Vous êtes sur la page 1sur 10

Norme française

NF EN 1998-2

Indice de classement : P 06-032-1/Na

ICS : 91.120.25 ; 93.040

T1  Eurocode 8 : Calcul des structures pour leur résistance aux séismes - Partie 2 : Ponts

T2  Annexe nationale à la NF EN 1998-2 : 2006

T3 Ponts

Norme française homologuée par décision du Directeur Général d'AFNOR le pour prendre effet le .

Correspondance

Le présent document complète la norme NF EN 1998-2 de x 2006 qui a transposé dans la collection française la
norme européenne EN 1998-2 :2005.

Analyse

Le présent document définit les conditions de l’application sur le territoire français de la norme NF EN 1998-2 :
2006, laquelle reproduit la norme européenne EN 1998-2 : 2005 « Eurocode 8 – Calcul des structures pour leur
résistance aux séismes - Partie 2 : Ponts », avec ses annexes A à K.

Descripteurs

Thésaurus International Technique : Thésaurus International Technique :

Modifications

Par rapport aux documents destinés à être remplacés, adoption de la norme européenne.

Corrections
Commission de normalisation parasismique BNTB CN/PS

Membres de la commission de normalisation

Président : M PECKER

Secrétariat : M RUTMAN – BNTB

M AMIR-MAZAHERI PX-DAM CONSULTANTS


M ARIBERT CTICM – INSA de RENNES
M ASHTARI CETEN-APAVE
M BALOCHE CSTB
M BISCH SECHAUD ET METZ
M CAPRA CAMPENON BERNARD
M CHABROLIN CTICM
M CHAMMAS CTTB
M CHENAF CSTB
M COIN EGF - BTP
M DAVIDOVICI DYNAMIQUE CONCEPT
M de CHEFDEBIEN FIB - CERIB
M DIMITROV METATTM - CGPC
M FALIPH ENTREPOSE CONTRACTING
M FOURE CEBTP
M GIANQUINTO EXPERT
M GUILLON ARCADIS ESG
M JALIL AFPS
M LAMADON BUREAU VERITAS
M LE MAGOROU CTBA
M LEMOINE UMGO
M MOUROUX GEPP – GROUPE ZONAGE
MME OSMANI EIFFAGE
MME PATROUILLEAU AFNOR
M PECKER GEODYNAMIQUE ET STRUCTURE
Mme ROGER DGUHC
M SABOURAULT MINISTERE DE L’ECOLOGIE ET DU
DEVELOPPEMENT DURABLE
M SAINTJEAN SOCOTEC
M SOLLOGOUB CEA
M THEVENIN BUREAU VERITAS
M THONIER FNTP
M TOURET EDF – SEPTEN
M WALTER GEODYNAMIQUE ET STRUCTURE

Groupe Reflet Ponts

Animateur : M AMIR-MAZAHERI

Rapporteur : M GIANQUINTO

Groupe de rédaction :

M AMIR-MAZAHERI PX-DAM CONSULTANTS


M BOUCHON SETRA
M CAPRA VINCI
M DAVI SETRA
M GIANQUINTO EXPERT
M SCHMITT SNCF

Membres :

Mme ABEL SETRA


M BISCH EC8
M CALGARO CGPC - EUROCODES
M CAUSSE AFGC
M DATRY SETEC
M DURVILLE CGPC - GEPP
M FONTAINE CGPC-EC
M GAUSSET ARCADIS ESG

M GUILLON ARCADIS ESG


M JALIL EXPERT
M MONTENS SYSTRA
Mme PATROUILLEAU AFNOR
M PECKER CN/PS
M PERNIER DAEI-EC
M PERRET AFGC
M PERRIER BOUYGUES
M SABOURAULT MINISTERE DE L’ECOLOGIE ET DU
DEVELOPPEMENT DURABLE
M SCHAER SNCF
M SERVANT EIFFAGE
M TANIS SCETAUROUTE
3
M THONIER FNTP
M VIRLOGEUX EXPERT

Avant-propos à l’Annexe Nationale de la norme NF EN 1998-2 : 2006

(1) La présente Annexe Nationale définit les conditions de l’application sur le territoire français de la
norme NF EN 1998-2 : 2006, laquelle reproduit la norme européenne EN 1998-2 : 2005 : Eurocode 8  :
Calcul des structures pour leur résistance aux séismes – Partie 2 : Ponts, avec ses annexes A à K,
ratifiée par le Comité Européen de Normalisation le 07 juillet 2005 et mise à disposition le wwwww.

