Vous êtes sur la page 1sur 92

RECUEIL DE

DOCUMENTATIONS
TECHNIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S.T.I.

GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE

ACADÉMIE D'AIX-MARSEILLE

VERSION 2007
Baccalauréat technologique S.T.I. génie électrotechnique Académie d'Aix-Marseille

SOMMAIRE

FONCTION ALIMENTER
Dimensionnement d’un transformateur A1
Transformateurs de commande et de signalisation (monophasés) A2
Batteries de condensateurs : compensation de l'énergie réactive en B.T. A3
FONCTION DISTRIBUER L'ÉNERGIE
Sectionneurs : tableau de choix B1
Sectionneurs : auxiliaires et accessoires B2
Sectionneurs : représentation schématique B3
Détermination des sections de câbles B4
Détermination de la chute de tension en ligne B6
Calcul des courants de court-circuit B 11
Désignation des câbles B 14
Câbles mono conducteurs : caractéristiques B 15
Câbles mono conducteurs : tableau de choix B 16
Câbles multiconducteurs souples : caractéristiques B 17
Câbles multiconducteurs souples : tableaux de choix B 18
FONCTION PROTÉGER LE MATÉRIEL ET LES PERSONNES
Définition des grandeurs caractéristiques C1
Définition des types de courbes des disjoncteurs C2
Fusibles : tableaux de choix C3
Fusibles : courbes de fusion C4
Fusibles : contraintes thermiques C5
Fusibles : courbes de limitation de courant C6
Relais thermiques: tableau de choix C7
Relais thermiques: caractéristiques C8
Interrupteurs et disjoncteurs différentiels : tableau de choix C9
Disjoncteurs, interrupteurs et disjoncteurs différentiels : tableau de choix C 10
Disjoncteurs : tableaux de choix C 11
Disjoncteurs + blocs différentiels : tableau de choix C 14
Blocs différentiels : tableau de choix C 15
Dispositifs différentiels : courbes de déclenchement C 16
Disjoncteurs magnétothermiques DX type C : courbes de déclenchement C 17
Disjoncteurs magnétothermiques DX type D : courbes de déclenchement C 18
Disjoncteurs de puissance DPX 250 : tableaux de choix C 19
Disjoncteurs DPX 250 magnétothermiques : caractéristiques et courbes C 20
Disjoncteurs DPX 250 électroniques : caractéristiques et courbes C 21
Disjoncteurs magnétothermiques : tableau de sélectivité C 22
Disjoncteurs-moteurs: GV3-ME : tableau de choix C 24
Disjoncteurs-moteurs: GV3-ME : courbes de déclenchement C 25
Disjoncteurs-moteurs magnétiques : GV2-LE et GV2L : tableau de choix C 26
Démarreurs-contrôleurs TeSys U : association des modules C 27
Démarreurs-contrôleurs TeSys U : bases de puissance C 28
Démarreurs-contrôleurs TeSys U : unités de contrôle C 29
Démarreurs-contrôleurs TeSys U : modules fonctions et communication C 30
Démarreurs-contrôleurs TeSys U : état des contacts C 31
Démarreurs-contrôleurs TeSys U : courbes de déclenchement C 32
Démarreurs-contrôleurs TeSys U : courbes de limitation C 35

VERSION 2007
FONCTION COMMANDER LA PUISSANCE
Télérupteurs et minuteries D1
Contacteurs : catégorie d'emploi D2
Contacteurs : tableau de choix D3
Contacteurs : tableau de choix des repères de tension bobine D6
Contacteurs : schémas D7
Contacteurs : caractéristiques du circuit de commande D8
Contacteurs : durabilité électrique D 10
Démarreurs progressifs: tableau de choix D 11
Démarreurs progressifs : schémas conseillés D 12
Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones VNTV : tableaux de choix D 13
Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones VNTV : tableaux de choix D 14
Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones ATV-18 : tableaux de choix D 15
Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones ATV-18 : schémas conseillés D 16
Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones ATV-18 : tableaux de choix D 17
Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones ATV-18 : schémas conseillés D 18
Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones : caractéristiques de couple D 19
Variateurs de vitesse pour moteurs à courant continu : tableaux de choix D 20
FONCTION CONVERTIR L'ÉNERGIE
Définition des indices de protection (IP) E1
Moteurs asynchrones : tableaux de choix E2
Moteurs à courant continu : contraintes liées à l'environnement E5
Moteurs à courant continu : présélection de la taille du moteur E6
Moteurs à courant continu fermés: tableaux de choix E7

VERSION 2007
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
FONCTION ALIMENTER LEGRAND

DIMENSIONNEMENT D'UN TRANSFORMATEUR

Quel transformateur pour quel circuit ? Courbes de dimensionnement par la chute de tension
sous cos ϕ 0,5
Chaque circuit a besoin d'une puissance de transformateur spécifique : Puissance d’appel
c'est le dimensionnement. en VA
Mais, pour dimensionner un transformateur d'équipement il ne suffit 100 000
pas d'additionner les puissances des circuits d'utilisation, il faut
également tenir compte de la puissance instantanée admissible
(puissance d'appel).

Comment calculer la puissance et le dimensionnement


d'un transformateur ?
Pour un équipement comportant des automatismes, la puissance d'un 10 000
transformateur dépend :
• De la puissance maximale nécessaire à un instant donné (puissance
d'appel) 3 150
• De la puissance permanente absorbée par le circuit 2 500
• De la chute de tension 2 000
• Du facteur de puissance 1 600

1 000 1 000
1) Déterminer la puissance d'appel
Pour déterminer la puissance d'appel, nous tenons compte des 630
hypothèses suivantes : 460 400
• Deux appels ne peuvent se produire en même temps
• Un facteur de puissance cos ϕ de 0,5 à l'enclenchement 250
• 80 % des appareils au maximum sont alimentés en même temps
160
De manière empirique et pour simplifier, cette puissance se calcule
100 100
selon la formule suivante :
P appel = 0,8 (∑Pm + ∑Pv + Pa) 63
∑Pm : somme de toutes les puissances de maintien des contacteurs 40
∑Pv : somme de toutes les puissances des voyants
Pa : puissance d’appel du plus gros contacteur Tension
secondaire
Exemple : en volts
Une armoire de commande de machine-outil comportant : 10
U nom i nal - 10% U nom i nal - 5% U nomi n a l
• 10 contacteurs pour moteurs 4 kW, puissance de maintien 8 VA
• 4 contacteurs pour moteur 18,5 kW, puissance de maintien 20 VA Pour une puissance de 460 VA cos ϕ 0,5, on lit sur la courbe à
• 1 contacteur pour moteur 45 kW, puissance de maintien Unominal - 5 %* une valeur de 160 VA
20 VA, puissance d’appel 250 VA cos ϕ 0,5 * Valeur choisie volontairement par précaution
• 25 relais de télécommande, puissance de maintien 4 VA
• 45 voyants de signalisation, consommation 1 VA 3) Vérifier le choix
∑Pm =10 x 8 VA = 80 VA Effectuer le contrôle suivant à chacun de vos équipements :
4 x 20 VA = 80 VA • calculer la somme totale des puissances au maintien des bobines
1 x 20 VA = 20 VA et celle des voyants sous tension
25 x 4 VA =100 VA • appliquer ensuite un coefficient : soit celui de 80 % des appareils
maintenus en même temps sous tension, soit celui issu
280 VA des calculs réels de votre équipement…
∑Pv = 45 x 1 VA = 45 VA La puissance de dimensionnement doit être égale ou supérieure
Pa = 250 VA au résultat de ce calcul

P appel = 0,8 (280 + 45 + 250) = 460 VA à cos ϕ 0,5

2) Déterminer le dimensionnement du transformateur


Pour les transformateurs de commande en particulier, il suffit, à partir
de la puissance d'appel à cos ϕ 0,5, de lire le dimensionnement
ci-dessous :

Puissance Puissance instantanée admissible en VA IEC/EN 61558-2-2


nominale avec cos ϕ de :
en VA
IEC et CSA 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1

40 90 80 72 66 61 57 53 51 53
63 160 140 130 120 110 100 95 91 130
100 240 210 190 170 160 150 140 140 140
160 460 390 330 290 260 230 210 190 180
250 830 690 590 510 450 400 360 330 310
400 1 600 1 300 1 100 1 000 890 800 730 680 650
630 2 100 1 800 1 600 1 400 1 300 1 200 1 100 1 000 1 100
1 000 5 400 4 600 4 000 3 600 3 300 3 000 2 700 2 600 2 600
1 600 9 100 8 100 7 300 6 700 6 200 5 800 5 500 5 300 5 700
2 500 8 100 7 300 6 600 6 100 5 700 5 400 5 200 5 100 5 600
4 000 16 000 14 000 12 000 10 000 9 000 8 200 7 500 6 900 6 700

Une puissance d'appel de 460 VA à cos ϕ 0,5 entraîne un


dimensionnement minimal de 250 VA
• Pour les autres transformateurs (TDCE, CNOMO, TFCE) on peut, par
exemple, se référer aux courbes de dimensionnement par la chute de
tension (voir ci-contre)

Page A1 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
FONCTION ALIMENTER LEGRAND

TRANSFORMATEURS DE COMMANDE ET DE SIGNALISATION (Monophasés)

423 02 424 05

Dimensions (p. 349)


Conformes aux normes IEC/EN 61558-2-2
et 2-4 ou 2-6 424 46 424 73
UL 506 et CSA C22-2 - N° 66 (gammes 24, 48, 115
et 230 V) Emb. Réf. Transfos de commande et de séparation
IP 2x jusqu’à 400 VA - IK 04 des circuits
Protection des transformateurs (p. 356)
Les transformateurs 40 et 63 VA sont livrés équipés Primaire : 230-400 V ± 15 V - Secondaire : 115 V
d’un porte-fusible avec fusible 5 x 20 temporisé Puissance en VA Puissance
instantanée
(sauf 24/48 V et 115-230 V) selon IEC selon admissible
Les transformateurs de 100 à 4 000 VA peuvent être et CSA UL à cos ϕ = 0,5
protégés par fusible type gG ou par disjoncteur 1 424 21 40 40 68
type C (voir tableau p. 356) 1 424 22 63 63 116
Livrés avec barrettes de connexion 0 V / Masse(1) 1 424 23 100 100 145
Possibilité de fixation directe sur rail symétrique 1 424 24 160 160 290
jusqu’à 100 VA 1 424 25 250 200 500
1 424 26 400 350 1 100
Emb. Réf. Transfos de commande et de sécurité 1 424 28 630 500 1 500
Primaire : 230-400 V ± 15 V - Secondaire : 24 V 1 424 30 1 000 500 3 500
Puissance
1 424 31 1 600 700 6 800
Puissance en VA 1 424 32 2 500 1 300 7 900
instantanée
selon selon admissible 1 424 33 4 000 2 400 17 000
IEC et CSA UL à cos ϕ = 0,5
1 423 01 40 40 64 Primaire: 230-400 V ± 15 V - Secondaire: 115 V-230 V
1 423 02 63 63 114 Livrés avec barrette de couplage
1 423 03 100 100 175 1 424 89 40 40 68
1 423 04 160 160 290 1 424 90 63 63 116
1 423 05 250 200 510 1 424 91 100 100 145
1 423 06 400 330 880 1 424 92 160 160 290
1 423 08 630 500 1 200 1 424 93 250 200 500
1 423 10 1 000 500 3 700 1 424 94 400 350 1100
1 423 11 1 600 700 7 100 1 424 95 630 500 1400
1 423 12 2 500 1 400 4 300 1 424 96 1 000 500 3500
1 424 97 1 600 700 6100
Transfos de commande 1 424 98 2 500 1 300 7100
et de séparation des circuits 1 424 99 4 000 2 400 17000
Primaire : 230-400 V ± 15 V - Secondaire : 48 V Primaire : 230-400 V ± 15 V - Secondaire : 230 V
Puissance en VA Puissance
instantanée 1 424 41 40 40 68
selon selon admissible
IEC et CSA UL à cos ϕ = 0,5 1 424 42 63 63 116
1 423 21 40 40 64 1 424 43 100 100 148
1 423 22 63 63 117 1 424 44 160 160 290
1 423 23 100 100 178 1 424 45 250 200 500
1 423 24 160 160 300 1 424 46 400 350 1 100
1 423 25 250 200 530 1 424 48 630 500 1 400
1 423 26 400 350 900 1 424 50 1 000 500 3 500
1 423 28 630 500 1 700 1 424 51 1 600 700 6 100
1 423 30 1 000 500 3 700 1 424 52 2 500 1 300 7 100
1 423 31 1 600 700 7 100 1 424 53 4 000 2 400 17 000
1 423 32 2 500 1 400 7 900
Primaire : 230-400 V ± 15 V - Secondaire : 230 V
Ecran électrostatique entre primaire et secondaire
Transfos de commande et de sécurité (24 V)
ou de séparation (48 V) 1 424 61 40 40 68
1 424 62 63 63 116
Primaire : 230-400 V ± 15 V - Secondaire : 24-48 V 1 424 63 100 100 148
Livrés avec barrette de couplage 1 424 64 160 160 290
Puissance Puissance 1 424 65 250 200 500
en VA instantanée
selon admissible 1 424 66 400 350 1 100
IEC à cos ϕ = 0,5 1 424 68 630 500 1 400
1 424 01 40 64 1 424 70 1 000 500 3 500
1 424 02 63 117 24V 48V 1 424 71 1 600 700 6 100
1 424 03 100 178 1 424 72 2 500 1 300 7 100
1 424 04 160 300 1 424 73 4 000 2 400 17 000
1 424 05 250 530
1 424 06 400 900
1 424 08 630 1 300
1 424 10 1 000 3 700
1 424 11 1 600 7 000
1 424 12 2 500 4 200

Page A2 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
FONCTION ALIMENTER SCHNEIDER

BATTERIE DE CONDENSATEURS : COMPENSATION DE L’ENERGIE REACTIVE EN BT

La gamme de condensateurs « Schneider » est constituées des modèles modulaires Varplus M


et des modèles de forte puissance qui permettent de couvrir de 5 à 100 kvar sous 400 ou 470 V
50 Hz. La gamme se décline en deux types en fonction du niveau de pollution harmonique :
- Type standard : pour réseaux peu pollués,
- Type H : pour réseaux pollués.

puissance (kvar)
type standard, 400 V - IP 00
réf. Varplus M1
5 52417 Type standard et type H
7,5 52418
10 52419
12,5 52420
15 52421
puissance (kvar) réf.
utile de dimensionnement
400 V 470 V
type H - IP 00
5,5 8 52425
7,5 10 52426
10 14,5 52427
11,5 16 52428

puissance (kvar)
type standard, 400 V - IP 00
réf. Varplus M4
50 52422 Type standard et type H
60 52423

puissance (kvar) réf.


utile de dimensionnement
400 V 470 V
type H - IP 00
40 57,5 52429
45 60 52430

puissance (kvar) réf.


type standard, 400 V
100 52470
120 52471
140 52472
puissance (kvar) réf.
utile dimensionnement
400 V 470 V
type H
80 115 52476
90 120 52477
105 136 52478
120 152 52479

Page A3 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L’ENERGIE SCHNEIDER

SECTIONNEURS : TABLEAU DE CHOIX

Blocs nus tripolaires


calibre taille des nombre de dispositif réf.
cartouches contacts de contre la marche (3)
fusibles précoupure (1) en monophasé (2)
raccordement par bornes à ressort
25 A 10 x 38 - sans LS1 D323
raccordement par vis-étriers ou connecteur
32 A 10 x 38 - sans LS1 D32
50 A 14 x 51 1 sans GK1 EK
LS1 D323 avec GK1 EV
2 sans GK1 ES
avec GK1 EW
125 A 22 x 58 1 sans GK1 FK
avec GK1 FV
2 sans GK1 FS
avec GK1 FW

Blocs nus tétrapolaires


LS1 D32 calibre taille des nombre de dispositif réf.
cartouches contacts de contre la marche (3)
fusibles précoupure (1) en monophasé (2)
raccordement par vis-étriers ou connecteur
32 A 10 x 38 - sans LS1 D32
+ LA8 D324 (4)
50 A 14 x 51 1 sans GK1 EM
avec GK1 EY
2 sans GK1 ET
avec GK1 EX
125 A 22 x 58 1 sans GK1 FM
GK1 FK avec GK1 FY
2 sans GK1 FT
avec GK1 FX
(1) Avec 1 ou 2 contacts de précoupure à insérer dans le circuit de commande du contacteur.
(2) Les sectionneurs avec dispositif contre la marche en monophasé sont à équiper de cartouches fusibles
à percuteur.
(3) LS1 D : montage par encliquetage sur un profilé § largeur 35 mm ou par vis.
GK1 : montage par encliquetage sur un profilé § largeur 35 mm ou sur platine Telequick.
(4) Se monte à gauche ou à droite du bloc nu.

Caractéristiques
LS1 D32 + LA8 D324 Conformité aux normes :
c NF EN 60947-3
c IEC 947-3.

Page B 1 VERSION 2007


E5 Académie d’Aix-Marseille
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
DISTRIBUER L’ENERGIE SCHNEIDER

SECTIONNEURS : AUXILIAIRES ET ACCESSOIRES

Accessoires pour LS1 D323 (bornes à ressort)


désignation utilisation réf.
platine de montage LS1 D323 et contacteur LC1 D09 à D38 LAD 311
avec alignement des façades

désignation extension nombre réf.


par de départs
répartiteur puissance LAD 32i 2 LAD 322
63 A 3 LAD 323
4 LAD 324

désignation composition du kit réf.


kit d’assemblage et connexion 1 platine LAD 311 pour montage du LS1 D323 LAD 352
puissance pour LS1 D323 et 2 modules LAD 341 pour connexion
LC1 D093... D323 c entre LS1 D323 et répartiteur puissance
c entre LS1 D323 et contacteur

désignation capacité utilisation quantité réf.


maxi indivisible unitaire
bornier amont 16 mm2 alimentation de 1 ou 2 répartiteurs puissance 1 LAD 3B1
bornier aval 16 mm2 connexion des câbles moteurs 1 LAD 331
embout réducteur - raccordement de conducteurs de 1 à 1,5 mm2 20 LA9 D99

Blocs de contacts additifs


désignation utilisation montage nombre type de quantité réf.
sur maxi contacts indivisible unitaire
contacts auxiliaires LS1 D32 frontal 1 "F + O" 10 GV AE11
instantanés (contacts "F + F" 10 GV AE20
de précoupure) LS1 D323 frontal 1 "F + O" 10 GV AE113
"F + F" 10 GV AE203

Dispositifs de commande
pour sectionneur pour montage réf.
calibre nombre de pôles
poignées latérales
125 A 3 ou 4 droite GK1 AP07
gauche GK1 AP08
GK1 FK + GK1 AP07 poignées frontales (1)
32 - 50 - 125 A équipé d'origine
poignées extérieures
32 A 3 ou 4 droite LS1 D32005 (2)
gauche LS1 D32006
50 A 3 ou 4 droite GK1 AP05
gauche GK1 AP06
125 A 3 ou 4 droite GK1 AP07
gauche GK1 AP08

Dispositifs de cadenassage (3)


pour sectionneur réf.
calibre nombre de pôles dispositif contre la marche
en monophasé
32 A 3 ou 4 sans intégré
50 A 3 sans GK1 AV07
avec GK1 AV08
4 sans GK1 AV08
avec GK1 AV09

Broches
pour sectionneur quantité indivisible réf. unitaire
calibre nombre de pôles
tubes
32 A 3 ou 4 10 DK1 CB92 (4)
50 A 3 ou 4 10 DK1 EB92 (5)
125 A 3 ou 4 10 DK1 FA92 (5)

Page B 2 VERSION 2007

E156_157.p65 156 21/02/05, 10:48


E1
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille 6
DISTRIBUER L’ENERGIE SCHNEIDER

SECTIONNEURS : REPRESENTATION SCHEMATIQUE

LS1 D32 GK1 EK, EM, ES, ET, EV, EW, EX, EY GK1 Fi + GK1 AP07 (commande
Montage sur profilé AM1 DP200 Montage sur profilé AM1 DP200 intérieure droite)
Montage sur profilé AM1 DE ou ED

4
14,2

40,5
89

47
20,5
45
95

120
8

29,5
22,5 45
45 a1

2
51,5 45 44 6 a1 55 35

4
68,3 82 7,5 7,5 a 7,5 82 82 15 (1)
7,5 a
106,8

a : avec dispositif de protection contre la marche en monophasé. (1) Verrouillage par 3 cadenas.
a1 : sans dispositif de protection contre la marche en monophasé.
GK1 a a1 GK1 a a1
3P 4P 3P 4P 3P 4P 3P 4P
EK - - 88 - FK - - 121 -
EM - - - 114 FM - - - 156
ES - - 97 - FS - - 136 -
ET - - - 123 FT - - - 171
EV 106 - - - FV 136 - - -
EW 115 - - - FW 151 - - -
EX - 141 - - FX - 186 - -
EY - 132 - - FY - 171 - -

Sectionneurs sans dispositif contre la marche en monophasé


Tripolaire
LS1 D32, D323 LS1 D32, D323 + GV AE11i LS1 D32, D323 + GV AE20i GK1 EK
13

21

13

23
1

13
1

5
2

14

22
2

14

24

14
Tétrapolaire
GK1 ES GK1 FK GK1 FS LS1 D32 + LA8 D324
13

23
1

7
1

5
2

14

24

12
14
11
22
24
21
11
2

8
2

6
12
14

Tripolaire + Neutre
GK1 EM GK1 ET GK1 FM GK1 FT
13

13

23

N
N

N
1

5
11
12
14
2

6
2

14

14

24

12
14
11
22
24
21
2

Sectionneurs avec dispositif contre la marche en monophasé


Tripolaire
GK1 EV GK1 EW GK1 FV GK1 FW
13

13

23
1

5
1

12
14
11
22
24
21
2

6
96
98
2

14
96
98

14

24
96
98

12
14
11
2

6
96
98

95
95

95

95

Tripolaire + Neutre
GK1 EY GK1 EX
13

13

23
N

N
1

5
2

14
96
98

14

24
96
98
95

95

Page B 3 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

DETERMINATION DES SECTIONS DE CABLES

Les tableaux ci-contre permettent de Lettre de sélection


déterminer la section des conducteurs
type d’éléments mode de pose lettre
de phase d’un circuit. conducteurs de sélection
Ils ne sont utilisables que pour des conducteurs et c sous conduit, profilé ou goulotte, en apparent ou encastré B
câbles multiconducteurs c sous vide de construction, faux plafond
canalisations non enterrées et c sous caniveau, moulures, plinthes, chambranles
protégées par disjoncteur. c en apparent contre mur ou plafond C
c sur chemin de câbles ou tablettes non perforées
câbles multiconducteurs c sur échelles, corbeaux, chemin de câbles perforé E
Pour obtenir la section des c fixés en apparent, espacés de la paroi
c câbles suspendus
conducteurs de phase, il faut : câbles monoconducteurs c sur échelles, corbeaux, chemin de câbles perforé F
c déterminer une lettre de sélection qui c fixés en apparent, espacés de la paroi
c câbles suspendus
dépend du conducteur utilisé et de son
mode de pose Facteur de correction K1
c déterminer un coefficient K qui
lettre de sélection cas d’installation K1
caractérise l’influence des différentes B c câbles dans des produits encastrés directement dans 0,70
conditions d’installation. des matériaux thermiquement isolants
c conduits encastrés dans des matériaux thermiquement isolants 0,77
c câbles multiconducteurs 0,90
Ce coefficient K s’obtient en multipliant c vides de construction et caniveaux 0,95
les trois facteurs de correction, K1, K2 C c pose sous plafond 0,95
B, C, E, F c autres cas 1
et K3 :
c le facteur de correction K1 prend en Facteur de correction K2
compte le mode de pose
lettre de disposition des facteur de correction K2
c le facteur de correction K2 prend en sélection câbles jointifs nombre de circuits ou de câbles multiconducteurs
compte l’influence mutuelle des 1 2 3 4 5 6 7 8 9 12 16 20
circuits placés côte à côte B, C encastrés ou noyés 1,00 0,80 0,70 0,65 0,60 0,57 0,54 0,52 0,50 0,45 0,41 0,38
dans les parois
c le facteur de correction K3 prend en C simple couche sur les murs 1,00 0,85 0,79 0,75 0,73 0,72 0,72 0,71 0,70 0,70
compte la température ambiante et la ou les planchers
ou tablettes non perforées
nature de l’isolant. simple couche au plafond 0,95 0,81 0,72 0,68 0,66 0,64 0,63 0,62 0,61 0,61
E, F simple couche 1,00 0,88 0,82 0,77 0,75 0,73 0,73 0,72 0,72 0,72
sur des tablettes
horizontales perforées ou
sur tablettes verticales
simple couche 1,00 0,87 0,82 0,80 0,80 0,79 0,79 0,78 0,78 0,78
sur des échelles à câbles,
corbeaux, etc.

Lorsque les câbles sont disposés en plusieurs couches, appliquer en plus un facteur de
correction de :
c 0,80 pour deux couches
c 0,73 pour trois couches
c 0,70 pour quatre ou cinq couches.

Facteur de correction K3
températures isolation
ambiantes élastomère polychlorure de vinyle polyéthylène réticulé (PR)
(°C) (caoutchouc) (PVC) butyle, éthylène, propylène (EPR)
10 1,29 1,22 1,15
15 1,22 1,17 1,12
20 1,15 1,12 1,08
25 1,07 1,07 1,04
30 1,00 1,00 1,00
35 0,93 0,93 0,96
40 0,82 0,87 0,91
45 0,71 0,79 0,87
50 0,58 0,71 0,82
55 – 0,61 0,76
60 – 0,50 0,71

PAGE B 4 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

DETERMINATION DES SECTIONS DE CABLES

Détermination de la section minimale


Connaissant l’z et K (l’z est le courant isolant et nombre de conducteurs chargés (3 ou 2)
équivalent au courant véhiculé par la caoutchouc butyle ou PR ou éthylène PR
canalisation : l’z = lz/K), le tableau ou PVC
ci-contre indique la section à retenir. lettre de B PVC3 PVC2 PR3 PR2
sélection C PVC3 PVC2 PR3 PR2
Exemple E PVC3 PVC2 PR3 PR2
Un câble PR triphasé est tiré sur un chemin F PVC3 PVC2 PR3 PR2
de câbles perforé, jointivement avec section 1,5 15,5 17,5 18,5 19,5 22 23 24 26
cuivre 2,5 21 24 25 27 30 31 33 36
3 autres circuits constitués : (mm2) 4 28 32 34 36 40 42 45 49
c d’un câble triphasé (1er circuit) 6 36 41 43 48 51 54 58 63
c de 3 câbles unipolaires (2e circuit) 10 50 57 60 63 70 75 80 86
c de 6 cables unipolaires (3e circuit) : ce 16 68 76 80 85 94 100 107 115
circuit est constitué de 2 conducteurs par 25 89 96 101 112 119 127 138 149 161
phase. 35 110 119 126 138 147 158 169 185 200
Il y aura donc 5 groupements triphasés. La 50 134 144 153 168 179 192 207 225 242
température ambiante est de 40 °C. 70 171 184 196 213 229 246 268 289 310
Le câble PR véhicule 23 ampères par 95 207 223 238 258 278 298 328 352 377
120 239 259 276 299 322 346 382 410 437
phase.
150 299 319 344 371 395 441 473 504
1 2 3 185 341 364 392 424 450 506 542 575
240 403 430 461 500 538 599 641 679
300 464 497 530 576 621 693 741 783
400 656 754 825 940
500 749 868 946 1 083
630 855 1 005 1 088 1 254
section 2,5 16,5 18,5 19,5 21 23 25 26 28
aluminium 4 22 25 26 28 31 33 35 38
θa = 40°C (mm2) 6 28 32 33 36 39 43 45 49
PR
10 39 44 46 49 54 59 62 67
16 53 59 61 66 73 79 84 91
25 70 73 78 83 90 98 101 108 121
La lettre de sélection donnée par le tableau 35 86 90 96 103 112 122 126 135 150
correspondant est E. 50 104 110 117 125 136 149 154 164 184
Le facteur de correction K1, donné par le 70 133 140 150 160 174 192 198 211 237
tableau correspondant, est 1. 95 161 170 183 195 211 235 241 257 289
Le facteur de correction K2, donné par le 120 186 197 212 226 245 273 280 300 337
tableau correspondant, est 0,75. 150 227 245 261 283 316 324 346 389
Le facteur de correction K3, donné par le 185 259 280 298 323 363 371 397 447
240 305 330 352 382 430 439 470 530
tableau correspondant, est 0,91.
300 351 381 406 440 497 508 543 613
Le coefficient K, qui est K1 x K2 x K3, est 400 526 600 663 740
donc 1 x 0,75 x 0,91 soit 0,68. 500 610 694 770 856
Détermination de la section 630 711 808 899 996
On choisira une valeur normalisée de In
juste supérieure à 23 A.
Le courant admissible dans la canalisation
est Iz = 25 A.
L’intensité fictive l’z prenant en compte le
coefficient K est l’z = 25/0,68 = 36,8 A.
En se plaçant sur la ligne correspondant à la
lettre de sélection E, dans la colonne PR3,
on choisit la valeur immédiatement
supérieure à 36,8 A, soit, ici, 42 A dans le
cas du cuivre qui correspond à une section
de 4 mm2 cuivre ou, dans le cas de
l’aluminium 43 A, qui correspond à une
section de 6 mm2 aluminium.

