Vous êtes sur la page 1sur 3

Mini-Projet API

MACHINE DE REMPLISSAGE DE FLACONS

PRÉSENTATION DE LA MACHINE :
Il s’agit d’une machine de remplissage et bouchonnage automatique de flacons de produits cosmétiques
conçue pour remplir, doser et bouchoner des produits liquides et visqueux. Les flacons sont présentés
sous le poste de remplissage puis sous le poste de bouchage.

La machine, représentée ci-dessous, comporte :

 Un poste de transfert (poste 1) chargement qui alimente le tapis de remplissage par l’intermédiaire
du vérin A. L’alimentation du tapis de transfert – chargement est hors étude.

 Un vérin B qui actionne le tapis de remplissage – bouchage si un flacon a été placé sur le tapis et que
les cycles de bouchage et de remplissage sont terminés. La crémaillère fixée sur ce vérin entraîne un
pignon monté en roue libre dans le sens de la rentrée du vérin.

 Un poste de remplissage (poste 2) muni d’un doseur volumétrique réglable, mû par un vérin C et
d’une vanne de fermeture D.

 Un poste de bouchage (poste 3) équipé d’un transfert de bouchon par vérin G, d’un moteur
pneumatique F pour tourner et visser le bouchon, d’un électro-aimant EI pour maintenir le bouchon,
et d’un vérin d’avance E. Le vérin E avance jusqu’au bouchon présenté, recule avec ce bouchon
pendant le retrait de G puis avance à nouveau avec rotation du moteur F, pour visser le bouchon. Le
bouchon est vissé lorsque le vérin G ne peut plus descendre.

SCHEMA DE PRINCIPE DE L’INSTALLATION :

Figure 1 : Machine à remplir et à boucher

1/3
ETUDE DU FONCTIONNEMENT DU SYSTEME :
La position initiale est celle représentée sur le croquis mais avec le tapis de remplissage totalement vide.

Liste des capteurs


 Chaque vérin est muni de deux capteurs de fin de course : exemple pour le vérin A un
capteur a0 informe que la tige est rentrée et un capteur a1 informe que la tige est sortie.

 Le vérin E est équipé d’un capteur à chute de pression e1 qui détecte l’arrêt du vérin en butée en un
point quelconque de sa course.

 La vanne D et le moteur F ne comportent pas de capteur de position car ils sont difficiles à implanter.

 Seul un détecteur de position PFA informe de la présence d’un flacon devant le vérin A. La présence ou
non d’un flacon sous les autres postes se fera par comptage du nombre d’avances du vérin B.

 Un détecteur de présence de bouchon dans la goulotte BG informe le système.

 L’évacuation des flacons du tapis de remplissage n’est pas traitée, seule une information provenant d’un
autre système prévient que le flacon a été évacué en bout de tapis ; cette information sera symbolisée
par FE.

Principe de fonctionnement
Fonctionnement normal

La mise en fonctionnement automatique se fait par sélection du mode AUTO (sélecteur à trois positions
AUTO/ARRET/MANU).

Le tapis étant vide il faut l’approvisionner par le vérin A si des flacons sont présents sur le tapis de transfert
chargement.

Les différentes étapes de fonctionnement s’enchaînent ensuite à chaque avance du vérin B.

L’arrêt du fonctionnement automatique se fait par passage du sélecteur de fonctionnement en position ARRET.

Lorsque l’arrêt est demandé, le système fonctionne jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de flacon sur le tapis de
remplissage – bouchage. L’arrêt de la machine est alors effectif.

Fonctionnement sur défaut

Point délicat de la machine, le poste de bouchage est parfois défaillant (manque de bouchon dans la goulotte), il
peut être alors décidé de produire tout de même, en bouchant manuellement les bouteilles au fur et à mesure
de leur remplissage automatique. Ce mode de fonctionnement doit être approuvé par un bouton poussoir BP
acquit.

Deux cas peuvent alors se produire :

 La goulotte est réapprovisionnée ; dans ce cas, la machine s’arrête après un cycle de remplissage et
reprend son fonctionnement normal après une impulsion sur BP acquit.

 Une demande d’arrêt intervient ; dans ce cas, la machine termine le cycle en vidant le tapis de ses
flacons.

Remise en état du système

En cas d’arrêt d’urgence on stoppe tous les mouvements et on bloque la vanne D pour éviter tout écoulement
de liquide.

Après un arrêt d’urgence un nettoyage et une vérification sont nécessaires, ce travail se fait de façon manuelle
par l’opérateur.

2/3
Après toute défaillance ou toute vérification, une remise à l’état initial est nécessaire. Cette remise en état se
fera par commande séparée des mouvements par boutons poussoirs et ce en mode manuel uniquement

Le mode manuel sert à la mise en état initial de la machine. Il ne peut pas être validé pendant une période de
production. (Sélecteur à trois positions avec arrêt central).

Fonctionnement des balises

 La balise verte fonctionne pendant le cycle automatique en mode normal.


 La balise rouge fonctionne quand le système est en défaut, en même temps que la sirène.

 La balise orange signale le manque de bouchon dans la goulotte est reste allumée durant toute la
période de production sans bouchage automatique.

TRAVAIL DEMANDE :
1) Etablir les GRAFCET point de vue Partie Opérative(PO) et point de vue Partie Commande(PC)
conformément au cahier des charges décrit ci-dessus.

2) Proposer le schéma de câblage complet de la partie commande construite autour d’un Automate
Programmable Industriel SIMENS S7-300 ®, tout en proposant les modules d’Entrées/Sorties requis à
partir du catalogue constructeur SIMENS ®.

3) Elaborer le programme LADDER correspondant au GRAFCET proposé en langage STEP7 tout en


proposant un adressage approprié des E/S et Bit mémoire de l’API SIMENS S7-300 ®.

4) Réaliser une simulation complète à l'aide des outils PLCSim et FluidSim de la solution élaborée.

LIVRABLES : (A remettre le jour de l’examen)

Un CD-ROM contenant :

 Un rapport complet en format PDF des parties (1), (2) et (3).

 Un fichier archive .zip du Projet sous SIMATIC MANAGER®.

 Une vidéo complète de la simulation de la solution à l'aide des outils PLC Sim et FluidSim.

3/3