Vous êtes sur la page 1sur 77

RÉSEAUX NOUVELLES GÉNÉRATIONS

CHAPITRE 3: LA SIGNALISATION
DANS LE RÉSEAU NGN

3ème Ing. GL

Nihed BAHRIA

2014/2015
Plan
2

I. Introduction

II. Le cœur du réseau NGN

III. Les protocoles du réseau NGN

NGN14/15 N. BAHRIA
NGN: les éléments clefs
3

1. Un cœur de réseau unique et mutualisé.


 Une architecture en 2 couches : Transport et Contrôle

2. Une évolution du transport en mode paquet (IP, ou ATM à


court terme avec une convergence progressive vers IP).
3. Des interfaces ouvertes et normalisées.
4. Le support d’applications adaptables à l’utilisateur et aux
capacités des réseaux d’accès et des terminaux
5. Des réseaux d’accès multiples
6. Des terminaux multiples

NGN14/15 N. BAHRIA
Couche service
(opérateur et tiers)

Interfaces ouvertes et normalisées

Couche contrôle

Interfaces ouvertes et normalisées

Couche transport
(mode paquet)

Réseaux d’accès multiples

Terminaux

Les composantes de NGN


NGN14/15 4 N. BAHRIA
Architecture physique d’un cœur de réseau NGN
NGN14/15 5 N. BAHRIA
Les entités fonctionnelles du cœur de réseau
NGN
6

 Les Gateways ont un rôle essentiel : elles assurent non


seulement l’acheminement du trafic, mais aussi
l’interfonctionnement avec les réseaux externes et avec
les divers réseaux d’accès en réalisant:
o la conversion du trafic (Media Gateway),
o la conversion de la signalisation associée (Signalling Gateway).
 Le serveur d’appel ou Media Gateway Controller (MGC)
aussi appelé Softswitch, est le nœud central qui supporte
l’intelligence de communication

NGN14/15 N. BAHRIA
Architecture simplifiée des NGN
NGN14/15 7 N. BAHRIA
Les familles de protocoles d’un réseau NGN
8

On peut classer les protocoles de contrôle en différents


groupes :
1. Les protocoles de contrôle d’appel: H.323 et SIP
2. Les protocoles de commande de Media Gateway:
MGCP et H.248 MEGACO
3. Les protocoles de signalisation entre les serveurs de
contrôle
 Au niveau cœur de réseau: BICC, SIP-T et H323
 A l’interconnexion avec les réseaux de signalisation SS7: SIGTRAN

NGN14/15 N. BAHRIA
Plan
9

I. Introduction
II. Le cœur du réseau NGN
III. Les protocoles du réseau NGN
1. Protocoles de contrôle d’appel
2. Protocoles de commande de Media Gateway
3. Protocoles de signalisation entre les serveurs de contrôle

NGN14/15 N. BAHRIA
Les protocoles de contrôle d’appel
10

 Permettent l’établissement (généralement à l’initiative


d’un utilisateur) d’une communication entre deux
terminaux ou entre un terminal et un serveur

NGN14/15 N. BAHRIA
Contrôle d’appel :
deux protocoles candidats
11

 H.323

 SIP

NGN14/15 N. BAHRIA
Le protocole historique H.323
12

 Norme de l’ITU

 A été développé à l’origine pour les conférences multimédia au


niveau des LANs

 Actuellement: un standard déployé pour la téléphonie au-dessus de


réseaux à commutation de paquets

 Procédures pour les communications audio et vidéo point à point ou


multipoint sur les réseaux en mode paquet

NGN14/15 N. BAHRIA
H.323 : une famille de protocoles
13

 Le protocole H.323 comprend une famille de protocoles:

o H.245 pour le contrôle de medias

o H.225 pour l’établissement de connexions entre terminaux

o H.332 pour les conférences

o H.450 pour les services supplémentaires

o RTP (Real Time Protocol) pour le transport

NGN14/15 N. BAHRIA
Architecture H.323
14

NGN14/15 N. BAHRIA
H.323: Les entités fonctionnelles
15

1. Architecture matérielle

Les entités nécessaires à la réalisation d’un service de


communication multimédia:

 Les terminaux H.323


 Le gatekeeper
 La passerelle H.323 (gateway)
 L’unité de contrôle MCU (Multipoint Controller Unit).

NGN14/15 N. BAHRIA
Les terminaux H.323
16

 End point utilisé pour les communications multimédia


bidirectionnelles temps réel avec un autre End point

 Il s’agit d’un équipement utilisateur tel qu’un PC ou un


téléphone IP

 Fonction: initier un appel audio, vidéo ou visioconférence.

