE CHARGEMENT.

A la signature du contrat :

550000 Banques 12.000,00


490000 Charges à reporter 1.440,00
A
173000 Etablissements de crédit (LT) 6.720,00
423000 Dettes à plus d’un an échéant dans l’année 6.720,00

1
A la réception de l’avis de paiement (facture) :

423000 Dettes à plus d’un an échéant dans l’année 560,00


650000 Charges des dettes 20,00
411000 TVA à récupérer 4,20
A
550000 Banques 584,20

Prise en charge des intérêts (janvier 2013) :

650000 Charges des dettes 115,20


A
490000 Charges à reporter 115,20

Nouveau tableau (voir explications dans la partie consacrée à la théorie).

Échéances Mensualité Capital Intérêts Solde dû


1 € 615,20 € 500,00 € 115,20 € 11.500,00
2 € 610,40 € 500,00 € 110,40 € 11.000,00
3 € 605,60 € 500,00 € 105,60 € 10.500,00
4 € 600,80 € 500,00 € 100,80 € 10.000,00
5 € 596,00 € 500,00 € 96,00 € 9.500,00
6 € 591,20 € 500,00 € 91,20 € 9.000,00
7 € 586,40 € 500,00 € 86,40 € 8.500,00
8 € 581,60 € 500,00 € 81,60 € 8.000,00
9 € 576,80 € 500,00 € 76,80 € 7.500,00
10 € 572,00 € 500,00 € 72,00 € 7.000,00
11 € 567,20 € 500,00 € 67,20 € 6.500,00
12 € 562,40 € 500,00 € 62,40 € 6.000,00
13 € 557,60 € 500,00 € 57,60 € 5.500,00
14 € 552,80 € 500,00 € 52,80 € 5.000,00
15 € 548,00 € 500,00 € 48,00 € 4.500,00
16 € 543,20 € 500,00 € 43,20 € 4.000,00
17 € 538,40 € 500,00 € 38,40 € 3.500,00
18 € 533,60 € 500,00 € 33,60 € 3.000,00
19 € 528,80 € 500,00 € 28,80 € 2.500,00
20 € 524,00 € 500,00 € 24,00 € 2.000,00
21 € 519,20 € 500,00 € 19,20 € 1.500,00
22 € 514,40 € 500,00 € 14,40 € 1.000,00
23 € 509,60 € 500,00 € 9,60 € 500,00
24 € 504,80 € 500,00 € 4,80 € 0,00

2
FACTURE LEASING.

Au journal des achats :

422000 Dettes à plus d’un an échéant dans l’année 1.460,69


650210 Charges de dettes : leasing véhicule mixte 234,81
650210 Charges de dettes : leasing véhicule mixte 66,30
411000 TVA à récupérer 167,41
A
440000 Fournisseurs 1.929,21

Au journal des OD :

650210 Charges de dettes : leasing véhicule mixte 138,80


A
422000 Dettes à plus d’un an échéant dans l’année 138,80

Explications.

 La TVA non déductible (il s’agit d’un véhicule mixte) est imputée sur le compte
422000, ce qui a pour effet de débiter ce compte d’un montant trop élevé
(correspondant précisément à la TVA non déductible imputée) ; afin de compenser, on
passe, en OD, une contre-écriture qui transfère en charges financières (650210) le trop
imputé sur le 422000.
 On utilisera un compte particulier pour les charges financières (650210) car la charge
est partiellement déductible à l’impôt des sociétés (DNA) ; aussi, afin de lister les
diverses DNA (préparation de la déclaration ISOC), il est recommandé d’utiliser des
comptes particuliers pour les DNA.

AMENAGEMENT DES SANITAIRES (SANIDEL SA).

260000 Autres immobilisations corporelles 4.500,00


A
440000 Fournisseurs 4.500,00

Explications.

 On utilise le compte PCMN 260000 (« Autres immobilisations corporelles ») car la


société n’est pas propriétaire des lieux ;
 Le code TVA (WINBOOKS) est « IC21 » puisque la facture est établie sous le régime
du cocontractant.

CONFIRMATION D’ACHAT : ACTIONS « BLE SA ».

510500 Actions et parts : BLE SA 20.000,00


A
550000 Banques 20.000,00

Il n’y a pas de frais d’achat car il s’agit d’actions cotées sur le 1er marché.

3
CONFIRMATION D’ACHAT : XYZ SA ;

510600 Actions et parts : XYZ SA 20.000,00


658000 Frais d’acquisition et de vente de titres 500,00
A
550000 Banques 20.500,00

CONFIRMATION DE VENTE : ACTIONS BECKAERT NV

550000 Banques 7.900,00


658000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
510100 Actions et parts : BECKAERT NV 5.000,00
752000 Plus-values sur réalisation d’actifs circulants 3.000,00

CONFIRMATION DE VENTE : ACTIONS « ALTERNEXT »

550000 Banques 4.900,00


658000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
510300 Actions et parts : ALTERNEXT 4.000,00
652000 Moins-values sur réalisation d’actifs circulants 1.000,00

CONFIRMATION DE VENTE : OLOS.