PAGE B 5 VERSION 2007


K3
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

DETERMINATION DE LA CHUTE DE TENSION EN LIGNE

L’impédance d’un câble est faible mais Les normes limitent les chutes de tension en ligne
non nulle : lorsqu’il est traversé par le
La norme NF C 15-100 impose que la chute
courant de service, il y a chute de de tension entre l’origine de l’installation BT
tension entre son origine et son et tout point d’utilisation n’excède pas les abonné
propriétaire du
extrémité. valeurs du tableau ci-contre. abonné BT poste MT/BT
Or le bon fonctionnement d’un D’autre part la norme NF C 15-100 § 552-2
limite la puissance totale des moteurs
récepteur (surtout un moteur) est installés chez l’abonné BT tarif bleu. Pour
conditionné par la valeur de la tension des puissances supérieures aux valeurs
à ses bornes. indiquées dans le tableau ci-dessous, 5% (1) 8%

Il est donc nécessaire de limiter les l’accord du distributeur d’énergie est


nécessaire.
chutes de tension en ligne par un
dimensionnement correct des câbles
récepteur (1) entre le point de
d’alimentation. raccordement de l'abonné BT
Ces pages vous aident à déterminer et le récepteur

les chutes de tension en ligne, afin de Chute de tension maximale entre l’origine de l’installation BT et l’utilisation
vérifier : éclairage autres usages
(force motrice)
c la conformité aux normes et abonné alimenté par le réseau BT 3% 5%
règlements en vigueur de distribution publique
abonné propriétaire de son poste HT-A/BT 6% 8 % (1)
c la tension d’alimentation vue par le
(1) Entre le point de raccordement de l’abonné BT et le moteur.
récepteur
c l’adaptation aux impératifs Puissance maxi de moteurs installés chez un abonné BT
d’exploitation. (I < 60 A en triphasé ou 45 A en monophasé)
moteurs triphasés (400 V) monophasés (230 V)
à demarrage direct autres modes
pleine puissance de démarrage
locaux d’habitation 5,5 kW 11 kW 1,4 kW
autres réseau aérien 11 kW 22 kW 3 kW
locaux réseau souterrain 22 kW 45 kW 5,5 kW

PAGE B 6 VERSION 2007


K36
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

DETERMINATION DE LA CHUTE DE TENSION EN LIGNE

Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent


La chute de tension en ligne en régime Formules de calcul de chute de tension
permanent est à prendre en compte pour Alimentation chute de tension en V en%
l’utilisation du récepteur dans des conditions
monophasé : deux phases U = 2 I BL (R cos ϕ + X sin ϕ) 100 U/Un
normales (limites fixées par les
constructeurs des récepteurs). monophasé : phase et neutre U = 2 I BL (R cos ϕ + X sin ϕ) 100 U/Vn
triphasé : trois phases (avec ou sans neutre) U = V3 I B L (R cos ϕ + X sin ϕ) 100 U/Un
Le tableau ci-contre donne les formules Un : tension nominale entre phases.
usuelles pour le calcul de la chute de Vn : tension nominale entre phase et neutre.
tension.

Plus simplement, les tableaux ci-dessous


donnent la chute de tension en % dans
100 m de câble, en 400 V/50 Hz triphasé, en
fonction de la section du câble et du courant
véhiculé (In du récepteur). Ces valeurs sont
données pour un cos ϕ de 0,85 dans le cas
d’un moteur et de 1 pour un récepteur non
inductif.
Ces tableaux peuvent être utilisés pour des
longueurs de câble L = 100 m : il suffit
d’appliquer au résultat le coefficient L/100.
Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%)
cos ϕ = 0,85
câble cuivre aluminium
S (mm2) 1,5 2,5 4 6 10 16 25 35 50 70 95 120 150 10 16 25 35 50 70 95 120 150
In (A)
1 0,5 0,4
2 1,1 0,6 0,4
3 1,5 1 0,6 0,4 0,4
5 2,6 1,6 1 0,6 0,4 0,6 0,4
10 5,2 3,2 2 1,4 0,8 0,5 1,3 0,8 0,5
16 8,4 5 3,2 2,2 1,3 0,8 0,5 2,1 1,3 0,8 0,6
20 6,3 4 2,6 1,6 1 0,6 2,5 1,6 1,1 0,7 0,5
25 7,9 5 3,3 2 1,3 0,8 0,6 3,2 2 1,3 0,9 0,6 0,5
32 6,3 4,2 2,6 1,6 1,1 0,8 0,5 4,1 2,6 1,6 1,2 0,9 0,6 0,5
40 7,9 5,3 3,2 2,1 1,4 1 0,7 0,5 5,1 3,2 2,1 1,5 1,1 0,8 0,6 0,5
50 6,7 4,1 2,5 1,6 1,2 0,9 0,6 0,5 6,4 4,1 2,6 1,9 1,4 1 0,7 0,6 0,5
63 8,4 5 3,2 2,1 1,5 1,1 0,8 0,6 8 5 3,2 2,3 1,7 1,3 0,9 0,8 0,6
70 5,6 3,5 2,3 1,7 1,3 0,9 0,7 0,5 5,6 3,6 2,6 1,9 1,4 1,1 0,8 0,7
80 6,4 4,1 2,6 1,9 1,4 1 0,8 0,6 0,5 6,4 4,1 3 2,2 1,5 1,2 1 0,8
100 8 5 3,3 2,4 1,7 1,3 1 0,8 0,7 5,2 3,8 2,7 2 1,5 1,3 1
125 4,4 4,1 3,1 2,2 1,6 1,3 1 0,9 6,5 4,7 3,3 2,4 1,9 1,5 1,3
160 5,3 3,9 2,8 2,1 1,6 1,4 1,1 6 4,3 3,2 2,4 2 1,6
200 6,4 4,9 3,5 2,6 2 1,6 1,4 5,6 4 3 2,4 2
250 6 4,3 3,2 2,5 2,1 1,7 6,8 5 3,8 3,1 2,5
320 5,6 4,1 3,2 2,6 2,3 6,3 4,8 3,9 3,2
400 6,9 5,1 4 3,3 2,8 5,9 4,9 4,1
500 6,5 5 4,1 3,5 6,1 5

cos ϕ = 1
câble cuivre aluminium
S (mm2) 1,5 2,5 4 6 10 16 25 35 50 70 95 120 150 185 240 300 10 16 25 35 50 70 95 120 150 185 240 300
In (A)
1 0,6 0,4
2 1,3 0,7 0,5
3 1,9 1,1 0,7 0,5 0,5
5 3,1 1,9 1,2 0,8 0,5 0,7 0,5
10 6,1 3,7 2,3 1,5 0,9 0,5 1,4 0,9 0,6
16 10,7 5,9 3,7 2,4 1,4 0,9 0,6 2,3 1,4 1 0,7
20 7,4 4,6 3,1 1,9 1,2 0,7 3 1,9 1,2 0,8 0,6
25 9,3 5,8 3,9 2,3 1,4 0,9 0,6 3,7 2,3 1,4 1,1 0,7 0,5
32 7,4 5 3 1,9 1,2 0,8 0,6 4,8 3 1,9 1,4 1 0,7 0,5
40 9,3 6,1 3,7 2,3 1,4 1,1 0,7 0,5 5,9 3,7 2,3 1,7 1,2 0,8 0,6 0,5
50 7,7 4,6 2,9 1,9 1,4 0,9 0,6 0,5 7,4 4,6 3 2,1 1,4 1,1 0,8 0,6 0,5
63 9,7 5,9 3,6 2,3 1,6 1,2 0,8 0,6 9 5,9 3,7 2,7 1,9 1,4 1 0,8 0,7 0,6
70 6,5 4,1 2,6 1,9 1,3 0,9 0,7 0,5 6,5 4,1 3 2,1 1,4 1,1 0,9 0,8 0,7
80 7,4 4,6 3 2,1 1,4 1,1 0,8 0,6 0,5 7,4 4,8 3,4 2,3 1,7 1,3 1 0,9 0,8 0,6
100 9,3 5,8 3,7 2,6 1,9 1,4 1 0,8 0,7 0,6 5,9 4,2 3 2,1 1,5 1,3 1,2 1 0,8 0,6
125 7,2 4,6 3,3 2,3 1,6 1,2 1 0,9 0,7 0,6 7,4 5,3 3,7 2,6 2 1,5 1,4 1,3 1 0,8
160 5,9 4,2 3 2,1 1,5 1,3 1,2 1 0,8 0,6 6,8 4,8 3,4 2,5 2 1,8 1,6 1,3 1,1
200 7,4 5,3 3,7 2,6 2 1,5 1,4 1,3 1 0,8 5,9 4,2 3,2 2,4 2,3 2 1,6 1,4
250 6,7 4,6 3,3 2,4 1,9 1,7 1,4 1,2 0,9 7,4 5,3 3,9 3,1 2,8 2,5 2 1,6
320 5,9 4,2 3,2 2,4 2,3 1,9 1,5 1,2 6,8 5 4 3,6 3,2 2,5 2
400 7,4 5,3 3,9 3,1 2,8 2,3 1,9 1,4 6,2 5 4,5 4 3,2 2,7
500 6,7 4,9 3,9 3,5 3 2,5 1,9 7,7 6,1 5,7 5 4 3,3
Pour un réseau triphasé 230 V, multiplier ces valeurs par e = 1,73.
Pour un réseau monophasé 230 V, multiplier ces valeurs par 2.

PAGE B 7 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

DETERMINATION DE LA CHUTE DE TENSION EN LIGNE

Exemple d’utilisation des tableaux Un moteur triphasé 400 V, de puissance Attention :


7,5 kW (In = 15 A) cos ϕ = 0,85 est la tension nominale de service qui était de
alimenté par 80 m de câble cuivre triphasé 220/380 V est en train d’évoluer
de section 4 mm2. (harmonisation internationale et arrêté
La chute de tension entre l’origine de français du 29/05/86). La nouvelle tension
l’installation et le départ moteur est évaluée normalisée est 230/400 V.
A à 1,4 %. Les fabricants de transformateurs HT/BT ont
La chute de tension totale en régime augmenté depuis peu la tension BT qui
devient :
∆ UAB = 1,4% permanent dans la ligne est-elle
c à vide : 237/410 V
B admissible ?
c à pleine charge : 225/390 V
Réponse : Elle devrait passer dans quelques années à
∆ UBC = 2,6% pour L = 100 m, le tableau page précédente 240/420 V (à vide) et 230/400 V (en charge).
donne : La tension nominale des récepteurs devrait
L = 80m ∆ UAC = 4% ∆ U BC = 3,2 % évoluer de la même façon. En attendant, il
S = 4 mm2 Pour L = 80 m, on a donc : faut calculer les chutes de tension en tenant
C ∆ U BC = 3,2 x (80/100) = 2,6 % compte de cette évolution.
M La chute de tension entre l’origine de Les cas dangereux pour les moteurs :
l’installation et le moteur vaut donc : c "nouveau" transformateur peu chargé et
In = 16A ∆ UAC =∆ U AB + ∆U BC vieux moteur : risque de tension trop élevée
Cos ϕ = 0,85 ∆ U AC = 1,4 % + 2,6 % = 4 % c "ancien" transformateur chargé à 100 % et
La plage de tension normalisée de nouveau moteur : risque de tension trop
fonctionnement des moteurs (± 5 %) est faible.
respectée (transfo. MT/BT 400 V en charge).

PAGE B 8 VERSION 2007


K38
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

DETERMINATION DE LA CHUTE DE TENSION EN LIGNE

Chute de tension en ligne au démarrage d’un moteur : risque de démarrage difficile


Pour qu’un moteur démarre dans des Exemple :
conditions normales, le couple qu’il fournit c sous une tension réelle de 400 V, un
doit dépasser 1,7 fois le couple résistant de moteur fournit au démarrage un couple
la charge. égal à 2,1 fois le couple résistant de sa
Or, au démarrage, le courant est très charge
supérieur au courant en régime permanent. c pour une chute de tension au démarrage
Si la chute de tension en ligne est alors de 10 %, le couple fourni devient :
importante, le couple du démarrage diminue 2,1 x (1 – 0,1)2 = 1,7 fois le couple résistant.
de façon significative. Cela peut aller Le moteur démarre correctement.
jusqu’au non-démarrage du moteur. c pour une chute de tension au démarrage
de 15 % le couple fourni devient :
2,1 x (1 – 0,15)2 = 1,5 fois le couple
résistant.
Le moteur risque de ne pas démarrer ou
d’avoir un démarrage très long.
En valeur moyenne, il est conseillé de limiter
la chute de tension au démarrage à une
valeur maximum de 10 %.

Calcul de la chute de tension au démarrage


Par rapport au régime permanent, le
démarrage d’un moteur augmente :
c la chute de tension ∆UAB en amont du
départ moteur. Celle-ci est ressentie par le
moteur mais aussi par les récepteurs voisins
c la chute de tension ∆UAC dans la ligne du
moteur.

Chute de tension au démarrage en amont du départ moteur


Cette chute de tension doit être évaluée Exemple d’utilisation du tableau
pour :
c vérifier que les perturbations provoquées
sur les départs voisins sont acceptables I source = 1155A
c calculer la chute de tension effective aux
bornes du moteur au démarrage. A
Le tableau ci-contre permet de connaître la
chute de tension au point B au moment du ∆U AB permanent = 2,2%
démarrage : il donne une bonne ∆ UAB démarrage = 3,68%
B
approximation du coefficient de majoration
k2 en fonction du rapport de la puissance de B
la source et de la puissance du moteur.
Coefficient de majoration de la chute de tension en amont du départ du moteur au ∆UAC =4,98%
démarrage (voir exemple ci-contre)
démarrage C
étoile triangle direct M
Id/In 2 3 4 5 6 7 8
Isource/Id 2 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50
Pour un moteur de 18,5 kW (In = 35 A,
4 1,25 1,50 1,75 2,00 2,25 2,50 2,75
6 1,17 1,34 1,50 1,67 1,84 2,00 2,17
Id = 175 A), le courant total disponible à la
8 1,13 1,25 1,38 1,50 1,63 1,75 1,88 source est : Isource = 1 155 A. La chute de
10 1,10 1,23 1,34 1,45 1,56 1,67 1,78 tension ∆U AB en régime permanent est
15 1,07 1,14 1,20 1,27 1,34 1,40 1,47 2,2 %.
Ce tableau a été établi en négligeant le cos ϕ transitoire de l’installation au moment du démarrage du moteur. Néanmoins, il Quelle est la chute de tension ∆ UAC au
donne une bonne approximation de la chute de tension au moment du démarrage. Pour un calcul plus précis il faudra intégrer démarrage du moteur?
le cos ϕ au démarrage. Cette remarque s’applique surtout quand Isource = 2In moteur.
Réponse :
Isource/Id = 1 155/175 = 6,6.
Le tableau donne pour Isource/Id = 6 et :
Id/In = 5
k2 = 1,67.
On a donc :
∆ U AB démarrage = 2,2 x 1,67 = 3,68 %
∆ U AC démarrage = ∆U AB démarrage
+ ( ∆U AC permanent – ∆U AB permanent)
= 3,68 + (3,5 % – 2,2 %)
= 4,98 %
Ce résultat est tout à fait admissible pour les
autres récepteurs.

PAGE B 9 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

DETERMINATION DE LA CHUTE DE TENSION EN LIGNE

Chute de tension au démarrage aux bornes du moteur


La chute de tension en ligne au Le tableau ci-dessous donne la chute de
démarrage est fonction du facteur de tension en % dans 1 km de câble parcouru
puissance cos ϕ du moteur à sa mise sous par 1 A, en fonction de la section du câble et
tension. du cos ϕ du moteur.
La norme IEC 947-4-1 définit les limites La chute de tension au démarrage (en %)
extrêmes de ce facteur de puissance en dans un circuit moteur s’en déduit par :
fonction de l’intensité nominale du moteur : ∆U (en %) = k 1 x Id x L
c pour In i 100 A, cos ϕ u 0,45 k1 : valeur donnée par le tableau ci-dessous
c pour In > 100 A, cos ϕ u 0,35. Id : courant de démarrage du moteur (en A)
L : longueur du câble en km.
Chute de tension au démarrage dans 1 km de câble parcouru par 1 A (en %)
câble cuivre câble aluminium
S (mm2) 1,5 2,5 4 6 10 16 25 35 50 70 95 120 150 10 16 25 35 50 70 95 120 150
cos ϕ
du moteur
au démarrage
0,35 2,43 1,45 0,93 0,63 0,39 0,26 0,18 0,14 0,11 0,085 0,072 0,064 0,058 0,61 0,39 0,26 0,20 0,15 0,12 0,09 0,082 0,072
0,45 3,11 1,88 1,19 0,80 0,49 0,32 0,22 0,16 0,12 0,098 0,081 0,071 0,063 0,77 0,49 0,33 0,24 0,18 0,14 0,11 0,094 0,082
en régime établi*
0,85 5,83 3,81 2,20 1,47 0,89 0,56 0,37 0,27 0,19 0,144 0,111 0,092 0,077 1,41 0,89 0,58 0,42 0,30 0,22 0,17 0,135 0,112
(*) La dernière ligne de ce tableau permet le calcul de la chute de tension en régime établi (cos ϕ à charge nominale) avec la même formule en remplaçant Id par In moteur.
Les tableaux de la page K152 à K155 donnent plus de précision dans le calcul de cette valeur.

Exemple d’utilisation du tableau Un moteur de 18,5 kW (In = 35 A et


Id = 5 x In = 175 A) est alimenté par un
câble de cuivre triphasé, de section 10 mm2,
de longueur 72 m. Son cos ϕ au démarrage
est 0,45. La chute de tension au dernier
I source = 15 x Id niveau de distribution est égale à 2,4 % et
A ISOURCE/Id = 15.
Quelle est la chute de tension totale en
∆ UAB régime établi et la chute de tension totale au
B démarrage ?
Réponse :
∆ UAC c d’après le tableau ci-dessus (dernière
∆ UBC ligne), la chute de tension dans la ligne
L = 72m moteur en régime établi vaut :
S = 10 mm2 ∆ U BC = 0,89 x 35 x 0,072 = 2,24 %
∆ U AC = ∆UAB + ∆UBC
C ∆ U AC = 2,24 % + 2,4 % = 4,64 %
M
Ce résultat est tout à fait acceptable pour le
In = 35A fonctionnement du moteur.
c d’après le tableau ci-dessus, la chute de
Id = 175A tension dans la ligne moteur au démarrage
Cos ϕ = 0,45 vaut :
∆ U BC = 0,49 x 175 x 0,072 = 6,17 %
∆ U AC = ∆UBC + ( ∆UAB x k2) (voir tableau page
précédente)
∆ U AC = 6,17 + (2,4 x 1,27) = 9,22 %
Ce résultat est admissible pour un
démarrage correct du moteur.

PAGE B 10 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

CALCUL DES COURANTS DE COURT-CIRCUIT

Icc en un point quelconque Valeur de l’Icc en un point de l’installation 2. calculer :


par la méthode suivante : Icc maxi. = mc Un kA.
de l’installation (méthode utilisée par le logiciel Ecodial 3 en 3 Rt2 + Xt2
Déterminer résistances et réactances de conformité avec la norme NF C 15-500). Rt et Xt exprimées en mΩ
chaque partie de l’installation 1. calculer : Important :
partie de valeurs à considérer la somme Rt des résistances situées en c Un = tension nominale entre phases du
l’installation résistances réactances amont de ce point : transformateur (400 V)
(mΩ) (mΩ) Rt = R1 + R2 + R3 + ... et la somme Xt des c m = facteur de charge à vide = 1,05
réseau R1 = 0,1 x Q X1 = 0,995 ZQ
amont(1) (m Un)2 réactances situées en amont de ce point : c c = facteur de tension = 1,05.
ZQ= Xt = X1 + X2 + X3 + ...
SKQ
tranformateur R2 = Wc x U2 10–3 X2 = Z22 _ R22 Exemple
S2 schéma partie de résistances réactances
Wc = pertes Z = Ucc x U
2
l’installation (mΩ) (mΩ)
cuivre (W)(2) 100 S
S = puissance Ucc = tension réseau amont (1,05 x 400)2 (1,05 x 400)2
R1 = x 0,1 X1 = x 0,995
apparente du de court-circuit SKQ= 500 000 kVA 500 000 500 000
transformateur du transfo R1 = 0,035 X1 = 0,351
(kVA) (en %)
liaison transformateur R2 = 6 300 x 420 x 10–3
2

en câbles(3) R3 = ρ L (4)
S
X3 = 0,09L
(câbles uni
Snt = 630 kVA
Ukr = 4 % R2 = 2,8
6302
X2 = ( 1004 x 420
630 )
2 2
– (2,8)2
jointifs) U = 420 V X3 = 10,84
ρ = 18,51 (Cu) X3 = 0,13L(3) Pcu = 6 300 W
ou 29,41 (Al) (câbles uni
L en m espacés) liaison (câbles)
S en mm2 L en m R3 = 18,51 x 5 X3 = 0,09 x 5
transformateur 150 x 3 3
en barres R3 = ρ L(4) X3 = 0,15L(5) disjoncteur R3 = 0,20 X3 = 0,15
S L en m 3 x (1 x 150 mm2)
ρ = 18,51 (Cu) Cu par phase
ou 29,41 (Al) L=5m
L en m
S en mm2 disjoncteur R4 = 0 X4 = 0
disjoncteur M1 rapide
rapide R4 négligeable X4 négligeable
sélectif R4 négligeable X4 négligeable
(1) SKQ : puissance de court-circuit du réseau à haute
tension en kVA.
(2) Pour les valeurs des pertes cuivre, lire les valeurs
liaison R5 = 18,51 x 2 X5 = 0,15 x 2
correspondantes dans le tableau de la page K77. disjoncteur 400 X5 = 0,30
(3) Réactance linéique des conducteurs en fonction de la départ 2 R5 = 0,09
disposition des câbles et des types. barres (CU)
(4) S’il y a plusieurs conducteurs en parallèle par phase 1 x 80 x 5 mm2
diviser la résistance et la réactance d’un conducteur par le par phase
nombre de conducteurs.
1 2 3 L=2m
R est négligeable pour les sections supérieures à
240 mm2.
(5) Réactance linéique des jeux de barres (Cu ou AL) en
valeurs moyennes.

disjoncteur R6 = 0 X6 = 0
M2 rapide

liaison (câbles) R7 = 18,51 x 70 X7 = 0,13 x 70


tableau 185 X7 = 9,1
général BT R7 = 7
tableau
secondaire
1 x (1 x 185 mm2)
Cu par phase
L = 70 m
tableau
secondaire M3

Calcul des intensités de court-circuit (kA)


résistances réactances Icc
(mΩ) (mΩ) (kA)
en Rt1 = R1 + R2 + R3 Xt1 = X1 + X2 + X3 1,05 x 1,05 x 400 = 21,70 kA
M1 Rt1 = 3,03 Xt1 = 11,34 3 (3,03)2 + (11,34)2
en Rt2 = Rt1 + R4 + R5 Xt2 = Xt1 + X4 + X5 1,05 x 1,05 x 400 = 21,20 kA
M2 Rt2 = 3,12 Xt2 = 11,64 3 (3,12)2 + (11,64)2
en Rt3 = Rt2 + R6 + R7 Xt3 = Xt2 + X6 + X7 1,05 x 1,05 x 400 = 11,05 kA
M3 Rt3 = 10,12 Xt3 = 20,74 3 (10,12)2 + (20,74)2

PAGE B 11 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

CALCUL DES COURANTS DE COURT-CIRCUIT

Evaluation du Icc aval Les tableaux page suivante donnent Exemple


rapidement une bonne évaluation de Soit un réseau représenté sur la figure
en fonction du Icc amont l’intensité de court-circuit aval en un point du ci-dessous.
réseau connaissant : Sur le tableau page suivante des
c l’intensité de court-circuit amont conducteurs cuivre, pour la ligne
c la longueur, la section et la constitution du correspondant à la section du câble, soit
câble aval. 50 mm2, choisir la valeur la plus proche, par
Il suffit ensuite de choisir un disjoncteur défaut, de la longueur du câble, ici 11 m.
ayant un pouvoir de coupure supérieur à L’intersection de la colonne comportant cette
l’Icc aval. valeur avec la ligne correspondant à la
Si l’on désire des valeurs plus précises, il est valeur la plus proche, par excès, de
possible de réaliser un calcul détaillé l’intensité de court-circuit aval, ici la ligne
(comme indiqué en page K37) ou d’utiliser le 30 kA, indique la valeur du courant de
logiciel Ecodial 3. court-circuit recherchée, soit Icc = 19 kA.
En outre, la technique de filiation permet, si Installer un disjoncteur Multi 9 NC100LH
un disjoncteur limiteur est placé en amont, calibre 63 A (PdC 50 kA) pour le départ 55 A
d’installer, en aval, des disjoncteurs de et un disjoncteur Compact NS160N calibre
pouvoir de coupure inférieur au courant de 160 A (PdC 35 kA) pour le départ 160 A.
court-circuit présumé (voir page K157).

400V
Icc = 28 kA

50 mm2, Cu
11 m

Icc = ?