NGN14/15 N. BAHRIA
Les terminaux H.323 (cont.)
17

 Le standard H323 requiert que chaque terminal supporte un


certain nombre de fonctions et de codeurs tel que:
o H.225, qui effectue la signalisation des appels et la synchronisation.
 RAS (Registration/Admission/Status) Channel, qui est utilisé par les
terminaux pour communiquer avec le gatekeeper.
 Q.931, qui est un protocole de signalisation pour établir et clore les appels.
o H.245, qui est le protocole utilisé pour l’échange des capacités entre les
terminaux, la négociation de canal et le contrôle de flux « média » entre les
terminaux H.323.
o RTP/RTCP (Real Time Transport Protocol/RT Control Protocol) qui est un
protocole utilisé pour transporter les données « temps réel » sur un réseau
IP.

NGN14/15 N. BAHRIA
Les passerelles (Gateway)
18

 Un Gateway est un endpoint du réseau qui assure en


temps réel des communications bidirectionnelles entre des
terminaux H.323 et d'autres terminaux (e.g., terminaux
RTC,RNIS, GSM)

 La passerelle ou « gateway » gère l’interconnexion entre


le réseau IP et le réseau téléphonique commuté

NGN14/15 N. BAHRIA
Les garde barrière (Gatekeeper)
19

Un Gatekeeper (GK) agit comme étant le point central pour tous


les appels dans sa zone et contrôle les endpoints.

Le gatekeeper fournit les services suivants :


o Gestion d’adresses (IP, @mail ou numéro de téléphone)
o Contrôle d’admission
o Gestion de zone
o Contrôle de bande passante.
o Signalisation de contrôle d’appel
o Autorisation d’appel
o Gestion des appels

NGN14/15 N. BAHRIA
MCU
20

 Multipoint control unit/ serveur de contrôle


multipoint
 Permet la gestion des appels point à multi-points
o Sert à établir simultanément plusieurs
communications de visioconférence ou de VoIP
o Il centralise les flux de tous les participants, les traite
et les renvoie.

NGN14/15 N. BAHRIA
MCU (cont.)
21

 Un MCU est composé de:

1. Un contrôleur MC (Multipoint controller): offre


des capacités de négociation de ressources entre
terminaux pour se mettre d’accord sur le niveau de la
qualité de communication

2. Un processeur MP (Multipoint Processor): traite


les flux de données, vidéo et audio

NGN14/15 N. BAHRIA
H.323: Les entités fonctionnelles
22

2. Architecture logicielle

NGN14/15 N. BAHRIA
H.323: Protocoles associés
23

 H.323 : une association de plusieurs protocoles différents


 Trois catégories :
1. La signalisation (H.225)
 H.225 RAS (Registration Admission Status) pour l’enregistrement et
l’authentification
 H.225 call signalling (Q.931) pour l’initialisation et le contrôle d’appel
2. La négociation de codec
 H.245
3. Le transport de l'information
 RTP/RTCP (Real-time Transport Protocol/ Real-time Transport Control
Protocol)

NGN14/15 N. BAHRIA
H.323 regroupe plusieurs normes

 Pour le contrôle et la signalisation : H.225, H.245, Q.931, RTCP.


 Pour la voix : G.711, G.722, G.723, G.726, G.728, G.729.
 Pour la vidéo : H.261, H.263, H.263+, H.264.
 Pour les données : T.123, T.124, T.125.

NGN14/15 24 N. BAHRIA
H.323: Fonctionnement simplifié
25

NGN14/15 N. BAHRIA
NGN14/15 26 N. BAHRIA
Appels inter-zones sans passerelle
27

ARQ
RIP
LRQ
ACF LCF
Setup
ARQ
ACF
Alert
Connect

NGN14/15 N. BAHRIA
Mutation de la norme H.323 vers
les NGN
28

La version 4 de H.323 permet une dissociation des couches


Transport et Contrôle : c’est une mutation de la norme
H.323 vers les NGN. Cela apporte au protocole H.323 la
capacité d’être utilisable sur des réseaux opérateurs, alors
qu’il avait été conçu à l’origine pour des réseaux locaux.