550000 Banques 27.900,00


658000 Frais d’acquisition et de vente de titres 100,00
A
520000 Titres à revenu fixe 20.000,00
752000 Plus-values sur réalisation d’actifs circulants 8.000,00

REDUCTION DE VALEUR : ACTIONS « CAPITAL PEOPLE SA ».

661000 Réductions de valeur actées sur immobilisations 5.000,00


financières
A
282900 RV actées sur participations dans des entreprises 5.000,00
avec lesquelles…

PLUS-VALUE DE REEVALUATION : ACTIONS « VIVENDI SARL »

Les actions « VIVENDI SARL » ne constituent pas des immobilisations financières : il n’y a
pas lieu d’acter une plus-value de réévaluation. Seules les reprises de RV sur placements de
trésorerie sont portées au compte 124000.
Parmi les actifs circulants, seuls les stocks peuvent faire l’objet d’une réévaluation (plus-
value) : PCMN 123000.

4
ACHAT DES OBLIGATIONS 0 COUPON.

520000 Titres à revenu fixes 10.000,00


A
550000 Banques 10.000,00

CONFIRMATION DE DEPOT : BONS DE CAPITALISATION.

530000 Dépôts à terme de plus d’un an 10.000,00


A
550000 Banques 10.000,00

ECRITURE D’INVENTAIRE : REGULARISATION DES ASSURANCES

490000 Charges à reporter 1.430,00


A
613500 Assurance incendie 550,00
623000 Assurance loi 880,00

550 = 11 /12 de 600


880 = 11/12 de 960

ECRITURE D’INVENTAIRE : LES AMORTISSEMENTS

Valeur Type Durée


PCMN Dénomination
d’acquisition d’amortissement de vie
200000 Frais d’établissement 3.376,70 Linéaire 5 ans
211000 Logiciel WINBOOKS 2.000,00 Dégressif 4 ans
212000 Goodwill 20.000,00 Linéaire 5 ans
240000 Ordinateur DELL 2.221,12 Linéaire 4 ans
252000 Véhicule mixte en leasing 17.000,00 Linéaire 3 ans
260000 Sanitaires 4.500,00 Linéaire 9 ans

Les frais d’établissement : détail.

BCE 80,50
Honoraires du notaire 196,20
Honoraires du réviseur 1.100,00
Publication au Moniteur Belge 2.000,00
TOTAL 3.376,70

 A calculer et comptabiliser à l’aide du module « Gestion des immobilisés ».

5
ECRITURE D’INVENTAIRE : LE COUPON COURU.

491000 Produits acquis 79,00


A
751000 Produits des actifs circulants 79,00

Les obligations (OLOS) cédées le 31/01/2013 donnent droit à un coupon correspondant à 1 /


12. Le taux de précompte mobilier (libératoire) est de 21 % depuis 2013.

20.000, 00* 0, 06 *(1  0, 21)


COUPON   79, 00€
12

ECRITURE D’INVENTAIRE : RECLASSEMENT DES DETTES.

Il n’y a pas lieu de procéder, à l’occasion de la clôture provisoire au 31/01/2013, au


reclassement des dettes puisque ce reclassement a déjà été opéré en début de mois.

ECRITURE D’INVENTAIRE : OBLIGATIONS 0 COUPONS

Calcul du taux de rendement actuariel.

144, 00
100, 00   0  x  0, 075  7,5%
(1  x)
5

Tableau des intérêts.

ITEMS 2013 janvier


Intérêts 750,00 62,50
Précompte mobilier (21 %) 157,50 13,13
Intérêts nets 592,50 49,37

520000 Titres à revenu fixe 49,37


670000 Impôts et précomptes dus ou versés 13,13
A
751000 Produits des actifs circulants 62,50

6
ECRITURE D’INVENTAIRE : BONS DE CAPITALISATION.

Valeur des bons à l’échéance :

50.000, 00 * (1  0, 06)  66.911,30€


5

Intérêts bruts dus fin de l’exercice 2013 :

66.911,30
I  50.000, 00   3.000, 00€
(1  0, 06)
4

Intérêts bruts dus fin janvier 2013 :

3.000,00 / 12 = 250,00 €

Intérets nets dus fin janvier 2013 (taux de précompte mobilier de 25 %) :

ITEMS janvier
Intérêts bruts 250,00
Précompte mobilier (25 %) 52,50
Intérêts nets 197,50

530000 Dépôts à terme de plus d’un an 197,50


670000 Impôts et précomptes dus ou versés 52,50
A
751000 Produits des actifs circulants 197,50

7
BNP PARIBAS FORTIS SA
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANQUE SA : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

CONFIRMATION D'ACHAT
Marche-en-Famenne, le 10/01/2013

Cher Client,

Nous vous avisons que votre ordre d'acquisition de 500 actions de la société "XYZ SA"
Cotée sur Euronext Bruxelles second marché, a été exécuté aux conditions suivantes

Chaque action a été acquise au prix du marché, soit 40,00 € chacune ; les frais
s'élèvent à 1,00 € par action acquise.

Il s'agit de titres dématérialisés pour lesquels un compte bancaire spécial a été créé
au nom de votre société auprès de notre institution.