(2) La présente Annexe Nationale a été préparée par la commission de normalisation CN/PS.

(3) La présente Annexe Nationale :

fournit des "paramètres déterminés au plan national" (NDP) pour les clauses suivantes de la norme
européenne EN 1998-2 : 2005 autorisant un choix national :

- 1.1.1(8) : Annexes A, B, C, D, E, F, H et JJ informatives ;


- 2.1(3)P : Période de retour de référence T NCR de l’action sismique pour l’exigence de non-
effondrement du pont (ou, de manière équivalente, probabilité de référence de dépassement en
50 ans, PNCR) ;
- 2.1(4)P : Catégories d'importance pour les ponts ;
- 2.1(6) : Coefficients d'importance pour les ponts ;
- 2.2.2(5) :  Conditions dans lesquelles l'action sismique peut être considérée comme une action
accidentelle, et les exigences de 2.2.2(3) et 2.2.2(4) peuvent être assouplies ;
- 2.3.5.3(1) : Expression pour la longueur des rotules plastiques ;
- 2.3.6.3(5) : Pourcentages des déplacements de calcul pour les éléments structuraux non
critiques ;
- 2.3.7(1) : Zones à sismicité faible - Critères simplifiés pour le calcul des ponts dans les zones à
sismicité faible ;
- 3.2.2.3 : Définition d’une faille active ;
- 3.3(1)P : Longueur du tablier continu au-delà de laquelle il peut être nécessaire de tenir compte
de la variabilité spatiale de l’action sismique ;
- 3.3(6) – Note 1 : Distance au-delà de laquelle les mouvements sismiques du sol peuvent être
considérés comme complètement indépendants ;
- 3.3(6) – Note 2 : Coefficient qui tient compte de l’amplitude des déplacements du sol se
produisant dans une direction opposée au droit de supports adjacents ;
- 4.1.2(4)P : Valeurs ψ21 applicables aux charges dues au trafic supposées concomitantes à l’action
sismique de calcul ;
- 4.1.8(2) : Limite supérieure de la valeur donnée dans la partie gauche de l’expression (4.4) pour
le comportement sismique d’un pont devant être considéré irrégulier ;
- 5.3(4) : Valeur du coefficient de sur-résistance γo ;
- 5.4(1) : Méthode simplifiée pour la prise en compte des effets du second ordre dans l’analyse
linéaire ;
- 5.6.2(2)P b : Valeur du coefficient de sécurité supplémentaire Bd1 appliqué à la résistance à l'effort
tranchant ;
- 5.6.3.3(1)P b : Méthodes alternatives pour la détermination du coefficient de sécurité
complémentaire dsur la résistance à l’effort tranchant des éléments ductiles à l’extérieur des
rotules plastiques ;
- 6.2.1.4(1)P : Type d'armature de confinement ;
- 6.5.1(1)P :  Règles de vérification simplifiées pour les ponts à comportement ductile limité dans
les zones à sismicité faible ;

4
- 6.6.2.3(3) : Etendue de la détérioration admissible des appareils d'appui en élastomère des ponts
pour lesquels l'action sismique est considérée comme une action accidentelle, mais n'est pas
entièrement reprise par ces mêmes appuis ;
- 6.6.3.2(1)P : Pourcentage de la réaction (descendante) en compression due à la charge
permanente excédant la réaction verticale totale exercée sur un support du fait de l'action
sismique de calcul, nécessitant l'utilisation de dispositifs d'ancrage ;
- 6.7.3(7) :  Valeur supérieure du déplacement sismique de calcul afin de limiter la détérioration du
sol ou du remblai à l'arrière des culées connectées de manière rigide au tablier ;
- 7.4.1(1)P : Valeur de la période de contrôle TD pour le spectre de calcul des ponts avec isolation
sismique ;
- 7.6.2(1)P : Valeur du coefficient de majoration γIS appliqué au déplacement de calcul des unités
d'isolateurs ;
- 7.6.2(5) : Valeur de γm pour les appareils d'appareil d'appui en élastomère ;
- 7.7.1(2) : Valeurs des coefficients δw et δb pour la capacité de restauration latérale du système
d’isolation ;
- J.1(2) : Valeurs de la température minimale d'un isolateur dans la situation sismique de calcul ;
- J.2(1) : Valeurs des coefficients λ pour les isolateurs couramment utilisées.

