Vous êtes sur la page 1sur 9

L’analyse technologique

4. La relation entre la technologie et la stratégie……………


5.Les outils d’analyse stratégiques (TECHNOLOGIES)……………..

6. L’importance de la technologie
information……………….

.
1. Les formes d’innovations……………………………………………….

2. La démarche innovatrice………………………………………………..

3 .L’intérêt de l’innovation…………………………………………………

CONCLUSION……………………………………………………..

Introduction
Michael Porter voit que le facteur essentiel qui peut modifier les règles et
la position concurrentielle est la technologie. 
Alors quel est l’intérêt de la connaissance de l’environnement
technologique pour les entreprises ? et Comment l’entreprise peut
évaluer et faire un diagnostic de la technologie ? 

I. L’analyse du patrimoine technologique de l’entreprise  :


1.Notions :

Le patrimoine technologique d’une entreprise est L’ensemble des


technologies mis en œuvre et maîtrisées dans les différentes activités de
l’entreprise (conception, fabrication et communication).

La technologie c’est l’ensemble des connaissances technique,


scientifique qui permette de concevoir des produits et de les fabriquer ;
elle concerne tous les domaines de l'entreprise (industriel, commercial...)
Même au niveau de son organisation.

L'innovation c'est la mise en œuvre des technologies. La technologie est


devenue un élément essentiel dans le diagnostic stratégique de
l'entreprise ; en effet la maîtrise d'une technologie, la capacité à innover
son des davantage à prendre en considération dans le choix d'une
stratégie. La technologie fait part qui des forces et faiblesses de
l'entreprise, elle peut être un facteur clé de succès pour l'entreprise est
donc lui donne un avantage concurrentiel.

Ex. d'avantage concurrentiel : augmenter la productivité, différencie le


produit par rapport aux concurrents, avoir un monopole temporaire
nouvelle procédure produit...

La technique : est une manière d’agir, un moyen, un acte concret qui


par une combinaison particulière d’éléments (matières, savoir-faire, etc..)
et permet une transformation ou une fabrication.

L’analyse technologique C’est l’ensemble méthodes permettant


d’évaluer le potentiel technique d’une entreprise, son savoir-faire,
positionnement technologique, sa capacité recherche et d’innovation.

2.La classification des technologies

-Les technologies peuvent être répertoriées selon les étapes de son


développement :

Types de technologies Définition/caractéristiques


Technologie de base Technologie banalisé (maitrise et
disponibilité équivalente chez tous
les concurrents) mais nécessaire
pour être présent sur un marché,
un domaine d’activité ou un métier
donné.
Technologie clé Technologie dont le degré de
maitrise est déterminant pour la
position concurrentielle (en termes
de couts et/ou de la qualité des
produits concernés).
Technologie émergente Technologie nouvelle, en phase de
développement, dont l’importance
réside plus dans le potentiel que
dans les applications existantes,
encore marginales (susceptible de
devenir à terme une technologie
clé.
Technologie embryonnaire Technologie encore au stade de la
recherche et maitrisée par très peu
d’entreprises, à la fois prometteuse
et risquée.

La position technologique d'une entreprise s'apprécie par


sa facilité d'accès et par sa maîtrise des technologies de
bases, par sa facilité à intégrer rapidement les technologies
clés et à surveiller le développement des technologies
émergente et embryonnaire.

-Les technologies peuvent être répertoriées selon les points d'impact sur
l’activité 

Technolog Technologi Technologie de Technologie


ie de e de gestion de conception
produit procédés
Technologie Technologie Technologie contenue Relatives à la
contenue contenue dans un processus de phase de
dans le dans le résolution des conception.
produit. processus de problèmes de Exemple : Les
Exemple : production. l’organisation  machines et
La Exemple : Exemple : Emprunt logiciels
technologie Les robots digitale pour la gestion conception.
Bluetooth intelligents des présences des
dotée dans qui font le salariés.
les voitures montage dans De commercialisation :
et les les usines de Exemple : Le code à
Smartphones fabrication barre pour la gestion
. des des marchandises
automobiles.