Soyez assuré de notre entier dévouement

G. DUTAFF, directeur d'agence


BNP PARIBAS FORTIS SA
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANQUE SA : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

CONFIRMATION D'ACHAT
Marche-en-Famenne, le 15/01/2013

Cher Client,

Nous vous avisons que votre ordre d'acquisition de 500 actions de la société "BLE SA"
Cotée sur Euronext Bruxelles 1er marché, a été exécuté aux conditions suivantes
Cette acquisition s'inscrit dans le cadre d'une augmentation du capital de ladite société
par émission d'actions nouvelles.

Chaque action a été acquise au prix du marché, soit 40,00 € chacune.

Il s'agit de titres dématérialisés pour lesquels un compte bancaire spécial a été créé
au nom de votre société auprès de notre institution.

Soyez assuré de notre entier dévouement

G. DUTAFF, directeur d'agence


AXA ASSURANCES SA
RUE St PIERRE, N° 45
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 1256 874
TVA : BE-0880-866-601
FORTIS BANK NV : 245-4049255-83
IBAN : BE14-2454-0492-5583
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 4420
Date facture : 2/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Prime annuelle assurance incendie 1 600,00 € 0,00 € 600,00 €
Assurance loi 1 960,00 € 0,00 € 960,00 €

Sub-total : 1.560,00 €
A payer avant le : 17/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA : 0,00 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 1.560,00 €
BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES
CCI NAMUR ASBL
CHAUSSEE DE MARCHE, N° 935A
5100-NAMUR
Belgique
Tél. : 081 32 05 50
N° ENTREPRISE : BE-0452-981-783

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 18990
Date facture : 2/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Inscription BCE 1 80,50 € 0,00 € 80,50 €

Sub-total : 80,50 €
TVA : 0,00 €
A payer : 80,50 €

Pour acquit,

ARISTIDE, Chef de guichet


BNP PARIBAS FORTIS SA
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANQUE SA : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

CONFIRMATION DE DEPÔT
Marche-en-Famenne, le 10/01/2013

Cher Client,

Nous vous confirmons, l'acquisition, auprès de notre banque, de 10 bons de


capitalisation d'échéance 5 ans ; les bons sont émis au prix unitaire de 5.000,00 €
et présentent un taux d'intérêt constant de 6 %.

Nous vous rappelons que le taux de précompte mobilier sur les intérêts perçus
est de 25 %.

Soyez assuré de notre entier dévouement

G. DUTAFF, directeur d'agence


CAPITAL PEOPLE SA
AVENUE DES EGARES, N° 10
1000 BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 123 4567
TVA : BE-0401-200-710
Banque KBC : 733-2525252-81

Bruxelles, le 31/01/2013

Cher actionnaire,

Nous sommes au regret de vous annoncer que, durant ce 1er mois de l'exercice
2013, notre société d'investissement a subi de lourdes pertes dues essentiellement à
de mauvaises opérations de placement.

Ces pertes importantes affecteront de manière durable nos résultats et, in fine,
la valeur de marché de notre firme.

Nous mettons tout en œuvre pour redresser cette situation.

Acceptez nos salutations distinguees.

J-P. ROSETTE, CEO

Il en ressort que, à ce jour l'action présente une valeur de marché de 35,00 €.


ING BANQUE SA
AVENUE DE LA BOURSE PERCEE, N° 4
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 4237 584
TVA : BE-0430-724-243
Banque ING : 310-9872315-32
IBAN : BE90-3109-8723-1532
BIC : BBRU BE BB

OBJET : PRÊT A CHARGEMENT FORFAITAIRE

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

Capital : 12.000,00 €
Taux de chargement mensuel : 0,50%
Durée (années) : 2
Date contrat : 1/01/2013

Échéances Mensualité Capital Intérêts Solde dû Frais TVA / Frais


1 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 11.500,00 20,00 € 4,20 €
2 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 11.000,00 20,00 € 4,20 €
3 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 10.500,00 20,00 € 4,20 €
4 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 10.000,00 20,00 € 4,20 €
5 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 9.500,00 20,00 € 4,20 €
6 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 9.000,00 20,00 € 4,20 €
7 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 8.500,00 20,00 € 4,20 €
8 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 8.000,00 20,00 € 4,20 €
9 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 7.500,00 20,00 € 4,20 €
10 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 7.000,00 20,00 € 4,20 €
11 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 6.500,00 20,00 € 4,20 €
12 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 6.000,00 20,00 € 4,20 €
13 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 5.500,00 20,00 € 4,20 €
14 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 5.000,00 20,00 € 4,20 €
15 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 4.500,00 20,00 € 4,20 €
16 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 4.000,00 20,00 € 4,20 €
17 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 3.500,00 20,00 € 4,20 €
18 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 3.000,00 20,00 € 4,20 €
19 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 2.500,00 20,00 € 4,20 €
20 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 2.000,00 20,00 € 4,20 €
21 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 1.500,00 20,00 € 4,20 €
22 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 1.000,00 20,00 € 4,20 €
23 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 500,00 20,00 € 4,20 €
24 € 560,00 € 500,00 € 60,00 € 0,00 20,00 € 4,20 €