fixe les conditions d’emploi des annexes informatives A à H, JJ et K de la norme NF EN 1998-2 : 2006
pour les ponts.

fournit des informations complémentaires non contradictoires pour faciliter l’application de la norme NF
EN 1998-2 : 2005.

(4) Les clauses citées sont celles de la norme européenne EN 1998-2 : 2005.

(5) La présente Annexe Nationale est prévue pour être utilisée avec la norme NF EN 1998-2 : 2006 pour
le calcul des structures pour leur résistance aux séismes des ponts, associée aux normes NF EN 1990 à
NF EN 1999 et à leurs annexes respectives. En attendant la publication de l’ensemble des Annexes
Nationales aux Eurocodes, les « paramètres déterminés au plan national » sont, lorsqu’il y a lieu, définis
pour le projet individuel.

(6) Quand la norme NF EN 1998-2 : 2006 est rendue applicable dans un marché public ou privé, l’Annexe
Nationale est également applicable, sauf mention contraire dans les documents contractuels.

(7) La durée d’utilisation de projet à considérer dans la présente Annexe Nationale est fixée par les
documents du marché.
Lorsque la durée d’utilisation de projet auquel est associé l’ouvrage considéré n’est pas précisée, c’est la
valeur donnée par le Tableau 2.1 (NF) de l’Annexe Nationale à la NF EN 1990 (NF P 06-100-2) qui est à
prendre en compte. En aucun cas cette durée ne peut être confondue avec celle définie par les textes
législatifs et réglementaires traitant des responsabilités et des garanties.

(8) Dans un but de clarification, les « paramètres déterminés au plan national » sont encadrés. Le reste
du texte consiste en des compléments à caractère non contradictoire pour l’application sur le territoire
français de la norme européenne.

5
Annexe Nationale
(normative)

AN 1 Application Nationale des clauses de la norme européenne


NOTE La numérotation des clauses est celle de la norme européenne EN 1998-2 :2005

Clause 1.1.1(8) - Annexes A, B, C, D, E, F, H, JJ et K informatives

Le statut de chacune des Annexes informatives A, B, C, D, E, F, H, JJ et K est indiqué dans AN 2 à AN 10.

Clause 2.1(3)P – Période de retour de référence TNCR de l’action sismique pour l’exigence de non-
effondrement du pont (ou, de manière équivalente, probabilité de référence de dépassement en 50
ans, PNCR)

La valeur de TNCR est fixée par l’Administration française.

Clause 2.1(4)P – Catégories d’importance pour les ponts

Les catégories d’importance pour les ponts sont fixées par l’Administration française.

Clause 2.1(6) – Coefficients d’importance pour les ponts

Les coefficients d’importance pour les ponts sont fixés par l’Administration française.

Clause 2.2.2(5) – Conditions dans lesquelles l’action sismique peut être considérée comme une
action accidentelle, et les exigences de 2.2.2(3) et 2.2.2(4) peuvent être assouplies 

L’action sismique est considérée comme accidentelle. Les exigences de 2.2.2(3) et 2.2.2(4) sont
conservées.

Clause 2.3.5.3(1) – Expression pour la longueur des rotules plastiques

L’expression de la longueur des rotules plastiques L p pour les éléments en béton est celle donnée par
l’expression (E.19) de l’annexe E.

Clause 2.3.6.3(5) – Pourcentages des déplacements de calcul pour les éléments structuraux non
critiques

En l’absence d’une optimisation explicite, les valeurs à utiliser sont les valeurs recommandées.

