Vous êtes sur la page 1sur 7

LECON 3 : RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION ET THEVENIN

RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION


ET THEVENIN
1 - Méthode de superposition
1.1 - Principe de superposition

Soit le circuit électrique ci-contre, on se propose de déterminer le courant I qui circule.


I • D' après la loi d' ohm généralisé :

E1 - E2
I=
R1 R2 R1 + R 2

• Qu' on peut écrire :


E1 E2
E1 E2
I= −
R1 + R 2 R1 + R 2
On peut alors imaginer deux circuits indépendants tel que :
ƒ I1 correspond au courant qui circule dans un circuit (1),
ƒ I2 correspond au courant qui circule dans un circuit (2),
I1 I2 I

R1 R2 R1 R2
R2 R1
+ =
E1 E2 E1 E2

A .N :

⎧ E - E2 12 - 8
• G (E 1 = 12V ; R 1 = 1,5 Ω ) I= 1 = =2A
⎪⎪ R 1 + R 2 1,5 + 0,5
⇒ ⎨
• G (E 2 = 8V ; R 2 = 0,5 Ω ) ⎪I = I1 - I2 = 12 - 8 = 2 A
⎩⎪ 2 2

1.2 - Théorème de superposition

Dans un circuit électrique linéaire comprenant plusieurs sources indépendantes, l'intensité de courant
électrique dans une branche est égale à la somme algébrique des intensités produites dans cette
branche par chacune des sources considérées isolement, les autres sources étant court-circuités.

1.3 - Application

Soit le circuit suivant, on se propose de déterminer I1 I3


les intensités des courants dans les trois branches par I2
la méthode de superposition.
R1 R2
Avec : R3
R1 = 2 Ω ; R2 = 5 Ω ; R3 = 10 Ω E1 E2
E1 = 20 V ; E2 = 70 V

Solution :
D’après le théorème de superposition, l'état initial est équivalent à la superposition des états distincts
(1) et (2),
CHAPITRE 1 : ELECTROCINETIQUE 12
LECON 3 : RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION ET THEVENIN
I1 I3 I'1 I'3 I"1 I"3
I2 I'2 I"2

R1 R2 R1 R2
R3 = R2 R3 + R1 R3
E1 E2 E1 E2

Les courants réels I1 ; I2 et I3 sont données par :


⎧I = I' - I"
⎪1 1 1
⎪ " ' ' ' ' " " "
⎨I2 = I2 - I2 ⇒ Il faut donc calculer : I1 ; I2 ;I3 et I1;I2 ;I3
⎪ ' "
⎪I3 = I3 + I3

a) Calcul de I'1 ; I'2 et I'3 dans le premier cas :


⎧' E1 20
⎪I1 = R .R
=
5 × 10
= 3,75 A
⎪ R1 + 2 3 2+
⎪ R2 + R3 15
⎪' R3 ' 10
⎨I2 = . I1 = 3,75 . = 2,5 A
⎪ R1 + R 2 15
⎪' R2 ' 5
⎪I3 = R + R . I1 = 3,75 . 15 = 1,25 A
⎪ 2 3

b) Calcul de I"1 ; I"2 et I"3 dans le deuxième état :


⎧" E2 70
⎪I2 = R1.R 3
=
2 × 10
= 10,5 A
⎪ R2 + 5+
⎪ R1 + R 3 12
⎪" R3 ' 10
⎨I1 = . I2 = 10,5 . = 8,75 A
⎪ R1 + R 2 12
⎪" R1 " 2
⎪I3 = R + R . I2 = 10,5 . 12 = 1,75 A
⎪ 1 3

c) Calcul de I1 ; I2 et I3 dans l'état réel


⎧I = I' - I" = 3,75 - 8,75 = - 5 A
⎪1 1 1
⎪ " '
⎨I2 = I2 - I2 = 10,5 - 2,5 = 8 A
⎪ ' "
⎪I3 = I3 + I3 = 1,25 + 1,75 = 3 A

Remarque :

I1 est négatif, donc son vrai sens est l'inverse du sens choisi,

2 – Methode thevenin
2.1 – Introduction

ƒ Les deux méthodes précédentes permettent de calculer tous les courants dans le réseau alors que
ceci n'est pas toujours indispensable,
ƒ Souvent on est appelé à connaître le courant dans une seule branche, pour cette raison on se
propose de chercher une méthode pratique,
CHAPITRE 1 : ELECTROCINETIQUE 13
LECON 3 : RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION ET THEVENIN

ƒ Considérons un circuit complexe qui comporte des générateurs ou des récepteurs réels. Le
problème consiste à remplacer ce circuit complexe (dipôle actif), vues de ces deux bornes A et B
par un générateur équivalent dit générateur de Thevenin,
ƒ Ce générateur possède une source de Thevenin (ETh) en série avec une résistance (RTh),
RTh
A A

I I
Circuit
Ru = ETh Ru
Électrique

ETh B
B I=
R Th + Ru
2.2 - Principe

Le théorème de Thevenin permet de transformer un circuit complexe en un générateur de Thevenin


dont :
ƒ La valeur de la source de Thevenin ETh (UAB) est donnée par la mesure ou le calcul de la tension de
sortie à vide (la charge étant débranchée),
ƒ La valeur de la résistance interne RTh est mesurée ou calculée vues des bornes de sorties A et B,
avec les conditions suivantes ;
- La résistance de la charge est débranchée,
- Court-circuiter les générateurs de tension, en gardant les résistances internes,
- Débrancher les sources de courants,