Les échéances sont dues pour le dernier jour du mois au plus tard.
ING BANQUE SA
AVENUE DE LA BOURSE PERCEE, N° 4
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 4237 584
TVA : BE-0430-724-243
Banque ING : 310-9872315-32
IBAN : BE90-3109-8723-1532
BIC : BBRU BE BB

OBJET : crédit d'investissement

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

Capital : 40000
Taux annuel : 0,05
Durée (années) : 5
Date contrat : 1/01/2013
Trimestrialité : € 2.272,82

Échéances Trimestrialité Capital Intérêts Solde dû


1/01/2013 € 2.500,00 € 2.000,00 € 500,00 € 38.000,00
1/04/2013 € 2.475,00 € 2.000,00 € 475,00 € 36.000,00
1/07/2013 € 2.450,00 € 2.000,00 € 450,00 € 34.000,00
1/10/2013 € 2.425,00 € 2.000,00 € 425,00 € 32.000,00
1/01/2014 € 2.400,00 € 2.000,00 € 400,00 € 30.000,00
1/04/2014 € 2.375,00 € 2.000,00 € 375,00 € 28.000,00
1/07/2014 € 2.350,00 € 2.000,00 € 350,00 € 26.000,00
1/10/2014 € 2.325,00 € 2.000,00 € 325,00 € 24.000,00
1/01/2015 € 2.300,00 € 2.000,00 € 300,00 € 22.000,00
1/04/2015 € 2.275,00 € 2.000,00 € 275,00 € 20.000,00
1/07/2015 € 2.250,00 € 2.000,00 € 250,00 € 18.000,00
1/10/2015 € 2.225,00 € 2.000,00 € 225,00 € 16.000,00
1/01/2016 € 2.200,00 € 2.000,00 € 200,00 € 14.000,00
1/04/2016 € 2.175,00 € 2.000,00 € 175,00 € 12.000,00
1/07/2016 € 2.150,00 € 2.000,00 € 150,00 € 10.000,00
1/10/2016 € 2.125,00 € 2.000,00 € 125,00 € 8.000,00
1/01/2017 € 2.100,00 € 2.000,00 € 100,00 € 6.000,00
1/04/2017 € 2.075,00 € 2.000,00 € 75,00 € 4.000,00
1/07/2017 € 2.050,00 € 2.000,00 € 50,00 € 2.000,00
1/10/2017 € 2.025,00 € 2.000,00 € 25,00 € 0,00
Conditions de paiement :
Le contrat prend cours au 01/01/2013 et la première trimestrialité est payable
anticipativement au plus tard le 31/01/2013
DELL NV
Z.3 DOORNVELD, N° 130
1731 ZELLIK
Belgique
Tél. : 055 44 22 33
TVA : BE-0447-550-278
Banque DEXIA : 091-1234567-77
IBAN : BE80-0911-2345-6777
BIC : GKCC BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE

N° facture : 18200
Date facture : 10/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


SERVEUR XEON T310 1 € 2.049,60 € 0,00 € 2.049,60
ECRAN PROF. 20" P2012H 1 € 71,52 € 0,00 € 71,52
EMBALAGE CONSIGNE 1 € 100,00 € 0,00 € 100,00

Sub-total : 2.221,12 €
A payer avant le : 25/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 445,44 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 2.666,56 €
L'ECHO DE LA BOURSE
AVENUE LOUISE, N° 20
1000 BRUXELLES
Belgique
Tél. : 081 32 05 50
N° ENTREPRISE : BE-0452-981-783
Banque CBC : 732-9696969-27

La bourse de Bruxelles

EXTRAIT DES COTATIONS AU 31 JANVIER 2013

VIVENDI SARL 80,00 €

Il s'agit bien entendu du cours de clôture ; les experts financiers sont unanimes
pour affirmer que l'appréciation de l'action "VIVENDI SARL" présente un caractère
durable compte tenu de la bonne gestion de l'entreprise et de ses perspectives
de croissance.
GARAGE G. ROULMABOSSE SA
RUE DU VIEUX MARCHE, N° 40
5000-NAMUR
Belgique
Tél. : 081 89 75 46
TVA : BE-0417-434-154
Banque BNP PARIBAS-FORTIS : 001-3334473-77
IBAN :BE80-0013-3344-7377
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 8480
Date facture : 20/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Entretien véhicule mixte 1 100,00 € 0,00 € 100,00 €

Sub-total : 100,00 €
A payer avant le : 30/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 21,00 €
Acompte : 0,00 €
A payer : 121,00 €
ING BANQUE SA
AVENUE DE LA BOURSE PERCEE, N° 4
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 4237 584
TVA : BE-0430-724-243
Banque ING : 310-9872315-32
IBAN : BE90-3109-8723-1532
BIC : BBRU BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

Bruxelles, le 01/01/2013
Monsieur le Directeur,

Par la présente, nous avons le plaisir de vous faire connaître les conditions applicables au
contrat de location-financement relatif à l'acquisition dun véhicule mixte pour
20.000,00 € HTVA de 21 %. L'option d'achat est fixée à 15 % de la valeur d'acquisition.

