Vous êtes sur la page 1sur 3

L’histoire de la laveuse :

Auparavant, le linge de maison était lavé par les femmes appelées les lavandières. Ce travail
était très dur car il était effectué à la main en tapant, en tordant et en frottant le linge dans tous
les sens afin d’en retirer les tâches. Les lavandières étaient accroupies des journées entières,
en été comme en hiver, sur le bord des fleuves, des rivières ou des lavoirs présents dans
chaque ville et village. Ces lavoirs étaient un point de rencontre pour ces femmes qui
profitaient de ce travail très long toute en se racontant les potins et commérages des environ.
Mais même si ces moments étaient précieux, le travail des lavandières était pénible, fatiguant
et pouvait durer une journée entière. C’est pour cela que Jacob Christian Shäffer a décidé
d’inventer la machine à laver…

Le premier inventeur de la machine à laver était Jacob Christian.  A cette époque, la fonction
de l’appareil était simple : elle devait être d’usage domestique pour permettre le nettoyage des
linges plus facilement.

En 1767, l’inventeur allemand Jacob Christian Schäffer réalise la première machine à


laver mais le premier brevet a été déposé le 31 mars 1797 par l’Américain Nathaniel Briggs.

En 1851, James King a créé la première machine à tambour fonctionnant avec une manivelle
et 10 ans plus tard on y ajoute une essoreuse pour simplifier cette tâche

En 1870, François Proust propose en Europe une machine à laver qui est un grand seau
métallique à double fond que l’on remplissait d’eau mise et que l’on mettait sur un feu.

Le commencement de l’ère des machines à laver électrique


Durant l’année 1898, le constructeur français Flandria fabrique la “Barboteuse”.
Cette lave linge est un tonneau en bois munie d’un mécanisme qui était actionnée par une
manivelle pour
En 1907, l’ingénieur américain Alva John Fischer met au point “Thor”, qui est la première
machine automatique et dépose un brevet en 1910.

1937, un Américain John Chamberlain crée la première machine multifonctions pour


la société Bendix Aviation Corporation qui a déposé un brevet.

 Evolution du lave-linge

La Lavandière dans les lavoirs


publics :
XIX°siècle
Après avoir frotté le linge avec du savon, la
lavandière le rince à grande eau. Ensuite elle le
tord puis le bat avec un battoir en bois afin de
l'essorer le plus possible.

1880 Apparition des premières machines


manuelles.
Il faut verser de l'eau chaude dans la cuve (la
machine ne chauffe pas l'eau), brasser le linge
avec une manivelle pour le laver, l'essorer entre
les rouleaux et vidanger la cuve grâce à un
robinet.
1905

Machines à tambour actionnées par manivelle. Le


fer et le cuivre des cuves permettent parfois d´y
ajouter un foyer au bois ou au charbon.

1920 Apparition des premières machines


électriques.
La manivelle pour agiter le linge est reliée par
une courroie à un moteur électrique. Les autres
manipulations restent manuelles, seul le
brassage devient moins pénible. Pour faciliter
l'essorage, on utilise deux rouleaux en
caoutchouc qui pressent le linge en tournant.
Apparition des machines
1950 automatiques.
Le programmateur réalise l'enchaînement de
toutes les opérations sans intervention manuelle.
Un pressostat et une électrovanne coupent
l'arrivée d'eau quand la cuve est pleine, un
thermostat arrête le chauffage à la température
sélectionnée et un minuteur commande la durée
des autres opérations.
1980 Les progrès de l'électronique donnent naissance
à des machines réactives qui ne se contentent
pas de réaliser le programme défini à l'avance,
mais qui modifient certains paramètres (niveau
d'eau, cadance de brassage, essorage) en
fonction d'informations données par divers
capteurs.

De nos Aujourd’hui certaines machines sont réactives :


mesure du poids du linge.
jours
Certains modèles proposent des lavages à la
vapeur, ce qui permet un lavage de meilleure
qualité en moins de temps, tout en économisant
de l'eau et de l'électricité.

Détection de la qualité du tissu. Des connections


par USB ou WI-FI au réseau Internet permettent
le lancement différé du lavage.

Vous aimerez peut-être aussi