2.3 – Applications

2.3.1 - Exercice 1
A
On considère le circuit électrique donné par la figure suivante : I
ƒ On donne : E = 8 V ; R1 = 4 Ω ; R2 = 12 Ω ; R3 = 9 Ω R1
ƒ Calculer le courant I qui traverse la résistance R3 en R2 R3
appliquant le théorème de Thevenin, E1

Solution : B

1) Calcul de ETh
On débranche la résistance R3, la configuration sera donc :
A

R2
R1
R2 ETH = UAB E1 A
=
E1 R2 ETH = UAB

B B
R2 12
E Th = E= =6V
R1 + R 2 4 + 12

2) Calcul de RTh
R3 étant toujours débranchée, on court-circuite E, la configuration sera donc :
CHAPITRE 1 : ELECTROCINETIQUE 14
LECON 3 : RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION ET THEVENIN

R1.R 2 4 × 12
R1 R2 R Th = = =3Ω
R1 + R 2 4 + 12

3) Calcul de I
RTh
A
E Th 6
I= = = 0,5 A
R Th + R 3 3 + 9
ETh R3

2.3.2 - Exercice 2

Appliquons le théorème de Thevenin pour calculer le courant I du circuit suivant :


On donne : E1 = 20 V ; E2 = 70 V ; R1 = 2 Ω ; R2 = 10 Ω ; R3 = 5 Ω
A
I
R1
R2 R3 ETH

E1
E2
B
Solution :

ƒ Supprimons la résistance dont nous voulons déterminer le courant, soit R3,


ƒ Calculons les grandeurs caractéristiques du générateur équivalent de Thevenin,
1) Déterminons ETh :
A A
I0 I0

R1 RTh
R2 ETH ETH = UAB
=
E1 ETh
E2
B B

⎧ E1 20 5
⎪⎪I0 = R + R = 10 + 2 = 3 A
⎨ 1 2
⎪ETh = R3 .I0 - E2 = 10. 5 - 70 = - 160 V
⎪⎩ 3 3

2) Déterminons RTh
Supprimons les f.e.m E1 et E2 et calculons la résistance RTh
A

CHAPITRER11 : ELECTROCINETIQUE
R2 15

B
LECON 3 : RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION ET THEVENIN

R1.R 2 2 × 10 5
R Th = = = Ω
R1 + R 2 12 3

3) calcul de I
RTh
A

160
R3 −
ETh ETh 3 =-8 A
I= =
R Th + R3 5
+5
3
B

Remarque :

Le signe (-) veut die que le courant dans la branche 3 circule dans le sens inverse,

2.3.3 - Exercice 3

On considère le circuit électrique donné par la figure suivante :


A
I
R1 R3 ƒ On donne : E1 = 10 v ; E2 = 5 v ; R1 = R3 = R4 = 100 Ω ; R2 =
R2 R4
50 Ω
E1 E2 ƒ Calculer le courant I en appliquant le théorème de Thevenin
B

Solution :

1) Calcul de ETh
On débranche la résistance R4, la configuration sera donc :
A

R1
R2 R3 ETh1
A
E1

R1 R3 B
R2 ETh
= +
E1 E2 A

B
R3
R1 R2 ETh2

E2

CHAPITRE 1 : ELECTROCINETIQUE 16
LECON 3 : RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION ET THEVENIN

⎧ R 2 .R 3
⎪ R2 + R3
⎪E Th1 = E1 = 2,5 V
⎪ R 2 .R 3
⎪ + R 1
R2 + R3
⎪⎪
⎨ ⇒ E Th = E Th1 + E Th2 = 3,75 V
⎪ R1.R 2

⎪ R1 + R 2
⎪E Th2 = R .R E 2 = 1,25 V
⎪ 1 2
+ R3
⎪⎩ R1 + R 2

2) Calcul de RTh
A

1
R Th = = 25 Ω
R1 R2 R3 1 1 1
+ +
R1 R 2 R 3

3) calcul de I3
RTh
A

E Th
ETh R4 I= = 0,03 A
R Th + R 4

2.3.4 - Exercice 4

On considère le circuit électrique donné par la figure suivante :


A

ƒ On donne : E1 = 10 v ; E2 = 5 v ; R1 = R3 = R4 = 100 Ω ; R2 =
R1 R3

E1 B
R2 E2
D 50 Ω
ƒ Calculer le courant I en appliquant le théorème de Thevenin
R4 R5
C

Solution :

1) Calcul de ETh

A A
R1 R3 R1 UAB R3 UAD
ETh ETh
B D E1 B D
E1
=
R4 R5
R4 R5
C
C

CHAPITRE 1 : ELECTROCINETIQUE 17
LECON 3 : RESOLUTION PAR LA METHODE DE SUPERPOSITION ET THEVENIN


⎪E = U - U
⎪ Th AD AB
⎪ R1
⎨U AB = E1 = 3 V ⇒ E Th = U AD - U AB = 3,85 V
⎪ R1 + R 4
⎪ R3
⎪U AD = R + R E1 = 6,85 V
⎩ 3 5

2) Calcul de RTh
A B
R1 R3
R1 R3
B D
= A C

R4 R5
R4 R5
C
C D

R1.R 4 R .R
R Th = + 3 5 = 96,42 Ω
R1 + R 4 R3 + R5
3) calcul de I3

RTh
B

R4
ETh + E2
ETh I3 = = 17,4 mA
R Th + R 2
E2
D

CHAPITRE 1 : ELECTROCINETIQUE 18