Valeur d'acquisition : 20.000,00 €


Montant de l'option d'achat : 3.000,00 €
durée en années : 3
Taux d'intérêt annuel nominal : 0,05

Montant de la trimestrialité HTVA : 1.534,39 €

Frais de TVA due sur


Échéance Trimestrialité Capital Intérêts Solde dû
gestion frais (21 %)
1/01/2013 1.534,39 € 1.321,89 € 212,50 € 15.678,11 € 60,00 € 12,60 €
1/04/2013 1.534,39 € 1.338,41 € 195,98 € 14.339,69 € 60,00 € 12,60 €
1/07/2013 1.534,39 € 1.355,15 € 179,25 € 12.984,55 € 60,00 € 12,60 €
1/10/2013 1.534,39 € 1.372,08 € 162,31 € 11.612,46 € 60,00 € 12,60 €
1/01/2014 1.534,39 € 1.389,24 € 145,16 € 10.223,23 € 60,00 € 12,60 €
1/04/2014 1.534,39 € 1.406,60 € 127,79 € 8.816,63 € 60,00 € 12,60 €
1/07/2014 1.534,39 € 1.424,18 € 110,21 € 7.392,44 € 60,00 € 12,60 €
1/10/2014 1.534,39 € 1.441,99 € 92,41 € 5.950,46 € 60,00 € 12,60 €
1/01/2015 1.534,39 € 1.460,01 € 74,38 € 4.490,45 € 60,00 € 12,60 €
1/04/2015 1.534,39 € 1.478,26 € 56,13 € 3.012,19 € 60,00 € 12,60 €
1/07/2015 1.534,39 € 1.496,74 € 37,65 € 1.515,45 € 60,00 € 12,60 €
1/10/2015 1.534,39 € 1.515,45 € 18,94 € 0,00 € 60,00 € 12,60 €

Conditions de paiement :
Le contrat prend cours au 01/01/2013 et la première trimestrialité est payable
anticipativement au plus tard le 31/01/2013
MINISTERE DE LA JUSTICE
BOULEVARD DE WATERLOO, N° 115
1000-BRUXELLES
Belgique
TEL : 02 542 65 11
TVA : BE-0300-600-129
Deutsche Bank : 826-2222222-66

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 22140
Date facture : 2/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Publication annexes MB des 1 196,20 € 0,00 € 196,20 €
Statuts d'une SA

Sub-total : 196,20 €
A payer avant : 12/01/2013 TVA 21 % : 41,20 €
A payer : 237,40 €
MAÎTRE HONOME
AVENUE VICTOR LIBERT, N° 10
6900 MARCHE-EN-FAMENE
Belgique
Tél. : 081 23 56 88
Banque FORTIS : 001-5039648-89
TVA :

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 8210
Date facture : 2/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Frais d'acte notarié 1 1.100,00 € 0,00 € 1.100,00 €

Sub-total : 1.100,00 €
A payer avant le : 12/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 231,00 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 1.331,00 €
BNP PARIBAS FORTIS SA
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANQUE SA : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

CONFIRMATION D'ACHAT
Marche-en-Famenne, le 01/01/2013

Cher Client,

Nous vous avisons que votre ordre d'acquisition de 100 obligations zéro coupon a été
exécuté aux conditions suivantes :

Chaque obligation, d'échéance 5 ans, sera remboursable, à l'échéance au prix de


ferme de 144,00 €. Le prix unitaire d'acquisition est fixé à 100,00 €.

Il s'agit de titres dématérialisés pour lesquels un compte bancaire spécial a été créé
au nom de votre société auprès de notre institution.

Soyez assuré de notre entier dévouement

G. DUTAFF, directeur d'agence


LES REVISEURS REUNIS
AVENUE DE LA JUSTE VALEUR, N° 44
1000-BRUXELLES
Belgique
TEL : 02 4321 654
Banque ING : 310-9696969-62
Banque DEXIA : 091-6969696-81
Banque de la POSTE : 000-2525252-51

Bruxelles, ce 02 janvier 2013

ANNEXE

STRUCTURE DU PORTEFEUILLE

Titres à revenu fixe (obligations) 20.000,00 €


Actions 60.000,00 €
TOTAL 80.000,00 €

Les titres à revenu fixe consistent en obligations à 10 ans émises par l'Etat belge
(OLOS) ; les titres ont été émis le 01/01/2008 et présentent un taux de coupon fixe
de 6 %. L'apport consiste en 100 titres acquis à leur valeur nominale et cotés
le 31 décembre 2012, sur Euronext Bruxelles, à 200,00 € chacun.
Les actions sont de deux types :

Pour un montant de 20.000,00 €, on distingue des actions cotées en bourse


acquises dans un but strictement spéculatif.

100 actions cotées sur Euronext Bruxelles d'une valeur


unitaire de 50,00 € (BECKAERT NV) ;
100 actions cotées sur Euronext Paris d'une valeur unitaire
de 60,00 € (VIVENDI SARL) ;
100 actions cotées sur Alternext Bruxelles d'une valeur
unitaire de 40,00 € ;
200 actions cotées sur le Marché Libre de Paris d'une
valeur unitaire de 25,00 €.

Il s'agit des valeurs de marché (cotations) au 31/12/2012.

