Vous êtes sur la page 1sur 5

EXERCICES D’APPLICATION POLITIQUE

FINANCIERE DE LONG TERME


Professeur Firano Zakaria (FSJESR-Agdal)
Chargés des travaux dirigés : ......

APPLICATIONS CHOIX D’INVESTISSEMENT

Application 1
Soient deux investissements A et B nécessitant d’engager respectivement 10 000 MAD et
14.400 MAD. Ils sont amortissables linéairement et ont une durée de vie de 5 ans. Les flux de
trésorerie prévisionnels annuels qui leur sont associés sont les suivants :

Années A B
1 2 500 3 100
2 2 900 4 500
3 3 400 5 600
4 3 200 4 900
5 2 700 2 400

Calculer pour chaque investissement :


1. Le taux de rentabilité comptable moyen
2. Le délai de récupération de capital (non actualisé) en années et jours
3. La VAN pour des taux d’actualisation de 10%,12%,15% et 20%.
4. Le taux de rentabilité interne (TRI)
5. Déterminez le taux d’équivalence entre les deux investissements.

Application 2
Un investissement a les caractéristiques suivantes.
Les dépenses en capital seront réparties sur deux années :
• 300 000 MAD pour l’année 1,
• 200 000 MAD pour l’année 2.
Ces dépenses sont réalisées en début d’année.
Compte tenu d’amortissements annuels de 53 000 MAD sur les immobilisations réalisées, les
résultats comptables attendus du projet sont évalués pour les 5 exercices à venir à :
Année 1 2 3 4 5

Résultat -25 000 50 000 150 000 180 000 130000

Au terme des 5 ans d’activité, les équipements seront cédés, leur valeur comptable nette étant de
28 000 MAD, et leur valeur vénale s’élevant à 67 000 MAD.
Pr. FIRANO 1
Faut-il investir si le taux de rentabilité exigé est de 5% des capitaux engagés ?

Application 3
Un équipement de 500.000 MAD (HT) est amortissable de 15% la première année, puis
linéairement au cours des quatre années suivantes.
Les coûts de fonctionnement annuels sont de 90 000 MAD.
Les frais de maintenance et de réparation prévus pour la première année d’utilisation sont de
20.000 MAD. Ils augmentent de 10.000MAD par an au cours des quatre années suivantes.
La valeur résiduelle de l’équipement évolue comme sa valeur nette comptable. L’entreprise est
soumise à. l’IS

Déterminez la durée optimale de détention de cet équipement au-delà de laquelle l’entreprise


a intérêt à le remplacer par un équipement neuf.

Application 4
Un matériel de soudage a les caractéristiques suivantes :
• Coût d’achat : 120 600 MAD
• Valeur résiduelle au terme :
 d’un an : 60 000
 de deux ans : 28 000
 de 3 ans : 5 000

Durée de vie : 3 ans


Coûts annuels de fonctionnement : 20 000MAD
Charges annuelles d’amortissement : 20%
Coûts annuels de maintenance :
o année 1 : 4 000
o année 2 : 10 000
o année 3 : 40 000.
Quelle politique doit suivre l’entreprise en matière de renouvellement de ce matériel ?
Pour répondre à cette question, vous déterminerez la durée optimale d’utilisation du matériel :
- En raisonnant en MAD courants, sans actualisation et sans prise en compte des
aspects fiscaux.
- En tenant compte de l’IS (taux normal)
- En tenant compte de l’IS et du coût du capital qui est de 10%.
- Commenter les résultats obtenus

Application 5
Une entreprise doit choisir entre deux investissements A et B dont les caractéristiques sont
résumées dans le tableau suivant :

Pr. FIRANO 2
CARACTERISTIQUES COMPAREES DES INVESTISSEMENTS

Eléments A B
Montant de l’investissement 120 000 180 000
Capacité de production annuelle 50 000 60 000
40 000
Ventes maximum (en quantités) (la première année) 40 000

Augmentation annuelle des ventes (en quantités) 2 000 2 000


Prix de vente unitaire 20 20
Coûts variables unitaires 8 5
Coûts fixes annuels décaissables 120 000 160 000
Durée de vie en années 5 5
Valeur résiduelle 12 000 20 000

Amortissement comptable Linéaire, Linéaire, 5ans Linéaire, 5ans

BFRE 80 jours de ventes 80 jours de ventes


L’entreprise est soumise à l’IS à 30%.

Questions :

Il est demandé :

1) D’établir, pour chaque investissement le tableau des flux annuels de trésorerie.


2) De calculer, pour chaque investissement :
a. Le délai de récupération de capital.
b. La VAN au taux de 10%.
c. Le TRI.
d. L’indice de profitabilité.
e. Le taux d’équivalence entre les deux investissements.
3) De déterminer l’investissement le plus rentable
4) D’établir une note dans laquelle vous indiquerez l’intérêt, les limites et les cas
d’utilisation des divers critères de rentabilité des investissements.