NGN14/15 N. BAHRIA
Services supplémentaires
29

Quelques services normalisés :


 les appels en attente (H.450.4)
 le transfert d’appel (H.450.2)
 le signal d’appel (H.450.6)
 le service d’identification (H.450.8)
 le renvoi d’appel (H.450.9)
 la tarification d’appel (H.450.10) etc…

NGN14/15 N. BAHRIA
Plan
30

I. Introduction
II. Le cœur du réseau NGN
III. Les protocoles de contrôle de réseaux NGN
1. Protocoles de contrôle d’appel
 H.323
 SIP
2. Protocoles de commande de Media Gateway
3. Protocoles de signalisation entre les serveurs de contrôle

NGN14/15 N. BAHRIA
SIP- Session Initiation Protocol
31

 protocole d’initiation/ouverture de session


 Standard de l’IETF
o RFC2543, RFC3261, RFC3262, RFC3263, RF3264, ...
 Protocole de signalisation applicatif (niveau 7)
 Protocole de signalisation pour l’établissement d’appel et
de conférences temps réel sur des réseaux IP.
o Etablir, modifier et terminer des sessions multimédias avec un ou
plusieurs participants.
o Session= ensemble d’appelés et d’appelants qui communiquent entre
eux.

NGN14/15 N. BAHRIA
Caractéristiques
32

 Protocole client/serveur de
type requête/réponse
 Protocole transactionnel
o Toute opération SIP se compose
d’une série de messages
(requête/réponse)
 Indépendant de la couche
transport
o TCP, UDP, UDP multicast

 Protocole orienté Internet


o Messages émis en mode texte
o Inspiration SMTP/HTTP

NGN14/15 N. BAHRIA
Fonctionnalités
33

 Localisation du(des) participant(s) à la session


o Terminaux multiple, mobilité, identifiant unique, ...
 Gestion de la disponibilité
o Mise en attente, transfert, déviation (traitements sophistiqués)
 Gestion des capacités
o configuration, négociation des paramètres de la session, hétérogénéité des
terminaux
 Etablissement de la session
o Mise en relation des deux participants
 Gestion de la session
o Modification, terminaison

NGN14/15 N. BAHRIA
Architecture logicielle de SIP
34

• SDP (session description


protocol): décrire les sessions
multimédia

•RSVP: réserver les ressources


réseaux sur IP afin d’assurer une
QoS

•RTP (Real Time Transport


Protocol): transporter les
informations en temps réel et
ainsi respecter les engagements
de QoS.

NGN14/15 N. BAHRIA
Architecture SIP
35

 Il est basé sur le concept Client/Serveur pour le contrôle


d’appels et des services multimédias
o Client: L’agent d’utilisateur SIP est le terminal utilisé pour établir ou
recevoir l’appel. Il est un téléphone IP ou un logiciel sur un
ordinateur.

o Serveur: Le serveur SIP fournit des services de contrôle d’appel:


localisation, Proxy, redirection et enregistrement.

NGN14/15 N. BAHRIA
NGN14/15 36 N. BAHRIA
Entités fonctionnelles SIP (1)
37

 Agent d’utilisateur (User Agent UA)


o la combinaison d’agent d’utilisateur clients (UAC) et d’agent d’utilisateur
serveurs (UAS)
o Points finaux capables d’émettre (UAC) ou de recevoir (UAS) des requêtes
(resp. réponses) SIP
o L’UA peut être implémenté dans matériel comme un téléphone IP, une
passerelle ou un logiciel installé sur ordinateur.
 Serveur de localisation (Location Server LS)
o Peut être basé sur un serveur LDAP, une base de donnée ou un fichier
texte
o Offre des services pour obtenir et mettre à jour des informations sur le
destinataire (adresse actuelle, droits, mot de passe, disponibilité, ...)
o Entité utilisée par les serveurs proxy et serveurs de redirection

NGN14/15 N. BAHRIA
Entités fonctionnelles SIP (2)
38

 Serveur proxy (Proxy Server PS)


o Entité intermédiaire active qui est à la fois client et serveur
o Retransmet les requêtes vers le destinataire (Routage) en s’appuyant sur son
service de localisation
o Traite les requêtes (analyse pour authentification, transformation, multi-
diffusion, ..)
o Mode opératoire
 stateless, call statefull, transaction stateful
 Serveur de redirection (Redirect Server RS)
o Reçoit des requêtes et renvoie à l’émetteur une ou plusieurs adresses pour
contacter le destinataire (régulation charge)
o A la différence du serveur proxy, ce serveur n’initie pas de requêtes

NGN14/15 N. BAHRIA
Entités fonctionnelles SIP (3)
39

 le Registrar server (RG)


o un serveur qui accepte les requêtes REGISTER
o Gère les enregistrements des User Agents
o Chaque PS ou RS est généralement relié à un Registrar.