Pour un montant de 40.000,00 €, on distingue une prise de participation


dans le capital de "CAPITAL PEOPLE SA", une Small Cap non cotée.
Il s'agit de 1000 actions d'une valeur de marché de 40,00 € et qui
représentent 40 % des actions émises par "CAPITAL PEOPLE SA".
LES REVISEURS REUNIS
AVENUE DE LA JUSTE VALEUR, N° 44
1000-BRUXELLES
Belgique
TEL : 02 4321 654
Banque ING : 310-9696969-62
Banque DEXIA : 091-6969696-81
Banque de la POSTE : 000-2525252-51

Bruxelles, ce 02 juillet 2013

Nous, Maître HESSE, dûment mandaté par la société de révisorat "LES REVISEURS
REUNIS", avons procédé à l'évaluation des apports en nature effectués par les
fondateurs de la société "SMALL CAPS INVEST SA".
Les apports en immobilisations ont été évalués à leur valeur comptable nette au
01/12/2013, compte tenu des amortissements actés par les apporteurs dans le cadre
de leurs activités professionnelles antérieures sous statut d'indépendant.
La législation relative à la TVA convient qu'une TVA ne doit pas être portée en compte
dans la mesure où les apporteurs étaient, dans le cadre de leurs activités antérieures,
assujettis à la TVA,

Apporteur 1 : Mr G. DUBLEZ

Nature de l'apport Valeur d'apport


Goodwill 20.000,00 €
Portefeuille* 80.000,00 €
Total 100.000,00 €
Portefeuille* : voir, en annexe, la structure du portefeuille.

Apporteur 2 : Mr G. DELATUNE

Nature de l'apport Valeur d'apport


Numéraire 100.000,00 €
Total 100.000,00 €

Il en résute que le capital socialde l'entreprise s'élève à 200.000,00 € réprésenté par


2000 actions de 100,00 € chacune ; G. DUBLEZ reçoit 1000 actions et
Mr G. DELATUNE reçoit également 1000 actions.

Les frais relatifs à la présente évaluation s'élèvent à 2.000,00 € HTVA de 21 %, soit un total
de 2.420,00 € TVAC.
Le paiement des frais dont question est attendu au plus tard pour le 31 janvier 2013.

Certifié sincère, Maître HESSE, réviseur agréé IRE


FICHE PAIE EMPLOYE : JANVIER 2013
Nom RIMBAUD Prénom ARTHUR Devise EUR

Détail travailleur Détail employeur


Brut normal 1.800,00 Cotisations ONSS de base 582,84

Brut prime de fin d'année 0,00 Cotisations ONSS hors réductions -2,88
Pécule de vacances légal 0,00 Cotisations fonds perception directe 3,60

Pécule de vacances complémentaire 0,00 Cotisation forfaitaire fonds 0,00


Pécule de vacances extra-légal 0,00 Cotisations 10 travailleurs et plus 0,00
Brut pécule de vacances 0,00 Réduction : Maribel social 0,00
Brut indemnité rupture de contrat 0,00 Réduction : structurelle -167,35
Indemnité complémentaire vélo 0,00 Réduction ONSS moins de 30 ans -70,00
* Brut total 1.800,00 (Aucune réduction) 0,00
Cotisations ONSS -235,26 Total 346,21
Réduction ONSS travailleur 82,97 Total plafonné 346,21
Non soumis à l'Onss 0,00 Cotisations ONSS hors réductions 2,88
Indemnité d'éviction (non soumis) 0,00 Cotisations parcours d'insertion 0,90
Véhicule de société (usage privé) 0,00 Cotisations fonds social via l'ONSS 0,00
Imposable normal 1.647,71 Cotisations fonds de fermeture d'entreprises 9,90
Imposable prime de fin d'année 0,00 Cotisations groupes à risque 0,00
Imposable pécule de vacances 0,00 Cotisations spéciales chômage 1,80
Imposable indemnité rupture de contrat 0,00 Cotisations sur l'assurance groupe 0,00
* Imposable total 1.647,71 Cotisations sur l'assurance hospitalisation 0,00
Précompte normal -311,83 Cotisations voiture de société 0,00
Volontariat fiscal 0,00 Cotisations diverses 0,00
Précompte prime de fin d'année 0,00 Maribel social (à récupérer) 0,00
Précompte pécule de vacances 0,00 Assurance groupe 0,00
Précompte indemnité de rupture de contrat 0,00 Assurance hospitalisation 0,00
* Précompte total -311,83 Chèques 0,00
Net normal 1.335,88 Provision congés payés des ouvriers 0,00
Net prime de fin d'année 0,00 Gratuité déplacement - convention SNCB 0,00
Net pécules de vacances 0,00 Exonération struct.précompte -18,00
Net indemnité de rupture de contrat 0,00 Allocation d'insertion 0,00
* Net total 1.335,88 * Charges totales 343,69
Assurances part personnelle 0,00
Chèques 0,00
Frais de transport privé 0,00
Frais de transport public 0,00
Indemnité vélo 0,00
Gratuité déplacement - convention SNCB 0,00
Divers + saisissable 0,00
Divers + non saisissable 0,00
Divers - 0,00
Avantages en nature (hors voiture) 0,00
Voiture de société (usage privé) 0,00
Gratuité déplacement - convention SNCB 0,00
Cotisations spéciales de sécurité sociale 0,00
* Net à payer 1.335,88
CENTRE ADMINISTRATIF
SMALL CAPS INVEST SA
6900 MARCHE-EN-FAMENNE AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
Tél. : 084 12 34 56 6900 MARCHE-EN-FAMENNE
Banque : 953-0277774-32 Belgique
IBAN : BE90-9530-2777-7432 TVA : BE-0880-941-132
BIC : CTBK BR BX
Marche-en-Famenne , le 05 janvier 2013

