Vous êtes sur la page 1sur 3

CHAPITRE III : CHANGE ET CAMBISME

Cette partie a été réalisée au niveau de la salle des marchés de la banque ZITOUNA.
La salle des marchés de la banque ZITOUNA s’occupe pour le moment uniquement des
échangent des devises au comptant (spot) dans diverses transactions tels que les virements
bancaires, le paiement de marchandises importées d’un autre pays, le paiement de services
facturés dans une monnaie étrangère, ou lorsqu’ un client dépose un chèque libellé dans une
monnaie étrangère et exige le paiement en monnaie locale en attendant l’adoption de
nouvelles instruments forwards en adéquation avec les principes de la finance islamique.

SECTION 1 : PRÉSENTATION DE LA SALLE DES MARCHÉS DE LA


BZ

La salle des marchés de la banque ZITOUNA fait partie de la Direction Trésorerie.


Elle est composée seulement de deux personnes : Le chef de salle et un autre trader.

Direction
Trésorerie

Département Département
Département
Salle des Correspondant
Caisse centrale
marchés Banking
Le responsable salle des marchés est le cambiste chargé de la réalisation des
opérations de change au comptant pour le compte de la banque. Il effectue quotidiennement
des transactions de change devise contre dinars avec des clients particuliers ou professionnels
ou sur le marché interbancaire. Pour ce faire, il dispose de 06 écrans reliés : écran Reuters,
système BZ T24, dealing… Auxquels est attaché un seul clavier multifonctionnel, un
téléphone spécial, avec deux combinés, doté d’un recorder pour enregistrer les appels
téléphoniques, lui fournissant les outils requis à l’achèvement de ces opérations.

SECTION 2 : LES OPÉRATIONS QUOTIDIENNES DANS LA SALLE


DES MARCHÉS
1. Le change au comptant « spot »

Une opération de change comptant consiste à acheter une devise moyennant le


paiement dans une autre devise. Cette opération est réalisée à un cours déterminé sur lequel
les 2 contreparties se sont mises d'accord. Ce cours est le prix de référence à partir duquel sera
calculé le montant de la devise de paiement.

Contrairement à des transactions au comptant sur d'autres marchés, les deux


contreparties n'échangent pas les monnaies le jour même. Le règlement des devises intervient
généralement deux (02) jours ouvrés après la transaction. Cette date de règlement est
appelée date de valeur.

2. Interdiction du change à terme dans la BZ

Le change à terme correspond à des achats ou des ventes de devises au titre desquels
les parties décident de différer le dénouement (le délai séparant la date d'engagement et la date
de livraison est supérieur à deux jours ouvrables). Le cours à terme d'une devise est égal au
cours comptant du jour majoré du report ou minoré du déport existant sur la devise
concernée1.

Selon une parole expresse du Prophète, l’échange de valeurs étalon de même nature
(or contre or, argent contre argent, et par conséquent monnaie contre monnaie) ne peut se faire

1
https://www.mataf.net/fr/edu/glossaire/change-a-terme.
que séance tenante (de main en main) et dans les mêmes proportions. Ce texte est à l’origine
de l’interdiction du change à terme2.

3. Les cours appliqués par la BZ

Les opérations de change se réalisent principalement avec des personnes morales, et


s’exécutent :

 Après une négociation entre le client et le cambiste qui se déroule à travers une
conversation téléphonique. Cette conversation n’est possible avec la salle des marchés
que lorsque le client fera une demande pour négocier le cours. Lors de cet appel, le
client demande le cours en vigueur de la devise voulue, le cambiste le lui communique
et une phase de négociation a lieu ou non selon le client. En effet, une partie de la
clientèle généralement nouvelle dans le domaine accepte le cours directement, une
autre partie qualifiée comme « clientèle avertie » essaye de négocier le cours ;
 Soit en utilisant un cours préférentiel ;
 Soit en appliquant un cours standard.

Aussi, le même cambiste est responsable des dealings de change en interbancaire. En


effet, Les banques peuvent réaliser des opérations de change entre elle en cas de besoin de
trésorerie dans une devise bien déterminée ou dans le cadre de gestion de leur position de
change. La négociation se déroule sur l’une des plates-formes de Bloomberg « Fx » d’une
manière conversationnelle, puis les cambistes valident leurs deals. De la même manière
l’opération est enregistrée sur le système de la banque.

4. Position de change

La position de change dans une devise est le solde net de l’ensemble des opérations
d’achats et de ventes effectuées dans cette devise. Si, dans une devise donnée, les achats
excèdent les ventes, on dit qui la position est longue « long », et si les ventes excèdent les
achats, on dit que la position est courte « short ».

2
Wadi MZID, « La Finance islamique : Principes fondamentaux et apports potentiels dans le financement de la
croissance et du développement », P 04.

Vous aimerez peut-être aussi