Vous êtes sur la page 1sur 1

COMMUNIQUE AUX ADHERENTS DU GPPEM

Le 10 avril 2020

Chères adhérentes et chers adhérents,


Vous avez certainement remarqué la polémique qui fait le tour du net au sujet de quelques
prestataires de notre secteur. Le bureau du GPPEM réitère son appel, diffusé le 8 avril paru
dans la presse : "Le bureau du Groupement Professionnel des Prestataires de L’Événementiel au
Maroc (GPPEM) en appelle à la retenue en ces temps de crise et dénonce toutes les polémiques inutiles,
au moment où le pays a besoin de la participation de tous, pour dépasser une conjoncture grave."
Aussi nous tenons à rappeler que le GPPEM, comme stipulé dans ses statuts, " a pour objectif de
défendre les intérêts des organisateurs et des fournisseurs de manifestations et conférences au Maroc
adhérents de l’association, et le développement de leurs capacités professionnelle, et en général mener
toutes les activités juridiques, économiques et financières directement ou indirectement liées au
domaine d’activité de l'association et visant à atteindre ses objectifs et son développement.". Nous
devons aussi préciser que le GPPEM, bien qu’il ne soit pas la seule organisation à défendre les
intérêts du secteur, il en est le représentant majeur et ne représente que ses adhérents, qui
sont composés d’agences, d’auto-entrepreneurs, de freelances… tous travaillant dans
l’écosystème de l’événementiel.
Nous dénonçons aussi les insinuations portées à l’encontre du GPPEM, selon lesquelles les
membres du GPPEM ont pour objectif de "quémander eux aussi leur part du gâteau Covid".
Citation rapportée dit-on par une source proche du dossier. Mais de quel dossier s’agit-il au
juste ?
Le GPPEM a depuis le début de la crise proposé son soutien inconditionnel et gracieux aux
autorités dans leur lutte contre la propagation du Covid-19. Preuve en sont les adhérents qui
ont déjà offert leur matériel et expertise dans diverses villes, sans contrepartie financière.
D’ailleurs, nous tenons à éclaircir un malentendu au sujet de la Zone de tri de l’hôpital Moulay
Youssef à Casablanca. C’est à la demande de Messieurs Adil Atta et Nabil Jebbari, pour le
compte de la Délégation Régionale du Ministère de la santé de Casablanca-Settat, que trois
sociétés membres du GPPEM, parmi d’autres bienfaiteurs, ont remis gracieusement du
matériel. Nous remercions ces Messieurs, les trois sociétés et tous les bienfaiteurs pour leur
abnégation en ces temps de crise et pour leur solidarité. Le GPPEM reste à la disposition du
"Collectif Bénévole de la Zone de Tri HMY" pour tout autre besoin.
Nous réitérons ici même notre soutien à la campagne anti Covid-19 et relançons l’appel aux
différents membres du GPPEM, pour offrir leur soutien lorsque nous recevons des demandes
dans ce sens. Aussi, il est important de préciser que d’autres membres du GPPEM ont apporté
leur soutien sans contre partie. Nous avons décidé de ne plus le mettre en avant, afin d’éviter
un autre malentendu.
Pour finir, nous vous informons que le bureau du GPPEM est sur le point de mettre en place
des commissions qui seront chargées de préparer l’après Covid-19 et d’établir un plan
d’actions pour les prochains mois.
Assurés de votre soutien à l’action du GPPEM, nous comptons sur vous tous pour atteindre
nos objectifs communs.
Le bureau du GPPEM