OBJET : ENREGISTREMENT D'UN BAIL COMMERCIAL

Les droits d'enregistrement sont établis, conformément aux dispositions légales en la


matière à 600,00 €.

Ce droit est à acquitter en espèces auprès du bureau régional du Ministère des finances,

Fait à Marche-en-Famenne, le 05 janvier 2013

Pour acquit la somme de 600,00 €


LA POMPE HAFRIC SPRL
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENE
Belgique
Tél. : 083 98 56 74
TVA : BE-0429-515-406
Banque FORTIS : 250-0510035-94
IBAN : BE87-25500-5100-3594
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 16200
Date facture : 10/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Diesel véhicule utilitaire 600 1,05 € 0,00 € 630,00 €

Sub-total : 630,00 €
Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 132,30 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 762,30 €

Pour acquit,

Jean TILLOME
LA POSTE

Tél. : 084 78 56 45
TVA : BE-0453-284-265
Banque POSTE : 000-0001949-09
IBAN : BE52-0000-0019-4909
BIC : BEBPOT BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 28120
Date facture : 15/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Timbres postes 180 0,50 € 0,00 € 90,00 €
Enveloppes spéciales 100 0,60 € 0,00 € 60,00 €
Mail Box 120 1,50 € 0,00 € 180,00 €

Sub-total : 330,00 €
Frais de port : 0,00 €
TVA : 50,40 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 380,40 €

Paiement en espèces ce jour,

Jean KHAISSE, RECEVEUR DES POSTES


ELECTRABEL SA
Rue des Débranchés, n° 20
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 4563 541
TVA : BE-0889-873-050
Banque CBC : 732-0099625-57
IBAN : BE09-7320-0996-2557
BIC : CREG BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 23210
Date facture : 12/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Consommation 5500 0,08 € 0,00 € 412,50 €
Frais de distribution (ELIA) 1 82,50 € 0,00 € 82,50 €
Rétribution des tiers 1 85,00 € 0,00 € 85,00 €

Sub-total : 580,00 €
A payer avant le : 22/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA : 121,80 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 701,80 €
BELGACOM SA
Rue des Abonnés Absents, N° 12
1000-BRUXELLES (Belgique)
Tél. : pas de téléphone
TVA : BE-0402-641-663
Banque FORTIS : 250-0510035-94
IBAN : BE87-2500-5100-3594
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 5300
Date facture : 15/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Communications 1 950,00 € 0,00 € 950,00 €
Redevances diverses 1 50,00 € 0,00 € 50,00 €
Frais supplémentaires 1 40,00 € 0,00 € 40,00 €
Autres frais frais supplémentaires 1 60,00 € 1,00 € 60,00 €

Sub-total : 1.100,00 €
A payer avant le : 25/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA : 231,00 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 1.331,00 €
SOCIETE WALLONNE DE DISTRIBUTION D'EAU
Rue EMILE CUVELIER, N° 14
5000-NAMUR
Belgique
Tél. : 081 42 23 66
TVA : BE-0432-195-772
Banque DEXIA : 091-2110033-21
IBAN : BE17-0912-1100-3321
BIC : GKCC BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 19010
Date facture : 15/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Eau de distribution (provision) 1 100,00 € 0,00 € 100,00 €

Sub-total : 100,00 €
A payer avant le : 25/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 6 % : 6,00 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 106,00 €
MAZOUT ATOUTEUR SPRL
PLACE AUX FOIRES, N° 44
6900-MARCHE-EN-FAMENNE
Belgique
Tél. : 084 45 56 12
TVA : BE-0430-258-346
Banque DE POST : 679-2002667-05
IBAN : BE96-6792-0026-6705
BIC : PCHQ BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 17240
Date facture : 18/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Fuel de chauffage 5500 0,60 € 0,00 € 3.300,00 €

Sub-total : 3.300,00 €
Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 672,00 €
Escompte : 100,00 €
Conditions de ventes : A payer : 3.872,00 €

Escompte ferme de 100,00 € déduit automatiquement du total à payer

Pour acquit,

Jean THASSE, chauffeur-livreur


PARTENA ASBL
RUE DES CHARTREUX, N° 45
1000-BRUXELLES
TVA : BE-0409-536-968
Banque CBC : 194-0144101-56
IBAN : BE20-1940-1441-0156
BIC : CREG BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 5200
Date facture : 31/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Frais de gestion personnel (salaires) 1 200,00 € 0,00 € 200,00 €