IB = 55 A IB = 160 A

PAGE B 12 VERSION 2007


K42
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE SCHNEIDER

CALCUL DES COURANTS DE COURT-CIRCUIT

Cuivre (réseau 400 V)


section des longueur de la canalisation (en m)
conducteurs
de phase (mm2)
1,5 0,8 1 1,3 1,6 3 6,5 8 9,5 13 16 32
2,5 1 1,3 1,6 2,1 2,6 5 10 13 16 21 26 50
4 0,8 1,7 2,1 2,5 3,5 4 8,5 17 21 25 34 42 85
6 1,3 2,5 3 4 5 6,5 13 25 32 38 50 65 130
10 0,8 1,1 2,1 4 5,5 6,5 8,5 11 21 42 55 65 85 110 210
16 0,9 1 1,4 1,7 3,5 7 8,5 10 14 17 34 70 85 100 140 170 340
25 1 1,3 1,6 2,1 2,6 5 10 13 16 21 26 50 100 130 160 210 260
35 1,5 1,9 2,2 3 3,5 7,5 15 19 22 30 37 75 150 190 220 300 370
50 1,1 2,1 2,7 3 4 5,5 11 21 27 32 40 55 110 210 270 320
70 1,5 3 3,5 4,5 6 7,5 15 30 37 44 60 75 150 300 370
95 0,9 1 2 4 5 6 8 10 20 40 50 60 80 100 200 400
120 0,9 1 1,1 1,3 2,5 5 6,5 7,5 10 13 25 50 65 75 100 130 250
150 0,8 1 1,1 1,2 1,4 2,7 5,5 7 8 11 14 27 55 70 80 110 140 270
185 1 1,1 1,3 1,5 1,6 3 6,5 8 9,5 13 16 32 65 80 95 130 160 320
240 1,2 1,4 1,6 1,8 2 4 8 10 12 16 20 40 80 100 120 160 200 400
300 1,5 1,7 1,9 2,2 2,4 5 9,5 12 15 19 24 49 95 120 150 190 240
2 x 120 1,5 1,8 2 2,3 2,5 5,1 10 13 15 20 25 50 100 130 150 200 250
2 x 150 1,7 1,9 2,2 2,5 2,8 5,5 11 14 17 22 28 55 110 140 170 220 280
2 x 185 2 2,3 2,6 2,9 3,5 6,5 13 16 20 26 33 65 130 160 200 260 330
3 x 120 2,3 2,7 3 3,5 4 7,5 15 19 23 30 38 75 150 190 230 300 380
3 x 150 2,5 2,9 3,5 3,5 4 8 16 21 25 33 41 80 160 210 250 330 410
3 x 185 2,9 3,5 4 4,5 5 9,5 20 24 29 39 49 95 190 240 290 390
Icc amont Icc aval
(en kA)
100 94 94 93 92 91 83 71 67 63 56 50 33 20 17 14 11 9 5 2,4 2 1,6 1,2 1 0,5
90 85 85 84 83 83 76 66 62 58 52 47 32 20 16 14 11 9 4,5 2,4 2 1,6 1,2 1 0,5
80 76 76 75 75 74 69 61 57 54 49 44 31 19 16 14 11 9 4,5 2,4 2 1,6 1,2 1 0,5
70 67 67 66 66 65 61 55 52 49 45 41 29 18 16 14 11 5 4,5 2,4 1,9 1,6 1,2 1 0,5
60 58 58 57 57 57 54 48 46 44 41 38 27 18 15 13 10 8,5 4,5 2,4 1,9 1,6 1,2 1 0,5
50 49 48 48 48 48 46 42 40 39 36 33 25 17 14 13 10 8,5 4,5 2,4 1,9 1,6 1,2 1 0,5
40 39 39 39 39 39 37 35 33 32 30 29 22 15 13 12 9,5 8 4,5 2,4 1,9 1,6 1,2 1 0,5
35 34 34 34 34 34 33 31 30 29 27 26 21 15 13 11 9 8 4,5 2,3 1,9 1,6 1,2 1 0,5
30 30 29 29 29 29 28 27 26 25 24 23 19 14 12 11 9 7,5 4,5 2,3 1,9 1,6 1,2 1 0,5
25 25 25 25 24 24 24 23 22 22 21 20 17 13 11 10 8,5 7 4 2,3 1,9 1,6 1,2 1 0,5
20 20 20 20 20 20 19 19 18 18 17 17 14 11 10 9 7,5 6,5 4 2,2 1,8 1,5 1,2 1 0,5
15 15 15 15 15 15 15 14 14 14 13 13 12 9,5 8,5 8 7 6 4 2,1 1,8 1,5 1,2 0,9 0,5
10 10 10 10 10 10 10 9,5 9,5 9,5 9,5 9 8,5 7 6,5 6,5 5,5 5 3,5 2 1,7 1,4 1,1 0,9 0,5
7 7 7 7 7 7 7 7 7 6,5 6,5 6,5 6 5,5 5 5 4,5 4 2,9 1,8 1,6 1,3 1,1 0,9 0,5
5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 4,5 4 4 4 3,5 3,5 2,5 1,7 1,4 1,3 1,1 0,8 0,5
4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3,5 3,5 3,5 3 3 2,9 2,2 1,5 1,3 1,2 1,1 0,8 0,4
3 3 3 3 3 3 3 3 3 2,9 2,9 2,9 2,8 2,7 2,6 2,5 2,4 2,3 1,9 1,4 1,2 1,1 0,9 0,8 0,4
2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 1,9 1,9 1,8 1,8 1,7 1,7 1,4 1,1 1 0,9 0,8 0,7 0,4
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 0,9 0,9 0,9 0,8 0,7 0,7 0,6 0,6 0,5 0,3
Alu (réseau 400 V)
section des longueur de la canalisation (en m)
conducteurs
de phase (mm2)
2,5 0,8 1 1,3 1,6 3 6,5 8 9,5 13 16 32
4 1 1,3 1,6 2,1 2,6 5 10 13 16 21 26 50
6 0,8 1,6 2 2,4 3 4 8 16 20 24 32 40 80
10 1,3 2,6 3,5 4 5,5 6,5 13 26 33 40 55 65 130
16 0,8 1,1 2,1 4 5,5 6,5 8,5 11 21 42 55 65 85 105 210
25 0,8 1 1,3 1,7 3,5 6,5 8,5 10 13 17 33 65 85 100 130 165 330
35 0,9 1,2 1,4 1,8 2,3 4,5 9 12 14 18 23 46 90 120 140 180 230
50 1,3 1,7 2 2,6 3,5 6,5 13 17 20 26 33 65 130 170 200 260 330
70 0,9 1,8 2,3 2,8 3,5 4,5 9 18 23 28 37 46 90 180 230 280 370
95 1,3 2,5 3 4 5 6,5 13 25 32 38 50 65 130 250 310 380
120 0,8 1,7 3 4 4,5 6,5 8 17 32 40 47 65 80 160 320 400
150 0,9 1,7 3,4 4,5 5 7 8,5 17 34 43 50 70 85 170 340
185 0,9 1 2 4 5 6 8 10 20 40 50 60 80 100 240 400
240 0,9 1 1,1 1,3 2,5 5 6,5 7,5 10 13 25 50 65 75 100 130 250
300 0,9 1 1,2 1,4 1,5 3 6 7,5 9 12 15 30 60 75 90 120 150 300
2 x 120 0,9 1,1 1,3 1,4 1,6 3 6,5 8 9,5 13 16 32 65 80 95 130 160 320
2 x 150 1 1,2 1,4 1,5 1,7 3,5 7 9 10 14 17 35 70 85 100 140 170
2 x 185 1,2 1,4 1,6 1,8 2 4,1 8 10 12 16 20 41 80 100 120 160 200
2 x 240 1,5 1,8 2 2,3 2,5 5 10 13 15 20 25 50 100 130 150 200 250
3 x 120 1,4 1,7 1,9 2,1 2,4 4,5 9,5 12 14 19 24 48 95 120 140 190 240
3 x 150 1,5 1,8 2,1 2,3 2,6 5 10 13 15 21 26 50 100 130 150 210 260
3 x 185 1,8 2,1 2,4 2,7 3 6 12 15 18 24 30 60 120 150 180 240 300
3 x 240 2,3 2,7 3 3,5 4 7,5 15 19 23 30 38 75 150 190 230 300 380
Nota : Pour une tension triphasée de 230 V entre phases, diviser les longueurs ci-dessus par e = 1,732.

PAGE B 13 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L’ENERGIE PIRELLI

DESIGNATION DES CABLES

DENOMINATION SYMBOLIQUE DES CÂBLES

Les conducteurs et câbles définis par une norme UTE sont désignés à l'aide d'un système harmonisé ou bien à l'aide du
système UTE traditionnel selon qu'il s'agit de modèles concernés ou non par l'harmonisation en vigueur dans le cadre du
CENELEC.
Ces deux systèmes de désignation sont repris par la norme NF C 30-202 et HD 361 et comprennent une suite de symboles
disposés de gauche à droite, dans l'ordre, dont un extrait est donné ci-dessous.

Désignation Désignation
HAR CENELEC NF- USE

Signification du Symbole Symbole Signification du


symbole symbole
Série harmonisée H Type de
Série nationale reconnue A la série U Câble faisant l'objet d'une
norme UTE
Série nationale autre FR-N 250 250 V
300/300 V 03
300/500 V 05 Souplesse
Tension 500 500 V
450/750 V 07 nominale
0,6/1 kV 1 1000 1000 V
PVC V absence de lettre Ame rigide
Caoutchouc vulcanisé R
Polyéthylène réticulé X Souplesse S Ame souple
Ruban en acier ceinturant D de l'âme absence de lettre Cuivre
les conducteurs
Armure en feuillard acier Z4 A Aluminium

PVC V C Caoutchouc vulcanisé


Caoutchouc vulcanisé R Enveloppe R Polyéthylène réticulé
Polyéthylène réticulé N isolante
Câbles rond absence de lettre V Polychlorure de vinyle
Câbles méplat "divisible" H G Gaine vulcanisée
Câble méplat "non divisible" H2
Cuivre absence de lettre Bourrage O Aucun bourrage ou bourrage ne
formant pas gaine
Aluminium -A
Rigide, massive, ronde -U* 1 Gaine d'assemblage et de
protection formant bourrage
Rigide, câblée, ronde -R* 2 Gaine de protection épaisse
Rigide, câblée, sectorale -S*
Gaine de
Rigide, massive, sectorale -W* C Caoutchouc vulcanisé
protection non
Souple, classe 5 pour -K
métallique
installation fixe
Souple, classe 5 -F N Polychloroprène ou équivalent
Souple, classe 6 -H V PVC
Souple pour soudure -D P Gaine de plomb
Extra-souple pour soudure -E Revêtement
La désignation peut-être complétée par
métallique F Feuillards acier
l'indication éventuelle d'un conducteur
vert/jaune dans le câble: Z Zinc ou autre métal
. Câble sans V/J: nXS Forme du absence de lettre Câble rond
. Câble avec V/J: nGS
câble
n=nb conducteurs, s=section M Câble méplat
* pour les câbles à âmes en aluminium, le tiret
précédant le symbole est à supprimer

PAGE B 14 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L’ENERGIE PIRELLI

CABLES MONOCONDUCTEURS: CARACTERISTIQUES

H07 V-U speedy - H07 V-R


NF C 32-201 HD 21.3 IEC 60227

CARACTÉRISTIQUES DU CÂBLE

°C +60 -15 r mini posé * AG1 Médiocre AD1 Passable H07 V-U: C2 ou Semi-rigide Sans plomb Sans plomb
C1 H07 V-R: C2

Equipement des circuits des locaux d'habitation, bureaux...


Filerie et câblage de tableaux ou d'appareils électriques.
Les câbles SPEEDY grâce à un coefficient de frottement très réduit facilitent l'installation et réduisent les temps de pose.
La version SPEEDY FLAM est non propagatrice de l'incendie C1 selon NF C 32-070 (essai N°2).
Ils conviennent aux installations fixes et protégées, dans ou sur des dispositifs d'éclairage et de commande, pour des tensions jusqu'à et
y compris 1000 V en courant alternatif, ou jusqu'à et y compris 750 V en courant continu par rapport à la terre.

DESCRIPTIF DU CÂBLE

ÂME
Métal: cuivre nu.
Forme: ronde.
Souplesse: HO7 V-U SPEEDY: classe 1 massive. HO7 V-R : classe 2 câblée.
Température maximale à l'âme: 70°C en permanence, 160° C en court-circuit.

ISOLATION
Repérage des conducteurs: PVC
Bleu - noir - gris - brun - rouge - orange - ivoire - violet - vert/jaune.
Marquage:
USE <HAR> H07 V-U 1,5 n° usine SPEEDY
USE <HAR> H07 V-U 2,5 n° usine SPEEDY FLAM
USE <HAR> H07 V-R 25 n° usine.

CONDITIONS DE POSE

SOUS TABLEAUX CABLAGE t° mini = -5°C COURONNES


CONDUIT

Les câbles H07 V-U SPEEDY ou SPEEDY FLAM ou HO7 V-R peuvent être installés en conduits apparents ou encastrés :
moulures, plinthes, gaines, vides de construction et huisseries.

PAGE B 15 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L’ENERGIE PIRELLI

CABLES MONOCONDUCTEURS : TABLEAU DE CHOIX

H07 V-U speedy - H07 V-R


NF C 32-201 HD 21.3 IEC 60227

Section Diamètere Masse approx. Intensité en Régime permanent (1) Chute de tension cos (a)= 0,8
maxi. ext. 2 cond. 3 cond. 4 cond. 6 cond. monophasé triphasé
mm² mm kg/km A A A A V/A/km V/A/km

H07 V-U Speedy


1,5 3,3 19 17,5 15,5 14 12,2 23 20
2,5 3,9 30 24 21 19 16,8 14 12
4 4,4 44 32 28 25 22,4 8,9 7,7

H07 V-R
1,5 3,3 21 17,5 15,5 14 12,2 23 20
2,5 3,9 33 24 21 19 16,8 14 12
4 4,4 49 32 28 25 22,4 8,9 7,7
6 5,4 63 41 36 32 28,7 6 5,2
10 6,8 105 57 50 44 39,9 3,6 3,1
16 8,0 159 76 68 59 53,2 2,3 2,0
25 9,8 249 96 89 77 67,2 1,5 1,3
35 11,0 336 119 110 95 83,3 1,1 0,95
50 13,0 455 144 134 115 100 0,84 0,72
70 15,0 641 184 171 147 128 0,60 0,52
95 17,0 887 223 207 178 156 0,46 0,40
120 19,0 1170 259 239 207 184 0,38 0,33
150 21,0 1440 298 275 239 209 0,33 0,29
185 23,5 1800 341 314 273 238 0,28 0,24
240 26,5 2360 403 370 322 283 0,24 0,21
300 29,5 2950 464 426 371 324 0,21 0,18
400 33,5 3800 557 510 445 389 0,19 0,16
(1) Intensités maximales valables pour : conducteurs posés dans un seul conduit en montage apparent ; ou encastré dans une paroi ;
ou vide de construction ; ou goulotte ; ou moulure ; ou sous plinthe.
Température ambiante 30°C
Si les conditions sont différentes, appliquer les coefficients de correction du manuel technique câbles Pirelli.

* r mini posé (selon HD 516)


Rayon de courbure admissible Pour un diamètre de câble D (mm)
D<8 8 < D < 12 12 < D < 20 D > 20
Usage normal 4D 5D 6D 6D
Pliage soigneux dans l'extrémité du câble 2D 3D 4D 4D

PAGE B 16 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE PIRELLI

CABLES MULTICONDUCTEURS SOUPLES : CARACTERISTIQUES

H07 RN-F - A07 RN-F


H07 RN-F: NF C 32-102.4 HD 22.4 IEC 60245 A07 RN-F: NF C 32-120

CARACTÉRISTIQUES DU CÂBLE

°C +60 -50 r mini posé = 4D AG3 Très bon AD8 Bon NF C 32-070 C2 Extra souple Sans plomb Sans plomb

La conception de ces câbles garantit une grande souplesse, une excellente tenue aux intempéries, aux huiles et graisses, ainsi
qu'aux contraintes mécaniques et thermiques ; idéal pour les équipements scéniques, chantiers, ambiances industrielles sévères...
Le Pireflex est immergeable en permanence (AD 8) jusqu'à 100 m de profondeur (10 bars). Il est homologué par le bureau
VERITAS pour les applications "Marine".
Ils peuvent être également utilisés dans des installations fixes jusqu'à 1000 V de tension nominale (NF C 15-100, 512.1.1).
Conditions d'utilisation en dynamique :
Température : comprise entre +60°C / -30°C
Rayon de courbure :
r = 6 D pour des températures comprises entre +60°C et -20°C
r = 12 D pour des températures comprises entre -20°C et -30°C

DESCRIPTIF DU CÂBLE
ÂME
Métal: cuivre nu ou étamé.
Forme: ronde
Souplesse: classe 5 souple.
Température maximale à l'âme: 85°C maximum, 200°C en court-circuit.60°C en
fonctionnement normal.

ISOLATION
Elastomère. (séparateur facultatif).
Repérage des conducteurs:
H07 RN-F
oo bleu-brun
ooo bleu-brun-v/j
oooo noir-bleu-brun-v/j
ooooo noir-bleu-brun-noir-v/j

A07 RN-F
ooo noir-bleu-brun
oooo noir-bleu-brun-noir
ooooo noir-bleu-brun-noir-noir

GAINE EXTÉRIEURE
Polychloroprène ou élastomère synthétique équivalent couleur noire.

PIREFLEX - USE <HAR> H07 RN-F n° usine - 4G1,5 -PIREFLEX


A07 RN-F NF- USE - n° usine 4X25 NF C 32-120 -

CONDITIONS DE POSE

EN CANIVEAU EN BUSE AVEC A L'AIR LIBRE ENGINS IMMERGE t° mini = -30°C r = 6 D ou 12 D


PROTECTION MOBILES

Lorsque la température à la surface de la gaine dépasse 50°C, les câbles doivent être rendus inaccessibles aux personnes et aux
animaux. Si la température de l'âme doit être limitée à 60°C, multiplier par 0,71 les intensités admissibles.

page B 17 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE PIRELLI

CABLES MULTICONDUCTEURS SOUPLES : TABLEAU DE CHOIX

H07 RN-F - A07 RN-F


H07 RN-F: NF C 32-102.4 HD 22.4 IEC 60245 A07 RN-F: NF C 32-120
Section mm² Diamètre ext. max. mm Masse approx. kg/km Intensité¹ Régime permanent Chute de tension Cos Q= 0,8 V/A/km
air libre 30°C A enterré 20°C A

1 CONDUCTEUR
1,5 7,2 52 23 30 24
2,5 8,0 68 32 39 14
4 9,0 95 43 51 9
6 11,0 125 56 63 6
10 12,5 200 77 83 3,5
16 14,5 275 102 108 2,2
25 16,5 395 132 138 1,5
35 18,5 520 162 167 1,1
50 21,0 720 198 198 0,77
70 23,5 970 256 244 0,57
95 26,0 1240 314 290 0,46
120 28,5 1540 365 330 0,38
150 31,5 1890 422 372 0,32
185 34,5 2300 484 418 0,26
240 38,0 2940 573 482 0,23
300 41,5 3660 663 544 0,20
400 46,5 4710 789 637 0,18
500 51,5 5950 905 721 0,16

2 CONDUCTEURS
1 10,5 94 19,6 28 39,2
1,5 11,5 120 24,0 35 27,7
2,5 13,5 175 34,0 46 16,2
4 15,0 245 46,0 60 10,1
6 18,5 315 60,0 77 6,7
10 24,0 590 82,0 100 3,9
16 27,5 790 110,0 131 2,5
25 31,5 1140 142,0 166 1,7
35 34,6 1480 177,0 200 1,2
50 37,0 2030 215,0 238 0,86

3 CONDUCTEURS
1 11,5 120 17,2 23,8 33,9
1,5 12,5 150 22,0 30,0 23,0
2,5 14,5 215 29,0 39,0 14,0
4 16,0 300 40,0 51,0 8,7
6 20,0 395 52,0 63,0 5,8
10 25,5 740 72,0 83,0 3,4
16 29,5 1000 95,0 108,0 2,2
25 34,0 1450 121,0 138,0 1,4
35 38,0 1890 151,0 167,0 1,0
50 44,0 2580 183,0 198,0 0,74
70 49,5 3440 235,0 244,0 0,55
95 54,0 4490 285,0 290,0 0,43
120 59,0 5500 331,0 330,0 0,36
150 66,5 6750 378,0 372,0 0,29
185 71,5 8240 430,0 418,0 0,26
240 81,0 10660 515,0 482,0 0,21

page B 18 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
DISTRIBUER L'ENERGIE PIRELLI

CABLES MULTICONDUCTEURS SOUPLES : TABLEAU DE CHOIX

H07 RN-F - A07 RN-F


H07 RN-F: NF C 32-102.4 HD 22.4 IEC 60245 A07 RN-F: NF C 32-120

Section mm² Diamètre ext. max. mm Masse approx. kg/km Intensité¹ Régime permanent Chute de tension Cos Q= 0,8 V/A/km
air libre 30°C A enterré 20°C A

3 CONDUCTEURS + NEUTRE (neutre de section inégale)


50 + 35 47,4 3080 183 198 0,74
70 + 50 53,8 4130 235 244 0,55
95 + 70 57,3 5130 285 290 0,43
120 + 70 63,0 6410 331 330 0,36
150 + 70 70,2 7640 378 372 0,29
185 + 70 75,8 9420 430 418 0,26
240 + 95 81,8 11680 515 482 0,21

4 CONDUCTEURS
1 12,5 145 17,2 23,8 34
1,5 13,5 190 22,0 30,0 23
2,5 15,5 270 29,0 39,0 14
4 18,0 380 40,0 51,0 8,7
6 22,0 510 52,0 63,0 5,8
10 28,0 910 72,0 83,0 3,4
16 32,0 1240 95,0 108,0 2,2
25 37,5 1840 121,0 138,0 1,4
35 42,0 2390 151,0 167,0 1,0
50 48,5 3280 183,0 198,0 0,74
70 54,5 4410 235,0 244,0 0,55
95 60,5 5770 285,0 290,0 0,43
120 65,5 7020 331,0 330,0 0,36
150 74,0 8650 378,0 372,0 0,29
185 79,5 10570 430,0 418,0 0,26

5 CONDUCTEURS
1 13,5 180 17,2 23,8 34
1,5 15,0 230 22 30,0 23
2,5 17,0 325 29 39,0 14
4 19,5 475 40 51,0 8,7
6 24,5 630 52 63,0 5,8
10 30,5 1120 72 83,0 3,4
16 35,5 1530 95 108,0 2,2
25 41,5 2280 121 138,0 1,4
(1) Intensités maximales valables pour câble posé seul :
a) enterré dans un sol de résistivité thermique de 1 K.m/W, temp érature du sol 20° C. Profondeur de pose : 600 mm.
b) à l'air libre, sur chemins de câbles, tablettes perforées, corbeaux, échelles à câbles, fixés par des colliers espacés de la paroi, à l'abri du soleil,
température ambiante 30° C.
Les valeurs d'intensité admissible et de chute de tension mentionnées dans les tableaux sont celles d'une liaison TRIPHASEE pour 1, 3, 4, 5
conducteurs et MONOPHASEE pour 2 conducteurs ou 3 conducteurs G (avec conducteur de terre V/J).
Si les conditions sont différentes, appliquer les coefficients de correction du manuel technique câbles PIRELLI.

page B 19 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES SCHNEIDER

DEFINITIONS DES GRANDEURS CARACTERISTIQUES

Ue (U) : Tension assignée d’emploi.


Tension sous laquelle l’appareil peut être utilisé.

Ie (A) : Courant assigné d’emploi.


Valeur max. du courant ininterrompu que peut supporter un disjoncteur à une température
ambiante en respectant les limites d’échauffement prescrites.

Ui V) : Tension d’isolement.
Valeur de tension servant de référence pour les performances diélectriques de l’appareil.

Uimp (kV) : Tension de tenue aux chocs.


Tension de choc caractérisant l’aptitude du disjoncteur à résister aux surtensions transitoires
pouvant apparaître dans une installation.

Icu (kA) : Pouvoir assigné de coupure ultime en court-circuit (IEC 947-2).


Séquence de manœuvre (o-t-co).
Le disjoncteur doit pouvoir fonctionner en service réduit.

Ics (kA eff) : Pouvoir assigné de coupure de service en court-circuit (IEC 947-2).
Ou % de Icu Séquence de manœuvre o-t-co-t-co.
Le disjoncteur doit pouvoir fonctionner en service normal.

Icn (kA eff) : Pouvoir de coupure assigné (IEC 898).


Séquence de manœuvre o-t-co-t-co.
Le disjoncteur doit pouvoir fonctionner en service normal.

Isu (kA eff) : Pouvoir assigné de coupure par pôle en court-circuit. Séquence de manœuvre (o-t-co).
Le disjoncteur doit pouvoir fonctionner en service réduit.

ICW (kA eff/sec) : Courant assigné de courte durée admissible. Concerne les appareils de catégorie B.

ICM (kA crête) : Pouvoir assigné de fermeture en court-circuit.


Plus grande intensité que le disjoncteur peut établir sous la tension assignée, à la fréquence
assignée et pour un facteur de puissance spécifié en courant alternatif ou une constante de
temps en courant continu.

Catégorie A Se réfère aux disjoncteurs non prédisposés à la sélectivité en cas de court-circuit.


Aucun retard de déclenchement n’est prévu.
Pas de courant assigné de courte durée admissible.

Catégorie B Se réfère aux disjoncteurs prédisposés à la sélectivité en cas de court-circuit.


En vue de réaliser une sélectivité chronométrique, il est possible de retarder le déclenchement
sur court-circuit de valeur inférieure au courant de courte durée admissible.

Pouvoir de limitation : Capacité d’un appareil à ne laisser passer sur court-circuit qu’un courant inférieur, ou une
contrainte thermique passante inférieure aux valeurs présumées.

Ie ou Ith (A) : Courant de réglage des déclencheurs de surcharge.


Courant d’après lequel sont déterminées les conditions de protection assurées par le disjoncteur
et courant max. que peut supporter le disjoncteur sans déclenchement.

Im (A) : Courant de déclenchement des déclencheurs de court-circuit.

Coordination : (back Capacité d’installer un disjoncteur à un niveau d’installation où le courant de court-circuit est
up) supérieur à son pouvoir de coupure à condition qu’il soit associé avec un autre appareil en amont
garantissant le pouvoir de coupure de l’ensemble.

Sélectivité : Capacité d’un disjoncteur à ouvrir seul sur un courant de défaut sans provoquer le
déclenchement d’autres appareils en amont.

Endurance Nombre de cycles de manœuvres en charge qu’un appareil est capable d’effectuer sans
électrique : réparation ni remplacement, les manœuvres étant effectuées pour le courant d’emploi « Ie » sous
la tension d’emploi « Ue » et compte tenu des caractéristiques du réseau (cos ϕ) qui dépendent
de la catégorie d’emploi.

Endurance Nombre de cycle de manœuvre à vide (hors tension) que l’appareil est capable d’effectuer sans
mécanique : révision ou remplacement des parties métalliques.

Page C 1 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES SCHNEIDER

DEFINITION DES TYPES DE COURBES DES DISJONCTEURS

Courbe B t t

Protection des générateurs, des 1 1


personnes et grandes longueurs de
câbles (en régime TN et IT)
Surcharge : thermiques standard.
Court-circuit : magnétiques fixes courbe B
(Im entre 3 et 5 In ou 3,2 et 4,8 In selon les
appareils, conforme à NF C 61-410,
EN 60898 et CEI 947.2). 2
Courbe C 2
Protection des câbles alimentant des
récepteurs classiques
Surcharge : thermiques standard.
Court-circuit : magnétiques fixes courbe C
(Im entre 5 et 10 In ou 7 et 10 In selon les
appareils, conforme à NF C 61-410,
EN 60898 et CEI 947.2). 3 5 10 In 3,2 4,8 7 10 14 In
courbe B courbe B
Courbe D courbe C courbe C
courbe D
Protection des câbles alimentant des
Courbes B et C suivant EN 60898 et NF 61-410 Courbes B, C et D suivant CEI 947.2
récepteurs à fort courant d’appel
Surcharge : thermiques standard.
t
Court-circuit : magnétiques fixes courbe D 1
(Im entre 10 et 14 In, conforme à CEI 947.2).

Courbe MA
Protection des démarreurs de moteurs
Surcharge : pas de protection.
Court-circuit : magnétiques fixes seuls
courbe MA (Im fixé à 12n (1), conforme à
CEI 947.2).
(1) Le réglage fixe du magnétique type MA est garanti
pour Im ± 20 %. 2
Courbe K
Protection des câbles alimentant des
récepteurs à fort courant d’appel
Surcharge : thermiques standard.
Court-circuit : magnétiques fixes courbe K
(Im entre 10 et 14 In, conforme à
2,4 3,6 10 14 In
CEI 947.2). courbe Z 12
courbe K
Courbe Z courbe MA
Protection des circuits électroniques Courbes Z, K et MA suivant CEI 947.2
Surcharge : thermiques standard.
Court-circuit : magnétiques fixes courbe Z Repère 1 : limites de déclenchement
(Im entre 2,4 et 3,6 In, conforme à thermique à froid, pôles chargés
CEI 947.2). Repère 2 : limites de déclenchement
Ir : intensité de réglage du déclencheur thermique = In pour
électromagnétique, 2 pôles chargés.
les disjoncteurs Multi 9
Im intensité de réglage du déclencheur magnétique.