NGN14/15 N. BAHRIA
Signalisation simple
40

NGN14/15 N. BAHRIA
Fonctionnement en mode Proxy Server
41

NGN14/15 N. BAHRIA
Fonctionnement en mode Redirect Server
42

Redirect
Server

NGN14/15 N. BAHRIA
43
1. Le client appelant (UAC) envoie une requête INVITE au redirect serveur (RS)
avec l’adresse destinataire
2. et 3. Le RS contacte le Location Server qui lui fournit l’adresse du serveur
destinataire : columbia.edu
 4. Le RS renvoie au client appelant la nouvelle adresse par une réponse
Moved (code 302) signalant que le terminal destinataire a changé de PS ;
 5. Le client appelant envoie une requête ACK au RS pour acquitter ;
 6. Puis ce client envoie une requête INVITE au serveur du destinataire.
 7. Le PS du destinataire avertit l'UAS de l'appelé , qui retourne au PS son
accord pour communiquer par une réponse OK (code 200). Le PS retourne au
client appelant l’accord du destinataire
 8. La réception de l’accord du destinataire est acquittée par le client appelant
par une requête ACK , Cet acquitteme nt est transmis directement à
l’appelé

NGN14/15 N. BAHRIA
Les adresses SIP
44

 Les adresses SIP se présentent sous la forme suivante:

sip:infos_utilisateur@domain
 Les Infos_utilisateur sont sous la forme:
o « nom utilisateur : mot de passe » ou « numéro de téléphone »
o sachant que le mot de passe est facultatif.
 La partie domaine est sous la forme:
o « nom de domaine (issatso.rnu.tn) ou adresse IP : port »
o ici aussi, le port est facultatif.
 Ex: sip:duc@172.16.1.50, ou sip:jojo@wanadoo.fr, ou
sip:73000000@issatso.rnu.tn

NGN14/15 N. BAHRIA
Format des requêtes SIP INVITE
45
INVITE sip:med.beali@orange.tn SIP/2.0
Via : SIP/2.0/UDP station1.orange.tn:5060
Max-Forwards : 20
To : Med Benali < sip:med.beali@orange.tn >
From : Nihed Bahria <sip:nihed.bahria@orange.tn>
Call-Id: 23456789@station1.orange.tn
CSeq: 1 INVITE
Contact: nihed.bahria@192.168.2.20
Content-Type: application/sdp
Content-Length:162
v=0
c = IN IP4 192.168.2.20
m = audio 45450 RTP/AVP 0 15

NGN14/15 N. BAHRIA
Format des réponses SIP 200 OK
46

SIP/2.0 200 OK
Via : SIP/2.0/UDP ps1.orange.tn:5060
Via : SIP/2.0/UDP station1.orange.tn:5060
Max-Forwards : 20
To : Med Benali <sip:med.benali@orange.tn>
From : Nihed Bahria<sip:nihed.bahria@orange.tn>
Call-Id: 23456789@station1. orange.tn
CSeq: 1 INVITE
Contact: med.benali@192.168.2.27
Content-Type: application/sdp
Content-Length:162
v=0
c = IN IP4 192.168.2.27
m = audio 22220 RTP/AVP 0

NGN14/15 N. BAHRIA
Interconnexion
47

NGN14/15 N. BAHRIA
H.323 SIP
Architecture Pile de protocoles Point à Point Eléments Client/ Serveur

Origine ITU IETF


Protocole de TCP pour certains services n’importe quel protocole de
transport UDP pour d’autres transport
Codage de message Binaire Texte
Dérivé de Téléphonie Multimédia/internet
Terminal Terminal H.323 Agent d’utilisateur
Serveur Gatekeeper Serveur de localisation
Serveur d’enregistrement
Serveur de redirection
Serveur Proxy
Etablir un appel Q.931/RAS SIP
Etablir flux média H.245 & RTP/RTCP SDP & RTP
Code coonu n'importe quel code
… …. ….

NGN14/15 48 N. BAHRIA
Plan
49

I. Introduction
II. Le cœur du réseau NGN
III. Les protocoles de contrôle de réseaux NGN
1. Protocoles de contrôle d’appel
2. Protocoles de commande de Media Gateway
3. Protocoles de signalisation entre les serveurs de contrôle

NGN14/15 N. BAHRIA
Les protocoles de commande de Media Gateway
50

 Les protocoles de commande de Media Gateway sont


issus de la séparation entre les couches Transport et
Contrôle et permet au Softswitch ou Media Gateway
Controller de gérer les passerelles de transport ou Media
Gateway.