3.L’analyse technologique du processus de production


Le processus de production correspond l’ensemble des transformations
opérées sur entrées (input) afin d’obtenir des sorties (output) , produit
finis , services…configuration est fonction des technologies utilisées et
des caractéristiques des produits transformés qui en déterminent les
objectifs.

a- Le développement technologique
L’amélioration des techniques de production entraîne une baisse des
coûts de fabrication. De plus, les innovations techniques permettent
l’apparition des nouveaux produits. Il est donc nécessaire
d ’envisager les perspectives changement technologique.

b- Cycle de vie de la technologie

Comme un produit, une technologie évolue en 4 étapes :

 La mise au point ou démarrage : C’est la phase marquant


l’apparition d’une technologie et de nouveaux produits. Elle exige
de forts investissements, essentiellement en recherche-
développement. De nombreux essais sont nécessaires pour la
mettre au point, augmenter ou modifier les performances des
produits. La technologie n’a alors qu’une efficacité limitée au
regard des moyens mis en œuvre.
 La croissance ou industrialisation : Elle permet d’accéder
à la maîtrise de la technologie. Les applications industrielles et
commerciales sont plus nombreuses et performantes. Les résultats
obtenus des investissements additionnels réalisés sont beaucoup
plus élevés ce qui les rentabilise. La concurrence imitative
commence à apparaître.

 La maturité technologique : Elle correspond à la stabilisation des


procédés et des coûts. Les limites de la technologie apparaissent
et les améliorations sont marginales. A cette phase, des
technologies de substitution apparaissent.
 Le déclin : Emergence de nouvelles technologies.

4-La relation entre la technologie et la stratégie :

La technologie est devenue une variable stratégique essentielle


information.

 La technologie peut constituer un élément différenciateur durable pour une


entreprise au plan : des produits, des processus et procédés de fabrication

 Exemple : les imprimantes lasers fabriquées par HP => Différencier des


autres concurrents qui se dispose d’une ancienne technologie.

 La technologie permet d’avoir un avantage de cout.

 Exemple : les technologies de plastiques qui ont réduit de manière


significative le cout de production pour l’industrie de l’automobile

 La technologie permet d’accéder à de nouveaux marchés :

 Exemple : Grace au NTIC les entreprises élargissent leur espace de


commercialisation

5-Les outils d’analyse stratégiques (Technologies)

1. Le domaine de compétence
Ensemble des technologies qu'une entreprise maîtrise pour exercer son métier et
qu'elle met en œuvre dans ses activités. On parle de « patrimoine technologique »
gisement de compétence.

 Le portefeuille technologies de l'entreprise permet de positionner les différentes


activités de l'entreprise en fonction de deux critères :
 Degré de maîtrise des technologies par l'entreprise.
 L'impact de concurrentiel des technologies sur le marché (est-ce que la
technologie me donne un avantage ?)
 En fonction du positionnement d'une activité l'entreprise peut prendre quatre types
de décisions :
 MAINTENIR UNE ACTIVITE

Lorsque l'entreprise maîtrise fortement une technologie et que celle-ci à un impact de


concurrentiel élevé, l'activité étant rentable et elle donne un avantage concurrentiel à
l'entreprise, il faut donc se maintenir.

 INVESTIR DANS L'ACTIVITE

Faible degré de maîtrise de la technologie par l'entreprise et qui va s'améliorer.


Comme il y a fort impact de concurrentiel de la technologie sur le marché, l'entreprise
doit investir pour maîtriser cette technologie.

 SE DIFFERENCIE DANS L'ACTIVITE

Par rapport aux concurrents. L'entreprise maîtrise fortement la technologie qui a


dans un 1er temps un impact de concurrentiel faible qui va dans un 2 ème temps
augmenter, l'entreprise un avantage sur le marché est en profité pour se différencier
par rapport aux concurrents.

 SE DESENGAGER

D'une activité : l'entreprise 1° de maîtrise de la technologie en déclin avoir faible


l'impact de concurrentiel de la technologie sur le marché est également faible ; on a
affaire à une technologie dépassée qui ne procure aucun avantage à l'entreprise, elle
doit se désengager si ces technologies de lui rapporte plus rien.

6- L’importance de la technologie information :

 La prise en compte de la technologie dans le diagnostic


stratégique provient de l’accélération de la diffusion des
innovations depuis les années 50.
 Elle provoque de fortes turbulences dans l’environnement des
entreprises : nouveaux procédés de fabrication, nouvelles
techniques de communication, nouvelles méthodes de gestion.
 Cela a entraine la disparition de secteurs entiers et la naissance
d’autres, avec de nouvelles relations qu’il faut nouer avec des
partenaires différents

II. Le potentiel de l’innovation :

L’innovation est la mise en application industrielle ou commerciale d’une invention ou


d’une idée nouvelle. C’est sur son potentiel d’innovation que repose le
développement d’une entreprise. Elle permet en effet de se démarquer de la
concurrence. La capacité d’innovation est un facteur clé de succès fondamental.