Page C 2 VERSION 2007


E165

Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille 6


PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES SCHNEIDER

FUSIBLES : TABLEAU DE CHOIX


c Type aM pour la protection des appareils à fortes pointes d'intensité.
c Type gG pour la protection des circuits sans pointe de courant importante.
type aM type gG
fusibles tension assignée maximale calibre quantité réf. unitaire calibre quantité réf. unitaire
type V A indivisible ss percuteur avec perc. A indivisible ss percuteur avec perc.
cylindriques 8,5 x 31,5 c 400 1 10 DF2 BA0100 - 1 10 DF2 BN0100 -
2 10 DF2 BA0200 - 2 10 DF2 BN0200 -
4 10 DF2 BA0400 - 4 10 DF2 BN0400 -
6 10 DF2 BA0600 - 6 10 DF2 BN0600 -
8 10 DF2 BA0800 - 8 10 DF2 BN0800 -
DF2 iiii 10 10 DF2 BA1000 - 10 10 DF2 BN1000 -
12 10 DF2 BN1200 -
16 10 DF2 BN1600 -
20 10 DF2 BN2000 -
2 10 DF2 CN02 -
10 x 38 c 500 0,16 10 DF2 CA001 - 2 10 DF2 CN02 -
0,25 10 DF2-CA002 - 4 10 DF2 CN04 -
DF3 iiii 0,50 10 DF2 CA005 - 6 10 DF2 CN06 -
1 10 DF2 CA01 - 8 10 DF2 CN08 -
2 10 DF2 CA02 - 10 10 DF2 CN10 -
4 10 DF2 CA04 - 12 10 DF2 CN12 -
6 10 DF2 CA06 - 16 10 DF2 CN16 -
8 10 DF2 CA08 - 20 10 DF2 CN20 -
10 10 DF2 CA10 -
12 10 DF2 CA12 -
16 10 DF2 CA16 -
c 400 20 10 DF2 CA20 - 25 10 DF2 CN25 -
25 10 DF2 CA25 - 32 10 DF2 CN32 -
32 10 DF2 CA32 -
14 x 51 c 690 0,25 10 DF2 EA002 -
0,50 10 DF2 EA005 -
c 500 1 10 DF2 EA01 - 4 10 DF2 EN04 DF3 EN04
2 10 DF2 EA02 DF3 EA02 6 10 DF2 EN06 DF3 EN06
4 10 DF2 EA04 DF3 EA04 10 10 DF2 EN10 DF3 EN10
6 10 DF2 EA06 DF3 EA06 16 10 DF2 EN16 DF3 EN16
8 10 DF2 EA08 DF3 EA08 20 10 DF2 EN20 DF3 EN20
10 10 DF2 EA10 DF3 EA10 25 10 DF2 EN25 DF3 EN25
12 10 DF2 EA12 DF3 EA12 32 10 DF2 EN32 DF3 EN32
16 10 DF2 EA16 DF3 EA16 40 10 DF2 EN40 DF3 EN40
20 10 DF2 EA20 DF3 EA20 50 10 DF2 EN50 -
25 10 DF2 EA25 DF3 EA25
32 10 DF2 EA32 DF3 EA32
40 10 DF2 EA40 DF3 EA40
c 400 50 10 DF2 EA50 DF3 EA50
22 x 58 c 690 4 10 DF2 FA04 DF3 FA04 10 10 DF2 FN10 DF3 FN10
6 10 DF2 FA06 DF3 FA06 20 10 DF2 FN20 DF3 FN20
8 10 DF2 FA08 DF3 FA08 25 10 DF2 FN25 DF3 FN25
10 10 DF2 FA10 DF3 FA10 32 10 DF2 FN32 DF3 FN32
16 10 DF2 FA16 DF3 FA16 40 10 DF2 FN40 DF3 FN40
20 10 DF2 FA20 DF3 FA20 50 10 DF2 FN50 DF3 FN50
25 10 DF2 FA25 DF3 FA25
32 10 DF2 FA32 DF3 FA32
40 10 DF2 FA40 DF3 FA40
50 10 DF2 FA50 DF3 FA50
c 500 63 10 DF2 FA63 DF3 FA63 63 10 DF2 FN63 DF3 FN63
80 10 DF2 FA80 DF3 FA80 80 10 DF2 FN80 DF3 FN80
100 10 DF2 FA100 DF3 FA100 100 10 DF2 FN100 DF3 FN100
c 400 125 10 DF2 FA125 DF3 FA125
à couteaux taille 00 c 500 16 3 DF2 FGA16 - 10 10 DF2 FGN10 -
20 3 DF2 FGA20 - 16 10 DF2 FGN16 -
25 3 DF2 FGA25 - 20 10 DF2 FGN20 -
32 3 DF2 FGA32 - 25 10 DF2 FGN25 -
40 3 DF2 FGA40 - 32 10 DF2 FGN32 -
50 3 DF2 FGA50 - 40 10 DF2 FGN40 -
63 3 DF2 FGA63 - 50 10 DF2 FGN50 -
80 3 DF2 FGA80 - 63 10 DF2 FGN63 -
DF2 iiii 100 3 DF2 FGA100 - 80 10 DF2 FGN80 -
100 10 DF2 FGN100 -
125 10 DF2 FGN125 -
160 10 DF2 FGN160 -
c 400 125 3 DF2 FGA125 -
taille 0 c 500 50 3 DF2 GA1051 - 50 3 DF2 GN1051 -
63 3 DF2 GA1061 - 63 3 DF2 GN1061 -
80 3 DF2 GA1081 - 80 3 DF2 GN1081 -
DF4 iiii 100 3 DF2 GA1101 - 100 3 DF2 GN1101 -
125 3 DF2 GA1121 DF4 GA1121 125 3 DF2 GN1121 DF4 GN1121
160 3 DF2 GA1161 DF4 GA1161 160 3 DF2 GN1161 DF4 GN1161
200 3 DF2 GA1201 DF4 GA1201
taille 1 c 500 160 3 DF2 HA1161 - 160 3 DF2 HN1161 -
200 3 DF2 HA1201 DF4 HA1201 200 3 DF2 HN1201 DF4 HN1201
250 3 DF2 HA1251 DF4 HA1251 250 3 DF2 HN1251 DF4 HN1251
315 3 DF2 HA1311 DF4 HA1311
taille 2 c 500 250 3 DF2 JA1251 - 250 3 DF2 JN1251
315 3 DF2 JA1311 DF4 JA1311 315 3 DF2 JN1311 DF4 JN1311
400 3 DF2 JA1401 DF4 JA1401 400 3 DF2 JN1401 DF4 JN1401
500 3 DF2 JA1501 DF4 JA1501
taille 3 c 500 400 3 DF2 KA1401 - 500 3 DF2 KN1501 DF4 KN1501
500 3 DF2 KA1501 DF4 KA1501 630 3 DF2 KN1631 DF4 KN1631
630 3 DF2 KA1631 DF4 KA1631
taille 4 c 500 630 1 DF2 LA1631 DF4 LA1631 800 1 DF2 LN1801 DF4 LN1801
800 1 DF2 LA1801 DF4 LA1801 1000 1 DF2 LN1101 DF4 LN1101
1000 1 DF2 LA1101 DF4 LA1101 1250 1 DF2 LN1251 DF4 LN1251
c 400 1250 1 DF2 LA1251 DF4 LA1251

Page C 3 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

FUSIBLES : COURBES DE FUSION

FUSIBLES gG

FUSIBLES aM :

Page C 4 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

FUSIBLES : CONTRAINTES THERMIQUES

Contrainte
thermique totale
maximale pour le
courant critique

Contrainte
thermique de
pré-arc pour le
courant critique

Fusibles gG

Fusibles aM

Page C 5 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

FUSIBLES : COURBES DE LIMITATION DE COURANT

Fusibles gG

Fusibles aM

Page C 6 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

RELAIS THERMIQUES : TABLEAU DE CHOIX

Relais de protection thermique différentiels


à associer à des fusibles
Relais compensés, à réarmement manuel ou automatique,
c avec visualisation du déclenchement,
c pour courant alternatif ou continu.
zone de réglage fusibles à associer au relais choisi pour association réf.
du relais aM gG avec contacteur LC1
LRD 08ii A A A
classe 10 A (1) avec raccordement par vis-étriers ou connecteurs
0,10… 0,16 0,25 2 D09… D38 LRD 01
0,16… 0,25 0,5 2 D09… D38 LRD 02
0,25… 0,40 1 2 D09… D38 LRD 03
0,40… 0,63 1 2 D09… D38 LRD 04
0,63… 1 2 4 D09… D38 LRD 05
1… 1,6 2 4 D09… D38 LRD 06
1,6… 2,5 4 6 D09… D38 LRD 07
2,5… 4 6 10 D09… D38 LRD 08
LRD 21ii 4… 6 8 16 D09… D38 LRD 10
5,5… 8 12 20 D09… D38 LRD 12
7… 10 12 20 D09… D38 LRD 14
9… 13 16 25 D12… D38 LRD 16
12… 18 20 35 D18… D38 LRD 21
16… 24 25 50 D25… D38 LRD 22
23… 32 40 63 D25… D38 LRD 32
30… 38 40 80 D32 et D38 LRD 35
17… 25 25 50 D40…D95 LRD 3322
23… 32 40 63 D40…D95 LRD 3353
30… 40 40 100 D40…D95 LRD 3355
LRD 33ii 37… 50 63 100 D40…D95 LRD 3357
48… 65 63 100 D50…D95 LRD 3359
55… 70 80 125 D50…D95 LRD 3361
63… 80 80 125 D65…D95 LRD 3363
80… 104 100 160 D80 et D95 LRD 3365
80… 104 125 200 D115 et D150 LRD 4365
95… 120 125 200 D115 et D150 LRD 4367
110… 140 160 250 D150 LRD 4369
80… 104 100 160 (2) LRD 33656
95… 120 125 200 (2) LRD 33676
110… 140 160 250 (2) LRD 33696
classe 10 A (1) avec raccordement par bornes à ressort
(montage direct sous contacteur uniquement)
LRD 083ii 0,10… 0,16 0,25 2 D09… D38 LRD 013
0,16… 0,25 0,5 2 D09… D38 LRD 023
0,25… 0,40 1 2 D09… D38 LRD 033
0,40… 0,63 1 2 D09… D38 LRD 043
0,63… 1 2 4 D09… D38 LRD 053
1… 1,6 2 4 D09… D38 LRD 063
1,6… 2,5 4 6 D09… D38 LRD 073
2,5… 4 6 10 D09… D38 LRD 083
4… 6 8 16 D09… D38 LRD 103
5,5… 8 12 20 D09… D38 LRD 123
7… 10 12 20 D09… D38 LRD 143
9… 13 16 25 D12… D38 LRD 163
12… 18 20 35 D18… D38 LRD 213
16… 24 25 50 D25… D38 LRD 223
classe 10 A (1) avec raccordement par cosses fermées
choisir la référence du relais parmi ceux avec vis-étriers ou connecteurs et ajouter en fin de
référence :
c le chiffre 6 pour les relais du LRD 01 au LRD 35
c A66 pour les relais du LRD 3322 au LRD 3365.
Les autres références sont compatibles d'origine avec l'utilisation de cosses fermées.

Relais de protection thermique pour réseaux


non équilibrés
Classe 10 A (1) avec raccordement par vis-étriers
Dans la référence choisie ci-dessus, remplacer LRD (sauf LRD 4iii) par LR3 D.
Exemple : LRD 01 devient LR3 D01.

Relais de protection thermique pour réseaux 1000 V


Classe 10 A (1) avec raccordement par vis-étriers
Pour les relais LRD 01 à LRD 35 uniquement et pour une tension d'utilisation de
1000 V et uniquement en montage séparé, la référence devient LRD 33i iA66.
(1) La norme IEC 947-4-1 définit la durée du déclenchement à 7,2 fois
le courant de réglage IR : classe 10 A : comprise entre 2 et 10 secondes. Exemple : LRD 12 devient LRD 3312A66.
(2) Montage séparé du contacteur. Commander séparément un bornier LA7 D3064, voir page E183.

Page C 7 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

RELAIS THERMIQUES : CARACTERISTIQUES

1
6
Relais thermiques LRD
RESET
2 et 5 Les relais tripolaires de protection thermique modèle d sont destinés à la protection
4
3
des circuits et des moteurs alternatifs contre les surcharges, les coupures de
0 1
3,5
phases, les démarrages trop longs et les calages prolongés du moteur.
5
4
STOP 3 Caractéristiques
conformité aux normes IEC 947-1, IEC 947-4-1, NF C 63-650, VDE 0660, BS 4941
7
certifications des produits CSA, UL, Sichere Trennung, PTB sauf LAD 4 : UL, CSA
LRD 01… 35
1

5
37
A

3
41

50 R
A E
46
M
S 4
2 TEST E
T
6

NO NC
98 97 95 96

LRD 3322… 4369, LR2 D


1 Bouton de réglage Ir
2 Bouton Test
L'action sur le bouton Test permet :
c le contrôle du câblage du circuit de commande
c la simulation du déclenchement du relais (action sur les 2 contacts "O"
et "F").
3 Bouton Stop. Il agit sur le contact "O" et est sans effet sur le contact "F"
4 Bouton de réarmement
5 Visualisation du déclenchement
6 Verrouillage par plombage du capot
7 Sélecteur de choix entre réarmement manuel et automatique. Les relais
LRD 01 à 35 sont livrés avec sélecteur en position manuelle protégé par
un opercule. Le passage en position automatique se fait par une action
volontaire.

Courbes de déclenchement
Temps de fonctionnement moyen en fonction des multiples du courant de réglage.
Temps Classe 10A Temps Classe 20A
Heures
Heures

2 2
1 1
40 40

20 20
Minutes
Minutes

10 10

4 4
2 2
1 1
40 40

20 20
Secondes
Secondes

10 10
1
4 4 2
1 3
2 2 2
3 1
1
0,8 0,8
0,8 1 2 4 6 10 17 20 0,8 1 2 4 6 10 17 20
x courant de réglage (Ir) x courant de réglage (Ir)

1 Fonctionnement équilibré, 3 phases, sans passage préalable du courant (à froid).


2 Fonctionnement sur 2 phases, sans passage préalable du courant (à froid).
3 Fonctionnement équilibré, 3 phases, après passage prolongé du courant de réglage (à chaud).

Page C 8 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

INTERRUPTEURS ET DISJONCTEURS DIFFERENTIELS : TABLEAU DE CHOIX

DXTM
DX Agréments
interrupteurs différentiels
voir p. 856

INTERS ET DISJONCTEURS
DIFFÉRENTIELS POUR
TOUTES LES SITUATIONS

086 25 087 12

Conformes à la norme
NF EN 61008-1
Emb. Réf. Interrupteurs différentiels
à raccordement haut et bas
Type AC
Détectent les défauts à composante
alternative
10 mA
Bipolaires Tétrapolaires Intensité Nombre de modules
230 V± 400 V ± nominale (A) Bipolaires Tétrapolaires
1 086 25 16 2
30 mA
1 086 28 086 93 25 2 4
1 086 29 086 94 40 2 4
1 086 30 086 95 63 2 4
1 086 31 086 96 80 2 4
300 mA
1 086 46 087 11 25 2 4
1 086 47 087 12 40 2 4
1 086 48 087 13 63 2 4
1 086 49 087 14 80 2 4
TYPE AC 300 mA sélectif
1 087 18 40 A - 4
1 087 19 63 A - 4
Détection des défauts
à composante a alternative Type A
Détectent les défauts à composante
alternative et continue (circuits spécialisés :
cuisinière, plaque de cuisson,lave-linge...)
30 mA
Bipolaires Tétrapolaires Intensité Nombre de modules
230 V± 400 V ± nominale (A) Bipolaires Tétrapolaires
U
NOUVEA 1
1
087 80
087 81
090 98
090 99
25
40
2
2
4
4
TYPE A 1 087 82 091 00 63 2 4
1 091 01 80 2 4
300 mA
Détection des défauts 1 091 16 25 - 4
à composante alternative 1 091 17 40 - 4
et continue 1 091 18 63 - 4
1 091 19 80 - 4
Type Hpi
(Haut pouvoir immunitaire)
Immunité renforcée aux déclenchements
TYPE HPI intempestifs dans les environnements
perturbés (circuits informatiques, chocs de
Détection des défauts foudre, lampes fluo...), détectent aussi les
défauts à composante alternative continue
à composante alternative (type A)
et continue avec une 30 mA
Bipolaires Tétrapolaires Intensité Nombre de modules
immunisation renforcée 230 V± 400 V ± nominale (A) Bipolaires Tétrapolaires
aux déclenchements 1 088 22 088 26 25 2 4
1 088 23 088 27 40 2 4
intempestifs 1 088 24 088 28 63 2 4
1 088 25 088 29 80 2 4

Page C 9 VERSION 2007

www.legrand.fr
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS, INTERRUPTEURS ET DISJONCTEURS DIFFERENTIELS : TABLEAU DE CHOIX

DXTM DNX 4 500


interrupteurs différentiels (suite) disjoncteurs et disjoncteurs différentiels uni + neutre
courbe C

060 12 060 17 060 20 078 52 078 55


086 89 086 92
086 21 + 073 99

Emb. Réf. DNX Uni + neutre 230 V ±


Conformes à la norme NF EN 61008-1 Conforme à la norme NF EN 60898
Pouvoir de coupure
Emb. Réf. Interrupteurs différentiels bipolaire 4 500 - NF EN 60898 - 230 V
à raccordement direct par peigne 4,5 kA - IEC 60947-2 - 230 V
Intensité Nombre
Courbe nominale de modules
Type AC type C (A) de 17,5 mm

Détectent les défauts à composante alternative 10 060 12 2 1


Facilite le raccordement direct par peigne des 10 060 15 6 1
appareils modulaires aval 10 060 17 10 1
10 060 19 16 1
bipolaires 30 mA 10 060 20 20 1
230 V± Intensité nominale Nombre de modules 10 060 21 25 1
(A) de 17,5 mm
10 060 22 32 1
1 086 89 25 2
1 086 90 40 2
1 086 21 63 3
300 mA
DNX différentiel uni + neutre 230 V ±
1 086 91 25 2 Conformes à la norme NF EN 61009-1
1 086 92 40 3 Pouvoir de coupure
4 500 - NF EN 60898 - 230 V
4,5 kA - IEC 60947-2 - 230 V
Type A
AU
NOUVE Détectent les défauts à composante alternative et Type AC
continue : circuits spécialisés : cuisinière, plaque de
cuisson, lave linge... Détectent les défauts à composante alternative
bipolaires 30 mA 30 mA
230 V± Intensité nominale Nombre de modules Intensité Nombre
(A) de 17,5 mm Courbe nominale de modules
type C (A) de 17,5 mm
1 086 86 25 2 1 078 50 10 2
1 086 87 40 2 1 078 52 16 2
1 086 88 63 3 1 078 53 20 2
1 078 54 25 2
1 078 55 32 2

Type A
Détectent les défauts à composante alternative et
continue (circuits spécialisés : plaque de cuisson,
lave linge, alimentation pour circuit à courant continu
(variateur de vitesse avec convertisseur de fréquence...)
30 mA
Intensité Nombre
Courbe nominale de modules
type C (A) de 17,5 mm
1 085 24 10 2
1 085 25 16 2
1 085 26 20 2
1 085 27 25 2
1 085 28 32 2

Page C 10 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS : TABLEAU DE CHOIX

DXTM 6 000 - 10 kA
disjoncteurs de 0,5 à 63 A
courbes B et C

063 74 063 94 064 68


065 66

Pouvoir de coupure Pouvoir de coupure


6 000 - NF EN 60898 - 400 V 6 000 - NF (EN 60898) - 400 V
10 kA - IEC 60947-2 - 400 V 10 kA - IEC 60947-2 - 400 V

Emb. Réf. Unipolaires 230/400 V ± Emb. Réf. Tripolaires 400 V ±


Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure Courbe Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type C nominale de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA) type B type C nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
(A) 230 V 400 V 230 V
1 063 69 2 1 10 1 - 064 81 2 3 10 25
1 063 72 6 1 10 1 062 81 064 84 6 3 10 10
10 063 74 10 1 10 1 062 83 064 86 10 3 10 10
10 063 76 16 1 10 1 062 85 064 88 16 3 10 10
1 063 77 20 1 10 1 062 86 064 89 20 3 10 25
1 063 78 25 1 10 1 062 87 064 90 25 3 10 10
1 063 79 32 1 10 1 062 88 064 91 32 3 10 10
1 063 80 40 1 10 1 062 89 064 92 40 3 10 10
1 063 81 50 1 10 1 062 90 064 93 50 3 10 10
1 063 82 63 1 10 1 062 91 064 94 63 3 10 10

Uni + neutre 230 V ± Tétrapolaires 400 V ±


Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure Courbe Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type C nominale de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA) type B type C nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
(A) 230 V 400 V 230 V
1 063 86 0,5 1 10 1 063 49 065 56 2 4 10 25
1 063 88 1 1 10 1 063 52 065 59 6 4 10 25
1 063 89 2 1 10 1 063 54 065 61 10 4 10 25
1 063 90 3 1 10 1 063 56 065 63 16 4 10 25
1 063 91 4 1 10 1 063 57 065 64 20 4 10 25
1 063 92 6 1 10 1 063 58 065 65 25 4 10 25
1 063 93 8 1 10 1 063 59 065 66 32 4 10 25
10 063 94 10 1 10 1 063 60 065 67 40 4 10 25
1 063 95 13 1 10 1 063 61 065 68 50 4 10 25
10 063 96 16 1 10 1 063 62 065 69 63 4 10 25
10 063 97 20 1 10
1 063 98 25 1 10
1 063 99 32 1 10
1 064 00 40 1 10

Bipolaires 400 V ±
Courbe Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type B type C nominale de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
(A) 400 V 230 V
1 - 064 61 2 2 10 25
1 062 61 064 64 6 2 10 25
5 062 63 064 66 10 2 10 25
5 062 65 064 68 16 2 10 25
1 062 66 064 69 20 2 10 25
1 062 67 064 70 25 2 10 25
1 062 68 064 71 32 2 10 25
1 062 69 064 72 40 2 10 25
1 062 70 064 73 50 2 10 25
1 062 71 064 74 63 2 10 25

Page C 11 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS : TABLEAU DE CHOIX

DX-h 10 000 - 25 kA
disjoncteurs haut pouvoir de coupure de 1 à 125 A
courbes B et C

068 60 069 20 067 61 070 00


067 83

Cotes d'encombrement (p. 155) Cotes d'encombrement (p. 155)


Caractéristiques techniques (p. 151) Caractéristiques techniques (p. 151)
Conformes à la norme NF EN 60898 Conformes à la norme NF EN 60898
Pouvoir de coupure Pouvoir de coupure
10 000 - NF EN 60898 - 400 V 10 000 - NF EN 60898 - 400 V
25 kA à 12,5 kA - IEC 60947-2 - 400 V 25 kA à 12,5 kA - IEC 60947-2 - 400 V

Emb. Réf. Unipolaires 230/400 V ± Emb. Réf. Tripolaires 400 V ±


Courbe Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure Courbe Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type B type C nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA) type B type C nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
230 V 400 V 230 V
1 066 91 068 52 1 1 25 1 067 72 069 32 1 3 25 50
1 066 92 068 53 2 1 25 1 067 73 069 33 2 3 25 50
1 066 93 068 54 10 1 25 1 067 74 069 34 3 3 25 50
1 066 95 068 56 10 1 25 1 067 76 069 36 6 3 25 50
10 1 066 97 068 58 16 1 25 1 067 78 069 38 10 3 25 50
10 1 067 00 068 60 16 1 25 1 067 80 069 40 16 3 25 50
1 067 01 068 61 20 1 25 1 067 81 069 41 20 3 25 50
1 067 02 068 62 25 1 20 1 067 82 069 42 25 3 20 50
1 067 03 068 63 32 1 15 1 067 83 069 43 32 3 15 50
1 067 04 068 64 40 1 12,5 1 067 84 069 44 40 3 15 50
1 067 05 068 65 50 1 12,5 1 067 85 069 45 50 3 12,5 25
1 067 06 068 66 63 1 12,5 1 067 86 069 46 63 3 12,5 25
1 063 83 80 1,5 12,5 1 064 95 80 4,5 12,5 16
1 063 84 100 1,5 12,5 1 064 96 100 4,5 12,5 16
1 063 85 125 1,5 12,5 1 064 97 125 4,5 12,5 16

Bipolaires 400 V ± Tétrapolaires 400 V ±


Courbe Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure Courbe Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type B type C nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA) type B type C nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
400 V 230 V 400 V 230 V
1 067 52 069 12 1 2 30 50 1 068 32 069 92 1 4 25 50
1 067 53 069 13 2 2 30 50 1 068 33 069 93 2 4 25 50
1 067 54 069 14 3 2 30 50 1 068 34 069 94 3 4 25 50
1 067 56 069 16 6 2 30 50 1 068 36 069 96 6 4 25 50
1 067 58 069 18 10 2 30 50 1 068 38 069 98 10 4 25 50
1 067 60 069 20 16 2 30 50 1 068 40 070 00 16 4 25 50
1 067 61 069 21 20 2 30 50 1 068 41 070 01 20 4 25 50
1 067 62 069 22 25 2 25 50 1 068 42 070 02 25 4 20 50
1 067 63 069 23 32 2 20 50 1 068 43 070 03 32 4 15 50
1 067 64 069 24 40 2 20 50 1 068 44 070 04 40 4 15 50
1 067 65 069 25 50 2 15 25 1 068 45 070 05 50 4 12,5 25
1 067 66 069 26 63 2 15 25 1 068 46 070 06 63 4 12,5 25
1 064 75 80 3 16 25 1 065 70 80 6 12,5 16
1 064 76 100 3 16 25 1 065 71 100 6 12,5 16
1 064 77 125 3 16 25 1 065 72 125 6 12,5 16

Page C 12 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS : TABLEAU DE CHOIX

DX-D - 15 kA DX-D - 25 kA
disjoncteurs de 1 à 125 A disjoncteurs de 10 à 32 A
courbe D courbe D

066 36 066 62 069 62

Pouvoir de coupure Pouvoir de coupure


10 à 15 kA - IEC 60947-2 - 400 V 25 kA - IEC 60947-2 - 400 V
Magnétique réglé entre 10 et 14 In Magnétique réglé entre 10 et 14 In

Emb. Réf. Bipolaires 400 V ± Emb. Réf. Tétrapolaires 400 V ±


Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type D nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA) type D nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
400 V 230 V 400 V 230 V
1 066 25 1 2 15 25 1 069 62 10 6 25 36
1 066 26 2 2 15 25 1 069 63 16 6 25 36
1 066 27 3 2 15 25 1 069 64 20 6 25 36
1 066 29 6 2 15 25 1 069 65 25 6 25 36
1 066 31 10 2 15 25 1 069 66 32 6 25 36
1 066 33 16 2 15 25
1 066 34 20 2 15 25
1 066 35 25 2 15 25
1 066 36 32 2 15 25
1 066 37 40 2 10 20
1 066 38 50 2 10 20
1 066 39 63 2 10 20
1 066 40 80 4,5 10 16
1 066 41 100 4,5 10 16
1 066 42 125 4,5 10 16 DX-MA
disjoncteurs magnétique seul de 2,5 à 25 A
Tripolaires 400 V ±
Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type D nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
400 V 230 V
1 066 45 1 3 15 25
1 066 46 2 3 15 25
1 066 47 3 3 15 25
1 066 49 6 3 15 25
1 066 51 10 3 15 25
1 066 53 16 3 15 25
1 066 54 20 3 15 25
1 066 55 25 3 15 25
1 066 56 32 3 15 25
1 066 57 40 3 10 20
1 066 58 50 3 10 20 071 64
1 066 59 63 3 10 20
1 066 60 80 4,5 10 16 Cotes d'encombrement (p. 155)
1 066 61 100 4,5 10 16 Caractéristiques techniques (p. 151)
1 066 62 125 4,5 10 16
Pouvoir de coupure
15 à 25 kA - IEC 60947-2
Tétrapolaires 400 V ± Magnétique réglé entre 12 et 14 In
Courbe Intensité Nombre de modules Pouvoir de coupure
type D nominale (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
400 V 230 V
Emb. Réf. Tripolaires 400 V ±
1 066 65 1 4 15 25 Protègent les circuits VMC,
1 066 66 2 4 15 25 désenfumage, extracteur…
1 066 67 3 4 15 25 Courbe Intensité Seuil magné- Nombre de modules Pouvoir de coupure
1 066 69 6 4 15 25 type MA nominale (A) tique en (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
1 066 71 10 4 15 25 400 V 230 V
1 066 73 16 4 15 25 1 071 62 2,5 32 3 25 50
1 066 74 20 4 15 25 1 071 63 4 50 3 25 50
1 066 75 25 4 15 25 1 071 64 6,3 80 3 25 50
1 066 76 32 4 15 25 1 071 65 10 125 3 15 50
1 066 77 40 4 10 20 1 071 66 12,5 160 3 15 50
1 066 78 50 4 10 20 1 071 67 16 200 3 15 50
1 066 79 63 4 10 20 1 071 68 25 320 3 15 50
1 066 80 80 6 10 16
1 066 81 100 6 10 16
1 066 82 125 6 10 16

Page C 13 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS + BLOCS DIFFERENTIELS : TABLEAU DE CHOIX

DX-L - 50 kA DX-L - 50 kA
disjoncteurs à très haut pouvoir de coupure blocs différentiels adaptables
de 10 à 63 A
courbes C

