Vous êtes sur la page 1sur 3

maladie de legg calves perth ou ostéochondrite

primitive de la hanche

introduction

affection de la période de croissance ,souvent garçon entre 3 et 9 ans .

une nécrose ischémique de l’épiphyse fémoral supérieur ,d’étiologie inconnue .

physiopathologie

évolution cyclique et asymétrique

 stade initiale :nécrose ischémique +/- étendue du noyau épiphysaire .


 stade intermédiaire :réparation ,résorption de l’os nécrosé (stade de fragmentation )
puis ostéogénèse
 stade tardif :reconstruction du tête (avec les séquelles)

Facteur étiologique et épidémiologie

La fréquence est de 1-5 /1000

Sexe 4G/1F ,Age :3-9ans

Bilatéral :10-15% des cas .

Facteur  :

-génétique :hérédité, terrain familial

-environnement +socio économique :milieu défavorisé

-mécanique+terrain :garçon ,microtraumatisme .

-vasculaire :trouble de l’hémostase

Clinique
Boiterie :constante ,discrète

Douleur :modérée, mécanique de la hanche parfois du genou

Examen physique est souvent négatif parfois une discrète limitation de l’abduction et des
rotation de la hanche .avec une légère amyotrophie du quadriceps .

Examen complémentaires
-biologie :souvent normale

-radiologie
Différents stades de la maladies :( tete devien fragile ,se déforme ,se reconstruit,puis
guérrit )

 stade initiale  :

-signe du coup de l’ongle

-aplatissement de l’épiphyse

-élargissement de l’interligne articulaire.

-arrêt de croissance du noyau

-ostéoporose métaphysaire

 stade de condensation :noyau épiphysaire dense


 stade de fragmentation :noyau épiphysaire fragmenté .
 stade de reconstruction  :os à nouveau à la périphérie du noyau épiphysaire .
 stade séquellaire :aplatissement de la tete ,incongruence ,coxa magma

Autres examens :

-scintigraphie :trou scintigraphique

-IRM :modification du signal :nécrose débutante ,permet diagnostique précoce avant


l’apparition des signes radiologique .

Pronostic

Il dépend :

 âge :meilleur quand l’enfant est jeun


 raideur de la hanche
 étendu des lésions radiologiques
 atteinte métaphysaire
 excentration radiologique

Diagnostique différentiel
-synovite aigue transitoire

-coxalgie =tuberculose de la hanche

-nécrose céphalique secondaire :

 après traitement de LCH


 après fracture du col de fémur
 dans une drépanocytose
 dans une hypothyroïdie
 dans un traitement par cortico au long court

traitement
but :favoriser la sphéricité épiphysaire ,diriger la reconstruction de la tête fémoral afin
d’obtenir le meilleur remodelage .
moyen :
-abstention
-repos
-traction (si hanche raide )
-kinésithérapie
-appareil de décharge
-chirurgie éventuelle .

Conclusion
LCH ,OPH pathologie mystérieuse ,d’évolution cyclique et asymétrie.
Cycle de 3à 4 ans ,l’étiologie est inconnue .
Diagnostique est radiologique .
Intérêt de traitement précoce