Application politique de financement

Application 1.
Une firme émet un emprunt obligataire de 5000 obligations au nominal de 200 MAD par obligation.
Ayant les caractéristiques suivantes :
• Prix d’émission : 200 MAD Durée : 5 ans
• Taux facial : 6%
• Remboursement : par annuités constantes
1. Quel est le montant de l’annuité ?
2. Etablir le tableau d’amortissement de l’emprunt.

Pr. FIRANO 3
3. Quel est le taux de revient actuariel de l’emprunt sachant qu’il faut engager des frais d’émission de
2% du montant de l’emprunt, et des frais annuels liés au service de l’emprunt de 5% du montant de
l’annuité ?
4. Quel est le nombre d’obligations remboursées chaque année, en arrondissant chaque année le nombre
d’obligations à l’entier immédiatement inférieur, et en ajustant le nombre d’obligations la dernière
année?
5. Quel sera le prix de marché de l’obligation si, à la fin de la troisième année, le taux d’intérêt du marché
s’établit à 7% ?

Application 2.
Une firme a un capital social de 50.000 MAD divisé en actions au nominal de 200 MAD, et des réserves
s’élevant à 25.000 MAD.
Elle procède à une augmentation de capital de 25.000 MAD., au prix d’émission de 125 MAD.
1. Quel est le prix d’émission maximum possible ?
2. Quel est le rapport d’émission ?
3. Combien faut-il réunir de DPS pour souscrire à 10 actions ?
4. Quelle est la valeur théorique du DPS ?

Application 3.
Une société a un capital social de 800.000 MAD composé d’actions de 200 MAD de valeur nominale, et
des réserves de 400.000 MAD.
Elle décide d’incorporer au capital la moitié de ses réserves.
1. Quel est le rapport d’attribution ?
2. Quel sera le nombre total d’actions après augmentation de capital
3. Quelle est la valeur mathématique d’un droit d’attribution ?
4. Si le cours boursier de l’action est de 350, quelle est la valeur de marché maximale possible
du DA ?

Application 4.
Une firme envisage un investissement constitué de 25 000 000 MAD d’immobilisations, générant un
surcroît d’activité (CA) de 30% par rapport au CA actuel de 180 000 000MAD.
• Son actif immobilisé est actuellement de 23 000 000 MAD.
• Son capital social est de 5.000.000 MAD sous forme d’actions de 100 MAD nominal. Les réserves se
montent à 10.000.000 MAD.
• Les dettes financières sont de 12 000 000 MAD.
• Son besoin en fonds de roulement actuel est de 4.000.000 MAD
Les banques acceptent de financer les investissements dans la mesure où la moitié des immobilisations
est couverte par des capitaux propres.
En cas d’augmentation de capital, il est prévu une prime d’émission maximum de 50% du nominal des
titres émis.

Pr. FIRANO 4
Pour faciliter la réalisation de l’augmentation de capital, le montant de la prime d’émission pourra être
ajusté à la baisse de façon que le rapport d’émission entre titres anciens et nouveaux soit un multiple
de 0,5.
1. Quel est le montant des fonds propres nécessaires pour réaliser l’investissement ?
2. Déterminer l’augmentation de capital à réaliser et ses caractéristiques.
3. Quelle serait la valeur théorique du droit de souscription ?
4. Pour quelles raisons la valeur réelle du droit de souscription peut-elle être différente ?
5. Les actuels associés ne peuvent apporter que 10 000 000 d’MAD. Quelles peuvent en être les
conséquences ? Quelles mesures l’entreprise peut-elle prendre?
6. Y aurait-il des procédés utilisables pour réduire les droits des anciens associés ?
7. Si la valeur boursière de l’entreprises est de 3 800 000MAD l’augmentation de capital est-
elle possible ?

Application 5.
La société IPSO étudie le financement d’un investissement.
Vous disposez des renseignements suivants :
• Valeur de l’investissement est de : 600.000
• Marge sur charge variables est de 1.500.000
• Autres charge hors financières 1.200.000
• L’EBE de progresse de 10%
Les dirigeants envisagent quatre modes de financement :
1. Financement intégral par les actionnaires ;
2. Emprunt à moyen terme à hauteur de 420 000 MAD sur 5 ans au taux de 5 % remboursable in
fine. Le reste serait apporté par les actionnaires ;
3. Un crédit-bail dont les loyers sont HT : 253920, 194160, 145800, 100800, 71760. Avec une
option d’achat de 30.000.
4. Le taux IS est normal de 30%
TAF:
1. Calcul du TIR de l’investissement.
2. Calcul des TIR pour chacune des trois hypothèses de financement.
3. Prise de décision eu égard aux valeurs actuelles nettes des capitaux propres. Il conviendra de moduler
la prise de décision en fonction des valeurs prises par le taux d’actualisation. Les taux d’actualisation
envisageables vont de 5 à 16 %.
4. Calcul des taux actuariels nets de chaque mode de financement externe.

Pr. FIRANO 5

Vous aimerez peut-être aussi