NGN14/15 N. BAHRIA
Contrôle des “Media Gateways”:
deux protocoles candidats
51

 Le protocole : MGCP

 Le protocole : MEGACO/H.248

NGN14/15 N. BAHRIA
Le protocole historique : MGCP
52

 MGCP (Media Gateway Control Protocol)


 protocole défini par l’IETF
 Les différents éléments qui utilisent MGCP sont :
o La Signalling Gateway

o Le Media Gateway Controller (MGC) ou Call Agent

o La Media Gateway (MG)

NGN14/15 N. BAHRIA
MGCP: Principe
53

 Idée: L’intelligence n’est pas dans le terminal, elle est dans le


serveur!
 Le protocole MGCP gère la communication entre les Media
Gateway et les Media Gateway Controller (ou Call Agent)
 Dans ce protocole l’élément intelligent est le Call Agent
 Il contrôle les passerelles par l’utilisation de huit commandes
échangées entre lui et les passerelles

NGN14/15 N. BAHRIA
Architecture
54

NGN14/15 N. BAHRIA
Exemple
55

MGCP

Architecture d’interconnexion du réseau téléphonique avec un réseau IP

NGN14/15 N. BAHRIA
NGN14/15 56 N. BAHRIA
Établissement d’une communication
57

NGN14/15 N. BAHRIA
Avantages/ Inconvénients
58

Avantages
 Le réseau peut être configuré de manière centralisée
 les passerelles multimédias sont des éléments simples.
 Administration à distance du réseau
Inconvénients:
 le réseau est dépendant d’une entité centrale (CA), qui
constitue un point de vulnérabilité.
 Beaucoup de signalisation

NGN14/15 N. BAHRIA
Plan
59

I. Introduction
II. Le cœur du réseau NGN
III. Les protocoles de contrôle de réseaux NGN
1. Protocoles de contrôle d’appel
2. Protocoles de commande de Media Gateway
 Le protocole historique MGCP
 Le protocole alternatif MEGACO/H.248
3. Protocoles de signalisation entre les serveurs de contrôle

NGN14/15 N. BAHRIA
Le protocole alternatif : MEGACO/H.248
60

 MEGACO: MEdia GAteway COntrol


 Standard de l’UIT et l’IETF
 Permet la communication entre les Media Gateway Controller
(MGC) et les Media Gateway (MG).
 Il est dérivé de MGCP et possède des améliorations par
rapport à celui-ci :
o Support de services multimédia et de vidéoconférence
o Possibilité d’utiliser UDP ou TCP
o Utilise le codage en mode texte ou binaire
 Le protocole MEGACO/H.248 a été choisi dans UMTS par le
3GPP pour le contrôle des Media Gateways

NGN14/15 N. BAHRIA
Établissement de communication avec MEGACO
61

NGN14/15 N. BAHRIA
Positionnement de MGCP et H.248/MEGACO dans les NGN

NGN14/15 62 N. BAHRIA
Relation entre MGCP, H.248, SIP et H.323
63

NGN14/15 N. BAHRIA
Plan
64

I. Introduction
II. Le cœur du réseau NGN
III. Les protocoles de contrôle de réseaux NGN
1. Protocoles de contrôle d’appel
2. Protocoles de commande de Media Gateway
3. Protocoles de signalisation entre les serveurs de contrôle

NGN14/15 N. BAHRIA
Les protocoles de signalisation entre les serveurs de
contrôle (ou Media Gateway Controller)permettant la
gestion du plan contrôle :
 Au niveau du cœur de réseau avec des protocoles tels que
BICC (Bearer Independant Call Control), SIP-T (SIP
pour la téléphonie) et H.323.
 A l’interconnexion avec les réseaux de signalisation SS7,
généralement via des passerelles de signalisation
(Signalling Gateways) par l’utilisation de protocole tel
que SIGTRAN. De plus, l’interconnexion de ces réseaux
de données avec les réseaux existants de téléphonie
(TDM avec signalisation SS7) a nécessité le
développement de protocoles dédiés à l’interconnexion
des réseaux et au transport de la signalisation SS7 sur des
réseaux en mode paquet.