071 14 071 44 075 85 075 76


Pouvoir de coupure Conformes à la norme NF EN 61009-1
50 kA - IEC 60947-2 - 400 V Se montent à droite des disjoncteurs
DX-L et DX-D 25 kA
Emb. Réf. Unipolaires 230/400 V ± Emb. Réf. Type Hpi (Haut pouvoir immunitaire)
Courbe Intensité nominale Nombre de modules Pouvoir de coupure
type C (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA) Immunité renforcée aux déclenchements intempestifs
230 V
dans les environnements perturbés (circuit
1 070 97 10 1,5 50 informatique, chocs de foudre, lampes fluo…)
1 070 99 16 1,5 50 Détectent les défauts à composante alternative et
1 071 00 20 1,5 50 continue (type A)
1 071 01 25 1,5 50
1 071 02 32 1,5 50 Bipolaires 230/400 V ±
1 071 03 40 1,5 50 Sensibilité Nombre de modules
1 071 04 50 1,5 50 de 17,5 mm
1 071 05 63 1,5 50 1 075 76 30 mA 2
1 075 77 300 mA 2
Bipolaires 400 V ± 1 075 78 300 mA sélectif 2
1 075 79 1 A sélectif 2
Courbe Intensité nominale Nombre de modules Pouvoir de coupure
type C (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
400 V 230 V
Tripolaires 400 V ±
1 075 80 30 mA 3
1 071 12 10 3 50 70
1 071 14 16 3 50 70 1 075 81 300 mA 3
1 071 15 20 3 50 70 1 075 82 300 mA sélectif 3
1 071 16 25 3 50 70 1 075 83 1 A sélectif 3
1 071 17 32 3 50 70
1 071 18 40 3 50 70 Tétrapolaires 400 V ±
1 071 19 50 3 50 70 1 075 84 30 mA 3
1 071 20 63 3 50 70 1 075 85 300 mA 3
1 075 86 300 mA sélectif 3
Tripolaires 400 V ± 1 075 87 1 A sélectif 3
Courbe Intensité nominale Nombre de modules Pouvoir de coupure
type C (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
400 V 230 V
1 071 27 10 4,5 50 70
1 071 29 16 4,5 50 70
1 071 30 20 4,5 50 70
1 071 31 25 4,5 50 70
1 071 32 32 4,5 50 70
1 071 33 40 4,5 50 70
1 071 34 50 4,5 50 70
1 071 35 63 4,5 50 70

Tétrapolaires 400 V ±
Courbe Intensité nominale Nombre de modules Pouvoir de coupure
type C (A) de 17,5 mm IEC 60947-2 (kA)
400 V 230 V
1 071 42 10 6 50 70
1 071 44 16 6 50 70
1 071 45 20 6 50 70
1 071 46 25 6 50 70
1 071 47 32 6 50 70
1 071 48 40 6 50 70
1 071 49 50 6 50 70
1 071 50 63 6 50 70

Page C 14 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

BLOCS DIFFERENTIELS : TABLEAU DE CHOIX

DXTM
blocs différentiels adaptables pour DX, DX-h, DX-MA
et DX-D 15 kA

075 68

Conformes à la norme NF EN 61009-1


Se montent à droite des disjoncteurs

074 63 Emb. Réf. Type Hpi (Haut pouvoir immunitaire)


074 01 Immunité renforcée aux déclenchements intempestifs
dans les environnements perturbés (circuit
informatique, chocs de foudre, lampes fluo…)
Détectent aussi les défauts à composante alternative
Emb. Réf. Type AC et continue (type A)
Détectent les défauts à composante alternative
Bipolaires 230/400 V ± Bipolaires230/400 V ±
Sensibilité Intensité maxi Nombre de modules Sensibilité Intensité maxi Nombre de modules
(A) de 17,5 mm (A) de 17,5 mm
1 074 01 30 mA 32 2 1 075 90 30 mA 32 2
1 074 02 30 mA 63 2 1 075 64 30 mA 63 2
1 074 03 30 mA 80 à 125 4 1 075 65 30 mA 80 à 125 4
1 074 07 300 mA 32 2 1 075 66 300 mA sélectif 63 2
1 074 08 300 mA 63 2 1 075 88 1A 63 2
1
1
074 09
074 11
300 mA
300 mA sélectif
80 à 125
63
4
2
Tripolaires 400 V ±
1 075 68 30 mA 63 3
1 074 23 1 A sélectif 63 2 1 075 69 30 mA 80 à 125 6
Tripolaires 400 V ± 1 075 70 300 mA sélectif 63 3
1
1
074 28
074 29
30 mA
30 mA
32
63
3
3
Tétrapolaires 400 V ±
1 075 91 30 mA 32 3
1 074 34 300 mA 32 3 1 075 72 30 mA 63 3
1 074 35 300 mA 63 3 1 075 73 30 mA 80 à 125 6
1 074 36 300 mA 80 à 125 6 1 075 74 300 mA sélectif 63 3
1 074 38 300 mA sélectif 63 3 1 075 75 300 mA sélectif 80 à 125 6
Tétrapolaires 400 V ± 1 075 89 1A 63 3
1 074 55 30 mA 32 3
1 074 56 30 mA 63 3 Différentiels monoblocs (p. 139)
1 074 57 30 mA 80 à 125 6
1 074 61 300 mA 32 3
1 074 62 300 mA 63 3
1 074 63 300 mA 80 à 125 6 AU Type A
1 074 65 300 mA sélectif 63 3 NOUVE Détectent les défauts à composante alternative et
1 074 77 1 A sélectif 63 3 continue (type A) (circuits spécialisés : alimentation par
1 074 78 1 A sélectif 80 à 125 6 circuit à courant continue, variateur de vitesse avec
convertisseur de fréquences…)
Bipolaires 230/400 V
Sensibilité
±
Intensité maxi Nombre de modules
(A) de 17,5 mm
1 074 83 30 mA 32 2
1 074 84 30 mA 63 2
1 074 91 30 mA 80 à 125 4
1 074 89 300 mA 32 2
1 074 90 300 mA 63 2
1 074 85 300 mA 80 à 125 4
1 074 93 300 mA sélectif 63 2
Tripolaires 400 V ±
1 075 11 30 mA 63 3
1 075 17 300 mA 63 3
1 075 18 300 mA 80 à 125 6
1 075 20 300 mA sélectif 63 3
Tétrapolaires 400 V ±
1 075 37 30 mA 32 3
1 075 38 30 mA 63 3
1 075 39 30 mA 80 à 125 6
1 075 43 300 mA 32 3
1 075 44 300 mA 63 3
1 075 45 300 mA 80 à 125 6
1 075 47 300 mA sélectif 63 3

Page C 15 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISPOSITIFS DIFFERENTIELS : COURBES DE DECLENCHEMENT

Page C 16 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS MAGNETO-THERMIQUES DX TYPE C : COURBES DE DECLENCHEMENT

Page C17 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS MAGNETO-THERMIQUES DX TYPE D : COURBES DE DECLENCHEMENT

Page C 18 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS DE PUISSANCE DPX 250 : TABLEAU DE CHOIX

DPXTM 250
disjoncteurs de puissance magnéto-thermiques et électroniques de 40 à 250 A
blocs différentiels pour DPX 250
version fixe

253 49 254 23 260 55

Caractéristiques techniques et courbes de fonctionnement (p. 67-71/72) Emb. Réf. Déclencheur électronique
Cotes d'encombrement (p. 64)
Réglages, Ir, Im, Tr, Tm (p. 72)
Voyants de fonctionnement(1). Prise de test
Protection instantanée If : 4 kA
Disjoncteurs de puissance, boîtiers moulés qui assurent la coupure,
la commande, le sectionnement et la protection des lignes électriques
basse tension DPX 250 36 kA
Reçoivent les auxiliaires de commandes et de signalisation (p. 60)
S’associent aux blocs différentiels ou au relais différentiel (p. 59)
Pouvoir de coupure Icu 36 kA (400 V ±)
3P 4 P(2) In t
Ir
Livrés avec :
- Plages de raccordement pour barres 1 254 01 254 07 40 A
- Dispositifs amont ou aval de raccordement pour cosses 1 254 03 254 09 100 A
(largeur 20 mm maxi) 1 254 04 254 10 160 A
- Cache-vis 1 254 05 254 11 250 A Im
If
I
Conformes à la norme IEC 60947-2
Réglages plombables
DPX-H 250 70 kA
Pouvoir de coupure Icu 70 kA (400 V ±)
3P 4 P(2) In t
Emb. Réf. Déclencheur magnéto-thermique Ir
1 254 13 254 19 40 A
Thermique réglable de 0,64 à 1 In 1 254 15 254 21 100 A
Magnétique réglable de 3,5 à 10 In 1 254 16 254 22 160 A
1 254 17 254 23 250 A Im
t If
I
Ir

Im Blocs différentiels
I
Électroniques, ils s’associent aux DPX 250
magnéto-thermiques et électroniques et
aux DPX-I 250 (p. 92)
DPX 250 36 kA Sensibilité réglable et plombable
Pouvoir de coupure Icu 36 kA (400 V ±) 0,03 - 0,3 - 1 - 3 A. Déclenchement réglable :
0 - 0,3 - 1 - 3 s. Bouton test de réarmement
3P 4P In Contact de signalisation à distance de
1 253 28 253 45 40 A défaut différentiel. Commutateur permettant
1 253 29 253 46 63 A les essais mécaniques de fonctionnement
1 253 30 253 47 100 A et l’isolation de l’appareil (mesure
1 253 31 253 48 160 A d’isolement de l’installation)
1 253 32 253 49 250 A Tension nominale de fonctionnement :
3 P + N/2 In 3P 4P 230-500 V ±
1 253 40 100 A 1 260 54 260 55 Montage aval
1 253 41 160 A
1 253 42 250 A

DPX-H 250 70 kA Relais différentiel et tores (p. 59)


Pouvoir de coupure Icu 70 kA (400 V ±)
3P 4P In
1 253 52 253 69 40 A
1 253 53 253 70 63 A Choix des plastrons (p. 234)
1 253 54 253 71 100 A
1 253 55 253 72 160 A
1 253 56 253 73 250Ai
Montage équipement
3 P + N/2 In de distribution XL (p. 240)
1 253 64 100 A
1 253 65 160 A
1 253 66 250 A

Page C 19 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS DPX 250 MAGNETO-THERMIQUES : CARACTERISTIQUES ET COURBES

■ Caractéristiques électriques Pouvoir de coupure (kA) (EN 60947-2 et IEC 60947-2)


Tension nominale maximum DPX 250 36 kA DPX-H 250 70 kA
de fonctionnement 690 V ± - 250 V= Ue Icu (kA) Ics (% Icu) Icu (kA) Ics (% Icu)
Fréquence nominale 50/60 Hz 400 V± 36 100 70 75
Catégorie d’emploi A 230 V± 60 100 100 75
Réglage du thermique 0,64 à 1 In Courant nominal (In) à 40 °C (A) des DPX 250
Réglage du magnetique 3,5 à 10 In Phase 40 63 100 160 250
câble rigide : 185 mm2
Sections maximum admissibles câble souple : 150 mm2 N 40 63 100 160 250
barre de cuivre/cosse (largeur) : 25 mm N/2 40 63 63 100 160
Seuil magnétique (Im) fixe (A) des DPX 250
In (A) 40 63 100 160 250
Phase 140-400 220-630 350-1000 560-1600 900-2500

■ Courbes de fonctionnement DPX 250 magnétothermique N 140-400 220-630 220-630 350-1000 560-1600

10000 ■ Courbes de limitation en courant DPX 250


10 3
t (s)

1000 5
1 4
3
100 2 2
0,
IP (kA)
2
10 2 2
10 25
0,
DPX 250 36 kA
5
4 DPX-H 250 70 kA
1 3
3 0,
1
100 - 250 A
2
40 - 63 A
3 0,
5
0,1
10 1 7
0,
8
0,01 5 0,
4
3
9
0,
0,001 2
1 2 3 4 5 10 20 30 50 100
I/In
à q ambiant = 40 °C
I = courant réel 10 0
Ir = courant maxi de réglage du déclencheur thermique 10 0 2 3 4 5 10 1 2 3 4 5 10 2
➀ = zone de déclenchement thermique à froid Icc (kA)
Icc = courant symétrique de court-circuit présumé
➁ = zone de déclenchement thermique à chaud (en régime)
(valeurs efficaces en kA)
➂ = zone de déclenchement magnétique
IP = valeur maximale de crête (en kÂ)
➀ = courants, crête maxi, de court-circuit effectif
➁ = courants, crête non limitée (maxi), correspondant aux facteurs
de puissance indiqués ci-dessus (0,2 à 0,9)

■ Courbes de déclenchement différentiel


■ Courbes de limitation en contraintes thermiques 10
10 10
t (s)
I2t (A2s)
5
250

10 9
160
100

2
10 8
63
40

1
10 7 b
DPX-H
DPX 0,5
10 6
I∆n 0,03 A

0,2
I∆n 0,3 A

10 5
I∆n 1 A

I∆n 3 A

0,1
10 4

0,05
10 3

0,02 a
10 2

0,01
10 1 0,01 0,05 0,1 0,5 1 5 10 50 100 300
10 0 10 1 10 2 10 3 10 4 10 5 I∆ (A)
Icc (A) ID = courant différentiel
Icc = courant symétrique de court-circuit présumé ID n = courant différentiel nominal
(valeur efficace en A) a = déclenchement instantané
I2t = contrainte thermique limitée (en A2s) b = 3 possibilités de réglage du temps de retard (0,3, 1 et 3 secondes)

Page C 20 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS DPX 250 ELECTRONIQUES : CARACTERISTIQUES ET COURBES

■ Caractéristiques électriques Pouvoir de coupure (kA) (EN 60947-2 et IEC 60947-2)


Tension nominale maximum DPX 250 36 kA DPX-H 250 70 kA
de fonctionnement 690 V ± - 250 V= Ue Icu (kA) Ics (% Icu) Icu (kA) Ics (% Icu)
Fréquence nominale 50/60 Hz
400 V± 36 100 70 75
Catégorie d’emploi A
230 V± 60 100 100 75
Réglage protection long retard 0,4 à 1 In
câble rigide : 185 mm2
Sections maximum admissibles câble souple : 150 mm2 Intensité nominale (In) des DPX 250 électroniques
barre de cuivre/cosse (largeur) : 25 mm
Phase 100 160 250
N 0 - 50 - 100 % de la valeur de la phase

■ Courbes de fonctionnement DPX 250 électronique


10000
■ Courbes de limitation en courant DPX 250
t (s)
10 3
1000
5
4
tr (± 20%) 3
100
2 2
0,
IP (kA)

10 10 2 2
25
0,
1,5 Ir - 20% DPX 250 36 kA
5
1 10 Ir + 20% 4 DPX-H 250 70 kA
3
3 0,
1
100 - 250 A
2
250A 40 A
5
0,1 160A 0,
100A 40A 10 1 7
0,
8
0,01
5 0,
4
3
9
0,001 0,
2
0,2 1 2 3 4 5 10 5 7 10 30 70 100
I/Ir I/In
•Protection long retard contre les surcharges à seuil réglable basée sur la valeur 10 0
efficace du courant : 10 0 2 3 4 5 10 1 2 3 4 5 10 2
Ir = 0,4 - 0,5 - 0,6 - 0,7 - 0,8 - 0,9 - 0,95 - 1 x In (8 crans) Icc (kA)
Tr = 5 s (fixe à 6 Ir) Icc = courant symétrique de court-circuit présumé
• Protection court retard contre les courts-circuits à seuil Im réglable : (valeurs efficaces en kA)
Im = 1,5 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 8 - 10 x Ir (8 crans) IP = valeur maximale de crête (en kÂ)
Tm = 0,05 s (fixe) ➀ = courants, crête maxi, de court-circuit effectif
• Protection instantanée If à seuil fixe : If = 4 kA ➁ = courants, crête non limitée (maxi), correspondant aux facteurs
I = courant réel de puissance indiqués ci-dessus (0,2 à 0,9)
Ir = courant maxi de réglage du déclencheur long retard

■ Courbes de déclenchement différentiel


■ Courbes de limitation en contraintes thermiques 10
10 10
t (s)
I2t (A2s)
5
250

10 9
160
100

2
10 8
63
40

1
10 7 b
DPX-H
DPX
0,5
10 6
I∆n 0,03 A

0,2
I∆n 0,3 A

10 5
I∆n 1 A

I∆n 3 A

0,1
10 4

0,05
10 3

0,02 a
10 2

0,01
10 1 0,01 0,05 0,1 0,5 1 5 10 50 100 300
10 0 10 1 10 2 10 3 10 4 10 5 I∆ (A)
Icc (A) ID = courant différentiel
Icc = courant symétrique de court-circuit présumé ID n = courant différentiel nominal
(valeur efficace en A) a = déclenchement instantané
I2t = contrainte thermique limitée (en A2s) b = 3 possibilités de réglage du temps de retard (0,3, 1 et 3 secondes)

Page C 21 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS MAGNETO-THERMIQUES : TABLEAU DE SELECTIVITE

Page C 22 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL ET LES PERSONNES LEGRAND

DISJONCTEURS MAGNETO-THERMIQUES : TABLEAU DE SELECTIVITE

Page C 23 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DISJONCTEURS-MOTEURS GV3-ME : TABLEAU DE CHOIX

Disjoncteurs magnéto-thermiques GV3-ME avec vis-étriers

Commande par boutons-poussoirs


810421

Puissances normalisées des moteurs Plage de réglage Référence Masse


triphasés 50/60 Hz en catégorie AC-3 des déclencheurs
400/415 V 500 V 660/690 V thermiques
P Icu Ics (1) P Icu Ics (1) P Icu Ics (1)
kW kA kW kA kW kA A kg

0,37 100 100 0,37 100 100 0,75 100 100 1…1,6 GV3-ME06 0,600
0,55 100 100 0,55 100 100 1,1 100 100
0,75 100 100

0,75 100 100 1,1 100 100 1,5 100 100 1,6…2,5 GV3-ME07 0,600

GV3-ME20

1,1 100 100 1,5 100 100 2,2 4 100 2,5…4 GV3-ME08 0,600
1,5 100 100 2,2 100 100 3 4 100

2,2 100 100 3 100 100 4 4 100 4…6 GV3-ME10 0,600

3 100 100 4 8 100 5,5 4 100 6…10 GV3-ME14 0,600


4 100 100 5,5 8 100 7,5 4 100

7,5 100 50 9 8 100 9 4 100 10…16 GV3-ME20 0,600


11 4 100

9 100 50 11 8 100 15 4 100 16…25 GV3-ME25 0,600


11 100 50 15 8 100 18,5 4 100

15 35 50 18,5 8 75 22 4 75 25…40 GV3-ME40 (2) 0,700


18,5 35 50 22 8 75 30 4 75

22 35 50 30 8 75 37 4 75 40…63 GV3-ME63 (2) 0,700


30 35 50 37 8 75 45 4 75

37 15 50 45 4 100 55 2 100 56…80 GV3-ME80 (2) 0,700

(1) En % de Icu.
(2) Association avec un contacteur recommandée.

Page C 24 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DISJONCTEURS-MOTEURS GV3-ME : COURBES DE DECLENCHEMENT

Courbes de déclenchement magnéto-thermiques

Temps moyen de fonctionnement à 20 °C en fonction des multiples du courant de réglage.


Temps (s)
10 000

1000

100

10
2
4

0,1

0,01

0,001
1 10 100
X courant de réglage (Ir)

1 3 pôles à froid, calibre 1,6…16 A


2 3 pôles à chaud, calibre 1,6…16 A
3 3 pôles à froid, calibre 25…80 A
4 3 pôles à chaud, calibre 25…80 A

Page C 25 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DISJONCTEURS-MOTEURS MAGNETIQUES GV2-LE ET GV2-L : TABLEAU DE CHOIX

Disjoncteurs magnétiques GV2-LE et GV2-L avec vis-étriers


810518

GV2-LE : commande par levier basculant, GV2-L : commande par bouton tournant
Puissances normalisées Calibre Courant Associer Référence Masse
des moteurs triphasés de la de avec le
50/60 Hz en catégorie AC-3 protection déclen- relais
400/415 V 500 V 690 V magné- chement thermique
P Icu Ics P Icu Ics P Icu Ics tique Id ± 20 %
(1) (1) (1)
kW kA kW kA kW kA A A kg

0,06 ( ( – – – – – – 0,4 5 LR2-K0302 GV2-LE03 0,330


0,09 ( ( – – – – – – 0,4 5 LR2-K0304 GV2-LE03 0,330
ou LRD-03 GV2-L03 0,330
GV2-LE
0,12 ( ( – – – 0,37 ( ( 0,63 8 LR2-K0304 GV2-LE04 0,330
ou LRD-04 GV2-L04 0,330
0,18 ( ( – – – – – – 0,63 8 LR2-K0305 GV2-LE04 0,330
ou LRD-04 GV2-L04 0,330
– – – – – – 0,55 ( ( 1 13 LR2-K0305 GV2-LE05 0,330
ou LRD-05 GV2-L05 0,330
0,25 ( ( – – – – – – 1 13 LR2-K0306 GV2-LE05 0,330
ou LRD-05 GV2-L05 0,330
– – – – – – 0,75 ( ( 1 13 LR2-K0306 GV2-LE05 0,330
ou LRD-06 GV2-L05 0,330
0,37 ( ( 0,37 ( ( – – – 1 13 LR2-K0306 GV2-LE05 0,330
ou LRD-05 GV2-L05 0,330
810519

0,55 ( ( 0,55 ( ( 1,1 ( ( 1,6 22,5 LR2-K0307 GV2-LE06 0,330


ou LRD-06 GV2-L06 0,330
– – – 0,75 ( ( – – – 1,6 22,5 LR2-K0307 GV2-LE06 0,330
ou LRD-06 GV2-L06 0,330
0,75 ( ( 1,1 ( ( 1,5 3 75 2,5 33,5 LR2-K0308 GV2-LE07 0,330
0,75 ( ( 1,1 ( ( 1,5 4 100 2,5 33,5 LRD-07 GV2-L07 0,330
1,1 ( ( – – – – – – 2,5 33,5 LR2-K0308 GV2-LE08 0,330
ou LRD-08 GV2-L08 0,330
1,5 ( ( 1,5 ( ( 3 3 75 4 51 LR2-K0310 GV2-LE08 0,330
1,5 ( ( 1,5 ( ( 3 4 100 4 51 LRD-08 GV2-L08 0,330
– – – 2,2 ( ( – – – 4 51 LR2-K0312 GV2-LE08 0,330
ou LRD-08 GV2-L08 0,330
GV2-L
2,2 ( ( 3 50 100 4 3 75 6,3 78 LR2-K0312 GV2-LE10 0,330

2,2 ( ( 3 ( ( 4 4 100 6,3 78 LRD-10 GV2-L10 0,330


3 ( ( 4 10 100 5,5 3 75 10 138 LR2-K0314 GV2-LE14 0,330
3 ( ( 4 10 100 5,5 4 100 10 138 LRD-12 GV2-L14 0,330
4 ( ( 5,5 10 100 – – – 10 138 LR2-K0316 GV2-LE14 0,330
ou LRD-14 GV2-L14 0,330

– – – – – – 7,5 3 75 10 138 LRD-14 GV2-LE14 0,330

– – – – – – 7,5 4 100 10 138 LRD-14 GV2-L14 0,330

– – – – – – 9 3 75 14 170 LRD-16 GV2-LE16 0,330

– – – – – – 9 4 100 14 170 LRD-16 GV2-L16 0,330

5,5 15 50 7,5 6 75 11 3 75 14 170 LR2-K0321 GV2-LE16 0,330

5,5 50 50 7,5 10 75 11 4 100 14 170 LRD-16 GV2-L16 0,330

7,5 15 50 9 6 75 15 3 75 18 223 LRD-21 GV2-LE20 0,330

7,5 50 50 9 10 75 15 4 100 18 223 LRD-21 GV2-L20 0,330

9 15 40 11 4 75 18,5 3 75 25 327 LRD-22 GV2-LE22 0,330

9 50 50 11 10 75 18,5 4 100 25 327 LRD-22 GV2-L22 0,330

11 15 40 15 4 75 – – – 25 327 LRD-22 GV2-LE22 0,330

11 50 50 15 10 75 – – – 25 327 LRD-22 GV2-L22 0,330

15 10 50 18,5 4 75 22 3 75 32 416 LRD-32 GV2-LE32 0,330

15 35 50 18,5 10 75 22 4 100 32 416 LRD-32 GV2-L32 0,330


(1) En % de Icu.
( > 100 kA.

Page C 26 VERSION 2007


Académie d’Aix-Marseille E69
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER 4
DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : ASSOCIATION DES MODULES

Limiteur- Unités de contrôle


sectionneur Unité de contrôle standard Unités de contrôle évolutif Unité de contrôle multifonction

LUCA LUCB, LUCC, LUCD LUCM iiBL


Unité de contrôle standard
c Protection contre les surcharges et les courts-circuits.
LUA LB1 c Protection contre les absences et les déséquilibres de phases.
c Protection contre les défauts d’isolement (protection matériel seulement).
c Réarmement manuel.
Unité de contrôle évolutif
c Fonctionnalités de l'unité de contrôle standard (voir ci-dessus).
c En association avec un module de fonction ou de communication :
v différentiation de défaut avec réarmement manuel
v différentiation de défaut avec réarmement à distance ou automatique
v préalarme thermique
v indication de charge moteur.
Unité de contrôle multifonction
c Fonctionnalités de l'unité de contrôle standard (voir ci-dessus).
c Réarmement paramétrable en manuel ou en automatique.
Base c Alarme des protections.
puissance c Visualisation sur face avant ou sur terminal déporté par port Modbus RS 485.
c Fonction "historique".
c Fonction "surveillance", visualisation sur face avant de l’unité de contrôle ou
par terminal déporté des principaux paramètres du moteur.
c Différenciation des défauts.
c Surcouple, marche à vide.

Modules
Contacts Fonctions
auxiliaires différentiation différentiation pré-alarme indication charge
état des pôles défaut défaut thermique moteur
(réarmement (réarmement
manuel) à distance ou
automatique)
LUB, LU2B

LUF N LUF DH11 LUF DA01 LUF W10 LUF V2


LUF DA10

Obturateur Communication
parallèle AS-Interface Modbus

Bloc inverseur
LU9 C1 LUF C00 ASILUF C5 LUL C033

Contacts additifs Obturateur


état boutons-défauts

LU2M, LU6M LUA 1 LU9 C2

Page C 27 VERSION 2007

E068_069.p65 69 4/03/05, 11:06


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : BASES DE PUISSANCE

Deux versions relatives au raccordement contrôle sont Bases puissance pour démarrage direct 1 sens
possibles :
c raccordement par vis-étriers, bornier contrôle de marche (1)
débrochable Ces bases comportent 2 contacts auxiliaires : 1 NO (13-14) et 1 NC (21-22) qui
c sans connectique. Cette version permet la indiquent la position fermée ou ouverte des pôles.
préparation du câblage à l'avance, elle est Elles doivent être associées à une unité de contrôle, voir page E71.
recommandée dans le cas où un module de
raccordement repère (2) calibre réf.
communication est nécessaire en permettant
puissance contrôle i 440 V 500 V 690 V
l’utilisation d’éléments de précâblage contrôle ou pour
A A A
le montage du bloc inverseur par vos soins.
vis-étriers vis-étriers 1+2+3+4 12 12 9 LUB 12
32 23 21 LUB 32
sans connectique 1+2 12 12 9 LUB 120
32 23 21 LUB 320

1
2
Bornier pour base puissance sans connectique
raccordement pour base repère (2) réf.
vis-étriers LUB 120 ou 320 3+4 LU9B N11

Bases puissance pour démarrage direct 2 sens


de marche montées par nos soins
4 Ces bases comportent 2 contacts NO à point commun (81-82-84) qui indiquent les
3
états sens 1 et sens 2.
raccordement repère (2) calibre réf.
puissance contrôle i 440 V 500 V 690 V à compléter (4)
A A A
LUB i2 vis-étriers vis-étriers 1+2+3 12 12 9 LU2B 12i i
+4+5 32 23 21 LU2B 32i i
sans connectique 1+2+3+5 12 12 9 LU2B A0i i
1 32 23 21 LU2B B0i i

Bases puissance pour démarrage direct 2 sens


2
de marche à monter par vos soins
Un bloc inverseur est à associer de préférence à une base puissance sans
connectique 1 sens de marche pour constituer un démarreur-contrôleur 2 sens de
marche. Les contacts intégrés NO (13-14) et NC (21-22) sont utilisés pour le
verrouillage électrique entre le bloc inverseur et la base ; ils ne sont donc plus
disponibles. Le bloc inverseur comporte 2 contacts NO à point commun (81-82-84)
qui indiquent les états sens 1 et sens 2 (les contacts restent en l'état lorsque le
3
démarreur n'est pas alimenté).
5 bloc inverseur 32 A raccordement repère (2) réf.
puissance contrôle à compléter (4)
pour montage direct vis-étriers sans connectique 3 LU2M B0i i
sous la base puissance
4 pour montage séparé de la base vis-étriers sans connectique 6 LU6M B0i i
(fixation par vis ou sur profilé)
LU2B i2
Accessoires
désignation repère utilisation réf.
bornier contrôle 4 base puissance 2 sens de marche LU9 M1
6
sans connectique LU2B A0ii ou B0ii
bloc inverseur LU2M B0ii pour LU9 M1
montage direct sous la base puissance
bloc inverseur LU6M B0ii pour LU9 M1
7 montage séparé de la base puissance
7 bloc inverseur LU6M B0ii pour LU9M R1
4 montage séparé de la base puissance

LU6M + LU9 M1 + LU9M R1 Eléments de précâblage contrôle


désignation repère réf.
liaison préfabriquée (5) 5 LU9M R1C
(1) Pouvoir assigné de coupure de service en court-circuit (Ics), voir tableau ci-dessous.
Pour des valeurs supérieures, utiliser les limiteurs.
volts 230 440 500 690 (3)
kA 50 50 10 4
(2) Les différents sous-ensembles sont fournis assemblés, toutefois ils sont aisément séparables comme le
montre l'illustration.
(3) En 690 V, utiliser le séparateur de phases LU9 SP0.
(4) La tension de commande à choisir est celle de l’unité de contrôle. Tensions du circuit de commande existantes :
volts 24 48… 72 110… 240
a BL - -
c B - -
24601 a ou c - ES (6) FU (7)

Tapez ces 5 chiffres pour obtenir une information (5) Pour raccordement contrôle entre une base puissance et un bloc inverseur pour montage direct.
(6) a : 48... 72 V, c : 48 V.
détaillée sur ces produits. (7) a : 110... 220 V, c : 110... 240 V.