Clause 2.3.7(1) – Zones à sismicité faible - Critères simplifiés pour le calcul des ponts dans les
zones à sismicité faible

Les ponts de classes I et II, pour lesquels la surface utile de la brèche est inférieure à 150 m² ou pour
6
lesquels la valeur de ag.S n’excède pas 0,15g, peuvent être calculés avec une accélération horizontale
effective égale à ag.S, associée à un coefficient de comportement q = 2. De plus, il conviendra d’appliquer
les dispositions constructives relatives à la ductilité limitée. (cf. article 6.5)

Clause 3.2.2.3 – Définition d’une faille active

La définition d’une faille active est celle recommandée.

Clause 3.3(1)P – Longueur du tablier continu au-delà de laquelle il peut être nécessaire de tenir
compte de la variabilité spatiale de l’action sismique

La valeur à utiliser est la valeur recommandée.

Clause 3.3(6) – Note 1 – Distance au-delà de laquelle les mouvements sismiques du sol peuvent
être considérés comme complètement indépendants

La valeur à utiliser est la valeur recommandée.

Clause 3.3(6) – Note 2 – Coefficient qui tient compte de l’amplitude des déplacements du sol se
produisant dans une direction opposée au droit de supports adjacents

La valeur à utiliser est la valeur recommandée.

Clause 4.1.2(4)P – Valeurs ψ21 applicables aux charges dues au trafic supposées concomitantes à
l’action sismique de calcul

Les valeurs à utiliser sont les valeurs recommandées.

Clause 4.1.8(2) – Limite supérieure de la valeur donnée dans la partie gauche de l’expression (4.4)
pour le comportement sismique d’un pont devant être considéré irrégulier

La valeur attribuée à 0 est égale à 1,5.

Clause 5.3(4) – Valeur du coefficient de sur-résistance γo

Les valeurs à utiliser sont les valeurs recommandées.

Clause 5.4(1) – Méthode simplifiée pour la prise en compte des effets du second ordre dans
l’analyse linéaire

La méthode à utiliser est la méthode recommandée.

Clause 5.6.2(2)P b - Valeur du coefficient de sécurité supplémentaire Bd1 appliqué à la résistance à


l'effort tranchant

La valeur à utiliser est la valeur recommandée.

7
Clause 5.6.3.3(1)P b – Méthodes alternatives pour la détermination du coefficient de sécurité
complémentaire dsur la résistance à l’effort tranchant des éléments ductiles à l’extérieur des
rotules plastiques

La valeur de Bd est celle de l’option 2 : 1  Bd = Bdl


Clause 6.2.1.4(1)P - Type d'armature de confinement

Les spires hélicoïdales sont interdites dans les zones critiques.

Clause 6.5.1(1)P - Règles de vérification simplifiées pour les ponts à comportement ductile limité
dans les zones à sismicité faible

Les règles à utiliser sont les règles recommandées.

Clause 6.6.2.3(3) - Etendue de la détérioration admissible des appareils d'appui en élastomère des
ponts pour lesquels l'action sismique est considérée comme une action accidentelle, mais n'est
pas entièrement reprise par ces mêmes appuis

Les ponts, dont les appareils d’appui en élastomère sont susceptibles d’être détériorés, doivent conserver
leur fonctionnalité immédiate, pour les circulations d’urgence, c'est-à-dire que la transmission des
descentes de charges verticales entre le tablier et l'appui est maintenue.
La détérioration admissible respecte les critères suivants :
- cas d'un tablier souple acceptant un niveau de déformation suffisant : après rupture totale de
l'appareil d’appui, le tablier vient reposer sur les bossages d'appui,
- cas d’un tablier rigide continu sur appuis : l'appareil d’appui doit conserver son intégrité.

Clause 6.6.3.2(1)P - Pourcentage de la réaction (descendante) en compression due à la charge


permanente excédant la réaction verticale totale exercée sur un support du fait de l'action
sismique de calcul, nécessitant l'utilisation de dispositifs d'ancrage.