1. Les formes d’innovations :


-Les innovations technologiques
Elles sont à l’origine d’avantages stratégiques en permettant de concevoir de
nouveaux matériaux, de nouveaux produits, d’améliorer les produits existants et
de développer des méthodes de production plus efficaces.

-Les innovations commerciales centrées sur les produits ou sur les modes de
commercialisation
Ce sont les innovations marketing, nouvelle présentation du produit, nouveau
mode de distribution (….).Même si elles ne portent que sur des éléments mineurs
(exemple : emballage), elles permettent à l’entreprise de différencier ses produits
et de fidéliser sa clientèle.

-Les innovations organisationnelles : elles touchent aux nouveaux modes


d’organisation et d’administration des entreprises. La recherche de nouveautés est
un enjeu essentiel pour les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité. Leur
croissance dépend des innovations qu’elles peuvent mettre en œuvre. Aujourd’hui,
l’innovation concerne toute l’entreprise ; elle dépasse les cadres traditionnels
produits/technologies pour devenir, comme la qualité, totale.

2. La Démarche innovatrice :

Elle comporte quatre phases :


- la détection du besoin et sa recherche ;
- la conception du produit permettant de satisfaire les besoins ;
- la détermination des matériaux utilisable ;
- l’obtention du savoir-faire technologique.
 A ces différentes phases les entreprises peuvent innover selon quatre
orientations : la création, l’amélioration, la transposition et l’initiation.

2. Les moyes d’accès a la technologie :

Différents moyens s’offrent à une entreprise pour acquérir une nouvelle technologie.
Son choix dépendra du budget dont elle dispose mais aussi de la rapidité avec
laquelle elle doit la maîtriser.
• La veille technologique :

Ceci lui permet de surveiller l’évolution des produits et des techniques de façon à ne
pas se faire distancer par les concurrents. Intéressante à court terme, elle ne
dispense pas l’entreprise de mettre en place une stratégie active si elle veut garder
durablement son avantage concurrentiel.

• La recherche développement
A partir de la recherche fondamentale, portant sur les connaissances théoriques et
effectuée essentiellement par les instituts de recherche publics, les entreprises
investissent en recherche développement pour mettre au point de nouveaux produits
ou de nouveaux services.
La recherche nécessite des investissements importants dont les résultats sont
aléatoires. C’est la raison pour laquelle elle est parfois effectuée en partenariat avec
d’autres entreprises.
Par contre, en cas de réussite, elle permet de déposer des brevets qui confèrent à
l’entreprise un monopole temporaire.

• L’acquisition d’un brevet ou de sa licence d’exploitation : c’est un procédé


rapide mais coûteux

• Le rachat d’entreprises innovantes : c’est un procédé nécessitant des


ressources importantes mais qui est peu risqué puisque la technologie est déjà
opérationnelle. Toutefois cela implique l’achat d’éléments non technologiques qui
augmentent le coût de l’opération (exemple, le rachat de start-up).

3. L’intérêt de l’innovation

L’innovation confère à l’entreprise des avantages en terme de coût ou en terme de


produit :
• avantage en terme de coût, quand elle porte sur des procédés ou sur
l’organisation.

Elle ouvre alors le choix entre deux stratégies :


✓ une stratégie de baisse de prix pour conquérir des parts de marché (= avantage
concurrentiel commercial)
✓ ou une stratégie d’accroissement des marges si le prix de vente est maintenu (=
avantage concurrentiel financier). Dans ce dernier cas, l’entreprise dégage des
liquidités supplémentaires qu’elle peut affecter à son budget recherche-
développement pour maintenir son avantage technologique.

• avantage en termes de produit et de marché par la différenciation et/ou


l’amélioration de la qualité qu’elle permet par rapport à la concurrence.

 Pour Porter, l’innovation est le facteur le plus important pouvant modifier les
règles de concurrence dans un domaine d’activité. En effet, elle rend certains
secteurs obsolètes, raccourcit la durée de vie des équipements, fait naître de
nouveaux métiers (e-commerce) entraînant la disparition d’anciens
concurrents et l’apparition de nouveaux.

CONCLUSION

On a donc bien vu dans ce chapitre l’intérêt de la connaissance de


l’environnement technologique pour les entreprises. L’évolution
technologique modifie radicalement la gestion de certaines
activités et détermine la compétitive des entreprises. Elle crée de
l’incertitude : tarder a adopter une technologie peut détériore une
position concurrentielle. Trop se précipiter alors que les standards
technologiques ne sont pas stabilisés peut conduire a investir en
pure perte