Page C 28 VERSION 2007

E070_071.p65 70 4/03/05, 12:14


Académie d’Aix-Marseille E71
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER 4
DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : UNITES DE CONTROLE

Caractéristiques fonctionnelles
unités de contrôle standard évolutif multifonction
LUCA LUCB LUCC LUCD LUCM
protection contre les surcharges thermiques
protection contre les surintensités 14,2 x courant de réglage 3 à 17 x courant
de réglage
protection contre les courts-circuits 14,2 x courant maxi
protection contre les absences de phases
protection contre les déséquilibres de phases
protection contre les défauts d’isolement (matérielle uniquement)
classe de déclenchement 10 10 20 5…30
type de moteurs triphasés monophasés triphasés monophasés
et triphasés
fonction test surcharge thermique

Unités de contrôle
puissances maximales plage de encliquetage réf.
normalisées des moteurs réglage sur base à compléter
monophasés/triphasés 50/60 Hz puissance par le repère
400/415 V 500 V 690 V calibre de la tension (1)
kW kW kW A A
Contrôle standard
0,09 - - 0,15… 0,6 12 et 32 LUCA X6i i
0,25 - - 0,35… 1,4 12 et 32 LUCA 1Xi i
1,5 2,2 3 1,25… 5 12 et 32 LUCA 05i i
5,5 5,5 9 3… 12 12 et 32 LUCA 12i i
7,5 9 15 4,5… 18 32 LUCA 18i i
15 15 18,5 8… 32 32 LUCA 32i i
Contrôle évolutif
une action sur le bouton Test en face avant simule un déclenchement sur surcharge thermique
LUB i2 + LUCA iiii classe 10 pour moteurs triphasés
0,09 - - 0,15… 0,6 12 et 32 LUCB X6i i
0,25 - - 0,35… 1,4 12 et 32 LUCB 1Xi i
1,5 2,2 3 1,25… 5 12 et 32 LUCB 05i i
5,5 5,5 9 3… 12 12 et 32 LUCB 12i i
7,5 9 15 4,5… 18 32 LUCB 18i i
15 15 18,5 8… 32 32 LUCB 32i i
classe 10 pour moteurs monophasés
- - - 0,15… 0,6 12 et 32 LUCC X6i i
0,09 - - 0,35… 1,4 12 et 32 LUCC 1Xi i
0,55 - - 1,25… 5 12 et 32 LUCC 05i i
2,2 - - 3… 12 12 et 32 LUCC 12i i
4 - - 4,5… 18 32 LUCC 18i i
7,5 - - 8… 32 32 LUCC 32i i
classe 20 pour moteurs triphasés
0,09 - - 0,15… 0,6 12 et 32 LUCD X6i i
0,25 - - 0,35… 1,4 12 et 32 LUCD 1Xi i
1,5 2,2 3 1,25… 5 12 et 32 LUCD 05i i
LUB i2 + LUCB iiii 5,5 5,5 9 3… 12 12 et 32 LUCD 12i i
7,5 9 15 4,5… 18 32 LUCD 18i i
15 15 18,5 8… 32 32 LUCD 32i i
Contrôle multifonction
c le paramétrage, la lecture des paramètres, la consultation des historiques se font :
v soit en face avant à l'aide de l'écran/clavier intégré
v soit par l'intermédiaire d'un terminal de dialogue
v soit par un PC ou un PDA équipé de l’atelier logiciel PowerSuite
v soit à distance par bus de communication Modbus
c le paramétrage du produit à partir du clavier, avant utilisation, nécessite une alimentation
auxiliaire a 24 V
0,09 - - 0,15… 0,6 12 et 32 LUCM X6BL (6)
0,25 - - 0,35… 1,4 12 et 32 LUCM 1XBL (6)
1,5 2,2 3 1,25… 5 12 et 32 LUCM 05BL (6)
5,5 5,5 9 3… 12 12 et 32 LUCM 12BL (6)
7,5 9 15 4,5… 18 32 LUCM 18BL (6)
15 15 18,5 8… 32 32 LUCM 32BL (6)
(1) Tensions du circuit de commande existantes :
LUB i2 + LUCM iiBL volts 24 48... 72 110... 240
a BL (2) (3) - -
c B - -
a ou c - ES (4) FU (5)
(2) Repère de la tension à utiliser pour démarreur-contrôleur avec module de communication.
(3) Tension continue avec un taux d’ondulation maximum de ± 10 %.
(4) a : 48…72 V, c : 48 V.
(5) a : 110…220 V, c : 110...240 V.
(6) Tension d’entrée a 24 V avec un taux d’ondulation maximum de ± 10 %.

Page C 29 VERSION 2007

E070_071.p65 71 8/03/05, 19:31


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : MODULES FONCTIONS ET COMMUNICATION

Modules fonctions
Différenciation des défauts et réarmement manuel
Ce module différencie le défaut court-circuit et le défaut surcharge thermique.
Il est équipé d'un contact pour chacun de ces deux types de défaut.
sortie repère utilisation réf.
1 NC + 1 NO avec point commun - c ou a 24… 250 V LUF DH11

Différenciation des défauts et réarmement automatique ou à distance


Ce module permet la signalisation d’un défaut surcharge thermique.
Il est équipé d'un contact de défaut surcharge. L'information défaut court-circuit peut
être disponible en utilisant un contact additif de signalisation LUA1.
Le mode de réarmement de l'unité de contrôle, en cas de déclenchement sur
2 surcharge thermique, est automatique.
En cas de déclenchement sur court-circuit le mode de réarmement est manuel.
sortie repère utilisation réf.
2 NC (1) - c ou a 24… 250 V LUF DA01
1 NC + 1 NO (1) - c ou a 24… 250 V LUF DA10
(1) Un contact NC à câbler impérativement sur la borne A1.
LUB i2 + LUCB iiii
+ 1
LUFW 10 ou LUF Vi Alarme surcharge thermique
Ce module permet, par délestage, d'éviter les interruptions d'exploitation dues aux
déclenchements sur surcharge.
La surcharge thermique est visualisée avant déclenchement dès que l’état
thermique dépasse le seuil de 105 % (hystérésis = 5 %).
La signalisation est possible sur le module par DEL en face avant et en externe par
% une sortie relais NO.
200
sortie repère utilisation réf.
1 NO 1 c ou a 24…250 V LUF W10

Indication de la charge moteur


Ce module délivre un signal représentatif de l’état de la charge du moteur
100 (I moyen/Ir).
1 I moyen = valeur de la moyenne des courants efficaces dans les 3 phases,
2 Ir = valeur du courant de règlage.
3 La valeur du signal (4-20 mA) correspond à un état de charge de 0 à 200 % (de 0 à
1 2,2 kW 300 % pour une charge monophasée).
2 4 kW
3 7,5 kW
Le module LUF V2 nécessite une alimentation a 24 V extérieure.
0 12 mA 10 V sortie repère utilisation réf.
4 20 mA 4 - 20 mA 2 - LUF V2

Module de liaison parallèle


Le système de liaison parallèle permet de raccorder rapidement et sans outil les
démarreurs-contrôleurs aux modules entrées-sorties des automates. Il se substitue
aux systèmes traditionnels à borniers à vis et raccordements unifilaires. Il s’utilise
avec le système de précâblage Telefast.
Le module de liaison parallèle concentre les informations d'états et de commandes
de chaque démarreur-contrôleur. Il doit être obligatoirement associé à une unité de
contrôle a 24 V, LUCi iiBL.
désignation repère réf.
module de liaison parallèle (1) 1 LUF C00
(1) Voir page E74 (association).

Module de communication AS-Interface


Le module de communication AS-Interface permet de connecter facilement au
système de câblage AS-Interface les démarreurs-contrôleurs.
Il doit être raccordé à une alimentation a 24 V auxiliaire et doit obligatoirement être
associé à une unité de contrôle a 24 V, LUCi iiBL.
désignation repère réf.
module de communication 1 ASI LUF C5

Module de communication Modbus


Le module de communication LUL C033 permet de connecter au réseau Modbus le
démarreur-contrôleur modèle U. Il doit être alimenté en a 24 V et doit être associé à
une unité de contrôle a 24 V, LUCi iiBL. Pour les besoins de commande locale, il
intègre une sortie TOR 0,5 A, a 24 V et deux entrées TOR configurables.
24601 désignation repère réf.
Tapez ces 5 chiffres pour obtenir une information module de communication 1 LUL C033
détaillée sur ces produits.
Page C 30 VERSION 2007

E072_073.p65 72 4/03/05, 12:12


Académie d’Aix-Marseille E73
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER 4
DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : ETAT DES CONTACTS

Etat des contacts


état du produit position signalisa- état des état des tout tout défauts thermiques
du bouton tion en pôles NO pôles NC défaut défaut
disponi- NO NC NO NC
rotatif face NO NC bilité
avant produit
NO
références des contacts additifs - - LUF N20 LUF N11 LUA1 C20 LUA1 C11 LUA1 C20 LUF DH11 LUF D11 LUF DA10 LUF DA01
et des modules de contacts 33-34 31-32 97-98 95-96 17-18 07-08 05-06 07-08 05-06
auxiliaires 43-44
repères des bornes ou - - LUF N11 LUF N02 LUA1 C200 LUA1 C110 LUA1 C200 - - - -
43-44 31-32 pas de pas de pas de
41-42 bornier bornier bornier
ou - - LU9B N11 LU9B N11 - LUA1 C11 - - - -
13-14 21-22 17-18
ou - - - - - LUA1 C110 - - - -
pas de
bornier
hors service OFF 0
prêt à fonctionner 0

marche 1

déclenché sur court-circuit TRIP I>>

déclenché sur surcharge thermique TRIP


mode de réarmement manuel 0

mode de réarmement automatique 0


sur défaut thermique
mode de réarmement à distance 0

Contact NO en position fermée


Contact NC en position ouverte

Contacts additifs
signalisation et composition raccordement repère réf.
1 contact NC (95-96) de signalisation défaut vis-étriers 1+2 LUA1 C11
et 1 contact NO (17-18) d’état du bouton rotatif sans connectique 1 LUA1 C110
en position "disponible"
1 contact NO (97-98) de signalisation défaut vis-étriers 1+2 LUA1 C20
et 1 contact NO (17-18) d’état du bouton rotatif sans connectique 1 LUA1 C200
3 en position "disponible"

Modules de contacts auxiliaires à raccordement


4 par vis-étriers
Module de 2 contacts d’état des pôles puissance du démarreur-contrôleur.
Utilisation : c ou a 24… 250 V, I th : 5 A.
1
composition repère réf.
2 contacts NO (33-34 et 43-44) 3 LUF N20
2 1 contact NC (31-32) et 1 contact NO (43-44) 3 LUF N11
2 contacts NC (31-32 et 41-42) 3 LUF N02

LUB + LUA1 + LUF N Accessoires


désignation utilisation sur repère réf.
borniers LUA1 C110 2 LU9B C11
vis-étriers LUA1 C200 2 LU9B C20
obturateurs emplacement module de contacts auxiliaires, 4 LU9C 1
de communication ou fonction
emplacement contacts additifs 5 LU9C 2

Page C 31 VERSION 2007

E072_073.p65 73 4/03/05, 12:12


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : COURBES DE DECLENCHEMENT

Courbes de déclenchement des unités de contrôle LUCA, LUCB, LUCD


Temps moyens de fonctionnement à 20 °C en fonction des multiples du courant de réglage tolérance : ± 20 %.
Temps (s)

1000

1
100

3
10

0,1
1 2 3 4 5 6 7 8 10 12 14 20 30
x courant de réglage (Ir)

1 LUCD, 3 pôles à froid, classe 20.


2 LUCA, LUCB, 3 pôles à froid, classe 10.
3 LUCA, LUCB, LUCD, 3 pôles à chaud.

Courbes de déclenchement des unités de contrôle LUCC


Temps moyens de fonctionnement à 20 °C en fonction des multiples du courant de réglage tolérance : ± 20 %.
Temps (s)

1000

1
100

2
10

0,1
1 2 3 4 5 6 7 8 10 12 14 20 30
x courant de réglage (Ir)

1 LUCC, monophasé, à froid.


2 LUCC, monophasé, à chaud.

Page C 32 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : COURBES DE DECLENCHEMENT

Courbes de déclenchement des unités de contrôle LUCM


Courbes à froid
Temps moyens de fonctionnement à 20 °C en fonction des multiples du courant de réglage tolérance : ± 20 %.
Temps (s)

10000

1000

100

10

Classe 30
Classe 25
Classe 20
Classe 15
Classe 10
1 Classe 5

0,1
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 16 18 20 30
11 13 15 17 19
x courant de réglage (Ir)

Page C 33 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : COURBES DE DECLENCHEMENT

Courbes de déclenchement des unités de contrôle LUCM


Courbes à chaud
Temps moyens de fonctionnement à 20 °C en fonction des multiples du courant de réglage tolérance : ± 20 %
Temps (s)

10000

1000

100

10

Classe 30
Classe 25
1 Classe 20
Classe 15
Classe 10
Classe 5

0,1
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 16 18 20 30
11 13 15 17 19
x courant de réglage (Ir)

Page C 34 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
PROTEGER LE MATERIEL SCHNEIDER

DEMARREURS-CONTROLEUR TeSys U : COURBES DE LIMITATION

Limitation du courant de court-circuit


Ue = 460 V
I crête (kA)

100

10 2

0,1
0,1 0,2 0,4 0,6 0,8 1 2 3 4 6 8 10 20 30 40 60 80 100
Icc présumé (kA)

1 I crête maxi.
2 Base puissance 32 A.
3 Base puissance 12 A

Limitation de la contrainte thermique sur court-circuit


Ue = 460 V
Somme des I²dt (A²s) 103

1000

1
100

10

1
0,1 0,2 0,4 0,6 0,8 1 2 3 4 6 8 10 20 30 40 60 80 100
Icc présumé (kA)

1 Base puissance 32 A.
2 Base puissance 12 A.

Page C 35 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R. LEGRAND

TELERUPTEURS & MINUTERIES

télérupteurs minuteries et préavis d’extinction

040 15 040 85 040 87 040 89 Un logement prévu 047 02 047 10


sur les appareils,
permet le passage
du peigne
d'alimentation

Cotes d'encombrement (p. 155) Cotes d'encombrement (p. 155)


Caractéristiques techniques (p. 185) Caractéristiques techniques (p. 185)

Emb. Réf. Télérupteurs Emb. Réf. Minuteries


Conformes à la norme NF EN 60669-2-2 Assurent la mise en marche d'un circuit d'éclairage
Unipolaires 16 A - 250 V ± pendant un temps déterminé
±
Tension du Type de Nombre Autoprotection en cas de poussoir bloqué
courant de contact de modules Peuvent se coupler avec un préavis
commande de 17,5 mm d'extinction réf. 047 10
1 040 00(1) 12 V 1 Acceptent le passage du peigne
1 040 05(1) 24 V 1F 1 d'alimentation Nombre
de modules
10 040 15 230 V 1 de 17,5 mm
Minuterie
±
±±
Bipolaires 16 A - 250 V 10 047 02 Alimentation : 230 V - 50/60 Hz 1
1 040 06(1) 24 V 1 Sortie 16 A - 250 V - µ cos ϕ = 1
1 040 11(1) 48 V 2F 1 2 000 W incandescence
10 040 16 230 V 1 2 000 W halogène - 230 V ±
Tétrapolaire 16 A - 400 V ± 1 000 VA fluo compensé série
120 VA fluo compensé parallèle 14 µF
Peut s'utiliser en montage tripolaire Réglage de 30 s à 10 mn
1 040 19 230 V 4F 2 Recyclable
Branchement 3 fils ou 4 fils

Auxiliaires pour télérupteurs


Préavis d'extinction
• Un auxiliaire maximum par télérupteur
• Se monte à gauche du télérupteur Economie d'énergie et sécurité : couplé
à une minuterie, assure une baisse
Contact auxiliaire inverseur progressive de la lumière en fin de Nombre
Permet une signalisation de l'état de position des temporisation, et permet de réduire de modules
contacts du produit auquel il est associé de ce fait la durée de la temporisation de 17,5 mm

±±
Nombre 1 047 10 Alimentation : 230 V - 50/60 Hz 2
I max Tension Contact de modules Sortie 5 A - 230 V
de 17,5 mm
1 000 W incandescence
1 040 85 5A ±
250 V - 50/60 Hz O+F 0,5 1 000 W halogène - 230 V ±
Commande centralisée 500 VA fluorescence Ø 26 mm avec
Permet d'effectuer une commande ballasts spéciaux réf. 401 51/52/53/55/57
centralisée en un lieu déterminé, pilotage et précharge réf. 401 48 (p. 778)
simultané, jusqu’à 20 commandes Durée du préavis : environ 30 s
centralisées maximum en parallèle
(ex. : loge de gardien)
Permet de commander un télérupteur
par un contact maintenu (ex. : inter horaire)
Un auxiliaire par télérupteur à piloter
1 040 86 Pour télérupteurs 12 V à 48 V ou±= ± 0,5
=
télérupteurs 8 V à 24 V
1 ±
040 87 Pour télérupteurs 230 V - 50/60 Hz 0,5

Page D 1 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R. SCHNEIDER

CONTACTEURS : CATEGORIE D’EMPLOI

Catégories d'emploi pour contacteurs selon IEC 947-4

Les catégories d'emploi normalisées fixent les valeurs de courant que le contacteur doit établir ou couper.

Elles dépendent :
- de la nature du récepteur contrôlé : moteur à cage ou à bagues, résistances,
- des conditions dans lesquelles s'effectuent les fermetures et ouvertures : moteur lancé ou calé ou en cours de
démarrage, inversion de sens de marche, freinage en contre-courant.

Emploi en courant alternatif

Catégorie AC-1 Elle s'applique à tous les appareils d'utilisation à courant alternatif (récepteurs), dont le facteur de puissance est au moins
égal à 0,95 (cos ϕ ≥ 0,95).

Exemples d'utilisation : chauffage, distribution.

Catégorie AC-2 Cette catégorie régit le démarrage, le freinage en contre-courant ainsi que la marche par “à-coups” des moteurs à bagues.
ELE
A la fermeture, le contacteur établit le courant de démtarrage, voisin de 2,5 fois le courant nominal du moteur.
A l'ouverture, il doit couper le courant de démarrage, sous une tension au plus égale à la tension du réseau.

Catégorie AC-3 Elle concerne les moteurs à cage dont la coupure s'effectue moteur lancé.
A la fermeture, le contacteur établit le courant de démarrage qui est de 5 à 7 fois le courant nominal du moteur.
A l'ouverture, le contacteur coupe le courant nominal absorbé par le moteur, à cet instant, la tension aux bornes de ses
pôles est de l'ordre de 20 % de la tension du réseau. La coupure reste facile.

Exemples d'utilisation : tous moteurs à cage courants : ascenseurs, escaliers roulants, bandes transporteuses,
élévateurs à godets, compresseurs, pompes, malaxeurs, climatiseurs, etc...

Catégories AC-4 et AC-2 Ces catégories concernent les applications avec freinage en contre-courant et marche par “à-coups” avec des moteurs
à cage ou à bagues.
Le contacteur se ferme sous une pointe de courant qui peut atteindre 5 à 7 fois le courant nominal du moteur. Lorsqu'il
s'ouvre, il coupe ce même courant sous une tension d'autant plus importante que la vitesse du moteur est faible. Cette
tension peut être égale à celle du réseau. La coupure est sévère.

Exemples d'utilisation : machines d'imprimerie, à tréfiler, levage, métallurgie.

Emploi en courant continu

Catégorie DC-1 Elle s'applique à tous les appareils d'utilisation à courant continu (récepteurs) dont la constante de temps (L/R) est
inférieure ou égale à 1 ms.

Catégorie DC-3 Cette catégorie régit le démarrage, le freinage en contre-courant ainsi que la marche par “à-coups” des moteurs shunt.
Constante de temps ≤ 2 ms.
A la fermeture, le contacteur établit le courant de démarrage, voisin de 2,5 fois le courant nominal du moteur.
A l'ouverture, il doit couper 2,5 fois le courant de démarrage sous une tension au plus égale à la tension du réseau.
Tension d'autant plus élevée que la vitesse du moteur est faible et, de ce fait, sa force contre-électromotrice peu élevée.
La coupure est difficile.

Catégorie DC-5 Cette catégorie concerne le démarrage, le freinage en contre-courant et la marche par “à-coups” de moteurs série.
Constante de temps ≤ 7,5 ms.
Le contacteur se ferme sous une pointe de courant qui peut atteindre 2,5 fois le courant nominal du moteur. Lorsqu'il
s'ouvre, il coupe ce même courant sous une tension d'autant plus importante que la vitesse du moteur est faible.
Cette tension peut être égale à celle du réseau. La coupure est sévère.

Catégories d'emploi pour contacts et contacteurs auxiliaires selon IEC 947-5

Emploi en courant alternatif

Catégorie AC-14 (1) Elle concerne la commande de charges électromagnétiques dont la puissance absorbée, quand l'électro-aimant est
fermé, est inférieure à 72 VA.

Exemple d'utilisation : commande de bobine de contacteurs et relais.

Catégorie AC-15 (1) Elle concerne la commande de charges électromagnétiques dont la puissance absorbée, quand l'électro-aimant est
fermé, est inférieure à 72 VA.

Exemple d'utilisation : commande de bobine de contacteurs.

Emploi en courant continu

Catégorie DC-13 (2) Elle concerne la commande de charges électromagnétiques dont le temps mis pour atteindre 95 % du courant en régime
établi (T = 0,95) est égal à 6 fois la puissance P absorbée par la charge (avec P ≤ 50 W).

Exemple d'utilisation : commande de bobine de contacteurs sans résistance d'économie.


(1) Remplace la catégorie AC-11.
(2) Remplace la catégorie DC-11.

Page D 2 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R. SCHNEIDER

CONTACTEURS : TABLEAU DE CHOIX

Caractéristiques 24505
conformité aux normes IEC 60947-1, 60947-4-1, NF C 63-110, VDE 0660, BS 5424,
JEM 1038, EN 60947-1, EN 60947-4-1, GL, DNV, PTB, RINA
en cours
certifications des produits UL, CSA, conforme aux recommandations SNCF, Sichere Trennung

Contacteurs tripolaires 24505


LC1 D09ii
puissances normalisées des moteurs courant contacts réf. de base à compléter
triphasés 50/60 Hz en catégorie AC-3 assigné auxiliaires par le repère de la tension (2)
(θ i 60 °C) d’emploi instantanés fixation (1)
220 V 380 V 660 V en AC-3
230 V 400 V 415 V 440 V 500 V 690 V 1000 V 440 V jusqu’à
kW kW kW kW kW kW A
raccordement par vis-étriers ou connecteurs
2,2 4 4 4 5,5 5,5 - 9 1 1 LC1 D09i i
3 5,5 5,5 5,5 7,5 7,5 - 12 1 1 LC1 D12i i
4 7,5 9 9 10 10 - 18 1 1 LC1 D18i i
5,5 11 11 11 15 15 - 25 1 1 LC1 D25i i
7,5 15 15 15 18,5 18,5 - 32 1 1 LC1 D32i i
LC1 D95ii 9 18,5 18,5 18,5 18,5 18,5 - 38 1 1 LC1 D38i i
11 18,5 22 22 22 30 22 40 1 1 LC1 D40i i
15 22 25 30 30 33 30 50 1 1 LC1 D50i i
18,5 30 37 37 37 37 37 65 1 1 LC1 D65i i
22 37 45 45 55 45 45 80 1 1 LC1 D80i i
25 45 45 45 55 45 45 95 1 1 LC1 D95i i
30 55 59 59 75 80 65 115 1 1 LC1 D115i i
40 75 80 80 90 100 75 150 1 1 LC1 D150i i
raccordement pour cosses fermées ou barres
dans la référence choisie ci-dessus, ajouter le chiffre 6 devant le repère de la tension. Exemple : LC1 D09i i devient LC1 D096i i.
raccordement par bornes à ressort
2,2 4 4 4 5,5 5,5 - 9 1 1 LC1 D093i i
LC1 D123ii 3 5,5 5,5 5,5 7,5 7,5 - 12 1 1 LC1 D123i i
4 7,5 9 9 10 10 - 18 1 1 LC1 D183i i
5,5 11 11 11 15 15 - 25 1 1 LC1 D253i i
7,5 15 15 15 18,5 18,5 - 32 (3) 1 1 LC1 D323i i
raccordement par cosses Faston
ces contacteurs sont équipés de cosses Faston : 2 x 6,35 mm sur les pôles puissance et 1 x 6,35 mm sur les bornes de la bobine
et des auxiliaires. Il est possible de raccorder 2 x 6,35 mm sur les bornes bobine à l'aide d'une cosse Faston double, référence :
LA9 6180, vendue séparément, par quantité indivisible de 100. Pour les contacteurs LC1 D09 et LC1 D12 uniquement, dans la
référence choisie ci-dessus, remplacer le chiffre 3 par 9. Exemple : LC1 D093i i devient LC1 D099i i.
(1) LC1 D09 à D38 : encliquetage sur profilé ( de 35 mm AM1 DP ou par vis.
LC1 D40 à D95 c : encliquetage sur profilé ( de 35 mm ou 75 mm AM1 DL ou par vis.
LC1 D40 à D95 a : encliquetage sur profilé ( de 75 mm AM1 DL ou par vis.
LC1 D129ii LC1 D115 et D150 : encliquetage sur 2 profilés ( de 35 mm AM1 DP ou par vis.
(2) Tensions du circuit de commande, voir page E97.
(3) A câbler impérativement avec 2 câbles de 4 mm2 en parallèle du côté amont. Du côté aval, il est possible
d'utiliser le bornier aval LAD 33 (technologie Quickfit).