La valeur à utiliser est la valeur recommandée

Clause 6.7.3(7) - Valeur supérieure du déplacement sismique de calcul afin de limiter la


détérioration du sol ou du remblai à l'arrière des culées connectées de manière rigide au tablier

Les valeurs à utiliser sont celles indiquées ci-après :


- catégorie d’importance III : à défaut d’une valeur scientifiquement justifiée, dlim = 50 mm,
- catégories d’importance I et II : aucune limitation.

Clause 7.4.1(1)P - Valeur de la période de contrôle TD pour le spectre de calcul des ponts avec
isolation sismique

La valeur à utiliser est la valeur recommandée

Clause 7.6.2(1)P - Valeur du coefficient de majoration γIS appliqué au déplacement de calcul des
unités d'isolateurs

La valeur à utiliser est la valeur recommandée.

Note : Cette valeur est recommandée jusqu’à la publication de la norme EN 15129 : 200X

8
Clause 7.6.2(5) - Valeur de γm pour les appareils d'appareil d'appui en élastomère

La valeur à utiliser est égale à 1,00.

Clause 7.7.1(2) – Valeurs des coefficients δw et δb pour la capacité de restauration latérale du


système d’isolation

Les valeurs à utiliser sont les valeurs recommandées.

Note : Ces valeurs sont recommandées jusqu’à la publication de la norme EN 15129 : 200X

Clause J.1(2) - Note – Valeurs de la température minimale d'un isolateur dans la situation sismique
de calcul

La valeur à utiliser est la valeur suivante :


Tmin,b = T0 -  ( T0 – Tmin) + T1

T0 est la température de la structure au moment où l’ouvrage atteint sa configuration finale,
ψ2 = 0,50 est le coefficient de combinaison des actions thermiques pour la situation sismique de calcul, conformément
à l'annexe A2 de l'EN 1990:2002,
Tmin est la valeur de la température minimale de l'air sous abri à l'emplacement du pont ayant une
probabilité annuelle (négative) de dépassement de 0,02, conformément à 6.1.3.2 de l'EN 1991-1-5:2004 et
T1 est la valeur donnée au tableau J.1N.

Clause J.2(1) - Valeurs des coefficients λ pour les isolateurs couramment utilisées

Les valeurs à utiliser sont les valeurs recommandées.

Note : Ces valeurs sont recommandées jusqu’à la publication de la norme EN 15129 : 200X

AN 2 Application Nationale de l’Annexe A : Probabilités relatives a l'action


sismique de référence. Recommandations concernant le choix de l'action
sismique de calcul en phase de construction (informative)
Cette annexe reste informative au niveau national.

AN 3 Application Nationale de l’Annexe B : Relation entre les coefficients de


ductilité en déplacement et de ductilité en courbure des rotules plastiques dans
les piles en béton (informative)
Cette annexe reste informative au niveau national.

AN 4 Application Nationale de l’Annexe C : Estimation de la rigidité effective des


éléments ductiles en béton armé (informative)
Cette annexe reste informative au niveau national.

Note : L’application de la méthode simplifiée 1 sera limitée à la zone effectivement fissurée.

AN 5 Application Nationale de l’Annexe D : Variabilité spatiale du mouvement


sismique : modèle et méthodes d'analyse (informative)
9
Cette annexe reste informative au niveau national.

AN 6 Application Nationale de l’Annexe E : Propriétés probables des matériaux et


capacités de déformation des rotules plastiques pour les analyses non-linéaires
(informative)

Cette annexe reste informative au niveau national.

AN 7 Application Nationale de l’Annexe F : Masse additionnelle d'eau entraînée


pour des piles immergées (informative)

Cette annexe reste informative au niveau national.

AN 8 Application Nationale de l’Annexe H : Analyse statique non linéaire (en


poussée progressive) (informative)

Cette annexe reste informative au niveau national.

Note : Il convient d’indiquer qu’il existe d’autres méthodes plus élaborées.

AN 9 Application Nationale de l’Annexe JJ : Facteurs λ pour les types d'isolateurs


courants (informative)
Cette annexe reste informative au niveau national.

AN 10 Application Nationale de l’Annexe K : Essais pour la validation des


propriétés de calcul des isolateurs sismiques (informative)
Cette annexe reste informative au niveau national.

Note : Cette annexe reste informative jusqu’à la publication de la norme EN 15129 : 200X

10