Sub-total : 200,00 €
A payer avant le : 10/02/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 42,00 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 242,00 €
SANIDEL SA
ZONING DE LA PIRIRE, N° 12
6900 MARCHE-EN-FAMENNE
Belgique
Tél. : 084 21 45 33
TVA : BE-0473-592-404
Banque BNP PARIBAS-FORTIS : 250-0510632-12
IBAN : BE19-2500-5106-3212
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 12802
Date facture : 20/07/2012

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Aménagement sanitaires 1 4.500,00 € 0,00 € 4.500,00 €

Sub-total : 4.500,00 €
A payer avant le : 4/08/2012 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 945,00 €
Acompte facturé : 0,00 €
Régime TVA : "AUTO-LIQUIDATION" A payer : 4.500,00 €

REMARQUE : la société n'est pas propriétaire des lieux qu'elle occupe


ING BANQUE SA
AVENUE DE LA BOURSE PERCEE, N° 4
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 4237 584
TVA : BE-0430-724-243
Banque ING : 310-9872315-32
IBAN : BE90-3109-8723-1532
BIC : BBRU BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 16020
Date facture : 20/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Remboursement du principal 1 1.321,89 € 0,00 € 1.321,89 €
Intérêts dus 1 212,50 € 0,00 € 212,50 €
Frais de dossier 1 60,00 € 0,00 € 60,00 €

Sub-total : 1.594,39 €
A payer avant le : 31/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 334,82 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 1.929,21 €
ING BANQUE SA
AVENUE DE LA BOURSE PERCEE, N° 4
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 4237 584
TVA : BE-0430-724-243
Banque ING : 310-9872315-32
IBAN : BE90-3109-8723-1532
BIC : BBRU BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 16200
Date facture : 20/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Remboursement du principal 1 2.000,00 € 0,00 € 2.000,00 €
Intérêts dus 1 500,00 € 0,00 € 500,00 €
Frais de dossier 1 60,00 € 0,00 € 60,00 €

Sub-total : 2.560,00 €
A payer avant le : 31/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 12,60 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 2.572,60 €
ING BANQUE SA
AVENUE DE LA BOURSE PERCEE, N° 4
1000-BRUXELLES
Belgique
Tél. : 02 4237 584
TVA : BE-0430-724-243
Banque ING : 310-9872315-32
IBAN : BE90-3109-8723-1532
BIC : BBRU BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE
N° facture : 16350
Date facture : 20/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Remboursement du principal 1 500,00 € 0,00 € 500,00 €
Intérêts dus 1 60,00 € 0,00 € 60,00 €
Frais de dossier 1 20,00 € 0,00 € 20,00 €

Sub-total : 580,00 €
A payer avant le : 31/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 4,20 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 584,20 €
WINBOOKS SA
PARC INDUSTRIEL, N° 16
1348-LOUVAIN-LA-NEUVE
Belgique
Tél. : 010 12 45 78
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANK NV : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

FACTURE

N° facture : 15410
Date facture : 12/01/2013

Description Quantité PU HTVA Remises Total


Logiciel WINBOOKS ACCOUNTING 1 2.000,00 € 0,00 € 2.000,00 €

Sub-total : 2.000,00 €
A payer avant le : 27/01/2013 Frais de port : 0,00 €
TVA 21 % : 420,00 €
Escompte : 0,00 €
A payer : 2.420,00 €
BNP PARIBAS FORTIS SA
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANQUE SA : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

CONFIRMATION DE VENTE
Marche-en-Famenne, le 31/01/2013

Cher Client,

Nous vous avisons que votre ordre de vente de 100 actions (BECKART NV) a été
exécuté aux conditions suivantes :

Chaque action a été vendue au prix de 80,00 € ; les frais de vente s'élèvent à 1,00 € par
action.

Soyez assuré de notre entier dévouement

G. DUTAFF, directeur d'agence


BNP PARIBAS FORTIS SA
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANQUE SA : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

CONFIRMATION DE VENTE
Marche-en-Famenne, le 31/01/2013

Cher Client,

Nous vous avisons que votre ordre de vente de 100 actions (ALTERNEXT) a été
exécuté aux conditions suivantes :

Chaque action a été vendue au prix de 30,00 € ; les frais de vente s'élèvent à 1,00 € par
action.

Soyez assuré de notre entier dévouement

G. DUTAFF, directeur d'agence


BNP PARIBAS FORTIS SA
AVENUE DE LA TOISON D'OR, N° 20
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0458-541-269
FORTIS BANQUE SA : 250-7487079-25
IBAN : BE70-2507-4870-7925
BIC : GEBA BE BB

SMALL CAPS INVEST SA


AVENUE DE LA FORTUNE, N° 100
6900 MARCHE-EN-FAMENNE (Belgique)
TVA : BE-0880-941-132

CONFIRMATION DE VENTE
Marche-en-Famenne, le 31/01/2013

Cher Client,

Nous vous avisons que votre ordre de vente de 100 obligations d'Etat (OLOS) a été
exécuté aux conditions suivantes :

Chaque obligation a été vendue au prix de 280,00 € ; les frais de vente s'élèvent à 1,00 € par
obligation.

Les coupons courus seront liquidés le 01/01/2014.

Soyez assuré de notre entier dévouement

G. DUTAFF, directeur d'agence