Page D 3 VERSION 2007

E106_107.p65 106 9/03/05, 19:00


E107
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R.
Académie d’Aix-Marseille
SCHNEIDER
5
CONTACTEURS : TABLEAU DE CHOIX

Contacteurs tripolaires et tétrapolaires 24505


Tripolaires
charges non inductives nombre contacts auxiliaires réf. de base à compléter
courant maximal de pôles instantanés par le repère
(θ i 60 °C) de la tension (2)
catégorie d'emploi AC-1 fixation (1)
A
raccordement par vis-étriers ou connecteurs
25 3 - 1 1 LC1 D09i i
ou LC1 D12i i
32 3 - 1 1 LC1 D18i i
LC1 D12ii
40 3 - 1 1 LC1 D25i i
50 3 - 1 1 LC1 D32i i
ou LC1 D38i i
60 3 - 1 1 LC1 D40i i
80 3 - 1 1 LC1 D50i i
ou LC1 D65i i (3)
125 3 - 1 1 LC1 D80i i
ou LC1 D95i i (3)
200 3 - 1 1 LC1 D115i i
ou LC1 D150i i (4)
LC1 D129ii raccordement par bornes à ressort
20 3 - 1 1 LC1 D093i i
ou LC1 D123i i
25 3 - 1 1 LC1 D183i i (4)
ou LC1 D253i i (5)
ou LC1 D323i i (5)
raccordement pour cosses fermées ou barres
dans la référence choisie ci-dessus, ajouter le chiffre 6 devant le repère de la tension. Exemple : LC1 D09i i devient LC1 D096i i.
raccordement par cosses Faston
ces contacteurs sont équipés de cosses Faston : 2 x 6,35 mm sur les pôles puissance et 1 x 6,35 mm sur les bornes de la bobine.
Il est possible de raccorder 2 x 6,35 mm sur les bornes bobine à l'aide d'une cosse Faston double, référence : LAD 99635, vendue
séparément, par quantité indivisible de 100. Pour les contacteurs LC1 D09 et LC1 D12 uniquement, dans la référence choisie ci-
dessus, ajouter le chiffre 9 devant le repère de la tension. Exemple : LC1 D09i i devient LC1 D099i i.
LC1 D123ii
Tétrapolaires
raccordement par vis-étriers ou connecteurs
20 4 - 1 1 LC1 DT20i i
2 2 1 1 LC1 D098i i
25 4 - 1 1 LC1 DT25i i
2 2 1 1 LC1 D128i i
32 4 - 1 1 LC1 DT32i i
2 2 1 1 LC1 D188i i
40 4 - 1 1 LC1 DT40i i
2 2 1 1 LC1 D258i i
60 4 - - - LC1 D40004i i
LC1 DT20ii ou LP1 D40004i i
2 2 - - LC1 D40008i i
ou LP1 D40008i i
80 4 - - - LC1 D65004i i
ou LP1 D65004i i
2 2 - - LC1 D65008i i
ou LP1 D65008i i
125 4 - - - LC1 D80004i i
ou LP1 D80004i i
2 2 - - LC1 D80008i i
ou LP1 D80008i i
200 4 - - - LC1 D115004i i
raccordement par bornes à ressort
20 4 - 1 1 LC1 DT203
2 2 1 1 LC1 D0983
25 4 - 1 1 LC1 DT253
2 2 1 1 LC1 D1283
32 4 - 1 1 LC1 DT323
2 2 1 1 LC1 D1883
40 4 - 1 1 LC1 DT403
2 2 1 1 LC1 D2583
raccordement pour cosses fermées ou barres
dans la référence choisie ci-dessus, ajouter le chiffre 6 devant le repère de la tension (excepté LC1 D65i i i et LP1 D65i i i).
Exemple : LC1 DT20i i devient LC1 DT206i i.
(1) LC1 D09 à D38 et LC1 DT20 à DT40 : encliquetage sur profilé ( de 35 mm AM1 DP ou par vis.
LC1 D40 à D95 c : encliquetage sur profilé ( de 35 mm ou 75 mm AM1 DL ou par vis.
LC1 ou LP1 D40 à D95 a : encliquetage sur profilé ( de 75 mm AM1 DL ou par vis.
LC1 D115 et D150 : encliquetage sur 2 profilés ( de 35 mm AM1 DP ou par vis.
(2) Tensions du circuit de commande : voir page E97.
(3) Choix en fonction du nombre de manœuvres.
(4) 32 A avec un raccordement de 2 câbles de 4 mm2 en parallèle.
(5) 40 A avec un raccordement de 2 câbles de 4 mm2 en parallèle.

Page D 4 VERSION 2007

E106_107.p65 107 15/03/05, 10:18


E108
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R. SCHNEIDER

CONTACTEURS : TABLEAU DE CHOIX

Contacteurs-inverseurs tripolaires 24505


puissances normalisées des moteurs courant contacts contacteurs livrés avec bobines
triphasés 50/60 Hz en catégorie AC-3 d’emploi auxiliaires réf. de base à compléter
(θ i 60 °C) en AC-3 instantanés par le repère de la tension (2)
440 V par contacteur fixation (1)
220 V 380 V 660 V jusqu’à
230 V 400 V 415 V 440 V 500 V 690 V 1000 V
kW kW kW kW kW kW A
LC2 D25ii raccordement par vis-étriers ou connecteurs
(connexions puissance déjà réalisées. Condamnation mécanique sans verrouillage électrique)
2,2 4 4 4 5,5 5,5 - 9 1 1 LC2 D09i i (3)
3 5,5 5,5 5,5 7,5 7,5 - 12 1 1 LC2 D12i i (3)
4 7,5 9 9 10 10 - 18 1 1 LC2 D18i i (3)
5,5 11 11 11 15 15 - 25 1 1 LC2 D25i i (3)
7,5 15 15 15 18,5 18,5 - 32 1 1 LC2 D32i i (3)
9 18,5 18,5 18,5 18,5 18,5 - 38 1 1 LC2 D38i i (3)
11 18,5 22 22 22 30 - 40 1 1 LC2 D40i i
15 22 25 30 30 33 - 50 1 1 LC2 D50i i
18,5 30 37 37 37 37 - 65 1 1 LC2 D65i i
LC2 D50ii 22 37 45 45 55 45 - 80 1 1 LC2 D80i i
25 45 45 45 55 45 - 95 1 1 LC2 D95i i
30 55 59 59 75 80 65 115 1 1 LC2 D115i i
40 75 80 80 90 100 75 150 1 1 LC2 D150i i
raccordement par cosses fermées ou barres
pour les contacteurs-inverseurs LC2 D09 à LC2 D38, LC2 D115 et LC2 D150, dans la référence choisie ci-dessus, ajouter le
chiffre 6 avant le repère de la tension. Exemple : LC2 D09i i devient LC2 D096i i
raccordement par bornes à ressort
(connexions puissance déjà réalisées. Condamnation mécanique sans verrouillage électrique)
2,2 4 4 4 5,5 5,5 - 9 1 1 LC2 D093i i
3 5,5 5,5 5,5 7,5 7,5 - 12 1 1 LC2 D123i i
4 7,5 9 9 10 10 - 18 1 1 LC2 D183i i
5,5 11 11 11 15 15 - 25 1 1 LC2 D253i i
7,5 15 15 15 18,5 18,5 - 32 1 1 LC2 D323i i
raccordement par cosses Faston
ces contacteurs sont équipés de cosses Faston : 2 x 6,35 mm sur les pôles puissance et 1 x 6,35 mm sur les bornes de la bobine.
Il est possible de raccorder 2 x 6,35 mm sur les bornes bobine à l'aide d'une cosse Faston double, référence : LAD 99635, vendue
LC2 D123ii séparément, par quantité indivisible de 100. Pour les contacteurs-inverseurs LC2 D09 et LC2 D12 uniquement, dans la référence
choisie ci-dessus, ajouter le chiffre 9 devant le repère de la tension. Exemple : LC2 D09i i devient LC2 D099i i
(1) LC2 D09 à D38 : encliquetage sur profilé ( de 35 mm AM1 DP ou par vis.
LC2 D40 à D95 : encliquetage sur profilé ( de 35 mm ou 75 mm AM1 DL ou par vis.
LC2 D115 et D150 : encliquetage sur 2 profilés ( de 35 mm AM1 DP ou par vis.
(2) Tensions du circuit de commande : voir page E97.
(3) Pour contacteurs-inverseurs avec verrouillage électrique précâblé en usine, ajouter V en fin de référence
choisie ci-dessus. Exemple : LC2 D09P7 devient LC2 D09P7V.

Tableau de choix des repères


de tension bobine :
voir page D 6

Page D 5 VERSION 2007

E108_109.p65 108 9/03/05, 19:40


E97
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R.
Académie d’Aix-Marseille
SCHNEIDER
5
CONTACTEURS : TABLEAU DE CHOIX DES REPERES DE TENSION BOBINE

Contacteurs modèle d
Contacteurs et contacteurs-inverseurs
courant alternatif
volts c 24 42 48 110 115 220 230 240 380 400 415 440 500
LCi D09... D150 et LCi DT20... DT40 (bobines antiparasitées d'origine sur D115 et D150)
50/60 Hz B7 D7 E7 F7 FE7 M7 P7 U7 Q7 V7 N7 R7 -
LCi D40... D115
50 Hz B5 D5 E5 F5 FE5 M5 P5 U5 Q5 V5 N5 R5 S5
60 Hz B6 - E6 F6 - M6 - U6 Q6 - - R6 -

courant continu
volts a 12 24 36 48 60 72 110 125 220 250 440
LCi D09... D38 et LCi DT20... DT40 (bobines antiparasitées d'origine avec antiparasitage amovible)
U de 0,7… 1,25 Uc JD BD CD ED ND SD FD GD MD UD RD
LCi ou LPi D40... D80
U de 0,85… 1,1 Uc JD BD CD ED ND SD FD GD MD UD RD
U de 0,75… 1,2 Uc JW BW CW EW - SW FW - MW - -
LCi D115 (bobines antiparasitées d'origine)
U de 0,75… 1,2 Uc - BD - ED ND SD FD GD MD UD RD

basse consommation
volts a 5 12 20 24 48 110 220 250
LC1 D09... D38 et LC1 DT20... DT40 (bobines antiparasitées d'origine avec antiparasitage amovible)
U de 0,7… 1,25 Uc AL JL ZL BL EL FL ML UL
Autres tensions (bobine seule) 24507

Contacteurs auxiliaires modèle d


courant alternatif
volts c 24 42 48 110 115 220 230 240 380 400 415 440
50/60 Hz B7 D7 E7 F7 FE7 M7 P7 U7 Q7 V7 N7 R7

courant continu (bobines antiparasitées d'origine)


volts a 12 24 36 48 60 72 110 125 220 250 440
U de 0,7 à 1,25 Uc JD BD CD ED ND SD FD GD MD UD RD

basse consommation (bobines antiparasitées d'origine)


volts a 5 12 20 24 48 110 220 250
repère AL JL ZL BL EL FL ML UL

Contacteurs modèle f
courant alternatif
volts c 24 48 110 115 120 208 220 230 240 380 400 415 440
LC1 F115… F225
50 Hz (bobine LX1) B5 E5 F5 FE5 - - M5 P5 U5 Q5 V5 N5 -
60 Hz (bobine LX1) - E6 F6 - G6 L6 M6 - U6 Q6 - - R6
40... 400 Hz (bobine LX9) - E7 F7 FE7 G7 L7 M7 P7 U7 Q7 V7 N7 R7
LC1 F265… F330
40... 400 Hz (bobine LX1) B7 E7 F7 FE7 G7 L7 M7 P7 U7 Q7 V7 N7 R7
LC1 F400… F630
40... 400 Hz (bobine LX1) - E7 F7 FE7 G7(1) L7 M7 P7 U7 Q7 V7 N7 R7
LC1 F780
40... 400 Hz (bobine LX1) - - F7 FE7 F7 L7 M7 P7 U7 Q7 V7 N7 R7
LC1 F800
40... 400 Hz (bobine LX4) - - FW FW FW - MW MW MW QW QW QW -
(2)
courant continu
volts a 24 48 110 125 220 230 250 400 440
LC1 F115… F330
(bobine LX4 F) BD ED FD GD MD MD UD - RD
LC1 F400… F630
(bobine LX4 F) - ED FD GD MD - UD - RD
LC1 F780
(bobine LX4 F) - - FD GD MD - UD - RD
LC1 F800
(bobine LX4 F) - - FW FW MW MW - QW -
(1) F7 pour LC1 F630.
(2) Bobine LX4 F8ii + redresseur DR5TEii.
Autres tensions (bobine seule) 25014

Page D 6 VERSION 2007

E096_097.p65 97 15/03/05, 10:43


E117
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R.
Académie d’Aix-Marseille
SCHNEIDER
5
CONTACTEURS : SCHEMAS

Contacteurs et contacteurs-inverseurs
Contacteurs tripolaires Contacteurs tétrapolaires
LC1 D09 à D150 LC1 DT20 à DT40 LC1 D115004 LC1 D098 à D258 LC1 et LP1 D40008
à D80008

3/L2

5/L3

7/L4
1/L1

3/L2

5/L3

7/L4
1/L1
3/L2

5/L3
1/L1

21/NC

21/NC
13/NO

13/NO
13/NO

21/NC

R1
R1

R3

R3
3

3
1

1
A1

A1

A1

A1
A1

A2

A2
A2

A2
A2

22
14

22
14
22
14

T4/8
T1/2

T2/4

T3/6

T3/6

T4/8

R4

R4
R2
T1/2

T2/4

R2

2
T3/6
T1/2

T2/4

Contacteurs-inverseurs moteur
LC2 D09…D150 (montage côte à côte) LAD 9R1V (verrouillage électrique intégré
aux contacteurs)
L1

L2

L3
L1

L2

L3

13/NO

13/NO
21/NC

21/NC

13/NO
13/NO
3

3
5

5
1

21/NC

21/NC
A1

A1

3
1

5
1
A1

A1
A2

A2
22

22
6

14

14
2

A2

A2
14

22

22
14
6

6
2

4
W
U

W
U

Contacteurs-inverseurs de source
LC2 DT20…DT40 (montage côte à côte) LAD T9R1V (verrouillage électrique intégré
aux contacteurs)
1/L1

1/L2

1/L3

1N

2/L1

2/L2

2/L3

2N
1/L1

1/L2

1/L3

1N

2/L1

2/L2

2/L3

2N
13/NO

13/NO
21/NC

21/NC

13/NO

13/NO
21/NC

21/NC
3

3
5

7
1

3
5

7
1

1
A1
A1

A1

A1
A2
A2

A2

A2
22

22
14

14
6

8
2

22

22
6

8
2

4
14

14
L1

L2

L3

L1

L2

L3

Blocs additifs frontaux


Contacts auxiliaires instantanés
1 "F" LAD N10 (1) 1 "O" LAD N01 (1) 1 "F" + 1 "O" LAD N11 2 "F" LAD N20
63/NO
61/NC
43 NO
43/NO

53/NO
53/NO
41/NC
(92)
(94)

62

64
42
(91)
44
(93)

54
54

2 "O" LAD N02 2 "F" + 2 "O" LAD N22 1 "F" + 3 "O" LAD N13 4 "F" LAD N40
53/NO
81/NC
53/NO

63/NO

73/NO

83/NO
61/NC

71/NC
61/NC
53/NO

83/NO
71/NC
51/NC

61/NC

82

54
62

72
54

64

74

84
62

72
54

84
52

62

4 "O" LAD N04 2 "F" + 2 "O" dont 1 "F" + 1 "O" chevauchants LAD C22 3 "F" + 1 "O" LAD N31
(1) Les repères entre parenthèses
53/NO

73/NO

83/NO
61/NC
53/NO

87/NO
61/NC

75/NC
71/NC
51/NC

81/NC
61/NC

correspondent au montage de
l'additif à droite du contacteur.
62
54

74

84
54

62

76

88
72
52

82
62

Contacts auxiliaires instantanés étanches


2 "F" (24-50 V) 2 "O" (24-50 V) 2 "F" (5-24 V) 2 "F" étanches (24-50 V) 2 "F" étanches (24-50 V)
LA1 DX20 LA1 DX02 LA1 DY20 2 "F" normaux LA1 DZ40 + 1 "F" + 1 "O" normaux
LA1 DZ31
53/NO

63/NO

53/NO

83/NO

53/NO

83/NO
53/NO

63/NO

51/NC

61/NC

63/NO

73/NO

73/NO
61/NC
62
64

74

74
54

64

54

84

54

84
52

62
54

64

Page D 7 VERSION 2007

E116_117.p65 117 10/03/05, 18:44


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R. SCHNEIDER

CONTACTEURS : CARACTERISTIQUES DU CIRCUIT DE COMMANDE

Type de contacteurs LC1-D09 LC1-D12 LC1-D18 LC1-D25

Caractéristiques du circuit de commande

Tension assignée du circuit 50 ou 60 Hz V 21…660


de commande (Uc)
Limites de la tension
de commande (θ ≤ 55 °C)
Bobines 50 ou 60 Hz De fonctionnement 0,8…1,1 Uc

De retombée 0,3…0,6 Uc

Bobines 50/60 Hz De fonctionnement 0,85…1,1 Uc en 60 Hz

De retombée 0,3…0,6 Uc

Consommation moyenne
à 20 °C et à Uc
c 50 Hz Appel Bobine 50 Hz VA 60 60 60 90

Cos ϕ 0,75 0,75 0,75 0,75

Bobine 50/60 Hz VA 70 70 70 100

Maintien Bobine 50 Hz VA 7 7 7 7,5

Cos ϕ 0,3 0,3 0,3 0,3

Bobine 50/60 Hz VA 8 8 8 8,5

c 60 Hz Appel Bobine 60 Hz VA 70 70 70 100

Cos ϕ 0,75 0,75 0,75 0,75

Bobine 50/60 Hz VA 70 70 70 100

Maintien Bobine 60 Hz VA 7,5 7,5 7,5 8,5

Cos ϕ 0,3 0,3 0,3 0,3

Bobine 50/60 Hz VA 8 8 8 8,5

Dissipation thermique 50/60 Hz W 2…3 2…3 2…3 2,5…3,5

Temps de fonctionnement (1) Fermeture “F” ms 12…22 12…22 12…22 15…24

Ouverture “O” ms 4…19 4…19 4…19 5…19

Durabilité mécanique Bobine 50 ou 60 Hz 20 20 16 16


en millions de cycles de manœuvres

Bobine 50/60 Hz en 50 Hz 15 15 15 12

Cadence maximale En cycles de manœuvres par heure 3600 3600 3600 3600
à température ambiante ≤ 55 °C
(1) Le temps de fermeture “F” se mesure depuis la mise sous tension du circuit d'alimentation de la bobine jusqu'à l'entrée
en contact des contacts principaux. Le temps d'ouverture “O” se mesure depuis l'instant où le circuit de la bobine est coupé
jusqu'à séparation des contacts principaux.

Page D 8 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R. SCHNEIDER

CONTACTEURS : CARACTERISTIQUES DU CIRCUIT DE COMMANDE

LC1-D32 LC1-D38 LC1-D40 LC1-D50 LC1-D65 LC1-D80 LC1-D95 LC1-D115 LC1-D150

21…660 24…660 24…500

0,8…1,1 Uc 0,85…1,1 Uc 0,85…1,1 Uc –

0,3…0,6 Uc 0,3…0,5 Uc –

0,85…1,1 Uc en 60 Hz 0,8…1,15 Uc en 50/60 Hz

0,3…0,6 Uc 0,3…0,5 Uc

90 90 200 200 200 200 200 300 –

0,75 0,75 0,75 0,75 0,75 0,75 0,75 0,8 0,9

100 100 245 245 245 245 245 450 450

7,5 7,5 20 20 20 20 20 22 –

0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,9

8,5 8,5 26 26 26 26 26 6 6

100 100 220 220 220 220 220 300 –

0,75 0,75 0,75 0,75 0,75 0,75 0,75 0,8 0,9

100 100 245 245 245 245 245 450 450

8,5 8,5 22 22 22 22 22 22 –

0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,9

8,5 8,5 26 26 26 26 26 6 6

2,5…3,5 2,5…3,5 6…10 6…10 6…10 6…10 6…10 7…8 6…7

15…24 15…24 20…26 20…26 20…26 20…35 20…35 20…50 25…35

5…19 5…19 8…12 8…12 8…12 6…20 6…20 6…20 20…55

16 16 16 16 16 10 10 8 –

12 12 6 6 6 4 4 8 8

3600 3600 3600 3600 3600 3600 3600 2400 1200

Page D 9 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR CONTROLE T.O.R. SCHNEIDER

CONTACTEURS : DURABILITE ELECTRIQUE

Emploi en catégorie AC-3 (Ue ≤ 440 V)

LC1, LP1-D09

LC1, LP1-D12

LC1, LP1-D18

LC1, LP1-D25

LC1, LP1-D32

LC1, LP1-D40

LC1, LP1-D50

LC1, LP1-D65
LC1, LP1-D80
LC1, LP1-K06

LC1, LP1-K09

LC1, LP1-K12

LC1-D115
LC1-D150
LC1-D38

LC1-D95
10
Millions de cycles de manœuvres

Commande de moteurs 8
triphasés asynchrones à
6
cage avec coupure
“moteur lancé”. 4
Le courant Ic coupé en
AC-3 est égal au courant
nominal Ie absorbé par le 2
moteur.
1,5
(1)
1
0,8
0,6
0,5
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 15 20 25 30 38 50 65 80 95 115 150 200
18 32 Courant coupé en A
0,75

18,5
0,55

2,2

5,5

7,5
1,5

11

15

25

30
22
230 V 4 kW
0,75

18,5
7,5
1,5

2,2

5,5

37
22

30
15

55
11

45

75
4

400 V kW

18,5
2,2

5,5

7,5
1,5

11

15

37
30

45

55

75
22
4

440 V kW

Puissance d'emploi en kW-50 Hz

Exemple
Moteur asynchrone avec P = 5,5 kW - Ue = 400 V - Ie = 11 A - Ic = Ie = 11 A
ou moteur asynchrone avec P = 5,5 kW - Ue = 415 V - Ie = 11 A - Ic = Ie = 11 A
3 millions de cycles de manœuvres souhaités.
Les courbes de choix ci-dessus déterminent le calibre du contacteur à choisir : soit LC1 ou LP1-D18.

(1) La partie en pointillé concerne seulement le LC1-D38

Emploi en catégorie AC-3 (Ue = 660/690 V) (2)


LC1, LP1-D32,
LC1, LP1-D09

LC1, LP1-D12

LC1, LP1-D18

LC1, LP1-D25

LC1, LP1-D40

LC1, LP1-D50

LC1, LP1-D65
LC1, LP1-D80

LC1-D115
LC1-D150
LC1-D38

LC1-D95

Commande de moteurs 10
Millions de cycles de manœuvres

triphasés asynchrones à 8
cage avec coupure 6
“moteur lancé”.
Le courant Ic coupé en 4
AC-3 est égal au courant 3
nominal Ie absorbé par le
moteur. 2
1,5

1
0,8
0,6
1 2 3 4 5 6 7 8 10 15 20 33 40 50 60 80 90 100 200
6,6 9 11 17 22 35 42 48 Courant coupé en A

Page D 10 VERSION 2007


E203
Académie d’Aix-Marseille
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION SCHNEIDER
8
DEMARREURS PROGRESSIFS: TABLEAU DE CHOIX

Démarreurs de 0,37 à 15 kW
encombrements (en mm) lxhxp
ATS01 N103FT / N106FT 22,5 x 100 x 100
N109FT / N112FT / N125FT 45 x 124 x 113
N206ii / N209ii / N212ii
N222ii / N232ii 45 x 154 x 113

types de démarreurs progressifs progressifs ralentisseurs


puissance moteur 0,37 à 11 kW 0,75 à 15 kW
degré de protection IP 20
réduction des pointes de courant moteur monophasé oui
moteur triphasé non (1 phase contrôlée) oui (2 phases contrôlées)
temps de démarrage réglable 1… 5 s 1… 10 s
temps de ralentissement réglable non : arrêt roue libre oui : 1... 10 s
couple de décollage ajustable 30… 80 % du couple de démarrage du moteur en direct sur le réseau
entrées logiques - 3 entrées logiques (marche, arrêt et boost au démarrage)
sorties logiques - 1 sortie logique
sorties à relais - 1 sortie à relais
tension de l’alimentation contrôle 110... 240 VAC ± 10 %, interne au démarreur
24 V DC ± 10 %
tension d’alimentation monophasé 110… 230 V
puissance moteur
230 V courant nominal
kW (IcL)
0,37 3A ATS01N103FTn
0,75 6A ATS01N106FTn
1,1 9A ATS01N109FTn
1,5 12 A ATS01N112FTn
2-3 25 A ATS01N125FTn
tension d’alimentation triphasé 110… 480 V triphasé 200… 240 V triphasé 380… 415 V triphasé 440… 480 V
puissance moteur
230 V 400 V courant nominal
kW kW (IcL)
0,37-0,55 1,1 3A ATS01N103FTn - - -
0,75-1,1 2,2 6A ATS01N106FTn ATS01N206LUn ATS01N206QNn ATS01N206RTn
1,5 4 9A ATS01N109FTn ATS01N209LUn ATS01N209QNn ATS01N209RTn
2,2 5,5 12 A ATS01N112FTn ATS01N212LUn ATS01N212QNn ATS01N212RTn
4-5,5 7,5-11 22 A - ATS01N222LUn ATS01N222QNn ATS01N222RTn
3-5,5 7,5-11 25 A ATS01N125FTn - - -
7,5 15 32 A - ATS01N232LUn ATS01N232QNn ATS01N232RTn

Démarreurs de 15 à 75 kW
encombrements (en mm) lxhxp
ATS01 N230ii / N244ii 180 x 146 x 126
N272ii / N285ii 180 x 254,5 x 126

types de démarreurs progressifs ralentisseurs


puissance moteur 15 à 75 kW
degré de protection IP 20 en face avant
réduction des pointes de courant oui
temps de démarrage et de ralentissement réglables 1... 25 s
couple de décollage ajustable 30... 80 % du couple de démarrage du moteur en direct sur le réseau
entrées logiques 2 entrées logiques (marche et arrêt)
sorties à relais 1 sortie à relais
tension de l’alimentation contrôle 110 V DC ± 10 % interne au démarreur
tension d’alimentation triphasé 230… 690 V triphasé 400 V
puissance moteur
230 V 400 V 690 V courant nominal
kW kW kW (IcL)
7,5 15 30 32 A ATS01N230LYn -
11 22 37 44 A ATS01N244LYn ATS01N244Qn
18,5 37 55 72 A ATS01N272LYn ATS01N272Qn
22 45 75 85 A ATS01N285LYn ATS01N285Qn

Page D 11 VERSION 2007

E202_203.p65 203 7/02/05, 15:42


E206
Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION SCHNEIDER

DEMARREURS PROGRESSIFS: SCHEMAS CONSEILLES

Altistart 01
Démarreurs progressifs
Alimentation monophasée ou triphasée

200…480 V

1/L1

3/L2

5/L3
a 110 V, 220 V – Q1

– F1 – F2

5
– S1

– KM1
(1)

6
13

– KM1
A1

1/L1

3/L2

5/L3
14

– S2
24 V

CL2

CL1/0

2/T1

4/T2

6/T3
– KM1

M1
3

(1) Contacteur de ligne obligatoire dans la séquence.

Nota : pour moteur monophasé, utiliser l’ATS 01N1iiFT sans connecter la 2e phase
3/L2, 4/T2.
Attendre 5 secondes entre une mise hors tension et une mise sous tension du
démarreur progressif.

Démarreur progressif Démarreur progressif ralentisseur


Commande manuelle sans ralentissement Commande automatique avec ou sans ralentissement
avec disjoncteur-moteur GV2 et GV3 avec contacteur

z 250 V maxi.
1/L1

3/L2

5/L3
1/L1

3/L2

5/L3

– Q1

– F1 – F2 – Q2

– KM1

– F3 (2) – Q2 – F4
Commande Commande
3 fils (1) 2 fils – F4
2/T1

4/T2

6/T3
2/T1

4/T2

6/T3

A1 A1
BOOST
1/L1
LO1

3/L2

5/L3

LO1
BOOST
1/L1

– S1
3/L2

5/L3

– S1
R1A LI + R1A LI + – S3

ATS 01N206ii à N232ii LI1 – S3 – S2 ATS 01N206ii à N232ii LI1


R1C LI2 R1C – S2
COM
COM

2/T1

4/T2

6/T3
2/T1

4/T2

6/T3

– S2 LI2
– KM1

M1 M1
3 3

(1) Au-delà de 1 m, utiliser des fils blindés.


(2) Pour coordination type 2. Choix des constituants à associer page E207.

Page D 12 VERSION 2007

E206_207.p65 206 7/02/05, 20:11


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION CEGELEC

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS ASYNCHRONES : TABLEAU DE CHOIX

Variateur Numérique VNTA


♦ Convertisseur de fréquence pour moteur asynchrone.
♦ Système MLI à microprocesseur.
♦ Paramétrable par bouton poussoir.
♦ Lecture par afficheur.
♦ Fréquence variable jusqu’à 440 Hz.

Modèle VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA VNTA
4002 4003 4004 4006 4009 4012 4016 4025 4031 4038 4046 4059 4076 4091 4110 4150
Puissance maxi
du moteur en 0,75 1,1 1,5 2,2 4 5,5 7,5 11 15 18,5 22 30 37 45 55 75
kW
Courant de
sortie en A* 2,1 2,8 3,8 5,6 8,7 12 16 25 31 38 46 59 76 91 110 150
Surcharge en A
pendant 30s 3,15 4,2 5,7 8,4 13 18 24 37,5 46,5 57 69 88,5 99 136 165 225
Refroidissement
Naturel Forcé Forcé
Contrôle de
3 afficheurs 4 afficheurs
process
Tension
Triphasée de 380 V –10% à 460 V + 10% 50 / 60Hz
d’alimentation
Tension de
Triphasée de 0 V à la tension d’alimentation
sortie
Gammes de 0 à 120 Hz avec une résolution de 0,1 Hz
fréquence de 0 à 240 Hz avec une résolution de 0,2 Hz
sortie 0 à 480 Hz avec une résolution de 0,4 Hz
Rampes
accélération et Indépendantes et réglables de 0,2 s à 600 s
décélération
Références
0 - + 10 V / 4 - 20 mA / 0 - 20 mA / 20 - 4 mA
vitesses
Affichage
Permanent soit de la fréquence soit de la charge
Température
- 10°C à + 50°C
Altitude
Au dessus de 1000m déclassement de 1%/100m jusqu’à 4000m
Humidité
5 % à 95 % sans condensation
relative
Protection
IP 20
Option
Module de freinage à incorporer dans le variateur

*
Toujours se référer aux courants nominaux des moteurs.

