Vous êtes sur la page 1sur 4

Prix Georges-Sadoul

Le prix Georges-Sadoul est un prix cinématographique français qui récompense un premier ou un second
film. Chaque année ce prix est attribué à un film français et à un ou plusieurs films étrangers. Ce prix tient
son nom du critique de cinéma Georges Sadoul. Il devient le prix Ruta-et-Georges-Sadoul à partir de 1993
et n'est plus attribué depuis 2001.

Sommaire
Lauréats
Prix Ruta-et-Georges-Sadoul
Prix Georges-Sadoul
Notes et références
Lien externe

Lauréats

Prix Ruta-et-Georges-Sadoul
1
1996
Reprise (Hervé Le Roux, France)
La Biographie d'un jeune accordéoniste (Satybaldy Narymbetov, Kazakhstan)
2
1995
No Sex Last Night (Sophie Calle, France)
La Roue (Morshedul Islam, Bangladesh)
Mentions spéciales : Coûte que coûte (Claire Simon, France) et Maborosi (Hirokazu
Kore-eda, Japon)

Prix Georges-Sadoul
1994
Regarde les hommes tomber (Jacques Audiard, France)
Clerks (Kevin Smith, États-Unis)
La Vie en rose (Kim Hong-joon, Corée du Sud)
1993
Contes et décomptes de la cour (Éliane de Latour, France)
Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel (Laurence Ferreira Barbosa, France)
La Frontera (Ricardo Larrain, Chili)
1992
La Sentinelle (Arnaud Desplechin, France)
La Femme de l'épicier (John Pozer (en), Centre Dürrenmatt de Neuchâtel).
1991
Carne (Gaspar Noé, France)
L'Annonce faite à Marie (Alain Cuny, France)
Cœur de verre (Camdan kalp) (Fehmi Yasar, Turquie).
1989
Montalvo et l'enfant (Claude Mouriéras, France)
Maicol (Mario Brenta, Italie)
Sweetie (Jane Campion, Australie)
1988
Peaux de vaches (Patricia Mazuy, France)
Le Moine noir (Ivan Dykhovitchny, URSS).
1987
Faubourg Saint-Martin (Jean-Claude Guiguet, France)
Sleepwalk (Sara Driver, États-Unis).
1986
Où que tu sois (Alain Bergala, France)
Yam Daabo - Le Choix (Idrissa Ouedraogo, Burkina Faso).
1985
Komba, dieu des pygmées (Raymond Adam, France)
Kayako (Kohei Oguri, Japon)
Tasio (Montxo Armendáriz, Espagne)
1984
Louise... l'insoumise (Charlotte Silvera)
1983
Le Destin de Juliette (Aline Issermann)
La Part des choses (Bernard Dartigues)
1981
Dernier Été (Robert Guédiguian,France)
1980
Le Rose et le Blanc (Robert Pansard-Besson, France)
Cochon qui s'en dédit (Jean-Louis Le Tacon, France)
Gaijin (Tizuka Yamasaki, Brésil)
Qui chante là-bas (Slobodan Šijan (en), Yougoslavie)
1979
Numéros zéros (Raymond Depardon, France)
Le Chemin perdu (Patricia Moraz, Franco-Suisse)
1978
Le Passe-montagne (Jean-François Stévenin)
La Femme gauchère (Peter Handke, République fédérale d'Allemagne)
With Babies and Banners: Story of the Women's Emergency Brigade (en) (Lorraine
Gray (États-Unis)
1977
Pourquoi pas ? (Coline Serreau, France)
Vingt jours sans guerre (Alexeï Guerman, URSS)
1976
Touche pas à mon copain (Bernard Bouthier, France)
La Récolte de trois mille ans (Hailé Gerima, Éthiopie)
Winstanley (Kevin Brownlow et Andrew Mollo (en), Angleterre)
Trobriand Cricket (en) (Gary Kildea, Australie)
1975
Muna Moto (Jean-Pierre Dikongué Pipa, Cameroun)
Lettre paysanne (Safi Faye, Sénégal)
Nationalité immigré (Sidney Sokhona, Mauritanie)
Iracema (Jorge Bodanzky (pt), Brésil)
1974
Histoire de Wahari (Vincent Blanchet (en), France)
La Dernière Tombe à Dimbaza (collectif, Afrique du Sud)
Le Cœur et l'Esprit (Hearts and Minds) (Peter Davis, États-Unis)
1973
Kashima Paradise (Yann le Masson, Beni Deswarte, France)
La tierra prometida (Miguel Littin, Chili)
La villegiatura (Marco Leto, Italie)
1972
Au rendez-vous de la mort joyeuse (Jean Luis Bunuel, France)
John Reed, Mexico insurgente (Paul Leduc, Mexique)
1971
Paul (Diourka Medveczky, France)
Kodou (Ababacar Samb, Sénégal)
Part of the family (Paul Ronder, États-Unis)
La Reconstitution (Théo Angelopoulos, Grèce)
Wechma (Traces) (Hamid Bennani, Maroc)
1970
Le Chagrin et la pitié (Marcel Ophüls, France)
La Momie (Shadi Abdessalam, Égypte)
Un fils unique (Michel Polac, France)
1969
Le Sang du condor (Yawar Malku) (Jorge Sanjinés, Bolivie)
Scènes de chasse en Bavière (Peter Fleischmann, RFA)
1968
Goto, l'île d'amour (Walerian Borowczyk, France)
The Edge (Robert Kramer, États-Unis)
La Chute des feuilles (Otar Iosseliani, Union des républiques socialistes soviétiques)

Notes et références
1. « Cinéma, Prix Sadoul », Libération, 25 octobre 1996 (lire en ligne (https://next.liberation.fr/cult
ure/1996/10/25/cinema-prix-sadoul_185985), consulté le 19 mai 2019)
2. « Prix Sadoul au film "No Sex Last Night" », L'Humanité, 20 décembre 1995 (lire en ligne (http
s://www.humanite.fr/node/120397), consulté le 19 mai 2019)

Lien externe
Histoire du Prix Georges et Ruta Sadoul (http://www.ecrannoir.fr/evenements/prix/98/sadoul/
histoire.html)

Ce document provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Prix_Georges-Sadoul&oldid=163218672 ».

La dernière modification de cette page a été faite le 3 octobre 2019 à 20:15.

Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes
conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les
crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la
licence.
Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le
paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.