NGN14/15 65 N. BAHRIA
Plan
66

I. Introduction
II. Le cœur du réseau NGN
III. Les protocoles de contrôle de réseaux NGN
1. Protocoles de contrôle d’appel
2. Protocoles de commande de Media Gateway
3. Protocoles de signalisation entre les serveurs de contrôle
 Protocoles de signalisation «de transit» entre serveurs d’appel
 Protocole de transport de la signalisation SS7 sur réseaux IP :
le protocole SCTP (SIGTRAN)

NGN14/15 N. BAHRIA
Protocoles de signalisation «de transit» entre
serveurs d’appel
67

Trois protocoles sont candidats pour cette utilisation :


o BICC,
o H.323
o SIP-T.

NGN14/15 N. BAHRIA
Bearer Independent Call Control
(BICC )
68

 Le protocole BICC a pour objectif la gestion de la


communication entre serveurs d'appel,
indépendamment du type de support, permettant aux
opérateurs de réaliser une migration de leurs réseaux
RTC/RNIS vers des réseaux en mode paquet.
 Le protocole BICC est donc (ou sera à court terme)
compatible aussi bien avec les protocoles de contrôle
d’appel SIP et H.323 qu’avec un transport en mode IP ou
ATM.

NGN14/15 N. BAHRIA
Protocole H.323 entre Media Gateway Controller
69

 Il est établi que la signalisation des appels et la


synchronisation (H.225) se passent entre MGC ; par
contre le protocole utilisé pour l’échange des capacités
entre les terminaux, la négociation de canal et le contrôle
de flux média entre les terminaux H.323 (H.245) peut
s’effectuer entre MG ou MGC.
 Il établi la correspondance entre les messages ISUP et
H.323 pour les appels IP-RTC et RTCIP

NGN14/15 N. BAHRIA
Protocole SIP entre Media Gateway Controller :
SIP-T
70

SIP-T (SIP pour la téléphonie) de l’IETF définit la gestion


de la téléphonie par le protocole SIP ainsi que
l’interconnexion avec le RTC : cependant uniquement avec
le protocole SS7 ISUP.

SIP-T préconise :
o l’encapsulation des messages ISUP à l’intérieur de messages SIP.
o le renseignement de l’en-tête du message SIP par les informations
contenues dans le message ISUP.

NGN14/15 N. BAHRIA
Utilisation des trois protocoles
71

NGN14/15 N. BAHRIA
Plan
72

I. Introduction
II. Le cœur du réseau NGN
III. Les protocoles de contrôle de réseaux NGN
1. Protocoles de contrôle d’appel
2. Protocoles de commande de Media Gateway
3. Protocoles de signalisation entre les serveurs de contrôle
 Protocoles de signalisation «de transit» entre serveurs d’appel
 Protocole de transport de la signalisation SS7 sur réseaux IP :
le protocole SCTP (SIGTRAN)

NGN14/15 N. BAHRIA
Transport de la signalisation SS7 sur réseaux IP :
le protocole SCTP (SIGTRAN)
73

 SIGTRAN (Signaling Transport over IP)


 un groupe de travail à l’IETF
 traite la problématique du transport de la signalisation
téléphonique sur IP.
 SIGTRAN définit :
o Un protocole de transport commun appelé SCTP (Stream Control
Transmission Protocol) qui assure le transport fiable de la signalisation sur
IP
o Des couches d’adaptation qui supportent des primitives spécifiques requises
par des protocoles de signalisation spécifiques tels que ISUP, Q.931,
BSSAP, INAP, MAP, CAP, etc.

NGN14/15 N. BAHRIA
SIGTRAN
74

SIGTRAN définit le protocole de contrôle entre :


 Les Signalling Gateways, qui reçoivent la signalisation
SS7 sur TDM, et la convertissent en SS7 sur IP.
 Les Media Gateway Controllers, qui interprètent la
signalisation SS7 sur IP.
 Et les « signalling points » du réseau IP (serveurs de
contrôle d’appel).

NGN14/15 N. BAHRIA
Architecture
75

NGN14/15 N. BAHRIA
Couches d’adaptation
76

NGN14/15 N. BAHRIA
Objectifs communs
77

Les couches d’adaptation définies par SIGTRAN ont toutes des


objectifs communs :
 Le transport des protocoles de signalisation des couches
supérieures, basé sur un transport IP fiable.
 La garantie d’une offre de services équivalente à celle
proposée par les interfaces des réseaux RTC.
 La transparence du transport de la signalisation sur un
réseau IP : l’utilisateur final ne se rend pas compte de la
nature du réseau de transport.
 La possibilité de pouvoir supprimer dès que possible les
couches basses du protocole SS7.

NGN14/15 N. BAHRIA