Page D 13 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION CEGELEC

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS ASYNCHRONES : TABLEAU DE CHOIX

Variateur Numérique VNTV


♦ Convertisseur de fréquence à commande vectorielle pour moteur asynchrone.
♦ Système MLI à microprocesseur.
♦ Paramétrable par bouton poussoir.
♦ Lecture par afficheur.
♦ Fréquence variable jusqu’à 440 Hz.

VNTV VNTV VNTV VNTV VNTV VNTV VNTV


Modèles 4002 4003 4004 4006 4009 4012 4016
Puissance maxi du moteur
(kW) 0,75 1,1 1,5 2,2 4 5,5 7,5
Courant phase efficace
(A) 3 4 5,5 8 12 12 15
Courant moteur permanent
(A) 2,1 2,8 3,8 5,6 9,5 12 16

Courant de surcharge 3,2 4,2 5,7 8,4 14,2 18 24

Tension du réseau Triphasée 380V – 10% à 460V + 10% 50 / 60Hz

KVA entrée (415V) 2,2 2,9 4 5,8 8,6 8,6 10,8

KVA sortie (415V) 1,5 2,2 2,7 4 6,2 8,6 11,5


Facteur de puissance à
l’entrée (cos φ) 0,95 0,95 0,95 0,95 0,86 0,86 0,86

Pertes joules ( W) 45 50 60 90 130 170 220

Refroidissement Naturel Forcé


Résistance de freinage
minimum 40 Ohms

Courant de freinage (A) 20A 30% du temps, 70% I=0 pendant 20s

Remarques :

♦ Le variateur est protégé côté moteur, contre les courts-circuits entre phases et phase terre.
Les sorties + et – ne sont pas protégées.
♦ Le déclenchement en sous-tension est à 404V, le déclenchement en surtension est à 808V sur la
boucle courant continu intermédiaire.
Le point de mise en service de la résistance de freinage est à 750V continu.
♦ Le courant de sortie maximum est de 150% du courant nominal.

Page D 14 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION SCHNEIDER

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS ASYNCHRONES : TABLEAU DE CHOIX


ATV 18

Altivar 18
pour moteurs asynchrones de 0,37 à 15 kW ou 0,5 à 20 HP

Références

Variateurs avec gamme de fréquence de 0,5 Hz à 320 Hz


Réseau Moteur Altivar 18
Tension Courant Puissance Courant Courant Puissance Référence Masse
d'alimen- de ligne (2) indiquée de sortie transi- dissipée (5)
tation à à sur plaque (3) perma- toire à la charge
U1…U2 (1) U1 U2 nent maxi (4) nominale
V A A kW HP A A W kg

200…240 4,4 3,9 0,37 0,5 2,1 3,1 23 ATV-18U09M2 1,500


50/60 Hz
mono-
phasé 7,6 6,8 0,75 1 3,6 5,4 39 ATV-18U18M2 1,500

ATV-18U09M2
13,9 12,4 1,5 2 6,8 10,2 60 ATV-18U29M2 2,100

19,4 17,4 2,2 3 9,6 14,4 78 ATV-18U41M2 2,800

200…230 16,2 14,9 3 – 12,3 18,5 104 ATV-18U54M2 3,300


50/60 Hz
triphasé
20,4 18,8 4 5 16,4 24,6 141 ATV-18U72M2 3,300

28,7 26,5 5,5 7,5 22 33 200 ATV-18U90M2 7,800

38,4 35,3 7,5 10 28 42 264 ATV-18D12M2 7,800

380…460 2,9 2,7 0,75 1 2,1 3,2 24 ATV-18U18N4 2,000


50/60 Hz
triphasé
5,1 4,8 1,5 2 3,7 5,6 34 ATV-18U29N4 2,100
ATV-18U72N4

6,8 6,3 2,2 3 5,3 8 49 ATV-18U41N4 3,100

9,8 8,4 3 – 7,1 10,7 69 ATV-18U54N4 3,300

12,5 10,9 4 5 9,2 13,8 94 ATV-18U72N4 3,300

16,9 15,3 5,5 7,5 11,8 17,7 135 ATV-18U90N4 8,000

21,5 19,4 7,5 10 16 24 175 ATV-18D12N4 8,000

31,8 28,7 11 15 22 33 261 ATV-18D16N4 12,000

42,9 38,6 15 20 29,3 44 342 ATV-18D23N4 12,000

(1) Tensions nominales d'alimentation mini : U1, maxi : U2.


(2) Valeur typique sans inductance additionnelle.
(3) Ces puissances sont données pour une fréquence de découpage réglée à 4 kHz.
(4) Pendant 60 secondes.
(5) Variateurs livrés avec guide d'exploitation quadrilingue (allemand, anglais, espagnol, français).

Page D 15 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION SCHNEIDER

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS ASYNCHRONES: SCHEMAS CONSEILLES


ATV 18
Schémas
Alimentation triphasée Alimentation monophasée
1

5
– Q1 – Q1
2

6
– S2 – KM1 – KM1
– S2
1 – Q2 2 – T1 1 – Q3 2 – S1 A1 A2 1 – Q2 2 – T1 1 – Q3 2 – S1 A1 A2

3 4 5 – Q2 6 3 4 5 – Q2 6

A1 A1
1

1
– KM1 – KM1

3
SB SC 13 14 SB SC 13 14
– KM1 – KM1
2

4
(1) (1)
(2) (4) (2) (4)
A1 A1
L1

L2

L3

SB

SC

SA

LI1

LI2

LI3

LI4

L1

L2

SB

SC

SA

LI1

LI2

LI3

LI4

+ 24
+ 24
COM (0 V)

COM (0 V)
LO +

LO +
+ 10

+ 10
AIC

AIC
AI1

AI2

AI1

AI2
PO

PO
PA

PB

LO

PA

PB

LO
W

W
U

U
V

Ou Ou

Résistance 0 - 20 mA KA Résistance 0 - 20 mA KA
Potentiomètre 4 - 20 mA Potentiomètre
W1

W1
U1

V1

U1

de freinage de freinage
V1

(3) 4 - 20 mA (3)
éventuelle de référence éventuelle de référence

M 0 + 10 V M 0 + 10 V
3 3

Autres raccordements Option


Source 24 V externe VW3-A18107

(1) Inductance de ligne éventuelle


(4)
(2) Contacts du relais de sécurité ; pour signaler à distance l'état du variateur
(3) Relais ou entrée d'automate a 24 V
LI1

LI2

LI3

LI4

+ 24

(4) + 24 V interne. En cas d'utilisation d'une source externe + 24 V, relier le 0 V


de celle-ci à la borne COM, ne pas utiliser la borne + 24 du variateur, et raccorder
LO+ et le commun des entrées LI au + 24 V de la source externe.
COM (0 V)

LO +

Nota :

+

- Toutes les bornes sont situées en bas du variateur


- Equiper d'antiparasites tous les circuits selfiques proches du variateur ou
couplés sur le même circuit, tel que relais, contacteurs, électrovannes, éclairage
0V + 24 fluorescent…
Source 24 V

Constituants à associer (pour références complètes consulter notre catalogue n° 54129)

Repère Désignation

Q1 GV2-L ou Compact NS (voir pages suivantes)

KM1 LC1-Dii + LA4-DA2U (voir pages suivantes)

S1, S2 Boutons poussoirs XB2-B ou XA2-B

T1 Transformateur 100 VA secondaire 220 V

Q2 GV2-L calibré à 2 fois le courant nominal primaire de T1

Q3 GB2-CB05

Page D 16 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION SCHNEIDER

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS ASYNCHRONES : TABLEAU DE CHOIX


ATV 31
Variateurs avec radiateurs (gamme de fréquence de 0,5 à 500Hz)
Moteur Réseau Altivar 31
Puissance Courant de Puis- Icc ligne Courant Courant Puissance Référence (5) Masse
indiquée sur ligne (2) sance présumé nominal transitoire dissipée à
plaque (1) appa- maxi (4) maxi charge
rente pendant nominale
à U1 à U2 (3) 4 kHz 60 s
kW HP A A kVA kA A A W kg
Tension d'alimentation monophasée : 200…240 V 50/60 Hz, avec filtres CEM intégrés
531248

0,18 0,25 3,0 2,5 0,6 1 1,5 2,3 24 ATV 31H018M2 (6) 1,500
0,37 0,5 5,3 4,4 1 1 3,3 5 41 ATV 31H037M2 (6) 1,500
0,55 0,75 6,8 5,8 1,4 1 3,7 5,6 46 ATV 31H055M2 (6) 1,500
0,75 1 8,9 7,5 1,8 1 4,8 7,2 60 ATV 31H075M2 (6) 1,500
1,1 1,5 12,1 10,2 2,4 1 6,9 10,4 74 ATV 31HU11M2 (6) 1,800
ATV 31H037M2 1,5 2 15,8 13,3 3,2 1 8 12 90 ATV 31HU15M2 (6) 1,800
2,2 3 21,9 18,4 4,4 1 11 16,5 123 ATV 31HU22M2 (6) 3,100

Tension d'alimentation triphasée : 200…240 V 50/60 Hz, sans filtres CEM (7)
0,18 0,25 2,1 1,9 0,7 5 1,5 2,3 23 ATV 31H018M3X (6) 1,300
0,37 0,5 3,8 3,3 1,3 5 3,3 5 38 ATV 31H037M3X (6) 1,300
531249

0,55 0,75 4,9 4,2 1,7 5 3,7 5,6 43 ATV 31H055M3X (6) 1,300
0,75 1 6,4 5,6 2,2 5 4,8 7,2 55 ATV 31H075M3X (6) 1,300
1,1 1,5 8,5 7,4 3 5 6,9 10,4 71 ATV 31HU11M3X (6) 1,700
1,5 2 11,1 9,6 3,8 5 8 12 86 ATV 31HU15M3X (6) 1,700
2,2 3 14,9 13 5,2 5 11 16,5 114 ATV 31HU22M3X (6) 1,700
ATV 31HU40M3X 3 – 19,1 16,6 6,6 5 13,7 20,6 146 ATV 31HU30M3X (6) 2,900
4 5 24,2 21,1 8,4 5 17,5 26,3 180 ATV 31HU40M3X (6) 2,900
5,5 7,5 36,8 32 12,8 22 27,5 41,3 292 ATV 31HU55M3X (6) 6,400
7,5 10 46,8 40,9 16,2 22 33 49,5 388 ATV 31HU75M3X (6) 6,400
11 15 63,5 55,6 22 22 54 81 477 ATV 31HD11M3X (6) 10,500
15 20 82,1 71,9 28,5 22 66 99 628 ATV 31HD15M3X (6) 10,500

Tension d'alimentation triphasée : 380…500 V 50/60 Hz, avec filtres CEM intégrés
531250

0,37 0,5 2,2 1,7 1,5 5 1,5 2,3 32 ATV 31H037N4 (6) 1,800
0,55 0,75 2,8 2,2 1,8 5 1,9 2,9 37 ATV 31H055N4 (6) 1,800
0,75 1 3,6 2,7 2,4 5 2,3 3,5 41 ATV 31H075N4 (6) 1,800
1,1 1,5 4,9 3,7 3,2 5 3 4,5 48 ATV 31HU11N4 (6) 1,800
1,5 2 6,4 4,8 4,2 5 4,1 6,2 61 ATV 31HU15N4 (6) 1,800
2,2 3 8,9 6,7 5,9 5 5,5 8,3 79 ATV 31HU22N4 (6) 3,100
ATV 31HU75N4 3 – 10,9 8,3 7,1 5 7,1 10,7 125 ATV 31HU30N4 (6) 3,100
4 5 13,9 10,6 9,2 5 9,5 14,3 150 ATV 31HU40N4 (6) 3,100
5,5 7,5 21,9 16,5 15 22 14,3 21,5 232 ATV 31HU55N4 (6) 6,500
7,5 10 27,7 21 18 22 17 25,5 269 ATV 31HU75N4 (6) 6,500
11 15 37,2 28,4 25 22 27,7 41,6 397 ATV 31HD11N4 (6) 11,000
531251

15 20 48,2 36,8 32 22 33 49,5 492 ATV 31HD15N4 (6) 11,000

Tension d'alimentation triphasée : 525…600 V 50/60 Hz, sans filtres CEM (7)
0,75 1 8 2,4 2,5 5 1,7 2,6 36 ATV 31H075S6X 1,700
1,5 2 8 4,2 4,4 5 2,7 4,1 48 ATV 31HU15S6X 1,700
2,2 3 6,4 5,6 5,8 5 3,9 5,9 62 ATV 31HU22S6X 2,900
4 5 10,7 9,3 9,7 5 6,1 9,2 94 ATV 31HU40S6X 2,900
5,5 7,5 16,2 14,1 15 22 9 13,5 133 ATV 31HU55S6X 6,200
7,5 10 21,3 18,5 19 22 11 16,5 165 ATV 31HU75S6X 6,200
11 15 27,8 24,4 25 22 17 25,5 257 ATV 31HD11S6X 10,000
15 20 36,4 31,8 33 22 22 33 335 ATV 31HD15S6X 10,000
ATV 31HD15N4A
(1) Ces puissances sont données pour une fréquence de découpage maximale de 4 kHz, en utilisation en régime permanent.
La fréquence de découpage est réglable de 2 à 16 kHz.
Au delà de 4 kHz, un déclassement doit être appliqué au courant nominal du variateur, et le courant nominal du moteur ne
devra pas dépasser cette valeur : voir courbe de déclassement page 60264/4.
(2) Valeur typique pour un moteur 4 pôles et une fréquence de découpage maximale de 4 kHz, sans inductance de ligne
additionnelle pour le courant de ligne présumé maxi.
(3) Tension nominale d'alimentation, mini U1, maxi U2 (200-240 V ; 380-500 V ; 525-600 V).
(4) Si Icc ligne supérieur aux valeurs du tableau, ajouter des inductances de ligne, voir page 60266/3.
(5) Pour commander un variateur destiné à l’application trancanage, ajouter un T en fin de référence.
(6) Il est possible de commander le variateur avec le potentiomètre. Dans ce cas, il faut ajouter la lettre A à la référence du
variateur choisi (exemple : ATV 31H018M2A).
(7) Filtre CEM en option, voir page 60267/2 et 60267/3.

Page D 17 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION SCHNEIDER

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS ASYNCHRONES : SCHEMAS CONSEILLES


ATV 31
ATV 31ppppM3X, ATV 31ppppN4, ATV 31ppppS6X ATV 31ppppM2
Alimentation triphasée Alimentation monophasée

5
1

Q1 Q1

6
2

KM1 S2 KM1
S2
1 Q2 2 T1 1 Q3 2 S1 A1 A2 1 Q2 2 T1 1 Q3 2 S1 A1 A2

3 4 5 6 3 4 5 6

Q2 Q2
A1 A1

1
1

3
KM1 KM1
KM1 R1A R1C 13 14 KM1 R1A R1C 13 14

4
2

(1) (1)
(3) (3)
(2) (2)
A1 A1

R1A

R1C

R1B

R2A

R2C
L1

L2

LI1
LI2
LI3
LI4
LI5
LI6
+ 24
L1

L2

L3
R1A

R1C

R1B

R2A

R2C

LI1
LI2
LI3
LI4
LI5
LI6
+ 24

CLI
CLI

PA/+
PA/+

COM
+ 10
COM
+ 10

AOC
AOV
AOC
AOV

PC/-
PC/-

AI1

AI3

AI2
AI1

AI3

AI2

PB
PB

P0
P0

W
W

V
U

X-Y mA X-Y mA
W1
W1

U1

V1
U1

V1

Résistance Résistance
Potentiomètre 0 ± 10 V de freinage
Potentiomètre 0 ± 10 V
M de freinage M
de référence de référence
3 3
SZ1 RV1202 SZ1 RV1202

(1) Inductance de ligne (une phase ou 3 phases).


(2) Contacts du relais de défaut. Permet de signaler à distance l’état du variateur.
(3) Le raccordement du commun des entrées logiques dépend du positionnement d’un commutateur, voir schémas ci-dessous.
Nota : toutes les bornes sont situées en bas du variateur.
Equiper d’antiparasites tous les circuits selfiques proches du variateur ou couplés sur le même circuit, tels que relais, contacteurs, électrovannes, éclairage
fluorescent ...
Constituants à associer (pour les références complètes, consulter le catalogue “Solutions départ-moteurs. Constituants de commande et protection puissance”).
Repère Désignation
Q1 GV2 L ou Compact NS (voir pages 60269/2 à 60269/5)
KM1 LC1 ppp + LA4 DA2U (voir pages 60269/2 à 60269/5)
S1, S2 Boutons poussoirs XB2 B ou XA2 B
T1 Transformateur 100 VA secondaire 220 V
Q2 GV2 L calibré à 2 fois le courant nominal primaire de T1
Q2 GB2 CB05

Exemples de schémas conseillés


Commutateurs des entrées logiques Sortie AOC
Position “source” Position “SINK” Position CLI avec sorties d’automates à transistors Câblée en sortie logique
Bornier contrôle ATV 31
COM
COM

0V 24 V
AOC
CLI
CLI

LI1
LI1

0V
+ 24 V

COM
LI1

LI1

Relais
24 V
24 V
10 mA
0V 0V 24 V
Automate programmable Automate programmable

Commande 2 fils Commande 3 fils Entrées analogiques en tension Entrée analogique en


courant
+ 10 V externe ± 10 V externe 0-20 mA, 4-20 mA, X-Y mA
Bornier contrôle ATV 31 Bornier contrôle ATV 31 Bornier contrôle ATV 31 Bornier contrôle ATV 31 Bornier contrôle ATV 31
+ 24 V

+ 24 V

AI1

0V

AI3

0V
AI2

0V
LI1

LI1

LI2
LIx

LIx

Potentiomètre Source
de consigne ± 10 V 0-20 mA
LI1 : Avant LI1 : Arrêt + 10 V vitesse 4-20 mA
LIx : Arrière LI2 : Avant 2,2 à 10 kΩ X-Y mA
LIx : Arrière

Page D 18 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION SCHNEIDER

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS ASYNCHRONES:CARACTERISTIQUES DE COUPLE

Caractéristiques de couple (courbes typiques)

Les courbes ci-dessous définissent le couple permanent et le surcouple transitoire disponibles, soit sur un moteur
autoventilé, soit sur un moteur motoventilé. La différence réside uniquement dans l'aptitude du moteur à fournir un couple
permanent important en dessous de la moitié de la vitesse nominale.

C/Cn
1,75 1 Moteur autoventilé : couple utile permanent (1)

1,50 2 Moteur motoventilé : couple utile permanent


3
1,25 3 Surcouple transitoire

1 4 Couple en survitesse à puissance constante (2)


0,95
2 1
0,75
4
0,50

0,25

0
0 25/30 50/60 75/90 100/120 N (Hz)

Utilisations particulières

Utilisation avec un moteur de puissance différente du calibre du variateur

L'appareil peut alimenter tout moteur de puissance inférieure à celle pour laquelle il a été prévu.
Pour des puissances de moteurs légèrement supérieures au calibre du variateur, s'assurer que le courant absorbé ne
dépasse pas le courant de sortie permanent du variateur.

Association de moteurs en parallèle

Le calibre du variateur doit être supérieur ou égal à la somme des courants des moteurs à raccorder sur ce variateur.
Dans ce cas, il faut prévoir pour chaque moteur une protection thermique externe par sondes ou relais thermique.
Si le nombre de moteurs en parallèle est supérieur ou égal à 3, il est recommandé d'installer une inductance triphasée
entre le variateur et les moteurs.

Couplage d'un moteur en aval du variateur

Le couplage à la volée est envisageable si la puissance du moteur à coupler est faible par rapport au calibre du variateur,
et s'il génère une surcharge acceptable (courant de pointe inférieur ou égal au courant transitoire maximal du variateur).

(1) Pour les puissances ≤ 250 W, le déclassement est moins important (20 % au lieu de 50 % à très basse fréquence).
(2) La fréquence nominale du moteur et la fréquence maximale de sortie sont réglables de 40 à 320 Hz.
Attention : s'assurer auprès du constructeur des possibilités mécaniques de survitesse du moteur choisi.

Page D 19 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
COMMANDER LA PUISSANCE PAR MODULATION CEGELEC

VARIATEURS DE VITESSE POUR MOTEURS A COURANT CONTINU : TABLEAU DE CHOIX

Variateur Numérique VNTC


♦ Pont complet unidirectionnel piloté par microprocesseur
♦ Paramétrable par bouton poussoir
♦ Lecture par afficheur
♦ Alimentation triphasée : de 380V – 10% à 440V + 10%
♦ Fréquence : (45 à 65Hz)

Type Puissance Moteur I Sortie Refroidissement


pour 440V induit
VNTC 4025 9 kW 25 A Naturel
VNTC 4045 16 kW 45 A Naturel
VNTC 4075 27 kW 75 A Naturel
VNTC 4105 38 kW 105 A Naturel
VNTC 4155 56 kW 155 A Naturel
VNTC 4210 77 kW 210 A Ventilé
VNTC 4420 157 kW 420 A Ventilé
VNTC 4550 200 kW 550 A Ventilé
VNTC 4900 340 kW 900 A Ventilé
VNTC 41200 450 kW 1200 A Ventilé
VNTC 41850 750 kW 1850 A Ventilé

Variateur Numérique 4 quadrants WNTC


♦ Pont complet bidirectionnel piloté par microprocesseur
♦ Paramétrable par bouton poussoir
♦ Lecture par afficheur
♦ Alimentation triphasée : de 380V – 10% à 440V + 10%
♦ Fréquence : (45 à 65Hz)

Type Puissance Moteur I Sortie Refroidissement


pour 440V induit
WNTC 4025 8,2 kW 25 A Naturel
WNTC 4045 15 kW 45 A Naturel
WNTC 4075 25 kW 75 A Naturel
WNTC 4105 35 kW 105 A Naturel
WNTC 4155 53 kW 155 A Naturel
WNTC 4210 73 kW 210 A Ventilé
WNTC 4420 148 kW 420 A Ventilé
WNTC 4550 295 kW 550 A Ventilé
WNTC 4900 320 kW 900 A Ventilé
WNTC 41200 430 kW 1200 A Ventilé
WNTC 41850 670 kW 1850 A Ventilé

Page D 20 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY SOMER

DEFINITION DES INDICES DE PROTECTION

1er chiffre : 2e chiffre :


protection contre les corps solides protection contre les liquides protection mécanique
IP Tests Définition IP Tests Définition IK Tests Définition
0 Pas de protection 0 Pas de protection 00 Pas de protection
Protégé contre les
Ø 50 mm corps solides Protégé contre les 150 g
supérieurs à 50 mm 1 Energie de choc :
1 (exemple : contacts
chutes verticales de 01 10 cm 0.15 J
gouttes d'eau
involontaires (condensation)
de la main)

Ø 12 mm
Protégé contre les 15° Protégé contre les
corps solides 200 g
chutes de gouttes Energie de choc :
2 supérieurs à 12 mm 2 d'eau jusqu'à 15°
02 10 cm 0.20 J
(exemple : doigt
de la main) de la verticale

Protégé contre les


Ø 2.5 mm °
corps solides 3 60 Protégé contre l'eau 250 g
Energie de choc :
3 supérieurs à 2.5 mm en pluie jusqu'à 60° 03 15 cm 0.37 J
(exemples : outils, de la verticale
fils)
Protégé contre les
Ø 1 mm 250 g
corps solides 4 Protégé contre les
Energie de choc :
4 supérieurs à 1 mm projections d'eau 04 20 cm 0.50 J
(exemples : de toutes directions
outils fin, petits fils)

350 g
5 Protégé contre les 5 Protégé contre les
Energie de choc :
poussières (pas de jets d'eau de toutes 05 20 cm
0.70 J
dépôt nuisible) directions à la lance

Protégé contre les 250 g


projections d'eau Energie de choc :
6 assimilables aux 06 40 cm
1J
paquets de mer

Protégé contre les


0,15 m

0.5 kg
7 effets de l'immersion
1m

Energie de choc :
entre 0.15 et 1 m 07 40 cm
2J

Protégé contre les


Exemple : 8 ..m effets prolongés de 1.25 kg
..m l'immersion sous 08 40 cm Energie de choc :
Cas d'une machine IP 55 pression 5J

IP : Indice de protection
2.5 kg
5 Energie de choc :
: Machine protégée contre la poussière et contre les contacts accidentels. 09 40 cm
10 J
Sanction de l'essai : pas d'entrée de poussière en quantité nuisible, aucun contact
direct avec des pièces en rotation. L'essai aura une durée de 2 heures (sanction
de l'essai : pas d'entrée de talc pouvant nuire au bon fonctionnement de la machine).
5 kg
5 : Machine protégée contre les projections d'eau dans toutes les directions provenant Energie de choc :
d'une lance de débit 12.5l/min sous 0.3 bar à une distance de 3 m de la machine.
10 40 cm
20 J
L'essai aura une durée de 3 minutes (sanction de l'essai : pas d'effet nuisible de
l'eau projetée sur la machine).

Page E 1 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS ASYNCHRONES : TABLEAU DE CHOIX

Page E 2 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS ASYNCHRONES : TABLEAU DE CHOIX

Page E 3 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS ASYNCHRONES : TABLEAU DE CHOIX

Page E 4 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU : CONTRAINTES LIEES A L’ENVIRONNEMENT

Page E 5 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU : PRESELECTION DE LA TAILLE DU MOTEUR

✿ Exemple de choix :
Données :
- 3 kW à 3 200 tr/min,
- tension de sortie du variateur 440 V.
Mode opératoire :
- Présélectionner la taille du moteur à
l'aide de l'abaque ci-contre : LSK 1122.
- Chercher dans la table de sélection
(page suivante pour 1122, extrait ci-
dessous) la puissance la plus proche
de 3 kW à la vitesse de 3 200 tr/min
dans la colonne tension d'induit 440 V :
P = 3,12 kW à 3 310 tr/min
Comment ajuster la vitesse nominale à
la vitesse demandée ?
- par ajustage de la tension d'induit
(sortie du variateur), sans dépasser
l'intensité nominale, la puissance étant
corrigée proportionnellement ;
- ou par ajustage de l'excitation : en la
réduisant, on augmente la vitesse à
puissance constante, sans dépasser la
vitesse maxi électrique.
Dans ce cas, pour être utilisé à 3 200
tr/min, le moteur sera alimenté sous :
440 ⋅ 3200/3310 = 425 V,
et P = 3,12 ⋅ 3200/3310 , soit 3,01 kW.
Moteur sélectionné :
LSK 1122 S 03 - 440 V - 3,12 kW…

Page E 6 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU FERMES LSK 1122 S : TABLEAU DE CHOIX

P : Puissance nominale
M : Moment nominal
I : Intensité admissible en régime permanent
η : Rendement
L : Self du moteur
R : Résistance de l'induit à 115 °C
Umax : Tension d'induit maximale

Page E 7 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU FERMES LSK 1122 L : TABLEAU DE CHOIX

P : Puissance nominale
M : Moment nominal
I : Intensité admissible en régime permanent
η : Rendement
L : Self du moteur
R : Résistance de l'induit à 115 °C
Umax : Tension d'induit maximale

Page E 8 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU FERMES LSK 1122 LS : TABLEAU DE CHOIX

P : Puissance nominale
M : Moment nominal
I : Intensité admissible en régime permanent
η : Rendement
L : Self du moteur
R : Résistance de l'induit à 115 °C
Umax : Tension d'induit maximale

Page E 9 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU FERMES LSK 1604 S : TABLEAU DE CHOIX

P : Puissance nominale
M : Moment nominal
I : Intensité admissible en régime permanent
η : Rendement
L : Self du moteur
R : Résistance de l'induit à 115 °C
Umax : Tension d'induit maximale
N.C. : Moteur non compensé
C. : Moteur compensé

Page E 10 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU FERMES LSK 1604 M : TABLEAU DE CHOIX

P : Puissance nominale
M : Moment nominal
I : Intensité admissible en régime permanent
η : Rendement
L : Self du moteur
R : Résistance de l'induit à 115 °C
Umax : Tension d'induit maximale
N.C. : Moteur non compensé
C. : Moteur compensé

Page E 11 VERSION 2007


Baccalauréat Technologique S.T.I. Génie Electrotechnique Académie d’Aix-Marseille
CONVERTIR L’ENERGIE LEROY-SOMER

MOTEURS A COURANT CONTINU FERMES LSK 1604 L : TABLEAU DE CHOIX

P : Puissance nominale
M : Moment nominal
I : Intensité admissible en régime permanent
η : Rendement
L : Self du moteur
R : Résistance de l'induit à 115 °C
Umax : Tension d'induit maximale
N.C. : Moteur non compensé
C. : Moteur compensé

Page E 12 VERSION 2007